Vous êtes sur la page 1sur 24

IL DEVRAIT SIGNER VENDREDI À ALGER Il a refusé la signature électronique COURBIS COURBIS Il a
IL DEVRAIT SIGNER VENDREDI À ALGER
Il a refusé la signature électronique
COURBIS
COURBIS
Il a demandé de ne pas annoncer
l'accord final avant mercredi
SUR LE BANC
SUR LE BANC
Il a écopé
de 2 matchs
FACE AU CSC
FACE AU CSC
LE MCA SANS
AMADA
FACE AU CSC
www.competition.dz MARDI 9 OCTOBRE 2018 30 DA N°5500 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Le Difaâ jouera la défense comme l'OM
17h45

ATTENTION

     IL DEVRAIT SIGNER VENDREDI À ALGER Il a refusé la signature

C'EST UN AUTRE PIÈGE À LOUP !

     IL DEVRAIT SIGNER VENDREDI À ALGER Il a refusé la signature
Hamroun : «On doit marquer d'entrée»
Hamroun : «On doit
marquer d'entrée»
MELLAL «JE N'ACCEPTERAI AUCUNE EXCUSE, JE VEUX LES 3 POINTS» «Recruter ? Et nos jeunes !»
MELLAL
«JE N'ACCEPTERAI
AUCUNE EXCUSE,
JE VEUX LES
3 POINTS»
«Recruter ? Et nos jeunes !»
«Dumas ne m'a pas parlé du mercato hivernal»
     IL DEVRAIT SIGNER VENDREDI À ALGER Il a refusé la signature

Allati d'attaque pour le MCA

     IL DEVRAIT SIGNER VENDREDI À ALGER Il a refusé la signature

BOUZIDI : «JE NE PEUX PAS JOUER L'ACCESSION DANS CES CONDITIONS»

www.competition.dz

Mardi 9 octobre 2018

  • 2 À LA UNE

ZETCHI

«LE TEMPS DES DÉCISIONS PRISES AU HASARD EST RÉVOLUE»

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 2 À LA UNE ZETCHI «LE TEMPS DES DÉCISIONS PRISES AU

Le président de la Fédération algérienne de football a indiqué que toutes les décisions qui seront prises dorénavant seront bien réfléchies.

La démission de Rabah Saâdane du poste de directeur tech- nique national fait encore beaucoup parler. Ce dernier a pris la même décision que son prédécesseur, Fodhil Tikanouine qui a été prié de quitter son poste. KheireddineZetchi s'était exprimé sur la décision de l'ex-sélectionneur national qui avait fait retrouver aux Verts la Coupe du monde en 2010 après des années d'absence. Il faut dire que depuis l'ère Zetchi, il y a eu plusieurs chan- gements au sein de la FAF, surtout en ce qui concerne les sélection- neurs, qui ce sont succédé jusqu'à Djamel Belmadi qui a débuté son travail depuis peu. Le président de la Fédération algérienne avoue ainsi que certains choix depuis son arri- vée à la tête de la FAF n'étaient pas bon. C'est en tout cas ce qu'il a laissé entendre hier lors d'un point de presse à Oran : " Dorénavant, nous devons choisir l'homme qu'il faut à la place qu'il faut. Le temps des décisions prises au hasard est révo- lu. Nous devons désormais compter sur les compétences et les personnes qualifiées dans le domaine de la for- mation." Ainsi, les prochains postes de responsabilité seront la principale préoccupation de Kheireddine Zetchi qui veut avoir les bonnes per- sonnes au bon endroit.

«Il y a des gens qui font beaucoup de bruit mais qui sont inutiles au football algérien»

Le président de la Fédération algé- rienne de football s'est ensuite expri- mé sur les spécialistes et ceux qui s'expriment sur les différents pla-

teaux télé à propos du football en Algérie : " Il y a des gens qui font beaucoup de bruit dans les médias, mais qui sont inutiles pour le foot- ball algérien. Ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit. Je rends hommage à tous ceux qui sont en permanence avec les jeunes joueurs qui sont toujours là pour jouer le rôle du père et de la mère. Ceux qui nous donnent des exemples à travers les médias, nous les laissons amuser les galeries, on ne s'en occupe pas trop. Nous serons toujours derrière les gens qui travaillent, qui sont au service du

football."

M. K.

Accusé par Saâdane quant à sa non-participation au congrès de la FIFA

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 2 À LA UNE ZETCHI «LE TEMPS DES DÉCISIONS PRISES AU

PAR ASMA H. A.

En effet, juste après qu'il ait envoyé sa démis- sion au président de la Fédération algérienne de football Kheireddine Zetchi, Rabah Saâdane a fait plusieurs sorties médiatiques accusant la FAF et ses responsables de trahison pour avoir orches- tré un coup monté, le pri- vant de se rendre au congrès de la FIFA à Londres le mois dernier. Des accusations auxquelles a tenu à répondre Kheireddine Zetchi avant- hier, alors qu'il se trouvait à Tlemcen. Et le moins qu'on puisse dire c'est que le président de la FAF n'y est pas allé par 36 chemins traitant tout simplement Rabah Saâdane de menteur : " Il a inventé cette histoi- re. C'est invraisemblable. Comment voulez-vous qu'on change son nom au niveau de la FIFA alors que son invitation est nominative. C'est un pur mensonge. Saâdane a passé plus de temps au cours de ces derniers jours à parler de sa démission et de son histoire de visa qui n'a pas été fait, que d'expo- ser son projet en tant que DTN au cours des 12 der- niers mois. Franchement

BELMADI

NE COMPTE PAS

SE LAISSER FAIRE

Au cours de ces derniers jours, une grosse polémique est en train d'animer la scène footbalistique algérienne suite à la démission de Rabah Saâdane de son poste de directeur technique national.

zone de bureau quand les joueurs sont en stage, et contraints à manger des sandwichs, c'est vraiment grave ", a-t-il signalé. Des accusations qui se sont poursuivis en reprochant au coach des Verts d'avoir choisi Aziz Bouras comme accompagnateur au congrès de la FIFA à sa place : " Bien évidemment que c'est sur la demande de Belmadi que la FAF a demandé une accréditation à la FIFA pour Bouras à ma place. Les choses sont claires, l'entraîneur natio- nal a voulu se faire accom- pagner par son ami Bouras pour qui j'ai beaucoup de respect, que par moi le DTN. Mais bon là aussi je me pose la question sui- vante : pourquoi a-t-il accepté de prendre ma place, il n'aurait pas dû. Il s'agit d'un congrès interna- tional, on est censés repré- senter l'Algérie. Tous les pays du monde ont envoyé leur DTN, sauf nous. Lors de sa prise de fonction, j'ai bien reçu Djamel Belmadi lui faisant même savoir devant toute l'assistance du bureau fédéral que je le voyais réussir dans sa mis- sion au vu de ses compé- tences, mais aussi des qua- lités de son staff technique ", a avoué Rabah Saâdane.

Il veut à son tour éclairer l'opinion publique et apporter sa version des faits

A la question de savoir s'il y a eu un différend entre lui et Belmadi à l'occasion de la CAN 2004, lorsque Saâdane était entraîneur national, Cheikh Saâdane dira : "Vous savez quand vous êtes sélectionneur, des différends y en a tou- jours avec les joueurs, c'est très normal. Comme vous le savez, j'étais venu en pompier en 2004 après le départ préci- pité de Georges Leekens. On avait joué un seul match amical face au Mali, et j'ai pu constater qu'on attaquait bien notamment avec Ouadah et Belmadi, mais que derrière c'était la catastrophe. Avant le pre- mier match de la CAN, je fais une réunion aux joueurs et je leur ai donc expliqué qu'on allait chan- ger de stratégie en jouant avec un seul numéro 10 et qu'on mettra en place une défense à trois. Et c'est comme ça d'ailleurs qu'on a pu tenir face au Cameroun notamment, et atteindre les quarts de fina- le de cette compétition. Après tout le monde connaît l'histoire de

Ouadah qui a quitté le stage parce qu'il n'a pas apprécié le fait qu'il soit sur le banc de touche ", a indiqué Saâdane. Une déclaration qui met en cause directement Djamel Belmadi dans le fait que Saâdane ne se soit pas déplacé en Angleterre. Des propos qui n'auraient pas du tout plu au sélec- tionneur national, qui d'après nos infirmations n'arrive pas à saisir pour- quoi son nom a été mêlé à cette affaire. Connu pour sa franchise et son discours direct, et sachant pertinemment que la question concernant les propos et les accusations de Rabah Saâdane lui sera posée lors de son prochain point de presse, Djamel Belmadi ne compte pas se laisser faire, et donnera à son tour sa version des faits pour éclairer l'opinion publique. Il est vrai qu'avant la ren- contre face au Bénin ce vendredi soir, l'EN se serait bien passée d'une telle polémique, mais du côté de l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille, impossible de rester muet face à de telles accusations dont il est directement concerné.

A. H. A.

j'aurais vraiment souhaité qu'il soit aussi communica- tif sur ce qui se faisait au niveau de la direction tech- nique nationale", a-t-il pré- cisé.

Belmadi n'a pas saisi pourquoi son nom a été cité

Une polémique dont on se serait passé volontiers en ce moment, surtout à l'ap- proche de la double confrontation des Verts face au Bénin ce vendredi au stade Mustapha Tchaker de Blida, et mardi prochain à Cotonou. Une polémique qui risque enco- re de durer. Et effet, lors d'une de ses sorties média- tique au cours de ces der- niers jours, Rabah Saâdane a fait savoir que "depuis la venue de Djamel Belmadi en équipe nationale, j'ai senti un changement de la part du président de la FAF, car tout le monde ne s'occupe que de l'équipe nationale A et ont littérale- ment marginalisé la DTN. Même sous l'ère Vahid Halilhodzic connu pour- tant pour sa grosse intran- sigeance dans la discipline, il n'a jamais donné comme instruction de ne pas ren- trer ou s'approcher du res- taurant. On n'a même plus le droit de quitter notre

La sélection béninoise dès demain à Alger

Le prochain adversaire des Verts, le Bénin, fera le déplacement dès demain à Alger afin de se pré- parer pour le premier match qui se déroulera vendredi au stade Mustapha Tchaker de Blida. Le stage de préparation des Verts a débuté hier au Centre technique national de Sidi Moussa. Riyad Mahrez et ses coéquipiers ont débuté le travail afin de se tenir prêts pour le prochain rendez-vous face au Bénin. Comme tout le monde le sait, l'équipe nationale aura une double confrontation face aux Ecureuils. Le premier match est prévu pour vendredi prochain au stade Mustapha Tchaker de Blida, quant au second rendez-vous, il se jouera à Cotonou au Bénin, le 16 de ce mois. Pour la première ren- contre, la sélection béninoise devrait arriver en Algérie dès demain. En effet, c'est mercredi, que Michel Dussuyer et ses hommes débarqueront à l'aéroport

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 2 À LA UNE ZETCHI «LE TEMPS DES DÉCISIONS PRISES AU

international d'Alger, Houari Boumediene. Ces derniers rejoin- dront ensuite la ville de Blida, où ils effectueront une ou deux séances d'entraînement avant de se tourner vers le match. En tout cas, il faut savoir que le Bénin n'aura qu'un jour afin de préparer la ren- contre et que la Fédération béninoi- se de football a décidé d'effectuer le déplacement l'avant-veille de la

rencontre seulement. Tout sera fait afin d'accueillir la délégation du Bénin dans de bonnes conditions avant le second match qui se jouera à Cotonou. Cette rencontre sera la troisième pour les Verts dans ces éliminatoires de la CAN 2019. Djamel Belmadi et ses hommes ont réussi à arracher la première place du groupe D en revenant avec un match nul de la Gambie. Ces der-

niers sont cependant à égalité de points avec le Bénin et devront pro- fiter du premier match à Blida afin de creuser l'écart et ainsi pouvoir gérer le second match à Cotonou.

En France depuis hier

Avant de rejoindre l'Algérie, les joueurs de la sélection béninoise devaient se regrouper à Paris hier. Alors qu'ils évoluent dans diffé- rents championnats, les internatio- naux béninois ce sont ainsi retrou- ver en France et se préparer à rejoindre dès demain l'Algérie. En tout cas, le sélectionneur du Bénin, Michel Dussuyer, a fait appel à 22 joueurs pour cette double confron- tation et compte sur tout le monde lors de ce premier déplacement.

Après le match à Blida, la sélection béninoise rejoindra Cotonou avant d'être suivi par les Verts qui veu- lent s'assurer la qualification pour la prochaine CAN dès cette double

confrontation.

M. K.

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 À LA UNE 3  Belmadi face à la presse aujour-
www.competition.dz
Mardi 9 octobre 2018
À LA UNE
3
Belmadi
face à la
presse
aujour- d'hui

C'est aujour- d'hui à 12h au Centre tech- nique national de Sidi Moussa qu'animera Djamel Belmadi sa conférence de presse en pré- vision du match de ce vendredi face au Bénin au stade Mustapha Tchaker de Blida à partir de 20h45. Une conférence de presse où le coach national s'expliquera certainement sur ses choix de joueurs dans la liste des 23 pour cette double confrontation. A. H. A.

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 À LA UNE 3  Belmadi face à la presse aujour-
www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 À LA UNE 3  Belmadi face à la presse aujour-

SLIMANI FORFAIT,

1 re CONVOCATION POUR DARFALOU

PAR ASMA H. A.

Islam Slimani n'aura pas l'occasion lors de cette double confrontation face au Bénin de confirmer sa bonne forme après le doublé inscrit avec son équipe de Fenerbahçe en Europa League jeudi dernier. En effet, souffrant d'une blessure contractée avant-hier dimanche

(NDLR: sorti à la 65'), le meilleur buteur des Verts qui s'est déplacé hier au CTN a été examiné par le staff médical qui a confirmé sa blessure et son forfait pour le match de ce vendredi. Soumis aux soins au CTN, reste à savoir si Slimani pourrait être prêt pour le deuxième

match à Cotonou le 16 octobre prochain.

Du coup, c'est

Oussama Darfalou, auteur lui aussi d'un doublé avec son

club hollandais de Vitesse Amhem avant-hier, qui a été convoqué par le staff des Verts. Il faut dire que c'est la

première fois que l'ancien attaquant usmiste est convo- qué avec les A. Pour rappel, il y a quelques jours, on vous faisait savoir dans ces mêmes colonnes que les collaborateurs de Belmadi suivaient de très près les per- formances de Darfalou. Certains d'entre eux ont même fait savoir que Darfalou pourrait bien être le futur atta- quant de l'EN. Du coup, Darfalou aura l'occasion de mon- trer de quoi il est capable après qu'il ait embrassé une carrière professionnelle. Il est à préciser enfin que tous les joueurs étaient présents à la séance d'entraînement

qui a débuté à 19h.

A. H. A.

Les tabloïds anglais pas tendres avec l'Algérien

Le stage des Verts, une bouffée d'air pour Mahrez

Le moins qu'on puisse dire c'est que le penalty raté par Ryad Mahrez à la dernière minute avant-hier dimanche avec son club de Manchester City face à Liverpool au stade des Reds a fait couler beaucoup d'encre dans les tabloïds anglais hier lundi. Même si l'entraîneur des Citizen a fait savoir dans les médias en Grande- Bretagne que c'est lui qui a demandé au milieu de terrain des Verts d'exécuter le coup de pied arrêté et l'a défendu en affirmant : "Il a eu le courage de frapper le penalty. Lors des séances d'entraînement, il a frappé les tirs au but parfaitement, mais cela arrive parfois d'en rater dans un match, malheureusement c'est arrivé face à Liverpool", a avoué Pep Guardiola. Mais malgré les propos du coach espagnol, beaucoup de critiques ont été émises à son encontre par rapport à son choix du joueur qui a tiré le penalty, car a priori c'est le joueur brésilien Jésus Gabriel qui aurait dû tirer en l'absence

d'Agueïro sur le banc ce jour-là. Du coup, Guardiola a été même contraint de présenter ses excuses. "Jésus a voulu le tirer. Je m'excuse. C'était ma décision. Ces six ou sept derniers mois, les penalties étaient toujours pour Sergio Aguero, mais il était sur le banc", a-t-il expli- qué.

Même ses partenaires lui en veulent…

bon le plus important c'était de ne pas perdre, même si nous aurions pu gagner", a déclaré le Brésilien. Ce der- nier n'a d'ailleurs pas manqué de mentionner que Pep a eu une discussion avec lui. "Pep a parlé avec moi. Cela fait partie du football, parfois, ce genre de choses arri- ve. Mahrez est mon coéquipier et je le soutiendrai même si le coach décidera de le choisir à nouveau lors des prochains matchs pour tirer les penalties", a-t-il conclu. C'est pour dire que le stage des Verts est tombé pile poil au bon moment pour le joueur de Manchester City, accusé d'être respon- sable du nul de son team face à Liverpool. Une bouffée d'oxygène donc pour Ryad Mahrez à Alger afin de prendre du recul et de s'éloigner de tout ce qui se dit en Angleterre le concernant.

A. H. A.

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 À LA UNE 3  Belmadi face à la presse aujour-

De son côté, Jésus Gabriel n'a pas caché son mécontentement quant à la décision de son coach. " De toute évidence, je ne suis pas heureux. Comme Riyad, je me suis entraîné à tirer les penalties toute la semaine. J'aurais vraiment aimé l'exé- cuter car j'étais hyper confiant. Du coup, j'étais énervé que ça ne soit pas moi qui puisse le tirer. Mais

CHAONA

«ON VISE AU MOINS LE MATCH NUL À BLIDA»

Les Verts ont débuté leur stage pour préparer la double confrontation face au Bénin. Une équipe composée de joueurs de talent à l'image de Chamouss Dine Mouhamed Chaona. A seulement 21 ans, le défenseur béninois, entre dans les plans de son sélectionneur, Michel Dussuyer qui compte beaucoup sur lui. Il sera d'ailleurs l'un des atouts de cette équipe du Bénin. Evoluant en Tunisie avec le Stade Gabesien, Chamouss Dine Chaona, était dans le viseur de certains clubs évoluant en Ligue 1 Mobilis à l'image de la JS Kabylie. Il était proche de rejoindre l'Algérie lors du dernier mercato mais la direction de l'Espérance de Tunis a préféré le prêter au Stade Gambien. En tout cas, le jeune défenseur béninois veut réussir une bonne prestation face aux Verts et a répondu à quelques-unes de nos questions où il nous parle de la prochaine confronta- tion entre les Fennecs et les Ecureuils.

Comment ça se passe pour vous en Tunisie ?

Tout se passe pour le mieux avec mon club, j'essaie de me donner à fond et d'ai- der mon équipe à réussir de bons résul- tats.

Vous avez été buteur lors de votre dernier match avec le Stade Gabesien et qui a coïncidé avec votre première titularisation…

Je suis très heureux d'avoir marqué ce but, car c'est mon premier match avec le club. Je voulais vraiment faire quelque chose de positif pour impressionner le

public. Je tourne maintenant mon regard vers la sélection, car je veux rester très concentré pour ce qui nous attend.

Justement, vous allez maintenant rejoindre votre sélection avant de rallier l'Algérie…

J'ai hâte de retrouver tous mes co-équi- piers de la sélection et ainsi pouvoir débu- ter le travail avec eux avant nos prochains matchs.

Avez-vous une idée de la sélection algérienne ?

Non, je n'ai pas une grande idée sur cette équipe algérienne. Je ne sais pas vrai- ment à quoi m'attendre mais on aura un peu de temps afin de nous préparer et d'avoir une meilleure idée sur notre adversaire. En tout cas, l'Algérie n'est pas une petite nation et on sait que ça s'annon- ce difficile.

Pour nous le principal c'est de réussir une bonne performance et ne surtout pas perdre la rencontre. On veut au moins revenir avec le point du match nul au Bénin et ainsi être dans de bonnes disposi- tions avant le match retour. Mais je sais que ça reste difficile.

Donc, vous misez sur le match à Cotonou ...

En effet, on compte beaucoup sur notre match retour au Bénin afin de réussir une bonne prestation et sur- tout remporter les trois points. Mais même en Algérie on vise au moins le point du match nul.

Vous êtes à égalité de points au sein du groupe D, cette double confrontation sera l'occasion pour vous départager, n'est-ce pas ?

Oui, ce sera des matchs impor- tants pour nous comme pour l'Algérie. On veut rester concentrés sur notre premier match avant de penser au second.

Avez-vous une idée sur les joueurs de l'équipe nationale algérienne ?

Je suivais

Mahrez

depuis

Leicester

City

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 À LA UNE 3  Belmadi face à la presse aujour-

Pour dire vrai je ne connais que Riyad Mahrez. Je n'ai pas une gran- de idée du reste de l'équipe.

Que pensez-vous de cette double confrontation face à l'Algérie ?

Quel est votre objectif ?

On veut se qualifier pour la pro- chaine CAN. Personnellement, je suis jeune et je veux y participer.

Comme je l'ai dit, je n'ai pas une grande idée sur l'Algérie mais je sais que ce ne sera pas facile pour nous. Il faut que l'on soit à la hauteur du rendez-vous qui nous attend et que l'on réussisse un bon match.

Justement, votre sélectionneur se méfie de Mahrez…

Mahrez est un très bon joueur, per- sonnellement je le suis depuis qu'il est à Leicester City. En plus je regarde pra-

Le premier match se jouera à Blida, vous connaissez ?

Non, je ne connais pas ce stade mais j'ai hâte de le découvrir.

Quel sera votre objectif lors de ce match ?

tiquement tous les matchs de Manchester City donc je sais que c'est un grand joueur et que ce sera difficile face à lui.

Vous avez eu l'occasion de jouer avec Youcef Belaïli à l'EST…

Belaïli c'est comme un frère pour moi. On a eu l'occasion de jouer ensemble et je m'entends très bien avec lui. On était dans la même équipe et je sais de quoi il est capable. C'est un excellent joueur et j'ai d'ailleurs été surpris qu'il n'ait pas été convoqué avec son équipe nationale. Je pense qu'il mérite sa place. Même si on est plus dans la même équipe, je reste en contact avec lui à travers les réseaux sociaux. J'ai aussi côtoyé d'autres joueurs algériens au sein du cham- pionnat tunisien.

Lors du dernier mercato, vous étiez dans le viseur de clubs algériens, n'est-ce pas ?

Oui, j'étais en contact avec la JSK lors du mercato d'été. Cependant, je n'ai pas quitté la Tunisie.

Pour quelles raisons ?

L'ES Tunis n'a pas voulu me lâcher et a préféré me prêter à un autre club tunisien. Les dirigeants ont voulu me garder au sein du même championnat afin de garder un œil sur moi.

Vous étiez intéressé par un transfert au sein du championnat algérien ?

Tout à fait, je voulais changez d'air et découvrir d'autres cham- pionnats. Seulement ça ne s'est pas fait. Il faut maintenant attendre les prochains mercatos afin de voir si mon club décide de changer d'avis et de me lâcher. Si on me facilite mon départ je pourrais me diriger vers l'Algérie, qui sait ?

M. K.

www.competition.dz

Mardi 9 octobre 2018

4

LIGUE 1 MOBILIS 10 e JOURNÉE

www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 4 LIGUE 1 MOBILIS 10 JOURNÉE PAR ISLAM ZEMAM Aujourd'hui, ce

PAR ISLAM ZEMAM

Aujourd'hui, ce sera quasiment la même chose face au DRBT. Les gars de Kamel Bouhlel comptent rester regroupés derrière et jouer les contres…tout en espé- rant une erreur de l'adversaire. Se faire prendre une fois, ça peut passer mais une seconde fois de la même manière, ça fait tâche. Les joueurs de la JSK sont préve- nus. Les Jaune et Vert ont donc connu leur premier couac à la maison face à cette équipe de Médéa qui a confirmé une fois de plus son statut d'équipe qui voyage bien. Même si la décep- tion a été très grande, cela n'a pas empêché les joueurs de rapide- ment retrouver le moral et de préparer directement la réception de Tadjenanet aujour- d'hui. Une ren- contre qui sera vraiment importante pour les Canaris du

Le DRBT évoluera comme l'O Médéa

TADJENANET

UN AUTRE

PIÈGE

À LOUP !

mais aussi et surtout trouver la faille rapide- ment pour ne pas laisser l'équipe adverse prendre confiance. C'est là qu'il faudra se montrer costaud et ouvrir le verrou. En mar- quant tôt, la JSK s'assurera d'une chose, d'un jeu ouvert qui pourrait lui permettre de cor- ser l'addition et de faire en sorte d'avoir toutes les cartes en main pour l'emporter.

Benaldjia, Uche et Hamroun

Maintenant, pour marquer rapidement, il faut de l'efficacité et des ballons exploitables. Ça n'a pas été le cas au cours du match face

à l'OM et c'est ce qui fait que les attaquants sont restés muets au cours de cette partie. Cet après-midi, Benaldjia, Uche et très probablement Hamroun devront se montrer efficace devant le but pour ne pas se faire prendre une seconde fois car si on l'est une première fois, ça peut passer. Si la JSK se fait prendre de la même manière, une seconde fois, là, ça voudrait dire qu'il y a un problème et que les joueurs n'ont pas assimilé la leçon de Médéa. On le saura au coup d'envoi.

  • I. Z.

17H45
17H45

Météo, match télévisé, journée de travail et études, échec face à l'OM

Supporters, le vrai test

Depuis l'entame de la saison, la JSK n'a pas eu à se plaindre de l'affluence au cours de ses matchs. Toutefois, pour la partie d'aujourd'hui, ce sera un vrai test pour la galerie vu les conditions de la rencontre.

En effet, cela fait des années et des années qu'on ne voyait plus l'antre du 1er-Novembre rugir de la sorte. La flamme est revenue et l'engouement est là. Le début de saison de la JSK a fait revenir tout le monde au stade et résul- tat, les supporters sont toujours là et des centaines n'ont pas la chance d'assister aux matchs vu que le stade est devenu trop exigu pour contenir tous les inconditionnels de la JSK. Cependant, pour cette rencontre contre le DRBT, les données chan- gent et c'est là qu'on verra ce qui se passe. En effet, plusieurs élé- ments pourraient ne pas offrir un stade plein à cra- quer et pour cause. D'abord, la météo puis- qu'on annonce des pré- cipitations sur la région de Tizi Ouzou.

Djurdjura qui doivent faire le nécessaire pour l'emporter et cela pour plusieurs rai- sons. D'abord, il s'agira d'effacer cette der- nière contre-performance et se relancer pour poursuivre sur la bonne voie. Cependant, il faudra faire attention. Vendredi dernier face à l'OM, les Canaris ont eu beaucoup de mal à faire le jeu et à contourner le bloc très bas installé par les visiteurs. Aujourd'hui face à Tadjenent, on aura certainement droit à la même chose avec une équipe qui se regrou- pera derrière et fera tout ce qu'elle pourra pour retarder l'échéance sinon faire mieux et piéger la JSK sur un contre. Dans ce sens, il s'agit de trouver des solutions pour éviter de se remettre en difficulté dans cette rencontre car là, ça ferait vraiment tâche et l'équipe pourrait par la suite douter, ce que personne ne souhaite à l'heure actuelle.

Marquer rapidement

Lorsqu'on a échangé avec les différents joueurs du club, ces derniers n'ont pas man- qué de faire savoir qu'il fallait trouver des solutions pour contourner le bloc bas qui sera installé. Ce qui revient avec insistance, c'est le fait de prendre le jeu à son compte

SALHI BELAÏLI CHETTI SAÂDOU, TIZI-BOUALI BENKHELIFA OUKACI (TAFNI) BENYOUCEF HAMROUN BENALDJIA, I. Z. UCHE EQUIPE PROBABLE
SALHI
BELAÏLI
CHETTI
SAÂDOU,
TIZI-BOUALI
BENKHELIFA
OUKACI
(TAFNI)
BENYOUCEF
HAMROUN
BENALDJIA,
I. Z.
UCHE
EQUIPE PROBABLE

Un match en jour de semai- ne

Ensuite, il y a cette rencontre qui est pro- grammée un jour de semaine, ce qui veut dire d'études et de travail. Bon nombre de fans de la JSK sont des salariés, fonctionnaires et étudiants. Donc, cela pourrait influence le nombre de pré- sents. Enfin, il y a également le fait que la rencontre sera retransmise en direct sur le petit écran. On peut dire que c'est là le vrai test pour les supporters de la JSK. Une rencontre qui sera importante et où l'appui du public sera primordial pour aller cher- cher la victoire. Si malgré tout cela on a droit à un stade plein à craquer, on comprendra alors que ces supporters sont totalement acquis pour la cause JSK et croient plus que jamais en un retour en force de leur équipe fétiche.

Hamroun : «Ce sera difficile, comme face à l'OM»

seule chose, la victoire.

Justement, comment se présente ce match ?

Il est clair que désormais toutes les rencontres seront difficiles pour nous. On a pu le voir au cours du match face à Médéa. Cependant, ce sera à nous de faire le nécessaire pour nous le rendre plus facile. Face à l'OM, on a eu droit à une équipe qui nous a pris par des contres et qui a réussi à mener mais nous sommes revenus grâce à Belaïli. Cette fois, on doit faire le nécessaire pour ne pas tomber dans ce piège et réussir à l'emporter.

Mais c'est là le souci. La JSK n'a pas trouvé les solutions. Qu'est-ce qui pourrait changer surtout que le DRBT pourrait opter pour la même stratégie ?

Il faut dire qu'on s'attend à ce que ce soit la même chose. Toutefois, on ne tombera pas dans le panneau. On doit rapidement poser notre jeu et ne pas laisser l'adversaire prendre ses marques. Ce qui nous sera utile, ce sera certainement d'ouvrir la marque tôt. De toute façon, on est conscients de ce qui nous attend et la victoire pour nous est impérative.

Il s'agira aussi de garder votre place de leader. Qu'en dites-vous ?

Franchement, on n'est pas du tout préoccupés par cette histoire de lea- dership. On l'a dit à maintes reprises, on fera ce qu'il faut pour essayer de gagner le maximum de matchs. Il y aura des moments où ce sera plus compliqué. Mais le plus important, c'est de prendre une rencontre après l'autre et pas autrement.

Vous êtes pressenti pour débuter la rencontre. Un commentaire…

Moi, je suis prêt à jouer si le coach me fait appel. Je m'entraîne très bien et je pense être en bonne forme. Donc, si l'entraîneur juge utile de me faire appel, je suis là et je répondrai présent. Je tâcherai d'apporter ma pierre à l'édifice pour cette rencontre.

Encore une fois, vous allez compter sur l'apport de vos fans…

C'est une excellente chose pour nous. On va tâcher de faire le maxi- mum pour essayer d'être à la hauteur des attentes. Notre public a toujours été derrière nous et j'espère qu'on pourra lui faire plaisir en allant cher- cher cette victoire.

  • I. Z.

L'attaquant de la JSK assure que les joueurs ont dépassé la décep- tion du match contre Médéa et sont prêts à tout pour aller chercher les trois points de la victoire face au DRBT. Pressenti pour débuter, il assure être prêt à tout donner pour aider son équipe à l'emporter.

Dans quel état d'esprit se trouve le groupe actuellement ?

On peut dire que tout va bien. La reprise s'est passée dans d'excellentes conditions pour nous. On a entamé les préparatifs de la rencontre face au DRBT et maintenant, on peut dire

qu'on est prêts pour cette rencontre

qui sera très importante pour nous.

Les joueurs attendent leur appui

Avez-vous digéré la contre-

performance face à Médéa ?

Par ailleurs, tous les joueurs à qui on a parlé n'ont pas hésité à

Bien entendu. C'est vrai que ce fut

une rencontre difficile pour nous où

demander à ce que leurs fans soient encore présents à leurs côtés pour cette rencontre. Sachant très bien que leur pres- sion est positive, le groupe mise sur une nouvelle présence massi- ve de son public pour les soutenir et les pousser encore plus pour aller chercher les trois points.

on a eu beaucoup de mal à faire notre

jeu et à trouver la faille. Cependant,

ce n'est pas ce résultat qui va nous décourager. On a dépassé cette ren-

contre et toute notre attention est

maintenant portée vers la rencontre

devant Tadjenanet qui est désormais

la plus importante pour nous. Les

joueurs sont pleinement concentrés

sur cette partie et on ne vise qu'une

www.competition.dz

Mardi 9 octobre 2018

10 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

Mellal fait le point 17H45 LE MATCH DE TADJENANET «J’EXIGE LES 3 POINTS» Toujours frustré par
Mellal fait
le point
17H45
LE MATCH DE TADJENANET
«J’EXIGE
LES 3 POINTS»
Toujours frustré par le semi-échec concédé vendredi
dernier devant l'O Médéa, le président des Jaune et
Vert exige un sursaut d'orgueil aujourd'hui face au DRB
Tadjenanet. Il ne veut pas d'un deuxième semi-échec
surtout que le match se jouera à domicile.
  www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 10 JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 Mellal fait le

Le contrat avec Ooredoo sera signé finalement aujourd'hui

Prévu pour hier, le renouvellement du contrat avec l'operateur de la téléphonie mobile Ooredoo a été reporté pour aujourd'hui. Les dirigeants de la JSK à leur tête le président Chérif Mellal ont négocié serré avec les res- ponsables d'Ooredoo avant de parvenir à un accord avec eux. Ooredoo était le sponsor majeur de la JSK ces dernières années, mais même si son apport sera revu à la baisse mais dans le cas où l'équipe enregistre- rait un bon parcours, la direction aura droit à des primes de la part de son nouveau futur sponsor.

PAR N. BOUMALI

Contacté par nos soins pour avoir ses impressions sur le rendez- vous de ce soir, le président de la JSK n'est pas allé par 36 chemins pour dire que la victoire est impéra- tive. "Les joueurs doivent se ressaisir aujourd'hui devant le DRBT. Ils sont conscients de ce qui les attend et ils doivent tout donner pour avoir les 3 points", déclare d'emblée le chair- man des Canaris.

«On a beaucoup de respect pour le DRBT, mais…»

Mettant ses joueurs dans de très bonnes conditions, le boss du club phare du Djurdjura exige d'eux d'être à la hauteur de la confiance placée en eux. Il était très déçu par le nul concédé devant l'OM, car il ne veut pas que son équipe rate bête- ment des matches à domicile. N'ayant pas pu prendre le dessus sur l'OM, les équipiers de Saâdou ont expliqué leur semi-échec par le regroupement de l'adversaire derriè- re, mais pour le match de ce soir, il leur demande de glaner les trois points à tout prix. "Je veux les 3 points et on doit les avoir. On a concédé un faux pas lors du dernier match et on ne peut pas se per- mettre un autre semi-échec sur notre terrain. On a beaucoup de respect

pour le DRBT qui reste un adversai-

re respectable, mais on doit renouer avec la victoire", annonce-t-il.

«Je n'accepterai aucune excuse»

Ayant mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance avant la rencontre face à l'OM, le président du club a eu du mal à digérer les deux points perdus devant cet adversaire. Et pour qu'il ne tombe pas dans la facilité face à une équipe qui a perdu son dernier match à domicile devant le MOB, il les a mis d'ores et déjà devant leurs responsa- bilités en leur rappelant que le faux pas est interdit devant le DRBT. "Le DRBT est un adversaire difficile à manier, mais je n'accepterai aucune excuse si les joueurs ne se montrent pas à la hauteur de la confiance pla- cée en eux. Il est clair que du moment qu'on jouera à domicile, on n'aura pas d'autre choix que de gagner", avertit le président de la JSK.

«Le DRBT est une bête blessée et on doit faire très attention»

Ne sous-estimant jamais un adver- saire, le président pense que la mis- sion de son équipe ne sera pas une sinécure face à une équipe du DRBT qui fera le maximum pour se rache- ter de son dernier échec à domicile. "On aura affaire à une équipe bles- sée, ce qui fait que le match ne sera pas facile même si on jouera chez

nous et devant nos supporters. Depuis le début du championnat je n'ai pas cessé de dire à mes joueurs qu'il n'y a pas de match facile et qu'ils doivent prendre tous leurs adversaires au sérieux. Ils savent ce qui les attend et j'espère qu'ils seront à la hauteur", dira encore Mellal.

«Je les ai mis devant leurs responsabilités»

Le président de la JSK devait tenir une réunion avec ses joueurs hier soir pour leur rappeler pour la éniè- me fois que le faux pas est interdit devant le DRBT. "Effectivement, je vais me réunir avec les joueurs ce soir afin de les mettre devant leurs responsabilités. C'est un match important et on ne doit en aucun cas le rater", estime Mellal.

«Les fans doivent remplir le stade, on s'occupera du reste»

Cherif Mellal n'a pas oublié de lan- cer un appel aux supporters de la JSK. "On tient notre force de notre public qui doit continuer à venir nous soutenir comme il le fait depuis le début de la saison. Cet après-midi encore, on aura besoin de nos fans et de leurs encourage- ments. Ils doivent remplir le stade et on s'occupera du reste. Je promets qu'ils ne seront pas déçus, aujour- d'hui plus que jamais !"

N. B.

  www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 10 JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 Mellal fait le

A PROPOS DE BOUKHANCHOUCHE

«J'espère qu'il saisira cette énième chance»

Comme rapporté dans notre dernière édition, le milieu Salim Boukhanchouche a écopé d'une lourde amende financière après sa traduction devant le conseil de discipline. Le président de la JSK qui fait de la discipline son cheval de bataille a réaffirmé hier que tous les joueurs sont mis sur un pied d'égalité et que celui qui faute sera sévèrement sanctionné. Sur le cas de Boukhanchouche, il souligne : "On lui a accordé une

seconde chance et c'est à lui de la saisir. On n'a lésé aucun joueur, mais celui qui ne respectera pas le règlement intérieur sera sanctionné. Les joueurs doivent savoir qu'à la JSK, on ne badine pas avec la discipline."

«Il réintégrera le groupe à la reprise des entraînements»

Le milieu Boukhanchouche ne pourra pas reprendre avec ses

équipiers avant la reprise des entraînements. Il a été traduit devant le conseil de discipline dans la journée de dimanche, mais comme il ne s'est pas entraîné avec ses équipiers pendant plusieurs semaines, les dirigeants préfèrent qu'il réintègre le groupe durant cette trêve. "Oui, Boukhanchouche ne réintégrera le groupe qu'à la reprise des entraînements", a-t-il ajouté.

N. B.

A PROPOS DU MERCATO HIVERNAL

«On est satisfaits de nos jeunes et on a encore de très bons jeunes à lancer»

Le président des Jaune et Vert du Djurdjura ne fera pas de folies lors du prochain mercato hivernal. Fidèle à ses principes et à son projet, il mise sur les jeunes du cru pour bâtir une équipe capable de faire très mal dans les saisons à venir. Au moment où certains commencent à spéculer sur le retour de X ou Y, le patron de la JSK met fin aux rumeurs en affirmant que la formation n'est pas un vain mot pour lui. Interrogé sur le prochain mercato hivernal, le président de la JSK déclare : "On est satisfaits de nos jeunes. On a de bons jeunes en défense, au milieu et en attaque et je ne vois pas pourquoi les gens parlent du renforcement du milieu. Il ne faut pas aussi oublier qu'il y a d'autres bons jeunes qu'on compte lancer."

«L'entraîneur n'a jamais évoqué le mercato»

Déterminé à concrétiser son projet, le président des Lions du Djurdjura continuera à faire confiance aux jeunes, car il est convaincu qu'il n'y a pas de "stars" en Algérie et que ceux qui offrent des sommes astronomiques aux joueurs qui ne le méritent pas ne font que jeter leur argent par les fenêtres. Sur le prochain mercato hivernal, il avoue que l'entraîneur Franck Dumas n'a jamais évoqué le sujet avec lui. "Franck Dumas n'a jamais abordé le mercato. Il reste

plus de deux mois pour l'ouverture du marché des transferts et notre priorité est de continuer à enregistrer de bons résultats pour terminer en force la phase aller. On a concédé deux semi-échecs sur notre terrain, mais on a enregistré deux victoires en déplacement. On est invincibles jusqu'à maintenant et on tentera de préserver notre série d'invincibilité le plus longtemps possible", espère-t-il.

N. B.

 

IL A DIT AUSSI

«Les contrats avec Ifri et Nouara seront signés d'ici jeudi»

Le président de la JSK a confié hier que les contrats avec Ifri et Nouara seront signés d'ici jeudi. Les diri- geants du club ont tout réglé avec les respon- sables de ces deux groupes et il ne reste que la signature des contrats pour qu'Ifri et Nouara soient des sponsors officiels de la JSK après Cevital, Cosider et Soummam.

«Dernier match avec Ennerre aujourd'hui»

Les Jaune et Vert joue- ront sans nul doute leur dernier match avec Ennerre aujourd'hui. Voulant savoir si l'équi- pe évoluera avec Macron ce soir face au DRBT, le président Mellal affirme : "On continuera à jouer avec Ennerre aujourd'hui."

«Je rencontrerai prochainement Fergani pour régler les derniers détails de sa venue»

Sollicitant tous les anciens susceptibles d'apporter un plus à l'équipe, le président que nous avons ques- tionné sur la venue de Fergani déclare : "Je rencontrerai prochaine- ment Fergani pour régler les derniers détails de sa venue." N. B.

www.competition.dz

Mardi 9 octobre 2018

  • 6 LIGUE 1 MOBILIS 10 e JOURNÉE

16H
16H

Avec quel moral face au MOB ?

C’est la question que se posent les connaisseurs du football à Sidi Bel-Abbès. Après le cumul des mauvais résultats et les scores larges encaissés, sans oublier le rendement médiocre, que ce soit à l’extérieur ou à domicile, les Scorpions croiseront le fer aujourd’hui à domicile avec leurs homologues du MOB.

Une rencontre qui revêt une grande importance pour les Scorpions pour la survie de leur club en cham-

pionnat. Cloués à l’avant-dernière place du classement avec 5 unités au compteur – la plus faible défense et aussi la plus mauvaise attaque du championnat-, les camarades de Zouari vont refouler le terrain du 24-Février avec un moral à plat. Ils devront puiser dans leurs ressources pour essayer de relever la tête devant une équipe qui est en meilleure forme après avoir ramené trois points hors de ses bases vendredi dernier contre Tadjenanet. Tout le monde à Sidi Bel-Abbés doit se serrer les coudes et être derrière l’USMBA pour gagner ce match pour le moral.

Dj. B.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.

16.

JSK

USMA

NAHD

ESS

JSS

CSC

MOB

CABBA

MCO

ASAM

PAC

OM

MCA

DRBT

USMBA

CRB

Pts

  • 19 05

  • 16 05

  • 16 04

  • 14 04

  • 13 04

  • 13 03

  • 12 03

  • 11 02

  • 11 03

  • 10 02

  • 09 02

  • 09 02

  • 09 02

  • 08 02

  • 05 01

  • 03 01

J.

08

09

 

G.

N.

P.

  • 09 +11

    • 04 14

    • 01 13

    • 04 09

    • 02 10

    • 01 09

    • 04 08

    • 03 10

  • 09 -01

    • 05 07

  • 09 -02

    • 02 12

  • 09 -03

    • 04 06

    • 03 10

  • 09 -02

    • 03 08

  • 08 -04

    • 03 07

  • 08 -05

  • 09 -03

    • 02 10

  • 08 -10

    • 02 05

    • 03 05

  • P.

    • 00 03

    • 01 06

    • 01 06

    • 02 06

    • 04 04

    • 01 03

    • 02 08

    • 02 08

    • 04 14

    • 03 09

    • 04 12

    • 03 12

    • 03 12

    • 05 13

    • 05 15

    • 05 12

    C.

    Diff.

    • 07 +07

    • 09 +03

    • 08 +04

    • 09 +05 +05

    • 08 +02

    -07

     
     

    11 e JOURNÉE

       

    12 e JOURNÉE

     

    USMA-ESS

     

    OM-USMA

    CSC-OM

    JSK-CSC

     

    MCO-JSK

    MCO-DRBT

     

    DRBT-USMBA

    ESS-NAHD

     

    NAHD-CRB

    CRB-CABBA

     

    CABBA-MCA

    MCA-JSS

     

    JSS-PAC

    PAC-MOB

     

    MOB-ASAM

     

    ASAM-USMBA

     

    Alors que Bououkaz n’a pas encore signé sa résiliation de contrat

    El-Hennani négocie avec CEO

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS 10 JOURNÉE 16H Avec quel moral face

    De notre correspondant

    DJAOUED B.

    C’est vraiment l’anar- chie totale au sein du club phare de la ville de Bel-Abbès. Après la certitude du départ du coach Moez Bououkaz, qui n’a pas pu remettre le club sur les bons rails, une grosse cam- pagne fut lancée sur les diffé- rents réseaux sociaux exigeant son départ, ainsi qu’aux quatre coins de la ville. Mais ce coach a refusé de partir ; au même moment, la direction n’a pas eu le courage de l’ap- peler pour au moins lui demander des explications

    sur la dernière défaite humi-

    nationale des années 90 n’a

    Il entamera son

    ment après le match du MOB.

    liante subie à Bechar contre la JS Saoura sur un score lourd

    pas voulu entamer les négo- ciations avant que les choses

    El-Hennani a

    de 3 buts à 0.

    ne soient claires avec l’actuel

    rencontré les

    Une source à l’intérieur du

    entraîneur qui est toujours en

    autorités

    club nous a affirmé que le nouveau boss Abdelghani El- Hennani, ainsi que quelques dirigeants se sont rendus hier à Oran pour négocier avec

    place.

    travail après le match du MOB

    Juste avant son départ à Oran pour rencontrer Si Taher Cherif El-Ouazzani, le boss de l’USMBA s’est réuni avec les autorités locales de la wilaya

    Dj. B.

    l’ancien coach de l’USMBA qui vient de démissionner du CRB, à savoir Si Taher Chérif El-Ouazzani. Les deux partizs se sont donné rendez-vous dans un restaurant de la ville pour discuter des différents problèmes de l’équipe. Mais l’ancien capitaine de l’équipe

    Chérif El-Ouazzani fait l’una- nimité auprès des Bél- Abbésiens qui demandent son retour immédiat au club car, selon eux, il est le seul homme à pouvoir sortir le club de sa crise de résultat. Tout laisse croire que l’enfant d’El-Bahia va entamer son travail directe-

    de Sidi Bel-Abbés. Les respon- sables de la ville ont promis à El-Hennani d’être derrière l’équipe et de l’aider à sauver sa saison pour rester en Ligue 1 Mobilis. Cette bonne nouvel- le a apaisé le nouveau respon- sable du club.

    Guebli : «Ne pas céder au découragement»

    «LA SITUATION DU MOB NE NOUS INTÉRESSE PAS»

    Le défenseur axial des Scorpions Ishak Guebli a déclaré qu’il faut que tout le monde soit derrière le club pour le remettre sur les bons rails. L’ancien du Rapid a profité de l’occasion pour pré- senter ses excuses aux supporters qui ont fait le déplacement jusqu’à Béchar pour les soutenir.

    Quelles sont les raisons de cette

    contreperformance face à la JSS ?

    Je n’arrive pas à expliquer ce qui nous

    est arrivé lors de ce match. Recevoir un but dès les premières minutes de la ren-

    contre nous a vraiment abattus. On a fait des erreurs impardonnables, ce qui nous a coûté les trois points de la rencontre,

    bien qu’on ait essayé de trouver la faille par moments.

    Oui, mais cela n’a pas été

    suffisant…

    C’est vrai, car au final, nous n’avons

    récolté aucun point. On doit tirer les

    celui joué contre la Saoura. Sur le plan du jeu, nous devons faire preuve de plus de réalisme et concrétiser les occasions de but. Il y a de bons attaquants dans l’équi- pe et je suis certain que nous retrouve- rons très vite le chemin des filets.

    Les supporters vous accusent de ne pas tenir physiquement en deuxième mi-temps ; quelle est votre

    réponse ?

    Non pas du tout, on se sent très bien

    physiquement, le staff technique est en train de faire un très bon travail, on n’a

    pas perdu notre match suite à un déficit physique. Comme je viens de dire, nous

    avons affronté une très bonne équipe du

    championnat. Maintenant, tout ça est derrière nous, nous travaillons à présent

    les prochains matchs à commencer par celui de cet après-midi contre le MOB.

    Nous devons le gagner pour améliorer notre classement et sortir de la zone de

    turbulence.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS 10 JOURNÉE 16H Avec quel moral face

    Justement, vous allez affronter le MOB, qui est en bonne santé après sa victoire à l’extérieur ; comment voyez-vous cette empoignade ?

    Tout ça ne me dit rien, qu’il soit en bonne ou en en mauvaise santé, le MOB restera une très grande équipe très coria- ce qui pratique du beau football. Il a certes le moral au beau fixe après sa der- nière victoire à l’extérieur contre le DRBT, donc il faut s’en méfier. Cette ren- contre sera compliquée, car le MOB ne va pas venir à Sidi-Bel-Abbès en specta- teur ; il va tout faire pour au moins reve- nir avec le point du match nul.

    Malgré la longue distance, vos fans ont fait le déplacement en masse pour vous soutenir, mais vous n’avez pas pu les réjouir…

    leçons car le plus important est de gagner pour récolter un maximum de

    points, surtout en ce moment où l’on a vraiment besoin. Nous ne referons pas

    les mêmes erreurs les prochains matchs.

    Avez-vous cédé au découragement ?

    Le plus important est de ne pas céder

    au découragement car on aura à disputer

    d’autres matches aussi importants que

    Franchement, êtes-vous optimiste

    quant à la suite du championnat ?

    Bien sûr, sinon, il est préférable de res-

    ter chez nous et de laisser la place à d’autres. Cette année à l’USMBA, il y a

    des joueurs de grande qualité. Le coach nous a dit qu’il faudra cravacher dur

    pour atteindre notre objectif et cela à par-

    tir d’aujourd’hui lors du match du MOB.

    C’est désolant de voir tant de suppor- ters voyager avec nous là où l’on évolue et revenir déçus ; j’étais vraiment triste pour eux. On voulait se donner à fond pour les remercier de ce déplacement pour nous soutenir, malheureusement on n’a pas su le faire. C’est dommage. Je profite à travers votre journal pour m’ex- cuser auprès de nos fans.

    Dj. B.

     

    PROGRAMME DE LA 10 e JOURNÉE

    RENCONTRE

    HORAIRE

    LIEU

    AUJOURD’HUI

    ASAM-JSS

    15h

    Batna, stade du 1 er -Novembre

    USMBA-MOB

    16h

    Bel-Abbès, 24-Février-1956

    JSK-DRBT

    17h45

    Tizi Ouzou, 1 er -Novembre

    DEMAIN

    CRB-USMA

    16h

    Alger, 20-Août-1955

    JEUDI

    OM-MCO

    15h

    Médéa, Imam Lyès

    MCA-NAHD

    17h45

    Alger, 5-Juillet

    ESS-CSC

    17h45

    Sétif, 8-Mai-1945

    PAC-CABBA

    Reporté

    Toual retrouve son ex-club

    Ayant porté le maillot vert et rouge de l’USMBA les saisons précé- dentes et a même brandi le tro- phée de la Coupe d’Algérie la sai- son dernière contre la JSK, l’ex- portier des Scorpions Othmen Toual sera dans un jour spécial ; il va retrouver son terrain fétiche, mais en adversaire en affrontant ses ex- camarades dans un match à enjeux différents pour les deux équipes.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    10 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

    7

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 10 JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 BELAHCEN «RÉCIDIVER FACE À BEL-ABBÈS»
    BELAHCEN «RÉCIDIVER FACE À BEL-ABBÈS» 16H L'équipe a rallié Bel Abbès hier Les dirigeants mobistes ont
    BELAHCEN
    «RÉCIDIVER
    FACE À
    BEL-ABBÈS»
    16H
    L'équipe
    a rallié
    Bel Abbès hier
    Les dirigeants mobistes ont jugé
    bon de programmer le déplace-
    ment de l'équipe hier matin afin
    de lui permettre de récupérer
    avant le rendez-vous de cet après-
    midi. Ainsi, la formation de la
    Soummam a pris ses quartiers à
    Bel Abbès où elle a passé la nuit
    avant de livrer cette rencontre face
    à l'USMBA comptant pour la 10e
    journée du championnat de Ligue
    1 Mobilis.
    De notre correspondant
    BADIS B.
    ressources pour lui damer le
    pion ?
    Vous avez enregistré, vendredi
    dernier, votre seconde victoire à
    l'extérieur ; qu'avez-vous à dire
    à ce sujet ?
    Peut-on connaître l'ambiance au
    sein du groupe avant d'attaquer
    cette 10e journée du
    championnat ?
    Depuis le début de la semaine, il
    règne une ambiance bon enfant aux
    entraînements ; on sent la motiva-
    tion et la détermination à confirmer
    notre réveil définitif face à l'USM
    Bel Abbes. Notre objectif est de
    réitérer notre belle performance
    réalisée vendredi à Tadjenanet afin
    de continuer sur notre lancée et
    enchaîner les bons résultats. Cela
    ne nous fera que du bien, notam-
    ment sur le plan comptable
    puisque le moindre point récolté a
    son importance, bien qu'on ne soit
    qu'au tiers de la compétition.
    S'imposer en déplacement n'est
    jamais une mince affaire. Toutefois,
    nous comptons faire valoir notre
    ascendant psychologique pour
    déstabiliser les joueurs de
    l'USMBA. Nous n'avons, jusqu'à
    présent, pas perdu à l'extérieur, ce
    qui constituera un avantage pour
    nous car les joueurs veulent conti-
    nuer à briller à l'extérieur et rester
    invincibles.
    jours bon d'enchaîner deux succès
    d'affilée, surtout hors de ses bases.
    Cela va également confirmer notre
    bonne forme et rassurer nos fans
    qui auront le sentiment de pouvoir
    compter sur nous pour la suite de
    la compétition.
    Dernière
    séance
    d'entraînement
    hier matin
    Effectivement, on a réussi à réali-
    ser notre seconde victoire à l'exté-
    rieur. Cela n'a pas été facile face à
    une équipe de Tadjenanet qui n'a
    rien voulu lâcher. Elle a vraiment
    tout fait pour garder les trois points
    à la maison. Heureusement qu'on a
    trouvé les solutions pour revenir
    avec le butin de cette partie. On
    espère que le déclic a été enfin pro-
    voqué après de nombreuses ren-
    contres sans succès.
    On imagine que vous avez envie
    de briller durant cette
    rencontre, afin de faire taire
    définitivement les nombreuses
    critiques des dernières
    journées ...
    Vous avez parlé de
    concentration ; estimez-vous
    que ce sera la clé du match pour
    vaincre ?
    Le nouvel entraîneur du MO
    Bejaia Kheireddine Madoui, qui
    sera sur le banc béjaoui pour la
    deuxième fois, a voulu faire tra-
    vailler ses poulains jusqu'à la der-
    nière minute. C'est ce qui explique
    qu'il a programmé une ultime
    séance d'entraînement la matinée
    d'hier sur le terrain du stade de
    l'Unité maghrébine.
    Un nouveau staff a pris les
    commandes ; comment avez-
    vous pris ce changement ?
    On sent que vous êtes prêts
    pour ce rendez-vous ...
    Madoui booste
    ses poulains
    Je pense sérieusement que le
    nouveau coach et son staff sont ce
    qui a manqué au MOB pour
    démarrer du bon pied. Nos presta-
    tions lors des dernières journées
    n'ont pas été très convaincantes.
    Madoui a procédé aux réglages
    nécessaires pour remédier à nos
    lacunes et permettre à l'équipe de
    montrer un nouveau visage. C'est
    ce qui explique notre révolte face
    au DRBT et la victoire qui en a
    résulté.
    Je ne vous le fais pas dire ; nous
    savons très bien que cette rencontre
    sera pour nous l'occasion de conti-
    nuer sur notre lancée, et de rester
    invincibles à l'extérieur. Il ne nous
    reste pas beaucoup de temps pour
    préparer cette empoignade, sauf
    que nous comblerons cela par la
    concentration qui sera de mise
    pour venir à bout de cette forma-
    tion de Bel Abbes.
    Il est important de ne pas sortir
    du match et de rester concentré afin
    d'éviter les erreurs qui pourraient
    nous coûter les points de la ren-
    contre. On doit, en outre, être atten-
    tifs aux consignes du coach si l'on
    veut contrer au mieux notre adver-
    saire. On devra se montrer solides
    sur le plan physique car le match
    pourrait être intense et aussi tenir
    bon en défense tout en tâchant
    d'être efficaces en attaque.
    Réussir une bonne performance
    face à l'USM Bel Abbes prouvera,
    en effet, que la victoire face au
    DRBT était méritée. Elle prouvera
    également que le MOB dispose
    d'éléments capables de venir à bout
    de n'importe quelle équipe, n'im-
    porte où. Un résultat positif ne se
    résume pas à l'efficacité des atta-
    quants, mais au rendement de
    toute l'équipe. Certes, de mon côté,
    je tâcherai d'être à la hauteur et de
    ne pas décevoir.
    On sent beaucoup d'assurance
    dans votre discours…
    En cas de victoire ou de match
    nul, vous devriez gagner en
    confiance…
    Le staff technique du MOB,
    constitué de Madoui et Zorgane, a
    profité de cette ultime séance d'en-
    traînement pour s'entretenir avec
    l'ensemble des joueurs, question
    de faire le point sur la situation
    actuelle de l'équipe. Le coach a
    également pris la parole pour s'ex-
    primer et demander aux joueurs
    d'être à la hauteur de ses exi-
    gences.
    De son côté, votre adversaire ne
    devrait pas se laisser faire ;
    pensez-vous avoir les
    Vous avez entièrement raison.
    Cette rencontre arrive après une
    victoire à l'extérieur. Il est donc tou-
    Je pense qu'on n'a pas trop le
    choix. On essayera de continuer sur
    cette bonne dynamique et d'arra-
    cher un bon résultat à Bel Abbes
    pour commencer à rêver plus
    grand.
    B. B.
    La rencontre
    retransmise sur
    le petit écran
    Les supporters se sont
    réunis dimanche après-midi
    Les
    responsables
    ont motivé
    leurs poulains
    Une bonne nouvelle pour
    les fans du MOB ; les sup-
    porters béjaouis qui, pour
    une raison ou une autre,
    rateront ce déplacement à
    Bel Abbes pourront suivre
    la rencontre des Crabes
    en direct sur la télévision.
    La rencontre sera retrans-
    mise sur la chaîne natio-
    nale.
    De leur côté, les responsables
    ont jugé nécessaire de remotiver
    les joueurs sur le plan financier.
    Un moyen de les stimuler pour
    réaliser un bon résultat cet après-
    midi face à l'USMBA.
    A présent, la balle est dans le
    camp des joueurs. D'ailleurs, les
    responsables sont persuadés que
    ce groupe recèle d'énormes poten-
    tialités et qu'il est capable d'arra-
    cher une victoire à l'extérieur et
    devant n'importe quel adversaire.
    Achouri au sifflet
    TOUAL
    Ouali forfait
    La Commission fédérale
    des arbitres a désigné
    l'arbitre Achouri pour offi-
    cier la rencontre USM Bel
    Abbès - MO Bejaia comp-
    tant pour la 10e journée
    de Ligue 1 Mobilis.
    Achouri sera assisté par
    Boulfelfel, Benhamouda et
    Bouderbal comme quatriè-
    me arbitre.
    DEBARI
    MAZARI
    KADOUS
    MOUHLI
    Malgré la bonne opéra-
    tion réalisée par leur équipe
    vendredi dernier à
    Tadjenanet, en ramenant les
    trois points de la victoire face
    au DRB Tadjenanet, les fans
    du MO Bejaia restent très
    inquiets quant à l'avenir de
    leur club. Ils sont unanimes à
    dire basta au bricolage au
    MOB. C'est pour cette raison
    qu'un rassemblement a eu
    lieu dimanche après-midi au
    stade de l'Unité maghrébine ;
    les différentes parties pré-
    sentes sur place ont débattu
    ce sujet. Les amoureux du
    club attendent avec impa-
    tience le point de presse que
    compte tenir le président du
    club Amar Boudiab, dès son
    retour au pays pour décider
    par la suite des démarches à
    suivre.
    SEMAHI
    BELAHCEN
    Comme attendu, le milieu de
    terrain bejaoui Bilal Ouali ne pren-
    dra pas part à la rencontre de cet
    après-midi face à l'USM Bel
    Abbes. Le joueur, qui a contracté
    une blessure, ne s'en est toujours
    pas remis. Il devrait réintégrer le
    groupe la semaine prochaine.
    HERIDA
    TOURÉ
    CAMARA
    AMOKRANE
    EQUIPE PROBABLE
    Mardi 9 octobre 2018
    Mardi 9 octobre 2018

    Mebarakou a purgé sa sanction

    Zidane Mebarakou, le défenseur axial du MCA avait raté le derby contre les Rouge et Noir à cause d'un carton pour contesta- tion de décision qu'il avait écopé lors du match contre le MCO (le Doyen a perdu sur un score de 4-3). Il a purgé sa suspension et est donc opérationnel pour le derby de ce jeudi contre le Milaha. Ce qui donne plus de choix au staff technique afin de composer son onze guerrier qui va devoir tout faire pour gagner le ren- dez-vous et retrouver du même coup le sourire.

    Oudjaid et Belgacemi avec les seniors

    Hier à la séance de reprise, il y avait deux jeunes avec les seniors ; il s'agit d'Oudjaid et du gardien de but Belgacemi qui ont tra- vaillé. Ce dernier a été convoqué suite à l'absence du troisième gardien du Doyen Daas, qui se trouve actuellement avec les Olympiques en stage blo- qué.

    www.competition.dz

    8

    Dieng titulaire contre le NAHD

    Il a eu un coup de mou dernière- ment et la blessure au niveau du dos l'a mis hors service. Aliou Dieng a remplacé samedi dernier Amada qui s'est sacrifié pour éviter à son équipe de prendre un but. Comme le Malgache du MCA a vu rouge ce our-là, il est clair qu'il ne jouera pas le match de ce jeudi contre les Nahdistes. Dieng va certainement le remplacer et du même coup reprendre sa place de titulaire pour aider son équipe à avoir le dernier mot dans ce derby que le Doyen doit gagner à tout prix.

    Mamoun souffre de douleurs au ventre

    A la reprise des entraînements hier dans la matinée, le milieu de terrain du MCA Mamoun était absent car il souffrait de douleurs au niveau du ventre. Il ne devrait pas trop tarder à reprendre le travail ; il devrait le faire aujourd'hui après avoir pris le traitement qu'il faut.

    Nekkache et Bourdim ont des douleurs au dos

    Hier, lors de la séance qui s'est déroulée dans la matinée, l'attaquant Nekkache et le meneur de jeu Bourdim se sont contentés de tours de piste. Ils souffrent tous les deux de douleurs au dos, le staff technique a décidé donc de les ménager ; ils devront intégrer le groupe la prochaine séance afin de pré- parer le Nasria, derby pro- grammé ce jeudi à partir de 17h45.

    LIGUE 1 MOBILIS

    Demou relègue Mebarakou sur le banc

    MCA : on ne change pas une défense qui tient

    Mardi 9 octobre 2018 Mebarakou a purgé sa sanction Zidane Mebarakou, le défenseur axial du MCA

    PAR AMINA Z.

    Face à la JSK, il est passé totalement à côté, mais il s'est rattrapé contre l'USMA. Il a réussi une belle prestation et a fait en sorte de cacher le ballon à Ibara qui n'a pas pu faire grand-chose. Abdelghani Demou, qui a formé la paire avec Azzi lors du big derby, devrait être reconduit ce jeudi et cela même si Mebarakou a purgé sa sanction. Face à l'USMA, tout le monde craignait la réaction de la défense du MCA. Ces der- niers temps, celle-ci est devenue une vraie passoi- re. Tout le monde crai- gnait aussi la réaction de Demou qui avait, comme tous ses camarades, com-

    mis de grosses bourdes face à la JSK dans le Clasico qui s'est terminé par un score lourd de 5-0. Mais Demou et sa défense ont sorti l'artillerie lourde. Ils étaient présents dans toutes les actions pour contrer l'adversaire. D'ailleurs, Ibara n'a rien pu faire. A chaque fois qu'il est sollicité, Demou ou Azzi étaient là pour le contrer. Cette paire a réus- si son derby et a donné plus d'assurance au gar- dien Chaal qui, lui aussi, a réussi haut la main l'exa- men étant donné qu'au- cun but n'a été encaissé ce jour-là. Cependant, tout le monde sait que si Mebarakou n'avait pas joué, c'est parce qu'il était suspendu pour avoir pris un carton suite à la contes-

    tation de décision face aux Hamraoua. Mais tout le monde pense que le staff technique ne changera pas une défense qui n'encaisse pas ; donc, pour le rendez- vous contre le NAHD programmé ce jeudi, on s'attend à voir Hachoud débuter à droite comme d'habitude, Hadouche à gauche et la paire de l'axe serait la même, à savoir Azzi et Demou. En tout cas, celle-ci devrait tout faire pour contrer les Sang et Or afin de ne pas encaisser et confirmer que le passage à vide fait par- tie de l'histoire ancienne et que le Doyen, après le beau visage contre l'USMA, renaît de ses cendres.

    • A. Z.

    Ben Arous ou Souibaah, le staff n'a pas encore tranché

    Mohamed Souibaah guéri de sa blessure est opérationnel pour reprendre sa place. Il aurait pu le faire contre les Rouge et Noir, mais le staff technique a reconduit le jeune Ben Arous. Tout le monde se demande ce qu'il en sera ce jeudi. Si face à l'USMA, l'objectif était de tout faire pour éviter la défaite, pour ce jeudi, les données changent pour le Mouloudia qui reçoit le Nasria. Les Vert et Rouge savent qu'ils doivent renouer avec la victoire et ça doit se faire dès ce jeudi. Alors, il faut certes avoir une défense comme la muraille de Chine qui ne laisse rien passer, mais il faut aussi avoir une attaque qui crache le feu. Il faut bien sûr avoir des attaquants qui savent comment faire pour contrer les Nahdistes et les vaincre. Pour le rendez-vous contre les Usmistes, le staff technique du Doyen a fait confiance à Ben Arous. Malgré son jeune âge, ce dernier s'est surpassé, mais à vouloir trop faire, il n'a pas été au top du top. C'est un jeune qui est en progrès permanent. Tout le monde attend de voir ce que décidera ce jeudi le staff technique du Doyen ; fera-t-il appel à Souibaâh qui est totalement rétabli de sa blessure, et qui est prêt à jouer, ou à Ben Arous qui va avoir le droit de s'exprimer et pour- quoi pas ouvrir son compteur buts avec

    Mardi 9 octobre 2018 Mebarakou a purgé sa sanction Zidane Mebarakou, le défenseur axial du MCA

    les séniors ? Quoi qu'il en soit, le Doyen a en ligne de mire le Nasria ; tout le groupe travaille dans une bonne ambiance, car le sourire est revenu dans la maison du Doyen après le beau visage proposé contre les Usmistes.

    • A. Z.

    Derrardja retrouvera son statut de titulaire contre le Nasria

    Relégué au banc face à l'USMA, Walid Derrardja devrait retrouver sa place de titulaire ce jeudi contre les Nahdistes, surtout qu'Arous n'était pas au top face aux Rouge et Noir. Face à l'USMA, les Vert et Rouge ont foulé la pelouse du stade 5- Juillet avec la ferme intention d'éviter de prendre des buts, sur- tout en début de match comme c'était le cas face à la JSK et le MCO. Il fallait trouver le moyen de gérer les pre- mières minutes pour aborder la suite de la rencontre en confiance. Belkhir a décidé de mettre Derrardja sur le banc des remplaçants et faire appel à Arous. En fait, le préparateur phy- sique, qui assure l'inté- rim, a donné la parole à des joueurs qui défen- dent plus pour bien char- ger le milieu afin de contrer les raids de la meilleure attaque du championnat. Certes, Arous s'est surpassé comme ses camarades, mais il n'a pas été au top. Donc, face au Nasria, tout le monde s'attend à que le MCA joue pour la gagne ; Derrardja devrait débu- ter le match d'entrée. Le joueur, qui est en baisse de régime comme toute l'équipe depuis quelque temps étant donné qu'il a raté trois penalties jusque-là, a envie de se révolter, ce serait bien de le faire ce jeudi devant le Nasria. Si le Doyen arrive à battre le NAHD et le CSC, il revien- dra en force et retrouve- ra les sommets pour dis- puter avec les premiers le podium. Donc, face au Nasria, il devrait y avoir des changements ; Derrardja devrait donc reprendre sa place de titulaire. A. Z.

    Haddouche aux soins

    Haddouche n'a pas pris part à la séance d'entraînement de la reprise. Il était en salle de soin pour le traite- ment qu'il faut afin de se remettre rapidement de sa blessure. Il faut dire que le match d'hommes livré contre les Usmistes a fait que plusieurs oueurs du Doyen, lors des contacts, ont contracté des blessures néan- moins sans gravité.

    CEO intègre le groupe

    Le milieu de terrain du Mouloudia d'Alger Hichem Cherif El-Ouazzani a repris le chemin des entraînements hier avec le groupe. Ce joueur, resté loin des terrains pendant un long moment à cause d'une fissure au niveau de son épaule, s'est retrouvé à maintes reprises contraint de prolon- ger sa convalescence car il n'était tou- ours pas guéri. Le joueur a fait un contrôle qui n'a rien détecté. CEO a donc intégré le groupe hier pour pré- parer la suite du parcours. Ce sera uste pour lui de jouer le Nasria, car il est resté trop longtemps loin de la compétition. Comme il avait déclaré sur ces mêmes colonnes, "Je serai prêt pour le CSC". Il est fort probable qu'il soit convoqué ce jeudi contre le Nasria.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    MCA 9
    MCA
    9
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 MCA 9 COURBIS VENDREDI À ALGER POUR SIGNER Le Mouloudia d'Alger
    COURBIS VENDREDI À ALGER POUR SIGNER Le Mouloudia d'Alger peut enfin dire qu'elle tient son nouvel
    COURBIS
    VENDREDI À ALGER
    POUR SIGNER
    Le Mouloudia d'Alger peut enfin dire qu'elle tient
    son nouvel entraîneur. Ce sera sans grande
    surprise Rolland Courbis. Ce dernier est attendu
    vendredi à Alger pour signer son contrat et sera
    sur le banc à l'occasion du match face CSC.

    PAR RACHID HAMADI

    Après une longue attente, le Mouloudia connaît enfin son prochain entraîneur. Le feuilleton Courbis aura duré plusieurs semaines au point où certains n'y croyaient plus et pensaient que sa venue n'allait pas se faire. Finalement, comme affirmé par Compétition à plusieurs reprises, l'ex- entraîneur montpelliérain devrait débarquer à Alger ce vendredi pour signer son contrat avec le MCA. Retenu en France par des obligations personnelles et à cause de ses engagements notamment avec RMC, Courbis qui a donné son accord il y a quelque temps sera là vendredi. Comme révélé dans ces mêmes colonnes, Courbis avait bel et bien l'intention de prendre le Mouloudia, il avait seulement besoin de temps pour préparer sa venue.

    Après la signature, retour en France

    L'arrivée de Rolland Courbis à Alger vendredi sera uniquement l'occasion d'officialiser avec le club de la capitale. Après cela, le coach retournera en France pour des raisons de santé et en même temps régler ses affaires

    personnelles. Pour lui, comme il nous l'a révélé précédemment, la trêve du championnat l'arrange, puisque cela lui laisse le temps de tout préparer avant de s'installer à Alger et driver le doyen des clubs algériens.

    Son adjoint devait venir cette semaine

    L'adjoint de Rolland Courbis, à savoir, Jaques Bayles, devait venir cette semaine pour entamer le travail et mettre en place le programme. Finalement, cela n'a pas pu se faire en raison des formalités pour l'obtention du visa. S'il avait réussi à l'obtenir, il aurait déjà entamé son travail mais cela n'a pas pu se faire. Alors qu'il devait devancer le futur entraîneur en chef, Bayles devra donc attendre avant de rejoindre le Mouloudia.

    Sur le banc face au CSC

    Etant donné que la signature du contrat du nouvel entraîneur se fera vendredi, le consultant de RMC ne pourra de ce fait, ne pas assister au match face au NAHD. Ceci dit, il sera présent pour le match du CSC qu'il va driver, qui demeure un match très important pour les Vert et Rouge qui ont une revanche à prendre sur les Constantinois. Pour le MCA ce

    sera la rencontre la plus importante de la saison. En effet, tout le monde sait que les rapports entre les deux équipes sont très tendus. Des incidents avaient émaillé la saison dernières les deux rencontres en championnat à Alger et Constantine, mais le fait marquant c'est ce qui s'est passé en demi-finale de la coupe d'Algérie face à la JSK, où des supports du CSC s'en sont pris à ceux du MCA. Courbis sera donc présent au bon moment puisqu'il aura eu le temps de bien préparer ce match qu'il souhaite, tout comme les Mouloudéens, gagner de la manière la plus propre qui soit, sans que cette fois des incidents éclatent.

    Le MCA a bien fait d'attendre

    L'arrivée de Courbis aura fait couler beaucoup d'encre. Mais au final, cela valait le coup d'attendre, puisque ce dernier va finalement venir comme le souhaitaient les supporters du club. Alors que certains n'y croyaient plus, au point même de contacter d'autres entraîneurs. Aujourd'hui on sait de quoi sera fait l'avenir du Mouloudia et comme dit l'adage, tout vient à point à qui sait attendre.

    R. H.

    Tout en refusant la signature électronique

    Il a demandé de ne faire aucune annonce avant mercredi

    Au cours d'une discussion avec Kaci-Saïd, ce dernier a demandé à Courbis l'autorisation d'annon- cer l'accord entre les deux par- ties, mais Courbis a préféré ne rien dire avant mercredi. Pourquoi mercredi, toutes nos tentatives pour comprendre cette demande ontété vouées à l'échec. On s'est dit au début que cela devait avoir un rapport avec la résiliation de son contrat avec RMC, mais lorsqu'on a su que Courbis a refusé de signer son contrat et de l'envoyer par mail et ce même après mercredi, on s'est dit qu'il y a sûrement autre chose. Le MCA a douté comme c'est notre cas un ins- tant avant d'être rassuré par le concerné.

    Ce que le Mouloudia attend de lui

    L'arrivée de Rolland Courbis n'apportera pas uniquement des changements au niveau du staff technique. Une révolution au sein du club va avoir lieu avec un gros projet pour le MCA qui va prendre une toute nouvelle dimension. Le futur entraîneur des Vert et Rouge attendu vendredi à Alger va démarrer avec le MCA un grand projet. Un peu à l'an- glaise, Rolland Courbis sera une sorte de manager et sera consulté pour tout. Le projet du Mouloudia est de donner une nouvelle envergure au club. Travaillant en étroite col- laboration avec le prochain entraîneur, il s'agira d'un projet sur le moyen et long terme. Beaucoup de choses devraient donc changer, à commencer par la présence d'un véritable patron qui connaît parfaitement le football et qui sait défendre ses idées et son équipe. Un homme de la carrure de Courbis sera en effet bénéfique à tout point de vue pour le MCA qui pourra compter sur un coach de renom.

    Relancer l'équipe en championnat

    Mal en point au classement général, notam- ment avec les mauvais résultats qui logent le MCA à la 13e place au classement général, le

    club a besoin plus que jamais de remonter au tableau. C'est ce qui devrait être une des pre- mières choses qui changeront avec l'arrivée de Courbis. Ce dernier a toutes les qualités pour améliorer le rendement de l'équipe ainsi que sa position dans le classement général. Véritable meneur, il est l'homme de la situation et sa venue va donner une per- sonnalité au club et une meilleure image.

    Une grande équipe pour fêter les 100 ans du club

    Un grand club comme le Mouloudia Club d'Alger ne peut se permettre de se contenter des rôles secondaires ou se contenter de jouer sans viser de titres. Dans le projet du club, il est question de mettre en place une grande équipe en prévision de l'année 2021. Année ou le club atteindra le siècle d'existence et pour fêter dignement cet anniversaire, il n'y a rien de mieux que d'avoir une équipe de très haut niveau. C'est ce que comptent faire les responsables du club en compagnie de

    Courbis.

    Une deuxième étoile avant que le voisin n'en accroche une

    L'autre cible du club algérois n'est autre

    qu'un titre continental. En effet, le Mouloudia cherche depuis des années à accrocher une deuxième étoile sur son maillot. Les Mouloudéens veulent à tout prix réussir cela dans les toutes prochaines années, avant que le voisin usmiste ne parvienne à accrocher sa première étoile. C'est une question de supré- matie, le MCA veut rester le club algérois à avoir le plus de titres africains avant de se faire rejoindre. C'est ce que visera Rolland Courbis, qui va faire travailler son équipe dans l'optique de remonter sur la scène afri- caine.

    On parle d'un tournoi XXL en Europe

    On n'en est pas encore là, mais la venue de

    Courbis est visiblement bénéfique à tout point de vue puisqu'il a un carnet d'adresses des plus riches. En effet, avec ses relations, il peut apporter beaucoup au Mouloudia. Certaines rumeurs font part d'un éventuel tournoi en Europe avec de grosses cylin- drées, ce qui permettra au MCA d'élever encore son niveau. Ce projet déjà évoqué par la direction ne devrait pas être compliqué à réaliser avec un entraîneur comme Courbis, qui peut également assurer un bon recrute-

    ment pour le club.

    Le MCA, un géant d'Afrique entre 2020 et 2030

    Puisque demain se construit aujourd'hui, les dirigeants du Mouloudia voient déjà loin. Entre 2020 et 2030, Ould-Kaddour veut faire du club un géant d'Afrique qui jouera les titres africains chaque saison. Là aussi, Courbis aura un rôle important à jouer puis- qu'il sera la pierre angulaire du projet. C'est lui qui sera consulté pour atteindre ces objec- tifs. Il aura d'ailleurs carte blanche pour prendre toutes les décisions afin de rendre au MCA sa vraie valeur.

    La coupe arabe pourrait servir pour le projet du club

    La coupe arabe où le MCA est toujours en course pourrait servir pour récolter déjà des fonds qui serviront certainement pour le pro- jet du club. Avec une récompense de 20 mil- liards, le Mouloudia pourra en profiter pour réaliser déjà une partie de son projet et se donner une toute autre dimension à tous les niveaux.

    R. H.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    • 10 NAHD

    

    Entraînement aujourd'hui à Bensiam

    Alors que la séance d'entraînement d'hier a eu lieu au niveau du stade olympique du 5- Juillet, celle d'aujourd'hui est quant à elle programmée au niveau du complexe Bensiam. Le coach Billel Dziri compte travailler lors de cette séance qui aura lieu à huis clos son système de jeu qu'il mettra en place face au MCA.

    

    Ultime séance demain au stade Hadjout

    L'ultime séance d'entraînement pour les Nahdistes avant d'aborder le derby du jeudi face au MCA aura lieu demain après- midi sur le terrain annexe du stade du 5-Juillet. Ça sera l'occasion pour le coach Billel Dziri d'apporter les dernières retouches au dispositif qu'il compte mettre en place jeudi face au Mouloudia d'Alger. Une séance qui se déroulera avec les 18 joueurs.

    

    Lettre du comité de supporters au président Ould-Zmirli

    Nous venons encore une fois monsieur le président vous mettre devant la réalité des choses, où nous insistons encore une fois sur le fait que les dirigeants qui vous entoure au club ne font que nuire aux efforts que vous faites pour hisser le club vers les sommets. En dépit de tous les efforts que nous sommes en train de déployer et consentir afin de permettre aux supporters du NAHD d'être dans les meilleures conditions au stade du 20-Août-55, nous rencontrons à chaque fois des entraves de la part des dirigeants du club, qui n'agissent jamais pour nous faciliter la tâche, ni pour nous prêter ne serait-ce qu'une aide minime. Nous faisons en sorte d'aider le club à mettre en place une organisation digne de la grandeur de ce club que nous chérissons tous, mais ce n'est apparemment pas le souhait de vos collaborateurs qui ne cherchent que leurs propres intérêts. Veuillez monsieur le président prendre en considération notre cris de détresse, car le NAHD a bien besoin des efforts de tous pour gravir les échelons, main dans la main, on hissera le Nasria vers les sommets.

    

    Allati d'attaque face au Mouloudia

    Très bonne nouvelle pour le coach Bilel Dziri et le Nasria, puisque longtemps incertain pour le derby de ce Jeudi face au Mouloudia d'Alger, Walid Allati est officiellement apte pour cette rencontre. Le N° 20 nahdiste s'est entraîné avec le groupe lors de la séance d'hier après-midi qui a eu lieu sur le terrain du stade Hadjout. Une excellente nouvelle pour le coach Dziri qui se dégage ainsi d'un épineux problème, lui qui n'avait pas une autre alternative au poste de latéral droit.

    Il dirigera le derby face au MCA

    Le Nasria craint l'arbitre Mial

    La Commission fédérale d'arbitrage a rendu publique, avant-hier soir, la liste des arbitres désignés pour diriger les rencontres de la 10 e journée de championnat qui se jouera en trois jours à partir d'aujourd'hui, et ce, jusqu'à jeudi.

    PAR MOHAMED ADRAR

    Le derby qui opposera le Nasria à son voisin usmiste qui se jouera ce jeudi après-midi à partir de 17h45 sera officié par M. Mial Farouk, lequel sera assisté de Salouadji et Chabalah, alors que le 4e arbitre ne sera autre que Maskri. Une désigna- tion qui a fait grincer les dents des Nahdistes qui appréhendent d'ores et

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 10 NAHD  Entraînement aujourd'hui à Bensiam Alors que la séance

    déjà cette rencontre, pour la très simple raison que Mial n'a que rare- ment dirigé des matchs du NAHD sans couac ni incident. Et pourtant, Mial faisait partie des arbitres qui ras-

    suraient le plus le NAHD à chacune de ses sorties, avant que les choses ne basculent un certain mois de mai 2014, lors d'un ASMO-NAHD décisif pour l'accession, qui a vu l'enfant de Béjaïa signer un arbitrage à sens unique pour permettre à l'ASMO de remporter son match et accéder en Division 1, poussant le Nasria à dis- puter un match couperet face à l'OM. Récusé par les Sang et Or depuis cette fameuse rencontre, Mial a de nou- veau arbitré le NAHD deux ans plus tard, à l'occasion d'un certain CRB- NAHD qui s'est joué sur le terrain du stade olympique du 5-Juillet, où il se distinguera une nouvelle fois par un arbitrage défavorable au Nasria, avec entre autres une expulsion injuste de Karim Ghazi, et au final un match nul un but partout face au voisin belouiz- dadi. Mial dirigera par la suite plu- sieurs rencontres du NAHD, avec à

    chaque fois des critiques et des contestations virulentes de la part des Nahdistes à son encontre. Le NAHD n'a d'ailleurs remporté qu'un seul match arbitré par Mial, c'était la sai- son dernière, lors d'un certain NAHD-USMB, rencontre lors de laquelle, il se distinguera également en privant le Nasria d'un penalty plus que flagrant en début de ren- contre sur une faute plus qu'évidente

    sur Brahimi. Le Nasria finira toute- fois par s'imposer largement sur le score de quatre buts à un, en faisant valoir sa supériorité flagrante vis-à- vis de son adversaire blidéen qui n'a pas fait le poids. En somme, le NAHD craint Mial, d'autant plus que l'arbitrage est en train de faire parler de lui ces dernières semaines, et le Nasria n'a pas été épargné par des décisions plus que défavorables.

    M. A.

    EL-ORFI : «Je prends plaisir à faire le pompier de service»

    Deuxième au classement

    général avec seize points au comp- teur, les Sang et Or semblent bien partis pour jouer les trouble-fêtes cette saison. Et si le Nasria est en train de réussir un si beau parcours, c'est sans nul doute grâce à un état d'esprit exceptionnel de la part des joueurs, où tout le monde tire dans le même sens, y compris les cadres de l'équipe qui sont en train de mon- trer l'exemple à l'image d'un Gasmi toujours aussi décisif, où alors un Hocine El-Orfi qui porte à chaque fois le costume de pompier de servi- ce avec brio, dépannant à chaque fois son entraîneur pour évoluer à des postes différents. Le vice-capitai- ne du Nasria ne voit pas d'inconvé- nient à jouer ce rôle, il en prend du plaisir, comme il nous le dit si bien dans cet entretien.

    Une victoire ô combien difficile arrachée face au PAC, mais elle fut sans nul doute très belle à prendre, n'est-ce pas ?

    Oh que oui, ce fut un match très compliqué, on le savait très bien avant de l'aborder, car on avait en face de nous une équipe jeune, qui a du panache, mais surtout une équi- pe joueuse qui va vers l'avant, et qui développe un très beau jeu. On a entamé le match normalement, en se heurtant à une équipe bien organi- sée, le but qu'on a concédé en début de seconde période, a eu l'effet de

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 10 NAHD  Entraînement aujourd'hui à Bensiam Alors que la séance

    nous galvaniser, on a très bien réagi, en montrant qu'on sait faire même dans les moments difficiles. On a réussi à égaliser, puis marquer le but de la victoire, avant de préserver le score. Ce fut certes une victoire diffi- cile à acquérir, mais elle fut bien belle à savourer.

    On a vu votre équipe quasiment à genoux après le but du PAC, puis vint ce sursaut d'orgueil soudain, avec ce réveil brutal qui vous a permis de gagner ce match, quel est donc le secret ?

    C'est tout simplement la force de caractère que nous avons su cultiver depuis l'entame de la saison. Vous n'avez qu'à revoir nos matchs depuis l'entame de cet exercice, on a à chaque fois réussi des performances que tout le monde nous envie. A titre d'exemple, gagner un match en étant à dix durant quasiment tout le match, est quelque chose qui prouve que ce groupe a du caractère. On a certes pris un coup derrière la tête avec le but, où l'on a connu des minutes de flottement, mais on a eu la force de se relever, de se dire qu'après tout il reste encore 30 minutes de jeu, et qu'on avait assez de temps pour marquer d'autres buts. Notre prestation lors de la der- nière demi-heure est une image de ce que cette équipe dégage, à savoir une équipe qui en veut, et un groupe qui tire vers le même sens.

    Vous êtes toutefois l'exemple parfait de cet esprit de groupe, en endossant la tenue de pompier, puisqu'après avoir évolué dans l'axe, on a vu El-Orfi arrière droit…

    C'est tout de même rigolo, j'ai eu à jouer dans l'axe lors des trois matchs

    précédents, le retour de Khiat m'a rassuré, je me suis dit, enfin, je vais retrouver ma place au milieu, et hop, je me retrouve à nouveau dans un autre poste, encore plus compliqué à assumer, mais bon, ça ne me pose aucun souci, je suis au service de l'équipe. Comme vous le dites si bien, j'ai endossé la tenue de pom- pier, et j'y prends réellement du plai- sir. Je suis au service de l'équipe, si on a besoin de moi, je n'ai aucune raison de dire non, c'est pour l'équi- pe, pour le groupe que je le fais, pourvu que les résultats suivent, c'est l'essentiel, et comme nous avons gagné, je suis doublement content.

    Prochaine sortie de votre équipe, ça sera ce derby face au Mouloudia d'Alger, comment allez-vous aborder cette rencontre ?

    Ça sera un derby comme tous les autres, que l'on doit aborder afin de gagner ce match et poursuivre sur la lancée. Nous savons que ça ne sera

    pas un match facile, il n'y a d'ailleurs pas de match facile cette saison, toutes les rencontres sont difficiles, et nous nous attendons à ce que ça soit compliqué. Nous devons juste jouer notre jeu, évoluer avec nos qualités, et nos atouts, je suis certain, que si nous réussissons à nous appli- quer, on sortira bien vainqueurs de

    cette partie.

    M. A.

    LA STAT DU JOUR

    • 2 comme le nombre d'avertissements récoltés par les Nahdistes lors des quatre derniers matchs. Les Husseindéens semblent être mieux disciplinés sur le terrain que lors du début de saison, puisqu'après avoir récolté 13 avertissements lors des 5 premiers matchs, il n'ont reçu que 2 lors des quatre

    matchs suivants. Deux, c'est aussi le nombre de buts inscrits par Allati et Khacef, les deux latéraux nahdistes qui font mieux que la plupart de leurs coéquipiers attaquants, exception faite à Ahmed Gasmi, meilleur buteur du NAHD avec trois réalisations. Deux, c'est aussi le nombre d'avertissements reçus par Gasmi,

    Allati et Brahimi depuis l'entame de la saison, seul Harrag fait mieux avec trois cartons jaunes. Deux, c'est aussi le nombre d'apparitions signées par Nadjib Maaziz depuis l'entame de la saison, lui qui pourrait bien signer sa troisième en

    cas de forfait d'Allati ce jeudi face au MCA.

    M. A.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 MCO 11  Départ demain AÏT-OUAMAR à 14h En prévision du
    www.competition.dz
    Mardi 9 octobre 2018
    MCO
    11
    Départ demain
    AÏT-OUAMAR
    à 14h
    En prévision du match
    de ce jeudi à Médéa,
    l'équipe prendra la
    route demain à 14h,
    soit après l'entraîne-
    ment du matin.
    QUI SANCTIONNE
    LES ARBITRES ?”
    L'exemple
    Boukhanchouche
    En apprenant que
    Salim
    Boukhanchouche a
    été lourdement sanc-
    tionné par la direction
    de la JSK financière-
    ment, avec une amen-
    de de 320 millions,
    les supporters du
    MCO réclament plus
    d'intransigeance de la
    part de la direction de
    leur club qui a sou-
    vent fait passer
    l'éponge, même après
    que des joueurs
    s'illustrèrent par des
    comportements très
    graves.
    «Ils se permettent de vous insulter en toute impunité»
    Expulsé en première période, Hamza a laissé son équipe à dix.
    Après la rencontre, il était enragé en accusant le juge de ligne
    d'avoir proféré des propos désobligeants ; d'où son énervement.
    Entretien réalisé par
    M. STITOU
    Question directe, pourquoi
    l'arbitre vous a-t-il brandi le
    carton rouge ?
    seur." Je suis un être humain, alors
    j'ai réagi quitte à prendre une
    sanction de deux ans ; ce n'est pas
    normal ! Eux (les arbitres) se per-
    mettent de vous insulter en toute
    impunité ! Qui les sanctionne ?
    Le match se déroulait bien, l'ar-
    bitre est venu mettre son grain de
    sel. Je suis un être humain ;
    lorsque le juge de ligne vous
    insulte, on ne peut garder son
    calme. Quand je lui ai répliqué,
    l'arbitre est venu directement vers
    moi brandir le carton rouge. Il a
    non seulement pourri la rencontre,
    mais il a fortement terni mon
    image auprès des supporters, qui
    vont sans doute dire que j'ai laissé
    mon équipe à dix.
    Mais il y a eu quelque chose,
    non ?
    Alors que je parlais avec Nadji,
    ce juge de ligne s'est mêlé. Pis
    encore, il m'a tenu, je le répète, des
    propos orduriers. C'est normal de
    lui répliquer, on me provoque et
    après on m'accuse d'avoir réagi.
    C'est grave ce qui se passe dans
    notre championnat.
    je lui ai demandé des explications,
    il m'a répondu que je n'avais pas à
    réclamer un penalty ; mais où est
    le problème ? Il y avait une faute
    de main dans la surface sétifienne.
    Dans les toutes rencontres, des
    joueurs contestent les décisions
    arbitrales, ce n'est pas une raison
    pour m'expulser. Je m'en remets à
    Dieu.
    C'est plus qu'une frustration ?
    Repos hier
    Après la rencontre de
    dimanche, un repos
    d'un jour a été accor-
    dé aux joueurs, les-
    quels reprendront
    l'entraînement ce
    matin avec une séan-
    ce prévue au stade
    Ahmed-Zabana.
    A la fin, vous pénalisez votre
    équipe…
    A la fin du match, on vous a vu
    palabrer avec l'arbitre…
    Je tenais à lui dire que le juge de
    ligne m'a insulté. "Je me mettrai
    ma main au feu que vous avez
    entendu dans votre oreillette tous
    les propos tenus par votre asses-
    Les arbitres sont solidaires entre
    eux, à la fin, c'est moi qui paye ;
    j'ai été vraiment lésé par sa déci-
    sion. Je n'ai aucun problème avec
    l'ESS, entre joueurs sur le terrain,
    c'était le fair-play total, l'arbitre a
    pourri la rencontre, hélas. Quand
    Je suis malade même ; pourquoi
    seul Ait- Ouamar est sanctionné ?
    Il se passe des choses plus graves
    sur nos terrains, mais les arbitres
    ont tellement de choses à se repro-
    cher qu'ils agissent souvent dans
    la panique, c'est le cas pour moi
    dans ce match. Qui défend les
    joueurs ? C'est facile pour les
    arbitres de faire du mal à un
    joueur et eux, qui les sanctionne
    ? Encore une fois, je le répète,
    je m'en remets à Dieu !
    M. S.
    Sebbah
    ratera l'OM
    Il a eu une prise de bec avec Aissa Kinane
    Averti pour contesta-
    tion de décision,
    Abidine Sebbah est
    automatiquement
    suspendu pour la ren-
    contre d'après-
    demain. Une défection
    de taille pour l'arriè-
    re-garde mouloudéen-
    ne. Heureusement
    pour cette rencontre,
    on va récupérer
    Sofiane Bouchar.
    Feham, le grand perdant
    Boudjenane :
    «Je n'ai
    aucun
    des vestiaires par Ziri Hamar, le coach
    pestait toujours. "Pour qui se prend-il ?
    Ce n'est pas le moment de parler
    comme ça ! Pour moi, c'est de l'égoïsme
    !" hurlait Kinane qui s'est réfugié dans le
    vestiaire d'à côté, le temps de digérer sa
    colère. Après, il s'est présenté au point
    de presse en répondant calmement aux
    questions des journalistes, lesquels
    n'étaient pas au courant encore de la
    friction entre le coach et son meneur de
    jeu.
    problème
    avec Zaki»
    ON REPARLE
    À NOUVEAU
    D'IGHIL
    Le cas Gharbi
    non encore
    étudié
    Comme rapporté hier dans la pres-
    se, Feham Bouazza s'est illustré après la
    rencontre par une prise de bec avec
    Aïssa Kinane. Les deux hommes ont
    même failli en arriver aux mains n'était
    l'intervention des joueurs et même du
    président. On a frôlé la dispute.
    Néanmoins dans cette affaire, le plus
    grand perdant est Feham Bouazza.
    Alors qu'il n'est plus titulaire, le petit
    meneur de jeu a eu le mauvais réflexe
    de s'en prendre à Kinane, coupable de
    l'avoir laissé sur le banc. Alors que les
    plans du coach ont été chamboulés
    après la sortie prématurée de Hamza
    Ait Ouamar suite à son expulsion, limi-
    tant du coup ses choix, ne pouvant de
    surcroît sortir Zakaria Mansouri qui
    assurait convenablement son rôle dans
    l'animation de jeu.
    Les joueurs soutiennent
    le coach
    Comme lui avait
    recommandé son
    entraîneur, samedi
    soir Sabri Gharbi s'est
    déplacé à l'hôtel Le
    Phoenix pour discuter
    avec le président
    concernant sa mise à
    l'écart de l'équipe.
    Malheureusement
    Baba n'a pas souhaité
    parler avec le joueur
    en l'invitant à se
    déplacer dans son
    bureau ce lundi. A
    noter que pour
    Kinane, le retour de
    Gharbi est indispen-
    sable vu l'absence de
    solutions, notamment
    dans l'axe central.
    Ce qui est important à signaler, après
    cet incident, une fois que Feham
    Bouazza a quitté le vestiaire, ses coéqui-
    piers ont informé les dirigeants qu'ils
    soutenaient Kinane. "On ne veut plus de
    lui (Feham) dans notre groupe ", se
    désolidarisent les joueurs de
    leur coéquipier. Pour la
    petite histoire, preuve
    que Bouazza s'est mis
    à dos tout le groupe
    lors de la mise au
    vert, il a passé la
    nuit seul dans sa
    chambre, alors que
    tous les autres
    joueurs occupaient
    une chambre double.
    Un désaveu pour Feham
    Lors de la confé-
    rence de presse
    après le match
    contre l'ASAM, le
    préparateur phy-
    sique Djamel
    Bekadja a évoqué
    le départ de l'ac-
    tuel préparateur
    physique de l'ESS
    Kamel
    Boudjenane, en
    prétendant que
    celui-ci serait
    parti du MCO à
    cause de Badou
    Zaki. En marge de
    la rencontre
    d'avant-hier,
    Boudjenane a
    tenu à éclaircir
    les choses. "Je
    n'ai aucun problè-
    me avec Zaki, si
    j'ai quitté le club,
    c'est en raison de
    l'hospitalisation
    de ma femme, je
    tiens à le préci-
    ser", indiquera
    Boudjenane.
    Une fois le contrat entre
    le club et Badou Zaki rési-
    lié, la direction devrait
    dans la foulée officia-
    liser avec le succes-
    seur du coach maro-
    cain. Selon des indis-
    crétions, Baba hésite-
    rait entre deux noms,
    à savoir Meziane Ighil
    et Si Tahar Chérif El
    Ouazzani. Alors que ce der-
    nier tient bien la corde, Baba va trancher d'ici la fin
    de semaine le choix du coach.
    La piste Belatoui refroidie
    «Heureusement que
    Belatoui va venir»
    Tandis que l'ambiance
    dans le vestiaire était
    des plus tristes après
    cette inexplicable
    défaite, Feham n'a
    pas trouvé mieux
    pour exprimer sa
    déception que de
    hausser le ton : "Je suis
    lésé ; heureusement que
    Belatoui va venir. " Des
    propos jugés provocateurs
    par Aissa Kinane, lequel était
    déjà abattu après la défaite. D'habitude
    très calme, Kinane réagira d'une maniè-
    re inattendue ; le pire a été évité heureu-
    sement. Accompagné jusqu'au couloir
    Il y a une semaine, il était question du retour de
    Belatoui Omar à la barre technique ; celui-ci nous a
    confié qu'il avait donné son OK à Baba. Revirement
    dans ce dossier, en effet, des proches du président
    gravitant autour du club lui auraient déconseillé de
    ramener Belatoui, nous souffle un proche de Baba.
    Du coup, le président a fait marche arrière ; du
    moins pour le moment cette piste est écartée, mais
    avec Baba, tout est possible après.
    Zaki charge son manager
    Bouazza qui pourrait, croit-
    on savoir, mettre un terme à
    son aventure au club, bien avant la
    trêve hivernale, comme il l'avait laissé
    entendre récemment.
    Ce mardi, le premier responsable du club devrait
    rencontrer le manager de Badou Zaki.
    Contrairement aux informations données aupara-
    vant, l'ancien sélectionneur du Maroc ne se déplace-
    ra pas à Alger pour rencontrer Baba, préférant char-
    ger son manager qui devait débarquer hier à Alger
    pour résilier le contrat, a-t-on appris,
    M. S.
    M. S.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    12

    CRB

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 12 CRB Chamseddine Nessakh affirme que le CRB va mettre toute

    Chamseddine Nessakh affirme que le CRB va mettre toute son énergie dans le derby de ce mercredi pour lancer sa saison.

    

    Balegh,

    le mal-aimé

    Le milieu offensif Abou Sofiane Balegh est un des éléments les plus talentueux que renferme l'effectif senior du CRB. Néanmoins, ce joueur traverse une période très difficile qui dure maintenant depuis le début de cette saison. Utilisé par le staff technique comme attaquant de pointe, Balegh ne donne absolument pas satisfaction à ce poste auquel il n'est pas habitué. Cela coûte même cher au joueur vis-à-vis des supporters du club qui le critiquent beaucoup surtout depuis qu'il a raté le but de la victoire, un penalty, lors du récent match contre le MCO. Ce penalty raté a tellement déçu les supporters que certains d'entre eux sont allés jusqu'à exiger de le renvoyer de l'équipe. Une réaction exagérée, mais elle reste tout de même compréhensible au vu des très mauvais résultats qu'enregistre le CRB cette saison.

    Le faire

    jouer à son vrai poste

    L'une des erreurs que Chérif El- Ouazzani a peut-être commises, c'est de faire jouer Balegh au poste d'avant-centre. Le coach avait sans nul doute ses propres raisons surtout qu'il connaît très bien le joueur, mais à présent il est urgent de trouver des solutions et d'aider ce joueur à sortir le meilleur de lui-même. C'est un milieu offensif qui peut beaucoup apporter à l'équipe si on le fait jouer dans ce registre. En tout cas, le staff technique n'a pas d'autre choix surtout que le compartiment offensif connaît un manque d'efficacité très préoccupant.

    Il veut se révolter contre l'USMA

    Le derby de demain sera particulier pour le CRB, mais il le sera également pour Abou Sofiane Balegh qui attend impatiemment le moment opportun pour se révolter. Le joueur veut le faire contre l'USMA. Il y aurait une possibilité à ce que le staff technique lui donne plus de liberté dans le jeu et surtout de le mettre dans son environnement sur le terrain.

    S. B.

    NESSAKH :

    

    Le contrat de CEO bientôt résilié

    Contacté par nos soins hier, Tahar Cherif El- Ouazzani nous a affirmé qu'il n'y a aucun blocage concernant la résiliation du contrat le liant au CRB. "La résiliation devrait se faire cette semaine ", nous a-t-il dit avant d'ajouter : "Je me suis entendu avec Boucetta pour régler très bientôt. Et je tiens encore une fois à m'excuser auprès des supporters et auprès de tous les gens du CRB pour ne pas avoir été capable de changer les choses. Franchement, j'avais honte de continuer à diriger un aussi un grand club avec d'aussi mauvais résultats. Je ne pouvais plus supporter cela. Je voyais en mon départ une solution à cette crise de résultat. Peut-être qu'un autre technicien réussira là où moi-même j'ai échoué. C'est ce que je souhaite de tout cœur."

    

    Aucun contact officiel avec un autre entraîneur

    Jusqu'à hier soir, les dirigeants du club n'avaient encore pris aucun contact officiel avec aucun autre entraîneur. Cela confirme qu'on va bel et bien compter sur Lotfi Amrouche pour redresser la situation. Sur le plan financier, cela reste un très mauvais indice.

    S. B.

    «Pas question de rater l'USMA»

    Entretien réalisé par

    SOFIANE BOULAOUCHE

    Comment se présente pour vous ce derby ?

    On s'impatiente de le jouer, surtout après qu'on soit rentrés de Constantine avec un résultat positif. Notre moral est au beau fixe, et quand on est motivés, on s'impatiente d'enchaîner les matchs.

    Etes-vous confiant de le gagner ?

    L'USMA reste quand même une très bonne équipe. C'est une des équipes les plus redoutables du championnat même s'il connaît un début de saison irrégulier. Mais pour notre part, on est convaincu qu'avec l'état d'esprit qui règne au sein de notre groupe, on aura un très bon coup à jouer, surtout qu'il s'agit d'un match à domicile.

    Etes-vous affectés par le départ de Cherif El Ouazzani ?

    Cherif El Ouazzani est

    un technicien très respecté

    par tout le monde et c'est quelqu'un avec qui on se sent très à l'aise. Donc le fait de ne plus l'avoir comme entraîneur nous laisse un grand vide, mais cela fait partie du football. La plupart de nous ont eu à faire à ce genre de situation. Donc il y a une certaine déception, mais pas au point que cela nous démoralise.

    Depuis votre retour de Constantine, l'espoir a renaît chez tous les Belouizdadis. Que pensez-vous par rapport à vos chances de vous éloigner de cette dernière place ?

    A trois points seulement, le CRB est toujours dans la difficulté. Je dis cela, parce qu'il est impératif qu'on reste très vigilants, et avec ce point qu'on vient d'arracher face au CSC, il n'est pas question qu'on rate ce derby qui devrait constituer pour nous le moment idéal pour lancer notre saison.

    S. B.

    AMROUCHE ET BAKHTI

    déterminés à révolutionner le CRB

    Le derby contre l'USMA de demain sera très spécial pour le CRB, mais il le sera également pour Lotfi Amrouche et le staff technique belouizdadi.

    PAR SOFIANE BOULAOUCHE

    Depuis le départ de Tahar Chérif El- Ouazzani, c'est Lotfi Amrouche et Karim Bakhti qui prennent les com- mandes au sein de l'équipe fanion du club. Ces deux hommes sont détermi- nés à relancer le CRB à partir du derby de demain, notamment Amrouche qui est le seul à se charger de tout sur le ter- rain, d'un point de vue tactique, et Karim Bakhti se charge actuellement de l'encadrement du groupe en sa qualité de manager général du club. En tout cas, ça bosse d'une manière intense et surtout dans la bonne humeur. Amrouche transmet l'énergie et la fougue qui le caractérisent aux joueurs. Plusieurs facteurs psycholo- giques mais également tactiques qui donnent comme une impression que le CRB va pouvoir réaliser un grand

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 12 CRB Chamseddine Nessakh affirme que le CRB va mettre toute

    match contre l'USMA et lancer ainsi donc sa saison.

    Une défense et un milieu étoffés pour étouffer l'USMA

    Les deux paramètres sur lesquels Lotfi Amrouche va se baser le plus sont d'étoffer sa défense et son milieu de sorte à ce que son groupe puisse tout verrouiller face aux Usmistes. Dans les bois, il y aura Meziane qui est dans une période de confiance et cela apporte davantage de confiance à ses coéqui- piers défenseurs avec qui la cohésion est remarquable. Pour ce qui est de la ligne défensive, il y aura le retour de Boulakhoua sur le

    flanc droit qui est connu pour sa solidi- té défensive mais également sa capacité à apporter un plus à la ligne médiane et offensive. A ses côtés, il y aura la paire Nessakh-Herida comme charnière cen- trale ainsi que Haïes-Bendouria sur le flanc gauche qui confirme de match en match. Le milieu de terrain, quant à lui, connaî- tra le retour de Tariket qui formera avec Sidibé et Selmi une avant-garde infran- chissable. D'après ce qui s'effectue à l'entraînement, Bourenane en fera par- tie et avec Selmi, ils s'occuperont de l'animation offensive. A noter qu'il y a une possibilité à ce Balegh retrouve en cette occasion ce compartiment du jeu.

    Djerrar et Chatal pour pilonner les Usmistes

    La nouveauté que le Chabab devrait connaître face à l'USMA devrait être la titularisation de Djerrar et Chatal comme attaquants. Selon nos informa- tions, ces joueurs, dont le style de jeu est caractérisé par la force et la finesse tech- nique, auront comme principale mis- sion de mettre un maximum de frappes et de punch dans le camp usmiste et d'augmenter ainsi au maximum les chances du CRB de marquer des buts. Ça bosse toujours à ce niveau. Tout devrait se confirmer ce soir pendant la mise au vert d'avant-match.

    S. B.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMA 13 IBARA retenu avec la sélection du Congo L'USMA sans
    www.competition.dz
    Mardi 9 octobre 2018
    USMA
    13
    IBARA retenu avec la sélection du Congo
    L'USMA sans son
    baroudeur face
    AU CRB ET AU MOB
    
    Hamia
    toujours avec
    Prince Ibara a été convoqué par Valdo en sélection de son pays le
    Congo Brazzaville pour prendre part à la double confrontation des
    éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations 2019 face au Liberia,
    respectivement les 11 et 16 octobre prochain.
    la réserve
    Sévèrement sanctionné
    par l'entraîneur Thierry
    Froger, Amine Hamia a été
    rétrogradé en équipe
    réserve jusqu'à nouvel
    ordre. Buteur avec la
    réserve samedi dernier
    face au Mouloudia, Hamia
    devait réintégrer le
    groupe à l'occasion de la
    séance d'entraînement
    d'hier, mais il ne l'a pas
    fait, et ce, sur décision
    du coach. Malgré
    l'absence de Prince Ibara,
    Froger ne compte pas
    retenir Hamia pour le
    derby face au CRB. Ce
    dernier continue à
    s'entraîner sérieusement
    avec l'équipe réserve et
    jusqu'au moment où nous
    mettons sous presse, on
    ignore quand il va
    réintégrer le groupe
    usmiste. C'est au
    technicien français d'en
    décider.
    PAR ANIS S.
    L'attaquant usmiste, qui s'est
    envolé avant-hier pour son pays natal,
    ne sera pas donc concerné par le derby
    algérois de demain qui mettra aux
    prises l'USMA avec le CRB. Ce qui
    inquiète encore plus l'entraîneur Thierry
    Froger, c'est que le buteur de la formation
    usmiste sera également contraint de faire
    l'impasse sur le match de la mise à jour du
    calendrier qui opposera son équipe au MOB
    qui aura lieu le 15 octobre prochain. Une
    absence de taille qui ne fait guère les affaire
    des Rouge et Noir vu le grand poids de l'in-
    ternational congolais au sein de l'équipe, lui
    qui est considéré comme un élément incon-
    tournable sur l'échiquier de Thierry Froger en
    étant le meilleur buteur de l'USMA avec
    quatre buts inscris en sept matchs disputés en
    championnat.
    devrait revenir au pays la veille du déplace-
    ment à Sidi Bel-Abbès pour affronter la for-
    mation locale de l'USMBA. Un match qui
    aura lieu le 19 octobre pour le compte de la
    mise à jour du calendrier. Ainsi donc, Ibara
    pourrait être ménagé pour cette confronta-
    tion, surtout quand on sait qu'il regagnera
    Alger épuisé après avoir effectué un long
    voyage. Dans tous les cas de figure, le staff
    technique du club algérois attendra le retour
    du joueur avant de prendre la décision qui
    s'impose, tout en espérant qu'il sera à Alger
    au moins le 17 octobre.
    Il risque aussi de rater l'USMBA
    Ce n'est donc qu'après le match face au
    Liberia le 16 octobre prochain que Prince
    Ibara pourra quitter la sélection de son pays
    
    pour regagner Alger afin d'être à la disposi-
    tion de l'USMA. Seulement, le Congolais
    Mahious ou Benchaâ
    pour le remplacer
    Pour pallier cette absence de taille, le premier
    responsable du staff technique de l'USMA
    Thierry Froger devrait miser sur Aymen
    Mahious ou Zakaria Benchaâ. Mais, visible-
    ment, le premier semble le mieux indiqué
    pour remplacer Prince Ibara face au CRB et
    au MOB. N'ayant pas été beaucoup utilisés
    depuis l'entame de la saison, l'un des deux
    joueurs qui sera aligné en pointe lors des
    deux prochains matchs du championnat ne
    devra pas rater cette opportunité pour mon-
    trer au coach ce dont il est capable et relancer
    ainsi la concurrence en attaque. A. S.

    Mise au vert à l'hôtel Holiday Inn

    Comme à l'accoutumée la veille d'un match qui se joue à Alger, les Rouge et Noir de l'USMA rejoindront ce soir, à l'issue de l'ultime séance d'entraînement, l'hôtel Holiday Inn de Chéraga pour effectuer la mise au vert en prévision du derby face au CRB.

    

    Ultime

    entraînement

    cet après-midi

    C'est cet après-midi que les joueurs usmistes effectueront l'ultime séance d'entraînement avant le derby face au CRB. Cette séance aura lieu au stade Omar Hamadi à partir de 16h.

    

    CRB-USMA, Saïdi au sifflet

    La commission fédérale d'arbitrage a désigné M. Saïdi pour officier le derby de demain qui mettra aux prises le CRB avec l'USMA. Il sera assisté de Hadj-Saïd et Miraoui. Le quatrième arbitre, quant à lui, sera Amar-Khodja.

    A. S.

    Benkhemassa n'est pas concerné par le derby

    BENYAHIA ET BENGUIT

    incertains face au CRB

    Le défenseur Mohamed Benyahia et le milieu de terrain Raouf Benguit risquent de rater le grand derby algérois face au CRB pour des blessures. Leur participation dépendra de leur rétablissement.

    La séance de la reprise qui s'est effectuée hier matin au stade Omar Hamadi a été marquée par l'absence de Mohamed Benyahia et Raouf Benguit. Et pour cause, ils se sont plaints de douleurs à la cheville qu'ils avaient contractées lors du grand derby algérois disputé samedi dernier face au MCA. Ils se sont donc contentés de soins que leur a prodigués le staff médical du club. Jusqu'au moment où nous mettons sous presse, la participation des deux joueurs pour le derby de demain qui opposera leur équipe au CRB demeure incertaine. Cela inquiète le premier responsable du staff technique du club Thierry Froger car il s'agit de deux pièces maîtresses au sein de l'équipe sur lesquelles il mise beaucoup dans chaque important match.

    Ils seront fixés aujourd'hui

    Selon les informations en notre

     www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMA 13 IBARA retenu avec la sélection du Congo L'USMA

    possession, Mohamed Benyahia et Raouf Benguit vont être examinés par le staff médical cet après-midi à l'occasion de l'ultime séance d'entraînement. Ainsi, c'est cette après- midi que les deux joueurs en question seront fixés quant à leur participation pour le derby de demain face au CRB. Une chose est sûre, Benyahia et Benguit vont être soumis à des soins intensifs afin qu'ils puissent être de la partie demain car il s'agit d'un important rendez-vous et l'entraîneur Thierry Froger aura besoin de la présence de tous ses joueurs cadres pour espérer revenir du stade 20-oût avec un résultat probant. On en saura plus cet après-midi.

    Benkhemassa de retour face au MOB

    En plus de Rabie Meftah, Mohamed Benkhemassa n'est finalement pas totalement rétabli de sa blessure au niveau de la cuisse. Certes, son état de

    santé connaît une nette amélioration, mais il n'a pas encore eu le feu vert du staff médical pour renouer avec la compétition officielle. Selon une source proche du dossier, le milieu de terrain international sera contraint de faire l'impasse sur le derby face au CRB. Le staff médical du club fera en sorte de le récupérer avant le prochain match du championnat qui mettra aux prises l'USMA avec le MOB lundi prochain, pour le compte de la mise à jour de la cinquième journée de la Ligue 1

    Mobilis.

    A. S.

    Vers la titularisation de Sayoud face au CRB

    Comme tout le monde le sait, le compartiment offensif de l'USMA était passé à côté face au Mouloudia. Les attaquants se sont procuré plusieurs occasions de marquer, mais sans parvenir à les concrétiser. Une situation qui va contraindre l'entraîneur Thierry Froger d'essayer de trouver la bonne formule afin que l'attaque retrouve de nouveau le chemin des filets à partir du derby de demain qui mettra aux prises son équipe avec le CRB. Déjà privé du buteur Prince Ibara, retenu en sélection du Congo, le coach usmiste risque également de se passer des services du milieu de terrain Raouf Benguit, dont la participation demeure incertaine. Face à cette situation, le technicien français pourrait changer de tactique à l'occasion de l'important rendez-vous de demain en alignant deux récupérateurs qui sont Oussama Chita et Hamza Koudri et un meneur de jeu de métier, Amir Sayoud, en l'occurrence. Si Froger songe ainsi, c'est afin d'apporter plus d'animation offensive mais aussi afin que les attaquants ne soient pas isolés dans un match où l'équipe devra gagner pour consolider sa place en haut du tableau. Sayoud semble donc bien parti pour être aligné parmi le onze de départ demain. Une carte offensive que Froger doit exploiter pour espérer débloquer la situation en attaque mais aussi pour relancer la concurrence.

    Le joueur attend toujours sa chance

    Il faut dire qu'Amir Sayoud vit un début de saison difficile. N'ayant pas eu un temps de jeu suffisant, le joueur a toujours été utilisé comme ailier droit, un poste dans lequel il ne se sent pas à l'aise puisqu'il est un meneur de jeu de

    prédilection et trouve bien ses repères lorsqu'il joue derrière les attaquants. Le natif de Guelma espère donc avoir cette chance de jouer demain face au CRB. Une

    chance qu'il compte bien saisir, dans le cas où il ferait partie du onze du départ, afin de montrer qu'il est encore loin d'être fini et que la direction du club ne s'est pas trompée en le gardant parmi l'effectif qui représente l'USMA

    cette saison.

    A. S.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    • 14 PUBLICITÉ

    CSC
    CSC
    • Compétition / PUB

     

    ANEP 830 023 du 09/10/2018

     

    ANEP 830 148 du 09/10/2018

    REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

    MINISTERE DE L'HABITAT, DE L'URBANISME ET DE LA VILLE

    OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILI7RE DE BECHAR

    Réf : 1988/2018

    AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT AVEC EXIGENCES DE CAPACITES MINIMALES N°…./2018 NIF : 099 908 094 224 518

    L'Office de Promotion et de Gestion immobilière de Béchar lance un avis d'Appel d'offres national ouvert avec exigences de capacités minimales pour la réalisation des 08/312 logements publics locatifs y compris VRD au profit du secteur Education à El Ouata wilaya de Bechar. Les entreprises titulaires d'un certificat de qualification et de classification activité principale en Bâtiment catégorie III (TROIS) et plus, intéressées par le présent avis d'appel d'offres national ouvert avec exigences de capacités minimales peuvent retirer le cahier des charges auprès de l'office de promotion et de gestion immobilière (Service Prix

    et Marchés) contre le paiement de deux mille dinars (2 000.00 DA) représentant les frais de reproduction. Les documents et les pièces requises sont ceux exigés à l'article N°07 pages 04 et des instructions aux soumissionnaires du cahier des charges. Les soumissionnaires devront déposer leurs offres accompagnées des pièces justificatives requises par la réglementation en vigueur à la :

    Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Béchar Route de Béchar Djedid B.P N°156 Béchar

    Le dossier de candidature, l'offre technique et l'offre financière doivent être présentés sous plis séparés cachetés et introduits dans une enveloppe extérieure cachetée anonyme ne portant que la mention suivante :

    Soumission à ne pas ouvrir Avis d'Appel d'offres national ouvert avec exigences de capacités minimales «Réalisation des 08/312 logements publics locatifs y compris VRD au profit du secteur Education à El Ouata wilaya de Bechar»

    La date de dépôt des offres est fixée à quinze (15) jours et ceci à (12h00) à partir de la date de première parution du présent avis d'appel d'offres national ouvert avec exigences de capacités minimales dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP, si cette date coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la date limite de dépôt est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant. Le présent avis d'appel d'offres national les soumissionnaires sont conviés à assister à l'ouverture des plis qui aura lieu au siège de l'OPGI à l'adresse sus-indiquée le même jour correspondant à la date limite de dépôt des offres à 14h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour une durée de quinze (15) jours augmentés de Trois mois, à compter de la date de dépôt des offres.

    • Compétition / PUB

    HADDAD :

    «Les Sanafir ne nous tiennent pas rancœur»

    «A huis clos à Sétif, on a nos chances»

    Le milieu du CSC Fouad Haddad, joint par nos soins au téléphone, nous a déclaré qu'ils sont décidés à bien négocier le derby qu'ils vont disputer contre l'ESS, jeudi, pour faire oublier à leurs fans le semi-échec subi face au CRB le week-end passé.

    De notre correspondant

    RABAH GATTOUCHE

    A tête reposée, voulez-vous nous commenter le dernier match que votre équipe a joué contre le CRB ?

    Comme nous savions que nous allions affronter le CRB, une équipe blessée et qui n'allait point venir faire du tourisme à Constantine, nous avions entamé la rencontre avec un seul mot d'ordre : la gagner. Bien que l'arbitre nous ait énervés en annulant un but que nous avions marqué à la 3e minute, nous avons su nous procurer plusieurs occasions mais en ne réussissant à concrétiser qu'une seule durant le premier half. En seconde mi-

    temps, nous avons fait tout notre possible

    pour tuer le match, mais nos adversaires ont été plus chanceux que nous en égalisant sur coup franc. Dommage !

    Peut-on savoir pourquoi vous ne participez que rarement aux attaques de votre équipe comme lorsque vous étiez sociétaire du DRBT ?

    Comme mon rôle premier sur le terrain, en tant que demi-défensif, est d'aider notre défense à juguler les attaques de nos adversaires, je ne peux participer souvent aux actions offensives de mon équipe comme je le faisais sous les couleurs du DRBT avec qui j'évoluais comme demi- excentré, et non comme récupérateur. Cela dit, je ne veux pas dire que si j'ai l'occasion de le faire, je ne vais pas assister nos attaquants et si possible marquer un but.

    Votre équipe va jouer contre l'ESS ce jeudi ; pensez-vous vous allez bien négocier cette rencontre ?

    Après avoir été tenus en échec le weekend dernier par le CRB, une équipe que nous pouvions battre par un score large, mes coéquipiers et moi sommes décidés à aborder le derby contre l'ESS avec la ferme intention de bien le négocier. Comme nous allons affronter à huis clos l'Entente à Sétif, nous allons tout faire pour

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 14 PUBLICITÉ CSC Compétition / PUB ANEP 830 023 du 09

    gagner ou au moins faire match nul. J'espère que nous ne reviendrons pas bredouilles à Constantine, jeudi.

    Qu'avez-vous à dire à vos fans déçus de voir leur équipe tenue en échec par le CRB ?

    Puisque vous me donnez l'occasion, je voudrais par le biais de votre journal remercier vivement nos fans qui nous ont boostés contre le CRB, car ils nous ont applaudis à la fin de la rencontre bien que nous ayons été tenus en échec. En agissant ainsi, nos supporters nous ont fait savoir qu'ils ne nous tiennent pas rancœur parce que nous avons fait tout notre possible pour gagner la partie.

    Voulez-vous conclure librement cet entretien ?

    Je souhaite que nos fans continuent à nous booster nombreux jusqu'à la fin de la saison et comme ils l'ont toujours si bien fait ; car mes coéquipiers et moi avons besoin de leur aide pour réussir un bon parcours en championnat, en coupe et en LDC. Nous ne les décevrons pas.

    R. G.

    

    Arroussi hors combat

    L'arrière central du CSC Arroussi ne va pas jouer contre son ancien club l'ESS, jeudi prochain. En effet, sa blessure, qui l'a contraint à déclarer forfait contre le CRB le weekend dernier, n'est pas guérie ; ce qui va obliger son coach Amrani à se passer de ses services à son corps défendant.

    Abid et Chahrour incertains

    L'attaquant Abid et le libéro Chahrour du CSC, souffrants, ne sont pas certains d'être opérationnels contre l'ESS le weekend prochain. Au cas où ces deux joueurs, blessés le dernier match que leur équipe a joué contre le CRB vendredi passé, ne seraient pas sur pied d'ici le jour de la partie, leur coach Amrani va devoir ne pas les convoquer parmi les 18 qui vont affronter l'Entente jeudi prochain.

    Sylla et Belmokhtar à la rescousse

    Si le défenseur Chahrour et l'avant-centre Abid déclarent forfait contre l'ESS, certainement le coach Amrani va les suppléer par le milieu défensif Sylla, qui a démontré lors des matches amicaux qu'il peut jouer sans peine comme stopper, et l'attaquant Belmokhtar qu'il n'a pas convoqué la dernière rencontre contre le CRB.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    ESS 15
    ESS
    15
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 ESS 15 L’Entente de Sétif a bien réagi après ses deux

    L’Entente de Sétif a bien réagi après ses deux récentes défaites face à la JSK en championnat et le Ahly en Ligue des champions en allant s’imposer dimanche à El-Bahia devant le MCO.

    De notre correspondant

    SOFIANE I.

    Une petite victoire certes, mais qui fut le moins qu’on puis- se dire méritée pour une équipe sétifienne qui aurait pu gagner par quatre ou cinq buts à zéro sans que personne ne crie au scandale, au vu des franches et incalculables occasions de but ratées par Bakir, Djahnit et autres Lakroum. Diminués pourtant par la défection de quelques titu- laires, et non des moindres tels que Djabou, Redouani, Ferhani, Bedrane et autre Isla, les Sétifiens ont toutefois pu négocier au mieux cette confrontation en arrachant les trois points de la victoire, contre une équipe locale qui se cherche toujours depuis l’entame de la saison. Dominateurs durant pratique- ment tout le match, les gars d’Aïn El Fouara ont dû attendre néanmoins la fin de la rencontre pour assister à l’ouverture du score sur un but contre son camp signé Chibane, un ex-Ententiste qui n’a pas fait long feu du coté d’Aïn El Fouara. C’est la deuxiè- me victoire des partenaires d’Akram Djahnit hors de leurs bases en championnat après la victoire face au MCA au stade du 5-Juillet sur le même score d’un

    Les Sétifiens se refont une santé à Oran

    LA VICTOIRE DE L’ESPOIR

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 ESS 15 L’Entente de Sétif a bien réagi après ses deux

    but à zéro le 1er septembre pour le compte de la 4e journée. En outre, ce succès a eu le mérite de hisser le club sétifien à la 4e place au classement du cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis après neuf journées avec un match en moins face à l’OM qu’ils dispute- ront le 15 octobre au stade Imam- Lyès de Médea. À la fin du match, un ouf de soulagement a été poussé par le camp des Noir et Blanc tant cette victoire va sans doute permettre au groupe de retrouver une certaine confiance et d’éviter le doute qui commen- çait à s’installer au lendemain de la défaite concédée contre toute attente face à la JSK.

    Taoussi satisfait de la réaction de ses joueurs

    «Sincèrement, je suis content de ce succès que nous avons mérité amplement. On restait sur une défaite face au Ahly du Caire en coupe d’Afrique. J’attendais une réaction positive de mes joueurs ; ils n’ont pas déçu. Ils étaient présents et ont maîtrisé leur sujet. Certes, nous avons joué face à un adversaire diminué par l’expulsion de l’un de ses meilleurs joueurs. Toutefois, cela ne veut pas dire que mon équipe a réussi à s’imposer durant presque tout le match. C’est de toute manière une victoire qui intervient au bon moment pour

    nous. Elle nous a permis aussi de rester en contact avec les équipes du haut du classement», a déclaré le coach Rachid Taoussi. Cela dit, une fois de retour d’Oran, les Ententistes vont mettre à partir d’aujourd’hui le cap sur le rendez-vous de ce jeudi face au CSC dans le cadre de la 10e journée. Un derby qui va se jouer malheureusement pour les joueurs et les supporters des deux équipes à huis clos qui frappe le stade du 8-Mai-1945 de Sétif à l’issue du match contre la JSK.

    S. I.

    Il ne sera pas présent aux matches face au CSC et l’OM

    ZEGHBA REJOINT LES VERTS

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 ESS 15 L’Entente de Sétif a bien réagi après ses deux

    Auteur d’un bon match, Moustapha Zeghba, qui n’a pas été trop inquiété avant-hier face au MCO, a toutefois réussi un bon arrêt dans le temps additionnel du match permettant à son équipe de

    repartir avec les trois points de la victoire. Le portier ententiste a aussitôt rejoint le Centre technique national de Sidi Moussa pour entamer la préparation avec les

    Verts

    en vue de la double confrontation

    face au Benin, dans le cadre des élimina- toires de la CAN 2019. Du coup, l’ancien keeper de l’USMH ne sera pas de la par- tie pour le derby de jeudi face au CSC et le match retard qui se jouera à Médéa face à l’OM ; Boultif sera appelé à le sup- pléer. L’ex-gardien de but de la JSK aura donc des nouvelles occasions de rejouer d’abord et gagner des points auprès de son coach, lui qui avait, pour rappel, dis- puté le match ller des quarts de finale de la LDC contre le Wydad Casablanca et le match du championnat face au Chabab. Auparavant, il avait joué la rencontre contre l’ASAM.

    • S. I.

    Les fans

    sétifiens

    remercient les

    Oranais

    Les supporters sétifiens, qui se sont rendus à Oran pour assister au match MCO-ESS, ont tenus remercier leurs homologues du club d’El Hamri pour le bon accueil qui leur a été réservé. Un geste qui a fait beaucoup plaisir aux fans du club phare d’Aïn El Fouara qui ont promis de leur rendre la pareille au match retour qui aura lieu à Sétif et ce, à travers des messages publiés sur les réseaux sociaux.

    ESS-CSC :

    Bessiri au sifflet

    La commission d’arbitra- ge de la FAF a désigné l’arbitre Bessiri pour diriger le derby de jeudi qui opposera à huis clos l’ESS au CSC au stade du 8-Mai-1945 de Sétif dans le cadre de la 10e jour- née du championnat de Ligue 1 Mobilis. Il sera assisté par Omari et Ayad, alors que le 4e arbitre est Ibrir.

    Battus par l’Ittihad Alexandrie (3-4)

    Le Ahly du Caire tombe chez lui

    Si l’ESS est allée gagner à Oran face au MCO, le Ahly du Caire en revanche a subi une défaite à domicile devant l’Ittihad Alexandrie par le score de 4 buts à 3. Un échec qui a fait les affaires du club rival du Zamalek, en l’occurrence, qui accentuera son avan- ce sur le Ahly qui le devance de six longueurs en attendant que les deux équipes jouent les matches retard. Il est à noter pour la blessure du défenseur Ahmed Fethi, certaines sources média- tiques égyptiennes évo- quent le probable forfait pour le match retour face à l’ESS dans le cadre de la demi-finale retour qui aura pour cadre le stade du 8-Mai-1945 de Sétif le 23 octobre.

    DÉTENTEUR DE LA COUPE ARABE EN 2002

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 ESS 15 L’Entente de Sétif a bien réagi après ses deux

    CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LE AHLY SAOUDI

    C’est donc le Ahly Saoudi qui sera le prochain adversaire de l’Entente de Sétif pour le compte des 1/16 de finale de la Coupe arabe des clubs champions.

    Comme nous l’indi- quions hier sur ces mêmes colonnes, cette équipe basée à Djeddah est une vieille connaissance pour les Ententistes pour l’avoir déjà affrontée sur une double confrontation à l’occasion de la demi-finale de la défunte Ligue des champions arabes en 2007. Dirigés à cette époque par l’ancien sélec- tionneur national des Vert Rabah Saâdane, les parte- naires de Lazhar Hadj Aïssa avaient concédé une petite défaite à Djeddah (0-1) devant cette équipe qui ren- fermait à cette époque le défenseur tunisien interna- tional Khaled Badra. Au match retour qui s’est joué à Sétif, Adiko et consorts ont pu renverser la vapeur et

    l’emporter par 2 buts à 0 avant d’aller chercher le tro- phée face à Al-Fayçali de Jordanie. Cette fois, le pre- mier match entre les deux équipes aura lieu au stade

    du 8-Mai-1945 de Sétif le 28 octobre, alors que la seconde manche se jouera le 4 décembre au stade du Roi- Abdallah de Djeddah. « La coupe arabe reste l’un de nos objectifs cette saison. On fera le maximum pour aller

    le plus loin possible.

    Nous

    allons jouer le Ahly Djeddah en 1/16 de finale. C’est un adversaire qu’il faut prendre au sérieux. Il faudra égale- ment qu’on prépare bien le match aller pour obtenir le meilleur résultat avant la

    seconde manche à Djeddah», a déclaré le prési-

    dent Hassen Hamar à pro- pos de cette énième confron- tation entre Sétifiens et Saoudiens. Il faut savoir que les gars d’Aïn El Fouara ont hérité, par le passé, plu- sieurs fois de clubs du royaume wahhabite dans le cadre de cette compétition arabe, et ce, en affrontant entre autres l’Ittihad Djeddah, An Nasr FC et autres Al-Wihda. Cette année, l’équipe du Ahly est drivée par un technicien espagnol, en l’occurrence Pablo Guede. Un coach qui n’a pas tardé à apporter sa touche dans l’équipe à tra- vers le bon début de saison effectué en championnat avec à la clé cinq victoires sur les six matches disputés jusque-là et un nul. Des per-

    formances qui ont permis au prochain adversaire des par- tenaires de Miloud Rebiaï d’occuper la 2e place au classement du championnat d’Arabie saoudite à deux longueurs de retard sur le leader, An Nsr FC qui n’est autre que l’adversaire du MCA, l’autre représentant algérien de l’épreuve de cette édition 2018. Le Ahly Djeddah détient, par ailleurs, une Coupe arabe des clubs champions qu’il a remportée en 2002, 2 titres de champion et 6 coupes du Trône. Il a également à son actif plusieurs participations à la Ligue des champions d’Asie et la Coupe de foot- ball d’Asie.

    • S. I.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    • 16 PAC

    EVITER

    LES BOURDES DÉFENSIVES”

    L'entraîneur adjoint Saber Abed El Karim a fait une déclaration après la défaite lors du derby face au NAHD.

    «La défaite contre le NAHD, c'est du passé»

    PAR HARITI NADJIB

    "D'abord, je salue mes jeunes oueurs pour leur bon rendement dans ce match malgré la défaite. e ne vais pas critiquer les déci- sions de l'arbitre, mais, je vous assure que si l'arbitre a sifflé un des deux penalties suite aux fautes commises sur nos joueurs, on aurait tenu un autre discours. Bref, ce qui est passé est du passé, on doit mettre cette défaite aux oubliettes et penser à d'autres choses, car la saison est encore longue et rien n'est encore oué. On doit se préparer bien comme il faut pour les prochains rendez-vous qui nous attendent ; on doit bien gérer cette situation. Bien que le moral de mes joueurs soit au bas, je sais qu'ils vont tout

    faire, car ils sont forts de caractè- re ; ils sont passés par des moments plus difficiles ; je suis sûr qu'ils vont atteindre leurs objectifs", dira Saber Abed El Karim d'emblée.

    «Nos joueurs manquent de concentration»

    L'entraîneur adjoint du PAC Saber Abed El Karim estime éga-

    lement que les joueurs doivent éviter les erreurs défensives dans le but d'aller chercher un résultat positif au prochain rendez-vous en commençant par le CABBA. " Nous allons avoir un match très difficile face au CABBA chez nous à Bologhine ; nous allons chercher un bon résultat, mais d'abord, il faut bien éviter les erreurs défensives pour ne pas

    CABBA

    encaisser de buts. L'année derniè- re, notre ligne défensive était parmi les meilleures dans le championnat ; cette année nos jeunes joueurs manquent vrai- ment de concentration, car on encaisse des buts bêtement, comme c'était le cas le dernier match face au NAHD où l'on a encaissé deux buts en trois minutes, aussi face à l'USM Alger où l'on a encaissé deux fois en cinq minutes et également face au MCO où l'on a encaissé deux buts en quatre minutes. Je ne sais pas où réside le problème, car mes jeunes joueurs travaillent dur pendant toute la semaine, mais le jour du match, ils perdent leur concentration. On est obligés de trouver les solutions avant que ce soit trop tard."

    «Même la ligne d'attaque doit se réveiller»

    Pour Saber Abed El Karim, même la ligne d'attaque doit se réveiller car, selon lui, le manque d'efficacité en attaque leur a joué un vilain tour dans plusieurs matchs :

    "Le manque d'efficacité nous a joué un vilain tour. Nous avons raté pas mal d'occasions lors des précédentes rencontres ; pour gagner des matchs, il faut mar- quer. Donc, il faut que la ligne d'attaque se réveille. Nous allons axer notre travail durant les pro- chaines séances d'entraînement sur l'efficacité en attaque pour améliorer ce volet et j'espère que ça va porter ses fruits."

    H. N.

    Les Pacistes se reprennent en main

    C'est hier lundi que les Pacistes ont repris le chemin des entraînements au com- plexe sportif de l'équipe à Tessala El Merdja. La reprise s'est effectuée dans de bonnes conditions malgré la dernière défaite face au NAHD, ainsi que les échecs d'avant, selon le programme mis en place par le staff tech- nique dans la mesure où le coach portugais Francisco Chaló tente de procéder aux réglages nécessaires et de trouver la bonne formule. D'ailleurs, nous avons constaté une grande sérénité ; tous les joueurs sont concentrés uniquement sur le travail, tout en affichant une grande détermination. Le staff technique, sous la houlette du coach portu- gais Francisco Chaló, va profiter des séances d'entraînement de cette semaine pour appor- ter les correctifs qui s'imposent et procéder aux réglages d'autant plus qu'il a décelé plu- sieurs lacunes, notamment le manque de concentration dans la ligne défensive. Cela a coûté au club de céder 9 points de suite face au CSC, l'USMA et le NAHD. Les cama- rades du capitaine Mustapha Bouchina sem- blent plus que jamais décidés à mettre un terme à la mauvaise série et renouer avec le succès pour aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe afin de se mettre à l'abri d'une mauvaise surprise.

    Chaló a discuté avec ses poulains

    Afin de les pousser à fournir des efforts supplémentaires, le premier responsable de la barre technique de l'équipe paciste, le Portugais Francisco Chaló, a eu une discus- sion avec ses jeunes joueurs lors de la séan- ce d'entraînement. Il a tenté de comprendre ce qui se passe dans la tête des joueurs et de les libérer pour bien aborder la suite du par- cours avec un moral au beau fixe et réaliser les résultats escomptés, surtout avec la pro- chaine rencontre devant le CABBA. Il faut

    dire que le coach portugais veut bien appor- ter du sang neuf au groupe.

    H. N.

    José Maria :

    «Je dois honorer mon contrat avec le CABBA»

    De notre correspondant

    LARBI BABOUCHE

    "Il est vrai qu'en tant qu'entraîneur, j'affectionne particulièrement le PAC que j'ai longuement entraîné et où j'ai toujours des relations amicales avec les joueurs, es dirigeants et surtout, le président de la FAF, Zetchi. Mais aujourd'hui, je dois honorer mon contrat avec le CABBA en le défendant à fond. Je suis aussi à l'aise que je 'étais avec le PAC", témoigne Jose Maria en réponse à la question : "Ce match est-il particulier pour vous, ex-coach du PAC ?

    «Ce match sera très difficile»

    Pour l'entraîneur du CABBA, le match de la 10e journée de Ligue 1 Mobilis s'annonce

    très difficile. L'adversaire possède une armada de joueurs pétris de qualités, à l'instar du Bordjien Naïdji, Zourgane, Benkhelifa, Meziani et d'autres qui développent le meilleur jeu collectif en Algérie.

    «Mais on jouera pour gagner»

    En revanche, le technicien du club des Bibans croit dur comme fer aux chances de son équipe de remporter le duel. "Le fait de connaître le PAC ne m'avantage pas pour autant pour remporter ce duel. Néanmoins, il me sera d'une utilité que je garderai pour moi. On joue aussi pour gagner, sinon à quoi bon affronter l'adverse", ajoute Jose Maria.

    L. B.

     Ziti et Bouhakak incertains Absents aussi bien contre la JSS que contre l'ASAM, Ziti et
    Ziti et
    Bouhakak
    incertains
    Absents aussi
    bien contre la JSS
    que contre l'ASAM,
    Ziti et Bouhakak
    sont aussi incer-
    tains dans ce
    duel.
    Une forte
    prime en
    cas de vic-
    toire
    Une prime consi-
    dérable attend les
    joueurs du CABBA
    en cas de victoire
    contre les cama-
    rades de Naïdji en
    dehors de leur
    base. On parle de
    20 à 30 millions
    de centimes.
    L. B.
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 16 PAC “ EVITER LES BOURDES DÉFENSIVES” L'entraîneur adjoint Saber Abed

    DROUCHE :

    «JE VEUX GAGNER»

    Ancien pensionnaire du PAC, Drouche, joueur de couloir, qui apporte souvent de la vitesse à l'attaque bordjienne, affirme qu'il voudrait remporter ce duel sous le maillot du CABBA.

    ATHMANI Y. :

    «J'AI ENVIE DE MARQUER MON PREMIER BUT»

    Auteur d'une appréciable prestation contre l'ASAM, Athmani était déçu de ne pas avoir pu marquer son premier but :

    "J'avais pourtant la possibilité de signer ma première réalisation de la saison.". Il espère le faire contre le PAC.

    L. B.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    USMH 17
    USMH
    17
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMH 17 «JE NE PEUX PAS JOUER L'ACCESSION DANS CES CONDITIONS»
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMH 17 «JE NE PEUX PAS JOUER L'ACCESSION DANS CES CONDITIONS»

    «JE NE PEUX PAS JOUER L'ACCESSION DANS CES CONDITIONS»

    Comme nous l'avons rapporté dans notre édition d'hier, l'entraîneur Youcef Bouzidi a décliné l'offre des dirigeants harrachis qui voulaient lui confier la barre technique.

    PAR MASSINISSA HACHOUR

    Contacté par nos soins, l'ancien entraîneur de la JSK et du NAHD a affirmé son refus de succéder à l'en- traîneur Salem Laoufi et de driver Essefra. "Effectivement, deux diri- geants de l'USMH, m'ont appelé après le match de l'USMH face à l'ABS ; ils m'ont proposé d'entraîner l'équipe harrachie, mais j'ai décliné l'offre pour des raisons diverses. C'est un honneur pour moi qu'un club comme l'USMH s'intéresse à moi, mais je ne peux pas

    prendre l'équipe dans cette situation. Je ne suis pas le genre d'entraineurs qui vend des rêves et je ne peux pas mentir aux supporters. J'ai réussi 9 accessions avec des clubs de Ligue 2 et aussi sauvé des clubs de Ligue 1 de la relégation comme le NAHD et la JSK, mais là, les données ne sont pas les mêmes. On est à 4 où 5 matchs de la fin de la phase aller et je ne peux pas jouer l'accession. Pour jouer le main- tien en Ligue 2, sincèrement, je ne suis pas intéressé par ce challenge", nous expliquera Youcef Bouzidi.

    «S'ils m'avaient contacté avant le RCK, j'aurais accepté»

    Le technicien Bouzidi aurait été prêt à s'engager avec l'USMH si les diri- geants l'avaient contacté officiellement avant le derby face au RCK, le match pour le compte de la 8e journée de Ligue 2 Mobilis. "Les dirigeants ont affiché leur intérêt il y a plusieurs semaines, mais je n'avais pas de contact officiel. Comme j'ai déjà décla- ré par le passé, j'ai refusé de négocier tant qu'un entraîneur est toujours en

    place. Mais je tiens à vous affirmer que si les responsables de l'USMH m'ont contacté officiellement avant le match face au RCK, j'aurai accepté. La situation s'est compliquée davantage, j'espère qu'ils trouveront un entraî- neur qui leur promettra l'accession.

    Pour ce qui me concerne, j'ai plusieurs contacts avec les clubs de Ligues 1 et 2 auxquels j'ai donné des conditions et j'attends toujours leur réponse. Je sou- haite vraiment entraîner l'USMH, mais pas dans de telles conditions", a-t-il

    conclu.

    M. H.

    Ça parle de Benchouia

    La direction de l'USMH compte se séparer des services de son entraî- neur Salem Laoufi. Les diri- geants harrachis, qui atten- daient la démission de leur entraîneur après le énième échec concédé à domicile face à l'ABS, ont été surpris par la décision de Salem Laoufi de poursuivre l'aven- ture. En plus du fait que les résultats ne suivent pas, le groupe semble cette fois-ci désuni. Les dirigeants de l'USMH doivent ainsi trou- ver la bonne personne qui remettrait de l'ordre dans leur vestiaire. Après avoir fait le constat et compris qu'il était nécessaire pour le club de bénéficier de l'expérience d'un entraîneur en chef, la

    direction du président Mohamed Laib aurait enta- mé des discussions avec plu-

    sieurs techniciens. Comme la piste de Bouzidi est tombée à l'eau, les dirigeants seraient sur celle d'un autre techni- cien de renom. Dans les cercles proches du club, on parle de Mohammed Benchouia, un objectif pour la direction du club de Maison-Carrée. L'ancien coach de l'US Biskra ne fait pas l'unanimité chez les sup- porters harrachis. Si, à l'heure actuelle, cette piste n'est qu'au stade des discussions, les dirigeants doivent d'abord trancher l'avenir de Salem Laoufi avant d'officia- liser la venue d'un nouveau

    coach.

    M. H.

    Bougherara proposé
    Bougherara
    proposé

    En plus de Mohammed Benchouia qui aurait été contacté, un autre entraîneur a été proposé à la direction de l'USMH ; il s'agit de Liamine Bougherara. L'ancien gar- dien internatio- nal aurait même affiché son intérêt d'en- traîner la forma- tion harrachie. Les deux parties n'ont pas enta- mé officielle- ment les négo- ciations, mais le nom de Bougherara fait vraiment l'unani- mité parmi les dirigeants et aussi les fans qui exigent un changement à la barre technique. M. H.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMH 17 «JE NE PEUX PAS JOUER L'ACCESSION DANS CES CONDITIONS»

    céder à la pression. La repri- se s'est déroulée dans une ambiance morose, les cama- rades de Mouici n'arrivent toujours pas à digérer les deux points perdus samedi passé face à l'A Bou Saâda. Le staff technique de l'USMH devra réunir ses joueurs afin de leur expli- quer certains détails qui sem- blent leur avoir échappé sur le volet technique. Bechouche, qui assure les entraînements en l'absence de Laoufi, devra également mettre les joueurs devant leurs responsabilités en pré- vision des prochaines ren- contres et gonfler le moral

    des troupes.

    M. H.

    Laoufi rate la reprise

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMH 17 «JE NE PEUX PAS JOUER L'ACCESSION DANS CES CONDITIONS»

    Malgré sa décision de poursuivre son travail avec l'équipe harrachie, l'entraî- neur Salem Laoufi était absent hier à la reprise. Le coach harrachi ne s'est pas rendu au stade pour assurer la première séance de la semaine effectuée au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. C'est l'entraî- neur adjoint Nacer Bechouche qui a dirigé l'en- traînement. Selon notre sour- ce, la direction harrachie n'a pas pris attache avec le coach pour essayer de trouver un terrain d'entente quant à la résiliation du contrat ; elle attend toujours la démission de ce dernier qui refuse de

    Les supporters s'expliquent avec Benabderrahmane, Abdat et Naïli

    A l'issue de la séance de reprise qui s'est déroulée hier matin au stade de Lavigerie dans une ambiance morose, suite au dernier semi-échec concédé à domicile face à Bou Saâda, des supporters présents sur les lieux se sont dirigés vers le parking du stade pour voir les camarades de Benabderrahmane et leur demander des explications. Ainsi, un groupe de supporters a eu une discussion avec trois cadres, en l'occurrence Benabdrrahmane, Abdat et Naïli, leur disant que l'équipe a failli depuis le début du championnat, elle manque de punch à cause de certains joueurs qui ne méritent pas de

    jouer et de porter le maillot de l'USMH. Désormais, ces fans veulent des changements à partir de la prochaine rencontre et une réaction des camarades de Baouche. Une fois de plus, les fans de l'USMH n'ont pas caché leur souhait de voir enfin leur club accumuler des succès pour garder l'espoir de jouer l'accession. "On ne s'attendait pas à cette contre-performance face à Bou Saâda, vous nous avez énormément déçus. On vous demande de redresser la situation. " Ces trois cadres ne trouvant quoi répondre aux fans leur ont dit qu'eux aussi ne comprennent pas ce qui arrive à leur équipe qui domine tous ses adversaires, mais n'arrive à

    gagner.

    M. H.

    Absences à la pelle

    Après une journée de repos, les joueurs harrachis ont repris le chemin des entraî- nements hier à 11h, au stade du 1er- Novembre de Mohammadia, sous la houlette de l'en- traîneur adjoint Nacer Bechouche. Cette première séan- ce de la semaine a été caractérisée par l'absence de plu- sieurs joueurs. On a noté aussi l'absence de pas moins de dix éléments ; il s'agit de Baouche, El-Amali, Rebouh, Fekih, Rachedi, Hamidi, Ezzemani, Belarbi (convoqué en sélec- tion U21), Yaghni, Benamara. C'était une séance légère qui a duré au maxi- mum une heure et demie et qui a été consacrée dans son ensemble au travail technico-tactique.

    Abdat

    réintègre

    le groupe

    Ayant raté le dernier match du champion- nat face à l'Amel Bou Saâda à cause d'une élongation à la cuis- se, le capitaine Fayçal Abdat a repris hier matin le chemin des entraînements. Même s'il avait pris part à tous les exer- cices programmés par Nacer Bechouche, le défen- seur axial des Jaune et Noir ressent tou- jours des douleurs ; il risque de rater le prochain déplace- ment à Biskra.

    Entraînement

    aujourd'hui

    à 10h

    Après la séance de reprise d'hier, le staff technique a donné rendez-vous à ses joueurs pour une autre séance aujour- d'hui. Les camarades de Benabderrahmane s'entraîneront à par- tir de 10h au stade du 1er-Novembre de Mohammadia.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    • 18 ASMO

    Pas de paiement de salaires, l'équipe patine

    Le club toujours dans une impasse

    La direction du club asémiste ne réagit toujours pas à l'impasse que connaît la trésorerie depuis quelque temps. Larbi Oumamar, qui assure la présidence du club en l'absence de Mohamed El-Morro, tente de trouver une issue lui permettant de calmer l'impatience des joueurs. Le délai de la promesse est largement dépassé concernant le paiement des salaires. Les joueurs le savent bien et commencent à le montrer sur le terrain. La prestation de leur équipe sur le terrain du stade Tahar-Zougari de Relizane est

    édifiante à plus d'un titre. Ce qui a poussé l'entraîneur à s'interroger, lui qui n'arrête pas de demander aux joueurs de laisser le problème financier de côté. Ce n'est pas le plan mental qui est un des atouts de l'équipe, ni même pour la plupart des footballeurs du pays. C'est pourquoi la mission de Mounir Zeghdoud s'avère compliquée maintenant que ce problème perdure, perdure. D'autant qu'au fil de la compétition, El-Djamîya donne l'impression de patiner au point de flirter avec la zone du danger même si l'écart avec les places du podium reste surmontable. Comme l'équipe a de sérieux atouts, son souhait serait d'apprendre une nouvelle rassurante de ses poulains

    sur le terrain.

    ESM

    L. M. A.

    Des supporters ont braqué l'équipe à Relizane

    Mebarki pointé du doigt

    L'équipe fanion d'Oran a vécu une situation dangereuse à sa sortie de Relizane, samedi dernier.

    De notre correspondant

    L. M. AZZI

    D'après des sources concor- dantes, le car transportant le groupe a été braqué sur la route par des supporters asémistes. Ces derniers ont garé leurs voi- tures sur la route qu'ils ont bar- rée. C'était dans le but de s'expli- quer avec un joueur qui s'est dis- tingué par une attitude négative envers la galerie asémiste au coup de sifflet final du derby contre le RC Relizane. La scène sur la route a duré quelque temps avant l'intervention des

    éléments du service d'ordre de la sûreté de Relizane. Concernant ce joueur, après vérification avec la direction, il s'agit de l'attaquant Bilal Mebarki, indique une source

    autorisée : "On aura une discus-

    sion avec Bilal pour déterminer les causes exactes de cet incident dont le club n'a pas vraiment besoin." Selon notre interlocu- teur, le mis en cause n'a pas apprécié des insultes proférées à son encontre lors de son rempla- cement : "Il a répondu par des gestes qui ont rendu les suppor- ters furieux. C'est pourquoi ils ont voulu s'expliquer avec lui", précise notre interlocuteur au téléphone. Cet incident a provo- qué une grosse frayeur dans le camp de l'équipe.

    L. M. A.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 18 ASMO Pas de paiement de salaires, l'équipe patine Le club

    ASMO-WAT samedi à Zabana

    Le retour à Bouakeul dépend des joueurs

    Le match ASM Oran - WA Tlemcen aura lieu samedi prochain sur le terrain du stade Ahmed-Zabana, indique le site de la LFP. Autrement dit, la question du retour au stade Habib-Bouakeul semble reportée. La raison est liée à l'avis des joueurs sur le sujet de ce retour

    ou pas. L'entraîneur Mounir Zeghdoud a déjà posé le problème à ses poulains. Ces derniers, assurent nos sources, sont divisés à l'idée de changer de stade ou de rester dans l'antre d'El- Hamri. Ainsi, le sujet repose sur l'avis des joueurs qui, à l'heure actuelle, sont préoccupés

    par leur situation salariale. L'entraîneur ne devra pas attendre pour avoir une réponse clai- re à cette question. Ce sera certainement après la réception du Widad des Zianides dont le coup d'envoi est prévu à 16h.

    ABS-ESM samedi à 15h

    Le match A Bou-Saada - ES Mostaganem aura lieu samedi prochain, indique le site de la LFP. Ce rendez-vous comptant pour la 10e journée du championnat se jouera sur le terrain Mokhtar-Abdellatif ; le coup d'envoi étant prévu à 15h, précise le site en question.

    CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

    CLUBS

    1.

    ASO

    • 2. WAT

    • 3. MCEE

    • 4. USB

    • 5. NCM

    • 6. ESM

    7.

    ABS

    • 8. RCR

    • 9. USMAN

    10.

    11.

    MCS

    JSMB

    • 12. ASMO

    • 13. JSMS

    • 14. RCK

    • 15. USMH

    • 16. USMB

    MATCHS

    BUTS

    Pts

    19

    15

    15

    14

    14

    14

    13

    12

    12

    12

    11

    10

    09

    06

    05

    04

    J.

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    09

    G.

    05

    04

    04

    03

    04

    04

    03

    03

    03

    02

    02

    02

    02

    00

    00

    00

    N.

    04

    03

    03

    05

    02

    02

    04

    03

    03

    06

    05

    04

    03

    06

    05

    04

    P.

    00

    02

    02

    01

    03

    03

    02

    03

    03

    01

    02

    03

    04

    03

    04

    05

    P.

    12

    09

    09

    11

    08

    10

    08

    07

    06

    06

    08

    08

    02

    02

    02

    04

    C.

    04

    03

    04

    06

    08

    11

    02

    06

    05

    06

    07

    08

    06

    12

    08

    16

    Diff.

    +08

    +06

    +05

    +05

    00

    -01

    +06

    +01

    +01

    00

    +01

    00

    -04

    -10

    -06

    -12

    10 e JOURNÉE

    USMB-MCS

    ABS-ESM

    RCK-MCEE

    USMAn-RCR

    ASMO-WAT

    ASO-JSMS

    JSMB-NCM

    USB-USMH

    11 e JOURNÉE

    USMH-ASO

    JSMS-USMB

    MCS-JSMB

    NCM-ASMO

    ESM-USB

    MCEE-ABS

    RCR-RCK

    WAT-USMAn

    KHELOUFI : «Tirer

    les enseignements

    qu'il faut»

    L'attaquant Mohamed Kheloufi

    atteste de la volonté des joueurs de reprendre le chemin des résultats

    positifs. Ce joueur au numéro 7

    insiste sur la nécessité de mettre aux oubliettes le faux pas contre le

    le RC Kouba (1-1).

    Comment expliquer le faux pas

    contre le RCK ?

    Je pense que nous avons manqué de

    chance pendant la durée de la partie. Les joueurs de l'équipe adverse étaient

    volontaires, et c'est normal parce qu'ils

    sont en mauvais posture. Je crois que nous avons raté la deuxième mi-temps

    dans laquelle nous étions loin du compte.

    Qu'est-ce qui s'est passé, selon

    vous ?

    Je ne sais pas mais il faut dire que nous étions déterminés à l'emporter ; nous avons bien travaillé dans la semaine. Il faut incomber ce résultat à

    notre excès de précipitation tout au long de la rencontre. Il y a aussi le

    cantonnement de l'équipe adverse dans sa zone et dans sa défense. Ils nous ont fermé toute voie menant vers les bois de leur gardien. En tout cas,

    c'est un match à oublier au plus vite ; il

    faut le mettre aux oubliettes et tirer les

    enseignements qu'il faut.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 18 ASMO Pas de paiement de salaires, l'équipe patine Le club

    afin de se racheter et reprendre la voie des résultats positifs. On sait que ça va

    être difficile, mais notre équipe a les moyens pour faire bonne figure.

    Comment s'annonce votre match contre l'ABS, le prochain adversaire de l'équipe ?

    Nous devons réagir tout d'abord afin de retrouver notre vitesse de croisière,

    Pensez-vous que l'équipe a les

    moyens de réagir ?

    Je pense que nous allons redresser la

    barre ; nous sommes sur deux contre-

    performances. Donc, on doit réagir

    comme on dit. On tâchera d'aller à Bou- Saâda pour ramener un bon résultat même si l'on sait que la mission ne s'annonce pas de tout repos, car nous n'avons pas le choix que de réagir.

    L. M. A.

    Benmeghit refuse de revenir

    ASSAS

    en position de force

    La situation

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 18 ASMO Pas de paiement de salaires, l'équipe patine Le club

    de l'ESM semble marquée par cette histoire de Hichem Benmeghit. Ce joueur qui a été écarté par l'entraîneur Mokhtar Assas aurait décidé de ne plus revenir. Selon nos informations, il n'a pas apprécié la décision de la direction d'appuyer la décision de l'entraîneur. La raison disciplinaire évoquée par le responsable de la barre technique a motivé le choix des dirigeants. Ces derniers, dont certains souhaitent le retour de l'intéressé dans l'équipe, ont parlé d'une sanction administrative. Or, l'enfant d'Arzew semble campé sur sa volonté de se retirer définitivement du groupe formant l'effectif de l'Espérance. Son départ au prochain mercato reste possible. Le club a manifesté son intention de le voir poursuivre son bail avec Ettaradji avec une sanction pécuniaire. Cette affaire a quand même conforté Mokhtar Assas dans sa fonction qu'il manie avec plus d'autorité connaissant ses principes. La direction, aux dernières nouvelles, a réitéré sa confiance à ce technicien qui se bat pour trouver la formule devant permettre à son équipe de retrouver ses marques après deux faux pas d'affilée.

    L. M. A.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    JSMB 19
    JSMB
    19
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 JSMB 19 BENSAYEH «J'espère que c'est le déclic» «MON BUT, JE
    BENSAYEH «J'espère que c'est le déclic» «MON BUT, JE LE DÉDIE À CEUX QUI N'ARRÊTAIENT PAS
    BENSAYEH
    «J'espère que
    c'est le déclic»
    «MON BUT, JE LE DÉDIE
    À CEUX QUI
    N'ARRÊTAIENT PAS DE ME CRITIQUER»

    L'attaquant Reda Bensayah a bien voulu nous faire part de sa réaction par rapport à son 1 er but avec la JSMB. Il nous parle également de la suite du championnat en se montrant particulièrement optimiste.

    De notre correspondant

    BADIS BESSAÏ

    Avec du recul, un mot sur la victoire réalisée face à l'USM Blida ?

    C'est une victoire importante et c'est un résultat positif pour nous, surtout quand on sait que ce résultat a été arraché après une série de huit rencontres sans victoire. C'était un match à ne pas rater pour nous racheter de nos précédents faux pas. Heureusement qu'on a réalisés le plus important, à savoir empocher les trois points de la rencontre. Aussi, ce succès nous mettra en confiance et nous permettra sans doute d'aborder la suite de la compétition dans de meilleures conditions.

    Certains pensent que ce résultat est une surprise, non ?

    Je ne suis pas d'accord, cette victoire était amplement méritée. On a bien joué et dominé la totalité de la rencontre ; on aurait également pu inscrire plus de buts, le score aurait pu être plus large n'était qu'on a eu face à nous une solide équipe de l'USM Blida qui n'a rien pu faire.

    Donc, vous avez su comment vous

    racheter vis-à-vis des fans ?

    Il est clair qu'on était dos au mur et qu'on n'avait pas d'autre choix que de provoquer le déclic ; ce n'est pas facile de sortir d'un passage à vide qui a duré huit rencontres, surtout que la rencontre s'est jouée à Béjaïa. On peut ainsi dire que nous avons provoqué le déclic, maintenant place à la suite.

    Qu'est-ce qui a fait la différence pour remporter la rencontre, selon vous ?

    On était dans l'obligation de briller pour commencer à se refaire une santé en championnat. Les joueurs étaient concentrés sur le sujet en question qui était la victoire, avec plein de volonté pour réaliser le plus important.

    Vous avez profité de l'occasion pour débloquer votre compteur buts ; un mot à ce sujet ?

    Effectivement, j'ai profité de l'occasion pour débloquer mon compteur buts, je reste très content de ce premier but de la saison. J'ai également profité de cette occasion pour faire taire les nombreuses critiques à mon sujet. Je pense que ce but m'a permis de me délivrer ; je compte continuer de la sorte et inscrire le maximum de buts sous les

    couleurs de la JSM Bejaia.

    Comment se déroule la préparation du prochain rendez-vous face au NC Magra ?

    Le plus normalement du monde et avec beaucoup de volonté. On prépare cette rencontre de la même façon qu'on a préparé la dernière. Tout le groupe est à la disposition des membres du staff technique. Une bonne ambiance règne au sein du groupe. On n'a pas à se plaindre, tous les moyens ont été mis à notre disposition pour être dans la meilleure forme en fin de semaine.

    Comment comptez-vous le négocier ?

    Comme ça a été le cas pour la dernière rencontre, nous allons l'aborder avec le seul et unique but de le remporter. C'est une confrontation face à une formation qui aura elle aussi la victoire comme objectif. Ce sera donc un match de confirmation pour nous. L'adversaire abordera sûrement la rencontre avec la ferme intention d'arracher les trois points. Il faudra donc se donner à fond pour être à la hauteur des exigences.

    B. B.

    Magra, le match de la confirmation

    Samedi, les Vert et Rouge disputeront leur seconde rencontre de suite à domicile face au NC Magra. Ils ne jurent que par la victoire.

    A voir la détermination des joueurs à l'entraînement, on peut dire que ce sera une très belle opportunité de confirmer le déclic réalisé lors de la dernière journée face à l'USM Blida. Les Béjaouis pourront rajouter trois autres points à leur compteur et se refaire une santé en championnat pour ainsi aborder plus sereinement les prochaines rencontres en championnat. En attendant donc cette rencontre, le coach compte apporter ses réglages pour passer cet écueil et réaliser un second bon résultat de suite. Ce qui permettra à son équipe de glaner les trois points de la victoire.

    Ne pas retourner à la case départ

    En dépit de la rude tâche, les Vert et Rouge croient en leurs possibilités surtout après la dernière prestation face à l'USM Blida, à condition de ne pas retourner à la case départ et de savoir gérer cette rencontre comme ils l'ont si bien fait face à Blida.

    Reproduire le scénario de l'USMB

    Les joueurs qui ne jurent que par la victoire samedi face au NC Magra comptent disputer ce match comme une finale. Ils ne veulent en aucun cas céder les points de la partie aux visiteurs sans se battre. C'est dire que les camarades de Belgherbi veulent jouer avec la même volonté que celle de la rencontre de l'USM Blida, et bien négocier leur prochain rendez-vous pour espérer aussi battre cette équipe du NCM.

    • B. B.

    WAT
    WAT

    Après trois journée, la formation des Zianides additionne sa troisième contre-performance en s'inclinant à Magra face au NCM sur le score étriqué de 1 but à 0.

    PAR ABDELKRIM ZOUBIR

    Une défaite qui commence à effrayer les inconditionnels des Bleu et Blanc qui espéraient voir leur équipe favorite se ressai- sir après la défaite concédée à El Eulma et le nul enregistré sur la pelouse du stade Akid- Lotfi face au RCR. Trois faux pas qui ris- quent de semer le doute aussi bien chez les joueurs que chez les supporters qui, faut-il le souligner, se déplacent nombreux pour encourager les coéquipiers de Benfoula. Malheureusement, il semblerait que le

    Passage à vide pour le Widad

    machine widadie n'est pas bien huilée. Le WAT est même menacé par ses poursuivants immédiats, notamment l'ESM et l'USB qui sont bien placés pour la place de dauphin. En d'autres termes, les Tlemceniens peuvent car- rément perdre une place sur le podium qu'ils occupent pourtant depuis l'entame du cham- pionnat.

    Réunion avec Benhamed

    Cette situation n'a pas laissé indifférent le boss du WAT qui devait se réunir avec les joueurs et le staff technique à la reprise des entraînements prévue hier en fin de journée au stade Birouana. Le président Benhamed veut non seulement remonter le moral du groupe, mais aussi inciter ses joueurs à four- nir plus d'efforts et de combativité lors des prochaines rencontres.

    Difficile contre El-Djamîya

    Il faut dire que les protégés du coach Bouali devront négocier un autre périlleux déplace-

    ment à Oran pour donner la réplique à l'équipe de M'dina J'dida. C'est dire que les Zianides seront mis au pied du mur face à l'ASMO. De toute évidence, la défaite sera strictement interdite ce weekend face aux joueurs de Mounir Zeghoud. La partie sera d'autant plus difficile que non seulement le caractère derby primera, mais aussi parce que les Oranais battus à Relizane lors de la précédente journée veulent sans aucun doute se racheter auprès de leurs supporters sur la pelouse du stade Habib-Bouakeul. Ce qui est sûr, cette enceinte sera prise d'assaut par un public nombreux qu'il soit d'Oran ou de Tlemcen, compte tenu du caractère spéci- fique du match et la volonté de chaque team d'engranger des points. Les débats ne pour- ront être que très disputés avec un grand engagement physique qui sied très bien au derby.

    Les stats en baisse

    Pour mettre ses poulains dans de bonnes dis-

    positions tant mentales que tactiques, l'en- traîneur de la formation tlemcénienne a beaucoup insisté sur le plan mental pour encourager ses joueurs a faire preuve d'une plus grande solidarité sur le terrain. Ce coach est appelé à apporter quelques changements pour booster l'équipe, que ce soit au niveau de la défense ou de l'attaque. Il faut dire qu'en trois rencontres, trois buts ont été mar- qués par les équipes adverses, alors que Khairi a gardé sa cage vierge pendant 4050 minutes. Tandis que la ligne d'attaque, qui avait inscrit quatre buts à l'ESM, est restée muette durant les trois précédentes ren- contres. Une disette que d'aucuns espèrent passagère. De toute évidence, les camarades de Belhadj n'auront d'autre alternative que de renouer avec la victoire s'ils veulent bien entendu entretenir l'espoir de réaliser l'acces- sion et de se réconcilier avec leurs fans.

    • A. Z.

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    • 20 RCR

    Auteur de l'unique but de son équipe, qui a permis au RCR de garder trois précieux points contre la formation de l'ASMO, le jeune attaquant de l'équipe réserve promu en seniors Saïda, que nous avons rencontré après la fin du match de l'ASMO, estime que cette victoire est un très bon résultat et bénéfique pour la suite du parcours, surtout qu'il a permis à l'équipe d'augmenter son capital points et de grimper au classement en se rapprochant du podium. Le jeune du RCR dira que lui et ses camarades doivent garder la tête froide et empocher trois autres points lors du prochain match face à l'USM Annaba afin d'attaquer la dernière ligne droite de la phase aller avec un moral au beau fixe.

    De notre correspondant

    B. BOUGUELMOUNA

    Vous venez de réaliser une bonne opération contre l'ASMO ; un commentaire ?

    Effectivement, je crois que cette précieuse victoire est d'une grande importance pour nous puisqu'elle pèsera beaucoup dans le décompte final, étant donné que nous sommes appelés à disputer encore des matches difficiles à l'avenir. Aussi, cette victoire est venue au bon moment car nous étions obligés de continuer sur notre lancée de bons résultats afin d'ajouter trois

    SAÏDA : «Fier de mon 1 er but en seniors»

    «Annaba n'est pas facile à manier chez elle»

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 20 RCR Auteur de l'unique but de son équipe, qui a

    autres points et grimper au classement général en se classant près des trois premières équipes du podium.

    On comprend par là que vous avez joué libérés dans ce match…

    Pas du tout, il faut dire que nous étions aussi sous pression vu notre situation et aussi nous affrontions une très bonne formation de l'ASMO. Je crois que nous étions plus déterminés que notre adversaire puisqu'on a affronté une équipe solide qui

    n'est pas facile à manier. Mais Dieu merci, grâce aux efforts de tout un chacun, on s'est permis de remporter cette empoignade.

    Mais le match n'a pas été facile pour vous, n'est-ce pas ?

    Nous n'avons pas eu la tâche facile dans ce match, surtout que notre adversaire est revenu dernièrement où il a enregistré de bons résultats. Nous avons rencontré beaucoup de difficultés, car la formation de l'ASMO est coriace et compte dans ses rangs plusieurs joueurs talentueux à l'image de Berramla, Hichem Cherif et les autres. Cependant, nous, on était plus déterminés à garder les points de la rencontre dans notre jardin.

    Vous aurez encore besoin de points pour confirmer votre réveil ; qu'en pensez-vous ?

    Évidemment, je crois que la prochaine rencontre face à la formation d'Annaba est importante ; il faut garder la tête froide. De ce fait, on tâchera de négocier ce rendez-vous en notre faveur pour éviter une mauvaise

    surprise, bien que nous soyons conscients que nous n'aurons pas la tâche facile devant une équipe qui joue très bien à domicile.

    Vous avez inscrit votre premier but en sénior ; parlez-nous de ce but et quel est votre sentiment ?

    Tout d'abord, je suis fier et honoré d'inscrire mon premier but en senior. J'ai reçu un joli centre de la part d'Annane ; je suis sorti tout seul devant le but et comme le ballon était bien botté, j'ai placé ma tête et le ballon est rentré.

    Je vous laisse conclure…

    Je remercie nos fans qui ont fait le déplacement au stade pour nous soutenir. Je l'ai dit et le répète, nos fans sont parmi les meilleurs en Algérie. Nous, les joueurs, devons nous donner à fond pour les satisfaire et les réjouir à partir de la prochaine journée bien qu'elle soit devant un adversaire très difficile à manier sur son terrain.

    B. B.

    Zidane et Aïche égaux à eux-mêmes

    Le capitaine des Vert et Blanc Mohamed-Amine Zidane, ainsi que son coéquipier dans l'axe de la défense Rabeh Aïche n'ont pas limité leur activité à leur rôle défensif ; ils ont effectué quelques rushs qui auraient pu connaître un meilleur sort. II étaient peut-être parmi les meilleurs relizanais sur le terrain. Leur présence a permis de sauver plus d'une fois la situation. Beaucoup plus à l'aise que lors des matches précédents, ces deux joueurs se sont montrés solides défensivement et très actifs offensivement. Concentrés, appliqués, leur impact athlétique a bien souvent soulagé leurs coéquipiers.

    Annane rassure Le milieu récupérateur des Lions de la Mina Merouane Annane n'a pas perdu une
    Annane
    rassure
    Le milieu
    récupérateur des
    Lions de la Mina
    Merouane Annane
    n'a pas perdu une
    miette de ses
    qualités. L'ancien du
    NAHD et du CSC a
    stoppé pratiquement
    toutes les balles
    adverses en les
    empêchant d'arriver
    à sa défense.
    Annane, qui a réjoui
    tous ceux qui
    étaient présents au
    stade par sa
    ténacité, était
    l'homme à tout faire
    du club phare de la
    ville de Relizane.

    Le réveil de Rahal

    A l'origine de l'unique but de la rencontre qui a permis à son team de garder les points de la rencontre sur son terrain, l'attaquant relizanais Fouzi Rahal a produit le meilleur match depuis son arrivée à Relizane. Cette bonne performance a réjoui les Mina Boys qui attendent beaucoup de l'ex-joueur du MOB et de la JSK.

    

    Zaïdi

    en super

    forme

    Samedi passé, le portier des Lions de la Mina Mustapha Zaidi a écœuré les attaquants asémistes. L'enfant de l'école relizanaise a arrêté toutes les attaques adverses, surtout en fin de la deuxième période. Que ce soit sur les tirs ou les balles aériennes, et même en position de face à face, il a toujours été parfaitement placé pour ne pas être en danger. Cette prestation confirme que Zaidi est l'un des meilleurs du championnat à son poste. L'ancien du MOB, de l'USMBA, de l'OM et du SAM a montré beaucoup d'assurance, se révélant être le maître de sa surface en dirigeant et en encourageant de la voix ses défenseurs.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 20 RCR Auteur de l'unique but de son équipe, qui a

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    USMB 21
    USMB
    21
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMB 21 IAÏCHE, nouvel entraîneur De notre correspondant AMINE DJAAFAR Le

    IAÏCHE, nouvel entraîneur

    De notre correspondant

    AMINE DJAAFAR

    Le président du club phare de la ville des Roses, Salim Sidi Moussa, après une longue période de réflexion, a décidé de confier la barre technique à Iaïche. Cet entraîneur qui a le savoir-faire avec les jeunes pourra leur redonner confiance et bien les préparer pour la suite de la compétition. Il faut rappeler que Sidi Moussa était en contact avec plusieurs entraîneurs, entre autres Kamel Mouassa, l'entraîneur de l'USMAn.

    Cependant, le temps de

    réflexion exigé par les techniciens en question a incité Sidi Moussa à opter pour le choix de Iaiche et de Sid Ali Hadou comme adjoint pour driver ce club qui a touché le fond. La tâche de Iaiche s'annonce difficile et compliquée pour remettre le club sur les rails et rendre le sourire aux supporters de l'USMB qui s'inquiètent quant à l'avenir de leur club vu la situation critique qu'il vit. Ils craignent surtout la descente aux enfers de la Ligue 2.

    Tâche difficile,

    mais pas impossible

    La tâche du nouvel entraîneur ne sera aucunement facile pour cette course menant vers le maintien. En effet, Iaiche doit remobiliser le

    groupe et superviser la réserve de joueurs de la catégorie espoir pour pouvoir dénicher quelques jeunes sur lesquels il pourra compter durant la phase retour du championnat de Ligue 2 Mobilis. Pour rappel, Iaïche avait déjà dans un temps passé travaillé avec les jeunes de l'USMB et connaît parfaitement la maison.

    A. Dj.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMB 21 IAÏCHE, nouvel entraîneur De notre correspondant AMINE DJAAFAR Le

    Les supporters veulent le départ des dirigeants

    Sit-in aujourd'hui à Brakni

    Une frange de supporters de l'USMB, et après la dernière défaite concédée par leur prestigieux club en déplacement sur le score de 3 buts à 0 contre la JSMB, ont réclamé le départ de

    tous les dirigeants. Ils ne veulent plus voir leur club plonger dans le bas du tableau et vivre l'amertume des défaites. Ils ont donc décidé de se réunir aujourd'hui devant le stade

    Brakni pour contester les décisions de la direction, mais aussi pour réclamer l'aide des anciens dirigeants et tous ceux qui

    aiment le club phare de la ville

    des Roses.

    A. Dj.

    Sidi Moussa : «Je n'ai pas de baguette magique»

    Le premier responsable du club phare de la ville des Roses Sidi Moussa nous a fait savoir qu'il essaye de faire de son mieux pour sauver le club de la descente aux enfers. Cet ancien député a tenu à préciser qu'il n'a pas de baguette magique pour renverser la situation du jour au lendemain.

    une poupée, ni un chiffon, tout le monde doit respecter ce club des

    martyrs et

    tout le monde doit

    faire des sacrifices pour le sauver

    de la descente aux enfers.

    Avez-vous tranché quant à l'entraîneur qui va driver le club ?

    J'avais plusieurs choix sous la main ; il y a des entraîneurs qui ont exigé des salaires mirobolants et d'autres ont réclamé un temps de réflexion qui dépasse la vingtaine de jours. Puisque j'ai besoin d'un techni- cien en urgence pour gérer la situation et permettre à mon club de reprendre sa vraie place dans le classement général du championnat, j'ai opté pour Abdelkader Iaiche qui n'est pas à présenter. Il a déjà travaillé à Blida et connaît bien la qualité des joueurs avec lesquels il doit travailler.

    Quant allez-vous finaliser avec cet entraîneur ?

    Bientôt je vais finaliser avec lui et je vais le présenter à la presse locale.

    Etes-vous optimiste concernant l'avenir de votre équipe ?

    Je suis optimiste et je demande à nos supporters d'être un peu

    plus patients ; on ne va pas les décevoir et on va rendre l'allure à

    cette équipe.

    A. Dj.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMB 21 IAÏCHE, nouvel entraîneur De notre correspondant AMINE DJAAFAR Le

    Comment justifiez-vous la nouvelle défaite de votre équipe en déplacement face à la JSMB ?

    Cette nouvelle défaite a été frustrante, car j'ai vu deux visages différents de mon équipe. En première mi-temps, mes joueurs ont bien géré la rencontre et ont rejoint les vestiaires à la pause citron avec des filets vierges. Mais, en seconde pério- de, la situation s'est renversée ; on a encaissé trois buts au bout d'une demi-heure.

    Pouvez-vous être plus explicite ?

    Cette défaite face à la JSMB en seconde période m'oblige à pro- voquer une réunion avec les joueurs et m'incite encore une fois à passer un coup de savon aux cadres de l'équipe qui ont la tête ailleurs. L'USMB n'est pas

    MCS
    MCS

    Sebaâ doit revoir sa copie

    Le MCS a la particularité de tomber là où on l'attend le moins car, en appel samedi au stade du 13-Avril-1958, les Saïdis n'ont pas pu faire mieux que de perdre deux points après le nul contre l'ASO, alors que tout le monde attendait une réaction positive et un meilleur rôle après les derniers bon résultats.

    De notre correspondant

    K. DJELLOUL

    Les Vert et Rouge ont été forcés de partager les points par une équipe qui s'est montrée plus volontaire qu'eux. Bien qu'ils aient joué devant une équipe jeune, les poulains de Sebaâ n'ont pas saisi cette occasion pour engranger les trois points de la victoire, et se contentèrent d'un autre revers à domicile qui complique davantage leur mission. Les Saïdis n'ont pas pu devant des jeunes chélifiens très présents sur le terrain qui luttaient jusqu'au bout et qui ont failli même l'emporter. Les Saïdis ont joué la peur au ventre on ne sait trop pourquoi ; ils éprouvèrent beaucoup de mal à asseoir leur jeu.

    • 6 points perdus

    à domicile

    Le revers subi samedi dernier contre l'ASO au stade du 13- Avril-1958 à Saïda a montré, à nouveau, que les Vert et Rouge du MCS ne sont pas encore au point, et ce, à tous les niveaux. Une situation qui semble inquiéter les fans saïdis qui n'arrivent toujours pas à accepter de voir leur équipe, donnée pourtant favorite pour jouer les premiers rôles comme ne cessent de dire ses dirigeants, se faire accrocher à domicile. C'est le cas, en effet, depuis le début de la saison où le MCS a laissé filer 6 précieux points à domicile.

    • 5 défenseurs

    et 3 récupérateurs alignés contre l'ASO

    En alignant d'entrée contre

    l'ASO une équipe à vocation défensive, l'entraîneur saïdi avouait implicitement qu'il joue contre l'ASO la prudence. En titularisant Chehaima, Abdi, Benayada, Saâla, Bekhouche et Benouis,

    Guarrcihe et Hamidi au milieu, le coach du MCS montrait clairement qu'il n'allait pas jouer en attaque. Certains connaisseurs demandent à l'entraîneur de revoir sa copie et de changer sa stratégie surtout à domicile.

    L'attaque souffle le chaud et le froid

    Lors de cette rencontre face à l'ASO, les attaquants du MCS étaient passés totalement à côté de leur sujet. La prestation de l'attaquant Sayahi et même le rentrant en deuxième période Hakkar n'a pas été à la hauteur de l'enjeu de cette rencontre. Il faut dire

    que l'attaque du MCS souffle le chaud et le froid depuis quelques journées déjà.

    K. Dj.

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 USMB 21 IAÏCHE, nouvel entraîneur De notre correspondant AMINE DJAAFAR Le

    Sayahi en baisse de forme

    Depuis quelques journées, l'attaquant du MCS Sayahi est en train de produire des prestations catastrophiques. Auteur de plusieurs ratages devant les bois, depuis quelques journées déjà, Sayahi est en baisse de forme. L'entraîneur du MCS, qui avait adopté un système de rotation, notamment en faisant confiance à des joueurs qui n'ont pas joué depuis le début de la saison, pourrait d'ailleurs essayer d'apporter des changements au niveau de ce compartiment en offrant l'opportunité aux autres attaquants, afin qu'ils puissent démontrer de quoi ils sont capables.

    Certains joueurs ont beaucoup déçu

    Il faut dire que depuis 9 matchs déjà, certains éléments ont beaucoup déçu leurs fans. Alors qu'on s'attendait au contraire à une montée en régime, notamment chez les jeunes du club, afin qu'ils puissent s'illustrer et aider le club à réaliser de belles performances, certains joueurs n'ont pas du tout apporté le plus attendu d'eux. Il faut dire qu'en plus des choix de l'entraîneur qui sont bien évidemment critiquables, les joueurs déçoivent de plus en plus. Certains éléments doivent néanmoins se remettre en question avant qu'il ne soit trop tard.

    Directeur de la publication Rédaction QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Djamel Guessoum Rédacteur
    Directeur de la publication
    Rédaction
    QUOTIDIEN
    SPORTIF ÉDITÉ
    PAR LA SARL
    «TOP SPORT»
    Djamel Guessoum
    Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
    Chef de rubrique : Nouredine Boumali
    Directeur de la rédaction
    Rédaction
    87, B d Mohamed V
    Tél. : (0770) 92 92 83
    Fax : (023) 49 05 33
    Rafik Abib
    Site Internet
    Rédacteurs en chef
    Amirouche Boudjedou
    Asma Halimi Taïbi
    Abderrahmane Mimoun,
    Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
    Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
    Islam Zemam, Massinissa Hachour,
    Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
    www.competition.dz
    contact@competition.dz
    Compte bancaire
    CPA agence Didouche,
    n° 101-400-24762-3
    Impression
    SIA
    Diffusion
    Compétition Tél : (0770) 92 92 82
    Adressez votre courrier
    à Compétition BP 331 - RP Alger

    www.competition.dz

    Mardi 9 octobre 2018

    • 22 DÉTENTE

    JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

    Melania cache le portable de Donald Trump pour l'empêcher ... de tweeter La femme de Donald
    Melania cache le portable de Donald Trump pour l'empêcher
    ...
    de tweeter
    La femme de Donald Trump a avoué à une
    journaliste du New York Times cacher, de
    temps en temps, le téléphone portable du
    président américain pour l'empêcher de
    tweeter. "Je ne suis pas tout le temps
    d'accord avec lui, avec ce qu'il poste sur
    Twitter", a affirmé la Première dame des
    États-Unis à Katie Rogers, une journaliste du
    New York Times, samedi 6 octobre. Résultat,
    Melania Trump semble avoir trouvé la solution
    pour empêcher son mari de tweeter?: elle
    cache son portable. "Je lui fais part de mon
    avis honnêtement. Parfois il m'écoute, parfois
    pas", a poursuivi l'ancien mannequin qui n'est
    pas toujours d'accord avec certains messages
    controversés postés par son mari sur le
    réseau social. Si le compte du président
    américain cumule aujourd'hui 55 millions
    d'abonnés et plus de 39.000 tweets, Twitter
    est devenu l'outil de communication privilégié
    de Donald Trump. Très actif déjà lors de sa
    campagne électorale, jamais un président n'a
    fait un tel usage du réseau social.
    INSOLITE

    LES FLÉCHÉS

    LES FLÉCHÉS

    Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans

    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Melania cache le portable
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Melania cache le portable

    les cases numérotées correspondantes. Vous décou-

    vrirez les nom et prénom du personnage.

    disparitions au pys des merveilles divine défèque ferment nounou met en torrents mouvement désagréables césium créature
    disparitions
    au pys des
    merveilles
    divine
    défèque
    ferment
    nounou
    met en
    torrents
    mouvement
    désagréables
    césium
    créature
    2
    antipathie
    6
    assaisonné
    fin de verbe
    9
    travail de
    célébrité
    postier
    enzyme
    loi du milieu
    10
    préposition
    dix sur dix
    anneau de
    mousse
    apprit
    vivres
    continent
    possessif
    table de
    13
    15
    marché
    femelle
    amie
    plantigrade
    cité antique
    chose latine
    cours jaune
    3
    1
    réclament
    boucher
    chaleur
    8
    animale
    loques
    réfute
    comté anglais
    foncent
    dama
    mèche rebelle
    réfléchi
    vagabonde
    niveau
    argent
    bouc
    5
    4
    émissaire
    paresseux
    sans effets
    de nature
    nazi
    plante
    potagère
    14
    suivent la
    théorie
    cité bretonne
    vieux do
    12
    arabe
    11
    en décalage
    7
    heureux élu
    www.competition.dz Mardi 9 octobre 2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Melania cache le portable
    LES MELÉS Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer
    LES MELÉS
    Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
    restantes vous serviront à composer les nom et
    prénom du sportif caché.
    ACUTANGLE
    HORS
    AGASSIN
    HOUSSE
    BIVALENTE
    INTACT
    BLAPS
    INVENDU
    CARONCULE
    IRONIE
    CHANSON
    LABRE
    CHATON
    LAIDE
    DIANE
    LIBIDO
    DILIGENT
    MENER
    DOLENTE
    MONDE
    ENORMITE
    MONT
    EOCENE
    NAIF
    FRITTE
    NOCE
    FUEL
    OPPOSABLE
    GENESE
    OTTONIEN
    GENIE
    PARTANT
    HOPITAL
    TIMBRAGE
    C E T L U C O N C E S S I O N N
    C
    E
    T
    L
    U
    C
    O
    N
    C
    E
    S
    S
    I
    O
    N
    N
    O
    U
    V
    E
    A
    U
    T
    E
    E
    S
    T
    E
    T
    I
    R
    A
    O
    O
    N
    S
    E
    G
    O
    B
    L
    I
    S
    T
    E
    R
    E
    N
    I
    R
    A
    S
    O
    U
    S
    T
    I
    D
    E
    M
    U
    R
    A
    A
    M
    T
    U
    E
    R
    S
    T
    E
    R
    I
    L
    I
    S
    A
    I
    I
    N
    O
    U
    I
    E
    N
    O
    S
    O
    T
    L
    A
    R
    G
    E
    N
    N
    E
    S
    O
    S
    E
    O
    S
    A
    I
    S
    P
    A
    M
    P
    A
    R
    E
    I
    L
    L
    E
    L
    U
    I
    S
    E
    E
    S
    A
    U
    LES FLÉCHÉS
    1
    2
    3 4
    5 6
    7
    LES MELÉS
    N
    I C
    O
    L
    A
    S
    8
    9 10
    11
    12 13
    LUIS
    G
    A
    I
    T
    A
    N
    FIGO
    SOLUTIONS
    DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
    La joie ne peut éclater que parmi des gens qui se sen- tent égaux. Honoré de
    La joie ne peut
    éclater que parmi
    des gens qui se sen-
    tent égaux.
    Honoré de Balzac
    Citation

    LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE

    DU

    DU

    JJJJ OUR OUR

    Un jeune garçon a perdu sa maman. Il la cherche partout dans les rues, les maga- sins mais ne la trouve pas. Il demande alors à un agent de l’ordre :

    - Pardon, monsieur, vous n'auriez pas vu une maman sans moi ?

    SUDOKU
    SUDOKU
     

    6

       

    1

     

    8

         

    3

     
    • 8 3

       

    2

     
     

    4

    5

    9

    • 7 1

    9

         

    4

         
    • 5 6

       

    4

     

    1

    2

     

    5

    3

    9

    1

       

    7

       

    2

       

    5

    8

     

    6

    • 6 8

    3

       

    REGLE DDU JJEU Une ggrille eest ccomposée

     

    SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

    de pplusieurs ccarrés.

    2

    9

     

    6

    1

    3

     

    4

    7

    5

    8

    Chaque ccarré ccontient

    3

    8

     

    7

    9

    5

     

    6

    4

    1

    2

    tous lles cchiffres dde 11 àà 9. Chaque lligne ccomme

    5

    1

     

    4

    2

    7

     

    8

    3

    9

    6

    chaque ccolonne ccontient

    7

    3

     

    9

    4

    2

     

    1

    8

    6

    5

    aussi ttous lles cchiffres dde

    4

    6

     

    8

    5

    9

     

    3

    1

    2

    7

    1 àà 99. CCertains cchiffres vous ssont ddonnés, àà

    1

    5

     

    2

    8

    6

     

    7

    9

    3

    4

    vous dde ttrouver lles

    8

    2

     

    5

    3

    4

     

    9

    6

    7

    1

    autres. PPour ccela, procédez ppar ddéduction

    6

    4

     

    3

    7

    1

     

    5

    2

    8

    9

    et éélimination.

    9

    7

     

    1

    6

    8

     

    2

    5