Vous êtes sur la page 1sur 2

[3ème] Configuration de Thalès

1) Avant-propos ; rappel de 4ème


∈ : appartient à
∉ : n’appartient pas à
// : parallèle

En 4ème, nous avons appris à calculer une


longueur dans un triangle coupé par une
droite parallèle.
ex : Ici, A, N, et C ainsi que A, M et B sont
respectivement alignés. (MN) // (BC).

2) Dans quels cas l’utiliser ?


Le théorème de Thalès est nécessaire avec deux droites parallèles coupées par deux droites
sécantes.
ex :

1 2

Afin d’utiliser ce théorème, il est requis de connaître au moins trois mesures :


ex : Dans l’exemple précédent [ 1 ], on pourra calculer [CE] si nous connaissons les longueurs [AB],
[BE] et [AD].

3) Théorème de Thalès
Théorème : Si A, B, C, D et E, cinq points tels que :
- (BD) // (CE)
- (BC) et (DE) se coupent en A (reprise de l’exemple précédent [ 2 ].
𝑨𝑩 𝑨𝑫 𝑩𝑫
Alors : = =
𝑨𝑪 𝑨𝑬 𝑪𝑬

4) Méthodologie
- On énonce le théorème.

- On remplace les longueurs connues par leurs valeurs numériques et on ôte un des trois rapports
inutile (deux suffisent).

- On réalise un produit en croix


ex : On sait que (FA) et (CN) sont parallèles. Calculer CN :

- (FA) // (CN). D’après le théorème de Thalès, on obtient :


𝑂𝐶 𝑂𝑁 𝐶𝑁
= =
𝑂𝐴 𝑂𝐹 𝐹𝐴

𝑂𝐶 4 𝐶𝑁
- 𝑂𝐴 = 6 = 7
produit en croix
6 ∗ 𝐶𝑁 = 4 ∗ 7

4∗7 3
- Donc 𝐶𝑁 = 6
≈ 𝟒, 𝟕 𝒄𝒎.

5) La réciproque du théorème de Thalès


La réciproque du théorème de Thalès permet de démontrer que des droites sont parallèles ou
non.

ex : Est-ce que (XY) // (WZ) ? Justifier :

𝑉𝑍 3 𝟏 4
= =
𝑉𝑌 3 + 6 𝟑

𝑊𝑍 2 𝟏
= =
𝑋𝑌 6 𝟑

𝑽𝒁 𝑾𝒁 𝑽𝑾
Donc 𝑽𝒀 = 𝑿𝒀
= 𝑽𝑿

D’après la réciproque du théorème de


Thalès, (XY) // (WZ).

Remarque : Comme on a pu le voir, on retrouve deux cas de figures : les exemples [ 1 ] et [ 3 ]


ainsi que les [ 2 ] et [ 4 ] : ils ont des structures différentes. Afin de calculer les rapports, voici
une méthode :

- On repère le point d'intersection des deux droites non parallèles.

- On choisit l'une des deux droites qui passe par ce point.

- En restant sur cette droite et en partant toujours de ce point on écrit le rapport de la plus
petite longueur par la plus grande.

- On fait de même sur l'autre droite qui passe par ce point.

- On écrit le rapport de la plus petite longueur par la plus grande sur les deux droites
parallèles.

Met un 🆗 en réaction sur mon cours dans #notes, ça fait plaize :p !