Vous êtes sur la page 1sur 62

EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL

FILIERES SMIA, SMPC

ANNALES DE
MECANIQUES DU POINT
MATERIEL

Réalisé par :
Pr. R. SEHAQUI

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Session janvier 2015, Filière SMPC

ENONCE
NB : Les trois exercices sont indépendants.
Exercice 1
   
Soit 0 O; i, j, k le repère absolu et soit 1 O1; i1 , j1 , k1 , un repère mobile par rapport au
 
repère  0 est le repère relatif tel que : OO1  a sin  t  i ,et l’angle i, i1   t    t , et 
sont des constantes strictement positives (voir figure).

𝑗
𝑖1
𝑗1 𝜃 𝜔𝑡

O 𝑖 x
⃗ ≡𝑘
𝑘 ⃗1 ⊙

Un point matériel M est définit dans le repère 1 par : x1  a cos2 t , y1  a sin 2 t  .
Tous les résultats vectoriels doivent être exprimés dans le repère 1 O1; i1 , j1 , k1  
1 – Calculer les vecteurs vitesses suivants: Vr M ,Ve M  , en déduire Va M  .
2 – Calculer le vecteur accélération relative, r M  , en déduire que r M   k O1M où
est une constante strictement positive à déterminer.
3 – Calculer les vecteurs accélérations suivants: , e M , c M  , en déduire a M 

Exercice 2
Considérons un pendule simple constitué d’un fil inextensible longueur OM  L de masse
négligeable et d’une boule assimilée à un point matériel Mde masse m. (voir figure).
𝑂
𝑗
⊙ 𝑘
⃗ L 𝑒𝜃
⃗⃗⃗⃗
Figure 𝜃 M
𝑖 𝑒𝑟
⃗⃗⃗

On lâche le pendule simple sans vitesse initiale, à partir de l’angle  0 .En plus son poids ⃗ et
de la tension du fil ⃗ , le point M est soumis à une force électrostatique ⃗⃗⃗ orthogonale
à ( et constantes strictement positives). Le référentiel d’étude ⃗ est galiléen.

Les résultats vectoriels doivent être exprimés dans la base polaire. ⃗ ⃗


Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

1) Déterminer la vitesse ⃗ .
2) Déterminer le moment cinétique au point O du point M relativement à ; .
3) Déterminer les moments au point O des forces appliquées au point M.
4) Par application du théorème du moment cinétique, déterminer l’équation différentielle du
second ordre vérifiée par l’amplitude .

5) Sachant qu’à l’instant t = 0, et ̇ , déterminer dans le cas des petites


oscillations 1 .
Exercice 3

Un point matériel se déplace de B vers A sous l’action de champs de force .

Calculer le travail du champ de force , en suivant :


a) Le chemin (1) : .
b) Le chemin (2) : .
c) Que peut-on conclure ?

y
(1)
B(0,1) C(1,1)

(2) (1)
𝑗
x
O 𝑖 A(1,0)

SOLUTION
Exercice 1

1 – Calcul des vecteurs vitesses suivants:⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ et ⃗⃗⃗

Par définition on a : ⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗


1 )

⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 ) 1 1 1 1 [ 1 1]

Finalement :
⃗⃗⃗ [ 1 1]

Par définition on a : ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ 1


⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1

⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗1 ) ⃗⃗⃗⃗1 1 1 1 1 1 1 1 1

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

En remplaçant 1 et 1 par leurs expressions et 1 1 on obtient :


⃗⃗⃗ [( ) 1 ( ) 1]
D’après la loi de de composition des vitesses :
⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗

On obtient :
⃗⃗⃗ [( ) 1 ( ) 1]
Remarques

a) On peut obtenir ⃗⃗⃗ par le calcul direct en dérivant : ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ par rapport au repère .
on effet ⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ) .

b) Notations : ⃗ ( ⁄ ) et ⃗⃗⃗ ⃗ ( 1⁄ ) méthode du point fixe


1

⃗⃗⃗ ⃗ ( ⁄ )

2–⃗ [⃗⃗⃗⃗ ] [ ]
⃗ [ ]
Soit :
⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
Avec
3 – Calcule des vecteurs accélérations suivants:⃗⃗⃗ ⃗ et .

⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ 1 [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗


1
⃗⃗ ( 1⁄ ) [⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 ]

⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ donc [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗

⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗1 ) ⃗⃗⃗⃗1 [ ⃗⃗⃗⃗1 1 1 1 1 ]


1 1 1 1

En remplaçant 1 et 1 par leurs expressions et 1 1 on obtient :


⃗⃗⃗ [( ) 1 ( ) 1]

⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗1 { [ 1 1 ]}

⃗⃗⃗ [ 1 1]

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

D’après la loi de de composition des accélérations :


⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗

On obtient :
⃗ *( )
( ) +

Après simplification on obtient :


⃗ *( ) ( ) +
Remarques

a) On peut obtenir par le calcul direct en dérivant ⃗⃗⃗ : par rapport au repère . on
effet (⃗⃗⃗⃗⃗ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ) .

b) Notations : ( ⁄ ) et ⃗⃗⃗ ⃗( 1⁄ ) méthode du point fixe


1

⃗⃗⃗⃗ ⃗( ⁄ )

Exercice 2

1- ⃗( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗( ⁄ ) ⃗⃗⃗ ̇ ⃗⃗⃗⃗

2- ( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗( ⁄ ) ̇⃗

3- Bilan des forces extérieures :

Le Poids : ⃗

La Tension : ⃗

La force Electrostatique : ⃗⃗⃗


Le moment de la résultante des forces extérieur est :

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ (⃗ ⃗ ⃗⃗⃗ )

( ) ( )
( ⃗) ( ⃗)

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

4 – Théorème du moment cinétique en un point O :

[ ( ⁄ )] ∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( )

Ce qui donne : ̈⃗ ⃗.

Soit après simplification :

5 – Dans le cas des petites oscillations, 1 l’équation (E) devient :

Equation Différentielle avec Second Membre, dont la solution générale est (Voir Chapitre
outils mathématiques) :

Avec :

√ .

D’après les conditions initiales [ ̇ ] on obtient :

Soit finalement la solution générale :

( )

Exercice 3
a) Le travail le long du chemin(1) : .
On a : 1 1
On a 1 1

∫ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ∫ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ∫ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗

1 1
∫ ∫ ∫
1

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

y
(1)
B(0,1) C(1,1)

(2) (1)
𝑗
x
O 𝑖 A(1,0)

b) Le travail le long du chemin(2) : c’est le long de la droite d’équation


1 .Soit . Ce qui donne :
1 1 1
∫ 1 ∫ ∫

c) le long du chemin (1) est différent de le long du chemin (2), donc le champ de
force n’est pas conservatif, car le travail dépend du chemin suivis.

2èmeSession Février 2015, Filière SMPC


ENONCE
Exercice 1
Dans l’espace rapporté au repère orthonormé direct de vecteurs unitaires
( ⃗ ). Un point matériel M, décrit le plan , dans le sens positifla courbe définie
par ces coordonnées cartésiennes et y fonctions du temps t, par :

constante strictement positive.


1) Déterminer l’équation cartésienne de la trajectoire, en déduire sa nature, la dessiner.
2) Déterminer les composantes du vecteur vitesse⃗ ( ⁄ )en déduire son module
‖⃗⃗ ( ⁄ )‖.
3) Déterminer le vecteur tangent ⃗ ( ⁄ ), en déduire le vecteur normal⃗ .
4) Déterminer les composantes du vecteur accélération ⃗ ( ⁄ )en déduire la
composante normale du vecteuraccélération.
5) Déterminer le rayon de courbure .

Exercice 2
Par rapport à un repère orthonormé direct ( ⃗ ), ( verticale ascendante). Une particule
ponctuelle M, de masse m, placée dans un champ de pesanteur, peut se déplacer sans
frottement sur la face intérieure d’un cercle de centre O et de rayon a (a constante
strictement positive). Le point M est repéré par ces coordonnées polaires habituels :
‖⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ‖ (⃗⃗⃗⃗̂
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ) tel que⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗ . On lance cette particule avec une vitesse
horizontale ⃗⃗ et ̇
du point le plus bas du cercle (voir figure). A t = 0, .
Le point M est soumis dans tout l’exercice aux seules forces suivantes : le poids ⃗⃗ et à la
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

réaction du cercle ⃗⃗⃗ ⃗ , N fonction inconnue du problème. Tous les résultats vectoriels
doivent être exprimés dans la base (⃗ ⃗ ⃗ ).
1) Déterminer le vecteur vitesse⃗⃗ ( ⁄ ) et accélération ⃗ ( ⁄ ).
2) Par application du principe fondamental déterminer deux équations différentielles
vérifiées par le mouvement du point dans le repère .
3) Déterminer une équation de la forme : ̇ .
4) Montrer que la réaction peut être exprimée sous la forme algébrique :

* +.
5) Montrer que le point M reste en contact avec le cercle pendant son mouvement,
lorsque la vitesse initiale est supérieure valeur minimale que l’on déterminera
en fonction de .

𝐹𝑖𝑔𝑢𝑟𝑒

𝑔
𝑗

𝑖 𝑎 𝑒𝜃
⊙ ⃗
𝑘 𝜽 𝑀

𝑉𝑗

SOLUTION
Exercice 1
Equation cartésienne de la trajectoire :

Soit :

( ) 1

La trajectoire est une ellipse de demi grand axe est égal à 2 et de demi petit axe égal à 1.
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

4
y

𝐹𝑖𝑔𝑢𝑟𝑒
𝑀

𝑗
𝑥

𝑖𝑒𝑟

𝑘

2) ⃗ ( ⁄ ) ̇ ̇ ⃗ ⃗

‖ ⃗ ( ⁄ )‖ √ √1

3)Vecteur tangent :
⃗( ⁄ ) ⃗
( ⁄ )
‖ ⃗ ( ⁄ )‖ √1

Vecteur normal. Etant donné que le mouvement est dans le plan et s’effectue
dans le sens positif, donc le vecteur bi normale ⃗ ⃗ . Par définition du trièdre de Frenet :

⃗ ⃗ ⃗

Soit :


√1
4) ( ⁄ ) ̈ ̈ ⃗ ⃗

Composante normale de l’accélération :



( ⁄ ) ⃗ ⃗
√1
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

√1 √1
5) Rayon de courbure

‖ ⃗ ( ⁄ )‖ 1 √1 1 ⁄

Exercice 2
1) Vecteur vitesse :

⃗( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗( ⁄ ) ̇

Vecteur accélération :

( ⁄ ) [ ⃗ ( ⁄ )]

( ⁄ ) [ ̇ ] ̇ ̈

2) Application du principe fondamental de la dynamique.

∑ ( ⁄ ) ⃗ ⃗
Ce qui donne :
( ̇ ̈ )
( ̇ ̈ )

̇ 1
- ̈
̇
3) Multiplions l’équation (2) par puis intégrons par rapport au temps t :
̇ ̇ ̈
1
̇
Où C estnue constante déterminée par les conditions initiales à t = 0.
1

Soit :
1 1
̇
Finalement :
̇ 1

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

4) Equation 1) donne :
̇

En remplaçant ̇ par son expression trouvée à la question précédente, on obtient :

Soit :

* +

5) Le point M est en contact avec le cercle tant que , donc :

* +

Soit :

[ ]

Session janvier 2015, Filière SMIA

ENONCE
Problème
Dans un repère  
supposé galiléen de vecteurs unitaires i; j; k ( k étant la
verticale ascendante). Une tige dont l’une des extrémités est fixé au point O, est destinée à
tourner dans le plan horizontal Oxy autour de l’axe Oz à la vitesse angulaire constante  .
Un point matériel M de masse m enfilé sur cette tige peut glisser sans frottement. Soit
  

R1 O; X , Y , Z  z  de vecteurs unitaires I ; J ; K  k le repère lié à la tige. ( OX Étant l’axe
de la tige). En plus de son poids P et de la réaction de la tige R , le point M est rappelé vers
le point O par une force F dirigée du point M vers le point O, et proportionnelle à OM de
coefficient de proportionnalité k : F  k OM . Le point est repéré par ses coordonnées
polaires r ,   .
Où r  OM et (⃗⃗⃗⃗⃗̂⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ) . On donne à t  0 : r 0  r0 et r0  0 .


 
Tous les résultats vectoriels doivent être exprimés dans la base I ; J ; K  k 
1 – Calculer V M / R0 , V M / R1 , Ve M  et vérifier la loi de composition des vitesses.
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

2 - Calculer M / R0 , M / R1 , e M , c M  et vérifier la loi de composition des


accélérations.
3-
a) Déterminer les équations obtenues par application de la loi fondamentale de la
dynamique dans le repère galiléen .
b) Retrouver les équations obtenues à la question précédente par application de la loi
fondamentale de la dynamique dans le repère relatif .
c) Déterminer la loi horaire r t  ; ainsi que les composantes de la réaction de la tige sur
le point M
d) Déterminer la position d’équilibre relatif du point M.
4–
a) Calculer l’énergie cinétique du point M , Ec M / R1  , la puissance totale des forces
, PF M  / R1  ; et

appliquées au point M dans son mouvement par rapport à
montrer qu’on peut écrire l’intégrale première de l’énergie.
b) Retrouver l’équation du mouvement obtenue par application de la loi fondamentale de
la dynamique à la question 3.
z

k
O j
iy
Z

Y
M ⃗⃗

x r X

SOLUTION
Problème
1–
⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗ ( ⁄ ) ( ) ̇

⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )
1

⃗ ( ⁄ ) ( ) ̇
1

⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

O point fixe donc ⃗⃗⃗ ⃗


⃗⃗⃗ ⃗ ⃗
Remarque : on peut obtenir ⃗⃗⃗ par la formule de composition des vitesses.
⃗⃗⃗ ⃗ ( ⁄ ) ⃗ ( ⁄ )
1
2-
⃗( ⁄ ) (⃗ ( ⁄ ))

⃗( ⁄ ) ( ̇ ) ̈ ̇

( ⁄ ) (⃗ ( ⁄ ))
1 1

( ⁄ ) ( ̇ ) ̈
1

⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) [⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ]

O point fixe donc ⃗⃗⃗⃗ ⃗ et ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ donc [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗

Finalement :
⃗⃗⃗ ⃗ [ ⃗ ]

⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗ ( ⁄ )
1

⃗⃗⃗ ⃗ ̇ ̇
Remarque : on peut obtenir ⃗⃗⃗ par la formule de composition des accélérations.
⃗⃗⃗ ⃗( ⁄ ) ( ⁄ ) ⃗⃗⃗ ̇
1
3–
a) Loi fondamentale de la dynamique dans un repère galiléen
∑ ⃗( ⁄ ) ⃗ ⃗
⃗ ⃗ [ ̈ ̇ ]
Soit par projection on obtient :
̈ 1
̇

b) Loi fondamentale de la dynamique dans un repère mobile 1

⃗( ⁄ ) ∑
1
Avec :
⃗ ⃗
̈ ⃗ ⃗ ̇
Soit par projection on obtient :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

{ ̈ ̈ 1
̇ ̇

c) L’équation du mouvement (1) :

̈ ( )
La solution de cette équation différentielle dépend du signe de ( ).
Premier cas : si ( )

Posons( )
L’équation (1) à résoudre devient : ̈ , qui admet comme solution :

à t = 0 on a : et ̇ , ce qui donne :

Soit la solution générale de l’équation (1) devient :

√( )

Deuxième cas : si ( )

Posons( )
L’équation (1) à résoudre devient : ̈ , qui admet comme solution :

à t = 0 on a : et ̇ , ce qui donne :

Soit la solution générale de l’équation (1) devient :

Troisième cas : si ( )

Posons( )
L’équation (1) à résoudre devient : ̈ , qui admet comme solution :

d) Position d’équilibre relatif :


⃗( ⁄ ) ⃗
1
̈ , donc ̇ ̇ , soit .
4–
1 1
a) Energie cinétique relative : ( ⁄ ) ‖ ⃗ ( ⁄ )‖ ̇
1 1
la puissance totale des forces appliquées au point M dans son mouvement par rapport à
1 .

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

* ( ⁄ )+ (∑ ⃗⃗ ⃗⃗ ⃗⃗ ) ⃗⃗ ( ⁄ )
1 1
* ( ⁄ )+ ( ⃗⃗ ⃗⃗ ̇ ) ̇
1
Soit finalement :

1 1
* ( ⁄ )+ ̇( ) ( )
1
Donc on peut écrire l’intégrale première de l’énergie :
( ⁄ ) ( ⁄ )
1 1
Soit :
1 1 1
̇
b) par dérivation par rapport au temps de l’intégrale première de l’énergie, on retrouve
l’équation du mouvement trouvée à la question 3.
1 1 1
̇ ̈ ̇ ̇ .
Après simplification on obtient :
̈ ( )

2èmeSession Février 2015, Filière SMIA

ENONCE
Problème
Soit ( ⃗ ), un repère supposé galiléen. Un pendule simple dans le plan vertical
, est constitué d’un point matériel de masse , suspendu à l’origine O du repère
par un fil sans masse et de longueur . On note θ(t) l’angle que fait le fil avec la verticale
descendante O (voir figure). On donnera tous les résultats vectoriels dans la base
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
mobile(⃗ ⃗ ⃗ )liée au point , et défini par : ⃗ ; ⃗ ⃗ ⃗.
En plus de son poids ⃗⃗ et la tension du fil ⃗ , le point M est soumis à la force ⃗ définie par
⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ où est une constante strictement positive et ⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1- Déterminer le vecteur vitesse ⃗ et accélération ⃗ .
2- a) Faire le bilan des forces extérieures s’exerçant sur le point dans son mouvement par
rapport au repère . Donner leurs expressions.
b) Par application du principe fondamentale de la dynamique au point dans son
mouvement par rapport au repère , Déterminer un système des deux équations
différentielles.
c) En déduire que la période T de mouvement dans le cas de faible amplitude ( )
est donnée par :

√( )
d) Déterminer l’expression du module de la tension ‖⃗ ‖ en fonction de .
3- a) Calculer le moment cinétique au point O du point M dans son mouvement par rapport

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

à , ⃗ ( ⁄ ).
b) Par application du théorème du moment cinétique en un point fixe , retrouver
l’équation différentielle obtenue par application du principe fondamental de la
dynamique (question 2 c).
4- a) Calculer la puissance de la résultante des forces extérieures s’exerçant sur dans son
∑⃗ ⁄
mouvement par rapport à , ( ).

b) En déduire l’énergie potentielle dont dérive ∑ ⃗ .


c) Montrer qu’on peut écrire l’intégrale première de l’énergie.
d) Retrouver l’équation du mouvement obtenue à la question (2 c) par application du
théorème de l’énergie mécanique dans

𝑂 𝑣
⃗ ⊙
𝑘
𝑢
⃗ 𝑗
𝑖
𝐿 𝜃
Figure

M
A

SOLUTION
1–

⃗( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗( ⁄ ) ⃗ ̇

( ⁄ ) ( ⃗ ( ⁄ ))

( ⁄ ) ( ̇ ) ̇ ⃗ ̈

2–
a) Bilan des forces extérieures s’exerçant sur le point dans son mouvement par
rapport au repère :

Le Poids : ⃗ ⃗

La Tension : ⃗ ⃗

La force : ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ ) [ ⃗ ]

b) Par application du principe fondamentale de la dynamique au point dans son


mouvement par rapport au repère , on obtient :
∑ ( ⁄ ) ⃗ ⃗

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

( ̇ ⃗ ̈ ) ⃗ ⃗ [ ⃗ ]
Par projection on obtient le système de deux équations différentielles suivant ;
̇ 1 1
,
̈
c) L’équation (2) s’écrit :
̈ ( )
Dans le cas de mouvement de faible amplitude ( ), l’équation différentielle à
résoudre est :
̈ ( )
( )est la pulsation du mouvement, la période des petites oscillations est par
définition :

√( )
d) On multiplie l’équation (2) par ̇ puis on l’intègre par rapport au temps t ce qui
donne :
̈ ̇ ̇ ̇
Après intégration on obtient :
1
̇
Soit :
̇
On reportant cette dernière expression dans l’équation (1), on obtient l’expression du
module de la tension .
‖⃗ ‖ ̇ 1
La est déterminer par les conditions initiales.
3–
a) Le moment cinétique au point O du point M dans son mouvement par rapport
à , ⃗ ( ⁄ ).
( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗( ⁄ ) ̇⃗

b) Théorème du moment cinétique en un point O :

[ ( ⁄ )] ∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( )

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ (⃗ ⃗ )
1
( ) ( )
(⃗ ⃗ ⃗ ) (⃗ ⃗ ⃗ )

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Ce qui donne : ̈⃗ ⃗.

Soit après simplification :

̈ ( )
C’est bien l’équation obtenue à la question (2-c).
4–
a) La puissance de la résultante des forces extérieures s’exerçant sur dans son
∑⃗ ⁄
mouvement par rapport à , ( ).

∑⃗ ⁄ )
( (∑ ⃗ ) ⃗( ⁄ )

∑⃗ ⁄ ) ̇
( (⃗⃗ ⃗ ⃗) ⃗( ⁄ )

∑⃗ ⁄ )
b) (

Soit :

c) Donc on peut écrire l’intégrale première de l’énergie :


( ⁄ ) ( ⁄ )
Soit :
1
̇
d) Par dérivation par rapport au temps de l’intégrale première de l’énergie, on obtient :
̇ ̈ ̇
Soit après simplification :

̈ ( )
C’est bien l’équation obtenue à la question (2-c).

Session Janvier 2014, Filière SMPC

ENONCE
Exercice 1

Soit  0 O; x; y; z  de vecteurs unitaires  i; j; k  un repère fixe 1 O; X , Y , Z  de


 
vecteurs unitaires I ; J ; K  k mobile par rapport à . 1 se déduit de par une rotation
uniforme autour de l’axe fixe Oz et d’angle , , constante strictement positive,
̂
l’angle ( ) ( ) ̂ , (voir figure). repère absolu, repère relatif. Un
point matériel M a pour coordonnées relatives fonctions du temps t. et sont
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

reliés par la relation : . On donne ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ . Tous les résultats vectoriels


doivent être exprimés dans la base relative 1 I ; J ; K  k  

𝑌 y 𝑋

𝐼
𝐽
𝜃 𝜔𝑡
x

1 – Calculer en fonction de ̇ le vecteur ⃗⃗⃗ en déduire ‖⃗⃗⃗ ‖.

2 – Calculer en fonction de et le vecteur ⃗⃗⃗ . En déduire le vecteur ⃗⃗⃗ .

3 - Calculer en fonction de ̇ ̈ et , les vecteurs accélérations suivants : ⃗⃗⃗⃗


⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗ en déduire le vecteur accélération absolue ⃗⃗⃗⃗ .
Exercice 2 : Principe Fondamental de la Dynamique dans un repère Galiléen.
Soit ( ⃗ ) un repère orthonormé direct supposé galiléen, ( ⃗ ) verticale
ascendante. Un point matériel M de masse m est libre dans l’espace il est repéré par ces
coordonnées cylindriques habituelles fonctions du temps t [ ], auxquelles
on associe le repère ( ⃗ ⃗ ⃗ ≡ ⃗ ), on appelle P la projection de M sur le plan
O; i; j . ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗ ⃗ . Dans tout l’exercice on considérera les conditions initiales
suivantes : à t=0, ̇ ̇
Le point M est soumis aux seules forces suivantes :

 P  mg e z ,  F  mk 2   e  h  z e z , 
constantes strictement positives.

1- Exprimer les vecteurs vitesse V  M  et accélération a M


   .

 0   0

2- Par application de la relation fondamentale de la dynamique au point M dans son


mouvement par rapport au repère .
a) Déterminer trois équations vérifiées par le mouvement du point M.
b) Montrer que le point P vérifie la loi des aires ̇ , constante des aires.
c) Déterminer la fonction z(t) et une équation de la forme   f   .
2

3 – Calculer la puissance de la résultante des forces extérieures. En déduire l’énergie


Potentielle dont dérive la résultante des forces extérieures.
4 - Expliciter l’intégrale première de l’énergie.

SOLUTION
Exercice 1
1-

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

⃗⃗⃗ ⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )
1

⃗⃗⃗ ( ) ( )

Soit :

⃗⃗⃗ ̇( ) ‖⃗⃗⃗ ‖ | ̇ |√1


2-

⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗

⃗⃗⃗ ⃗ ( ) ( )
Formule de composition des vitesses donne :

⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ [( ̇ ̇ ) ( ̇ )]


2-

⃗⃗⃗⃗ (⃗ ( ⁄ ))
1

⃗⃗⃗⃗ ( ̇( )) [ ̈ ( ̈ ̇ ) ]

⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) [⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ]

O point fixe donc ⃗⃗⃗⃗ ⃗ et ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ donc [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗

Finalement :

⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) [⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ] ⃗ [ ⃗ ( )]

⃗⃗⃗⃗

⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗ ( ⁄ )
1

⃗⃗⃗⃗ ⃗ ̇( ) ̇ ̇
Par la formule de composition des accélérations on a :
( ⁄ ) ( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗
1
( ⁄ ) [( ̈ ̇) ( ̈ ̇ ̇) ]

Exercice 2
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

1 - Vitesse :

⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗ ( ⁄ ) ( ) ̇ ̇ ̇

Accélération :.

( ⁄ ) (⃗ ( ⁄ ))

( ⁄ ) ( ̇ ̇ ̇ ) ( ̈ ̇ ) ( ̇ ̇ ̈) ̈

2–
a) Par application du principe fondamentale de la dynamique au point dans son
mouvement par rapport au repère , on obtient :
∑ ( ⁄ ) ⃗
[( ̈ ̇ ) ( ̇ ̇ ̈) ̈ ] [ ]
Par projection on obtient le système de trois équations différentielles suivant ;
( ̈ ̇ ) 1
, ( ̇ ̇ ̈)
̈
b) Equation (2) entraîne :
1
( ̇ ̇ ̈) ( ̇)

Soit : ̇ . Loi des aires de centre O pour le point P projection du pont M dans le
plan (xoy).
c) L’équation (3) entraîne ̈ équation différentielle du second à
coefficient constant avec second membre. Après intégration et prise en compte des
conditions initiales on obtient :
̇
( )

On remplace dans l’équation (1), l’expression de ̇ tirée de de la loi des aires :

L’équation (1)( ̈ ̇ ) et ̇

donne :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

En multipliant à droite et à gauche par ̇ , puis par intégration par rapport au temps t on
obtient:
1 1
̇

soit :

3–
a) La puissance de la résultante des forces extérieures s’exerçant sur dans son
∑⃗ ⁄
mouvement par rapport à , ( ).

∑⃗
( ⁄ ) (∑ ⃗ ) ⃗ ( ⁄ )

∑⃗
( ⁄ ) (⃗⃗ ⃗ ) ⃗⃗ ( ⁄ ) ̇ ̇ ̇

∑⃗ ⁄
( ) ( )

( ( ⁄ ))
Donc :
( ⁄ )
4–
Energie potentielle existe, donc on peut écrire l’intégrale première de l’énergie.
( ⁄ ) ( ⁄ )
Avec :
1 1
( ⁄ ) ‖⃗ ( ⁄ )‖ ( ̇ ̇ ̇ )
1
Soit :
1
( ̇ ̇ ̇ )
Soit finalement après simplification par :
1
( ̇ ̇ ̇ )

.Session Janvier 2014, Filière SMIA


ENONCE
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Problème

 

Soit R0  RO, i , j , k  un repère Galiléen ; avec O, i verticale ascendante. Un point matériel
  
 
 
M de masse m se déplace dans le plan vertical O, i , j sur le cercle de centre O et de rayon
a

 
‖⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ‖. On repère le point M par l’angle  t   i , OM (voir figure). On étudie le
mouvement du point M par rapport au repère R0 , lorsque celui-ci est soumis aux deux forces
suivantes :

P  m.g i ; ⃗ , où R est une fonction du temps inconnue.

Les conditions initiales dans tout le problème sont les suivantes : à t = 0, on a :


̇ .
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
Les résultats vectoriels seront exprimés dans la base (⃗ ⃗ ⃗ ), avec ⃗ et
‖⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ‖

⃗ ⃗ ⃗ .
 
1- Calculer les vecteurs vitesse et accélération V M / R0  et M / R0  .
2- Par application du P.F.D, donner deux équations différentielles vérifiées par le point
M.
3- Par application du théorème du moment cinétique en O , retrouver l’une des deux
équations obtenues à la question 2.
4-
a) Montrer que la réaction du cercle est donnée par [ ] .
b) En considérant , calculer l’angle limite pour lequel le point M quitte le
cercle.
c) En considérant , calculer la vitesse initiale pour laquelle le point M quitte le
cercle.
5- a) En calculant la puissance de la résultante des forces appliquée au point M,
∑ ⁄ ) montrer qu’on peut écrire l’intégrale première de l’énergie.
(

b) Retrouver l’une des équations obtenue à la question 2.

6- On se place dans le cas où la vitesse initiale est √ (trouvée à la question 4-c).


a) Déterminer les coordonnées , en déduire l’équation de la trajectoire
.

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

𝑒𝑟
𝑀

𝜃
𝑒𝜃
𝑎
𝑗 𝑖

y ⃗ ⊙
𝑘 O

SOLUTION
Problème
1-

⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗ ( ⁄ ) ⃗⃗⃗ ̇ ⃗⃗⃗⃗

( ⁄ ) ( ̇ ⃗⃗⃗⃗ ) ̇ ⃗⃗⃗ ̈ ⃗⃗⃗⃗

2 – Par application du P.F.D, : ∑ ( ⁄ ) ⃗ ⃗ , on obtient les deux


équations différentielles suivantes ;
̇ 1
,
̈
3–
Le moment cinétique au point O du point M dans son mouvement par rapport
à , ⃗ ( ⁄ ).
( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗ ( ⁄ ) ̇⃗

Théorème du moment cinétique en un point O :

* ( ⁄ )+ ∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( )

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ (⃗ ⃗)

( ) ( )
( ⃗) ( ⃗)

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗

Ce qui donne : ̈⃗ ⃗.

Soit après simplification :


̈
C’est bien l’équation (2), obtenue à la question 2.
4–
a) L’équation (2) après multiplication par ̇ , suivie d’une intégration par rapport au
temps t :
̈ ̇ ̇
̇

D’après les conditions initiales on obtient la constante d’intégration :

Soit :
̇

On tire l’expression de ̇ qu’on remplace dans l’équation (1), on obtient :


̇
Soit finalement :

b) L’angle limite pour lequel le point quitte le cercle à vitesse initiale nul, correspond
à .
Soit :

c) √
5–
∑⃗
a) ( ⁄ ) (∑ ⃗ ) ⃗ ( ⁄ )

∑⃗ ̇
( ⁄ ) (⃗⃗ ⃗⃗ ) ⃗ ( ⁄ )

∑⃗ ⁄
( ) ( ( ⁄ ))

Donc :
( ⁄ )
Energie potentielle existe, donc on peut écrire l’intégrale première de l’énergie.
( ⁄ ) ( ⁄ )

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Avec :
1 1
( ⁄ ) ‖⃗ ( ⁄ )‖ ̇
1
Soit :
1
̇
b)
1
̇

Par dérivation par rapport au temps t, de l’intégrale première de l’énergie, on obtient :


1
̇ ̈ ̇
Soit après simplification : ̈ , c’est bien l’équation obtenue à la question 2.

6 - On se place dans le cas où la vitesse initiale est √ (trouvée à la question 4-c).


a) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗

Equation d’un cercle de centre le point O, et de rayon .

Session Janvier 2013, Filière SMIA


ENONCE
Problème
Soit ( ⃗ ), un repère supposé galiléen. On désigne par ( ⃗ ), un
repère en mouvement de translation par rapport au repère et dont l’origine se déplace
sur l’axe et est défini par : ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ . Un pendule simple dans le
plan vertical , est constitué d’un point matériel de masse , suspendu à l’origine
du repère par un fil sans masse et de longueur . On note θ l’angle que fait le fil avec la
verticale descendante (figure). On donnera tous les résultats vectoriels dans la base
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
mobile(⃗ ⃗ ⃗ ) liée au point , et défini par : ⃗ ; ⃗ ⃗ ⃗.
En plus de son poids ⃗⃗ et la tension du fil ⃗ , le point M est soumis à la réaction du plan
définie par ⃗⃗⃗ ⃗ où est une fonction inconnue du problème.
Question 1 :
a- Déterminer les vecteurs⃗ et ⃗ . Déduire⃗ .
b- Déterminer les vecteurs ⃗ , ⃗ et ⃗ . Déduire ⃗ .
Question 2 :
a- Justifier que le repère n’est pas galiléen.
b- Faire le bilan des forces s’exerçant sur dans le repère . Donner leurs expressions.
c- Ecrire le principe fondamentale de la dynamique dans le repère , et montrer que
l’équation du mouvement est donner par : ̈
Question 3 :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

a- Calculer l’énergie cinétique du point M dans son mouvement par rapport à ( ⁄ , ).


b- Calculer la puissance des forces s’exerçant sur dans son mouvement par rapport à ,


( ⁄ ), en déduire l’énergie potentielle dont dérive ⃗ .

c- Retrouver l’équation du mouvement obtenue à la question (2 c) par application du


théorème de l’énergie mécanique dans
Question 4 :
a- En utilisant l’équation du mouvement, déterminer la position d’équilibre
b- Montrer que la période des petites oscillations autour de la position d’équilibre est donnée
par :


𝑂 A
𝑗
⊙ 𝑘
⃗ ℓ
𝑣
Figure 𝜃
𝑖 𝑖 𝑢

M
Solution
Question 1 :
a) ⃗⃗ et ⃗ .Déduire ⃗ .
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
⃗ ( ⁄ ) ( )


⃗⃗ ( ⁄ ) ( ) ̇⃗

⃗ ⃗⃗ ⃗⃗ ( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗

⃗⃗
⃗⃗ ⃗⃗ ⃗ ̇⃗
b) ⃗ , ⃗ et ⃗ . Déduire ⃗ .
⃗ [ ⃗ ( ⁄ )] ̇ ⃗ ̈⃗

⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) [⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ]

A point mobile donc ⃗⃗⃗ et ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗ donc

⃗⃗⃗

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗ ( ⁄ ) ⃗
1

⃗ ⃗ 1
⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗
⃗ ℓ ̇ ⃗ ℓ ̈
Question 2 :
a) Le repère n’est pas galiléen, car il est en translation rectiligne uniformément varié.
b) Le bilan des forces s’exerçant sur dans le repère :
Le Poids : ⃗ ⃗

La Tension : ⃗ ⃗

La réaction du plan ⃗⃗⃗ ⃗

c) Par application du principe fondamentale de la dynamique au point dans son


mouvement par rapport au repère , on obtient :
⃗ ∑⃗ ⃗ ⃗
Avec :

∑ ⃗ ⃗ ⃗ ⃗ ⃗ ⃗
⃗ ⃗⃗⃗
⃗ ⃗⃗⃗ ⃗
Ce qui donne finalement :

( ℓ ̇ ⃗ ℓ ̈ ) ⃗ ⃗ ⃗
Avec :

Par projection on obtient le système de deux équations différentielles suivant ;
ℓ ̇ 1
,
ℓ ̈
L’équation (2) s’écrit :
̈
ℓ ℓ
C’est bien l’équation du mouvement demandée.

Question 3 :
a) Energie cinétique du point M dans son mouvement par rapport à , ( ⁄ ).

( ⁄ ) ‖⃗⃗ ( ⁄ )‖ ̇
b) La puissance des forces s’exerçant sur dans son mouvement par rapport à ,


( ⁄ ), en déduire l’énergie potentielle dont dérive ⃗ .

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

⃗ ∑⃗
( ⁄ ) ( ⁄ ) (⃗ ) (⃗ )

∑⃗ ̇
( ⁄ ) (⃗⃗ ⃗ ⃗⃗ ) ⃗ ( ⁄ )

∑⃗ ⁄
( ) ( ( ⁄ ))

Donc :
( ⁄ )

( ⁄ ) ⃗ ⃗ ( ⁄ ) ̇


( ⁄ ) ( ( ⁄ ))

Donc :
( ⁄ )

( ⁄ ) ⃗ ⃗ ( ⁄ )


( ⁄ ) ( ( ⁄ ))

Donc :
( ⁄ )
Donc l’énergie potentielle totale est :
( ⁄ ) ( ⁄ ) ( ⁄ ) ( ⁄ )

( ⁄ )

c) Equation du mouvement obtenue à la question (2 c) par application du théorème de


l’énergie mécanique dans
Energie potentielle existe, donc on peut écrire l’intégrale première de l’énergie.
( ⁄ ) ( ⁄ )
Soit :
1
ℓ ̇ ℓ ℓ
Par dérivation par rapport au temps t, de l’intégrale première de l’énergie, on obtient :
1
ℓ ̇ ̈ ℓ ̇ ℓ ̇
Soit après simplification ( ̇ ): ̈ , c’est bien l’équation obtenue
ℓ ℓ
à la question (2 c).

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Question 4 :
a) Position d’équilibre relatif , correspond à :
⃗ ⃗
Ce qui donne :
̈
̈

b) Si l’on appelle , l’écart par rapport à la position d’équilibre avec

( ̂̈ )

Ce qui donne :
̈

̈ ( ) ( )
Or d’après la question précédente, question 4-a) on a :( )
Il reste donc ;

̈ ( ) ̈ ( ( ))

̈ ̈ ( )

Or :


L’équation différentielle du second ordre pour .

̈ * ( )+

soit :

̈

Si on pose √√

Session Janvier 2012, Filière SMIA

ENONCE

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Problème

Soit un ⃗ supposé Galiléen. On considère un point matériel M de masse m se


déplaçant sans frottement sur le cercle de centre O, de rayon a (a >0) se trouvant dans le
plan vertical (voir figure). En plus de son poids ⃗ et de la réaction du cercle,
⃗ le point M est soumis de la part du point A (⃗⃗⃗⃗⃗ )à une force de rappel
⃗⃗⃗⃗⃗⃗ (k constante, k>0). Tous les résultats vectoriels doivent être exprimés dans la
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
base : et ⃗ .
‖⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ‖

1) Calculer les vecteurs vitesses ⃗ et accélération .

2) Dans cette question on suppose que ⃗⃗⃗ ⃗.


a- Déterminer les équations obtenues par application du principe fondamental de la
dynamique, en projection dans la base .
b- Déterminer la réaction , sachant qu’à l’instant t = 0, et ̇ ̇ .
c- Calculer la valeur de l’angle pour laquelle le point M quitte le cercle.

3) Dans cette question on suppose que ⃗


3-1) Déterminer l’équation différentielle de mouvement par application :
a- Du principe fondamental de la dynamique.
b- Du théorème du moment cinétique.
c- Théorème de l’énergie cinétique.
d- Théorème de l’énergie mécanique.

3-2) on suppose que est petit ,

déterminer la fonction dans les cas ( ) sachant que : et ̇


̇ .

3-3) Déterminer les positions d’équilibre, et étudier leur stabilité.

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

𝑒𝑟

𝑒𝜃

O
⊗ 𝑘⃗

SOLUTION
Problème
1–
⃗( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗( ⁄ ) ⃗⃗⃗ ̇ ⃗⃗⃗⃗

( ⁄ ) ( ̇ ⃗⃗⃗⃗ ) ̇ ⃗⃗⃗ ̈ ⃗⃗⃗⃗

2–

a) Par application du P.F.D, : ∑ ( ⁄ ) ⃗ ⃗ , on obtient les deux


équations différentielles suivantes ;
̇ 1
,
̈
b) L’équation (2) après multiplication par ̇ , suivie d’une intégration par rapport au
temps t :
̈ ̇ ̇

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

D’après les conditions initiales on obtient la constante d’intégration :


̇
Soit :
̇
̇
On tire l’expression de ̇ qu’on remplace dans l’équation (1), on obtient :
̇
Soit finalement :
̇
̇
c) Le point M quitte le cercle quand
Donc l’angle est déterminer par :
̇

3 - Dans cette question on suppose que ⃗


3-1)
a) Equation différentielle de mouvement par application du principe fondamental de la
dynamique.

Par application du P.F.D, : ∑ ( ⁄ ) ⃗ ⃗⃗⃗ , on obtient les deux


équations différentielles suivantes ;
̇ 1
,
̈
L’équation différentielle de mouvement est celle qui ne contient pas une inconnue de
liaison (la réaction) :
̈

b) Par application du théorème du moment cinétique.


Le moment cinétique au point O du point M dans son mouvement par rapport
à , ⃗ ( ⁄ ).
( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗( ⁄ ) ̇⃗

Théorème du moment cinétique en un point O :

[ ( ⁄ )] ∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( )

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ (⃗ ⃗ )

( ) ( )
( ⃗) ( ⃗)

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗

Ce qui donne : ̈⃗ ⃗.

Soit après simplification :


̈
C’est bien l’équation différentielle de mouvement, obtenue à la question précédente.
c) Théorème de l’énergie cinétique.
∑ ( )
̇ ̇
∑ ( ) ∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗

( ) ( )
( ⃗) ( ⃗)

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗
Par intégration on obtient :
̇
∫ ̇ ̇ ∫
̇
1
( ̇ ̇ )
Par dérivation de cette expression par rapport au temps t et après simplification
puisque ̇ , on obtient :
̈
C’est bien l’équation différentielle de mouvement obtenue précédemment.
d) Théorème de l’énergie mécanique.
Energie potentielle existe, donc on peut écrire l’intégrale première de l’énergie.
( ⁄ ) ( ⁄ )
Avec :
1 1
( ⁄ ) ‖ ⃗ ( ⁄ )‖ ̇
Energie potentielle existe, telle que :
∑⃗ ⁄
( ) (∑ ⃗ ) ⃗( ⁄ )

∑⃗ ⁄ ) ⃗) ⃗ ( ⁄ ) ̇
( (⃗⃗ ⃗⃗

∑⃗ ⁄ )
( ( ( ⁄ ))

Donc :
( ⁄ )

Soit :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

1
̇
Par dérivation par rapport au temps t, de l’intégrale première de l’énergie, on obtient :
1
̇ ̈ ̇ ̇
Soit après simplification : ̈ , c’est bien l’équation obtenue à la
question précédente.

3-2) on suppose que est petit ,

déterminons la fonction dans les cas ( ) sachant que : et ̇


̇ .

L’équation différentielle du mouvement s’écrit dans ce cas :

̈ ( )

La solution générale de cette équation différentielle est :

Avec :

√( )

D’après les conditions initiales et ̇ ̇ on obtient :

̇ ̇

√( )

3-3) Les positions d’équilibre, sont obtenues lorsque :

( ( ⁄ ))

Soit :

Soit finalement :
1

Les positions d’équilibre sont donc :

1
Etude de la stabilité.

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

( ( ⁄ ))
( )

Donc : est une position d’équilibre stable.


( ( ⁄ ))
( )

Donc : 1 est une position d’équilibre instable.


( ( ⁄ ))
( )

Donc : est une position d’équilibre stable.

Session Janvier 2011, Filière SMIA

ENONCE
Exercice 1

Par rapport à un repère ⃗ , un point matériel M décrit la courbe définie en


coordonnées polaires habituels par : , est une fonction quelconque,
du temps t, constante strictement positive. Soit le repère 1 ⃗ tels que unitaire
de ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ , directement perpendiculaire à , ⃗ (voir figure 1). On prendra
⃗⃗⃗⃗⃗⃗ Tous les résultats vectoriels doivent être exprimés dans la base :( ⃗ ).

y
𝑒𝜃
𝑒𝑟

M Figure1
r
𝜃 𝑡
𝑗 x

O 𝑖
⨀ 𝑘⃗

1) Exprimer le vecteur ⃗ ( ⁄ ) en fonction de ̇ et .


2) Exprimer le vecteur ( ⁄ ) en fonction de ̇ , ̈ et .

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

3) Sachant qu’à l’instant initial t = 0, ̇ 1 , déterminer l’expression


de pour le mouvement du point M par rapport à soit uniforme.
Exercice 2

Soit un champ de force défini dans un repère ⃗ en tout point M(x,y,z) de


l’espace par : ⃗ , (K constante).

1) Déterminer l’énergie potentielle dont dérive l le champ de force .


2) Calculer le travail de cette force quand son point d’application se déplace du point
A(1,1,1) au point B(2, 4, 4).
3) Quel serait le travail pour aller du point A au point B le long de la courbe
d’équations paramétriques : x = t , y = t2 , z = t2. Conclusion.
Exercice 3

Par rapport à un repère ⃗ , Considérons le mouvement sans frottement d’un point


matériel M de masse m sur un demi-cercle de centre O et de rayon a > 0. Le point M est défini
dans la base polaire par ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ vecteur unitaire de ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ , directement
perpendiculaire à , (voir figure 2). Dans tout le problème le point est soumis à son poids ⃗
et à la réaction du demi-cercle ⃗ . Tous les résultats vectoriels doivent être exprimés
dans la base :( ⃗ ).

y
𝑒𝜃
𝑔
𝑒𝑟

M Figure 2

𝜃 𝑡
𝑗 x

O 𝑖
⨀ 𝑘⃗

1) Déterminer le vecteur vitesse ⃗ ( ⁄ ) et accélération ( ⁄ ).

2)
a) Exprimer deux équations obtenues par application de la relation fondamentale de la
dynamique.

b) Déterminer une relation de la forme ̇ , on prendra à t = 0, ̇ ̇ .

c) En déduire l’expression de la réaction .

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

d) Pour ̇ √ déterminer la valeur de pour laquelle le point M quitte le demi-cercle.

SOLUTION
Exercice 1
1 - ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗ ( ⁄ ) ̇ ̇ ̇

2- ( ⁄ ) *⃗ ( ⁄ )+

( ⁄ ) [ ̇ ̇ ] ( ̈ ̇ ) ( ̇ ̇ ̈)

( ⁄ ) [ ̈ ( ̈ ̇ ) ]

3 – A t = 0, ̇ 1.

Mouvement absolu uniforme implique ‖ ⃗ ( ⁄ )‖

Soit : √ ̇ √ , donc ̇ 1.
Après intégration par rapport au temps t, on obtient :
1
| |
1
Exercice 2

1- existe donc ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ =

( )
Soit :
1

( )
Après intégration de l’équation (1), on obtient :

L’équation (2) entraine :

Donc :
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

L’équation (3) entraine :

Finalement :

2- 1 [ ] 1
3- dérive d’une énergie potentielle , donc le travail est indépendant du chemin
suivis, il ne dépend que du point de départ et du point d’arrivée. Donc le travail sera le
même : 1 .

Exercice 3
1-
⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗ ( ⁄ ) ⃗⃗⃗ ̇ ⃗⃗⃗⃗

( ⁄ ) ( ̇ ⃗⃗⃗⃗ ) ̇ ⃗⃗⃗ ̈ ⃗⃗⃗⃗

2–
a) Par application du P.F.D, :∑ ( ⁄ ) ⃗ ⃗
( ̇ ⃗⃗⃗ ̈ ⃗⃗⃗⃗ ) ⃗⃗⃗
on obtient les deux équations différentielles suivantes ;
̇ 1
,
̈
b) L’équation (2) après multiplication par ̇ , suivie d’une intégration par rapport au
temps t :
̈ ̇ ̇
̇

D’après les conditions initiales on obtient la constante d’intégration :


̇
Soit :
̇
̇

̇ ̇

c) ̇ ̇

d) ̇ √ , le point M quitte le demi cerclelorsque .


Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Soit :
1⁄

Session été 2012, Filière SMPC

ENONCE
Exercice 1

Soit ( ⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ) définissant le repère absolu, 1( 1


⃗ ) définissant le repère relatif.
Le repère 1 est obtenu par rotation autour de l’axe fixe ⃗ , d’angle tel que : ⃗ est confondu
avec ⃗⃗⃗ et ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗1 ⃗⃗⃗⃗ ( constante strictement positive) et fonction du temps t. Un point
matériel M définit dans le repère 1 par : ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 ,où . est une fonction
inconnue du temps t.

∎ M

𝑖 𝜃 𝑡
𝑒𝑦
⃗⃗⃗⃗
𝑗

O1
O 𝑒𝑥
⃗⃗⃗⃗ 𝑒𝑧 ≡ 𝑘⃗
⃗⃗⃗

1) Définir puis calculer les vecteurs vitesses suivants associés aux divers mouvement du
point M en fonction de et de ses dérivées en projection dans le repère :
⃗ ⃗ , en déduire ⃗ par la formule de composition des vitesses.

2) Définir puis calculer les vecteurs accélérations suivants associés aux divers mouvements
du point M en fonction de et de ses dérivéesen projection dans le repère :

3) Dans cette question on considérera que ̇ , on définit le point par


⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1
⃗ .
a) Déterminer les coordonnées absolues du point .
b) En déduire l’équation de la trajectoire absolue du point .

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Exercice 2
Une particule M de masse m, décrit la trajectoire elliptique de demi-axe et , de centre ,
d’équation :
⃗⃗⃗⃗⃗⃗

Où et désignent les vecteurs unitaires dans le repère cartésien orthonormé.

1) Calculer les vecteurs vitesses ⃗ et accélération .


2) Appliquer le principe fondamental de la dynamique et montrer que la résultante des
forces, est une force centrale de la forme ⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ , où est une constante que l’on
déterminera en fonction de et .
3) Déterminer l’énergie potentielle dont dérive le champ de forces⃗ .
4) Calculer la variation de l’énergie cinétique entre le point et le point
( ⁄ ).
5) Déterminer l’expression de l’énergie totale .

SOLUTION
Exercice 1
1 - Définir puis calculer les vecteurs vitesses suivants associés aux divers mouvement du
point M en fonction de et de ses dérivées en projection dans le repère :⃗ ⃗ ,
en déduire ⃗ par la formule de composition des vitesses.
⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗⃗⃗ (⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗1 ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗


1 )

⃗⃗⃗ ̇ ̇
Avec :
̇
̇
Finalement :
̇ ̇ ̇
⃗⃗⃗ ( )

⃗⃗⃗ ⃗ ( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 )
1

̇
⃗⃗⃗ ̇

Formule de composition des vitesses donne :

̇ ̇
⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ̇

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

2 - Définir puis calculer les vecteurs accélérations suivants associés aux divers mouvements
du point M en fonction de et de ses dérivéesen projection dans le repère :
.

⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ 1 [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗


1
⃗⃗ ( 1⁄ ) [⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 ]

1 point fixe donc ⃗⃗⃗⃗ 1


⃗ et ⃗⃗ ( 1⁄ ) ̇ ⃗ donc [⃗⃗ ( 1⁄ )] ̈⃗

Finalement :

⃗⃗⃗⃗ [⃗⃗ ( 1⁄ )] ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗


1
⃗⃗ ( 1⁄ ) [⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 ]

⃗⃗⃗⃗ ̈⃗ ̇⃗ [ ̇⃗ ] ̈⃗ ̇
̈ ̇
⃗⃗⃗⃗ ( ̈ ̇ )

⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗ ( 1⁄ ) ⃗⃗⃗ ̇⃗ ̇

̇
⃗⃗⃗⃗

3 – Dans cette question on considérera que ̇ , on définit le point par


⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1
⃗ .
a) Les coordonnées absolues du point .
⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗1 ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 ̇
̇
⃗⃗⃗⃗⃗ ( )
Sachant que :
̇
On obtient :
⃗⃗⃗⃗⃗
Soit :
(1 )
Après transformation à l’aide des relations trigonométriques :
1

Soit finalement :
1
(1 ) ( )
Ce qui donne :

)( 1 ) (
⁄ ⁄
C’est l’équation de la trajectoire absolue du point P.
b) La trajectoire absolue du point P, est un cercle de centre ⁄ et de rayon ⁄ .

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Exercice 2

1 - Les vecteurs vitesses ⃗ ( ⁄ ) et accélération ( ⁄ ).


⃗⃗⃗⃗⃗⃗

⃗( ⁄ ) (⃗⃗⃗⃗⃗⃗ )

⃗( ⁄ )

⃗( ⁄ ) [ ]

( ⁄ ) ( ⃗ ( ⁄ )) [ ]

2 - Le principe fondamental de la dynamique


∑⃗ ⃗ ⃗( ⁄ ) [ ]
⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
3 - Energie potentielle dont dérive le champ de forces⃗ .
⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
⃗ ⃗
Soit :

Après intégration des équations (1) et (2), on obtient :

4 - La variation de l’énergie cinétique entre le point et le point ( ⁄ ).


( ⁄ ) ‖⃗ ( ⁄ )‖

( ⁄ ) [ ]

( ⁄ )

5 - Expression de l’énergie totale .

( ⁄ ) ( ⁄ ) ( ⁄ )
1 1
( ⁄ ) [ ]

1
( ⁄ ) [ ] L’énergie mécanique est bien conservée

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Session été 2012, Filière SMIA


ENONCE
Exercice 1

Soit ( ⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗ ) définissant le repère absolu, 1( 1


⃗ ) définissant le repère relatif.
Le repère 1 est obtenu par rotation autour de l’axe fixe ⃗ , d’angle tel que : ⃗ est confondu
avec ⃗⃗⃗ et ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗1 ⃗⃗⃗ ( constante strictement positive) et fonction du temps t. Un point
matériel M définit dans le repère 1 par : ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1 ,où . est une fonction
inconnue du temps t.

∎ M

𝑖 𝜃 𝑡
𝑒𝑦
⃗⃗⃗⃗
𝑗

O1
O 𝑒𝑥
⃗⃗⃗⃗ 𝑒𝑧 ≡ 𝑘⃗
⃗⃗⃗

1) Définir puis calculer les vecteurs vitesses suivants associés aux divers mouvement du
point M en fonction de et de ses dérivées en projection dans le repère :
⃗ ⃗ , en déduire ⃗ par la formule de composition des vitesses.

2) Définir puis calculer les vecteurs accélérations suivants associés aux divers mouvements
du point M en fonction de et de ses dérivéesen projection dans le repère :

3) Dans cette question on considérera que ̇ , on définit le point par


⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
1
⃗ .
c) Déterminer les coordonnées absolues du point .
d) En déduire l’équation de la trajectoire absolue du point .

Exercice 2
Une particule M de masse m se déplace dans le plan de vecteurs unitaires d’un
repère sous l’action du seul champ de forces centrale attractif ⃗⃗⃗⃗⃗⃗
. A l’instant initial t = 0, la particule est dans la position M0 de l’axe
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

,(⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ), et est lancée à la vitesse ⃗⃗⃗ faisant l’angle avec l’axe horizontal :
⃗⃗⃗ . Dans tout le problème le point M est repéré par ces
coordonnées cartésiennes fonction du temps t. inconnues du problème.
1) Appliquer le théorème du moment cinétique au point O, en déduire, que le moment
cinétique du point M au point O relativement au repère   O M    est constant .
En déduire l’expression de ⃗⃗⃗⃗⃗ ( ⁄ ) en fonction de .

2) Appliquer le principe fondamental de la dynamique et déterminer :


a) Deux équations différentielles du second ordre vérifiées par et .
b) La solution générale donnant et en fonction du temps t ainsi que des
constantes .
3) Dans cette question on considérera le cas particulier : .
a) Déterminer l’équation de la trajectoire de la forme ,
où et sont des constantes que l’on déterminera en fonction de .
b) Déterminer l’énergie potentielle dont dérive le champ de forces⃗ .
c) Déterminer l’expression de l’énergie totale en fonction de

SOLUTION
Exercice 1(mêmeexercice 1 que session été filière SMPC)

Exercice 2
1 - Théorème du moment cinétique au point O
Le moment cinétique au point O du point M dans son mouvement par rapportà , ⃗ ( ⁄ ).
( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗( ⁄ )

Théorème du moment cinétique en un point O :

[ ( ⁄ )] ∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( )

∑ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ( ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗

Car la force est colinéaire à ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ .

[⃗ ( ⁄ )] ⃗

Soit ⃗ ( ⁄ ) est un vecteur constant.


⃗ ( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗( ⁄ ) ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗ ( ⁄ )
⃗ ( ⁄ ) ⃗
2)
a) par application de la relation fondamentale de la dynamique, on a :
⃗( ⁄ ) ⃗
Soit :
̈ ̈
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Par projection on obtient les deux équations du mouvement :

(E1) ̈
̈
c) Les équations (E1) et (E2), admettent comme solutions :
1

1 , , et constantes déterminées par les conditions initiales, à t = 0 on a :

1 et ̇ soit

et ̇ soit

Finalement :
( )

( )

4) Dans cette question on considérera le cas particulier : .


a) Ainsi les expressions de et de deviennent :
1
( )


( ) √

( ) ( )

Remplaçons 1
L’équation précédente devient :

( ) ( ) 1

( ) ( ) 1

Soit finalement :

( ) ( ) ( ) 1
√ √ √

( ) ( ) 1
√ √

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Par identification avec :


1
On obtient :
1 1 1

b) Energie potentielle dont dérive la force est donnée par :


⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗

Après intégration des deux équations précédentes on obtient :


1

c) Puisque dérive d’une énergie potentielle, on peut écrire l’intégrale première de


l’énergie :

Avec :
1 1 1
‖⃗ ‖ ̇ ̇

1 1

Soit finalement :

Session Janvier 2009, FilièresSMIA, SMPC

PROBLEME

Dans l’espace rapporté au repère galiléen R (O, x, y, z) de vecteurs unitaires( ⃗ ), on


considère le mouvement d’un point matériel M de masse m accroché à un fil élastique de
constante de raideur k l’autre extrémité du fil est fixée à un point O du sol. Depuis un point
situé à une hauteur h au dessus du sol; on lance le point M avec une vitesse initiale ⃗ faisant
l’angle avec la verticale (voir figure). Le point M est soumis dans toute la suite du problème
à son poids ⃗ et à la tension du fil proportionnelle à sa longueur ⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ . On néglige les
frottements de l’air ambiant. Le point M est repéré par ces coordonnées cartésiennes x(t), y(t)
et z(t). On prendra :
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗

y α

𝑔
M0

h

𝑘 • x
d

1 – Exprimer les vecteurs vitesse ⃗ et accélération .


2–
a) Par application de la relation fondamentale de la dynamique déterminer un
système de trois équations différentielles que doivent vérifier les coordonnées x(t),
y(t) et z(t).
b) Poser , puis par résolution des équations différentielles précédentes
déterminer les lois horaires x(t), y(t) et z(t) en prenant comme conditions initiales à
l’instant t = 0 :
x0 = 0, y0 = h, z0 = 0, ̇ ̇ ̇ .
3 - Déterminer deux relations en fonction de d, g et , que doivent vérifier et pour que
le point M tombe au bout d’un temps à une distance d en avant de la verticale du
point de lancement.

Application numérique : on donne m = 0.1 Kg, g = 10 ms-2, k = 0.1Nm-1 ,d = 10 m, calculer


les valeurs numériques de et .
4–
a- calculer la puissance de tous les efforts extérieurs appliqués au point M dans son
mouvement par rapport au repère : ( ⃗ ) (⃗ ) .
b- En déduire l’énergie potentielle dont dérive la tension ⃗ et le poids ⃗ .
c- Par application du principe de la conservation de l’énergie mécanique Em, Détermine
une intégrale première de l’énergie, en déduire l’expression de Em en fonction de m, h,
g, k et V0 .
d- Retrouver cette intégrale de l’énergie à partir des équations obtenues à la question (1-
a).

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

SOLUTION
⃗⃗⃗⃗⃗⃗
⃗ ( ) ̇ ̇ ̇⃗

⃗⃗⃗⃗⃗⃗
( ) ̈ ̈ ̈⃗

1) Par application de la relation fondamentale de la dynamique :

a)

Avec :

∑ ⃗ ⃗ ( ⃗)

Par identification, on obtient :

̈ 1
̈
{ ̈ ̈
̈
{ ̈

b) Posons : , le système d’équations différentielles précédent, admet comme


solution générale :

̇
Donc :

Donc :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

L’équation (2) est une équation différentielle du second ordre avec second membre, dont
la solution générale est la somme de la solution de l’équation homogène et d’une solution
particulière.
Solution de l’équation homogène :

Solution identique aux équations précédentes, c’est-à-dire :

Soit une solution particulière . Etant donné la forme du second membre la


solution particulière est une fonction constante :

La solution générale de l’équation différentielle (2) est donc :

Déterminons les constantes E et F grâce aux conditions initiales à l’instant t = 0 .

Finalement on obtient :

( )

Où bien :

( )

3) Calculons y( )

( )

Soit :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Calculons ( )

( )

Soit :

Application Numérique :
1
1( ⁄) 1 ⁄
{ 1 1
1 1 1 1

4)
a) La puissance de tous les efforts extérieurs appliqués au point M dans son mouvement
par rapport au repère : ( ⃗ ) (⃗ ) .

(⃗ ) ⃗ ⃗( ⁄ ) ̇ ( )
1 1
(⃗ ) ⃗ ⃗( ⁄ ) ̇ ̇ ( ) ( )

b) L’énergie potentielle dont dérive la tension ⃗ et le poids ⃗ .


Le poids ⃗ dérive de l’énergie potentielle : .
1 1
La tension ⃗ dérive de l’énergie potentielle :
L’énergie potentielle totale dont dérive la résultante des forces extérieures est :
1 1

c) Par application du principe de la conservation de l’énergie mécanique Em, l’intégrale


première de l’énergie, s’écrit :
1
[ ⃗ ( ⁄ )]
1 1 1
̇ ̇
à t=0
1 1

d) Retrouvons l’intégrale première de l’énergie à partir des équations obtenues à la


question (1-a).
Le système obtenu à la question (1-a) avec z(t ) = 0 est :
̈ ̈ ̇ ̇
{ ̇ 1 ̇ {
̈ ̈ ̇ ̇ ̇
Après intégration par rapport au temps t, on obtient :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

1 1
̇
{
1 1
̇
Par addition des deux équations précédentes on obtient :
1 1 1
̇ ̇
C’est bien l’intégrale première de l’énergie obtenue à la question (4-c)

Par multiplication de l’équation (1) par et l’équation (2) par on a :

Session Janvier 2008, FilièresSMIA, SMPC


ENONCE
PROBLEME

Par rapport à un repère orthonormé direct  O , i ; j ; k  , on considère le mouvement d’un


point matériel M de masse m soumis au seul champ de force centrale de centre O :
mK
F 3
e r où K est une constante. Le point M est repéré par ces cordonnées polaires
r
 
habituels : r  OM et  angle formé par i ,OM , à ces cordonnées on associe la base

polaire er vecteur unitaire de OM et e  directement perpendiculaire à e r . On admettra


qu’à l’instant initial t = 0 le point M part de M0 :r0 = a = constante > 0, 0  0 avec une

 v 
vitesse initiale V 0 ortho radiale de module v 0  0  0 , r0  0  .
 a 
QUESTIONS
1-
a) dessiner une figure représentant les coordonnées polaires et la base qui leur est associée.

b) Montrer que le moment cinétique  o M /  est constant, en déduire

o   o  M /  en fonction de m, a et v0.

c) Montrer que le mouvement du point M obéit à la loi des aires, soit C la constante dais aires,
exprimer C en fonction de a et v0.

1
2 - Dans la suite du problème on posera le changement de variable u 
r

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

du
a) Exprimer le vecteur vitesse V  M /  en fonction de C, u et de la dérivée .
d
d 2u
b) Exprimer le vecteur accélération   M  en fonction de C, u et de .
/
d 2

3 – Par application de la relation fondamentale de la dynamique :


a) Déterminer l’équation différentielle du second ordre que doit vérifier u(θ).
b) Pour K + C2>0 , montrer que l’équation polaire de la trajectoire est de la forme :

a
r    où est une constante que l’on exprimera ne fonction de K et C
cos 
c) En déduire la nature de la trajectoire dans le cas K + C2 = 0.
4-

a) Montrer que la force F dérive d’une énergie potentielle EP r  , en prendra

E P   0 .
b) Ecrire l’intégrale première de l’énergie, en déduire l’expression de l’énergie mécanique
E m en fonction de a, C, K et m.

c) Sachant que r(t) est une fonction croissante du temps  r  0 en déduire de la question
dr
précédente l’expression de .
dt
K  C 2 a2
2
5 – Pour K + C > 0 poser  2
a 2

dr
a) Par intégration de déterminer l’équation horaire r(t).
dt
b) Déterminer l’équation horaire θ(t) en utilisant l’équation trouvée à la question (1-b).
c) Par élimination du temps t retrouver les équations de la trajectoire r(θ) dans les deux cas K
+ C2> 0 et K + C2> =0.

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

SOLUTION
1-
a)

b) Théorème du moment cinétique appliqué au point O fixe :

/    M O  F   OM
d 
 O M  F  0 , donc le moment cinétique est constant ,
dt 
 O M /   cons tan te donc il est déterminé à l’instant initiale :
 O M /   OM  mV  M   OM 0  mV 0 M 
= ae r  mV 0 e   maV 0 k

O   O  M /   maV 0

c)  O M /   re r  m  re  re   mr  k = constante , soit r   C


r 
2 2

  re  r e  , avec : r 
dr du
u  1 ,V M /  r   C et r  Cu
r dt d
2 –a)
/    C 
du
V M e r  Cue  
 d 

 d 2r 2
2 2d u
u  1 , M /   r  r e r , avec : r  2  C u
2
et r 2  C 2u 3
r dt d 2
b)
d u
2

soit :   M  /   C 2u 2  2  u e r
 d 
3) – a) R. F. D :

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

F  m M / 
mK
r 3  
e r  r  r 2 e r on considérant le changement de variable u  1 on obtient
r

 d 2u 
mKu e r  mC u  2  u e r , après simplification on obtient :
3 2 2

 d 
d 2u  K C 2 
 u  
d 2  C
2

d 2u  K C 2 
b) K C 2
 0 l’équation u   admet comme solution :
d 2  C 2

K K
u    A cos 1  2
  B sin 1  2 
C C
D’après les conditions initiales on obtient : A = 1 / a et par dérivation de u = 1 / r par rapport
 r  K
au temps t on obtient : B = 0 car :   2   B 1  2
= 0.
  0
r C

1 a a K
D’où finalement : r    avec   1  2 .
u K cos   C
cos 1  
C2

c) K  C  0  r = r0 = a = constante . Cercle de centre O(0,0) et de rayon a.


2

dE P
4 – a) F   grad E P   e r . Après intégration et en considérant E P     0 , on
dr
obtient :

mK
E P r   .
2r 2
b) La force F
étant conservative, on peut écrire l’intégrale première de l’énergie :

E m  EC  E P 
1
2
 1 K

m r 2  r 2 2 + m 2 = constante
2 r
1  2C  1
2
K 1 C 2  K 
= m 0  a 4 + m 2  m  
2  a  2 a 2  a2 
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

soit :

1 C 2  K 
Em  m  .
2  a2 
c) D’après la question précédente on a :

1 C 2  K  1  2 2C  1
2
K
m 2   m  r  r 4 
+ m 2 . Après simplifications on obtient :
2  a  2  r  2 r

 1 1 
 
r 2  C 2  K  2  2  . Par hypothèse on a r  0 , donc on prendra la racine positive,
a r 
1 1
soit : r 
dr
dt
 C 2

K  2  2  .
a r 

K  C 2 a2 a2 a4 a a2
5- a)  2 r 2 2 2 = 1  2 , On obtient l’équation suivante :
a2   r  
dr a rdr a
 r 2  a 2 soit  dt . Après intégration on a :
dt  r r 2  a2 r
a a
r 2  a 2  t + cte . Cte = 0 d’après les conditions initiales soit r 2  a2  t .
 

t2
r  a 1 .
2
d C
r 2  C   
=
dt r 2
b) D’après la question 1-c) on a Cdt . Après intégration on obtient
Soit : d  
 t 2
a 2 1  2 
  
C t 
 Arctg    cte , cte = 0 d'après les conditions initiales
 
2
a
C t 
  2 Arctg  
a  

C t  a 2 t  t  a 2 
c) On a :   2 Arctg     Arctg   , soit :  tg  .
a   C     C 

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

t2 2a  
2
1
Injectons l’expression de r(t) : r  a 1     ,1  tg  
2
a 1 tg  .
2  C  cos 2

a a2 K  C 2 a4 a2
Donc : r  , or  donc  2
 soit  
2a  
2
2 a2 K C 2 K  C 2
cos  
 C 
a a
On retrouve l’expression de r(θ) : r  
 a2 K C 2   K 
cos   cos  1  2 
C a2   C 
 

SESSION 2001 – 2002

Soit le référentiel lié au centre de la terre, on la suppose Galiléen. On suppose


que la terre est sphérique, de rayon R et de masse M est immobile dans . D’un point I de la
surface de la terre on lance dans le plan un projectile P de masse m, avec une
vitesse, faisant l’angle avec la verticale et ‖ ‖ . La trajectoire qu’il
̂
décrit rencontre la terre en un point K tel que (⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ) le sommet K de la
trajectoire est situé sur l’axe OX ; on considère la résistance de l’aire négligeable. On donne :
M = 6. 1024 ; RT = 6350 Km ; G = 6.57 10-11 MKS.

𝑣𝑘 K

P
h 𝑒𝜃
𝑣
𝛼
𝑒𝑟
𝛽
𝜃
Y
RT

O
Terre

1) On pose ⃗⃗⃗⃗⃗ et (⃗⃗⃗⃗⃗̂⃗⃗⃗⃗⃗ ) .


Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

a) Exprimer la force d’interaction gravitationnelle entre le point P et la terre en


coordonnées polaires.
b) Déterminer les composantes de la vitesse et de l’accélération du point P en
coordonnées polaires.
c) Ecrire le théorème du moment cinétique. L’utiliser pour exprimer la constante C de la
loi des aires : ̇ avec ̇ en fonction de v0 , RT et .
2) On pose 1⁄

a) Exprimer en fonction de et de . En déduire l’expression de ̇ en fonction

de .
b) En utilisant les résultats précédents, trouver les expressions de la vitesse et de
l’accélération en fonction de et .
c) A partir de la relation fondamentale de la dynamique, établir l’équation différentielle
polaire de la trajectoire. A partir de la solution de cette équation, montrer que

. Donner les expressions de p et de e en fonction de C, G et M. Calculer p


1
numériquement.
3) En appliquant l’expression de r à l’origine I de la trajectoire (surface de la terre) e
exprimer en fonction de RT,p , et . Calculer numériquement e ; en déduire de cette
valeur la nature de la trajectoire. Déterminer l’altitude maximale h atteinte par le
̂ )
projectile. Calculer la vitesse de P au maximum K de la trajectoire (⃗⃗⃗⃗⃗
⁄ .
4) Etablir l’énergie cinétique de P en fonction de puis l’énergie potentielle EP dont
dérive la force d’interaction (on considérera EP nulle à l’infini). Ecrire l’expression de
l’énergie mécanique totale Em en P, l’exprimer en fonction de et de . Utilisant
1 1
l’expression de u trouvée à la question 2-c) montrer que .

Utiliser cette équation pour vérifier la valeur de obtenue à la question précédente.

SOLUTION
1- a- Force de gravitation en coordonnées polaires

F r   
GMm
er
r2
b- Vecteurs vitesse et accélération en coordonnées polaires

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

OP  r e r ,

V P  
d
 
dt OP R
 re r  r  e

d2
    
P   2 OP  r  r  2 e r  r   r  2 e
dt R

c- Loi des aires
Puisqu’il le mouvement du point P s’effectue sans frottement et de plus la force est une force
centrale, donc la composante tangentielle du vecteur accélération est nul, ce qui entraîne :

r   r    0 ,
2

donc


P   r  r  2 e r . 
Par application du Théorème du Moment Cinétique T-M-C:
d
dt

 O P R 
R
 OP  F r   O, avec  O P R  mr 2k

 O P R  OP  mV P R  Cte  C ,

C étant la constante des aires.

C  OI  V 0 P R ,

C  r 2  RT v à sin   (1)

2- a- r1
u
dr
 1 2
du u
(2)
dr dr du dr  du 
   2
1 
d du d d u  d 

On déduit des équations (1) et (2) :


dr d du
r   C (3)
d dt d
b – Expression du vecteur vitesse et accélération

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

V P   re r  r  e  C
du
er  Cu e ,
d
   
P   r  r  2 e r  r   r  2 e ,
dr dr d d 2u
r    C 2u 2
dt d dt d 2
finalement on obtient :

 d 2u 2 3 2 2 d u
2

P    C 2u 2  C u 
 e   C u 
 d  u er
d 2 r 2
   

c – Relation Fondamentale de la Dynamique (R-F-D)


Equation de la trajectoire

F r    e r  mP R ,
GMm
r2
Soit :

 d 2u 
mC 2u 2  2  u   mGMu2
 d 
 d 2u  GM
 2  u   2
 d  C
Equation différentielle admettant comme solution :

u    A cos    
GM
C2
C2
1 1 GM p
r   
u A cos     GM 2
1  e cos 
cos   
AC
2 1
C GM
Par identification on obtient :

C2 AC 2
p , e  Ap , et  0
GM GM
Par application numérique, on obtient :
3-

 Expression de e
p
à l' origine I, r  R T 
1  e cos   
.
RT  p
soit : e
RT cos 
Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock
Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

Application numérique : e =0.6 < 1 l’excentricité de la trajectoire est < 1 donc la trajectoire
est une ellipse

Détermination de l’altitude maximale


p p
Au point K, r  R T  h  
1  e cos  1  e
p
soit : h  RT
1 e

Application numérique : h = 1275 Km


 Calcul de la vitesse Vk

C  v 0 RT sin    v k RT  h  sin   2


v k  v 0 RT sin  
RT
RT  h 
Application numérique : vk = 4.58 Km / h
4-
1 2
 Energie cinétique : Ec  mV
2
 Energie potentielle : Ep.

dE p
Cte = 0 à cause de la condition à l’infini. F r   
GmM
 Ep    cte
dr r

1 2 GmM 1  du  2 
Em  m V   mC 2    u   GMmu
2 r 2  d   
1 GM du
Comme : u    A cos    A sin 
r C2 d
et
1 2 2 2GM G 2M 2 
Em  mC  A sin   A cos  
2 2 2
2
A cos  4 

2  C C 
G 2M 2m
 GMmA cos
C2

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI
EPREUVES DE MECANIQUE DU POINT MATERIEL
FILIERES SMIA, SMPC

2 2 G M 
2 2
1 GM
Em  mC  A   avec : A  e
2  C4  C2

1  e 2 1
On obtient : E m  mGM  
2  p 
1 1  e 2  1  GMm
m v k  mGM 
2
  Em  EP
2 2  p  RT  h

 2 1e 2 
v k  GM    AN: v k  4,58 Km s
 RT  h p 

Université Hassan II de Casablanca Faculté des Sciences Aïn Chock


Pr. R. SEHAQUI