Vous êtes sur la page 1sur 23

NT SPÉ 12 N°3

CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT
MORPHO-FACIAL
LE MERCREDI 19 AVRIL 2017
PAR ORIANNE
ORIGINE ET DEVENIR DES CELLULES DES CRÊTES
NEURALES (CCNS)
CHAPITRE 1
FORMATION ET MISE EN PLACE DES CCNS
Gastrulation Neurulation
• Migration des cellules neurectodermiques vers la • 1er stade de l’évolution des 3 feuillets embryonnaires vers la
plaque neurale et l’ébauche des futures crêtes différenciation tissulaire.
neurales.
• Ebauche du SN dans la région dorsale de l’embryon.
• Cellules ordonnées selon l’axe rostro-caudal.
• NOTOCHORDE => rigide, stabilise la PN, définit l’axe
• Les futures CCNs suivent le mouvement : longitudinal, emplacement des futurs corps vertébraux =
 Migration vers l’extrémité caudale « tuteur » de l’embryon.
 Grand arc de cercle en surface
• J21 = fusion des bourrelets neuraux, fermeture de la gouttière
 Allongement/rapprochement de la ligne primitive
neurale  Tube neural. Gènes Par1 et Par2.
 Deviennent/limitent la future gouttière neurale
Début morphologique de l’organogenèse, gradient de BMP.
• Début de l’individualisation des crêtes neurales.
• CCNs => cellules à la jonction du tube neural, migration vers les
placodes. Capacités de migration et de différenciation +++.
Amas cellulaires ectodermiques à • Différenciation selon l’axe de BMP (antéro-postérieur).
potentialités différenciatrices.
MISE EN PLACE DES CELLULES DES CRÊTES NEURALES
DEVENIR DES CCNS -1

• Oiseaux = bec et plumes


Homme :
• Mandrill = contours de la face et coloration bleue - Massif osseux cranio-facial
• Dinosaures = plumes, dents Sauf occipital et partie postérieure du sphénoïde
(mésoderme para-axial)
• Tricératops = crâne et cornes osseuses - SN céphalique
• Poissons = pigments, mésenchyme de la nageoire caudale - Œil
Sauf épithélium pigmentaire de la rétine
• Lion = pelage, vibrisses, dents (mésenchyme céphalique)
• Souris = yeux, couleur du pelage - Tissus dentaires
Sauf émail
• …
( épithélium ectodermique)
Polymorphisme +++ - Dérivés mésenchymateux (thyroïde, cœur,
 Multipotentialité des CCNs surrénales, hypophyse, glandes salivaires, cellules
 Variété des gènes impliqués musculaires lisses, poils, mélanocytes…)
DEVENIR DES CCNS -2
4 sources de cellules Se résume à 4 grandes actions
• Cellules céphaliques = tissu mésenchymateux, • Transition épithélio-mésenchymateuse = face dorsale du TN.
SNC, système sensitif. - Maturation (phénotype épithélial  mésenchymateux,
réversible).
• Cellules vagales = SN entérique.
- Perte de l’adhésion cellulaire (perte de jonctions épithéliales et
• Cellules troncales = mélanocytes, ganglions Σ et détachement).
sensitifs, cellules médullaires de la surrénale. - Transformation morphologique (acquisition d’intégrines,
• Cellules lombo-sacrées = SN intestinal du niveau molécules de guidage, production de protéases).
lombo-sacré. • Migration = vers des tissus peu celluleux, guidage sélectif et
 Différenciation antéro-postérieure. reconnaissance par compatibilité tissulaire).
• Agrégation = dans le secteur de différenciation, puis avec les
placodes.
2e mois de grossesse = envahissement des aires de
• Différenciation = au contact des placodes odontogènes, grâce à
migration.
des signaux…
Cellules en migration = répertoire de gènes Hox
identique à leur lieu d’origine et à leur lieu cible.
FORMATION ET DEVENIR DE L’APPAREIL
PHARYNGÉ
CHAPITRE 2
DÉFINITION - COMPOSITION

• 5 paires d’arcs pharyngés mésodermiques,


• Structure transitoire apparaissant lors de la 4e formées selon une séquence cranio-caudale :
semaine de développement (embryon de 5 mm). - 1er arc  J22
- 2e arc  J24
• Situé dans la région céphalique. - 3e arc  J27
• A l’origine de nombreux éléments de la face et du - 4e arc  J29
cou. - 6e arc  J30
• Architecture affectée par la plicature céphalique. • 4 sillons pharyngés ectodermiques.
• 4 poches pharyngées endodermiques.
EVOLUTION
Fonctions =
- Poissons  alimentation et oxygénation du sang.
- Homme  rôle très complexe, forme beaucoup de structures de la tête et du cou.
LES ARCS PHARYNGÉS
Chaque arc =
- noyau cartilagineux (dérivé des crêtes
neurales sauf celui des arcs IV et et VI
(mésoblaste de la lame latérale)
- noyau musculaire
- nerf crânien spécifique
- artère de l’arc aortique
ANNEXES DE L’APPAREIL PHARYNGÉ
LANGUE, GLANDES SALIVAIRES
CHAPITRE 3
LANGUE
2/3 Antérieurs - Corps 1/3 Postérieur - Base
• 4e SD. • 2 renflements médians :
• Sur le plancher du pharynx. • Copula (mésoblaste des arcs II, III, IV)

• Prolifération du mésoderme ventral du 1er arc • Eminence épiglottique (mésoderme du 4e arc)


- 2 renflements latéraux. • Fusion en arrière du foramen caecum.
- 1 renflement médial.
• Innervation sensitive = glosso-pharyngien.
• Innervation sensitive = branche mandibulaire du
trijumeau. • Ligne de fusion = sulcus terminalis (V terminal)
GLANDES SALIVAIRES
• Embryogenèse =
• Principales = - Initiation = prolifération épithéliale.
- Anatomiquement bien individualisées en Parotide  6e SD, bourgeons d’ectoderme.
lobules. SM  7e SD, endoderme du plancher buccal.
- Portion sécrétrice  acinus ou tubulo-acinus, SL  8e SD, bourgeons d’endoderme paralinguaux.
entouré de cellules myoépithéliales. - Morphogenèse = prolifération et condensation sous
- Canaux forme de bulbes, double organisation vasculo-nerveuse,
intralobulaires/interlobulaires/lobaires/striés. ramifications et capsule.
Parotides, Sous-maxillaires, Sublinguales. - Cytodifférenciation = matériel sécréteur, cellules pro-
acineuses puis acineuses, apparition des canaux
• Accessoires = intercalaires et striés.
- Intrinsèques aux muqueuses. - Fonction =
- Portion sécrétrice muqueuse ou séro- SM  16e SD.
muqueuse entourée de cellules myoépithéliales. Parotide  18e SD.
Glandes accessoires  24-35e SD.
MISE EN PLACE DE LA FACE
ET DE LA CAVITÉ BUCCALE
CHAPITRE 4
MISE EN PLACE DE LA FACE
• SEMAINE 4 :
• SEMAINE 6 :
• Début  Embryon rectiligne, sommites formant des
saillies à sa surface. • Invagination ectoblastique au centre des placodes
nasales  dépression nasale qui divise la placode en
• Après  Apparition des plis limitants céphalique et bourgeons nasaux latéral et médial.
caudal, l’un après l’autre.
• SEMAINES 6/7/8 :
• Puis  Fermeture du neuropore cranial. AP I et II.
• Fusion des bourgeons nasaux latéraux avec les
• Ensuite  Fermeture du neuropore caudal. AP I, II, III. bourgeons maxillaires  Ailes du nez.
Courbures mésencéphalique et cervicale. Ebauche des
membres sup. Fossettes auditives. • S6 = Développement et union des bourgeons nasaux
médiaux  Dos, partie moyenne, pointe du nez.
• Fin  Achèvement paroi ventrale. AP I, II, III, IV.
Placodes cristalliniennes. • S7 = Extension vers le bas et les côtés et fusion des
bourgeons nasaux médiaux  Processus
• SEMAINES 4/5 : intermaxillaire (en bas) qui va fusionner avec les
bourgeons maxillaires. Donnent Palais I°, partie A de
• Face en dvp = région fronto-nasale + AP I. Placodes
l’arcade dentaire sup., philtrum dans leur partie 10e
• Fusion de 5 bourgeons = 1 fronto-nasal + 2 maxillaires médiane, et donnent les parties latérales de la lèvre SD
+ 2 mandibulaires. supérieure et de la joue dans leur partie latérale.
• SEMAINE 5 : • Gouttière naso-lacrymale entre les bourgeons
maxillaires et les bourgeons naso-latéraux.
• Placodes olfactives (ectoblastiques).
MISE EN PLACE DE LA FACE - SCHÉMAS

Semaines 6/7 Semaines 7/8


FORMATION DES CAVITÉS NASALES

• 5/6e SD  Invagination des dépressions nasales.


6e SD  Cavité nasale unique, séparée de la cavité buccale par l’aileron nasal.
7e SD  Aileron aminci formant la membrane bucco-nasale dont la disparition forme le choane primitif.
Plancher de la cavité nasale = palais I° issu du processus intermaxillaire.
8/9e SD  Septum nasal médian formé par les bourgeons fronto-nasal et nasaux médiaux.
Fusionne avec la face supérieure du palais I° puis II°.
FORMATION DE LA CAVITÉ BUCCALE

• Début du 2e mois = la cavité buccale a un aspect


de fente élargie.
• Cavité buccale primitive = stomodeum, limité : • Durant le 2e mois = fusion des extrémités
• En haut  entrémité du bourgeon fronto-nasal. latérales des bourgeons maxillaires et
mandibulaires pour former les joues.
• Latéralement  bourgeons maxillaires.
• J24 = rupture de la membrane bucco-pharyngée
• En bas  bourgeons mandibulaires.
permettant la communication de la cavité
buccale primitive avec la partie antérieure de
l’intestin primitif.
FORMATION DU PALAIS -1
• Confluence de :
• 1 bourgeon prémaxillaire dérivant du fronto- • Dispersion de l’épithélium de jonction = 4
nasal (palais I°) mécanismes :
• 2 bourgeons palatins émanant des bourgeons • Rétraction-contraction du feuillet épithélial.
maxillaires.
• Migration des cellules épithéliales de la structure
• Cloisonnement du stomodeum en cavités nasale en direction nasale ou orale.
et buccale.
• Apoptose.
• Fusion puis dispersion des épithélia de
• Transition épithélio-mésenchymateuse.
recouvrement  continuité du mésenchyme.
Anomalie = fente palatine. • Facteur de croissance Tgf-beta 3 indispensable.
• Chez l’Homme  Semaines 6 à 12.
FORMATION DU PALAIS -2
FORMATION DU SQUELETTE CRANIO-FACIAL
CHAPITRE 5
OSSIFICATION CRANIO-FACIALE -1
OSSIFICATION CRANIO-FACIALE -2

• Pour la voute du crane  ossification par croissance centrifuge, ossification des sutures quand la croissance
est achevée (synfibroses).
• Périmètre cranien  Périoste, ossification par croissance apositionnelle.
• Pour la base du crane  condensation mésenchymateuse, pièces cartilagineuses (sutures = synchondroses
disparaissant quand la croissance est achevée).
• Chondrocrane antérieur  sous forme de « loup de carnaval », il émet plusieurs prolongements.
• Mandibule  Points d’ossification autour des cartilages de Meckel (cartilages I°), puis apparition et
croissance de cartilages II° après l’ossification du corpus et du ramus.