Vous êtes sur la page 1sur 5

LABORATOIRE Série n°4

THEME : ANALYSE MECANIQUE D’UN SOL

TP n°15

ESSAI DE CISAILLEMENT
A LA BOITE DE CASAGRANDE

BTS BATIMENT NOM : ……………………………


Cisaillement à la boite de Casagrande NF P 94-071-1

BUT : Caractériser la résistance des sols soumis à des contraintes de


cisaillement. Déterminer la valeur ultime de réaction du sol.

DOCUMENTS : NF P 94-071-1: Essai de cisaillement rectiligne à la boite


DTU 13.12 : Règles pour le calcul des fondations superficielles
Mode d’emploi de la machine de cisaillement
Tableau de conversion déplacement / effort de l’anneau dynamométrique.
Feuille de papier millimétré.

MATERIEL : Machine de cisaillement


Récipients / Balance / Chronomètre
Petit matériels de laboratoire

MATERIAUX : Echantillon de sable prélevé dans la couche de sol d’appui des fondations.

MANIPULATION
1. Réaliser sur le matériau fourni trois essai de cisaillement sous les contraintes normales
de consolidation σ suivantes : 100 kPa - 200 kPa - 300 kPa
Justifiez le chargement !

2. Reporter sur la feuille d’essai les résultats de vos mesures.

TRAVAIL DEMANDE
L’exploitation de la norme,

Le mode opératoire de l’essai,

Dans la partie « Résultats » :


- la feuille d’essai
- Donner les trois couples de contraintes (σ,τmax) retenues.
- Sur papier millimétré, tracer la courbe intrinsèque du sol fourni. En déduire les
valeurs de la cohésion « c » et de l’angle de frottement interne « φ » .

Dans la partie « Exploitation des résultats » :


ANALYSE
Extrait BTS Bâtiment Session 2001 – Dimensionnement d’une fondation

On souhaite réaliser sur le site ci-dessous, une série de bâtiments construits sur un réseau de
poteaux. Chaque poteau est fondé à deux mètres de profondeur sous la surface du terrain
naturel, sur une semelle superficielle.
Les axes des poteaux sont espacés de 8 m.

Caractéristiques mécaniques du sol :


On donne ici le résultat de trois essais de cisaillement réalisés à la boite de Casagrande.

Effort de Contrainte de
N° Contrainte : σ
cisaillement : T cisaillement : τ
1 σ1 = 106 KPa T1 = 232,1 N à compléter
2 σ2 = 212 KPa T2 = 428,6 N à compléter
3 σ3 = 318 KPa T3 = 701,0 N à compléter

Compléter le tableau ci-dessus, et tracer sur papier millimétré la courbe intrinsèque du sol
fourni. En déduire les valeurs de la cohésion « c » et de l’angle de frottement interne « φ ».

Un pré-dimensionnement a été effectué en se basant sur les caractéristiques mécaniques


généralement attribuées aux sables. Ce pré-dimensionnement a abouti à des semelles carrées
de 1,50 m de côté.

En vous basant sur la dimension de la semelle indiquée (1,50 x 1,50) et sur les caractéristiques
obtenues à par des résultats ci-dessus, déterminer la capacité portante du sable qu (utiliser le
DTU 13.12)

Remarque : le poids volumique du sol vaut γ = 18 kN/m3

Déduire de la question précédente la valeur de la contrainte de calcul qc.

Sachant que la charge maximale à reporter sur le sol est Nu = 2 MN, conclure sur la validité
du pré-dimensionnement. (dans le cas où la contrainte limite serait dépassée, proposez une
correction à ce pré-dimensionnement)
FICHE – GUIDE : ESSAI DE CISAILLEMENT
A LA BOITE DE CASAGRANDE
________________________________________

(Cas d’un sol pulvérulent)

- Choisir les trois contraintes de consolidation σ.


- Calculer l’effort N appliquer sur chaque échantillon.
- Calculer la masse à placer sur le plateau pour chaque essai.

Pour chaque essai :

- Saturer les pierres poreuses.


- Mettre en place la base de maintien, la plaque drainante, la pierre poreuse
et le papier filtre dans le fond de la demi-boite inférieure.
- Solidariser les deux demi-boites pour constituer la cellule de cisaillement.
- Introduire le sable dans la cellule.
- Mettre en place la boite dans le châssis de la machine.
- Caler la cellule à l’aide des entretoises.
- Placer le papier filtre, la pierre poreuse, la plaque drainante et le piston sur
le sommet de l’éprouvette.
- Placer le dispositif d’application de la charge.
- Fixer le système de mesure de l’effort de cisaillement T sur la cellule.
- Positionner le comparateur mesurant le déplacement horizontal δl.
- Positionner le comparateur mesurant le déplacement vertical δh.
- Appliquer l’effort N sur la partie supérieure du piston.
- Remplir le châssis d’eau (déminéralisée).
- Observer le tassement de l’échantillon.
- Régler les paramètres de cisaillement sur la machine.
- Une fois le tassement terminé remettre les dispositifs de mesure à zéro.
- Libérer le système de solidarisation des deux demi-boites et bloquer
le système de mesure de l’effort de cisaillement T.
- Cisailler l’échantillon.
- Noter la déformation de l’anneau et le déplacement vertical δh tous les 0.2
mm de déplacement horizontal.
- Calculer pour chaque lecture l’effort de cisaillement et la contrainte de
cisaillement.
- Tracer la courbe τ fonction de δl. En déduire le couple (σ, τmax).

Une fois les trois essais réalisés :

- Tracer la droite intrinsèque τmax fonction σ.


- En déduire la valeur de l’angle de frottement interne φ et la cohésion c.

Vous aimerez peut-être aussi