Vous êtes sur la page 1sur 2

Notice explicative

IMPORTANT : En application de l’arrêté du 26 mai 2016 relatif à la formation et à la délivrance du diplôme de doctorat, le doctorant
et son directeur de recherche doivent compléter et signer une Convention de formation et un Plan de Formation Individuel en début
de cursus doctoral.
Cette notice explicative guidera le directeur de recherche pour compléter ces documents avec le candidat. Pour toutes questions
complémentaires, vous pouvez également contacter Mme Stieg, responsable de la formation doctorale ( manuela.stieg@sorbonne-
nouvelle.fr / 01.87.27.29.39).

CONVENTION DE FORMATION

2. Calendrier prévisionnel du projet de recherche


Lorsqu’il est effectué à temps complet, la durée prévisionnelle du projet de recherche est de 6 semestres sauf situations
particulières (doctorants financés par le CSC par exemple). Dans le cas d’un doctorat effec tué à temps partiel, la durée prévisionnelle
est au maximum de 6 ans. Le calendrier prévisionnel doit être suffisamment précis pour constituer un document de référence sans
pour autant entrer dans un détail irréaliste. Un échéancier semestriel semble réaliste. Il doit inclure le calendrier prévisionnel des
séjours dans les deux pays, si la thèse se fait dans le cadre d'une cotutelle internationale ou le calendrier prévisionnel de s séjours
dans le laboratoire de recherche académique et dans un laboratoire d'une entreprise privée, si la thèse se fait dans le cadre d'un
partenariat avec un centre de recherche non académique, Le calendrier doit inclure la période de rédaction.

3. Modalités d'encadrement, de suivi de la formation et d'avancement des recherches


Rappeler les règles de l’ED et/ou de l’unité relatives au suivi et notamment le calendrier. Celles-ci doivent a minima respecter le
texte de l’arrêté du 25 mai 2016 (art.13). Lorsque celle-ci est connue, indiquer la composition du comité de suivi. Préciser également
les pré-requis spécifiques à l'école doctorale pour la soutenance (par exemple : publication d'un article), en prenant en compte les
éventuelles clauses de confidentialité.

4. Conditions matérielles de réalisation du projet de recherche


Indiquer dans le corps du texte éventuellement, les ressources spécifiques que le doctorant utilisera (mission sur le terrain, accè s
aux bases de données / ressources documentaires et/ou bases de données, plateformes, grands instruments...). Le financement ou
non de la participation aux congrès ou colloques, des réunions du comité de suivi ou du jury de thèse sera également indiqué.

5. Modalités d'intégration dans l'unité ou l'équipe de recherche


Indiquer dans le corps du texte, « le doctorant doit se conformer aux règles et usages en vigueur de l’établissement d'accuei l
(Université et unité de recherche) : règlement intérieur, règlementation des personnels contractuels, règles d'hygiène et séc urité....
».
Préciser les règles usuelles de l’unité, notamment
- la mise à disposition d’un espace de travail ;

- les ressources documentaires et/ou bases de données ;

- le cas échéant, les conditions relatives à la restauration ;

- les règles de sécurité lorsque celles-ci ne sont pas indiquées dans le règlement intérieur de l’unité ;
le cas échéant les méthodes d'intégration de l'unité de recherche telles que des animations scientifiques ou d'intégration (o ffertes
ou obligatoires), les éventuelles responsabilités collectives que le doctorant devra assumer au sein de l’unité.

6. Projet professionnel prévisionnel


La doctorante / le doctorant devra préciser son projet professionnel (3 à 10 lignes) dans le Plan de Formation Individuel en annexe.
Il s'agit d'un projet prévisionnel et révisable. Il peut être multiple en début de doctorat et se préciser progressivement. S on parcours
individuel de formation doit lui permettre de préparer ce projet professionnel.

7. Le parcours individuel prévisionnel de formation en lien avec ce projet personnel


Le Plan de Formation Individuel est à compléter en annexe à la Convention.

8. Objectifs de valorisation des travaux de recherche du doctorant


Le texte standard pour l’ED / l’unité doit contenir les informations relatives aux éléments suivants
- diffusion

- publication (notamment les règles d’affiliation)
- confidentialité
- droit à la propriété intellectuelle
Il peut être le cas échéant complété par le directeur de thèse

9. Signature de la convention par le ou les codirecteurs de thèse


Comme prévu par l’article 16 de l’Arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la
délivrance du diplôme national de doctorat, il est possible « lorsque la codirection est assurée par une personne du monde socio-
économique qui n’appartient pas au monde universitaire, de porter à deux le nombre de codirecteurs ».

1
PLAN DE FORMATION INDIVIDUEL (PFI)
ANNEXE À LA CONVENTION DE FORMATION

1/ Présentation du PFI
Dès le début de leur travail de recherche, les doctorants doivent élaborer un Plan de Formation Individuel (PFI), en concerta tion avec
leur directeur de thèse, après avoir identifié dans les divers programmes de formation doctorale l’of fre adaptée à leur projet de
recherche et à la maturation de leur projet professionnel. Le PFI appartient au doctorant. C’est un instrument au service de sa
réussite professionnelle, qui l’engage au premier chef et dont il est le premier responsable. Il do it le construire dès le début de son
cursus, lors de ses premières prises de contact avec son (ses) directeur(s) de thèse qui, en le signant, atteste(nt) l’avoir éclairé et
conseillé dans ses choix.

2/ Visée du contenu du PFI


Tout au long du doctorat, vous pourrez mettre à jour votre PFI en accord avec l'école doctorale. Il vous faut cumuler un certain nombre
d’heures de formation durant votre cursus (ce nombre diffère d’une école doctorale à l’autre). Pour choisir ces formations, vous devez
vous poser les questions suivantes :
 Quelles sont mes aspirations professionnelles ? Quelles connaissances pratiques, quelle "culture de métier", quels outils
me seraient utiles pour préparer mon avenir professionnel ?
 Quels sont mes besoins immédiats, qu’aimerais-je apprendre à plus long terme ?
 Quelles sont mes marges de progrès ?
A côté de la participation aux formations organisées par et/ou dans le cadre de la (ou des) école(s) doctorale(s), vous pouve z aussi
indiquer dans votre PFI d’autres activités scientifiques telles que :
 la participation à des colloques, des journées d’étude, des cycles de conférences ;
 la participation à des écoles d’été.
Le PFI prend en compte des formations qui vous préparent à votre futur métier, qu’elles soient de type méthodologique,
disciplinaire ou directement professionnalisant (par exemple pédagogique). D’autres activités scientifiques ne sont pas prises en
compte dans le PFI, par exemple, une communication à un colloque ou la rédaction d’un article : ces activités-là font partie de la
valorisation « normale » du travail de thèse. Il faudra en revanche les consigner dans votre portfolio.

3/ Démarche à suivre pour établir le PFI


 Première étape – Examen et choix des formations
Il s’agit de choisir les formations dans les programmes
 de votre unité de recherche (séminaires scientifiques, journées d’étude, etc.)
 de votre école doctorale, (séminaires doctoraux, ateliers méthodologiques, journées d’étude)
 de la Direction des Bibliothèques Universitaires (DBU) de la Sorbonne nouvelle-Paris 3
 du Centre de Formation des Doctorants aux initiatives professionnelles (CFDip) d’USPC
 d’autres écoles doctorales de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3
 d’autres écoles doctorales de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC)
 d’écoles doctorales rattachées à d’autres universités qu’USPC ou à d’autres types d’institutions de recherche et
d’enseignement (Collège de France, EPHE, EHESS, etc.)
Remarques :
1. C’est en accord avec votre directeur de thèse que vous déterminerez si une formation est de type professionnalisant ,
méthodologique ou disciplinaire.
2. Cas particuliers : (i) thèses réalisées en situation d’emploi ; (ii) thèses CIFRE réalisées dans des entreprises proposant des
formations ; (iii) thèses en cotutelle, quand la convention de cotutelle prévoit de suivre la formation doctorale dans les
universités cotutrices alternativement. Vous devrez alors indiquer clairement si vous êtes dans l’un de ces cas sur le
formulaire de soumission du PFI.

 Deuxième étape - Soumission du PFI à l’école doctorale


La deuxième étape consiste à compléter le formulaire du PFI avec vos propositions de formations, en concertation avec votre
directeur de thèse. Soyez aussi précis que possible afin de simplifier l’étude de vos propositions, plus particulièrement pour les
formations choisies en dehors des programmes de votre école doctorale.
Le document doit être signé par vous et par votre directeur de thèse.
 Troisième étape - Inscription et suivi des formations
La troisième étape consiste à s’inscrire/assister aux formations choisies. La réalisation de cette étape dépend du programme de
formation de chaque école doctorale qui est proposé dans le site de la Sorbonne nouvelle-Paris 3, sur la page de votre école
doctorale. Vous devez suivre la procédure propre à cette formation. Certaines formations nécessitent une inscription, d’autres non.
C’est donc à vous qu’il revient de consulter l’offre des formations dans le catalogue et hors catalogue. Il vous sera demandé , au
moment des entretiens avec le comité de suivi individuel, d’indiquer quelles formations vous avez suivies, telles que vous le s aurez
consignées dans le portfolio. Le Plan de Formation Individuel permettra à l’École Doctorale de mieux identifier vos obje ctifs de
recherche et de vous aider à identifier votre projet professionnel dès le début de votre thèse. Ce document est modifiable to ut au
long de votre parcours, avec l’accord et la signature de votre directeur de thèse.