Vous êtes sur la page 1sur 18

MODULE 10-2

PERSONNEL DE MAINTENANCE.

Chapitre 0 : Cadre réglementaire et définitions.

0-1-Réglementation internationale.

0-2- Règlementation internationale.

0-3-Définitions.

Chapitre I : Brevet de mécanicien d’entretien d’aéronef.

I-1 - Formation théorique de base.

I-2 - Formation pratique de base.

Chapitre II : Conditions d’obtention de la licence de mécanicien


d’entretien d’aéronef.

II- 1- Carte de stagiaire.

Chapitre III : Qualification de type d’aéronef.

III-1 -Formation théorique et examens.

III-2- Formation pratique et évaluation.

Chapitre IV : Formation aux tâches/Examens/Evaluation.

Chapitre V : Conditions de prorogation et de renouvellement de la


licence et des qualifications.

Chapitre VI : Privilèges de la licence et de la/(ou les)


qualification(s) de mécanicien d’entretien d’aéronef.

1
Chapitre VII : Délivrance de la licence de mécanicien d’entretien
d’aéronef sur la base d’une licence étrangère ou d’un titre
militaire.

Chapitre VIII : Dispositions diverses.

Chapitre 0 : Cadre réglementaire et définitions.

0-1-Réglementation internationale.

Annexe 1 de L´OACI relative aux licences du personnel


aéronautique regroupe notamment les normes et les
recommandations concernant :

- La délivrance des licences et des qualifications des


catégories du personnel aéronautique ci-après :

*membres d’équipage de conduite (pilotes),

*contrôleurs de la circulation aérienne(CCA),

*techniciens de maintenance(MEA),

*agents techniques d’exploitation(ATE).

-Les programmes de formation du personnel précité pour


l’obtention de la licence ainsi que la sensibilisation sur le facteur
humain..

- Les normes médicales exigées pour les détenteurs des


licences.

0-2- Règlementation nationale.

2
-Arrêté du ministre du transport du 23 avril 2007, fixant les
conditions de délivrance et de retrait de la licence et des
qualifications de mécanicien d’entretien d’aéronef.

0-3-Définitions.

-Avionique de bord : Désigne les instruments ou équipements


électriques et électroniques montés à bord des aéronefs.

-Elément d’aéronefs : Tout moteur, hélice, pièce ou


équipement d’aéronefs.

-Catégorie d’aéronef : classification des aéronefs d’après des


caractéristiques fondamentales spécifiées, par exemple : avion,
Ultra léger motorisé, hélicoptère.

-Type d’aéronef : ensemble des aéronefs offrant des


caractéristiques fondamentales identiques, y compris toutes les
modifications, sauf celles qui entraînent un changement dans les
caractéristiques de manœuvre ou de vol ou dans la composition de
l’équipage de conduite.

-Famille d’aéronefs : ensemble constitué par des types


d’aéronefs dont les caractéristiques fondamentales sont identiques
ou similaires.

-Aéronef lourd : Aéronef dont la masse maximale certifiée au


décollage supérieure ou égale à 5700 Kg

-Aéronef non lourd : Aéronef dont la masse maximale certifiée


au décollage inférieure à 5700 Kg.

3
-La licence de mécanicien d’entretien aéronef est délivrée
conformément aux dispositions suivantes :

*La licence de mécanicien d’entretien d’aéronefs de la


catégorie ou de la sous-catégorie B1 est délivrée au candidat dont
le diplôme de technicien de l’aéronautique civile obtenu porte
l’option « Cellule et Motopropulseur ».

*La licence de mécanicien d’entretien d’aéronefs de la


catégorie B2 est délivrée au candidat dont le diplôme de technicien
de l’aéronautique civile obtenu porte l’option «Avionique».

-Maintenance en ligne : Opérations de maintenance légère


effectuées sur les aéronefs sur l’air du trafic (entre deux vols).

-Maintenance en base : Opérations de maintenance effectuées


sur les aéronefs dans les ateliers de maintenance.

-Organisme de formation agréé : Etablissement de formation


théorique et pratique de l’entretien des aéronefs agréé par le
ministre du transport.

-Qualification : Mention portée sur une licence, établissant les


privilèges et les restrictions spécifiques à cette licence.

-Prorogation d’une licence ou d’une qualification : Acte


administratif effectué pendant la période de validité d’une licence
ou d’une qualification et qui permet au titulaire de continuer à
exercer les privilèges de cette licence ou de cette qualification pour
une nouvelle période donnée.

-Renouvellement d’une licence ou qualification : Acte


administratif effectué après qu’une licence ou qualification soit
arrivée en fin de validité et qui a pour effet de renouveler les

4
privilèges de cette licence ou qualification pour une nouvelle
période donnée.

Chapitre I

Brevet de mécanicien d’entretien d’aéronef

I-1-Formation théorique de base .

Tout candidat à une formation de base pour l’obtention du brevet


de mécanicien d’entretien d’aéronef(MEA) dans un organisme de
formation agréé doit être détenteur d’un certificat médical de
classe 3 en cours de validité et doit justifier d’un niveau
d’instruction minimum défini comme suit :

1- Pour le brevet de MEA en vue de l’obtention de la licence de


catégorie A : La quatrième année de l’enseignement secondaire
(niveau baccalauréat), section scientifique ou d’un niveau
équivalent.

2-Pour le brevet de MEA en vue de l’obtention de la licence de


catégorie B1 ou B2 : Le baccalauréat, section scientifique ou d’un
diplôme équivalent.

-Tout candidat à l’obtention d’un brevet de MEA doit avoir suivi


avec succès, une formation théorique et pratique de mécanicien
d’entretien d’aéronef dans un organisme de formation agréé.

-Le contenu, la durée ainsi que les niveaux de connaissances des


programmes de formation de base sont fixés par décision du
ministre du transport.

5
Cette formation est sanctionnée par un brevet de MEA délivré aux
candidats admis par le ministre du transport sur proposition du
jury des examens.

Le brevet de MEA comprend les catégories suivantes :

*Catégorie A
*catégorie B1
*catégorie B2

Les catégories A et B1 sont subdivises en sous catégorie se


rapportant aux combinaisons avions, hélicoptères, moteurs á
turbines et á pistions comme ceci :

*A1 et B1.1 : avions á turbines.


*A2 et B1.2 : avions á pistons.
*A3 et B1.3 : hélicoptères á turbines.
*A4 et B1.4 : hélicoptères á pistons.

-Le programme de formation théorique comprend les


modules:[mathématiques, physique électricité, électronique,
technique numérique, matériaux, procédures d’entretien,
aérodynamique de base, facteur humains, réglementation
aéronautique, aérodynamique des avions, hélico, propulsion,
turbine à gaz, moteurs à pistons, hélices, anglais technique, et
informatique].

-L’examen théorique pour l’obtention du brevet de MEA pour


une catégorie ou une sous-catégorie de la licence de MEA
comporte des épreuves écrites sous forme de questions à choix
multiple (QCM) et un ou deux sujets à rédiger sur les modules
précités.

6
-Pour réussir un module en QCM, il faut au moins 75% des
réponses justes.

-Le candidat est déclaré admis à l’examen requis pour


l’obtention du brevet de MEA d’une catégorie ou sous-catégorie
dès lors qu’il a passé avec succès tous les modules imposés.

-L’attestation de réussite à la formation théorique au candidat


déclaré admis par le ministre du transport est délivré par
L’organisme de formation agréé sur proposition du jury des
examens.

I-2 Formation pratique de base:

La formation de base doit comprendre une formation pratique


pour chaque catégorie de la licence de MEA.

La formation pratique doit se dérouler dans des organismes


de formation agrées ou dans des organismes d'entretien d'aéronefs
agrées.

La formation pratique implique:

*utilisation des outillages et équipements.

*Démontage et montage de pièces d'aéronefs.

*Participation à des activités d'entretien.

Un contrôle pratique doit avoir lieu en présence d'un


examinateur désigné par le jury d'examen.

7
Au cours de contrôle pratique, le candidat doit démontrer á
l´examinateur sa capacité d'utiliser les outils, les équipements, et
les moyens de test adaptés et ce, conformément aux spécifications
de leur fabricant et de travailler conformément aux manuels
d'entretien.

L’organisme de formation agréé délivre une attestation de


réussite à la formation pratique au candidat déclaré admis par le
ministre du transport sur proposition du jury des examens.

Chapitre II.
Conditions d'obtention de la licence de MEA:

Tout candidat a l'obtention d´une licence de MEA doit remplir


les conditions suivantes:

-Avoir au moins 18 ans.


-Etre détenteur du brevet de MEA pour la licence de la
catégorie A, B1 et B2 ou d'un diplôme d'ingénieur.
-Etre détenteur d'un certificat médical de classe 3 en cours de
validité.
-Justifiant dune expérience pratique minimale exigée pour la
catégorie ou la sous-catégorie demandée.
-Etre qualifié sur le type d'aéronefs ou aux taches d'entretien.

Expérience minimale exigée dans la pratique de maintenance


aéronautique:

Le titulaire d'un brevet et candidat à l'obtention d’une licence de


MEA est astreint à un stage pratique dans un organisme

8
d'entretien d'aéronefs agrée, pour une durée adaptée à la catégorie
ou à la sous catégorie demandée selon les modalités suivantes :

1- la catégorie A et les sous catégories B1.2 et B1.4 :

Un an d'expérience pratique en entretien sur des aéronefs en


exploitation.

2- la catégorie B2 et les sous catégories B1.1 et B1.3:

Deux ans d'expérience pratique en entretien sur des aéronefs en


exploitation.

3- la catégorie C obtenue par la voie d´expérience dans la


catégorie B1 ou B2

- Pour LES AERONEFS LOURDS.

- Cinq ans expérience en exerçant les privilèges de la catégorie


B1.1, B1.3 ou B2 sur des avions lourds dans un organisme
d'entretien d'aéronefs agrée.

- Trois ans expérience en exerçant les privilèges de la


catégorie B1.2 ou B 1.4 sur des avions lourds dans un organisme
d'entretien d'aéronefs agrée.

- Pour LES AERONEFS NON LOURDS.

- Trois ans expérience en exerçant les privilèges de la


catégorie B1ou B 2 sur des avions non lourds dans un organisme
d'entretien d'aéronefs agrée.

9
4- la catégorie C obtenue par la voie des études supérieures :

La licence de MEA de catégorie C est accordée également par


la voie des études supérieures au candidat détenteur d'un diplôme
d'ingénieur en aéronautique ou d'un diplôme équivalent et ayant
effectuée au moins trois ans d'expérience de travail dans un
organisme d'entretien d'aéronefs agrée incluant 6 mois
d'observation en entretien en base.

II-1- Carte stagiaire

Nul ne peut entreprendre un stage pratique, sil n'est pas


détenteur dune carte stagiaire en cours de validité délivrée par les
services compétents de ministère du transport. La durée de
validité ne doit pas être inferieur à 12 mois.

Pour obtenir ou proroger la carte de stagiaire le candidat doit


remplir les conditions suivantes :

1-Avoir dix sept (17) ans révolus ;

2-Satisfaire aux conditions d’aptitude physique et mentale de


classe 3 ;

3-Etre titulaire du brevet de mécanicien d’entretien d’aéronef ou


d’un diplôme d’ingénieur en aéronautique ou d’un diplôme
étranger équivalent.

10
Le candidat à l’obtention ou à la prorogation d’une carte de
stagiaire de mécanicien d’entretien d’aéronef doit joindre à sa
demande:

-Une demande de carte de stagiaire visée par l’employeur ;

-Une copie d’une pièce d’identité ;

-Une copie certifiée conforme du brevet de mécanicien


d’entretien d’aéronef ou d’un diplôme d’ingénieur en aéronautique;

-Une copie du certificat médical classe 3 en cours de validité ;

-Une copie du reçu du paiement des redevances


aéronautiques requises.

La carte stagiaire peut être prorogée une fois pour la même


période.

-Le titulaire dune carte stagiaire est considéré comme MEA


stagiaire et ne peut du ce fait, effectuer seul des travaux
d'entretien qu'avec l'autorisation et sous la responsabilité d'un
MEA titulaire dune licence dans la catégorie ou la sous catégorie
appropriée et des qualifications appropriés.

Chapitre III.
Conditions d'obtention de la qualification de type:

Le titulaire de la licence MEA de catégorie B1 ou B2 ne peut


effectuer sur un aéronef ou élément d'aéronefs une intervention
que :

11
-Sil est titulaire des qualifications requises en cours de
validité pour effectuer de telles interventions.
-Ou sous la responsabilité d'un MEA titulaire de la licence et
des qualifications requises pour ces interventions.

Des qualifications de type d'aéronefs ou de familles d'aéronefs


sont délivrées au candidat qui remplit les conditions suivantes:

- titulaire de la licence de MEA de la catégorie B1, B2 ou C en


cours de validité

-Avoir suivi d’une manière complète et satisfaisante le programme


théorique et pratique de la qualification de type adaptée aux
privilèges y afférentes dans un organisme de formation agrée ou
dans un organisme d'entretien aéronefs.

Chapitre IV

Formation aux tâches/Examens/Evaluation

Le titulaire d’une licence de MEA de catégorie A ne peut exercer


ses privilèges et ses qualifications sur un type d’aéronef qu’après
achèvement de la formation aux tâches d’entretien d’aéronefs de la
catégorie A effectuée dans un organisme de formation agrée ou
dans un organisme d’entretien agrée.

La formation aux tâches d’entretien d’aéronef doit inclure une


formation théorique et des travaux pratiques pour chaque tâche
autorisée.

Pour réussir la formation aux tâches d’entretien d’aéronefs, le


candidat doit démontrer par un examen et/ou par une évaluation
en atelier effectué(e) dans un organisme d’entretien d’aéronefs

12
agréé ou dans un organisme de formation agréé, son aptitude à
effectuer correctement les tâches d’entretien d’aéronef.

Tout examen et/ou évaluation effectué(e) par un organisme


d’entretien d’aéronefs agréé ou par un organisme de formation
agréé au profit d’un candidat à une formation aux tâches
d’entretien d’aéronef, doit faire l’objet d’un rapport adressé au jury
des examens.

L’organisme d’entretien d’aéronefs agréé ou l’organisme de


formation agréé délivre une attestation de réussite à la formation
aux tâches au candidat déclaré admis par le ministre du transport
sur proposition du jury des examens.

Chapitre V

Conditions de prorogation et de renouvellement de la licence et


des qualifications.

V-1- Validité de la licence

La validité de la licence de MEA est de 24 mois et elle est


déterminée par la validité des qualifications qu´elle contient et du
certificat médical.

V-2- Prorogation des qualifications

La qualification de type d'aéronef ainsi que la qualification


aux taches peuvent être prorogées sous réserve que le candidat
remplisse les conditions suivantes :

13
- avoir exercé les privilèges de sa licence et ses qualifications
pendant une période minimale de 12 mois durant les 24 mois
précédent la demande.

- Satisfaire les conditions d'aptitude physique et mentale


(certificat médical de classe 3).

La prorogation de la licence et de la qualification de type


d’aéronefs sont assujetties à la fourniture de :

- La licence du candidat en cours de validité ;

-Une demande de prorogation de la qualification visée par


l’employeur ;

- Une attestation d’assiduité délivrée par l’organisme


d’entretien d’aéronefs agrée.

- Un certificat médical de classe 3 en cours de validité ;

V.3 Renouvellement de la licence.

Pour le renouvellement de la licence de mécanicien


d’entretien d’aéronef, le titulaire doit effectuer un stage pratique
de six (6) mois adapté à la catégorie ou à la sous-catégorie auprès
d’un organisme d’entretien agréé avant la date de la demande de
renouvellement.

V.4 Renouvellement de la qualification de type d'aéronef.

Pour le renouvèlement de la qualification de type d'aéronef ou


famille d’aéronefs, le candidat doit suivre dune manière complète
et satisfaisante dans un organisme de formation agrée ou

14
organisme d'entretien d'aéronef agrée, un programme théorique et
pratique spécifique à la qualification définie par le jury des
examens.

REMARQUES:

1-Le MEA ne doit en aucun cas être qualifiée sur plus de trois
familles d'aéronef différentes.

2- Tout candidat à l’extension d’une qualification doit suivre un


cours de différence relatif au type d’aéronef concerné approuvé par
les services compétents du ministère du transport.

Chapitre VI

Privilèges de la licence et des qualifications du MEA

VI-1-Privilèges de la Licence de MEA de catégorie A.

La licence MEA de catégorie A autorise son titulaire à :

*Effectuer des opérations d'entretien programmées mineures


et des rectifications de défauts simples, dans la limite des taches
dont il détient la ou les qualifications et

*Attester sur une fiche de maintenance la conformité de ces


opérations avec les procédures décrites dans le manuel des
spécifications de l'organisme d'entretien approuvé.

VI-2- Privilèges de la Licence de MEA de catégorie B1.

15
La licence MEA de catégorie B1 avec la ou les qualifications
associées autorise son titulaire à :

*Effectuer des opérations d'entretien, y compris sur la cellule


de l'aéronef, les groupes motopropulseurs et les systèmes
mécaniques et électriques.

*Attester sur une fiche de maintenance la conformité


d’opérations avec les procédures décrites dans le manuel des
spécifications de l'organisme d'entretien approuvé.

VI-3- Privilèges de la Licence de MEA de catégorie B2.

La licence MEA de catégorie B2 avec la ou les qualifications


associées autorise son titulaire à :

*Effectuer des opérations d'entretien sur les systèmes


avioniques et électriques.

*Attester sur une fiche de maintenance la conformité de ces


opérations avec les procédures décrites dans le manuel des
spécifications de l'organisme d'entretien approuvé.

VI-4- Privilèges de la Licence de MEA de catégorie C.

La licence MEA de catégorie C avec la ou les qualifications


associées autorise son titulaire à effectuer des opérations
d'entretien en base sur son intégralité et attester l'état de la
navigabilité de l'aéronef.

16
REMARQUE : Le détenteur d’une licence de mécanicien
d’entretien d’aéronefs n’est pas limité à l’exercice des privilèges
d’une seule catégorie à condition que les exigences des privilèges
de chaque catégorie soient satisfaites.

Chapitre VII

Délivrance de la licence de mécanicien d’entretien d’aéronef sur la


base d’une licence étrangère ou d’un titre militaire

Tout candidat à l'obtention d'une licence de mécanicien


d'entretien d'aéronef sur la base d’un titre militaire doit remplir les
conditions suivantes :

- Etre titulaire d’une licence étrangère en cours de validité de


mécanicien d’entretien délivrée par un Etat signataire de la
convention Chicago.

-Etre titulaire d’un brevet militaire de mécanicien d’entretien


d’aéronefs du 2éme degré ou d’un degré supérieure reconnu
équivalent par les autorités militaires compétentes.

-Satisfaire aux conditions exigées pour l'obtention de la licence de


mécanicien d'entretien d’aéronefs en ce qui concerne le niveau
d'instruction, l’âge et l'aptitude physique.

-Passer avec succès un examen théorique sur les modules qui ne


figurent pas au programme de la formation suivie dans le cadre de
la formation militaire.

Chapitre VIII

Dispositions diverses

17
Le retrait de la licence et des qualifications des mécaniciens
d’entretient d’aéronef est soumis aux dispositions des articles 127,
128, 129 et 130 du code de l’aéronautique civile.

18