Vous êtes sur la page 1sur 16

CONJUGAISON ET USAGE

Les 3 groupes de verbes:

On classe les verbes en 3 groupes:


 le 1er groupe: tous les verbes réguliers en -er comme parler, chanter, danser, etc.
 le 2è groupe: tous les verbes en -ir comme finir, choisir, obéir, etc.
le participe présent de ses verbes est en -issant (ex: en finissant) et la terminaison de la 1ère
personne du pluriel en -issons (nous finissons)
 le 3è groupe: tous les autres verbes, y compris les verbes en -ir comme courir dont le
participe passé est en -ant (ex: en courant) et la terminaison de la 1ère personne du pluriel en
-ons (nous courons)
-> les verbes en [oir] s'écrivent en général -oir sauf boire, croire, accroire
-> les verbes en [uir] s'écrivent en général -uire sauf fuir et s'enfuir
-> les verbes en [air] s'écrivent -aire comme faire, plaire....
-> la plupart des verbes du 3è groupe en [ir] s'écrivent -ir ( courir, cueillir, tressaillir, mourir,
offrir, ouvrir, sortir) mais quelques autres s'écrivent -ire (écrire, lire, rire, suffire)
exception: le verbe maudire bien que du 3è groupe se conjugue comme un verbe du 2è
groupe (en maudissant, nous maudissons)

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF

Valeurs du présent de l'indicatif:

-> en général il exprime le moment présent, mais il peut exprimer aussi:

 des vérités durables (la terre tourne autour du soleil)


 des proverbes ("Qui trop embrasse mal étreint")
 une action passée ou future TRÈS proche de l'action présente, (nous sortons de table à
l'instant, nous arrivons demain)
 une action passée que l'on place dans le présent pour la rendre plus vivante (je revoyais la
scène... la mer est mauvaise, le vent terrible, mais on a pour capitaine un vaillant marin)

Les verbes être et avoir n'appartiennent à aucun groupe:

 Le verbe avoir est soit un verbe transitif (ils ont quatre enfants)(verbe transitif = verbe qui
est construit avec un complément d'objet direct ou avec un complément d'objet indirect , soit
un auxiliaire utilisé dans la conjugaison des temps composés: j'ai, tu as, il a, nous avons, vous
avez, ils ont.

 Le verbe être est soit un verbe d'état (ils sont frères) (verbe d'état = relatif à l'état du sujet /
autres verbes d'état : être, devenir, paraître, sembler, demeurer, rester, avoir l'air, passer pour.)
soit un auxiliaire utilisé dans la conjugaison des temps composés: je suis, tu es, il est, nous
sommes, vous êtes, ils sont.

1
 LES VERBES DU 1ER GROUPE EN -ER

-> prennent les terminaisons suivantes: -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent
(ex: je coupe, tu coupes, il coupe, nous coupons, vous coupez, ils coupent)

 attention aux verbes en -ger, avec ceux-là, à la 1ère personne du pluriel (nous), il faut ajouter
un "e" devant -ons afin de conserver le même son. ( ex: manger, nager= nous mangeons, nous
nageons)
 attention au verbe aller: c'est un irrégulier du 3ème groupe: je vais, tu vas, il va, nous allons,
vous allez, ils vont.
 -> certains verbes en -er changent l'accent aigu de l'avant dernière syllabe en accent grave
devant une terminaison muette (ex: espérer= j'espère, tu espères, il espère, nous espérons,
vous espérez, ils espèrent => verbes similaires: compléter, aérer, céder, célébrer, imprégner,
exagérer, inquiéter, persévérer, insérer, pénétrer, posséder, protéger, succéder, suggérer, régler)
 -> d'autres verbes en -er qui à l'infinitif ne portent pas d'accent prennent un accent grave à
l'avant dernière syllabe devant une terminaison muette (ex: achever= j'achève, tu achèves, il
achève, nous achevons, vous achevez, ils achèvent => verbes similaires: emmener, promener,
crever, lever, dépecer, mener, peser, semer)

 LES VERBES DU 2È GROUPE EN -IR

→ prennent les terminaisons suivantes: -is, -is, -it, issons, -issez, -issent (ex: remplir= je
remplis, tu remplis, il remplit, nous remplissons, vous remplissez, ils remplissent)

 autres verbes du 2è groupe : finir, choisir, agir, abolir, amaigrir, bâtir, blanchir, fleurir, rougir,
grandir, grossir, réussir, etc.

 LES VERBES DU 3È GROUPE EN:

►-IR et -RE prennent les terminaisons suivantes: -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent (ex: courir= je
cours, tu cours, il cours, nous courons, vous courez, ils courent/ rompre= je romps, tu romps,
il rompt, nous rompons, vous rompez, ils rompent/ conclure= je conclus, tu conclus, il
conclut, nous concluons, vous concluez, ils concluent)

-> attention aux verbes s'enfuir et fuir=je fuis, tu fuis, il fuit, nous fuyons, vous fuyez, ils
fuient, au verbe faire= je fais, tu fais, il fait, nous faisons, vous faites, ils font ; et au verbe
ouïr (ce dernier est complètement irrégulier) = j'ois, tu ois, il oit, nous oyons, vous oyez, ils
oient,

-> attention aux verbes : venir, revenir, devenir, parvenir, etc / et tenir, retenir, maintenir,
etc (on double la consonne de la 3è personne du pluriel → ex= je viens, tu viens, il vient, nous
venons, vous venez, ils viennent/ je tiens, tu tiens, il tient, nous tenons, vous tenez, ils
tiennent)

-> le verbe mourir est irrégulier au niveau du radical des 3 premières personnes du singulier
et de la 3è personne du pluriel ( je meurs, tu meurs, il meurt, nous mourons, vous mourez, ils
meurent)

2
→ le verbe vaincre est irrégulier au niveau de la terminaison de la 3è personne du singulier,
on observe également un changement de radical aux 3 personnes du pluriel (je vaincs, tu
vaincs, il vainc, nous vainquons, vous vainquez, ils vainquent)

-> certains verbes du 3ème groupe en -ir se conjuguent comme s'ils appartenaient au 1er
groupe et prennent les terminaisons suivantes: -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent (ex : ouvrir,
entrouvrir, couvrir, recouvrir, découvrir, redécouvrir, offrir, souffrir, cueillir, accueillir,
recueillir, saillir, assaillir, tressaillir, défaillir)

►-IRE prennent les terminaisons suivantes: -s, -s, -t, -sons, -sez, -sent comme les verbes
confire, frire, circoncire, suffire, luire, reluire, nuire, conduire, relire, élire, réélire, lire
(ex: conduire= je conduis, tu conduis, il conduit, nous conduisons, vous conduisez, ils
conduisent/ lire= je lis, tu lis, il lit, nous lisons, vous lisez, ils lisent/ suffire= je suffis, tu
suffis, il suffit, nous suffisons, vous suffisez, ils suffisent)

→ les verbes contredire, déduire, interdire, médire et prédire se conjuguent de la même


manière-> ex: interdire= j'interdis, tu interdis, il interdit, nous interdisons, vous interdisez, ils
interdisent)
Exception: les verbes redire et dire sont irréguliers à la 2è personne du pluriel = je dis, tu
dis, il dit, nous disons, vous dîtes, ils disent.

►-CRIRE prennent les terminaisons suivantes -s, -s, -t, -vons, -vez, -vent (ex: écrire= j'écris,
tu écris, il écrit, nous écrivons, vous écrivez, ils écrivent)

►-TIR prennent les terminaisons suivantes: -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent (ex: mentir= je mens,
tu mens, il ment, nous mentons, vous mentez, ils mentent/ partir= je pars, tu pars, il part, nous
partons, vous partez, ils partent)

-> les verbes en -tir perdent le "t" aux personnes du singulier au présent de l'indicatif.
Exception: vêtir/ dévêtir/ revêtir= je vêts, tu vêts, il vêt, nous vêtons, vous vêtez, ils vêtent)

►-QUERIR prennent les terminaisons suivantes: -quiers, -quiers, -quiert, -quérons,


-quérez, -quièrent (ex conquérir, s'enquérir, requérir, acquérir= j'acquiers, tu acquiers, il
acquiert, nous acquérons, vous acquérez, ils acquièrent)

LES VERBES EN [OIR]

►-VOIR prennent les terminaisons suivantes: -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient (ex: voir,
entrevoir, prévoir, pourvoir= je pourvois, tu pourvois, il pourvoit, nous pourvoyons, vous
pourvoyez, ils pourvoient)

→ les verbes redevoir et devoir sont irréguliers aux personnes du pluriel = je dois, tu dois, il
doit, nous devons, vous devez, ils doivent.

→ attention les verbes émouvoir, promouvoir et mouvoir sont irréguliers à toutes les
personnes = je meus, tu meus, il meut, nous mouvons, vous mouvez, ils meuvent

→ attention le verbe savoir est irrégulier: je sais, tu sais, il sait, nous savons, vous savez, ils
savent.

3
►-SEOIR prennent les terminaisons suivantes, le "e" tombe et on ajoute: -ois, -ois, -oit,
-oyons, -oyez, -oient, le (ex: surseoir, rasseoir, asseoir= j'assois, tu assois, il assoit, nous
assoyons, vous assoyez, ils assoient)

►-OIRE prennent les terminaisons suivantes, le "e" tombe et on ajoute: -ois, -ois, -oit,
-oyons, -oyez, -oient (ex :croire= je crois, tu crois, il croit, nous croyons, vous croyez, ils
croient) ; attention au verbe boire, il est irrégulier aux 3 personnes du pluriel = je bois, tu bois,
il boit, nous buvons, vous buvez, ils boivent,

►-CHOIR comme choir, échoir, déchoir prennent les terminaisons suivantes: -ois, -ois, -oit,
-oyons, -oyez, -oient (ex: déchoir= je déchois, tu déchois, il déchois, nous déchoyons, vous
déchoyez, ils déchoient)

►-CEVOIR prennent les terminaisons suivantes: -çois, -çois, -çoit, -cevons, -cevez, çoivent
(ils prennent une cédille devant u et o pour que le c garde la valeur de [s]) (ex: percevoir,
recevoir= je reçois, tu reçois, il reçoit, nous recevons, vous recevez, ils reçoivent)

►-ALOIR comme valoir, équivaloir, revaloir, et prévaloir prennent les terminaisons


suivantes: -aux, -aux, -aut, -alons, -alez, alent (ex: valoir= je vaux, tu vaux, il vaut, nous
valons, vous valez, ils valent)

►-OUVOIR comme pouvoir et vouloir prennent les terminaisons suivantes: -eux, -eux, -eut,
ouvons/oulons, ouvez/oulez, euvent/eulent (ex: pouvoir=je peux, tu peux, il peut, nous
pouvons, vous pouvez, ils peuvent/ vouloir= je veux, tu veux, il veut, nous voulons, vous
voulez, ils veulent)

►-DRE prennent les terminaisons suivantes: -ds, -ds, -d, -dons, -dez, -dent (ex: confondre=
je confonds, tu confonds, il confond, nous confondons, vous confondez, ils confondent/
tordre= je tords, tu tords, il tord, nous tordons, vous tordez, ils tordent)

→ attention aux verbes prendre, apprendre, comprendre, se méprendre, etc qui prennent
les terminaisons suivantes: -ds, -ds,-d, -ons, -ez, -nent: je prends, tu prends, il prend, nous
prenons, vous prenez, ils prennent/

→ attention aussi aux verbes en "-moudre" comme émoudre, remoudre et moudre qui
prennent les terminaisons suivantes: -ds, -ds, -d, -lons, -lez, -lent (ex moudre= je mouds, tu
mouds, il moud, nous moulons, vous moulez, ils moulent)

►-INDRE, -OINDRE prennent les terminaisons suivantes: -s, -s, -t, -gnons, -gnez, -gnent
(feindre= je feins, tu feins, il feint, nous feignons, vous feignez, ils feignent/ craindre= je
crains, tu crains, il craint, nous craignons, vous craignez, ils craignent/ joindre= je joins, tu
joins, ils joint, nous joignons, vous joignez, ils joignent)

→ tous les verbes en [indre] s'écrivent -eindre sauf plaindre, craindre et contraindre qui
s'écrivent avec un a: -aindre.

►-AIRE comme les verbes complaire, déplaire, taire, plaire prennent les terminaisons
suivantes: -ais, -ais, -ait, -aisons, -aisez, aisent (ex: plaire= je plais, tu plais, il plaît, nous
plaisons, vous plaisez, ils plaisent)

4
►-TRAIRE comme extraire et abstraire prennent les terminaisons suivantes: -ais, -ais, -ait,
-yons, -yez, -yent (ex: traire= je trais, tu trais, il trait, nous trayons, vous trayez, ils trayent)

►-AÎTRE, OÎTRE prennent les terminaisons suivantes: -s, -s, -t, -ssons, -ssez, -ssent (ex:
naître, renaître, paître, connaître, paraître= je parais, tu parais, il paraît, nous paraissons, vous
paraissez, ils paraissent / accroître, décroître, recroître, croître= je croîs, tu croîs, il croît, nous
croissons, vous croissez, ils croissent)

►-TTRE prennent les terminaisons suivantes: -ts, -ts, -t, -ttons, -ttez,-ttent (ex. Mettre= je
mets, tu mets, il met, nous mettons, vous mettez, ils mettent/ battre= je bats, tu bats, il bat,
battons, vous battez, ils battent)

→ ces verbes (-AÎTRE, OÎTRE/ -TTRE) perdent un "t" de leur infinitif aux personnes du
singulier du présent de l'indicatif.

►-VRE prennent les terminaisons suivantes: -s, -s, -t, -vons, -vez, -vent (ex: suivre,
poursuivre, s'ensuivre, revivre, survivre, vivre= je vis, tu vis, il vit, nous vivons, vous vivez,
ils vivent)

►-YER comme envoyer, payer, etc prennent les terminaisons suivantes: -ie, -ies, -ie, -yons,
-yez, -ient (ex: appuyer= j'appuie, tu appuies, il appuie, nous appuyons, vous appuyez, ils
appuient/ employer= j'emploie, tu emploies, il emploie, nous employons, vous employez, ils
emploient)

→ attention aux verbes en -eyer: ils doivent conserver le"y" à toutes les personnes (ex:
grasseyer: je grasseye, tu grasseyes, il grasseye, noue grasseyons, vous grasseyez, ils
grasseyent)

5
L'IMPARFAIT DE L'INDICATIF

Valeurs de l'imparfait de l'indicatif:

 l'imparfait marque une action passée (quand j'étais petite)


 une action qui dure dans le temps (je regardais les dessins-animés)
 l'imparfait est le temps de la description (d'un tableau, d'une scène du passé: cet hiver là, les
bûches brûlaient dans la cheminée)
 il peut exprimer aussi des faits habituels (le dimanche nous allions à la messe)

Formation de l'imparfait de l'indicatif:

radical du verbe conjugué avec nous au présent de l'indicatif (ex: Parler, nous parl + ons)
+ terminaisons de l'imparfait (= -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient )
-> je parlais, tu parlais, il parlait, nous parlions, vous parliez, ils parlaient.

Exception: cette règle fonctionne avec tous les verbes sauf le verbe être qu'il faut donc
mémoriser: j'étais, tu étais. il était, nous étions, vous étiez, ils étaient.

LE PASSÉ RÉCENT

Valeurs du passé récent:

 indique une action passée, proche du moment où l'on parle

Formation du passé récent :

venir au présent de l'indicatif (je viens, tu viens, il vient, nous venons, vous venez, ils
viennent) + de/d' + infinitif du verbe conjugué
(ex : je viens de sortir de table)

LE PASSÉ COMPOSÉ

Valeurs du passé composé:

 Le passé composé exprime des fait complètement achevés à un moment déterminé ou


indéterminé du passé
 Il peut aussi marquer la succession des faits passés

Formation du passé composé:

Auxiliaire être ou avoir au présent de l'indicatif (je suis, tu es, il est, nous sommes, vous
êtes, ils sont/ j'ai, tu as, il a, nous avons, vous avez, ils ont) + participe passé du verbe
conjugué

6
Verbes qui se construisent avec être :

 Tous les verbes pronominaux (se lever, se laver, se maquiller, se brosser les dents, se
reposer, se coucher...)

 + les verbes suivants naître/mourir, aller/venir, monter/descendre, arriver/partir,


entrer/sortir, apparaître, rester, retourner, tomber et leurs formes composées, par exemple :
revenir, rentrer, remonter, redescendre, repartir:

→ Avec l'auxiliaire être, le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le sujet
du verbe.

ATTENTION AUX VERBES PRONOMINAUX et AUX ACCORDS :

7
→ ils ne s'accordent pas avec le sujet mais s'accordent en genre et en nombre avec le COD
si celui-ci est placé avant le participe passé du verbe : ex : Ils se sont lavés (se = COD →ils
→ masculin pluriel → lavés) / Voici la maison qu'ils se sont construite (qu' = COD → la
maison → féminin singulier → construite)/ Elle s'est coupée (s' = COD → elle → féminin
singulier → coupée)

→ le participe passé des verbes pronominaux ne s'accorde pas :


1. *quand le COD est placé après le verbe :
ex : Elle s'est lavé les mains (quoi ? les mains = COD → placé après le participe passé → pas
d'accord/ Elles se sont donné trois jours pour réfléchir (quoi ? trois jours = COD → placé après le
participe passé → pas d'accord → donné) / Elle s'est coupé le doigt (quoi ? le doigt = COD placé
après le participe passé → pas d'accord → coupé)
2. *quand il n'y a pas de COD :
ex : Différentes monarchies se sont succédé (« se » n'est pas COD, il n'y a aucun COD → pas
d'accord → succédé)
3. *quand le verbe se construit avec « à » :
ex : parler à quelqu'un → ils se sont parlé / téléphoner à quelqu'un → ils se sont téléphoné
4. *dans les constructions avec « faire » :
Elle s'est fait mal / Elle s'est fait opérer → avec faire pas d'accord !!!

→ ATTENTION avec les verbes passer, entrer/rentrer, sortir, descendre, monter,


retourner et perdre, qui peuvent de conjuguer avec l'auxiliaire être ou avoir :

→ Si l'action est suivie d'un COD on utilise avoir, sinon on utilise être :
►PASSER :
-Je suis passé(e) devant la mairie (action de la personne sur sa propre personne)
-J'ai passé l'aspirateur (action réalisée sur quelque chose : quoi ? L'aspirateur = COD)
-Ils ont passé de bonne vacances (quoi ? Des vacances= COD)
►ENTRER/RENTRER :
-Je suis entré(e) dans l'église (action de la personne sur sa propre personne)
-J'ai rentré les chaises (action réalisée sur quelque chose :quoi ? Les chaises = COD)
►SORTIR :
-Je suis sorti(e) de chez moi (action de la personne sur sa propre personne)
-J'ai sorti la poubelle (action réalisée sur quelque chose : quoi ? La poubelle = COD)
-Il a sorti le chien (qui ? quoi ? Le chien = COD)
►DESCENDRE :
-Je suis descendu(e)à la cave (action de la personne sur sa propre personne)
-J'ai descendu la poubelle (quoi ? La poubelle = COD)
►MONTER :
-Je suis monté(e) à l'étage (action de la personne sur sa propre personne)
-J'ai monté l'escalier (quoi ? L'escalier = COD),
►RETOURNER :
-Je suis retourné(e) à la bibliothèque (action de la personne sur sa propre personne)
-J'ai retourné ma feuille/ le matelas (quoi ? ma feuille/ le matelas = COD)
►PERDRE :
-Elle est perdue (action de la personne sur sa propre personne)
-Elle a perdu ses clés (quoi ? Ses clefs = COD)
Verbes qui se construisent avec avoir :

8
 Tous les autres.

→ le participe passé ne s'accorde pas avec le sujet du verbe. Ex : Marie a mangé une
pomme.

→ le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct


s'il est placé avant le verbe.
Ex : je les ai vues hier (les = COD → qui ? Laura y Marta → elles → féminin pluriel →
vues) /
La maison qu'il a construite (qu' = COD →quoi ? La maison → féminin singulier →
construite) / On nous a entendus (nous = COD → qui ? Nous → masculin pluriel → entendus)

→ le COD se présente presque toujours sous la forme d'un pronom personnel : le, la, les, l',
nous, vous ou d'un pronom relatif que. Pourtant dans une proposition interrogative ou
exclamative, le COD peut être un nom. Ex : Quelles personnes avez-vous rencontrées
(personnes = COD → qui ? des personnes → féminin pluriel → rencontrées)

Terminaisons des participes passés :


Verbes du 1er groupe → -é (exemples : chanté, marché, dessiné, aimé, détesté...)
Verbes du 2ème groupe → -i (exemples : fini, choisi, désobéi, chéri, enrichi...)
Verbes du 3ème groupe → -i, -u, -is, -it (exemples : senti, aperçu, offert, appris, dit...)
 ir → -i (sauf courir/ venir/ lire → -u) (attention mourir → mort)
 oir/oire/aître → -u (ex : vu, pu, su, connu, disparu) (sauf naître → né)
(attention devoir → dû)
 dre → -u (ex : perdu, entendu, répondu)
sauf (mettre/ prendre/apprendre/comprendre/surprendre → -is)
 uire → -it (ex : construit, conduit) (dire et écrire → -it aussi)
 eindre/ aindre/oindre → -t (ex. peint, craint, joint)
 ffrir/ vrir → -ert (ex. offert, ouvert, découvert, etc)

9
10
LE PASSÉ ANTÉRIEUR

Valeurs du passé antérieur:

 Le passé antérieur indique une action passée à un moment déterminé, avant une autre action
passée → Le passé antérieur est un passé du passé
 il est souvent introduit par des conjonctions de temps : quand, lorsque, dès que...ou
accompagné d'un adverbe de temps : bientôt, vite...

Formation du passé antérieur :

auxiliaire être ou avoir au passé simple (je fus, tu fus, il fut, nous fûmes, vous fûtes, ils
furent/ j'eus, tu eus, il eut, nous eûmes, vous eûtes, ils eurent) + participe passé du verbe
conjugué

ex : j'eus couru, je fus venu(e)

LE PLUS-QUE-PARFAIT

Valeurs du plus-que-parfait:

 Le plus-que-parfait indique une action passée avant une autre action passée exprimée le plus
souvent à l'imparfait ou au passé composé, un événement précède un autre événement dans le
passé → il s'agit d'un passé du passé

Formation du plus-que-parfait :

auxiliaire être ou avoir à l'imparfait (j'étais, tu étais, il était, nous étions, vous étiez, ils
étaient/ j'avais, tu avais, il avait, nous avions, vous aviez, ils avaient) + participe passé du
verbe conjugué

ex : Quand je me suis levé/e, ma mère avait déjà préparé le café/ Quand les pompiers sont
arrivés, la maison avait déjà brûlé.

LE FUTUR PROCHE

Valeurs du futur proche:

 indique une action future, proche du moment où l'on parle

Formation du futur proche :

aller au présent de l'indicatif (je vais, tu vas, il va, nous allons, vous allez, ils vont)
+ infinitif du verbe conjugué
(ex : je vais jouer au tennis à 18h)

11
LE FUTUR SIMPLE

Valeurs du futur simple:

 le futur simple indique une action qui se fera dans l'avenir par rapport au moment où l'on
parle : dans un moment, plus tard, demain, dans 10 ans...
 le futur simple peut prendre la valeur du présent pour atténuer le ton de certains propos ou
marquer la politesse (ex : je vous dirai franchement que je n'approuve pas votre méthode/ je
vous prierai de me suivre)

Formation du futur simple:

infinitif du verbe + terminaisons du futur : -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ent.

→ les terminaisons du futur simple sont toujours précédées de la lettre « r », alors les verbes
qui ont leur infinitif en « e » perdent leur « e » (ex : prendre-> prendr+ai, as, a, ons, ez, ont)

 Attention aux verbes en -eler, et en -eter qui prennent deux l ou deux t


(ex: appeler → j'appellerai, jeter → je jetterai)
→ ceux qui font l'exception prennent un accent grave
(ex : acheter → j'achèterai, marteler → je martèlerai)

 les verbes en -yer change l'y en i (ex : employer → j' emploierai, payer → je paierai,
appuyer → j'appuierai)

 attention les verbes mourir, courir, acquérir et ceux de leur famille prennent deux r au
futur, alors qu'ils n'en ont qu'un à l'imparfait (ex : mourir → je mourrai, courir → je courrai,
acquérir → j'acquerrai

 attention aux verbes irréguliers : aller-> j'irai, faire → je ferai, être → je serai, avoir →
j'aurai, savoir → je saurai, devoir → je devrai, pouvoir → je pourrai,
revoir/entrevoir/voir → je verrai, valoir → je vaudrai, vouloir → je voudrai,
pouvoir → je pourrai, recevoir → recevrai, mouvoir → je mouvrai, asseoir → assiérai,
venir → je viendrai, tenir → je tiendrai, cueillir → cueillerai, envoyer → j'enverrai.

LE FUTUR ANTÉRIEUR

Valeurs du futur antérieur:

 le futur antérieur exprime une action future qui précède une autre action future

Formation du futur antérieur :

auxiliaire être ou avoir au futur simple (je serai, tu seras, il sera, nous serons, vous serez, ils
seront/ j'aurai, tu auras, il aura, nous aurons, vous aurez, ils auront) + participe passé du
verbe conjugué
(ex : quand j'aurai dîné, je sortirai/ quand tu arriveras, il sera parti)

12
LE CONDITIONNEL PRÉSENT

Valeurs du conditionnel présent:

 le conditionnel est le mode de la supposition alors que l'indicatif est le mode du réel
 dans certain cas il a la valeur de futur
 il exprime des faits irréels ou possibles mais incertains
 ainsi le conditionnel peut marquer :
- des faits soumis à une condition exprimée ou non exprimée
- des faits supposés (supposition)
- des faits désirés ou souhaitables (désir, souhait, conseil)
- des faits irréels, imaginaire ou fictifs (fiction, imagination)

Formation du conditionnel présent :

infinitif du verbe (mêmes règles que pour le futur simple) + terminaisons du conditionnel
présent: -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient (il s'agit des mêmes terminaisons que celles de
l'imparfait)

ex : je voudrais, j'aimerais, si nous partions, etc.

Futur simple ou conditionnel ?

Hypothèse sur le futur : si + présent → futur simple / futur simple + si + présent (ex : si tu
étudies, tu réussiras ; tu ne sortiras pas si tu te comportes mal)
Hypothèse sur le présent : si + imparfait → conditionnel présent / conditionnel présent + si
+ imparfait (ex : si tu étudiais, tu réussirais ; tu irais, si tu te comportais bien)

LE CONDITIONNEL PASSÉ

Valeurs du conditionnel passé:

 Il a la valeur de passé
 il exprime des faits/ des actes non réalisés dans le passé : possibilité / condition /
supposition / fiction/ imagination/ reproche/ regret

Formation du conditionnel passé:

2 formes :

→ auxiliaire être ou avoir au conditionnel présent (je serais, tu serais, il serait, nous
serions, vous seriez, ils seraient/ j'aurais, tu aurais, il aurait, nous aurions, vous auriez, ils
auraient) + participe passé du verbe conjugué = c'est la forme la plus utilisée)
ex : J'aurais récité, je serais tombé(e), je serais allé(e), je serais sorti(e).

→ auxiliaire être ou avoir à l'imparfait du subjonctif (je fusse, tu fusses, il fût, nous
fussions, vous fussiez, ils fussent/ j'eusse, tu eusses, il eût, nous eussions, vous eussiez, ils

13
eussent) + participe passé du verbe conjugué = utilisation rare, langage
soutenu/littéraire)
ex: j'eusse récité, je fusse tombé(e)
(remarque : cette deuxième forme du conditionnel passé est identique au plus-que-parfait du
subjonctif)

Conditionnel présent ou conditionnel passé ?

Le conditionnel présent est utilisé pour exprimer un fait/une action à venir alors que le
conditionnel passé exprime un fait/une action passé(e).

→ attention pour évoquer une action antérieure à une autre action au conditionnel présent, on
utilise le conditionnel passé. ex : Il a dit qu'il viendrait (conditionnel) dès qu'il aurait terminé
(conditionnel passé) ses devoirs.

L'IMPÉRATIF

Valeurs de l'impératif :

 L'impératif sert à exprimer un ordre, une prière, un conseil, un souhait

Formation de l'impératif présent :

L'impératif ne se conjugue qu'à 3 personnes, sans sujets exprimés :


 Le singulier de l'impératif est en « e » pour les verbes du 1er groupe (ex : profite, étudie) et
pour ceux du 3ème groupe qui se conjuguent comme ceux du 1er groupe (ouvre, cueille), et
en « s » pour tous les autres verbes (ex : prends, finis, cours, viens, réponds, fais)
 Le pluriel de l'impératif correspond aux verbes conjugués avec nous et vous au présent de
l'indicatif, à nouveau sans sujets exprimés. (ex : profitons, profitez ; étudions, étudiez ;
ouvrons, ouvrez ; cueillons, cueillez ; prenons, prenez ; finissons, finissez, courons, courez ;
venons, venez ; répondons, répondez ; faisons, faites).

→ Exceptions : aller → va, allons, allez / avoir → aie, ayons, ayez / être → sois, soyons,
soyez)

14
LE SUBJONCTIF

Valeurs du subjonctif :

 Le subjonctif exprime généralement un désir, un souhait, un ordre, un sentiment, un doute,


un regret, un conseil, une attente, une obligation, une supposition → il s'agit d'une réalité
subjective.
 les personnes du subjonctif sont généralement précédées de la conjonction de subordination
« que »

Formation du présent du subjonctif :

 radical du verbe conjugué avec ils au présent de l'indicatif (ex: finir, ils finiss + ent /
courir, ils cour + ent) + terminaisons du subjonctif = -e, -es, -e, -ions, -iez, ent
(ex: que je finisse, que tu finisses, qu'il finisse, que nous finissions, que vous finissiez, qu'ils
finissent / que je coure, que tu coures, qu'il coure, que nous courions, que vous couriez, qu'ils
courent)

 Exceptions: être → que je sois, que tu sois, qu'il soit, que nous soyons, que vous soyez,
qu'ils soient / avoir → que j'aie, que tu aies, qu'il ait, que nous ayons, que vous ayez, qu'ils
aient/ aller → que j'aille, que tu ailles, qu'il aille, que nous allions, que vous alliez, qu'ils
aillent/ satisfaire, défaire, faire → que je fasse, que tu fasses, qu'il fasse, que nous fassions,
que vous fassiez, qu'ils fassent/ vouloir → que je veuille, que tu veuilles, qu'il veuille, que
nous voulions, que vous vouliez, qu'ils veuillent/ pouvoir → que je puisse, que tu puisses,
qu'il puisse, que nous puissions, que vous puissiez, qu'ils puissent/ savoir → que je sache, que
tu saches, qu'il sache, que nous sachions, que vous sachiez, qu'ils sachent/ valoir → que je
vaille, que tu vailles, qu'il vaille, que nous valions, que vous valiez, qu'ils vaillent/ prévaloir
→ que je prévale, que tu prévales, qu'il prévale, que nous prévalions, que vous prévaliez,
qu'ils prévalent/ falloir → qu'il faille/ pleuvoir -> qu'il pleuve

 Les verbes se terminant en -ier, ainsi que les verbes rire et sourire, ont deux -i aux
personnes nous et vous. (ex : que nous riions, que vous riiez ; que nous souriions, que vous
souriiez ; que nous étudiions, que vous étudiiez ; que nous appréciions, que vous appréciiez,
etc)

 ATTENTION À CERTAINS CHANGEMENT ORTHOGRAPHIQUES:

-le y maintenu avec nous et vous = ex: payer → que je paie, que tu paies, qu'il paie, que
nous payions, que vous payiez, qu'ils paient/ voir → que je voie, que tu voies, qu'il voie, que
nous voyions, que vous voyiez, qu'ils voient/ croire → que je croie, que tu croies, qu'il croie,
que nous croyions, que vous croyiez, qu'ils croient/ s'asseoir → que je m'assoie, que tu
t'assoies, qu'il s'assoie, que nous nous assoyions, que vous vous assoyiez, qu'ils s'assoient

-double consonnes avec je/tu/il/ils et une seule avec nous et vous: appeler → que j'appelle,
que tu appelles, qu'il appelle, que nous appelions, que vous appeliez, qu'ils appellent/ jeter
→ que je jette, que tu jettes, qu'il jette, que nous jetions, que vous jetiez, qu'ils jettent/ tenir
→ que je tienne, que tu tiennes, qu'il tienne, que nous tenions, que vous teniez, qu'ils tiennent/
venir → que je vienne, que tu viennes, qu'il vienne, que nous venions, que vous veniez, qu'ils

15
viennent/ comprendre, surprendre, apprendre, prendre → que je prenne, que tu prennes,
qu'il prenne, que nous prenions, que vous preniez, qu'ils prennent

-verbes en -evoir 2 radicaux: "-oi-" avec je/tu/il/ils et "-e-" avec nous et vous: apercevoir
→ que j'aperçoive, que tu aperçoives, qu'il aperçoive, que nous apercevions, que vous
aperceviez, qu'ils aperçoivent/ devoir → que je doive, que tu doives, qu'il doive, que nous
devions, que vous deviez, qu'ils doivent/ recevoir → que je reçoive, que tu reçoives, qu'il
reçoive, que nous recevions, que vous receviez, qu'ils reçoivent/ concevoir → que je
conçoive, que tu conçoives, qu'il conçoive, que nous concevions, que vous conceviez, qu'ils
conçoivent/ percevoir → que je perçoive, que tu perçoives, qu'il perçoive, que nous
percevions, que vous perceviez, qu'ils perçoivent/ décevoir → que je déçoive, que tu
déçoives, qu'il déçoive, que nous décevions, que vous déceviez, qu'ils déçoivent

-attention aux verbes suivants: boire → que je boive, que tu boives, qu'il boive, que nous
buvions, que vous buviez, qu'ils boivent/ acquérir → que j'acquière, que tu acquière, qu'il
acquière, que nous acquérions, que vous acquériez, qu'ils acquièrent/ mourir → que je
meure, que tu meures, qu'il meure, que nous mourions, que vous mouriez, qu'ils meurent

Utilisation du subjonctif :

 La manière la plus courante d'introduire le subjonctif est la suivante : « Il faut que » +


subjonctif.
 Les verbes subjectifs sont suivis du subjonctif : aimer, désirer, souhaiter, craindre,
redouter, vouloir, ordonner, exiger, supplier, avoir peur, etc. → subjonctif= verbes « du cœur »
≠ indicatif = verbes « de la tête » = constater, observer penser, croire, supposer, imaginer, dire,
affirmer, déclarer, espérer)
 Attention les verbes objectifs à la forme négative sont généralement suivis du
subjonctif → ex : je ne crois pas que Paul soit malade/j e ne crois pas qu'il ait la grippe.
 Après une interrogation avec inversion, on utilise souvent le subjonctif :
ex : Pensez-vous que cet homme soit coupable ?
 Quand un adjectif exprime un jugement, on utilise le subjonctif :
ex : Max a du talent, je trouve normal qu'il ait du succès.

16