Vous êtes sur la page 1sur 45

Collège Saint André

Mécanique Polyvalente
2e degré professionnel

Soudure
Professeur : M. Petaccia

2017 - 2018
Nom :

Prénom :

Classe :
2 M. PETACCIA
Exercice 1 :
Présentation

COMPETENCES EVALUEES

DEROULEMENT DE L’EXERCICE

1. Individuellement, chacun va répondre à l’exercice 1.1 et compléter l’exercice 1.2


2. Chacun à son tour, vous allez vous présenter.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur.
à Temps nécessaire : 20 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Première auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 3


Exercice 1.1

1. Répondre aux questions de manière sincère et complète.

Objectif professionnel : …………………………………………………………………..


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Cours préféré : ……………………………………………………………………………..

Cours le moins apprécié : ………………………………………………………………..

Points forts : …………………………………………………………………..……………


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Points faibles : ……………………………………………………………………………..


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Points à améliorer : ……………………………………………………………………….


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Difficultés connues : ………………………………………………………………….…..


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Caractéristiques de ma personnalité * :
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Caractéristiques de ma personnalité que j’aimerais développer * :


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

Activités extrascolaires : …………………………………………………………………


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………

* Vous pouvez vous aider de la page suivante

4 M. PETACCIA
Exercice 2.2

1. Cocher les casses correspondantes aux comportements qui vous correspondent le mieux.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 5


6 M. PETACCIA
Exercice 2 :
Sécurité en atelier

COMPETENCES EVALUEES

v Identifier les dangers liés à l’utilisation des postes de soudages.


v Préciser les règles de sécurités obligatoires.

DEROULEMENT DE L’EXERCICE

3. Individuellement, chacun va faire l’exercice 2.1 et 2.2


4. Collectivement, nous corrigeons les exercices et individuellement, nous nous évaluons en
notant la date dans la case correspondant à ma maîtrise.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur.
à Temps nécessaire : 20 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Première auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 7


Exercice 2.1.

1. Identifier les dangers et les risques présents sur la figure 1 ainsi que les attitudes obligatoires à
respecter.
Figure 1 : Atelier de maintenance mécanique

8 M. PETACCIA
Danger Risque Attitude

M. PETACCIA Exercices : Soudage 9


Exercice 2.2

1. Dans la figure 2, identifier les Equipements de Protection Individuelle obligatoires dans un atelier
de soudure et aux différents postes.

Figure 2 : Equipements de protection individuelle obligatoire en atelier de soudure

10 M. PETACCIA
Autoévaluation

Evaluation
CONTENU ELEMENTS DE LA COMPETENCE
A B C D
Sécurité A. Identifier les dangers liés à l’utilisation des postes de
soudages.
a. Identifier les dangers (exercice 2.1).
i. Si tous les dangers ont été identifiés : colonne A
ii. Si moins de 3 dangers n’ont pas été identifiés : colonne B
iii. Si plus de 3 dangers n’ont pas été identifiés : colonne C
b. Identifier les risques (exercice 2.1).
i. Si tous les risques ont été identifiés : colonne A
ii. Si moins de 3 risques n’ont pas été identifiés : colonne B
iii. Si plus de 3 risques n’ont pas été identifiés : colonne C

B. Préciser les réglés de sécurités obligatoires


a. Identifier les attitudes à respecter (exercice 2.1).
i. Si toutes les attitudes ont été identifiées : colonne A
ii. Si moins de 3 attitudes n’ont pas été identifiées : colonne B
iii. Si plus de 3 attitudes n’ont pas été identifiées : colonne C
b. Identifier les EPI (exercice 2.2).
i. Si tous les EPI ont été identifiés : colonne A
ii. Si 1 EPI a été oublié : colonne B
iii. Si plus d’un EPI a été oublié : colonne C

A. Je maîtrise bien les exigences.


B. Je maîtrise partiellement les exigences.
C. Je ne maîtrise pas les exigences.
D. Je ne suis pas évaluable en raison des absences ou du manque de travail.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 11


12 M. PETACCIA
Exercice 3 :
5S ou ORDRE

COMPETENCES EVALUEES

v Appliquer les règles propres à l’utilisation de l’équipement mis à disposition.

DEROULEMENT DE L’EXERCICE

1. Individuellement, chacun va faire l’exercice 3.1, 3.2, 3.3


2. Collectivement, nous corrigeons les exercices et individuellement, nous nous évaluons en
notant la date dans la case correspondant à ma maîtrise.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur.
à Temps nécessaire : 10 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 13


Exercice 3.1

1. Associer les interprétations situées à gauche avec l’étape correspondant de la colonne de


droite. La même réponse peut convenir à plusieurs énoncés.

Interprétation Etape
a) Une fois l’espace de travail dégagé et ordonné, il 1. Ordonner
est beaucoup plus facile à nettoyer.
b) Formaliser les règles et définir les standards. 2. Ranger

c) Contrôle rigoureux. 3. Dépoussiérer

d) C’est conserver seulement le strict nécessaire au 4. Rendre évident


fonctionnement.
e) Définir des règles de vie pour que l’ORDRE de 5. Etre rigoureux
vienne une habitude.
f) Aménager l’espace de travail pour éviter les pertes
de temps et d’énergie.
g) Détecter les anomalies.

Exercice 3.2

1. Associer la fréquence d’utilisation des outillages de la colonne de gauche à la place où ils


doivent se situer correspondant de la colonne de droite.

Fréquence d’utilisation Place


a) - de 1 fois par an 1. A portée de main

b) - de 1 fois par mois 2. Porté par l’utilisateur

c) - de 1 fois par semaine 3. Remisé à l’écart

d) - de 1 fois par jour 4. Au poste de travail

e) - de 1 fois par heure 5. Jeté ou recyclé

f) Au moins une fois par heure 6. A proximité

Exercice 3.3

1. Cocher la bonne réponse.


à Pour que mon poste de travail soit bien ordonné je dois :

Tout garder Tout ranger Conserver le strict nécessaire


à Pour éviter les pertes de temps et d’énergie les postes de travail doivent être organisé :

Comme chacun le souhaite Tous de la même manière

14 M. PETACCIA
Autoévaluation

Evaluation
CONTENU ELEMENTS DE LA COMPETENCE
A B C D
Ordre, propreté et A. Appliquer les règles propres à l’utilisation de l’équipement
comportement mis à disposition.
a. Associer les différentes étapes du 5S à leur interprétation
(exercice 3.1)
i. Si toutes les interprétations ont été associées : colonne A
ii. Si 1 interprétation a été mal associée : colonne B
iii. Si plus d’une interprétation a été mal associée : colonne C
b. Associer la place des outillages avec la fréquence d’utilisation
(exercice 3.2)
i. Si toutes les fréquences ont été associées : colonne A
ii. Si 1 fréquence a été mal associée : colonne B
iii. Si plus d’une fréquence a été mal associée : colonne C
c. Ordre des postes de travail (exercice 3.3)
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si une erreur : colonne B

E. Je maîtrise bien les exigences.


F. Je maîtrise partiellement les exigences.
G. Je ne maîtrise pas les exigences.
H. Je ne suis pas évaluable en raison des absences ou du manque de travail.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 15


16 M. PETACCIA
Exercice 4 :
Réglage d’un chalumeau

COMPETENCES EVALUEES

v Expliquer la composition d’un poste oxyacétylénique.


v Expliquer le fonctionnement d’un chalumeau.
v Etablir la structure de la flamme (zones et niveaux de température), toute documentation à
l’appui.

DEROULEMENT DE LA SITUATION D’APPRENTISSAGE

1. Individuellement, chacun va faire l’exercice 4.1, 4.2 et 4.3


2. Collectivement, nous corrigeons les exercices et individuellement, nous nous évaluons en
notant la date dans la case correspondant à ma maîtrise.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur.
à Temps nécessaire : 10 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 17


Exercice 4.1

1. Associer le nom des différentes partie d’un poste OA avec son numéro.

Chariot de transport
Chalumeau
Manomètre
Raccord anti retour
Bouteille d’oxygène
Tuyau d’acétylène
Tuyau d’oxygène
Bouteille d’acétylène
Buses

La buse

Raccord acétylène

Raccord oxygène

Vis de réglage oxygène

La lance

Vis de réglage acétylène

Exercice 4.2

1. Associer le nom de la flamme de la colonne de gauche avec la description correspondant de la


colonne de droite.

Flamme Description
a) Flamme comburante 1. Le dard est pointu et la flamme siffle

b) Flamme oxydante 2. Le dard est bien brillant et bien net

c) Flamme neutre 3. Le dard est brillant avec une auréole

2. Associer le nom de la flamme de la colonne de gauche avec le réglage correspondant de la


colonne de droite.
Flamme Réglage
a) Flamme comburante 1. Oxygène = Acétylène

b) Flamme oxydante 2. Excès d’acétylène

c) Flamme neutre 3. Excès d’oxygène

18 M. PETACCIA
3. Associer le nom de la flamme de la colonne de gauche avec le type de soudure réalisée
correspondant de la colonne de droite.

Flamme Type de soudure


a) Flamme comburante 1. Oxydée avec des défauts

b) Flamme oxydante 2. Soudure convenable

c) Flamme neutre 3. Dure et cassante

4. Décrire les différentes flammes.

Exercice 4.3

1. Placer dans l’ordre les six principales étapes du réglage du chalumeau.

a) Diminuer l’acétylène jusqu’à ce que la flamme recolle à la buse


b) Le dard est bon, la flamme est bien réglée
c) Augmenter progressivement l’oxygène
d) Allumer
e) L’excès d’acétylène décolle la flamme
f) Ouvrir l’acétylène en excès

Ordre : cccccc

M. PETACCIA Exercices : Soudage 19


Autoévaluation

Evaluation
CONTENU ELEMENTS DE LA COMPETENCE
A B C D
Soudage A. Expliquer la composition d’un poste oxyacétylénique
oxyacétylénique a. Associer le nom des différentes parties d’un poste OA
(exercice 4.1)
i. Si tous les noms ont été associés : colonne A
ii. Si moins de 3 noms ont été mal associés : colonne B
iii. Si plus de 3 noms ont été mal associés : colonne C
B. Etablir la structure de la flamme.
a. Décrire les différentes flammes (exercice 4.2)
i. Si toutes les flammes ont été associées : colonne A
ii. Si 2 flammes ont été mal associées : colonne B
iii. Si plus de 2 flammes ont été mal associées : colonne C
C. Expliquer le fonctionnement d’un chalumeau
a. Remettre dans l’ordre les étapes du réglage du chalumeau
(exercice 4.3)
i. Si les étapes sont dans l’ordre : colonne A
ii. Si les étapes ne sont pas dans l’ordre : Colonne C

A. Je maîtrise bien les exigences.


B. Je maîtrise partiellement les exigences.
C. Je ne maîtrise pas les exigences.
D. Je ne suis pas évaluable en raison des absences ou du manque de travail.

20 M. PETACCIA
Exercice 5 :
Réglage d’un poste à l’arc

COMPETENCES EVALUEES

v Utiliser le vocabulaire technique adéquat

DEROULEMENT DE LA SITUATION D’APPRENTISSAGE

1. Individuellement, chacun va faire l’exercice 5.1


2. Collectivement, nous corrigeons les exercices et individuellement, nous nous évaluons en
notant la date dans la case correspondant à ma maîtrise.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur.
à Temps nécessaire : 20 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 21


Exercice 5.1

1. Associer le nom des différentes partie d’un poste à l’arc avec électrode enrobée avec sa lettre.

Câble de l’électrode

Prise de masse

Electrode

Poste de soudage

Câble de mise à la masse

Pièce à souder

Porte électrode

2. Associer le nom des différentes parties d’une électrode enrobée avec son chiffre.

Métal d’apport en fusion


Arc
Pénétration
Enrobage de l’électrode
Métal déposé
Ame métallique
Direction de soudage
Laitier
Cratère
Gaz de protection dégagé par l’enrobage
Bain de fusion

22 M. PETACCIA
3. Associer le nom des différentes parties d’un poste semi-automatique avec sa lettre.

La torche

Bobine et système de dévidage

Unité de réglage

Système de dévidage et les galets lisses ou crantés

4. Associer le nom des différentes parties d’une torche de semi-automatique avec sa lettre.

Cordon
Fil électrode
Poignée
Arc électrique
Gâchette
Atmosphère gazeuse
Gaz de protection
Buse
Tube contact

M. PETACCIA Exercices : Soudage 23


Autoévaluation

Evaluation
CONTENU ELEMENTS DE LA COMPETENCE
A B C D
Soudage manuel à A. Utiliser le vocabulaire technique adéquat
l’arc a. Associer le nom des différentes parties d’un poste à l’arc
avec électrode enrobée (1 et 2).
i. Si tous les noms ont été associés : colonne A
ii. Si moins de 3 noms ont été mal associés : colonne B
iii. Si plus de 3 noms ont été mal associés : colonne C
b. Associer le nom des différentes parties d’un poste semi-
automatique (3 et 4).
i. Si tous les noms ont été associés : colonne A
ii. Si moins de 3 noms ont été mal associés : colonne B
iii. Si plus de 3 noms ont été mal associés : colonne C

A. Je maîtrise bien les exigences.


B. Je maîtrise partiellement les exigences.
C. Je ne maîtrise pas les exigences.
D. Je ne suis pas évaluable en raison des absences ou du manque de travail.

24 M. PETACCIA
Exercice 6 :
Connaissance des matériaux

COMPETENCES EVALUEES

v Distinguer, exemple à l’appui, les notions de :


- Ferreux
- Non ferreux (cuivre, zinc, plomb, étain, aluminium)
- Alliage (aciers alliés, bronzes, laitons, alliages d’aluminium)
- Soudabilité

DEROULEMENT DE LA SITUATION D’APPRENTISSAGE

1. Individuellement, chacun va faire l’exercice 6.1, 6.2, 6.3 et 6.4, sur feuille de brouillon pendant
la séance didactique.
2. Collectivement, nous corrigerons l’exercice réalisé avant de continuer la séance.
3. Au début du cours suivant la fin de la séance, individuellement, chacun va refaire tous les
exercices pour vérifier que la séance à bien été comprise et connaître les difficultés
rencontrées.
4. Collectivement, nous corrigeons les exercices et individuellement, nous nous évaluons en
notant la date dans la case correspondant à ma maîtrise.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur : 15 minutes.
à Avec l’aide du cours : 15 minutes
à Temps nécessaire : 30 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 25


Exercice 6.1

1. Associer les différentes propriétés des métaux à l’énoncé correspondant.

Quelle est la propriété qui … Propriétés des métaux


a) permet au métal d’être allongée ou déformée sans 1. Magnétisme
se rompre ?
b) permet au métal de reprendre sa forme après avoir 2. Ductilité
été déformé ?
c) permet la transmission de la chaleur dans un 3. Résistance à la corrosion
métal ?
d) facilite le façonnage d’un métal en feuille mince 4. Dureté
sous un effet de compression ?
e) correspond à une bonne résistance à la rupture par 5. Ténacité
choc ?
f) attire les métaux ferreux vers les aimants ? 6. Fragilité

g) indique la température à laquelle le métal se 7. Elasticité


liquéfie ?
h) permet à la surface d’un métal de résister aux 8. Malléabilité
rayures ?
i) ne supporte pas les efforts de pliage et provoque le 9. Conductivité électrique
bris du matériau lors d’un choc ou d’un impact ?
j) permet au métal de conduire l’électricité ? 10. Conductivité thermique

k) permet au métal de résister à l’oxydation ? 11. Point de fusion

Exercice 6.2

1. Parmi les caractéristiques et les propriétés suivantes, lesquelles ne conviennent pas à l’acier
doux ?

1. Grande dureté 4. Très utilisé

2. Bonne soudabilité 5. Teneur en carbone élevée

3. Malléabilité 6. Coûteux

a) 1 et 3 c
b) 1, 2 et 5 c
c) 4 et 6 c
d) 1, 5 et 6 c
e) 1à6 c

2. Qu’arrive-t-il à un acier refroidi rapidement après un chauffage intense ?

a) Il durcit. c
b) Il ramollit c
c) Cela n’a aucun effet c

26 M. PETACCIA
3. Associer les caractéristiques de la colonne de gauche au métal correspondant de la colonne de
droite. La même réponse peut convenir à plusieurs énoncés.

Caractéristiques Métaux
a) Métal gris foncé, très ductile et malléable. 1. Acier dur

b) Métal malléable résistant à la corrosion. 2. Acier doux

c) Métal très commun, dont la teneur en carbone varie entre 0,06% 3. Acier allié
et 0,2 %.
d) Métal grandement utilisé dans la fabrication d’outils. 4. Acier inoxydable

e) Métal malléable additionné d’éléments d’alliage lui conférant des


propriétés particulières, sans diminuer la soudabilité.
f) Métal dont la teneur en carbone varie entre 0,5 et 1,7 %.

g) Type particulier d’alliage contenant jusqu’à 30 % de chrome ou


de nickel (ou les deux).

4. Associer chaque effet de la colonne de gauche au procédé correspondant de la colonne de


droite. Un même procédé peut entraîner plusieurs effets.

Effets produits Procédés


a) Réduit les tensions internes causées par la trempe. 1. Trempe

b) Rend l’acier plus mou et plus facile à usiner. 2. Revenu

c) Rend la structure de l’acier plus homogène. 3. Recuit

d) Diminue la fragilité d’une pièce tout en conservant sa dureté. 4. Normalisation

e) Accroît la dureté et la résistance d’une pièce grâce à un


refroidissement rapide.
f) Permet le détrempage d’une pièce.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 27


Exercice 6.3

1. Associer chaque définition de la colonne de gauche au métal correspondant de la colonne de


droite. Le même métal peut convenir à plusieurs énoncés.

Définitions Métaux
a) Métal rouge-brun, ductile et malléable. 1. Aluminium

b) Métal blanc argent pouvant s’enflammer. 2. Cuivre

c) Alliage faite de cuivre et de zinc. 3. Magnésium

d) Métal commun à tous les bronzes. 4. Laiton

e) Métal léger, bon conducteur, résistant à la corrosion et plutôt 5. Nickel


économique.
f) Métal très bon conducteur d’électricité se couvrant de vert-de-
gris sous l’effet de l’humidité.
g) Métal blanc-gris utilisé comme élément d’alliage pour augmenter
la dureté et la résistance des métaux.

2. Parmi les propriétés suivantes, lesquelles ne caractérisent pas l’aluminium ?

1. Léger 4. Conductible

2. Rouille facilement 5. Robuste

3. Difficile à usiner 6. Malléable

a) 3 et 6 c d) 1, 2 et 4 c
b) 2,3,4 et 6 c e) 1, 5 et 6 c
c) 2 et 3 c f) 1 à 6 c

3. Associez chaque alliage au métal qui le compose principalement. Un même métal peut convenir
à plusieurs alliages.

Définitions Métaux
a) Inconel 1. Aluminium

b) Duralumin 2. Cuivre

c) Bronze 3. Nickel

d) Monel

e) Laiton

28 M. PETACCIA
Exercice 6.4

1. Placer dans l’ordre les quatre principales étapes du soudage.

a) La fusion
b) La solidification
c) Le refroidissement
d) Le chauffage

Ordre : cccc
2. Parmi les éléments suivants, lequel ne constitue pas l’un des quatre principaux facteurs
influant sur les opérations de soudage ?

a) La quantité de chaleur transférée c


b) La température initiale de la pièce c
c) La vitesse de refroidissement c
d) La température de l’air c
e) La température atteinte dans la ZAT c

3. Vrai ou faux ?

Vrai Faux
a) Plus l’énergie linéaire est élevée, plus le bain de fusion est important. c c
b) L’étendue de la ZAT augmente lorsque l’énergie linéaire augmente. c c
c) La vitesse de refroidissement est plus lente lorsque l’énergie linéaire c c
est basse.
d) Plus la vitesse de refroidissement est rapide, plus la dureté des c c
métaux diminue.
e) Le coefficient de dilatation du laiton est plus élevé que celui du c c
cuivre ; par conséquent, lorsqu’il est chauffé, le laiton a moins
tendance à changer de dimension que le cuivre.

4. Quel(s) facteur(s) influe(nt) principalement sur la soudabilité des aciers au carbone et


faiblement alliés ?

1. Le carbone équivalent 4. La propreté de la surface

2. L’épaisseur 5. La trempabilité

3. La couleur 6. La coupe

a) 1 et 3 c e) 1 et 5 c
b) 2, 3 et 5 c f) 3 et 4 c
c) 1, 4 et 6 c g) 5 c
d) 2, 5 et 6 c h) 1à6 c

M. PETACCIA Exercices : Soudage 29


5. Quelle(s) propriété(s) physique(s) influe(nt) sur la soudabilité des aciers inoxydables
comparativement aux aciers au carbone ?

1. Leur point de fusion 4. Leur malléabilité

2. Leur conductivité thermique 5. Leur résistance électrique

3. Leur résistance à la corrosion

a) 1, 2 et 5 c d) 2, 3 et 5 c
b) 1, 2 et 3 c e) 4 c
c) 1 et 4 c f) 1 et 5 c

6. Vrai ou faux ?

Vrai Faux
a) Le point de fusion des aciers inoxydables est plus bas que celui des c c
aciers aux carbone.
b) La résistance à la corrosion des aciers inoxydables est identique à c c
celle des aciers au carbone.
c) La conductibilité électrique des aciers inoxydables est meilleur que c c
celle des aciers au carbone.
d) La conductivité thermique des aciers inoxydable est plus faible que c c
celle des aciers au carbone.

7. Quel type de fonte se soude le plus facilement ?

a) La fonte grise c
b) La fonte blanche c
c) La fonte nodulaire c

8. Laquelle de ces caractéristiques ne constitue pas un facteur influant sur la soudabilité de


l’aluminium ?

a) Son coefficient de dilatation c


b) Sa malléabilité c
c) Sa conductivité thermique c
d) La présence d’oxyde à la surface du métal c

9. Laquelle de ces caractéristiques ne constitue pas un facteur influant sur la soudabilité de


cuivre ?

1. Sa conductivité électrique c
2. Son coefficient de dilatation c
3. Son point de fusion c
4. Sa dureté c

30 M. PETACCIA
Autoévaluation

Evaluation
CONTENU ELEMENTS DE LA COMPETENCE
A B C D
Connaissance des A. Distinguer, exemple à l’appui, les notions de ferreux, non
matériaux. ferreux, alliage, soudabilité.
a. Associer le nom des différentes propriétés des métaux à
l’énoncé correspondant (exercice 6.1).
i. Si toutes les propriétés ont été bien associées : colonne
A
ii. Si moins de 3 propriétés ont été mal associées : colonne
B
iii. Si plus de 3 propriétés ont été mal associées : colonne C
b. Métaux ferreux (exercice 6.2).
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 3 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 3 réponses mauvaises : colonne C
c. Métaux non ferreux (exercice 6.3).
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 3 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 3 réponses mauvaises : colonne C
d. Soudabilité des métaux (exercice 6.4).
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 3 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 3 réponses mauvaises : colonne C

A. Je maîtrise bien les exigences.


B. Je maîtrise partiellement les exigences.
C. Je ne maîtrise pas les exigences.
D. Je ne suis pas évaluable en raison des absences ou du manque de travail.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 31


32 M. PETACCIA
Exercice 7 :
Méthodes de soudage des
aciers

COMPETENCES EVALUEES

v Justifier la relation entre la préparation du joint et la nature du métal de base, le type de joint,
les épaisseurs des éléments à assembler, les positions relatives des éléments, etc.
v Enoncer les différents types de joints.
v Identifier les principales manières de réaliser une découpe.
v Expliquer le processus de l’oxycoupage.

DEROULEMENT DE LA SITUATION D’APPRENTISSAGE

1. Individuellement, chacun va faire l’exercice 7.1, 7.2, 7.3 et 7.4 sur feuille de brouillon pendant
la séance didactique.
2. Collectivement, nous corrigeons l’exercice réalisé avant de continuer la séance.
3. Au début du cours suivant la fin de la séance, individuellement, chacun va refaire tous les
exercices pour vérifier que la séance à bien été comprise et connaître les difficultés
rencontrées.
4. Collectivement, nous corrigeons les exercices et individuellement, nous nous évaluons en
notant la date dans la case correspondant à ma maîtrise.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur pendant 10 minutes.
à Avec l’aide du cours pendant 20 minutes.
à Temps nécessaire : 30 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 33


Exercice 7.1

1. Associer chaque représentation de la colonne de gauche avec la méthode et la position de


soudage de la colonne de droite. Chaque représentation comporte plusieurs réponses.

Représentation Méthodes et positions


1. A droite

2. A gauche
a)
3. En montant

4. En descendant
b)
5. A plat

6. En angle

7. En gouttière
c)
8. Horizontale

9. Verticale
d)
10. En corniche

11. Au plafond
e)

f)

g)

h)

i)

34 M. PETACCIA
Exercice 7.2

1. Parmi les facteurs suivants, cocher ceux qui n’influence pas sur le type de joints à préparer.

a) Les coûts de préparation c


b) La température du joint c
c) L’épaisseur du métal c
d) La taille de l’atelier c
e) Le type de métal c
f) Le type d’assemblage c
g) La charge de rupture requise pour le cordon c

2. Associer les types de plaques avec les types de préparation des bords appropriés.

Types de plaques Types de préparation des bords


a) Plaque épaisse de duralumin 1. Joints en chanfrein

b) Tôle de 1 mm d’acier à souder bout à bout à 2. Joints en J ou U


l’aide du procédé 311
c) Plaque d’acier de moyenne épaisseur 3. Préparation des bords relevés

d) Tôle mince à souder bout à bout à l’aide du 4. Préparation à bords droits


procédé MIG
e) Assemblage en L de plaques d’acier

f) Assemblage en T de plaques épaisses d’aciers

g) Tôle mince de laiton à souder bout à bout à


l’aide du procédé OA

Exercice 7.3

1. Cocher les étapes, parmi les suivantes, qui font partie du processus d’oxycoupage.

a) On envoie un jet d’oxygène sous pression sur la pièce. c


b) On meule toute la surface de la pièce. c
c) L’oxyde fond et s’écoule. c
d) On préchauffe le métal. c
e) On ajoute un métal d’apport. c
f) On utilise une technique oscillatoire. c

2. Quel type de flamme doit-on utiliser pour procéder à l’oxycoupage ?

a) Flamme carburante c
b) Flamme oxydante c
c) Flamme neutre c

3. Qu’entend-on par « gaz plasmagène » ?


M. PETACCIA Exercices : Soudage 35
a) C’est un gaz instable et explosif. c
b) C’est un gaz conservé à une température extrêmement basse. c
c) C’est un gaz semi-liquide parce qu’il contient une grande
quantité d’humidité et une grande vitesse. c
d) C’est un gaz à la limite de la radioactivité. c
e) C’est un gaz si chaud, sous pression si élevée, que les électrons
se séparent de leur noyau et que le gaz prend une forme presque solide. c

4. Associer les caractéristiques suivantes aux procédés de coupage thermiques correspondants.

Caractéristiques Procédés
a) Procédé relativement économique 1. Oxycoupage

b) Procédé qui utilise un gaz carburant et un gaz 2. Coupage au jet plasma


oxydant
c) Procédé permettant de couper tous les types de
métaux
d) Procédé utilisant l’air comprimé

e) Procédé rapide, précis qui ne requiert pas de


préchauffage
f) Procédé permettant de couper les métaux
ferreux contenant jusqu’à 1,97 % de carbone

5. Déterminer si les paramètres suivants influent sur la coupe par oxycoupage, au jet de plasma,
les deux ou aucun des deux.

Paramètres Procédés
a) Etat de la tuyère 1. Oxycoupage

b) Ajustement de la pression des gaz 2. Au jet plasma

c) Période de refroidissement après la coupe 3. Les deux

d) Vitesse d’avance 4. Aucun des deux

e) Préchauffage approprié

f) Couleur du métal

g) Choix de la tête de coupe

36 M. PETACCIA
6. Parmi les critères suivants, lesquels témoignent d’une coupe de bonne qualité ?

a) Une saignée droite et lisse c


b) Des stries uniformes et verticales c
c) De longues stries horizontales zigzagantes c
d) Des bords nets et carrés, sans scories c
e) Des bords arrondis et un peu fondus c
f) Aucune trace de réamorçage c

7. Associer les défauts de coupe suivants aux paramètres qui risquent de les causer. Noter qu’un
paramètre peut causer plusieurs défauts et qu’un défaut peut survenir pour plusieurs raisons.

Paramètres Défauts
a) Flamme de chauffe trop puissante 1. Gorge à la partie supérieure
de la coupe
b) Vitesse trop lente 2. Grand retard lors de
l’amorçage
c) Vitesse trop rapide 3. Fusion d’arêtes

d) Vitesse d’avance 4. Arrachement du métal

e) Mauvaise intensité du courant 5. Formation excessive de


scories
f) Trop de pression 6. Pénétration insuffisante

g) Pièce d’équipement endommagée ou encrassée


(tête de coupe, tuyère ou électrode)

Exercice 7.4

1. A quoi sert le gougeage ?

a) Réparer des défauts de soudure c


b) Couper une plaque de métal c
c) Préparer une reprise à l’envers c
d) Enlever une soudure c
e) Creuser un sillon dans un métal c
f) Ramollir un métal c

2. Vrai ou faux ?
Vrai Faux
a) Le gougeage à l’arc-air utilise un arc électrique pour déloger le métal c c
en créant une saignée le long d’un joint.
b) L’oxycoupage ne doit jamais être utilisé pour effectuer une opération c c
de gougeage.
c) On utilise généralement un courant continu à polarité inversée pour c c
effectuer le gougeage à l’arc-air.
d) Il est recommandé de gouger les métaux les plus mous par usinage c c
ou par burinage lorsque c’est possible.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 37


3. Associer les techniques de nettoyage aux types de saletés à déloger correspondants. Il peut y
avoir deux réponses possibles.

Paramètres Défauts
a) Brossage à l’aide d’une brosse métallique 1. Matière grasse

b) Préchauffage 2. Couche de peinture

c) Meulage 3. Rouille

d) Au chalumeau 4. Calamine

e) A l’aide d’un solvant

f) Martelage

g) Nettoyage à la vapeur

38 M. PETACCIA
Autoévaluation

Evaluation
CONTENU ELEMENTS DE LA COMPETENCE
A B C D
Préparation des joints A. Justifier la relation entre la préparation du joint et la nature
du métal de base, le type de joint, les épaisseurs des
éléments à assembler, les positions relatives des
éléments, etc.
a. Méthodes et positions de soudage (exercice 7.1)
i. Si toutes les méthodes et positions ont été bien
associées : colonne A
ii. Si moins de 3 méthodes et positions ont été mal
associées : colonne B
iii. Si plus de méthodes et positions ont été mal associées :
colonne C
Soudage manuel B. Enoncer les différents types de joints.
a. Joints (exercice 7.2)
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 3 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 3 réponses mauvaises : colonne C
Outillage de découpe C. Identifier les principales manières de réaliser une découpe.
et de mise en forme a. Coupage (exercice 7.3)
des matières i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 5 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 5 réponses mauvaises : colonne C
b. Gougeage (exercice 7.4)
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 3 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 3 réponses mauvaises : colonne C

A. Je maîtrise bien les exigences.


B. Je maîtrise partiellement les exigences.
C. Je ne maîtrise pas les exigences.
D. Je ne suis pas évaluable en raison des absences ou du manque de travail.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 39


40 M. PETACCIA
Exercice 8 :
Déformations liées au
soudage

COMPETENCES EVALUEES

v Expliciter les phénomènes physiques de dilatation et retrait et les effets sur les éléments
soudés.

DEROULEMENT DE LA SITUATION D’APPRENTISSAGE

1. Individuellement, chacun va faire l’exercice 8.1, 8.2 et 8.3 sur feuille de brouillon pendant la
séance didactique.
2. Collectivement, nous corrigeons l’exercice réalisé avant de continuer la séance.
3. Au début du cours suivant la fin de la séance, individuellement, chacun va refaire tous les
exercices pour vérifier que la séance à bien été comprise et connaître les difficultés
rencontrées.
4. Collectivement, nous corrigeons les exercices et individuellement, nous nous évaluons en
notant la date dans la case correspondant à ma maîtrise.

CONDITION D’EVALUATION

à Dans l’exercice habituel du travail.


à De façon autonome.
à Sur base de ce qui a été vu en technologie du soudage.
à Sans l’aide du cours et des directives de son professeur pendant 10 minutes.
à Avec l’aide du cours pendant 20 minutes.
à Temps nécessaire : 30 minutes.

CONDITION DE CORRECTION

à Auto-évaluation.
à Les élèves proposent chacun à leurs tour une réponse.
à Si la réponse est bonne, elle est approuvée par le professeur.
à Si la réponse n’est pas bonne, un autre élève, après avoir demandé l’autorisation, donne sa
réponse.
à Chacun corrige sur sa feuille : si c’est bon je mets un petit v à coté de ma réponse, si c’est
mauvais, je corrige l’erreur.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 41


Exercice 8.1

1. Associer chaque description avec le type de déformation thermique correspondant.

Descriptions Types de déformation


a) La longueur de la pièce diminue après le 1. Retrait transversal
chauffage
b) Lors du chauffage, les bords de la plaque se 2. Retrait longitudinal
rapprochent
c) Constitue le résultat d’un processus de 3. Déformation angulaire
dilatation/retrait bloqué par des contraintes
d) A la suite du chauffage, l’assemblage penche 4. Gondolement
vers la zone de soudure
e) Les bords prennent une forme d’accordéon 5. Tensions internes

2. Vrai ou faux ?
Vrai Faux
a) Une augmentation de la ZAT augmente les risques de déformation. c c

b) Plus le coefficient de dilatation est bas, plus les risques de déformation c c


sont élevés.
c) Plus la pièce est épaisse, plus les risques que le soudage entraîne des c c
tensions internes sont élevés.
d) Plus la température de soudage est élevée, plus les risques de c c
déformation sont élevés.
e) Les tensions internes sont souvent visibles à l’œil nu. c c

Exercice 8.2

1. Cocher les avantages du préchauffage d’une pièce parmi les suivants.

a. Ralentit la vitesse de refroidissement c


b. Augmente l’épaisseur de la soudure c
c. Permet d’évaporer l’eau contenue dans la pièce c
d. Réduit le temps de soudage c
e. Réduit la quantité de métal d’apport nécessaire c
f. Minimise les contraintes à la dilatation c

2. Quel est le plus important facteur déterminant si une pièce aura besoin d’être préchauffée ou
non.

a. Sa longueur c
b. Sa couleur c
c. Sa température c
d. Son épaisseur c
e. Son élasticité c
f. Sa malléabilité c

42 M. PETACCIA
3. Pourquoi est-il important de minimiser la quantité d’humidité dans une pièce ?

a. Parce que le métal d’apport adhère mal lorsque la pièce est humide c
b. Parce qu l’humidité fournit une source d’hydrogène qui favorise la fissuration
à froid lorsqu’il est absorbé dans la soudure. c
c. Parce qu’on ne peut pas amorcer l’arc sur une pièce humide. c

4. A quel métal les traitements thermiques après soudage sont-ils généralement appliqués ?

a. Titane c
b. Cuivre c
c. Nickel c
d. Aluminium c
e. Acier c
f. Magnésium c

5. Vrai ou faux ?
Vrai Faux
a) Une augmentation de la vitesse de soudage augmente les risques de c c
déformation.
b) Une bonne préparation des joints permet de réduire les risques de c c
déformations lors du soudage.
c) Le préchauffage constitue une méthode courante permettant de c c
minimiser les déformations ; particulièrement aux plaques épaisses.
d) Lors du soudage, il est recommandé de réduire au minimum le nombre c c
de passe afin de minimiser les déformations angulaires.
e) Le bridage ne doit jamais être utilisé pour empêcher les déformations c c
causées par le soudage.

6. Parmi les métaux suivant, lesquels ne requièrent généralement pas de préchauffage, quelle
que soit l’épaisseur de la plaque ?

a. Le magnésium c
b. L’acier inoxydable c
c. Le nickel c
d. Le cuivre c
e. L’acier c
f. La fonte c

7. Identifier la bonne séquence de pointage parmi celles présentées.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 43


8. A quelle technique de maintien est généralement associé un traitement thermique, tel que la
normalisation ou le recuit ?

a. Le bridage c
b. Le pointage c
c. La déformation de positionnement préalable c

9. Dans quel sens doit-on effectuer la déformation préalable d’une pièce pour diminuer le plus
possible les risques de déformation angulaire ?

a. Dans le sens de la soudure c


b. Dans le sens opposé à la soudure c
c. Cela dépend des situations c
d. Du côté préchauffé c

10. Quels moyens, parmi les suivants, permettent d’atténuer le retrait transversal ?

a. Le pointage c
b. Le préchauffage c
c. L’écartement préalable des pièces c
d. Une vitesse de soudure lente c
e. L’insertion d’un coin à une extrémité du joint c

Exercice 8.3

1. Identifier le type de déformation que la méthode ou la préparation indiquée vise à éviter.

Méthode ou préparation Types de déformation à éviter


1. Retrait transversal
a)
b) Insertion d’un coin à l’extrémité d’un joint long 2. Retrait longitudinal
entre des plaques
c) Soudure multipasse 3. Déformation angulaire

d) Positionnement préalable de la pièce dans le


sens opposé à la soudure

e)

2. Parmi les facteurs suivants, lesquels doivent être pris en considération lors de l’élaboration d’une
procédure de soudage ?

a. La séquence de soudage c
b. Le niveau de préchauffage requis c
c. Les dimensions de soudures requises et les tolérances c
d. La température de fusion c
e. La préparation des joints c
f. La température de l’arc c

44 M. PETACCIA
Autoévaluation

Evaluation
CONTENU ELEMENTS DE LA COMPETENCE
A B C D
Dilatation retrait A. Expliciter les phénomènes physiques de dilatation et
retrait et les effets sur les éléments soudés.
a. Dilatation/retrait et déformations thermiques (exercice 8.1)
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 2 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 2 réponses mauvaises : colonne C
b. Méthodes pour éviter les déformations (exercice 8.2)
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 3 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 3 réponses mauvaises : colonne C
c. Séquence de soudage (exercice 8.3)
i. Si toutes les réponses sont bonnes : colonne A
ii. Si moins de 2 réponses mauvaises : colonne B
iii. Si plus de 2 réponses mauvaises : colonne C

A. Je maîtrise bien les exigences.


B. Je maîtrise partiellement les exigences.
C. Je ne maîtrise pas les exigences.
D. Je ne suis pas évaluable en raison des absences ou du manque de travail.

M. PETACCIA Exercices : Soudage 45