Vous êtes sur la page 1sur 4

2 Les jardins

1. Observe.
Le jardin de Giverny

1. Claude Monet, Le Bassin aux nymphéas, Harmonie verte, jardin de Giverny, 1899.
Musée d’Orsay, Paris.

2. Complète avec les éléments qui conviennent.


© Éditions Nathan. Photocopie non autorisée.

tableau
Le document 1 est un .....................................
peint par Claude Monet tandis
................................................

que le document 2 est une photographie. .............................

Les deux représentent le jardin de


Giverny
................................................ .

Les plantes qui flottent sur l’eau sont


nymphéa≥
des ............................................. . 2. Photographie du jardin de Giverny.
Jardins d’hier
Dans l’Antiquité, l’Égypte, la Chine, la Grèce,
la Mésopotamie et encore la Perse cultivent
l’art du jardin. Puis l’Empire romain diffuse
les connaissances en la matière vers l’Europe
du Nord.
À partir du IVe siècle, les moines cultivent
des plantes comestibles ou médicinales dans
les potagers des monastères. Les jardins sont
alors enclos à l’intérieur de murailles.

Un jardin potager

Un jardin « à la française », Villandry

Il faut attendre le XIVe siècle pour


que le jardin s’ouvre sur la nature.
Des architectes français et italiens
dessinent des jardins pour les palais
et les châteaux qu’ils construisent.
Ils se caractérisent par des formes
géométriques et des bassins. On les
appelle « jardins à la française ».

3. Pour chaque élément, indique l’époque qui convient.


© Éditions Nathan. Photocopie non autorisée.

■ Jardin « à l’anglaise » :fin du ≤siècle. XVIIe


...............................................................................................................................

■ Naissance de l’art du jardin : Antiquité. ...................................................................................................................

Empire romain.
■ Diffusion de l’art du jardin en Europe du Nord : ...............................................................................
■ Culture des jardins potagers par les moines : ≤siècle. IVe
...................................................................................

■ Création des jardins japonais : fin du ≤siècle. XVIIIe


.................................................................................................................

■ Apparition des jardins « à la française » : ≤siècle. XIVe


...........................................................................................

■ Naissance des jardins botaniques : fin du ≤siècle. XVIIIe


.......................................................................................................
à aujourd’hui
La fin du XVIIe siècle voit naître
en Europe un nouveau type de jardin,
le jardin dit « à l’anglaise ». Souvent
inspiré par des tableaux de peintres,
ce jardin veut se rapprocher du pay-
sage naturel en imitant le désordre
de la nature.
Un jardin « à l’anglaise »,
Grampian en Écosse
À la fin du XVIIIe siècle apparaissent deux
Un jardin japonais
nouveaux types de jardins :
– en Extrême-Orient, les jardins japonais :
composés de graviers, de pierres et de rares
végétaux, ils entourent les temples et sont
destinés à la méditation ;
– en Europe, les jardins botaniques : on y
cultive des espèces rares pour les étudier.
Le jardin botanique de Vienne, en Autriche

4. Associe chaque jardin à sa définition.


© Éditions Nathan. Photocopie non autorisée.

Jardin botanique • • Jardin à formes géométriques.


Jardin « à la française » • • Jardin conçu pour imiter le désordre de la nature.
• Jardin destiné à la méditation.
Jardin potager •
• Jardin dans lequel sont cultivées des espèces
rares pour les étudier scientifiquement.
Jardin « à l’anglaise » •
• Jardin dans lequel on cultive des légumes
Jardin japonais • ou des plantes médicinales.
Quelques plantes étranges
La nature et les jardins regorgent de curiosités : des fruits ou des légumes aux noms et
aux formes étranges ou des plantes aux modes de vie insolites. En voici quelques exemples.

Les cucurbitacées
Ces plantes produisent des fruits aux
formes bizarres comme les citrouilles,
les potirons, les courges, les coloquintes,
les pastèques ou les melons. Certains
sont comestibles ; d’autres servent
uniquement à la décoration.

Cucurbitacées
Les cactus
Ces plantes résistent à la sécheresse.
Leurs tiges sont gorgées d’eau et leurs
feuilles se sont transformées en épines.

Le cactus monstruosus

Les plantes carnivores


Ces plantes se nourrissent d’insectes.
L’une des plus connues est la dionée
qui gobe les mouches en se refermant
comme un piège.
La dionée gobe-mouche © Éditions Nathan. Photocopie non autorisée.

5. Vrai (V) ou Faux (F) ? Écris V ou F.

■ La citrouille appartient à la variété des cucurbitacées. V


■ Les cactus ne résistent pas à la chaleur. F
■ La dionée est un fruit. F
■ Toutes les cucurbitacées sont comestibles. F
■ Les plantes carnivores se nourrissent d’insectes. V

Tes résultats ■ ■ ■