Vous êtes sur la page 1sur 113

Reconversion d’un silo de lancement de

missiles nucléaires sur le plateau d’Albion en


pôle astronomique touristique et universitaire

Mémoire de Projet de Fin d’Etudes 2013 _ Magali Suc


Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg
Département architecture Directeur de diplôme : Philippe Dahan
Soleil depuis SIRENE
par Stéphane Poirier
Source : [r]
3

Remerciements

Je tiens tout d’abord à remercier monsieur Philippe Dahan Merci à Stéphane Poirier, pour toutes ces belles images... bien plus
pour avoir accepté de me suivre dans ce travail et pour avoir fait accessibles que les tâches floues découvertes à Palomar et que
l’effort de comprendre mon raisonnement pour m’aider à suivre le l’esprit de défi pousse à photographier à travers les nuages avant
cheminement du projet d’architecture. même qu’elles ne s’élèvent au-dessus de l’horizon...

Merci également à Camille Pierrat qui ne m’a pas laissée me Merci aux 2(A+D) et aux sireniens, pour m’avoir très tôt
décourager. Merci pour ce coup de téléphone à Sherbrooke, qui m’a montré que les astronomes amateurs n’ont rien d’intellectuels
dissuadée de m’y enraciner trop tôt, merci pour tout ce qui a suivi, intellectualisant mais sont des passionnés se nourrissant
pour ta présence, ta disponibilité, ton aide et ton enthousiasme. d’observation et de partage joyeux.

Merci Arash Najari, pour ta patience au cours de tout ce Merci à mon grand frère Vincent pour avoir fait rentrer le
temps que tu as passé à m’aider. Merci d’avoir tenté de me montrer virus de l’astronomie dans la famille et l’avoir partagé sans compter.
une autre façon de réfléchir, et merci pour toutes ces références ! Merci d’avoir ouvert le chemin de Raphèle à SIRENE... et de l’avoir
prolongé jusqu’au Chili. Merci de me montrer qu’on peut vivre de sa
Un grand merci à Françoise Delplancke, pour avoir, dans la passion.
nuit du 1er au 2 août 2000 à Esparron, pris la main d’une petite fille
pour lui faire toucher du doigt l’infinité de l’univers, la courbure de Merci à mes parents pour m’avoir soutenue, portée et
l’espace temps, la vitesse de la lumière... et le fonctionnement de la supportée... pendant tout ce temps. Et merci pour la certitude quant
ligne à retard. au fait que je peux garder cette confiance parce que c’est elle qui
permet d’avancer.
Un tout aussi grand merci à Solange et Colette Fouvet.
Merci pour les nombreux plans et documents sur lesquels j’ai pu
m’appuyer. Merci pour votre gentillesse et votre écoute. Merci pour
votre passion, merci de la partager ainsi !

Merci à Cyprien Pouzenc, pour le temps que tu as passé à


dessiner les lignes de niveaux de SIRENE, et pour ton témoignage
sur Concordia.
M31 depuis SIRENE
par Stéphane Poirier
Source : [r]
Sommaire 5

INTRODUCTION 7

LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE 11


Le plateau d’Albion : cœur historique
Transition : démantèlement et reconversion du Plateau
Quel avenir ?

L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE 29
Une histoire de l’astronomie
Évolution de la conception des observatoires dans le temps
Qui sont les astronomes aujourd’hui ?

PROJET 75
Enjeux de l’intervention
Programme
Etape du 20 mai 2013
Critique de la dernière version, évolutions à mettre en place au cours de l’été

CONCLUSION 107

ANNEXES 111
Notions d’astronomie influant certains choix dans la conception architecturale

BIBLIOGRAPHIE - SITOGRAPHIE 117


Introduction

Page de gauche :
NGC 7635 depuis
SIRENE par
Stéphane Poirier
Source : [r]
8

NGC 6960 depuis


SIRENE par
Stéphane Poirier
Source : [r]
9

Introduction : l’astronomie, ils sont souvent poétiques.


Tout peut commencer avec un ciel étoilé,
amateurs sont généralement friands
d’étude et de partage autour des sciences,
ce ciel en voie de disparition dans les lieux leur curiosité n’ayant d’égale que leur envie
de nos civilisations parce que les villes y de transmettre leurs connaissances. Un
ont cette étonnante tendance à éclairer observatoire astronomique devient grâce
davantage le ciel que le sol. Il suffit d’un à eux le creuset d’une folie enthousiaste
voyage dans un désert – à défaut, à la favorable à l’étude et à la pratique de
« Le commencement de toutes les sciences, campagne – et la voie lactée apparaît. la science pour tous les âges et tous les
c’est l’étonnement de ce que les choses sont L’œil non averti peut croire y voir des niveaux de connaissance.
ce qu’elles sont. » nuages. Premier étonnement, premier
(Aristote) questionnement, premier pas vers le Il ne peut alors qu’être bénéfique de
savoir. S’il trouve un accompagnateur, le mettre en relation des professionnels,
curieux pourra avoir la chance de regarder des amateurs et des visiteurs qui évoluent
dans l’oculaire d’un petit télescope et habituellement au sein d’univers distincts
contempler les anneaux de Saturne. Il alors qu’ils ont tout à apporter les uns
s’émerveillera de ne rien comprendre aux autres. C’est l’objet de ce projet de
A une époque où l’outil mathématique lorsque qu’un astrophysicien lui parlera fin d’études  : développer un observatoire
s’est généralisé comme paradigme de relativité générale, de vitesse de la astronomique grâce à une architecture
universel, la science est devenue la voie lumière, de courbure de l’espace-temps et accompagnant un processus d’acquisition
fondamentale de la connaissance du de matière noire. Il se retrouvera plongé de connaissances scientifiques tant sur le
monde. De l’infiniment petit à l’infiniment dans l’antiquité grecque par un conteur qui plan pédagogique que professionnel.
grand, elle se partage en une multitude de lui narrera les origines des constellations. Il
sciences particulières dédiées à des objets s’étonnera d’apprendre qu’une étoile filante Le passé du site de ce projet propose –
hétéroclites et incommensurables. Qui a la est bien un phénomène lié à une particule qui impose – par ailleurs un questionnement
curiosité d’approcher l’étude d’un domaine rentre à grande vitesse dans l’atmosphère, sur le devoir de mémoire. C’est en effet un
de la science se retrouve alors rapidement mais que ce n’est pas sa combustion qu’il ancien silo à missile nucléaire désaffecté
entraîné dans un engrenage sans fin le observe et que ce minuscule caillou pèse à la fin de la Guerre Froide. La fascination
menant de livre en livre et d’expérience généralement moins de trois grammes. de la population est grande pour ce type
en expérience vers un objectif toujours d’infrastructure et la question est de savoir
repoussé. L’initiation à l’astronomie peut être un quelle posture il est bon d’adopter vis-à-vis
prétexte à l’étude d’une multitude de d’un héritage laissé par ce que l’humanité –
De ce fait, les chemins qui mènent à domaines. Il suffit pour cela de mettre en dans sa course à la science – a eu de plus
l’acquisition de la connaissance scientifique place la condition favorable à l’émergence destructeur.
sont légion. Dans le cas particulier de d’un questionnement. Les astronomes
11

La dissuasion nucléaire française


Le plateau d’Albion : cœur historique

«Savoir le faire, le faire savoir, pour ne pas avoir à le faire».

Pierre Messmer,
Ministre des Armées
du général de Gaulle
de 1960 à 1969

Page de gauche :
situation géographique
du plateau d’Albion
12 LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE

Les infrastructures militaires


du plateau d’Albion
(BA = base aérienne)
Le plateau d’Albion : cœur historique 13

« Il faut, évidemment, que nous sachions nous pourvoir, au cours des
prochaines années, d’une force capable d’agir pour notre compte, de
L’arrivée des militaires sur le plateau a eu PCT1 dans le Vaucluse près de Rustrel, et
ce qu’il est convenu d’appeler une FORCE DE FRAPPE susceptible de un impact évident sur les infrastructures le second au Nord, PCT2 dans la Drôme
se déployer à tout moment et n’importe où. Il va de soi qu’à la base
de cette force sera un armement atomique - que nous le fabriquions
civiles  : les routes ont été élargies, les près de Reilhanette, à 30 km l’un de
ou que nous l’achetions - mais qui doit nous appartenir... Il faut que virages moins relevés, le revêtement l’autre. Véritables bunkers dissimulés sous
notre force soit faite pour agir où que ce soit sur la Terre. » refait et entretenu régulièrement, les plusieurs centaines de mètres de roche,
Général de Gaulle, carrefours agrandis, ceci afin de faciliter les PCT (Postes de Conduite de Tir) ont été
le 3 novembre 1959
(source : [1]) l’acheminement des transports volumineux conçus non seulement pour résister à toute
et spécifiques des véhicules militaires. attaque nucléaire, mais aussi pour éviter
toute intrusion grâce à de longues galeries
Chacune des 18 bases de lancement à angles droits de près de 2 km de long.
Dès 1959 commence la période des grands
travaux. Parallèlement au développement fut nantie de son abri auxiliaire (le BDS,
Bâtiment De Surface), et distante de La capsule de tir y est montée, suspendue
et à l’expérimentation du système d’arme, sur des ressorts amortisseurs au sein d’une
des études sont menées pour choisir le lieu trois kilomètres de sa voisine afin qu’une
caverne artificielle creusée à même la
d’implantation de la composante terrestre seule attaque ne détruise plusieurs sites roche. La caverne (8 m de diamètre, 28 m
de la force nucléaire stratégique. à la fois mais que des frappes nucléaires de long) recouverte de 2 m de béton est
simultanées annulent leurs effets (deux entièrement tapissée d’un acier spécial,
Il s’agissait de procéder à l’établissement explosions nucléaires simultanées dont les feuilles sont soudées selon des
des sites stratégiques qui devaient annulent une grande partie de leurs effets procédés spéciaux afin d’obtenir une cage
respecter deux impératifs  : être une zone de Faraday aussi parfaite que possible.
à faible densité de population et présenter mécaniques). Un agresseur aurait donc
un sol qui soit capable de permettre un bon dû détruire un 1er silo, puis un 2ème, etc.
ancrage des silos renfermant les missiles, ce qui laissait le temps de la riposte. Les
mais aussi d’amortir l’onde de choc qui 18 ZL (Zones de Lancement) sont situées
serait provoquée par une agression entre Reilhanette au Nord dans la Drôme
nucléaire adverse. et Rustrel au Sud dans le Vaucluse sur une
2
zone de 800 km .
Le plateau d’Albion fut choisi pour
l’implantation des missiles S.S.B.S. (Sol Sol Les missiles étaient surveillés nuit et jour
Balistique Stratégique) et vit fleurir, de 1966 et commandés à distance à partir des deux
à 1972, dix-huit bases de lancement car il PCT (Postes de Conduite de Tir) construits
présentait de plus la qualité de se situer à sous terre, à 400 m de profondeur. Chaque
bonne distance de toute faille susceptible poste de tir avait en charge neuf zones de
de provoquer un séisme. lancement. Le premier se trouve au Sud,
La dissuasion nucléaire française
Transition : démantèlement et reconversion du Plateau

Page de gauche :
missile en place
Source : [1]
16 LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE

Manipulation d’une
partie haute de missile
Source : [1]
Transition : démantèlement et reconversion du Plateau 17

L’ensemble du plateau

C’est au mois de juin 1995 que naissent les «Plusieurs activités de recherche et scientifiques (il deviendra le Laboratoire
premières rumeurs de démantèlement de la d’enseignement sont déjà envisageables Souterrain à Bas Bruit). Ils leur en coûtera
zone militaire. Les élus locaux commencent sur le site d’Albion. Dans le site unique 800 000 francs donnés par la région, le
à s’inquiéter et créent le comité d’Albion en France des postes de commandement département du Vaucluse et l’Université
regroupant 60 communes pour étudier les souterrains situés sous 600 m de calcaire, Paris 7 et le C.E.A. (Commissariat à l’Énergie
retombés économiques d’une fermeture. l’Institut d’Astrophysique Spatiale de Atomique et aux Énergies Alternatives).
l’Université d’Orsay propose l’implantation
Le 22 février 1996, la décision est rendue d’un laboratoire de détection de particules En décembre, pour faire avancer le
publique : Albion sera fermée. A terme, le cosmiques pénétrantes. Un laboratoire dossier «SIRENE» (SIlo REhabilité pour
site était condamné : la précision des engins de robotique horticole s’intégrerait Nuits Etoilées), la petite commune de
ennemis (environ 300 m) et la puissance naturellement dans le projet. La piste Lagarde d’Apt adhère à la communauté de
de chacune des ogives permettaient de le d’aviation présente sur la base aérienne communes du pays d’Apt qui accepte d’être
neutraliser. L’entretien coûtait 75 millions de Saint Christol serait intéressante pour maître d’œuvre du projet.
d’euros par an, la modernisation en aurait accueillir un laboratoire d’aviation solaire en
coûté 4500. collaboration avec des groupes de recherche Une fois démantelées, beaucoup
allemands. Un laboratoire d’entomologie d’installations du plateau d’Albion ont été
On prévoit alors que le démantèlement et botanique profiterait agréablement de rendues à la nature. Les portes des silos (140
des missiles et de leurs silos prendra deux la remarquable richesse biologique de la tonnes d’acier chacune) ont été verrouillées
ans. Le 30 septembre 1996, la première région, avec une orientation principale vers et soudées et les zones de lancement
tête nucléaire est enlevée de la ZL 2-7, l’écologie moderne. Enfin, le site se prête recouvertes par un mètre de terre. Le
la dernière quittera Albion le 26 février particulièrement bien aux observations manque de financement, les problèmes
1998. Sur chaque ZL ce sont 35 tonnes de interférométriques des nouveaux télescopes. techniques et géographiques ont laissé en
matériels qui sont retirés et déposés par les D’autre part, une partie des enseignements plan tous les projets de reconversion du site
équipes de l’armée. d’Astrophysique observationnelle du Collège en musée pour l’histoire.
de France pourraient y être dispensés.»
Chaque missile enlevé du silo est ramené Il était prévu à l’origine de raser les
dans les atelier de l’Aérospatiale où chaque Ainsi, en 2007, il était déjà envisagé de bâtiments de surface de toutes les zones de
étage est enfermé dans un container. Ils reconvertir une partie des infrastructures lancement mais le manque de financement
sont détruits par tir vers le ciel. militaires en équipements de recherche et a retardé puis annulé l’échéance. Seules
de pédagogie scientifiques. deux d’entre elles ont vu leur bâtiment de
D’après le site internet [a], (créé en mars surface rasé. Par la suite, divers types de
2007 et dont sont tirées les informations de Le 12 octobre, la communauté de reconversions ont eu lieu :
l’ensemble de ce chapitre) : communes décide d’acheter le PCT de
Rustrel pour le mettre à disposition des
18 LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE

BDS de la ZL 1-1 recouvert Coupoles d’un télescope


de pierre sèche et panneaux devant le BDS et une yourte
solaires au deuxième plan dédiée à l’accueil

ZL 1-3. Source de l’image : [a] ZL 2-3. Source de l’image : [a]


Transition : démantèlement et reconversion du Plateau 19

- ZL 1-1 : La commune de Lagarde d’Apt - La ZL 1-6 a subi le même sort que la ZL 1-5. mairie de Sault. La dalle bétonnée sert
finance la réhabilitation paysagère du pour le déchargement dans les différents
site par l’Office National des Forêts puis - Le terrain de la ZL 1-7 a été acheté par un containers installés là où logeait il y a 10 ans
la transformation du BDS (Bâtiment de particulier, le bâtiment de surface n’a pas les 140 tonnes de la porte refermant le silo.
Surface) en restaurant inauguré en 2006. été détruit.
En 2010, la partie au nord de cette ZL - La ZL 2-4 : difficilement observable depuis
est aménagée pour recevoir un parc de - La ZL 1-8 est devenue une station la grille d’entrée, il n’en reste rien, pas
panneaux photovoltaïques expérimentaux sismique du réseau national d’alerte aux même le bâtiment extérieur ; juste sa trace
(sans cadmium). tremblement de terre. Une partie du au sol.
bâtiment extérieur a été détruite et la tour
- ZL 1-2 : Sur le terrain communal de Lagarde de guet enlevée. C’est la seule ZL sans sa - La ZL 2.5 a été abandonnée et son
d’Apt, la communauté de communes du tour de guet, qui a été vue dans un champ à bâtiment de surface est resté en place.
pays d’Apt a sollicité Europe, Armée, Région une quinzaine de kilomètres de la base.
et Département pour reconvertir la zone en - La ZL 2.6 a été reconvertie en septembre
observatoire astronomique amateur géré - La ZL 1-9 a été abandonnée et son 1997 et accueille les antennes radar
par l’association SIRENE. bâtiment de surface est toujours en place. GRAVES (Grand Réseau Adapté à la VEille
Spatiale) pour la surveillance de l’espace
- ZL 1-3 : cette base a été laissée à l’abandon. - La ZL 2-1 a été transformée en centrale de l’Onera (centre français de la recherche
solaire photovoltaïque en 2010. Elle a aéronautique, spatiale et de défense)
- La ZL 1.4 n’a plus son bâtiment de surface, gardé son bâtiment de surface. développées avec Thomson-CSF. II s’agit
qui fut le premier à être détruit. A son d’un système bistatique dont l’émetteur
centre une construction en parpaings en - La ZL 2-2 abrite, depuis fin 2009, une se trouve dans la région de Dijon à Broyes-
forme de rectangle remplie de pierres. Elle centrale solaire photovoltaïque (16 400 les-Pesnes et le récepteur sur le plateau
appartiendrait toujours à l’Armée. panneaux sur 3 hectares) capable de d’Albion. II permet de détecter des objets
produire 1,2 MWc pour les besoins de 600 volants jusqu’à 1 000 km d’altitude. A noter
- La ZL 1-5 a été abandonnée et est foyers soit 3 000 kWh par an et par foyer. que contrairement à la plupart des autres
actuellement noyée dans une épaisse forêt Son bâtiment de surface a été conservé. ZL, la porte du silo est toujours intacte et
de chênes et de châtaignais. Le bâtiment visible.
de surface existe toujours. - La ZL 2-3 est maintenant, depuis début
2003, la déchetterie du SIRTOM (Syndicat - La ZL 2-7 : depuis 2008, elle accueille une
Intercommunal pour le Ramassage et le SCOP (SoCiété Ouvrière de Production)
Traitement des Ordures Ménagères) d’Apt. pour la ville de Revest du Bion. Les
Le site a été racheté pour une bouchée travaux ont permi de déterrer la porte
de pain, 50 000 francs à l’époque par la blindée du silo, maintenant visible. La ZL
20 LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE

Entrée de l’ancien PCT1,


nouveau Laboratoire
Souterrain à Bas Bruit.
Source de l’image : [a]
Transition : démantèlement et reconversion du Plateau 21

a été partagée en deux en 2010, et abrite et la vallée) pour le parking des voitures Ainsi, parmi les 18 zones de lancement, la
désormais un parc de panneaux solaires. de touristes et le départ des sentiers de base aérienne et les 2 postes de conduite
randonnées. Une table d’orientation et de tir :
- La ZL 2-8 abrite une unité de concassage l’aménagement d’une aire de course de
de graviers. Son bâtiment de surface a été Karting est également construite. - 7 servent pour la collecte de déchets ou
conservé. pour des productions de richesses diverses
La seconde plate-forme au-dessus a été (énergie, matériaux, alimentation),
- La ZL 2-9 a été reconvertie en 2012 en aménagée en théâtre de verdure avec pour
parc de panneaux solaires. Son nouveau lieu de rangement des chaises, matériel - 2 sont restées la propriété de l’armée,
propriétaire utilise son bâtiment de surface de scène, éclairage, sono, etc… l’intérieur
pour stocker du fumier et du bois. d’une des salles souterraines de l’ancien - seulement 2 ont été complètement
poste de tir. Les autres installations ont été rasées, 5 sont aisément accessibles pour le
- Le PCT1 de Rustrel, au Sud, est devenu murées pour les raisons de sécurité. grand public,
le LSBB (Laboratoire Souterrain à Bas - 3 ont été mises au service de la science,
Bruit) où sont conduites des expériences - La base aérienne de Saint Christol a été dont deux professionnelles et une axée vers
scientifiques, comme l’écoute des ondes rebaptisée caserne Maréchal Koenig. la pédagogie : la ZL 1-2.
sismiques de la Terre et l’étude des Elle accueille aujourd’hui près de 1000
particules venant de l’espace. Le silence légionnaires. Des installations de l’armée Rien n’a donc été mis en place de façon
magnétique absolu qui y règne permet de l’air, seules restent la zone vie de la officielle pour faire connaître auprès
d’éviter tout bruit de fond qui brouillerait base, les longs bâtiments attenant la piste du grand public ces traces laissées par
les résultats. Seul exemple de conversion qui servent maintenant à stocker tout le le centre névralgique de la dissuasion
d’une installation militaire en un laboratoire matériel du génie civil et quelques bâtiments nucléaire française que constituait le
de recherches civiles, la création du LSBB (l’atelier de dépôt des munitions et des plateau d’Albion.
à été rendue possible par les concours têtes nucléaires). Ces derniers, toujours
de l’Armée de l’Air, de collectivités sous l’autorité de l’armée, servent pour des
territoriales, d’universités ainsi que de simulations de combat. Les bâtiments de
quatre laboratoires de recherche français. la zone d’expérimentation et d’instruction
ont été détruits et les zones de lancement
- Le PCT2 de Reilhanette au Nord a fait d’instruction laissées à l’abandon. La base
l’objet d’une reconversion en «théâtre de étant devenue une base de l’armée de terre,
verdure». En 1999, l’objectif est d’utiliser la longue piste d’atterrissage ne sert plus de
la plate-forme du bas (ancienne piste même que la tour de contrôle, débarrassée
d’atterrissage des hélicoptères qui offre un de ses antennes et laissé à l’abandon.
point de vue superbe sur le Mont Ventoux
22 LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE

Vue aérienne actuelle


de la ZL 1-2
Source de l’image : base de
données de l’observatoire
Transition : démantèlement et reconversion du Plateau 23

Zoom sur la ZL 1-2

Cinq raisons principales ont convaincu L’observatoire SIRENE possède des


les astronomes amateurs de l’association instruments de grande qualité (en
SIRENE de venir s’installer sur la ZL 1-2 : particulier un télescope de 635 mm de
diamètre). Les membres actifs de cette
- la première était logistique : le site association se rendent régulièrement
présentait déjà une enceinte fermée (trois sur le site de l’observatoire, que ce soit
grillages de 3 m de hauteur) et le bâtiment pour accueillir le public ou pour leurs
pouvait facilement être reconverti pour propres séances d’observation (une soirée
les besoins de l’association. De plus l’accès publique se terminant très souvent par une
était facile grâce aux routes qui avaient été observation personnelle après le départ des
créées pour l’acheminement des missiles, visiteurs).
- le lieu est en altitude (1100 mètres), au- Le site se trouvant en plein cœur des
dessus des basses couches polluées de monts de Vaucluse, à proximité du
l’atmosphère, Luberon et de la vallée du Rhône ; régions
hautement attractives pour le tourisme, les
- la pollution lumineuse y est très faible, visiteurs y sont nombreux et de tous âges.
L’observatoire en cette région contribue à
- l’horizon est dégagé à 360°, diversifier l’offre et l’intérêt en proposant
une forme de tourisme scientifique.
- la dalle de béton de 9 mètres d’épaisseur
initialement coulée pour protéger les Remarquons que seule cette zone de
missiles résiste à un séisme de 8 sur l’échelle lancement propose au grand public une
de Richter. Elle permet une parfaite stabilité, visite du site avec des explications quant
évitant la création d’autres fondations pour aux infrastructures militaires, certains
les instruments d’observation. membres de l’association ayant acquis,
en autonomie, de solides connaissances
Des visites nocturnes y sont organisées en ce qui concerne l’histoire du plateau
quotidiennement et des visites de jour sont d’Albion.
régulièrement sollicitées aussi bien pour
les instruments d’observations que pour les
infrastructures militaires.
La dissuasion nucléaire française
Quel avenir ?

Page de gauche :
sous-marin nucléaire
Source : [j]
26 LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE

L’armée française à
l’horizon 2020.
Source de l’image : [c]
Quel avenir ? 27

D’après l’article paru le 29 avril 2013 sur le matériels et d’équipement des forces  ; l’Île-Longue, dans la rade de Brest.
site internet [c] du journal Le Monde, les tout particulièrement combler les
forces armées françaises à l’horizon 2020 carences de l’armée en matière de drones Les Forces aériennes stratégiques utilisent
devraient être conformes aux prédictions et de renseignements et lutter contre la quant à elles des missiles air-sol dotés
indiquées sur l’image de la page de gauche. cybercriminalité. de têtes nucléaires aéroportées sous des
avions Mirage 2000N à la base aérienne 125
Ce document a été produit le jour de la Côté stratégique, il n’y a pas de Istres-Le Tubé. Ce missile est également
présentation du Livre Blanc de la Sécurité bouleversement majeur à prévoir. utilisé avec les avions Rafale à la base
et de la Défense au président de la François Hollande a, en effet, affirmé son aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson et ceux
République. attachement à la dissuasion nucléaire et embarqués sur le porte-avions Charles de
n’entend pas revenir sur l’intégration de la Gaulle.
D’après l’article paru simultanément sur le France dans le commandement intégré de
site internet [b] de la chaîne d’actualités l’Otan. En effet, bien que la France n’ait plus à la lumière de ces informations, nous
internationale France 24, le gouvernement d’ennemi déclaré, elle continue de miser pouvons affirmer qu’il n’y aura pas de
français prévoit la suppression de 24  000 sur la dissuasion nucléaire pour assurer nouveau silo de lancement de missile
postes dans l’armée française, au rythme sa sécurité à long terme. Elle demeure nucléaire sol-sol en service en France
de 5 000 en moyenne par an entre 2016 et ainsi le fondement de la stratégie militaire avant longtemps. La dissuasion nucléaire
2019. française. reste toutefois l’un des axes principaux
de la Défense militaire française, aux
La répartition des suppressions entre les Nous savons par ailleurs grâce à la vidéo côtés des axes émergents que sont le
différentes armées et services ne sera [d] que l’armée française a aujourd’hui en développement des drones et le combat
décidée qu’à l’automne, mais l’on sait service 350 armes nucléaires. Il n’existe plus de la cybercriminalité.
déjà que c’est l’armée de Terre, la plus de composante terrestre  ; les missiles du
nombreuse avec environ 130 000 militaires plateau d’Albion on tous été démantelés
et civils, qui devrait être la plus touchée et la France a signé un traité interdisant
avec la disparition de régiments et de tout essai nucléaire (même si elle a réalisé
bases militaires. L’armée de l’Air devrait en 1996 six derniers essais pour tester
également être affectée. une partie des nouvelles têtes nucléaires
qui équiperont les missiles vers 2015).
Il est affirmé par ailleurs sur le site internet Aujourd’hui, la mise au point de ces armes
[b] que la priorité en matière de stratégie se poursuit à l’aide de simulations.
militaire française sera de moderniser
les armées en favorisant les dépenses Concernant les forces navales, 90% des
de recherche, de développement de armes nucléaires françaises se trouvent à
L’observation astronomique
Une histoire de l’astronomie

Page de gauche :
corsaires observant le ciel
depuis l’observatoire SIRENE
Source : [j]
30 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

L’univers ptolémaïque,
sphère armillaire.
Source de l’image : [k]
Une histoire de l’astronomie 31

ème
Très tôt dans son histoire, l’Homme a Depuis le XIX siècle, le métier
commencé à lever les yeux vers le ciel. d’astronome n’a cessé d’évoluer grâce
Ainsi, d’après la bande dessinée de aux incessantes découvertes scientifiques
vulgarisation de l’histoire de l’astronomie permettant la mise au point et l’exploitation
[2], cette dernière commença il y a vingt-six d’un matériel toujours plus performant.
siècles sous le règne de Nabuchodonosor.
La lecture du ciel avait alors pour fonction Parallèlement, les attentes de la société
de protéger le roi à l’aide de présages. face aux astronomes ont également
Cinq siècles plus tard, l’astronomie en Inde changé. Indubitablement, le métier de
était le savoir de pointe. Ainsi, onze siècles l’astronome a ainsi été métamorphosé
avant Galilée, et également contre les idées au cours des deux derniers siècles.
de son temps, Aryabhata, professeur de Cette métamorphose transparaît dans
mathématiques indien le plus savant de son la conception architecturale des lieux
époque, affirma la rotation
ème
de la Terre sur destinés à accueillir l’exercice de ce métier.
elle-même. Au XVI siècle, Tycho Brahé Il semble que nous puissions distinguer trois
bâtit le premier observatoire ème
astronomique époques, correspondant à trois manières de
sur une île suédoise. Au XVII siècle Galilée concevoir les observatoires astronomiques.
pointait vers le ciel une lunette destinée
à observer au loin les mouvements des La première période commence avec la
armées ennemies. Sa théorie héliocentrique construction de l’observatoire de Poulkovo
lui valut ses célèbres déboires avec l’Église. en Russie en 1830. Il a servi de modèle
Plus tard au cours du même siècle, pour la conception des observatoires
Edmond Halley participait avec Newton à qui ont vu le jour au cours du siècle qui a
l’élaboration de la théorie de la gravitation suivi. La secondeèmepériode correspond à
universelle et décrit le mouvement ème
des l’ensemble du XX siècle, dont datent la
comètes. C’est à partir du XIX siècle majorité des observatoires actuellement en
que des observatoires astronomiques fonctionnement dans le monde. La dernière
commencèrent véritablement à apparaître période est celle de la décennie passée.
sur tout le globe afin de pouvoir offrir aux
astronomes un abri pour leurs instruments
à proximité d’un espace de travail et de vie.
L’observation astronomique
Évolution de la conception des observatoires dans le temps

Page de gauche :
plan de l’observatoire
de Poulkovo
Source : [l]
34 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

plan de l’observatoire
de Strasbourg
Source : [l]
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 35

Période 1 : de 1830 à 1900

Selon l’appel à contribution pour le Colloque Il semble en effet que l’Église, qui avait création de nouvelles (École polytechnique,
de la Société Française pour l’Histoire condamné de nombreux penseurs Conservatoire national des arts et
des Sciences de l’Homme (S.F.H.S.H.) de dissidents au cours des siècles précédents métiers, etc.). Alors que l’enseignement
Septembre 2005 publié le 18 octobre 2004 (Giordano Bruno a été brûlé en 1600 pour était auparavant principalement donné
par Sébastien Douchet (consultable sur le avoir défendu la théorie héliocentrique, par l’Église, le développement de
site internet [e]) : Galilée a dû coder ses écrits pour ne pas l’enseignement pris en charge par l’État
retourner devant le tribunal pour avoir servait également à laïciser le pays et
Selon la célèbre loi des trois états d’Auguste évoqué la rotation de la Terre en 1610...) accentue de ce fait encore plus la séparation
Comte, l’humanité serait passée par trois a commencé à perdre son pouvoirème
sur de l’Église et de la science. Cette séparation
stades  : théologique, métaphysique et la science au début du XIX siècle. sera également présente dans d’autres pays
positif. Le règne des sciences (l’âge positif) Par exemple, la théorie de l’évolution comme au Royaume-Uni, mais quelques
prendrait donc naissance au moment où de Darwin, publiée en 1859, a été décennies plus tard seulement.
l’humanité sortirait de la phase religieuse catégoriquement rejetée par l’Église selon
de son existence morale, via la transition qui l’origine animale de l’homme ne pouvait D’autre part, d’après l’article Historique
que constitue sa phase «métaphysique». qu’être en contradiction avec la bible et la de la Communication Scientifique à l’aube
doctrine catholique. Aujourd’hui encore, du XIXe siècle de Sylvie Ongena, visible
Auguste Comte a développé cette théorie plusieurs Églises de par le monde réfutent sur le blog scientifique [f], depuis le
de 1830 à 1845, époque pendant laquelle il cette théorie  ; elle continue cependant balbutiement des sciences, la nécessité
l’observa, notamment en France. Selon lui, d’être enseignée dans les écoles, et cet de divulguer ces connaissances est
en devenant «positif», l’esprit renoncerait enseignement n’est clairement pas sur le apparue comme essentielle. Or, après
à la question «pourquoi ?», c’est-à-dire à point de cesser. la Révolution Française, l’information
chercher les causes premières des choses. scientifique et technique fut marquée par
Il se limiterait au «comment», c’est-à- Les États, qui ont démocratisé la réorganisation et le désir de reconstituer
dire à la formulation des lois de la nature, l’enseignement et lui ont fourni un contexte et de conserver le patrimoine scientifique.
exprimées en langage mathématique, en et des moyens favorables à la recherche Les publications scientifiques chutèrent
dégageant, par le moyen d’observations scientifique, ont été ainsi à l’avant-garde drastiquement durant les années 1792
et d’expériences répétées, les relations durant plusieurs années. L’exemple de à 1795 ; les savants ne savaient plus
constantes qui unissent les phénomènes, et la France est assez emblématique, qui comment diffuser leurs résultats. La
permettent d’expliquer la réalité des faits. suite à la Révolution fait de la science un création d’institutions, comme l’Institut
des piliers de l’enseignement et où une National, ou le renforcement d’autres
véritable politique de la science voit le (Observatoire de Paris) redonnèrent une
jour avec le développement d’institutions dynamique aux recherches scientifiques.
existantes (Collège de France, Muséum Les collections confisquées à la Révolution
national d’histoire naturelle, etc.) ou la furent confiées à des organismes publics,
36 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

L’observatoire
de Strasbourg :
élément fort d’un
axe structurant
Source : [l]
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 37

et des grandes écoles furent créées, revues scientifiques spécialisées se seul matériau visible est la pierre. Matériau
composant un nouveau point de départ répandirent. Les cours en université noble par excellence, elle témoigne de la
pour le développement de l’ information étaient également un moyen de diffuser la richesse de son propriétaire.
scientifique et technique. Les travaux connaissance. Malgré tout, ces universités
scientifiques devinrent internationaux, bien qu’existant auparavant, deviennent les Ils doivent de plus être le plus performant
avec le développement de congrès et de seuls centres scientifiques et marginalisent possible sur la question de la qualité
commissions (Commission du mètre en les apports des amateurs. Les cabinets des informations qu’ils fournissent suite
1869, Commission des poids et mesures de curiosités disparaissent au profit des aux observations qui y sont faites. Rien
en 1875). Bien que destinées davantage au musées et les échanges qui étaient courants n’est laissé au hasard. L’implantation
grand public, les expositions universelles entre savants, amateurs et simples curieux se fait loin des villes et en altitude, à
furent également l’occasion d’échanges sur deviennent de plus en plus rares. l’abri de leur pollution lumineuse (et des
les innovations technologiques. curieux indésirables...). Le chauffage
Les observatoires construits au sein de ce est également régulé afin de limiter les
Les scientifiques avaient de plus une place contexte sont souvent commandés par un distorsions atmosphériques. Dans le cas
au service de l’État : de par la décision de empire qui les fait bâtir dans la perspective de l’observatoire de Marseille (aujourd’hui
Bonaparte d’emmener une délégation de de les utiliser comme moyen d’asseoir son désaffecté, dans la montée de Accoules)
scientifiques, la campagne d’Égypte de pouvoir, que ce soit par la propagande la zone d’observation commence à
1798 à 1801, d’abord campagne militaire, que permet l’image véhiculée par s’éloigner des autres bâtiments pour limiter
devint source de nombreuses publications l’observatoire ou par les informations qu’il les nuisances créées par l’ensemble de
scientifiques des études, analyses et est susceptible de fournir. Les instruments l’observatoire lui-même. Cette course à la
mesures réalisées en Égypte. Pour diffuser d’observation alors sont gigantesques pour performance est tout de même régulée par
plus rapidement l’information scientifique compenser la faible qualité d’une technique la sécurité, qui reste prioritaire. C’est ainsi
et technique, des imprimeries furent même seulement naissante. L’observatoire
ème de la qu’il a été décidé de placer l’observatoire
embarquées ([3]). deuxième moitié du XIX siècle est ainsi de Strasbourg à l’intérieur des remparts de
majestueux et magistral. A Strasbourg la ville : il se trouvait alors plus soumis aux
En 1883, les inventeurs commencèrent à c’est même en fonction de l’observatoire nuisances citadines mais avec la garantie
être protégés dans la publication de leurs que l’urbanisation de la ville environnante de ne pas être attaqué dans un secteur où
travaux par la mise en place du système de a été définie. Tout y est fait pour que l’Empire Allemand sentait bien qu’il n’avait
dépôt de brevet. L’information technique l’individu s’y sente minuscule face à une pas encore acquis toute sa légitimité.
échappa ainsi au seul contrôle de la puissance qui le dépasse. Les matériaux
communauté scientifique. La croissance viennent également contribuer à cette Conséquence de leur éloignement à la
de l’édition scientifique s’accéléra tout de démonstration de toute-puissance : hormis ville, les observatoires de cette époque
même, notamment par la suppression de la le bois, dont la légèreté et les propriétés peuvent également prévoir de fournir un
censure pendant la Restauration, et les isolantes sont par endroits nécessaires, le logement sur place à leurs astronomes et
38 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Gravure de l’observatoire
de Strasbourg.
Source : [l]
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 39

techniciens. L’observatoire de Poulkovo


étant encore plus isolé que les autres, il
propose en plus un hébergement pour les
familles des astronomes ainsi que toutes
les commodités qu’ils pourraient désirer
trouver. Tout est calculé pour que les
astronomes restent longtemps sur leur lieu
de travail, qu’ils aient à proximité tout ce
dont ils ont besoin, sur les plans personnel
comme professionnel.

Pour résumer, retenons que les


observatoires astronomiques de la
période de 1830 à 1900 sont des éléments
de qualité, majestueux et imposants. Leur
architecture est optimisée pour atteindre
deux objectifs : démontrer la puissance du
commanditaire et accélérer l’acquisition
de connaissances scientifiques pour
leur application pratique. Les États, qui
n’hésitent pas à investir pour leur propre
sécurité, allouent ainsi aux observatoires
des budgets pharaoniques qui doivent
permettre aux astronomes de répondre
au mieux à cette préoccupation.
40 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Vue du site du CFHT


(Canada-France-
Hawaii Telescope)
Source : carte postale
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 41

Période 2 : de 1900 à 2000

Le deuxième millénaire est sur le point de (1939). Ces initiatives, dont plusieurs textes de physique en trois dimensions :
s’achever. Les scientifiques se spécialisent, furent écourtées par la Deuxième Guerre elles encourageaient le visiteur à envisager
chacun en sait de plus en plus sur des mondiale, seront reprises dans les années la science comme une hiérarchie canonique
secteurs de plus en plus restreints. Des 1960 et 1970 et se concrétiseront à travers des lois. Chaque objet représentait une seule
bonds sont ainsi faits dans tous les des centres scientifiques ayant pour expérience, souvent une démonstration,
domaines de la science. S’il ne faut parler mission de communiquer les principes de qui débouchait inévitablement sur le même
que d’astronomie au cours de ce siècle la science sous une forme stimulante et résultat. Les moins instructifs d’entre
: Georges Lemaitre propose la théorie tactile : la « science interactive ». ces objets étaient des automates qui ne
du Big-bang pour expliquer l’origine de requéraient, pour seule participation, que
l’Univers, Edwin Hubble avance la théorie Néanmoins, dans la première section d’appuyer sur un bouton.
de l’expansion de l’Univers, Jocelyn Bell du livre [4] (p.  40 à 42), les auteurs se
découvre les pulsars (étoiles à neutrons), le questionnent sur ces musées de science. Deuxièmement, de nombreuses expositions
télescope spatial Hubble est lancé. Il y est dit que dès les années 1930 à ne transmettaient pas la structure de la
ème
1960, les tumultes sociaux et les débats pensée scientifique. Elles étaient centrées
Le XX siècle est celui des Guerres intenses suscitèrent des revendications sur les conclusions et faisaient abstraction
Mondiales et de la Guerre Froide. C’est visant à élargir la diffusion des ressources de la démarche scientifique, si bien que le
probablement aussi celui de l’efficacité culturelles, sociales et économiques. Les visiteur ne voyait pas les fausses pistes,
de la science, sans superflu ni symbole. musées étaient jusqu’alors considérés les désillusions, les échecs rencontrés. Ces
Toutefois, des efforts commencent à être comme étant peu accessibles au grand expositions proposaient donc au public une
faits pour communiquer et informer le public (ouvriers, paysans, femmes...). On vision erronée de la nature de l’entreprise
grand public de l’avancement de la science, accusait les musées scientifiques de ne scientifique, dans la mesure où elles
notamment à travers les musées. s’adresser qu’à une minorité d’instruits. donnaient à penser qu’il existe une relation
ème
Cependant, les centres scientifiques, univoque entre hypothèse et résultat.
La première moitié du XX siècle vit malgré leur succès incontestable, ont
en effet apparaître de nouveaux musées soulevé certaines critiques de la part Troisièmement, souvent, les liens
scientifiques destinés à briser les frontières du milieu de l’éducation et des centres complexes entre science et technologie
traditionnelles entre visiteurs privilégiés scientifiques eux-mêmes. n’étaient pas expliqués. Prenons par
et grand public, par exemple le Deutsches exemple le cas de la soufflerie. Grand
Museum de Munich (1925), le Palais de la Premièrement, bon nombre d’expositions nombre de centres scientifiques en
Découverte de Paris (1937) et le musée de communiquaient des principes et non des possédaient une. Tous les visiteurs
la Science et de la Technologie de Chicago processus. Ces expositions étaient des s’arrêtaient pour en observer le ballon de
42 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Vue de la
station Concordia
Source : [m]
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 43

plage rebondissant sous l’effet d’un jet pays peuvent se regrouper pour obtenir L’observatoire de Marseille bénéficie quant
d’air. Pourtant, très peu comprenaient des résultats supérieurs à ce qu’ils auraient à lui d’un ciel seulement médiocre. Il peut
les implications techniques du principe pu faire chacun indépendamment. difficilement prétendre pouvoir obtenir par
démontré par l’appareil. Certains musées, Systématiquement, l’objectif du maître l’observation des résultats compétitifs par
il est vrai, ont placé un modèle de 747 à d’ouvrage est de mettre en place un outil rapport aux observatoires largement mieux
côté du ballon de plage, mais combien de plus performant que ceux qui existent alors placés. Il s’oriente alors aujourd’hui vers
visiteurs saisirent le lien entre les deux ? afin d’avancer toujours plus loin dans la d’autres fonctions que la seule observation.
connaissance de l’univers. Il signe des ententes pour travailler avec
C’est ainsi que les concepteurs d’expositions d’autres laboratoires scientifiques et
négligeaient leurs responsabilités envers L’implantation se fait donc de préférence accueille du public. Si le ciel n’est pas
leur public, puisqu’ils construisaient des en altitude et au sein d’un désert, où les suffisamment bon pour des professionnels,
réponses correctes en empêchant le visiteur conditions d’observation seront le moins il peut l’être pour des amateurs attirés en
de formuler ses propres questions ou de
tenter de trouver lui-même ses réponses. possible entravées par des questions de premier lieu par l’usage des instruments
Ceci le privait de la chance de connaître climat ou de pollution lumineuse. Notons anciens mis à leur disposition, ou pour un
l’un des aspects les plus gratifiants de la que l’observatoire de Marseille (il se situe public non-initié, scolaire ou adulte, en
démarche scientifique : le plaisir de trouver alors sur le plateau Longchamp) est, selon attente d’un éveil à l’astronomie.
de nouvelles réponses aux questions ces critères, largement moins bien placé
posées. que ceux de Hawaii et Concordia ; il se La programmation des observatoires
trouve à quelques centaines de mètres présente deux éléments récurrents : une
La plupart des observatoires construits au d’altitude seulement et bien plus proche de zone d’observation, des bureaux pour
cours de cet époque (par exemple La Silla ou la ville. Le type d’usagers de ces différents traiter les données et un hébergement
Las Campanas au Chili, le Canada-France- observatoires ne semble pas indépendant pour les professionnels. Celle de Concordia
Hawaii-Telescope, la base Concordia de ces différences d’implantation. Hawaii est complétée sous la contrainte de la
en Antarctique...  ) ont été le fruit de la et Concordia profitent d’un ciel de très vie en autarcie pendant les mois d’hiver.
commande de scientifiques. L’observatoire grande qualité ; ils n’accueillent que des Elle compte donc aussi des zones de
n’est plus un moyen de montrer le pouvoir professionnels. Les visiteurs n’y sont pas stockage de matériel, des espaces de
d’un empire mais seulement un outil vraiment les bienvenus, de plus l’isolement loisir, et un centre de soins d’urgence. Une
d’accès à de nouvelles connaissances. des sites peut être particulièrement constante est également observée en ce
dissuasif, spécialement dans le cas de qui concerne le type de plan : les différents
De plus, comme c’est le cas pour Hawaii Concordia. bâtiments sont éparpillés sur la surface
et Concordia, des institutions de plusieurs de l’observatoire afin d’isoler autant que
44 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Photographie de
l’observatoire
La Silla (Chili)
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 45

possible la zone d’observation. La distance connaissances avec les professionnels du


qui sépare les différentes constructions va lieu.
de la centaine de mètres pour Marseille
à plusieurs dizaines de kilomètres pour
Hawaii. Par ailleurs, les matériaux utilisés
ème
La course à l’acquisition de nouvelles
pour construire les observatoires du XX données scientifiques est donc
siècle ne sont pas choisis en fonction de indubitablement prégnante mais
leur esthétique mais exclusivement de leur l’observatoire de Marseille est un premier
fonctionnalité. Le fait qu’ils puissent plaire acteur d’une tendance à l’ouverture
à l’œil n’est qu’un bonus non recherché. des portes de la connaissance aux non-
professionnels de l’astronomie pour une
Nous pouvons donc ème
avancer que les vulgarisation à l’usage du plus grand
observatoires du XX siècle sont conçus nombre.
pour être performants du point de vue
scientifique. Les employés sont placés
dans une situation de grand isolement
pour satisfaire le besoin de placer les
instruments sous un ciel de la meilleure
qualité possible. Lorsque l’observatoire
est placé dans un lieu qui ne lui permet
pas d’avoir le meilleur ciel possible, avec
les meilleurs instruments connus jusque
là, pour réaliser des observations inédites,
alors une nouvelle fonction lui est allouée :
l’accueil de personnes non professionnelles.
Associations d’astronomes amateurs et
«  simple  » grand public peuvent alors
profiter des conditions d’observation
peut-être meilleures que celles qu’ils
auraient chez eux, utiliser des instruments
anciens qui les fascinent ou échanger des
46 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Façade de la résidence
des astronomes du
Very Large Telescope
©Roland Halbe Fotograe
/ 2002 Auer+Weber
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 47

Période 3 : depuis 2000

L’an 2000. Un saut dans les mentalités, la fin de la découverte, au cours de l’expérience Ceci me parait représentatif de l’importance
d’un millénaire. Les sciences deviennent de OPERA menée par l’équipe de Dario que les média prennent par rapport à la
plus en plus précises. Autiero à l’Institut de Physique Nucléaire science. Les informations que reçoit le
de Lyon, de particules se déplaçant à une grand public sont celles que lui donnent
vitesse supérieure à celle de la lumière, les ème
média. L’importance d’Einstein, star du
D’après Pierre Binetruy, directeur du des neutrinos. Cette découverte remettrait XX siècle, est quant à elle à comparer avec
laboratoire d’AstroParticules et Cosmologie complètement en cause les théories de la les personnalités scientifiques du XIX
ème

au CNRS, les gens semblent garder une relativité restreinte et générale énoncées siècle : personne ne semble susceptible de
fascination pour l’infiniment grand comme par Einstein. Un grand battage médiatique se soumettre à la comparaison. Pourtant
pour l’infiniment petit, peut être parce a été fait autour de ce résultat alors que des découvertes scientifiques majeures
qu’il est impossible de se représenter ces d’autres travaux, récompensés par des ont bien été faites au cours du siècle.
dimensions. prix Nobel, sont restés dans le silence Pourquoi Einstein est-il le seul à sortir du
médiatique tout au long de la décennie. lot ? Première hypothèse ne laissant pas la
Cependant pour Thibault Damour, C’est par exemple le cas pour Jules place à beaucoup de discussion : le niveau
Hoffmann qui a obtenu le prix Nobel de d’Einstein se situe bien au-dessus des
professeur de physique théorique à médecine le 4 octobre 2011 pour ses travaux autres. Soit. Une autre hypothèse pourrait
l’Institut des Hautes Études Scientifiques, la sur l’immunité. Il explique, lors d’une être intéressante : aujourd’hui la science
véritable connaissance de la science par le entrevue avec la revue de vulgarisation devient de plus en plus une affaire de travail
peuple est en train de devenir superficielle. scientifique « Science et Avenir » que ses d’équipe. Si aucun nom n’est connu comme
Il affirme en effet, au cours de l’émission travaux ont ouvert de nouvelles voies pour celui d’Einstein c’est qu’il a travaillé seul
scientifique la tête au carré diffusée le 27 le développement de la prévention et de alors que la science aujourd’hui s’effectue
septembre 2011 par France Inter : la thérapie contre les infections, le cancer quasiment toujours à plusieurs, ce qui
et les maladies inflammatoires. Peu de explique que le nom de chacun n’ait pas
«D’un côté la société ne permet plus au mentions ont été faites de sa découverte... tendance à être spécialement retenu.
citoyen de savoir à l’école ce qu’est la science la position de vedette ayant été donnée aux
sur laquelle est fondée un grande partie de résultats de l’expérience sur la vitesse des L’expérience OPERA citée plus haut semble
notre science et de notre technologie et en neutrinos... dont on a finalement appris un bon exemple de ce phénomène : lorsque
même temps les média nous excitent autour qu’ils n’étaient pas corrects (voir l’article l’équipe de Dario Autiero a constaté qu’elle
d’icônes comme Einstein. Il y a quelque chose en ligne du journal Le Monde du 8 juin 2012
[h]). avait trouvé des particules se déplaçant
de pas très sain et d’exagéré dans le battage plus vite que la lumière, elle s’est empressée
médiatique autour d’Einstein [...] la science de publier son résultat et de donner une
n’a pas pénétré les esprits, même si l’on aime
en parler de temps en temps.» conférence, ceci pour décrire la procédure
Cette émission était réalisée à l’occasion qui avait été suivie pour l’expérience. Ceci
48 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Façade de la résidence
des astronomes du
Very Large Telescope
©Roland Halbe Fotograe
/ 2002 Auer+Weber
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 49

non pas dans le but de créer l’événement d’actualité en présence d’un spécialiste du centaines de mètres. Cet éloignement est
médiatique mais dans celui de partager domaine, nous avons aussi X :enius, sur la poussé à l’extrême pour les observatoires
toutes les données avec les chercheurs chaîne télévisée arte ; cette liste n’étant professionnels.
du monde entier, chercheurs qui seraient bien sûr pas exhaustive.
peut-être capables de trouver une erreur ème
Les données recueillies au VLT (Very Large
ayant pu entraîner ce résultat pour l’instant Le XXI est le témoin d’une grande mise Telescope, sur le mont Paranal, au Chili)
impensable. à distance entre la pratique de la science sont ainsi traitées à des dizaines de milliers
par les professionnels et son approche de kilomètres de là, dans les bureaux des
Il est indéniable malgré tout que des par le grand public. Il en découle un observatoires qui les ont commandées...
efforts sont faits pour la sensibilisation du véritable clivage entre les observatoires par exemple à Château-Gombert à
grand public à la question de la démarche amateurs et professionnels. Quand les Marseille.
scientifique. Georges Charpak, par zones d’observation des professionnels
exemple, prix Nobel de Physique 1992 a doivent permettre d’obtenir des conditions Les observatoires professionnels peuvent
lancé en 1996 un important mouvement d’observation meilleures que tout ce qui a continuer la tendance commencée
de rénovation de l’enseignement des été vu auparavant atteindre des résultats auparavant à ne recevoir que très
sciences à l’école primaire, LA Main Á la inespérés, les amateurs se contentent de ponctuellement des visiteurs, puisque
Pâte, qui touche aujourd’hui près d’une très bonnes conditions qui leur permettent ceux-ci sont accueillis par les observatoires
école sur trois en France et essaime dans de passer un moment d’observation amateurs. Notons que ces amateurs qui
le monde entier. (Le site officiel de cette agréable et de déclencher l’émerveillement gèrent leurs observatoires n’ont rien de
démarche : [g]). Les média ne sont pas du grand public auquel ils ont soif de novices, et qu’ils sont souvent les visiteurs
en reste et des émissions télévisées et transmettre leurs que l’on retrouve dans les observatoires
radiophoniques traitent également de la connaissances. professionnels.
question de la science, il serait seulement
à regretter qu’une publicité assez restreinte Il en découle également des différences Des différences de programmation
leur est faite. Citons par exemple Les petits concernant les implantations des découlent naturellement de ces modes
bateaux sur France Inter, dans lesquelles observatoires. L’observatoire SIRENE, par d’organisation. Les observatoires amateurs
des scientifiques de renom sont invités exemple, est implanté de façon relativement proposent, outre la nécessaire zone
pour répondre à des questions d’enfants, similaire aux observatoires professionnels d’observation, une zone d’accueil du
La tête au carré sur la même station ou Les du siècle précédent : dissémination des public confondue ou non avec une zone
années lumière sur radio Canada, qui chaque bâtiments avec éloignement des zones de vie qui permet de prendre les repas, se
semaine traitent d’un sujet scientifique de vie et d’observations de quelques détendre ou travailler. Les observatoires
50 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Intérieur de la résidence
des astronomes du
Very Large Telescope
©Roland Halbe Fotograe
/ 2002 Auer+Weber
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 51

professionnels auraient plutôt tendance


à avoir une programmation scindée. Le
site «collection des données» comprend la
zone d’observation et une zone de vie avec
bureaux, hébergement et espaces de loisir,
et le site «  traitement des données  » se
contente de bureaux.

Les matériaux revêtent quant à eux une


importance variable. Quand ils importent
peu au niveau des bureaux, ils peuvent
ailleurs être porteurs d’un message. Le
béton de la résidence du mont Paranal
a ainsi été teinté à l’oxyde de fer pour lui
permettre de se confondre avec le sol  ;
l’objectif étant de créer un objet discret
respectant le paysage.

Nous pouvons donc conclure que si les


observatoires professionnels continuent
de mettre toutes les chances de leur côté
pour continuer de faire avancer la science,
les observatoires amateurs permettent
à leurs membres de considérer cette
science non comme un sacerdoce mais
comme un plaisir dont ils cherchent à
faire profiter le plus grand nombre.
52 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Astrolabe. Lunette de Galilée Télescope à l’observatoire


Source : [o] Source : [o] Las Campanas (Chili)
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 53

Synthèse des trois périodes

L’architecture de tout observatoire est des données-hébergement afin d’impacter bâtiments sont de plus en plus éloignés
définie en fonction des besoins d’une le moins possible sur la qualité des les uns des autres pour permettre des
science, elle même devant répondre à la observations. Lorsque les données observations de qualité toujours plus
mission qui lui a été dévolue par une entité obtenues deviennent insuffisantes, de grande. Le caractère esthétique n’est
donnée. C’est donc le changement de ladite nouveaux observatoires sont construits pas une préoccupation, les formes sont
pour combler le manque. Ceci a été
entité au cours des siècle qui a engendré par exemple le cas de l’observatoire de simples (conformément à l’expression
la métamorphose de l’architecture des Marseille qui combla les lacunes de celui fonctionnaliste form follows function) et
observatoires. de Paris. Une attention toute particulière les matériaux performants. Il est probable
est donc portée à la stabilité des bâtiments que l’astronome perde de son confort dans
La science, outil du pouvoir : abritant les instruments et des efforts sont cette mutation, mais il l’accepte et s’en
ème
faits pour implanter ceux-ci à distance des accommode, en tant que fidèle serviteur de
Au XIX siècle, la science est au service des villes. Cette distance reste toutefois limitée la science.
empires et des états. Elle doit contribuer à pour des questions de sécurité militaire et
les protéger et les renforcer. L’architecture de visibilité politique. Une partie de la science prêtée aux
des observatoires est donc grandiose amateurs :
; sa monumentalité sert à démontrer La science rendue aux scientifiques :
la puissance de l’état ou de l’empire. Á ème
l’échelle du plan tout d’abord (comme celui ème Si le XXI siècle voit apparaître la prise
Avec le XX siècle commence une course
de l’observatoire de Poulkovo, symétrique de conscience de la problématique du
effrénée à la science, qui semble faire
et rigoureux), à l’échelle du bâtiment développement durable, il est aussi le
perdre son importance au questionnement
également où la symbolique doit contribuer témoin d’une nouvelle métamorphose de
à impressionner l’usager. Portes de plus de architectural lors de la conception des
la pratique de l’astronomie. Ce n’est en
trois mètres de haut, poignée à hauteur observatoires. Il n’est plus question de
effet plus l’astronome professionnel qui
d’épaule et magistralité d’un style néo- propagande, l’unique objectif est de faire
lève les yeux vers le ciel, mais l’amateur.
renaissance annoncent ainsi le contexte à progresser la connaissance de l’Univers.
Le professionnel devient souvent
Strasbourg. La performance n’est pas en Dans la mesure où l’observatoire n’est
reste cependant. Si la symbolique portée astrophysicien et étudie de plus en plus les
plus une manifestation du pouvoir, il ne
par un observatoire joue un rôle non données qui lui sont transmises directement
risque plus d’être attaqué en tant que
négligeable dans la propagande des états par son ordinateur. Á deux catégories
tel. Les astronomes peuvent donc sans
et empires, elle ne suffit pas à servir la d’usagers correspondent alors deux
crainte installer leurs structures en plein
science dont ils ont besoin. Une séparation types d’architectures. Les observatoires
existe donc entre les bâtiments abritant désert pour profiter au mieux de conditions
professionnels suivent la même progression
les trois fonctions observation-traitement atmosphériques de grande qualité. Les
que les scientifiques  : ils se spécialisent
54 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Période 1 Période 2 Période 3

Schémas d’implantation des


observatoire au cours des trois périodes
Évolution de la conception des observatoires dans le temps 55

de plus en plus. L’un devient uniquement L’architecture des observatoires a donc


dédié à la collection des données, quand varié au cours des siècles pour s’adapter à
un autre se consacre au traitement ce des besoins évolutifs. D’abord magistrale
ces informations. Il est évident que la pour démontrer et renforcer un pouvoir,
communication est primordiale entre ces elle est devenue fonctionnelle pour
servir la science au mieux. Elle semble en
deux entités, mais elle ne nécessite pas train de redevenir élément confortable
de proximité géographique. Nous voyons et esthétique, au service de la science,
donc les zones d’observation s’évader respectant l’environnement dans lequel
de plus en plus dans les déserts quand elle s’implante.
les bureaux se rapprochent des villes
et spécialement des universités, avec
lesquelles un rapprochement est souvent
profitable. Le confort de l’usage des espaces
d’observation est davantage pris en compte
que pour la période précédente, avec
l’utilisation de matériaux limitant l’impact
écologique de la nouvelle construction.
Celle-ci tente de se fondre dans le désert,
de se faire invisible. Les observatoires
amateurs sont simples. Leur architecture
ne tend pas à faire passer un message si
ce n’est celui du confort et du respect de
l’environnement. L’élément primordial en
est l’espace d’observation, un lieu de vie et
de bureaux peuvent éventuellement lui être
ajoutés.
L’observation astronomique
Qui sont les astronomes aujourd’hui ?

Page de gauche :
circumpolaire au dessus
d’une coupole à SIRENE.
Source : [i]
58 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Une salle de travail


de l’observatoire
Las Campanas (Chili)
Qui sont les astronomes aujourd’hui ? 59

L’astronomie est une science qui vise à collaboration avec des industriels. de l’Enseignement Supérieur et de la
la compréhension l’Univers. Elle étudie Recherche)
le Soleil et ses planètes, les étoiles et les Ces résultats d’observation nouveaux
planètes autour d’elles — les exoplanètes aident les chercheurs à améliorer leurs - maître de conférences dans les universités
—, les nébuleuses de matière interstellaire, modèles, aidés par l’accroissement de la (Ministère de l’Enseignement Supérieur et
les galaxies et enfin l’origine et l’évolution puissance de calcul des ordinateurs, mais de la Recherche).
de l’Univers. aussi à imaginer des théories nouvelles
pour mieux interpréter les observations. Un chercheur travaille souvent en équipe,
L’astronomie se scinde en trois branches  : que ce soit dans son laboratoire ou au
l’astrométrie étudie la position et le L’astronomie n’est pas uniquement sein de collaborations nationales ou
mouvement des astres, la mécanique accessible aux seuls chercheurs. Il existe de internationales.
céleste traite des lois régissant le nombreux « métiers de l’astronomie » avec
mouvement des astres et l’astrophysique des niveaux de qualification et d’études Au quotidien, un chercheur ne fait pas
s’appuie sur les observations et les variés, et qui permettent d’assouvir la que produire de nouveaux résultats
principes de la physique pour comprendre même passion de façon différente et scientifiques  : il enseigne, encadre des
la constitution, le fonctionnement et complémentaire. étudiants, présente ses résultats dans
l’évolution des astres observés. des congrès internationaux, donne des
Chercheurs et enseignant-chercheurs : conférences pour le grand public, conçoit
L’astronomie fait ainsi appel à de de nouveaux instruments, recherche des
nombreuses disciplines, comme les Pour devenir chercheur, il faut avoir financements pour ses projets... En fait, les
mathématiques, la physique, la chimie et effectué une thèse de doctorat dans un astronomes passent de moins en moins de
l’informatique, voire la biologie pour ce qui laboratoire de recherche sous la direction temps au télescope : les observations sont
est de la vie extraterrestre. d’un chercheur. Celle-ci est souvent suivie souvent faites sur place par des équipes
d’un séjour postdoctoral de 2 à 3 ans à spécialisées, puis envoyées au chercheur
Pour faire de grandes découvertes l’étranger. Ensuite, en postulant à des par Internet, ou encore centralisées dans
en astronomie, il faut des moyens concours nationaux de la fonction publique, des bases de données.
d’observation à la pointe du progrès : ce les candidats ont accès à trois types de
sont les grands observatoires au sol ou les postes : La direction d’une équipe de recherche ou
missions spatiales. d’un laboratoire fait partie de la carrière
- chargé de recherche au CNRS (Centre normale d’un chercheur. Il est également
Ces observatoires sont équipés d’une National de la Recherche Scientifique) habituel de prendre part à des tâches
instrumentation très performante, souvent d’animation scientifique de la communauté
conçue par les chercheurs eux-mêmes, et - astronome adjoint du corps des en siégeant dans des conseils ou des comités
réalisée par des équipes internationales en astronomes et physiciens (Ministère d’experts nationaux ou internationaux.
60 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Oculaires.
Source : [j]
Qui sont les astronomes aujourd’hui ? 61

Ingénieurs techniciens : aussi l’industrie (EADS, ALCATEL, astronomique comme un moyen mais
ASTRIUM...) et divers organismes de plutôt comme une fin.
Sans instrumentation très performante, recherche (ONERA, CEA). Une fois achevés
il n’y a pas de progrès en astronomie. Les et placés au foyer d’un télescope, assurer le Financée par la recherche scientifique,
ingénieurs et les techniciens jouent donc fonctionnement de ces instruments sera la l’astronomie professionnelle bénéficie
un rôle très important dans la recherche en tâche d’un opérateur. Les ingénieurs sont de moyens d’observation sans commune
astronomie ; leur nombre excède d’ailleurs aussi souvent chargés de développer des mesure avec ceux dont peut disposer
celui des chercheurs. Toutes sortes de technologies nouvelles qui seront utilisées l’astronome amateur. En raison, d’une
carrières sont possibles, avec des niveaux plus tard sur de nouveaux instruments. part, du coût des instruments et, d’autre
de qualification très variés. Enfin, le développement des réseaux part, d’avancées technologiques parfois
informatiques et des bases de données indisponibles pour le grand public.
Les métiers sont généralement de très ont conduit à l’apparition de nouveaux
haute technicité. Les activités vont de la métiers dans les laboratoires : webmaster, Il est difficile de dater précisément les
thermique, l’électronique, la mécanique, gestionnaire de réseaux, gestionnaire de débuts de l’astronomie amateur telle qu’on
l’optique, à l’informatique et au calcul bases de données… la connaît aujourd’hui. On peut néanmoins
scientifique, sans oublier la gestion de projet citer quelques moments déterminants :
au plus haut niveau. Ingénieurs comme Les astronomes amateurs :
techniciens travaillent en équipe, en étroite En 1880, Camille Flammarion édite
collaboration avec les chercheurs, autour L’astronomie amateur est une activité de un ouvrage majeur de vulgarisation  :
d’un projet bien défini sur une durée fixée loisirs qui consiste en l’observation d’objets Astronomie populaire .
(typiquement de 2 à 5 ans). Au quotidien, du ciel diurne et nocturne situés au-delà
les techniciens assistent les ingénieurs, du globe terrestre. Comme la plupart des Durant le premier tiers du XXe siècle,
dans l’ensemble des phases de réalisation activités de loisir, elle peut se pratiquer les procédés de fabrication optique sont
d’un projet (prototypage, réalisation, seul, en groupe non organisé ou en groupe industrialisés et les premiers planétariums
tests…). Les ingénieurs en collaboration organisé (club, société). Elle peut se apparaissent.
avec les chercheurs conçoivent, définissent différencier de l’astronomie professionnelle
et réalisent des instruments qui seront par deux principaux aspects : Au début des années 1970 : sont mis sur
utilisés en laboratoire, ou installés dans les le marché les premiers télescopes de type
observatoires ou sur les missions spatiales. Contrairement à l’astronome professionnel Schmidt-Cassegrain fabriqués en série et
La collaboration internationale est la règle, dont l’objectif premier est de produire un des télescopes d’amateurs de type Dobson
avec par exemple l’ESO (Observatoire résultat scientifique, plus précisément font leur apparition aux États-Unis, ces
Européen de l’hémisphère austral), l’agence d’approfondir nos connaissances en deux types d’instruments offrant une
spatiale française (CNES) ou européenne astrophysique, l’astronome amateur, quant luminosité généreuse pour des tarifs alors
(ESA), voire américaine (NASA), impliquant à lui, considère rarement l’observation sans concurrence.
62 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Transit de Vénus
devant le Soleil.
Source : Cyprien
Pouzenc [j]
Qui sont les astronomes aujourd’hui ? 63

Dans les années 1990 : apparition des À mi-chemin entre l’observation visuelle n’attendent en retour aucune rétribution —
premiers instruments utilisables produits en pure et dure d’une part et l’imagerie d’autre sinon peut-être la notoriété. Les chasseurs
grande série et à bas prix (souvent d’origine part, il existe une technique ancestrale d’astéroïdes, de comètes ou de supernovæ
chinoise) marquent un grand progrès mais qui a su conserver un certain nombre se reconnaissent dans cet état d’esprit.
dans la démocratisation de l’astronomie d’adeptes. En effet, le dessin astronomique On y retrouve aussi des amateurs ayant
amateur. La pratique observationnelle présente le meilleur des deux mondes : la le goût de la statistique scientifique, avec
de l’astronomie amateur regroupe de simplicité du premier et la touche artistique notamment la mesure des variations
nombreuses techniques. La majeure (ou utilitaire) du second. Cette technique d’éclat des étoiles variables, de position
partie des astronomes amateurs pratique permet en outre à l’amateur de développer des composantes d’étoiles multiples, de
l’observation visuelle et/ou l’imagerie. son sens de l’observation puisqu’il doit phémus, etc.
retranscrire sur le papier tous les détails
L’observation visuelle peut se faire à constatés à l’oculaire. Celui qui ne dessine Assez souvent d’ailleurs, les professionnels
l’oeil nu, aux jumelles, à la lunette ou au pas aura plus tendance à survoler les objets font appel aux amateurs lorsque les
télescope. Utilisé seul, un instrument qu’il observe. moyens techniques, le budget alloué
permet d’observer les objets du ciel profond ou tout simplement le temps consacré
(galaxies, nébuleuses, amas), les étoiles, les La spectroscopie et la radioastronomie aux recherches ne leur permettent pas
planètes et la lune. Dès lors qu’il est équipé sont également souvent pratiquées dans le d’effectuer les programmes d’observation
d’un filtre, il rend également possible cadre amateurs. comme ils le souhaiteraient.
l’observation du soleil.
Nombreux sont par ailleurs les amateurs L’astronome semi-professionnel peut alors
L’autre pratique extrêmement courante prêts à parcourir des centaines de avoir en la matière une culture scientifique
de l’astronomie, chez l’amateur, revient à kilomètres pour trouver les conditions qui proche de celle des professionnels.
produire des images du ciel. Elle peut se leur permettront par exemple d’observer
pratiquer à des degrés très divers, pour des quelques amas de galaxies distants de L’histoire récente de l’astronomie compte
budgets pouvant varier d’un facteur cent plus d’une centaine de millions d’années- ainsi quelques astronomes amateurs
suivant le domaine d’observation visé et les lumière, même si les galaxies de l’amas célèbres comme par exemple John Dobson,
résultats attendus. n’apparaissent que sous la forme de petites qui a inventé un concept de télescope
taches floues. manuel de conception rudimentaire mais
L’exercice consiste à combiner un objectif rendant la construction de télescope
(de télescope ou de lunette en général) et D’autres encore, qualifiés de semi- possible pour tous, Pierre Bourge qui a
un capteur (caméra CCD, webcam, appareil professionnels, n’effectuent leurs inventé un concept de télescope capable
photographique numérique...). observations que dans la perspective d’une d’assurer un suivi équatorial fiable à peu de
découverte ou d’une mesure susceptible frais, Yuji Hyakutake, qui a découvert l’une
d’intéresser la science même s’ils des comètes les plus spectaculaires du XXe
64 L’OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Télescope Dobson
Source : [i]
Qui sont les astronomes aujourd’hui ? 65

siècle, Alan Hale et Thomas Bopp, qui ont


découvert la comète qui porte leur nom,
l’une également des plus spectaculaires du
XXe siècle.
Projet
Enjeux de l’intervention

Page de gauche :
arc en ciel double à
l’observatoire SIRENE.
Source : [i]
68 PROJET

photographies du site de projet


Enjeux de l’intervention 69

site dévoué à l’astronomie, tant dans sa


Les raisons qui ont poussé les astronomes de travail pour les chercheurs et de salles dimension scientifique que poétique, ne
amateurs à venir s’installer sur le à usage pédagogiques ainsi que des lieux serait-il pas un geste de très mauvais goût
plateau d’Albion sont également celles de détente communs permettrait de ou une grave provocation ?
qui rendraient ce site attractif pour des favoriser un échange entre les différentes
professionnels. L’observatoire SIRENE catégories d’usagers accueillis sur le site. De fait, l’activité prévue sur le site existe
s’implante en effet sur un site à la fois S’il est inutile d’expliquer encore que les déjà en partie. Comme expliqué dans la
aisément accessible et présentant un ciel astronomes amateurs sont demandeurs première partie de ce document, le passage
d’une très grande qualité ; deux conditions de lieux pour partager leur passion, il est des militaires a même servi de fondation à
rarement réunies en France. intéressant de se rendre compte que c’est l’activité nouvelle des astronomes.
aussi le cas des professionnels. En effet, on
Mon intervention consiste en le devient rarement astronome par hasard  ; La solution serait-elle alors de profiter de
développement de cet observatoire c’est presque toujours la conséquence la voirie et de la dalle, puisque ce sont elles
amateur en un pôle universitaire et d’une passion pour les sciences en général qui ont l’utilité la plus concrète, et d’ignorer
touristique. Sa proximité avec l’université et astronomie en particulier. Ainsi, l’un des le bâtiment de surface ? Voire même de le
d’Avignon et le L.S.B.B. (Laboratoire loisirs des astronomes professionnels qui raser, ses qualités esthétiques étant tout à
Souterrain à Bas Bruit, reconversion du travaillent sur écran en journée est souvent fait contestables.
PCT2) permet un contact aisé avec le l’observation nocturne. Je voudrais donc
domaine de la recherche. Par ailleurs, privilégier une communication de qualité Néanmoins, des visiteurs viennent
de nombreux touristes visitent déjà entre les usagers de différents niveaux régulièrement à l’observatoire dans le seul
régulièrement à l’observatoire, accueillis d’initiation grâce à la création d’espaces que but de voir les infrastructures militaires.
par des amateurs qui viennent y séjourner tous utiliseraient (même si la mise en place Des passionnés, dont l’auteur de l’excellent
pour des durées allant de la fin de semaine de lieux de travail uniquement réservés aux site internet [a] et plusieurs membres de
à la quinzaine de jours. chercheurs reste une nécessité). l’association SIRENE, se sont documentés
avec rigueur et constance pour connaître
L’objectif de ce projet est dans un premier Une intervention sur un tel site impose de l’histoire des zones de lancement du plateau
temps d’offrir des espaces de vie aux se poser la question du devoir de mémoire. d’Albion. Des musées de la guerre existent
astronomes se rendant sur le site. Il n’y a en Quelle posture adopter face à son passé ? dans tous les pays. Les deux Guerres
effet pour l’instant pas de confort véritable. Mondiales et la Guerre Froide font partie du
Les usagers réguliers qui veulent passer la Nous parlons ici de la guerre froide, de la programme scolaire en Histoire. L’objectif
nuit sur le site se trouvent en effet contraints dissuasion, de l’usage de la peur. Peur de est clair : tirer les leçons de l’Histoire pour
de faire du camping dans le bâtiment de la bombe atomique, souvenir d’Hiroshima apprendre à ne pas la reproduire.
surface laissé par les militaires ; espace qu’il et de Nagazaki, de milliers de morts
faut réaménager en journée pour l’accueil immédiatement ou postérieurement Par ailleurs, les domaines de l’astronomie et
des visiteurs. L’ajout par ailleurs d’espaces suite aux irradiations. Y développer un de la guerre sont plus intimement liés que
70 PROJET

La Station Spatiale
Internationale (ISS).
Source : [p]
Enjeux de l’intervention 71

l’on pourrait s’y attendre. Les astronomes, bien souvent tendance à associer les fusées
amateurs ou professionnels, se limitent et les missiles, les satellites militaires
en effet rarement à l’observation des et ceux servant pour l’astronomie  ; par
astres. L’observation entraîne rapidement exemple le télescope Hubble.
le questionnement et la recherche
d’explications par le biais de différentes Alors, quelle meilleure opportunité que de
sciences : astrophysique, radioastronomie, profiter de la présence de passionnés sur
astrobiologie, optique, balistique, un site comportant des infrastructure en
aérospatiale... excellent état pour leur faire entretenir la
mémoire de ce site ? L’objectif ne serait en
Plusieurs de ces questionnement sont rien d’entretenir une fascination malsaine
en fait communs aux astronomes et aux pour les armes de destruction massive mais
militaires, et un échange de techniques n’est d’informer, instruire et toucher un public le
pas rare (une fois levée la confidentialité des plus large possible.
informations...). Un exemple est l’optique
adaptative  : conçue pour corriger des Par conséquent, il ne me semble pas
turbulences de l’atmosphère, elle a d’abord opportun de raser le bâtiment de surface.
été développée pour les satellites qui Je trouve même nécessaire de le conserver
regardaient la Terre, avant d’être adaptée en l’état. Il est le témoin d’une histoire, dont
aux télescopes qui regardent les étoiles. les français ne sont pas forcément fiers, et
Ou bien les sursauts gamma (phénomènes néanmoins bien réelle.
astronomiques), qui ont été découverts par
hasard par des satellites espions américains Je pense par ailleurs, qu’il faut non-
conçus pour détecter des explosions seulement le garder mais également le
nucléaires russes. mettre en valeur. Mis en perspective avec
la dalle, seule accessible aujourd’hui sur
Les exemples sont légion et ne nécessitent le plateau d’Albion, il doit devenir un outil
pas d’être tous explicités ici pour pédagogique à part entière.
faire entrevoir au lecteur l’intérêt des
astronomes pour les travaux de l’armée. Un équilibre sera finalement à trouver en
gardant à l’esprit que le projet architectural
Le grand public n’est pas non plus exempt proposé ici est bien en premier lieu un outil
du rapprochement entre ces deux de recherche, de loisir et de pédagogie
domaines. La fantasmatique populaire a scientifiques et non un musée de la guerre.
Projet
Programme

Page de gauche :
orage sur
l’observatoire SIRENE
Source : [j]
74 PROJET

Initiation
Source : [i]
Programme 75

Les usagers du projet

Les astronomes professionnels à SIRENE Un espace de détente sera prévu, pour Leur hébergement se réduisant à moins
(SIlo REhabilité pour Nuits Etoilées) seront permettre aux professionnels de s’isoler d’une semaine, il peut se permettre
des chercheurs ainsi que des techniciens. des visiteurs qu’ils peuvent ne pas avoir d’être plus rudimentaire que celui des
envie de voir en permanence malgré leur professionnels.
Les chercheurs utiliseront parfois volonté de transmettre leur savoir.
les télescope mais pratiqueront Ils peuvent partager un espace de détente
essentiellement leur activité de recherche Chacun d’eux est susceptible de se rendre avec les professionnels, ce qui favoriserait
dans un bureau, pour le traitement des à l’observatoire avec son propre véhicule et une mise en contact et un échange de
données acquises par les instruments. Ils doit disposer d’un espace de stationnement connaissances.
seront au nombre de cinq. à proximité de son lieu de travail ou
d’hébergement. La réalité ne permettant pas de cloisonner
Les techniciens s’occuperont quant à eux les activités des différents usagers (ce qui
de la maintenance des instruments, de leur Les astronomes amateurs viennent à n’est d’ailleurs pas souhaitable dans le cadre
manipulation à leur entretien. Ils seront au l’observatoire aussi bien pour leur loisir de ce projet ! ) celles-ci sont perméables.
nombre de deux pour pouvoir présenter des personnel que pour la transmission de leurs Un professionnel est considéré comme
compétences complémentaires. connaissances. amateur aussitôt qu’il exerce son activité
non plus dans le but de produire des
Les professionnels seront régulièrement Ils peuvent venir individuellement, résultats mais dans un objectif de loisir. Un
en contact avec les visiteurs pour une par exemple pour un week-end, en visiteur qui passe suffisamment longtemps
présentation vivante de leur travail. commençant la soirée avec une animation sur le site pour commencer à y avoir des
pour le grand public puis en terminant la habitudes peut également devenir un
Si les techniciens sont liés aux instruments nuit par des observations personnelles. Ils amateur. Les qualifications de visiteur,
qu’ils connaissent bien et doivent donc sont généralement dans ce cas au nombre amateur ou professionnel ne sont donc pas
rester à long terme sur le site, les chercheurs de un à quatre. liées aux personnes mais à l’activité qu’elles
peuvent venir de façon plus ponctuelle, par exercent à un moment donné.
exemple pour quelques semaines, le temps Ils peuvent également venir en petit groupe,
de l’étude d’un sujet ciblé. par exemple dans le cas d’un club qui vient En temps normal, les visiteurs viennent
faire un séminaire de quelques jours sur à l’observatoire en journée pour visiter
La proposition en hébergement devra donc un thème donné. Ces groupes seraient le site en tant qu’ancien silo à missile ou
être diversifiée et adaptée au temps passé à d’environ une dizaine de personnes. pour des observations diurnes (du soleil
l’observatoire par chaque usager. L’observatoire pourrait accueillir deux notamment). Ils sont actuellement peu
groupes en même temps à condition qu’ils nombreux dans ce cas, au maximum cinq
puissent se partager les instruments au par jour. L’association qui gère le site
cours de la nuit. organise également régulièrement des
76 PROJET

Proposition de programme
Programme 77

animations qui attirent quelques centaines étoiles au mois d’août. Il est donc important
de personnes sur un week-end, comme par de mettre en place des équipements qui
exemple le festival de fusées à eau. L’activité pourraient se déployer pour s’adapter à
diurne quotidienne sera renforcée par la ce public, sans que cette mise en place ne
mise en place d’un espace d’exposition demande trop d’énergie dans la mesure où
et d’expérimentation pour la pédagogie elle serait utile moins de 10 nuits par an.
scientifique ouverte aux visiteurs ponctuels
aussi bien qu’aux scolaires. Il est également envisageable d’ouvrir
les locaux à des usagers n’ayant aucune
Les visiteurs réguliers sont néanmoins intention de pratiquer l’astronomie, mais
surtout accueillis la nuit. Ils arrivent en qui voudraient profiter de la localisation
début de soirée pour observer le coucher du isolée du lieu. Ce seraient par exemple
soleil et l’apparition des premières planètes des associations de secouristes. Ceux-ci
ou étoiles et repartent vers minuit, après ont en effet parfois besoin de s’isoler dans
avoir été guidés par les amateurs dans leurs la nature pour des formations par des
observations directe et aux instruments. Je exercices nécessitant des mises en scènes
propose de mettre à leur disposition, outre d’accidents tout en ayant accès à des salles
les salles d’exposition et d’expérimentation, de travail pour leurs cours.
un espace de restauration qui leur
permettrait d’arriver un peu plus tôt dans
l’après-midi. Ils pourraient également
avoir accès à une bibliothèque, qui serait
également utilisée régulièrement par les
professionnels et les amateurs.

Il est à noter que les visites nocturnes


régulières ne sont pas spécialement
saisonnières. Bien que plus méconnu
car coïncidant avec des températures
plus rudes, le ciel d’hiver est au moins
aussi intéressant que celui d’été. En
revanche, quelques événement attirent
ponctuellement jusqu’à 600 visiteurs sur
un week-end, par exemple les nuits des
78 PROJET

Diagramme des usages sur une journée


Programme 79

Les usages du projet L’espace de rencontre : est accessible en autonomie. Elle propose
une vue généreuse sur le paysage et peut
L’accueil : Centre de desserte du projet, c’est le point de se déployer sur un espace extérieur. Notons
contact entre les habitués (professionnels qu’elle est également utilisée par les
A la fois premier et dernier contact de et amateurs) et les visiteurs. C’est un amateur et les professionnels.
l’usager avec l’observatoire, il sert de espace de détente au sein duquel une
point d’entrée non seulement au bâtiment petite restauration est possible. Il disposera L’hébergement :
mais aussi à l’ensemble du dispositif d’une cuisine réservée aux habitués et
implanté sur le site. Pour le visiteur, il est de quelques éléments de réchauffage Divers niveaux de confort seront prévus.
le point de départ du processus initiatique accessible aux visiteurs. Il pourra aisément Les chercheurs et techniciens disposeront
qui doit aboutir à l’observation grâce être transformé en configuration face-à- d’une chambre avec salle de bain
aux instruments. Pour l’amateur et le face, pour mettre en place une conférence individuelle. Elles ne devront pas donner
professionnel c’est un espace qui, bien que ou un spectacle théâtralisé. Les conférences d’accès direct aux bureaux pour forcer
pouvant être traversé rapidement, marque sont l’occasion pour les habitués ou invités les chercheurs et les techniciens à passer
le passage de la nature au lieu d’acquisition de présenter leurs travaux ou un événement par l’extérieur au moins une fois dans la
de connaissance. en lien avec les éphémérides (pluie d’étoiles journée et ainsi éviter la sensation de vivre
filantes, conjonction, éclipse, mouvement directement sur leur lieu de travail. Des
L’espace d’exposition : rétrograde de mars...). On peut supposer chambres à deux ou quatre lits disposeront
que de telles conférences ont lieu sur une également chacune d’une salle de bain,
Deuxième espace auquel accède le visiteur, il base bimensuelle. Les spectacles sont plus pour les amateurs venant ponctuellement,
propose une acquisition des connaissances rares, prévus pour les soirées-événements ou pour les accompagnateurs de scolaires
estivales (Nuits des Étoiles notamment). à héberger le temps d’une ou deux nuit.
nécessaires à la compréhension des
expériences qu’il vivra à la sortie du Des dortoirs de dix lits seront proposés
Les espaces de pédagogie active : pour héberger des amateurs, des classes
bâtiment. Sont considérés comme ou des groupes en séminaire. Un lieu de
expositions permanentes les phénomènes Ce sont les lieux où le visiteur agit lui détente proposera des espaces de cuisine,
mis en place grâce à l’architecture du même pour l’acquisition du savoir. L’accès de repas et de repos pour une quinzaine de
bâtiment tels un pendule de Foucault ou aux ateliers didactiques se fait grâce à un personnes.
une projection de l’analemne solaire (voir astronome amateur qui sert de médiateur.
annexe). Ce dernier espace permettra l’accueil de Les lieux de la Recherche :
scolaires. Dimensionné pour recevoir une
classe en demi-groupe, l’autre moitié de la Cinq bureaux nominatifs devront pouvoir
classe étant en visite diurne à l’extérieur ou être utilisés à n’importe quelle heure par
dans la salle d’exposition. La bibliothèque
80 PROJET

Appropriation des
espaces extérieurs
Source : [i]
Programme 81

les chercheurs et les techniciens présents à


long terme sur le site. Une salle de travail
sera mise à disposition d’éventuels groupes
venant en séminaires ou des amateurs en
manifestant le besoin. La bibliothèque sera
facilement accessible depuis les bureaux.
L’atelier servira à réparer des pièces ainsi
qu’à réaliser des prototypes. Mise à part la
bibliothèque, ces lieux sont principalement
destinés aux professionnels mais
régulièrement partagés avec les amateurs.

Les espaces extérieurs :

La base de lancement de fusées à eau est un


espace dégagé avec un accès à une source
d’eau. La base d’observation diurne doit
présenter une surface stable horizontale
pour permettre l’installation d’instruments
pour l’observation du soleil. Elle peut être
confondue avec la base d’observation
allongée sur laquelle l’observation du ciel
nocturne se fait à l’œil nu et en position
couchée (pour le comptage d’étoiles filantes
ou les balades dans les constellations).
Les cheminements d’un espace à l’autre
seront mis en lumière de façon à assurer la
sécurité des déplacements nocturnes sans
altérer la qualité des observations.
Projet
Etape du 20 mai 2013

Page de gauche :
Tour de guet de la
ZL12
Source : [i]
84 PROJET

Implantation
paysage
La dalle d’observation se trouve
accès principal
sensiblement au centre de la parcelle.
C’est sur celle-ci que sont implantés
les télescopes et autres instruments
d’observation. Les fils jaunes représentent
la zone du ciel à préserver à tout prix. Ceci
ne signifie pas que l’on puisse se permettre
d’abaisser la qualité du ciel se trouvant
au Nord de la zone d’observation  ; c’est
néanmoins la seule direction selon laquelle
il soit envisageable d’implanter un nouveau
bâtiment.

C’est en effet au Nord que se trouve l’étoile


polaire, à environ 45° d’altitude. C’est autour
limite parcelle de cette étoile que semble tourner le ciel
du point de vue d’un observateur terrestre
situé dans l’hémisphère Nord. Ainsi, les
accès technique
constellations proches de l’étoile polaire –
dalle appelées constellations circumpolaires – se
trouvent, suivant la période de l’année et le
moment de la nuit, très bas sur l’horizon ou
parfaitement au zénith. De ce fait chaque
constellation circumpolaire, et la portion
de ciel qu’elle contient , se trouve à un
moment donné très haut dans le ciel, dans
une configuration idéale pour l’observation
car éloignée de la pollution engendrée par
horizon à préserver
la proximité du sol, de l’activité humaine ou
des bâtiments de surface.
Etape du mois de mai 2013 85

À l’inverse, certaines constellations de


la partie sud du ciel n’apparaissent que
pendant une certaine partie de l’année et
restent dans ce cas bas sur l’horizon (c’est
notamment le cas des constellations du
zodiaque, qui se trouvent sur la course
du Soleil, de la Lune et des planètes).
L’unique moyen de les observer de façon
satisfaisante est de profiter d’un horizon
sud dégagé et non pollué.

C’est de plus en direction du Nord que


l’horizon est le plus lointain (l’altitude
diminue vers le Nord, augmente légèrement
vers le Sud) et propose donc le paysage
le plus généreux (symbolisé par les fils
mauves). Une implantation du bâtiment au
Nord de la parcelle permet alors d’adosser
le bâtiment à la pente, lui faisant tourner le
dos à la dalle d’observation pour se tourner
complètement vers le paysage.
Le fil rouge représente le cheminement
des visiteurs, utilisant le bâtiment comme
porte d’entrée du site et suivant un
parcours initiatique jusqu’aux instruments
d’observation.

L’accès actuel (route blanche) devient un


accès technique permettant d’alimenter le Pause longue en direction du Nord.
Les étoiles semblent tourner
chantier de construction puis d’acheminer autour de l’étoile polaire car elle
du matériel jusqu’à la dalle. se trouve dans le prolongement
de l’axe de rotation de la Terre
implantation retenue

86 PROJET

Plan de situation
Plan de situation N
1:5000
es
e
es
e.
u
es
nt vers la dalle
e chemin initiatique
Vers Saint-hristol
puis Sault

er
e hapelle Notre-Dame accès
de amaron
e
os
e accès
principal

accès
technique

Vers agarde-d’pt
puis pt
Etape du mois de mai 2013 87
Implantation du projet

es observatoires professionnels dans le monde Plan de masse


1:1000
N Plan de masse
00 : Depuis 2000 :

retenue

projet
direction des regards

an de situation
000

ol

hapelle Notre-Dame
de amaron

accès
principal
existant

accès
technique

’pt
88 PROJET

Plan du niveau inférieur


accès

Pe
nte
4%

espace détente

espace hébergement

Pente 4%
Pente 2%

accueil/vestiaire

pendule de
Foucault
Pente 5%

vente

stock
vente

exposition vente
Pente 7%
Etape du mois de mai 2013 89

Plan du niveau supérieur

exposition

bibliothèque Pente 4%

5%
nte
Pe
Pente 2%
Pente 7%

bureau 1

espace détente

Pente 7%
bureau 2

vestiaire
stock exposition vers la dalle

bureau 3

atelier

réunion cuisine bureau 4


90 PROJET

Cheminement du public dans le bâtiment


Etape du mois de mai 2013 91

Coupe sur la parcelle

projet dalle et instruments bâtiment de servitude

Coupe sur le bâtiment


92 PROJET

Zoom sur la séquence d’arrivée


Couloir d’accès : séquençage par la lumière

Séquence 1 : Séquence 2 : Séquence 3 : Séquence 4 :


début de l’exposition, obscurité et oppression première dilatation arrivée dans la
lumière naturelle rappelant les couloirs d’accès horizontale à dilatation, double
provenant de l’entrée aux postes de commande l’approche de la grande hauteur, généreuse
de tir. Suite de l’exposition dilatation du hall lumière zénithale
par des niches éclairées en
lumière zénithale

Séquence 1 : exposition en niches


Etape du mois de mai 2013 93

Séquence 3 : perception de la dilatation Passage à la séquence 4 : dévoilement progressif de l’espace du hall


94 PROJET

Justification des ouvertures en toiture

La contrainte sur le choix des ouvertures 21/06_13h


en toiture est d’avoir en permanence un
éclairage naturel sur le filtre de l’espace
d’entrée présenté à la page précédente.

Le schéma ci-contre montre une sélection


de positions du soleil en fonction de dates
représentatives. Une modélisation a permi
de déterminer des ouvertures telles que 21/12_11h
l’entrée reçoive une lumière directe tous les
matins.

Le problère reste néanmois que, de par


sa position dans l’espace de rencontre,
l’entrée ne peut plus recevoir de lumière
directe après 14h... heure à laquelle
elle commençerait à être utilisée de
façon véritablement significative. Cette
proposition n’est donc pas une option
viable dans cette configuration.
Etape du mois de mai 2013 95
projet
Critique de la dernière version, évolutions à mettre en place au cours de l’été

Page de gauche :
Maquette étude
Espace de rencontre
98 PROJET
froide

Implantation Couloir d’entrée


L’implantation en nord de parcelle Le couloir d’entrée est très long et ne
présentée en page 88 est conservée. C’est permet pas de profiter du paysage. Il doit
en effet cette configuration qui permet être raccourci et son existence même est à
le respect à la fois des contraintes questionner.
d’accessibilité et de la préservation de la
qualité d’observation.
accès

Stationnement
La question du stationnement n’a pas été Pe
nte

traitée en détail pour cette étape. Il se


4%

trouve actuellement en bordure de route,


à l’extérieur de la parcelle. Cette dernière
est pourtant suffisamment spacieuse pour
pouvoir accueillir cette fonction.

espace détente

espace hébergement

Pente 4%
Pente 2%

accueil/vestiaire

pendule de
Foucault

Pente 5%
vente

stock
vente
accès

Questionnement estival 99
en Pe
te nte
4% 4%

Vues sur le paysage Desserte des espaces d’hébergement


L’espace d’articulation du projet est le Un interminable couloir sans animation
hall d’entrée, lieu de rencontres entre fournit un accès aux chambres. Il doit
les différents usagers, professionnels, devenir beaucoup plus court.
amateurs et visiteurs. Il ne profite d’aucune
vue sur le paysage qui se trouve au nord de
la parcelle. Ceci n’est en aucune manière
une situation satisfaisante.

espace détente espace détente

espace hébergement espace hébergement

Pente 4% Pente 4%
Pente 2% Pente 2%

accueil/vestiaire accueil/vestiaire

pendule de pendule de
Foucault Foucault

Pente 5%
Pente 5%

vente vente

stock stock
vente vente

exposition vente exposition vente


Pente 7% Pente 7%
100 PROJET

Organisation de l’étage Autres améliorations à apporter


Les espaces doivent être distribués L’accès du bâtiment à la dalle d’observation
autrement, de façon donner une meilleure n’a pas encore été traité ; il représente
vision sur le paysage pour les usagers les plus cependant un enjeu qui ne sera pas négligé.
susceptibles d’en profiter depuis l’intérieur Il devra comporter un balisage qui assure la
(depuis les bureaux, la bibliothèque...). Par sécurité d’un usager qui ne connaitrait pas
ailleurs, le fonctionnement en rampe doit les lieux et en aucun cas il ne devra créer
être davantage exploité en diversifiant les de pollution lumineuse perceptible par les
hauteurs sous plafond au fur et à mesure de instruments d’observation.
la distribution des espaces par la rampe.
Une fois la distribution des espaces définie,
il faudra rentrer dans le détail de chacun
d’eux. L’organisation des chambres, des
bureaux et de la bibliothèque devra tendre à
mettre en valeur un cadrage vers le paysage
au nord. Les matériaux contribueront au
exposition
rappel du passé militaire du site tout en
bibliothèque participant à la performance recherchée du
projet vis à vis de la lumière.
Pente 4%

5%
nte
Pe

Il faudra garder à tout prix à l’esprit la


volontée de mettre en relation les divers
Pente 2%

types d’usagers ayant différents niveaux de


Pente 7%

connaissances, ceci étant l’essence même


bureau 1

espace détente

bureau 2
Pente 7%

vestiaire
de ce projet.
stock exposition vers la dalle

bureau 3

atelier

réunion cuisine bureau 4


Questionnement estival 101
Conclusion

Page de gauche :
Maquette concept
104

Maquette concept
105

Conclusion

Le domaine de l’astronomie, son histoire, Au moment de la remise de ce document,


ses théories, ses instruments, son exercice les charrettes sont en train de se préparer.
ne m’étaient pas étrangers. Le temps de Après une démarche individuelle de
quelques mois, ils me le sont devenus. La plusieurs mois, vient maintenant le temps
pratique de l’architecture force à remettre du travail en groupe. Il va falloir non
en question ses connaissances car c’est seulement organiser la répartitions des
bien en se détournant du chemin connu que tâches en restant attentive aux envies
l’on peut enfin sortir des sentiers battus et de chacun mais aussi être à l’affût des
proposer une vie nouvelle pour une activité idées qui pourront être proposées et
ancestrale. que je n’aurais peut-être spontanément
jamais considérées autrement. Le mois
Parmi les nombreuses ambitions que j’ai de charrettes est ainsi porteur d’un grand
prêtées à ce projet, certaines m’étaient bien potentiel qu’il ne faudra pas négliger !
personnelles. Parmi d’autres intentions, je
voulais cheminer dans mon apprentissage
de la conception architecturale à travers
le filtre de la science. M’approprier
notamment quelques moyens de mettre
l’une au service de l’autre... et inversement.
Bien consciente de l’étendue de ce
questionnement, je ne prétends pas y avoir
apporté une réponse en une petite année
de travail. J’ai pu néanmoins y apercevoir
l’amplitude des possibilités d’intervention
des architectes  : chaque angle d’approche
peut être générateur d’un projet distinct,
tout comme chacune des décisions prises
au fur et à mesure du travail.
annexes
Notions d’astronomie influant certains choix dans la conception architecturale

Page de gauche :
NGC 253 depuis
SIRENE par
Stéphane Poirier
Source : [r]
108 ANNEXES
Notions d’astronomie influant certains choix dans la conception architecturale 109

L’analemne

Un analemne est une courbe en huit qui - l’inclinaison de l’axe de rotation de la du temps (en abscisses) en fonction de la
permet de calculer la différence entre le Terre par rapport à l’écliptique  : c’est là le hauteur du soleil dans les coordonnées
temps solaire apparent et le temps solaire paramètre le plus important ; d’abord parce équatoriales (déclinaison) (en ordonnées),
moyen. que le phénomène des saisons – qu’il génère on obtient cette fois la courbe en huit bien
– est la cause de la variation de hauteur du lissée qu’on appelle analemne.
L’écart entre ces deux temps s’appelle soleil au long de l’année  ; cette variation
équation du temps. Elle est la résultante permet au soleil de «  décrire  » l’analemne Aussi étrange que cela puisse paraître,
de deux effets. D’abord, à cause de au firmament – en procurant au décalage seulement sept personnes ont réussi à
l’excentricité de l’orbite de la Terre et des midis l’axe qui lui aurait manqué pour capturer une image de l’analemne solaire
de la deuxième loi de Kepler, la vitesse se déployer  – mais l’inclinaison entraîne par des photographies multi-expositions
apparente de déplacement du Soleil n’est aussi intrinsèquement un décalage entre sur un même film photographique en
pas constante. Ensuite le temps solaire midi solaire et midi local ; en effet, l’heure procédant à une exposition du ciel à la
moyen est donné pour un Soleil fictif se se réfère aux coordonnées équatoriales même heure régulièrement au cours d’une
déplaçant sur l’équateur alors que le Soleil terrestres, tandis que le mouvement du année.
se déplace le long de l’écliptique, il faut soleil se produit dans le plan de l’écliptique.
donc tenir compte de l’inclinaison de l’axe Même si le soleil décrivait son ellipse En voici tout de même, sur la page de
de rotation de la Terre par rapport au plan à vitesse constante, la projection de gauche, un exemple, pris par Anthony
de l’écliptique. son mouvement journalier dans le plan Ayiomamitis à proximité du parthénon à
équatorial terrestre varierait en fonction de Athènes au cours de l’année 2012.
Le Soleil atteint en effet son altitude la « distance » entre les deux plans (laquelle
maximale à des heures variables d’un jour est minimale aux équinoxes ; maximale aux Cette image nous permet d’imaginer la
sur l’autre  - disons entre midi moins vingt solstices). trajectoire que suivra au cours de l’année
et midi vingt du temps local. la projection au sol d’un rayon de soleil
L’important au final est de bien voir que traversant une fine ouverture dans la
Ce décalage entre la culmination du soleil les deux décalages se cumulent jour toiture du bâtiment.
et le midi local a pour origine : après jour  ; comme ils sont l’un et l’autre
tantôt positifs, tantôt négatifs, et que leur Les dimensions de l’analemne sur le sol
- le fait que la terre parcourt son orbite intensité respective est du même ordre de dépendront uniquement de la différence
elliptique à une vitesse variable – selon la grandeur, le décalage résultant entre la de hauteur entre le sol et la toiture recevant
loi mise en évidence par Képler : culmination et le midi local prend lui aussi l’ouverture.
la vitesse de la Terre étant maximale des valeurs positives ou négatives selon la
quand elle passe au plus près du soleil, au période de l’année. La course du soleil le long de l’analemne
voisinage du périhélie. sera matérialisée par des repères au sol
Si l’on trace les variations de l’équation dans la salle d’exposition.
110 ANNEXES
Notions d’astronomie influant certains choix dans la conception architecturale 111

Le pendule de Foucault L’expérience met en évidence :

Le pendule de Foucault, du nom du - que le plan d’oscillation du pendule est en


physicien français Jean Bernard Léon rotation autour de l’axe de la verticale du
Foucault, est une expérience conçue pour lieu,
mettre en évidence la rotation de la Terre - que ce plan d’oscillation tourne dans le
par rapport à un référentiel galiléen. Elle sens horaire dans l’hémisphère nord,
s’explique par l’existence de la force de - et dans le sens inverse dans l’hémisphère
Coriolis dans le référentiel non galiléen lié à sud.
un observateur terrestre. - que le plan d’oscillation effectue un tour
complet en un jour sidéral aux pôles (soit 23
La première démonstration publique date h 56 min 4 s), mais qu’ailleurs la période est
de 1851, le pendule étant accroché à la plus longue et doit être divisée par le sinus
voûte du Panthéon de Paris. L’intérêt du de la latitude. Cette période définit le jour
pendule, imaginé et réalisé par Foucault, pendulaire (pendulum day). À une latitude
est qu’il met en évidence la rotation de la de 30°, le jour pendulaire est donc de 2 jours
Terre par une expérience locale aisément et à 45° de latitude de 1,4 jour. À l’équateur
reproductible et que l’on peut également le pendule oscille dans un plan fixe.
déterminer en quelques heures, par mesure
de la déviation au sol du plan d’oscillation, la
latitude du lieu de l’expérience sans aucune Cette expérience historique, répétée
observation astronomique extérieure. par la suite en de nombreux endroits, a
permis de vérifier le bien-fondé des lois du
Si l’on considère le plan déterminé par : mouvement de Newton.
- le point de fixation du pendule (la voûte
du Panthéon de Paris par exemple),
- sa position au repos, donc la verticale du
lieu où il est suspendu,
- le point d’où il est lâché sans vitesse
initiale (sans vitesse relative locale),
112
Bibliographie - Sitographie 113

Bibliographie
[1] L. Perreau, E. forest, S. Jodezyk et al. Plateau d’Albion. Les sentinelles de la paix (Delcourt, Patrice) (Juin 1999), 207 p.

[2] Fiami. Les vies de Galilée (Beta) (2008)

[3] M. Comberousse. Histoire de l’information scientifique et technique (Armand Colin) (2005), 127 p.

[4] B. Schiele et E. Koster. La révolution de la muséologie des sciences : vers les musées du XXIème siècle ?
(Presses Universitaires de Lyon) (1998), 493 p.

Sitographie
[a] http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_europeen/ [i] http://photo.obs-sirene.com (consulté le 19 mai 2013)
albion/ (consulté le 2 mai 2013)
[j] http://conventionrepublicaine.unblog. fr (consulté le 19 mai
[b] http://www.france24.com/fr/20130429-livre-blanc-defense- 2013)
postes-supprimes-armee-francaise (consulté le 2 mai 2013)
[k] http://herve.delboy.perso.sfr.fr/atalanta_xlv.html (consulté
[c] http://www.lemonde.fr/politique/infographie/2013/04/29/l- le 20 mai 2013)
armee-francaise-a-l-horizon-2020_3168245_823448.html
(consulté le 2 mai 2013) [l] http ://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine
(consulté le 20 mai 2013)
[d] http://www.youtube.com/watch?v=9S9uHI4lxJE&feature=f
vwp (consulté le 24 avril 2013) [m] http ://www.institut-polaire.fr (consulté le 4 octobre 2011)
[e] http ://www.fabula.org/actualites/sciences-humaines-et- [n] http://fr.maieutapedia.org (consulté le 20 mai 2013)
religions-xvie-xxe-siecles_9367.php (consulté le 13 octobre
2011) [o] http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/71/Grande_Lunette_
Nice.jpg (consulté le 20 mai 2013)
[f] http://blog.mysciencework.com/2011/09/07/historique-de-
la-communication-scientifiquedu-xixe-siecle-a-lere-de- [p] h t t p : / / w w w. f u t u r a - s c i e n c e s . c o m / f r / d e f i n i t i o n / t /
lopen-access.html (consulté le 13 octobre 2011) astronautique-2/d/station-spatiale-internationale_2571/
(consulté le 20 mai 2013)
[g] http ://www.lamap.fr/ (consulté le 12 octobre 2011)
[q] http://www.hubblesite.org/ (consulté le 06 août 2013)
[h] http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/06/08/
les-chercheurs-sur-les-neutrinos-donnent-raison-a- [r] http://www.astrosurf.com/c8 (consulté le 14 août 2013)
einstein_1715075_1650684.html (consulté le 6 mai 2013)