Vous êtes sur la page 1sur 168

P.

Dal Zotto
J.-M. Larre
A. Merlet
L. Picau
SOMMAIRE

1. Génie énergétique. 5. Hydraulique...................................... 70


Lois générales................................. 5.1. Statique des fluides liquides
1.1. Unités de mesure du système incompressibles ................................... 70
international d’unité (SI) ...................... 5.2. Dynamique des fluides liquides
1.2. Lois générales en mécanique incompressibles ................................... 72
des fluides...........................................

COinNNC00500
1.3. Lois générales en acoustique 6. Thermodynamique, cycle
frigorifique, fluide frigorigène ..

o>
1.4. Lois générales en électrotechnique
1.4.1. Courant continu ......................................................................................
6.1. Principales lois de thermo­
1.4.2. Magnétisme ............................................................................................
dynamique ..........................................

CO
en
1.4.3. Courant alternatif monophasé ...............................................................
6.1.1. Principe de l’équivalence ou principe
1.4.4. Courant alternatif triphasé......................................................................

-*■en
de Mayer .................................................................................................
1.4.5. Machines électriques..............................................................................

oco
6.1.2. Deuxième principe (Principe de Carnot) ..

6.2. Machine frigorifique à compression


2. Propriétés des fluides
monoétagée ........................................
et des solides ................................. 11

rv>r\3
ooo
6.2.1. Production de froid .................................................................................

Caractéristiques et comportements 11 6.2.2. Cycles frigorifiques.................................................................................


CMCM
T-CM

6.2.3. Caractéristiques d’une installation


Tableaux récapitulatifs ........................ 13
frigorifique................................................................................................ 106
6.2.4. Point de fonctionnement d’une installation

3. Schémas et représentations frigorifique................................................................................................ 108


graphiques.......................................
CO
COCOLOCOCO

6.3. Fluides frigorigènes................................ 110


6.3.1. Propriétés................................................................................................ 110
3.1. Chauffage, froid et climatisation ..
COCOCOCO

6.3.2. Désignation............................................................................................. 110


3.2. Régulation........................................... 6.3.3. Protection de l’environnement ............................................................... 111
3.3. Électrotechnique.................................. 6.3.4. Fluides de transition et de substitution . . . 112
3.3.1. Symboles élémentaires .......................................................................... 6.3.5. Remplacement des CFC et de leurs
3.3.2. Appareillage et dispositifs de commande mélanges................................................................................................. 114
Ti-
O

et de protection ...................................................................................... 6.3.6. Récupération des fluides frigorigènes 117


3.3.3. Appareils de mesure, lampes et dispositifs 6.3.7. Tables des caractéristiques thermo­
Tt
CM

de signalisation ...................................................................................... 120


physiques des fluides frigorifiques.........................................................
3.3.4. Schémas et plans d’installation
^-3-
COCO

architecturaux et topographiques ..........................................................

Opérateurs logiques ..............................................................................


7. Psychrographie.
3.3.5.
3.3.6. Schémas des installations électriques . . .
Traitement de l’air.......................... 141
7.1. Caractéristiques de l’air.......................141
4. Thermique............................................. 48
7.1.1. Caractéristiques des gaz parfaits .......................................................... 141
7.1.2. Caractéristiques de l’air sec...................................................................141

4.1. Transferts thermiques 7.1.3. Caractéristiques de la vapeur d’eau......................................................141


^LOLOLOLO
oocoocmcoco

4.1.1. Rayonnement ...........................................


7.1.4. Caractéristiques de l’air humide ............................................................ 141
4.1.2. Convection.................................................
7.1.5. Diagramme de l’air humide.....................................................................142

4.1.3. Conduction................................................. 7.2. Évolutions élémentaires ......................148


4.1.4. Échange thermique mixte
7.3. Angle d’évolution d’un traitement
4.1.5. Échangeurs de chaleur. .
de l’air.................................................. 152
4.2. Combustion............................................ 60 7.3.1. Détermination du point de soufflage....................................................152

4.2.1. Grandeurs caractéristiques de la combustion 60 7.3.2. Cycles de base hiver......................................... ...................................... 153
4.2.2. Combustibles. Tableaux des caractéristiques 65 Cycles de base été..................................................................................156

7.3.3.
OUGHL,
V

II
MEHD

I
Acoustique...................................... 160
CO00
10.5.2. Entraînement par moteur monophasé

COCOCO
à induction .....................................................................
Notions générales sur les phéno­ 10.5.3. Équipements terminaux.................................................
mènes sonores.....................................160 10.5.4. Fonctionnement à régime variable
Calcul de l’isolement d’une paroi . 166
oococo
CMCO^

10.5.5. Armoire d'équipements puissance

Tableaux des atténuations sonores 169 et commande.................................................................. 346


Coefficient d’absorption de
quelques matériaux..............................172 11. Bilan, réglementation
thermique.........................................352
9. Aéraulique............................ 11.1. Caractéristiques hygrothermiques

-M
-*•
de l’air extérieur.................................

COCOCOCOCOCO
9.1. Distribution de l’air.............

—»•—»•
9.2. Diffusion de l’air................. 11.2. Calcul des déperditions.....................

00-nJ
9.3. Sélection de matériel. . . 11.2.1. Déperditions par les parois.................................................................

9.3.1. Grilles de soufflage................................................ 11.2.2. Déperditions par les liaisons...............................................................

CDCTCDCOCTOO—CTCTCT
K)r\)—*—*•
9.3.2. Diffuseurs linéaires................................................
11.3. Bilan de climatisation ........................
9.3.3. Diffuseurs plafonniers ...........................................
11.4. Bilan frigorifique ................................

ro—LOCOCO
9.3.4. Diffuseur d’air par déplacement

k>
9.3.5. Grilles de reprise ...................................................
12. Équipements de chauffage . . . . 385
im)im)

9.3.6. Grilles extérieures.................................................. \

Filtration de l’air 12.1 Production.............................................. 385


CT)CT)

12.1.1. Chaudières fioul et gaz..................................385


cdfM)

Ventilateurs ...
lo

r\)ro

12.1.2. Pompes à chaleur......................................... 394

10. Electrotechnique................................ 239 12.2. Émission...............................................398


12.3. Distribution .......................................... 413
10.1. Distribution de l’énergie électrique 239 12.4. Équipements divers............................. 414
10.1.1. Production et transport de l’énergie
12.5. Eau chaude sanitaire .......................... 425
C\JCM
CO
CTO

électrique.................................................................................................
12.6. Exemple de détermination
10.1.2. Alimentation des installations électriques .
de système de chauffage .................... 429
10.2. Protection des personnes contre le
risque électrique.................................. 13. Équipements de froid.............. .. 431
C\iC\JC\JC\JC\J
CMCDi—00C\J
^LOLOCO

10.2.1. Choix des mesures de protection ..........................................................


10.2.2. Dispositions constructives......................................................................
13.1. Compresseurs frigorifiques
10.2.3. Mise en œuvre des mesures de protection 13.2. Évaporateurs.......................
10.2.4. Schéma des liaisons à la terre............................................................... 13.3. Condenseurs........................
13.4. Détendeurs..........................

•’tfTl-
10.3. Équipements électriques
13.5. Réservoirs de liquide
des bâtiments......................................
CMCvJCvJCMCMCM
COCOCOh-0000
COCOLOCDvCO

13.6. Tuyauteries frigorifiques .


10.3.1.

Distribution des circuits...........................................................................

10.3.2. Installations électriques et mise en œuvre .


10.3.3. Détermination de la section
14. Systèmes de ventilation.................... 476
des conducteurs......................................................................................
10.3.4. 15. Systèmes de climatisation 483
^

Appareillages de protection des circuits . .


10.3.5. Sélectivité des dispositifs de protection . . .
15.1. Systèmes à détente directe .
10.4. Équipements de chauffage 15.1.1. Climatiseurs individuels .....................................................
15.1.2. Armoires de climatisation ..................................................
électrique.............................................
15.1.3. Exemple de sélection d'un système
10.4.1. Réglementation thermique ....................................................................
—*■OOococococo

492
cd

à détente directe.................................................................
^T*LOLO

10.4.2. Production d’eau chaude sanitaire.........................................................


rororo

10.4.3. Chauffage direct par convecteurs 15.2. Systèmes tout air ......................
et rayonnants.......................................................................................... 15.2.1. Systèmes à débit d’air constant . .
10.4.4. Chauffage rayonnant direct par le sol 15.2.2. Systèmes à débit d’air variable . . .
cdcdcdcdfm>

10.4.5. Chauffage rayonnant direct par le plafond . 15.2.3. Systèmes à 2 conduits.......................................................


LOLOLO

10.4.6. Chauffage mixte base + appoint............................................................


10.4.7. Chauffage à accumulation......................................................................
15.3. Systèmes tout eau ...................
15.4. Autres systèmes.......................
10.5. Équipements techniques 15.4.1. Modules de traitement d’air................................................

électriques........................................... 312 15.4.2. Pompes à chaleur réversibles


encd
uien

10.5.1. Entraînement par moteur asynchrone sur boucle d’eau.................................................................

triphasé à cage ....................................................................................... 312 15.4.3. Volume réfrigérant variable (VRV) .


VIII □ U B H LA M EHDl
16. Régulation des équipements 16.5. Régulation des équipements
thermiques....................................... 516 frigorifiques...........................................558
16.5.1. Tyrçps de régulation......................................558
16.1. Principes de régulation........................
t—CMC\J

coloco
16.5.2. Régulation de la pression d’évaporation .. 559
16.1.1. Comportement des régulateurs ............................................................. 16.5.3. Régulation de la pression d’aspiration
16.1.2. Régulation en chauffage et climatisation . . au démarrage .............................................. 561
16.2. Application au chauffage 16.5.4. Régulation de la puissance frigorifique
sur une installation de froid commercial . . 565
à eau chaude ...................................... 532
16.5.5. Régulation de la pression
16.2.1. Régulation du chauffage individuel
en fonction de l’ambiance....................................................................... 532 de condensation........................................... 571
16.5.6. Schéma d’une installation frigorifique .... 577
16.2.2. Régulation en fonction de la température

extérieure................................................................................................. 533
16.2.3. Fonctions de régulation en chauffage à eau
chaude ....................................................................................................
17. Gestion technique du bâtiment

coco
cocoen
enenen
16.2.4. Commande des chaudières en cascade . .
16.2.5. Pompe à chaleur en relève de chaudière .
(GTB) ............................................... 578
16.3. Régulation des installations 17.1. Gestion technique en chauffage
de climatisation.................................... 545 et climatisation ......................... 578
16.3.1. Évolution de l’air dans le diagramme 17.2. Conception d’un équipement
rtLO
LOCO00t—
LOLOLOLO

psychrométrique..................................................................................... de GTB.....................................
Régulation des températures ambiantes . .
16.3.2.
17.3. Gestion tarifaire........................

enen
oooo
eno
16.3.3. Régulation en cascade...........................................................................

16.3.4. Régulation de température et d’humidité . .

16.4. Régulation numérique pour


ventilation, climatisation Index ......................................................... 592
et chauffage ........................................ 553
16.4.1. Descriptif technique des régulateurs
de ventilation et de climatisation............................................................ 554
16.4.2 Descriptif technique des régulateurs Répertoire des organismes
de chauffage............................................................................................ 555 et fabricants ............................................. 596

B H LA M EH DI IX
1. GÉNIE ÉNERGÉTIQUE - LOIS GÉNÉRALES
1.1. UNITÉS DE MESURE DU SYSTÈME INTERNATIONAL
D’UNITÉS (SI) Norme NF X02-006

GRANDEURS UNITÉS

Nom Symbole Nom Symbole


longueur / mètre m

masse m kilogramme kg

temps t seconde s
UNITÉS
DE BASE intensité de courant électrique 1 ampère A

température absolue T kelvin K

quantité de matière n mole mol

intensité lumineuse II candela cd

angle plan a radian rad

angle solide Q stéradian sr

ESPACE ET TEMPS
aire, surface S mètre carré m2 m2

volume V mètre cube m3 m3

vitesse angulaire (0 radian par seconde rad/s rad-s-1

vitesse V, w mètre par seconde m/s ms-1

accélération a mètre par seconde carrée m/s2 ms-2

fréquence f hertz Hz s-1

fréquence de rotation n tour par seconde tr/s s-1

période T seconde s s

MÉCANIQUE

masse volumique P kilogramme par mètre cube kg/m3 kgrrr3

débit massique Qm kilogramme par seconde kg/s kgs"1

débit volumique Qv mètre cube par seconde m3/s m3s_1

quantité de mouvement P kilogramme-mètre par seconde kg-m/s mkgs-1


UNITÉS
force F newton N m-kg-s-2
DÉRIVÉES
moment d’une force M, T newton mètre Nm m2kgs-2

pression, contrainte P pascal Pa m~1kgs~2

viscosité dynamique P pascal seconde Pas m-1 kgs-1

viscosité cinématique V mètre carré par seconde m2/s m2s_1

énergie, travail, quantité de

chaleur W joule J m2kgs-2

puissance, flux énergétique P watt W m2kgs-3

THERMODYNAMIQUE
coefficient de dilatation linéique ai kelvin à la puissance moins un K-1 K~1

conductivité thermique A watt par mètre-kelvin w/m-K m kg s-3 K-1

capacité calorifique massique c joule par kilogramme kelvin J/kg K m2s-2K-1

entropie S joule par kelvin J/K m2kgs_2K_1

enthalpie H joule J rr^kgs-2

température Celsius e degré Celsius °C

1
Unités de mesure du système international d’unités (SI)

GRANDEURS UNITÉS

Symbole Nom Symbole


Nom

ÉLECTRICITÉ - MAGNÉTISME
quantité d’électricité Q coulomb C sA

tension, potentiel U volt V m2kgs_3A_1

capacité C farad F m2 kg_1s4A2

champ magnétique H ampère par mètre A/m m-1A


UNITÉS
DÉRIVÉES induction magnétique B tesla T kgs-2 A-1

(suite) flux d’induction magnétique 0 weber Wb m2kgs_2A_1

inductance L henry H m2kgs-3A-2

résistance, impédance, réactance R ohm £2 m2kgs-3A-2

résistivité P ohm mètre Qm m3kgs-3A"2

CHIMIE PHYSIQUE ET PHYSIQUE MOLÉCULAIRE


masse molaire M kilogramme par mole kg/mol kg-mol-1

volume molaire vm mètre cube par mole m3/mol m3mol_1

MULTIPLES SOUS-MULTIPLES

Facteur Préfixe Symbole Facteur Préfixe Symbole

1018 exa E 10"1 déci d

1015 peta P 10"2 centi c

1012 téra T 10-3 milli m

109 giga G kt 6 micro

106 méga M 10"9 nano n


MULTIPLES
103 kilo k 10-12 pico P
ET SOUS-
MULTIPLES 102 hecto h 10"15 femto f

101 deçà da 10~18 atto a

Règles de formation des multiples et sous-multiples.


On n’accole jamais deux préfixes à la suite.

Exemple : 103 kg s’écrit 1 Mg ;


10-6 m s’écrit 1 pm.

Nom Majuscule Minuscule Nom Majuscule Minuscule


alpha A a pi n n û)
bêta B P rhô p P

kappa K K sigma z o

delta A ô tau T T

epsilon E e upsilon Y 1)
ALPHABET
phi O <P xi 4
GREC
gamma r Y zêta Z ç

iota i i êta H r\
lambda A X thêta 0 0

mu M P khi X X
nu N V psi 'P V

omicron O 0 oméga Q CO
2
Genie energetique - Lois générales

1.2. LOIS GENERALES EN MECANIQUE DES FLUIDES


Masse Accélération de La pression peut s’exprimer en hau­
Pression Hauteur
volumique la pesanteur teur de fluide.
PRESSION EN FONCTION P P 9 h
DE LA HAUTEUR
kg m
Pa m
m3 s2

Pression Pression Pression La pression absolue est toujours


effective absolue atmosphérique
PRESSION EFFECTIVE EN FONCTION positive.

DE LA PRESSION Patm

Pa Pa Pa

Pression effective
Force La force F est transmise a toute la
Surface surface S du fluide.
PRESSION EFFECTIVE RÉSULTANT
D'UNE FORCE APPLIOUÉE SUR UNE
SURFACE
S

Pression Pression Cote Cote Permet de calculer la pression en


en A en B de B de A tout point d’un fluide connaissant la
LOI FONDAMENTALE Pa pb +p• g (Zb - ZA) pression en un point.
DE L’HYDROSTATIQUE
Pa Pa

Force Force Les vases ® et ® contiennent un


Surface Surface fluide et communiquent.

THÉORÈME DE PASCAL rr $
© ©

Poussée La poussée est verticale ascendante.


Volume immergé
d’Archimède

THÉORÈME D'ARCHIMÈDE F P•

J<g
9
m
M
m
N m3 tf
m3 s2

Charge en 1 Perte de charge L’écoulement du fluide va de 1 vers 2.


Travail Charge en 2
entre 1 et 2
THÉORÈME DE BERNOULLI W12 + Xi = x2 + z12
Pa Pa Pa

Charge Pa Cote du point

Pression Vitesse

CHARGE HYDRAULIQUE

JS. ÜL m
m3 s2

Masse Masse ae riuiae passant par unité oe


Débit massique
Temps temps à travers une section de
m conduite.
Qm
t
kg
kg

DÉBIT MASSIOUE s s

Débit Masse
Section Vitesse
massique volumique

Qm = P S W
kg kg m
s s
3
Lois générales en mécanique des fluides

Volume Volume de fluide passant par unité


Débit volumique
Temps de temps à travers une section de
conduite.

* • 7
m3 m3
DEBIT VOLUMIQUE s
s

Débit volumique | Section |

Qv Vitesse

CNJ
E

w|3
Débit massique en 1

Qm, Débit massique en 2


ÉQUATION OE CONTINUITÉ
kg Qm,
s kg
s

Travail
Puissance Débit massique
massique

Qm ^12

kg _J_
w
s kg
PUISSANCE
Travail
Puissance Débit volumique
volumique

Qv ^12

m
W
s

Perte de charge
totale linéaire
PERTE DE CHARGE TOTALE
412 4l2
Pa Pa Pa

Longueur
linéaire linéique

412 /
Pa
Pa Pa
m

PERTE DE CHARGE LINÉAIRE Coef.


Masse
Vitesse
linéique volumique

=A A est le coefficient de perte de


"2 ■ à charge linéique.
c/*I3

Pa
m

PERTE DE CHARGE SINGULIERE ç est le coefficient de singularité.


wI=

Pression Volume
Nombre Constante
Température R est la constante des gaz.
de moles des gaz

P■v n•R T R = 8320 —


mol K
J
Pa m3 mol K
mol-K
n=
LOI DES GAZ PARFAITS
Volume Constante
Pression Température
massique d’un gaz

P V r T r=

m J
Pa kg K
kg
4 □ UGHL .A M
Génie énergétique - Lois générales
Pression absolue Pression partielle Mélange de n gaz à la pression par-
n tielle pj
LOI DE DALTON P = Z Pi
i=1
Pa Pa

Débit massique Variation

-c

-c

•c
II
Puissance

I
CM
du fluide frigo. d’enthalpie
PUISSANCE P = dm ■ Ah
D’UN COMPRESSEUR
kg _J_
w
s kg

Débit massique Variation


Puissance
du fluide frigo. d’enthalpie
PUISSANCE P = dm Ah
D’UN ÉCHANGEUR
kg
W
s kg

Débit Capacité calori­ Si c = constante pour de [01, O2}.


Puissance Température
massique fique massique

PUISSANCE SENSIBLE P - Qm C (^2 $l)

J K
W
kg

s kg-K Chaleur latente


Puissance
changement d’état
Débit massique
PUISSANCE LATENTE P - changement d’état Lf

w
Qm 2

kg
s kg

Efficacité = Puissance obtenue Voir évolutions élémentaires.


Puissance maximum possible
EFFICACITÉ
D’UN ÉOUIPEMENT E 02-01 r
i h2-h1
$3 — 0\ r2“ ^3 ~

^3 ” fi

Rendement = Puissance utilisée


Puissance absorbée
RENDEMENT
D’UN ÉOUIPEMENT Qm \p2 -
1
P
Qm, ' ^1 + Qm2 ' ^2 Voir chapitre 7.

.
##3 =
POINT DE MÉLANGE Qm, + Qm2
DE DEUX AIRS ^ Qm1 ' ^1 + Qm2 ' ^2
3 ~ Qm, + Qm2

1.3. LOIS GÉNÉRALES EN ACOUSTIQUE


Période | Longueur d’onde | Célérité

T = X ■ -
PÉRIODE C

s m —
s

Fréquence | Période

» - 7
Hz s

FRÉQUENCE Fréquence Pulsation

t - H
z
£2 K s
rad

5
Lois generales en acoustique

Célérité Température

CÉLÉRITÉ DU SON 20- Vr


DANS L'AIR m

Pression Masse
Intensité Célérité
efficace volumique

INTENSITÉ ACOUSTIQUE Pe
PC
W kg
Pa

<A\B
—2
m nr

Puissance Intensité Distance

PUISSANCE ACOUSTIQUE P / 4/rr2


CHAMP LIBRE VV
W
m
m2

Pression efficace Lg est le logarithme dans la base 10.


NIVEAU DE PRESSION
10 Ig
ACOUSTIQUE
2 10r5
dB Pa

Niveau d’intensité Intensité

/
NIVEAU D’INTENSITÉ 10 Ig
ACOUSTIQUE 10"
W
dB
m2
Niveau de puissance Puissance

NIVEAU DE PUISSANCE
ACOUSTIQUE Nw 10 Ig
10"
dB W

Constante Aire
d’absorption d’absorption
CONSTANTE D’ABSORPTION SA
DU LOCAL
S-A

Aire
Coef. Surface Volume cx\ est le coefficient d’absorption.
d’absorption
AIRE D'ABSORPTION
DU LOCAL = la i + 4m • V

m2 m2 m-1 m3
Niveau Niveau
Constante
d’intensité de puissance

RELATION ENTRE 4
N,UNW Ni % + 10 Ig ■+—
4 /rr RP
dB dB

Indice Fréquence Masse surfacique Loi de Berger.


INDICE D'AFFAIBLISSEMENT 20 Ig [f- m) -48

ACOUSTIQUE kg
dB Hz
m2

Taux de Intensité
transmission reçue

TAUX DE TRANSMISSION
ACOUSTIQUE
W VV

m2 m2

6
1.4. LOIS GÉNÉRALES EN ÉLECTROTECHNIQUE
1.4.1. COURANT CONTINU
Quantité Intensité Temps Unité hors système :
ampère heure Ah.
QUANTITÉ D’ÉLECTRICITÉ Q = / t
1 Ah = 3600 C
C A s

Énergie Tension Quantité

W = U Q
J V C

Énergie Tension Intensité Temps

ÉNERGIE W=U 1 t
J V A s

Énergie Puissance Temps Unité hors système :


watt heure Wh.
W = P t
1 Wh - 3 600 J
J W s

Puissance Tension Intensité

PUISSANCE ABSORBÉE P = U 1
PAR UN RÉCEPTEUR
W V A

Tension Résistance Intensité

LOI D’OHM u = /? • /

V n A

Longueur p dépend de la nature du matériau


Résistance Résistivité
Section conducteur.

R = p -
S
m
RÉSISTANCE D’UN CONDUCTEUR Û-m
m2

Résistance Résistance Coefficient Température R0 = résistance à la température G°C.


R0 = résistance à 0 °C.
Re = R0 (1 + a ■ 6)
a est le coefficient de température.
a °C

Énergie Résistance Intensité Temps West une énergie thermique.


ro
3D

*-*

Unité hors système :


ii

LOI DE JOULE calorie cal

J A s 1 cal = 4,185 J

Charge Capacité Tension

CONDENSATEUR Q = C U
C F V

Énergie Capacité Tension

ÉNERGIE EMMAGASINÉE W le • U2
DANS UN CONDENSATEUR 2

J F V

Tension Fem Résistance Intensité E est la force électromotrice du gé-


TENSION AUX BORNES U=E - T 1
nérateur.
D’UN GÉNÉRATEUR rest sa résistance interne.
V V Q A

Tension Fcem Résistance Intensité E' est la force contre-électromotnce


TENSION AUX BORNES U = E' + r 1
du récepteur de résistance .meme r
D’UN RÉCEPTEUR
V V il A
LA M EH DI 7
Lois générales en électrotechnique

1.4.2. MAGNETISME
Champ Nombre de Intensité H est le champ magnétique produit

magnétique spires par un solénoïde (bobine) constitué


Longueur
de N spires.

CHAMP MAGNETIQUE /
D’UN COURANT

3l>
Induction Perméabilité Champ H0 est la perméabilité magnétique du
vide : }i0 = 4k • 10"7.
B Vo Vr Hr est la perméabilité relative du
INDUCTION MAGNETIQUE
matériau.

<lE
Flux Induction Surface

FLUX D’INDUCTION cos a


MAGNÉTIQUE
Wb

Force Induction Intensité Longueur

LOI DE LAPLACE F=B I I sin a


FORCE ÉLECTROMAGNÉTIQUE
I = distance 1.2

Travail Flux Intensité

TRAVAIL DES FORCES N


ÉLECTROMAGNÉTIQUES
Wb

Fem Induction Longueur Vitesse I est la longueur d'un conducteur


coupant normalement une induction
FORCE ELECTROMOTRICE B I B à la vitesse v.
INDUITE
(FEM INDUITE)
ElCO

Force électromotrice Variation du flux


induite Variation du temps

d (p
LOI DE LENZ
~~dî
Wb

Flux Inductance Intensité

INDUCTANCE D’UNE BOBINE


SANS NOYAU
Wb

Fem Variation intensité


Inductance
auto-induction Variation du temps

FORCE ELECTROMOTRICE -Z. d/


D’AUTO-INDUCTION df

Énergie Inductance Intensité

ÉNERGIE EMMAGASINEE
DANS UNE INDUCTANCE

8 □ U G H LA MEHDI
1.4.3. COURANT ALTERNATIF MONOPHAS
Valeur Valeur
Pulsation
instantanée maximum

TENSIONS INSTANTANÉES sin (œ

rad
s

valeur maximum

TENSION EFFICACE U,n

Pulsation

(0 2k
PULSATION
rad

Fréquence

FRÉQUENCE
Hz

Puissance Intensité

PUISSANCE ACTIVE COS (p


w
Puissance Tension Intensité
cos (p est le facteur de
PUISSANCE APPARENTE /
S en voltampère
VA Q en voltampère réactif
Puissance Tension Intensité

0=Ulsin<p
PUISSANCE REACTIVE / sin (p

VAr

Apparente Active Réactive P= UlCOS ip


RELATION = Vp2+û2

ola.
Q»|CO

ENTRE PUISSANCES

co
S-
n
II

ColO
VA W VAr

Tension Impédance Intensité

IMPEDANCE U I

Tension Inductance Pulsation Intensité


U O) I
rad
V H A
s
INDUCTANCE
Impédance Inductance Pulsation

rad
il
s

Tension Capacité Pulsation Intensité


1
U I
C (O

rad
V F A
s

CAPACITE Impédance Capacité Pulsation

Z —
Ceo
rad
n F
s

□ U G H LA M EH DI
Lois générales en électrotechnique

1.4.4. COURANT ALTERNATIF TRIPHASE


Tension composée Tension simple

TENSIONS

n
V V

Facteur de
Puissance Tension Intensité
puissance
PUISSANCE ACTIVE P=U 1 • V3 cos (p

W V A

Puissance Tension Intensité

PUISSANCE APPARENTE s=u i S


VA V A

Puissance Tension Intensité


P= UlVZcoscp

PUISSANCE RÉACTIVE Q=U 1 a/3 sin (p Ces trois formules sont valables quel
que soit le couplage du récepteur.

1.4.5. MACHINES ELECTRIQUES


Rapport
Spires Tension Intensité h k
secondaires secondaire primaire
de trans­
Spires Tension Intensité lo
TRANSFORMATEUR formation
primaires primaire secondaire
MONOPHASÉ 8 ^
m <4 h_ ’1
«I h
m est le rapport de transformation.
MOTEUR ASYNCHRONE Vitesse de synchronisme
fréquence

TRIPHASÉ
■VITESSE
taI*

tr

s
Vitesse rotor
-GLISSEMENT Glissement
Vitesse synchronisme

ns -n
n*
tr

Puissance utile
- RENDEMENT Rendement
Puissance absorbée
ofloT
cr

w
- PUISSANCE Puissance J Couple moteur Vitesse rotor
UTILE M (O
rad
W Nm
s

-COUPLE Couple Constante Tension


MOTEUR M ih
Nm
-VARIATION
DE VITESSE Tension La vitesse varie si la fréquence est
Fréquence modifiée.

y = constante

Hz

10
2. PROPRIÉTÉS DES FLUIDES ET DES SOLIDES
• Les trois états de la matière sont : • L’ensemble des liquides et des gaz forme les
- l’état solide, fluides.
- l’état liquide,
- l’état gazeux.

2.1. CARACTÉRISTIQUES ET COMPORTEMENTS


Solide : - rigide Fluide gazeux : - très compressible
CARACTERES - élastique - élastique

PRINCIPAUX - souple La même matière peut se présenter sous ces

DES SOLIDES - non compressible trois états selon les conditions de température

ET DES Fluide liquide : - surface libre apparente et de pression.

FLUIDES - difficilement compressible Le passage d'un état à l’autre s’appelle le


- élastique changement d’état.

Condensation

CHANGEMENT
D’ÉTAT
D UN CORPS
PUR Sublimation

On utilise condensation à la place de liquéfaction pour le passage de l’état gazeux à l’état liquide.

Pour un corps pur et à pression constante, le Entre A et B le corps passe de l’état solide à
changement d’état se fait à température l’état liquide
constante et avec production ou consomma­
tion de chaleur. Oab = m Lf

Application
Calculer la quantité de chaleur néces­
saire pour fondre 1 kg d'aluminium à 660 °C
(4=335 kü kg-1)

LIQUIDES (L) Q=m 4=1 x 335 = 335 kJ

PHÉNOMÈNES Entre B et C corps à l’état liquide

PHYSIQUES
QXY =mCp(T Y-T x )
ACCOMPA­
GNANT LES
CHANGE­ Entre C et D le corps passe de l’état liquide à
MENTS l’état gazeux
D’ÉTAT
Oc d = m ■ Lv
Entre O et A corps à l’état solide

Entre D et E corps à l’état gazeux


Qx y = m ■ cp - (T y - T x )
Qxy = m Cp (Ty -Tx )
Application

Calculer la quantité de chaleur nécessaire Qxy= quantité de chaleur nécessaire pour


pour faire passer 6 kg de cuivre de 20 °C à passer de X à Y en J
40 °C (cp = 395 Jkg-1 k“1). m = masse en kg
cp = capacité calorifique massique à pres­
Qxy= m cp (0y- Qx) sion constante en J kg-1 K-1
= 6 x 395 x (40 - 20) = 47400 J cp dépend de l’état et de la température

□ LJ G H LA M EH DI 11
Caractéristiques et comportements

PHÉNOMÈNES Lf = chaleur latente de fusion en J-kg~1 Tf = température de fusion en K


PHYSIQUES Lv = chaleur latente de vaporisation en J kg-1 Ts = température de solidification en K (Ts = Tf)
ACCOMPA­ Tx = température au point X en K Tl = température de liquéfaction en K {TL = Tv)
GNANT Tv = température de vaporisation en K Te = température d’ébullition en K (Te= Tv)
LES CHAN­
GEMENTS Pour réaliser la fusion, il faut fournir de la chaleur au corps. La solidification fournit de la chaleur au
D’ÉTAT milieu extérieur. Pour réaliser la vaporisation, il faut fournir de la chaleur au corps. La liquéfaction
(suite) fournit de la chaleur au milieu extérieur.

1 Dilatation linéaire
Longueur à la température T0 en m

Augmentation l, -to = a ■ ç, • (T, - r0) ■ Augmentation


de longueur en m " de température en K
““F""
Coefficient de dilatation linéaire en IC
Cette relation peut s’écrire :

^ = 4 [1 + a (7., - T0)]

DILATATION Longueur à la température T,


DES SOLIDES
Application

Calculer la longueur à 20 °C d’une barre d'acier qui fait 3 m à 5 °C (or= 11,70 • 10-6 K-1)
4=& [1 + a (7| - 7o)] = 3 [1 +11,70- 10"6 (20 - 5)] = 3,0005 m

• Dilatation cubique ou dilatation volumique


Volume à la température
70 en m3

Volume à la température .. t/ r. , _,,


2 ------- 1/, = v0 [1 + k (T, - T0)] ------------------ Augmentation
T, en m j de température en K

Coefficient de dilatation cubique en 1T1

1 Dilatation absolue des liquides

DILATATION
y, = Vo [1 + « (7-1 - M
DES LIQUIDES
I
Coefficient de dilatation absolue du liquide en K-1

► Densité des solides et des liquides

Densité du corps Masse volumique du corps en kg-nf3


Masse volumique de l’eau en kg-rrf3

DENSITE
» Densité des gaz

,-3
Densité du corps Masse volumique du corps en kg-m'
Masse volumique de l'air en kg-m'1

12 □ UGHI I EH DI
Propriétés des fluides et des solides

2.2. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS


PROPRIÉTÉS DES SOLIDES USUELS
M e, e. A Lt Lv C
P a P*
Solides
W kJ kJ J d
kg/kmol °c °c 10-*£îm
mK KH*'1
kg kg kg K
Aluminium 27 660 1800 151 335 929 22,38 2,70 2,78
Antimoine 122 630,5 1380 230 163 1339 11,29 6,70
Argent 108 960,5 1950 310 103 2163 230 18,27 10,5 1,59
Sismuth 209 271 1450 42,7 858 13,25 9,8
Cadmium 112 320,9 767 67,2 45,2 1004 29,1 8,65 6.8
Calcium 40 810 1170 25 1,55

Carbone 12 0,12 2,54 3000

Chrome 52 1800 2200 91 134 435 8,11 7.1 11


Cobalt 59 1490 2900 69 244 12,08 8,9 5,7

Cuivre 64 1083 2300 286 174 4645 395 16,7 8,86 1,72

Étain 119 231,85 2260 48,3 59,8 2599 235 20,9 6 11,5

Fer 56 1535 3000 51,8 207 460 11,70 7,9 10

Laiton 85 370 18,5 8,5

Lithium 7 186 1200 51,2

Magnésium 24 650 1110 116 301 24,9 1,74 4,5

Manganèse 55 1260 1900 154 455 22 7,2 1,85

Molybdène 96 2625 3700 140 5.1 10,2 5,8

Nickel 59 1455 2900 43,1 306 455 12,5 8.9 9,2

Or 197 1063 2600 19,3 2,04

Platine 195 1773 4300 51,8 114 135 8,87 21.46 10,6

Plomb 207 327,4 1620 25,9 22,9 921 120 27,26 11,34 20,6

Pyrex 0,81 841

Silicium 28 1430 2600 0,836 711 2.4 105

Soufre 32 112,8 444,6 0,198 38,9 750 79

Verre 0,56 783

Titane 48 1625 20 8,5 4.5 47,8

Tungstène 184 3410 178 4,5 19,1 5,5

Vanadium 51 1917 60 8 5,8 26

Zinc 65 419 86,2 118 29 7.14

M = masse molaire en kgkmol-1


df = température de fusion en °C
9e = température d’ébullition en °C
À = conductivité thermique en Wm~1-K_1
Lf = chaleur latente de fusion en kJ kg-1
Lv = chaleur latente de vaporisation en kJ-kg-1
cp = capacité calorifique massique à pression constante en J kg_1K“1
a = coefficient de dilatation linéaire en K-1
d = densité
pe = résistivité électrique en Q m

_
□ U G H LA MEHDI 13
PROPRIÉTÉSDEL’EAUETDELAVAPEURD’EAU
EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE

9 p absolue v liquide vvapeur h liquide h vaporisât. h vapeur 9 p absolue v liquide y vapeur h liquide h vaporisât. P vapeur
(°C) (bar) (m3 /kg) (U/kg) (°C) (bar) (m3 /kg) (U/kg)

0 0.006107 0.001 00021 206,29 0,0000 2500,64 2500.64 36 0.059402 0,001 00640 23,967 150,779 2415,76 2566,54
1 0.006566 0,001 00016 192,59 4,2164 2498,30 2502,52 37 0,062741 0,001 00676 22,763 154.958 2413,37 2568,33
2 0.007054 0,001 00012 179,91 8,4292 2495,96 2504,39 38 0,066241 0,001 00712 21,627 159,137 2410,99 2570,12
3 0.007575 0,001 00008 168,15 12,6389 2493,62 2506,26 39 0,069909 0.001 00750 20,556 163,316 2408,60 2571,91
4 0,008129 0,001 00003 157,26 16,8456 2491,28 2508,12 40 0,073750 0,001 00789 19,546 167,495 2406,21 2573,70
5 0,008719 0,001 00008 147,15 21,0496 2488,93 2509,98
41 0,077774 0,001 00828 18,592 171,674 2403,82 2575,49
42 0,081 984 0,00100868 17,691 175.854 2401,42 2577,27
6 0.009346 0,00100012 137,77 25,251 2 2486,59 2511,84 43 0,086391 0,001 00909 16,840 180,033 2399,02 2579,06
7 0,010012 0,001 00016 129,05 29,4504 2484.24 2513,69 44 0,090999 0,00100951 16,036 184,213 2396.63 2580.84
8 0,010721 0,001 00021 120,95 33.6476 2481,90 2515,55 45 0,095818 0,001 00993 15,276 188,393 2394,23 2582.62
9 0,011473 0.001 00028 113,42 37.8428 2479,55 2517,39
42,0364 2477,20 2519,24 46 0,100855 0,001 01035 14,557 192,573 2391,82 2584,39
10 0,012271 0,00100035 106,42
47 0,106118 0,001 01078 13.876 196,753 2389,42 2 586,17
48 0,111615 0,001 01122 13,232 200,934 2387,01 2587,94
11 0,013118 0,00100045 99,900 46,2283 2474,86 2521,08 49 0,117355 0,001 01168 12,623 205,115 2384,60 2589.71
12 0,014015 0,00100056 93,828 50,4187 2472,51 2522,93 12,045 209,296 2382,18 2591,48
50 0,12335 0,001 0121
13 0,014 967 0,001 00068 88.169 54,6079 2470,16 2524,76
14 0,015974 0,001 00081 82.893 58,7958 2467,81 2526,60 51 0,12960 0,001 0126 11,498 213,478 2379,77 2593,25
15 0,017041 0,001 00095 77,973 62,9826 2465,45 2528,44 52 0,13612 0,0010131 10.979 217,660 2377,35 2595,01
53 0,14292 0,001 0136 10,487 221,842 2374,93 2596,77
73,380 67,1684 2463,10 2530,27 54 0,15001 0,001 0140 10,021 226,025 2372,50 2598,53
16 0,018170 0,001 001 10
55 0,15740 0,0010145 9,5779 230,208 2370,08 2600,28
17 0,019364 0,001 001 26 69,091 71,3533 2460,75 2532,10
18 0,020626 0,001 001 44 65,085 75,5374 2458.39 2533,93 56 0,16510 0,001 0150 9,1578 234,391 2367,65 2602,04
19 0,021 960 0,001 001 64 61,339 79.7207 2456.03 2535,75 57 0,17311 0,001 0155 8,7588 238,575 2365,21 2603,79
20 0,023368 0,001 001 84 57,836 83,9034 2453,68 2537,58 58 0,18146 0,001 0161 8,3798 242,759 2362,78 2605,54
59 0,19015 0,0010166 8,0197 246,944 2360,34 2607,28
21 0,024855 0,001 00204 54,559 88,0855 2451,32 2539,40 60 0,19919 0,001 0171 7,6776 251,129 2357,90 2609,03
22 0,026424 0,001 00226 51,490 92,2670 2448,96 2541,22 7,3251 255,314 2355,45 2610,77
61 0,20859 0,001 0176
23 0,028079 0,001 00250 48,617 96,4480 2446,59 2543,04
62 0,21837 0,001 0181 7,0427 259,501 2353,00 2612,50
24 0,029824 0,001 00275 45,925 100,629 2444,23 2544,86
63 0,22854 0,001 0187 6.7482 263,687 2350,55 2614,24
25 0,031 663 0,001 00301 43,401 104,809 2441,87 2546.68
64 0,23910 0,0010193 6,4680 267,874 2348,09 2615,97
65 0,25008 0,001 0199 6,201 2 272.062 2345,63 2617,70
26 0,033600 0,00100327 41,033 108,989 2439,50 2548,49
66 0,261 48 0,001 0205 5,9472 276,250 2343,17 2619,42
27 0,035639 0,001 00353 38,812 113,169 2437,13 2550,30
36,727 117,348 2434,77 2552,11 67 0.27332 0,001 021 1 5,7052 280,439 2340,71 2621,14
28 0,037785 0,00100381
0,001 00411 34,769 121,527 2432,39 2553,92 68 0,28561 0,001 021 6 5,4746 284,628 2338,24 2622,86
29 0,040043
0,001 00442 32,929 125,706 2430,02 2555,73 69 0,29837 0,001 0222 5,2548 288,818 2335,76 2624,58
30 0,042418
70 0,31160 0,001 0228 5,0453 293,009 2333,28 2626,29

31 0,044914 0,001 00473 31,199 129,885 2427,65 2557,53 71 0,32533 0,001 0234 4,8454 297,200 2330,80 2628,00
32 0,047536 0,001 00505 29,572 134,064 2425,27 2559,34 72 0,33957 0,001024 0 4,6547 301,392 2328,32 2629,71
33 0,050291 0,001 00537 28,042 138,243 2422,90 2561,14 73 0,35433 0,001 0246 4,4728 305,584 2325,83 2631,41
34 0,053183 0.001 00570 26,601 142,422 2420,52 2562,94 74 0,36963 0,001 0252 4,2988 309,777 2323,33 2633,11
35 0,056218 0,001 00605 25,245 146,600 2418,14 2564.74 75 0,38547 0,001 0258 4,1332 313,971 2320,83 2634.80
ENFONCTIONDELATEMPÉRATU
RE

>
>

3

(S
ta

B.
ta
=3
pabsolue vliquide hliquide hvaporisât. hvapeur pabsolue vliquide hliquide hvaporisât. hvapeur

CB

CD
3
5
3

o
o
O
O

a
33

CO
c5
3)
(m3/kg)

'55
0,40190 0,0010264 3,9748 318,166 2318,33 2636,50 1,7464 0,0010567 1,0053 486,78 2213,63 2700.42


un
0.41890 0,0010270 3,8234 322,361 2638,18 1,8038 0,0010576 0,97536 491,02 2210,87 2701,90

CO
C\J

CM
0,43650 0,0010276 3,6788 326,557 2313,31 2639,87 1,8628 0,0010585 0,94645 495,27 2208,11 2703,38
0,45473 0,0010283 3,5405 330,754 2310,79 2641,55 1,9232 0,0010594 0,91857 499,52 2205,33 2704,85

CO r**COCDo
CO h- co CDo

t'- r" r>-D-CO


o'
O
0,47359 3,4083 334,952 2308,27 2643,22 1,9854 0,0010603 0,89167 503,76 2202,54 2706,31

CD
CM
CNJ
5
o

un
co'
0,49310 0,0010296 3,2819 339,150 2305,75 2644,90 121 2,0491 0,0010612 0,86572 2199,75 2707,76
0,51328 0,0010303 3,1609 343,350 2303,22 2646,57 2,1145 0,0010621 0,84069 512,27 2196,95 2709,21
PROPRIÉTÉS DE L'EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU

CMco
0.53415 0,0010310 3,0451 347,550 2300,68 2648,23 2,1815 0,0010631 0,81641 516,52 2194,14 2710,66

CMCMCM
CMco ■o-
0,55574 0,0010317 2,9343 351,751 2298,14 2649,89 2,2503 0,0010640 0,79299 520,77 2191,32 2712,09

cô COco co co
o
co

un
CM
0,57803 0,0010324 2,8282 355,953 2295,59 2651,55 0,0010649 0,77041 525,03 2188,49 2713,52

CO
CM*
125
0,60108 0,0010331 2,7266 360,156 2293,04 2653,20 126 2,3932 0,0010659 0,74861 529,29 2185,65 2714,94
0,62488 0,0010338 2,6293 364,360 2654,85 ! 127 2,4674 0,0010668 0,72748 533,55 2182,80 2716,35

co
0,64948 0,0010345 2,5360 368,565 2287,93 2656,49 2,5434 0,0010678 0,70710 537,82 2179,94 2717,75

CM
0,67487 0,0010352 2,4466 372,770 2285,36 2658,13 129 2,6213 0,0010688 0,68743 542,08 2177,07 2719,15

COr- co CDo
co co co COCD
0,70109 0,0010359 2,3609 376,977 2282.79 2659,76 2,7011 0,0010697 0,66837 546,35 2174,19 2720,54
130

0,72815 0,0010366 2,2787 381,185 2280,21 2661,39 2,7830 0,0010707 0,64989 550,62 | 2171,30 2721,92

cô CO
0,75608 0,0010373 2,1999 385.394 2277,62 2663,02 2,8668 0.0010717 0,63206 554,89 2168,41 2723,30

CM
0,78489 0,0010380 2,1243 389,604 2275,03 2664,64 133 2,9526 0,0010727 0.61478 559,17 2165.50 2724,66
I2290,49
0,0013088 2,0517 393,815 2272,44 2666,25 3,0406 0,0010737 0,59810 563,44 2162,58 2726,02

CO
0,81461

■M"
o
o
o
o

CDCDCDCDCD
r-

CMco ■o-LO
t-'-
M-

0,84527 0,0010396 1,9820 398,027 2269,84 2667,86 3,1305 0,58201 567,72 2159,65 2727,37
135

0,87687 0.0010403 1,9152 402,240 2267,23 2669,47 136 3,2227 0,0010757 0,56634 572,00 2156,71 2728,71

o

D-

co
0,90944 0,0010411 1,8509 406.455 2264.61 3,3171 0,0010767 0,55122 576,28 2153,76 2730,05

CO

CM
r>»
0.94301 0,0010419 1,7892 410,670 2261.99 2672,66 138 3,4136 0,0010778 0,53657 580,57 2150,80 2731,37

CDenCDCD
co C'­co CD
0.97760 0,0010427 1,7300 414,887 2259,37 2674,25 139 3,5124 0,0010788 0,52236 584,86 2147,83 2732,69
100 1,01325 0,0010434 1,6730 419,105 2256,734 2675,839 3,6136 0,0010798 0,50865 589,15 2144,85 2733,99
140
101 1,0499 0,0010442 1,6182 423,32 2254,09 2677,42 'T 3,7170 0,0010809 0,49536 593,44 2141,85 2735,29

o
102 0,0010450 1,5655 427,55 2251,45 2678.99 3,8228 0,0010819 0,48248 597,74 2138,85 2736,58

f"-co
r-.
co
-3-

coCM
431,77 3,9311 0,0010830 0,46995 602,03 2135,83 2737,86

CD
103 0,0010458 1,5149 2680,56

CM
CM
o
o
o

-3- •«r
co

104 0,0010466 2682.12 4,0418 0,45784 606,33 2132,80 2739,14


CMco ■<T

1,1668 1,4662 435,99 2246.13


105 1,2080 0,0010474 1,4193 440,21 2243,47 2683,68 145 4,1549 0,0010851 0,44611 610,64 2129,76 2740,40

o
o
o
o

1
-r
1,2505 1,3743 444,44 2240,79 2685,23 4,2706 0,0010862 0,43474 614,94 2126,27 2741,65

CO
CM
107I 1,2941 0,0010490 1,3309 448,67 2238,11 2686,78 4,3890 0,0010873 0.42372 619,25 2123,64 2742,90
r-

co i'- co
co

0.0010499 1,2891 452,90 2235,42 2688,32 4,5099 0,0010884 0,41299 623,56 2120,57
CM

1,3390
■o-

■O-
■M"’

o
o
o
o

o O
'C

r»’
un

COCD
ST
0,0010507 1,2488 2232,73 2689,85 149 4,6334 0,40263 627,88 2117,48
CD

1,3851 2745,36

un s
o

co co
Ci
co

co
un

2230,02 4,7597 0,0010906 632,19 2114,38 2746,57


CD

110 1,4326 0,0010515 1,2101 2691,38


CM

150

-
f'-

un

1,4815 0,0010524 1,1727 465,59 2227,31 2692,90 4,8887 0,0010917 0,38282 636,51 2747,78
CM
CM

CM
1,5316 0,0010532 1,1368 469,83 2224,59 2694,42 152| 5,0206 0,0010928 0,37334 640,83 2108,14 2748,97
o
o
o
o

o
S
Propriétés des fluides et des solides

113 1,5831 0,0010541| 1,1022 474,06 2221,86 2695,93 153! 5,1551 0,36413 645,16 2105,00 2750,16
1,6361 0,0010550 1,0686 478,30 2219,13 2697,43 5,2926 0,0010951 0,35522 649,49 2101,85 2751,34
8

o
o
o
o
o

§
9
o'
o'

O
O

■»run
M- un
in un

co
co
co
co
co
co
co
en
co
•'T
co
•'T
co
co

un
un
un
un
un
un

co

cm'
2752,50
co'
CD

co'

CD
CD
UD
CD

■'T
CD
CD
CD
CO
CO
CO
CO

CM

CM
CM
CM
CM

■^r

CM

•O-
16
3

O
Q
LU

Z
<C
CC
EN

i.
a

>
OJ
pabsolue

ta.
liquide /rliquide /7vaporisât. hvapeur

co
pabsolue vliquide vvapeur hliquide hvaporisa!.
Tableaux récapitulatifs

a

B
O)
(kJ/kg) (bar) (kJ/kg) jnadeA*/

156 5,5764 0,0010974 0.33814 658.15


(6>|/EUi)
(0o)
2095,51 2753.66 14,291 0,0011504 0,13801 834,41 1955,97 2790.37

O
05
05
LO

r—
157

CD

CO
5,7228 0,0010986 662.49 2092,32 2754.81
05

CM
14,598 0,0011519 0,13520 838,90 2791.02
cm'
CM

158 5,8723 0,0010997 0,32204 666,83 2089,11 2755.94 14,910 0,0011534 0,13247 843,40 1948,25 2791,64

05
159 6,0248 0,31433 671.17 2085,90 2757,07 15.228 0,0011550 0,12980 847.90 1944,36 2792,26

O O
O O
O O
§ O

co'
CO
M-
160 0,30685

CM
675.51 2082,66 2758.18 15.550 0,0011565 0,12719 852,41 1940,44 2792,85
161 6,3393 0,0011033 0,29957

iûncooo 1— cm co •m- uo
679.86 2079.42 2759,28 15,879 0,0011581 0,12465 856,96 1936,52 2793,44
162 6,5014 0,0011045 0,29252 684,22 2076.16 2760.38 16,212 0,0011596 0,12216 861,44i 1932,56 2794,00
PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU

163 6,6668 0,0011057 0,28563 688.57 2072.89 2761,46 16.550 0,0011612 0,11974 865,96 1928,59 2794,56

T- T- T- y- CM CM CM CM CM C\J
164 6,8355 0,0011069 0,27897 692,93 2069,60 2762,53 16,895 0,0011628 0,11737 870,49 1924,60 2795,09

0)0)0)010 O O O O O

O
O
O
O
165 7,0075 0,27247

CO
697.29 2066.30 2763,59 17,246 0,0011644 0,11505 875,02 1920,59 2795.61
166 7,1830 0,0011091 0,26617 701,66 2062.98 2764.64 17,600 0,0011660 0,11279 879,56 1916,55 2796,12
167 7,3621 0,0011106 0,26003 706,03 2059,65 2765.67 17,962 0,0011677 0,11059 884,11 1912,50 2796.61
168 7,5446

oo
0,25406 710,40 2056.30 2766.70 18,329 0,0011693 0,10843 888,66| 1908,42 2797,08

O o
O o

o' o'
CO O O O «

co
169 7.7306 714,77 2052,94 2767.72 18.702 0.0011710 0,10632 893,21 1904,32 2797,54
170 7,9203 0,0011141 0,24262 719.15 2049,56 2768.72 19,079 0,0011726 0,10427 897,78 1900,20 2797.98

CO
171

CO
0,0011156 0,23713 723.54 2046.17 2769.71

oo'
19.465 0,0011743 0.10225 902,34 1896,06 2798.40

'*ï•■
O

172 8,3107 0,0011169 0,23178 727,92 2042,76 2770,69 19,855 0,0011760 0,10029 906,92 2798,81

O
O
O
05r—

173 8,5115

CO
COco

CM
0,22658 732.31 2039.34
f'-'

2771.66

CONCOOO t — CM CO ’M" LO
20,251 0,0011777 0,09837 911,50
05CO

2799.20
O

174 8,7162 0,0011195 0,22153 736,71 2035.90 2772,61


05

20,654 0,0011794
co

0,09649 1883,50 2799.58


co’

175 8,9247 0,0011208


r--

0,21659 741,11 2032.45


05

2773,55
co
r^.

21,062 0,0011812 0,09465 920,67 2799.94


CM

'0,24827

1
176 9,1371 0,0011221 0,21180 745.51 2028.98 2774,49 21,478 0,0011829 0,09285 925,27 1875,01 2800,28
177 9,3535 0,20713 749.91 2025,49 2775,40 21,899 0,0011847 0,09110 929,87 1870,74 2800.61

o' O
O O
O O
■ ■ ■ c\i

CO-3-
•M-CO

CMCM
178 9,5739 0,20259 754.32 2021.99 2776,31 22,327 0,0011864 0,08938 934,48 1866.43 2800,92

O
05
179 9,7984 0,0011261

CD
758.73 2018,47 2777.20 22,761 0,0011882 0,08770 939,10 1862,11 2801.21

"
180 10.027 0,0011275 0,19385 763.15 2014,93 2778,09 23,201 0,0011900 0,08606 943,72 1857.76 2801,48

O
co
181

CM
0,0011288 0,18965 767.57 2011,38 2778.95 23.648 0,0011918 0,08445 948,35 1853,39 2801,74
182 10,497 0.0011302 0,18556 772,00 2007,81 2779.81 24,102 0,0011936 0,08288 952,99 1848,99 2801.98
(ONCOOTO — CM CO T LO
CM CM CM CM CM CM CM CM CM CM CM CM CM CMCM CM CM CM

183 10,738 0,0011316 0,18157 776.43 2004,23 2780.65 24,562 0,0011955 0,08135 957,63 1844,57 2802,20
184 10,984 0,0011330 0,17768 780.86 2000,62 2781,48 25.029 0,0011973 0,07984 962,28 1840,13 2802.40
185 11,234 0.0011344 0,17390 785.30 1997,00 2782,30 25.504 0,0011992 0,07837 966,93 1835,66 2802.59

'T
186

co
oo
0,0011358 0,17021 789.74 1993,36 2783,10 25,985 0.0012011 0,07693 971,60 1831,16 2802,76
187 11,748 0,0011372 0,16661 794,19 1989,71 2783,89 26,472 0.0012030 0,07552 976,27 1826,64 2802,91
188 12,011 0,0011386 0,16310 798,64 1986,03 2784.67 26.968 0,0012049 0,07414 980,94 1822,09 2803,04

o
o
o

o
o
189 12,280 0,15969 803,09 1982,34 2785,43 27,469 0,0012068 0,07279 985,63 1817,52 2803,15
190 12,552 0,0011415 0,15635 807.55 1978,63 2786.18 27.979 0,0012087 0,07147 990,32 1812,93 2803,25
191 12,830 0,0011430 0,15310 812,02 1974,90 2786,92 28,496 0,0012107 0,07017 995,02 1808,30 2803,32

O
O
O
'T
O
o'

TT
192 13,112 0,14993 816.49 1971,16 2787,64
05
co

29.019 0,0012127 999,72 1803,65


ço

2803.38

o'
•'T
CD
193 13,399 0,0011459

CO
820,96 1967,39 2788,35 29.550 0,0012147 0,06767 1004,44 1798,97 2803.41

■M-
194 13,692 0,0011474 0,14382 825.44 2789,04
ONCOOIO r- CM CO 'J' LO

1963,61 30,088 0,0012167 0,06646


* - CM CM CM CMCM CM CM CM CO CO CO CO CO C

1009,16i 1794,27 2803,43


CM CM CM CM CM CM CM CM CM

T
-

o
O
f''-

05
05
O
O

OO
195

co

CO
0,0011489|
o“

CO
829.92 1959,80 2789.72
05
00
05

1/5

30,635 0,0012187
irs

oo

2803,43
co'

CD
■M

CM
EN FONCTION DE U TEMPÉRATURE

e p absolue y liquide vvapeur h liquide h vaporisât. h vapeur e p absolue y liquide y vapeur h liquide h vaporisa!. //vapeur

(°C) (bar) (m3/kg) (kJ/kfl) (°C) (bar) 3


(m /kg) (kJ/kg)

236 31,188 0,001 2207 0,06410 1018,63 1 784,78 2803,41 276 60,406 0,001 3198 0,03221 1216,03 1567,89 2783,92
237 31,749 0,001 2228 0,06296 1 023,38 1 779,99 2803,37 277 61,336 0,001 3228 0,031 67 1221,21 1561,68 2782,88
238 32,318 0,001 224 9 0,061 84 1 028,13 1 775,18 2803,30 278 62,277 0,001 3259 0,03115 1 226,40 1 555,42 2781,82
239 32,895 0,001 2270 0,06074 1 032,89 1 770,34 2803,23 279 63,229 0,001 3289 0,03064 1231,61 1549,12 2 780,72
240 33,480 0,001 2291 0,05967 1 037,66 1 765,46 2803,13 280 64.191 0,001 3321 0,03013 1 236,83 1 542,77 2779,60
241 34,073 0,001 231 2 0,05863 1 042,44 1 760,56 2803,00 281 65,165 0,001 3352 0,02964 1 242,07 1 536,37 2778,44
242 34,673 0,001 2334 0,05759 1 047,23 1 755,63 2802,86 282 66,151 0,001 3384 0,02915 1 247.32 1 529,92 2777,24
243 35,282 0,001 2355 0,05658 1 052,02 1 750,67 2802,69 283 67,147 0,001 341 7 0,02867 1 252,59 1 523.42 2776,01
244 35,899 0,001 2377 0,05559 1 056.83 1 745,68 2802,51 284 68,155 0,001 3450 0,02820 1 257,88 1516,87 2774,74
245 36,525 0,001 2399 0,05463 1061,63 1 740,66 2802,30 285 69,175 0,001 3483 0,02774 1263,18 1510,27 2773,44
246 37,158 0,001 2421 0,05367 1 066.46 1 735,61 2802,07 286 70,206 0,001 3517 0,02728 1 268,49 1 503,61 2772,10
247 37,799 0,001 2444 0,05274 1071,29 1 730.53 2801,82 287 71,249 0,001 3551 0,02684 1 273,83 1496,90 2770,73
248 38,450 0,001 2466 0,051 83 1 076,13 1 725,42 2801,55 288 72,303 0,001 3585 0,02639 1 279,19 1490,14 2769,33
249 39,108 0,001 2489 0,05093 1 080,98 1 720,27 2801,25 289 73.370 0,001 3620 0,02596 1 284,56 1 483,32 2767,88
250 39,776 0,001 251 2 0,05006 1 085,84 1715,10 2800,93 290 74,449 0,001 3655 0,02554 1 289,94 1 476,45 2766,39
251 40,452 0,001 2536 0,04919 1 090,71 1 709,89 2800,60 291 75,540 0,001 3691 0,02512 1 295,35 1 469,52 2764.86
252 41,137 0,001 2559 0,04835 1 095,59 1 704,65 2800,23 292 76,642 0.0013727 0,024 71 1 300,77 1462,53 2763,30
253 41,831 0.001 2583 0,04752 1100,48 1 699,37 2799,85 293 77,758 0,001 3764 0,02430 1 306,22 1 455.48 2761,70
254 42,533 0,001 2607 0,04671 1105,38 1 694,06 2799,44 294 78,886 0,001 3801 0,02390 1311,69 1 448,37 2760,05
255 43.244 0,001 2631 0.04592 1110,28 1 688,72 2799,01 295 80,025 0,001 3839 0,02351 1317,17 1441,19 2758,36
256 43,965 0,001 2655 0,04513 1115,20 1 683,35 2798,55 296 81,178 0,0013877 0,02312 1 322,68 1 433,96 2756.64
257 44,695 0,001 2680 0.04436 1120,14 1 677,93 2798,07 297 82,343 0,001 391 6 0.02275 1 328,20 1 426,69 2754.89
258 45,434 0,001 2705 0,04361 1125,07 1 672,49 2797,56 298 83,521 0,001 3955 0,02237 1 333,74 1419,29 2753,04
259 46,183 0,001 2730 0,04287 1130,03 1 667,01 2797,04 299 84,713 0,001 3995 0,02200 1 339,31 1411,86 2751,17
260 46,940 0,001 2755 0,04215 1134,99 1661,49 2796,48
261 47,707 0,001 2781 0,04144 1139,96 1 655,93 2795,90 Note : l’unité de pression est le Pascal (1 N par m2). Néanmoins, les
262 48,484 0,001 2807 0,04074 1144,95 1 650,34 2795,29
fabricants, dans leur catalogue, utilisent encore le bar (1 bar = 1(P Pa).
263 49,270 0,001 2833 0,04006 1149,94 1 644,71 2794,66
264 50,067 0,001 2859 0,03938 1154,96 1 639,05 2 794,00
265 50,872 0,001 2886 0,03872 1159,98 1 633,34 2793,32
266 51,688 0,001 291 2 0,03808 1165,00 1 627,60 2792,60
267 52,514 0,001 2940 0,03744 1170,05 1621,81 2791,86
268 53,350 0.001 2967 0,03681 1175,11 1615,99 2791,10
269 54,195 0,001 2995 0,03620 1180,18 1610,13 2790,30
270 55,051 0,001 3023 0,03560 1185,26 1 604,22 2789,48
271 55,918 0,001 3051 0,03501 1190,36 1 598,27 2788,63
272 56,795 0,001 3080 0,03443 1195,47 1 592,28 2787,75
273 57,681 0,001 3109 0,03386 1 200,58 1 586,25 2786,83
274 58,579 0.0013138 0.03330 1 205,72 1 580,17 2785,90
275 59.488 0.0013168 0,03275 1 210,87 1574,05 2784,92
EN FONCTION DE LA PRESSION

’EAU
PROPRIÉTÉSDEL’EAUETDELAVAPEURD
p absolue G v liquide vvapeur h liquide h vaporisât. h vapeur p absolue 0 ir liquide yvapeur /r liquide h vaporisai. h vapeur

(bar) (°C) (m3/kg) (kJ/kg) (bar) (°C) (m3/kg) (U/kg)

0,010 6,98 0,001 00016 129,20 29,375 2484.28 2513,66 0,32 70,62 0,001 0232 4,9211 295,590 2331,75 2627.34
0,015 13,03 0,001 00068 87,984 54,750 2470,03 2524,82 0,34 72,03 0,001 0240 4,6491 301,517 2338,25 2629,76
0,020 17,51 0,001 001 35 67,010 73,485 2459,54 2533,03 0,36 73,37 0,001 0248 4,4066 307,156 2324,89 2632,05
0,025 21,09 0,001 00206 54,259 88,481 2451,10 2539,57 0,38 74,66 0,001 0256 4,1888 312,539 2321,68 2634,22
0,030 24,10 0,001 00278 45,670 101,038 2444,00 2545,04 0,40 75,89 0,001 0263 3,9925 317,690 2318,61 2636,31
0,035 26,69 0,001 00345 39,490 111,863 2437,87 2549,73
0,45 78.74 0,001 0281 3,5753 329,679 2311,44 2641,12
0,040 28,98 0,001 00410 34,805 121,449 2432,44 2553,89
0,045 31,03 0,001 00474 31,142 130.026 2427.57 2557,59 0,50 81,35 0,001 0298 3,2394 340,602 2304,88 2645,48
0,050 32,90 0,001 00534 28,195 137,812 2423,14 2560,95 0,55 83,74 0.001 0315 2.9629 350,649 2298,81 2649,46
0,055 34,60 0,001 00591 25,777 144,947 2419,08 2564,03 0,60 85,95 0,001 0331 2,731 2 359,963 2293,16 2653,12
0,060 36,18 0,001 00646 23,744 151,542 2415,32 2566,87 0,65 88,02 0,001 0345 2,5341 368,653 2287,88 2656,52
0.065 37,68 0,001 00700 21,983 157,797 2411,75 2569,55 0,70 89,96 0,001 0359 2,3643 376,805 2282,89 2659,69
0,070 39,02 0,001 00751 20,535 163,417 2408,54 2571,95 0,75 0.001 0371 2,2166 2278,18 2662.67
91.78 384,489
0,075 40,32 0,001 00801 19,239 168,814 2405,46 2574,27 0,80 93,51 0,001 0384 2,0868 2273.70 2665.46
391,761
0,080 41,53 0,001 00849 18,104 173,908 2402.54 2576,44 0,85 95,15 0,001 0397 1,9717 398,666 2269,44 2668,11
0,085 42,69 0,001 00896 17,099 178,735 2399,76 2578,50 0,90 96,71 0,001 0409 1,8691 405,243 2265,36 2670,61
0,090 43,79 0,001 00942 16,203 183,323 2397,14 2580,46 98,20
0,95 0,001 0421 1,7770 411,527 2261.46 2672,98
0,095 44,83 0,001 00986 15,400 187,697 2 394,63 2582.32 1.0 99,63 0,001 0431 1,6938 417.550 2257,71 2675,25
0,10 45,83 0,001 01028 14,674 191,877 2392,22 2584,10
1,1 102,32 0,001 0453 1,5492 428,89 2250,61 2679,49
0,11 47,71 0,001 0111 13,114 199,724 2387,71 2587,43 1,2 104,81 0,001 0472 1,4281 439,40 2243,98 2683,38
0,12 49,45 0,001 0119 12,361 206,983 2383,52 2590,50 1.3 107,13 0,001 0491 1,3252 449,24 2237,75 2686,99
0,13 51,06 0,001 0126 11,464 213,741 2379,62 2593,36 1.4 109,32 0,001 0510 1,2364 458,47 2231,87 2690,34
0,14 52,58 0,001 0134 10,693 220,066 2375,96 2596,02 1,5 111,37 0,001 0527 1,1591 467,17 2226,30 2693,47
0,15 54,00 0,001 0140 10,022 226.018 2372.50 2598,53 1,6 113,32 0,001 054 4 1,0913 475,42 2220,98 2696,41
0,16 55,34 0,001 014 7 9,431 7 231.640 2369,25 2600,88 1,7 115,17 0,001 0560 1,0310 483,27 2215,92 2699,19
0,17 56,62 0,001 0153 8,9096 236,969 2366,15 2603,12 1,8 116,93 0,001 0575 0,97734 490,74 2211,05 2 701,80
0,18 57,83 0,001 0160 8,4436 242,038 2363,20 2605,24 1.9 118,62 0,001 0591 0,92907 497,90 2206,39 2704,29
0,19 58,98 0,001 0166 8,0257 246,873 2 360,38 2607,25
2,0 120,23 0,001 0605 0,88554 504,75 2201,89 2706,65
0,20 60,09 0,001 0171 7,6483 251,496 2357,68 2609,18
2.1 121,78 0,001 0619 0.84607 511,34 2197,55 2708,89
0,21 61,15 0,001 0177 7,3060 255,927 2355,09 2611,02 2.2 123,27 0,001 0633 0.80996 517,67 2193,38 2 711,05
0,22 62,16 0,001 0182 6,9937 260,183 2352,60 2612,78 2.3 124,71 0,001 0646 0,77694 523,78 2189,32 2713,10
0,23 63,14 0,001 0188 6,7079 264,277 2350,20 2614,48 2,4 126,09 0,001 0660 0,74662 529,69 2185,38 2715,07
0,24 64,08 0,001 0193 6,4454 268,223 2347,89 2616,11 2,5 127,43 0,001 0672 0,71859 535.40 2181,56 2716,96
0.25 64,99 0,001 0199 6,2030 272,033 2345,65 2617,69 2,6 128,73 0.001 0685 0,69270 540,93 2177,85 2718.77
0,26 65,87 0,001 0204 5,9790 275,714 2343,48 2619,20 2,7 129,99 0,001 0697 0,66863 546,29 2174,23 2720,52
0,27 66,72 0,001 0209 5,7711 276,280 2341,39 2620,66 2,8 131,21 0,001 0709 0,64617 551,50 2170,71 2722,21
0,28 67,55 0,001 0214 5,5775 282,735 2339,36 2622,09 2,9 132,39 0,001 0721 0,62525 556,56 2167,28 2723,83
0.29 68,35 0.001 0218 5,3969 286,087 2337,38 2623,46 3,0 133,54 0,001 0732 0,60567 561,49 2163,92 2725,40
0,30 69,13 0,001 0223 5,2281 289,343 2335,45 2624,79 134,66 0,58738 2160,64
3,1 0,001 0744 566,28 2726,92
3,2 135,76 0,001 0755 0,57013 570,95 2157,43 2728,38
3.3 136,82 0,001 0765 0,55389 575,51 2154,29 2729,81
3,4 137,86 0,001 0776 0,538 58 579,97 2151,21 2731,19
3,5 138,88 0,001 0787 0,52410 584,33 2148,20 2732,53
3,6 139,87 0,001 0797 0,51043 588,58 2145,24 2733,82
3,7 140,84 0,001 0807 0,49750 592,74 2142,33 2735,08
3,8 141,79 0,001 0817 0,48519 596,82 2139,48 2736,31
3,9 142,72 0,001 0827 0,47348 600,81 2136,69 2737,50
ENFONCTIONDELAPRESS
ION


>
3

CO
09

05
pabsolue vliquide vvapeur hvaporisai. pabsolue yliquide

a.
hliquide hvapeur hliquide hvaporisât. hvapeur

0
A
O

2
CO

O
o

X3
E,

k_

co
■a?

CO
(kJ/kg)

O)
O)

'û- ■CT
o_
143,63 0,0010836 0,46232 604,72 2133,94 2738,66 15,5 199,84 0,0011563 0,12759 851,71 1941,05 2792.76

O
O
O
CO
4,1 144,52 0,0010846 608,56 2131,23 2739,79 16,0 201,37 0,12373 858,57 1935,07 2793,65

CD O

o
o
o
o

O
O

lO
LO CO

CT
CM
145,39 0,0010855 0,44161 612,33 2128,56 2740,89 202,85 865,28 1929,19! 2794.48

en

CM_
o
co'rC
4,3 146,25 0,0010865 0,43195
ILIW0 616,01 2125,94 2741,91 204,30 0,0011633 0,11667 871,85 1923,40 2795.25

r-T
o*

LO
CO
CM
4,4 147,09 0,42271 619,65 2743,01 205,72 0,0011656 878,28 1917,69 2795.98

o o
o o
© o
o o'
o'

coco
CTco
CO

CM
CM
CM
147,92

r*- oo
4,5 0,41384 623,21 2744,03 18,0 207,10 0,0011679 0,11036 884,59 1912,07i 2796,66

o
o
o

o'
r--
4,6 148,73 0,0010892 0,40537 626,72 2118,31 2745,03 18,5 208,46 0,10745 890,76 1906,53; 2797,29

O
CD
4,7 149,53 0,0010901 0,39727 2115,84 209,79 0,0011723 0,10469

CD
2746,00 896,82

CO
1901,07 2797,89

co
CT)ct >
LO
150,32 0,38948 633,50 2113,40 2746,90 211,09 0,0011745 0,10207 902,76 1895,68 2798,44

CT*
4,9 151,09 0,0010918 0,38198 636,88 2111,00 2747,88

o
20,0 212,37 0,0011766 908,60 1890,36 2798,96

o'
D

O
O
60601000

CM
5,0 151,85 0,37478 640,16 2748,79

CT)
20,5 213,62 0,0011788 0,09720 914,34 1885,10 2799,44
5,2 153,33 0,0010944 0,36118 646,58 2103,97 2750,55
PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU

21,0 214,85 0,0011809 0,09493


8S660‘0 919,97 1879,92 2799,89

o
o
o
o
5,4 154,77 0,34854 652,81 2099,43 2752,23

CO
CO
21,5 216,05 0,09275 925,51 1874,78 2800,30
5,6 156,16 0,0010976 0,33679 658,86 2094,99 2753,85
22,0 217,24 0,0011851 0,09069 930,97 1869,72 2800,69
5,8 157,52 0,0010992 0,32582 664,74 2090,66 2755,40
O
O

6S60L00‘0
i2123,36
CO

22,5 218,40 0,0011871


CM

0,08870 936,33 1864,70

o
o
o
o
o
h-
CT

6,0 158,84 0,31556 670,47 2086,42 2756,89 23,0 219,55 0,0011892 0,08680 941,62 1859,74 2801,36

CD
CM
160,12 0,0011022 0,30594 676,05 2082,26 2758,32 23,5 220,68 0,0011912 i 0,08497 946,85 1854,81 2801,66
I2108,62
ai
co

CO

6,4 221,78 0,0011932 0,08323 951,95


CT)

161,38 0,0011038 0,29690 681,50 2078,19 2759,69 2801,93


■CT

6,6 162,60 0,0011052 0,28838 686,82 2074,21 2761,03 222,87 0,0011952 0,08155 957,00 1845,18 2802,17
163,79 0,0011066 0,28035 692,02 2070,29 2762,31 223,94 0,0011972 0,07994 961,98 1840,41 2802,39

TT CT~LO LO
CM CM CM CM
© LO o LO
224,99 0,0011992 0,07839 966,88

o
1835,71

o
o
2802,59

o'
o_

h»'
164,96 0,27275 697,10 2066,44 2763,54

co
! 26,0 226,03 0,0012012 0,07688 971,75 1831,02 2802,77

C3 CM
166,10 0,0011095 0,26558 702,08 2062,66 2764,74

LO

CM
227,06 0,0012031 0,07544 976,53

CO*
1826,39 2802,92

f'-*
167,21 0,0011109 0,25876 706,95 2058,95 2765,89 27,0 228,06 0,0012050 0,07405 981,24 1821,80 2803,05
7,6 168,30 0,0011122 0,25231 711,71 2055,29 2767,01

Lf)
r''-~
CM
229,06 0,0012069 0,07271

CT_
985,91

o
o
1817,25 2803,16

un
CM
7,8 169,37 0,0011136 0,24617 716,38 2768,09 230,04
28,0 0,0012088 0,07141 990,51 1812,74 2803.25
!6,8 8,0 170,41 0,0011149 0,24032 720,97 2048,16 2769,13 28,5 231,01 0,0012107 0,07016 995,06 1808,26 2803,32
5

o
o

O
O
O
CD

CM
CM

CD
29,0 231,96 0,06825

CM
8,2 171,44 0,23475 725,47 2044,67 2770,14 999,55 1803,82 2803,38
o
CO

29,5 232,91
CM

0,0012145 0,06779
cri

1004,00 1799,41

CT
172,45 0,0011175 0,22944 729,88
ct

cd
2041,23 2771,12
8,6 173,44 0,0011188 0,22437 734,22 2037,85 2772,07
174,40 0,21952 30,0 233,84 0,0012164 0,06666 1008,39 1795,04 2803,43

oo
738,49 2034,51 2772,99

co'
235,66 0,0012200 0,06449 1017,02 1786,40 2803,42
9,0 175,36 0,0011213 0,21486 742,68 2031,21 2773,89 237,44 0,0012237 0,06246 1025,48 1777,87 2803,34
9,2 176,29 0,0011225 0,21042 746,80 2027,96 2774,76 239,18 0,0012274 0,06055 1033,75 1769,47 2803,21

ai
CT
177,21 0,0011237 0,20616 750,85 2024,75 2775,59 240,88 0,0012309 0,05876 1041,86 1761,16 2803,02

o
in
CM
9,6 0,0011250 754,84 2776,42

oo

CM
242,54 0,0012345 0,05705 1049,81 1752,97 2802,77
179,01 0,19813 758,76 2018,45 2777,21 244,16 0,0012381 0,05543 1057,61 1744,87
:w 2802,48
10,0 179,88 0,0011273 0,19435 762,63 2015,35 2777,99 245,75 0,0012417 0,05391 1065,26 1736,86 2802,13
10,5 182,01 0,0011302 0,18551 772,06 2007,76 2779,82 247,31 0,0012451 0,05246 1072,78 1728,95 2801,74
CM COc tLD CD r-COa>
côCOCO COCO COcoCOco

11,0 184,06 0,0011331 781,15 2000,39 2781,53 248,84 0,0012486 0,05108 1080,19 1721,11 2801,30

LO
186,04 0,0011359 0,17005 789,94 1993,20 2783,14
o
co
co'
r-~-

187,96 j0,0011200
0,0011385 0,16325 798,45 1986,19 2784,64 250,33 0,0012520 0,04977 1087,46 2800,82

o'
O
O
!178,12 I0,20207
CT

cm'CM
o LO
CM
CT
189,81 0,15698 806,70 1979,34 2786,04
I0,0011261
13,0 191,60 0,0011438 0,15118 814,72 1972,64 2787,36
13,5 193,35 0,0011464 0,14579 822,51 1966,08 2788,59

o_
Propriétés des fluides et des solides

ct '
195,04 0,0011490 0,14077 830,09 1959,65 2789,74
14,5 196,68 0,0011514 0,13608
I0,17744 837,47 1953,34 2790,81

o
f-.

co
LO


CO
CO
CO

CM
ct '
CM
CM

CT
15,0 0,0011539|

CD
C
r-~

CT)
CT)
CT)

co'
19
Tableaux récapitulatifs

PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE


En fonction de la pression et de la température
/7 absolue = 0.01 bar p absolue = 0,02 bar p absolue = 0.03 bar p absolue = 0,04 bar p absolue = 0,05 bar
e
V h V h V h V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0.001 0002 0 0,001 0002 0 0,001 0002 0 0,001 0002 0 0.001 0002 0
10 130,6 2520 0,001 0003 42 0,001 0003 42 0,001 0003 42 0,001 0003 42
20 135,2 2539 067,60 2538 0,001 001 8 84 0,001 001 8 84 0,001 001 8 84
30 139,9 2557 069.91 2557 46,57 2557 34,92 2556 0,001 0044 126
40 144,5 2576 072,22 2576 48.12 2576 36,08 2575 28,85 2575
50 149,1 2595 074,53 2595 49,67 2594 37,24 2594 29,78 2594

60 153.7 2614 076,84 2614 51,22 2614 38,40 2613 30,71 2613
70 158,3 2632 079.15 2632 52,76 2632 39,56 2632 31,64 2632
80 163,0 2651 081,46 2651 54,30 2651 40,72 2651 32,57 2651
90 167.6 2670 083.77 2670 55.84 2670 41,88 2670 33.50 2670
100 172,2 2689 086.08 2689 57,38 2689 43.03 2688 34,42 2688

110 176,8 2708 088,39 2708 58,92 2708 44,19 2707 35,34 2707
120 181.4 2727 090.70 2727 60.46 2727 45,34 2726 36,27 2726
130 186,0 2746 093.01 2746 62,00 2746 46.50 2745 37,19 2745
140 190.7 2765 095.32 2765 63,54 2765 47,65 2764 38,12 2764
150 195,3 2784 097.63 2784 65.08 2784 48,81 2783 39,04 2783

160 199,9 2803 099.94 2803 66,62 2803 49,96 2803 39,97 2803
170 204,5 2822 102.2 2822 68,16 2 822 51,12 2822 40,89 2822
180 209,1 2841 104.6 2841 69.70 2841 52,27 2841 41,81 2841
190 213,7 2860 106,9 2860 71,24 2860 53.42 2860 42.74 2860
200 218.4 2880 109,2 2880 72.78 2880 54,58 2880 43.66 2880

210 223,0 2899 111,5 2899 74,32 2899 55.73 2899 44,58 2899
220 227,6 2919 113.8 2919 75.85 2919 56.89 2918 45.51 2918
230 232,2 2938 116.1 2938 77.39 2938 58,04 2938 46.43 2938
240 236,8 2958 118,4 2958 78,93 2958 59,20 2958 47,36 2958
250 241,4 2977 120,7 2977 80.47 2977 60.35 2977 48,28 2977

En fonction de la pression et de la température


/7 absolue = 0,06 bar p absolue = 0,07 bar p absolue = 0.08 bar p absolue = 0,09 bar p absolue = 0,10 bar
9
V h V h V h V h if h
#
( C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,001 0002 0 0.001 0002 0.0 0,001 0002 0,0 0.001 0002 0.0 0,001 0002 0,0
10 0,001 0003 42 0,001 0003 42,0 0,001 0003 42,0 0,001 0003 42,0 0,001 0003 42,0
20 0,001 001 8 84 0.001 001 8 83.9 0,001 001 8 83.9 0.001 001 8 83,9 0,001 001 8 83.9
30 0,001 0044 126 0.001 004 4 125.7 0,001 0044 125,7 0,001 0044 125.7 0,0010044 125,7
40 24,03 2575 20,59 2574 0,001 0079 167,5 0,001 0079 167,5 0,001 0079 167,5
50 24,81 2594 21,26 2593 18,60 2593 16,53 2593 14.87 2592

60 25,59 2613 21,93 2612 19.19 2612 17,05 2612 15.34 2612
70 26.37 2631 22,60 2631 19.77 2631 17.57 2631 15.81 2631
80 27,14 2650 23,26 2650 20,35 2650 18,08 2650 16.28 2650
90 27.91 2669 23,92 2669 20.93 2669 18.60 2669 16.74 2669
100 28.68 2688 24,58 2688 21,50 2688 19,11 2688 17.20 2688

110 29,45 2707 25,24 2707 22,08 2707 19,63 2707 17,66 2707
120 30.22 2726 25,90 2726 22,66 2726 20,14 2726 18,13 2726
130 30.99 2745 26,56 2745 23,24 2745 20,66 2745 18,59 2 745
140 31,76 2764 27,22 2764 23,82 2764 21,17 2764 19,05 2764
150 32.53 2783 27,88 2783 24,40 2783 21,68 2783 19.51 2783

160 33,30 2803 28,54 2802 24,97 2802 22,20 2802 19.98 2802
170 34.07 2822 29.20 2822 25.55 2822 22,71 2822 20,44 2822
180 34,84 2841 29,86 2841 26,13 2841 23.22 2841 20.90 2841
190 35,61 2860 30,52 2860 26,71 2860 23,74 2860 21.36 2860
200 36,38 2880 31,18 2880 27,28 2880 24,25 2879 21.82 2879

210 37,15 2899 31,84 2899 27,86 2899 24,76 2899 22.29 2899
220 37,92 2918 32,50 2919 28,44 2918 25.28 2918 22.75 2918
230 38,69 2938 33,16 2938 29,02 2938 25.79 2938 23,21 2938
240 39,46 2957 33,82 2958 29.59 2957 26,30 2957 23.67 2957
250 40,23 2977 34.48 2977 30,17 2977 26,82 2977 24,14 2977

20
Propriétés des fluides et des solides
sROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE

En fonction de ia pression et de la température


p absolue s 0,12 bar p absolue = 0,14 bar p absolue = 0,16 bar p absolue = 0,18 bar p absolue = 0,20 bar
V h y h y h y h y h
CP (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)
0 0,0010002 0,0 0,001 0002 0,0 0,001 0002 0,0 0,001 0002 0.0 0,001 0002 0,0
10 0.001 0003 42,0 0,001 0003 42.0 0.001 0003 42.1 0.001 0003 42,1 0,001 0003 42,1
20 0.001 001 8 83,9 0,001 001 8 83,9 0.001 001 8 83,9 0,001 001 8 83,9 0,001 001 8 83,9
30 0.001 0044 125,7 0,001 0044 125.7 0.001 0044 125,7 0.001 0044 125,7 0,001 0044 125,7
■*0 0.001 0079 167,5 0,001 0079 167,5 0,001 0079 167,5 0,001 0079 167,5 0,001 0079 167,5
50 12,38 2592 0,001 0121 209,3 0,001 0121 209,3 0.001 0121 209,3 0,001 0121 209,3

50 12,78 2611 10,94 2611 9,575 2610 8,502 2610 0,001 0171 251,1
70 13,17 2630 11,28 2630 9,868 2630 8,763 2629 7.884 2629
30 13,56 2649 11.62 2649 10,16 2649 9.023 2648 8,118 2648
30 13,95 2668 11,95 2668 10,45 2668 9,283 2668 8,352 2667
*00 14,33 2687 12,28 2867 10,74 2687 9,543 2687 8,586 2687

T10 14,71 2707 12,61 2706 11,03 2706 9,803 2706 8,819 2706
•20 15,10 2726 12.94 2725 11,32 2725 10,06 2725 9,052 2725
•30 15,49 2745 13,27 2745 11,61 2744 10,32 2744 9.285 2744
•40 15,87 2 764 13.60 2764 11.90 2764 10.58 2763 9,517 2763
150 16.26 2783 13,93 2783 12,19 2783 10,83 2783 9,749 2782

*-50 16,64 2802 14,26 2802 12,48 2802 11,09 2802 9.980 2802
*70 17,03 2821 14.59 2821 12.77 2821 11,35 2821 10,21 2821
130 17,41 2841 14,93 2841 13.06 2840 11,61 2840 10,44 2840
*9C 17,80 2860 15,26 2860 13,35 2860 11.86 2860 10,68 2860
200 18,19 2879 15,59 2879 13,64 2879 12,12 2879 10,91 2879

210 18,57 2899 15,92 2899 13,93 2899 12,38 2899 11,14 2898
220 18,96 2918 16,25 2918 14,21 2918 12.63 2918 11,37 2918
230 19,34 2938 16,58 2938 14,50 2938 12.89 2937 11,60 2937
240 19.73 2957 16,91 2957 14.79 2957 13,15 2957 11,83 2957
250 20,11 2977 17,24 2977 15,08 2977 13,40 2977 12,06 2977

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 0,22 bar p absolue = 0,24 bar p absolue = 0,26 bar p absolue = 0,28 bar p absolue = 0,30 bar
y h v h y h y h y h
CP
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,001 0002 0,0 0,001 0002 0,0 0,001 0002 0,0 0.001 0002 0,0 0,001 0002 0,0
10 0.001 0003 42,1 0.001 0003 42.1 0.0010003 42,1 0.001 0003 42,1 0,001 0003 42,1
20 0.001 001 8 83,9 0,001 001 8 83,9 0.001 001 8 83,9 0,001 001 8 83,9 0,001 001 8 83,9
30 0.001 0044 125,7 0,001 0044 125,7 0,001 0044 125,7 0,001 0044 125,7 0,001 0044 125,7
40 0.001 0079 167,5 0,001 0079 167.5 0,001 0079 167,5 0.0010079 167,5 0,001 0079 167,5
50 0,0010121 209,3 0,001 0121 209,3 0,001 0121 209,3 0,001 0121 209,3 0,001 0121 209,3
60 0.001 0171 251,1 0,001 0171 251,1 0,001 0171 251,1 0,001 0171 251,1 0,001 0171 251,1

70 7,164 2628 6,564 2628 6,056 2628 5,621 2627 5,244 2627
80 7,378 2648 6,760 2647 6.238 2647 5,790 2647 5.402 2646
90 7,591 2667 6.956 2667 6,419 2666 5,958 2666 5,559 2666
«0 7,803 2686 7,151 2686 6,599 2686 6,126 2686 5,716 2685

110 8,015 2705 7,346 2705 6,779 2705 6,294 2705 5,873 2705
120 8,227 2725 7,540 2724 6.959 2724 6.461 2724 6.029 2724
130 8,439 2744 7,734 2744 7.138 2744 6,627 2743 6,184 2743
140 8,650 2763 7,928 2763 7,317 2763 6,793 2763 6.339 2762
150 8.861 2782 8,122 2782 7,496 2782 6.959 2782 6,494 2782
160 9,072 2802 8,316 2801 7.675 2801 7,125 2801 6,649 2801
170 9.283 2821 8.509 2821 7,854 2821 7,291 2820 6,804 2820
180 9,494 2840 8.702 2840 8,032 2840 7.456 2840 6.958 2840
190 9,705 2860 8,895 2859 8,210 2859 7,622 2859 7,113 2 859
200 9,915 2879 9,088 2879 8,388 2879 7,788 2879 7,268 2879
210 10,12 2898 9,281 2898 8,566 2898 7,953 2898 7.423 2898
220 10,33 2918 9,474 2918 8.744 2918 8,119 2918 7.578 2918
230 10,55 2937 9,667 2937 8.922 2937 8,285 2937 7.732 2937
240 10,76 2957 9,859 2957 9,100 2957 8.450 2957 7.886 2957
250 10,97 2977 10,05 2976 9.278 2976 8,615 2976 8.040 2976

□ U G H LA MEHDI 21
Tableaux récapitulatifs

PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE


En fonction de la pression et de la température
p absolue = 0,32 bar p absolue = 0,34 bar p absolue = 0,36 bar p absolue = 0,38 bar p absolue = 0,40 bar
e
V h V h V h V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0.001 0002 0,0 0,0010002 0.0 0,001 0002 0,0 0,001 0002 0,0 0,0010002 0,0
10 0,001 0003 42.1 0.001 0003 42,1 0.001 0003 42.1 0,001 0003 42.1 0,001 0003 42,1
20 0,001 001 8 83.9 0.001 001 8 83.9 0.001 001 8 83.9 0.001 001 8 83.9 0.001 001 8 83.9
30 0.001 0044 125,7 0,001 0044 125.7 0.001 0044 125,7 0.001 0044 125,7 0,001 0044 125,7
40 0.001 0079 167,5 0.001 0079 167,5 0,001 0078 167,5 0,001 0078 167,5 0,001 0078 167,5
50 0,0010121 209,3 0,001 0121 209,3 0,001 0121 209,3 0,001 0121 209,3 0,001 0121 209,3

60 0,001 0171 251,1 0.001 0171 251,1 0,001 0171 251,1 0.0010171 251,1 0,001 0171 251,1
70 0,001 0227 293,0 0.001 0227 293,0 0,0010227 293.0 0,0010227 293.0 0,001 0227 293.0

80 5,062 2646 4,762 2646 4,496 2645 4,258 2645 4,043 2645
90 5,210 2666 4,902 2665 4,628 2665 4.383 2665 4.162 2664
100 5,357 2685 5,040 2685 4.759 2685 4,507 2684 4,281 2684

110 5,504 2704 5.179 2704 4,890 2704 4,632 2704 4,398 2704
120 5.650 2724 5,317 2724 5,020 2723 4,755 2723 4,516 2723
130 5,796 2743 5,454 2743 5.150 2743 4.878 2743 4.633 2742
140 5.942 2762 5,591 2762 5,280 2762 5.001 2762 4.750 2762
150 6,087 2782 5,728 2781 5,409 2781 5,124 2781 4,867 2781

160 6,233 2801 5,865 2801 5,539 2801 5.246 2801 4,983 2800
170 6,378 2820 6.002 2820 5,668 2820 5,369 2820 5,100 2820
180 6,523 2840 6,139 2840 5,797 2 839 5,491 2839 5,216 2839
190 6,668 2859 6,275 2859 5.926 2859 5,613 2859 5.332 2859
200 6,813 2878 6,412 2878 6,055 2878 5.736 2878 5.448 2878

210 6.958 2898 6.548 2898 6,184 2898 5,858 2898 5,564 2898
220 7,103 2917 6,684 2917 6,312 2917 5.980 2917 5.680 2917
230 7,248 2937 6.821 2937 6.441 2937 6.102 2937 5.796 2937
240 7.392 2957 6.957 2957 6,570 2956 6.224 2956 5,912 2956
250 7,537 2976 7.093 2976 6,699 2976 6.346 2976 6,028 2976

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 0,45 bar p absolue = 0,50 bar p absolue = 0,55 bar p absolue = 0,60 bar p absolue = 0,65 bar
e V h
V h V h V h y h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,001 0002 0,0 0,001 0002 0,1 0,001 0002 0,1 0.001 0002 0,1 0,001 0002 0,1
10 0,001 0003 42.1 0.001 0003 42,1 0,001 0003 42,1 0,001 0003 42.1 0,001 0003 42,1
20 0,001 001 8 83,9 0.001 001 8 83,9 0,001 001 8 84,0 0,001 001 8 84,0 0.001 001 8 84.0
30 0,001 0044 125,7 0.001 0044 125,7 0,001 0044 125.8 0,001 0044 125.8 0.001 0044 125,8
40 0.001 0078 167,5 0.001 0078 167,5 0,001 0078 167,5 0.001 0078 167,5 0.001 0078 167.6
50 0,001 0121 209,3 0,0010121 209,3 0.001 0121 209.3 0.001 0121 209.3 0,001 0121 209,3

60 0,001 0171 251,2 0.001 0171 251,2 0,001 0171 251,2 0,001 0171 251,2 0,001 0171 251,2
70 0,001 0227 293,0 0.001 0227 293,0 0,001 0227 293.0 0,001 022 7 293.0 0.001 0227 293.0
80 3,590 2644 0.001 0290 335.0 0,001 0290 335.0 0,001 0290 335,0 0,001 0290 335,0

90 3.696 2664 3.324 2663 3.019 2662 2,765 2661 2,550 2661
100 3,802 2683 3,419 2683 3.106 2682 2.845 2682 2.624 2681

110 3.907 2703 3.514 2702 3,192 2702 2.925 2701 2.698 2701
120 4.012 2722 3.609 2722 3,278 2722 3,004 2721 2,771 2721
130 4.116 2742 3.703 2741 3,364 2741 3,082 2741 2.844 2740
140 4.220 2761 3.797 2761 3,450 2761 3,161 2 760 2.916 2760
150 4,324 2781 3,890 2780 3,535 2780 3,239 2780 2.989 2779

160 4,428 2800 3,984 2800 3,620 2799 3.317 2799 3,061 2799
170 4.531 2820 4,077 2819 3,705 2819 3,395 2819 3.133 2818
180 4,635 2839 4.170 2839 3.790 2838 3,473 2838 3.205 2838
190 4.738 2558 4.263 2858 3,875 2858 3,551 2858 3,277 2857
200 4.842 2878 4.356 2878 3.959 2877 3.628 2877 3.349 2877

210 4.945 2897 4.449 2897 4,044 2897 3,706 2897 3.420 2897
220 5.048 2917 4.542 2917 4,128 2917 3,784 2916 3,492 2916
230 5,151 2937 4.635 2936 4,213 2936 3.861 2936 3,563 2936
240 5.254 2956 4.728 2956 4.297 2956 3.939 2956 3.635 2955
250 5.357 2976 4.821 2976 4,362 2976 4,016 2975 3.706 2975

22
Propriétés des fluides et des solides
PROPRIÉTÉS DE L'EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE
En fonction de la pression et de la température
p absolue s 0,70 bar p absolue -0,75 bar p absolue = 0,80 bar p absolue = 0,85 bar p absolue = 0,90 bar
0
V h V h V h V h V h
( C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0.001 0002 0,1 0,0010002 0,1 0,001 0002 0,1 0.001 0002 0,1 0,001 0002 0.1
10 0,001 0003 42,1 0,0010003 42.1 0,001 0003 42,1 0,001 0003 42.1 0.0010003 42,1
20 0.001 001 8 84,0 0,001 001 8 84,0 0.001 001 8 84,0 0,001 001 8 84,0 0.001 001 8 84.0
30 0.001 0044 125,8 0,001 0044 125,8 0,001 0044 125,8 0,001 0044 125.8 0.001 0044 125.8
40 0,001 0078 167,6 0.001 0078 167,6 0,001 0078 167.6 0,001 0078 167,6 0.001 0078 167.6
50 0,001 0121 209,3 0.0010121 209,4 0,001 0121 209,4 0,001 0121 209.4 0.001 0121 209.4

60 0,001 0171 251,2 0.001 0171 251,2 0,001 0171 251,2 0.0010171 251,2 0,001 0171 251,2
70 0.001 0227 293,0 0,001 0227 293,0 0,001 022 7 293.0 0,0010227 293.0 0,001 0227 293.1
80 0.001 0290 335,0 0,001 0290 335,0 0.001 0290 335,0 0,001 0290 335.0 0.001 0290 335.0

90 2,366 2660 0,001 0359 337.0 0.001 0359 377.0 0.001 0359 377,0 0,001 0359 377,0

100 2,435 2680 2,271 2680 2,127 2679 2,000 2678 1,888 2677

110 2,503 2700 2,335 2700 2,187 2699 2,057 2698 1.942 2698
120 2,571 2720 2,399 2720 2,247 2719 2,114 2719 1.995 2718
130 2,639 2740 2,463 2739 2.307 2739 2,170 2738 2,048 2738
140 2,707 2759 2,525 2759 2.366 2759 2,226 2758 2,101 2758
150 2,774 2779 2,588 2779 2.425 2778 2,282 2778 2.154 2778

160 2,841 2799 2,651 2798 2,484 2798 2,337 2798 2,207 2797
170 2,908 2818 2,713 2818 2,543 2818 2,393 2817 2.259 2817
180 2,975 2838 2,776 2837 2,602 2837 2,448 2837 2.311 2837
190 3,042 2857 2.838 2857 2,660 2857 2,503 2856 2,363 2856
200 3,109 2877 2.901 2877 2,719 2876 2,558 2876 2,415 2876

I 210 3,175 2896 2.963 2896 2,777 2896 2,613 2896 2,467 2896
220 3,242 2916 3,025 2916 2,835 2916 2.668 2915 2,519 2915
230 3,308 2936 3,087 2935 2,894 2935 2,723 2935 2.571 2935
240 3,375 2955 3,149 2955 2.952 2955 2,778 2955 2.623 2955
250 3,441 2975 3,211 2975 3,010 2975 2,832 2975 2.675 2974

En fonction de la pression et de la température

Frc)

0
p absolue = 0,95 bar

V
(m3/kg)

0.001 0002
h
(kJ/kg)

0.1
p absolue = 1,0 bar

V
(m3/kg)

0.001 0002
h
(kJ/kg)

0,1
p absolue = 1,1 bar

V
(m3/kg)

0.001 0002
h
(kJ/kg)

0,1
p absolue = 1,2 bar

V
(m3/kg)

0,001 0001
h
(kJ/kg)

0,1
p absolue = 1,3 bar

V
(m3/kg)

0,0010001
h
(kJ/kg)

0,1
10 0,001 0003 42,1 0,001 0003 42,1 0.001 0003 42.1 0.001 0003 42,2 0.001 0003 42,2
20 0,001 001 8 84,0 0,001 001 8 84,0 0.001 001 8 84,0 0,001 001 8 84,0 0.001001 8 84,0
30 0,0010044 125,8 0,001 0043 125.8 0,001 004 3 125,8 0,001 004 3 125,8 0.001 0043 125,8
40 0.001 0078 167.6 0,001 0078 167,6 0,001 0078 167,6 0,001 0078 167,6 0.0010078 167,6
50 0,001 0121 209,4 0.001 0121 209,4 0,001 0121 209,4 0,0010121 209,4 0,0010121 209,4

60 0,001 0171 251,2 0.0010170 251,2 0.001 0170 251,2 0,001 0170 251,2 0,0010170 251.2
70 0,001 0227 293.1 0.001 0227 293.1 0.001 0227 293,1 0,001 0227 293,1 0.001 0227 293,1
80 0,001 0290 335.0 0.001 0290 335.0 0,001 0290 335,0 0,001 0290 335.0 0.001 0290 335,0
90 0.001 0359 377.0 0,001 0359 377,0 0,001 0359 377,0 0.001 0359 377.0 0,0010359 377,0
100 1.787 2677 0,001 0435 419,1 0,001 0435 419.1 0,001 0435 419.1 0,001 0435 419.1

110 1.838 2697 1,745 2697 1,584 2695 1,450 2694 1,337 2693
120 1.889 2718 1.794 2717 1.629 2716 1,491 2715 1,375 2714
130 1.939 2738 1.842 2737 1,672 2736 1,531 2735 1,412 2734
140 1,990 2757 1,890 2757 1,716 2756 1.571 2755 1,449 2755
150 2,040 2777 1.937 2777 1,759 2776 1.611 2775 1,486 2775

160 2,090 2797 1,984 2797 1,803 2796 1,651 2795 1,523 2795
170 2,139 2817 2,032 2816 1.846 2816 1.691 2815 1.560 2815
180 2,189 2836 2,079 2836 1.889 2835 1.730 2835 1,596 2834
190 2,238 2856 2,126 2856 1,931 2855 1,770 2855 1,632 2854
200 2,288 2876 2,173 2875 1,974 2875 1.809 2874 1.669 2874

210 2,337 2895 2,220 2895 2,017 2895 1,848 2894 1.705 2894
220 2,386 2915 2,266 2915 2.059 2914 1,887 2914 1.741 2914
230 2,435 2935 2,313 2935 2,102 2934 1,926 2934 1.777 2933
240 2,484 2954 2,360 2954 2,144 2954 1.965 2954 1J13 2952
250 2,533 2974 2,406 2974 2,187 2974 2.004 2973 1.849 2573

□ UGHLA MEHDI 23
Tableaux récapitulatifs

PROPRIÉTÉS DE L'EAU ET DE LA VAPEUR D'EAU SURCHAUFFÉE


En fonction de la pression et de la température
p absolue = 1,4 bar p absolue = 1,5 bar p absolue = 1,6 bar p absolue = 1,7 bar p absolue = 1,8 bar
e
V h V h y h V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0.001 0001 0.1 0,001 0001 0.2 0.0010001 0,2 0.001 0001 0.2 0,001 0001 0,2
10 0.001 0003 42.2 0,001 0003 42.2 0.001 0002 42,2 0,001 0002 42,2 0.001 0002 42.2
20 0,001 001 8 84,0 0.001 001 8 84,0 0.001 001 7 84,1 0,001 001 7 84.1 0,001 001 7 84.1
30 0.0010043 125,8 0,001 0043 125.8 0.0010043 125,9 0,001 0043 125,9 0,001 0043 125,9
40 0.001 0078 167,6 0.001 0078 167.6 0.001 0078 167,6 0,0010078 167.6 0.001 0078 167.7
50 0.001 0121 209,4 0,0010121 209.4 0.001 0121 209.4 0,001 0121 209.4 0,001 0121 209.4

60 0.001 0170 251,2 0,001 0170 251,2 0,0010170 251,3 0.001 0170 251,3 0,001 0170 251,3
70 0.0010227 293.1 0,001 0227 293.1 0,001 0227 293,1 0,001 0227 293,1 0,001 0227 293.1
80 0.001 0290 335.0 0.0010290 335.0 0.001 0290 335,0 0,001 0290 335,1 0,001 0289 335.1
90 0,0010359 377.0 0,001 0359 377.0 0.001 0359 377,1 0.0010359 377,1 0.001 0359 377,1
100 0.0010435 419,1 0,001 0435 419.1 0.001 0435 419,2 0.0010435 419,2 0.001 0435 419.2

110 1.239 2692 0,001 051 5 461.4 0,001 051 5 461.4 0,001 0515 461,4 0,001 051 5 461,4

120 1,275 2713 1.186 2712 1,111 2711 1,044 2709 0,984 2708
130 1,310 2733 1.220 2732 1.143 2731 1,074 2730 1.013 2729
140 1.345 2754 1,253 2753 1,174 2752 1,104 2751 1.041 2750
150 1,379 2774 1,286 2773 1.204 2772 1,133 2772 1.069 2771

160 1.413 2794 1,318 2793 1,235 2793 1,161 2792 1.096 2791
170 1.447 2814 1.350 2813 1,265 2813 1.189 2812 1.123 2812
180 1.481 2834 1,382 2833 1,294 2833 1,218 2832 1,149 2832
190 1,515 2854 1,413 2853 1.324 2853 1,246 2852 1.176 2852
200 1.549 2874 1,445 2873 1.354 2873 1,273 2872 1,202 2872

210 1,582 2893 1,476 2893 1,383 2893 1,301 2892 1,228 2892
220 1,616 2913 1,508 2913 1,413 2912 1.329 2912 1,255 2912
230 1.650 2933 1,539 2933 1,442 2932 1,357 2932 1,281 2932
240 1,683 2953 1,570 2953 1,472 2952 1,385 2952 1,307 2952
250 1,716 2973 1,601 2972 1,501 2972 1,412 2972 1,333 2972

En fonction de la pression et de la température


pabsolue = 1,9 bar p absolue = 2,0 bar p absolue = 2,1 bar p absolue = 2,2 bar p absolue = 2,3 bar
e
V h V h y h V h y h
( C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0.001 0001 0,2 0,001 0001 0.2 0,001 0001 0,2 0.001 0001 0,2 0,0010001 0,2
0
10 0,001 0002 42,2 0.001 0002 42,2 0.001 0002 42,2 0,001 0002 42,3 0.001 0002 42,3
20 0,001 001 7 84.1 0,001 001 7 84.1 0,001 001 7 84.1 0,001 001 7 84,1 0,001 001 7 84,1
30 0,001 0043 125,9 0.001 0043 125.9 0,001 0043 125.9 0.001 0043 125,9 0.001 004 3 125,9
40 0.001 0078 167.7 0,001 0078 167,7 0.001 0078 167,7 0.001 0078 167,7 0,001 0078 167,7
50 0,001 0121 209.5 0.001 0121 209.5 0,001 0120 209.5 0,001 0120 209,5 0,0010120 209,5

60 0,001 0170 251,3 0.001 0170 251,3 0.0010170 251,3 0,001 0170 251,3 0,001 0170 251,3
70 0.001 0227 293,1 0.001 0227 293.1 0,001 0226 293,2 0,001 0226 293,2 0.001 0226 293,2
80 0.001 0289 335,1 0,001 0289 335,1 0,001 0289 335,1 0,0010289 335,1 0,001 0289 335.1
90 0.001 0359 377,1 0,001 0358 377,1 0.001 0358 377,1 0,001 0358 377.1 0,001 0358 377,1
100 0,001 0434 419,2 0.001 0434 419,2 0,0010434 419,2 0,001 043 4 419,2 0,001 0434 419,2

110 0.001 051 5 461,4 0.001 051 5 461,4 0,001 051 5 461,4 0,001 051 5 461,4 0,001 051 5 461,4
120 0.931 2 2707 0,001 0602 503.8 0,001 0602 503.8 0,001 0602 503.8 0,001 0602 503,8

130 0.9588 2729 0.9105 2728 0.8661 2726 0.8258 2725 0.7889 2724
140 0,9855 2749 0,9355 2749 0.8899 2748 0.8487 2747 0,8109 2746
150 1,012 2770 0.9601 2769 0,9135 2769 0.871 2 2768 0,8326 2767

160 1,037 2791 0.9845 2790 0.9369 2789 0,8935 2789 0.8540 2788
170 1.063 2811 1.009 2810 0.9600 2810 0.9157 2809 0.8752 2808
180 1.088 2831 1.033 2831 0.9830 2830 0,937 7 2829 0.8963 2829
190 1,113 2851 1.057 2851 1.006 2850 0,9596 2850 0.9173 2849
200 1,138 2871 1.080 2871 1,009 2870 0,9814 2870 0.9382 2869

210 1,163 2891 1,105 2891 1,051 2890 1,003 2890 0.9590 2890
220 1.188 2911 1.128 2911 1,074 2910 1,025 2910 0.9797 2910
230 1,213 2931 1,152 2931 1,097 2930 1,046 2930 1.000 2930
240 1.238 2951 1.175 2951 1,119 2951 1.068 2950 1,021 2950
250 1,263 2971 1,199 2971 1.142 2971 1.089 2970 1,042 2970

24
Propriétés des fluides et des solides
PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE
En fonction de la pression et de la température
p absolue = 2,4 bar p absolue = 2,5 bar p absolue = 2,6 bar p absolue = 2,7 bar p absolue = 2,8 bar
e
V h y h v h V h y h
TC)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,001 0001 0,2 0.001 0001 0,3 0.001 0001 0.3 0,001 0001 0,3 0,0010001 0,3
10 0,001 0002 42,3 0,001 0002 42.3 0.001 0002 42.3 0.001 0002 42.3 0,001 0002 42,3
20 0,001 001 7 84.1 0.001 001 7 84.1 0,001 001 7 84.2 0,001 001 7 84.2 0,001 001 7 84,2
30 0,001 0043 125,9 0.001 0043 125,9 0.001 004 3 125.9 0.001 0043 126,0 0.001 004 3 126,0
40 0.001 0078 167,7 0,001 0078 167.7 0.001 0077 167.7 0.001 0077 167.7 0.001 0077 167,7
50 0,0010120 209,5 0.001 0120 209,5 0.001 0120 209.5 0,001 0120 209,5 0.001 0120 209,5

60 0,001 0170 251.3 0,001 0170 251,3 0.001 0170 251,3 0.001 0170 251,3 0,001 0170 251,4
70 0,001 0226 293,2 0,001 0226 293.2 0.001 0226 293,2 0,001 0226 293,2 0,001 0226 293,2
80 0,001 0289 335,1 0,001 0289 335,1 0.001 0289 335,1 0,001 0289 335,1 0.001 0289 335,1
90 0.001 0358 377,1 0.001 0358 377.1 0.001 0358 377,1 0,001 0358 377,1 0.001 0358 377,1
100 0,001 0434 419,2 0.001 0434 419,2 0.001 0434 419.2 0.001 0434 419,2 0,001 0434 419.2

110 0,001 051 5 461,4 0,001 051 5 461,4 0,001 051 4 461,4 0,001 0514 461,4 0,001 051 4 461,5
120 0,001 0602 503,8 0.0010602 503,8 0,001 0602 503,8 0,001 0602 503,8 0.001 0602 503,8
130 0,7552 2723 0,7241 2722 0,6954 2721 0,6688 2720 0.001 0696 546,3
140 0,7764 2745 0.7444 2744 0,7151 2743 0,6879 2742 0,6626 2741
150 0,7971 2766 0,7645 2765 0,7345 2765 0,7066 2764 0.6807 2763

160 0,8177 2787 0,7844 2786 0,7536 2786 0,7251 2785 0,6985 2784
170 0.8380 2808 0,8040 2807 0,7725 2806 0,7434 2806 0,7162 2805
180 0,8583 2828 0.8235 2828 0,791 3 2827 0.7615 2827 0,7338 2826
190 0.8785 2849 0.8429 2848 0.8100 2848 0.7795 2847 0,751 2 2847
200 0,8986 2869 0,8622 2868 0,8286 2868 0,7975 2867 0.7686 2867

210 0,9187 2889 0.881 4 2889 0.8471 2888 0.8154 2888 0.7858 2887
220 0,9386 2909 0.9005 2909 0.8655 2908 0.8332 2908 0.8029 2908
230 0,9584 2929 0.9196 2929 0.8839 2929 0,8509 2928 0.8200 2928
240 0.9781 2949 0,9386 2949 0,9022 2949 0.8685 2948 0,8370 2948
250 0,9978 2970 0.9575 2969 0,9204 2969 0,8860 2969 0,8540 2968

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 2,9 bar p absolue = 3,0 bar p absolue = 3,2 bar p absolue = 3,4 bar p absolue s 3.6 bar
e
V h V h y h y h y h
( t)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)
0 0.0010001 0.3 0.001 0001 0,3 0,001 0000 0,3 0,001 0000 0,3 0,0010000 0,4
10 0.0010002 42,3 0.001 0002 42.3 0,001 0002 42,4 0.001 0002 42.4 0,001 0001 42,4
20 0,001 001 7 84.2 0.001 001 7 84,2 0.001 001 7 84.2 0.001 001 7 84.2 0.001001 7 84,2
30 0,0010043 126.0 0.001 0043 126.0 0,001 0042 126.0 0,0010042 126.0 0.001004 2 126,0
40 0.0010077 167.8 0.001 0077 167.8 0,001 0077 167.8 0.001 0077 167,8 0.001 0077 167.8
50 0,001 0120 209.5 0,001 0120 209,5 0,001 0120 209,6 0,0010120 209.6 0,0010120 209.6

60 0,001 0170 251,4 0,001 0170 251.4 0,0010169 251,4 0,0010169 251,4 0.0010169 251,4
70 0,001 0226 293,2 0.0010226 293,2 0,001 0226 293.3 0.001 0226 293.3 0.0010226 293.3
80 0.001 0289 335.2 0.001 0289 335.2 0,001 0289 335.2 0,001 0289 335.2 0,001 0289 335.2
90 0.001 0358 377.2 0.001 0358 377.2 0,001 0358 377.2 0,001 0358 377,2 0.001 0358 377,2
100 0,0010434 419.3 0,001 0434 419.3 0,001 0434 419.3 0,001 0434 419,3 0,001 0434 419.3

110 0,001 051 4 461,5 0,001 0514 461.5 0,001 0514 461,5 0,001 0514 461,5 0,001 051 4 461,5
120 0,0010602 503.8 0.001 0602 503.8 0.001 0602 503,9 0.001 0602 503,9 0,001 0602 503.9
130 0.001 0696 546.4 0,001 0696 546.4 0,001 0696 546.4 0,001 0696 546.4 0.001 0696 546.4
140 0.6390 2740 0.6170 2739 0,5772 2738 0,5420 2736 0.5107 2734
150 0.6566 2762 0.6341 2761 0,5933 2760 0,5574 2758 0,5254 2756

160 0,6739 2784 0.6508 2783 0.6092 2781 0,5724 2780 0,5397 2778
170 0,691 0 2805 0.6674 2804 0.6249 2803 0,5872 2801 0.5538 2800
180 0,7080 2825 0,6839 2825 0,6404 2824 0,601 9 2822 0,5677 2 821
190 0,7249 2846 0,7003 2845 0.6558 2844 0,6164 2843 0.581 5 2642
200 0,741 7 2867 0.7166 2866 0,6711 2865 0,6309 2864 0,5952 2863

210 0,7584 2887 0,7328 2886 0.6863 2886 0,6452 2885 0.6088 2864
220 0.7750 2907 0,7489 2907 0,701 4 2906 0,6594 2905 0.6223 2 9TA
230 0,791 5 2927 0.764 9 2927 0,7164 2926 0,6736 2926 0.6357 2325
240 0,8079 2948 0.7808 2947 0,731 3 2947 0,6877 2946 0.6491 2945
250 0,8243 2968 0.7966 2968 0.7462 2967 0,7018 2966 0.6624 2 56c |
Tableaux récapitulatifs

PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE


En fonction de la pression et de la température
p absolue = 3,8 bar p absolue = 4,0 bar p absolue = 4,2 bar p absolue s 4,4 bar p absolue = 4,6 bar
G
V h V h V h V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,001 0000 0,4 0,001 0000 0,4 0,001 0000 0,4 0,001 0000 0,4 0,001 0000 0,5
10 0,001 0001 42,4 0,001 0001 42,4 0,001 0001 42,5 0,001 0001 42,5 0,001 0001 42,5
20 0,001 001 6 84,3 0,001 001 6 84,3 0,001 001 6 84,3 0,001 001 6 84,3 0,001 001 6 84,3
30 0,001 004 2 126,1 0,001 004 2 126,1 0,001 0042 126,1 0,001 004 2 126,1 0,001 0042 126,1
40 0,001 0077 167,8 0,001 007 7 167,8 0,001 0077 167,9 0,001 007 7 167,9 0,001 0077 167,9
50 0,001 0120 209,6 0,001 0120 209,6 0,001 0120 209,7 0,001 0119 209,7 0,001 0119 209,7

60 0,001 0169 251,4 0,001 0169 251,4 0,001 0169 251,5 0,001 0169 251,5 0,0010169 251,5
70 0,001 0226 293,3 0,001 0226 293,3 0,001 0225 293,3 0,001 0225 293,3 0,001 0225 293,4
80 0,001 0288 335,2 0,001 0288 335,2 0,001 0288 335,3 0,001 0288 335,3 0,001 0288 335,3
90 0,001 0358 377,2 0,001 0357 377,2 0,001 0357 377,3 0,001 0357 377,3 0,001 0357 377,3
100 0,001 0433 419,3 0,001 0433 419,3 0,001 0433 419,4 0,001 0433 419,4 0,001 0433 419,4

110 0,001 0514 461,5 0,001 051 4 461,5 0,001 0514 461,6 0,001 051 4 461,6 0,001 051 3 461,6
120 0,001 0602 503,9 0,001 0601 503,9 0,001 0601 503,9 0,001 0601 503,9 0,001 0601 503,9
130 0,001 0696 546,4 0,001 0696 546.4 0,001 0696 546,4 0,001 0695 546,5 0,001 0695 546,5
140 0,001 0797 589,2 0,001 0797 589,2 0,001 0797 589,2 0,001 0797 589,2 0,001 0797 589,2
150 0,4967 2755 0,4709 2753 0,4476 2751 0,4263 2749 0,4069 2747

160 0,5104 2777 0,4840 2775 0,4601 2774 0,4384 2772 0,4186 2771
170 0,5238 2799 0,4968 2797 0,4724 2796 0,4502 2794 0,4300 2793
180 0,5371 2820 0,5095 2819 0,4845 2818 0,461 9 2816 0,441 2 2815
190 0,5502 2841 0,5221 2840 0,4965 2839 0,4734 2838 0,4522 2837
200 0,5632 2862 0,5345 2861 0,5084 2860 0,4848 2859 0,4632 2858

210 0,5761 2883 0,5468 2882 0,5202 2881 0,4961 2880 0,4740 2879
220 0,5890 2903 0,5590 2903 0,531 9 2902 0,5073 2901 0,484 7 2900
230 0,601 8 2924 0,571 2 2923 0,5435 2922 0,5184 2922 0,4953 2921
240 0,6145 2945 0,5833 2944 0,5550 2943 0,5294 2942 0,5059 2942
250 0,6271 2965 0,5953 2964 0,5665 2964 0,5404 2963 0,5165 2962

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 4,8 bar p absolue = 5,0 bar p absolue = 5,5 bar p absolue = 6,0 bar p absolue = 6,5 bar
G
V h V h V h V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,001 0000 0,5 0,0009999 0,5 0,0009999 0,6 0,0009999 0,6 0,0009999 0,7
10 0,001 0001 42,5 0,001 0001 42,5 0,001 0001 42,6 0,001 0000 42,6 0,001 0000 42,7
20 0,001 001 6 84,4 0,001 001 6 84,4 0,001 001 6 84,4 0,001 001 5 84,5 0,001 001 5 84,5
30 0,001 0042 126,1 0,001 0042 126,2 0,001 0041 126,2 0,001 0041 126,3 0,001 0041 126,3
40 0,001 0076 167,9 0,001 0076 167,9 0,001 0076 168,0 0,001 0076 168,0 0,001 0076 168,1
50 0,001 0119 209,7 0,001 0119 209,7 0,001 0119 209,8 0,001 0119 209,8 0,0010118 209,9

60 0,001 0169 251,5 0,001 0169 251,5 0,001 0168 251,6 0,001 0168 251,6 0,001 0168 251,7
70 0,001 0225 293,4 0,001 0225 293,4 0,001 0225 293,4 0,001 0225 293,5 0,001 0224 293,5
80 0,001 0288 335,3 0,001 0288 335,3 0,001 0288 335,4 0,001 0287 335,4 0,001 0287 335,4
90 0,001 0357 377,3 0,001 0357 377,3 0,001 0357 377,4 0,001 0356 377,4 0,001 0356 377,4
100 0,0010433 419,4 0,001 0433 419,4 0,001 0432 419,4 0,001 0432 419,5 0,001 0432 419,5

110 0,001 051 3 461,6 0,001 051 3 461,6 0,001 051 3 461,6 0,001 051 3 461,7 0,001 051 3 461,7
120 0,001 0601 504,0 0,001 0601 504,0 0,001 0601 504,0 0,001 0600 504,0 0,001 0600 504,1
130 0,001 0695 546,5 0,001 0695 546,5 0,001 0695 546,5 0,001 0695 546,6 0,001 0694 546,6
140 0,001 0797 589,3 0,001 0797 589,3 0,001 0796 589,3 0,001 0796 589,3 0,001 0796 589,4
150 0,001 0906 632,2 0,001 0906 632,2 0,001 0906 632,2 0,001 0905 632,3 0,001 0905 632,3

160 0,4004 2769 0,3837 2767 0,3472 2763 0,3167 2759 0,001 1021 675,5
170 0,4114 2792 0,3943 2790 0,3570 2787 0,3258 2783 0,2995 2779
180 0,4222 2814 0,4047 2813 0,3666 2809 0,3348 2806 0,3079 2803
190 0,432 8 2836 0,4150 2834 0,3760 2832 0,3436 2829 0,3161 2826
200 0,4434 2857 0,4251 2856 0,3854 2853 0,3522 2851 0,3241 2848

210 0,4538 2878 0,4351 2877 0,3946 2875 0,3607 2873 0,3320 2870
220 0,4641 2899 0,4451 2898 0,4037 2896 0,3691 2894 0,3399 2892
230 0,4744 2920 0,4550 2919 0,4127 2917 0,3775 2915 0,3477 2913
240 0,4846 2941 0,4648 2940 0,421 7 2938 0,3858 2936 0,3554 2935
250 0,4947 2962 0,4745 2962 0,4306 2959 0,3940 2957 0,3630 2956
26
Propriétés des fluides et des solides
PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE

rr
En fonction de la pression et de la température
p absolue = 7,0 bar p absolue = 7,5 bar p absolue = 8,0 bar p absolue = 8,5 bar p absolue = 9,0 bar

V h V h V h V h V h
( C) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,0009998 0,7 0,0009998 0,8 0,0009998 0,8 0,0009998 0,9 0,0009997 0,9
10 0,001 0000 42.7 0,001 0000 42,8 0,0009999 42,8 0,0009999 42,9 0,0009999 42,9
20 0,001 001 5 84,6 0,001 001 5 84,6 0,001 001 4 84,7 0,001 001 4 84,7 0,001 001 4 84.8
30 0,001 0041 126,3 0,001 004 0 126,4 0,001 0040 126,4 0,001 0040 126,5 0,001 0040 126,5
40 0,001 0075 168,1 0,001 0075 168,2 0,001 0075 168,2 0,001 0075 168,2 0,001 0075 168,3
50 0,001 0118 209,9 0,001 0118 209,9 0,001 0118 210,0 0,001 0117 210,0 0,001 0117 210,1

60 0,001 0168 251,7 0,001 0167 251,7 0,001 0167 251,8 0,001 0167 251,8 0,001 0167 251,9
70 0,0010224 293,6 0,001 0224 293,6 0,001 0224 293,6 0.001 0223 293,5 0.0010223 293,7
80 0,001 0287 335,5 0,001 0287 335,5 0,001 0286 335,6 0,001 0286 335,6 0,001 0286 335.6
90 0,001 0356 377,5 0,001 0356 377,5 0,001 0355 377,5 0,001 0355 377,6 0.0010355 377,6
100 0,001 0432 419,6 0,001 0431 419,6 0,001 0431 419,6 0,001 0431 419,7 0,001 0431 419,7

110 0,001 051 2 461,8 0,001 051 2 461,8 0,001 051 2 461,8 0,001 051 2 461,9 0,001 051 1 461,9
I 120 0,001 0600 504,1 0,001 0600 504,2 0,001 0599 504,2 0,001 0599 504,2 0,001 0599 504,3
130 0,001 0694 546,6 0,001 0694 546,7 0.001 0693 546,7 0.001 0693 546,7 0,001 0693 546,8
! 140 0,001 0795 589,4 0,001 0795 589,4 0,001 0795 589.5 0.001 0794 589,5 0.0010794 589,5
150 0,001 0905 632,4 0,001 0904 632,4 0,001 0904 632,4 0,001 0904 632,4 0,0010903 632,5

160 0,001 1020 675,6 0,001 1020 675,6 0,001 1020 675,6 0,0011019 675,6 0,0011019 675,7
170 0,2768 2775 0,2572 2771 0,0011144 719,2 0,0011143 719,2 0,0011143 719,2
180 0,2848 2799 0,2647 2796 0,2472 2792 0,231 7 2789 0,2179 2785
190 0,2925 2823 0,2720 2819 0,2541 2816 0,2383 2813 0,2243 2810
200 0,3001 2845 0,2792 2843 0,2609 2840 0,2448 2837 0,2304 2834

210 0,3075 2868 0,2862 2865 0,2676 2863 0,2511 2860 0,2365 2857
220 0,3148 2890 0,2931 2887 0,2741 2885 0,2573 2883 0,2424 2880
230 0,3221 2911 0,3000 2909 0,2806 2907 0,2635 2905 0,2482 2903
240 0,3293 2933 0.3067 2931 0,2870 2929 0,2695 2927 0,2540 2925
250 0,3364 2954 0,3134 2952 0,2933 2950 0,2755 2949 0,2597 2947

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 9,5 bar p absolue = 10,0 bar p absolue = 10,5 bar p absolue = 11,0 bar p absolue = 11,5 bar
e
V h V h V h V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3Ag) (kJ/kg)

0 0,0009997 1,0 0,0009997 1,0 0.0009997 1,1 0,0009996 1,1 0,0009996 1,1
10 0,0009999 43,0 0,0009998 43,0 0,0009998 43,1 0,0009998 43,1 0,0009998 43,2
20 0,001 001 4 84,8 0,001 001 3 84,8 0.001 001 3 84.9 0,001 001 3 84,9 0,001 001 3 85,0
30 0,001 0040 126,6 0,001 0039 126,6 0,0010039 126,7 0,001 0039 126,7 0,001 0039 126,8
40 0,001 0074 168,3 0,001 0074 168,4 0,001 0074 168,4 0,001 0074 168,5 0,001 0073 168,5
50 0,001 0117 210,1 0,001 0117 210,1 0,001 0117 210,2 0,001 0116 210,2 0,001 0116 210,3

60 0,001 0166 251,9 0,001 0166 252,0 0,001 0166 252,0 0,001 0166 252,0 0,001 0166 252,1
70 0,001 0223 293,8 0,001 0223 293,8 0.001 0222 293,8 0,001 0222 293.9 0,001 0222 293,9
80 0,001 0286 335,7 0,001 0285 335,7 0,001 0285 335,8 0.001 0285 335,8 0,001 0285 335,8
90 0,001 0354 377,7 0,001 0354 377,7 0,001 0354 377,7 0,001 0354 377,8 0,001 0353 377,8
100 0,001 0430 419,7 0,001 0430 419,8 0,001 0430 419,8 0,001 0429 419.9 0,001 0429 419,9

110 0,001 051 1 461,9 0,001 051 1 462,0 0,001 051 1 462,0 0,001 051 0 462,0 0,001 051 0 462,1
120 0,001 0598 504,3 0,001 0598 504,3 0,001 0598 504.4 0,001 0598 504,4 0,001 0597 504.4
130 0.001 0693 546,8 0,001 0692 546,8 0.001 0692 546.9 0,001 0692 546,9 0.001 0691 546,9
140 0.001 0794 589,6 0,001 0794 589,6 0,001 0793 589,6 0,001 0793 589.6 0,001 0793 589,7
150 0,001 0903 632,5 0,001 0903 632,5 0,001 0902 632,6 0,001 0902 632,6 0,001 0902 632,6

160 0,0011019 675,7 0,0011018 675,7 0,0011018 675,8 0,0011018 675,8 0,0011017 675,8
170 0,0011143 719,3 0,0011142 719,3 0,0011142 719,3 0,0011141 719,3 0,0011141 719,4
180 0,2055 2781 0,1944 2777 0,001 1275 763,2 0,001 1274 763,2 0,001 1274 763.3
190 0,2117 2807 0,2003 2803 0,1900 2800 0,1807 2796 0,1721 2793
200 0,2176 2831 0,2060 2828 0,1955 2825 0.1860 2822 0.1773 2819

210 0,2234 2855 0,2116 2852 0,2009 2849 0,1912 2847 0,1823 2844
220 0,2290 2878 0,2170 2875 0.2061 2873 0,1962 2871 0.1872 2868
230 0,2346 2901 0,2223 2898 0,2113 2896 0,201 2 2894 0,1919 2392
240 0,2401 2923 0,2276 2921 0,2163 2919 0.2060 2917 0.1966 2rs I
250 0,2455 2945 0,2328 2943 0,221 3 2941 0,2108 2939 0.2012 2937 |

U G H LA M EH DI 2
7
Tableaux récapitulatifs

PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE


En fonction de la pression et de la température
p absolue = 12,0 bar p absolue = 12,5 bar p absolue = 13,0 bar p absolue = 13,5 bar p absolue = 14,0 bar

/°r\ V h V h V h V h V h
(m3/kg) (U/kg) (m3/kg) (U/kg) (m3/kg) (U/kg) (m3/kg) (U/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0.0009996 1,2 0,0009995 1,3 0,0009995 1,3 0,0009995 1,3 0,0009995 1,4
10 0,0009997 43,2 0,0009997 43,3 0,0009997 43,3 0,0009997 43,4 0,0009996 43,4
20 0,001 001 3 85,0 0,001 001 2 85,1 0,001 001 2 85,1 0,001 001 2 85,2 0,001 001 2 85,2
30 0,001 0038 126,8 0,001 0038 126,9 0,001 0038 126,9 0,001 0038 126,9 0,001 0037 127,0
40 0,001 0073 168,6 0,001 0073 168,6 0,001 0073 168,7 0,001 0072 168,7 0,001 0072 168,7
50 0,001 0116 210,3 0,001 0116 210,4 0,001 0115 210,4 0,001 0115 210,5 0,001 0115 210,5

60 0,001 0165 252,1 0,001 0165 252,2 0,001 0165 252,2 0,001 0165 252,3 0,001 0164 252,3
70 0,001 0222 294,0 0,001 0221 294.0 0,001 0221 294,0 0,001 0221 294,1 0,001 0221 294,1
80 0,001 0284 335,9 0,001 0284 335,9 0,001 0284 336,0 0,001 0284 336,0 0,001 0283 336,0
90 0,001 0353 377,9 0,001 0353 377.9 0,001 0353 377,9 0,0010352 378,0 0,001 0352 378,0
100 0,001 0429 419,9 0,001 0429 420,0 0,001 0428 420,0 0,001 0428 420,0 0,0010428 420,1

110 0,001 051 0 462,1 0,001 051 0 462,2 0,001 0509 462,2 0,001 0509 462,2 0,001 0509 462,3
120 0,001 0597 504,5 0,001 0597 504,5 0,001 0597 504,5 0,001 0596 504,6 0,001 0596 504,6
130 0,001 0691 547,0 0.001 0691 547,0 0,001 0691 547,0 0,001 0690 547,1 0,001 0690 547,1
140 0,001 0792 589,7 0,001 0792 589,7 0,001 0792 589,8 0,001 0791 589,8 0.001 0791 589,8
150 0,001 0901 632,7 0,001 0901 632,7 0,001 0901 632,7 0,001 0900 632,7 0,001 0900 632,8

160 0,0011017 675,8 0,0011016 675,9 0,0011016 675,9 0,0011016 675,9 0,0011015 676,0
170 0,0011141 719,4 0,0011140 719,4 0,0011140 719,5 0,0011140 719,5 0.0011139 719,5
180 0,001 1274 763,3 0,001 1273 763,3 0,001 1273 763,3 0,001 1272 763,4 0,001 1272 763,4
190 0,1643 2789 0,1571 2786 0,0011415 807,6 0,0011415 807,6 0,001141 4 807,6
200 0,1693 2816 0,1620 2813 0,1552 2809 0,1489 2806 0,1430 2803

210 0,1742 2841 0,1667 2838 0,1597 2835 0,1533 2832 0,1474 2830
220 0,1789 2866 0,1712 2863 0,1642 2860 0,1576 2858 0,1516 2855
230 0,1835 2889 0,1757 2887 0,1685 2885 0,1619 2882 0,1557 2880
240 0,1880 2913 0,1801 2911 0,1727 2908 0,1660 2906 0,1597 2904
250 0,1924 2935 0,1844 2934 0,1769 2932 0,1700 2930 0,1636 2928

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 14,5 bar p absolue = 15,0 bar p absolue = 15,5 bar p absolue = 16,0 bar p absolue = 16,5 bar
V h V h V h V h V h
[w
(m3/kg) (U/kg) (m3/kg) (U/kg) (m3/kg) (kj/kg) (m3/kg) (U/kg) (m3/kg) (U/kg)

0 0,0009994 1,4 0,0009994 1,5 0,0009994 1,6 0,0009994 1,6 0,0009993 1,6
10 0,0009996 43,5 0.0009996 43,5 0,0009996 43,6 0,0009995 43,6 0.0009995 43,7
20 0,001 001 1 85,3 0,001 001 1 85,3 0,001 001 1 85,4 0,001 001 1 85,4 0,001 001 0 85,5
30 0,001 0037 127,0 0,001 0037 127,1 0,001 0037 127,1 0.001 0036 127,2 0,001 0036 127,2
40 0,001 0072 168.8 0,001 0072 168,8 0,001 0071 168.9 0,001 0071 168,9 0,001 0071 169,0
50 0,001 0115 210,5 0,001 0114 210,6 0,001 0114 210,6 0,001 0114 210,7 0,001 0114 210,7

60 0,001 0164 252,3 0,001 0164 252,4 0,001 0164 252,4 0,0010163 252,5 0,001 0163 252,5
70 0,001 0220 294,2 0,001 0220 294,2 0,001 0220 294.3 0,001 0220 294,3 0,001 021 9 294,3
80 0,001 0283 336,1 0,001 0283 336,1 0,001 0283 336,2 0,001 0282 336,2 0,001 0282 336.2
90 0,001 0352 378,0 0,001 0352 378,1 0,001 0351 378,1 0,001 0351 378,2 0,001 0351 378,2
100 0,001 0427 420,1 0,001 0427 420,2 0,0010427 420,2 0,001 0427 420,2 0,001 0426 420,3

110 0,001 0509 462,3 0,001 0508 462,3 0,001 0508 462,4 0,001 0508 462,4 0,001 0508 462,4
120 0,001 0596 504,6 0,001 0596 504,7 0,001 0595 504,7 0,001 0595 504,7 0,001 0595 504,8
130 0,001 0690 547,1 0,001 0689 547,2 0,001 0689 547,2 0,001 0689 547,2 0,001 0689 547,3
140 0,001 0791 589,9 0,001 0790 589,9 0,001 0790 589,9 0,001 0790 590,0 0,001 0790 590,0
150 0,001 0900 632,8 0,001 0899 632,8 0,001 0899 632,9 0,001 0899 632,9 0,001 0898 632,9

160 0,0011015 676,0 0,0011015 676,0 0,0011014 676,0 0,0011014 676,1 0,0011014 676,1
170 0,0011139 719,5 0,0011138 719,6 0,0011138 719,6 0,0011138 719,6 0,0011178 719,6
180 0,001 1271 763,4 0,001 1271 763,4 0.001 1271 763,5 0,001 1271 763,5 0,001 1270 763,5
190 0,0011414 807,7 0,0011413 807,7 0,0011413 807,7 0,0011412 807,7 0,0011412 807,7
200 0,1375 2799 0,1324 2796 0,1277 2792 0,001 1564 852,4 0,001 1564 852,4

210 0,1418 2827 0,1366 2823 0,1318 2820 0,1272 2817 0,1230 2814
220 0,1459 2853 0,1406 2850 0,1357 2847 0,1310 2844 0,1267 2842
230 0,1499 2878 0,1445 2875 0,1395 2873 0,1348 2870 0,1303 2868
240 0,1538 2902 0,1483 2900 0,1432 2898 0,1384 2895 0,1339 2893
250 0,1576 2926 0,1520 2924 0,1468 2922 0,1419 2920 0,1373 2918

28
Propriétés des fluides et des solides
PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE

En fonction de la pression et de la température

p absolue = 17,0 bar p absolue s 17,5 bar p absolue = 18,0 bar p absolue = 18,5 bar p absolue = 19,0 bar
e
V h V h V h V h V h
(
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,0009993 1,7 0.0009993 1,7 0,0009992 1,8 0,0009992 1,8 0,0009992 1,9
10 0,0009995 43,7 0,0009995 43,8 0,0009994 43.8 0.0009994 43,8 0,0009994 43,9
20 0,001 001 0 85,5 0,001 001 0 85.5 0,001 001 0 85,6 0.001 0009 85.6 0,001 0009 85,7
30 0,001 0036 127,3 0,001 0036 127,3 0,001 0036 127,4 0.0010035 127.4 0,001 0035 127,4
40 0.001 0071 169,0 0,001 0071 169,0 0,001 0070 169.1 0,001 0070 169.1 0,001 0070 169,2
50 0,0010114 210,8 0,001 0113 210.8 0,001 0113 210,8 0,0010113 210,9 0,001 0113 210,9

60 0.001 0163 252,5 0,001 0163 252.6 0,001 0162 252,6 0,0010162 252.7 0,001 0162 252,7
70 0.001 021 9 294.4 0,001 021 9 294.4 0.001 021 9 294.5 0,001 021 8 294.5 0,001 021 8 294.5
80 0.001 0282 336,3 0,001 0282 336,3 0.001 0281 336,4 0,0010281 336.4 0,001 0281 336,4
90 0,001 0351 378,2 0.001 0350 378,3 0.001 0350 378.3 0,001 0350 378.4 0,001 0349 378.4
100 0,0010426 420,3 0,001 0426 420,4 0,0010426 420,4 0,0010425 420,4 0,001 0425 420,5

110 0,001 0507 462,5 0,001 0507 462,5 0.001 0507 462,6 0,0010507 462,6 0,001 0506 462,6
120 0,001 0594 504,8 0,0010594 504,9 0,001 0594 504,9 0,001 0594 504.9 0.001 0593 505,0
130 0,001 0688 547,3 0,001 0688 547.3 0,001 0688 547,4 0,0010687 547,4 0,001 0687 547.4
140 0,001 0789 590,0 0.001 0789 590.1 0,001 0789 590,1 0,0010788 590.1 0,001 0788 590.2
150 0,001 0898 633,0 0,001 0898 633,0 0,001 0897 633.0 0.0010897 633,1 0,001 0897 633,1

160 0.0011013 676,1 0,0011013 676,2 0,001101 3 676,2 0,0011012 676,2 0.0011012 676,3
170 0,0011137 719,7 0,0011136 719,7 0.0011136 719,7 0,0011136 719,8 0,0011135 719,8
180 0,001 1269 763,5 0.001 1269 763,6 0.001 1269 763,6 0,001 1268 763,6 0,001 1268 763.6
190 0,0011411 807,8 0,0011411 807,8 0,0011410 807,8 0,0011410 807.8 0,0011410 807,9
200 0,001 1563 852,5 0,001 1563 852,5 0,001 1562 852,5 0,001 1562 852,5 0,001 1561 852,5

210 0.1189 2811 0,1151 2808 0,1114 2805 0.1081 2801 0,1048 2798
220 0,1226 2839 0,1187 2836 0,1150 2833 0,1116 2830 0.1083 2827
230 0,1261 2865 0,1222 2863 0,1185 2860 0,1149 2858 0,1116 2855
240 0,1296 2891 0,1256 2889 0.1218 2886 0,1182 2884 0,1148 2882
250 0,1330 2916 0,1289 2913 0,1250 2911 0,1214 2909 0,1179 2907

En fonction de la pression et de la température

p absolue » 19,5 bar p absolue = 20 bar p absolue = 21 bar p absolue = 22 bar p absolue = 23 bar
e
V h V h V h V h V h
( i»)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0.0009992 1.9 0,0009991 2,0 0.0009991 2,1 0,0009990 2.2 0,0009990 2,3
10 0,0009994 43,9 0.0009993 44.0 0.0009993 44.1 0.0009992 44,2 0.0009992 44,3
20 0,001 0009 85,7 0.001 0009 85,8 0,001 0008 85.9 0,001 0008 86,0 0,001 0007 86.1
30 0,001 0035 127,5 0,001 0035 127,5 0,001 0034 127.6 0,001 0034 127,7 0,001 0033 127,8
40 0,001 0070 169,2 0,0010069 169,3 0,001 0069 169,4 0,001 0068 169,4 0.001 0068 169,5
50 0,001 0112 211,0 0.001 0112 211,0 0,001 0112 211,1 0,001 0111 211,2 0,001 0111 211,3

60 0,001 0162 252,8 0.0010161 252,8 0,001 0161 252.9 0,0010161 253,0 0,001 0161 253,1
70 0,001 021 8 294,6 0,001 021 8 294,6 0.001 021 7 294,7 0.001 021 7 294,8 0,001 021 6 294,9
80 0.001 0281 336,5 0.001 0280 336,5 0,001 0280 336,6 0.0010279 336,7 0,001 0279 336.8
90 0,001 0349 378.4 0,001 0349 378,5 0,001 0348 378.6 0.001 0348 378.6 0.001 0347 378,7
100 0.001 0425 420,5 0,001 0424 420,5 0,001 0424 420,6 0,001 0423 420,7 0,001 0423 420,8

110 0,001 0506 462,7 0.001 0506 462,7 0,001 0505 462,8 0,001 0505 462,8 0,001 0504 462,9
120 0,001 0593 505,0 0,0010593 505,0 0,001 0592 505,1 0,001 0592 505,2 0,001 0591 505.2
130 0,001 0687 547,5 0.0010687 547,5 0,001 0686 547,6 0,001 0685 547.7 0,001 0685 547.7
140 0,001 0788 590,2 0,001 0787 590.2 0.001 0787 590.3 0,001 0786 590.4 0,001 0786 590.4
150 0,001 0896 633,1 0,0010896 633,1 0,001 0895 633,2 0.001 0895 633,3 0,001 0894 633,3

160 0,0011011 676.3 0.0011011 676,3 0,0011010 676,4 0,0011010 676,4 0,001 1009 676.5
170 0,0011135 719,8 0.0011134 719,8 0,0011134 719,9 0.0011133 719,9 0,0011132 720,0
180 0,001 1267 763.7 0.001 1267 763,7 0,001 1266 763,7 0,001 1265 763,8 0,001 1264 763.8
190 0,001 1409 807.9 0,001 1409 807.9 0.001 1408 808.0 0.001 1407 808.0 0.001 1406 808.0
200 0,001 1561 852,6 0.0011560 852,6 0.001 1559 852,6 0,001 1558 852,7 0.001 1558 852.7

210 0,001 1726 897,8 0,001 1726 897,8 0.001 1725 897,9 0,0011724 897,9 0.001 1723 897.9
220 0,1051 2824 0.1022 2821 0,09662 2815 0,091 57 2809 0,08696 2802
230 0,1084 2852 0.1054 2850 0.09976 2844 0.09464 2839 0.08995 2833
240 0,1116 2879 0.1085 2877 0,1028 2872 0,09757 2867 0.09281 2S62
250 0,1146 2905 0,1115 2903 0,1057 2898 0,1004 2894 0.09555 2890

29
Tableaux récapitulatifs

PROPRIÉTÉS DE L'EAU ET DE U VAPEUR D’EAU SURCHAUFFÉE


En fonction de la pression et de la température
p absolue = 24 bar p absolue = 25 bar p absolue = 26 bar p absolue = 27 bar p absolue = 28 bar
V h V h V h v h y h
lw
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3Ag) (kJ/kg)

0 0.0009989 2.4 0.0009989 2,5 0.0009988 2,6 0,0009988 2,7 0.0009987 2.8
10 0.0009991 44,4 0,0009991 44.5 0.0009990 44,6 0.0009990 44.7 0.0009990 44.8
20 0.001 0007 86,2 0,001 0006 86.2 0.001 0006 86.3 0.001 0005 86,4 0,001 0005 86.5
30 0.001 0033 127,9 0,0010032 128.0 0.001 0032 128,1 0.001 0031 128.2 0,001 0031 128,3
40 0.001 0068 169,6 0,001 0067 169.7 0.001 0067 169,8 0,001 0066 169.9 0,001 0066 170,0
50 0.001 0110 211,4 0,001 0110 211,4 0.001 0110 211,5 0,001 0109 211,6 0,001 0108 211,7

60 0.001 0160 253,1 0,0010159 253,2 0.001 0159 253,3 0.001 0158 253,4 0,001 0158 253.5
70 0.001 021 6 295,0 0,001 021 5 295,0 0,001 021 5 295.1 0,001 021 4 295,2 0,001 021 4 295,3
80 0.001 0278 336,8 0,001 0278 336.9 0.001 0277 337,0 0,001 0277 337,1 0,001 0276 337,2
90 0.001 0347 378,8 0,001 0346 378.9 0.001 0346 378,9 0,001 0345 379.0 0.001 0345 379,1
100 0.001 0422 420.8 0,001 0422 420.9 0.001 0421 421,0 0.0010421 421,1 0,001 0420 421.1

110 0.001 0504 463.0 0,001 0503 463.1 0.001 0503 463,1 0,001 0502 463.2 0,001 0502 463,3
120 0.001 0591 505.3 0.001 0590 505,4 0.001 0590 505.5 0.001 0589 505.5 0,001 0589 505.6
130 0.001 0684 547.8 0.001 0684 547,8 0.001 0683 547,9 0,001 0683 548.0 0.001 0682 548,1
140 0.001 0785 590.5 0,001 0784 590,6 0.001 0784 590,6 0.0010783 590,7 0,001 0782 590.7
150 0,001 0893 633,4 0,0010893 633.5 0,001 0892 633,5 0,001 0891 633.6 0.001 0891 633.6

160 0,001 1008 676,5 0,001 1008 676,6 0,001 1007 676,7 0,001 1006 676,7 0,001 1005 676,8
170 0,0011131 720,0 0,0011131 720,1 0,0011130 720.2 0,0011129 720.2 0.0011128 720,3
180 0.001 1264 763,9 0,001 1263 763.9 0,001 1262 764,0 0,001 1261 764,0 0.001 1260 764,1
190 0,001 1405 808.1 0,001 1404 808,1 0.001 1403 808,2 0,001 1402 808.2 0,001 1401 808,3
200 0.001 1557 852.7 0,001 1556 852,8 0.001 1555 852,8 0,001 1554 852,9 0.001 1553 852,9

210 0.001 1722 898,0 0,001 1720 898.0 0,0011719 898.0 0,0011718 898.1 0.0011717 898,1
220 0,001 1900 943.7 0,001 1898 943,8 0,001 1897 943,8 0,001 1896 943,8 0,001 1895 943,8
230 0,08565 2827 0,081 68 2821 0.07801 2815 0,07460 2809 0,001 2089 990.3
240 0,08844 2857 0,08442 2852 0.08069 2846 0,07724 2841 0,07402 2835
250 0.09112 2885 0.08703 2880 0.08325 2876 0,07975 2871 0,07648 2866

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 29 bar p absolue = 30 bar p absolue = 31 bar p absolue = 32 bar p absolue = 33 bar
Q
i°r\ V h V h y h y h V h
\W (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0.0009987 2,9 0,0009986 3,0 0,0009986 3.1 0,0009985 3.2 0,0009985 3.3
10 0.0009989 44.9 0,0009989 45.0 0.0009988 45,1 0.0009988 45.2 0.0009987 45,3
20 0,001 0005 86.6 0.001 0004 86,7 0,001 0004 86.8 0.0010003 86.9 0.0010003 87,0
30 0,001 0031 128.3 0,0010030 128,4 0,001 0030 128.5 0,001 0029 128,6 0,001 0029 128.7
40 0,001 0065 170,1 0.001 0065 170,1 0.001 0064 170,2 0.001 0064 170,3 0.001 0064 170.4
50 0.0010108 211,8 0.001 0108 211,9 0.0010107 212.0 0.0010107 212,0 0,001 0106 212,1

60 0,001 0157 253,5 0,001 0157 253,6 0,001 0156 253.7 0,001 0156 253,8 0,001 0155 253.9
70 0.001 021 3 295,4 0.001 021 3 295.4 0.001 021 2 295,5 0.001 021 2 295,6 0.001 021 1 295.7
80 0,001 0276 337,2 0,001 0275 337.3 0.001 0275 337.4 0.0010274 337,5 0.001 0274 337.5
90 0.001 0344 379,2 0.001 0344 379,2 0,001 0343 379.3 0,001 0343 379,4 0,001 0342 379.5
100 0,001 042 0 421.2 0.001 041 9 421,3 0,001 041 9 421,4 0,001 041 8 421,4 0.001 041 8 421,5

110 0.001 0501 463,4 0.001 0501 463,4 0.001 0500 463.5 0.001 0500 463,6 0,001 0499 463.6
120 0.001 0588 505,7 0.001 0588 505.7 0.001 0587 505,8 0,001 0586 505.9 0,001 0586 505,9
130 0,0010681 548,1 0.001 0681 548,2 0.001 0680 548,3 0,001 0680 548.3 0,001 0679 548.4
140 0,001 0782 590.8 0.001 0781 590.9 0.001 0781 590.9 0.001 0780 591,0 0,001 0779 591.1
150 0.001 0890 633,7 0.001 0889 633.8 0.001 0889 633.8 0,001 0888 633.9 0,001 0887 634,0

160 0,001 1005 676,8 0,001 1004 676.9 0,001 1003 677,0 0,001 1003 677,0 0.001 1002 677,1
170 0.0011128 720.3 0.0011127 720,4 0,0011126 720,4 0,0011125 720,5 0.0011125 720,5
180 0.001 1259 764.1 0,001 1259 764.2 0.001 1258 764,2 0,001 1257 764.3 0.001 1256 764.3
190 0,001 1400 808.3 0.001 1400 808.4 0.001 1399 808.4 0.001 1398 808.5 0.001 1397 808.5
200 0.001 1552 852,9 0,001 1551 853,0 0,001 1550 853.0 0.001 1549 853,1 0.001 1548 853,1

210 0.0011716 898,1 0,0011715 898,2 0,0011714 898,2 0.0011713 898.2 0,0011712 898.3
220 0.001 1894 943.9 0.001 1892 943.9 0,001 1891 943.9 0,001 1890 944,0 0,001 1889 944.0
230 0,001 2087 990.3 0,001 2086 990.3 0,0012084 990,4 0,001 2083 990,4 0.001 2082 990.4
240 0,071 02 2830 0.06821 2824 0,06558 2818 0,06310 2812 0,06076 2806
250 0,07344 2861 0.07060 2856 0,06793 2851 0.06543 2 845 0.06307 2840

30
Propriétés des fluides et des solides
PROPRIÉTÉS DE L’EAU ET DE LA VAPEUR D'EAU SURCHAUFFÉE
En fonction de la pression et de la température
p absolue = 34 bar p absolue = 35 bar p absolue = 36 bar p absolue = 37 bar p absolue = 38 bar
G
V h V h V h V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,0009984 3,4 0.0009984 3.5 0,0009983 3.6 0,0009983 3,7 0,0009982 3,8
10 0,0009987 45,3 0,0009986 45,4 0,0009986 45,5 0,0009985 45.6 0.0009985 45,7
20 0,001 0002 87.1 0,001 0002 87,2 0,001 0001 87,3 0,001 0001 87,4 0.001 0000 87,5
30 0,001 0028 128.8 0,001 0028 128,9 0,001 0027 129,0 0.001 0027 129,1 0,001 0027 129,2
40 0.001 0063 170.5 0.001 0063 170.6 0,001 0062 170.7 0.001 0062 170.8 0,001 0061 170,9
50 0,001 0106 212,2 0,001 0105 212,3 0,001 0105 212,4 0,001 0104 212,5 0,001 0104 212,6

60 0,001 0155 254.0 0,001 0155 254,1 0,001 0154 254,1 0,001 0154 254,2 0,001 0153 254,3
70 0,001 021 1 295.8 0.001 021 1 295.8 0.001 021 0 295,9 0,001 021 0 296,0 0.001 0209 296,1
80 0,001 0273 337,6 0,001 0273 337.7 0,001 0272 337.8 0,001 0272 337,9 0,001 0271 338,0
90 0.001 0342 379.6 0,0010341 379,6 0,001 0341 379,7 0,001 0340 379,8 0,001 034 0 379,9
100 0,0010417 421,6 0.001 041 6 421,7 0.001 041 6 421,7 0,001 0415 421,8 0,001 041 5 421,9

110 0,001 0499 463.7 0.001 0498 463.8 0.001 0498 463,9 0,001 0497 463,9 0,001 0497 464,0
120 0,001 0585 506,0 0,001 0585 506,1 0.001 0584 506,2 0.001 0584 506,2 0,001 0583 506,3
130 0,001 0679 548,5 0.001 0678 548.5 0.001 0677 548,6 0,001 0677 548,7 0,001 0676 548.7
140 0,001 0779 591.1 0.001 0778 591,2 0.001 0778 591,3 0.001 0777 591,3 0,001 0776 591,4
150 0,001 0887 634,0 0,001 0886 634,1 0,001 0886 634,1 0.001 0885 634,2 0,001 0884 634.3

160 0,001 1001 677,1 0,001 1001 677,2 0,001 1000 677,3 0,001 0999 677,3 0,001 0998 677,4
170 0,0011124 720.6 0,0011123 720.7 0.0011122 720,7 0.0011122 720,8 0,0011121 720,8
180 0,001 1255 764,4 0.001 1254 764.4 0,001 1254 764,5 0.001 1253 764.6 0,001 1252 764,6
190 0,001 1396 808.6 0.001 1395 808.6 0.001 1394 808,7 0.001 1393 808,7 0,001 1392 808.7
200 0,001 1547 853,2 0,001 1546 853,2 0,001 1545 853,2 0.001 1544 853,3 0,001 1543 853,3

210 0,0011711 898.3 0.0011710 898.3 0,001 1709 898,4 0.001 1708 898,4 0,001 1706 898,4
220 0.001 1888 944.0 0.001 1886 944.0 0.001 1885 944,1 0.001 1884 944.1 0.001 1883 944,1
230 0,001 2080 990,4 0,001 2079 990.4 0.001 2078 990.5 0.001 2076 990.5 0,001 2075 990.5
240 0,001 2290 1 037,7 0.001 2288 1037.7 0.001 2287 1 037,7 0.001 2285 1 037,7 0,001 2284 1 037.7
250 0,06084 2835 0,05874 2829 0,05674 2824 0,05485 2818 0.05305 2812

En fonction de la pression et de la température


p absolue = 39 bar p absolue = 40 bar
e
V h V h
(°C)
(m3/kg) (kJ/kg) (m3/kg) (kJ/kg)

0 0,0009982 3.9 0,0009981 4.0


10 0,0009984 45,8 0.0009984 45.9
20 0,001 0000 87,6 0,001 0000 87.7
30 0,001 0026 129,3 0,001 0026 129.3
40 0.001 0061 170,9 0,001 0060 171,0
50 0,0010103 212,7 0.001 0103 212,7

60 0.001 0153 254,4 0,001 0152 254,5


70 0,001 0209 296,2 0,001 0208 296.3
80 0,001 0271 338,0 0,001 0270 338.1
90 0,001 0339 379,9 0,001 0339 380.0
100 0,001 041 4 422,0 0,001 041 4 422.0

110 0,001 0496 464,1 0,001 0496 464.1


120 0.001 0583 506,4 0,001 0582 506,4
130 0,001 0676 548,8 0,001 0675 548.9
140 0,001 0776 591,5 0,001 0775 591.5
150 0,001 0884 634,3 0,001 0883 634.4

160 0,001 0998 677,4 0,001 0997 677,5


170 0,0011120 720.9 0,0011119 720.9
180 0.001 1251 764,7 0,001 1250 764,7
190 0.001 1392 808.8 0.001 1391 808.8
200 0,001 1542 853,4 0,001 1541 853,4

210 0.001 1705 898.5 0,001 1704 898,5


220 0,001 1882 944,2 0,001 1880 944.2 Note : l’unité de pression est le Pascal (1 N par m2). Néan­
230 0.001 2074 990,5 0,001 2072 990.5
1 037,7 0,001 2281 1 037.7 moins, les fabricants, dans leur catalogue, utilisent encore te
240 0,001 2282
250 0,051 34 2806 0,001 251 1 1 085.9 oar oar = Tir va).

□ U G H LA M EH DI 31
Tableaux récapitulatifs

PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE L’AIR EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE


• A la pression atmosphérique
aen °C p en kg it t 3 A en W nr1 K“1 cen Jkg-1 K~1 pen kg m-1 s-1 a en K-1
0 1,2930 0,0243 1005 1,721er5 3.67 10-3
20 1,2045 0.0257 1005 1.8210"5 3,4310-3
40 1,1267 0.0271 1009 1,91 10"5 3,20-10-3
60 1,0595 0,0285 1009 2,00 10"5 3.0010-3
80 0,9998 0.0299 1009 2,09 10-5 2,8310-3
100 0.9458 0,031 4 1013 2,1810-5 2,68 10-3
200 0,7457 0,0386 1026 2,58-10-5 2,11 10-3
500 0,4564 0,0570 1092 3,58 lO"5 1.2910-3

PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE L'EAU EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE


• A la pression atmosphérique
flen °C p en kg m-3 A en W r' K-1 cen Jkg-1 K-1 pen kg nr1 s-1 a en K-1
0 999,8 0,552 4217 1,79-10"3 -0,070-10-3
10 999,7 0,578 4191 1,31 10~3 0,088 10-3
20 998,2 0,598 4181 1,00-10"3 0,206-10-3
30 995,7 0,614 4178 0.80 1er3 0,303 10-3
40 992,2 0,628 4178 0,65 10-3 0,385 10-3
50 988,0 0,641 4180 0.5510-3 0,457-10"3
60 983,2 0,651 4183 0,4710-3 0.523 10-3
70 977,8 0,661 4189 0,40-10-3 0.643 10-3
80 971,8 0,669 4196 0,3610-5 0,698 10-3
90 965,3 0,676 4204 0.311er3 0,752-10-3
100 958,4 0,682 4215 0,28-10-3

6 = température en °C
p = masse volumique en kg/m3
A = conductivité thermique en W-m“1-K_1
c = capacité calorifique massique en J kg-1 K-1
p = viscosité dynamique en kg-rrr1-s~1
a = coefficient de dilatation absolue en K-1

/
32 □ U G H LA M EH DI
3. SCHEMAS ET REPRESENTATIONS GRAPHIQUES
• La représentation schématique des équipements de chauffage et climatisation nécessite la création de
symboles utilisés par les professionnels dans leurs documents techniques.
• Un recueil de symboles Équipement technique - Énergie a été édité par l’Éducation Nationale en juin
1990 et réédité en mai 1993.
• Ces différentes représentations constituent des bases de travail mais ne sont en aucun cas des
normes françaises.
• Des travaux de normalisation internationale sont en cours mais ne sont pas encore publiés.
• Dans cet ouvrage, il a été utilisé les symboles qui paraissaient les plus courants et représentatifs.
• Pour la partie électrotechnique, le problème est différent car des normes internationales existent et
sont utilisées.

3.1. CHAUFFAGE, FROID ET CLIMATISATION


• Chaudière avec brûleur • Pompe à chaleur ou

O
à air soufflé machine frigorifique

PRODUCTION
• Chaudière avec brûleur
atmosphérique
VVV

• Radiateur • Batterie chaude

• Convecteur
► Batterie froide

©
-HH-

• Ventilo-convecteur

-+++- • Batterie chaude


électrique

► Aérotherme

• Humidificati
EMISSION à eau
<
1 Panneau rayonnant
e tu;
• Humidificateur à vapeur

’ Échangeur général

Z
<

• Tour de
• Ballon ©
refroidissement
(eau et électrique)
AAA

h
D U G H LA M EH DI
33
Chauffage, froid et climatisation

• Liaisons
- Principales
- Évent r
- Secondaires

- Sens d’écoulement
- Crépine
A
- Filtre à eau TT"

• Robinetterie et accessoires
- Détendeur ou réducteur
- Robinet droit -CXh -Kl-
de pression

- Robinet d’équerre
- Antivibratile
HM
h
- Lyre de dilatation
- Vanne à trois voies -t^3-

- Compensateur de dilatation
à soufflet
- Vanne à quatre voies
- Point fixe

- Vanne de réglage -c*d-


- Compteur - ÜH2 -

- Soupape de sûreté
4 - Voyant
H§>-

- Vase d’expansion fermé


sous pression d’azote • Froid
EQUIPEMENTS - Compresseur

- Vase d’expansion ouvert


à la pression atmosphérique
- Détendeur :

- Séparateur d’air
-D-
• pressostatique (a)
• thermostatique (b)
(a)
3 L
- Séparateur d’huile
- Purgeur d’air
0
Hu
- Pompe ou circulateur

- Réservoir de liquide :
• vertical
- Clapet de non-retour *4

Ap
- Clapet différentiel

- Évacuation
- Disconnecteur
• horizontal

- Filtre deshydrateur
anti-acide

34 □ U G H LA M EHDI
Schémas et représentations graphiques
- Voyant (a) —©— • Climatisation
voyant hygroscopique (b) (a) (b) - Ventilateur

- Bouteille anti-coup de liquide 1


- Bouche de soufflage
ACL
- Bouche de reprise i

ÉQUIPEMENTS - Registre
■ Régulateur de pression :
(suite)
• amont (a)
• aval (b) - Filtre

- Silencieux ou piège à son


- Pressostat :

y
• basse pression (a) [bp] [hp] [ph ]
• haute pression (b) - Clapet coupe-feu
(a) (b) (c) 1
• différentiel d’huile (c)

3.2. REGULATION
• Contrôle des grandeurs physiques en tout - Exemple de capteurs :
ou rien • thermostat, aquastat

- Symbole général X | i

SS
• pressostat

X doit être remplacé par la lettre identifiant la • hygrostat


grandeur physique contrôlée.
• Mesures analogiques des grandeurs phy­
T = température siques :
H = humidité relative
CAPTEURS - Symbole général : le capteur
h = enthalpie
p = pression possède un élément de mesure
Ap = différence de pression appelé « sonde ».

©
- Exemple de capteurs :
- Fonctionnement par rapport à l’évolution de la • sonde de température
grandeur physique contrôlée

a) par hausse de la grandeur ► sonde d’ensoleillement


b) par baisse de la grandeur

a) >X b) <X
► sonde d’enthalpie
©
*□*nn]«î]

• Organes moteurs agissant - par action électro­ - vanne électro-


sur les actionneurs magnétique progressive 1/ I thermique
- Motorisation progressive : - par action
• symbole général j= hydraulique ou i ■ L= - servo-moteur
électro-thermique pneumati • Exemples d’actionneurs
que - électrovanne
ACTIONNEURS • par moteur électrique m V L^
—1r= -Transmi tout ou rien

• par électro-aimant | ‘ j= ssion


du mouv
j. ement
-par moteur
de volet d’air

- électrovanne
progressive

- vanne motorisée
_1

□ U G H LA M EH DI 36
Régulation

• Éléments de régulation • Conversion d’un signal


- Symbole général d’un régulateur - Symbole général
RÉGULA­ X doit être remplacé par la lettre K y d’un convertisseur
TEURS ET identifiant la grandeur physique 1/ *
CONVERTIS­ régulée (voir capteurs).
- uonvemsseur pour
SEURS
-Transmission d'un commande tout ou rien r/
signal : régulateur
entrée sortie
signal d’entrée progressif A
de température

• Appareils indicateurs • Appareils de réglage et de programmation


- Symbole général :

\
- Potentiomètre de consigne
INDICATEURS • appareil à aiguille

0
ET RÉGLAGES

0
<X
• affichage digital - Horloge de programmation
000 ’

3.3. ELECTROTECHNIQUE
**
3.3.1. SYMBOLES ELEMENTAIRES NF C 03-202

» Cadres et enveloppes
- Unité fonctionnelle - Ligne de séparation ■ Ecran

> Nature du courant et de la tension


- Courant continu - Courant alternatif - Courant redressé
DC — AC ~ AC ~
[ courant alternatif triphasé avec neutre,
Exemple : 3+N ^ 50 Hz 400/230 V -j 50 Hz, 400 V entre phases, 230 V entre
[chaque phase et le neutre
1
Effet, rayonnement
-Temporisation - Rayonnement ■ Rayonnement ionisant
électromagnétique

CARACTÉRIS­
TIQUES • Commandes mécaniques - Crantage libéré i

- Liaison pneumatique "V


mécanique
en prise
I
hydraulique "V--------
• forme 1--------------
- Accrochage libéré
• forme 2
en prise

- Accrochage :
Symbole particulier
Télémécanique 4

• Dispositifs et méthodes de commande

- par tirette ---------- ■ rotative _F~

■ par poussoir
E----- - coup de poing
(F—
36 □ U G H LA M EH DI
Schémas et représentations graphiques

- par levier ^------------------- - électromagnétique

- par clef Q------------------ - par protection


électromagnétique
de surintensité
-par galet Q---------------

- par effet de proximité <^>-------------


- par élément thermosensible
S*—
CARACTÉRIS­
- par effleurement |<^>------------ - par moteur électrique
TIQUES

- par came Q-p------------ - par horloge électrique


©—

- hydraulique ou pneumatique r -r *j_ - par le niveau d’un fluide o—


à simple effet 1—LJ
- par le débit d’un fluide CP—
- hydraulique ou pneumatique i1 -r j_ _
à double effet 1—LJ - par comptage 0—

Notation alphanumérique
Désignation des conducteurs Symbole graphique
Conducteurs
Bornes

Système d’alimentation alternatif Phase 1 Li U


Phase 2 f-2 V
Phase 3 L3 W
Neutre N N
Système continu L+ A +
L- B —
Positif
M C
Négatif
Médian

Conducteur de protection
PE PE
e
REPÉRAGE PU PU
PEN PEN
DES CONDUC- Conducteur de protection non mis à la terre
TEURS ET DES Conducteur de protection et conducteur neutre confondus I
BORNES E E
Terre

Terre sans bruit


TE TE
J
MM MM
77/
Masse, châssis

Équipotentialité
ï7

Borne d'équipotentialité CC CC

• Conducteurs, groupes de conducteurs, ligne, câble, circuit, ligne de


propagation
- Exemple de : • trois conducteurs forme 1 ------- 7^-----------------
CONDUC- /3
TEURS ET • trois conducteurs forme 2
---------7^----------------
DISPOSITIFS
• conducteur neutre N
DE -----------------------------
CONNEXION X
• conducteur de protection PE
---------7^----------------
• conducteur neutre et protection confondus PEN ——7^-----------------------
NF C 03-203

D U B H LA MEHDI 37
Electrotechnique

- Conducteur sous écran

- Conducteurs torsadés (paire)

- Paire coaxiale sous écran

• Bornes et connexions de conducteurs


- Connexion • - Dérivation

- Borne - Double dérivation


O

- Barrette à bornes 11 12 13 14 15 - Croisement


sans connexion

• Dispositifs de connexion
CONDUC­
TEURS ET
- Prise de connecteur, de prolongateur, pôle d'une prise <
DISPOSITIFS - Fiche de connecteur, de prolongateur, pôle d’une fiche
DE
CONNEXION - Fiche et prise assemblées

■ Fiche et prise multipolaires (tripolaire)


<-
• représentation
unifilaire
• représentation
multifilaire
<-+

• Ensemble de connecteurs ■ Prise et fiche coaxiale Q-—( Q-


• partie fixe (prise)
S—
- Fiche et jack
• partie mobile (fiche) bipolaire
—0

• parties fixe (fiche) et - Barrette TE



NF C 03-203 mobile (prise) accouplées —ffl— de connexion

• Résistance

- Résistance variable - Résistance à variation


intrinsèque en fonction
- Résistance variable de la tension
à contact mobile
- Thermistance à coefficient
- Potentiomètre de température -0°C
• négatif (-d°C = CTN)
- Shunt • positif ( e °C = CTP)

COMPOSANTS
PASSIFS - Élément chauffant - Impédance

• Condensateur
HMb

- Condensateur polarisé - Condensateur variable


#
• Inductances

- Inductance à noyau - Inductance à noyau


variable
NF C 03-204 magnétique magnétique

38 O U G H LA M EH DI
Schémas et représentations graphiques
• Diode à semi-conducteur

- Diode électroluminescente - Diode à effet de


claquage dans un seul sens
- Diode utilisant
- Diac
intentionnellement
l’effet de température 9

* Thyristor - Triac &


n

SEMI-
CONDUC­
•Transistor - PNP

1
Dispositifs photosensibles et magnétosensible
Y - NPN avec
relié à l’enveloppe
collecteur

TEURS

■ Photorésistance - Cellule photovoltaïque

±//
- Photo diode - Générateur Hall


K
- Photo transistor

T
- Magnétorésistance

• Détecteurs de rayonnements Ionisants

-Tube compteur
NF C 03-205

• Machines • Transformateurs
- Moteur à courant continu
à excitation séparée ©
- Transformateur
enroulements
à deux LJ
m ri

- Moteur à collecteur
- Autotransformateur
monophasé série
T
o

- Moteur synchrone
PRODUCTION monophasé @ -Transformateur
(>
TRANS­
FORMATION
r=n de courant

CONVERSION
- Moteur asynchrone triphasé
à rotor en court-circuit -Transformateur
monophasé à deux
enroulements avec écran
- Moteur asynchrone
monophasé à phase
auxiliaire sortie et rotor igr
en court-circuit
-Transformateur
triphasé
- Moteur asynchrone ( M Y
triphasé à rotor à bagues \3
NF C 03-206

□ U G H LA M EH DI 39
Electrotechnique

• Convertisseurs de puissance
- Convertisseur symbole
général
ÉNERGIE - Redresseur - Redresseur en pont
INTERNE (U), -m-
TRANSFOR­ r\j/
MATION - Redresseur/onduleur
NON FERMÉE
-Onduleur -fxh
• Piles et accumulateurs

- Éléments - Batterie : —| _ forme 2 —|------------------1 —


forme 1

3.3.2. APPAREILLAGE ET DISPOSITIFS DE


COMMANDE ET DE PROTECTION NF C 03-207

» Symboles distinctifs
- Fonction contacteur 0 - Fonction déclenchement automatique ■

- Fonction disjoncteur X - Fonction contact de position \]

- Fonction sectionneur — - Fonction retour automatique <]

- Fonction interrupteur-sectionneur rj - Fonction position maintenue Q

• Exemples de contacts
- Contact à fermeture NO - Contact à ouverture NC
(contact de travail) (contact de repos)

- Contact à deux - Contact à deux directions


avec position médiane
directions
d’ouverture
sans chevauchement

- Contact à ouverture
- Contact à fermeture
retardé à la fermeture
Y retardé à la fermeture

CONTACTS
- Contact à fermeture - Contact à ouverture
à retour automatique à retour automatique

- Contact à fermeture - Contact à deux directions


à position maintenue avec position de coupure
médiane d’ouverture

- Interrupteur de position
contact à fermeture
S - Interrupteur
contact à ouverture
de position

- Interrupteur agissant par effet

h
- Interrupteur agissant par effet
thermique direct (bilame)
thermique indirect

- Bouton poussoir à fermeture - Bouton poussoir à ouverture


à retour automatique
■H à retour automatique

- Bouton rotatif à fermeture - Auxiliaire manuel de


sans retour automatique commande actionné par clé
-H
40 □ UGHL/ M EH DI
Schémas et représentations graphiques

> Appareils mécaniques de connexion

- Interrupteur - Contacteur - Rupteur

APPAREILS - Disjoncteur - Sectionneur - Interrupteur


MÉCANIQUES
DE
1 sectionneur

CONNEXION • Démarreurs
ET
- Symbole général - Démarreur opérant
DÉMARREURS i,—i
par échelons

- Démarreur étoile-triangle
y - Démarreur régleur M
A par thyristors

• Organes de commande
- Relais à deux enroulements
- Relais
séparés

- Relais à mise
RELAIS - Relais à mise
au repos retardée
ÉLECTRO- au travail retardée
MÉCANIQUES 1
DE TOUT OU - Relais insensible
RIEN - Relais à courant
au courant alternatif
alternatif

- Relais à verrouillage
- Relais thermique
mécanique
“r3

- Relais à manque - Relais à minimum


de tension E=3— de tension nft--

RELAIS DE - Relais à maximum


- Relais de fréquence
MESURE d’intensité

- Relais de surintensité - Relais de surintensité


à effet magnétique à effet thermique

- Fusible - Fusible - Fusible à percuteur

h
à percuteur w- avec circuit
de signalisation

DISPOSITIFS - Fusible - Fusible i - Fusible


DE interrupteur sectionneur interrupteur-
PROTECTION sectionneur

- Eclateur - Parafoudre

DI
□ U B H LA M
41
Électrotechnique

3.3.3. APPAREILS DE MESURE, LAMPES ET DISPOSITIFS


DE SIGNALISATION NFC03-108

• Symboles généraux
- Appareil indicateur
® L’astérisque
dessous :
* doit être remplacé par

• symbole littéral de l’unité de la grandeur à mesurer


l'une des indications ci-

APPAREILS
INDICATEURS
- Appareil enregistreur
0 • symbole littéral de la grandeur à mesurer
• formule chimique
• symbole graphique
ENREGIS­
TREURS - Appareil compteur *
COMPTEURS

• Exemples d’appareils
- Voltmètre
© - Wattmètre
enregistreur
\A/ - Compteur
d’énergie active Wh

• Comptage
- Compteur - Commande par came

d’impulsions et par fermeture d’un contact


tous les n événements
électriques

• Thermocouples - A élément chauffant isolé


DISPOSITIFS - Avec symboles de polarités
DE
COMPTAGE
ET MESURES
• Télémesure - Récepteur de télémesure
- Émetteur de télémesure

• Horloges - Compteur d’impulsions


à affichage numérique
- Horloge secondaire

- Lampe de signalisation :
- Lampe, symbole général
<8> porter éventuellement à côté
du symbole une indication
complémentaire précisant :

- Voyant électromécanique
© • la couleur : RD = rouge
YE = jaune
GN = vert
BU = bleu
LAMPES ET
- Avertisseur sonore : klaxon WH = blanc
DISPOSITIFS
DE SIGNALI­
SATION • le type : IN = incandescence

- Sonnerie
9 Ne = néon
LED = diode électroluminescente

- Dispositif lumineux clignotant


- Sirène

l 000 |
- affichage numérique
- Ronfleur
42 O U G H LA M EH DI
Schémas et représentations graphiques

3.3.4. SCHEMAS ET PLANS D’INSTALLATION


ARCHITECTURAUX ET TOPOGRAPHIQUES NFC 03-211

• Prises de courant - Socle de prise avec contact


- Socle de prise de courant
—C
pour conducteur de protection -<
- Socle de prise de courant - Socle pour télécommunication
Et p
avec transformateur de séparation —a Exemple : TP = téléphone

• Interrupteurs
- Interrupteur unipolaire cf - Interrupteur unipolaire à voyant

- Commutateur unipolaire
- Interrupteur bipolaire
cf à deux directions yf
- Bouton poussoir
© - Interrupteur unipolaire
- Bouton poussoir à voyant
© va-et-vient
sP
• Installations d’éclairage
- Point d'attente
d'éclairage
d’appareil
x - Point d'attente d’appareil
d'éclairage en applique x|
x
SCHÉMAS ET - Bloc autonome d’éclairage
PLANS - Luminaire à fluorescence
de sécurité
D’INSTALLA­
TION • Liaison d’interdépendance

- Exemple : commande d’un point lumineux par


- Avec trait tireté
cf— —X

un interrupteur - Avec repère


corrélatif (k) O1"0 (kl^<


• Appareils divers
- Ensemble de matériel électrique [ j [(a)| - Détecteur d’incendie ponctuel
- Centrale d’alarme à n circuits | !n |(a)| - Avertisseur manuel d’incendie

• Appareils électro-domestiques ou assimilés


- Appareil de chauffage i—i—i—i—i - Ventilateur oo
électrique '—I—I—■—'
- Appareil de chauffage - Radiateur soufflant oo
électrique à accumulation

- Chauffe-eau - Climatiseur

3.3.5. OPERATEURS LOGIQUES


- Opérateur OUI X 1 _S_ - Opérateur NON X 1
DS
S=X
CO
n
x

X x
& &
- Opérateur ET S - Opérateur ET-NON — D_s_
S=XY Y S=XY V
OPÉRATEURS
LOGIQUES X S1 1 X
- Opérateur OU S - Opérateur OU-NON —
S=X+Y X S=X+Y _Y_ DS

X
=1 _s_ x
- Opérateur OU exclusif y - Opérateur à retard — -
«

OU B H LA 1 EH DI
Électrotechnique

3.3.6. SCHÉMAS DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES


• Fonctionnement de la partie opérative
Un local de séchage est ventilé par
soufflage d’air et est maintenu en tem­
pérature par réchauffage de cet air.
La ventilation est permanente ; la tem­
pérature est régulée par un thermo­
stat d’ambiance B-\ qui commande le
fonctionnement d’une batterie élec­
trique Ei.
Le fonctionnement du groupe de ven­
tilation Mt est commandé par un
interrupteur S-i ce qui autorise le A Local de séchage
chauffage de la batterie électrique E1f El Batterie électrique triphasée 12 kW
M, Moteur asynchrone triphasé rotor à cage 1,5 kW
laquelle ne peut fonctionner en l’ab­
Fi Contrôle de débit d’air
sence de débit d’air et en cas de sur­
f2 Thermostat de sécurité (surchauffe)
chauffe.
Bi Thermostat d'ambiance
Lors de l’arrêt de l’équipement une
Si Interrupteur de mise en fonctionnement
post-ventilation doit être assurée.

• Schéma du circuit de puissance (représentation unifilaire)

Alimentation Disjoncteur 3P Batterie chaude Moteur ventilation Circuit commande


3-400V50 Hz ln = 32 A courbe C 12 kW 3 x 400 V 1,5 kW Y A 230/400 V Transfo 63 VA
= 300 mA 1 420 tr/min 6,4/3,7 A 400V/24V

EXEMPLES DE
REPRÉSENTA­
TIONS
D'UN
ÉQUIPEMENT
DE
CHAUFFAGE

Xi

Folio 1

44 □ U G H LA MEHDI
Schémas et représentations graphiques

• Schéma du circuit de commande (représentation développée)

■'t

sécurité
Miseen
Z 81 I
CO

(D
r- co CNj
ventilation

O en X
Défaut

Z < Li
U-

tn
CO TJ- cvJSi X X
Signalisation

ventilation

xc
Marche

Z 91
E
*
TJ
CO
chauffage

TJ- èvi
x
Marche

O
I
Sous-tensionU1Post-ver)n
Groupedeventilation

o 7JT'-«

2-10
EXEMPLES DE

2-4
2-5
REPRÉSENTA­ U Zi
TIONS

13-14
55-56
67-68
1-2
3-4
5-6
D’UN
143

ÉQUIPEMENT
SiMiseenmarche

DE
CHAUFFAGE
(suite)
Batteriechaude
BtThermostat

2-9
KMi

13-14
1-2
3-4
5-6
S0Acquittementsécurité

F2Surchauffe
F,Débitd’air

2-2

2-12
2-5
Ai

KA-)
13-14

33-34
23-24

41-42
Alimentation
1-v,24V

SL1-5

Folio2

Dans les schémas les contacts sont toujours représentés au repos, le sens d’ouverture ou oe
ture se faisant de la gauche vers la droite et de bas en haut.

□ U B H LA M EH D 45
Electrotechnique

• Disposition du matériel dans l’armoire d’équipement


- Armoire (vue avant) - Porte (vue arnère)

Qo h Xo Qi q2 h

I________________________________________ j

GoulotteTrèsBasseTension
GoulotteBasseTension

KM,k m2 F« U, KA, T, f5
-4

EXEMPLES DE • Constitution des borniers


REPRÉSENTA­
- Puissance - Commande
TIONS
D'UN
ÉQUIPEMENT PE L, l-2 ^3 PE U, V, W, PE u2 V2 w2
DE
CHAUFFAGE
(suite)
Alimentation-----------------------

d’ambiance-
débitd’air-*■
Sécuritéde^

Thermostat
Contrôledu

surchauffe

armoire
Porte
ventilation
électrique

Groupe
Batterie

• Lettres repères pour l’identification des composants NFC 03-152 (d'après Staefa Control System)

LETTRE TYPE D’APPAREIL LETTRE TYPE D’APPAREIL


A Ensembles et sous-ensembles B Convertisseurs de grandeurs électriques en
Combinaisons d'appareils formant une unité de grandeurs non électriques et inversement
construction ne pouvant pas être classées sous Sondes thermo-électriques, cellules photo-élec­
une autre lettre comme p. ex. des tiroirs enfi­ triques. convertisseurs de mesure, éléments
chables. encadrements, des cartes embro­ thermiques, thermomètres à résistance, résis­
chables, des entre-deux, etc. tances photométriques, boîtes dynamométri­
ques. initiateurs d’approche, potentiomètres de
pression, de quantité, de densité, de niveau de
température, d’humidité, de vitesse

46 O U G H LA M EH DI
Schémas et représentations graphiques

LETTRE TYPE D’APPAREIL LETTRE TYPE D’APPAREIL

C Condensateurs Q Appareils de commande à courant fort


Sectionneurs de puissance, séparateurs, com­
D Éléments binaires, dispositifs de temporali- mutateurs étoile-triangle, commutateurs de pola­
sation, d’accumulation rité, disjoncteurs de fusible, interrupteurs de
Dispositifs de la technique de commande, de sécurité pour moteurs, pattes de séparation
régulation, de calcul binaire et numérique, cir­
cuits intégrés aux fonctions numériques et
binaires, retardeurs, bloqueurs de signaux, élé­ R Résistance
ments temporisés, fonctions de mémoire et d’ac­ Potentiomètres, résistances réglables, thermis-
cumulation, p. ex. éléments ET et OU, instru­ tors, thermistance CTP ou CTN
ments digitaux, compteurs d’impulsions,
régulateurs et calculatrices digitales
S Commutateurs, sélecteurs, interrupteurs
E Divers Appareils d’émission d’ordres, touches, commu­
Installations d’éclairage, de chauffage, installa­ tateurs sélectifs, sélecteurs, commutateurs de
tions qui ne sont pas citées ailleurs dans cette commande, commutateur de cadran d’appel,
liste, p. ex. filtres électriques, ventilateurs, pro­ appareils encastrés, boutons poussoirs, touches
tection métrologique des appareils lumineuses, commutateur d’introduction de
commande, commutateurs de points de mesure,
F Équipements de sécurité et protection sélecteurs à décades, commutateur de codage,
Fusibles, relais de sécurité, déclencheurs en touches de fonction, sélecteur rotatif
bimétal, déclencheurs magnétiques, manostats
de sécurité, relais aérodynamiques, installations
électroniques pour surveillance de signaux, sécu­ T Transformateurs
rité des conducteurs, surveillance de signalisa­ Transformateurs de tension, de courant
tion, interrupteurs de sécurité de l’installation

G Générateurs, alimentations en courant


U Modulateurs, convertisseurs de grandeurs
Générateurs rotatifs, convertisseurs de fréquence électriques en d’autres grandeurs élec­
rotatifs, batteries, installations d’alimentation en triques
EXEMPLES DE
courant, oscillateurs, générateurs statiques, Démodulateurs, dispositifs de codage, modula­
REPRÉSENTA­ oscillateurs quartz, convertisseurs statiques, teurs de fréquence (démodulateurs), convertis­
TIONS chargeurs, blocs et coffrets d'alimentation en seurs de courant continu, convertisseurs de
D’UN courant code, coupleurs opto-électriques, dispositifs à
télécommande
ÉQUIPEMENT
DE
H Dispositifs de signalisation
Appareils optiques et acoustiques
CHAUFFAGE V Tubes, semi-conducteurs
(suite)
K Relais, contacteurs Tubes électroniques, diodes, transistors, thyris-
tors, thyratrons, diodes Zener, triacs
L Inductivités
Bobine à réactance, filtres, barrières à ondula­
tions w Voies de transmission, guide d’ondes, an­
tennes
Fils commutateurs-conducteurs, câbles, barres
M Moteurs
omnibus, câbles de télécommunication
N Amplificateurs, régulateurs
Dispositifs de la technique de commande, de X Bornes, fiches, femelles et mâles
régulation et de calcul analogique, régulateurs Fiche de test, borniers, jacks de contrôle, connec­
électroniques et électromécaniques, amplifica­
teurs, répartiteurs à barres croisées, cliquet, bou­
teurs opérationnels, amplificateurs d’inversion,
tons basculants
de résolution, convertisseurs d’impédance,
séquences de commande, régulateurs et calcula­
trices analogiques, circuits intégrés aux fonctions
analogiques, transducteurs Y Dispositifs mécaniques à commande élec­
trique
Soupape d’air comprimé, appareils de course,
P Instruments de mesure et de test
servo-moteurs, aimants de bloquage, potentio­
Instruments de mesure compteurs et enregis­
mètres de moteur, table traçante
treurs à affichage, générateurs d’impulsions, hor­
loges, instruments de mesure à affichage binaire,
digitale et analogique (indicateur, compteur,
compteurs mécaniques, indicateurs d’états Z Fins de course, filtres, correcteurs, délimi-
binaires, oscillographes, appareils à visualisation nateurs, bifurcations
des données, simulateurs, adapteurs d’essai, Dispositifs d’équilibrage, transformateurs diffé­
points de mesure, de contrôle et d’alimentation rentiels

Nota : Les éléments ne figurant pas dans la liste sont à classer selon leur appartenance à un des groupes : ee-
ments. Les aspects fonctionnels passent avant les aspects de construction.
4. THERMIQUE
Équilibre et transfert thermiques

Deux corps sont en équilibre thermique lorsque leurs températures sont égales.
Si les deux corps ne sont pas en équilibre thermique il y a transfert de chaleur entre ces deux corps : la
chaleur va du corps le plus chaud vers le corps le plus froid.
On dit qu’il y a transfert thermique entre ces deux corps.
Ces transferts se font :
- par rayonnement ;
- par convection ;
- par conduction ;
ou l’association de ces modes cités ci-dessus.
La production de chaleur peut être réalisée par combustion des corps solides, liquides ou gazeux.

4.1. TRANSFERTS THERMIQUES


4.1.1. RAYONNEMENT
En rayonnement, la chaleur à la surface d’un corps est transformée en ondes électromagnétiques
qui se propagent même dans le vide. Ces ondes arrivant sur un autre corps sont en partie absorbées
(donc transformées en chaleur) le reste étant réfléchi ou transmis.

SPECTRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE
À en pm
------- 1-----------------1-----------------1-----------------1-----------------h -H-------------------- 1—►

10'8 10'6 10'4 10~2 1 102 104 106 108


Rayons Rayons Rayons Rayons Rayons Rayons Rayons
cosmiques y X thermiques radar T.V. radio

Le rayonnement thermique se situe donc pour des longueurs d’ondes allant de 0,38 à 10 pm. Le
DÉFINITION visible étant de 0,38 à 0,76 pm fait donc partie du rayonnement thermique. La plus grande partie du I
rayonnement utilisé se trouve dans l’infrarouge ; on a :
- l’infrarouge court pour des longueurs d’ondes de 0,76 à 2 pm ;
- l’infrarouge moyen pour des longueurs d'ondes de 2 à 4 pm ;
- l’infrarouge long pour des longueurs d’ondes de 4 à 10 pm.

On retrouve les équations habituelles :


|___ Célérité de la lumière : 3-108 m/s

Longueur d’onde en m_______ A = c T

Période en s___________ . T=-


f__________ Fréquence en Hz

FLUX
0 en W : c’est la puissance thermique rayonnée par une source dans tout l’espace qui l'entoure
RAYONNÉ

Flux reçu en W

Éclairement de la surface
ÉCLAIREMENT réceptrice en W/m2,------------------ £ _ en w/m2 (caractérise la surface réceptrice)
c’est la puissance thermique dSr
reçue par la surface dSr

Surface réceptrice en m2
48 JG
Thermique

Flux émis en W

Emittance de la surface
émettrice en W/m2, (caractérise la surface émettrice)
ÉMITTANCE c’est la puissance thermique
émise par la surface dS

Surface émettrice en m

a
= facteur d’absorption
p
= facteur de réflexion
x = facteur de transmission
d <pa = flux absorbé en W
P= d <}>r = flux réfléchi en W
FACTEURS d <pt = flux transmis en W
D’ABSORP­ <i<Pt d (pi = flux incident en W
TION, DE x=
i<t>i
RÉFLEXION,
a + p+ r=1
DE TRANS­
r = 0 on dit que le corps est opaque au rayonnement ;
MISSION
r * 0 on dit que le corps est transparent au rayonnement ;
a, p, r dépendent de la longueur d’onde

'OJ
_çç
c
o
(d
O)
II
T=exp (-x - e)
X = coefficient d’absorption du milieu en m~1
e = épaisseur du milieu en m

Le corps noir est un corps qui absorbe la totalité du rayonnement reçu, quelle que soit la longueur
d’onde.
a- 1
C’est le corps qui émet le plus d'énergie pour une longueur d’onde et une température données.

• Formule de Wien : • Formule de Stéphan :


Longueur d’onde
_ . Émittance
pour laquelle
CORPS NOIR du corps noir___ _ G j a_________ Température
l’émittance C
—^7=0- “teHdnef ,en „
du corps noir en K
est maximale =2 898x 10 m -K en W/m2
en m
Température pour laquelle Constante de Stéphan
l’émittance est maximale en K 5,67x10'8 W/m2 K4

Remarque
96 % de l’énergie émise par un corps noir se trouve dans la bande de fréquence [0,5 x Am ; 5 x Am].

Pour traduire simplement l’émission d’un corps non noir, on fait d’abord l’étude comme s’il s’agissait
d’un corps noir et on applique un coefficient e.

Émittance du corps non noir Émittance du corps noir en W/m2


M = ë - M° ■
en W/m2

Facteur total d'émission hémisphérique


Application
ÉMISSION Le soleil est considéré comme un corps noir. Son émittance totale est M° = 6,5 x 107 W/m2. Calculer
DES CORPS sa température et la longueur d'onde pour laquelle l'émittance est maximale.
NON NOIRS
f 7 \
4
OU-

Solution 6,5 x 107


M° oT* => T = = 5 780 K
o
m
CM
x
II
il
•H

O
II

5,67 x 10-8 ,
3

I
3

Le soleil est à une température de 5780 K et il émet le plus pour une longueur d onde de Q.d2
(couleur jaune).

D U G H LA MEHDI
Transferts thermiques

4.1.2. CONVECTION
C’est en général le mode de transmission de la chaleur entre un fluide en mouvement et un solide. Le fluide
au contact d’un solide chaud se réchauffe et emporte avec lui cette chaleur qu’il cède à un autre solide.
|______Température de surface du solide en K

LOI DE Flux échangé par convection_______ <t> = h ■ S ■ (Tc-T,)____ Température du fluide


NEWTON entre un solide et un fluide en W ii * " avant son contact avec le solide en K

Coefficient de convection en W/m2 • K Il Surface d’échange en m2

La thermique est de dimension quatre : m. kg, s, K. En convection, sept grandeurs interviennent.


Pour décrire la convection, il suffit de trois nombres adimensionnels.

LOI DE h = coefficient de convection en W/m2K A = conductivité thermique en W/m.K


VASCHY w= vitesse moyenne du fluide en m/s c= capacité calorifique massique en J/kg.K
D = longueur en m p = masse volumique en kg/m3
p = viscosité dynamique en kg/m • s

Nombres sans dimension utilisés :

Nombre de Reynolds—pe_ w Dp Nombre de Prandlt — pr_P_f


p A

Nombre de Nusselt_____ Nu--' ^


PRINCIPALES A
RELATIONS
DE Coefficient de dilatation volumique .. .. „
CONVECTION à pression constante en K-1----------------1 r------- 7 Dlfférence de temPérature en K

Nombre de Grashof_____ gr_ a - g -AT p2 ■ D3


P2

Accélération de la pesanteur en m/s2

Le problème est de calculer h pour pouvoir appliquer la loi de Newton.

Nu = 0,023 fie0*8 • Pr°A si 10 000 < Re < 120 000

Application 1

Dans un conduit de climatisation circule de l’air à la température moyenne de 20 °C. Le conduit est
circulaire de diamètre intérieur 30 cm ; la vitesse de circulation de l’air dans le conduit est de 5 m/s.
Calculer le coefficient d’échange par convection entre l’air et la paroi du conduit.

Solution
Caractéristiques pour l’air à 20 °C :
ÉCOULEMENT p = 1,204 5 kg/m3 A = 0,025 7 W/m K a = 3,43 x 10"3 K"1
DES GAZ c = 1 005 J/kg.K p = 1,82 x 10"5 kg/m.s
DANS UNE
GAINE
Re = wDP = 5x0,3 *1'204 5 = 99272
P 1,82x10“®
pr p -C 1,82 x 10"5 x 1005
A 0,025 7
.. hD 0,3/7
Nu = —— = —:--------------
A 0,025 7
Nu - 0,023 • Re0'8 ■ Pr0A => 0,3/7 = 0,023 (99 272)0,8 (0.71)0,4

0,025 7 v J

h =17 en W/m2 K

50 □ UGHLA M EH DI
Thermique

ÉCOULEMENT Remarque
DES GAZ
c : capacité calorifique massique (à pression constante) est aussi appelée :
DANS UNE
- chaleur massique,
GAINE
- capacité thermique massique.
(suite)

»«(f) = 0,021 fle0,8(f) • Pr0,43(f) j^)0'43

si 104< Re(1)< 5 ■ 106


si 0,6 < Pr (f) < 2 500

(f) Les caractéristiques sont calculées à la température du fluide.


(s) Les caractéristiques sont calculées à la température du solide.

Application 2

Dans une canalisation de chauffage de diamètre intérieur 15 mm circule de l'eau à 80 °C à la vitesse


de 1 m/s.
Le tube est à la température de l’eau.
Calculer le coefficient d’échange par convection entre l’eau et la paroi du tube.

ÉCOULEMENT Solution
DES LIQUIDES Pour l’eau à 80 °C nous avons les caractéristiques suivantes :
DANS UN
p = 971,8 kg/m3 ; A = 0,669 iv/m K ; c = 4 196 J/kg K
TUBE
p = 0,36 x 10**3 en kg/m s ; a = 0,698 xlO-3 K-1

Re = w D p = 1x 0,015 X 971,8 = 40492


P
0,36 xlO"3
Pr(f) = Pr(s) = 6
W ^ = 0,36x10- x4 196=3
0,669
V;
A

M h D h 0,015
X 0,669

Nu = 0,021 fie0'8 Pr0A3

h ' °'015 _ o,021 x 40 4920-8 x 2,260 43


0,669

h = 6 450 w/m2 K

Diamètre intérieur où circule le fluide

ÉCOULEMENT
DES LIQUIDES •43 (1 + 3,5J)
Nu(f) = 0,021 f?e0,8(f). ftWj) ■
DANS UN
SERPENTIN

Diamètre d’enroulement des serpentins

/ _ /,s \0,25
ÉCOULEMENT Nu (f) = 0,59 Re0M (f) ■ Pr038 (f) • J si 10 < Re < 103
D'UN FLUIDE
AUTOUR D’UN ( Pr >\0,25
TUBE Nu (f) = 0,21 Re0,62 (f) • Pr0 38 (f) • —si 103 < Re < 105
w (s)J

/Vu = 1,18 (Pr Gr)0'125 si 10-3 < Pr Gr < 5 x 102


CONVECTION
Nu = 0,54 (Pr Gr ) '
0 25
si 5 x 102 < Pr Gr < 2 x 107
LIBRE
Nu = 0,13 (Pr Gr)0'33 si 2 x 107 < Pr Gr< 1013
DU G H LA MEHDI 51
Transferts thermiques

4.1.3. CONDUCTION
Dans la conduction, la chaleur se transmet de proche en proche dans tout le solide. On étudie la
conduction en régime établi. La température est invariable au cours du temps.

dT
= cte = a
wm

T= a1 x+bi

(p ■ R = 01 — 02

(p = flux thermique à travers le mur en W/m2


R = résistance thermique du mur en m2. K/W
0! = température à la surface 1 du mur en °C
02 = température à la surface 2 du mur en °C
e
m
K = conductance thermique du mur en W/m2.K
e = épaisseur de la paroi en m
A = conductivité thermique du mur en W/m.K

Application Solution
Un mur de surface 5 m2 et d’épaisseur 20 cm en fl = ■! = — = 0,174 m2 K/W
béton armé (A =1,15 W/m.K). A 1,15

Les températures de surface relevées sont:


02 = 0 °C et 0! = 15 °C.
Calculer la résistance thermique du mur et le 0 = ç? S = 86,25 x 5 = 431,25 W
flux thermique.

» Cas du mur compose de n couches


MODÈLE
oTl-e
cHII

DU MUR R
II

Application
6q 9y 02 ^3 n° matériau een m A en W/m.K
Soit un mur constitué
des éléments suivants : 1 plâtre 0,05 0,35

2 polystyrène expansé 0,08 0,04

3 béton armé 0,20 1,15

Calculer : Solution
la résistance thermique; fî = |l + |2+e3 = 0105 + 0108 + 0120 = 17m2|</w
la conductance ther­
A2 A3 0,35 0,04 1,15
mique ; le flux thermique ;
les températures 01t éfe si K=-=- ■ = 0,432 W/m2 K
0b = 20 °C et $3 = 0 °C R 2,317
{%, 01f 62, 63 sont les = go w/m2
températures de surface 9
de chacun des maté­ ~ 3_
riaux). 20--0 =
2- = 8,633 W/m2

^ fl 2,31 '1
r'2 r3

7
_ 0q
— 0] _ — O2 02 — 0'
01 = 00-^1 =20-1,2 = 18,8 °C
02 = #1 - <pr2 = 18’8 " 17«3 = 1.5 °C
Vérification : 03 = 02 = (pr3 = 1,5 - 1,5 = 0 °C

52 □ UGHL, M EH D
Thermique

Dans le bâtiment, les murs sont en général Application n° 5,


*i Kl
composés d’une association de parois
1 2 6 0,5
différentes (porte, fenêtre, mur de façade).
K • S = K] • S-t + K2 S2 + K3 S3 2 0,33 1 3
S = Si + S2 + S3 3 1 2 1

MODÈLE
K = conductance de la paroi équivalente en W/m2 •K
DU MUR S = 9m2
(suite) Kj Si +K2S2 + K3S
K= 3
S
_ 0,5x6 + 3x1 + 1x2
“ 9
K =0,889 W/m2 K

L’équation différentielle à résoudre est :

4 + iJtI = o
d rr d r
\ r2 I
JH
n
JH

II

In = logarithme népérien
2xXI(h-Tt)

"(1)
MODÈLE
DU <p = flux thermique traversant chaque surface cylindrique de longueur len W
CYLINDRE
R = résistance thermique en K/W
CREUX
À = conductivité thermique du matériau en W/m.K
r-\ = rayon intérieur en m
r2 = rayon extérieur en m
7î = température au rayon fj en K
T2 = température au rayon r2 en K
• Cas du cylindre creux composé de 2 matériaux différents

- matériau 1 pour refa, r2)


- matériau 2 pour re (r2, r3)

ln(-) In A
0-R
R= [r'> +
2 kXJ 2 7T A2/

4.1 A ÉCHANGE THERMIQUE MIXTE


Lorsque l’échange thermique se fait à l’intérieur d’un solide, il se fait exclusivement par conduction.
Les solides étant en contact avec un fluide, l’échange à travers ce fluide se fait par convection et
rayonnement.

Soit un mur de résistance thermique R (calculée par conduction).


MODÈLE Ce mur étant entre deux atmosphères, il faut tenir compte du rayonnement et de la convectior es
DU MUR calculs faisant appel à la théorie sont compliqués, on introduit des coefficients d’échange radtoccn-
vectif prenant en compte ces deux modes de transmission.
Transferts thermiques

0j = température du fluide loin de


la surface de la paroi 1 en °C
de = température du fluide loin de 9 ^ he
la surface de la paroi 2 en °C
Kg = conductance globale de la
paroi en W/m2.K

II
Rg = résistance globale de la
paroi en m2.K/W <pfl8 = (e,-es)
h\ = coefficient d’échange radio-
convectif côté i en W/m2.K
he = coefficient d’échange radioconvectif côté e en W/m2.K
<p = flux thermique à travers le mur en W/m2

Application

Soit un mur composé par les matériaux succes­ Le mur est vertical :
sifs suivants :
Enduit : épaisseur 2 cm ; - = 0,11m2 K/W ; -L = 0,06 m2 • K/W
conductivité thermique : 1,15 W/m.K
h\ he
Béton armé : épaisseur 20 cm ;
La température intérieure étant d\ = 20 °C,
conductivité thermique : 1,15 W/m.K
la température extérieure étant de = -15 °C,
Polystyrène . épaisseur 10 cm ;
calculer Rg, (p et la température à la surface de
conductivité thermique : 0,04 W/m.K
chacun des matériaux constituant le mur.
Lame d’air : épaisseur 2 cm ;
résistance thermique : 0,16 m2.K/W
e = épaisseur du matériau en m
A = conductivité thermique en W/m.K
Plâtre : épaisseur 5 cm ;
conductivité thermique : 0,35 W/m.K r= résistance thermique en m2.K/W

MODÈLE
DU MUR
Solution
(suite)

Repère Matériau Situé entre een m A en W/m.K ren m2.K/W


1 Enduit A et B 0,02 1.15 0,0173
2 Béton armé BetC 0,20 1,15 0,173
3 Polystyrène CetD 0,10 0,04 2,50
4 Lame d'air De t E 0,02 0,16
5 Plâtre E et F 0,05 0,35 0,143

R. = — + — + — + — + r4+^- + —
h\ ^1 ^2 ^3 ^5
Rg =0,11 +0,017 3 + 0,173 + 2,50 + 0,16 + 0,143 + 0,06 = 3,162 m2 • K/W

a_a onxic20 + 15 „
0 = 11,07 W/m2
R
g 3,162

9-, — Oc
<p = -—L => dp =2
h
dp — É?e
=> dp =1
r5

<p= 9 £- d ° => 0D=1


r
4

ç = 00 ~

r3

<P = - «B => %= 1
r
2

<p = ^ => eA=- 14,2-11,07x0,017 3 = - 14,4 °C


F
1

54 O U G H LA M EH DI
Thermique

Le problème est identique à celui du mur.


L’équation donnant la résistance thermique est donc :

Résistance thermique. 1 +R+ 1


9
globale en K/W 2n fi h. I 2n rp hP I ____ Longueur du cylindre en m

Rayon intérieur en m _ L Coefficient d’échange radioconvectif


,2
Coefficient d’échange radioconvectif _ coté e en W/m ■ K
coté i en W/m2 • K . Rayon extérieur en m

RQ<p - 0j 0e p|ux thermique traversant


I____________ chaque surface cylindrique
Application de longueur / en W

Un tube de diamètre intérieur 10 cm et de diamètre extérieur 12 cm est en cuivre. Il est calorifugé par
MODELE DU
3 cm de laine de verre. Calculer Rg ; Kg ; <p sachant qu’il transporte de l’eau à 90 °C dans une atmo­
CYLINDRE
sphère à 20 °C. /= 1 m.
CREUX
1 1 rn2 W
r~ ~ 0 l — = 0,06
hi W

Solution

Ra = 0+ ■(?)»(*)
2n Ar • / 2rc A: • / 2n ’e ro
'3/ 1

ln 1 X 0,06
'n(^) (5^)
Rn = : 1,72 K/W
2t ü 286 x 1 2t i ■ 0,04 x 1 2n 0,09 x 1

1
Kg = = 0,582 W/K
'g
90-20
0 = 40,7 W
Rg 1,72

Barre très longue


Température de la barre
" à l’abscisse x en TC
Ti
I___ Température du fluide au loin de la barre en TC

— T(x) = T< + (TQ-Tf) e~ax


L#

f M = VA* Jh-r nt
Conductivité thermique de la barre en W/m • K_______ ___ Aire de la section droite de la barre en m2
Coefficient de convection en W/m2 ■K_ _ Périmètre de la section de la barre en m
MODÈLE DE
LA BARRE
4> = '/X- h- m- S (r(0)- T,)

Application Solution
Une canalisation en acier de tempéra­
0 = h -m S (r(0)-T,j
ture extérieure 160°C est suspendue à
un plafond par une patte de scellement
0 = i'46TTTToj2T5 x 10-4 (160-40) = 24,4 W
en acier de section (50 x 10) mm2 et de
longueur 50 cm.
Évaluer le flux dissipé par cette ailette si
la température de l’air est de 40 °C.
A acier = 46 W/mK ; h = 15 W/m2K.

□ U G H LA M EH DI 55
Transferts thermiques

4.1.5. ÉCHANGEURS DE CHALEUR


• Un échangeur de chaleur est destiné à transmettre la chaleur d’un fluide à un autre.
• Les études se limiteront aux échangeurs les plus courants, dont les deux fluides sont séparés par une
paroi au travers de laquelle s’effectuent les échanges thermiques.
• Les analyses sont faites en considérant les hypothèses suivantes :
- les échangeurs de chaleur sont considérés sans pertes thermiques (rj = 1) ;
- le coefficient d’échange global (Kg en kW/m2.K) entre les deux fluides est constant tout le long de la
surface d’échange ;
- les capacités thermiques massiques des fluides restent constantes pendant les traversées de l’échan­
geur de chaleur.
• Dans les études d’échangeurs, deux méthodes de calculs sont le plus souvent utilisées :
- différence de température logarithmique moyenne (DTLM)
- méthode du nombre d’unités de transfert appelée « NUT ».

• Une classification des échangeurs peut être établie d’après le sens relatif des écoulements des
deux fluides.
• Il existe des échangeurs à courants parallèles (anti-méthodique) dans lesquels les deux fluides
s’écoulent parallèlement dans le même sens.
CLASSIFI­
CATION DES • Il existe des échangeurs à contre-courant (méthodique) dans lesquels les deux fluides s’écoulent
ÉCHANGEURS parallèlement en sens contraires.
• Il existe des échangeurs à courants croisés dans lesquels les deux fluides s’écoulent perpendicu­
lairement l’un à l’autre.
• Il existe de nombreux autres échangeurs avec des configurations d’écoulements plus complexes.

ÉVOLUTION
DES TEMPÉ­
RATURES
DANS LES
ÉCHANGEURS

Dans les deux cas la puissance réelle totale échangée est :

Capacités thermiques massiques


des fluides chaud et froid en kJ/kg • K _ r . Températures de sortie
des fluides chaud et froid en °C

Puissance réelle totale


échangée en kW -Cc-^c. U —
P — Qmc Qmi • Cf • ( 7js 7je)

Débits massiques I__________!___________ î_ Températures d'entrée


des fluides chaud et froid en kg/s _________________I des fluides chaud et froid en °C

► Puissance réelle totale échangée : elle est également donnée par la relation suivante :

Puissance réelle totale ? ryn m Différence de température


MÉTHODE P-
échangée en kW ? ui l m logarithmique moyenne en K
DE « DTLM »
Coefficient d’échange thermique global
K____ __ Surface d’échange de la paroi en m 2
de la paroi entre les deux fluides en kW/nr •

56
Thermique

• Échangeurs à courants parallèles (anti-méthodique)

• Échangeur à contre-courant (méthodique)

( Tq q 7fS) ( ^ ‘-iy
DTI M
f
T"ce Tjs|
i
"i ln
I
Kl i i^cs — TfeJ

• Échangeur à autre configuration : le DTLM est calculé dans le cas d’un échangeur à contre-cou­
rant, mais dans ce cas la puissance réelle totale échangée est donnée par la relation suivante :

P=f Kç ‘ S ■ DTLM
I
Facteur de correction tenant compte de la véritable configuration des écoulements. Ce facteur f est donné
par des abaques sur l'axe des ordonnées en fonction des deux paramètres d’entrée suivants :

et k Je______ Js _ (Qm ' c)t


*s-4 (<7m-c)r
(Axe des abscisses) (Courbes)
/et T: températures des deux fluides selon le schéma donné avec chaque abaque.

VALEURS DE/ :
MÉTHODE
DE « DTLM »
(suite)
Ü"noolb = 0,33f=>0’96

f-facteur de correction pour un


échangeur à tubes et calandre
(1 passe côté calandre et
2 passes, ou un multiple
de 2 passes côté tubes). 0 0.1 0,2 0.3 0.4 0,5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0
a

/= facteur de correction pour un


échangeur à courants croisés
4
avec une seule passe
de chaque fluide
(brassage d’un des deux fluides)

/= facteur de correction pour un


échangeur à courants croisés
avec une seule passe
de chaque fluide
(brassage des deux fluides)

0 0,1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1.0
a

□ U G H LA MEHDI 57
Transferts thermiques

Application
Un échangeur de chaleur assure la production de chauffage suivante :
- primaire : eau chaude haute température (180 °C/120 °C).
Cb = 4,32 kJ/kg.K"
Qmc = 5400 kg/h
- secondaire : eau chaude basse température (90 °C/70 °C).
c* =4,18 kJ/kg.K
- échangeur : Kg- 1,2 kW/m2.K et rj = 1
Déterminer :
1. La puissance réelle totale échangée en kW.
2. Le débit du secondaire en kg/h.
3. La surface d’échange si l’échangeur est à courants parallèles.
4. La surface d’échange si l’échangeur est à contre-courant.
5. La surface d’échange si l'échangeur est à tubes (2 passes) et calandre (1 passe).
Solution

1. P = <?mc Cc (Tce - Tes) = ^g^x4.32 (180-120) = 389 kW

MÉTHODE , x 389x3600
2- P = <7mf c, (Tfe 7„) o <?mf = 418x(90_70) =16751 kg/h
DE « DTLM »
(suite) 3. ziTa = Tce - Tfe = 180 - 70 = 110 °C.
AJb = Tes - Tfs = 120 - 90 = 30 °C.

DTLM = = -^7775r = 61’6 °C


'n(üfc) '"($)
P = Ka9■ S ■ DTLM S = ——— = 5,3 m2
1,2x61,6
4. AJa = Tee - Tfe = 180 - 90 = 90 °C.
4Tb = Tes - Tfe = 120 - 70 = 50 °C.
DTLM = ^Ta- ATb _ 90 - 50 _ 68 ,c

Kffi) ln(§8)

P = Kg - S ■ DTLM <-» S = = 4,8 m2


5. DTLM = 68 °C.
a = '*"'* = 120-180 = 1
7e-19 70-180
. W , _ 70-80 33 °'96
b
ts-te 120-180
OQQ _
P = f ■ Ka9■ S DTLM S =--------- —----------= 5 m2
0,96x1,2x68

Cette méthode de calcul ne nécessite que les températures d’entrée des fluides chaud et froid.
• Puissance maximale théorique échangée :
Elle pourrait être obtenue théoriquement avec un échangeur sans pertes thermiques à contre-
courant pur infiniment long.
Elle serait obtenue si l’un des deux fluides subissait une variation de température maximale dans
MÉTHODE
l'appareil, représentée par la différence des températures d'entrée des fluides chaud et froid.
DE CALCUL
« NUT «
Puissance maximale théorique „ , * IT
échangée en kW rmaxi “ ' c'mini ' ' “ /f0'

Produit le plus petit du débit massique en kg/s


par la capacité thermique massique en kJ/ kg • K_ — Températures d’entrée
(fluide chaud ou froid) des fluides chaud et froid en °C

58 □ UGHLA M EH DI
Thermique

• Efficacité : elle représente le rapport entre la puissance réelle totale échangée et la puissance
maximale théorique échangée.
p _____ Puissance réelle totale échangée en kW
Efficacité en /o------£= _— avec P= qmc • cc • (Tce - 7^) = qmj ■ Cf • (7fS - 7je)
'maxi
_ Puissance maximale théorique échangée en kW
avec Pmaxi = [Qm ' ^)mini ' ( ^ce ^te)

• Expression de l’efficacité : l'efficacité peut être déterminée par calculs et abaques pour des cas
simples, et par abaques pour des cas plus complexes. L’efficacité peut être représentée par une
fonction qui dépend :
- du rapport :

Produit le plus petit--------------------------- Produit le plus grand


du débit massique en kg/s du débit massique en kg/s
[Qm' £)mini
par la capacité thermique massique R = ^ 1 par la capacité thermique massique
en kJ/kg • K (fluide chaud ou froid) [Qm ’ £)maxi------- en kJ/kg ■ K (fluide chaud ou froid)

- du nombre d’unités de transfert :

Coefficient d’échange thermique global . Surface d’échange de la paroi en nr


de la paroi entre les deux fluides
KnS Produit le plus petit
en kW/m2 • K NUT = du débit massique en kg/s
(Qm ■ C),mini par la capacité thermique massique
de la configuration des écoulements. en kJ/kg • K (fluide chaud ou froid)

VALEURS DE e
100 100
SS°

METHODE DE
CALCUL
« NUT »
(suite)
(%)3

£(%)
àSS-

NUT NUT
1 2 3 4 5

, 1 -exp [-NUT (1 -/?)] NUT = 2,4.


e= ÏTÂ 1 + /? c_ 1 - fl exp [- NUT (1 - /?)! /?= 0,54 ' ’
e : efficacité pour un échangeur à courants parallèles e : efficacité pour un échangeur à contre-courant.
(%)3
(%)3

NUT NUT
1 2 3 4 5
: efficacité pour un échangeur à courants croisés e : efficacité pour un échangeur à tubes et calamfre
3as de fluides brassés). (1 passe côté calandre et 2 passes, ou ur T.tr*
de 2 passes côté tubes).

55
Transferts thermiques

Application
Un échangeur à contre-courant (K = 0,3 kW/m2.K et S = 40 m2) est utilisé pour réchauffer 10 000 kg/h
de fioul lourd (c= 1,8 kJ/kg.K) à 15 °C. Pour obtenir ce résultat, on utilise de l’eau (c = 4,18 kJ/kg.K)
à une température d’entrée de 90 °C avec un débit de 8 000 kg/h. Déterminer :
1. La puissance échangée.
2. La température de sortie du fioul lourd.
3. La température de sortie de l’eau.
Solution

.n CLm

_ 1000x1.8 '
(<7m c)maxl - 8 000 x 4,18
.llrr K S 0,3 x 40 x 3 600 „.
(?\**m •(?)../mini 10 000x1,8

Calcul : 1- exp [-NUT (1 -R)] 1- exp [-2,4 (1-0,54)]


METHODE
CALCUL ~ ^-R exp [-NUT (1 — /=?)] ~ 1-0,54 exp [-2,4 (1-0,54)] ~
«NUT»
(suite) Abaque: NUT = 2,4
e = 0,81
R = 0,54

Pmaxi = (qm ■ c)mini ■ (Tce -T* *) = x 1,8 x (90 -15) = 375 kW

e =■ <-> P = £ • Pmaxi = 0,81 X 375 = 304 kW

^ ^fs = ----------- ----------


2. P = Qmf ' c\ • (Tfs + T’fe
V ' Qmf • Cf
304 x 3 600 +15 _ 75 8 o c
T*-
10 000 x 1,8

3* P = 9me ' Cc • (Tce — Tes) ^ ~^cs ~ Tce ~


9mc ' Cc
9Q - 304_X-36Q0 = 57,3°ç
Trc :
8 000 x 4,18

4.2. COMBUSTION
4.2.1. GRANDEURS CARACTÉRISTIQUES DE LA COMBUSTION
• La combustion est l’oxydation vive d’un corps porté à une température suffisante qui produit de la
chaleur (réaction exothermique).
• Un combustible est un corps oxydé constitué en général de carbone (C), d’hydrogène (H), de
soufre (S), et de leurs composés.
• Le comburant est l’air qui est un mélange d'oxygène (02) et d’azote (N2) avec des traces de
dioxyde de carbone (C02) et de gaz rares. La composition de l’air est la suivante :

NATURE Composition Composition


DELA volumique massique
COMBUSTION 02 21 % 24%
n2 79% 76%

• Combustion complète neutre : la combustion s’effectue avec la quantité de comburant stricte­


ment nécessaire à la combustion complète du combustible.
• Combustion oxydante : la combustion s’effectue avec un excès relatif de comburant.
• Combustion réductrice : la combustion s'effectue avec un manque relatif de comburant.
60 DUG M EH DI
Thermique

• Pouvoir calorifique : quantité de chaleur dégage§e par la combustion complète de 1 kg de combus-


tible solide, liquide, ou de 1 m3 de combustible ga;œux. Le combustible, le comburant, et les produits
de combustion sont dans les conditions normales c e température et de pression (0 °C et 101 325 Pa).
• PCI ou Ip : pouvoir calorifique inférieur, dans le ;as où l'eau produite par la combustion de l’hydro-
gène du combustible est supposée à l'état de vap< 3ur dans les fumées.
• PCS ou Pp : pouvoir calorifique supérieur, dans le cas où l’eau produite par la combustion de l’hy-
POUVOIRS drogène du combustible est supposée ramenée à l’état liquide dans les fumées.
CALORI­
FIQUES Application Solution
Déterminer le PCI et le PCS de l’hydrogène PCI = 242 * 10 = 10 804 kj/m3 hydrogène
sachant que :
H2 + 1/2 02 —» H2O + 286 ■ 103 kJ (eau liquide)
PCS = 286 x 10 =12 768 kj/m3 hydrogène
242 • 103 k J (eau vapeur) 22,4
22,4 m3 0,5 x22,4 m3 22,4m3
• Pouvoir comburivore ( Va) : volume d’air nécessaire à la combustion complète et neutre de 1 kg de
combustible solide, liquide, ou de 1 m3 de comb ustible gazeux, dans les conditions normales de
température et de pression (0 °C et 101 325 Pa).

Application Solution
Déterminer le pouvoir comburivore de l’hydro­ H2 + 1/2 02 —> H20
POUVOIR gène. 22,4m3 0,5 x 22,4 m3
COMBURI-
1 m3 Voz
VORE
Vq 2 = ° ^2 4^ 4 = 5 m3 02 / m3 hydrogène

VNz = Q'-~79 = 1,881 m3 N2 / m3 hydrogène

Va - 0.5 +1,881 = 2,381 m3 air / m3 hydrogène

• Facteur d’air (n) : rapport entre le volume d’air réellement fourni à la combustion et le volume d’air
nécessaire à la combustion complète et neutre, dans les conditions normales de température et de
pression (0 °C et 101 325 Pa).

n _ Volume d’air fourni à la combustion „3rr unjt6


FACTEUR
pouvoir comburivore
D'AIR
• Valeurs de n :
- n - 1 en combustion neutre ;
- n > 1 en combustion oxydante ;
- n < 1 en combustion réductrice.

• Pouvoirs fumigènes : volume de fumées produ ites par la combustion complète et neutre de 1 kg
de combustible solide, liquide, ou de 1 m3 de corrîbustible gazeux, dans les conditions normales de
température et de pression (0 °C et 101 325 Pa).
• Pouvoir fumigène sec ( Vfo) : dans le cas où l’e* au produite est condensée.
• Pouvoir fumigène humide ( V^fo) : dans le cas c )ù l’eau produite est à l’état de vapeur.

Application Solution

POUVOIRS Déterminer les pouvoirs fumigènes sec et H2 + 1/2 02 -> H20


FUMIGÈNES humide de l’hydrogène. 22,4 m3 0,5 x 22,4 m3 22,4 m3
1 m3 0,5 m3 1 m3
VN de l’air = °’5 x 79 -1,881m3 No/m3 2
n2 21
hydrogène
\/fo = 1,881 m3 fumées sèches/m3 hydrogène
y’fo = 1,881 + 1 = 2,881 m3 fumées
humides/m3 hydrogène

D U G H LA M EH DI 61
Combustion

• Pourcentage de (C02 + S02) : rapport entre le volume de (C02 + S02) et le pouvoir fumigène sec
produit par la combustion complète et neutre de 1 kg de combustible solide, liquide, ou de 1 m3 de com­
bustible gazeux, dans les conditions normales de température et de pression (0 °C et 101 325 Pa).

(C02 + S02) % = (COf/S°21 x 100 en %


POURCEN­
TAGE DE
DIOXYDE DE Application
CARBONE
ET DIOXYDE Déterminer le pourcentage de (C02 + S02) du carbone.
DE SOUFRE
Solution
(C02 + S02)%
C + 02 > C02 l/fo = 1 2 .867 + 7.023 = 8,890 m3 fumées sèches/kg
12 kg 22,4 m3 22,4 m3 carbone.
1 kg 1,867 m3 1,867 m3 V (C02 + S02) = 1,867 m3 (C02 + S02)/kg carbone.

VNj de l'air = 1r86^x?9 = 7.023 m3 Nj/kg carbone (C02+S02)% = ^ x 100 = 21

L’étude de la composition chimique des fumées à l’aide d’un appareillage adapté permet de définir le
type de combustion obtenu au niveau du générateur, grâce aux diagrammes de combustion. Ces
diagrammes tracés en coordonnées rectangulaires sont la représentation graphique des différents
types de combustion :
- complète neutre, ■ incomplète oxydante,
- complète oxydante, - incomplète réductrice.
Application
Déterminer grâce au diagramme de combustion du
fioul domestique les différents types de combustion
obtenus en fonction des valeurs suivantes :
1. (C02 + S02)% = 15,5 % et 02% = 0 %. 3. (C02 + S02)% = 10,5 % et 02% = 5 %.
2. (C02 + S02)% =14% et 02% = 2 %. 4. (C02 + S02)% = 12% et 02% = 1 %.

Solution

0%____ ,
15
DIAGRAMME
DE
14
COMBUSTION
10%_______
13
%Manquedair

12

20 K
TT
(C02+S02)%

10

»8

CO%-

1. Combustion complète neutre. 3. Combustion incomplète oxydante avec 20 %


2. Combustion complète oxydante avec 10% d’excès d’air.
d'excès d’air. 4. Combustion incomplète réductrice avec 10%
de manque d’air.

62 D U G H LA M E H D l
Thermique

• Exercice n° 1 : Soit l’étude d’un fioul domestique de composition massique suivante :


C : 84,3 % ; S : 0,5 % ; H2 : 12,4 % ; 02: 2 % ; N2 : 0,8 %.
1. Déterminer son pouvoir comburivore, ses pouvoirs fumigènes sec et humide, son pourcentage de
(C02 + S02) en combustion complète neutre.
2. Déterminer les pourcentages de (C02 + S02) et de 02, sachant que la combustion obtenue est
complète et que le facteur d'air est de 1,2.
3. Vérifier ces résultats grâce au diagramme de combustion.
Solution
C + 02 -+ C02 1. V0l = 2,272 - 0,014 = 2,258 m3 02 /kg fioul
12 kg 22,4 m3 22,4 m3
0,843 kg 1,574 m3 1,574 m3 V, = 2'25g1X-79 = 8,494 m3 N2 / kg fioul

S + 02 —» so 2 Va = 2,258 + 8,494 = 10,752 m3 air/kg fioul.


32 kg 22,4 m 3
22,4 m3 V,0 = 1,574 + 0,004 + 0,006 + 8,494 = 10,078 m3 fumées
0,005 kg 0,004 m3 0,004 m3 sèches/kg fioul.
V’fo = 10,078 + 1,389 = 11,467 m3 fumées humides/kg fioul.
h2 + 1/2 02 —» h 2o , , (1,574 + 0,004)
2 kg 0,5 x 22,4 m3 22,4 m3 (C02 + S02) % = ^ 10078 1X100 = 15,7 %
0,124 kg 0,694 m3 1,389 m3
V0j = 2,272 tri 3 2. V excès d’air = (1,2 - 1) x 10,752 = 2,150 m3 excès d’air/kg
fioul. Volume réel fumées sèches = 10,078 + 2,15 = 12,228 m3
V'Oz 32 kg 22,4 m3 fumées sèches/kg fioul.
0,02 kg 0,014 m3 . _, (1,574 + 0,004)
3
(C02 + S02)%= 12 228 x 100 = 12,9 %
^n 2 28 kg 22,4 m
0,008 kg 0,006 m3
°2 = 0,2.!)Xnop50 *100 = 3,7%
EXERCICES 12,228
DE 3. Combustion complète oxydante avec 20 % d’excès d’air (n = 1,2):
SYNTHÈSE

• Exercice n° 2 : Soit l’étude du gaz naturel de Lacq de composition volumique suivante :


CH4 : 97,3 % ; C2H6 : 2,1 % ; C3H8 : 0,2 % ; C4H10: 0,1 % ; N2 : 0,3 %.
1. Déterminer son pouvoir comburivore, ses pouvoirs fumigènes sec et humide, son pourcentage de
(C02 + S02) en combustion complète neutre.

OUI M EH DI 53
Combustion

2. Déterminer les pourcentages d'excès d’air et de 02, sachant que la combustion obtenue est com­
plète et que le pourcentage de (C02 + S02) mesuré dans les fumées sèches est de 10 %.
3. Vérifier ces résultats grâce au diagramme de combustion.
Solution

CM
ch 4 —> C02 2H20

O
+

CM
22,4 m3 2 x 22,4 m3 22,4 m3 2 x 22,4 m3
0,973 m3 1,946 m3 0,973 m3 1,946 m3

c 2h 6 + 7/202 —> 2C02 + 3H20


22,4 m3 3,5 x 22,4 m3 2 x 22,4 m3 3 x 22,4 m3
0,021 m3 0,074 m3 0,042 m3 0,063 m3

c 3h 8 + 502 —> 3C02 + 4HzO


22,4 m3 5 x 22,4 m3 3 x 22,4 m3 4 x 22,4 m3
0,002 m3 0,010 m3 0,006 m3 0,008 m3

C4Hi0 + 13/202 —» 4C02 + 5H20


22,4 m3 6,5 x 22,4 m3 4 x 22,4 m3 5 x 22,4 m3
0,001 m3 0,007 m3 0,004 m3 0,005 m3
V02 = 2,037 m3 VC02= 1,025 m3 VHzO = 2,022 m:
VN2 = 0,003 m3

1. 1/q 2 = 2,037 m3 02 / m3 gaz 2. Vréel fumées sèches : l*Q25x 100 _ -j o ,250 m3


2,037 x 79 fumées sèches/m3 gaz 1 ®
= 7,663 m N 2/ m gaz
S =: 21
EXERCICES V excès d’air = 10,250 - 8,691 = 1,559 m3
DE excès d’air/m3 gaz
Va = 2,037 + 7,663 = 9,700 m3 air/m3 gaz
SYNTHÈSE 9,700 + 1,559
Vf0 = 1.025 + 0,003 + 7,663 = 8,691 m3 n ■■ = 1,16
(suite) 9,700
fumées sèches/m3 gaz
Pourcentage d’excès d'air = (1,16 -1 ) x 100 = 16 %
Vf0 = 8,691 + 2,022 = 10,713 m3 fumées
humides/m3 gaz 02 % - °-'2lX.1:559 x 100 = 3,2 %
10,250
1
(C02 +S02)% = i^x 100 = 11,8%
2 21
8,691 3. Combustion complète avec pourcentage de
(C02 + S02) mesuré dans les fumées sèches
de 10%:

02% = 3 %.
Pourcentage d’excès d’air = 16%.
o%

10%
%Manquedair

20%

02%

00%

64 D U B H LA M EH DI
Thermique

4.2.2. COMBUSTIBLES - TABLEAUX DES CARACTÉRISTIQUES


COMPOSITIONS MASSIQUES ET POUVOIRS CALORIFIQUES

categories C% + S% H% 0% N% PCS (kJ/kg) PCI (kJ/kg)

Anthracites 93,2 3,5 2,3 1 36160 35 370

Maigres 92 4 2,7 1.3 36 240 35 340

Quart-gras 91,5 4.2 3 1.3 36 410 35 465

Demi-gras 91 4,5 3,2 1,3 36 495 35 480

Trois quarts gras 91 4,5 3,2 1,3 36 495 35 480

Gras proprement dits 87,5 5,2 6 1,3 36 325 35 070

Gras à coke 86,1 5,4 7 1,5 35 570 34 360

Gras à gaz 84,1 5,4 9 1.5 34 735 33 520

Flambants gras A et B 84 5,5 9 1.5 34 525 33 285

Flambants secs 82,4 5,6 10,5 1.5 34108 32 850

Bois 50 6 43 1 18 830 17 450

C + S = carbone + soufre
ANTHRA­ H = hydrogène
CITES, O = oxygène
CHARBONS N = azote
ET BOIS PCS = pouvoir calorifique supérieur
PCI = pouvoir calorifique inférieur

CARACTÉRISTIQUES DE LA COMBUSTION THÉORIQUE

Ka K (C02 + $02) P, K Pi 0
Catégories m3/kg
m3/kg m3/kg % kg/kg kg/kg kg/kg
Anthracites 9,2 m3/kg 9,5 m3/kg 9 m3/kg 19,2% 11,9 12,9 12,5
Maigres 9,2 9,5 9 19% 11,9 12,9 12,5
Quart-gras 9,2 9,5 9 18,9% 11,9 12,9 12,5
Demi-gras 9,2 9,5 9 18,8% 11.9 12,9 12,5
Trois quarts gras 9.2 9,5 9 18,8% 11,9 12,9 12,5
Gras proprement dits9,1 9,4 8,8 18,5% 11.8 12,8 12,3
Gras à coke 9 9,3 8,7 18,5% 11,6 12,6 12,1
Gras à gaz 8,7 9,0 8.4 18,5% 11.2 12,2 11.7
Flambants gras A et 8B.7 9,0 8,4 18,5% 11,2 12,2 11.7
Flambants secs 8,6 8,9 8,3 18,5% 11.1 12,1 11.6
Bois 4,65 5.3 4,6 20,2% 6 7 6,4

Va = pouvoir comburivore en volume


V\Q = pouvoir fumigène humide en volume
Vf0 = pouvoir fumigène sec en volume
(C02 + S02 %) = pourcentage de C02 + S02 dans les fumées sèches
Pa = pouvoir comburivore en masse
P'f0 = pouvoir fumigène humide en masse
Pf0 = pouvoir fumigène sec en masse

□ UGHLA MEHDl 65
Combustion

COMPOSITIONS MASSIQUES ET POUVOIRS CALORIFIQUES

Catégories C% S% H% 0% N% PCS (kJ/kg) PCI (kJ/fcg)

Fiouls domestiques 84,3 0.5 12,4 2 0,8 44 780 41 992


-

Fiouls lourds n° 1 85 2 11,5 0,7 0.8 43 315 40 728

Fiouls lourds n° 2 85 2,5 11 0,7 0,8 42 896 40 427


______ I

C = carbone S = soufre H = hydrogène 0 = oxygène N = azote

CARACTÉRISTIQUES

Caractéristiques Domestique Lourds n°1 Lourds n°2

Couleur rouge noire noire

20 °C Min.
Viscosité Max. 9,5 cSt

en centistokes 50 °C Min. > 15 cSt > 110 cSt


(cSt) Max. 110 cSt

(1 cSt= 10"6m2/s) 100 °C Min.


Max. <40 cSt

FIOULS Point d'éclair (minimal) 55 °C 70 °C 70 °C


Teneur en eau (maximale) 0,10% 0,75% 1,5%

Teneur en eau + sédiments (maximale) 0,10%


Indice de Conradson maximal 0,35%

Chaleur massique à 50° kJ/kg °C 1,8 1.8 1.8

Densité à 15° minimale 0,85 0,94 0,95


maximale 0,88 0,98 0,99

CARACTÉRISTIQUES DE LA COMBUSTION THÉORIQUE

ya en irfoen Vfoen (C02 + S02) Pae n Pi. en Pi. en


Catégories
m3/kg m3/kg m3/kg % kg/kg kg/kg kg/kg

Fiouls domestiques 10,8 11,6 10,2 15,5 14 15 13,9

Fiouls lourds n° 1 10,8 11,4 10.1 15,8 14 15 14


Fiouls lourds n° 2 10,7 11,3 10 16 13,8 14.8 13,8

Va = pouvoir comburivore en volume Pa = pouvoir comburivore en masse


V'\0 = pouvoir fumigène humide en volume P\0 = pouvoir fumigène humide
Vfo = pouvoir fumigène sec en volume en masse
(CO2 + SO2) % = pourcentage de (CO2 + SO2) P\0 = pouvoir fumigène sec
dans les fumées sèches en masse

66 □ UGHL M EH DI
COMBUS­
GAZEUX
TIBLES

COMPOSITIONSVOLUMIQUES
Hydro­ Oxyde Oxy­
de Hydrocarbures inertes
gène gène
Nature du gaz carbone

h2% C0% c h4% C2H4% C2H6% c 3h6% c 3h8% C4H8% C4Hi0 % CsHi2 % CnHm % 02% n2% C02 %

Skikda - - 89,3 - 6,2 - 0,6 - 0.1 - - - 3,8 -


Arzew - - 87,0 - 9,4 - 2,6 - 0,6 - - - 0.4 -
Gasunie - - 85,9 - 4,6 - 1,1 - 0,4 0,1 - - 6,5 1.4
Gaz
naturels Lacq - - 97,3 - 2,1 - 0.2 - 0.1 - - - 0,3 -
□UGHLAMEHDI

Ekofisk - - 87,3 - 8,4 - 2.9 - 0,9 0.2 - - 0.5 1.8


Groningue - - 81,3 - 2,9 - 0,4 - 0,2 - - - 14,2 1.0

Propane commercial - - - 0.5 2,0 30,0 65,5 - 2,0 - - - - -


Butane commercial _ _ _ 3,2 _ _ 6,1 21,8 68,6 0.3 _ _ _ _
Gaz de
pétrole _ _ _
et Air propané 7,5 0,15 0,55 8,25 18,0 0,55 15,2 57,3
leurs mélanges
avec l'air Air propané 15,6 - - - 0,3 1.1 17,1 37,4 - 1.1 - - 9,0 34,0 -
Air butané 7,3 - - - 0,6 - 0,80 2,80 3,20 14,20 - - 16,7 62,4 -

Gaz de cokerie 5,6 50,2 9.0 24,9 2.0 0,8 _ _ _ _ _ 0,4 _ 9,5 3,2
Gaz
manufacturés Gaz de craquage
(type Paris) 5,2 38,5 4,0 31,8 - 1.0 - - - - - 0.1 - 15,7 8.9

H2 = hydrogène C4H8 = buthylène


CO = monoxyde de carbone C4H10 = butane
CH4 = méthane C5H12 = pentane
C2H4 = éthylène CnHm = hydrocarbures divers
C2H6 = éthane 02 = oxygène
C3H6 = propylène N2 = azote
C3H8 = propane C02 =dioxyde de carbone
68

COMBUS­
GAZEUX
TIBLES
(suite)

POUVOIRSCALORIFIQUES,MASSEVOLUMIQUEETDENSITÉ
Masse Densité Rapport
Pouvoir calorifique par unité de volume volu­ (par Pouvoir calorifique par unité de masse
mique rapport
normale à l'air)
Nature du gaz
Supérieur Pp ou PCS Inférieur /p ou PCI Supérieur Pp ou PCS Inférieur /p ou PCI

MJ/ kWh/ MJ/ kWh/ *0 / - MJ/kg kWh/kg MJ/kg kWh/kg -


m3 m3 m3 m3 m3

Skikda 40,7 11,3 36,8 10,2 0,79 0,61 51,8 14,4 46,7 13,0 0,90
Arzew 44,8 12,4 40,5 11.2 0,82 0,64 54,3 15.1 49,1 13,6 0,90
Gasunie 39,3 10,9 35,5 9.9 0,82 0,64 47,8 13,3 43.1 12,0 0,90
Lacq
JGHLAMEHDI

40,6 11.3 36,5 10.1 0,74 0,57 55,2 15,3 49,7 13,8 0,90
Ekofisk 44,4 12,3 40,1 11.1 0,86 0,66 51,8 14,4 46,8 13,0 0,90
Groningue 35,2 9,8 31.7 8.8 0,83 0,64 42,2 11.7 38,0 10,6 0,89

Propane commercial 99,19 27,53 91,58 25,42 1,99 1,54 49,74 13,8 45,98 12,76 0,925
Butane commercial 132,59 36,80 119,76 33,23 2,59 2,00 49,32 13,69 45,56 12,64 0,924
Air propané 7,5 27,27 7,57 25,18 6,99 1,49 1.15 - - - - 0,925
Air propané 15,6 56,53 15,69 52,21 14,49 1,68 1,30 - - - - 0,925
Air butané 7,3 26,33 7,31 23,83 6,61 1,55 1,20 - - - - 0,905

Gaz de cokerie 5,6 19,71 5,47 17,54 4,87 0,56 0,43 35,20 9,77 31,35 8,70 0,89
Gaz de craquage
(type Paris) 5,2 18,81 5,22 16,76 4,65 0,70 0,54 26,96 7,48 24,04 6,67 0,89
COMBUS­
TIBLES
GAZEUX
(suite)

CARACTÉRISTIQUESDELACOMBUSTIONTHÉORIQUE
Pouvoir fumigène Composition volumétrique
Air (C02 + S02) h 2o (C02 + S02)
des produits de
théorique total total max. combustion humides
Humide Sec

Nature du gaz (C02 + S02)%(C02 + S02)% H20 % n 2%


v* V’fo K Vco2 I^h 2o Vh 2o

m3 N m3 N m3 N m3 N m3 N kg % %
m3 gaz m3 gaz m3 gaz m3 gaz m3 gaz V'iu
m3 gaz %
%
1*0 r*

Skikda 9,7 10,7 8,7 1,04 2,00 1,61 11,9 9,7 18,6 71,7
Arzew 10,7 11.7 9,6 1.16 2,16 1,73 12,1 9.9 18,4 71,7

Gaz Gasunie 9,4 10,4 8,5 1,02 1,93 1,55 12,0 9,8 18,5 71,7
naturels Lacq 9.7 10,7 8,7 1,02 2,02 1,62 11,8 9,6 18,9 71,5
Ekofisk 10,6 11,6 9,5 1.17 2,13 1.71 12,3 10,0 18,3 71,7
Groningue 8,4 9,4 7,7 0,90 1.74 1,40 11.7 9,6 18,5 71,9

Propane commercial 23,25 25,09 21,40 2,99 3,69 2,965 14,0 12,0 14,7 73,3

Gaz de pétrole Butane commercial 29,35 31,75 27,13 3,88 4,63 3,72 14,3 12,2 14,6 73,2
et Air propané 7,5 5,66 6,90 5,89 0,82 1,01 0,812 14,0 12,0 14,7 73,3
leurs mélanges
avec l'air Air propané 15,6 12,81 14,30 12,20 1.71 2,10 1,69 14,0 12,0 14,7 73,3
Air butané 7,3 5,00 6,32 5,40 0,77 0,92 0,74 14,3 12,2 14,6 73,2

de cokerie 5,6 4,34 5,03 3,96 0,44 1.07 0,86 11,1 8,7 21,6 69,5
Gaz
manufacturés de craquage 5,2 4,265 5,05 3,995 0,47 1,055 0,848 11.7 9,3 20,9 69,8

Va = pouvoir comburivore en volume l/(co2 + so2) = volume de C02 + S02 dans les fumées sèches
V’fQ = pouvoir fumigène humide en volume
Vf0 = pouvoir fumigène sec en volume
Vh 2o = volume de vapeur d’eau
(C02 + S02) % = pourcentage de (C02 + S02) dans les fumées sèches
H20 % = pourcentage de vapeur d’eau
N2 % = pourcentage d’azote
5. HYDRAULIQUE
5.1. STATIQUE DES FLUIDES LIQUIDES INCOMPRESSIBLES
Expression de la loi

Pa = Ps + pg fa - ZA)
pA = pression au point A en Pa
Pb = pression au point B en Pa
p = masse volumique du fluide en kg/m3
g = accélération de la pesanteur en m/s2
zA = cote du point A en m
zB = cote du point B en m
Application
LOI FONDA­ Liquide _
MENTALE Soit le réservoir ci-contre contenant de l’eau.
DE L’HYDRO­ Calculer la pression à 2 m de profondeur.
STATIQUE Solution
Sachant que :
- la pression en C (surface libre) = pression atmosphérique Za
Pc = 101 325 Pa C
4 -i—
- la masse volumique de l’eau =
p = 1 000 kg/m3
- l’accélération de la pesanteur
4 +A
g= 9,81 m/s2
La loi fondamentale est appliquée entre C et A
Pa = Pc + Pg fa - zA) = 101 325 + 1 000 x 9,81 x (0 - (-2))
= 120 945 Pa

Équation donnant la pression en hauteur de fluide

Pression en Pa

Pression exprimée par une


EXPRESSION Accélération de la pesanteur
hauteur de fluide en m
D’UNE en m/s2
PRESSION
EN HAUTEUR Masse volumique du fluide en kg/m3
DE FLUIDE
Application
Calculer la pression atmosphérique en hauteur d'eau.
Solution
101 325
= 10,33 m d’eau
1 000x9,81

Énoncé du théorème de Pascal


Toute variation de pression en un point de liquide en équilibre est la même en tout point de ce liquide.
Conséquence

\Fa IL Il FB II
THÉORÈME Sa Sb
DE PASCAL
Fa = force exercée sur la surface du vase A en N

= force exercée sur la surface du vase B en N

Sa = aire de la surface libre du vase A en m2


Vases communiquants
Sb = aire de la surface libre du vase B en m2

70 □ LJ G F H DI
Hydraulique

Application
Deux récipients cylindriques verticaux (1) et (2) reposent sur le
même plan horizontal et communiquent par leur base. Ai 4
(1) a une section de 100 cm2,
(2) a une section de 10 cm2.
Si on met sur le plateau en B une masse de 10 kg, quelle masse (D (2)
faut-il mettre en A pour maintenir l’équilibre ?
THEOREME
DE PASCAL Solution
(suite)

u.ll

EE

o>o>
<CD
col'n

^m A = m B m A = 10x^ = 100kg
£>A «u

I faut mettre 100 kg en A pour maintenir l’équilibre.

Énoncé du théorème d’Archimède


Un corps immergé dans un liquide reçoit de ce liquide une pous­
sée égale et opposée au poids de volume de liquide déplacé. l/c
Ve = volume émergé en m3
Vc = volume immergé en m3
F = poussée d’Archimède en N
Solide isolé
Il F || = p • g • Vc

Dans le cas du schéma on a : Il F I = Il P II iiF


p = masse volumique du liquide en kg/m3
g = accélération de la pesanteur en m/s2
Application
Déterminer la tension T du fil qui supporte une masse d'acier \ 'P
de 20 en kg plongée dans l'eau :
Pacier = 7,8 x 103 kg/m3
THEOREME
D'ARCHIMÈDE Solution
En isolant le solide, les trois forces auxquelles il est soumis
apparaissent :
T = tension du câble F = poussée d’Archimède
P = poids du solide
En projetant ces trois forces sur Taxe z, la formule obtenue est : [3
imMi?i-iip|=o
Solide isolé
|| P | = m • g = 20 x 9,81 = 196,2 N
zk
Af
Volume du solide: ^jfP^_____________ W______ = 2,56x10^m
:

Ps ■ Q 7,8 x103x 9,81

Il F|| = Pe g • V; = 103 x 9,81 x 2,56 x 10-3 = 25,15 N CD


d’où le calcul de la tension du fil : ip
|| 7 || = || P ||-|| F || = 196,2-25,15 = 171,05 N

Action sur une paroi

ACTION D'UN L’action due aux pressions est une action normale à la paroi et
FLUIDE AU dirigée vers cette paroi.
eau
REPOS SUR Isolant la paroi AB d’un côté on obtient la pression atmosphé­
UNE PAROI rique et de l'autre côté la pression due à l’eau (calculée à partir
de la loi fondamentale de l’hydrostatique).
rr v-.

□ LJ G H LA M EH D 71
Statique des fluides liquides incompressibles

La différence entre les pressions exercées de part et d’autre


de la paroi est appelée pression effective.
PeffB = 0 PeffM =P9 (ZB '
PeffA ~ P 9 (ZB ~ za)
Le diagramme est triangulaire.

ACTION D’UN Application

d
FLUIDE AU Soit un barrage de 3 m de haut retenant de l’eau.
REPOS SUR
Tracer le diagramme des pressions effectives.
UNE PAROI
Calculer la pression effective maximum.
(suite)
Solution

U-nTl
PeffB = 0 (haut du barrage = niveau de l'eau)

me
PeffA - P 9 (zb " za)
PeffA = 103 x 9,81 (0 - (- 3))
PeffA = 2 943 Pa

5.2. DYNAMIQUE DES FLUIDES LIQUIDES INCOMPRESSIBLES


Equation de continuité
La masse de liquide passant par une section d’une conduite
passe par toutes les sections de cette conduite.
Masse de liquide passant en 1 pendant le temps t
i
m< . . = débit massique en 1
9m, = -j en kg/s

Masse de liquide passant en 2 pendant le temps t


L
qm 2 = je n kg/s = débit massique en 2

Équation de continuité : 9m 1 — 9m
2

Masse volumique du liquide en i en kg/m3

a =o ■ S • w ______ Vitesse moyenne du liquide


| ' ' 1 dans la section i en m/s
EQUATION
DE Aire de la section de la canalisation en i en m2
CONTINUITÉ
Pour un liquide incompressible : p, = constante.
En appliquant l’équation de continuité on obtient : qVi = Srw,
Pi S1 Wy = pg % w2 (Pi = P2)
3
Si ■ w-\ = S2 • w
2 => q
Vl = 9v 2 9vj = débit volumique en i en m /s

Application 1
Soit le rétrécissement ci-contre. Trouver w2, sachant que
w-, = 1,5 m/s, d-i = 6 cm, d2 = 4 cm.
Solution
Qvi = 9v2 équation de continuité

nd-f w, =■ Kdç>
S1w1 = S2w2

= 3,37 m/s

w2 = 3,37 m/s

72 □ U G H LA M EH DI
Hydraulique
Théorème de Bernoulli
zk
= A +P0Zi
pWj2
W12 + Xi = Z12 + X2
W12 = travail fourni au fluide en J/m3
(W12 > 0 moteur; W12 < 0 récepteur)
X-i = charge hydraulique en 1 en J/m3
X2 = charge hydraulique en 2 en J/m3
Ecoulement de 1 vers 2
Z12 = perte de charge entre 1 et 2 en J/m3
Application
Soit l’installation de pompage ci-contre. Entre 1 et 4 les pertes
de charge sont Zu = 60 000 Pa. Quelle énergie faut-il pour faire
THÉORÈME
passer l’eau de 1 à 4 ?
DE Données : ^-T
BERNOULLI Z1 = 0 ; z4 = 24 en m
w4 = 4 m/s; Patm = 105Pa;
Nappe d'eau
p = 103 kg/m3 ; g = 10 m/s2
Solution
p-i = p4 = pression atmosphérique = patm
w-\ = 0. La nappe d’eau est immobile.
W^4 + X^ = Zj4 + x4
ia/14

= z14 + x4-x1 1? 1?
pA-pgz,--pw{
W14 = Z14 + p4 + pgz4 +-pw4 -

Wu = 308 000 J/rrr

Fluide *-e Venturi est un rétrécissement {&\ -> s^)


(p) suivi d'un élargissement (S2 —> s-j) avec
des pertes de charge négligeables.
Liquide mesure (pm)

Application de Bernoulli entre (J)et (2):


Pï+^pwz+p g z,=p2+^Pwl+p g z2 (z, = z2)

Pl-P2 =-|p(wl-W?) = p m g / 7

APPLICATION Application de l'équation de continuité entre (î) et (2):


S1
AU Qvy ~ Qv2 • iv-i = S2 • w2 ^2 = ^- • w'i
VENTURI &2
Expression de : de (T)
fil
s2
Pi “P2 “ 2? J-l "?-»? = Pm-9h Pi-P2 = |pwf ^ -1 = Pm 9 ■ h

w,= 2pm ' 9 ' h et w2 = |l- w.


S,
-1

Conclusion : Le Venturi permet donc de déterminer la vitesse à partir de la mesure de deux pres­
sions statiques et d’en déduire un débit.
1 EH D 73
Dynamique des fluides incompressibles

APPLICATION
AU
TUBE Application de Bernoulli entre ® et © :
DE PITOT Pi =\p*2 +P 9-z, =p2 +lpw%+p-g-z2 (z, = z2 etw2 =0)

P2 "Pi=^Pwf =pm • g h

Expression de W| : Conclusion : Le tube de Pitot permet donc de déterminer


la vitesse à partir de la mesure d’une pression dynamique
2pm • P • h
(différence entre pression totale et pression statique) et
d’en déduire un débit.

Le débit qv arrivant en A se répartit en qv1 et pv2 respectivement dans la canalisation © et la canali­


sation ©.

On peut alors écrire que :

f Pv=Pv1+Pv2 ®
|ZAB© = zAB(g) @

Si on considère que les pertes de charge totales sont proportionnelles au carré du débit, on a :
APPLICATION
AUX z
ab 0 =arPv1
RÉSEAUX 2
Z
AB@ _a2 Pv2

Le système d’équations devient :


\Qv = (7v1 + 9v2

Iai«7v, =a2<7v2 =a<7v

74 □ U G H LA M EH DI
Hydraulique

En divisant par \a.qv les deux membres de l’équation, on obtient :

1 _ 11
yja \32

0,81-À 0,81 p
p l j

/=n

De même, lorsque le réseau comporte n branches en parallèle, on en déduit :

n n
n

<7v = X ^
li/=1 v '
avec /=1
APPLICATION J—a *Qv
AUX 1a ^AB® = ai ^
RÉSEAUX V i
(suite)

Application
Un circuit hydraulique est constitué de la façon suivante :

J?

___________

Dans le circuit®de diamètre 50 cm, l’eau circule à 10 m/s. On veut déterminer les débits volumiques
dans les tronçons ®, @ et @ connaissant leurs caractéristiques géométriques et physiques :
uj*wJ*wJ*
COt-CO
WWW
nnn
CM

40 cm /i = 8m ^ = 0,02
35 cm 4=5m *2 = 0,015
45 cm 4=6m X3 = 0,02
O LJ G H LA MEHDI 75
Dynamique des fluides incompressibles

- 0 , 8 1 - A , . 0,81'P'£{j
1 d,4
tff
3 3
= 0,81x 0,02^10 x 8 + 0.81.10 x 6=199336
0,45 (0,4)4
0,81-A.2 p ^2 0,81p S
a2
= +
.5 j4
C/2 C7 2
0,81x0,015 103x5 0.81-103 x12
= —--------------- c-----------+ —---------- 2----- = 661 610
0,355 (0,35)4
_0,81A3 p-^3 0,81-p i §
3 +
w5 W4°3

0,81x0,02 10 x6 , 0.81-103 x8 „„„„„„


3
c + * — 1 DO
APPLICATION 0,455 (0,45)4
AUX 1
RÉSEAUX _ 1 , 1 |1 1 (1 ( 1
(fin) va Jâ, -/a2 -Ja3 V199 336 v661 610 V163 392

—L = 5,944 10~3 => va =168,24


Va
d’où se déduisent les différents débits volumiques :
Qv0 = *v0 So = û>o ‘ — " °- = 10 x n -0,5) = 1,963 5 m3/s

u 4 4

Qv, = — ■ Qv„ = 68,24 X1,963 5 - 0,739 9 m3/s


1 0 i/l99 336
qv *^* q * =
l~â~ 168,24 . r „ 3/

2 jëë^x1'9635 = 0A061m/s

<7v, = — <7i/n = _US£Lx1,'9635 = 0,8175m3/s


3 Va3 V163 292
Les pertes de charge Z12 se calculent en prenant en compte les parties droites (tuyauteries) et les
singularités (coudes, robinets, accessoires divers).
Pertes de charge linéique en J/m4 ou Pa/m
CALCUL
DES PERTES Pertes de charge ^^ .
n
DE CHARGE .ro . .3 7 _ ;/ , 7 Pertes de charge singulière
entre 1 et02 en J/m —^i2- / ‘ M 2 + Zsi2— 4 ,, 3 ^
entre 1 6t 2 6n °U Pa
QU pa

Somme des longueurs droites entre 1 et 2 en m


Nombre de Reynolds : Re

Vitesse moyenne du fluide dans la canalisation en m/s

Nombre de Reynolds R lv-d _______ Diamètre de la canalisation


(sans unité) e ~ v en m
NOMBRE DE
REYNOLDS
m Viscosité cinématique en m2/s

Viscosité dynamique_ v___Viscosité cinématique


en kg/m s | 2
en m /s

Masse volumique du fluide en kg/m3


76 □l HL HD)
Hydraulique

Méthode 1
Coefficient de perte de charge (sans unité)

Vitesse moyenne du fluide


-/•=/ i - p . y£— dans la canalisation
en J/m ou Pa/m p 2 d

I
Diamètre de la canalisation
64 e = rugosité absolue du tube en m
Re <2 000
Re
£ = rugosité relative du tube (sans unité)
0,316 d
2 000 < Re < 40 000
Re
,0.25

A = 0,790^1- si Re > 40 000

Application
Soit une conduite rectiligne de diamètre d - 120 mm dans laquelle circule de l’eau avec un débit de
20 l/s. Calculer la perte de charge linéique de la canalisation. Données pour l’eau :
p = 103 kg/m3 ; v=^0~ 6 m2/s
La canalisation a une rugosité : e= 0,5 mm.

Solution Re > 40 000 => X = 0,79^ï


„ ,. „ Jtd2 71 - (0,12 )
MÉTHODES
J—
4 4
DE CALCUL A =0,79 = 5,1x10‘ 2
S= 1,13 x 10-2 m2 V120
DES
PERTES DE Calcul de la vitesse du fluide dans la canalisation Calcul de la perte de charge linéique :
CHARGE
LINÉIQUES qv 20 x 10-3 , _ , j = Xp—— = 5,1 x 10-2 x 103 x m
w = ~ =------------------
2
zs = 1.77 m/s 2d 2x0,12
S 1,13x10

Calcul du coefficient de perte de charge y = 666 J/m4 ou Pa/m

Re=WC* = 1.77 *0,12 _ 2 12 x 105


V 10-6

Méthode 2
Utilisation de l’abaque universel pour calculer A.

w2
y = A3p-----------
K
2d
Pour déterminer A il faut calculer le nombre de Reynolds Re et connaître la rugosité relative de la
conduite - .
d
Application
Un fluide s’écoule à la vitesse de 2 m/s dans une canalisation de 20 mm de diamètre et de rugosité
relative de 0,001. Calculer y ; A déterminé par l’abaque universel.
Solution
Calcul de Re :
_ wd 2x0,02 o 22
Re = — =-----------= 40 000 JH= A p-----------= 0,025 x 103 x —----------------
v 10"6 ' 2d 2x0,02

A = 0,025 (Re = 40 000 ; - = 0,001 ) = 2 500—r ou Pa/m


d m4

□ U G H LA M E H DI 77
78
DES

CHARGE
LINÉIQUES
METHODES

PERTES DE
DE CALCUL
10®_________________1(T_________________10®

0,090
ABAQUE UNIVERSEL

OOOOO
Dynamique < jes fluides liquides incompressibles

Coefficient de résistance A
0,010______________________________________________________1
0,009_______________________________________________________________
0,008_______________________________________________________________
0,007_______________________________________________________________
0LzsfrezgC
0,006_______________________________________________________________

°-° 05 11 1Hil|||HH1111 ni
103 2 345 710 4 2 345 710 5 2 345 71(

NombredeReynoldsR z 0Lzsfr£z 8
e
Hydraulique
Méthode 3
Utilisation d’abaques spécifiques. Connaissant le débit et la vitesse ou le diamètre, on lit directement
/en mm eau/m.
Tubes acier

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINÉIQ
MÉTHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
«a.

LINÉIQUES
(suite)

UES
PRESSIONDYNAMIQUE[mm
eau]

C/D
o

OC
CD
S

3
3

79
Dynamique des fluides liquides incompressibles

Tubes acier

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

DEBIT[t/h
] DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINÉIQ
METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

UES
PRESSIONDYNAMIQUE[mm
''«O
eau]

PERTES DE CHARGE LINEIQUES [mm eau/m]

80
Hydraulique

Tubes acier

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

DEBIT[t/h
] DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINEIQ
METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

UES
PRESSIONDYNAMIQUE[mm
eau]

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]


Dynamique des fluides liquides incompressibles

Tubes acier

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

DÉBIT[t/h
] DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINÉIQ
MÉTHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIOUES
(suite)

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

82
Hydraulique

Tubes acier

DÉBIT[kg/h]
DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINÉIQ
METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

UES
Q-
LU
cc

O
X
<
cc
CD

E
E
Dynamique des fluides liquides incompressibles

Tubes cuivre

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES'[mm eau/m]

DEBIT[kg/h
£
Ci*

]
N*
O*
ÿ

DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINEIQ
METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)
PRESSIONDYNAMIQUE[mm
eau]

ce
CO

ce
CD

a
ZD
C/D
I—
LU

<c

LU

84
Hydraulique

Tubes cuivre

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

DEBIT[t/h
] DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINEIQ
MÉTHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

UES
'LU
CD

Z
O
LU
CO
O

c
ce

g
3

85
Dynamique des fluides liquides incompressibles

Tubes cuivre

METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

PERTES DE CHARGE LINEIQUES [mm eau/m]

86
Hydraulique

Tubes plastique

PERTES DE CHARGE LINEIQUES [mm eau/m]


SIS 5 I 5i3 * 8 s

DÉBIT[kg/h
ËÎSII-5

]
METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

ypgpgHS
PRESSIONDYNAMIQUE[m
meau

PERTES DE CHARGE LINEIQUES [mm eau/m]

87
Dynamique des fluides liquides incompressibles

Tubes plastique

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

<9
*.0.
PRESSIONDYNAMIQUE[mm
eau]

<?/ f

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]

88
MÉTHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)
Dynamique des fluides liquides incompressibles

Tubes plastique

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/ml

CD
•LU
O

CO
LU
ZD
a

cD
METHODES en
DE CALCUL <c
DES
PERTES DE o
CO
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

O
<
PRESSIONDYNAMIQUE[mm
eau]

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/ml

90
Hydraulique

Tubes plastique

PERTES DE CHARGE LINÉIQUES [mm eau/m]


go o o o o o o o o g o 2 g O o

DEBIT[t/h
^*°Oo

] DIAGRAMMEDESPERTESDECHARGELINÉIQ
METHODES
DE CALCUL
DES
PERTES DE
CHARGE
LINÉIQUES
(suite)

UES
PRESSIONDYNAMIQUE[mm
eau]

CO
O

CC
CD
<c

E
E

91
Dynamique des fluides liquides incompressibles

Précisions sur les unités


L’équation de la charge hydraulique s’écrit : Diviser (1) par p pour obtenir l’écriture de la charge :

(1) X = p+pg z+^pw2en J/m3 (2) X' = - + gz + - w2 en J/kg 1 • ~u~ = —


y
P2 m3 M kg
41 4M 1- J 1 • N • m ., 3 m3
or 1J = 1N m => —3- =--3— = 1 • Pa ou J/m Diviser (2) par g, pour obtenir l’écriture de la charge :
m rrr
(3) X" = + z+ — w2 en m
P 9 2g
L’unité est le m de colonne de fluide utilisé.

Plusieurs méthodes existent.


Méthode 1 Masse volumique du fluide
Chaque singularité est caractérisée par une
valeur de coefficient £. On calcule zs12 par i.
„ î t ' w2___________ Vitesse du fluide
la formule : Zs12=/- SiP -5-

Coefficient de singularité (tableau)

s’il y a n singularités entre 1 et 2.


Application Solution
22
Soit un coude à angle droit dans lequel passe
de l’eau à la vitesse de 1,5 m/s. Calculer ZScoude=Çpx -|- = 0,5x1000xi|-
la perte de charge occasionnée par ce coude.
= 562,5 JM3
Le coefficient de perte de charge du coude
vaut 0,5.

Méthode 2
Chaque singularité est caractérisée par une Perte de charge linéique de la conduite
longueur droite équivalente (/|). On calcule Zs12 droite de même diamètre en J/m4
MÉTHODES par la formule :
DE CALCUL
_ , J___Longueur droite équivalente
DES PERTES Zs12
DE CHARGE j = i 1 de la singularité
SINGULIÈRES
s’il y a n singularités entre 1 et 2.
Application Solution
On place un coude sur une conduite de perte
Zs coude = // = 1500x0,75 = 1125 J/m3
de charge linéique : / = 1 500 J/m4. Ce coude a
une longueur droite équivalente de 0,75 m.
Calculer la perte de charge occasionnée par ce
coude.

Méthode 3
En avant-projet on ne connaît pas le nombre ni la valeur des singularités posées sur le circuit qui
n’est pas encore complètement déterminé. On prend alors une valeur forfaitaire de 15% des pertes
de charges dues aux longueurs droites.
^,2 = 0.15 y-/

Application Solution
Dans une installation d’eau de lon­ j= 1,2 x 103 J/m4
gueur 60 m, les pertes de charge
linéique sont de 1,2 x 103 J/m4. Les Pertes de charge singulières :
singularités ne sont pas toutes zsi2 = 0,15 1= 0,15x 1,2x 103x60 = 10,8x 103J/m3
connues. Calculer les pertes de Pertes de charge totales :
charge totales.
Z|2 =/ / + =
1,2 x 103 x 60 + 10,8 x 103 = 82,8 x 103 J/m3
92 DU GHLA MEHDl
Hydraulique

Cuivre 8 10 12 14 16 20 30 36 40 50 >60
Diamètres 25 32
(en mm)
Acier 8 12 15 21 26 33 40 50 >60

Coude 90° 1,5 1,5 1.5 1 1 1 1 0,5 0,5 0,5 0.3


arrondi f J
(2) LT
45° 1 1 1 0,7 0,7 0,7 0,7 0,3 0,3 0,3 0,2

90° 2 2 1,5 1,5 1 1 1 0,8 0,8 0,8 0,5


Coude
d’équerre 1 rJ
(1) LT
45° 1,3 1,3 1 1 0,7 0,7 0,7 0,5 0,5 0,5 0,3

Vanne i i ouverte 1 1 1 0,5 0,5 0,5 0,5 0,2 0,2 0,2 0,2
papillon Lfll

Robinet
ouvert 1,5 1 1 1 0,5 0,5 0,5 0,3 0,3 0,3 0,2
vanne |ll

VALEURS 16 16 15 14 14 12 10 8 6
DES Robinet ►
COEFFICIENTS à ff'
soupape Coude
S (ouvert) — à grand
POUR LES 10 10 9 8 8 7 6 5 4 rayon (3)
SINGULARITÉS

T Y
LES PLUS

T Y
I" ■ i » 1.5 1 » r"~ — m ^-I !
COURANTES

1.5 1.5

Tés d’équerre Tés cintrés

X, Hl — rf1- Omm 5

Élargissement Clapet anti-retour


î°
h

Y
Ouverte
------ 10.5
HÜTj 0.2 * *1
Rétrécissement Vanne à passage intégral Ballon d'eau chauc e

LUCJ
Distributeurs

10,5
1.5 □ U G H LA M

0,5 1
^ ii
Réservoirs Échangeur
(1) Rayon de cintrage inférieur à 1,5 diamètre.
(2) Rayon de cintrage compris entre 1,5 et 3 diam
ètres.
(3) Rayon de cintrage supérieur à 3 diamètres.

Manchons et changements d’un diamètre au suiv

ant :
ç=0

EH DI
Dynamique des fluides liquides incompressibles

VALEUR DES LONGUEURS DROITES ÉQUIVALENTES POUR LES SINGULARITÉS LES PLUS COURANTES

Clapet guidé

_<1N_ Robinet à soupape


droit (ouvert)
Robinet à soupape
90T (ouvert)

Clapet à battant

• Robinet à boisseau
• Lumière*

, Robinet à vanne ouvert

.1? Robinet à boisseau sphérique


—O— Lumière *

Té à 90T entrée latérale

J; Sortie de réservoir

@ Coude à 90T taraudé

; Té à 45V

| Entrée de réservoir

✓ H Coude à 90T à
(-J brides ou soudé

‘ £>
Coude à 45T taraudé

. Té à 90T

300 400 Coude à 45ï à


brides ou soudé

12 20 30 40 50 200 300
94
6. THERMODYNAMIQUE, CYCLE FRIGORIFIQUE,
FLUIDE FRIGORIGÈNE
6.1. PRINCIPALES LOIS DE THERMODYNAMIQUE
Un système thermodynamique est un système thermique et mécanique.
• Système : c’est un ensemble défini par les valeurs numériques de trois grandeurs d’état,
-pression (p) en N/m2,
- volume (V) en m3,
- température (T) en K
Exemple : un kilogramme de vapeur de fluide frigorigène.
• Caractères particuliers des gaz : une variation de volume ne peut être obtenue pour un solide et
pour un liquide que par une variation de température. En revanche, le volume d’une masse gazeuse
dépend de sa température et de sa pression.
Deux de ces grandeurs suffisent pour définir l’état du fluide, équation caractéristique f(p, V, T) = 0.
• Terminologie
- Milieu extérieur : tout ce qui n’est pas le système.
- Système fermé : un système qui n’échange que de l’énergie avec le milieu extérieur.
- Système ouvert: un système qui échange de l’énergie et de la matière avec le milieu extérieur.
- Transformation fermée : l’état initial du fluide est égal à l’état final.
- Transformation ouverte : l’état initial du fluide est différent de l’état final.
- Source de chaleur: corps extérieur au système, susceptible d’échanger de la chaleur avec lui, tout en
restant à température constante.
- Cycle : un système décrit un cycle quand il revient à son état initial.

Ces échanges peuvent exister du système vers que le système est isolé pour l’échange envi-
le milieu intérieur ou du milieu extérieur vers le sagé.
ÉCHANGES
système : Exemple : un système isolé thermiquement ou
ENTRE
- échange de travail W (travail de dilatation, système adiabatique n’échange pas de chaleur
SYSTÈME etc.), avec le milieu extérieur.
ET MILIEU - échange de chaleur 0, Convention de signes :
EXTÉRIEUR - échange de matière. W et Q > 0 s’il sont reçus par le système,
Si l’un des échanges est impossible, on dit W et Q < 0 s’ils sont fournis par le système.

Travail reçu par le gaz lorsqu’on applique la force F:

ÛW- F dx------------------- 6W=- p dV


TRAVAIL
RELATIF À LA
DILATATION
Or, la pression du gaz p = F/S où S est la surface du piston, dW= p • S dx où S dx = dV.
D’UN FLUIDE
Signe «-» car si dl/est < 0 (compression), le fluide reçoit du travail et dWest > 0; si d\/est > 0
(détente), le fluide fournit du travail et d W est < 0. +2
Lorsqu’un fluide passe d’un état 1 à un état 2, le travail est égal à W12 = 1 - p dV.

6.1.1. PRINCIPE DE L’ÉQUIVALENCE OU PRINCIPE DE MAYER


Lorsqu’un système chimiquement isolé revient Le rapport est < 0 car si le système a fourni du
à son état initial après avoir échangé avec le travail {W< 0), il a reçu de la chaleur (Q> 0).
milieu extérieur de la chaleur et du travail : s’il a J est l’équivalent mécanique de la calorie,
reçu du travail, il a fourni de la chaleur; s’il a J = 4,18 joule/calorie. J = 1 joule/joule.
fourni du travail, il a reçu de la chaleur. Il existe 0 sera désormais exprimée en joule :
un rapport constant entre Q et W.
PRINCIPE

W W +Q = 0
— = -J ou W = - J Q
Q

avec W e n joule et Qen calorie

95
Principales lois de thermodynamique

• Un système peut passer d’un état initial (1) à un état final (F) de différentes façons. On a :
W1 + Q1 = W2 + Q2 (les états 1 et F sont des états de repos).
• La quantité W + Q ne dépend que de l’état initial et de l’état final :

ÉNERGIE W|F + Qf = U? - U\
INTERNE (U),
TRANSFOR­
On mesure une variation d’énergie interne par la mesure de WeX Q.
MATION
NON FERMÉE • Autres formes de l’énergie interne : énergie électrique, énergie chimique qui peuvent se transformer
en chaleur.
Remarques
- Au cours d’un cycle, AU = 0.
- La chaleur échangée dans une transformation à volume constant Q, = AU (car W= - p 6V= 0).

• Un système isolé n’échange ni chaleur ni travail avec le milieu extérieur : W= 0, 0= 0,

W+ Q=0,AU=0 , U = cte
CONSERVA­
TION DE
L’ÉNERGIE • Dans un système en écoulement : soit une masse de fluide dm,
W+ Q = variation de l’énergie totale (AEp + AEc + AU)
W + Q = g dm (Zj - Z2) + ^ • dm (v^2 - v22) + dm (U2 - U^)

Si au cours d’une transformation la pression reste constante :


W=-p(V 2-V,) = p(V,-V 2)
On voit que W ne dépend que de l’état initial et de l’état final, Qp chaleur dégagée à pression
constante :
ENTHALPIE
QP=(U2-U,) + p(V2-V,)
(//); TRANS­
FORMATION À Qp ne dépend que de l’état initial et de l’état final, elle est égale à la variation de la fonction U+ p V
pCONSTANTE appelée enthalpie :

H= U+ p V

Qp = H2- H-i

• Pour passer d’un état initial défini par trois grandeurs p, V, Ta un état défini après les variations de
volume (dtO, de température (d7"), de pression (dp), quelle quantité de chaleur faut-il fournir à l’unité
de masse de gaz ?
- en fonction des variables 7et V : dQ= cv ■ dT+ / dl^(1)
- en fonction des variables 7et p : dQ = cp ÔT + h • dp (2)
- en fonction des variables V et p : dO = A • d V + p dp (3)
Les coefficients des différentielles dV/. dp, d7sont les coefficients calorimétriques du fluide.

• p, V, T sont liés, par suite de l’équation caractéristique dp, 6V, d7ne sont pas indépendants. Si l’on
COEFFICIENTS fait varier p de dp, 7 de d7, la variation d V est la différentielle totale de V par rapport à p et 7:
CALORIMÉ­
TRIQUES

de même si 7 et V sont les variables :

Calcul de /, h, A et u :
6U=6Q+6W ; 6U=c v d7+(/-p)dl/
dH= dl/+ d (p • V) ; 6H=ôQ-p d V + p 6 V + V 6 p ; dH= c p ■ d7+ (/?+ V ) dp

96
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

On tire : — = —
.
n /n A — Constante P2 V',
Pression Pa)— p = — .
V — Volume (m3)
d’après la loi de Mariotte : Ya
=
P V
* '
nn
p V= Cte ou pi ■ V, = P2 • V2 donc: ^ =
P2 P2
À température constante, la masse volumique
La pression d’une masse de gaz est inverse­ d’un gaz est proportionnelle à sa pression.
ment proportionnelle au volume qu'elle occupe
LOI DE et se traduit graphiquement par une branche Exemple : une bouteille en acier a une capacité
MARIOTTE1 d'hyperbole équilatère (diagramme p-V). de 10 litres. Elle contient de l’oxygène sous une
(T = Cte) pression de 75 daN/cm2. Quel volume cet oxy­
Conséquence
gène occuperait-il sous la pression atmos­
Soit une masse de gaz m, à température phérique de 1 daN/cm2 (la température étant
constante. Sous la pression py avec le volume V1f constante) ?

Solution
on a : p1 = — ; p masse volumique en ( |.
Vm 3 J - État 1 : p: = 75 + 1 = 76 daN/cm2, V, = 10 I,
Sous la pression p2 avec le volume V2, on a : 7*1 = r2.
rz m
- État 2 : P2 = 1 daN/cm2, V2 = ? I, T2 = 7V
P2 =
76
V, = \Z, = 10 X — = 760
1. Mariotte : physicien français 1620-1684. P2 1

Pression initiale du gaz mesurée à 0 °C

p Pi Pp Pi 7"i
- = Cte autres formes : — = — ; — = — ; p0 = p0 (1 + pe)
7"i T2 p2 T2

Coefficient moyen d'augmentation


de pression à volume constant
LOI DE
CHARLES1 P = ——— ; p = —— pour tous les gaz.
(V = Cte) Pq •0 273
À volume constant, la pression d’un gaz est proportionnelle à sa température.

Exemple: considérons le refroidissement d’un Solution


tunnel de congélation de 0a = + 20 °C à - 40 °C,
- État 1 : Pi = 101 325 Pa, VA = V2i ^ = 293 K.
en supposant les parois étanches. Quelle est la
pression en N/m2 exercée sur la paroi ? - État 2 : pp = ?1 Pa, V, = V2, T2 = 233 K.
P2 = PiM~ = 10 325 x — = 80 575 Pa

T) 293
1. Charles : physicien français 1746-1823. Ap = pi - p2 = 101 325 - 80 575 = 20 750 Pa

Volumelnitial du gaz, mesuré à 0 °C


n

V Vi
— = Cte autres formes : — = Ml +aO)
LOI DE GAY-
LUSSAC1
(P= Cte)
Coefficient moyen de dilatation
V*-Vq d'un gaz à pression constante
a =-------- pour tous les gaz.
Va-O 273

1. Gay-Lussac : physicien et chimiste français 1778-1850.


O M EH DI 97
Principales lois de thermodynamique

• Grandeurs : et si leur température est éloignée des condi­


- m masse en kg tions de liquéfaction.
- V volume en m3
Exemple : calculez la constante de l’air.
- p masse volumique, p = mlV en kg/m3
- M masse kilomolaire en kg r _ Po-vo avec vQ = ^ ;
- V0 volume de la kilomole dans les conditions Tq m
normales Po = 101 325 Pa; 70 = 273 K.
Vq (22,4 m3 dans les conditions normales :
Pour l’air :
7=273 °C; p = 101 325 Pa.)
- v volume massique, v= V/m en m3/kg 22 4
„ =^0 Vo = = °.772 m/k9
0 M 101 325 0,772
287 J/kg • K
Un gaz parfait suivrait les lois de Mariotte, de 273
Charles et de Gay-Lussac. Aucun gaz n’est par­
fait, toutefois les gaz réels peuvent être assimi­
lés à des gaz parfaits si leur pression est faible
EQUATION
CARACTÉ­
RISTIQUE pour n kilomoles : en Pa
DES GAZ
PARFAITS
p - l/en J - p V=n R T - ■ en K

en m
pour 1 kilomole :
p• V=R T

R constante de tous les gaz,


fl = 8 314 J.kmoMK-1
pour 1 kg :
m
avec n = —
M

/■constante d'un seul gaz en J/kg-K

La pression totale d’un mélange de gaz parfaits est la somme des pressions partielles des différents
gaz considérés comme occupant seuls le volume total du mélange à la température considérée.
p = Pi+p2 + ... + pn

Exemple : application à une machine frigorifique.


Les gaz incondensables (surtout de l’air) sont piégés dans le circuit dans la partie haute de la bou­
teille de liquide HP.
En vertu de la loi de Dalton, la pression du mélange fluide frigorigène + incondensables est égale à
la somme des pressions partielles des constituants du mélange, donc la HP augmente.
Causes
LOI DE

DALTON1
Mauvais tirage au vide.

Manque de précaution lors d’une intervention sur le circuit frigorifique :
-
changement d’un appareil,
-
mise en place des manomètres, sans purger les flexibles.
Remarque
En plus des incondensables, de l’humidité pénétrera dans le circuit.
• Test des incondensables
98
I
l fa ien et chimiste an
ut ê
glais 1766-1844.
tre
cert

ain
d'a U G H L A M E
voir
du H D
flui
de f
rigo
rigè
ne
dan
s le
co
nde
nse
ur ;
pou
r ce
la,
on r
am
ène
le f
luid

la
b
out
eille
;p
uis,
co
mpr
ess
eur
à l’
arr
êt,
on
ven
tile l
ec
ond
ens
eur
à ai
r ou
on
fait
circ
uler
l’e
au
dan
s le

1.

Dalt

on :

ph

ysic
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

condenseur à eau. Lorsque la HP se stabilise et que les températures d’entrée et de sortie du


médium de refroisissement sont égales, on vérifie que la température saturante du fluide frigorigène
lue au manomètre HP correspond à + ou - 2 °C près à la température d’entrée du médium de refroi­
dissement.

• Lecture du manomètre HP* avec une tempé- • Purge des incondensables en partie haute
rature d’entrée d’air au condenseur de 27 °C. du réservoir de liquide HP.

LOI DE
DALTON
(suite)

* On désigne par HP la haute pression d'un circuit fri­


gorifique et par BP la basse pression.

D’après l'expérience de Joule, l’énergie interne d’un gaz parfait ne dépend que de la tempéra­
ture. Pour 1 mole de gaz parfait subissant une transformation élémentaire :
ÉNERGIE
INTERNE D’UN dU= cfO+ dW, avec dW=-p dVe\ dQ=Cv• dT+ /• dV, dU=Cv dT+ (l-p) dV
GAZ PARFAIT,
D’après la loi de Joule : dU=Cv dT , donc pour un gaz parfait {l-p) = 0 ou/= p.
LOI DE JOULE
Loi : une transformation à température constante ne fait pas varier l’énergie interne d’un gaz parfait.

Chaleur molaire en J/kmolK Exemple : calculez la variation d’énergie interne


d’une masse d’air de 1 kg, au cours d’une trans­
u formation 1-2 durant laquelle la température
cp-c V = fl passe de 5 °C à 40 °C. La chaleur massique
moyenne à pression constante de l’air étant ici
de 1 000 Jkg~1°C"1.
Chaleur massique en J/kg-K Solution
ii
Calcul de chaleur massique moyenne à volume
RELATION DE c'■p ~ c =r constant.
V
MAYER1 ralr = 287Jkg-l°C-1
cv= cp-r= 1 000 - 287 = 713 J-kg-'-°C-1
y = C -r- : r = ( Y- 1 ) c v U2 - U, = cv {02 - 0,) = 713 (40 - 5)
cv
= 24955 J-kg-1 °C-1
cpet cven fonction de y et r:

1. Mayer : physicien et médecin allemand 1814-1878.

H= U+ p v ; dH= dU+ d{p ■ v) ; dH- cv■ dT + d{p ■ v) ;


ENTHALPIE
D'UN GAZ or p v-rT ; d(p v) = r - dT ;
PARFAIT
(pour 1 kg) donc dH = (cv + r) dT ; dH=cp dT

□ U G H LA M EHD
Principales lois de thermodynamique

• Transformation isobar (p= Cte)


p vY = Cte
dW=-pdv; W12=y*-p dV

Variation d’énergie interne : AU = W


Wl2 = — P (V2 - V,) dU = cvdT=- p - dv (abaissement élémentaire
de température correspondant à l'accroisse­
ment de volume)
AU=UZ-U, ; d’où Q=AU-W=(U2 + p v2)
-(^ + P - V1 ) = H2-H1
- Travail mis en jeu :
Q=H2-H, = c p(T2-Ti) dW= dU= cv - dT
W,2 = c v(T2-T,)
• Transformation isochore (v = Cte) or, d’après la loi des gaz parfaits
dVZ-- p dv ; d’où W = 0 P2 V2
TRANSFOR­ T< =
r
MATION Q=AU=c v[T2-Ti)
DES GAZ W12 =—-AP 2 -v 2 - pi-v,) ;
PARFAITS r-1
POUR UN
SYSTÈME • Transformation isotherme (T= Cte) W12 = (r2 - r,) en J kg -1

FERMÉ
(pour 1 kg) p - v- Cte - Variation de température :
p • v = r ■ T et p v*= Cte
L’énergie interne est constante : dU= cv- dT=Q; En fonction de la pression :
AU=0 ‘, donc 012 = - W12 _ JL
- Travail mis en jeu : r j v = — d’où p • 7Y“1 - Cte
dW = - p ■ dv \ p v = r T d’où p =----------------------- ; P
1il
dW = - r T —
Tî.JPz)'1
T, LJ
V/12 = - r • T • log — ^2 •
En fonction du volume massique :

• Transformation adiabatique (aucun échange 12 =(VT"1


de chaleur avec l’extérieur) 0=0 U2,

• Compression isotherme
Il faut faire entrer le gaz dans le cylindre, le comprimer et le refouler. Le gaz aspiré à la pression p-
fournit le travail - pi ■ Vi (pour entrer il repousse le cylindre). Le gaz refoulé à la pression p2 reçoit le
travail p2 • v2. Le travail total ou de circulation est égal à :

W12 = - Pi ■ Vi + r T-In I + P2 - v2
Pi,

or pour un gaz parfait à T - Cte, ^ Vi =P2 v2, donc W = r T In | ^


P^
• Compression adiabatique
COMPRES­ Le travail total de circulation est égal à :
SIONS
W12 = -Pi • ^ + {U2 - L/i) + p2 v2 ; W= H2 - Hi = cp{T2-T,)
ISOTHERME ET
ADIABATIQUE or d’après la loi des gaz parfaits
DANS UNE P2 v2-pi • Vi = r(72-Ti)
MACHINE le travail de compression avec transvasement

W12 - ——(P2’v2-Pi,vi); :^-(T2-71)en J kg'


y-1

Exemple: soit un compresseur parfait compri­ la puissance théorique absorbée par le com­
mant un gaz parfait. Le débit volumique du com­ presseur et quelle est la température de refoule­
presseur d’air est 600 m3/h. L’air est pris à ment?
15 °C et sous pression atmosphérique normale. Ya\r= 1 »40
Po
Le taux de compression est — = 4. Quelle est
P1

100 □ U G H L A M E H DI
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

Étude d’un compresseur qui aspire un débit


massique d’air à la pression ph le comprime
pen Pa
de p-i à P2 ©t le refoule dans un réservoir à la
pression pg. Le compression est isentropique
p • vY = Cte et 012 = 0.

Solution
- Débit massique d’air : Qm = dv • P avec : p = -
r-T 287 x 288 A ... ,
v =-------- =-------------------= 0,816 m /kg3
p 101325

COMPRES­ 600 1 = 0,204 kg/s


dm — ------------x
SIONS 3 600 0,816
30THERME ET
ADIABATIQUE -Température de refoulement
DANS UNE
MACHINE 72=7y^Jr = 288 x 41'4 = 428 K
(suite)

02= 155 °C

- Travail de compression
1,4 x 287
^12 =^(7V—: u?“ Mi - (428 - 288)
y 0,4
J
= 140 630 ■
kg

- Puissance absorbée
P=gm W12 = 0,204x140630 = 28688 W

Le gaz provenant d’un réservoir à la pression p1 s’écoule dans un tube calorifugé à travers un tam­
pon de coton et se détend jusqu’à la pression P2 sans prendre de vitesse.

DÉTENTE Hi ■ H2 = - (v22 - Vi2) = 0 (toute l’énergie cinétique est dépensée en frottement)


JOULE-
THOMSON La détente est isenthalpe \ AH- 0.
(SANS Pour un gaz parfait cette détente se fait à température constante.
TRAVAIL Remarques
EXTÉRIEUR)
- Les détentes dans les robinets, les étranglements peuvent s’assimiler à une détente Joule-Thomson.
- Pour les gaz réels, cette détente s’accompagne soit d'une élévation de température, soit d’un
abaissement de température.

Q + W = AEc + AEp + AH Applications au circuit frigorifique :

PRINCIPE DE AEc et AEp sont négligeables devant Ah, - à l’évaporateur et au condenseur : P = 0 et


L'ÉQUIVALENCE Q + W= AH= m - Ah {Ah en kJ/kg) 0=qm Ah -,
APPLIQUÉ À
L’ÉCOULEMENT En divisant par le temps -au compresseur (si le compresseur n’est le
D’UN FLUIDE <t>+P=qwAh siège d’aucun échange thermique avec l’exté­
EN RÉGIME rieur) : 0 = 0 et Peffective = Qm ‘
avec :
PERMANENT
- 0 puissance calorifique en kW, (^effective est la puissance mécanique absorbée
- P puissance mécanique en kW. sur l’arbre du compresseur.)

6.1.2. DEUXIÈME PRINCIPE (PRINCIPE DE CARNOT)

TRANSFOR­ W+ 0 = 0
MATION Lorsqu’un système revient à son état initial après avoir échangé de la chaleur avec une seule source,
MONOTHERME il a forcément reçu du travail et cédé de la chaleur (il est impossible de réaliser un moteur thermique
FERMÉE en empruntant de la chaleur à une seule source).

□ L1 G H L A M E H DI 101
Principales lois de thermodynamique

W+Qi + 02 = 0
CYCLES
Lorsqu’un système a parcouru un cycle en échangeant de la chaleur avec deux sources et en pro­
À DEUX
SOURCES duisant du travail, il a nécessairement reçu de la chaleur de la source chaude et il en a cédé à la
source froide.

Cycle réversible décrit avec deux sources de chaleur; il est réalisé avec deux isothermes et deux
adiabatiques.

• Pour un moteur thermique :


Travail : W= - Cfe
(O-i énergie fournie par la source chaude, Q2 énergie cédée à la source froide.)

Rendement : rj = — = ———
Q1 O,

CYCLE • Pour une machine frigorifique :


DE CARNOT Source froide à T0, source chaude à Tk.

= 0q + p. La puissance au condenseur est égale à la puissance à l’évaporateur plus la puissance


fournie au compresseur.

Coefficient de performance (effet frigorifique) : e - <Pq _ Tq


0k -Oq T k -T 0

• Pour une pompe à chaleur :


Tk
Coefficient de performance (effet calorifique) : e ■
0k ~ 0n T k -T n

6.2. MACHINE FRIGORIFIQUE A COMPRESSION MONOETAGEE


6.2.1. PRODUCTION DE FROID

La production de froid est réalisée par l’évaporation d’un fluide frigorigène.

Pression atmosphérique

T ° ambiante = + 27 °C

PRINCIPE Enceinte isolée


D’UNE
MACHINE
FRIGORIFIQUE

Dans l'enceinte isolée, nous avons un réservoir ouvert à l’atmosphère contenant du réfrigérant R22.
La chaleur ambiante se transmet par convection et rayonnement aux parois extérieures, puis par
conduction à travers l’isolant, et enfin par conduction entre les parois intérieures et le réservoir. Cet
apport de chaleur sensible est compensé par la chaleur latente d’évaporation du fluide frigorigène.
À la pression atmosphérique, la température d’évaporation du R22 est de - 40,8 °C, en consé­
quence, la répartition de température du schéma peut être obtenue. On peut améliorer le système en
plaçant une vanne d’étranglement sur la mise à l’atmosphère du réservoir. De cette manière, en fai­
sant augmenter la pression, il en résulte une température supérieure.
L'inconvénient majeur de ce système est que, lorsqu’il n’y a plus de fluide frigorigène dans le réser­
voir, il n’y a plus de production de froid. Il faut recréer à chaque instant les conditions initiales, à l’aide
d’un cycle frigorifique d’une machine à compression.

O U G H L A M EH DI
102
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

L’expression « cycle » vient de la thermo­ • Schéma de principe


dynamique. En effet, lorsqu'une masse de fluide
se retrouve après diverses transformations dans Liquide Gaz
le même état (pression, volume, température)
au même point, on dit qu’elle a décrit un cycle. =]

• Dans l’évaporateur, le fluide frigorigène se Condenseur
Haute pression .
vaporise, la chaleur latente de vaporisation étant
fournie par le médium de refroidissement qui se _____ y Détendeur _|____________ __________
refroidit. A Compresseurs?
- État du fluide à l’entrée : mélange liquide- in A !
Basse pression oa Basse pression
vapeur (ordre de grandeur sans autre rensei­ Evaporateur /
gnement, 80 % liquide et 20 % vapeur).
- État du fluide à la sortie : vapeur basse pres­
\ —
7Î=I *

sion surchauffée, dans le cas d’un évaporateur Liquide j Gaz


PRINCIPE à surchauffe. Mélange liquide-vapeur basse
OU CYCLE pression, dans le cas d’un évaporateur noyé.
FRIGORIFIQUE
• Le compresseur frigorifique absorbe les vapeurs issues de l’évaporateur, les comprime et les
refoule vers le condenseur.
- État du fluide à l’entrée : vapeur basse pression surchauffée.
- État du fluide à la sortie : vapeur haute pression surchauffée.
• Le condenseur va liquéfier les vapeurs issues du compresseur et sous-refroidir bien souvent le
liquide condensé.
- État du fluide à l'entrée : vapeur haute pression surchauffée.
- État du fluide à la sortie : liquide haute pression sous-refroidi (de l’ordre de 3 à 7 °C).
• Le détendeur permet, à partir du liquide haute pression issu du condenseur (ou du réservoir de
liquide haute pression), d’alimenter l'évaporateur en liquide basse pression, basse température.
- État du fluide à l’entrée : liquide haute pression, légèrement sous-refroidi.
- État du fluide à la sortie : mélange liquide-vapeur (ordre de grandeur sans autre renseignement,
80 % liquide et 20 % vapeur).

• Présentation pratique du diagramme 1 Diagramme enthalpique


Après avoir représenté sur un diagramme
Nom du fluide frigorigène
enthalpique le cycle frigorifique d’une installa­
tion, cette installation peut être dimensionnée. 6 = cte

Le réseau des courbes est le suivant :

Courbe Symbole
Unité
p= cte
Isobar bar (absolu)
DIAGRAMME
Isotherme
ENTHALPIQUE
0= cte °C
h= cte
Isenthalpe
kJ/kg

v" - cte m3/kg


Isochore

Isotitre x- cte %
* Diagramme tronqué
Isentrope s = cte kJ/kg K
Nom du fluide frigorigène
Note : l’unité de pression est le pascal (1 N par m2).
Néanmoins les fabricants, dans leur catalogue, utili­
sent encore le bar (1 bar = 105 Pa).

103
Machine frigorifique à compression monoétagée

6.2.2. CYCLES FRIGORIFIQUES


Soit une installation frigorifique équipée : • Schéma frigorifique
- d’un compresseur à piston (repère A),
-d’un condenseur à air à convection forcée
(repère B),
MACHINE - d’un réservoir de liquide (repère C),
FRIGORIFIQUE - d’un détendeur thermostatique (repère D),
TYPE - d’un évaporateur refroidisseur d’air à convec­
tion forcée (repère E).

Le schéma frigorifique de cette installation est


représenté ci-joint.

• L'installation ci-dessus est telle que : • Représentation du cycle frigorifique sur le


- aucune perte de charge n’existe dans les tubu­ diagramme enthalpique
lures d’aspiration, de refoulement et de liquide;
- il n’y a surchauffe ni à l’évaporateur ni à l’aspi­
ration ;
- il n’y a sous-refroidissement du liquide ni au
condenseur ni à l’entrée du détendeur;
M, - j| n’y a pas de désurchauffe des vapeurs dans
THEORIQUE |a fjgne de refoulement.

• Le cycle est le suivant :


- de 4 à 1, passage dans l’évaporateur ;
- de 1 à 2, passage dans le compresseur;
- de 2 à 3, passage dans le condenseur;
- de 3 à 4, passage dans le détendeur.

• L’installation est telle qu’il y a : • Représentation du cycle frigorifique sur le


- des pertes de charge dans la ligne d’aspiration, diagramme enthalpique
dans celle de refoulement et dans celle du liquide ;
-des pertes de charge dans l’évaporateur et
dans le condenseur;
- une surchauffe à l’évaporateur ;
- une surchauffe à l’aspiration du compresseur ;
- une désurchauffe des vapeurs dans la ligne
de refoulement;
- un sous-refroidissement du liquide au conden­
seur;
- un sous-refroidissement du liquide à l’entrée
du détendeur.
CYCLE RÉEL
Le cycle frigorifique représenté sur le dia­
gramme enthalpique sera déformé par rapport
au cycle théorique.

• Le cycle est le suivant :


- de 6 à 1, passage dans l’évaporateur ;
- de 1 à 1\ passage dans la ligne d’aspiration ;
futile =/?l-h6
- de 1 ' à 2, passage dans le compresseur ; = production frigorifique spécifique utile
- de 2 à 3, passage dans la ligne de refoulement ; (fournie par l’évaporateur)
- de 3 à 4, passage dans le condenseur ;
Ah brute = /»1'-/i6
- de 4 à 5, passage dans la ligne liquide ; = production frigorifique spécifique brute
- de 5 à 6, passage dans le détendeur. (fournie par le compresseur)

104 □ U G H L A M EH DI
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

Les pertes de charge sont de l’ordre de :


- 1 °C de chute équivalente de température dans la ligne d’aspiration ;
PERTES
- 1 °C de chute équivalente de température dans la ligne de refoulement ;
DE CHARGE
- 0,5 °C de chute équivalente de température dans la ligne liquide joignant le réservoir de liquide au
détendeur.

6.2.3. CARACTERISTIQUES D’UNE INSTALLATION FRIGORIFIQUE

• Evaporateur refroidisseur d’eau • Evolution des températures dans un éva-


Ad eau = 4 à 6 °C. porateur à détente directe
do = 0moy. eau - 4 à 6 °C.
Pincement = 3 à 6 °C. 0en °C
À
pChaleur massique de l’eau
o = qm ■ c • eau
Débit massique d’eau-1

• Précautions sur les refroidisseurs de liquides


- Pour des températures de sortie d’eau infé­
rieures à 5 °C, prévoir une solution incongelable.
- Mettre un débit test sur le circuit hydraulique.
- Asservir le compresseur frigorifique au fonc­
tionnement de la pompe et du débit test.
- Placer un thermostat antigel sur la sortie d’eau. / en m
- Placer un pressostat B.P. de sécurité sur le
circuit frigorifique.
do : température d’évaporation
ÉVAPORATEURS • Évaporateurs refroidisseurs d’air 0ee: température d’entrée d’eau
- En froid commercial 0se : température de sortie d’eau
/ : longueur de l’échangeur
Ada\r = de a - dsa = 3 à 5 °C.
40total = de a - do = 4 à 12 °C (fonction de la 0ea: température d’entrée d’air
température positive ou négative et de l’hygro­ 0sa: température de sortie d’air
métrie ambiante de la chambre froide).
L’humidité relative de la chambre froide dépend
de l’écart de température entre sa température
ambiante et la température d'évaporation.
- En climatisation :
Ada\r = 0ea - 0sa = 6 à 10 °C. • Mesure de la surchauffe à la sortie de l’éva-
zl0total = 0ea - 0o = 16 à 20 °C. porateur

• La surchauffe
La surchauffe au bulbe du détendeur thermosta­ Évaporateur
tique est égale à : [0 des vapeurs surchauffées
au bulbe - 0 vapeur saturante au niveau du -a-------------------
bulbe] (valeur normale 4 à 7 °C). Détendeur
Une surchauffe trop grande indique un manque thermostatique
de fluide frigorigène dans l’évaporateur.
Une surchauffe trop petite indique un excès de
fluide frigorigène dans l'évaporateur. Thermomètre

• Les condenseurs à eau • Les condenseurs à air


- eau de mer : Adeau = 2 à 3 °C ; - Ada\r = 0sa - 0ea = 5 à 10 °C.
- eau de tour : Ade au = 4 à 6 °C ; - 0k - 0sa = 5 à 10 °C.
CONDENSEURS
- eau perdue : Ade au = 10 à 30 °C ; - 40total = 0k - 0ea = 10 à 20 °C.
- 0k - 0se = 5 °C. Ce 40total reste sensiblement constant pour j* *
condenseur donné.
Machine frigorifique à compression monoétagée

• Le sous-refroidissement
Le sous-refroidissement du liquide frigorigène en sortie du condenseur est égal à : [0 vapeur satu­
rante en ce point - 0 du liquide en ce même point] (valeur normale : 4 à 7 °C).
Un sous-refroidissement trop petit indique un manque de fluide frigorigène dans le condenseur.
Un sous-refroidissement trop grand indique un excès de fluide frigorigène dans le condenseur.

• Évolution des températures dans un conden­ • Mesure du sous-refroidissement à la sortie


seur du condenseur
0en °C
Condenseur

CONDENSEURS
(suite)

0k : température de condensation ; 0ee : température d’entrée d’eau ; Ose : température de sortie


d’eau ; / : longueur de l’échangeur.

• Débit massique véhiculé par le compresseur • Puissance mécanique absorbée l’arbre


$0 utile ,
sur
, du compresseur ou puissance effective
en k
9/S Peff = Qm ‘ ^compresseur
Qm = TT---------
Ahtévapo
• Puissance calorifique au condenseur
DEFINITION • Débit volumique aspiré par le compresseur 0k ~ Qm ' en kW
DES
qva = Qm • v"aspiré en m3/s • Coefficient de performance de l’installation
Débit volumique balayé par le compresseur
CARACTÉRIS­ QV a C0P=*°UÜÜ
TIQUES gvb = en m3-/sHIl IH—/>»
Qv Pression de refoulement ^eff

avec = 1 - 0,05 r et
Pa

I
Pression d'aspiration

• Premier principe de la thermodynamique appli­ - rendement mécanique du compresseur (= 0,90)


qué au compresseur frigorifique indiquée
0+Petf=Qm (h2-hy) Qm
“effective
• Si le compresseur n’est le siège d’aucun
~ ^théorique = Qm (^2s
échange thermique avec l’extérieur
~ ^i')
h
2s ~
0 = 0 et h2 = hr + -
DÉTERMI­ Qi ' Qm
• Compresseur frigorifique
NATION DU
POINT RÉEL • Si le compresseur est tel que toutes les pertes
AU REFOU­ par frottement sont évacuées à l’extérieur
LEMENT DU
h2=hr+ ÜiszJ}L
COMPRESSEUR Qi
avec :
- h2s enthalpie au refoulement du compresseur
après une compression isentropique
- ri\ rendement indiqué du compresseur
théorique •indiquée
Qi = p
(en valeur = rçv)

106 a U G H L A M EH DI
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

Soit une installation frigorifique au R22, dont la * Schéma frigorifique


puissance calorifique au condenseur côté fluide
frigorigène est de 70 kW.

Données
6 d’évaporation 0 °C, 6 de condensation 35 °C,
surchauffe à l’évaporateur 7 °C, surchauffe à
l’aspiration 15 °C, sous-refroidissement au
condenseur 5 °C, refroidissement dans la ligne
liquide 3 °C, refroidissement des vapeurs dans
la ligne de refoulement 10 °C; perte de charge :
ligne d’aspiration 1 °C, évaporateur 1 °C, ligne
de refoulement 1 °C, ligne liquide 1 °C.
EXEMPLE
Travail demandé
D'UNE
INSTALLATION -Tracer le cycle frigorifique sur le diagramme
FRIGORIFIQUE enthalpique et définir les points remarquables
repérés sur le schéma.
- Déterminer le débit volume balayé du com­
presseur frigorifique.
- Déterminer la puissance frigorifique du com­
presseur.
- Déterminer la puissance de l’évaporateur.
- Déterminer le COP de cette installation et le
rendement par rapport au cycle de Carnot.
Solution
Logiciel THERMOFLUID
Cet exemple a été traité iog p
à l’aide du logiciel 109 8 7 6, r
Mar 14/2/1995

« Thermofluid » de la ✓— -✓ 2
société Dehon Service.
Cycle de type : A
13
Fluide utilisé : R22
-o—
12 14 15 17c/ Nom du cycle : çprojetçex

p = pression absolue en bar.


h = enthalpie massique en kJ/kg.
» Exemple d’un bilan machine
s = entropie massique en kJ/kg-K.
Xvap ou Rend.is = rendement indiqué. Cycle type : A
Logiciel Thermofluid Fluide : R22
T P h s Xvap Mar 14/2/1995 Fichier Cycle : çprojetçex8 let
No
°C bar abs kJ/kg kJ/kg K ou Rend.is
Pression refoulement compresseur bar abs. 13.89
1 13.00 4.66 415.34 1.7932 vap.sur. Température début condensation °C 35.00
2 74.74 13.89 449.65 1.8078 0.85 Pression aspiration compresseur bar abs. 4.66
3 64.74 13.55 441.69 1.7866 vap.sur. Température fin évaporation °C 0.00
4 35.00 13.55 415.72 1.7061 vap.sat. Taux de compression ratio 2.98
5 Rendement indiqué ratio 0.85
6 35.00 13.55 243.22 1.1463 liq.sat. Production volumétrique condenseur kJ/m3 3786.39
7 30.00 13.55 236.75 1.1251 liq.s-r. Production volumétrique évaporateur kJ/m3 3271.68
8 30.00 13.55 236.75 1.1251 liq.s-r. Travail volumétrique compresseur kJ/m3 633.88

9 liq.s-r. Température refoulement compresseur °C 74.74


10 27.00 13.21 232.93 1.1126 liq.s-r. Puissance condenseur kW 70.00

11 liq.sat. Puissance évaporateur kW 60.48

12 0.00 4.98 232.93 1.1206 0.16 Puissance échangeur liquide HP kW 0.00

13 Puissance échangeur gaz BP kW 0.00

14 4.98 405.35 vap.sat. Débit massique kg/s 0.34


0.00 1.7518
1.7714 Puissance de compression kW 1172
15 6.00 4.82 410.01 vap.sur.
Débit vapeur aspiration compresseur m3/h 66-55
16 vap.sur.
Débit liquide détendeur dm3/h 1G3625
17 vap.sur.
Machine frigorifique à compression monoétagée

6.2.4. POINT DE FONCTIONNEMENT D’UNE INSTALLATION FRIGORIFIQUE

0 (W) I • A une température de condensation don-


———-■ née, la puissance frigorifique du compresseur
k diminue quand la température d’évaporation
diminue et inversement.
• A une température d’évaporation donnée,
la puissance frigorifique du
compresseur dimi­
nue quand la température de condensation aug­
mente.

Pi P2 P01 Pasp (bar)


A>1 Asp.saturée (°C)

0O(W) • La courbe caractéristique d’un évaporateur


refroidisseur d’air est 0O = KS{6a - d0)
&0 : puissance frigorifique en W.
K : coefficient global d’échange thermique en
W/m2-°C.
S : surface de l’évaporateur en m2.
COURBES
DE 6a : température ambiante en °C.
LÉVAPORATEUR 60 : température d’évaporation en °C.

• Au cours du refroidissement de l’enceinte


réfrigérée, la température passe progressive­
ment de 0a1 à 0a2 (on admet que K-S de l'éva-
porateur est constant).

• Lorsque l’écart de température 0a~ A


P01 Pasp (bar)
augmente, la puissance frigorifique de
Pq 1 ^asp.saturée (°^) l’évaporateur augmente.

0om Le point de fonctionnement de l’installation frigo­


rifique (côté basse pression) est l’intersection oe
la courbe du compresseur avec la courbe de
l’évaporateur.
• Exempte n° 1 : installation sans perte de
charge dans la ligne
d’aspiration et dans
POINT
laquelle :
DE
FONCTIONNEMENT <*>o brute = *A> nette

00 brute = est la puissance frigorifique du com­


presseur, notée 0O b.
0O nette ou

utile est la puissance frigorifique oe


l’évaporateur, notée 0OU.

A> A Art Pasp (bar)


Pasp A>1 Asp.saturée (°C)
108 □ U G H L A M EH DI
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

• Exemple n° 2 : installation avec perte de


*b(W)
charge dans la ligne d’aspiration et dans
laquelle 0O brute = utile*
L’installation a une puissance frigorifique 4>0 qui
est à la fois celle du compresseur et celle de
l’évaporateur.

P01 - Paspi = Perte de charge dans la ligne d’as­


piration.
Remarque : s’il n’y avait pas de perte de charge
dans la ligne d’aspiration, l’installation donnerait
une puissance frigorifique &o2 > <£01 à une pres­
sion d’évaporation po2 égale à la pression d’as­
piration paSp2.

Paspl Po1 0a
P01 Pasp (bar)
Po2 = Pasp2 Soi ^asp.saturée (°^)

• Exemple n° 3 : installation sans perte de


0O(W)
charge dans la ligne d'aspiration et dans
laquelle 4>0 brute ^ <P0 utj|e.
La différence entre &0 brute (compresseur) et
utile (évaporateur) est due à la tuyauterie
d’aspiration.

POINT
DE
FONCTIONNEMENT
(suite)

e
Po * P01 Pasp (bar)
Pasp 0q1 ^asp.saturée (°^)

<P0(W) • Exemple n° 4 : installation sans perte de


charge dans la ligne
d’aspiration et dans
laquelle 0O brute = #0 utile, comprenant deux éva-
porateurs de puissances différentes et fonc­
tionnant à la même température.
Point « 1 » : point de fonctionnement avec l'éva-
porateur 1 seul en service.
Point « 2 » : point de fonctionnement avec l’éva-
porateur 2 seul en service.
Point « 3 » : point de fonctionnement avec les
évaporateurs 1 et 2 en service.
Le compresseur n’a pas de réduction de puis­
sance dans cet exemple.

P01 Pasp (bar)


0q1 ^asp.saturée (°C)
O U G H L A M E H DI 109
6.3. FLUIDES FRIGORIGÈNES
Un fluide frigorigène est un composé chimique facilement liquéfiable, dont on utilise la chaleur latente de
vaporisation pour produire du froid.

6.3.1. PROPRIÉTÉS

Les fluides frigorigènes ont des propriétés physiques permettant d’obtenir une puissance frigorifique
ou calorifique élevée, ainsi que les meilleures conditions de fonctionnement et de fiabilité des instal­
lations.
Ce sont :
- chaleur latente de vaporisation élevée, en kJ/kg et faible volume massique des vapeurs aspirées
au compresseur; ce qui entraîne une chaleur volumique en kJ/m3 aspiré importante;
PROPRIÉTÉS - pression d’évaporation si possible supérieure à la pression atmosphérique ;
PHYSIQUES - pression de condensation peu élevée ;
- faible taux de compression (r= /VPo» s’il n’y a pas de perte de charge dans l’installation) ;
- coefficient de compression adiabatique y le plus proche de la valeur 1 ;
- température de refoulement des compresseurs basse ;
- température critique la plus haute possible ;
- chaleur massique du liquide aussi faible que possible ;
- titre en vapeur après détente faible.

- Stabilité aux températures de refoulement des compresseurs.


PROPRIÉTÉS - Non inflammables et non explosifs.
CHIMIQUES - Pas d’action sur les matériaux constituant l’installation.
- Pas de réaction avec les constituants de l’air atmosphérique.

PROPRIÉTÉS Les fluides sont sans odeur et sans effet sur la santé du personnel.
PHYSIOLO­
Facilité d'élaboration et faible prix de revient.
GIQUES

6.3.2. DÉSIGNATION

COMPOSÉS Série des 700, les deux derniers chiffres indiquent la masse molaire du corps.
INORGANIQUES Exemple: l’ammoniac NH3, masse molaire 17 g, se nomme R717.

Ces fluides frigorigènes sont des dérivés halogénés du méthane (CH4) et de l'éthane (C2H6). On dis­
tingue :

• Les corps purs - Désignation


- CFC (chlorofluorocarbone). R = Réfrigérant ; Rcdu.
Chiffre des unités « u** : nombre d’atomes de
Exemple : R12. fluor.
- HCFC (hydrochlorofluorocarbone) ; il y a un Chiffre des dizaines « cf» : nombre d'atomes
remplacement partiel des atomes de chlore par d’hydrogène +1.
des atomes d’hydrogène. Chiffre des centaines « c» : nombre d’atomes de
COMPOSÉS carbone -1.
Exemple : R22.
ORGANIQUES La valence du carbone est 4. On complétera
- HFC (hydrofluorocarbone), il y a remplace­ avec des atomes de chlore si nécessaire.
ment total des atomes de chlore par des atomes Le nom du fluide comporte les renseignements
d’hydrogène. sur le nombre d’atome de chlore, de fluor et l'hy­
drocarbure de départ: méthane (1 carbone;
Exemple: R 134a.
éthane (2 carbone).

- Les halons (1 atome de brome remplace


1 atome de chlore).
Exemple: R12B1 (B1 signifie 1 atome de
brome) ; CCI F2Br.
110
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

Exemple

Désignation Chiffre Chiffre Chiffre Nombre d’atomes Nom


des unités des dizaines des centaines de chlore

R12 u=2 d=1 c=0 dichlorodifluorométhane


2 fluor 0 hydrogène 1 carbone 2 chlore C Cl2 f 2
u=2 d=2 c=0 monochlorodifluorométhane
R22 2 fluor CH Cl F2
1 hydrogène 1 carbone 1 chlore
u=4 d=3 c=1 tétrafluoroéthane
R134 A
4 fluor 2 hydrogène 2 carbone 0 chlore CH2F/CF3

• Les mélanges
COMPOSÉS - Les mélanges azéotropiques
ORGANIQUES Ils se comportent comme des corps purs.
(suite) Série des R500, les deux derniers chiffres indiquent le numéro d’ordre d’apparition sur le marché.
Exemple : le R502 (mélange de 48,8 % de R22 et de 51,2 % de R115).

-Les mélanges zéotropiques


Ces mélanges se vaporisent et se condensent, non pas à une température constante, mais sur une
plage de température.
Série des R400, les deux derniers chiffres indiquent le numéro d’ordre d’apparition sur le marché.
Exemple : le R404A (FX 70), FX 10 (R408A), FX 56 (R409A).
Remarque
Parmi ces mélanges, certains ont un intervalle de distillation faible (< 3 °C), ils se comportent donc
presque comme des mélanges azéotropiques, ils sont appelés pseudo-azéotropiques.

6.3.3. PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Le rayonnement solaire est absorbé par la terre et une grande partie de la chaleur emmagasinée est
ensuite transmise vers l'espace par rayonnement. Les gaz présents dans l’atmosphère (vapeur
d’eau, gaz carbonique, méthane) forment un écran qui retient une partie de cette chaleur. Sans cet
écran, la chaleur s’échapperait en grande quantité et la terre serait une planète gelée avec une tem­
pérature de surface d’environ - 20 °C. Cependant, une concentration trop importante de ces gaz à
effet de serre dans l’atmosphère entraînerait un réchauffement de la planète évalué par certains à
environ 5 °C d'ici la fin du siècle prochain et donc à une montée des océans.

La caractéristique utilisée pour voir l’action d’un fluide sur l’effet de serre est le G.W.P. (Global War-
ming Potential).

Le tableau suivant récapitule les caractéristiques des différents gaz à effet de serre vis-à-vis de l’at­
mosphère.

Gaz Méthane CFC 11 CFC 12 Oxyde


carbonique d’azote

Concentration atmosphérique
(ppmv)*
Ère pré-industrielle (1750-1800) 280000 800 0 0 0,288
Aujourd’hui (1990) 353000 1720 0,28 0,484 0,31
Taux de variation actuel 0,5% 0,9% 4% 4% 0,25%
Réduction nécessaire pour plus de 15-20% 70-75 % 75-85%
stabiliser la concentration 60%
Part calculée à partir des 61% 15% 11% 4%
émissions en 1990
Durée de vie dans l’atmosphère + 50-200
10 60 120 150
(années)
• ppmv : particule pour un million à l’état de vapeur.

111
Fluides frigorigènes

- Ozone 02 + 0 -----------------► 03
C’est la combinaison d’une molécule d’oxygène et d’un atome d’oxygène libre issu de la dissocia­
tion de molécule d’oxygène par des réactions chimiques ou de la lumière ultraviolette. La majeure
partie de la couche d’ozone est concentrée dans la stratosphère. L’ozone se répartit verticalement
avec un maximum de concentration vers 25 km près de l'équateur et 16 km vers les pôles (strato­
sphère de 10 à 40 km d’altitude).
L’ozone qui entoure la terre protège la vie, il filtre la presque totalité du rayonnement ultraviolet B
(UVB) et laisse passer les UVA (responsables du bronzage). Les UVB sont susceptibles de provo­
quer sur l’homme des atteintes de la peau, des yeux, du système immunitaire et des dommages à
l’environnement (faune, flore, organismes aquatiques...).

COUCHE - La couche d’ozone est menacée par des émissions gazeuses dues à l’activité humaine (oxyde
O’OZONE d’azote, hydrocarbures halogénés, méthane, gaz carbonique) perturbant la formation et la répartition
de l’ozone. La quantité d’ozone peut diminuer dans la stratosphère et augmenter dans la tropo­
sphère.
Les hydrocarbures halogénés sont des composés organiques qui renferment dans leur structure des
atomes de chlore, fluor ou brome ; les plus stables sont les CFC totalement halogénés (sans hydro­
gène), leur durée de vie est très longue (120 ans pour le R12). Une molécule de chlore peut détruire
50000 à 100000 molécules d’ozone.

- Il a été observé une baisse anormale de la couche d'ozone et, pour aider à sa préservation, il a été
décidé, à partir du protocole de Montréal et des réunions qui ont suivi, l’arrêt de production des CFC
et leurs mélanges et des halons au 01/01/1995, ainsi que la réduction de production des HCFC avant
leur arrêt prévu pour 2014.

6.3.4. FLUIDES DE TRANSITION ET DE SUBSTITUTION


En remplacement des CFC, on peut utiliser soit des HCFC, soit des mélanges, mais ces fluides de
FLUIDE DE
transition ont une utilisation limitée dans le temps par la réglementation car ils contiennent du chlore.
TRANSITION
Exemple : R12 ------------► R22 ; R12 --------------► FX56.

Les substituts remplacent les CFC, les


HCFC et leurs mélanges. Ils n’ont pas une
utilisation limitée dans le temps par la régle­
mentation. Ce sont des corps purs HFC ou
leurs mélanges.
Exemple :
R12 -----------► R 134a ;
R502 ----------- ► R404A

Voir les tableaux récapitulatifs de Dehon Service.

FLUIDE DE
SUBSTITUTION

Groupe de transfert (DELMO)

112
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène
FLUIDES FRIGORIGÈNES ACTUELS ET PERSPECTIVES DE REMPLACEMENT

Le froid par Fluides Fluides de transition Fluides de substitution


secteur d'activité actuels disponibles avec 0 < OOP < 1 proposés avec ODP = 0
CFC 12 Consulter le fabricant de produits finis HFC 134a
Froid
Azéotrope 500 Consulter le fabricant de produits finis HFC 134a
domestique Azéotrope 502 Consulter le fabricant de produits finis Forane FX70* / Forane FX40** / ...***
CFC 12 HCFC 22/Forane FX56 HFC 134a
Froid Azéotrope 500 HCFC 22/Forane FX57 HFC 134a
commercial HCFC 22 HCFC 22
Azéotrope 502 HCFC 22/Forane FX10 Forane FX70* / Forane FX40** / ...***

CFC 12 HCFC 22/Forane FX56 HFC 134a


Froid HCFC 22 HCFC 22
industriel Azéotrope 502 HCFC 22/Forane FX10 Forane FX70* / Forane FX40* */...** *
BrFC 13B1 Frimip(s) HFC 23 / Mixiflon ES20* / Forane FX40** /...*•*
CFC 12 HCFC 22/Forane FX56 HFC 134a
Transports Azéotrope 500 HCFC 22/Forane FX57 HFC 134a
frigorifiques HCFC 22 HCFC 22 ***
Azéotrope 502 HCFC 22/Forane FX10 Forane FX70* / Forane FX40** / ...***

CFC 12 HCFC 22/Forane FX56 HFC 134a


Entreposage ***
HCFC 22 HCFC 22
alimentaire Azéotrope 502 HCFC 22/Forane FX10 Forane FX70* / Forane FX40* * /... ‘ * *

CFC 11 HCFC 123 HFC 134a/...***


Climatisation CFC 12 HCFC 22 HFC 134a
CFC 113 HCFC 123 HFC 134a /...***
des CFC 114 HCFC 142b / HCFC 124* / Mixiflon FP40 HFC 134a/...***
bâtiments Azéotrope 500 HCFC 22/Forane FX57 HFC 134a
HCFC 22 HCFC 22
Climatisation CFC 12 (auto) Consulter le fabricant d’automobiles HFC 134a
automobile HCFC 22 (bus) HCFC 22

Le froid par Fluides Fluides de transition Fluides de substitution


secteur d'activité actuels disponibles avec 0 < OOP < 1 proposés avec ODP = 0
Refroidisseurs CFC 12 Forane FX56 HFC 134a
de boissons
CFC 11 HCFC 22/HCFC 124 HFC 134a/...***
Patinoires CFC 12 HCFC 22 HFC 134a
HCFC 22 HCFC 22
CFC 12 HFC 134a
HCFC 22 HCFC 22 / Frimip(s) ***
CFC 114 HCFC 142b / HCFC 124 / Mixiflon FP40 ***
**•
CFC 11 HCFC 123
Pompes ***
HCFC 142b HCFC 142b
à chaleur Forane FX57 HFC 134a
Azéotrope 500
Azéotrope 502 HCFC 22 / Frimip(s) / Forane FX10
CFC 113 HCFC 123
Frimip 120 Frimip 120 Mélanges
BrFC 13B1 Frimip(s) 150 et 180 HFC 23/Mixiflon ES20*
Très basses CFC 13 HFC 23
HFC 23 HFC 23
températures Azéotrope 503 HFC 23
FC14 FC14 / Mélanges
Nettoyage CFC 11 HCFC 141b* *• *
interne CFC 113 HCFC 141b*

Caloporteur HCFC 141b* •«*


basse température CFC 11
Nota : * : Disponible pour essais ODP : Ozone Déplétion Potential
M
: Non confirmé à ce jour Les mélanges de substitution avec ODP = 0 doivent être utilisés avec des huiles spécifiques.
*** : Non défini à ce jour Les mélanges Frimip(s) et Mixiflon(s) sont zéotropiques.
Dans tous les cas, il faut se renseigner auprès des fabricants de compresseurs pour savoir si les changements sont possibles
NH3 n’est pas mentionné parce qu’il n'est pas « halogéné », mais reste toujours utilisable suivant réglementation et resoer
consignes de sécurité.
Doc. : Dehon Service.

□ U G H L A M EH D
113
Fluides frigorigènes

6.3.5. REMPLACEMENT DES CFC ET DE LEURS MÉLANGES


REMPLACEMENT DU R12 ET DU R500
• Diverses possibilités

114
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

• Cas n° 1 : utilisation d'un fluide de transition (mélange zéotrope) sur une installation existante.
Exemples : R12------------► FX56 ; R502------------ ► FX10.
Cette opération s'appelle aussi « drop in » ; elle a l’avantage d’entraîner très peu de modification sur
l’installation existante.
-Test d’acidité de l’huile frigorifique. Si l’huile est bonne, il n’y a pas forcément lieu de la changer.
Exemple : voir recommandations importantes concernant le comportement du FX10 avec les huiles-
- Récupération du fluide frigorigène existant (voir paragraphe 6.3.6.).
- Changement du filtre déshydrateur anti-acide.
- Charge en fluide frigorigène de transition en phase liquide (le remplissage par phase vapeur, à l’as­
piration du compresseur, est d’une part trop lent et peut d’autre part modifier les performances du
mélange introduit).
- On conserve le détendeur thermostatique d’origine mais, à la remise en route, il faudra régler la
surchauffe à la sortie de l’évaporateur (3 à 7 °C).
Remarque
- La composition des mélanges ne change pas lors d’une fuite en phase homogène, comme par exemple
à l’entrée du compresseur (vapeur surchauffée) ou en sortie du condenseur (liquide sous-refroidi).
- Ne pas utiliser ces mélanges avec des évaporateurs noyés.
Recommandations importantes concernant le comportement du forane FX10 avec les huiles.
(d’après Elf Atochem)
Deux points clés doivent être étudiés afin de décider si un changement d’huile est nécessaire lorsque
l’on convertit un système au R502 au FX10.
- La miscibilité du FX10 avec l'huile originellement contenue dans le système.
- La lubrification du compresseur lorsqu’on utilise les FX10 à la place du R502.

• Cas n° 2 : utilisation d’un substitut sur une installation neuve.


Exemples : R 134a ; R404A.
On pratique toutes les opérations classiques pour la mise en service d’une installation neuve en se rappe­
MODES lant d’une part que les fluides frigorigènes tels que le R 134a et le R404A ont une aptitude à diffuser à
OPÉRATOIRES partir du système frigorifique plus importante que le R12 et le R502 et d’autre part que les huiles utilisées
DES avec ces substituts sont du type polyolester (P.O.E.) et sont bien plus hygroscopiques que les huiles
REMPLACE­ minérales et synthétiques classiques ; donc on devra avoir des circuits frigorifiques très bien tirés au vide
MENTS (0.6 voire 0,3 mbar), parfaitement étanches (l’installation doit pouvoir rester trois heures sans remonter en
pression au-dessus de 1,3 mbar) et éviter tout contact de l'huile avec l’air humide. Pour cela :
- utiliser de préférence les raccords à braser avec brasure à forte teneur en argent, plutôt que les
raccords à visser ;
- utiliser un filtre déshydrateur anti-acide pour HFC de capacité suffisante ;
- lors de la première opération de tirage au vide de l’installation, le compresseur doit encore être
maintenu isolé, afin de ne pas contaminer l’huile du carter par l’humidité contenue dans la partie
d’installation qui vient d’être réalisée ; pour cela, il faut prévoir des robinets de service sur le départ de
la ligne liquide et l’arrivée de la ligne d’aspiration ;
-le mélange comprimé de R134a ou de R404A avec de l’air pourrait conduire à la formation de
mélanges combustibles, non contrôlables, donc les installations au R134a et au R404A ne doivent
pas travailler au vide, pour éviter des entrées d'air lors d’éventuelles fuites.
Remarque
- Les flexibles de raccordement doivent être compatibles avec ces substituts.
- Ne jamais utiliser un poste de charge qui contient encore des traces d'un autre fluide.
- Le R404A est un mélange pseudo-azéotropique et doit être chargé en liquide.

• Cas n° 3 : utilisation d’un substitut sur une installation existante.


Exemples : R 12------------► R 134a ; R 502-------------► R 404A.
Cette opération s’appelle aussi « retrofitting » ; le passage à un substitut se fera moyennant des adapta­
tions plus ou moins importantes de l’installation. Cette opération ne doit être envisagée que si l'évaluation
de son coût est nettement inférieur à celle de la réalisation d'une installation neuve utilisant le substitut ou
si des impératifs réglementaires l’exigent et à partir du moment où l'installation avec le fluide d’origine fonc­
tionne correctement avec des tests sur l’huile ne faisant pas ou ne faisant plus apparaître d’anomalie.
En plus des précautions énoncées dans le cas n° 2,
• il faut prévoir des modifications du circuit frigorifique :
- remplacer le détendeur par un modèle prévu pour le substitut ;
- remplacer le filtre déshydrateur anti-acide par un modèle satisfaisant au substitut ;

115
Fluides frigorigènes

- installer un filtre à faible perte de charge à l’aspiration du compresseur;


- remplacer l’huile d’origine à base minérale classique et/ou synthétique par une huile de type ester;

MODES • il faut vérifier certains composants :


OPÉRATOIRES -s’assurer auprès des fournisseurs de composants de la compatibilité dans le temps du substitut
DES plus l’huile nouvelle vis-à-vis de tous les matériaux du circuit (joints, garnitures, déshydrateur,
REMPLACE­ flexibles, etc.) dans les conditions de fonctionnement extrêmes de l’installation ;
MENTS - obtenir l’accord du fabricant de compresseur pour le changement de fluide, ainsi que son agrément
(suite) pour le nouveau type d’huile et la viscosité choisie ;
- vérifier si le matériel de régulation convient encore pour un fonctionnement de l’installation avec le
substitut, compte tenu des pressions et des pertes de charges différentes engendrées par les substi­
tuts par rapport aux fluides d’origine.

Etude préliminaire / modifications / vérifications ◄—


• étude du circuit R12 / circuit R 134a
• évaluation des composants de l’installation
CORRIGER
• déterminer la charge de R134a
• performances du compresseur avec R134a + huile ester ▲
• compatibilité matériaux avec R134a + huile ester
CORRECT? NON

OUI
1
Opérations de rinçage ◄----------------
• transférer R12 dans réservoir HP de l’installation
• vérifier l’étanchéité avec R12 ◄------------------------ CORRIGER
CORRECT? NON _____4
I
OUI

» analyse huile compresseur •+- CORRIGER


CORRECT? NON ___4
OUI

ORGANI­ • vidange de l'huile ◄--------------------------------


du compresseur et de l'installation
GRAMME • remplissage avec huile neuve ester TRANSFERER R12
DE REMPLA­ • tirer au vide et recharger avec R12 d’origine dans réservoir HP
CEMENT DU • contrôler si la teneur en huile ester de l’installation
R12 PAR DU est égale ou supérieure à 99 %
R134a L CORRECT? NON

OUI

• changer filtres, cartouches déshydratantes et anti-acides


et vérifier fonctionnement avec R12 + mélange des huiles
CORRECT? NON
I
OUI

» transférer R12 de l'installation ◄-----1


dans emballage de récupération
» tirer au vide et évacuer totalement le R12 puis,
précharger avec R 134a
et vérifier étanchéité de l’installation CORRIGER
CORRECT? NON ___ *
OUI

• charger définitivement avec R134a et vérifier fonctionnement


• analyser l'huile après 24 heures, 1 mois, 3 mois.

Doc. : Dehon Service Document : 04.034.50 (Annexe) - Établi le : 26.10.92 - Modifié le : 07.12.93

116 O LJ G H LA MEHDI
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

6.3.6. RÉCUPÉRATION DES FLUIDES FRIGORIGÈNES


Le décret du 7 décembre 1992, complété par l’arrêté du 10 février 1993, impose :
• Article 1 - Obligation de récupérer les fluides frigorigènes, excepté sur les installations dont la
charge est inférieure ou égale à 2 kg. Les appareils mis sur le marché après la date d’entrée en
vigueur du présent décret portent une plaque signalétique précisant la nature et la quantité du fluide
frigorigène qu’ils contiennent.
RÉGLEMEN­ • Article 2 - Interdiction de dégazer à l’atmosphère, sauf en cas de force majeure (sécurité des
TATION hommes ou des équipements).
• Article 3 - Fiche d’intervention à remplir (archivée trois ans).
• Article 4 - Inscription auprès du préfet du département (pour une durée de cinq ans) et à la com­
mission nationale des CFC.
• Articles 5/6 - Conditions de capacités professionnelles (diplôme d’État ou certificat d’un centre de
formation agréé ou six ans de pratique professionnelle).

On peut se reporter à la loi n° 571 du 28 octobre 1943 sur la réglementation française concernant les
appareils sous pression et au fascicule n° 1332 « Appareils à pression de gaz » disponible au J.O.

Emballages spéciaux, systématiquement visités, nettoyés et tirés au vide, conformément à la norme


NF E 29-795.

Ils sont équipés de deux robinets (double phase) :


• 1 robinet phase gazeuse (niveau maximum de remplissage) ;
un emballage surrempli est très dangereux (les liquides ne sont pas compressibles) ;
• 1 robinet phase liquide (équipé d’un tube plongeur) ;
• 1 soupape de sécurité.

Les emballages sont de couleur vert fluo.


EMBALLAGES
DE Pour vérifier la charge, il y a deux possibilités :
RÉCUPÉRATION 1) soit par pesée.
2) soit en effectuant un léger dégazage par le robinet de la phase gazeuse, afin de vérifier que le
fluide à la sortie est bien sous sa forme gazeuse. Dans le cas contraire, transférer l’excédent dans un
autre emballage.

Exemple : pour les fluides R12, 22, 114, 123, 124, 134a, 142b, 404A (FX70), 500, 502, FX10, FX56,
FX57,
• les capacités disponibles sont :
- bouteille de 12 I avec robinet double phase,
- bouteille de 26 I avec robinet double phase,
- bouteille de 88 I avec robinet double phase, conteneur 930 I.
• les emballages sont tarés à 36 bar.
• Rappel important : ne pas mélanger deux fluides frigorigènes différents dans une bouteille de récu­
pération.

• Précautions :
- Lorsque vous intervenez sur une installation, n’oubliez pas d’utiliser des gants et de porter des lunettes.
- En cas de fuite, ouvrez les portes, les fenêtres et mettez la ventilation des locaux en service.

• Performances :
TECHNIQUES - Préférez des flexibles, des voyants et des déshydrateurs de diamètre 3/8" (gain de débit d’environ
DE 40% par rapport au diamètre 1/4").
RÉCUPÉRATION
- Faites si possible un « pump down », afin d’accumuler le fluide frigorigène dans la bouteille réservoir.
- Préférez une récupération en phase liquide à une récupération en phase gazeuse, car bien plus
rapide ; mais n’oubliez pas qu’une récupération en phase gazeuse s'impose après celle en phase
liquide, afin de récupérer la totalité du fluide frigorigène.

Doc. : Dehon Service

117
Fluides frigorigenes
MODES DE TRANSFERT

• Transfert de la phase liquide par différence de tem­ •Transfert de la phase liquide par différence de
pérature pression : par gravité
Installations concernées : petites et moyennes charges. Installations concernées : grosses, moyennes et petites
Utilisation d’un caisson réfrigéré dans lequel une bou­ charges.
teille de récupération est refroidie, afin de profiter ainsi Cette récupération est fréquente, mais elle ne peut s’ap­
d’une gravitation du fluide frigorigène au point froid par pliquer que lorsque les conditions sont requises.
différence de tension de vapeur. Il faut pouvoir placer
De plus, comme les emballages sont tirés au vide, la l’emballage de récupération en
récupération n’en est que plus aisée. dessous de l’installation, afin de profiter de la gravité ter­
At t ent ion : ne pas trop refroidir un emballage au risque restre.
de le fragiliser. Comme l’emballage est tiré sous vide, le fluide migre assez
Avec ce principe, nous risquons de trop remplir l’embal­ rapidement dans un premier temps par différence de pres­
lage de récupération : procéder à une vérification de la sion et sans ouvrir le robinet de la phase gazeuse.
charge avant sa remontée en température. Lorsque les pressions s’équilibrent, il faut ouvrir le robinet
de la phase gazeuse pour ensuite profiter de l’effet de gra­
vitation dû au poids volumique du liquide restant dans le
réservoir.
Mais, comme l’emballage est à la même température que
l'installation en général, il est peut être nécessaire de rajou­
ter un compresseur sur la phase gazeuse pour terminer ce
transfert de fluide ou refroidir l’emballage; cela dépend
aussi de la masse de fluide à transférer par rapport à la
capacité de l’emballage.

Robinet départ liquide


©1982RPFetJeanEstrem

Bouteille Bouteille
à refroidir à chauffer

Doc. : Dehon Service


118
□ U G H LA M EH DI
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

•Transfert de la phase liquide par différence de •Transfert de la phase liquide par différence de
pression : par pompe liquide pression : par compresseur (push pulling)
Installations concernées : moyennes et grosses capa­ Installations concernées : tous types d’installations.
cités. Solution particulièrement efficace. Le principe est simple,
Utilisation d’une pompe pour fluide frigorigène, placée il suffit de mettre en charge le liquide par la phase
en charge sous l’installation afin de récupérer le liquide gazeuse du réservoir à l’aide d’un compresseur, comme
contenu dans un échangeur ou une bouteille de l'instal­ indiqué sur le schéma.
lation. Il faut aspirer dans l’emballage de récupération par le
At t ent ion : ne jamais faire fonctionner cette pompe robinet de la phase gazeuse pour ensuite comprimer le
sans liquide à l’aspiration. liquide. Le liquide gravite ensuite par le tube plongeur du
Le fluide migre dans un premier temps, comme dans le réservoir ou toute autre partie du circuit (condenseur,
cas précédent, grâce au vide effectué dans l’emballage ; évaporateur, etc.) dans la mesure où l’on peut appliquer
le reste du transfert liquide est terminé par la pompe le même principe. Le fluide est ainsi poussé vers le robi­
liquide. net de la phase liquide de l’emballage. Un refroidisse­
Puis finir de vider l’installation en phase gazeuse. ment par vaporisation du fluide à l’intérieur de la bou­
teille de récupération se produit, ce qui facilite la
Robinet migration naturelle du fluide.
phase gazeuse Au départ, comme précédemment, un vide de l’embal­
lage est occasionné. Le reste de la charge sera récu­
péré en phase gazeuse à l’aide du groupe de transfert.

Robinet
phase gazeuse

Compresseur
Ex. : groupe de transfert sans utilisation
de son condenseur

□ U G H LA M EH DI 119
Fluides frigorigenes

6.3.7. TABLES DES CARACTÉRISTIQUES THERMOPHYSIQUES


DES FLUIDES FRIGORIFIQUES

F0RANE134A (Document Dehon Serv

Enthalpiemassique

antosqe uoissejH

120 □ UGHL
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène

FORANE 134a
TÉTRAFLUOROÉTHANE - CH2F/CF3

Masse molaire en g/mol....................... 102,0 Capacité thermique massique de la Tension superficielle à + 30 °C


Température de fusion en °C................. -101 vapeur à + 30 °C et 1 atm en dyne par centimètre
Température d’ébullition à 1 atm en °C.... - 26,4 en kJ/kg-K.......................................... 0,882 (10-3 N/m)................. . 7,45
Température critique en °C................... +101 Rapport des capacités thermiques Rigidité diélectrique à + 20 °C et
Pression critique en bar absolu.............. 40,7 massiques (Cp/Cv) à + 30 °C et 1 atm.... 1,116 1 atm (azote = 1)............................0,8 = 1,1
Capacité thermique massique Viscosité du liquide à + 30 °C
du liquide à + 30 °C en kJ/kg-K.............. 1,445 en centipoise (10-3 Pas)......................... 0,2

PRINCIPALES APPLICA TIONS SPÉCIFICATIONS COMMERCIALES


Le FORANE 134a est un hydrofluorocarbone (HFC) destiné principale­ Pureté garantie : > 99,7 %.
ment à remplacer le chlorofluorocarbone (CFC) Forane 12 dans les Teneur en humidité : 10 ppm maximum en poids.
applications frigorifiques domestiques, commerciales et industrielles, Teneur maximale en incondensables (phase gazeuse) : 1,5 % en volume.
ainsi que dans celles du conditionnement d’air, du refroidissement des
Teneur maximale en impuretés à haut point d’ébullition : 0,01 % en
liquides et des pompes à chaleur.
volume du liquide.
Teneur en HCl ou en chlorure (test au nitrate d’argent) : néant.
Écart maximal de la température d’ébullition : 0,3 °C.
Couleur de la bouteille : bleu clair.

EMBALLAGES POIDS NETS OBSERVATIONS


MINISTAR 5 kg emballage échangé
FRIOCATCH 14 kg emballage échangé
FRI0STAR 18 kg emballage échangé
BOUTEILLES 53 kg emballage consigné
CONTENEURS 930 litres 950 kg emballage consigné

CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 134a (état saturé)


Température Pression Pression Volume massique Masse volumique Enthalpie Chaleur Entropie
absolue effective liquide vapeur liquide vapeur liquide vapeur vaporisation liquide vapeur
t pa pe V" P' P" h' h" Iv s' s"
°C bar bar dm3/kg m3/kg kg/dm3 kg/rm kj/kg kJ/kg kJ/kg kJ/kg-K kJ/kg-K
-100 0,006 - 1.007 0,633 21,9456 1,578 0,04557 86,49 335,60 249,11 0.4900 1,9287
- 90 0,017 - 0,996 0,644 8,88679 1,553 0,11253 96,15 341,58 245,43 0.5443 1,8843
- 80 0.039 - 0,974 0,654 4,00491 1,527 0,24969 106,16 347,71 241,55 0,5974 1,8480
- 70 0,083 - 0,930 0,666 1,97450 1,500 0,50646 116,53 353,94 237,41 0.6498 1,8184
- 65 0,117 - 0,895 0,672 1,42751 1,487 0,70052 121,86 357,08 235,22 0.6757 1,8057
- 60 0.163 - 0,850 0,678 1,05020 1,473 0.95220 127,29 360,23 232,95 0,7014 1,7943
- 55 0,223 - 0.790 0,685 0,78512 1,460 1,27370 132,81 363.40 230,58 0,7270 1,7840
- 50 0,299 - 0,714 0,691 0,59570 1,445 1.67869 138,44 366,56 228,12 0,7525 1,7748
- 45 0.396 - 0,617 0,698 0,45820 1,432 2,18243 144,14 369.72 225.56 0,7778 1,7665
- 40 0,516 - 0,497 0,705 0,35692 1,417 2,801 75 149,99 372,87 222,88 0.8030 1,7590
- 35 0.665 - 0,347 0,712 0,281 29 1,403 3.55510 155,91 376,01 220,10 0.8281 1,7523
- 30 0.847 - 0,166 0,720 0,22408 1,388 4.46264 161,92 379,13 217,20 0.8531 1,7464
- 27 0,974 - 0,039 0,725 0.19645 1,379 5,09023 165,58 380,99 215,41 0,8680 1,7431
- 26 1,020 + 0,007 0,726 0,18817 1,377 5,31437 166,81 381,61 214,80 0.8729 1,7421
- 25 1,067 + 0,054 0,728 0.18030 1,374 5.54631 168,04 382,22 214,19 0,8779 1,7410
- 20 1,330 + 0,317 0,736 0,14641 1,358 6.82991 174,25 385.30 211,05 0,9026 1,7363
- 15 1,641 + 0,628 0,744 0,11991 1,343 8.33928 180,55 388,33 207,79 0,9271 1,7321
- 10 2,007 + 0,994 0,753 0,098986 1,327 10,1025 186,94 391,34 204,40 0,9516 1,7283
-5 2,434 + 1,421 0,762 0.082304 1,311 12,1500 193,43 394,30 200,88 0,9758 1,7250
0 2.928 + 1,915 0,772 0.068893 1,295 14,5153 200,00 397,22 197,22 1.0000 1,7220
5 3.496 + 2,483 0.782 0,058021 1,278 17,2350 206,67 400,09 193,42 1,0240 1,7194
10 4,145 + 3,132 0,792 0,049141 1,261 20,3496 213,43 402,91 189,48 1.0479 1,7171
15 4,883 + 3,370 0,803 0,041 834 1,244 23,9041 220,28 405.66 185.38 1,0717 1,7151
20 5,716 + 4,703 0,815 0,035779 1,226 27,9495 227,23 408,35 181.12 1,0954 1,7132
25 6,653 + 5,540 0.828 0,030728 1,207 32.5432 234,28 410.96 176.68 1,1190 1,7116
30 7,701 + 6,688 0.841 0,026489 1,188 37,751 5 241,44 413,49 172,05 1,1425 1,7101
35 8,868 + 7,855 0.856 0,022909 1.168 43.651 6 248,72 415.92 167.21 1,1660 1,7086
40 10,164 + 9,151 0,871 0,019867 1,147 50,3345 256,11 418,25 162.14 1,1894 1,7072
45 11,597 + 10,583 0.888 0,017268 1,126 57.9093 263,64 420,45 156,81 1,2129 1,7058
50 13,176 + 12,163 0.906 0,015036 1,103 66,5089 271,31 422.50 151,19 1,2364 1.7042
55 14,912 + 13,899 0.926 0.013106 1,079 76,2986 279,15 424,38 145,23 1,2600 1,7025
60 16,813 + 15,800 0.948 0,011430 1,054 87,4876 287,17 426.06 138.89 1,2839 1,7006
65 18,893 + 17,880 0,974 0.009965 1,027 100,347 295,40 427.49 132.09 1,3076 1,6982
70 21,162 + 20,149 1,002 0,008678 0,927 115,237 303,88 428.63 124.74 1,3318 1,6954
75 23,634 + 22,621 1,036 0,007539 0,965 132,647 312,65 429.39 116.74 1,3565 1,6918
80 26,324 + 25,311 1,076 0,006525 0,929 153,262 321,76 429,69 107,93 1,3816 1,6873
85 29,250 + 28,237 1,127 0,005617 0.887 178,042 331,29 429.40 98,12 1,4075 1,6815
90 32,435 + 31,422 1,194 0,004801 0,837 208,279 341,36 428,40 87,05 1,4344 1,6741

121
Fluides frigorigènes
CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 134a (état vapeur surchauffée) - VOLUME MASSIQUE (dm3/kg)
Tempér. Pression SURCHAUFFE (°C)
à satur. à satur. O 5 10 15 20 25 30 40 50 60 70 80 90 100
°C bar
-100 0,01 21945 22582 23219 23855 24491 25127 25763 27034 28305 29575 30846 32116 33386 34 655
- 90 0,02 8886 9132 9376 9621 9866 10110 10354 10843 11331 11818 12306 12793 13281 13768
- 80 0,04 4005 4111 4216 4321 4427 4532 4637 4847 5057 5266 5475 5684 5893 6102
- 70 0,08 1975 2025 2075 2125 2175 2225 2274 2374 2473 2572 2671 2769 2868 2966
- 65 0,12 1428 1463 1499 1535 1570 1605 1641 1711 1782 1852 1922 1992 2062 2132
- 60 0,16 1050 1076 1102 1128 1153 1179 1205 1256 1307 1357 1408 1458 1509 1559
- 55 0,22 785 804 824 843 862 881 899 937 975 1012 1049 1086 1123 1160
- 50 0,30 596 610 625 639 653 668 682 710 738 766 794 822 849 877
- 45 0.40 458 469 480 491 502 513 524 545 567 588 609 630 651 672
- 40 0,52 357 366 374 383 391 399 408 424 441 457 474 490 506 522
- 35 0.66 281 288 295 302 308 315 321 334 347 360 373 385 398 411
- 30 0,85 224 230 235 240 246 251 256 266 277 287 297 307 317 327
- 27 0,97 196 201 206 211 215 220 225 234 243 251 260 269 278 286
- 26 1,02 188 193 197 202 206 211 215 224 232 241 249 257 266 274
- 25 1,07 180 185 189 193 198 202 206 214 223 231 239 247 255 263
- 20 1,33 146 150 154 157 161 164 167 174 181 187 194 200 207 213
- 15 1,64 120 123 126 129 132 134 137 143 148 154 159 164 170 175
- 10 2,01 99,0 102 104 106 109 111 114 118 123 127 132 136 140 145
-5 2,43 82,3 84,4 86,5 88,6 90,6 92,6 94,6 98,4 102 106 110 113 117 120
0 2,93 68,9 70,7 72,5 74,3 76,0 77,7 79.3 82,6 85.8 88,9 92,0 95,1 98,1 101
5 3,50 58,0 59,6 61,1 62,6 64,1 65,6 66,9 69,8 72,5 75,2 77,8 80,4 82.9 85,5
10 4,14 49,1 50,5 51,9 53.2 54.4 55.7 56.9 59,3 61,7 63,9 66,2 68,4 70,6 72,8
15 4.88 41,8 43,0 44,2 45,4 46.5 47.6 48,6 50,7 52,7 54,7 56.6 58,6 60,4 62,3
20 5,72 35,8 36,9 37,9 38.9 39.9 40.8 41,8 43,6 45,4 47,1 48,8 50,4 52,0 53,7
25 6,65 30,7 31,7 32,6 33.5 34,4 35.2 36.0 37,6 39,2 40,7 42.2 43,6 45,0 46.4
30 7,70 26,5 27,4 28,2 29,0 29,8 30,5 31,3 32,7 34,1 35,4 36,7 37,9 39,2 40,4
35 8,67 22,9 23,7 24,4 25,1 25,8 26,5 27,2 28,5 29,7 30,9 32.0 33,1 34,2 35,3
40 10,16 19,9 20,6 21,3 21,9 22,6 23,2 23,8 24,9 26,0 27,1 28,1 29,1 30,0 31,0
45 11,60 17,3 17,9 18,6 19,2 19,8 20.3 20,8 21,8 22,8 23,8 24,7 25,6 26,5 27,3
50 13,18 15,0 15,7 16,2 16,8 17,3 17,8 18,3 19,3 20,2 21,0 21,8 22,6 23,4 24,2
55 14,91 13,1 13,7 14,2 14,7 15,2 15,7 16,2 17,0 17,8 18,6 19,3 20,1 20,7 21.5
60 16,81 11,4 12,0 12,5 13,0 13,5 13,8 14,3 15,1 15,8 16,5 17,2 17,9 18,5 19,1
65 18,90 9.9 10,5 11,0 11,4 11,8 12,3 12,7 13,4 14,1 14,7 15,3 15,9 16,5 17,1
70 21,16 8,68 9,21 9,68 10,1 10,5 10,9 11,3 11,9 12,6 13,1 13,7 14,3 14,8 15,3
75 23,63 7,54 8,06 8,52 8,94 9,32 9,67 10,0 10,6 11,2 11,7 12,3 12,8 13,3 13,7
80 26,32 6,53 7,05 7,50 7,90 8,26 8,60 8,92 9,50 10,1 10,6 11.0 11,5 11.9 12,4
85 29,25 5,62 6,16 6,60 6,98 7,34 7,66 7,95 8,51 9,01 9,48 9.92 10,3 10,7 11.1
90 32.43 4,80 5,36 5,80 6,18 6,51 6,82 7,10 7,62 8.09 8,53 8.94 9,34 9.71 10,1

CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 134a (état vapeur surchauffée) - ENTHALPIE (kj/kg)


Tempér. Pression SURCHAUFFE (°C)
à satur. à satur.
°C bar O 5 10 15 20 25 30 40 50 60 70 80 90 100
-100 0,01 335,6 338,6 341,7 344,8 347,9 351,2 354,5 361,2 368,1 375,2 382,5 390.0 397,8 405,7
- 90 0,02 341,6 347,9 344,7 351,1 354,4 357,7 361,1 368.0 375,0 382.5 390.0 397,7 405,7 413,8
- 80 0,04 347,7 350,9 354,2 357,6 360,9 364,4 367,9 375,0 382,3 389.9 397,6 405,6 413,7 422,1
- 70 0,08 353,9 357,3 360,7 364,2 367,7 371,2 374,8 382,2 389,8 397,5 405,5 413,6 422.0 430,5
- 65 0,12 357,1 360,5 364,0 367,5 371,1 374,7 378,6 385.8 393.5 401,4 409.4 417,7 426,2 434,8
- 60 0,16 360,2 363,7 367,3 370,9 374,5 378,2 381,9 389.5 397,3 405,3 413,4 421,8 430,4 439,1
- 55 0,22 363,4 367,0 370,6 374,2 377,9 381,7 385,4 393,2 401,1 409,2 417,5 425,9 434,6 443,4
- 50 0,30 366,6 370,2 373,9 377,6 381,4 385,2 389.0 396,9 404.9 413,1 421,5 430,1 438,9 447,8
- 45 0,40 369,7 373,4 377,2 381,0 384,8 388,7 392,6 400,6 408.7 417,1 425,6 434,3 443,2 452,2
- 40 0,52 372,9 376,7 380,5 384,4 388.3 392,2 396.2 404,3 412,6 421,1 429,7 438,5 447,5 456,6
- 35 0,66 376,0 379.9 383,8 387,7 391,7 395,7 399.8 408,1 416,5 425,0 433,8 442,7 451,8 461,1
- 30 0,85 379,1 383.1 387,1 391,1 395.2 399,3 403,4 411,8 420,3 429,0 437,9 446,9 456,1 465,5
- 27 0,97 381,0 385.0 389,1 393,1 397,2 401,4 405.6 414,0 422,7 431,5 440,4 449,5 458,8 468,2
- 26 1,02 381,6 385.6 389.7 393,8 397.9 402,1 406,3 414,8 423,4 432,3 441,2 450,3 459,6 469.1
- 25 1,07 382,2 386,3 390.4 394,5 398,6 402,8 407,0 415,5 424,2 433,1 442,0 451,2 460,5 470,0
- 20 1,33 385.3 389,4 393.6 397,8 402,1 406,3 410,6 419,3 428,1 437,1 446,2 455,5 464,9 474.5
- 15 1,64 388,3 392,6 396,9 401,2 405,5 409,8 414,2 423,0 432,0 441,1 450,3 459,7 469,3 479.0
- 10 2,01 391,3 395,7 400,1 404,5 408,9 413,3 417,8 426,7 435,9 445,1 454,5 464.0 473,7 483,5
-5 2,43 394,3 398,8 403,3 407,7 412,2 416.8 421,3 430.5 439,7 449.1 458,6 468.3 478,1 488,0
0 2,93 397,2 401,8 406,4 411,0 415,6 420,2 424,8 434,2 443.6 453.1 462,8 472,5 482.4 492,5
5 3,50 400,1 404,8 409,5 414,2 418,9 423,6 428,4 437,9 447,4 457.1 466,9 476,8 486,8 497,0
10 4,14 402,9 407,8 412,6 417,4 422,2 427,0 431,8 441.5 451,3 461.1 471,0 481,1 491,2 501,5
15 4,88 405,6 410,6 415,6 420,5 425,5 430.4 435,3 445,2 455,1 465,1 475.2 485,3 495,6 506,0
20 5,72 408,4 413,5 418,6 423,6 428,7 433.7 438,7 448.8 458.9 469.0 479.3 489,6 500,0 510,5
25 6,65 411,0 416,3 421,5 426,7 431,9 437.0 442,1 452,4 462,7 473,0 483.3 493,8 504,3 515,0
30 7,70 413,5 419,0 424,3 429,7 435,0 440,2 445.5 456,0 466,4 476,9 487,4 498.0 508,7 519,4
35 8,67 415,9 421,6 427.1 432,6 438,0 443,4 448,8 459,5 470,1 480,8 491,5 502,2 513,0 523.9
40 10,16 418,3 424,1 429,8 435,5 441.1 446,6 452,1 463,0 473.8 484,6 495,5 506.4 517,3 528,3
45 11,60 420,4 426,5 432,5 438,3 444,0 449,7 455,3 466,4 477,4 488,5 499,5 510,5 521,6 532,7
50 13,18 422,5 428,8 435,0 441,1 446,9 452,7 458,4 469,8 481,0 492.2 503,4 514,6 525,8 537,1
55 14,91 424,4 431,0 437,4 443,6 449,6 455,6 461,5 473,1 484,6 496.0 507,3 518,7 530,1 541,5
60 16,81 426,1 433,0 439,6 446,1 452,3 458,5 464,5 476,4 488,1 499,7 511,2 522,7 534.3 545,8
65 18,90 427,5 434,8 441,8 448,4 454,9 461,2 467,4 479,6 491,5 503.3 515,1 526,7 538.4 550,1
70 21,16 428,6 436,4 443,7 450,7 457,4 463.9 470,3 482,7 494,3 506,9 518,9 530,7 542,6 554,4
75 23,63 429,4 437,8 445,5 452,7 459,7 466,5 473,0 485.8 498.3 510,5 522.6 534,6 546,6 558,6
80 26,32 429,7 438,8 447,0 454,6 461,9 468.9 475,7 488.8 501,5 514,0 526,3 538,5 550,7 562,8
85 29,25 429,4 439,5 448,3 456,4 463,9 471.2 478.2 491,6 504.7 517,4 529,9 542,3 554,6 566,9
90 32,43 428,4 439,8 449,3 457,8 465,8 473,3 480.6 494,4 507,7 520,7 533,5 546,1 558,6 571,0

122
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène
CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 134a (état vapeur surchauffée) - ENTROPIE (kJ/kg K)
Tempér. Pression SURCHAUFFE (°C)
à satur. à satur.
°C bar 0 5 10 15 20 25 30 40 50 60 70 80 90 100
-100 0,01 1,929 1,946 1,963 1,980 1,996 2,013 2,029 2,061 2,093 2,124 2,155 2,185 2,215 2,245
- 90 0,02 1,884 1,901 1,918 1,934 1,951 1.967 1,983 2,015 2.046 2,077 2,107 2,137 2,166 2.196
- 80 0,04 1.848 1.865 1,881 1,897 1.913 1,929 1,945 1,976 2,007 2,038 2,068 2,097 2.126 2,155
- 70 0,08 1,818 1,835 1,851 1,867 1,883 1,899 1,914 1,945 1,976 2,006 2,035 2,065 2,094 2,122
- 65 0,12 1,806 1,822 1.838 1,854 1,870 1,886 1,901 1,932 1,962 1.992 2,022 2,051 2,080 2,108
- 60 0,16 1,794 1,810 1,827 1,842 1.858 1,874 1,889 1,920 1,950 1,980 2,009 2,038 2,067 2,095
- 55 0,22 1,784 1,800 1,816 1,832 ‘ ,848 1.863 1,879 1,909 1,939 1,969 1,998 2,027 2,056 2,084
- 50 0,30 1,775 1,791 1,807 1,823 1,838 1.854 1,869 1,900 1,930 1,959 1,988 2,017 2.045 2,074
- 45 0,40 1,766 1.783 1.798 1,814 1.830 1,845 1,861 1.891 1,921 1,950 1,979 2,008 2,036 2,064
- 40 0,52 1.759 1.775 1.791 1,807 1,822 1.838 1,853 1.883 1,913 1,942 1,971 2,000 2,028 2,056
- 35 0,66 1,752 1,768 1.784 1,800 1,816 1,831 1,846 1,877 1,906 1,936 1,964 1,993 2.021 2,049
- 30 0.85 1,746 1,762 1,778 1,794 1,810 1.825 1.840 1,871 1,900 1,929 1,958 1,987 2,015 2,042
- 27 0,97 1,743 1,759 1,775 1.791 1,807 1,822 1.837 1,867 1,897 1,926 1,955 1,983 2,011 2,039
- 26 1,02 1,742 1.758 1,774 1,790 1,806 1,821 1,836 1.866 1,896 1,925 1,954 1,982 2,010 2,038
- 25 1.07 1,741 1,757 1,773 1,789 1,805 1,820 1,835 1,865 1,895 1,924 1,953 1,981 2,009 2,037
- 20 1,33 1.736 1,753 1,769 1,784 1,800 1,815 1,831 1.861 1,890 1,920 1,948 1,976 2.004 2,032
- 15 1,64 1,732 1,748 1.764 1,780 1,796 1,811 1,827 1,857 1.886 1,916 1,944 1,972 2,000 2,028
- 10 2,01 1,728 1,745 1,761 1,777 1,792 1,808 1,823 1,853 1.883 1,912 1,941 1,969 1,997 2,024
-5 2,43 1,725 1,741 1,758 1,774 1,789 1,805 1,820 1,851 1.880 1.909 1,938 1,966 1,994 2,021
0 2,93 1,722 1,739 1,755 1,771 1,787 1,803 1,818 1.848 1,878 1,907 1,935 1,963 1,991 2,018
5 3,50 1,719 1,736 1,753 1,769 1,785 1,800 1,816 1,846 1,876 1,905 1,933 1,962 1,989 2,016
10 4,14 1,717 1,734 1,751 1,767 1,783 1.799 1,814 1,845 1,874 1,903 1.932 1.960 1.988 2,015
15 4,88 1,715 1,732 1,749 1,765 1.782 1,797 1,813 1,843 1,873 1,902 1,931 1,959 1.986 2,014
20 5,72 1,713 1,731 1,748 1,764 1.780 1,796 1,812 1,843 1,872 1,902 1,930 1,958 1,985 2,013
25 6,65 1,712 1,729 1.746 1,763 1,779 1.795 1,811 1.842 1,872 1,901 1,930 1,958 1,985 2,012
30 7,70 1,710 1,728 1.745 1,762 1,779 1,795 1,811 1,842 1,872 1,901 1,930 1,958 1,985 2,012
35 8,67 1,709 1,727 1,744 1,761 1,778 1,794 1,810 1,842 1,872 1,901 1,930 1,958 1,985 2,012
40 10,16 1,707 1,726 1,744 1,761 1.778 1,794 1,810 1,842 1,872 1,901 1,930 1,958 1,986 2,013
45 11,60 1,706 1,725 1,743 1,760 1,778 1,794 1,810 1,842 1,872 1,902 1,931 1,959 1,986 2,013
50 13,18 1,705 1,724 1,742 1,760 1,777 1,794 1,811 1,842 1,873 1.903 1,931 1,959 1,987 2,014
55 14,91 1,703 1,723 1,742 1,760 1,777 1,794 1,811 1,843 1,874 1,903 1,932 1,960 1,988 2,015
60 16,81 1,701 1,721 1,741 1,759 1,777 1,794 1,811 1,844 1,874 1,904 1,933 1,961 1,989 2,016
55 18,90 1,698 1,720 1,740 1,759 1,777 1,795 1,812 1,844 1,875 1,905 1.934 1,963 1,990 2,017
70 21,16 1,695 1,718 1,739 1,758 1,777 1,795 1,812 1,945 1,876 1.906 1,935 1,963 1,991 2,018
75 23,63 1,692 1,716 1,737 1,757 1,777 1,795 1,812 1,846 1,877 1.908 1,937 1,965 1,993 1,999
80 26,32 1,687 1,713 1,736 1,757 1,776 1.795 1,812 1,846 1.878 1.908 1,938 1.966 1,994 2.021
85 29,25 1,681 1,710 1,734 1,755 1,775 1,794 1,813 1,847 1,879 1,910 1,940 1.968 1.996 2,023
90 32,43 1,674 1,705 1,731 1,754 1,775 1,794 1,813 1,847 1,880 1,911 1,940 1.969 1,997 2.024

FORANE 22
MONOCHLORODIFLUOROMÉTHANE - CH Cl F2

Masse molaire en g/mol...................... . 86,48 Capacité thermique massique de la Tension superficielle à + 30 °C


Température de fusion en °C.............. . -160 vapeur à + 30 °C et 1 atm en dyne par centimètre
Température d’ébullition à 1 atm en °C...-40,8 en kJ/kg-K............................................ ..0,636 (10“3 N/m)........................................... ..... 7,40
Température critique en °C.................. . +96 Rapport des capacités thermiques Rigidité diélectrique à + 23 °C et
Pression critique en bar absolu........... . 49,77 massiques (Cp/Cv) à + 30 °C et 1 atm. ..1,177 1 atm (azote = 1)................................ ..... 1,3
Capacité thermique massique Viscosité du liquide à + 30 °C Indice de Kauri-Butanol...................... ..... 25
du liquide à + 30 °C en kJ/kg-K........... . 1,30 en centipoise (10-3 Pas)........................ ..0,194

PRINCIPALES APPLICA TIONS SPÉCIFICATIONS COMMERCIALES


Le FORANE 22 est le composé « hydrochlorofluorocarbone (HCF) » à Pureté garantie : > 99,8 %.
forte chaleur latente de vaporisation largement utilisé en conditionnement Teneur en humidité : 10 ppm maximum en poids.
d’air résidentiel, commercial et industriel, grâce à sa capacité frigorifique Teneur maximale en incondensables (phase gazeuse) : 1,5 % en volume.
supérieure à celle du FORANE 12 avec tous les types de compresseurs.
Teneur maximale en impuretés à haut point d’ébullition : 0,01 % en
Il est aussi employé en basse température (jusqu’à - 40 °C), bien que
l’on préfère utiliser l’azéotrope FORANE 502 à sa place pour la congéla­ volume du liquide.
tion et la surgélation. Teneur en HCl ou en chlorure (test au nitrate d’argent) : néant.
En récupération d’énergie, il permet la réalisation de pompes à chaleur avec Écart maximal de la température d’ébullition : 0,5 °C.
des sources chaudes à niveaux thermiques moyens (+ 55 °C maximum). Couleur de la bouteille : vert moyen.

EMBALLAGES POIDS NETS OBSERVATIONS EMBALLAGES POIDS NETS OBSERVATIONS


PRESTOGAZ 1 kg emballage perdu BOUTEILLES 27 kg emballage consigné
FRIOPACK 12 kg emballage échangé BOUTEILLES 52-92 kg emballage consigné
FRIOCATCH 14 kg emballage échangé CONTENEURS 970 kg emballage consigné
MINISTAR 5 kg emballage échangé CAMIONS-CITERNES 4 à 7,7 tonnes livraison vrac
FRIOSTAR 19 kg emballage échangé

123
Fluides frigorigènes
CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 22 (état vapeur surchauffée) - VOLUME MASSIQUE (dm3/kg)

Tempér. Pression SURCHAUFFE (°C)


à satur. à satur.
°C bar O 5 10 15 20 25 30 40 50 60 70 80 90 100

-100 0,02 8015,0 8248,0 8481,0 8714,0 8946,0 9179,0 9411,0 9876,0 10340,0 10810,0 11270,0 11730,0 12200,0 12660,0
- 90 0,05 3583,0 3682,0 3781,0 3880,0 3979.0 4078,0 4177,0 4374,0 4571,0 4769,0 4966,0 5163,0 5360,0 5556,0
- 80 0,10 1764,0 1811,0 1858,0 1904,0 1951,0 1997,0 2044,0 2137,0 2229,0 2322,0 2415,0 2507,0 2600,0 2692,0
- 70 0,21 941,5 965,5 989,6 1014,0 1037,0 1061,0 1085,0 1133,0 1180,0 1228,0 1275,0 1323,0 1370,0 1417,0
- 65 0,28 705,8 723,6 741,4 759,1 776,7 794,4 812,0 847,1 882,1 917,0 951,9 986,7 1021,0 1056,0
- 60 0,37 537,4 550,8 564,1 577,4 590,7 603,9 617,1 643,5 669,7 695,9 722,0 748,0 774,1 800,0
- 55 0,49 415,0 425,2 435,4 445,6 455,7 465,8 475,9 496,0 515,9 535,9 555,7 575,7 595,3 615,0
- 50 0,64 324,7 332,6 340,6 348,4 356,3 364,1 371,9 387,4 402,9 418,3 433,6 448,9 464,1 479,4
- 45 0,83 257,1 263,4 269,6 275,8 282,0 288.1 294,2 306,4 318,5 330,6 342,6 354,5 366,5 378,4
- 41 1,00 215,0 220,2 225,4 230,6 235,7 240,9 246,0 256,1 266,1 276,2 286,1 296,0 305,9 315.8
- 40 1,05 205,8 210,8 215,8 220,7 225,7 230,6 235,4 245,1 254,7 264,3 273,8 283,3 292.7 302,2
- 35 1,32 166,5 170,5 174,5 178,5 182,5 186,4 190,4 198,2 205,9 213,6 221,2 228,8 236,4 243,9
- 30 1,63 135,9 139,2 142,5 145,8 149,0 152,2 155,4 161,8 168,1 174,3 180,5 186,7 192,8 198,9
- 25 2,01 111,9 114,6 117,4 120,1 122,7 125,4 128,0 133,3 138,4 143,6 148,7 153,7 158,7 163,7
- 20 2,45 92,87 95,17 97,45 99,71 101,9 104,2 106,4 110,7 115,0 119,3 123,5 127,7 131,8 136,0
- 15 2,96 77,64 79,60 81,52 83,43 85,31 87,18 89,03 92,68 96,29 99,85 103,4 106,9 110,3 113,8
- 10 3,54 65,35 67,02 68,67 70,29 71,90 73,48 75,05 78,15 81,20 84,22 87,19 90,14 93,07 95,97
-5 4,21 55,35 56,79 58,21 59,60 60.98 62,34 63,69 66,34 68,95 71,51 74,05 76,56 79,04 81,50
0 4,97 47,14 48,40 49,63 50,84 52,04 5321 54,38 56,66 58,91 61,11 63,29 65,43 67,56 69,67
5 5,84 40.36 41,46 42,54 43,60 44,65 45,67 46,69 48,67 50,62 52,53 54,41 56,27 58,10 59,91
10 6,81 34,72 35,69 36,65 37,58 38,50 39,40 40,29 42,04 43,74 45.40 47,04 48,65 50,24 51,82
15 7,89 29,99 30,87 31,71 32,54 33,36 34,16 34,94 36,48 37.98 39,44 40,87 42,29 43.68 45,05
20 9,10 26,01 26,79 27,56 28,30 29,02 29,74 30,44 31,80 33,13 34,42 35.69 36,83 38,16 39,36
25 10,44 22,63 23,34 24,03 24,71 25,35 25,99 26,62 27.84 29,03 30,18 31,30 32,40 33,49 34,55
30 11,92 19,74 20,40 21,03 21,64 2224 22,81 23,37 24,47 25,53 26,56 27,56 28,55 29,51 30,46
35 13,55 17,27 17,88 18,46 19,02 19,56 20,08 20,59 21,58 22,54 23,47 24,37 25,25 26,11 26,96
40 15,33 15,14 15,70 16,24 16,75 1725 17,73 18,20 19,10 19,97 20,81 21,62 22,41 23,19 23,95
45 17,29 13,29 13,82 14,32 14,80 1526 15,70 16,13 16,95 17,74 18,51 19,25 19,96 20,67 21,35
50 19,42 11,67 12,17 12,65 13,09 13,52 13,94 14,33 15,10 15,81 16,51 17,18 17,84 18,47 19,10
55 21,74 10,25 10,74 11,19 11,61 12,01 12,40 12,77 13,47 14,13 14,77 15,39 15,98 16,57 17,13
60 24,26 9,002 9,471 9,902 10,30 10,68 11,04 11,39 12,05 12,66 13,25 13,82 14,36 14,89 15,41
65 27,00 7,888 8.351 8,769 9,155 9,516 9,857 10,18 10,80 11,37 11,91 12,43 12,94 13,43 13,90
70 29,96 6,890 7,355 7,765 8,138 8,483 8,808 9,116 9,692 10,23 10,73 11,21 11,68 12,13 12,57
75 33,16 5.984 6,461 6,870 7,234 7,568 7,878 8,171 8,715 9,218 9,691 10,13 10,57 10,98 11,39
80 36,62 5,151 5.658 6,070 6,429 6,752 7,051 7,330 7,846 8,319 8,762 9,172 9,576 9,963 10,34

CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 22 (état saturé)


Température Pression Pression Volume ■nassique Masse valumique Enthalpie Chaleur Entropie
absolue effective liquide vapeur liquide vapeur liquide vapeur vaporisation liquide vapeur
t pa pe v7 r P' P" h' h" Iv s' s'
°C bar bar dm3/kg m3/kg kg/dm3 kg/m3 kJ/kg kJ/kg kJ/kg kJ/kg K kJ/kg K
-100 0,020 - 0.993 0,636 8,008 1,570 0,124 95,87 359,35 263,48 0,531 0 2,0526
- 90 0,048 - 0,965 0,647 3,581 1.545 0.279 105,32 364,23 258.91 0,5840 1,9976
- 80 0,104 - 0,909 0,658 1,763 1,519 0,567 114,90 369,15 254,25 0,6349 1.9512
- 70 0,205 - 0.808 0,669 0,9409 1.493 1,062 124,66 374,08 249,42 0,6841 1.9118
- 65 0,279 - 0.734 0,675 0,7055 1,479 1,417 129.62 376,54 246,92 0,7082 1,8944
- 60 0,374 - 0,639 0,682 0,5372 1.466 1.861 134,63 378,98 244,35 0,7320 1,8783
- 55 0.494 - 0.519 0.688 0,4148 1,452 2,410 139,71 381,41 241,70 0,7555 1,8634
- 50 0,643 - 0,370 0,695 0,3246 1.438 3,080 144,85 383,81 238,96 0,7788 1,8496
- 45 0,827 - 0.186 0,702 0,2570 1,424 3.891 150,05 386.18 236,13 0.801 8 1.8367
- 41 1,002 - 0.011 0,707 0,2149 1,412 4,653 154,27 388,05 233,78 0,8200 1,8270
- 40 1.049 + 0,036 0,709 0,2057 1,409 4,861 155,32 388,52 233,20 0,824 5 1,8247
- 35 1,317 + 0,304 0,716 0,1664 1,395 6.009 160,66 390,82 230,16 0,8471 1.8135
- 30 1.635 + 0,622 0,724 0,1358 1,380 7,363 166,07 393,07 227,00 0.8695 1.8030
- 25 2,010 + 0,997 0,732 0,1119 1,365 8,936 171,55 395,27 223,82 0,8917 1,7932
- 20 2,448 + 1,435 0,740 0.09284 1.349 10,771 177,10 397.42 220,32 0.9137 1.7840
- 15 2,957 + 1.944 0,749 0,07763 1,334 12,881 182,71 399,51 216,80 0,9355 1,7753
- 10 3,543 + 2.530 0,758 0.06534 1,317 15,304 188.40 401,43 213,13 0,9572 1,7670
-5 4,213 + 3.200 0,768 0.05534 1,301 18,070 194,16 403,48 209,32 0,9787 1,7592
0 4,976 + 3,963 0,778 0,04714 1,284 21,213 200,00 405,36 205,36 1.0000 1,7518
5 5,838 + 4,825 0,788 0,040 36 1,267 24,777 205,91 407.15 201,24 1,0212 1,7447
10 6,807 + 5,794 0,800 0.03471 1,250 28,810 211,90 408,86 196,96 1.0423 1,7378
15 7,891 + 6.878 0,811 0,02999 1,231 33,344 217.98 410,47 192,49 1,0632 1,7312
20 9,099 + 8.086 0,824 0,02600 1,213 38,461 224.14 411,97 187.83 1.0841 1,7248
25 10,44 + 9,427 0,837 0,02262 1,193 44,208 230,40 413,36 182,96 1,1049 1,7185
30 11,92 +10,90 0,851 0,01974 1,173 50,658 236.75 414,62 177,87 1,1256 1,7123
35 13,55 + 12,53 0,867 0,01727 1,153 57,903 243,22 415,73 172,51 1.1463 1,7061
40 15,34 + 14,32 0,883 0,01514 1,131 66,050 249,81 416,69 166,88 1,1670 1,6999
45 17,29 +16,27 0,902 0,01328 1,108 75,301 256.54 417,45 160,91 1,1878 1,6935
50 19,42 +18.40 0,921 0,01167 1,084 85,689 263,43 418,01 154.58 1,2087 1,6870
55 21,74 + 20,72 0,944 0,01025 1,059 97,560 270,51 418,31 147.80 1.2297 1,6801
60 24,27 + 23,25 0,968 0,009001 1,032 111.098 277,81 418,30 140.49 1,2511 1,6728
65 27,00 + 25,98 0,997 0,007887 1,003 126,790 285,38 417,93 132,55 1,2728 1,6648
70 29,96 + 28,94 1.030 0,006889 0,970 145,158 293,30 417,07 123,77 1,2952 1,6559
75 33,16 + 32,14 1,069 0,005983 0,935 167.140 301,65 415,59 113,94 1,3185 1,6456
80 36,62 + 35,60 1,118 0,005149 0,894 194,212 310,74 413,22 102,48 1,3432 1,6334
85 40,37 + 39,35 1.183 0.004358 0,845 229,463 320,85 409.45 88.60 1,3704 1,6178
90 44,43 + 43,41 1.282 0.003564 0,780 280,583 332,99 403.03 70,04 1.4027 1,5956
95 48,83 + 47,81 1.521 0,002551 0,657 392.003 352,17 387.12 34,95 1.4535 1,5484
96 49,77 + 48,75 1,906 0,001 906 0,524 524,658 368,38 368,38 0,00 1,4970 1,4970

124
Thermodynamique, cycle frigorifique, fluide frigorigène
CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 22 (état vapeur surchauffée) - ENTHALPIE (kJ/kg)
Tempér. Pression SURCHAUFFE (°C)
à satur. à satur.
°C bar 0 5 10 15 20 25 30 40 50 60 70 80 90 100

-100 0,02 359,3 361,8 364,4 366,9 369,5 372,1 374,8 380.2 385,7 391,3 397,1 403,0 409,0 415,1
- 90 0,05 364.2 366.8 369,4 372,0 374,7 377,3 380,1 385.6 391,3 397,0 402,9 409,0 415,1 421,4
- 80 0,10 369.1 371,8 374,5 377,2 379,9 382,6 385,4 391,1 396,9 402,8 408,8 415,0 421,3 427,7
- 70 0,21 374,1 376,8 379,5 382,3 385,1 388,0 390,8 396,7 402,6 408.6 414,8 421,1 427,5 434,0
- 65 0,28 376,5 379,3 382,1 384,9 387,8 390,6 393,5 399,4 405,4 411,6 417,8 424,2 430,6 437,2
- 60 0,37 379,0 381,8 384,6 387,5 390,4 393,3 396,2 4022 408,3 414,5 420,8 4272 433,8 440,4
- 55 0,49 381,4 384,3 387,1 390,1 393,0 396,0 398.9 405,0 4112 417,4 423,8 430,3 436.9 443,7
- 50 0,64 383,8 386,7 389,6 392,6 395,6 398,6 401,6 407,8 414,0 420,4 426,8 433,4 440,1 446.9
- 45 0,83 386,2 389,1 392.1 395,1 398,2 401,2 404,3 410,5 416,9 423.3 429,8 436,5 443,2 450,1
- 41 1,00 388.1 391,1 394,1 397,1 400,2 403,3 406,4 412,7 419,1 425,6 4322 439.0 445,8 452,7
- 40 1,05 388,5 391,5 394.6 397,6 400,7 403,8 406,9 413,3 419,7 426,2 432.8 439,6 446,4 453,3
- 35 1,32 390,8 393,9 397,0 400,1 403,2 406,4 409,6 416,0 422,5 429.1 435,8 442,6 449,6 456,6
- 30 1,63 393.1 396,2 399,4 402,5 405,7 408,9 412,2 418,7 425,3 432,0 438.8 445.7 452,7 459,8
- 25 2,01 395,3 398,5 401,7 404,9 408.2 411,5 414,7 421,4 428.1 434,9 441.8 448.7 455.8 463,0
- 20 2.45 397.4 400,7 404,0 407,3 410,6 413,9 417,3 424,0 430,8 437,7 444,7 451,8 458.9 466,2
- 15 2,96 399.5 402,9 406,2 409,6 413,0 416,4 419,8 426,6 433,6 440.6 447,6 454.8 462,0 469,4
- 10 3,54 401,5 405,0 408,4 411,9 415,3 418,8 422,2 429,2 436,3 443,4 450,5 457,8 465.1 472,5
-5 4,21 403,5 407,0 410,5 414,1 417,6 421,1 424,7 431,8 438,9 446.1 453,4 460.8 4682 475,7
0 4,97 405.4 409.0 412.6 416,2 419,8 423,4 427,0 434,3 441,5 448.9 4562 463,7 471.2 478.8
5 5.84 407.1 410,9 414,6 418,3 422,0 425,6 429,3 436,7 444,1 451,6 459,1 466.6 4742 481,9
10 6,81 408,9 412,7 416,5 420,3 424,1 427,8 431,6 439.1 446,7 454,2 461,8 469.5 477,2 485.0
15 7.89 410,5 414,4 418,3 422,2 426,1 429,9 433,8 441,5 449,2 456,8 464,6 472,3 480,2 488.0
20 9,10 412,0 416.0 420,1 424,1 428,0 432,0 435,9 443,8 451,6 459,4 467.3 4752 483.1 491,0
25 10,44 413,4 417.6 421,7 425,8 429,9 434,0 438,0 446,0 454,0 462,0 469,9 477,9 486.0 494.0
30 11,92 414,6 419.0 423,3 427,5 431,7 435,9 440,0 448,2 456,3 464,4 472,5 480,7 488,8 497,0
35 13,55 415,7 420,3 424,7 429,1 433,4 437,7 441,9 450,3 458,6 466,9 475,1 483.3 491,6 499,9
40 15,33 416,7 421,4 426,0 430,6 435,0 439,4 443,8 452,3 460,8 469,2 477,6 486.0 494.4 502,8
45 17,29 417,5 422,4 427,2 431,9 436,5 441,0 445,5 454,3 462,9 471,5 480,1 488.6 497,1 505,6
50 19,42 418,0 423.2 428,2 433,1 437.9 442,5 447,1 456,2 465,0 473,8 482,5 491.1 499,7 508.4
55 21,74 418,3 423,8 429.1 434,2 439,1 443,9 448,7 458,0 467,0 475,9 484,8 493,6 502.4 511,1
60 24,26 418,3 424,2 429,7 435,1 440.2 445,2 450,1 459,6 468,9 478,0 487,1 496,0 504,9 513,8
65 27,00 417,9 424,3 430,2 435,8 441.1 446,3 451,4 461,2 470,8 480,1 489,3 498.4 507,4 516,4
70 29.96 417,1 424.0 430,3 436,3 441,9 447,3 452,6 462,7 472,5 482,0 491,4 500,7 509,9 519,0
75 33,16 415,6 423,3 430,2 436.5 442.4 448,1 453,6 464,0 474,1 483,9 493,4 502,9 512,2 521,5
80 36,62 413,2 422.2 429,7 436,5 442.8 448,7 454,4 465,3 475,6 485,6 495,4 505,0 514,5 524,0

CARACTÉRISTIQUES THERMODYNAMIQUES DU FORANE 22 (état vapeur surchauffée) - ENTROPIE (kJ/kg K)


Tempér. Pression SURCHAUFFE (°C)
à satur. à satur.
°C bar 0 5 10 15 20 25 30 40 50 60 70 80 90 100

-100 0,02 2,503 2,067 2,081 2,095 2,108 2,121 2,135 2,161 2.186 2,211 2,235 2,259 2,282 2,305
- 90 0,05 1,998 2,011 2,025 2,038 2,052 2,065 2.078 2,103 2,128 2,152 2,176 2,199 2,222 2,245
- 80 0,10 1,951 1,965 1,978 1,991 2,004 2,017 2,030 2,054 2.079 2,103 2,126 2,149 2,171 2,194
- 70 0,21 1,912 1,925 1,938 1,951 1,964 1,976 1.989 2,013 2,037 2,061 2,084 2,106 2,128 2,150
- 65 0,28 1,895 1,908 1,921 1.933 1,946 1,958 1,971 1,995 2,019 2,042 2,065 2,087 2,109 2,131
- 60 0,37 1,878 1,891 1,904 1,917 1,930 1,942 1,954 1,978 2.002 2,025 2,048 2,070 2,092 2,113
- 55 0,49 1,863 1,876 1,889 1,902 1,914 1,927 1.939 1,963 1.986 2,009 2,032 2,054 2,076 2,097
- 50 0,64 1,850 1,863 1,875 1,888 1,900 1,912 1.925 1,948 1,972 1,994 2,017 2,039 2,061 2,082
- 45 0,83 1,837 1,850 1,862 1,875 1,887 1.899 1,911 1,935 1.958 1,981 2,003 2,025 2,047 2,068
- 41 1,00 1,827 1,840 1,853 1,865 1,877 1.889 1,901 1,925 1.948 1,971 1,993 2,015 2,036 2,058
- 40 1,05 1,825 1,838 1,850 1,863 1,875 1.887 1,899 1,923 1.946 1,968 1,991 2,012 2,034 2,055
- 35 1,32 1,814 1,826 1,839 1,851 1,864 1,876 1.888 1,911 1.934 1,957 1,979 2,001 2,022 2,043
- 30 1,63 1,803 1,816 1,828 1,841 1,853 1.865 1,877 1,901 1.924 1,946 1.968 1,990 2,011 2,032
- 25 2,01 1.793 1.806 1,819 1,831 1,843 1.855 1,867 1,891 1,914 1,936 1,958 1,980 2,001 2,022
- 20 2,45 1.784 1,797 1,809 1,822 1,834 1,846 1,858 1,882 1.904 1,927 1,949 1,970 1,991 2,012
- 15 2,96 1,775 1,788 1,801 1.813 1,826 1.838 1,850 1,873 1.896 1,918 1,940 1,962 1,98