Vous êtes sur la page 1sur 3

REMARQUES :

 Documents ou photocopies manquants = dossier incomplet = risque élevé de


refus de visa
 Tous les documents sont à présenter en originaux, accompagnés d’un jeu
complet de
 photocopies.
 Tous les documents doivent être en français ou accompagnés d’une
traduction officielle dans
 cette langue
 Votre dossier doit être présenté dans l’ordre présenté ci-dessous

1. Un formulaire (à télécharger ici) de demande de visa de court séjour dûment


renseigné recto/verso, daté et signé.
2. Deux photos récentes (Datant de moins de 3 mois) non retouchées, sur fond clair
aux normes (Cliquez ici pour consulter les critères sur les photos de visa).
3. Passeport (validité de 3 mois minimum après la date d’expiration du visa demandé)
devant comporter obligatoirement 2 pages vierges de tout cachet, accompagné de la
photocopie de la page d’identité et des visas Schengen précédents.
4. Ressortissants étrangers résidant au Maroc :
- carte de résidence marocaine ou récépissé de la demande de renouvellement.
5. Assurance de voyage couvrant les éventuels frais médicaux d’urgence (couverture
minimale de 30 000€) ainsi que les frais de rapatriement pour toute la durée du séjour
dans l’espace Schengen.
6. Documents d’état civil (acte de mariage, acte de naissance et/ou livret de famille ou
autre), selon le cas.
7. Preuve d’hébergement :
- attestation d’accueil délivré par la mairie (original) ou le cas échéant un titre de
propriété ou un bail de location ou tout justificatif de la possession ou de la location
d’un logement en France (taxe d’habitation)
- ou confirmation de la réservation d’hôtel
- ou preuve d’un voyage à forfait.
8. Justificatif du moyen de transport envisagé.
9. Justificatifs de la situation socio-professionnelle et des ressources :

o Hommes/femmes d’affaires, commerçants, professions libérales :

- Inscription au registre de commerce originale + photocopie

- Statuts de la société, photocopie

- Quittance de patente de l’année en cours, original + photocopie

- 3 derniers relevés bancaires (compte personnel + compte de l’entreprise), original +


photocopie

- Carte de l’ordre ou carte professionnelle de l’année en cours, original + photocopie

o Salariés :

 Attestation de travail.
 ATTESTATION de DECLARATION de SALAIRE INDIVIDUELLE délivrée par la
CNSS (récapitulatif INDIVIDUEL de carrière)
 Originaux des trois derniers bulletins de salaire.

-3 derniers relevés bancaires original + photocopie.

o Retraités :
- Attestation de pension ;
- Originaux des relevés bancaires des trois derniers mois ;
- Autre preuve de la propriété de biens ou d’autres moyens de subsistance, selon le cas.

o Fonctionnaires :
- Attestation de fonction ;

- Originaux des trois derniers bulletins de paie ;

- Originaux des relevés bancaires des trois derniers mois ;

- Autre preuve de la propriété de biens ou d’autres moyens de subsistance, selon le cas.

-Originale de la carte CNOPS

o Agriculteur :
- Attestation d’exploitant agricole ;
- Autre preuve de la propriété de biens ou d’autres moyens de subsistance, selon le cas.

o Mineurs d’âge :

- Autorisation de sortie du territoire pour les mineurs signée par les parents origin ale +
photocopie
- Original de l’acte de naissance ou du livret de famille des parents ;
- Document de prise en charge signé et légalisé établissant la situation
socioprofessionnelle des parents/du ou des représentants légaux en fonction des
catégories ci-dessus ;
- Autre preuve de la propriété de biens ou d’autres moyens de subsistance, selon le cas.

o Étudiants/écoliers :

- S’il s’agit d’un mineur d’âge: autorisation de quitter le territoire du/des représentant(s)
légal/légaux, signée et légalisée ;
- Certificat de scolarité/carte d’étudiant pour l’année en cours ;
- Original de l’acte de naissance ou du livret de famille des parents ;
- Document de prise en charge signé et légalisé établissant la situation
socioprofessionnelle des parents/du ou des représentants légaux en fonction des
catégories ci-dessus ;
- Autre preuve de la propriété de biens ou d’autres moyens de subsistance, selon le cas.

o Personnes sans emploi :


- Document de prise en charge signé et légalisé établissant la situation
socioprofessionnelle de la personne assurant la prise en charge en fonction des
catégories ci-dessus, et relevés bancaires de ce répondant pour les trois derniers mois,
le cas échéant ;
- Autre preuve de la propriété de biens ou d’autres moyens de subsistance, selon le cas.