Vous êtes sur la page 1sur 12

magazine

 HANDICAP INTERNATIONAL

LES NOUVELLES DU TERRAIN E T DE BELGIQUE


FO CUS

Métier
dangereux :
démineur
B ILAN 2 0 1 7

A quoi ont servi


vos dons ?

PO RTRAIT

Ramesh :
un courage
immense !

#120 AVRIL-JUIN 2018


© J.J. BERNARD - HANDICAP INTERNATIONAL
p.3
BILA N 2017
A quoi ont servi
vos dons ?

p.6
PRÉSEN CE DAN S
LE M OND E

p.8 Le point de vue de Jean


PORT RAI T
Ramesh : un courage
immense !

p.9
© PH. POUSSERAU - HANDICAP INTERNATIONAL
FOCU S
Métier dangereux :
démineur

p.11
D E VOU S À N OUS
Axelle Red
ambassadrice de HI
HI investit la place
du Luxembourg
Succès pour les 20 km
de Bruxelles
Agenda Régulièrement, je fais appel à votre générosité en vous partageant les histoires des
personnes que nous aidons grâce à vous.

Aujourd’hui, je souhaite prendre un peu de recul et vous partager le bilan de nos


actions sur l’année dernière et vous donner quelques chiffres pour que vous puissiez
en mesurer l’ampleur. Je souhaite mettre en avant ce qui fait ma fierté dans le travail
des équipes de HI :

• Tout d’abord, le fait que nous ciblons les plus vulnérables parmi nous. Les popula-
tions en situation de handicap dans les zones les plus pauvres de notre planète ou
dans les conflits armés sont les dernières à avoir accès à l’aide humanitaire et sont
pourtant les plus touchées par les crises successives.
• Ensuite, le fait que nous accompagnons les personnes sur le long terme. Contraire-
ment aux ONG spécialisées dans les actions d’urgence, nous continuons de soutenir
les personnes dans la durée. Par exemple, après avoir appareillé un enfant amputé
suite à une explosion ou un accident, nous allons accompagner cet enfant pour qu’il
puisse avoir accès à des services de revalidation tout au long de sa croissance, accès
à l’école et ensuite à des opportunités professionnelles.
• Enfin, et c’est très important, nos projets visent à la fois à fournir une aide directe aux
Sous le Haut Patronage personnes, mais aussi à former les prestataires de services locaux et ainsi à assurer
de Sa Majesté la Reine
la pérennité des actions menées.

Je dois aussi souligner le professionnalisme de nos équipes, mondialement reconnu, et


Éditeur responsable : Jean Van qui nous a valu de nombreux prix, notamment le prix Nobel de la paix décerné à la Cam-
Wetter, rue de l’Arbre Bénit,
44 bte 1 - 1050 Bruxelles pagne contre les mines, dont Handicap International est l’un des membres fondateurs.
Réalisation : Maarten Caversoons,
Aurore Van Vooren Pour pouvoir continuer d’agir, nous avons besoin de nombreux soutiens. Le vôtre est
Rédaction : Maarten Caversoons,
Aurore Van Vooren précieux et je tiens encore à vous remercier de votre fidélité.
Graphisme : Beltza
Impression : Parys Printing

Info donateurs :
Tél : 02 233 01 82, de 9h à 13h.
E-mail : donateurs.belgium@hi.org
BE80 0000 0000 7777
www.handicapinternational.be Jean Van Wetter
Directeur de Handicap International Belgique
HANDICAP INTERNATIONAL magazine 3

bilan 2017
A quoi
ont servi vos dons
en 2017 ? DROIT A L'INFORMATION

Nos équipes ont été plus que jamais mobilisées en 2017. Près de 3.000 collabo- N’hésitez pas à nous
rateurs ont travaillé pour venir en aide aux plus vulnérables – personnes han- contacter pour obtenir le
dicapées, malades ou âgées, femmes enceintes, enfants – dans les nombreuses rapport complet de nos
crises qui ont agité le monde l’année dernière : au Bangladesh pour fournir une activités pour l’année 2017.
aide humanitaire aux réfugiés Rohingya ou encore en Jordanie et au Liban pour Vous avez aussi le droit
soutenir les victimes de la crise syrienne. de nous demander des
Mais nos kinésithérapeutes, nos orthoprothésistes, nos démineurs ont contribué informations complémentaires
eux aussi à rendre le monde plus sûr et plus inclusif, du Cambodge au Sénégal, (rapport du réviseur
dans des projets à plus long terme. d’entreprise, tension
salariale, …). Contactez-nous
par téléphone :
02 233 01 82 ou par mail :
donateurs.belgium@hi.org

Bangladesh
aide aux réfugiés Rohingya

En septembre 2017, des centaines de milliers de


Rohingya fuient le Myanmar pour trouver refuge
dans des camps au Bangladesh. La vie y est parti-

© PH. POUSSERAU - HANDICAP INTERNATIONAL


culièrement difficile pour les personnes handicapées.
Les conditions sont telles qu’accéder à l’eau, à la
nourriture, aux latrines, aux soins est un véritable défi.
Plus de 300 personnes de HI répondent aux besoins
des plus vulnérables. Des équipes parcourent le
camp en faisant du porte à porte pour identifier les
personnes handicapées et leur apporter une aide
adaptée. Lalu a ainsi pu bénéficier d’un traitement de
kinésithérapie qui a amélioré son état de santé. Elle
a aussi reçu un fauteuil roulant et a pu aller à l’école.

Burkina Faso
© PAUL ISMAEL SAWDOGO - HANDICAP INTERNATIONAL

reconstruction du centre Tenkodogo

Le centre d’appareillage de Tenkodogo, au Burkina


Faso, suivait plus de 200 personnes. Handicap In-
ternational avait participé à sa construction en 2013
et à la formation du personnel pour que les patients
reçoivent les soins adaptés à leur handicap, jusqu’à
ce que le centre soit détruit dans un incendie en 2016.
Grâce à votre solidarité, Handicap International a pu
rassembler les fonds nécessaires à sa reconstruction
en 2017. Et la première pierre du nouveau centre a
pu être posée au début de cette année !
4 HANDICAP INTERNATIONAL magazine

bilan 2017

Budget du
réseau HI

Cambodge 178
une aide toujours nécessaire millions €

Les besoins en réadaptation restent importants au


Cambodge, pour les victimes de mines antipersonnel
mais aussi pour les enfants nés avec un handicap ou
pour celles et ceux devenus handicapés suite à une

© LUCAS VEUVE - HANDICAP INTERNATIONAL


maladie ou un accident. Le centre de réadaptation de
HI à Kampong Cham accueille chaque année plus de
2 000 patients qui reçoivent une aide adaptée. Parmi
eux, Sophea, suivi par nos équipes depuis qu’il a trois
ans. En plus de prothèses, un assistant social va ins-
crire Sophea dans une école où il pourra poursuivre
des études et réaliser son rêve : devenir instituteur.

Sénégal
1.5 million de personnes
libérées des mines

© J.J. BERNARD - HANDICAP INTERNATIONAL


Fin 2017, Handicap International a achevé ses opé-
rations de déminage en Casamance. Entre 2012 et
2017, l’équipe de démineurs de HI au Sénégal a pu
déminer près de 163 203 m² soit libérer des terres -
champs, routes, … - pour un total de 12 villages. Plus
de 1,5 million de personnes sont maintenant libérés
de la menace des mines et des restes explosifs de
guerre, héritage du conflit indépendantiste dans la
région dans les années 1980-1990.

2017
en quelques
chiffres
Santé Insertion Réadaptation
L’année dernière, grâce à
© J. DE TESSIÈRES-HI

vous, les 3.178 collabora-


© T. DIRVEN-HI
© L. AERTS -HI

teurs de HI ont pu mettre


en œuvre 386 projets dans
63 pays. Ils ont aidé :
460.344 341.043 277.194
personnes personnes personnes
HANDICAP INTERNATIONAL magazine 5

bilan 2017

La générosité Les fonds issus de la générosité du public permettent non seulement de financer
du public, directement la mise en œuvre des programmes, mais ont également un effet de

un financement
levier pour réunir des fonds complémentaires qui permettent de mettre en œuvre
des actions de plus grande ampleur.

vital !

Pour 100 € dépensés par Où va votre soutien ?


le réseau HI* en 2017 :
Handicap International travaille aux quatre coins du monde.
Découvrez où et à quoi notre budget est consacré.

2,1%
Non affecté
par zones
0,2% 17,3%
Europe Asie
2,4%
Missions
sociales
siège

7%
Frais de 84%
fonctionnement Missions
sociales 2,9%
Campagne
Internationale
9% pour interdire
Frais de les mines
recherche de fonds
39,4%
5% Afrique
Amérique et Océan
centrale Indien
* Le réseau HI est constitué de la Fédération HI, de
la Fondation HI et des 8 associations nationales :
et du Sud 30,7%
Allemagne, Belgique, Canada, États-Unis, France,
Afrique
du Nord et
Luxembourg, Royaume-Uni et Suisse.
Moyen Orient

Action contre les mines Besoins * Nombre de personnes ayant directement


et autres armes essentiels** bénéficié en 2017 d’actions de HI et de ses
partenaires. Un individu pouvant bénéficier
de plusieurs services ou activités, ces données
© J-J BERNARD-HI

ne peuvent être additionnées. Données non


exhaustives ne tenant pas compte de tous
© HI

les secteurs d’activités de HI.

656.351 197.215 ** Eau, assainissement, abris, moyens de sub-


personnes personnes sistance.
PRÉSENCE DANS
LE MONDE
386 PROJETS
DANS 63 PAYS

Amérique centrale
et du Sud 12 06
01 / Bolivie
07
02 / Colombie 11
03 / Cuba
13
04 / Haïti 08 10
05 / Nicaragua

Europe et 09

Amérique du Nord 18

06 / Allemagne 17

07 / Belgique 15 16
08 / Canada
03
09 / Etats-Unis 24
04
10 / France 21 47
11 / Luxembourg 26 25
05 20
12 / Royaume-Uni 22 19
13 / Suisse 27
28 43
14 / Ukraine 02 23

Afrique du Nord
15 / Algérie
16 / Libye
17 / Maroc 01
18 / Tunisie Océan Indien
29 / Madagascar
Afrique de l’Ouest
19 / Bénin Moyen-Orient
20 / Burkina Faso 30 / Égypte
21 / Cap-Vert 31 / Irak (dont Kurdistan irakien)
22 / Guinée-Bissau
23 / Liberia 32 / Jordanie
24 / Mali 33 / Liban
25 / Niger 34 / Syrie
26 / Sénégal 35 / Palestine
27 / Sierra Leone 36 / Yémen
28 / Togo

Urgence / Actions contre les mines / Droits et politiques du handicap / Insertion /


Réadaptation / Prévention et santé / Plateformes logistiques
Associations nationales de HI (Allemagne, Belgique, Canada, États-Unis, France, Luxembourg, Royaume-Uni, Suisse).
14

49

34
48
33 50
31
35 54
53
Asie centrale
30 32
52 59
58
63 et de l’Est
51 48 / Chine
36 60 49 / République populaire
61 56
démocratique de
38 Corée
46 55

45
41 Asie du Sud
39
44 50 / Afghanistan
42 37 51 / Bangladesh
57 62
Afrique australe, 52 / Inde
53 / Népal
40 centrale et de l’Est
54 / Pakistan
37 / Burundi 55 / Sri Lanka
29
38 / Éthiopie
39 / Kenya
Asie du Sud-Est
40 / Mozambique
41 / Ouganda 56 / Cambodge
42 / République démocratique 57 / Indonésie
du Congo 58 / Laos
43 / République centrafricaine 59 / Myanmar
44 / Rwanda (Birmanie)
45 / Somalie (dont Somaliland et Puntland) 60 / Philippines
46 / République du Soudan 61 / Thaïlande
du Sud 62 / Timor-Oriental
/
47 Tchad 63 / Vietnam

Toutes les associations nationales mènent des activités de plaidoyer, notamment pour lutter contre le bombardement des civils.
Pays où des activités ont été lancées en 2017 : Ouganda et Cap-Vert
Les frontières et noms des pays présentés dans cette carte n’impliquent pas une appréciation de HI sur le statut des territoires.
8 HANDICAP INTERNATIONAL magazine

portrait

Ramesh :
un courage immense !
25 avril 2015, la terre tremble au Népal. Ramesh, 18 ans, se retrouve prisonnier des décombres. Il perd ses deux jambes.
Après avoir suivi des séances de réadaptation et reçu des prothèses avec le soutien de Handicap International (HI), il remarche
et s’entraine pour les jeux Paralympiques. Un parcours exemplaire, mais pas sans difficultés.

nécessaire pour pouvoir fixer ses pro-


thèses et pour qu’il puisse les utiliser »,
explique Sunil Pokhrel, kinésithérapeute
pour HI. Ramesh reçoit une chaise rou-
lante et deux prothèses et réapprend
progressivement à marcher.

Objectif jeux
Paralympiques
Trois ans plus tard, Ramesh est toujours
suivi par l’association. « J’ai traversé une
période de dépression très profonde.
Après l’accident, je me suis retrou-
vé très seul. Heureusement, grâce à
HI, aujourd’hui, je peux remarcher. J’ai
découvert le sport. Une thérapie. Sur-
Mon nouvel objectif : tout ne pas penser. Aujourd’hui, je fais
participer aux jeux 1h30 de musculation chaque matin, et
je nage tous les après-midi. Je joue au
Paralympiques de 2020 tennis et au basket le week-end. On m’a
dit que je ne savais pas danser : je me
suis entrainé, et j’ai gagné un concours
de danse. J’ai déjà reçu 22 médailles.

Mon nouvel objectif : participer aux


jeux Paralympiques de 2020. Mais le
chemin est laborieux, j’ai besoin d’un
coach sportif qui m’accompagne. J’ai
besoin d’équipements, et je n’ai pas les
moyens. Je me sens très démuni. »
© LUCAS VEUVE- HANDICAP INTERNATIONAL Ramesh a également repris l’école,
après sept années d’interruption. « Je
suis l’aîné de la famille. L’argent que je
gagne lors de mes compétitions spor-
« Je travaillais dans un petit hôtel, j’avais Je voulais devenir quelqu’un de bien. tives, je dois le donner à mes parents et
fini ma journée. La terre a tremblé, tout Après l’accident, je me suis dit que je ne à mes frères et sœurs, qui vivent dans
s’est effondré. Deux personnes sont pouvais plus rien espérer.» des conditions difficiles, loin d’ici. J’ai
mortes là où je me trouvais. Je me suis repris des études car je veux avoir un
retrouvé écrasé sous les pierres. Je suis Il suit rapidement des séances de réa- travail et m’en sortir.»
resté là au moins une heure, conscient, daptation avec HI : « Ramesh a dû ef-
dans la douleur. » Ramesh est amputé fectuer de nombreux exercices pour Un courage immense et une volonté de
des deux jambes, le choc est immense : assouplir ses articulations et renfor- fer pour cet homme qui effectue plus de
« Avant, je rêvais de pouvoir tout faire. cer les muscles de ses jambes. C’était 20 heures de sport par semaine.
HANDICAP INTERNATIONAL magazine 9

focus

© J.J. BERNARD - HANDICAP INTERNATIONAL

Métier
dangereux :
démineur
Dans notre numéro de septembre 2017, nous évoquions l’objec-
tif d’un monde sans mines d’ici 2025. Pour l’atteindre, nous de-
vons remercier les femmes et les hommes qui, avec une minutie
incroyable, vérifient chaque centimètre carré de terrain contaminé
par les explosifs : les démineurs.
10 HANDICAP INTERNATIONAL magazine

On devient démineur par engagement, pour contri-


buer à un environnement plus sûr et au développe-
ment de son pays. Le genre ou l’expérience importent

© J. TUSSEAU - HANDICAP INTERNATIONAL


peu : chaque aspirant-démineur doit suivre trois se-
maines de formation obligatoire pour se préparer à
un travail exigeant.

Patience et précision
Chaque équipe se compose d’un responsable, d’un
certain nombre de démineurs, un infirmier et un
chauffeur. En moyenne, un démineur vérifie 4 à 8 m²
par jour, en fonction du terrain et de la végétation.
Il ou elle travaille toujours seul-e et passe le relais à
un-e collègue après une heure : la tâche est menta- Johana
lement épuisante, or fatigue et précipitation sont les (25 ans)
grands ennemis des démineurs.

Tout aussi essentiel : un bon équipement. Le casque, Chef d’équipe


la veste et le pantalon de protection doivent répondre
du projet de déminage
à des exigences strictes et pèsent tout de même 5 kg,
sans compter le détecteur de métal. Le démineur en Colombie.
utilise aussi une longue tige métallique pour repérer,
centimètre après centimètre, la position exacte et la
taille de l’explosif. « En 4 ans, j’ai trouvé 4 mines. C’est un
Un walkie-talkie, des ciseaux de différentes sortes travail de bénédictin qui demande patience
pour couper la végétation complètent l’équipement et précision. Je m’assure que les membres
de base du démineur. On pourrait ainsi presque dire de l’équipe respectent les distances
que le déminage comporte une grosse partie de “jar-
dinage”. de sécurité et portent leur casque. Je
vérifie aussi leur préparation physique et
L’utilisation des armes explosives improvisées a aug- psychologique, car leur travail exige une
menté, ce qui complique le travail des démineurs.
Comme chaque bombe est différente, il n’existe au-
concentration intense. »
cune procédure sur laquelle les démineurs peuvent
s’appuyer pour neutraliser le danger.

x 167 = 1.217.236 m²
© J-M VARGAS - HANDICAP INTERNATIONAL

En 2017, Handicap International a pu


déclarer libre de mines 1.217.236 m²
– l’équivalent de 167 terrains de football –
grâce à des hommes et des femmes comme
Johana. Ils continueront à s’investir sans
relâche pour un monde sans mines.
HANDICAP INTERNATIONAL magazine 11

de vous à nous
Axelle Red
ambassadrice
de HI
Handicap International souhaite la bienvenue à
sa nouvelle ambassadrice, la chanteuse Axelle
Red. La Limbourgeoise a montré à de nom-
breuses reprises son engagement et bénéficie
d’une renommée internationale. Début avril,
Axelle Red a visité a un camp de réfugiés en
Jordanie où interviennent nos équipes. Elle a
également soutenu notre campagne « Stop aux
bombardements de civils » à l’occasion de la
conférence sur la Syrie à Bruxelles.
© L. DIEFFEMBACQ - HANDICAP INTERNATIONAL

HI investit la place
du Luxembourg
La conférence sur l’avenir de la Syrie des 24 et 25 avril dernier était
le moment idéal pour interpeler à nouveau les dirigeants du monde
entier avec le message : stop aux bombardement de civils ! Handicap
International a rassemblé ses troupes place du Luxembourg, à côté
du Parlement européen. Leur mission : proposer aux passants de
vivre un bombardement grâce à une simulation sonore. Nous avons
aussi mobilisé la Belgique sur Twitter en rappelant notamment à
© S. JOVENEAU - HANDICAP INTERNATIONAL Didier Reynders ses responsabilités en tant que ministre des Affaires
étrangères. Nous ne perdons pas non plus de vue notre pétition :
https://www.change.org/p/united-nations-stop-aux-bombes
Succès pour
les 20 km de
Bruxelles
Le 27 mai, notre capitale s’était préparée
pour une édition très ensoleillée des
20 km de Bruxelles. Boire beaucoup,
telle était la recommandation, notam-
ment pour les 420 coureurs de la HI-
team. Jamais l’équipe n’avait compté
autant de participants, nous avons
même atteint le top 10 des groupes les
plus importants !
Grâce à l’engagment de tous ces spor- © A. BERTELS - HANDICAP INTERNATIONAL
tifs solidaires, Handicap International a
récolté la très belle somme de 24.500

Agenda
euros, un montant qui devrait encore
augmenter. Nous voulons remercier
tous ceux qui ont contribué à ce succès :
les coureurs, mais aussi les nombreux
bénévoles, les sponsors, nos partenaires Expo « Pour un Le Beau Vélo de
ainsi que les organisateurs. monde sans RAVeL, Bruxelles
On vous donne déjà rendez-vous mines », Tournai 16/09
l’année prochaine, pour la 40e édition 03/09-21/09
des 20 km !
12 HANDICAP INTERNATIONAL magazine

de vous à nous
Handicap International
dans votre testament

Il existe mille et une façons de soutenir une association. En


incluant Handicap International dans votre testament, vous
perpétuez votre engagement pour une cause qui vous tient à
cœur. Nicole Luyckx est la personne de contact chez Handi-
cap International. Elle répond à quelques questions.

« Tout le monde a une bonne raison Un testament est-il vente sont eux aussi intégralement af-
pour faire un legs. Certains estiment fectés au financement de nos projets.
normal d’être solidaire, d’autres choi-
définitif ? Nous avons des contrôles internes et
sissent de faire un legs en duo pour Nicole : « Non. A tout moment il est externes très stricts pour garantir la
favoriser un proche tout en soutenant possible d’annuler ou modifier son bonne utilisation de l’argent que l’on
notre association » explique-t-elle. testament. Au moment du décès, seul nous confie. »
le testament le plus récent sera pris en
compte. »
Est-il obligatoire de
faire un testament ? Comment Handicap Si vous avez d’autres questions sur
les legs et testaments, n’hésitez pas,
Nicole : « Oui et non. Si vous ne rédigez International utilise-t-elle demandez notre brochure ou prenez
pas de testament, la loi s’applique. Si les legs ? contact avec Nicole :
vous n’avez aucun héritier légal, tout
reviendra à l’Etat. Mais si vous avez Nicole : « L’argent est intégralement par téléphone
des volontés particulières, faire un legs investi dans des projets de Handicap 02 233 01 02
à un ami proche ou à une organisation International. Les biens comme les
par exemple, alors vous devez rédiger œuvres d’arts, les bijoux ou une mai- ou par e-mail
un testament. » son sont vendus et les bénéfices de la n.luyckx@hi.org

Je suis intéressé-e par votre brochure « Léguez la vie » sur les legs et testaments.
Merci de m’en envoyer un exemplaire à :

Nom :
Prénom :
Adresse :
N° Bte Code postal Léguez
la vie
Quand
Localité :
vo
d’autres us faites un ge
font un ste,
pas

Date et signature :
BrochLeg -- 1 --
s_Avril18
_A5_FR_
ok.indd
1

03/05/20
18 15:3
7

A renvoyer à Nicole Luyckx – Handicap International – rue de l’Arbre Bénit 44, bte 1 – 1050 Bruxelles