Vous êtes sur la page 1sur 12

Le Code de conduite.

Agir de
manière éthique et responsable.
Inhaltde matières
Table

1 Introduction 4

2 Règles générales de comportement 5

3 Respect des dispositions légales 6

4 Relations avec les clients, partenaires


­commerciaux et collaborateurs 8

5 Violations, sanctions et droit d’alerte 10


Le présent Code de conduite a pour but de sensibiliser tous
les collaborateurs du Groupe Mobilière aux dispositions
légales en vigueur et de recueillir leur adhésion aux principes
fondamentaux d’éthique professionnelle.

Approuvé par le Conseil d’administration de la Mobilière Suisse Holding SA


le 26.2.2008, mit en vigueur le 1.12.2008, modifié le 26.8.2014

Le présent document s’adresse à (validité) tous les collaborateurs du Groupe


Mobilière

Votre interlocuteur pour tout renseignement complémentaire:


Nadine Probst, Responsable Compliance Office Groupe
031 389 60 28
4 Introduction

1 Introduction

1.1 But et champ d’application Le cas échéant, les prescriptions en vigueur dans
Le présent Code de conduite a pour but de sensi- d’autres secteurs ou domaines d’activités (p. ex.
biliser tous les collaborateurs du Groupe Mobi- caisses de pension, placements) qui seraient plus
lière aux dispositions légales en vigueur et de sévères que celles stipulées dans ce Code ou y
recueillir leur adhésion aux principes fondamen- dérogent priment le présent Code de conduite.
taux d’éthique professionnelle. Il complète notre
Charte et sert de base pour une compréhension En cas de doute ou d’incertitude, il convient de
commune de la compliance au sein du Groupe prendre contact avec son supérieur ou avec le
Mobilière. Ce Code définit des standards mini- Compliance Office Groupe.
maux, mais ne règle pas toutes les situations
possibles et imaginables. Le présent Code sert de
référence pour les éventuels règlements d’exécu-
tion concernant les différents thèmes traités.

Par le respect du présent Code et notre intégrité,


nous générons et garantissons confiance, sécurité
et transparence et sauvegardons la réputation du
Groupe Mobilière.

Le Code de conduite s’applique à tous les colla-


borateurs, à tous les échelons hiérarchiques du
Groupe Mobilière, agences générales incluses.
Les cadres dirigeants ont un rôle important à
jouer. Ils doivent montrer l’exemple et, par leur
comportement, contribuent à promouvoir et an-
crer les valeurs de la Mobilière auprès de leurs
collaborateurs. Il leur incombe de veiller à ce que
leurs collaborateurs connaissent et respectent les
fondements du Code de conduite, ainsi que les
dispositions légales et les instructions internes.
Règles générales de comportement 5

2 Règles générales
de comportement

2.1 Comportement éthique et moral 2.4 Mandats économiques en dehors


Nous nous engageons à nous comporter de du Groupe Mobilière, mandats politiques et
manière adéquate dans les a ­ ffaires et dans les charges publiques
rapports quotidiens avec nos collaborateurs, Nous sommes favorables à la prise de fonction
clients ­et partenaires commerciaux. De même, d’organe dans une association ou une organisa-
nous défendons les intérêts du Groupe Mobilière tion comparable, ainsi qu’à la prise de mandat
selon les règles de la bienséance, avec intégrité, politique et charge publique s’ils ne sont pas
honnêteté et exactitude. En cas d’incertitude contraires aux intérêts généraux de la Mobilière.
sur le caractère éthique de la décision à prendre L’obligation d’annoncer, la demande d’autorisa-
dans certaines situations, il convient de faire tion, et les instances compétentes qui statuent
appel à son supérieur ou au Compliance Office sur la prise de mandats, de charges publiques et
Groupe. l’exercice d’activités accessoires font l’objet d’une
instruction séparée conformément au règlement
2.2 Gestion conforme aux lois et règlements d’organisation.
Nous respectons les lois et les réglementations
en vigueur, ainsi que les règles, instructions et 2.5 Propriété de la Mobilière
directives internes. Nous évitons toute pratique Nous respectons les outils de travail, équipe-
ou comportement commercial illicite ou trompeur ments, bâtiments et autres valeurs patrimoniales
à l’endroit de nos concurrents, partenaires com- appartenant à la Mobilière. Nous utilisons les
merciaux et clients. outils d’aide et de travail mis à notre disposition
exclusivement à des fins professionnelles ou
2.3 Conflits d’intérêts d’autres fins autorisées et ne tolérons ni le vol,
Nous évitons les situations dans lesquelles les ni la corruption, ni les abus, ni les détériorations
intérêts personnels sont en contradiction avec intentionnelles.
les obligations dont nous devons nous acquitter
au sein de l’entreprise. En cas de conflit d’intérêts, 2.6 Communication et information aux clients
le collaborateur concerné doit se récuser et in- Nous pratiquons une politique de communication
former immédiatement et spontanément son et d’information crédible à l’égard de nos clients,
supérieur ou le service interne compétent confor- nos collaborateurs, des autorités de surveillance
mément au règlement d’organisation. et des médias. Seuls les services autorisés ont
le droit de communiquer avec les médias et les
autorités de surveillance.

2.7 Environnement
Nous traitons les ressources naturelles avec soin
et de manière responsable, et évitons d’avoir
un impact disproportionné sur l’environnement.
6 Respect des dispositions légales

3 Respect des dispositions légales

3.1 Protection des données et confidentialité 3.3 Informations d’initié


Nous traitons les données des clients, des colla- Nous n’exploitons ni ne transmettons aucune
borateurs et des partenaires commerciaux avec information d’initié. Il s’agit en particulier d’in-
le plus grand soin et la plus grande discrétion. Le formations concernant une entreprise ou une
traitement et la transmission des données sont transaction susceptibles d’influencer, notamment,
régis par des dispositions légales et des régle- le cours de papiers-valeurs ou de droits-valeurs
mentations internes. De même, il est interdit de d’une entreprise.
divulguer des informations confidentielles concer-
nant le Groupe Mobilière et les secrets d’affaires 3.4 Blanchiment d’argent et financement du
à des tiers. terrorisme
Nous ne tolérons aucune activité illégale lors
3.2 Corruption et trafic d’influence de l’acceptation de fonds ni ne nous laissons
Nous ne tolérons aucune forme de corruption. Les abuser à des fins illégales. Nous respectons les
titulaires de fonctions publiques ou privées ainsi obligations de diligence en matière de lutte
que les décideurs ne sont pas autorisés à offrir contre le blanchiment d’argent et le financement
ni recevoir directement ou indirectement des du terrorisme conformément aux dispositions
cadeaux ou des avantages dans le but d’obtenir légales en vigueur, aux dispositions internes
un avantage illicite. et aux dispositions du droit de la surveillance.
Respect des dispositions légales 7

3.5 Droit des cartels et restrictions à


la concurrence
Nous respectons les dispositions légales en vi-
gueur en matière de droit des cartels et ne to-
lér-ons aucune convention ni pratique concertée
avec d’autres entreprises, dans la mesure où elles
visent ou entraînent une restriction à la concur-
rence.

3.6 Droit fiscal et présentation des comptes


Nous respectons les dispositions fiscales en
vigueur et rejetons expressément toute soustrac-
tion d’impôts. Nous ne prêtons aucune assistance
active à nos clients, collaborateurs, partenaires
commerciaux ou à des tiers pour se soustraire
à l’impôt. La présentation des comptes doit être
effectuée correctement et selon des principes
reconnus. Tous les enregistrements comptables
doivent être conformes à la vérité, refléter les
processus effectifs et être basés sur les pièces
justificatives nécessaires.

3.7 Droit immatériel


Nous respectons les droits de propriété intellec-
tuelle, les droits immatériels de tiers ainsi que les
limitations en vigueur en matière d’utilisation ou
de reproduction d’œuvres protégées par le droit
d’auteur.
8 Relations avec les clients, partenaires ­commerciaux et collaborateurs

4 Relations avec les clients,


partenaires ­commerciaux
et collaborateurs

4.1 Cadeaux notre concept de donation en vigueur. Conformé-


Nous refusons tout cadeau ou avantage de la part ment aux prescriptions stipulées dans l’instruc-
de partenaires commerciaux ou de tiers qui pour- tion financière du SCD Management du marché,
rait influer dans les faits ou donner l’impression les agences générales sont libres d’allouer des
d’influer sur nos décisions concrètes ou nous ame- dons et des libéralités à des associations, groupe-
ner à un comportement déterminé. Si des libérali- ments et autres organisations.
tés dépassant la valeur indicative fixée dans l’ins-
truction interne sont acceptées, il convient de 4.3 Gestion des réclamations
préserver la transparence. L’acceptation et à la Nous prenons au sérieux les réclamations des
distribution de cadeaux et autres avantages, ainsi clients et des partenaires commerciaux et les
que l’obligation d’établir des documents y relative, traitons avec rapidité et équité. Nous veillons à
font l’objet d’une instruction séparée. ce que les cas identiques reçoivent un traitement
identique.
4.2 Dons
Nous documentons de manière transparente tous 4.4 Discrimination et harcèlement
les dons et libéralités alloués. Les dons ou libéra- Nous ne tolérons aucune forme de discrimination
lités destinés à des hommes ou des partis poli- ou harcèlement de la part des collaborateurs,
tiques sont du ressort du Conseil d’administration clients ou partenaires commerciaux fondée sur
et sont régis par les prescriptions internes corres- le sexe, la race, la religion, l’âge, l’origine, l’orien-
pondantes. Les dons et libéralités destinés à des tation sexuelle, un handicap ou les activités
associations, groupements ou autres organisa- politiques ou syndicales. La Mobilière entend
tions sont versés par le service compétent selon promouvoir ses collaborateurs en fonction de
leur performance, de leur potentiel et des b­ esoins
du Groupe Mobilière. Elle met à disposition les
instruments appropriés afin de promouvoir les
compétences et le développement des ressources
humaines.
Relations avec les clients, partenaires ­commerciaux et collaborateurs 9

4.5 Protection de la personnalité et


de la santé, respect des dispositions
de la loi sur le travail, concertation
Nous protégeons et respectons la personnalité et
la santé de nos collaborateurs. Nous respectons
les dispositions de la loi sur le travail en vigueur
et offrons des contrats et des conditions de tra-
vail juridiquement irréprochables. L’avis de nos
collaborateurs nous intéresse et est en tout temps
bienvenu. La Commission du personnel et la ges-
tion des idées sont deux des instruments mis à
leur disposition à cet effet.

4.6 Sécurité en général


Nous assurons et protégeons – dans l’ordre
suivant – les personnes, la réputation de la
Mobilière et la marche des affaires dans toutes
nos activités. Nous protégeons ainsi les colla-
borateurs, clients et partenaires commerciaux
ainsi que nos installations, bâtiments et équipe-
ments. Nous entendons fixer des normes de
sécurité sur la base de principes économiques
et écologiques. Par notre comportement respec-
tueux des règles de sécurité et conscient des
risques, nous évitons les cas de sinistre.

4.7 Sécurité des moyens de communication


techniques
Nous traitons avec soin les outils de communi-
cation et de travail techniques mis à notre dis-
position par la Mobilière. Nous ne devons pas
les ­utiliser à des fins illégales ou contraires à
l’éthique. Nous sommes tenus de respecter les
prescriptions internes relatives à l’utilisation et
à la sécurité de ces outils. Il est en particulier
interdit de consulter, télécharger ou transférer des
informations à caractère discriminatoire, raciste,
pornographique, ­faisant l’apologie de la violence
ou portant atteinte à la personnalité d’autrui.
10 Violations, sanctions et droit d’alerte

5 Violations, sanctions
et droit d’alerte

5.1 Violations 5.3 Alerte


Nous sanctionnons toute violation du Code de Tout collaborateur qui a connaissance d’activités
conduite, des instructions et prescriptions in- illégales ou contraires à l’éthique ainsi que de
ternes. Sont compétents en la matière les supé- violations du présent Code peut en informer son
rieurs hiérarchiques ainsi que les services in- supérieur ou le Compliance Office Groupe. En cas
ternes. de soupçons d’actes de criminalité économique,
en particulier de fraude et de corruption, le colla-
5.2 Sanctions borateur a le devoir d’en informer le Compliance
Toute violation des lois, prescriptions internes et Office Groupe. Quiconque signale une violation
normes de comportement du présent Code peut ne subira aucun préjudice dans la mesure où il
entraîner des mesures disciplinaires et engager la est de bonne foi.
responsabilité civile et pénale de son auteur. Ces
mesures sont nommément:
• avertissement
• licenciement
• dommages-intérêts
• dépôt d’une plainte pénale
mobiliere.ch
530.247.121 04.16