Vous êtes sur la page 1sur 6

- 2016 -

no59
no59
Ce numéro est consacré à la façon dont les grandes crises théoriques et politiques du marxisme l’ont
chaque fois conduit à solliciter le discours autre de la psychanalyse, ou l’autre discours auquel elle se
met à l’écoute, celui de l’inconscient. Et ce paradoxalement pour lui demander, non pas seulement
ce qui manquerait au marxisme (une théorie de la superstructure, des facteurs « subjectifs », de
l’idéologie etc.), mais au contraire ce qu’il est déjà censé « posséder » lui-même, donc en demandant
à la psychanalyse un surcroît de matérialisme, ou un autre matérialisme, incompatible et cependant
indispensable au sien.

PSYCHANALYSE, L’AUTRE MATÉRIALISME


DOSSIER : PSYCHANALYSE, L’AUTRE MATÉRIALISME
Coordonné par Livio BONI et Guillaume SIBERTIN-BLANC
Katia GENEL, École de Francfort et freudo-marxisme : sur la pluralité des articulations entre psychanalyse et théorie de la société
PSYCHANALYSE,
l’autre
Florent GABARRON-GARCIA, Le psychiatre, l’infirmier, le fou et la psychanalyse : pour une histoire populaire de la
psychanalyse 2
Étienne BALIBAR, L’instance de la lettre et la dernière instance
Guillaume SIBERTIN-BLANC, Une scientia sexualis face à la mystique fasciste
Livio BONI, La condition (post)coloniale entre marxisme et psychanalyse : de l’entre-deux-guerres à 1950
Hourya BENTOUHAMI, Dialectiser le sexe : réélaborations matérialistes et psychanalytiques dans les approches de genre
MATÉRIALISME
Bertrand OGILVIE, Le savoir-faire de l’analyse : construction ou reconnaissance ?
DOCUMENTS
Deux notes inédites de Sándor Ferenczi (vers 1920)
Deux archives concernant l’enseignement de la psychanalyse à l’université de Budapest en 1919
INTERVENTIONS
Pierre SAUVÊTRE, Les politiques du commun dans l’Europe du Sud (Grèce, Italie, Espagne). Pratiques citoyennes et
no59
restructuration du champ politique
Jean VIOULAC, La philosophie d’après Marx
André TOSEL, Sur un retour de Marx en philosophie et en politique. Éléments de recension bibliographique

Conception graphique : belle mécanique


Giorgio SORGONA, À propos de l’histoire politique du communisme, entre national et global
Stéphanie ROZA, Deux conceptions de l’histoire en révolution : Barnave et Babeuf
EN DÉBAT
Kristin ROSS et Olivier NEVEUX, L’événement en histoire : la Commune, mai 68
http://www.puf.com/Actuel_Marx
25€ TTC France www.puf.com
SOMMAIRE
PRÉSENTATION ............................................................................................................................................................................................................ 7

DOSSIER :
PSYCHANALYSE, L’AUTRE MATÉRIALISME

Katia GENEL
École de Francfort et freudo-marxisme :
sur la pluralité des articulations entre psychanalyse et théorie de la société ..................................................................... 11

Florent GABARRON-GARCIA
Le psychiatre, l’infirmier, le fou et la psychanalyse :
pour une histoire populaire de la psychanalyse 2 .......................................................................................................................................... 26

Étienne BALIBAR
L’instance de la lettre et la dernière instance ..................................................................................................................................................... 42

Guillaume SIBERTIN-BLANC
Une scientia sexualis face à la mystique fasciste .......................................................................................................................................... 53

Livio BONI
La condition (post)coloniale entre marxisme et psychanalyse :
de l’entre-deux-guerres à 1950 ........................................................................................................................................................................................ 68

Hourya BENTOUHAMI
Dialectiser le sexe. Réélaborations matérialistes et psychanalytiques dans les approches de genre ..... 81

Bertrand OGILVIE
Le savoir-faire de l’analyse : construction ou reconnaissance ? ........................................................................................................ 99

DOCUMENTS
Deux notes inédites de Sándor Ferenczi (vers 1920) .................................................................................................................................116
Deux archives concernant l’enseignement de la psychanalyse à l’université de Budapest en 1919 .............120

INTERVENTIONS
Pierre SAUVÊTRE
Les politiques du commun dans l’Europe du Sud (Grèce, Italie, Espagne).
Pratiques citoyennes et restructuration du champ politique .............................................................................................................124

AM-n°59-4.indd 5 27/01/2016 11:03


Jean VIOULAC
La philosophie d’après Marx ............................................................................................................................................................................................139

André TOSEL
Sur un retour de Marx en philosophie et en politique. Éléments de recension bibliographique ..........................153

Gregorio SORGONÀ
À propos de l’histoire politique du communisme, entre national et global ..........................................................................170

Stéphanie ROZA
Deux conceptions de l’histoire en révolution : Barnave et Babeuf ...............................................................................................184

EN DÉBAT
Kristin ROSS et Olivier NEVEUX
L’événement en histoire : la Commune, mai 68 .............................................................................................................................................201

LIVRES
MARXISMES ............................................................................................................................................................................................................................. 213
• Karl MARX et Friedrich ENGELS, Les Grands Hommes de l’exil (A. BURLAUD)
• Richard B. DAY et Mikhail M. GORINOV (ed.), The Preobrazhensky Papers :
Archival Documents and Materials. Volume I : 1886-1920 (G. FONDU)
• Jacques BIDET, Foucault avec Marx (A. CUKIER)

ABSTRACTS ................................................................................................................................................................................................................. 218

AUTEURS ............................................................................................................................................................................................................................ 222

AM-n°59-4.indd 6 27/01/2016 11:03


PRÉSENTATION DOSSIER DOCUMENTS INTERVENTIONS EN DÉBAT LIVRES

PRÉSENTATION

Actuel Marx consacre ici pour la première fois un dossier au rapport


entre marxisme et psychanalyse. Ce rapport dépasse la question du freudo-
marxisme, bien qu’il implique naturellement l’examen de ses différentes
séquences. Qu’il s’agisse du freudisme de gauche des années 1920 et la

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 90.96.48.107 - 18/07/2016 21h13. © Presses Universitaires de France
crise de la social-démocratie, du freudo-marxisme des années 1930 et la
défaite face au fascisme, qu’il s’agisse du mouvement anti-psychiatrique et
de réforme radicale de la psychiatrie après-guerre ou de la confrontation
du marxisme classique aux mutations du « capitalisme avancé », aux luttes
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 90.96.48.107 - 18/07/2016 21h13. © Presses Universitaires de France

décoloniales et aux mouvements étudiants dans les années 1960-1970, qu’il


s’agisse encore des mutations paradigmatiques du marxisme au fil de la
décomposition du mouvement ouvrier international et de part et d’autre
de l’effondrement du bloc soviétique, à travers le « structuralisme » lacano-
althussérien et ses propres disséminations « post-marxistes », il y a lieu de
_
réfléchir, plutôt qu’à la relance d’un même projet de synthèse doctrinale, à
la façon dont les grandes crises théoriques et politiques du marxisme l’ont 7
chaque fois conduit à solliciter le discours autre de la psychanalyse, ou l’autre _
discours auquel elle entend donner droit de cité, celui de l’inconscient. Et
ce, paradoxalement, pour y chercher, non pas seulement ce qui lui « man-
querait » (une théorie de la « superstructure », des « facteurs subjectifs », de
« l’idéologie » etc.), mais au contraire ce que le marxisme était déjà censé
« posséder » lui-même, donc en lui demandant un surcroît de matérialisme,
ou un autre matérialisme, incompatible et cependant indispensable au sien.
De là, tous les jeux d’équivoque, d’homonymie et de quiproquo sont
ouverts ; mais s’ouvre aussi la réflexion sur ce qui les rend théoriquement
productifs, et politiquement nécessaires. Pour l’engager, l’hypothèse générale
dont les contributions de ce dossier font état à divers titres, est que le rap-
port entre marxisme et psychanalyse doit être envisagé à partir d’un terme
survenant en tiers, qui en déstabilise le vis-à-vis mimétique ou polémique et
les force à sortir de leur langage, qu’il soit une cible critique commune (fas-
cisme, colonialisme, psychiatrie), ou qu’il soit un « médiateur évanescent »
(la question pédagogique, le féminisme, la critique de l’humanisme). Tout se
passe alors comme si, une fois estompée la fonction de ce tiers, le marxisme
et la psychanalyse retrouvaient une certaine disjonction, ou obligeaient le
matérialisme à repenser son propre statut de rationalité divisée.
Ainsi repartant du programme de Horkheimer et de Fromm dans les
années 1930, Katia Genel en suit les développements opposés dans le

Actuel Marx / no 59 / 2016 : Psychanalyse, l’autre matérialisme


PRÉSENTATION
PSYCHANALYSE, L’AUTRE MATÉRIALISME

« révisionnisme » de Fromm qui, refusant la théorie des pulsions, met la


psychanalyse au service d’une théorie de la socialisation, et chez Adorno
et Benjamin pour qui la radicalité de Freud sert de principe critique des
processus sociaux de réification, subvertissant le cadre matérialiste. Florent
Gabarron-Garcia poursuit son « histoire populaire de la psychanalyse »
(cf. Actuel Marx, n° 58) dans le contexte psychiatrico-psychanalytique
français des années 1950, et en suit les répercussions jusqu’à l’apport de
Félix Guattari au début des années 1960 avec les perspectives fécondes que

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 90.96.48.107 - 18/07/2016 21h13. © Presses Universitaires de France
ce dernier ouvre pour penser la praxis révolutionnaire. Étienne Balibar
revient quant à lui sur le moment « lacano-althussérien » par le détour
d’une autre langue (l’anglais) et donc d’un problème de traduction, pour
examiner ce qui a circulé, entre la langue structuraliste de la psychanalyse et
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 90.96.48.107 - 18/07/2016 21h13. © Presses Universitaires de France

celle de la « topique » marxiste, comme un terme aux équivoques intradui-


sibles, celui d’« instance », pris entre le registre juridique et politique de la
souveraineté, et le registre de la causalité historique où le déplace Althusser.
Les quatre contributions qui suivent travaillent sur des intercessions direc-
tement politiques. Guillaume Sibertin-Blanc retraverse La Psychologie de
_
masse du fascisme de Wilhelm Reich et, en contrepoint de l’historicisation
8 foucaldienne de « l’hypothèse répressive », teste cette autre hypothèse que le
_ fascisme n’a pas seulement constitué l’un des premiers objets d’une synthèse
freudo-marxiste, mais en a surdéterminé la formulation, en l’obligeant à
assumer (au risque d’être aussitôt irrecevable tant par la psychanalyse que
par le marxisme) une dimension d’excès analogue à celle qu’elle reconnaît
au fascisme, où elle voit la raison de son efficacité sur les « masses ». Livio
Boni ouvre la carte d’une géo-histoire conjoncturelle de la rencontre entre
psychanalyse et marxisme sur la question coloniale (avant les œuvres véri-
tablement fondatrices d’une telle connexion, Psychologie de la colonisation
d’Octave Mannoni, puis les écrits de Frantz Fanon), à travers la première
convergence amorcée dans les années 1920 dans le milieu surréaliste fran-
çais, puis dans le transfert de Breton, Leiris et d’autres représentants du
mouvement surréaliste en Amérique centrale et aux Antilles, et avec l’émer-
gence de la « négritude ». Hourya Bentouhami propose quant à elle, au fil
d’une relecture de l’ouvrage de Shulamith Firestone, The Dialectic of Sex,
l’examen d’une approche dialectique dans certaines théories du genre qui
interrogent à la fois la psychanalyse et le matérialisme de Engels et Marx, en
abordant la question sexuelle à partir de la production socio-historique des
discours et des pratiques de genre, sans renoncer à interroger le fondement
psycho-sexuel d’une telle production. Bertrand Ogilvie met pour finir en
question un autre « tiers » – à moins que les articles précédents en présentent
déjà les variantes –, celui du discours anthropologique, pour réfléchir aux
implications politiques de la pratique analytique comme clinique de la
PRÉSENTATION DOSSIER DOCUMENTS INTERVENTIONS EN DÉBAT LIVRES

singularité, qui déstabilise sans cesse les présupposés anthropologiques des


théories de la reconnaissance, et qui fait même signe vers la possibilité – et
la nécessité – d’une « politique sans anthropologie ».
Le dossier se termine par deux notes de Sándor Ferenczi, qui inaugurent
une nouvelle rubrique Documents de la revue, destinée à la publication
d’inédits ou d’introuvables. Nous remercions Ferenc Erös, de l’université de
Pécs, de nous avoir transmis ces notes rédigées après l’éphémère expérience
d’enseignement à l’université de Budapest lors de République des Conseils

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 90.96.48.107 - 18/07/2016 21h13. © Presses Universitaires de France
de Hongrie, et retrouvées dans les archives Ferenczi du Freud Museum à
Londres. Une traduction anglaise en est parue dans l’International Journal
of Psychoanalysis, nous y renvoyons pour une présentation et une contextua-
lisation historique de ces notes par F. Erös.
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 90.96.48.107 - 18/07/2016 21h13. © Presses Universitaires de France

Dans le hors-dossier, Pierre Sauvêtre revient sur l’émergence actuelle


des mouvements autour des « biens communs ». Il étudie les nombreuses
expériences et réflexions autour des communs portant sur les conditions
économiques et juridiques de la soutenabilité de ressources partagées auto-
organisées par une communauté d’utilisateurs, notamment en Europe du
_
Sud. Jean Vioulac, auteur d’un ouvrage remarqué sur Marx et Heidegger,
revient sur la question de la philosophie de Marx, en l’interrogeant notam- 9
ment au regard d’Husserl et de la phénoménologie. La refondation proposée _
par Marx soulignerait que tout ce qui semblait donné aux hommes est en
réalité produit par eux, à condition également d’admettre que la production
théorique du philosophe lui-même dépend des rapports sociaux propres à
sa communauté. De façon différente mais complémentaire, André Tosel
discute les thèses majeures de quelques ouvrages sur Marx parus en France
récemment en les inscrivant dans la conjoncture théorique et politique ;
l’occasion d’évoquer certaines parutions autour d’Althusser bien sûr, mais
également les renouvellements théoriques (parmi lesquels ceux proposés
par F. Fischbach et E. Renault) ou encore des œuvres majeures souvent
sous-estimées (Lucien Sève). Gregorio Sorgonà mobilise quant à lui la
méthodologie de « l’histoire croisée » pour tenter de comprendre et penser
les interactions complexes entre les partis communistes italien et français
dans les années 1960-1980, depuis leur grandeur et hégémonie à gauche au
lendemain de la guerre jusqu’à leur irréversible déclin. Stéphanie Roza enfin
présente une étude fine des conceptions de l’histoire à travers deux grandes
figures de la Révolution française, Barnave et Babeuf, dont les options
politiques profondément contradictoires n’empêchent pas des intuitions
analytiques communes, dont Marx n’a pas eu directement connaissance,
mais dont il partage pourtant certains présupposés essentiels. Q