Vous êtes sur la page 1sur 10

Guide de collecte des informations pour un annuaire en

ligne
Cheikh KACFAH EMANI
16 Mai 2018

Introduction
Ce document donne des recommandations sur la manière dont il faut compléter le fichier
Excel sur les détails des entreprises. Ce fichier comporte des colonnes telles que le montre
la figure 1 ci-dessous. Chaque colonne représente une ou plusieurs informations qu’il faudra
renseigner sur une entreprise.

Figure 1 – Extrait du modèle du fichier Excel à compléter

Le but de la complétude est de remplir ligne après ligne les colonnes de ce fichier ; sachant
que sur une ligne on a les détails d’une entreprise. La figure 2 montre un exemple de fichier
convenablement rempli. Notons que pour remplir un fichier on part d’un ensemble d’informa-
tions minimales (par exemple un ensemble de noms d’entreprises ainsi que leur page Facebook)
et donc il faut trouver et relever, sur Internet, les autres détails de cette entreprise (exemple
son numéro de téléphone, son email, son adresse, etc.).

Figure 2 – Exemple de fichier avec les détails des entreprises. Ici on peut voir trois entreprises
et certains de leurs détails.

Dans le reste du document, nous expliquons ce que signifie chaque colonne du fichier et
comment la remplir. Nous sommes exigeants. Prenez la peine de le lire et le relire si
nécessaire. Aussi si vous ne retenez pas tous les détails du premier coup, ne vous inquiétez
pas ; seule la pratique permettra de fixer durablement tous les détails dans votre mémoire.

1 Informations dans le fichier des entreprises : descrip-


tion et contraintes de remplissage
Dans le fichier Excel des entreprises nous avons les champs suivants (les champs com-
portant un * sont obligatoires) :

1
— Activité 1* : elle représente le secteur d’activité principal de l’entreprise. On se fera
une idée du secteur d’activité d’une entreprise en lisant sa description sur ses pages
officielles 1 (Site Internet, page Facebook / Twiter / Linkedin) ou sur les autres sources
plus généralement (voir les sources en section 3). Lorsque l’on se sera fait une idée du
secteur d’activité, il faut sélectionner le libellé exact (faire un copier coller) correspon-
dant à ce secteur dans le fichier des catégories. Ce fichier contient environ 400 catégories,
il y a donc de très fortes chances qu’il y ait un libellé pour le secteur d’activité que
vous avez identifié pour cette entreprise. Vous pouvez faire une recherche dans le fichier
via le raccourci clavier Ctrl+F. Si vous ne trouvez pas de libellé adéquat, essayer des
variantes. Par exemple, pour ”ophtalmologie” essayer oculaire car il y a une catégorie
”soins oculaires”
— Activité 2 : Une entreprise peut opérer dans plusieurs secteurs d’activités. Renseignez
une activité secondaire si nécessaire.
— Nom entreprise* : c’est le nom parfois appelé raison sociale de l’entreprise. Elle peut
comporter :
— Des fautes d’orthographe. Il faut les corriger. Exemple de fautes fréquentes ”Compa-
gny” au lieu de ”Company”, ”Cameroun” au lieu de ”Cameroon” pour des sociétés
dont le nom est en anglais. De manière générale prêtez attention au fait que le mo-
teur de recherche, au moment où vous feriez les recherches sur Internet (cf. section
4), vous suggère une correction orthographique.
— Des abréviations. Il faut les expliciter. Par exemple ”STE” en ”Société”, ”Camer” au
lieu de ”Cameroun”, etc. Attention : les abréviations (généralement) en fin de nom
des entreprises ne sont pas à expliciter. Par exemple il n’est pas utile de remplace
”S.A.” par ”Société anonyme”, ”LTD” par ”Limited” etc.
— Des mots tronqués ou des mots manquants. Une recherche sur Internet permettra
dans ce cas de faire des corrections
— Pour seul mot un sigle. Dans ce cas, si on réussi à trouver dans une source fiable
(en ligne ou non) la signification du sigle, on doit le remplacer par sa signification
et mettre le sigle dans le champ ”SIGLE” du fichier Excel. Par exemple ”SABC”
par ”Société Anonyme des Brasseries du Cameroun”
— Sigle : c’est le sigle/abréviation du nom de l’entreprise.
— Ne pas remplir ce champ si le sigle est identique au nom complet de l’entreprise.
— Ne pas mettre des espaces ou des points ou des tirets dans le sigle. Dans ce cas,
faire les corrections nécessaires. Par exemple : ”S A B C” en ”SABC”, ”M.T.N.” en
”MTN”, ”CAM WATER SA” en ”CAMWATER SA”, etc.
— Logo : c’est un signe qui permet de savoir si l’entreprise possède un logo ou non. Pour
cela il suffit de mettre simplement la cellule contenant le nom de l’entreprise avec un
fond bleu. Sur la figure 2 on peut voir par exemple que les trois entreprises ont un fond
bleu, donc toutes les trois ont un logo
— Rue : c’est le nom et le numéro de la rue dans laquelle se trouve l’entreprise. Les noms
de rues n’étant pas toujours significatifs, il faut adjoindre le nom du quartier (après) si
connu. Par exemple ”12 Avenue Douala Manga Bell, Akwa”. Quelques cas d’exception
par les exemples :
— Exemple 1 : ”Rue Mongo Beti, Face Station Neptune Bastos” =⇒ Rue : Rue
1. Dans tout ce document, on désignera par source ou site ou page officielle d’une entreprise son site Internet,
sa page Facebook, son site Twitter ou sa page Linkedin

2
Mongo Beti, Bastos — Quartier : Bastos — Accès : Bastos, Face Station Neptune
— Exemple 2 : ”Proche Petit stade, Bonamoussadi” =⇒ Rue : Bonamoussadi (i.e. on
met le nom du quartier) — Quartier : Bonamoussadi — Accès : Bonamoussadi,
Lieu-dit petit stade
— Exemple 3 : ”Bonapriso” =⇒ Rue : Bonapriso (i.e. on met le nom du quartier)
— Quartier : Bonapriso — Accès : -Vide-
— Exemple 4 : ”Bonanjo, Immeuble TITI, 2eme étage” =⇒ Rue : Bonanjo —
Quartier : Bonanjo — Accès : Bonanjo, Immeuble TITI, 2eme étage
— Ville* : C’est la ville de l’entreprise. En général c’est celle du siège social de l’entreprise.
D’une manière générale, lorsqu’on fera des recherches sur Internet pour compléter les
détails d’une entreprise, on privilégiera 2 les détails du siège social. Pour la création des
pages des filiales voir la section 2.
— Quartier : C’est le nom du quartier dans lequel se trouve l’entreprise, son siège social de
préférence. Attention, parfois il contient le mot ”quartier”. Exemple ”Quartier Fouda”.
— Accès : C’est une description un peu plus détaillée de la localisation de l’entreprise.
Voir l’item ”Rue” ci-dessus pour des exemples.
— BP : C’est la boı̂te postale de l’entreprise (siège social). On pourra mettre par exemple
”BP 222” ou ”BP 222 Yaoundé”
— Téléphone : ce sont les numéros de téléphone de l’entreprise.
— Il faut en avoir au maximum trois. Les numéros sont séparés par une virgule ’,’.
Ne pas mettre de séparateurs (espaces, tirets, points, etc.) entre les chiffres d’un
numéro. Exemple ”612345678” est bien renseigné. ”60.099.999.9”, ”600 999 999”,
”600-999 .999” sont non OK. Pour plusieurs numéros on aura donc ”6XXXXXX,
242XXX”
— Ne pas mettre l’indicatif du pays : 0023767XXXX ou +23767XXXX, 0023467XXXX,
etc.
Exception : En remplissant le numéro d’une entreprise Camerounaise (par exemple),
il se peut que celle-ci ait un contact à l’étranger (par exemple en France). Il faut alors
renseigner le numéro français avec l’indicatif. Exemple 6777888999, 0033744666222
— Le plus possible tenir compte des numérotations récentes et donc mettre à jour les
numéros
— On essaiera le plus possible d’avoir un numéro de mobile. Une combinaison d’un
numéro de fixe, et des numéros de mobiles de plusieurs opérateurs est vivement
souhaitée.
— Il se peut que l’on trouve plusieurs numéros de téléphones. Dans ce cas :
— Privilégier les numéros sur les pages officielles (facebook 3 , twitter, site inter-
net 4 ) de l’entreprise. Parfois sur des images des enseignes de l’entreprise que
2. Privilégier ne veut pas dire ”ne prendre en considération que”. En effet si pour des valeurs comme la
ville, ou le quartier, par exemple, on ne va pas mettre deux valeurs pour ces champs dans le fichier Excel, pour
d’autres champs cela est possible. Par exemple on peut relever plusieurs numéros de téléphones même si ce ne
sont pas ceux du siège. En effet avoir plusieurs numéros augmentent la probabilité d’avoir un contact actif de
l’entreprise. Dans le même ordre d’idée si on ne trouve pas l’adresse email du siège et que dans le même temps
on dispose de l’email du mail d’un employé ou d’une filiale, on peut la renseigner.
3. Si on ne trouve pas de contact d’une entreprise, en plus de la page ’A propos’ qui regroupent les infos de
l’entreprise, faire un tour rapide dans les publications et les photos qui parfois contiennent des images comme
celles de l’enseigne de l’entreprise avec des infos pertinentes
4. En général dans la rubrique ’Contact’ ou ’Nous contacter’

3
l’on trouvera sur les sites d’annuaires, on peut avoir des infos de contact. Elles
sont à privilégier.
— Les documents officiels, i.e. du gouvernement sont à prendre en haute considération.
En effet on trouvera parfois la mention d’une entreprise sur des documents de
l’ARMP 5 . Cette mention s’accompagne parfois de numéro de téléphone et d’une
BP.
— Accorder de l’importance aux numéros qui reviennent sur plusieurs sources.
— Tenir compte de la fiabilité des sites d’annuaires (Voir section 3)
— Fax : c’est le numéro de fax. Un seul numéro est exigé. Son formatage est identique à
celui des numéros de téléphone.
— Facebook : c’est l’adresse de la page d’accueil. Il est important de s’assurer que c’est
bien la page d’accueil de la page facebook de l’entreprise. En effet cette adresse est la
plus courte, la mieux formatée et cela fait plus professionnel. Ne la renseigner que si
elle est valide. Ne pas la renseigner si elle est vide comme cette page : c’est un exemple
de page automatiquement générée par Facebook.
— Twitter : c’est l’adresse de la page d’accueil de la page twitter de l’entreprise. Idem
que page Facebook en termes de contraintes.
— Linkedin : c’est l’adresse de la page d’accueil de la page linkedin de l’entreprise. Idem
que page Facebook en termes de contraintes.
— Site : c’est l’url de la page d’accueil du site web de l’entreprise. Si l’entreprise a un
site web en construction ou dont l’adresse est non résolue par le navigateur
ou débouche sur une page 404, il faut tout de même renseigner cette adresse.

— Email : C’est l’adresse email de l’entreprise. On peut renseigner jusqu’à deux emails,
séparés par une virgule (Exemple : email1@yahoo.fr, email2@gmail.com). Il est courant
de trouver plusieurs adresses email pour une même entreprise :
— On privilégiera l’adresse email figurant sur une page de l’entreprise (par exemple sa
page facebook/twitter/linkedin/instagram, son site web). Si des adresses différentes
figurent sur ces sources, on prendra en priorité les adresses ’@yahoo.fr’, ’@yahoo.com’,
’@gmail.com’, etc.
— On se tournera en priorité vers un email qui s’apparente le plus au nom de l’entre-
prise. Par exemple si pour l’entreprise ”Doux parfum” on hésite entre ”douxpar-
fum@yahoo.fr” et ”labelle237@yahoo.fr”, on prendra la première. Il faut aussi penser
à faire le rapprochement entre une adresse email et le nom/prénom du propriétaire
de l’entreprise s’il est connu.
— Lorsque les adresses email diffèrent de quelques caractères, on peut tenir des généralités
telles que : l’utilisation de ’ ’ est plus fréquente que ’-’, les noms complets aiment
être repris dans les adresses emails sans faute
— On prendra en compte la qualité des sources (cf. section 3.3)
— A propos : c’est une brève présentation de l’entreprise.
— Lorsque l’entreprise dispose d’une source officielle, on considérera comme descrip-
tion celle disponible sur son site (en général dans les pages ’à propos de nous’ ou
’présentation’ ou ’Qui sommes nous’) ou dans la section ”A propos” de la page
Facebook. On essaiera de resté concis. Certains détaillent leur historique, énoncent
leurs valeurs, etc. On tronquera la description pour éviter ce type de détails. Parfois
5. Agence de régulation des marchés publics.

4
la description est très vague (exemple : Entreprise de BTP). On ne considère pas ça
comme une description car trop vague et pas plus informatif que le secteur d’activité
de l’entreprise.
— On évitera de recopier aveuglement les descriptions des sites d’annuaires. Elles
peuvent être erronées, ou trop générales (Exemple ’Cette entreprise a comme acti-
vité BTP’).
— Parfois la description de l’entreprise que l’on trouve ne reprend pas le nom de l’en-
treprise. Par exemple ”Nous proposons des services de livraison à domicile...”, il fau-
drait la compléter par ”EntrepriseXXX propose des services de...” ou ”EntrepriseXXX
est une société proposant des services de...” avec EntrepriseXXX qui est le nom de
l’entreprise.
— Produits : c’est une brève liste des produits de l’entreprise. On séparera les produits
par des virgules et on les commencera par des majuscules. Il est interdit de mettre ’etc’
ou des points de suspension ’...’ dans une quelconque liste. Exemples : Ventilateurs,
Fours, Micro-ondes
— Prestations : c’est une brève liste des prestations de l’entreprise. Elle obéit aux mêmes
règles que celle des produits. Exemples : Manucure et pédicure, Massage, Gommage,
Épilation
— Horaires : Ce sont les horaires de l’entreprise. Mettre sous la forme d’un texte libre
en une seule ligne. Exemple : Lundi ˋa vendredi: 08h ˋa 19h. Samedi: 09h ˋa 12h ou
encore Lundi - vendredi 08h-12h puis 13h-19h. Samedi: 09h - 12h, etc.
— Devise : C’est la devise de l’entreprise. Elle figure parfois sur le logo, ou est mise en
exergue dans la description i.e. partie ”A propos” de l’entreprise (sur Facebook, ou sur
le site, etc.)
— Année : C’est l’année de création de l’entreprise. Parfois donnée sur Linkedin ou dans
la section à propos de l’entreprise. C’est juste l’année qui nous intéresse, pas de mois
ou de jour. Si plusieurs dates, privilégier la plus récente.

Remarque : Ce n’est pas parce qu’un champ n’est pas obligatoire qu’il ne faut pas le rensei-
gner. Il faut faire le maximum pour remplir TOUS les champs d’une entreprise.

2 Filiales d’une entreprise


Certaines entreprises ont plusieurs filiales (voir figure 3). La différence entre filiales :
— concernent généralement leurs coordonnées :
— Adresse : rue, quartier, ville, pays
— Contact : téléphones, email
— mais peut aussi concerner leur fonction (siège social, direction commerciale, direction
technique, etc.)
Il faut donc dupliquer la ligne du fichier Excel en adaptant le nom et les coordonnées. La
figure 4 donne l’exemple de remplissage de l’entreprise GericomGroup (figure 3) et de ses
filiales. On peut voir l’adaptation du nom (le siège social de cette entreprise est à Bamenda
comme l’indique sa BP et son numéro de registre de commerce avec la mention BDA pour
Bamenda), l’attribution des numéros de téléphones et des adresses (rue, quartier) à la bonne

5
filiale. Le site web, les secteurs d’activités, la page Facebook, l’email 6 sont restés identiques.

Figure 3 – Exemple d’entreprise ayant plusieurs filiales

Figure 4 – Exemple de remplissage d’une entreprise ayant plusieurs filiales

3 Sources d’informations par ordre d’importance


Les sources ci-après sont listées par ordre d’importance décroissant. Dans chaque type de
sources aussi, les éléments sont triés du plus prioritaire au moins prioritaire.

3.1 Sources officielles


Par sources officielles nous entendons :
1. Site Internet
2. Page Facebook
3. Page Linkedin
4. Page Twitter
5. Page Instagram

3.2 Sources gouvernementale et de corporation


Les sources gouvernementales se composent de :
1. Documents d’agences gouvernementales comme les Chambres de Commerces et d’In-
dustries, l’Agence de Régulations de Marchés Publics (cas du Cameroun notamment),
etc.
2. Annuaires de membres édités par les professionnels d’un secteur. Au Cameroun on a par
exemple le GICAM, la COBAC, Associations des assureurs du Cameroun, le JECAM,
etc.
3. Annuaires des professionnels tenues par le ministère de tutelle ou fichier des importa-
teurs géré par les douanes, etc.
6. Parfois des entreprises ont des emails par filiales du style yaounde@monsite.com, douala@monsite.com,
ect.

6
3.3 Sites d’annuaires
Plusieurs sites d’annuaires regroupent des entreprises à une certaine échelle. On trouve ainsi
des annuaires de niveau continental (Afrique dans notre cas - en abrégé A), national (couvrant
le Cameroun - en abrégé N), de niveau urbain (U), de district (i.e. à l’échelle d’un quartier ou
d’un arrondissement). Les principaux sites à considérer sont (par ordre de priorité) :
1. Africa phone books - A
2. Go africa online - A
3. Pages jaunes afrique - A
4. Doualazoom - U, Yaoundezoom - U
5. Pagespratiquescm - N, Doualatour- U
6. Qalaoo, Camerpro, ici.cm - N
7. izf.net - A
8. Antangana Étemé Éméran (Camerlex) - N
9. etc.

4 Requêtes
Pour une entreprise, il faut effectuer les requêtes suivantes et exploiter le maximum de
résultats possibles.
— < Nom de l’entreprise >. Exemple : Eco produits
— < Nom de l’entreprise > + < Ville >.
Exemple : Eco produits Douala
— < Nom de l’entreprise > + < Pays >.
Exemple : Eco produits Cameroun
— < Nom de l’entreprise > + < Réseau social >.
Exemples : Eco produits Facebook, Eco produits Linkedin, etc.

Si on n’a toujours pas trouvé des résultats sur l’entreprise ou alors s’il y a beaucoup d’infor-
mations manquantes, il faut en plus faire les mêmes recherches
— Avec < Sigle de l’entreprise > à la place de < Nom de l’entreprise >
— Avec les guillemets (” ”) autour du nom de l’entreprise cela permet de rechercher les
pages sur Internet qui contiennent exactement 7 ce qui est mis entre guillemets, dans
cet ordre. Exemples : ”Eco produits” OU ”Eco produits” Douala OU ”Eco produits”
Cameroun OU ”Eco produits” ”Douala”, etc.
— En ne tenant pas compte des suffixes. En effet, les noms des entreprises comportent
parfois des ajouts tels que LTD, CO, INC, SA, SARL, etc.
Si l’on est persuadé qu’on est passé à côté d’une information, on peut aussi essayer les
requêtes du type < N om > + < Source >. Cela vaut notamment pour les sites d’annuaires
aux numéros 4 et 5. Comme exemple de requête dans ce cas, on a Eco produits doualazoom.
7. Pour info ou rappel, lorsque vous tapez dans Google Eco produits il recherche des pages contenant les
mots eco et produits, prioritairement dans cet ordre mais pas forcément suivi l’un à l’autre. Google peut donc
considérer qu’un site contenant la phrase ”Je suis éco, j’aime les produits saints” est pertinent. Alors que
lorsque vous recherchez "Eco produits" il faut que les deux mots soient consécutifs ; comme dans l’exemple
”Les éco produits sont les meilleurs”

7
Important : Plusieurs entreprises ont des noms qui se ressemblent. Exemple : ”Aciéries
Camerounaises” et ”Aciéries du Cameroun” ou encore ”Distribution de jus du Cameroun”
et ”Société de distribution de jus au Cameroun”... Il faut donc faire attention en recoupant
les informations sur Internet qu’il s’agit de la bonne entreprise. Pour cela, on partira des
informations déjà connues de l’entreprise (ville, email, téléphone, site internet, page Facebook,
etc.). Ainsi on vérifiera par exemple. que la boite postale mentionnée dans le fichier est
la même que sur le site ou l’on prend les infos. Même chose pour les numéros de téléphone.
Exemple : Pour l’entreprise X, le fichier mentionne la BP BPx. Sur le site A, on a pour
ce qui semble être l’entreprise X, une BP de valeur BPa et sur le site B on a pour ce qui
serait l’entreprise X, la boite postale BPx. On peut légitimement considérer que le site B a les
bonnes infos. Ce raisonnement est transitif. Autrement dit, si un site C n’a pas renseigné
la BP (ce qui arrive très souvent) mais que les numéros de téléphones, de ce qui semble être
l’entreprise X, sont les mêmes que sur le site B, alors on peut considérer que les infos du site C
sur l’entreprise X sont fiables. En plus de la BP mentionnée dans le fichier Excel, qu’on peut
utiliser comme ”identifiant” des entreprises, on peut aussi prendre le numéro de téléphone
mentionné dans le fichier, l’adresse email, ou encore le nom de rue de l’entreprise si celui
est bien détaillé (par exemple ”Rue Lotin Same, Face Immeuble SABA SABA”). Si un site
reprend une description aussi bien détaillée de l’adresse, il y a de forte chance que l’entreprise
du fichier soit la même que sur le site.

5 Identification de nouvelles entreprises


Identifier de nouvelles entreprises pas encore dans notre base de données est un travail de
chaque instant. En recherchant des données sur une entreprise X, il se peut que vous tombiez
sur le nom (et les coordonnées) d’une entreprise Y :
— Par exemple dans la liste des partenaires ou des sponsors de X
— Par exemple dans la liste des entreprises qui participent au même événement que X
— Par exemple dans la liste des clients ou des références
— Par exemple parce que vous êtes dans un annuaires qui liste des entreprises et donc X
et Y se trouvent dans cet annuaire, etc.
Il faut donc vérifier rapidement si cet entreprise est déjà présente sur la plateforme. Si c’est
le cas, ignorez là, sinon, ajoutez là à un fichier de nouvelles entreprises qu’on consultera
périodiquement pour enrichir la base.

6 Remarques importantes
— Assurez vous que les données que vous récolterez n’ont pas de guillemets  ou  ou ”
. Cela introduira des erreurs de traitements. Supprimer les.
— il faut éviter les retours à la ligne... Donc si le ”à propos” notamment, fais plusieurs
lignes, il faut supprimer les retours à la ligne.
— Soyez curieux. Vous pouvez trouvez des infos partout.
— Des coordonnées dans une offre d’emploi
— Des contacts dans une publicité sur Facebook
— Des coordonnées dans un poster ou un flyer sur Internet
— Etc.

8
7 Les pages qu’il est OBLIGATOIRE de visiter
Dans le titre de cette section, le mot obligatoire veut dire... obligatoire et non souhaitable
ou utile, etc. Si vous ne visitez pas ces éléments, vous avez de très grandes chances de passer
à côté d’une information importante.
— La rubrique  Nous contacter  du site internet parfois appelée  Nous joindre ,
 Contact(s) ,  Nous écrire ,  Contact us ,  Où nous trouver , etc.

— La rubrique  Qui sommes nous  du site, parfois appelée  À propos ,  À propos


de nous ,  Notre histoire ,  Historique ,  (La) Société 
— Le haut et le bas (déroulez tout en bas) du site internet (voir les figures 5 et 6)
— La section  À propos  de la page Facebook (voir figure 8b)
— La  photo de profil  et La photo de couverture  de la page Facebook : il y a souvent
des coordonnées, la liste des produits, car c’est parfois une affiche (voir figure 7)
— La description Google du résultat (voir figure 8a)
— La description de la page Linkedin (voir figure 9)
— La description de la page Twitter

Figure 5 – Exemple de haut de page. On peut déjà voir des infos de contact

Figure 6 – Exemple de bas de page. On peut déjà voir des infos de contact

Figure 7 – Exemple de photo de couverture Facebook. On peut y voir un contact

9
Figure 8 – Exemple de description Google et Facebook
(b) Section ”À propos” d’une page Facebook. En
(a) Exemple de description Google déroulant les horaires (si mentionnés) on a le détail.

Figure 9 – Description Linkedin


(a) Exemple de description Linkedin (b) Description détaillée après 1 clic sur ”Voir plus”.

© Le partage de ce document doit se faire avec l’accord explicite de son auteur

10