Vous êtes sur la page 1sur 47

Traitement de l’infection à Helicobacter pylori en Algérie en 2010: impact de la

résistance de la bactérie aux antibiotiques

B. Touchène, N. Matougui, ML Boudjella

aux antibiotiques B. Touchène , N. Matougui, ML Boudjella Service de Médecine Interne, Hôpital Kouba, Alger

Service de Médecine Interne, Hôpital Kouba, Alger

Laboratoire Algérien de

Recherche sur Helicobacter

12 ème JFMC Alger 03 Juin 2010

Introduction

Résistance des souches de Helicobacter pylori aux ATB:

facteur majeur d’ échec du traitement d’éradication chez des patients naifs ou déjà traités sans succès

Résistance varie et évolue dans le temps d’un pays à l’autre = pas de traitement standard

temps d’un pays à l’autre = pas de traitement standard Nécessité d’ évaluer dans chaque pays

Nécessité d’ évaluer dans chaque pays la résistance locale de la bactérie aux ATB et d’y mener des études thérapeutiques.

Plan

Résistance de H pylori aux ATB

Efficacité des régimes thérapeutiques administrés en Algérie vs dans le monde

Influence de la résistance du germe sur l’efficacité des traitements prescrits dans notre pays

Alternatives à ces traitements

Résistance de Hp aux ATB

Résistance de Hp aux ATB

Résistance de Hp aux ATB (n=155)

Mét. Cla. Met + Cla Amox. Tétra.

59 38% 19 12% 8 5,2% 0 0 % 0 10 20 30 40
59
38%
19 12%
8
5,2%
0
0
%
0
10
20
30
40

Résistance primaire de Hp aux ATB/sexe

Résistance primaire de Hp aux ATB/sexe
Résistance primaire de Hp aux ATB/sexe
Résistance primaire de Hp aux ATB/sexe
Résistance primaire de Hp aux ATB/sexe
Résistance primaire de Hp aux ATB/sexe

Evolution de la résistance au métronidazole et à la clarithromycine avant et après traitements

37%
37%
Evolution de la résistance au métronidazole et à la clarithromycine avant et après traitements 37%
Evolution de la résistance au métronidazole et à la clarithromycine avant et après traitements 37%
Evolution de la résistance au métronidazole et à la clarithromycine avant et après traitements 37%

Evolution de la résistance de Hp aux ATB

%

Evolution de la résistance de Hp aux ATB %
Evolution de la résistance de Hp aux ATB %
Evolution de la résistance de Hp aux ATB %
Evolution de la résistance de Hp aux ATB %
Evolution de la résistance de Hp aux ATB %

Efficacité des régimes thérapeutiques

Efficacité des régimes thérapeutiques

Recommandations thérapeutiques internationales

Trithérapie de 7 jours: [[[[Maastricht III 2005]]]]

1 IPP

+ 2 ATB: amoxicilline + clarithromycine/ métronidazole

Traitement de 1 ère ligne efficace = éradication > 80%

Notre étude

N = 238 sujets consécutifs, infectés par Hp

OAM 7

OAM10 (Met: 1,5 gr/j)

OAC

BMT

Taux global d’éradication de Hp

Taux global d’éradication de Hp
Taux global d’éradication de Hp
Taux global d’éradication de Hp

Efficacité des 4 régimes thérapeutiques

OAC BMT
OAC
BMT
Efficacité des 4 régimes thérapeutiques OAC BMT
Efficacité des 4 régimes thérapeutiques OAC BMT

Trithérapie OAM7

Trithérapie OAM 7

Trithérapie OAM10

Trithérapie OAM 10
Trithérapie OAM 10

Trithérapie OAC

Trithérapie OAC M = 83,5% (57-96%)

M = 83,5% (57-96%)

Trithérapie OAC M = 83,5% (57-96%)
Trithérapie OAC M = 83,5% (57-96%)

Trithérapie BMT

Trithérapie BMT M = 68,5% (57-96%) Etude Littérature

M = 68,5% (57-96%)

Etude

Littérature

Au total:

Résultats thérapeutiques obtenus avec les 4

régimes utilisés dans notre étude insuffisants mais

similaires à ceux rapportés actuellement dans la

littérature

Traitement de 1 ère ligne

Echecs Echecs (n=54) (n=54) 27% 27% 73% 73% Succés Succés (n=144) (n=144)
Echecs
Echecs
(n=54)
(n=54)
27%
27%
73%
73%
Succés
Succés
(n=144)
(n=144)
27% 27% 73% 73% Succés Succés (n=144) (n=144) Traitement de 2 è ligne Succés n= 21

Traitement de 2 è ligne

Succés

n= 21 52,5% 47,5% Echecs
n= 21
52,5%
47,5%
Echecs

n= 19

EfficacitEfficacitéé cumulcumulééee apraprèèss traitementstraitements dede 11 èèrere etet 22 èèmeme ligneslignes (n=(n= 184)184)

Echecs

n=19

10% 90%
10%
90%

Succés

n=165

Influence de la résistance du germe aux ATB sur l’efficacité thérapeutique

Influence de la résistance du germe aux ATB sur l’efficacité thérapeutique

Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP)

Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP) 5-30%
5-30%
5-30%
Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP) 5-30%
Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP) 5-30%
Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP) 5-30%
Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP) 5-30%
Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP) 5-30%
Eradication en fonction de la résistance au métronidazole (en PP) 5-30%

Efficacité en fonction du sexe

(Analyse univariée)

% 13,5% (p=0,05)
%
13,5% (p=0,05)
Efficacité en fonction du sexe (Analyse univariée) % 13,5% (p=0,05)
Efficacité en fonction du sexe (Analyse univariée) % 13,5% (p=0,05)

Efficacité en fonction du sexe

(Analyse multivariée)

Efficacité en fonction du sexe (Analyse multivariée)
Efficacité en fonction du sexe (Analyse multivariée)
Efficacité en fonction du sexe (Analyse multivariée)
Efficacité en fonction du sexe (Analyse multivariée)

Résistance au métronidazole

%
%
Résistance au métronidazole %
Résistance au métronidazole %
Résistance au métronidazole %

Résistance à la clarithromycine: régime OAC

Résistance à la clarithromycine : régime OAC
Résistance à la clarithromycine : régime OAC
Résistance à la clarithromycine : régime OAC
Résistance à la clarithromycine : régime OAC
Résistance à la clarithromycine : régime OAC

Alternatives

thérapeutiques

Alternatives thérapeutiques

Le taux d’échec des traitements anti H.pylori est en augmentation constante

Taux actuels de succès des trithérapies classiques de 7

jours: 70-75% (résistance aux ATB: clarithro +++)

- Augmenter durée du traitement

- Augmenter doses des drogues

- Autres ATB: lévofloxacine, furazolidone, rifabutine

- Quadrithérapie à base de bismuth

- Thérapie séquentielle

- Thérapie combinée

AugmenterAugmenter lala durdurééee dudu traitementtraitement ??

((àà basebase ddimidazolimidazolééss))

dur dur é é e e du du traitement traitement ? ? ( ( à à

Trithérapie OAM10 vs OAM14

88% (80-95%)
88% (80-95%)

10j

14j

Durée du traitement

- Facteur toujours discuté:

Europe

: 7 j

USA

: 10 – 14 j

- Efficacité :

Iran; Turquie: 14 j

7 vs 14 : - OAM +++ (gain: 15–20 %)

• 7 vs 10 j

:

- OAC : gain NS

différence mais moins évidente

[[[[Vakil 2004; Cavet 2005]]]]

Notre étude : OAM 7 vs OAM 10

> 13,5%

AugmenterAugmenter lala dosedose dede mméétronidazoletronidazole??

Augmenter Augmenter la la dose dose de de m m é é tronidazole tronidazole ? ?

Notre étude: gain de 13% (durée 10j)

Lévofloxacine

Bonne tolérance

Résistance aux fluoroquinolones (8 à 30%)

Baisse de l’efficacité ++

fluoroquinolones (8 à 30%) Baisse de l’efficacité ++ Schémas préconisés en 2 è m e /3

Schémas préconisés en 2 ème /3 ème intention

(8 à 30%) Baisse de l’efficacité ++ Schémas préconisés en 2 è m e /3 è

7j

10j

Rifabutine

Efficacité: 80 %

Effets secondaires ++, parfois graves (uvéite et neutropénie)

Réservée aux échecs successifs des TRT classiques, en absence de toute autre alternative

Furazolidone

Surtout quadrithérapie: OBAF

Peu couteuse

Effets secondaires fréquents, mais minimes à modérés

Furazolidone Surtout quadrithérapie: OBAF Peu couteuse Effets secondaires fréquents, mais minimes à modérés 7 j 14j
Furazolidone Surtout quadrithérapie: OBAF Peu couteuse Effets secondaires fréquents, mais minimes à modérés 7 j 14j
Furazolidone Surtout quadrithérapie: OBAF Peu couteuse Effets secondaires fréquents, mais minimes à modérés 7 j 14j

7j

Furazolidone Surtout quadrithérapie: OBAF Peu couteuse Effets secondaires fréquents, mais minimes à modérés 7 j 14j

14j

QuadrithQuadrithéérapierapie àà basebase dede bismuth (OBMT)

Quadrith Quadrith é é rapie rapie à à base base de de bismuth (OBMT)

TraitementTraitement ssééquentielquentiel vsvs OACOAC 10j10j

Taux d’éradication (%)

Trt Séquentiel

OAC 10 j

Clari-R 89 (8/9) 28 Clari-S 95 95 Métro-R 97 91 Métro-S 94 80 Vaira et
Clari-R
89 (8/9)
28
Clari-S
95
95
Métro-R
97
91
Métro-S
94
80
Vaira et al Ann Intern Med 2007

Thérapie séquentielle

Très prometteuse, mais:

- Peu d’études hors d’Italie

- Complexité

- Traitement en cas d’échec??

Thérapie combinée

TRT de 10 j: IPP AMC

Efficacité > 90 % (p<10 -6 )

Egalement prometteuse, mais:

- Peu d’études

- Quel traitement en cas d’échec?

Effets indésirables

N = 103 (43%) Sévérité: minime à modérée dans tous les cas

Effets indésirables N = 103 (43%) Sévérité: minime à modérée dans tous les cas
Stratégie thérapeutique OAM14 OAC7 • 1 ère ligne
Stratégie thérapeutique
OAM14
OAC7
• 1 ère ligne
Stratégie thérapeutique OAM14 • 1 ère ligne OAC7 OAM14 • 2 ème ligne OAC7
Stratégie thérapeutique
OAM14
• 1 ère ligne
OAC7
OAM14
2 ème ligne
OAC7

Stratégie thérapeutique

Stratégie thérapeutique • 1 è r e ligne • 2 è m e ligne • 3

1 ère ligne

2 ème ligne

3 ème ligne

OAM14

OAC7

OAC7

• 1 è r e ligne • 2 è m e ligne • 3 è m

OAM14

Antibiogramme

e ligne • 2 è m e ligne • 3 è m e ligne OAM 14
e ligne • 2 è m e ligne • 3 è m e ligne OAM 14
e ligne • 2 è m e ligne • 3 è m e ligne OAM 14
e ligne • 2 è m e ligne • 3 è m e ligne OAM 14

CONCLUSIONS

Résistance croissante de H pylori aux ATB, en particulier à la clarithromycine, influence de plus en plus négativement l’efficacité des traitements.

Comme dans les autres pays, résultats thérapeutiques obtenus avec les 4 régimes utilisés en première ligne sont insuffisants.

   

Régime OAM14 (Met: 1.5 gr/j)

Si échec : OAC7

Autres alternatives thérapeutiques sont indispensables. Régimes les plus prometteurs: traitement séquentiel et traitement combiné

H pylori fait de la résistance, mais

on finira par le battre

!

One, two,three…

H pylori fait de la résistance, mais on finira par le battre ! One, two,three… Merci

Merci pour m’avoir supporté