Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre n°3 : LES REGIMES TOTALITAIRES dans l'entre-deux guerres (1919-1939).

Refaire la frise page 61.


Comment a été mis en place le régime soviétique par Lénine (1917-1924) puis comment Staline (1924-1953) l'a
renforcé ? Comment le nazisme arrive-t-il au pouvoir en Allemagne ? En quoi ces deux régimes sont-ils
totalitaires ? Quelles sont leurs différences ?
Etude des deux photos pages 60-61 : lieux, impressions (ordre et puissance), points communs : populations
rassemblées et encadrées : attentives et ordonnées + emblèmes partout + un homme est mis en valeur.
* Régime totalitaire : régime politique qui par un ensemble de moyens (propagande diffusant idéologie de l'Etat
+ dictature + encadrement de la population + terreur contre les opposants) cherche à obtenir la soumission et
l'obéissance de la société.
* Culte de la personnalité : ensemble des rites pratiqués autour d'une personne assimilée à une divinité.
I. Comment est mis en place le régime soviétique ?
1) Lénine met en place un régime communiste.
Retrouvez le connecteur logique pour donner du sens au texte suivant : mais, d'abord car, tandis que, alors que,
pour, ensuite, donc, c'est pourquoi...
Le peuple n'est pas satisfait du gouvernement provisoire issu de la révolution de février, car il commet l'erreur
de poursuivre la guerre alors que le peuple réclame la paix. Tandis que la situation se dégrade en Russie,
Lénine, chef du parti bolchévik, rentre d'exil. Lénine et les bolchéviks s'appuient sur le peuple en s'adressant à
lui dans les soviets locaux, pour le convaincre de prendre le pouvoir par la force à Pétrograd. C'est la 2ème
révolution russe ou révolution d'Octobre.
Le gouvernement bolchévik obtient très vite le soutien du peuple, car les décrets pris sont populaires : tout
d'abord, le décret sur la paix annonce l'ouverture de négociations avec l'Allemagne ; ensuite le décret sur la
confiscation des grandes propriétés pour la redonner aux petits paysans. C'est donc une révolution communiste.
Le régime fondé par Lénine veut créer une société sans classe dominé par le parti communiste et étendre la
révolution communiste au monde grâce à la IIIè Internationale (7 page 63). Après la Révolution, il veut
instaurer une dictature prolétarienne : c'est la domination politique des ouvriers et des paysans par
l'intermédiaire de leurs représentants aux soviets. Les symboles du parti sont la faucille et le marteau.
Il se bat contre la démocratie et le capitalisme : pour cela, il veut exclure tous les possédants : patrons
industriels, banquiers et propriétaires terriens. C'est une politique d'extrême-gauche (élimination de la
bourgeoisie)
2) Les bases du régime soviétique :
La guerre civile oppose entre 1917 et 1923, les armées blanches (tsaristes) et l'Armée Rouge communiste.
Pour sauver le régime, Lénine prend des mesures brutales : voir tableau : idée/argument.

Définitions : page 62 + 64.


* nationalisation : transfert d'une entreprise privée à l'Etat.
* dictature du prolétariat : concentration de tous les pouvoirs au profit du parti communiste au nom de
l'intérêt du peuple. Les opposants sont considérés comme des hors la loi.
* URSS : Etat fédéral composé de plusieurs républiques qui gardent une certaine autonomie.
* collectivisation : mise en commun des terres, du bétail, des machines et des outils dans de grande exploitations
collectives.
* kolkhozes et koulak.

II. Staline consolide le régime totalitaire :


1) Comment Staline transforme et dirige l'économie de l'URSS pour réaliser le communisme ?
Biographie de Staline : 1 page 68.
A l'aide de la frise, que décide Staline en 1929 ? Fiche-TD + conséquences : 5,6 et 7 page 65.
L'Etat soviétique contrôle l'économie de l'URSS. En 1929, Staline met en place le 1er plan quinquennal. L'Etat
s'empare des moyens de production pour faire de l'URSS une grande puissance industrielle et agricole.
- dans le domaine agricole, le plan prévoit la collectivisation des terres et la suppression de la propriété privée.
Les petites exploitations paysannes sont regroupées dans des kholkozes au profit de l'Etat pour imposer la
modernisation. La collectivisation est brutale : expropriation par la police politique, puis élimination des
mécontents et des paysans aisés (ou koulaks) : fichages, exécutions, exils et déportations dans des goulags (5
page 69). C'est la dékoulakisation.
- dans le domaine industriel, les moyens de production appartiennent à l'Etat (nationalisation). Staline met en
place des plans quinquennaux (3 page 68) afin d'augmenter la production d'acier et de charbon pour développer
l'industrie lourde (armes, chemins de fer, camions...).
Les chiffres sont truqués pour montrer :
- les bienfaits de la collectivisation alors que la famine fait 6 millions de morts en Ukraine et dans le Causase,
- l'adhésion de la population alors que les paysans résistent à la confiscation de leurs bien .en abattant leur
bétail.
2) En quoi l'URSS stalinienne est-elle un régime totalitaire ?
Schéma simple à compléter.
Sous des apparences démocratiques (pouvoir aux soviets), c'est la dictature d'un seul homme. Le PCUS (parti
communiste de l'Union Soviétique) confisque le pouvoir détenu théoriquement par le prolétariat.
De plus, l'Etat soviétique contrôle étroitement la population russe par la propagande et la terreur :
- pour convaincre le peuple de la supériorité du régime, tous les moyens d'expression (affiche, poésie, cinéma,
sculptures, journaux, cérémonies : trouver exemples) sont au service du régime : ils glorifient Staline et le
triomphe du communisme.
Un art réaliste et optimiste exalte les succès du communisme : usines, armées, barrages... Les slogans répètent
inlassablement que la vie est joyeuse grâce à Staline.
- pour forger l' « homme nouveau », la population est endoctrinée dès le plus jeune âge à l'école et dans des
associations contrôlées par le parti. On y présente Staline comme un dieu vivant : ce culte de la personnalité
célèbre le charisme du chef, héros populaire : « petit père des peuples », sauveur, celui à qui le peuple doit
obéir aveuglément. (2 page 69)
- l'Etat surveille en permanence la population par la police politique (le NKVD). A cause des arrestations
arbitraires et des dénonciations, la société vit dans la peur. La vie privée n'existe pas car l'individu doit s'effacer
devant l'Etat. Lors des procès de Moscou, fausses accusations, actes de trahison ou sabotage et crimes
imaginaires sont créés pour éliminer les rivaux au sein du parti communiste. C'est la Grande Terreur. (4 page
69)
Les opposants politiques au régime stalinien (républicains, tsaristes), les « suspects » (qui montrent peu de
soutien au régime) sont arrêtés sur simple dénonciation et déportés dans les goulags : dans ces camps de travail
situés dans des régions inhospitalières et éloignées (Sibérie, Oural), 7 millions de détenus subissent des
conditions inhumaines : froid, outils rudimentaires, coups, travaux pénibles dans des mines, percement de
canaux inutiles...C'est une main d'oeuvre gratuite qui a permis les grands travaux du régime.

Recopier la fiche-méthode : étudier une affiche de propagande page 79.


Définitions page 68 :
* plan quinquennal, goulag.

Le régime nazi est un régime totalitaire instauré par Adolf Hitler en 1933. En effet, le régime nazi est un
régime politique où la population est entièrement contrôlée par un homme et un parti politique par le biais de
la propagande et de la Terreur.
La race aryenne, blond aux yeux bleus, la Gestapo terrorise, torture et déporte dans les camps de concentration
les juifs, les tziganes et les homosexuels.
* aryen : « excellent, noble ». Terme utilisé par les nazis pour désigner la « race supérieure » dont les
Allemands font partie.
Les bases du régime soviétique : Relie chaque proposition au bon argument :
Idées ou exemples : Argument
- Lénine met en place une police politique,   pour pour anéantir les partisans de l'ancien
régime et les étrangers qui aident la contre-
révolution.
- Lénine supprime les libertés essentielles   pour éliminer ceux qui lui résiste ou ceux qui ont
(presse : seule la Pravda est autorisée) une opinion différente de lui.

- Lénine confisque les biens des possédants et   Pour soumettre la population.


capitalistes
- Lénine enrôle la population dans l'Armée   Pour faire triompher le point de vue bolchevik
Rouge dirigée par Trostki
- Lénine réquisitionne la production des   Pour alimenter les villes et l'armée.
paysans  
- Lénine utilise la propagande et la Pour créer une société sans classe égalitaire.
répression

Analyse d'un documentaire : Staline, le tyran rouge.


1) Quand Staline arrive-t-il au pouvoir ? ................................................................................................................
2) A qui succède-t-il ? .............................................................................................................................................
3) Que signifie Staline en russe ? ...........................................................................................................................
4) Comment est-il surnommé par son peuple ?.........................................................................................................
5) Que fait Staline pour accéder au pouvoir ? .........................................................................................................
...................................................................................................................................................................................
6) A quoi ressemble la société soviétique idéale pour Staline ? ................................................................................
...................................................................................................................................................................................
7) Que fait Staline pour relancer l'économie soviétique et moderniser l'URSS ? Citez 3 exemples.
...................................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................................
8) Quels moyens d'expressions utilise Staline pour faire passer ses idées ? ............................................................
...................................................................................................................................................................................
9) Citez deux exemples qui montrent que les Russes ont de mauvaises conditions de vie dans les années 30.
...................................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................................
10) Quel sort est réservé aux opposants de Staline ? ..............................................................................................
...................................................................................................................................................................................

Correction :
5) Il écarte peu à peu les prétendants à la succession, en particulier Troski qu'il fait assassiner.
6) Religion orthodoxe interdite, égalité de tous les individus : il n'y a ni riche, ni pauvre ; accès à la santé et à
éducation pour tous.
7) Il lance de grands travaux comme le métro, chemin de fer, barrages, centrales électriques.
8) Photos, affiches, défilés, parades.
9) Pas assez de logements, magasins d'alimentation vides, nb personnes à la rue affamées.
10) jugés lors de procès bâclés, fusillés ou déportés dans camps de travail.
III. Le régime nazi.
1) La naissance du nazisme.
Après la défaite de 1918 et le traité de Versailles, l'Allemagne devient une République démocratique et
parlementaire (députés du Reichstag élus au SU, vote des femmes). Cette République de Weimar est très vite
contestée et subit des crises graves ( Tentative de révolution spartakiste en 1919, sentiment d’humiliation par
rapport au traité de Versailles…). Les partis d’extrême droite (NSDAP = parti national-socialiste des
travailleurs allemands) et le P.C. Profitent de ce mécontentement.
En 1923, Adolf Hitler, chef du parti nazi tente un coup d’état (ou putsch) à Munich, il est emprisonné et en
profite pour écrire « Mein Kampf » ( = « Mon combat ») où sont rassemblées les idées nazies. Cette idéologie
est :
- raciste : A.H. établit une hiérarchie des races avec au sommet les Aryens, et en particulier les Allemands
(caractéristiques physiques : blonds, yeux bleus, robuste et athlétique). A l’opposé, les races non européennes et
surtout les Juifs, considérés à la fois comme inférieurs et dangereux. L’Antisémitisme est donc le coeur de la
pensée nazie.
- anticommuniste (il séduit alors les banquiers et les industriels),
- antidémocratique : un seul chef ou «Führer » doit diriger le peuple.
- nationaliste (il séduit les militaires) : haine des Français (volonté de revanche) : considère la violence et la
guerre comme des valeurs positives : il faut construire « l’espace vital » pour la race supérieure à l’est, au
dépend des « sous hommes » slaves + pangermanisme (réunir tous les Allemands dans une Grande Allemagne).
A l’opposé, la culture humaniste, l’art moderne sont méprisés et considérés comme « enjuivés », « dégénéré ».

2/ Comment les Nazis accèdent-ils au pouvoir ?


-A partir de 1929, l’Allemagne est très gravement touchée par la crise économique mondiale. 1932 : 6 millions
de chômeurs (20 % de population active). Le parti nazi exploite la détresse du peuple : distributions
alimentaires et logements, désignation de boucs émissaires (juifs et fr) responsables des malheurs de
l’Allemagne et du monde + programme électorale : « donner du travail et du pain » aux Allemands.
-La vie politique devient de plus en plus violente à partir de 1930 : les Nazis contrôlent la rue grâce aux SA
( sections d’assaut, anciens combattants et service d'ordre du parti) et SS ( garde rapprochée d’Hitler, soldats
d'élite, antisémites).
-En novembre 1932, le parti nazi remporte les élections législatives au Reichstag. Le 30 janvier 1933, Hitler est
nommé chancelier(= Premier ministre) par le président Hindenburg. La conquête du pouvoir s'est faite
légalement.

IV) Le régime nazi :

1) Une dictature absolue :


Sa mise en place est très rapide : En moins d’un an, l’Allemagne cesse d’être une démocratie :
- En février 1933, incendie du Reichstag sert de prétexte à l'arrestation des communistes et à la suppression des
libertés individuelles et collectives : tous les partis et les syndicats sont interdits, la presse est censurée, et les
opposants sont enfermés en prison ou dans les premiers camps de concentration ( Ex. : le 1er est ouvert dès
1933 à Dachau ; 10 millions d'Allemands enfermés dans les camps dès cette date)
- en mars, il obtient les pleins pouvoirs du Reichstag
-En 1934, Hitler élimine ses rivaux dans son parti : les chefs SA ( « Nuit des longs couteaux »), puis se
proclame Reichsführer à la mort du président Hindenburg : il cumule les fonctions exécutives et législatives et
fonde le IIIè Reich allemand.

2) Un régime totalitaire :
De 1934 à 1936, les éléments du totalitarisme se mettent en place :
* une propagande permanente orchestrée par le ministre de l'information Joseph Goebbels pour souder le peuple
autour du Fürher et obtenir son adhésion : radio, affiches (voir manuel, dont celle représentant les Juifs
comme laids, avares et communistes), cérémonies ( parades militaires et défilés pour montrer la puissance du
nouveau régime), discours (lors des grands rassemblements du congrès du parti à Nuremberg chaque année),
films...
* pour montre cette domination sans partage : devise « ein Volk, ein Reich, ein Führer » (un peuple, un
empire, un guide) que tous les Allemands doivent connaître ; des emblèmes : croix gammée, aigle impérial, salut
nazi « Heil Hitler » = culte de la personnalité entoure Hitler : chef infaillible qui a redressé le pays.
* le contrôle de la population : police politique (Gestapo dirigée par Himmler) qui terrorise et déporte dans les
camps de concentration (dirigés par les SS) les opposants (communistes, républicains).
* La manipulation et l'embrigadement de la jeunesse prête à se sacrifier pour Hitler (= HitlerJugend ou
Jeunesse Hitlérienne de 6 à 18 ans) : on inculque aux jeunes la discipline, l'obéissance et la soumission totale
au Fürher par des activités de loisirs (camping, danses, chants), sportives et paramilitaires. La vie privée est
contrôlée.
* La nazification de l'école, de la culture et de la science : autodafés, censure, exil forcé des intellectuels, en
particulier juifs (Albert Einstein).
* Une économie contrôlée par l’Etat et tournée vers la guerre. Autarcie (production économique qui suffit à elle-
même). Grands travaux : Autoroutes, ponts, aéroports ; Industries d’armement (commandes de l’Etat). Le
chômage est résorbé.

3/ Un régime raciste :
- Au nom de la « pureté de la race », les Nazis éliminent tous ceux qu'ils considèrent comme des inférieurs (les
hommes de couleurs, les tziganes) ou des parasites (les homosexuels, les handicapés mentaux sont éliminés
discrètement à partir du début de 1939).
- l’antisémitisme devient une politique officielle et prioritaire de l’état nazi : les mesures discriminatoires sont
de + en + sévères :
D'abord des mesures administratives et financières :
* 1933 : boycott des magasins et entreprises juives , ségrégation : exclusion de la fonction publique, de la vie
culturelle (direction théâtre, professeur d'université...) et des professions libérales (médecins, avocats).
* 1935 : LOIS DE NUREMBERG : séparation raciale définitive des juifs et des aryens. Les Juifs perdent leur
citoyenneté + interdiction des mariages mixtes. Impôt spécial.
Puis des persécutions :
* 1935-1939 : Série des lois d’exclusions sociales, professionnelles et spatiales (EX : Métiers, parcs, magasins
interdits aux juifs, suppression du permis de conduire…)
* Novembre 1938 : Kristall Nacht ( « nuit de cristal ») une émeute anti-juive (pogrom) est organisée dans
toute l’Allemagne par les Nazis (synagogues brûlées, juifs tués, arrêtés et envoyés dans les camps de
concentration). A partir de cette date, la violence anti-juive devient légale.

* boycott : action volontaire de refuser d'acheter un produit d'un pays ou d'une communauté en signe de
représailles.