Vous êtes sur la page 1sur 78

Régulation de niveau

électronique pour re-


morques à suspension
pneumatique (ECAS)
Consignes de montage et
de fonctionnement

3ième edition

Aucun service de mise à jour n'est disponible pour ce docu-


ment. De nouvelles versions sont disponibles dans INFORM
sous www.wabco-auto.com

 Copyright WABCO 2006


Vehicle Control Systems
An American Standard Company

Sous réserve de modifications


Version 003/10.04(fr)
8150300253 815 030 025 3
Table des matières

Table des matières


1. Consignes et informations importantes 3 8.1.1 Capteur de déplacement 441 050 011 0 24
1.1 Consignes de sécurité et dangers 3 8.1.2 Capteur de pression 26
1.2 Domaine d'application 3
8.2 Electronique (UCE) 446 055 ... 0 27
1.3 Explication des symboles 3
8.2.1 Montage 28
2. Introduction 4
8.2.2 Configuration des raccordements 30
2.1 Avantages du système 5
(variante UCE 446 055 065 0)
3. Fonctions du système 6
8.2.3 Alimentation électrique et configuration
3.1 Régulation du niveau de consigne 6
diagnostic 31
3.1.1 Niveau de conduite I 7
3.1.2 Niveaux de conduite II et III 7 8.2.4 Fonctionnement sur batterie 33
3.1.3 Niveau de déchargement 8 8.3 Electrovalve ECAS 34
3.1.4 Niveau mémoire 8 8.3.1 Valve à rappel par ressort 34
3.1.5 Abaissement forcé 8
8.3.2 Valve à tiroir commandée par impulsion 35
3.2 Limitation de hauteur 9
3.3 Stabilisation diagonale 9 8.3.3 Différence entre valves 3/2-voies, 2/2-voies
3.4 Commande d'essieu relevable 9 et 3/3-voies 36
3.5 Réglage du point 0 (offset essieu relevable) 9 8.3.4 Différentiation des électrovalves ECAS 37
3.6 Aide au démarrage 9 selon leur application
3.7 Protection anti-surcharge 10 8.4 Unité de commande 446 056 116/117 0 39
3.8 Compensation de déformation des pneus 10
8.4.1 Unité de commande des fonctions
3.9 Fonction Stand-by 10
446 056 117 0 39
3.10 Autres fonctions ECAS dans les bus et
véhicules moteur 10 8.5 Boîtiers de commandes 42
3.10.1 Commande du correcteur LSV 10 8.6 Boîtiers de batterie 42
3.10.2 Baraquage 10 8.7 Composants pneumatiques et consignes de
3.10.3 Commande de traction optimale permanente10 montage 42
4. Fonction de base 11
9. Diagnostic et mise en service 45
4.1 Fonctionnement du système de base ECAS 11
9.1 Diagnostic PC 46
5. Algorithme de régulation 12
9.1.1 Broche 47
5.1 Algorithme de régulation pour la régulation
de niveau 12 9.1.2 Initialisation de l'UCE 47
5.2 Algorithme de régulation pour la régulation 9.2 Paramétrage 48
d'essieu relevable (généralités) 14 9.2.1 Paramètres d'options 48
5.2.1 Algorithme de régulation pour la régulation
9.2.2 Paramètres de valeur 48
d'essieu relevable (un essieu relevable 15
5.2.2 Régulation de l'aide au démarrage 17 9.2.3 Points 48
5.2.2.1 Commande d'essieu traîné 9.2.4 Explication du paramètre 49
(aide aux manœuvres) 18 9.3 Calibrage 65
5.2.3 Algorithme de régulation pour la régulation 9.3.1 Calibrage du capteur de déplacement 66
d'essieu relevable (deux essieux relevables
séparés) 19 9.3.1.1 Calibrage du capteur de déplacement avec
le PC 67
6. Compensation de déformation des pneus 21 9.3.2 Calibrage du capteur de pression 68
7. Configuration du système 22
7.1 Régulation dans la remorque 22 10. Recherche d'erreurs 69
7.1.1 Régulation avec un capteur de déplacement 22 10.1 Concept de sécurité 69
7.1.2 Régulation avec deux capteurs de 10.2 Tableau de recherche d'erreurs 71
déplacement 22
7.1.3 Régulation avec trois capteurs de 11. Remplacement des composants usagés 73
déplacement 22 11.1 Remplacement UCE 73
8. Composants 24 11.2 Remplacement du module d'alimentation 75
8.1 Capteurs 24 11.3 Remplacement des composants 75

2
Consignes et informations ECAS 1.
importantes

1. Consignes et informations importantes

1.1 Consignes de sécurité et dangers Utiliser uniquement les informations des plans de
câblage vérifiés qui sont identifiés par un code
L'ECAS est un système de sécurité pour véhicules. Tou- d'identification WABCO de dix chiffres pour tous
te modification des réglages du système doit être réali- travaux sur le dispositif ECAS.
sée uniquement par des personnes disposant des Les plans de câblage qui ne portent aucun code
formations nécessaires. d'identification WABCO sont susceptibles de con-
tenir des erreurs. Par illustrations s'entendent
A l'allumage ou lors du lancement du diagnostic, des
ceux pour lesquels aucune édition n'est disponible
mouvements inattendus du véhicule peuvent intervenir,
auprès de WABCO.
ainsi qu'un abaissement/levage soudaine de l'essieu re-
WABCO rejette toute responsabilité pour les sys-
levable.
tèmes conçus différemment de ceux décrits ici.
En cas de travaux sur le dispositif de suspension pneu-
Une autorisation de la part de WABCO est nécessaire
matique, en informer les autres personnes en fixant un
pour :
panneau d'information au volant du véhicule.
• une utilisation d'autres composants que ceux décrits
Toute combinaison avec d'autres systèmes de comman- dans les composants cités dans les plans de câblage
de de suspension pneumatique est interdite, des interac- (câbles, valves, capteurs, appareils de commande),
tions dangereuses pouvant survenir. • le raccordement d'ensembles externes dans le systè-
me ou
Il est important de respecter les points suivants lors de
• le réglage d'autres fonctions que les fonctions du sys-
accouplement à la remorque :
tème décrites ci-dessus.
• Le système électronique doit être déconnecté de l'ali-
mentation électrique (débrancher les bornes 31, 15 et La structure du système ECAS est fournie à l'aide de
30). Déconnecter au moins l'alimentation entre le
tracteur et la remorque.
! plusieurs plans de câblage (voir brochure « Exem-
ples d'ensembles de paramètres »).
• Les électrodes de soudage ne doivent pas entrer en
contact avec la masse des composants du système
(UCE, capteurs, interrupteurs, raccords, etc.). 1.3 Explication des symboles
Ne jamais conduire le véhicule en configuration abaissée Risque éventuel : dommages sur les
jusqu'à la butée, ceci pouvant provoquer des dommages personnes physiques ou les objets
importants au véhicule et au chargement.
! Indications supplémentaires, informations,
astuces
1.2 Domaine d'application
L'ECAS a été conçu uniquement pour la commande
& Valeur(s) empirique(s), recommandations
! de la suspension pneumatique dans les véhicules.
Un seul système ECAS peut être intégré par remor-
WABCO

• Enumération
que.
– Etape du maniement
Pour éviter toute interaction dangereuse, toute ↑ voir (paragraphe précédent, chapitre précé-
combinaison avec d'autres systèmes de comman- dent, illustration/tableau précédent)
de de suspension pneumatique est interdite.
↓ voir (paragraphe suivant, chapitre suivant, il-
Principales conditions préalables importantes pour lustration/tableau suivant)
l'utilisation de l'ECAS :
• l'alimentation en air comprimé doit être suffisante.
• l'alimentation électrique doit être assurée.
• la prise ABS ou EBS doit être branchée.

3
2. ECAS Introduction

2. Introduction
La suspension pneumatique a été introduite sur les véhi- Inconvénients des dispositifs de suspension pneu-
cules automobiles, en particulier les bus, dès le milieu matique par rapport aux systèmes de suspension à
des années 50. Elle contribue fortement à améliorer le ressorts acier
confort.
• coût plus élevé de l'installation,
La suspension pneumatique a été appliquée aux ca-
mions et remorques avant tout pour les tonnages impor- • systèmes d'essieux plus compliqués par l'utilisation
tants lors du transport de marchandises. Dans ce de directeurs et stabilisateurs d'essieux
contexte, les critères spécifiques de conception des vé-
• coût des pièces plus élevé à cause de la multitude de
hicules s'avèrent déterminants. Il existe parfois des diffé-
composants pneumatiques,
rences de charge relativement importantes au niveau de
l'essieu arrière du tracteur ou de tous les essieux de re- • charge élevée des valves de commande d'entrée
morque entre l'état à vide et en charge complète. Dans d'air et d'échappement ; problématique de la durée de
le cas d'une suspension à ressorts d'acier, des problè- vie en cas de changements fréquents,
mes sont susceptibles de survenir à vide ou en charge
partielle. Les propriétés de suspension se dégradent. • Maîtrise des courbes de virages.
Les critères de confort jouent également un rôle substan-
tiel, comme dans le cas des bus. Dès la mise en place de commandes par valves de nivel-
lement purement mécaniques, la régulation électroma-
Avantages des dispositifs de suspension pneumati- gnétique était déjà en cours de développement. Ainsi, il
que par rapport aux systèmes de suspension à res- a été possible d'améliorer le confort d'utilisation et de
sorts acier simplifier les processus de levage et d'abaissement.
• Le débattement total est entièrement mobilisé pour
compenser les variations dynamiques de charge L'ECAS représente l'évolution la plus à la pointe de la
d'essieu. Les variations statiques de charge d'essieu technologie dans ce domaine. L'utilisation d'unités de
sont compensées par des modifications de pression. commande électroniques a permis une amélioration dé-
On gagne ainsi en hauteur pour la configuration de terminante du système traditionnel.
structure.
• La suspension optimale, indépendamment de l'état ECAS - Electronic Controlled Air Suspension System
de la route et de l'état de chargement, permet une (Suspension pneumatique régulée par électronique)
amélioration du confort de conduite et une préserva-
tion du bien transporté. Les bruits de roulement du vé-
hicule ne sont pas transmis. L'ECAS est un dispositif de suspension pneumatique ré-
gulée par électronique destiné aux véhicules, et présente
• Les roues restent accrochées uniformément à la rou-
une multitude de fonctions. Il a été introduit sur les trac-
te, permettant ainsi d'améliorer la capacité de freina-
teurs dès le début des années 80.
ge et de direction et de prolonger significativement la
durée de vie des pneus.
Dans le cas des suspensions pneumatiques comman-
• Commande précise du dispositif de freinage à air
dées mécaniquement, le dispositif mesurant le niveau
comprimé en fonction de la charge par l'utilisation de
est également celui utilisé pour la commande de la sus-
la pression du soufflet de suspension pneumatique
pension pneumatique. Pour l'ECAS, la régulation est au
en tant que pression de commande pour le régulateur
contraire prise en charge électroniquement. Elle com-
de freinage.
mande les suspensions pneumatiques par électrovalves
• La hauteur de véhicule constante est indépendante à l'aide des valeurs mesurées par les capteurs.
de la charge statique.
• Il existe des procédés de levage et d'abaissement de En plus de réguler le niveau de conduite, l'électronique
chassis réglables permettant un fonctionnement en commande également, associée à l'unité de commande,
rampes de chargement ou de conteneur. des fonctions qui ne sont habituellement intégrables
• La commande d'essieu relevable est possible. qu'en utilisant un nombre important de composants dans
• Une commande par pression des coussins en tant les suspensions pneumatiques conventionnelles.
que compensation de force transversale (par ex.
dans les virages) est possible. L'ECAS permet de bénéficier de fonctions que ne peu-
• La surface de la chaussée est préservée. vent apporter des dispositifs conventionnels.

4
Introduction ECAS 2.
L'ECAS fonctionne essentiellement lorsque le contact • durées de pannes réduites,
est enclenché. Cependant, en l'associant à une batterie, • différentes fonctions de sécurisation du véhicule (par
un fonctionnement en Stand-by est possible. ex. compensation de déformation des pneus, temps
de redémarrage pour le niveau de déchargement,
Pour les remorques, l'alimentation électrique est assurée
protection anti-surcharge),
par le dispositif ABS ou EBS. En outre, l'ABS met à dis-
position les informations sur la vitesse actuelle du véhi- • retour automatique au niveau de conduite,
cule (Signal-C3). Pour les remorques sur lesquelles • grande variété de réglages par différents niveaux de
l'ECAS et l'EBS sont associés, les informations de l'élec- conduite,
tronique EBS au sujet de la vitesse du véhicule et de la
• levage et abaissement extrêmement rapides,
charge d'essieu sont transmises au système ECAS par
un raccord de données (raccord K). • confort élevé et gains en matière de sécurité grâce à
l'aide au démarrage pour les semi-remorques et au
L'utilisation d'une batterie est prévue dans la remorque fonctionnement automatique de l'essieu relevable,
pour une alimentation électrique supplémentaire. Ainsi, il • possibilités de post-équipement simplifiées,
est possible de régler la hauteur d'une remorque séparée
du tracteur. • consommation en air limitée grâce à un concept de
régulation peu sensible.
• Réduction des délais de mise à quai et de charge-
2.1 Avantages du système ment, et ainsi temps de préparation plus rapides, grâ-
ce à l'enregistrement des hauteurs de chargement
L'ECAS propose les avantages suivants : pouvant être rappelées facilement via l'unité de com-
mande, et grâce à la possibilité de réaliser des pro-
Avantages pour le fabricant de remorques cessus de levage et d'abaissement ciblés à gauche
• coûts d'installation limités par des composants précâ- et/ou à droite.
blés,
• temps de montage réduit par un nombre limité de Avantages pour le client du transporteur
composants, moins de visserie, des coûts de tuyauta-
• préservation des biens transportés,
ge limités,
• adaptabilité du véhicule aux conditions de transport
• mise en service rapide par PC situé à l'extrémité du
grâce à l'universalité du système,
circuit.
• réduction des délais de mise à quai et de chargement,
Avantages pour le transporteur et ainsi temps de préparation plus rapides, grâce à
l'enregistrement des hauteurs de chargement pou-
• entretien aisé, vant ensuite être rappelées facilement via l'unité de
• pannes réduites, commande.

5
3. ECAS Fonctions du système

3. Fonctions du système
Avant d'expliquer les fonctions du système grâce aux- leur réelle. Des déviations de régulation peuvent interve-
quelles les avantages cités ci-dessus sont obtenus, voici nir pendant cette comparaison.
quelques définitions fondamentales pour une meilleure
compréhension. Cela signifie que la valeur réelle se situe en dehors d'une
plage de valeur de consigne prévue.
Types d'essieux des remorques
En cas de déviation de régulation, l'UCE lance une régu-
Essieu principal lation de la valeur de consigne prévue au niveau du
L'essieu principal se trouve toujours au sol et n'est pas coussin de suspension par un dispositif de réglage.
dirigeable. Il est présent sur toute remorque. L'essieu ar-
rière est l'essieu principal dans le cas des remorques à Les valeurs de consignes sont :
timon. • les écarts (niveaux) déterminés de la structure du vé-
hicule sur l'essieu du véhicule,
Essieu directeur
L'essieu directeur d'une remorque peut être dirigé. L'es- • les états du véhicule en fonction de la charge d'essieu
sieu avant est l'essieu directeur dans le cas des remor- (par ex. aide au démarrage, pressions limites pour la
ques à timon. Dans le cas d'une semi-remorque, l'essieu commande de l'essieu relevable).
de remorque peut servir d'essieu directeur.
Il existe deux possibilités pour le transfert de la va-
Essieu relevable leur de consigne à l'UCE :
L'essieu relevable est, en règle générale, associé à un • Détermination des valeurs par le fabricant du véhicule
essieu principal dans un ensemble d'essieux. Il est à la mise en service grâce au paramétrage et au cali-
abaissé en cas de dépassement d'une charge d'essieu brage.
programmable sur l'essieu principal, et peut à nouveau • Transmission des valeurs via une unité de comman-
être relevé le cas échéant. de par l'utilisateur du système.

Coussins de suspension dans les systèmes à sus- Veuillez noter queles fonctions décrites ici dépendent de
pension pneumatique la conception du dispositif et ne doivent pas obligatoire-
ment être fournies. Le type de dispositif (nombre d'es-
Coussins porteurs
sieux relevables, avec/sans suspension pneumatique de
Les coussins porteurs sont les coussins de suspension
l'essieu avant) décide de la possibilité de réaliser ces
des essieux. Ils assurent la suspension du véhicule. Les
fonctions.
coussins porteurs des essieux se situant au sol sont
constamment sous une pression de coussin proportion- L'ECAS peut être adapté sans problème à tout type de
nelle à la charge d'une des roues pendant le fonctionne- véhicule. Sa conception modulable permet d'adapter les
ment du véhicule. Les coussins porteurs des essieux utilisations du système les plus diverses aux besoins des
relevés ne sont pas sous pression. Les coussins por- clients.
teurs sont utilisés dans tous les types d'essieux décrits
ci-dessus.

Coussins relevables 3.1 Régulation du niveau de consigne


Les coussins relevables sont raccordés de manière fixe Le niveau de consigne est la valeur de consigne de
à un système à levier de l'essieu relevable. Ils lèvent ou l'écart entre la structure et l'essieu du véhicule. Il est don-
abaissent l'essieu relevable en cas de dépassement ou né par calibrage, paramétrage ou grâce à une unité de
de passage sous une pression limite pré-programmable commande.
au niveau des coussins porteurs de l'essieu principal de La régulation du niveau de consigne est la fonction fon-
l'ensemble d'essieux. damentale de l'ECAS.
L'ECAS consiste en un système de régulation composé Une électrovalve fonctionnant comme dispositif de régla-
d'au moins un circuit de régulation. Une valeur de consi- ge est activée et le niveau de consigne est harmonisé
gne est pré-programmée dans chaque circuit de régula- avec le niveau réel par gonflage/dégonflage du coussin
tion. Un capteur, adapté au système lors de sa mise en porteur. Ceci intervient en cas de :
service par un procédé de calibrage, récupère la valeur
• déviations de régulation hors d'un domaine de tolé-
réelle du système et la transmet à une unité électronique
rance,
(UCE - Electronical Control Unit).
• modification de la valeur par défaut pour le niveau de
L'UCE réalise une comparaison valeur de consigne/va- consigne.

6
Fonctions du système ECAS 3.
A l'inverse des suspensions pneumatiques convention- 3.1.1. Niveau de conduite I
nelles, le niveau de conduite n'est pas le seul à être ré- Le niveau de conduite I est le niveau de consigne fixé par
gulé, mais également chaque niveau présélectionné. le fabricant pour une conduite optimale.
Ainsi, un niveau paramétré pour un chargement ou un
déchargement peut être considéré comme niveau de Les mesures de hauteur totale du véhicule et de hauteur
consigne et réglé. théorique du centre de gravité du véhicule peuvent être
déduites de ce niveau de conduite. Il présente une signi-
fication particulière à l'égard des autres niveaux de con-
Différence variation de charge de roue statique/dy- duite. Le niveau de conduite I est défini comme la valeur
namique de référence du véhicule.
A la différence des dispositifs de suspension pneumati- Pour les hauteurs globales, veuillez respecter les
que conventionnels, l'ECAS établit une différence entre
les variations de charge de roue statiques et dynamiques
! dispositions
autorisées.
légales relatives aux valeurs maximales

en utilisant le signal de vitesse. Grâce à cette différencia-


tion, la variation de charge de roue permet une réaction La hauteur du centre de gravité du véhicule est une va-
optimale. leur de consigne pour le calcul de freinage du véhicule.

– Ne transférez la valeur du niveau de conduite I au


Variation de charge de roue statique système que par le procédé de calibrage uniquement.
La variation de charge de roue statique apparaît lors de – Commandez le niveau de conduite I en cours de route
modifications de la charge du véhicule à l'arrêt ou à des selon la vitesse de conduite et/ou via l'unité de com-
vitesses limitées. Ceci requiert un contrôle de la valeur mande.
de consigne et le cas échéant une correction par un gon-
flage ou un dégonflage rapide du coussin porteur corres- – Fixez la vitesse pour le point d'arrêt du niveau de con-
duite lors du paramétrage.
pondant. L'ECAS effectue ce contrôle toutes les
secondes. Cet intervalle de contrôle est paramétrable.
3.1.2 Niveaux de conduite II et III
Variation de charge de roue dynamique Ces deux niveaux de conduite sont des variantes du ni-
La variation de charge de roue dynamique est principa- veau de conduite I. Ces différences peuvent être néces-
lement mise en oeuvre en cas d'aspérités de la chaussée saires :
et intervient plus fréquemment à des vitesses élevées. • pour des semi-remorques à hauteur de remorque va-
Les variations de charge de roue dynamiques sont har- riable, pour le maintien à l'horizontale de la remorque
monisées grâce au comportement de suspension des en cours de route,
coussins porteurs. Dans ce cas, le gonflage ou le dégon- • pour des remorques, pour l'abaissement de l'ensem-
flage des coussins porteurs n'est pas souhaitable, seul le ble afin de réaliser des économies d'énergie,
coussin porteur bloqué présentant des propriétés de sus- • pour l'amélioration de la stabilité à la force transversa-
pension quasi constantes. Ainsi, la régulation est réali- le en cas de vitesses élevées.
sée à des intervalles de temps sensiblement supérieurs
pour des vitesses élevées, en général toutes les 60 se- On part du principe, pour l'abaissement de la structure en
condes. La comparaison valeurs de consigne/valeurs fonction de la vitesse, qu'une conduite à vitesse élevée
réelles reste permanente. sur des routes de qualité correcte ne nécessite pas une
utilisation complète du débattement des coussins de
suspension.
Il est possible d'éviter une régulation non souhaitée de la
variation de charge de roue dynamique lors du freinage – Transférez au système la valeur pour ce niveau de
par gonflage ou dégonflage des coussins si l'UCE reçoit conduite en tant que différence par rapport au niveau
le signal des feux de freinage. de conduite I lors du procédé de paramétrage.

Arrêt de ce niveau de conduite au choix par :


Niveau de conduite
• commutateur,
Le niveau de conduite (ou niveau normal) est configuré • unité de commande,
lors d'une conduite à des vitesses élevées. 3 niveaux de • vitesse de conduite (uniquement niveau de
conduite maximum peuvent être configurés pour l'ECAS. conduite II).

7
3. ECAS Fonctions du système

Le niveau de conduite choisi est conservé jusqu'à ce ment. A l'inverse du niveau de déchargement enregistré
qu'un autre niveau de conduite soit sélectionné. dans l'UCE, il est possible de configurer et modifier le ni-
veau mémoire à tout moment. Un niveau mémoire pré-
– Pour lancer le niveau de conduite actuel, appuyer configuré reste reconnu par le système jusqu'à une mo-
brièvement sur la touche niveau de conduite. dification de l'utilisateur, même lorsque le contact est
– Fixez la valeur pour le type et les points d'arrêt lors du coupé.
paramétrage.
– Définissez le niveau de conduite III comme le niveau 3.1.5 Abaissement forcé
de conduite le plus élevé.
Il est possible d'abaisser de manière forcée des essieux
relevés, selon les besoins.
3.1.3 Niveau de déchargement
Le niveau de déchargement est utilisé pour le charge- Ceci peut s'avérer nécessaire :
ment/déchargement à l'arrêt ou à des vitesses réduites. • au moment de l'entretien,
Ainsi, il est possible d'obtenir une position adéquate du • pour obtenir une plus grande stabilité sur des routes
chassis du véhicule pour le chargement ou le décharge- en mauvais état.
ment. Le niveau de déchargement peut être paramétré
indépendamment pour l'essieu avant et l'essieu arrière Si 2 essieux relevables commandés séparément sont
dans le cas des remorques à timon. Ainsi, il possible par présents dans un véhicule, un paramètre optionnel per-
exemple de réaliser un déchargement complet d'un ca- met de configurer si :
mion citerne. • les deux essieux relevables doivent être abaissés.
• seul le deuxième essieu relevable doit être abaissé.
– Transférer au système la valeur pour le niveau de dé-
chargement en tant que différence par rapport au ni- Possibilités d'abaissement d'essieux relevés :
veau de conduite I lors du procédé de paramétrage.
1. abaissement depuis l'unité de commande
Si la fonction niveau de déchargement est sélection-
! née, le niveau de conduite III ne peut être sélection-
né simultanément.
– Actionner la touche SENK sur l'unité de commande
pour un essieu relevable présélectionné.
Les essieux relevables s'abaissent et restent en position
– Activez le niveau de déchargement depuis un inter- jusqu'à une remise à zéro en coupant et remettant le
rupteur raccordé à l'UCE (interrupteur de niveau de contact.
déchargement déconnecté).
– Actionner la touche HEB sur l'unité de commande
Cet interrupteur peut être utilisé manuellement de maniè-
pour un essieu relevable présélectionné.
re indépendante ou en couplage forcé avec l'armature de
déchargement (par ex. une valve de citerne) pour le ré- Les essieux relevables remontent.
tablissement du niveau de conduite actuel. En cas de ni-
veau de déchargement actif et de dépassement d'une 2. Abaissement par la touche Aide au démarrage
vitesse limite, le véhicule retourne au niveau de conduite. – Maintenir la touche Aide au démarrage enfoncée plus
En cas de vitesse inférieure, le niveau de déchargement de 5 secondes.
est à nouveau enclenché.
Les essieux relevables s'abaissent et restent en position
– Il est possible d'activer le niveau de déchargement à jusqu'à une remise à zéro. La fonction d'abaissement for-
tout niveau configuré. cé reste active jusqu'à ce que le contact soit coupé ou
que la touche soit à nouveau activée pendant plus de 5
secondes.
3.1.4 Niveau mémoire
Il est possible d'utiliser 2 niveaux de mémoire différents Tous les essieux relevables sont abaissés, indépendam-
pour chaque système. Le niveau de mémoire est valide ment du paramètre 4 partie 4.
pour l'ensemble du véhicule. Une unité de commande
est nécessaire pour utiliser la fonction mémoire. 3. Abaissement par un interrupteur séparé et un rac-
cord à l'entrée du circuit « Abaissement forcé »
Possibilités de lancement du niveau mémoire : sur l'UCE
• en fonctionnement déchargement/chargement à l'ar- – Maintenir ce contact raccordé à la masse : fermé.
rêt ou
Les essieux relevables s'abaissent. L'abaissement forcé
• à des vitesses faibles. est conservé après coupure et enclenchement du con-
Ce niveau donne la possibilité de paramétrer une hau- tact. La fonction reste active tant que l'interrupteur est ac-
teur de structure adaptée pour le déchargement/charge- tif.

8
Fonctions du système ECAS 3.
– Mettre le contact. La vitesse jusqu'à laquelle l'essieu relevable peut être
Les essieux relevables remontent. abaissé est paramétrable.

Tous ces procédés d'abaissement sont autorisés jusqu'à En cas d'arrêt du véhicule et de coupure du contact, un
une valeur de vitesse limite. Le relèvement a lieu de ma- abaissement de l'essieu relevable a lieu pour des raisons
nière totalement automatique en cas d'essieu relevable de sécurité. Il est également possible de configurer un
selon la configuration des paramètres à l'arrêt ou en cas relèvement de l'essieu relevable.
de vitesse inférieure à une valeur pré-configurée.
Système avec capteur de pression
Pour un véhicule avec 2 essieux relevables séparés et
En plus de l'abaissement, un relèvement automatique de
un paramètre configuré pour l'abaissement des deux es-
l'essieu relevable est également possible après le dé-
sieux ainsi que le relèvement en cours de route, les es-
chargement du véhicule. On parle ici d'un essieu releva-
sieux relevables sont relevés comme suit :
ble tout automatique.
– Couper l'interrupteur « Abaissement forcé ».
Système avec pressostat/touche
L'essieu 1 se relève immédiatement. L'essieu 2 se relève
L'abaissement a lieu automatiquement. Le relèvement
dès le premier arrêt du véhicule, puis un dépassement
de l'essieu relevable doit alors être réalisé manuellement
de vitesse permet le relèvement des essieux relevables.
depuis l'unité de commande ECAS ou un interrupteur/
touche séparé.

3.2 Limitation de hauteur Il est possible d'abaisser un essieu relevé grâce à la


Toute modification de niveau est contrôlée automatique- fonction abaissement forcé.
ment par la commande électronique, dès que les valeurs
limites inférieure ou supérieure obtenues par calibrage
sont atteintes. Pour cela, ces valeurs pré-configurées 3.5 Réglage du point 0 (offset essieu rele-
peuvent être choisies selon les besoins. Ainsi, il est pos- vable)
sible de ne pas surcharger les butées en caoutchouc et
les limites de hauteurs (par ex. coussins, câbles d'arrêt). Une augmentation du niveau de conduite peut être réali-
sée automatiquement par le relèvement de l'essieu rele-
vable. Il est ainsi possible d'obtenir une plus grande
3.3 Stabilisation diagonale liberté des roues de l'essieu relevable. Ceci est valable
pour l'ensemble du véhicule.
Pour les véhicules dont la charge d'essieu (par ex. char-
gement sur un seul côté) risque d'être inéquitable, il est
possible de créer des détections de suspension varia-
3.6 Aide au démarrage
bles pour chacun des coussins porteurs d'un essieu par
une séparation des commandes. Une aide au démarrage peut être mise en place dans le
– Pour ce type de véhicules, réaliser une régulation à cas des semi-remorques en sélectionnant l'essieu rele-
capteur 2 voies (↓ 7. Configuration du système). vable tout automatique pour un chargement suffisam-
ment important. Une dépressurisation des coussins
Pour les véhicules présentant une répartition équitable
porteurs de l'essieu relevable ou un relèvement de l'es-
de la charge (par ex. camions citerne), ceci n'est pas
sieu relevable provoque une augmentation de la charge
obligatoire.
sur l'essieu principal et le couplage du tracteur. Ainsi, la
charge sur l'essieu d'entraînement du tracteur est aug-
mentée afin d'accroître la force de traction.
3.4 Commande d'essieu relevable
Dans le cas de véhicules à l'arrêt, l'essieu relevable est – Activer la fonction aide au démarrage depuis l'unité
abaissé automatiquement ou l'essieu suiveur est chargé, de commande ou depuis une touche/interrupteur.
lorsque la charge d'essieu autorisée sur l'essieu principal
est dépassée par le chargement du véhicule. Le signal Actuellement, les diverses directives nationales sont pri-
requis est transmis du capteur de pression (↓ 8.1.2 cap- ses en compte par le calcul des possibilités de paramé-
teur de pression) à la commande électronique ou du trage correspondantes (avec/sans limite de temps, de
pressostat à un des coussins porteurs de l'essieu princi- vitesse et de charge, avec/sans pause forcée). Des mo-
pal. Un abaissement automatique de l'essieu relevable difications ont été apportées à cet égard par l'entrée en
dû à des pics de pression lors de la conduite est donc im- vigueur de la directive communautaire 97/27/CE, qui doi-
possible. vent être respectées lors du paramétrage.

9
3. ECAS Fonctions du système

3.7 Protection anti-surcharge 3.10 Autres fonctions ECAS dans les bus
La pré-configuration d'une pression de coussin porteur et tracteurs
maximale autorisée permet d'activer une protection anti- D'autres fonctions sont possibles à l'aide de l'ECAS dans
surcharge. les bus et tracteurs, qui ne sont pas utiles pour les remor-
ques.
Cette protection provoque un abaissement de la structu-
re du véhicule sur les butées en caoutchouc, dans le cas
où la pression au niveau des coussins porteurs est dé- 3.10.1 Commande du correcteur LSV
passée en raison d'une surcharge. Les tracteurs et remorques équipés d'une suspension
pneumatique et d'un dispositif de freinage conventionnel
– Il est alors nécessaire de décharger le véhicule jus- présentent un correcteur de freinage dépendant de la
qu'à ce que la structure puisse être relevée à l'aide de charge (correcteur LSV) commandé par la pression des
l'unité de commande. coussins.

Ne jamais conduire le véhicule en configuration Dans le cas d'une panne de pression des coussins (par
abaissée, ceci pouvant provoquer des dommages ex. si le coussin est fortement endommagé ou a perdu
importants au véhicule et au chargement. son étanchéité), le correcteur LSV indique que le véhicu-
le est vide même s'il est totalement chargé. Ceci aurait
pour conséquence une diminution de la force de freinage
3.8 Compensation de déformation des et un rallongement des distances de freinage. L'ECAS
pneus présente l'option de détecter ce cas, et de raccorder la
pression de commande du système de suspension
Dans le cas de véhicules dont la hauteur totale est parti- pneumatique à la prise de commande 41/42 de LSV. Ain-
culièrement élevée, on choisit un débattement de sus- si, il est possible de gérer complètement le correcteur
pension à vide et des roues de petite taille. LSV. L'ECAS propose également cette fonction pour les
remorques. Pour cela, une électrovalve 3/2 voies doit
Mais le besoin en débattement de suspension augmente
être ajoutée dans le raccord de commande entre le cous-
parallèlement à la charge. Il est cependant possible
sin porteur et la prise de commande 41/42 de LSV.
d'ajouter la déformation des pneus induite par une aug-
Cette option est avant tout utilisée dans les tracteurs.
mentation de chargement au débattement de suspen-
sion possible pour une hauteur totale de véhicule
constante. 3.10.2 Agenouillement
L'agenouillement est une fonction spécifique aux auto-

! La hauteur de véhicule légale doit être respectée. bus. Pour faciliter la montée et la descente des passa-
gers, le côté ou se situe la porte du bus peut être abaissé
à l'arrêt. Pour ainsi dire, le bus « s'agenouille » devant le
passager. Un rebord de contact sous l'entrée (protection
3.9 Fonction Stand-by anti-trottoirs) empêche tout appui sur un obstacle.
Si une batterie de remorque séparée et une réserve d'air
suffisamment importante sont disponibles, un fonction- 3.10.3 Commande de traction optimale permanen-
nement Stand-by peut être assuré pendant une durée te
maxi. de 63,5 heures. La remorque peut alors être sépa-
rée du tracteur et enclenche à ce moment-là le dernier ni- L'ECAS propose la possibilité suivante dans les véhicu-
veau choisi avant coupure du contact en tant que niveau les à essieu relevable :
de consigne. Pour minimiser les processus de régula- l'essieu relevable est abaissé en chargement. La réparti-
tion, une extension du domaine de tolérance est possi- tion de la charge d'essieu dans l'ensemble d'essieux ar-
ble. rières peut alors être commandée de manière à ce que
l'essieu d'entraînement (selon les prescriptions légales
et les instructions du fabricant d'essieu) soit chargé au
maximum et que l'essieu relevable ne supporte plus que
la charge restante. Ainsi, les forces d'entraînement pos-
sibles transmissibles à l'essieu d'entraînement restent
élevées et permettent une bonne traction.

10
Fonctionnement de base ECAS 4.
4. Fonctionnement de base
Ce chapitre traite plus concrètement du mode de fonc- 2. La valeur mesurée est la valeur réelle du circuit de ré-
tionnement de l'ECAS. glage et est transmise à l'UCE (2).

La fonction de base de l'ECAS consiste à équilibrer les 3. Cette valeur réelle est comparée à la valeur de consi-
variations de régulation. Les variations de régulation sont gne de l'UCE.
provoquées par des perturbations (par ex. modification 4. Si une différence non autorisée apparaît entre la va-
de l'état de chargement) ou par des modifications des va- leur réelle et la valeur de consigne (déviation de régu-
leurs de consigne (par ex. à l'aide de l'unité de comman- lation), un signal de commande est transmis à
de). Elles provoquent une modification de l'écart entre l'électrovalve ECAS.
l'essieu du véhicule et sa structure. L'ECAS compare les
variations de régulation à l'aide d'une régulation de ni- 5. Suivant ce signal de commande, l'électrovalve ECAS
veau. commande alors les coussins porteurs (4) et les rem-
plit ou les vide. La variation de pression dans le cous-
sin porteur modifie l'écart entre l'essieu et la structure
4.1 Fonctionnement du système de base du véhicule.
ECAS 6. L'écart est à nouveau déterminé par le capteur de dé-
placement et le cycle recommence du début.
(↓ Fig. 1)
L'unité de commande (5) ne fait plus partie du système
1. Un capteur de déplacement (1) est fixé à la structure de base ECAS. Elle doit cependant être mentionnée, cel-
du véhicule et est connecté à l'essieu du véhicule au le-ci permettant à l'utilisateur d'influer directement sur le
moyen d'un système à levier. Il évalue, à des écarts niveau de consigne.
de temps déterminés, l'écart entre l'essieu et la struc-
ture. Les écarts de temps dépendent de la durée de
fonctionnement (conduite et chargement) du véhicu-
le.

Système de base
Ecart 1 1 Capteur de déplacement
3
structure/essieu 4 2 2 Commande électronique (UCE)
3 Electrovalve ECAS

5 4 Coussin porteur
5 Unité de commande (en option)
Fig. 1 Fonctions de base du système ECAS :

11
5. ECAS Algorithme de régulation

5. Algorithme de régulation

5.1 Algorithme de régulation pour la gulation élevée, mais à la faible réactivité.


régulation de niveau
Si la post-régulation est plus rapide, la durée pour attein-
Dans le cas de la régulation de niveau, l'écart entre la dre la nouvelle valeur de consigne diminue, mais le sys-
structure et l'essieu du véhicule est régulé. La régulation tème a alors tendance à osciller davantage.
de niveau est la fonction de base de l'ECAS.
La post-régulation de l'écart peut être nécessaire du fait La largeur nominale importante des électrovalves ECAS,
de perturbations ou de la modification de la valeur de avantageuse pour la post-régulation de faibles écarts de
consigne. valeurs de consigne, peut être un inconvénient pour des
écarts de valeurs de consigne importants. Dans ce cas
Une courte introduction à la physique du système de là, la tendance à une trop forte oscillation augmente.
suspension pneumatique est nécessaire pour rendre la
fonction de régulation de niveau ECAS compréhensible.
Amortissement des oscillations et force d'amortisse-
Généralités sur la physique de la suspension pneu- ment
matique Le rôle de l'amortisseur d'oscillation doit également être
Le problème fondamental de toute régulation en cas de pris en compte lors de la régulation. Les amortisseurs
déviation de régulation est la détermination du temps de d'oscillation conventionnels ne peuvent être affectés
réponse optimal. Celui-ci représente le temps s'écoulant qu'en un seul point. L'affectation de la force d'amortisse-
entre le début de la modification de la valeur de consigne ment a lieu dans la zone supérieure de chargement.
et le moment où celle-ci ne dépasse plus une plage de Pour des véhicules partiellement chargés ou vides, la
tolérance prédéterminée (↓ fig. 2). Pendant cette pério- part de force d'amortissement devant être dépassée en
de, le système effectue une régulation et consomme de cas de modification de la valeur de consigne est ainsi
l'air. particulièrement élevée mais non proportionnelle. Il est
possible d'obtenir une amélioration par une régulation
Des durées de régulation prolongées s'expliquent par d'amortissement variable. WABCO propose une telle ré-
une post-régulation lente de la valeur réelle sur la nou- gulation sous la dénomination ESAC. L'ESAC ne sera
velle valeur de consigne. Il en résulte une qualité de ré- cependant pas traité plus en détails.

Comportement de régulation pour


Structure du véhicule - essieu du véhicule

électrovalve ECAS sans impulsion (sur-oscillations)


Domaine de tolérance de valeur de consigne

Niveau de
3. Déviation de régulation
1. Déviation de régulation

2. Déviation de régulation

consigne B
4. Déviation de

Comportement de régulation pour


régulation

de régulation
5. Déviation

Electrovalve ECAS
Ecart

Bond de la valeur de consigne

Niveau de
Electrovalve ECAS

consigne A
ON
OFF Temps en
secondes

.......Période de
pulsation
Durée des périodes de pulsation

Fig. 2 Exemple pour un procédé de régulation en cas de modification de la valeur de consigne

12
Algorithme de régulation ECAS 5.
Plus l'état de charge est éloigné du point d'attribution Cette tendance au survirage apparaît particulièrement
de l'amortisseur, plus l'influence de l'excès de force lorsque le véhicule est vide. En effet, l'importante chute
d'amortissement est importante. de pression entre l'alimentation et le coussin dans
La problématique est clarifiée par le mode de fonction- l'électrovalve ECAS entraîne d'une part des vitesses de
nement de l'amortisseur d'oscillation. De l'huile doit cir- flux importantes lors du remplissage du coussin.
culer d'un espace à un autre au travers d'un alésage
étroit dans l'amortisseur. La force de résistance ainsi Par ailleurs, la part de force d'amortissement à annihi-
générée est connue sous le nom de force d'amortisse- ler est à son maximum. Le risque d'oscillation du circuit
ment. Une modification rapide de l'écart entre la struc- de régulation est par conséquent lui aussi élevé. Un
ture et l'essieu provoque également une augmentation nombre trop important de jeux de règles intervient au
importante de la force d'amortissement. niveau de l'électrovalve ECAS, de telle manière que sa
Cette modification de l'écart est ainsi avant tout respon- durée de vie s'en trouve réduite.
sable de la création de la force d'amortissement.
Si le domaine de tolérance de la valeur de consigne est
Grâce à la modification de l'écart structure/essieu du suffisamment important, il est possible d'éviter les os-
véhicule, une chute de la force d'amortissement com- cillations non souhaitées. La précision lors de la répéti-
mence parallèlement à la création de la force d'amortis- tion de la régulation pour des données de consignes
sement par le débordement de l'huile d'amortissement similaires est toutefois insuffisante.
à travers le conduit d'équilibrage. La durée de cette
chute est conditionnée par la structure d'amortisse- Si une conservation de dimensions précises est sou-
ment (par ex. diamètre du conduit, viscosité de l'huile). haitée, le processus de régulation doit alors être modi-
La force d'amortissement est alors une des forces de fié, de manière à réduire la quantité d'air entrant juste
résistance au mouvement de la structure, qui empêche avant d'atteindre le niveau de consigne. Ainsi, la vites-
toute oscillation de celle-ci ou saut de la roue sur la rou- se du concentrateur de structure diminue et limite la
te. Elle lutte ainsi également contre la modification de tendance à osciller du système.
niveau.
Cette force d'amortissement, dont l'importance est con- L'électrovalve étant en mesure de couper ou d'enclen-
sidérée comme variable dans le temps, pose un problè- cher le courant d'air, sans pouvoir le réduire, le courant
me pour la régulation. électromagnétique de l'électrovalve ECAS est soumis
à pulsations. Les pulsations permettent de couper briè-
vement le courant d'air. Un effet de réduction est ainsi
Déroulement de la régulation en cas de modifica-
généré, qui évite l'apparition d'oscillations trop impor-
tion de la valeur de consigne
tantes.
Si l'ECAS présente des forces équilibrées, la charge de
roue s'applique au coussin porteur de l'essieu. Dans ce Durée des périodes de pulsation et longueurs de
cas, il est nécessaire de prêter attention à une transfor- pulsation
mation éventuelle du guidage d'essieu.
Les paramètres suivants sont significatifs pour les pul-
Si la pression dans le coussin porteur augmente avec
sations de valve :
la surface transversale efficace du coussin, laquelle ne
peut être calculée directement à partir du diamètre du Durée des périodes de pulsation
coussin porteur, la charge de roue agit en sens contrai- La durée des périodes de pulsation est une valeur fixe,
re. La pression dans le coussin porteur dépend unique- qui est configurée lors du paramétrage de l'UCE. On
ment de la charge de roue et non de la hauteur de considère comme début de la pulsation l'impulsion de
niveau. départ des bobines de valve. La durée des périodes de
pulsation représente alors l'écart de temps jusqu'à l'im-
En cas de régulation de niveau consécutive à une mo- pulsion de départ suivante au niveau de la bobine de
dification de la valeur de consigne (par ex. par l'unité de électro-valve (↑ fig. 2).
commande), la pression dans le coussin augmente ou
diminue jusqu'à ce que la valeur réelle de l'écart struc- Longueur de pulsation
ture/essieu corresponde à la nouvelle valeur de consi- La longueur de pulsation décrit le moment au cours du-
gne. Il s'agit d'un processus dynamique. Plus la quel la bobine de valve reçoit l'impulsion de départ.
modification souhaitée de la valeur de consigne est im- Cette valeur est variable et est à nouveau calculée pour
portante, plus il est possible d'augmenter les accéléra- chaque période de pulsation. Le calcul de la longueur
tions de structure lors de la régulation. Le système de pulsation par l'UCE a lieu en fonction de la déviation
présente une tendance à osciller. Un survirage n'est de régulation existante, c'est-à-dire l'écart entre le ni-
pas exclu. veau de consigne et le niveau réel.

13
5. ECAS Algorithme de régulation

Il s'agit dans ce cas d'une régulation proportionnelle- Détermination des paramètres pour les facteurs de
différentielle (Régulation PD). La régulation a lieu en correction proportionnelle et différentielle
fonction de la déviation de régulation et de la vitesse de La détermination des facteurs doit être réalisée par une
modification de la déviation de régulation. étude du véhicule. Cette étude doit être menée par le
Des déviations de régulation importantes génèrent des fabricant du véhicule, comme la détermination des pa-
longueurs de pulsation élevées. Si la longueur de pul- ramètres courants. Suite à la mesure définitive et l'en-
sation mesurée est supérieure à la durée des périodes registrement des valeurs KP pour l'essieu avant et
de pulsation donnée, alors la bobine de valve est sou-
arrière de l'UCE, le véhicule est mis à un niveau qui se
mise à un courant continu. La modification de déviation
situe juste sous la tolérance de valeur de consigne.
de la régulation est alors au plus forte.
Si le niveau de conduite est atteint sans sur-oscillations
ou sans pulsations multiples d'électrovalves, l'enregis-
Afin de ralentir la post-régulation occasionnée par des
trement des valeurs de tolérance de niveau de consi-
courants importants lors de l'élévation, juste avant d'at-
gne et de facteur de correction proportionnelle est
teindre la nouvelle valeur de consigne, la vitesse de
correct.
modification de la déviation de régulation est analysée
et prise en compte pour la régulation. Des vitesses de
La régulation est alors contrôlée en appliquant une mo-
modification de déviation de régulation élevées provo-
dification importante de la valeur de consigne. Au be-
quent une réduction de la longueur de pulsation.
soin, il est ensuite possible de paramétrer les facteurs
de correction différentielle KD. L'enregistrement de KD
Equation pour la mesure des longueurs de pulsa- permet de prévoir l'élimination de la tendance à osciller
tion lors d'un « relèvement à l'arrêt » du système. La pulsation de l'électrovalve ECAS a plu-
Longueur de pulsation = (| déviation de régulation x KP tôt tendance à être associée à une valeur de KD en aug-
| - | vitesse de modification de déviation de régulation x mentation. Ainsi, le relèvement de la chassis ralentit.
KD |) x durée du programme ( = 25 ms)
<

Il en ressort que les valeurs de KP et KD mesurées dans


KP (facteur de correction proportionnelle) et KD (facteur le domaine conseillé n'apportent aucun résultat satis-
de correction différentielle) sont des paramètres impor- faisant de régulation. Une diminution du courant peut
tants pour décrire le cycle de régulation et sont intégrés alors être réalisée dans la partie pneumatique. En règle
lors du paramétrage de l'UCE. générale, l'ajout d'un réducteur de pression dans le rac-
cord d'air comprimé entre l'électrovalve et le(s) cous-
– La vitesse de modification de déviation de régula- sin(s) porteur(s) de l'essieu concerné suffit.
tion doit être sur 0 pour un « abaissement à l'arrêt » (↓ 9.4.1 Explication des paramètres)
et de manière générale pour une « régulation en
fonctionnement ». Résumé

L'équation indique : Il est possible d'influer sur la régulation de l'écart entre


• pour KP, des déviations de régulation importantes la structure et l'essieu du véhicule par les paramètres
ou des valeurs élevées provoquent des longueurs suivants :
de pulsation importantes pour une déviation de ré- • durée des périodes de pulsation T,
gulation équivalente • tolérance de valeur de consigne ∆s,
• pour KD, des vitesses de déviation de régulation im- • facteur de correction proportionnelle KP,
portantes ou des valeurs élevées provoquent des
• facteur de correction différentielle KD,.
longueurs de pulsation plus courtes pour des vites-
ses de déviation de régulation équivalentes.
Pour plus de détails au sujet des valeurs con-
La longueur de pulsation est calculée pour chaque pé-
riode de pulsation. Une longueur de pulsation qui est
! seillées et des méthodes de calcul, se reporter au
paragraphe 9.4 « Paramétrage ».
plus longue que la période de pulsation provoque l'ap-
plication d'un courant continu sur la bobine (pulsation
continue). La plus petite longueur de pulsation obser- 5.2 Algorithme de régulation pour la
vée est de 75 ms (0,075 s).
régulation d'essieu relevable (géné-
Des durées de pulsation plus courtes pour des ralités)
températures de -40°C ne garantissent pas un Il est possible d'ajouter une régulation de l'essieu rele-
procédé de commande de l'électrovalve sûr. vable aux véhicules qui en sont équipés. Cette régula-
tion est optionnelle et ne doit pas être
systématiquement installée sur tous les systèmes.

14
Algorithme de régulation ECAS 5.
Dans le cas d'une régulation de l'essieu relevable, la po- l'UCE à la mise en service du système. Elles définissent
sition du ou des essieux relevables est régulée. L'ECAS les limites suivantes :
décide alors si le ou les essieux relevables doivent se si- • pression de commande d'abaissement ou de releva-
tuer au sol ou doivent être relevés. La régulation du ou ge de l'essieu relevable,
des essieux relevables est nécessaire en cas de pertur- • pression d'aide au démarrage maximum autorisée :
bations, en règle générale des modifications de charge.
• pression de charge maximum autorisée :
L'ECAS permet une régulation séparée et indépendante Chaque valeur de pression est attribuée à un état déter-
d'un maximum de 2 essieux. Dans la pratique, les véhi- miné de l'ensemble d'essieux.
cules équipés d'un essieu relevable constitue la norme.
C'est pour cette raison que nous allons présenter une ex- 5.2.1 Algorithme pour la régulation d'essieu rele-
plication de la régulation d'un essieu relevable à titre d'il- vable (un essieu relevable)
lustration du principe fondamental. Deux essieux
relevables commandés en parallèle sont dans ce cas La Fig. 3 présente la courbe de pression du coussin por-
considérés comme un seul essieu. teur (courbe en gras) de l'essieu principal de la remorque
La régulation de deux essieux relevables réglables indé- en fonction de la charge de la remorque. Plusieurs points
pendamment constitue plutôt une exception. marquants différents apparaissent sur cette ligne lors du
chargement ou déchargement. Les pressions au niveau
Ce principe de régulation repose sur le principe de régu- du coussin porteur de l'essieu principal en ces points doi-
lation à un seul essieu relevable et sera expliqué plus vent être données à l'ECAS, en partie lors du paramétra-
loin. ge. Des pressions sont également partiellement
produites par les réactions de l'essieu relevable (repré-
sentées par *) et ne sont ainsi pas influençables.
Généralités sur la régulation de l'essieu relevable
Les thèmes « aide au démarrage » et « protection anti- Une alimentation électrique ou en air comprimé suf-
surcharge » font partie du sujet « régulation de l'essieu
relevable ». Ils doivent donc être traités ensemble.
! fisante est un pré-requis pour une régulation correcte
de l'essieu relevable.

La régulation de la position de l'essieu relevable a lieu en Dans les explications suivantes, un camion-citerne ou
fonction de la pression du coussin porteur de l'essieu une remorque à citerne est remplie ou vidée avec un flui-
principal, qui est mesurée à l'aide d'un capteur de pres- de de manière continue (↓ Fig. 3).
sion sur le coussin porteur. La valeur de pression mesu-
rée est comparée à différentes valeurs de consignes de
l'UCE. Ces valeurs de consigne sont enregistrées dans

psurcharge
Pression de coussin porteur essieu principal

Pression limite pour l'aide


p130% pB2 = p130% au démarrage
pA2 < p130% mREL

pREL abaissement
mREL
= p100%
p*REL SUPERIEUR

p*REL INFERIEUR
p REL relevage
Limite pression de coussin
Part en poids de l'essieu relevable mREL Coussin porteur à vide
pvide
mvide

Charge sur essieu de


m*REL INFERIEUR
m*REL SUPERIEUR

mmaxi. aut.
mREL1 abaissement
mREL relevage

msurcharge

Essieu principal

Fig. 3 Représentation du fonctionnement de l'essieu relevable pour des véhicules à remorque équipés d'un essieu relevable

15
5. ECAS Algorithme de régulation

1. Le procédé de remplissage démarre à c. La remor- 8. Les coussins porteurs sont à nouveau remplis dès
que a un poids à vide mvide. Ce poids à vide dépend que la pression p est à nouveau inférieure à psurcharge
de : de la charge d'essieu correspondante suite à une pur-
• la masse de la chassis de la remorque et ge ou un déchargement. En pratique, ceci intervient
• de la part de la masse d'essieu relevable mLA. lorsque la pression de coussin porteur passe sous le
La pression de coussin porteur correspondante point h. Pour remplir les coussins porteurs, il suffit de
pvide peut par ex. être prise de la plaque LSV. couper et de remettre le contact.

9. En continuant la purge du fluide de la structure du vé-


2. Le procédé de remplissage augmente la charge de la
hicule pour conserver le processus choisi au départ,
remorque jusqu'à atteindre d. L'essieu relevable est
la pression diminue dans les coussins porteurs et
abaissé en ce point. La pression de coussin porteur
passe sous e jusqu'à 3a . A ce point, la pression
correspondante doit être définie comme la pression
dans les coussins porteurs de l'essieu principal est si
d'abaissement du (1er) essieu relevable pREL abaisse-
faible qu'un relèvement de l'essieu relevable est né-
ment. La pression de coussin porteur doit être fournie à
cessaire. La pression doit être définie comme la pres-
l'UCE lors du paramétrage. La valeur de référence
sion de relèvement du (1er) essieu relevable pREL
pour cette pression est la valeur nominale autorisée
p100% de la pression du coussin porteur en cas de relevage. Elle doit être fournie à l'UCE lors du paramé-
trage.
charge complète du véhicule. Cette valeur peut éga-
lement être prise de la plaque LSV. La pression Respecter les règles suivantes pour un fonctionne-
d'abaissement de l'essieu relevable peut également ment correct :
être inférieure à la pression nominale autorisée selon
• pvide < pREL relèvement < pREL abaissement < p130% < psurchar-
les besoins et au souhait du client.
ge (conditions de test)
3. Les charges sont modifiées après l'abaissement de • pREL abaissement ≤ p100%
l'essieu relevable. La charge diminue de la part en • pREL relevage = 0,9 * pREL abaissement * (nombre d'essieux
poids de l'essieu relevable mREL. La pression de non relevés/nombre total d'essieux) pour 2 essieux
coussin porteur dans l'essieu principal diminue égale- branchés en parallèle 0,8 *...
ment, la charge d'essieu étant répartie sur les cous- En cas de non-respect de ces règles, des defaults
sins porteurs de l'essieu principal et de l'essieu de fonctionnement de l'essieu principal peuvent
relevable. La courbe de pression de coussin passe de survenir (par ex. relèvement et abaissement en
d à e. La pression de coussin porteur p*REL INFER- mouvement).
IEUR de l'essieu principal se configurant alors ne peut
être influencée par l'utilisateur. 10.Une fois que la pression de relèvement est atteinte,
l'essieu relevable est relevé et les coussins porteurs
4. Si le remplissage de la citerne continue, la pression de l'essieu principal supportent à eux seuls l'ensem-
de coussin porteur de l'essieu principal augmente ble de la charge d'essieu. La part en poids de l'essieu
alors à nouveau jusqu'à sa valeur maximale autorisée relevable mREL fait à nouveau partie de la charge. La
à f. courbe de pression de coussin porteur passe de 3a
à 2a , où la pression de coussin porteur p*REL SUPE-
5. Elle dépasse la pression de coussin porteur principal
RIEUR se configurant ne peut être influencée.
maxi. autorisée en cas d'aide au démarrage activée
p130% g. 11.Une fois le procédé de déchargement terminé, la
courbe de pression de coussin porteur se trouve à
6. Elle atteint enfin une pression psurcharge h, à laquelle nouveau en c.
la protection anti-surcharge est mise en route.
Résumé
7. La protection anti-surcharge signifie qu'au moment ou
cette pression psurcharge est atteinte, les coussins por- La régulation d'un essieu relevable avec protection anti-
teurs de tous les essieux au sol sont vidés et la chas- surcharge peut être caractérisée par les paramètres sui-
sis du véhicule baisse jusqu'à la butée i. Ce vants :
dispositif vise à éviter le fonctionnement d'une struc-
• pression d'abaissement de l'essieu relevable
ture en forte surcharge. Une autre augmentation de
pREL abaissement
charge à lieu en cas de coussins porteurs vides. La
pression psurcharge doit être fournie à l'UCE. Pour cela, • pression de protection anti-surcharge psurcharge
respecter les données du fabricant de l'essieu et les • pression de relèvement de l'essieu relevable
dispositions légales sur le chargement des véhicules. pREL relevage

16
Algorithme de régulation ECAS 5.
Ces pressions de configuration sont mises en valeur à la La charge de l'essieu principal par la fonction d'aide au
Fig. 3. démarrage est régie par les limites établies selon CE 97/
27. Si le fabricant de l'essieu n'a pas fixé de valeur infé-
Les Fig. 4 et 5 présentent un procédé de déchargement rieure, la charge de l'essieu principal peut dépasser de
et de chargement d'une semi-remorque avec un essieu 30% maxi. la charge d'essieu autorisée (fixée en Allema-
relevable et avec 2 essieux relevables connectés en pa- gne par l’art. 34 du Code allemand de mise en circulation
rallèle. des véhicules routiers). Il doit avant tout être assuré que
lors de l'activation de l'aide au démarrage, la charge
par ex. par ex.
d'essieu restante sur l'essieu avant du tracteur est supé-
chargé
27 t déchargé 27 t rieure à 0.
par ex. La pression maxi de coussin de l'essieu porteur principal.
par ex. 18 t
16,2 t autorisée en cas d'aide au démarrage active p130%, qui
est autorisée par ces prescriptions, doit être fournie à la

Charge de l'essieu
commande électronique ECAS. Pour pouvoir régler cet
Paramètre 28
Relèvement de l'essieu relevable
Paramètre 29 Abaissement de l'essieu état, il est nécessaire de fixer à l'UCE un domaine de ré-
pcoussinremp. * 0,9 * nombre essieux non
relevés / nombre essieux * (16)
relevable
pcoussinremp. * (16)
roulant gulation ∆p130%, dans lequel la pression limite d'aide au
démarrage p130% est régulée.
Fig. 4 Commande d'un essieu relevable
Si l'aide au démarrage et la protection anti-surcharge
sont prévues pour un système ECAS, les règles suivan-
tes doivent être suivies :
par ex. chargé par ex. 1. pLA abaissement < p130% < psurcharge (conditions de test)
27 t déchargé 27 t
2. p130% ≤ p100% * 1,3
3. p130% = pREL abaissement * 1,3
par ex. Le domaine de régulation ∆p130% n'agit que sous p130%.
9t
Charge de l'essieu

par ex.
La législation prévoit que l'aide au démarrage peut
7,2 t

Paramètre 28
Paramètre 29 Relevage des essieux relevables Abaissement des
! être active jusqu'à 30 km/h maxi.
roulant

pcoussinremp. * 0,8 * nombre essieux non


relevés / nombre essieux * (16)
essieux relevables
pcoussinremp. * (16)
Exemple 2
Cet exemple décrit le comportement lorsque la pression
Fig. 5 Commande de deux essieux relevables connectés en paral-
lèle
limite de l'aide au démarrage p130% est atteinte. Concer-
nant B1 , il commence également par la purge du cous-
sin porteur d'essieu relevable. Lorsque la pression limite
5.2.2 Régulation de l'aide au démarrage
d'aide au démarrage est atteinte, la purge du coussin
La fonction d'aide au démarrage est possible unique- porteur est activée et la pression du coussin porteur à
ment si la pression de coussin porteur à la Fig. 3 peut l'essieu principal cesse d'augmenter. B2 . Dans ce cas,
être répartie entre 3a et h. Cela signifie que l'essieu re- l'essieu relevable reste au sol. La part de charge exces-
levable doit se trouver au sol. La description est destinée sive est supportée par les coussins porteurs de l'essieu
aux prescriptions de la directive communautaire 97/27/ relevable. Après la désactivation de l'aide au démarrage,
CE (CE 97/27). la pression de coussin porteur selon B1 se replace à
l'essieu principal.
La Fig. 3 présente 2 exemples, en partant de A1 et B1 ,
qui indique comment réagit l'aide au démarrage suite à Les valeurs suivantes associées à l'aide au démarrage
l'activation des différents états de charge. doivent être transmises à l'UCE :
• pression de coussin porteur principal maxi. autorisée
Exemple 1 en cas d'aide au démarrage activée p130% (pression li-
Au point A1 , le coussin porteur de l'essieu relevable est mite d'aide au démarrage),
entièrement vidé. L'essieu relevable est alors relevé.
• domaine de régulation ∆p130% (hysteresis de pres-
Une pression de coussin porteur se configure au niveau sion),
de l'essieu principal, qui se situe dans le prolongement • Vitesse limite pour le fonctionnement de l'aide au dé-
de la ligne entre c et d dont la dénomination est A2 . marrage.
Après la désactivation de l'aide au démarrage, la pres-
sion de coussin porteur selon A1 se replace à l'essieu Deux écarts de temps concernant la durée d'activation et
principal. les pauses sont avant tout paramétrables. Ces paramè-

17
5. ECAS Algorithme de régulation

tres sont toutefois d'une signification de moindre impor- Pour obtenir une force de traction plus élevée sur l'essieu
tance pour la régulation de l'aide au démarrage. d'entraînement du tracteur, un essieu chargé est déchar-
gé lors de l'aide au démarrage. Une aide aux manœu-
Exemple de calcul vres obtient ainsi un tout autre contexte. Elle est utilisée
sur le dernier essieu d'une remorque pour :
La régulation d'un essieu relevable dans une semi-re- • une usure moindre des pneus,
morque à 3 essieux avec ABS-VCS/ECAS servira • de meilleurs rayons de virage lors de manœuvres à
d'exemple. Il est indiqué sur la plaque LSV que la pres- vitesses faibles.
sion de coussin pvide à vide est de 0,7 bar et que p100% en
charge est de 4,7 bar. La pression d'abaissement des es- Celle-ci suffit dans de nombreuses applications et rem-
sieux relevables pREL abaissement doit être égale à place un essieu directeur coûteux.
p100%. Si on suit les règles pour l'aide au démarrage et
Les schémas fournis (voir brochure « Exemples
la pression de surcharge, les pressions suivantes appa-
raissent : ! d'ensembles de paramètres ») décrivent le branche-
ment pneumatique et électrique de telles applica-
• pvide = 0,7 bar
tions.
• pREL abaissement = p100% = 4,7 bar
• p130% = 4,7 bar x 1,3 = 6,11 bar Le raccord pneumatique 25 au coussin porteur y est con-
• pREL relèvement = 0,9 x 4,7 bar x 2/3 = 2,82 bar damné.

L'essieu doit alors être déchargé uniquement lorsque


Les conditions de test sont remplies, 0,7 bar < 2,82 bar <
l'aide aux manœuvres est activée, et dans le cas contrai-
4,7 bar < 6,11 bar étant vrai.
re absorber les forces au sol :
Un calcul sert alors à mesurer les valeurs de référence.
– sélectionner le paramètre 28 (abaissement de l'es-
En pratique, des modifications sont autorisées, où les
sieu relevable) de façon à être inférieur à la pression
conditions de test doivent toujours être remplies pour as-
de coussin du véhicule à vide.
surer un fonctionnement correct.
– Sélectionner le paramètre 29 (relevage de l'essieu
5.2.2.1 Commande d'essieu traîné (aide aux manœu- principal) de façon à être encore inférieur (50% du pa-
vres) ramètre 28) et saisir les valeurs en chiffres.
Pression de coussin porteur essieu principal

psurcharge
p130% Pression limite pour l'aide au démarrage

pREL abaissement
= p100%
Part en poids de
l'essieu relevable mREL1
p*REL1 SUPERIEUR mREL2

p*REL1 INFERIEUR
mREL2
p*REL2 SUPERIEUR
mREL1
pREL1 relevage

p*REL2 INFERIEUR

Charge sur
Seuil d'enclenchement pour le relèvement des deux essieux relevables essieudu
p REL2 relevage
Essieu
p REL1+2 relevage principal

pvide
m*pREL2 SUPERIEUR

m*REL2 INFERIEUR

msurcharge
mREL1 abaissement
m*REL1 SUPERIEUR
mREL2 abaissement

mREL1 relevage
mvide

mREL2 relevage

m*REL1 INFERIEUR

mmaxi. aut.

Fig. 6 Représentation du fonctionnement de l'essieu relevable pour des véhicules à remorque équipés de 2 essieux relevables commandables
séparément

18
Algorithme de régulation ECAS 5.
L'aide aux manœuvres doit, tout comme l'aide au démar- L'extension pour la régulation de systèmes à 2 essieux
rage, fonctionner sous contrôle de pression, de vitesse, relevables est caractérisée par l'abaissement en premier
de temps : lieu du 2ème essieu relevable lors du chargement après
– paramétrer tous les autres paramètres comme pour avoir atteint la pression d'abaissement. L'ECAS contrôle
une autre aide au démarrage conventionnelle. ensuite pendant 30 sec si la pression d'abaissement
n'est pas dépassée. Si tel n'est pas le cas, le 1er essieu
La combinaison d'une aide au démarrage sur
! l'essieu 1 et d'une aide aux manœuvres sur l'essieu
3 pour une semi-remorque à 3 essieux est
relevable est abaissé 15 sec. plus tard. Dans le cas con-
traire, la régulation fonctionne comme décrit pour un seul
essieu relevable.
également représentée à la brochure « Exemples
d'ensembles de paramètres ». Aucune différence significative n'est à noter pour l'utilisa-
tion de l'aide au démarrage. Dans ce cas, le 1er essieu
5.2.3 Algorithme de régulation pour la régulation relevable remplit la fonction d'aide au démarrage.
d'essieu relevable (deux essieux relevables
séparés) Lors du déchargement du véhicule, le 2ème essieu rele-
Les accords suivants doivent être remplis avant de débu- vable est relevé en dernier lieu.
ter la description de la régulation de deux essieux releva-
La pression de relevage du 2ème essieu relevable doit
bles indépendants :
être inférieure à la pression pour le 1er essieu relevable,
le 1er essieu relevable est en règle générale commandé le relèvement du 2ème essieu doit avoir lieu après celui
pour AR/REL par le bloc d'électrovalves ECAS. C'est du 1er essieu. Le fonctionnement du 2ème essieu rele-
l'essieu relevable, qui : vable est pour ainsi dire intercalé entre l'état à vide du vé-
hicule et la régulation du 1er essieu relevable.
• est commandé par la prise X19/X20 de l'UCE.
• est abaissé en seconde position lors du chargement Dans le domaine de pression entre la pression de cous-
du véhicule vide. sin à vide et la pression de relèvement du 2ème essieu
• relevé en première position lors du déchargement du relevable, une valeur de pression doit encore être déter-
véhicule. minée comme seuil d'enclenchement des deux essieux
• vidé lors de l'activation de l'aide au démarrage. relevables. Si la valeur passe sous le seuil et les deux es-
Le 1er essieu relevable correspond à l'attribution et à la sieux relevables sont au sol (par ex. si le contact est cou-
fonction de l'essieu relevable pour des systèmes à un es- pé), les deux essieux relevables sont relevés
sieu relevable. simultanément. Au-dessus de ce seuil d'enclenchement
et sous la pression de relèvement du 2ème essieu rele-
Le 2ème essieu relevable est toujours commandé par vable, le 2ème essieu relevable est remonté en premier
une valve à rappel par ressort séparée. C'est l'essieu re- lieu puis, 15 sec. plus tard, le 2ème essieu relevable.
levable, qui :
Les règles suivantes doivent être respectées pour un pa-
• est commandé par la prise X16 de l'UCE.
ramétrage correct des pressions de relevage et d'abais-
• est abaissé en première position lors du chargement sement de l'essieu relevable :
du véhicule vide.
1. pvide< pREL1+2 relevage < pREL2 relevage < pREL1 relevage
• est relevé en seconde position lors du déchargement < pREL abaissement < p130% < psurcharge (conditions de
du véhicule. test)
• n'est pas commandé lors de l'activation de l'aide au
démarrage. 2. p130% ≤ p100% x 1,3
La régulation d'essieu relevable à 2 essieux relevables 3. p130% = pREL abaissement x 1,3
séparés se fonde sur la régulation d'essieu relevable à
4. pREL abaissement ≤ p100%
un essieu relevable. Le comportement du 1er essieu re-
levable lors de la régulation de deux essieux relevables 5. pREL relevage = 0,9 x pREL abaissement x (nombre d'essieux
séparés est identique à celui de l'essieu relevable lors de non relevés/nombre total d'essieux)
la régulation avec un seul essieu relevable.
6. pREL1+2 relevage = 0,8 x pREL abaissement x (nombre d'es-
Dans les deux cas, le 1er essieu relevable est comman- sieux non relevés/nombre total d'essieux)
dé par un bloc d'électrovalves ECAS. 7. pREL2 relevage = pREL1+2 relevage + 0,5 bar
La Fig. 6 présente la courbe de pression de coussin por- Une fois le procédé de déchargement complété, la cour-
teur (courbe en gras) dans l'essieu principal de la remor- be de pression de coussin porteur se trouve à nouveau
que en fonction de la charge de la remorque. en c.

19
5. ECAS Algorithme de régulation

Résumé • Pression de relevage du 1er essieu relevable


pREL1 relevage
La régulation de deux essieux relevables avec aide au • Pression de relevage du 2ème essieu relevable
démarrage et protection anti-surcharge peut être carac- pREL2 relevage
térisée par les paramètres suivants :
• Pression de relevage pREL1+2 relèvement, pour laquelle
• pression de protection anti-surcharge psurcharge le 1er et le 2ème essieu relevable sont relevés.
• Pression d'aide au démarrage p130%
Pour obtenir une configuration de la régulation de
• Pression d'abaissement des essieux relevables
pREL abaissement ! l'essieu relevable, respecter les règles citées.

par ex. par ex.


27 t 27 t

chargé
déchargé

Paramètre 28
Abaissement du
Paramètre 29 par ex.
1. Essieu relevable
Relevage du 1er essieu relevable 18 t
par ex.
16,2 t

Paramètre 46
Relevage du 2ème essieu relevable Paramètre 28 par ex.
Paramètre 45 Abaissement du 2ème essieu relevable 9t
par ex. Relevage du 1er + 2ème essieu relevable
7,2 t

Charge sur essieu


pcoussinremp. * 0,9 * nombre pcoussin Paramètre 45 +0,5 bars * (16) pcoussinremp. * (16) pcoussinremp. * (16)
essieux non relevés /
nombre essieux * (16)

Fig. 7 Commande de deux essieux relevables connectés séparément

Exemple de calcul Les conditions de test sont remplies, 0,7 bar < 1,25 bar <
1,75 bar < 2,82 bar < 4,7 bar < 6,11 bar étant vrai.
La régulation de 2 essieux relevables dans une semi-re-
morque à 3 essieux avec ABS-VCS/ECAS servira Un calcul sert alors à mesurer les valeurs de référence.
d'exemple.
Il est indiqué sur la plaque LSV que la pression de cous- En pratique, des modifications sont autorisées, où les
sin pvide à vide est de 0,7 bar et que p100% en charge est conditions de test doivent toujours être remplies pour
de 4,7 bar. assurer un fonctionnement correct.

La pression d'abaissement des essieux relevables pREL La Fig. 7 présente un procédé de déchargement et de
abaissement doit être égale à p100%. Si on suit les règles chargement d'un véhicule avec deux essieux relevables
pour le paramétrage correct des pressions de relevage régulés séparément.
et d'abaissement de l'essieu relevable , les pressions
suivantes apparaissent : Le point d'enclenchement pour le relevage simultané des
deux essieux relevables connectés séparément 1 et 2
• pvide = 0,7 bar
(paramètre 45) est inférieur au relevage de l'essieu
• pREL abaissement = p100% = 4,7 bar relevable 2 (paramètre 46).
• p130% = 4,7 bar x 1,3 = 6,11 bar
pcoussinremp. * 0,8 * nombre d'essieux non relevables /
• pREL1 relevage = 0,9 x 4,7 bar x 2/3 = 2,82 bar
nombre d'essieux * (16) (uniquement pour charge
• pREL1+2 relevage = 0,8 x 4,7 bar x 1/3 = 1,25 bar complète jusqu'à la butée ou véhicule à vide + contact
• pREL2 relevage = 1,25 x +0,5 bar = 1,75 bar enclenché)

20
Compensation de déformation ECAS 6.
des pneus
6. Compensation de déformation des pneus
Le dernier thème à aborder pour la régulation dans L'UCE utilise ces valeurs pour évaluer l'augmentation de
l'ECAS est la compensation de déformation des pneus. la valeur de consigne pour le niveau de conduite.
Cela signifie que la déformation variable des pneus pour
Si l'attribution des valeurs repère utilisées ne corres-
une charge de remorque en cours de modification agit
sur l'écart entre l'essieu et la structure du véhicule. Cela ! pond pas aux pneus utilisés, des déplacements inat-
tendus des niveaux de conduite peuvent survenir en
n'est valable que pour la configuration d'un niveau de
charge.
conduite, en d'autres termes en mode conduite. Ainsi, la
structure du véhicule conserve un écart constant avec la Il est possible de représenter la régulation de la manière
surface de la route. Cette régulation peut être souhaita- suivante. Pour déterminer la valeur de consigne « niveau
ble lorsque la hauteur totale de la remorque atteint la li- de conduite », la pression est mesurée dans les coussins
mite maximum prévue par la législation. Cette régulation porteurs de l'essieu principal. A partir de cette pression p
n'est en temps normal pas utile. mesurée, l'UCE peut, à l'aide des valeurs par défaut pour
la compensation des pneus, calculer une valeur de con-
Cette régulation peut s'appliquer à tous les systèmes signe supérieure de ∆r pour le niveau de conduite et la
ECAS. Elle est livrée en option. La présence d'un capteur transmettre au système en tant que nouvelle valeur de
de déplacement et de pression est requise. Une aug- consigne pour le niveau de conduite.
mentation du niveau de consigne apparaît. Des modifica-
Le même processus de régulation que celui déjà décrit
tions de charge provoquent une modification de la valeur
au chapitre 4 « Fonctionnement de base » est alors
de consigne. lancé :
1. Le capteur de déplacement mesure la valeur réelle de
Pour obtenir cette régulation, les différences de déforma- l'écart entre la structure et l'essieu du véhicule et la
tion des pneus entre l'état à vide et en charge complète compare à la nouvelle valeur de consigne.
doivent être connues ou transmises au préalable pour
2. En cas de déviation de régulation, un signal de rattra-
les roues à utiliser. Ainsi, il est possible d'attribuer au vé-
page est envoyé à l'organe de réglage (électrovalve).
hicule vide une déformation des pneus ∆r0% avec une
pression de coussin porteur pvide et une déformation des 3. Le coussin porteur de l'essieu principal est rempli ou
pneus ∆r100% au véhicule en charge maximale avec une vidé en conséquence.
pression de coussin porteur p100%. La différence ∆r100% - 4. L'écart entre l'essieu et la structure du véhicule s'en
∆r0% décrit le domaine de réglage dans lequel le niveau trouve modifié.
de conduite est régulé en fonction de la charge.
La pression de coussin porteur reste constante pour cet-
[points] te régulation d'écart, c'est à dire qu'aucune autre modifi-
∆r100% cation de la valeur de consigne n'est provoquée par le
Augmentation du niveau normal

rattrapage.
Domaine de réglage de la régulation

Seules des modifications de charge provoquent des mo-


difications de pression de coussin porteur.

Résumé
∆r
Une augmentation du niveau de conduite en fonction de
la charge peut être configurée à l'aide des paramètres
suivants :
• pression de coussin porteur pvide pour véhicule à vide,
∆r0% • déformation de pneus ∆r0% pour véhicule à vide,
pvide p100% [bar] • pression de coussin porteur p100% pour véhicule en
Pression de coussin porteur essieu principal charge maxi.,
• déformation de pneus ∆r100% pour véhicule en charge
Fig. 8 Régulation linéaire de charge d'essieu maxi.

– Les valeurs repère doivent être configurées dans La compensation de la déformation des pneus ne s'appli-
l'UCE lors du paramétrage. que pas en cas d'aide au démarrage active.

21
7. ECAS Configuration du système

7. Configuration du système
L'ECAS est conçu de manière modulable, de telle maniè- Il est également possible d'établir un raccordement aux
re que les remorques puissent être équipées de façon feux stop en option. La régulation est alors adaptée en
optimale selon leur utilisation. Le choix des composants fonction de la force de freinage lors d'une régulation en
du système à installer est déterminé par les besoins du freinage.
système.

Un exemple de schéma de câblage pour un dispositif Une unité de commande peut être prévue à la remorque
ECAS (régulation à 1 capteur de déplacement) dans une pour commander le mouvement de la structure. Pour ce-
remorque avec unité de commande équipée d'un ABS- la, il est également possible d'utiliser d'autres unités de
VCS servira d'explication pour une structure modulable. commande (par ex. dans le tracteur). Dans ce cas, un
(↓ Fig. 9) commutateur peut être prévu dans la prise DATA, le sys-
tème électronique de l'ECAS pouvant toujours communi-
Plusieurs possibilités sont à disposition de l'UCE pour quer avec une seule unité de commande.
l'alimentation/la commande/le diagnostic.
La planification d'une prise de diagnostic est nécessaire
L'alimentation électrique est assurée dans cet exemple
pour le diagnostic du système ECAS, ABS ou EBS. En
par le raccord de diagnostic de la commande électroni-
règle générale, le raccord de diagnostic est une pièce
que ABS (VCS). Il est également possible d'intégrer un
système électronique EBS pour un équipement de sortie fixe de l'ECAS.
DIA/ECAS/ISS adapté (↓ en fin de chapitre).
L'alimentation est également possible depuis un systè- Il n'existe pas un grand nombre de possibilités pour le cir-
me électronique ABS (VARIO C). L'alimentation électri- cuit de régulation dans l'UCE. 1 à 3 capteurs de déplace-
que sera expliquée plus en détail plus loin. ment peuvent y être raccordés.

Système électronique ECAS (UCE) 1


UCE pour l'alimentation/la commande/le diagnostic. UCE pour la régulation
Témoin lumineux

Electrovalve « remplissage/vidage »

Capteur de déplacement
Electrovalve « essieu arrière gauche »
Signal de vitesse C3
Raccord L ABS (borne 15)

Raccord K ECAS
Raccord L ECAS
Signal de vitesse C3

Raccord L ABS
Raccord K ABS

Borne 30
Borne 31
DATA
CLOCK
Bo. 31
Bo. 15
Borne 30
Borne 31
Feux STOP

Prise
Raccord DIAGNOSTIC
diagnostic

ABS-UCE

2
24 N ISO 7638 24 S 5 4 5
3
1 UCE (Commande électronique) 2 Unité de commande
3 Capteur de déplacement 4 Electrovalve 5 Coussin de suspension pneumatique
Fig. 9 Exemple de schéma de câblage pour un dispositif ECAS (régulation à 1 capteur de déplacement) dans une remorque avec unité de
commande (équipée d'un ABS-VCS)

22
Configuration du système ECAS 7.
S'assurer qu'au moins un capteur de déplacement et 7.1.2 Régulation à 2 capteurs de déplacement
! au plus 2 sont affectés par essieu ou ensemble d'es-
sieux.
On utilise une « régulation à 2 capteurs de déplacement
» sur les essieux arrières ou les semi-remorques :
Le terme « ensemble d'essieux » signifie ici qu'un en- • si un ensemble d'essieux souples est utilisé,
semble d'essieux doubles composé de 2 essieux princi- • pour une commande ciblée de chacun des coussins
paux est considéré comme un seul essieu. porteurs (commande droite/gauche),
Un capteur de déplacement signifie à chaque fois un cir- • en cas d'écartement important des roues,
cuit pour la régulation de niveau. Les systèmes équipés • en cas de prévision de charge irrégulière,
de 2 capteurs de déplacement peuvent être conçus de • en cas de centre de gravité élevé.
manière à prévoir une séparation des circuits de régula-
tion par côté ou par essieu. Ces véhicules sont généralement équipés d'essieux ex-
trêmement rigides. L'utilisation de deux capteurs de dé-
placement aurait pour conséquence la déformation de
7.1 Régulation dans la remorque l'essieu en raison des forces de suspension pneumati-
que.
7.1.1 Régulation à 1 capteurs de déplacement
7.1.3 Régulation à 3 capteurs de déplacement
La plupart des semi-remorques présentent une « régula-
tion à un capteur de déplacement ». Un seul capteur de En général, les remorques à timon sont équipées d'une
déplacement sur l'essieu intermédiaire est en général « régulation à 3 capteurs de déplacement ». Un capteur
suffisant, même si la remorque est équipée de trois es- de déplacement est fixé à l’essieu avant. Deux capteurs
sieux. de déplacement se trouvent à l'essieu arrière.

ECAS pour la régulation ECAS pour la régulation

Capteur de Capteur de
déplacement déplacement

AV Raccord de AV Raccord de
resserrement resserrement
transversal transversal
Electrovalve Electrovalve
Essieu avant Essieu avant

Electrovalve Electrovalve
AR Essieu principal AR Essieu principal

Capteur de Electrovalve
pression Essieu relevable
Electrovalve
U
p Essieu relevable REL
REL Raccord de
Capteur de resserrement
pression transversal

Capteur de
déplacement Capteur de
dépla- Capteur de
cement déplacement

Fig. 10 Véhicule avec 2 capteur de déplacement à l'essieu arrière Fig. 11 Véhicule avec 1 capteur de déplacement à l'essieu arrière

23
7./8. ECAS Configuration du système /
Composants
Les Fig. 10 et 11 juxtaposent la situation pour un essieu pour abaisser automatiquement un ou plusieurs essieux
à 2 capteurs de déplacement et à 1 capteur de déplace- relevables lorsque la pression maxi. dans les coussins
ment. L'essieu à 2 capteurs de déplacement est l'essieu de l'essieu principal est atteinte.
arrière. En outre, elles indiquent le câblage des essieux
relevables et des essieux avant. Une différence significa- Si une régulation de l'essieu relevable est souhaitée (es-
tive est le raccord de resserrement transversal toujours sieu relevable tout automatique), la pression de l'essieu
disponible entre les deux coussins de l'essieu à un cap- principal doit être mesurée à l'aide d'un capteur de pres-
teur de déplacement. D'autres possibilités de câblage sion. La régulation de l'essieu relevable doit être réalisée
voir brochure « Exemples d'ensembles de paramètres ». pour l'utilisation de l'aide au démarrage.

Commande d'essieux relevables Il est prévu que le système de freinage régulé par élec-
tronique EBS de WABCO sera associé toujours plus for-
La configuration de capteur de déplacement peut être tement à la technique des remorques. Dans le cas où le
étendue à l'aide d'un capteur de pression si un ou plu- Remorque EBS est utilisé dans la remorque, l'ajout de
sieurs essieux relevables sont disponibles. l'ECAS est possible et simple. Le domaine de l'alimenta-
L'utilisation d'un capteur de pression pour mesurer la tion/commande/diagnostic change en fonction de la va-
pression de coussin de l'essieu principal est suffisante riante VCS.

8. Composants
Composants d'un dispositif ECAS
• capteur(s) de déplacement,
1 bras de capteur
• Capteur de pression (en option, son installation dé-
1
pend de la variante de système choisie), 2 tige de capteur
• Appareil de commande (UCE),
2 3 Guidage de bras
• Electrovalve(s) ECAS,
3
• Unité de commande (en option),
• Composants pneumatiques (coussins de suspension Fig. 12 Capteur de déplacement avec fixation de bras sur la tige de
capteur
pneumatique, éventuellement coussin relevable, val-
ves de limitation de pression, tuyaux, réservoirs à air Un mouvement circulaire est transmis à l'intérieur du
comprimé). capteur par un bras. Ce mouvement est transformé sans
L'alimentation électrique se fait depuis un système élec- jeu en un mouvement linéaire du noyau plongeur dans la
tronique ABS ou EBS raccordé au préalable et est donc bobine selon le principe de la transmission à manivelle.
traité séparément à la description du système électroni- Le « mouvement de remplacement » du noyau plongeur
que ECAS. ferromagnétique dans la bobine fixe génère un dé-
phasage entre tension et intensité. L'UCE mesure le dé-
phasage et le transforme en valeur chiffrée.
8.1 Capteurs
Le fonctionnement du capteur de déplacement ne
Les capteurs sont le point de départ de la régulation. Ils
mesurent les dimensions à réguler et les transmettent au
! peut être contrôlé avec un potentiomètre.
système électronique à travers le câble de capteur. Si un contrôle du capteur de déplacement est nécessai-
re, il est possible de vérifier la résistance à la bobine. La
! capteur
Tout système ECAS doit comprendre au moins un
de déplacement.
résistance doit être d'environ 120 ohms. L'évaluation de
l'induction de la bobine a lieu plus de 50 fois par seconde
grâce à un circuit d'évaluation spécial dans l'UCE. L'UCE
Un capteur de pression est utilisé pour la régulation de permet un suivi du fonctionnement.
fonctions étendues.
Le capteur de déplacement se trouve sur le châssis du
véhicule à proximité de l'essieu dont les coussins de sus-
8.1.1 Capteur de déplacement 441 050 011 0
pension pneumatique doivent être régulés. Le gabarit
Le capteur de déplacement sert à fournir la valeur réelle des trous pour la fixation du capteur est similaire à celui
pour suivre en continu les modifications de hauteurs. La d'une valve à suspension pneumatique classique.
position (le cheminement) d'un noyau plongeur est me- En règle générale, un capteur de déplacement (régula-
surée dans une bobine à l'aide d'un capteur de déplace- tion à 1 capteur de déplacement) se trouve au milieu des
ment. Le principe de mesure est inductif. essieux (avant) dirigés.

24
Composants ECAS 8.
Les essieux (principaux) qui sont constamment au sol
peuvent, en plus du modèle à un capteur de déplace-
ment, également être équipés de 2 capteurs de déplace-
ment.

Obtention d'un effet de régulation important de chacun Relevage +


des capteurs de déplacement (régulation à 2 capteurs de 1
déplacement sur un essieu) :
– Placer les deux capteurs de façon aussi éloignée que 2
possible l'un de l'autre.
Abaissement -
Le capteur de déplacement est raccordé de manière fixe
avec l'essieu à réguler au moyen d'une tige filetée. Les
extrémités sont en caoutchouc et servent d'éléments 1 Noyau plongeur
d'amortissement et de compensation. 3 3 2 Bobine cylindrique
3 Traverse
Consignes de montage 4 Guidage de bras
4 « taquet »
Le capteur de mesure a un domaine de mesure compris
5 Tige de capteur
entre +43° et -40° par un bras de capteur horizontal (po- 5
sition en sortie 90°). La Fig. 13 présente l'attribution du Fig. 13 Représentation partielle du capteur de déplacement
domaine plus et moins.
L'utilisation de l'ensemble du domaine d'extension à Le capteur de déplacement existe en une seule variante.
proximité du bras de capteur horizontal en niveau de
conduite est optimale. Le bras de capteur est à 90° par Le capteur de déplacement peut cependant être monté
rapport au capteur de déplacement. Cela correspond à sur la tige de capteur à des incréments de 90°, qui peu-
80-100 chiffres. Le niveau de conduite peut être configu- vent tourner dans le boîtier du capteur sans butée. La
ré au mieux dans cette position. tige de capteur doit être correctement dirigée pour per-
mettre un bon fonctionnement et une évaluation correcte
de la valeur mesurée.
! Ledoitdomaine d'extension maxi. du bras (+/- 50°) ne
pas être dépassé. Deux taquets, fonctionnant en tant que guidage de bras,
servent d'assistance (4, ↑ Fig. 13) sur la tige de capteur.
Une tige filetée est mieux adaptée pour l'articulation de Ils sont perpendiculaires au mouvement du noyau plon-
bras qu'une tige lisse. Il est ainsi possible d'exclure de geur vers la droite ou la gauche, de manière à ce que le
manière quasi certaine tout glissement dans le caout- domaine de mesure du capteur de déplacement soit uti-
chouc. lisé de manière optimale.

S'assurer que le capteur de déplacement soit libre de


! ses
Il est possible de choisir la longueur du bras de capteur.
Elle doit cependant être similaire pour tous les capteurs mouvements sur l'ensemble de son domaine de
d'un système électronique. réglage et qu'il ne peut cogner le bras du capteur de
déplacement.
Bras court de capteur :
Un bras court de capteur assure un signal de capteur Vérifier la réaction de relèvement et d'abaissement du
même pour une modification minime de trajectoire et per- capteur de déplacement lors de l'ajout de celui-ci à la
met une haute résolution de la valeur mesurée. Il ne peut structure du véhicule :
cependant recouvrir qu'un faible domaine de paramétra- • Le placement de la bobine cylindrique en direction
ge. RELEVAGE augmente l'induction.
• Le placement de la bobine cylindrique en direction
Bras long de capteur
ABAISSEMENT diminue l'induction.
Un bras de capteur long recouvre un domaine de para-
métrage important pour les charges de la résolution de la Les valeurs mesurées déterminées peuvent être affi-
valeur mesurée. Le but est d'atteindre une utilisation op- chées sur le support de diagnostic (PC).
timisée de l'angle d'élongation.
• Le relèvement du chassis provoque une augmenta-
Il est important d'éviter un coudage du bras, celui-ci
! pouvant générer un couple de basculement non
autorisé sur la tige du capteur. Tous les axes de ro- •
tion des valeurs mesurées affichées.
L'abaissement de la structure provoque une diminu-
tation doivent pour cela être placés en parallèle. tion des valeurs mesurées affichées.

25
8. ECAS Composants

8.1.2 Capteur de pression Ne pas placer le capteur de pression dans la ca-


nalisation entre le coussin et l'électrovalve ECAS.
L'ajout d'un capteur de pression est nécessaire si on Dans le cas contraire, des mesures erronées sont
souhaite utiliser des fonctions ECAS dépendant de la susceptibles de survenir en raison de la dynami-
pression. Le capteur de pression détermine la pression que importante lors des procédés de remplissage
dans le coussin porteur d'un essieu se trouvant constam- et de vidage.
ment au sol (en général un essieu arrière dans la remor-
que) pour : Dans des systèmes plus anciens, l'installation de deux
• la commande d'un essieu relevable, capteurs de pression était possible, mais inappliquée en
pratique. Un capteur de pression est suffisant pour les
• la commande de l'aide au démarrage ou
régulations souhaitées. A l'inverse, 2 variantes de cap-
• la compensation de déformation des pneus. teurs de pression différentes sont disponibles pour les
remorques ECAS :
La mesure de la pression se produit avec un extensomè-
tre à résistance. En cas d'alimentation en pression, une
modification de résistance a lieu à un pont de Wheatsto-
ne, par laquelle une tension proportionnelle à la pression
est obtenue. Le capteur de pression est alimenté
à 8...32 V selon le modèle. Un raccordement du signal Fig. 14 Capteur de pression 441 040 003 0
(câble de capteur) permet de transmettre la tension pro-
portionnelle à la pression au système électronique. Capteur de pression 441 040 003 0 avec raccord à
baïonnette Schlemmer pour le câble de capteur. Les
En état sans pression, Capteur de pression offset, écarts de valeurs de mesure numériques les plus faibles
0,5 volt sont délivrés. atteignent 1/20 bar. Où 1 bar correspond à 20 valeurs de
mesure. Cette variante de capteur de pression est rem-
La tension transmissible à la limite supérieure de la placée par la variante décrite ci-dessous.
valeur de mesure pour une pression de 10 bar est de
4,5 V (modèle de capteur de pression avec raccord à
baïonnette selon DIN 72 585-A1-3.1 - court : baïonnette
DIN) ou 5,5 V (modèle de capteur de pression avec
baïonnette Schlemmer - modèle plus ancien) selon le
modèle de capteur de pression. Fig. 15 Capteur de pression 441 040 (007)/013/015 0

! Lacapteurs
pression maximale autorisée de 16 bar pour les
de pression ne doit pas être dépassée.
Capteur de pression 441 040 (007)/013/015 0 avec rac-
cord à baïonnette DIN pour le câble de capteur. Les
écarts de valeurs de mesure numériques les plus faibles
La sortie de la valeur de mesure est numérique, c'est à atteignent 1/16 bar. Où 1 bar correspond à 16 valeurs de
dire en niveaux. Les valeurs mesurées déterminées peu- mesure. Ces variantes de capteurs de pression sont de
vent être affichées sur le support de diagnostic (PC). plus en plus utilisées dans les systèmes de remorques
(même pour l'EBS) et remplacent les variantes citées
Si le système ECAS est associé à un EBS, l'intégration plus haut en raison des raccords DIN normalisés.
d'un capteur de pression dans l'ECAS n'est pas obliga-
toire. Les signaux des capteurs de pression de l'EBS – Pour remplacer les capteurs de pression, les paramè-
sont également utilisés pour le système ECAS. tres du système électronique concernant les régula-
tions en fonction de la pression doivent être modifiés.
Les données sont transférées de l'EBS au raccord K du (↓ 11.1 Remplacement UCE et 11.3 Remplacement
système ECAS. La système électronique ECAS transfor- des composants).
me alors les données du capteur de pression lorsque le
système ne présente aucune régulation d'essieu releva- Raccord signal 4
ble ou de compensation de pneus. Si un capteur de pres-
sion supplémentaire est ajouté, les signaux du capteur
de pression propre à l'ECAS sont prioritaires au données
du raccord K. Le capteur de pression se trouve sur un ro-
rifice separé du coussin porteur ou à un raccord en T à
l'entrée du coussin.
Raccord à la 1 Raccord plus
masse 2 Echappement

Fig. 16 Configuration des raccords Capteur de pression


441 040 003 0 (modèle à baïonnette Schlemmer)

26
Composants ECAS 8.
mable, sont cependant utilisées. Ces paramètres influent
sur les opérations de calcul et les réactions de comman-
Raccord plus de de l'UCE. Ils servent à informer le programme de cal-
+
cul de la configuration système et des préréglages
concernant le véhicule et les fonctions.

L'UCE se trouve de préférence sur le chassis de la re-


Raccord à la morque à proximité du système électronique ABS ou
masse - Raccord signal EBS dans un carter de protection. Ce carter de protec-
Fig. 17 Configuration des raccords capteur de pression tion correspond à celui du dispositif ABS-VARIO C. Les
441 040 (007)/013/015 0 (modèle à baïonnette DIN) câbles du système ECAS mènent à une plaque de prises
au travers de trous latéraux dans l'intérieur du carter.

8.2 Electronique (UCE) 446 055 ... 0


! Ne pas ouvrir l'UCE pour le diagnostic.
L'UCE est la partie centrale du système. L'alimentation
électrique du système électronique ECAS a lieu sur le L'ouverture de l'UCE est requise pour :
système électronique ABS ou EBS. • le montage ou la modification du système pour l'ajout
ou la suppression de raccordements de composants
La régulation du système de suspension pneumatique ECAS sur la plaque de prises.
est coordonnée dans le système électronique ECAS. • la vérification des parcours aux composants ECAS
Cela signifie que : raccordés.
• les signaux entrants depuis le capteur de déplace-
ment sont soumis à un suivi constant, transformés en Suite à l'ouverture de l'UCE, une plaque de prises doit
signaux compréhensibles par le calculateur (points) être visible dans le couvercle (↓ Fig. 18) avec les empla-
et évalués. cements de raccordement de chacun des composants
• Si un capteur de pression fait partie de la configura- de l'ECAS. L'UCE se trouve derrière la plaque de prises,
tion système, ces signaux entrants sont également mais n'est pas accessible.
soumis à un suivi constant, transformés en compta-
La prise diagnostic pour l'ABS ou l'EBS et l'ECAS à la-
ges et évalués.
quelle le câble diagnostic peut être raccordé se trouve à
• Suivant le paramétrage ou la structure du système, la partie inférieure du carter de protection ECAS ou sur
ces signaux sont mesurés dans les coussins de sus- le chassis du véhicule.
pension pneumatique et transmis aux électrovalves
ECAS pour la régulation des valeurs de consigne.
Variantes de l'UCE pour l'adaptation à la remorque
• Les données paramétrées, calibrées et définies par
ailleurs (par ex. niveau mémoire) sont enregistrées et
exploitées.
• Les erreurs détectées sont répertoriées, enregistrées
et le cas échéant indiquées par un témoin lumineux
se trouvant sur la remorque. Celles-ci peuvent être
lues au moyen d'un logiciel adapté.
• Il est possible de paramétrer et calibrer le système au
moyen d'un logiciel adapté. Une formation est néces-
saire pour le paramétrage et un guidage pour le cali-
brage.
• L'échange de données avec l'unité de commande est
assuré et différentes fonctions de suivi sont remplies. Fig. 18 Plaque de prises de la variante UCE 446 055 060 0
Le microprocesseur fait fonctionner un programme en
446 055 060 0
cycles de quelques fractions de secondes (25 ms) pour
Version standard pour toutes les remorques avec ABS
assurer une réaction de commande rapide aux modifica-
VARIO C. Peut être utilisée également pour le VCS. La
tions de la valeur réelle. Un cycle complet du programme
version 446 055 065 0 est à favoriser.
remplit toutes les taches citées ci-dessus. Ce program-
Ne pas utiliser dans les véhicules neufs.
me est enregistré dans un module de programme (ROM)
de manière inaltérable. Des valeurs chiffrées (paramè-
! Adapté aux véhicules fabriqués à partir du début
1999.
tres), qui sont enregistrées dans une mémoire program-

27
8. ECAS Composants

446 055 065 0 • L'autocollant contient en outre une brève description


Version standard pour toutes les remorques avec ABS. de la disposition des prises (5) sur la plaque de pri-
Remplace la variante UCE 446 055 060/070 0. ses.

446 055 066 0 8.2.1 Montage


Version standard pour toutes les remorques avec EBS.
– Avant de débuter le montage, il est nécessaire de dé-
446 055 070 0 cider de l'emplacement de l'UCE.
Version à fonctions limitées pour semi-remorque (régula-
tion à un capteur de déplacement, pas d'essieu releva-
ble) avec ABS VARIO C, peut être utilisé également pour
! Les raccordements de câbles doivent se trouver sur
les côtés.
le VCS. La version 446 055 065 0 est à favoriser. Sur la Sélectionner l'emplacement pour le montage de la partie
base de la variante UCE 446 055 060 0. inférieure du carter afin que :
Ne pas utiliser dans les véhicules neufs.
! Adapté aux véhicules fabriqués à partir du début
1999.
• l'UCE ne se trouve pas à portée des projections de
roues.
• l'UCE ne soit pas endommagé par des projections de
La Fig. 19 présente le couvercle du carter de protection, pierres.
comme disposé sur l'embase de câblage. Le couvercle • l'UCE soit facilement accessible pour le contrôle du
est « tête en bas ». système.

• Les trous d'écoulement (1) pour purger la buée éven-


tuelle dans le carter se trouvent sur la partie supérieu- ! Les trous pour la partie inférieure du carter sont réa-
lisés sur l'arrière du carter.
re, qui se situe obligatoirement vers le bas une fois
raccordé à l'embase. – Préparer des trous de Ø 8 mm pour les vis M 6 four-
• L'autocollant en haut à droite définit les prises à asso- nies.
cier (2). Ainsi, une tolérance suffisante est obtenue en cas de dé-
• La plaque de prises présente 20 prises numérotées gradation d'un des 4 trous.
(3) du côté du couvercle. Les câbles de raccordement
de chacun des composants ECAS sont à brancher Prévenir les risques de corrosion :
sur ces prises. – Recouvrir les trous de peinture.
• Une sécurité 10 A pour l'ABS ou une sécurité 5 A pour – Ebarber les trous. Ceci permet également
l'EBS (4) se trouve à côté de la prise X3. d'éviter les risques de blessures.

4
1 Trous d'écoulement

2 Désignation des prises à associer

3 20 prises numérotées

4 Sécurité 10 A ou 5 A
2 5
5 Brève description des prises

3 Fig. 19 Plaque de prises de la variante UCE


446 055 065 0

28
Composants ECAS 8.
Prévention d'une réaction électrochimique dûe à
la présence d'humidité :
– Utiliser impérativement de la cire (pulvérisation
de la cavité) et du lubrifiant avec des vis en
acier et des vis en acier inoxydable avec des
pièces en aluminium. mon-
tage
– Visser l'UCE à la partie inférieure du carter avec les 4
incor-
vis six pans creux fournies.
rect
L'UCE doit être protégée contre l'entrée de pous-
sière ou d'eau. mon-
– Pour celà, serrer les vis de telle manière que tage
l'espace entre le couvercle et le carter soit tota- cor-
lement clos. rect
Le joint n'est pas disponible en pièce de rechange. WA-
BCO décline toute responsabilité en cas de dommages
mécaniques. favoriser le montage sur la face interne du cadre
De ce fait, ne jamais vérifier la profondeur et la Fig. 20 Passages de câbles ; poche d'eau
ductilité au moyen d'outils pointus comme par ex. Dans le cas inverse, les câbles doivent être en forme «
des ciseaux ou un tournevis. d'eau » (↑ Fig. 20).
A côté de la plaque signalétique, 2 garnitures labyrinthe – Avant d'introduire un câble de bobine ou de capteur
en caoutchouc sont visibles à gauche et à droite dans la partie inférieure du carter, enfiler à chaque
(5, ↑ Fig. 19). fois la vis de serrage et la griffe dans cet ordre.
Leurs ouvertures semi-circulaires servent la « respiration – Si des rallonges doivent être intégrées, « cacher »
» du carter protégé contre l'humidité. Les deux ouvertu- l'excédent de câble par une disposition en Z
res doivent être dirigées vers le sol. La position de mon- (↓ Fig. 21).
tage est déterminée de cette manière. La partie
inférieure du carter en aluminium moulé sous pression
est traitée en surface. Elle comprend sur les côtés les lo- X Ne pas plier !
gements pour les vis PG (PG 11).

– Boucher les ouvertures non utilisées au moyen de


rondelles en caoutchouc et de plots de remplissage.
Fig. 21 Disposition des câbles en Z
La nouvelle variante de la partie inférieure du carter ne
présente plus que des passages protégés définis, qui
peuvent être bouchés au besoin à l'aide d'un mandrin. ! Ledoitrayon de courbure pour tous les câbles gainés
toujours être de 9 à 10 fois le diamètre du câble.

Avantage : Les joints ne sont conçus que pour les câbles


le temps de vissage des plots de remplissage baisse et de WABCO (câble de capteur, de bobine, d'alimenta-
le risque de joints mal disposés est minimisé. tion). L'utilisateur peut avoir besoin d'un raccord addition-
– Réaliser le montage à une force de serrage prescrite nel pour des installations spéciales.
de 0,8 - 1 Nm.

Insertion du câble dans le carter


! Utiliser un cable conforme :
– S'assurer que tous les câbles introduits dans la partie
inférieure du carter par les passages correspondants
arrivent par le dessous.
Il est ainsi possible d'éviter l'écoulement et le dépôt d'eau
sur la gaine de câble d'isolation. Non autorisé, étanchéité impossible.

Fig. 22 Câble de forme ronde extérieur autorisé et non autorisé

Étanchéité
PG 11 – joint 6,0 – 11 mm

29
8. ECAS Composants

8.2.2 Configuration des raccordements Prise X11


(variante UCE 446 055 065 0) Raccordement à l'électrovalve ECAS (ou à une partie de
La disposition suivante est prévue (↓ Fig. 23) : l'électrovalve ECAS) pour commander l'essieu principal ;
en haut à gauche : raccordement à la masse / en haut à
Prise X1 droite : raccordement de commande de la valve de rem-
Raccordement diagnostic à la prise diagnostic située au plissage et de purge / en bas à gauche : Raccordement
carter. de commande de la valve de coussin porteur gauche / en
bas à droite : Raccordement de commande de la valve
Prise X2 de coussin porteur droit.
Raccords à l'unité de commande (en haut à gauche :
Borne 31 / en haut à droite : Borne 15 / en bas à gauche : Prise X12
raccord touche ou CLOCK / en bas à droite : raccord Raccordement du capteur de déplacement de l'essieu
DONNEES). avant (également au capteur de déplacement gauche de
l'essieu principal pour commande séparée gauche/droite
Prise X3
sur unité de commande - ↓ également prise X13).
Raccordement d'alimentation électrique et de signal C3
du système électronique ABS ou EBS.
Prise X13
Prise X4 Raccordement du capteur de déplacement droit de l'es-
Prise pour la batterie de la remorque pour l'alimentation sieu principal pour une régulation à 2 capteurs de dépla-
électrique de l'ECAS en fonctionnement à l'arrêt (en cement de l'essieu principal.
haut : Commutateur de batterie / en bas à gauche : Rac-
cord plus / en bas à droite : raccordement à la masse) - Prise X14
(« capteur de pression pour l'essieu arrère droit » pour Raccordement du capteur de déplacement gauche de
variante UCE 446 055 060 0 uniquement). l'essieu arrière (WABCO conseille d'utiliser toujours cette
prise, même si un seul capteur de déplacement est dis-
Prise X5 ponible dans le système).
Prise pour capteur de pression pour l'évaluation de la
pression de coussin (au-dessus : Raccord plus / en bas Prise X15
à gauche : Raccord de signal / en bas à droite : Raccor- Place pour le raccordement d'un commutateur pour
dement à la masse - ↑ également 8.1.2 Capteur de pres- l'abaissement forcé. Attribution du raccordement de l'es-
sion). sieu relevable.

Prise X6 Prise X16


Prise pour témoin de signal à placer sur la remorque Raccordement à l'électrovalve ECAS pour commande
(24 V 5 W). d'essieu avant.
Prise X7 Prise X17
Prise pour un commutateur de niveau pour la régulation
Raccordement pour une électrovalve, qui alimente en
du 3ème niveau de conduite ou du niveau de décharge-
pression de suspension pneumatique les raccords de
ment (branché à la masse).
commande de pression de coussin du correcteur LSV en
Prise X8 cas de panne du coussin porteur (par ex. place de cous-
sin).
Au-dessus : sortie du raccordement L ABS pour la prise
diagnostic (uniquement pour variante UCE 446 055 065
(Prise X18)
0 - sinon raccordement à la masse) / en dessous : rac-
cordement du commutateur de niveau pour le réglage du Commande d'un coussin relevable à une électrovalve
2ème niveau de conduite (branché à la masse). séparée (pour variante UCE 446 055 060 0 uniquement,
sinon aucune disposition).
Prise X9
Raccordement du commutateur (touche) de l'aide au dé- Prise X19
marrage dans la cabine conducteur (branché à la masse Raccordement pour la fonction ABAISSEMENT de l'es-
pour la variante UCE 446 055 060/070 0, branché au sieu relevable à la partie de commande de l'essieu rele-
plus ou à la masse pour la variante UCE 065/066). vable de l'électrovalve ECAS.

Prise X10
Raccordement au commutateur feux stop pour désacti-
ver l'ECAS pendant les freinages (branché au plus).

30
Composants ECAS 8.
Unité de commande
Données
+ Tension
Batterie
Terre
Touche
Allumage
Raccord L Borne 15
+ Tension Terre
Batterie Borne 31
Tension+
Terre Batterie
4 3 4 3 4 3 Borne 30
Raccord K C3§
2 1 2 1 2 1
Diagnostic ISO Unité de commande Alimentation

Tension+ Batterie
Allumage Batterie
Terre Batterie

2 2 2 2 2

1 3 1 3 1 1 1

Batterie Capteur de pression Témoin Niveau de Niveau normal


lumineux déchargement Commutateur
Commutateur L ABS

Essieu arrière droite 1 1 Borne


54
Essieu arrière gauche
Aide au démarrage/ Feux stop (Borne 54) Borne 30 /
Commutateur Borne 31
Remplissage essieu relevable

2 2 2 2
4 3
1 1 1 1
2 1
Electrovalve Capteur de Capteur de Capteur de Abaissement forcé
Essieu arrière déplacement déplacement déplacement Commutateur essieu relevable
Essieu avant Essieu arrière droit Essieu arrière gauche

2 2 2 2

1 1 1 1
Electrovalve
Essieu avant Electrovalve Electrovalve Electrovalve
2. Essieu relevable Fonction de sécurité/LSV Abaisser les essieux relevables Relever les essieux relevables

Fig. 23 Configuration des raccordements (variante UCE 446 055 065 0)

Prise X20 Dans ce cas, les câbles peuvent être symbolisés par des
Raccord pour la fonction RELEVAGE de l'essieu releva- marques de différentes couleurs portant le symbole des
ble à la partie de commande de l'essieu relevable de composants à raccorder situés à l'extérieur.
l'électrovalve ECAS.
8.2.3 Alimentation électrique et configuration dia-
Les prises 12 à 20 comprises sont équipées de 2 bro- gnostic
ches. La broche supérieure est toujours le raccordement
à la masse connecté pour les prises citées. Cela signifie Pour les remorques équipées d'un ABS VARIO C, l'ali-
qu'un contact à la masse manquant peut être ajouté sur mentation électrique a lieu depuis un module d'alimenta-
une prise libre. La broche inférieure correspond aux rac- tion pour la variante UCE 446 055 060 0. Il se trouve dans
cordements de fonctionnement décrits et doit être bran- le carter du système électronique et doit être recouvert.
ché « contre la masse ».
Le schéma de câblage de ce module d'alimentation n'in-
Pour éviter toute inversion, les câbles dans le système dique pas uniquement l'alimentation mais également la
électronique peuvent être symbolisés par des marques configuration pour un fonctionnement de la remorque sur
de différentes couleurs. Un autre type de symbolisation batterie.
de câble a lieu sur des systèmes électroniques, qui sont
préfabriqués (kits).

31
8. ECAS Composants

Le branchement d'un ABS VARIO C avec la variante Pour les remorques freinées par EBS, l'alimentation
UCE ECAS 446 055 065 0, pour lequel le module d'ali- électrique du dispositif ECAS a lieu de manière similaire
mentation n'est plus nécessaire (pour celà voir brochure aux remorques équipées d'un VCS. Le câble d'alimenta-
« Exemples d'ensembles de paramètres »). tion ECAS est branché sur la sortie DIA/ECAS/ISS du
système électronique EBS. Le signal C3 est mis à dispo-
Dans la version la plus moderne de remorques équipées sition de l'appareil de commande ECAS par un
d'un VCS (ABS VARIO COMPACT), l'ECAS est alimenté raccord K.
en électricité depuis la prise diagnostic du système élec-
tronique ABS. Le signal C3 est mis à disposition du sys- Alimentation électrique pour EBS (variante UCE 066)
tème électronique ECAS avec un raccord C3 séparé. Dans les premiers modèles, la prise X3 en haut à droite
était connectée à la prise X3 en bas à gauche. Ceci n'est
Enfin, il suffit de brancher le raccord dans la prise. en règle générale plus requis. En cas de doute, l'applica-
Les prises X1 et X3 du système électronique ECAS pré- tion d'un pont ne provoquera pas de dommages, le court-
sentent une signification particulière. L'alimentation élec- circuit étant déjà disponible en interne. Les broches infé-
trique et la configuration de diagnostic en dépendent. rieures de la prise X3 sont supprimées.

Tableau 1 : différences en fonction du système pour la configuration des prises d'ABS Vario C, VCS et EBS

Prise ABS Vario C (variante UCE 060) VCS (variante UCE 065) EBS (variante UCE 066)
Configura- Cours de raccord Configura- Cours de raccord Configura- Cours de raccord
tion tion tion
X1 Borne 31 vers prise diagnostic Masse vers prise diagnostic
broche 7 broche 7

X1 Borne 30 vers prise diagnostic


broche 1

X1 Raccord K vers prise diagnostic Raccord K vers prise diagnostic Raccord K de la prise diagnostic
broche 3 broche 3 EBS broche 1 et vers
la prise diagnostic bro-
che 3
X1 Raccord L vers prise diagnostic Raccord L vers prise diagnostic Raccord L vers prise diagnostic
broche 6 broche 6 broche 6

X3 Borne 31 du module d'alimenta- Borne 31 du diagnostic ABS bro- Masse de la prise diagnostic
tion position « ECAS » che 4 EBS broche 3
broche 3

X3 Borne 30 du module d'alimenta- Borne 30 du diagnostic ABS bro- +24 V de la prise diagnostic
tion position « ECAS » che 3 EBS broche 4
broche 1

X3 Borne 15 du module d'alimenta- Raccord L du diagnostic ABS bro-


tion position « ECAS » ABS che 2
broche 2

X3 Signal C3 de la prise d'alimenta- Signal C3 de la prise diagnostic


tion ABS-UCE ABS broche 5 et vers
broche 8 la prise diagnostic bro-
che 2
X8 Raccord L vers prise diagnostic
ABS broche 5

32
Composants ECAS 8.
X1 : alimentation de batterie
Limitation du courant de charge 1 = +24 V (borne 30)
2 = Masse (borne 31)
X2 : DIAGNOSTIC ABS pour prise dia-
gnostic
1 = +24 V (borne 30)
Sécurité du système
2 = raccord + témoin lumineux
X3 : commutateur batterie
1 = allumage (borne 15)
2 = +24 V (borne 30)
3 = Masse (borne 31)
X4 : alimentation ECAS
1 = +24 V (borne 30)
2 = allumage (borne 15)
3 = Masse (borne 31)
X5 : ISO 7638 = X6 : Alimentation ABS
1 = +24 V - électrovalve ABS (borne
30)
2 = allumage - ABS-UCE (borne 15)
3 = Masse témoin lumineux
4 = masse électrovalve ABS + UCE
(borne 31)
5 = raccord + témoin lumineux
Fig. 24 Schéma de câblage du module d'alimentation pour variante ECAS-UCE 060 avec ABS VA-
RIO C (hors tension)

8.2.4 Fonctionnement sur batterie – Pour activer l'ECAS sur la batterie, il est nécessaire
L'ECAS peut également être mis en fonctionnement d'ajouter un commutateur de batterie sur le module
sans raccordement au tracteur et à l'arrêt. Dans ce cas, d'alimentation.
une batterie (24 V 7,2 Ah) est nécessaire dans la remor- – Au terme du fonctionnement sur batterie, couper à
que. Cette batterie peut par exemple se composer de nouveau le commutateur afin de ne pas vider complè-
deux batteries motos 12 V connectées en série. tement la batterie.
– Si un fonctionnement sur batterie est prévu, il est né- Une forme plus appropriée de commutateur de batterie
cessaire d'assurer une réserve d'air suffisante. pour la protection contre un déchargement est l'emploi
Pour un fonctionnement indépendant de la remor- d'un minuteur.
! que, une réserve d'air de 40 l au moins par essieu est
conseillée.
Pour le raccordement du relais, la prise X3 du commuta-
teur de batterie est équipée d'un raccordement à la mas-
se (broche3). Une sécurité 10 A est également prévue en
Si la borne 30 du tracteur sur ISO7638 est active lorsque tant que protection anti-déchargement.
le contact est coupé, elle est transmise du modulateur de Les variantes UCE 446 055 065/066 0 peuvent être rac-
remorque à la batterie. Le courant de charge est limité à cordées à la batterie depuis la prise X4 de la plaque du
3,5 A. système électronique.

Si le contact est enclenché (c'est à dire que le système Le chargement de la batterie se fait sur le module d'ali-
électronique EBS est actif), l'EBS prend le contrôle de mentation par l'alternateur du tracteur. Pour éviter que le
ces raccordements. courant de chargement ne devienne trop important, la
capacité autorisée de la batterie est limitée à 7,2 Ah
La sortie est connectée uniquement selon des conditions maxi. Des capacités plus élevées nécessitent l'utilisation
particulières. Une batterie connectée se chargera uni- d'une diode, qui évite une surcharge de la batterie. Grâce
quement lorsque la tension d'alimentation mesurée par à cette capacité, un fonctionnement est possible sur plu-
le modulateur EBS de remorque est supérieure à 24 V et sieurs heures, principalement en fonction du nombre de
qu'aucun freinage EBS/ABS n'est en cours. Si la tension régulations à réaliser.
d'alimentation passe sous la valeur de 23 V, le processus
de chargement est arrêté. Le courant de charge est limité Le fonctionnement de l'ECAS sur la batterie d'un autre
à 3,5 A. ensemble est également possible.
Il est simplement nécessaire de s'assurer (par ex. à
Les variantes UCE 446 055 060/070 0 permettent un
fonctionnement sur batterie depuis le module d'alimenta-
! l'aide d'une diode) qu'aucun courant de chargement
n'est appliqué sur cet ensemble par le module d'ali-
tion. mentation.

33
8. ECAS Composants

8.3 Electrovalve ECAS Valve 3/2-voies Valve 2/2-voies Valve 2/2-voies

L'électrovalve ECAS représente l'interface entre les si-


gnaux électroniques sortants de l'appareil de commande
et les signaux de commande pneumatique pour les cous-
sins de suspension pneumatique lors de la régulation du
système. Une électrovalve ECAS est installée pour cha-
que essieu ou ensemble d'essieux.

Dans l'électrovalve ECAS, plusieurs électrovalves indé-


pendantes sont associées dans un bloc. Chacune de ces
électrovalves est un ensemble de bobines indépendan-
tes avec une ou deux valves pneumatiques ou une ou
deux valves pilotes.

L'électrovalve ECAS correspondant à la fonction prévue


est branchée sur les prises 11, 16, 19 ou 20 de la plaque
à prises du système électronique (↑ Fig. 23) (↑ 8.2.2
Configuration des raccordements (variante UCE 446 055
065 0)).

Le signal de commande électrique du système électroni- Fig. 25 Représentation partielle d'une électrovalve ECAS avec val-
que est transmis aux bobines indépendantes à comman- ves à siège à rappel par ressort pour l'essieu principal (bobi-
der par les prises électriques sur les bobines nes indépendantes)
indépendantes ou les blocs d'électrovalves. Il assure une
Valve 2/2-voies Valve 2/2-voies Valve 3/2-voies
ouverture/fermeture des valves pneumatiques corres-
pondantes ou un déphasage des valves correspondan-
tes.
Cette commande est indirecte, les électrovalves ouvrant
un siège de valve (1).

La pression ou l'air d'alimentation passent par ce siège


de valve sur le piston de distribution (3, 9 ou 10) ou sur
la valve pilote et le(s) applique à une pression qui le(s)
met dans la position souhaitée.

Deux types de valves différentes servent à la com-


mande magnétique des valves pneumatiques :

8.3.1 Valve à rappel par ressort

La valve à rappel par ressort sert de valve 3/2 ou 2/2-


voies dans l'électrovalve ECAS. Elle est principalement
utilisée pour commander les coussins porteurs à l'essieu
avant ou à l'essieu arrière placé au sol de manière fixe.
La valve peut être une valve à tiroir ou à siège.

Le mode de fonctionnement de la valve 3/2-voies, utili-


sée en tant que valve à siège, est décrit comme suit (↓ Fig. 26 Représentation partielle d'une électrovalve ECAS avec val-
Ill. 25) : ves à tiroir à rappel par ressort pour l'essieu principal ou la
partie d'essieu principal (bloc de bobines)
1. Si la bobine (41) reçoit du courant, le siège de valve
s'ouvre (1). 3. Le piston de distribution (3) ouvre le siège de valve (6)
par un ressort de rappel.
2. Le siège de valve (1) laisse passer la pression d'ali-
mentation pneumatique du canal (4) au canal (2) sur Ainsi, il possible de remplir le canal (5) et éventuellement
la partie supérieure du piston de distribution (3). l'utiliser par la suite.

34
Composants ECAS 8.
A l'arrêt de l'alimentation de la bobine : Le mode de fonctionnement de la valve 3/3-voies (↓ Fig.
4. le siège de valve (1) est fermé et la partie supérieure 27) est le suivant :
du piston de distribution (3) est vidée par l'échappe- 1. Dans l'espace annulaire (1), la pression d'alimenta-
ment de la bobine. tion se trouve sur le canal (2) des bobines de com-
5. Le ressort de valve ferme le siège de valve (6) et met mande (62.3 relever l'essieu relevable) et (62.1
le piston de commande (3) dans sa position de sortie abaisser l'essieu relevable).
au moyen du ressort de retour de piston. 2. Pour le relevage, la bobine (62.3) obtient en quelques
secondes une impulsion de courant et ouvre son siè-
6. Les pistons de commande creux (3) permettent de vi-
ge de valve (commande d'impulsion).
der le canal (5) et éventuellement de l'utiliser par la
suite. 3. Le piston de commande (4) de l'espace annulaire (3)
est rempli par un système de canaux.
Les valves 2/2-voies fonctionnent selon un principe simi-
laire. 4. Ainsi, le piston de commande est glissé vers le haut et
l'espace annulaire (1) est lié à l'espace annulaire (6),
Dans les électrovalves ECAS de nouvelle génération, les auquel la sortie du coussin relevable est raccordé.
valves à siège ont été remplacées par des valves à tiroir. 5. Le coussin relevable est alors rempli.
La valve à tiroir à rappel par ressort (↑ Fig. 26) fonctionne 6. En parallèle, les parties supérieures des deux pistons
de manière similaire. La différence principale repose sur de commande (5) sont mises sous pression par rem-
le fait que les valves à siège ont été remplacées par des plissage des espaces (11) et les pistons de comman-
tiroirs, qui sont cependant dirigées par un ressort de rap- de sont déplacés vers le dessous.
pel.
7. Les espaces annulaires (8) auxquels les coussins
62.3 62.1 porteurs de l'essieu relevable sont raccordés sont re-
liés au canal (12) et vidés par l'échappement (32).
8. La conséquence de ce processus est le relèvement
de l'essieu relevable.
Au terme de l'impulsion électrique sur les bobines, les
2 espaces (3) et (11) sont vidés par l'échappement.

11 11 10

9 9 3
7 7 1
8 8 6
12 12

5 4
Fig. 27 Représentation partielle d'une électrovalve ECAS avec val-
ves à tiroir commandées par impulsion pour la partie d'essieu
principal en position « conservation de pression »

8.3.2 Valve à tiroir commandée par impulsion


Fig. 28 Représentation partielle d'une électrovalve ECAS avec val-
La valve à tiroir commandée par impulsion sert de valve ves à siège à rappel par ressort pour l'essieu avant (essieu
3/3-voies dans l'électrovalve ECAS. Elle est principale- directeur)
ment utilisée pour commander le coussin d'essieu rele-
vable avec les coussins porteurs de l'essieu principal. Les positions des tiroirs sont conservées dans l'électro-
Les valves commandées par impulsions permettent de valve ECAS jusqu'à l'application d'une nouvelle impul-
réaliser un essieu relevable automatique. En règle géné- sion de commande.
rale, le bloc d'électrovalves de commande du coussin re- 1. Pour l'abaissement de l'essieu relevable, la bobine
levable est bridé au bloc d'électrovalves de commande (62.1) obtient une impulsion électrique et ouvre son
de l'essieu principal. siège de valve.

35
8. ECAS Composants

2. L'espace (10) du piston de commande (4) est rempli tion p1 du système de suspension pneumatique.
par un système de canaux. En position de commutation OFF, les récepteurs connec-
3. Ainsi, le piston de commande est glissé vers le bas et tés en série sont bloqués, c'est à dire que la pression est
l'espace annulaire (6), auquel la sortie du coussin re- conservée.
levable est raccordée, est lié au canal (12).
Une utilisation classique pour ce type est la création ou
4. Le coussin relevable est alors vidé. le blocage du passage de pression jusqu'aux coussins
5. Parallèlement, les espaces annulaires (7) auxquels porteurs des essieux au sol, dans la valve d'essieu
se trouve la pression des coussins porteurs sont re- avant, dans la valve d'essieu arrière et dans le bloc de
liés aux espaces annulaires (8) auxquels sont raccor- valves d'essieu arrière de la valve d'essieu arrière/rele-
dés les coussins porteurs de l'essieu relevable. vable. Le nombre et l'attribution des valves 2/2-voies
dans le système ECAS correspondent exactement au
6. Ainsi, les coussins porteurs de l'essieu principal et de nombre et à l'attribution des capteurs de déplacement
l'essieu relevable obtiennent la même pression. utilisés.
7. La conséquence de ce processus est l'abaissement
de l'essieu relevable. • Si l'ECAS régule indépendamment le côté gauche et
droit de l'essieu (essieu régulé par 2 capteurs de dé-
8. Au terme de l'impulsion électrique sur les bobines, les placement), chaque bobine commande une valve
espaces (9) et (10) sont vidés par l'échappement. 2/2-voies (↑ Fig. 25).
La position de valve (↑ Fig. 27) est un cas particulier et • Si l'ECAS régule indépendamment par contre l'essieu
provoque la conservation de la pression dans tous les en tant qu'unité (essieu régulé par 1 capteur de dépla-
coussins. Elle apparaît par ex. quand des pressions dif- cement), une seule bobine commande 2 valves 2/2-
férentes sont disponibles dans les coussins porteurs de voies (↑ Fig. 25).
l'essieu principal et de l'essieu relevable pendant l'aide
au démarrage. Cela signifie que la pression de coussin Dans ce dernier cas, les échappements sont connectés
de l'essieu principal est à son maximum et que la pres- aux coussins porteurs par un resserrement transversal
sion du coussin porteur de l'essieu relevable est inférieu- pour comparer les pressions.
re d'autant. Cet état est atteint si les bobines de
commande (62.1) et (62.3) sont mises sous tension con- Valve 3/3-voies
tinue simultanément.
(c'est à dire 3 raccords pneumatiques : alimentation, con-
sommation et échappement et 3 positions de commuta-
8.3.3 Différence entre valves 3/2-voies, 2/2-voies
tion, ici : SUPERIEUR, INTERMEDIAIRE et INFERIEUR
et 3/3-voies
correspondant à la position de la valve pilote dans la val-
ve)
Valve 3/2-voies
• Dans la position de commutation SUPERIEUR, un
(c'est à dire 3 raccords pneumatiques : alimentation, con- raccord est établi entre l'alimentation (1, représenté à
sommation et échappement et 2 positions de commuta- droite) et la consommation (6). Une augmentation de
tion, ici : ON ou OFF selon le courant appliqué à la pression est ainsi induite.
bobine)
• En position de commutation INTERMEDIAIRE, les
Les récepteurs suivants sont alimentés ou vidés par cet-
raccords suivants sont bloqués. Une conservation de
te valve en position de commutation ON à la pression
pression est ainsi induite.
d'alimentation p1 du système de suspension pneumati-
que. • En position de commutation INFERIEUR, un raccord
En position de commutation OFF, les récepteurs connec- est établi entre la consommation est l'environnement
tés en série sont liés à l'atmosphère. extérieur. Un abaissement de pression est ainsi in-
Une application classique pour ce type est la commande duit.
de remplissage et de vidage à la valve d'essieu arrière ou
Utilisation classique de ces valves :
à la valve d'essieu arrière/relevable.
commande des coussins porteurs et du coussin releva-
ble de l'essieu relevable dans le bloc d'essieux releva-
Valve 2/2-voies
bles de la valve d'essieu arrière/essieu relevable pour
(c'est à dire 2 raccords pneumatiques : alimentation et essieu relevable automatique.
consommation et 2 positions de commutation, ici : ON ou
OFF selon le courant appliqué à la bobine) Il est impossible d'obtenir des pressions de charge par-
Les récepteurs suivants sont alimentés par cette valve tielles au niveau des sièges de valve, et ce grâce aux
en position de commutation ON à la pression d'alimenta- électrovalves indépendantes.

36
Composants ECAS 8.
Les trois configurations suivantes peuvent être obtenues Valve d'essieu arrière/d'essieu relevable (Valve AR/
par la combinaison des fonctions des électrovalves indé- REL)
pendantes : La valve AR/REL est la valve centrale du dispositif avec
• Augmentation de pression, commande d'essieu relevable automatique. Cette valve
• Conservation de pression, se compose d'un bloc d'essieux arrières et d'un bloc
• Abaissement de pression. d'essieux relevables. Son fonctionnement est similaire à
celui de la valve AR.
Les modifications de l'état de l'équilibre du système de
suspension pneumatique sont évaluées par le capteur La valve AR/REL se trouve à proximité de l'essieu arrière
de pression uniquement et interprétées par le système et commande le coussin relevable et les coussins por-
électronique. teurs du 1er essieu relevable en plus des coussins por-
teurs de l'essieu arrière.
Les commandes nécessaires sont transmises à l'électro-
valve ECAS. raccordement électrique arrière raccordement électrique avant

L'électrovalve ECAS se trouve au cadre, de préférence à


un support transversal du cadre, sur l'essieu à réguler ou
l'ensemble d'essieux à réguler.

Les raccords de coussins de départ doivent être sy-


! métriques, ils doivent présenter la même longueur et
la même section. Respecter dans ce cas l'attribution
correcte des raccords pneumatiques et électriques
comme indiqué par la numérotation.

8.3.4 Différences entre les électrovalves ECAS Fig. 29 Valve à tiroir (commande essieu arrière et essieu relevable)
472 905 114 0
selon leur utilisation
Un autre échappement pneumatique dans le bloc d'es-
Valve d'essieu avant (Valve AV) sieux arrières permet de réaliser le remplissage ou
La valve AV se trouve à proximité de l'essieu avant et l'échappement d'une alimentation connectée en aval, par
commande les coussins porteurs de l'essieu avant. Elle exemple une valve VA pour des remorques à timon.
est en règle générale équipée d'une valve 2/2-voies pour
La valve AR/REL est en règle générale équipée d'une
l'essieu avant (essieu directeur) et d'un essieu régulé par
valve 3/3-voies dans le bloc d'essieux arrières pour le
un capteur de déplacement uniquement.
remplissage et l'échappement.
Le remplissage et l'echappement sont pris en charge par
En fonction du modèle de régulation, l'ECAS la présente
une valve 3/2-voies de la valve d'essieu arrière.
pour commander les coussins porteurs de l'essieu arriè-
re pour :
Valve d'essieu arrière (Valve AR) • une valve 1/3-voies pour un essieu régulé par 2 cap-
La valve AR est la valve centrale du dispositif ECAS sans teurs de déplacement
essieu relevable automatique. Elle se trouve à proximité • une valve 2/2-voies pour un essieu régulé par 2 cap-
de l'essieu arrière et commande les coussins porteurs de teurs de déplacement
l'essieu arrière. Un autre échappement pneumatique
permet de réaliser le remplissage ou l'échappement Trois valves 3/3-voies se trouvent dans le bloc de valves
d'une consommation connectée en aval, par exemple d'essieu relevable, elles sont commandées par deux bo-
une valve AV pour des remorques à timon. La valve AR bines de valves. Elles sont utilisées pour commander le
est en règle générale équipée d'une valve 3/2-voies pour coussin relevable et les coussins porteurs du 1er essieu
le remplissage et l'échappement. relevable.

En fonction du modèle de régulation, l'ECAS présente la L'attribution correcte des raccordements électriques
valve HA pour commander les coussins porteurs pour : ! n'est possible que par un schéma de câblage (voir
brochure « Exemples d'ensembles de paramètres »).
• une valve 1/2-voies pour un essieu régulé par 2 cap-
teurs de déplacement
Tandis que l'affectation des raccordements électriques
• deux valves 2/2-voies pour un essieu régulé par
est hétérogène, les consignes suivantes doivent s'appli-
2 capteurs de déplacement
quer pour l'affectation des raccords pneumatiques :

37
8. ECAS Composants

raccord 1 raccord 31
valves AR/REL uniquement : alimentation du réservoir valves AR/REL uniquement : échappement pour con-
pour les consommations suivantes. sommation en aval dans le bloc d'essieux arrières.
raccord 11
Valves AV et AR uniquement : alimentation du réservoir raccord 32
pour les consommations suivantes. valves AR/REL uniquement : échappement pour con-
sommation en aval dans le bloc d'essieu relevable.
raccord 12
Dans le cas contraire, les électrovalves ECAS sont équi-
Valves AV et AR uniquement : pression de commande
pées de raccords à baïonnette DIN. Les bobines ne sont
du réservoir pour commander les éléments de comman-
plus visibles, ceux-ci étant placés dans un bloc d'électro-
de dans l'électrovalve ECAS.
valves.
raccord 13
aucune signification pratique. • Deux broches se trouvent dans le raccord à baïonnet-
te de la valve VA, qui doivent se brancher sur la prise
raccord 14 X16 du système électronique.
valves AV uniquement : raccord d'alimentation arrivant
de la valve AR. • Quatre broches se trouvent dans le raccord à baïon-
nette de la valve HA, qui doivent se brancher sur la
raccord 21 prise X11 de l'UCE.
• valves AR uniquement : sortie vers raccord 14 de la
valve AV. La valve AR/REL présente deux raccords à baïonnette
• valves AR/REL : sortie vers coussin porteur (gauche) DIN.
de ou des essieux au sol. – Le raccord à baïonnette DIN pour la partie d'essieu
arrière doit être branché sur la prise X11 de l'UCE.
raccord 22
sortie vers coussin porteur (droit) de ou des essieux au – Le raccord à baïonnette DIN pour la partie d'essieu
sol. relevable doit être branché sur les prises X19 et X20
de l'UCE.
raccord 23
• valves AR ou AV uniquement : sortie vers coussin
porteur (gauche) de ou des essieux au sol.
• valves AR/REL : sortie vers coussin porteur (gauche)
de l'essieu relevable pour essieu relevable tout auto-
matique.

raccord 24
sortie vers coussin porteur (droit) de l'essieu relevable
pour essieu relevable tout automatique.

raccord 25
sortie vers coussin relevable de l'essieu relevable pour
essieu relevable tout automatique.
Fig. 30 Valve AR avec baïonnette DIN 472 900 055 0
raccord 26
• valves AR/REL : sortie possible vers raccord 14 du la
valve AV.
• Pour les bus, sortie vers coussin porteur de l'essieu
avant également lors de l'agenouillement.

raccord 27
• aucune signification pratique dans la remorque.
• Pour les bus, sortie vers coussin porteur de l'essieu
avant également lors de l'agenouillement.

raccord 3
valves AR uniquement : échappement pour consomma-
tion en aval Fig. 31 Valve AV avec baïonnette DIN 472 900 058 0

38
Composants ECAS 8.
Tableau 2 : électrovalves

Configuration Références pièces Remarque


électrovalves
ECAS II ECAS III
Régulation AR à 2 472 900 053 0 472 880 001 0 3 bobines, raccord VOSS
capteur de déplacement
AV 472 900 054 0 472 880 020 0 1 bobine, 3 broches, VOSS, non compatible
AV 472 900 058 0 472 880 021 0 1 bobine, 2 broches, VOSS, non compatible
Régulation AR à 1 472 900 055 0 472 880 030 0 2 bobines, VOSS
capteur de déplacement
AR + AV 472 900 057 0 472 880 050 0 4 bobines (3+1), 2 raccordements électriques, VOSS
AR + REL 472 905 111 0 5 bobines (3+2), 2 raccordements électriques, VOSS
AR + SA 472 905 114 0 4 bobines (2+2), 2 raccordements électriques, VOSS

8.4 Unité de commande 446 056 116/117 0 • Configuration du véhicule sur fonctionnement Stand-
by, pour lequel l'alimentation électrique de l'ECAS est
L'unité de commande permet de : assurée par des batteries propres à la remorque. Ar-
• modifier le niveau de consigne, rêt immédiat de tous les processus de relèvement et
d'abaissement par la touche Stop.
• commander la position de l'essieu relevable,
• commuter l'aide au démarrage, Pour les systèmes présentant une configuration d'ordre
• sélectionner le niveau de conduite souhaité. inférieur (par ex. les semi-remorques, ceux-ci n'étant
pas équipés d'essieu avant), aucune réaction n'est gé-
Il est possible d'influer sur le niveau de conduite à l'arrêt nérée par un appui de touches non conformes au systè-
ou jusqu'à une vitesse limite vCOMMANDE. me (par ex. sélection de l'essieu avant dans la semi-
– Ces vitesses limite doivent être configurées dans remorque).
l'UCE lors du paramétrage.
La Fig. 32 présente les parties les plus importantes de
L'unité de commande est placée de préférence dans un l'unité de commande 446 056 117 0.
carter de protection.
Trois témoins lumineux KLV, KLH et KLL se trouvent
Etablir le contact à l'UCE : dans le premier rang du domaine de commande. Ils pré-
– Brancher le câble flexible spiralé dans une prise du sentent l'essieu sélectionné pour une modification.
véhicule.
Trois touches de présélection VWV, VWH et VWL se
Différentes unités de commande sont disponibles en
trouvent dans le deuxième rang du domaine de com-
fonction du modèle de système.
mande. Chacune de ces touches se trouve sous le té-
moin lumineux correspondant.
8.4.1 Fonctions de l'unité de commande 446 056
117 0 – Appuyer sur la touche de présélection souhaitée.
• Abaissement et relèvement de la structure simultané- Le témoin lumineux correspondant s'allume et signale
ment sur tous les essieux, séparément pour l'essieu qu'une manipulation de l'essieu présélectionné est pos-
avant ou l'essieu arrière ou l'ensemble d'essieux sible.
avant ou arrière et affectation du système correspon-
dant séparément côté gauche ou droit. – Appuyer à nouveau sur la touche de présélection pré-
cédente.
• Abaissement ou relèvement de l'essieu relevable et
ainsi mise sous/hors tension d'un essieu relevable Le témoin lumineux s'éteint et signale ainsi que le mode
automatique disponible ou chargement et décharge- de saisie de données dans l'unité de commande a été
ment de l'essieu suiveur. arrêté.
• Activation de la fonction d'aide au démarrage. Il n'est plus possible d'effectuer une modification par
• Présélection d'un à trois niveaux de conduite, et con-
figuration du niveau de conduite actuel, c'est à dire le
! l'unité de commande.
niveau sélectionné. Pour des modifications du niveau de consigne pour l'en-
• Enregistrement d'un maximum de deux niveaux (mé- semble du véhicule :
moire) préférés et configuration de ces niveaux par – Maintenir enfoncées les touches VWV et VWH .
appui court sur la touche correspondante.

39
8. ECAS Composants

VWV touche de Témoins lumineux


présélection essieu avant KLV essieu avant
ou côté gauche du véhicule
si régulation droite/gauche
disponible Témoins lumineux
KLH essieu arrière

Témoins lumineux
Touche niveau mémoire 2 KLL essieu relevable
M2
VWH touche de
présélection essieu
Touche niveau mémoire 1 arrière ou côté droit du
M1 véhicule si régulation
droite/gauche disponible
Touche de présélection
HEB touche RELEVAGE essieu relevable
VWL
SENK touche FN touche de niveau de
ABAISSEMENT conduite
STOP touche stop
Fig. 32 Unité de commande 446 056 117 0 et ses composants

En outre, les deux témoins lumineux correspondants doi- pression maximale autorisée.
vent s'allumer pour indiquer que le système est prêt à
être manipulé. L'abaissement de l'essieu relevable ou le chargement de
l'essieu suiveur provoque une mise hors tension d'un es-
De manière générale, il est nécessaire de commen-
! nant
sieu relevable/suiveur automatique éventuellement pa-
cer la saisie sur l'unité de commande en sélection- ramétré.
le ou les essieux souhaités, et de la conclure en
arrêtant le mode de saisie. Mise hors tension de l'essieu relevable/suiveur auto-
matique
Relevage et abaissement de la structure
L'essieu relevable/suiveur automatique peut être mis
– Maintenir enfoncées les touches HEB ou SENK . hors tension si au moins un essieu relevable/suiveur a
L'UCE proposera un niveau de consigne modifié de la été relevé/déchargé automatiquement en raison d'une
structure du véhicule aux essieux présélectionnés. La charge limitée.
structure du véhicule modifie alors sans délai l'écart qui
la sépare de l'essieu du véhicule, et ce tant que la touche – Appuyer sur la touche SENK.
correspondante est maintenue enfoncée. Une mise hors tension de l'essieu relevable automatique
signifie que le ou les essieux relevables relevés sont
– Relâcher les touches HEB ou SENK . abaissés ou que le ou les essieux suiveurs déchargés
La modification de la valeur de consigne est terminée. La sont chargés automatiquement.
dernière valeur de consigne obtenue au moment où la
touche a été relâchée est considérée comme la nouvelle Dans le cas d'un essieu relevable/suiveur automatique
valeur de consigne. hors tension, le témoin lumineux de la remorque ne s'al-
lume que pour la variante UCE 446 055 060 0.
Relevage et abaissement de l'essieu relevable
Mise sous tension de l'essieu relevable/suiveur auto-
– Enfoncer la touche VWL et effectuer des appuis
matique.
courts sur la touche HEB ou SENK.
L'essieu relevable est relevé ou abaissé ou l'essieu sui- – Enfoncer la touche VWL puis la touche HEB.
veur est chargé ou déchargé. Un relèvement ou un dé- Pour une commande d'essieu relevable paramétrée en
chargement n'est autorisé que si la pression dans les manuel, la fonction de relèvement et d'abaissement dé-
coussins porteurs de l'essieu principal ne dépasse pas la crite ci-dessous seront réalisées.

40
Composants ECAS 8.
Aide au démarrage est considéré comme niveau de consigne.
– Enfoncer la touche VWL puis la touche M 1.
La fonction stop permet avant tout d'arrêter les
L'aide au démarrage est activée. modifications automatiques de niveau (mémoire,
niveau de conduite), et ce dès détection d'un ris-
L'activation n'est possible que si l'essieu relevable/
! suiveur automatique est paramétré. que engendré par la régulation.
– Couper le contact en maintenant la touche STOP en-
– Enfoncer la touche STOP pour arrêter l'aide au dé- foncée.
marrage. Le véhicule se trouve en mode Stand-by.
La touche STOP arrête également l'aide au démar- L'alimentation électrique de l'ECAS peut alors être issue
! rage si elle a été activée depuis le clavier du tracteur. d'un commutateur de batterie supplémentaire situé sur la
remorque, indépendamment du tracteur.
Niveaux de conduite
Influence de la vitesse
Les niveaux de conduite I, II et III sont configurés depuis Les fonctions « relevage et abaissement de la structure
l'unité de commande en cas de paramétrage correspon- » et « niveau mémoire » ne sont possibles qu'à l'arrêt ou
dant. La présélection d'un essieu de véhicule disponible jusqu'à une vitesse de conduite préconfigurée vCOMMAN-
est suffisante.
DE. Des régulations qui ont été lancées à des vitesses in-
– Pour le niveau de conduite I, enfoncer simultanément férieures à celle-ci seront menées à terme même si la
les touches M 1 et FN. vitesse est ensuite dépassée.
– Pour le niveau de conduite II, enfoncer simultané-
La commande manuelle de l'essieu relevable/suiveur de-
ment les touches M 2 et FN.
puis l'unité de commande n'est acceptée par l'UCE que
– Pour le niveau de conduite III, enfoncer simultané- si elle est inférieure à une autre vitesse de conduite pré-
ment les touches HEB et FN. configurée vREL-LIMITE.
Ainsi, un niveau de conduite est choisi et conservé jus-
qu'à ce qu'un autre niveau de conduite soit sélectionné. Appui simultané sur plusieurs touches
Si plusieurs touchées dont la combinaison n'a aucune si-
Lancement du niveau de conduite actuel :
gnification sont enfoncées simultanément, aucune com-
– effectuer un appui court sur la touche FN. mande n'est effectuée au démarrage d'une modification
de niveau souhaité. La fonction stop est lancée.
Niveaux mémoire
Un niveau de véhicule déterminé doit être configuré plus Décrochage de l'unité de commande
souvent en fonctionnement chargement/déchargement.
– Retirer l'unité de commande.
L'utilisateur peut enregistrer le niveau et le reconfigurer La fonction stop est déclenchée immédiatement.
par un appui sur les touches aussi souvent qu'il le sou-
haite. A partir de la version logiciel ECAS 9.1.1. D, toute modi-
fication de valeur de consigne lancée avant le décrocha-
– Enfoncer simultanément la touche STOP et une des ge de l'unité de commande est menée à son terme.
touches M 1 ou M 2.
Ainsi, un niveau de consigne déterminé peut être enrrgis- Utilisation de plusieurs unités de commande
tré en tant que niveau mémoire (niveau préféré). Pour commander L'ECAS de remorque, il est également
Les valeurs enregistrées sont ainsi conservées lorsque possible de prévoir une seconde unité de commande
le contact est coupé. Elles sont valables pour l'ensemble (par ex. dans la cabine) en plus de l'unité de commande
du véhicule, la présélection d'un seul essieu est néces- de la remorque.
saire pour l'interrogation de la configuration. Pour assurer qu'une seule unité de commande commu-
nique avec l'UCE, il est nécessaire d'ajouter un commu-
– Enfoncer les touches M 1 ou M 2 correspondantes.
tateur de sélection dans la prise DATA à l'ECU entre les
La structure du véhicule est immédiatement amenée au deux unités de commande. Ceci est également valable
niveau enregistré. pour un nombre d'unités de commande supérieur à 2.

Stop Ne pas brancher deux unités de commande en pa-


– Appuyer sur la touche STOP. rallèle et simultanément sur l'UCE. Un tel branche-
ment est interdit et provoquerait des defauts de
Tous les processus de régulation pour la configuration
fonctionnement.
du niveau sont arrêtés immédiatement et le niveau actuel

41
8. ECAS Composants

Priorité Tableau 3 : Boîtiers de commandes


L'unité de commande est dotée d'une haute priorité de Boîtier de Désignation Câble de
système. Si la fonction niveau de déchargement est ac- commande raccordement
tive et une commande de RELEVAGE/ABAISSEMENT Référence Référence pièce
supplémentaire est passée, alors la commande de l'unité pièce
de commande est réalisée.
446 156 010 0 Levage/Descente 449 637 050 0
En cas de panne de régulation, la fonction RELEVAGE/
ABAISSEMENT permet d'amener la structure du véhicu-
le à un niveau justifiable permettant de poursuivre la con-
duite.
446 156 011 0 Levage/Descente 449 637 050 0
– Pour que l'ECAS enregistre la disponibilité d'une uni- Fonction d'essieu
té de commande, il est nécessaire de s'assurer que relevable
l'unité de commande est branchée à l'UCE lors de la
mise en service.

446 156 012 0 Relevage/ 449 637 050 0


ECAS sans unité de commande
abaissement pour
véhicules à timon
Respecter les points suivants dans des systèmes sans
unité de commande :
– Brancher solidement les raccordements pour les câ-
bles DATA et CLOCK de l'unité de commande à
l'UCE (prise X2, inférieur gauche et inférieur droit,
↑ 8.2.2 Configuration des raccordements (variante 8.6 Boîtiers de batterie
UCE 446 055 065 0)) (créer des ponts).
446 156 090 0 Boîtier de batterie sans batterie
L'UCE détecte à la mise en service, le fonctionnement 446 156 094 0 Boîtier de batterie avec 2 batteries au
sans unité de commande uniquement de cette manière plomb Panasonic
et régule le niveau de conduite I immédiatement après la Batterie LC-R127R2PG
mise du contact.
449 517 060 0 Câble de raccordement
Si cette prise n'est pas mise en court-circuit, le niveau de
conduite I retourne au niveau de conduite une fois la vi-
tesse paramétrée dépassée, et le niveau de conduite I 8.7 Composants pneumatiques et consi-
est régulé immédiatement après la mise du contact. gnes de montage
Les composants suivants appartiennent entre autres à
8.5 Boîtiers de commandes une suspension pneumatique électronique comme à une
suspension pneumatique conventionnelle :
Le boîtier de commande permet une conduite au niveau
de conduite I, pas au niveau de conduite II/III ou au ni- • soupape de décharge,
veau de déchargement. Les boîtiers de commande ne • réservoir d’air,
sont pas équipés de touches mémoire. • tuyaux en matière plastique,
• visserie,
Les boîtiers de commande disposent d'un raccord à té-
moins lumineux. Si le boîtier de commande est branché
comme indiqué sur le schéma 841 801 828 0 (raccorde- soupape de décharge
ment VCS) ou 841 801 829 0 (raccordement EBS), le té- Comme pour tous les dispositifs de suspension pneuma-
moin lumineux remplit les mêmes fonctions que le tique, les circuits de servitude sont sécurisés du circuit
témoin lumineux externe. de fonctionnement par une soupape de décharge sans
retour de 6 bars (par ex. 434 100 125 0).
Témoin lumineux :
ETEINT Véhicule au niveau de conduite sans Réservoir d’air
erreur
CLIGNOTANTErreur dans le système La taille du réservoir d'air de la suspension pneumatique
ALLUME Véhicule en dehors du niveau de conduite dépend du nombre d'essieux et des besoins du système:

42
Composants ECAS 8.
• Des réservoirs de 60-80 litres sont à prévoir pour des Dans le cas d'une panne totale du système, le véhicule
véhicules sans essieu relevable. devrait encore pouvoir être relevé ou abaissé à vide et
• Des réservoirs de 80-120 litres sont à prévoir pour chargé.
des véhicules avec essieux relevables. – Pour celà, au moins deux prises de pression doivent
De cette manière, des réserves suffisantes sont à dispo- être dirigées vers l'extérieur pour le frein de service et
sition pour mener les régulations en fonctionnement ram- le coussin porteur pour une régulation à un capteur de
pes de chargement et surtout essieu relevable sans pression.
réalimentation du tracteur. L'ECAS ne se démarque pas Ainsi, le véhicule peut être abaissé (pression de la prise
ici des autres dispositifs de suspension pneumatique. de pression) et relevé (liaison des deux raccords au
moyen d'un tuyau de pression et pompage au moyen
Tuyaux en matière plastique d'un dispositif de freins de service) par le conducteur de-
L'utilisation de tuyaux en plastique permet des écono- puis l'extérieur.
mies significatives avec l'ECAS pour un système similai-
re. Elles sont de l'ordre de 30 m pour un véhicule avec L'ouverture du raccord bloque la pression dans la sus-
commande d'essieu relevable et valve de suspension pension pneumatique, un système ECAS hors tension
pneumatique avec limitation de hauteur. bloquant tous les raccordements.
La largeur nominale du tuyau en plastique entre l'électro-
valve et les coussins est de 10-12 mm en raison des lar- Seule la fuite normale provoque alors un abaissement de
geurs nominales importantes des valves. la structure sur la durée.

& 12 mm, sauf mention contraire de la part du fabricant Une conduite sur une distance courte est en temps nor-
mal possible sous le contrôle du niveau de conduite, afin
de l'essieu ou des schémas de WABCO. Le câble
d'alimentation ne doit pas être de largeur inférieure à de rejoindre le garage le plus proche pour remédier à l'er-
12 mm. reur.

La consigne suivante est à respecter pour éviter Choix du site de montage


d'endommager les pneus par un abaissement ou
Aucune consigne particulière n'est à respecter pour le
un relèvement trop rapide de l'essieu relevable :
choix du lieu de montage des composants, à l'exception
& largeur nominale du tuyau au coussin porteur du montage défini pour l'appareil (voir brochure « Exem-
de 8 mm ples d'ensembles de paramètres »). Un nombre impor-
tant d'accès et un entretien aisé doivent être mis à
WABCO a prévu l'installation en option de limitateurs de disposition. Des informations à ce sujet sont disponibles
pression et de soupapes de décharge dans les schémas aux paragraphes suivants :
pour protéger les coussins porteurs contre l'établisse-
ment de pressions trop élevées et en tant que protection
Commande électronique (UCE)
anti-froissement. Les données du fabricant du coussin
relevable doivent être respectées. Le système électronique se situe sur les traverses trans-
versales ou longitudinales d'un véhicule, dans un endroit
Visserie
protégé contres les projections de pierres et les écla-
La plupart des fabricants de véhicules utilisent des rac- boussures.
cords mâles (par ex. raccords mâles « Anoflex » de WA- – Installer l'UCE à la verticale, l'entrée d'air devant être
BCO). Des économies sont également possibles pour la dirigée vers le bas. TOP signifie dessus.
visserie avec l'ECAS. Les coûts des visseries de la valve
du curseur rotatif et de la suspension pneumatique sont
supprimés pour l'unité de commande et le capteur de dé- ! Une installation couchée provoque l'annulation de la
garantie.
placement. Le coût du support est réduit significative-
ment par l'utilisation de l'ECAS. En cas de demande de
la part du fabricant du véhicule pour installer l'ECAS en
série, une diminution des temps de montage pourrait être
mise en évidence par rapport aux dispositifs convention-
nels.

Prises de pression

Les prises de pression sont une condition préalable obli-


gatoire pour une localisation rapide des erreurs lors de Fig. 33 UCE avec prises de pression
l'entretien.

43
8. ECAS Composants

L'UCE est facilement accessible dans un boîtier externe • « Avant » signifie la pièce équipée des raccords
latéral de cette semi-remorque à citerne avec toutes les pneuamtiques.
prises de pression et de remplissage d'urgence. • « Arrière » signifie la partie de valve dirigée vers le ca-
dre.
Unité de commande
Des marques de couleur portant le symbole de valve ain-
L'unité de commande est placée différemment selon le
si que la mention « avant/arrière » simplifient l'affectation
modèle de système et le type de véhicule.
électrique lors de la première mise en service.
– Installer une prise externe avec couvercle de protec-
Le tuyau en plastique aux coussins porteurs doit présen-
tion à un endroit facilement accessible et protégé
ter des longueurs similaires.
contre les projections d'eau.
• L'unité de commande est placée dans un boîtier
Capteur de pression
latéral pour les véhicules à citerne et les véhicules
de transport de produits chimiques. Le capteur de pression se trouve à proximité du coussin
• Les véhicules à bascule sont équipés d'une inter- porteur.
face d'unité de commande placée sur le côté.
&Recommandation WABCO :
– Placer de préférence l'unité de commande dans un
– raccorder le capteur de pression à une valve de
boîtier de protection.
vérification (463 710 998 0) pour simuler la pres-
Le boîtier de protection permet également l'ajout de com- sion.
mutateurs supplémentaires ou d'une batterie afin d'assu-
rer une alimentation en mode remorque décrochée. Ainsi, il est possible de simuler et contrôler l'ensemble du
domaine de régulation lors par exemple du contrôle du
L'entreprise HEDI-GmbH propose un boîtier de protec- comportement de l'essieu relevable, indépendamment
tion pré-monté pour l'unité de commande. Un sachet de l'état de charge du véhicule.
d'assemblage permet l'ajout de deux batteries 12 V. Pour
de plus amples informations à ce sujet, contacter : – Installer le capteur de pression à un endroit facile
Entreprise HEDI-GmbH, 87725 Babenhausen, Allema- d'accès.
gne Les pics de pression sont annihilés par l'UCE. L'installa-
tion directement au coussin au moyen d'un raccord en T
est autorisée.

Fig. 34 Boîtier de protection de l'unité de commande

La commande à distance peut également être installée Fig. 35 Capteur de pression avec prise de pression
dans le tracteur. Pour cela, 2 câbles pour prises à 7 ou
15 broches sont nécessaires. Cette configuration pré- Capteur de déplacement
sente l'avantage de permettre la commande complète du
véhicule tracté depuis l'avant, même à des vitesses fai- Le capteur de déplacement est intégré à la place de la
bles. valve de suspension pneumatique conventionnelle. Le
gabarit des trous pour l'installation et le lieu de montage
Electrovalve sont identiques pour le capteur de déplacement et la val-
ve de suspension pneumatique.
– S'assurer que l'électrovalve est d'accès facile pour
l'entretien. – S'assurer que le levier ne se trouve ni ne soit suscep-
tible de se trouver en butée supérieure ou inférieure
– Démonter au besoin les raccords d'air qui la rejoi- dans l'ensemble du domaine de régulation.
gnent.
– Laisser suffisamment de place jusqu'aux butées, il ar-
Le bloc d'essieux relevables se compose de 2 unités de rive souvent qu'un débattement supplémentaire soit
valves vissées l'une à l'autre. observé en conduite.

44
Composants /
Diagnostic et mise en service
ECAS 8./9.
– Si possible, placer le capteur de déplacement à un
endroit protégé contre les projections de pierres et les
éclaboussures.

Pour des systèmes avec 2 capteurs de déplacement :


– Placer les capteurs sur l'essieu arrière de façon aussi
éloignée que possible l'un de l'autre.
– Pour éviter les forces transversales, s'assurer obliga-
toirement que tous les axes de rotation sont placés
dans une seule direction. Le coudage du bras devrait
cesser.
– Il est possible d'éviter de façon quasi certaine tout
glissement involontaire en utilisant une tige filetée de
l'articulation du bras à l'essieu.
Le bras est équipé de 3 trous pour le réglage de la lon-
gueur. Fig. 36 Capteur de déplacement

! Plus la longueur du levier augmente, plus la plage de


réglage augmente aussi.
Raccordements électriques
– Positionner les rallonges des câbles de capteur et de
En niveau de conduite calibré ou principal, un positionne- bobines en forme de Z.
ment du bras à 90° par rapport au capteur est à prévoir – Eviter tout raccourcissement, celui-ci entrainant un
pour obtenir une résolution optimale du capteur. nouveau sertissage. Dans le cas où un sertissage
– Pour cela, glisser le bras sur la tige filetée au niveau doit être tout de même effectué, utiliser le kit de ser-
de conduite. tissage 446 008 911 2.
– Fixer ensuite solidement le bras. – Les câbles qui sont raccordés à des parties en mou-
vement permanent doivent être fixés à l'aide de l'atta-
che-câble 894 326 012 4.

Les mouvements provoquent une solidification


plus longue et ainsi à une rupture prématurée des
cordons.
– Tous les attaches-câbles doivent être fixés de
telle manière qu'une fixation suffisante soit as-
surée.

9. Diagnostic et mise en service


Diagnostic Lorsque l'ECAS est neuf, des paramètres minimaux ont
déjà été fournis (ensemble de paramètres de secours).
L'ECAS est un système universel. Cela signifie qu'après
l'installation de tous les composants ECAS, le système Le paramétrage du système électronique est obligatoire :
doit être adapté au type de véhicule en fonctionnement.
• pour des nouveaux dispositifs,
Les travaux de mise en service comprennent : • après un remplacement du système électronique.
1. le paramétrage du dispositif ECAS.
Seules des personnes formées sont autorisées à
2. le calibrage final de tous les capteurs appartenant au réaliser le paramétrage.
dispositif ECAS.

Paramétrage La saisie d'un PIN (Personal Identification Number) per-


met d'accéder aux parties de programme correspondan-
Un ensemble de paramètres est fourni au système élec- tes du diagnostic.
tronique lors du paramétrage, qui détermine la totalité
des fonctions souhaitées et les valeurs limite et de com-
mande.

45
9. ECAS Diagnostic et mise en service

Calibrage • la recherche d'erreurs,


Après le paramétrage, les capteurs du dispositif ECAS • la commande des électrovalves,
doivent être calibrés. Pour cela, le niveau de conduite est • le contrôle des valeurs de test et de mesure,
défini pour le système électronique comme le niveau nor- • le traitement des données UCE,
mal. • le test de fonctionnement,
Le calibrage des capteurs est réalisé grâce aux appareil
• l'impression de la mémoire diagnostic et du panneau
de diagnostic. Un PIN est requis pour cette étape égale-
système ECAS,
ment.
Pour un véhicule avec 2 essieux relevables sépa-
Documentation rés, le deuxième essieu relevable s'abaisse en
– Une fois la mise en service réussie, imprimer le pan- fonctionnement diagnostic. Ceci a lieu en raison
neau signalétique ECAS (↓ Fig. 37) et le fixer au vé- du mode de fonctionnement d'une valve d'essieu
hicule. relevable à rappel par ressort. Au début du dia-
gnostic, les essieux relevables sont mis hors ten-
Le véhicule peut alors être équipé des anciennes fonc- sion. Le comportement de l'essieu relevable
tions à tout moment. dépend des paramètres configurés.
Référence du panneau autocollante : 899 200 922 4
9.1.1 PIN

9.1 Diagnostic PC En saisissant le PIN, l'utilisateur peut, outre réaliser un


diagnostic, modifier d'autres paramètres du système
En plus du contrôleur diagnostic (DC) qui n'est pas décrit WABCO.
plus en détails dans ce manuel, il est conseillé d'utiliser
le PC en tant qu'appareil de diagnostic. Avant de saisir le PIN, la participation à une forma-
tion sur le système est nécessaire. L'utilisateur
Composants nécessaires pour le diagnostic PC : n'est pas autorisé à donner le PIN à des person-
logiciel (D) 446 301 520 0 nes non formées. Dans le cas contraire, la sécurité
interface (câble inclus) 446 301 021 0 de conduite et de fonctionnement s'en trouverait li-
câble de diagnostic remorque 446 300 329 0 mitée.

La version à jour du logiciel diagnostic est disponible au – Le PIN doit être demandé à l'adresse suivante :
téléchargement gratuit sur le site Internet pin@wabco-auto.com. Donner le numéro de série
www.wabco-auto.com sous le lien Téléchargements. complet du logiciel diagnostic.
Ce numéro de série se trouve sur l'autocollant de la dis-
Le logiciel diagnostic permet : quette de programmation sous un code-barres et com-
• la mise en service du système ECAS, mence par SN...

Fig. 37 Panneau système (impression PC)

46
Diagnostic et mise en service ECAS 8.
Ce numéro doit correspondre au numéro de série fourni • Remorque EBS 11
par le programme, qui peut être consulté sous • Tracteur ECAS 16
« Options » Î « Saisir PIN ». Si tel n'est pas le cas, le • Remorque ECAS 18
numéro de série du programme est prioritaire.
• etc.
Le système ECAS ne nécessite pas d'entretien. Le sys- Lors de l'initialisation, tous les systèmes branchés sur le
tème s'auto-contrôle par les routines d'erreurs contenues raccord diagnostic répondent simultanément en 1,8 s et
dans le programme UCE. Si l'UCE détecte une erreur, le produisent un imbroglio de données.
témoin lumineux clignote. L'ECAS doit alors être contrôlé
à l'atelier. Dans le cas (rare) où l'ECAS-UCE ne répond pas sur re-
quête de l'adresse de l'appareil, une recherche d'initiali-
Respecter principalement la hauteur et le positionne- sation de 1,8 s est possible en associant l'ABS/ECAS.
! ment réglementaires du véhicule. Contrôler le témoin
lumineux en mettant le contact.
– En cas de doute, s'assurer que l'adresse correcte a
été configurée.
– Au préalable, s'assurer que le raccord diagnostic de
9.1.2 Initialisation de l'UCE l'ABS a été débranché.
L'UCE doit être initialisée pour le diagnostic, c'est à dire – Avant d'insérer le raccordement, contrôler le paramè-
que le PC effectue un transfert de données à l'UCE. tre qui applique la configuration d'adresses ISO du
système électronique.
Pour cela, il existe deux possibilités :
• le raccordement de données est commandé pour
1,8 s. 9.2 Paramétrage
• l'UCE est connectée à une adresse d'appareil (adres-
se 5-baud). 9.2.1 Paramètres d'options

Après l'initialisation, l'UCE arrête son cycle de program- Il est possible d'activer les paramètres d'options en « Ap-
me classique et se met à disposition du PC pour la récep- pliquant » ou « N'appliquant pas » un Bit. Elles sont défi-
tion. nies par OUI ou NON, 1 ou 0 dans la langue du
calculateur. Les paramètres d'options n'ont pas d'unités.
La connexion est conservée jusqu'à ce que :
Un Byte contient 8 Bits, soit 8 paramètres d'options. Ils
• le PC se déconnecte,
sont représentés par un chiffre compris entre 0 et 255. Il
• le contact est coupé ou s'agit de données pour l'équipement et le mode de fonc-
• les raccordements de données sont débranchés. tionnement souhaité du système. On trouve entre autres:
L'échange de données entre le PC et d'autres systèmes • la disponibilité d'un essieu relevable, l'équipement de
électroniques comme par ex. le système électronique l'essieu relevable,
ABS ou EBS est également réalisé de cette manière. • la détermination de la position du capteur de déplace-
ment,
– Pour un diagnostic simple, brancher les raccorde-
ments de données de l'ABS ou de l'EBS et de l'ECAS • la disponibilité d'un capteur de pression, l'aide au dé-
sur la prise diagnostic située sur la face inférieure du marrage, l'électrovalve LSV,
carter de l'ECAS. • le type de sélection du niveau de conduite,
Le carter ne doit pas être ouvert pour le diagnostic. • la formule de calcul de la détection d'erreurs possi-
! Les branchements exacts sont disponibles à partir
des schémas de câblage à la brochure « Exemples
bles.

d'ensembles de paramètres ». 9.2.2 Paramètres de valeurs

Dans le cas d'un assemblage de plusieurs raccorde- Les paramètres de valeurs sont des valeurs chiffrées, qui
ments de données sur une prise diagnostic, une initiali- transmettent au système les valeurs de consigne, limites
sation n'a de sens que si elle est réalisée sur l'adresse de et de tolérance. Ces valeurs se situent entre 0 et 255. Ce
l'appareil. sont des valeurs proportionnelles pour des grandeurs
physiques pures pour :
Les adresses d'appareils sont déterminées selon une • le déplacement,
norme ISO :
• la pression,
• Tracteur ABS 08
• le temps,
• Remorque ABS 10
• la vitesse.

47
9. ECAS Diagnostic et mise en service

8 paramètres d'options composent un paramètre de va- 9.2.3 Comptages


leurs.
Les comptages sont des valeurs chiffrées du système
0 1 2 3 4 5 6 7 électronique. Les chiffres binaires en sont la base. Leur
domaine de valeur varie de 0 à 255.

Les paramètres, valeurs de consigne pour la régulation,


20 + 21 + 22 + 23 + 24 + 25 + 26 + 27 = sont transmis sous forme de comptages. Les valeurs
réelles doivent également être mises à disposition sous
1 + 2 + 4 + 8 + 16 + 32 + 64 + 128 = 255
forme de comptages pour permettre une comparaison
valeur de consigne/valeur réelle par le système électro-
0 1 2 3 4 5 6 7
nique.

Les valeurs mesurées par les capteurs varient en fonc-


20 + 0 + 22 + 0 + 0 + 25 + 0 + 27 tion des écarts et pressions. Elles sont transmises à
l'UCE en tant que valeurs de tension ou impulsions de
1 + 0 + 4 + 0 + 0 + 32 + 0 + 128 = 165 courant. L'UCE transforme ces signaux en comptages
Fig. 38 Représentation modellisée des valeurs 255 et 165 sous for- (numérisation des signaux).
me numérique (exemple)
La largeur de bande des niveaux de tension ou des
Il est possible de s'imaginer un Byte de la manière sui- temps d'impulsion se trouvant dans le domaine de mesu-
vante : sur une ligne se trouvent 8 lampes aux positions re sera divisé en parts égales.
0 à 7, qui représentent les 8 Bits. Si une lampe s'allume,
cela signifie « 2 puissance son numéro de position ». Le domaine de mesure maxi. possible est divisé en 256
niveaux.
Exemple :
Plus les niveaux sont petits, plus
La lampe en position 3 s'allume. Cela correspond à
23 = 8. • la précision des valeurs de mesure pour les calculs
est grande.
Si la lampe est éteinte, cela équivaut à la valeur 0. Il exis- • la largeur de bande du domaine de mesure est petite.
te au total 256 possibilités pour allumer les lampes.
Plus les niveaux sont importants, plus
Les paramètres d'options pouvant être décrits unique- • la précision des valeurs de mesure pour les calculs
ment par OUI ou NON (lampe allumée ou éteinte), 8 pa- est faible.
ramètres d'options peuvent être attribués à une unité. • la largeur de bande du domaine de mesure est impor-
Ces 8 paramètres d'options composent un paramètre de tante.
valeurs.
Les informations citées ci-dessus sont à respecter par
Le paramétrage peut être réalisé avec le logiciel corres- exemple lors du choix du bras de capteur de
pondant. déplacement. (↑ 8.1.1 Capteur de déplacement - consi-
Les ensembles de paramètres peuvent entre autres : gnes de montage)
• être lus, affichés et enregistrés par le système élec-
tronique d'un PC. 9.2.4 Explication du paramètre
• être transmis du PC à un système électronique. Conditions préalables :
• être créés, modifiés et enregistrés manuellement de- • l'appareil de diagnostic est branché correctement.
puis le PC, c'est à dire transférés à un système élec- • le contact est enclenché.
tronique.
• L'onglet « Paramètre » est ouvert dans le programme
diagnostic après l'activation des fonctions spéciales
– Avant le paramétrage, enregistrer l'ensemble de pa-
par saisie du PIN.
ramètres du système électronique sur le PC.
Si les conditions préalables sont remplies, les paramè-
Ainsi, une copie de sauvegarde est disponible avec la- tres peuvent alors être lancés, affichés et modifiés de-
quelle le dernier ensemble de paramètres peut à tout puis le système électronique du véhicule ou depuis le
moment être retransféré au système électronique. Ceci chemin du PC.
est particulièrement important quand des ensembles de
paramètres existants doivent être modifiés. Un nombre La numérotation des paramètres s'adapte alors à la
illimité d'ensembles de paramètres peut être enregistré structure de l'ensembles de paramètres pour les varian-
sur le PC. tes UCE 446 055 065/066 0.

48
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
La structure de l'ensemble de paramètres des variantes La valeur 0 permet de commander indépendemment
UCE 446 055 060/070 0 est modifiée. deux essieux relevables en plus de la régulation de l'es-
sieu arrière.
Si le numéro de paramètre dévie du numéro de pa-
! ramètre pour les variantes UCE 446 055 065/066 0,
il est indiqué entre parenthèses dans les titres de pa-
Pour les remorques à timon :
– Mettre le Bit 1 = 1.
ramètres.
Il est possible de commander indépendamment le ou les
Ne pas modifier les paramètres avant d'avoir suivi essieux arrière, avant une fonction d'essieu relevable sé-
une formation sur le système. parée. Il est avant tout possible d'obtenir une régulation
droite/gauche.

Paramètre 0 Bit 2 : Remorque avec/sans essieu relevable/suiveur


Le paramètre 0 configure l'adresse de l'appareil, avec le- – Mettre le Bit 2 = 0 si le véhicule est équipé d'un essieu
quel le système électronique est connecté à l'appareil relevable/suiveur ou si une aide au démarrage doit
diagnostic (PC). être mise en place.

& L'adresse 18 (par défaut) est normalisée pour le sys- – Dans le cas contraire, mettre le Bit 2 = 1.
tème électronique de remorque ECAS.
Bit 3 : Dispositif de commande d'essieu relevable/
Les exceptions sont autorisées uniquement si plus d'une suiveur avec/sans capteur de pression
UCE est intégrée dans le véhicule en présentant une in-
– Mettre le Bit 3 = 0 pour obtenir une régulation d'essieu
terface diagnostic commune.
relevable tout automatique.
• Les paramètres 1 à 4 définissent la portée du systè-
Possibilités de cette configuration :
me.
• Les paramètres 1 à 3 définissent la portée du systè- • abaissement automatique de l'essieu relevable /
me pour les variantes UCE 446 055 060/070 0. chargement de l'essieu suiveur après dépassement
d'une pression maximale préconfigurée et
Ils sont composés chacun de 8 informations OUI/NON
(paramètres d'options). • relèvement de l'essieu relevable / déchargement de
l'essieu suiveur après retour à une valeur inférieure à
une pression minimale préconfigurée.
Paramètre 1 Un capteur de pression est nécessaire dans le système
dans tous les cas.
Bit 0 : Valve de coussin relevable séparée
Pour des raisons de compatibilité, le Bit 0 doit être sur 0. – Utiliser les valeurs de pression préconfigurée des pa-
ramètres 28 et 29 ou 45 et 46 selon la configuration
Pour les variantes UCE 446 055 065/066 0 : de l'essieu relevable.
– mettre la valeur de saisie
&
Bit 0 = 0.
Il est ensuite possible de réaliser une aide au démarrage
Pour la variante UCE 446 055 060 0 uniquement : ou aux manœuvres.
– mettre la valeur de saisie Bit 0 = 1, quand le bloc – Traiter pour cela le paramètre 2 (Bit 0 et 1) ainsi que
d'électrovalves pour la commande d'essieu relevable les paramètres 32 à 38.
présente une bobine séparée pour la commande du
coussin relevable. Il est possible de prévoir une compensation de la défor-
mation des pneus.
La bobine est branchée sur la prise X18 (uniquement
– Pour cela, utiliser les valeur repère préconfigurée
pour la variante UCE 446 055 060 0).
dans les paramètres 42, 43 et 44.
Dans le cas contraire, le découplage et la purge des
coussins porteurs de l'essieu relevable ainsi que le rem- Bit 3 = 1 signifie qu'aucun capteur de pression n'est dis-
plissage du coussin central sont réalisés simultanément ponible dans le système. Un essieu relevable éventuel-
avec la commande d'une seule bobine (Bit 0 = 0). lement disponible est commandé par un pressostat.
Dans ce cas, seul un abaissement de l'essieu relevable
est cependant possible.
Bit 1 : Suspension pneumatique à l'essieu arrière et La commande de relèvement de l'essieu relevable doit
avant. alors être lancée depuis l'unité de commande ou un cla-
– Mettre le Bit 1 = 0 si un seul essieu arrière est régulé. vier.

49
9. ECAS Diagnostic et mise en service

L'UCE-ECAS obtient, avec l'EBS, les données du cap- – Brancher le capteur de pression à la prise X5 lorsque
teur de pression depuis le raccord K. le capteur de déplacement a été branché à la prise
– Mettre dans ce cas le Bit 3 = 1. X14 (gauche).

– Brancher le capteur de pression à la prise X4 lorsque


Bit 4 : Nombre de capteurs de déplacement sur l'es- le capteur de déplacement a été branché à la prise
sieu arrière X13 (droite).
– Mettre le Bit 4 = 0, le dispositif prévoit alors une régu-
Il est extrêmement rare que deux capteurs de pression
lation à 2 capteur de pression sur l'essieu arrière.
soit disponibles à proximité de la remorque. En temps
Avec 2 capteurs de déplacement et une électrovalve normal, un seul capteur de pression est installé.
avec valves 2/2-voies, il est possible de conserver un ni-
veau parrallèle à l'essieu malgré une charge par essieu
Bit 6 : Nombre de niveaux de calibrage
inégale. La commande de coussin porteur est réalisée
par côté pour chaque côté de la structure.
L'ECU prévoit le lancement de 3 niveaux lors du procédé
– Mettre le Bit 4 = 1, le dispositif prévoit alors une régu- de calibrage.
lation à 1 capteur de pression sur l'essieu arrière. – Il est nécessaire de lancer et calibrer le niveau de
Pour le capteur de déplacement généralement placé au conduite I, le niveau supérieur et inférieur.
milieu de l'essieu, les coussins porteurs de l'essieu arriè-
re sont commandés par une électrovalve à valve 2/2-
– Mettre
&le Bit 6 = 0 (configuration par défaut) pour
des véhicules avec :
voies.
• Unité de commande
Un resserrement transversal des deux sorties de valves
permet une compensation lente de la pression entre les • la possibilité de raccorder une unité de commande
coussins porteurs des deux côtés du véhicule. – Mettre le Bit 6 = 1 pour :
Un chargement placé sur un seul côté peut provoquer • un niveau supérieur/inférieur connu et
une inclinaison non souhaitée de la structure.
• pour les exceptions.
– Mettre le Bit 4 = 1 si une régulation active gauche/ – Avant de lancer le processus de calibrage, transmet-
droite doit être réalisée avec 2 capteurs de déplace- tre le niveau supéreur/inférieur sous forme de comp-
ment sur une semi-remorque. tages au système électronique grâce au PC.
– Brancher ensuite le capteur de déplacement gauche
– Lancer et configurer alors le niveau I uniquement lors
sur la prise X12 pour l'essieu avant et le capteur de
du processus de calibrage.
déplacement droit sur la prise X13 pour l'essieu arriè-
re.
Bit 7 : Détection automatique de périphériques
Bit 5 : Donnée latérale du capteur de déplacement
– Mettre le Bit 7 = 0, la configuration du système doit
pour les systèmes à un seul capteur
être totalement transmise aux paramètres d'options
Bit 5 = 0 Capteur de déplacement gauche sur la prise du système électronique.
X14
Bit 5 = 1 Capteur de déplacement droit sur la prise X13 – Mettre le Bit 7 = 1, l'UCE contrôle alors les raccorde-
ments électriques avant le calibrage et se sert pour
Il existe deux possibilités de branchement d'un capteur cela de la configuration système fournie.
de déplacement sur la plaque de prises du système élec-
Les paramètres de description de la configuration systè-
tronique ECAS.
me (paramètre 1 : Bit 0, 1, 2, 4, 5 ; Paramètre 2 : Bit 5 ;
Pour des systèmes à un seul capteur de déplacement à Paramètre 3 : Bit 0) sont alors modifiés automatiquement
l'essieu arrière, ce Bit indique si le capteur est branché en cas de modification d'un paramètre et/ou de nouveau
sur la prise X14 (gauche) ou X13 (droite) de l'UCE. calibrage.

Gauche/droite n'a dans ce cas aucun rapport avec la Malgré le réglage du Bit 7, le paramétrage reste néces-
! position du capteur de déplacement sur le véhicule. saire. Parmi les caractéristiques que l'UCE ne peut dé-
tecter, on trouve :
Pour la variante UCE 446 055 060 0 uniquement : pour
• le fait qu'un interrupteur à pression est ou non con-
2 capteurs de déplacement utilisés, il est nécessaire de
necté.
respecter l'attribution des côtés des capteurs de pression
et de déplacement. • comment l'aide au démarrage doit fonctionner.

50
Diagnostic et mise en service ECAS 9.

Paramètre 2 – Mettre le Bit 2 = 0.


• Ainsi, le niveau de conduite II défini dans les paramè-
Bit 0 : Aide au démarrage modèle « Allemagne »
tres 23/24 est régulé en cas de dépassement d'une
– Mettre le Bit 0 = 0 si un véhicule a été agréé selon valeur limite préconfigurée dans le paramètre 25.
l'ancien StVZO (Code allemand de mise en circula- • Le niveau de conduite I est à nouveau déconnecté si
tion des véhicules routiers). la vitesse est à nouveau inférieure à une vitesse limite
L'aide au démarrage agit alors uniquement pendant une préconfigurée dans le paramètre 26.
durée déterminée, préconfigurée après l'activation de Cette fonction est utile pour des applications particuliè-
l'aide au démarrage. La remise en route de l'aide au dé- res.
marrage n'est possible qu'après expiration d'une pause
forcée préconfigurée. – Mettre
& le Bit 2 = 1.
– Utiliser les valeurs de temps préconfigurées dans les Il est ainsi possible de déconnecter le niveau de conduite
paramètres 32 et 44. II depuis un commutateur placé sur le système électroni-
que (prise X8) ou avec l'unité de commande (pour les va-
– Activer l'aide au démarrage depuis un clavier sur la riantes UCE 446 055 065/066/075 0).
prise X9.

Pour l'aide au démarrage modèle « Etranger », le Bit 3 : Commande d'essieu relevable manuelle/tout
Bit 0 = 1 agit également pendant une durée prédétermi- automatique
née. – Mettre le Bit 3 = 0 pour obtenir une commande d'es-
– Il est cependant possible d'étendre à volonté la durée sieu relevable manuelle.
sans pause forcée par des pressions répétées sur les L'essieu relevable est abaissé pour des dispositifs à in-
touches (↓ Paramètre 33). terrupteur à pression. Ceci a également lieu en cas de
La limite de temps de l'aide au démarrage a été suppri- dépassement d'une pression de coussin porteur sur la
mée depuis l'entrée en vigueur de la directive commu- charge de l'essieu principal.
nautaire 97/27/CE. L'aide au démarrage est maintenant
déterminée selon des critères de charge d'essieu et un – Après le déchargement, il est cependant nécessaire
seuil de vitesse. de relever l'essieu relevable manuellement depuis un
interrupteur ou l'unité de commande.
– Mettre
& le Bit 0 = 1. – Pour un dispositif avec capteur de pression Bit 3 = 0,
il est également nécessaire de relever l'essieu releva-
La durée de l'aide au démarrage modèle « Etranger »
ble manuellement depuis un interrupteur ou l'unité de
doit être paramétrée dans le paramètre 33.
commande.
– Pour une aide au démarrage EC, mettre le paramètre
33 sur 255 comptages et le paramètre 34 sur 0 comp-
tages.
– Mettre
& le Bit 3 = 1 pour présélectionner l'essieu
relevable tout automatique.
– Activer l'aide au démarrage depuis un clavier sur la
prise X9. Possibilités de cette configuration :
• abaissement automatique de l'essieu relevable /
! Autres valeurs de référence de l'aide au démarrage
↓ Paramètres 35 à 38.
chargement de l'essieu suiveur après dépassement
d'une pression maximale préconfigurée et
• relèvement de l'essieu relevable / déchargement de
Bit 1 : Aide au démarrage modèle « Pays nordiques » l'essieu suiveur après retour à une valeur inférieure à
– Mettre le Bit 1 = 1 pour activer une aide au démarrage une pression minimale préconfigurée.
modèle « Pays nordiques ». Un capteur de pression est nécessaire dans l'ensemble
L'aide au démarrage « Pays nordiques » permet au con- du système dans tous les cas.
ducteur de déterminer librement la durée de l'aide au dé-
marrage. – La préconfiguration des valeurs de pression a lieu
dans les paramètres 28 et 29 ou 45 et 46 selon la con-
– Activer la durée de l'aide au démarrage depuis un cla- figuration de l'essieu relevable, en particulier dans les
vier sur la prise X9. paramètres 46 et 46 pour 2 essieux relevables sépa-
rés.
Bit 2 : Niveau de conduite II sur commutation/unité Bit 3 = 1 est également nécessaire pour un système avec
de commande sans vitesse limite aide au démarrage.

51
9. ECAS Diagnostic et mise en service

Bit 4 : Électrovalve d'essieu relevable commandée Bit 7 : Données des techniques de mesure
par impulsions ou rappel par ressort – En temps normal, mettre le Bit 7 = 0.
L'électrovalve ECAS ou la pièce d'essieu relevable du
bloc d'électovalves ECAS pour commander le coussin – Mettre le Bit 7 = 1 pour que l'UCE envoie constam-
d'essieu relevable est une valve commandée par impul- ment 8 valeurs de mesure pendant le fonctionnement
sions pour Bit 4 = 0. Le coussin relevable est alors com- normal.
mandé par une impulsion de pression d'un tiroir situé Les valeurs de mesure sont calculées à partir des va-
dans l'électrovalve (cas général dans la remorque). leurs des capteurs.

– Mettre
& Bit 4 = 0 pour les valves d'essieu relevable
décrites dans les schémas WABCO.
– Il est possible d'afficher les valeurs de mesure en-
voyées par le PC.

– Mettre le Bit 4 = 1 pour obtenir une commande de Les positions de mesure sont fixées en fonction de l'attri-
coussin relevable avec une valve à retour par ressort. bution suivante :
Le coussin relevable est commandé à une pression 1 Valeur réelle capteur de déplacement essieu arrière
constante sur un piston à ressort dans l'électrovalve gauche
ECAS. Ceci est un cas très rare dans la remorque.
2 Valeur réelle capteur de déplacement essieu arrière
droit
Bit 5 : Valve supplémentaire pour l'aide au démarra-
ge 3 Valeur réelle capteur de déplacement essieu avant
4 Valeur de consigne capteur de déplacement essieu
– Mettre
& Bit 5 = 0, si aucune aide au démarrage
n'est nécessaire ou si une électrovalve commandée arrière (pour des valeurs de consigne différentes pour
par impulsions est appliquée pour l'aide au démarra- gauche/droite, la valeur « gauche » est affichée)
ge (cas général). 5 Valeur de consigne capteur de déplacement essieu
Si une valve à retour par ressort est utilisée pour la com- avant
mande d'essieu relevable, la fonction « aide au démarra- 6 Valeur réelle capteur de pression (valeur moyenne
ge » n'est possible qu'avec l'utilisation d'une électrovalve pour plusieurs capteurs de pression)
supplémentaire. Cette électrovalve prend en charge le
7 Offset actuel pour la compensation de déformation
découplage des coussins d'essieu porteur du coussin
des pneus (augmente la valeur de consigne pour le
d'essieu relevable.
niveau de conduite)
– Mettre le Bit 5 = 1 pour l'utilisation d'une électrovalve 8 vitesse actuelle du véhicule
supplémentaire.
Les valeurs de mesure 1 à 7 sont données en compta-
! Aucun des schémas présentés dans ce manuel ne
comporte une valve supplémentaire.
ges, la valeur de mesure 8 en km/h.

Si une des positions de mesure manque (par ex. la posi-


Bit 6 : Nombre d'essieux relevables séparés tion de mesure 3 pour des dispositifs sans suspension
pneumatique de l'essieu avant), la valeur donnée est de
– Mettre le Bit 6 = 0 pour : 0 ou 255.
• pour une remorque à timon dont l'ensemble de la
suspension est pneumatique. La sortie de la valeur de mesure ne peut être utilisée
• une semi-remorque avec une commande d'essieu ! que si elle est associée à l'enregistrement des para-
mètres. Le système électronique envoyant constam-
relevable.
• des véhicules sans essieu relevable. ment des données, aucun diagnostic ne peut être
réalisé sans PIN. Pour terminer le paramétrage, met-
Une seule commande de coussin relevable n'est alors tre le Bit 7 = 0, aucune recherche d'erreur ne pouvant
possible. Il est naturellement possible de brancher plu- être réalisée sans PIN.
sieurs coussins d'essieu relevable en parallèle.
– Appliquer les pressions de commande d'essieu rele-
vable dans les paramètres 28 et 29. Paramètre 3
– Mettre le Bit 6 = 1 pour que l'UCE soit en mesure de Bit 0 : Correcteur LSV
commander indépendamment 2 essieux relevables
dans le cas des semi-remorques.
– Mettre
& le Bit 0 = 0.
Aucune commande d'essieu avant n'est plus possible – Mettre Bit 0 = 1, une électrovalve séparée est mise
avec l'utilisation de cette option. sous tension tant que le système fonctionne correcte-
– Appliquer les pressions de commande d'essieu rele- ment et que le niveau se trouve au-dessus de la bu-
vable dans les paramètres 28, 29, 45 et 46. tée.

52
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
Ceci a lieu aussi longtemps que le système fonctionne Bit 4 : Résolution du capteur de pression
correctement et que le niveau se trouve au-dessus de la
– Les capteurs de pression pour lesquels une tension
butée. En cas d'absence de courant, l'électrovalve ap-
de 5,5 V est apportée au raccord de signal à une
porte une pression d'alimentation totale sur la prise de
pression de 10 bars, mettre le Bit 4 = 0.
commande 41 ou 42 du correcteur LSV.
Bit 4 = 0 pour 1 comptage signifie alors 1/20 bar
Cette application spécifique est indiquée dans les (= 0,05 bars).
! schémas de câblage. (↓ 12. Annexe) – Les capteurs de pression pour lesquels une tension
de 4,5 V est apportée au raccord de signal à une
Bit 1 : Suivi du signal C3 avec détection d'erreur pression de 10 bars, mettre le Bit 4 = 1.
– Pour une détection d'erreur normale, mettre le Bit 4 = 1 pour 1 comptage signifie alors 1/16 bar (=
Bit 1 = 0 (configuration par défaut). 0,0625 bars). Les capteurs de pression avec une telle ré-
solution sont équipés d'un raccord à baïonnette DIN et
– Pour une détection d'erreur élargie, soit une détection sont des composants standards du Trailer EBS comme
de court-circuit à la masse à l'arrêt, mettre le Bit 1 = 1. de l'ECAS.

! Cette fonction n'est possible que pour le VCS. Bit 5 : Sélection niveau de déchargement - niveau de
conduite III
Bit 2 : Fonction de mise hors tension en cas d'erreur – Mettre le Bit 5 = 0 pour le niveau de déchargement.
possible L'activation a lieu par commutateur.
– Si le Bit 2 = 0 a été mis, l'apparition d'une erreur pos- – Mettre le Bit 5 = 1 pour le niveau de conduite III. L'ac-
sible (↓ Paramètre 40) entraine la détection de l'erreur tivation a lieu par commutateur ou depuis l'unité de
et le dispositif est mis hors tension. commande.
– Pour des véhicules équipés de châssis particulière- – Fixer les valeurs pour le niveau dans les paramètres
ment sensibles à la torsion devant être utilisés sur des 5 et 6.
terrains impraticables (par ex. pour le transport de
bois), mettre
& Bit 2 = 1.
Bit 6 : Commande des niveaux de conduite II et III
Dans le cas d'une erreur possible, seules les électroval-
ves ECAS seraient alors mises hors tension et le niveau Possibilités de régulation du niveau de conduite II (para-
réel restant serait considéré comme niveau de consigne. mètre 2 Bit 2 = 1) et/ou du niveau de conduite III (para-
mètre 3 Bit 5 = 1) :
• avec un commutateur séparé (Bit 6 = 0),
Bit 3 : Transfert des données de fonctionnement par
le câble K • depuis l'unité de commande (
& Bit 6 = 1).
– Mettre le Bit 3 = 0 pour l'ECAS associé à l'ABS.
Bit 7 : Égulation du niveau de conduite en relève-
Aucune donnée de fonctionnement de l'ECAS n'est ment de chàssis
transférée par le câble K.
– Mettre le Bit 7 = 0 (configuration par défaut), le niveau
– Mettre le Bit 3 = 1 pour l'ECAS associé à l'EBS. de conduite actuel est utilisé pour des véhicules sur
Les données EBS utiles pour le fonctionnement de lesquels un capteur de déplacement est installé à
l'ECAS lui sont transmises par le câble K. S'entend par l'essieu arrière.
données :
– mettre le Bit 7 = 1.
• le signal de vitesse,
• le signal de capteur de pression. Avant de lancer le niveau de conduite, la structure du vé-
hicule est à peine abaissée puis relevée au niveau de
L'ECAS ne requiert, associé à l'EBS, aucun capteur de conduite par un remplissage simultané des coussins.
pression propre. Cette fonction est disponible pour des véhicules équipés
de 2 capteurs de déplacement ou plus. La saisie de ce
Le capteur de pression propre à l'ECAS est prioritaire sur
Bit est utile pour des véhicules présentant une régulation
celui de l'EBS si :
droite/gauche.
• un capteur de pression propre à l'ECAS est branché
sur la prise X5 du système électronique. Il est ainsi possible d'assurer une comparaison de pres-
• le Bit 3 est paramétré dans le paramètre 1. sion entre le côté gauche et droit.

53
9. ECAS Diagnostic et mise en service

Paramètre 4 ment au démarrage à froid de mauvaise qualité (aucune


oscillation d'essieu relevable).
Bit 0 : Modifier l'aide au démarrage
La décision de relever ou non le ou les essieux releva-
– Mettre le Bit 0 = 0 pour conserver la pression d'aide
bles est prise à l'arrêt. (Ainsi, l'essieu passe en position
au démarrage préconfigurée au paramètre 37.
haute après un arrêt et dépassement de la vitesse).
– Mettre le Bit 0 = 1 pour augmenter la pression d'aide
autorisée selon le paramètre 37 de 10% maxi. du pa- Bit 3 : Conséquences de l'augmentation du niveau de
ramètre 28. conduite avec essieu relevable relevé
L'augmentation de 10% est active si la pression de cous- (à partir de la version logiciel V_9.1.1.D)
sin est > paramètre 28 au lancement de l'aide au démar- – L'augmentation du niveau de conduite avec essieu
rage. relevable relevé doit avoir lieu uniquement pour le ni-

Ce type d'aide au démarrage peut se révéler intéressant


veau de conduite le plus bas. & Bit 3 = 0.

si la valeur de pression préconfigurée au paramètre 28 – Mettre le Bit 3 = 1 pour l'augmentation du niveau de


est inférieure à la pression de coussin porteur autorisée conduite avec essieu relevable relevé pour les ni-
de l'ensemble d'essieux selon l'affectation de freinage. veaux de conduite I et II.
Dans ce cas, le paramètre 37 (= paramètre 28 * 130%) Aucune augmentation de niveau de conduite avec es-
est trop faible en tant que pression limite pour l'aide au sieu relevable relevé n'a lieu au niveau de conduite III. Le
démarrage. niveau de conduite doit alors être le plus haut des 3 ni-
La saisie du Bit permet d'élargir la limite de pression de veaux de conduite possibles.
l'aide au démarrage. L'objectif est de commander la mul-
titude d'ensembles d'essieux avec un nombre limité d'en- – Fixer la valeur à laquelle cette augmentation de ni-
sembles de paramètres. veau de conduite a lieu dans le paramètre 39.
L'augmentation de niveau a lieu uniquement quand
Bit 1 : Comportement de l'essieu relevable après
coupure du contact
! leduite.
véhicule se trouve effectivement en niveau de con-

(à partir de la version logiciel V_9.1.1.D)


– Mettre le Bit 1 = 0 (configuration par défaut) pour opé- Bit 4 : Action de l'entrée de circuit « abaissement for-
rer un abaissement du ou des essieux relevables au cé de l'essieu relevable » - prise 15 de l'UCE
moment où le contact est coupé. (à partir de la version logiciel V_9.1.1.D)
Le ou les essieux relevables s'abaissent uniquement si Mettre ce Bit uniquement pour 2 essieux relevables
après avoir coupé le contact, la borne 30 est conservée
pendant un court instant. Aucun abaissement n'est réali-
! séparés. Ce Bit ne peut être mis que si le paramètre
2 Bit 6 = 1.
sé après débranchement de la prise spiralée ABS. – Pour activer l'entrée de circuit « Abaissement forcé de
l'essieu relevable sur tous les essieux relevables »,
– Mettre le Bit 1 = 1 pour que l'essieu relevable reste re-
levé après coupure du contact.
mettre
& Bit 4 = 0.

– Pour activer l'entrée de circuit « Abaissement forcé de


Bit 2 : Comportement de l'essieu relevable après en- l'essieu relevable uniquement sur le 2ème essieu re-
clenchement du contact levable », mettre le Bit 4 = 1.
(à partir de la version logiciel V_9.1.1.D)
– Mettre les Bits 5 à 7 = 0, ceux-ci n'ayant aucune signi-
– Mettre le Bit 2 = 0 (configuration par défaut) pour opé-
fication.
rer un relèvement de l'essieu relevable si autorisé par
la charge d'essieu au moment où le contact est en-
clenché. Paramètre 5
– Mettre le Bit 2 = 1 pour que l'essieu relevable reste au Différence entre le niveau de déchargement ou ni-
sol lors que le contact est enclenché. veau de conduite III et le niveau de conduite I sur l'es-
Il est relevé dès qu'une vitesse limite paramétrable (↓ sieu avant (paramètre 4)
Paramètre 51) est atteinte.
– Configurer le paramètre 5 pour l'essieu avant de ma-
Le Bit 2 ne peut être mis que sur 1 si le paramètre 2 nière similaire au paramètre 6.
! Bit 3 = 1 (essieu relevable tout automatique). – Mettre le paramètre 5 sur 0 comptages si aucune ré-
Ceci présente des avantages certains pour les véhicules gulation de l'essieu avant ou gauche droite sur l'es-
de chantiers et les tracteurs présentant un comporte- sieu arrière n'est à réaliser.

54
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
Paramètre 6 – Mettre le paramètre 8 sur une valeur supérieure à
100 comptages.
Différence entre le niveau de déchargement ou ni- Un véhicule vide ne pousse pas autant la butée en caout-
veau de conduite III et le niveau de conduite I sur l'es- chouc qu'un véhicule chargé. La valeur à saisir est pré-
sieu arrière (paramètre 5) configurée pour cette raison par l'élasticité de la butée en
caoutchouc.
Ce paramètre dépend de la configuration du paramè-
! tre 3 Bit 5. Si le véhicule est calibré en charge, il ne peut atteindre
ce niveau le plus bas une fois déchargé, même si les
Le paramètre 6 décrit le niveau actif à l'essieu arrière
coussins sont complètement vidés.
pour le niveau de conduite III lors de la commande du
commutateur de niveau de déchargement, du commuta-
Ceci a pour conséquence l'apparition d'une erreur possi-
teur ou des touches correspondantes de l'unité de com-
ble. L'UCE détecte la butée en caoutchouc et termine le
mande.
processus de vidage quand :
– Mettre le paramètre 6 sur une valeur comprise entre • le résultat de niveau inférieur + paramètre 8 - 100 est
0 et 99 comptages si le niveau doit être supérieur au inférieur et
niveau de conduite I. • aucune autre modification de déplacement n'a plus
Cette valeur est alors ajoutée à la valeur pour le niveau lieu pendant le temps de détection de butée fixé au
de conduite I pour former la nouvelle valeur de consigne. paramètre 18.
Cela évite que les coussins soient entièrement vidés.
– Mettre le paramètre 6 sur une valeur supérieure à
100 comptages si le niveau doit être inférieur au ni- Le niveau atteint est considéré comme nouveau niveau
veau de conduite I. de consigne.
Cette valeur est alors soustraite de la valeur pour le ni-
veau de conduite I pour former la nouvelle valeur de con- – Mettre le paramètre 8 sur une valeur comprise entre
signe. 110 et 125 comptages si le véhicule est calibré dé-
chargé.
– Mettre le paramètre 6 sur 0 comptage si aucun niveau – Dans le cas de véhicules neufs, mettre le paramètre
de déchargement ou niveau de conduite II n'est né-
cessaire.
8 sur
& 115 comptages.
Il est ainsi possible d'éviter qu'une erreur possible soit
détectée, même pour un véhicule incliné où un seul côté
Paramètre 7 repose sur la butée.

– Mettre le paramètre 8 sur une valeur comprise entre


Limite de détection des erreurs possibles sur l'es-
120 et 135 comptages si le véhicule est calibré en
sieu avant (paramètre 6)
charge.
– Mettre le paramètre 7 sur 0 comptage si aucune régu-
lation de l'essieu avant ou gauche droite sur l'essieu • La limite de hauteur inférieure est supérieure à la
arrière n'est à réaliser. butée en caoutchouc.
↓ Description pour le paramètre 8 - fonction analogue – Mettre le paramètre 8 sur une valeur inférieure à 100
comptages.

Paramètre 8 La modification du processus de vidage est terminée


quand :
Limite de détection des erreurs possibles sur l'es- • la somme niveau inférieur + paramètre 8 est inférieu-
sieu arrière (paramètre 7) re et
Le paramètre 8 donne une valeur limite de capteur de • et aucune autre modification de déplacement n'a plus
déplacement. lieu pendant le temps de détection de butée fixé au
paramètre 18.
En cas de déplacement de cette valeur, le système élec- – Mettre le paramètre 8 sur une valeur comprise entre
tronique ne détecte pas d'erreur possible pendant 5 et 20 comptages, des problèmes étant susceptibles
l'abaissement de la structure du véhicule (↓ Paramètre d'apparaitre en règle générale uniquement pour un
40). Le paramètre 8 agit différemment selon la détermi- véhicule en position inclinée ou une surface de mau-
nation du niveau le plus faible autorisé : vaise qualité.
• La limite de hauteur inférieure (niveau le plus fai-
– Dans le cas de véhicules neufs, mettre le paramètre
ble) doit être la butée en caoutchouc.
8 sur
& 15 comptages (valeur par défaut).

55
9. ECAS Diagnostic et mise en service

Si aucune modification de déplacement depuis la valeur Paramètre 12


limite vers le dessous n'est détectée en 30 s pendant un
processus d'abaissement, l'UCE interprète cette situa- Déviation droite/gauche autorisée pour le relève-
tion comme une erreur possible. ment/abaissement (paramètre 11)
Valeur limite = Paramètre 8 + niveau de butée Le paramètre 12 traite uniquement d'essieux à 2 cap-
teurs de pression. A la différence du paramètre 11, le
Pour une valeur supérieure à 100 comptages, la butée processus de régulation n'est pas spécifié dans le domai-
est atteinte constamment depuis l'unité de commande. ne du niveau de consigne mais pour des modifications
Ceci est indépendant du niveau inférieur calibré. de niveau plus importantes (relèvement/abaissement).

Pour un véhicule chargé d'un seul côté, le côté le moins


Paramètre 9 chargé se relève plus rapidement que celui plus forte-
ment chargé. Le côté le plus fortement chargé s'abaisse
Tolérance autorisée du niveau de consigne de l'es-
plus vite que celui moins chargé.
sieu avant (paramètre 8)
Le côté chargé est susceptible de provoquer une incli-
– Mettre le paramètre 9 sur 0 comptage si aucune régu- niaison pouvant engendrer un risque lors de la modifica-
lation de l'essieu avant ou gauche/droite sur l'essieu tion de niveau.
arrière n'est à réaliser. Un relèvement/abaissement homogène est obtenu par
↓ Description pour le paramètre 10 - fonction analogue des pulsations du coussin le moins chargé.

Paramètre 10
– Mettre le paramètre 12 sur
tages.
& 4, 5 ou 6 ou 255 comp-
– Les essieux actuels sont si rigides à la torsion en rai-
Tolérance autorisée du niveau de consigne de l'es-
son de la suspension à une seule roue que le para-
sieu arrière (paramètre 9)
mètre 12 peut être mis sur 255 comptages.
La configuration de ce paramètre détermine la qualité de
régulation du système à l'essieu arrière avec les facteurs
Paramètre 13
de correction différentielle et proportionnelle.
(↑ 5.1 Algorithme de régulation pour la régulation de ni- Déviation avant/arrière autorisée pour le relèvement/
veau) abaissement (paramètre 12)
La valeur de tolérance configurée décrit les valeurs maxi. En cas de modification de niveau du véhicule à suspen-
et mini. autorisées du niveau de consigne à l'essieu ar- sion pneumatique complète, la structure avant et arrière
rière. La largeur de bande de tolérance correspond à 2 doivent atteindre la nouvelle valeur de consigne en
fois la valeur saisie. même temps. L'essieu devant parcourir la plus courte
distance est relevé ou abaissé le plus lentement. Le pa-
– Mettre le paramètre 10 sur une valeur supérieure à 2 ramètre 13 détermine la déviation autorisée pour faire
comptages (
& 4, 5 ou 6 comptages). fonctionner ce processus de régulation.

Une déviation autorisée faible implique une pulsation


Paramètre 11 ! constante des électrovalves pendant le processus
de régulation et n'est ainsi pas souhaitée.
Déviation droite/gauche autorisée du niveau de con-
signe (paramètre 10) – Dans le cas de remorques à timon, mettre le paramè-
Le paramètre 11 n'est efficace que pour des systèmes à tre 13 sur une valeur comprise entre
comptages.
&15 et 30
2 capteurs de déplacement. Il fournit l'inclinaison autori-
sée de la structure pour une répartition de charge inéqui- – Dans le cas de semi-remorques avec régulation gau-
table selon le côté. che/droite, mettre le paramètre 13 sur
tages.
&
255 comp-

– Mettre le paramètre 11 sur


tages.
& 4, 5 ou 6 ou 255 comp-
Les valeurs supérieures à 2 fois le paramètre 10 ne Paramètre 14
! sont pas récupérées par l'UCE.
Augmentation de niveau autorisée 7 s après le début
– Les essieux actuels sont si rigides à la torsion en rai- de la conduite ou l'activation de la fonction de niveau
son de la suspension à une seule roue que le para- de déchargement (paramètre 13)
mètre 11 peut être mis sur 255 comptages.

56
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
Une régulation de niveau a lieu pendant la conduite en
fonction de la configuration du paramètre 27 (par défaut
– Mettre le paramètre 15 sur une valeur
entre 10 et 20 km/h.
& comprise
: après un temps d'attente de 60 s). I

En pratique, un déchargement de véhicule à vitesse fai- Paramètre 16


ble est courant. Du fait des écarts de régulation pendant
la conduite (temps de retard), le véhicule se trouve pen- Retardement de régulation à l'arrêt (paramètre 15)
dant un court instant au-dessus du niveau de consigne
lors du déchargement à cause de la perte rapide de char- Le paramètre 16 donne un laps de temps. Dans ce laps
ge. Le paramètre 14 autorise un dépassement du niveau de temps, les signaux de capteurs de déplacement doi-
de consigne de l'écart de structure au-dessus de l'es- vent se trouver constamment hors du domaine de tolé-
sieu. rance de valeur de consigne pour un véhicule à l'arrêt
afin de permettre une post-régulation.
Si un niveau de consigne + paramètre 14 est mesuré sur
L'espacement de saisie est de 250 ms par comptage.
tous les capteurs de déplacement du dispositif 7 s après
le début de la conduite ou pour un niveau de décharge- – Mettre le paramètre 16 sur
& 8 comptages.
ment activé, l'UCE détecte un processus de décharge-
ment. Une régulation immédiate a lieu au niveau de
Paramètre 17
consigne + paramètre 14.
Ne pas mettre le paramètre 14 sur 0 comptage. Dans
! le cas inverse, une régulation est toujours lancée 7 s
après le début de la conduite pour un dépassement
Durée des périodes de pulsation T (paramètre 16)
Le paramètre 17 fixe la durée d'une période de pulsation
minime de la valeur niveau de consigne + paramètre pour une régulation du niveau de consigne.
14 (= 0).
– Mettre une durée de périodes de pulsation de
& 12
– Mettre le paramètre 14 sur
& 20 comptages. comptages (équivalent à 300 ms).
Si la fonction « Niveau de déchargement » est active, L'espacement de saisie est de 25 ms par comptage.
une régulation a lieu pour une modification de hauteur
supérieure à la valeur « valeur de consigne + paramètre La période de pulsation est l'écart entre 2 impulsions de
14 ». La régulation a lieu également en cas d'activation départ aux valves 2/2-voies dans l'électrovalve ECAS.
des freins. La régulation est menée tant que la vitesse de
10 km/h n'est pas dépassée après le début de la condui- La durée de connexion des valves 2/2-voies est mesurée
te. Si le véhicule dépasse 10 km/h, cette régulation est par l'UCE en fonction de la déviation de régulation et de
arrêtée et est relancée uniquement pour une conduite la vitesse de modification de la déviation de régulation. Si
précédée d'un nouvel arrêt du véhicule. la durée de connexion calculée est supérieure ou égale
à la durée des périodes de pulsation fournie, les valves
2/2-voies sont soumises à un courant continu. (↑ 5.1 Al-
Paramètre 15 gorithme de régulation pour la régulation de niveau)

Vitesse de conduite, jusqu'à laquelle une modifica- Paramètre 18


tion de hauteur est possible (paramètre 14)

La paramètre 15 décrit la vitesse limite jusqu'à laquelle Temps de détection de butée (paramètre 17)
les touches de l'unité de commande restent actives en Le paramètre 18 fixe la durée au cours de laquelle l'UCE
conduite (unité de commande placée dans le tracteur). Il doit détecter la butée inférieure (butée en caoutchouc).
est ainsi possible de lancer les niveaux mémoire, relève-
ment, abaissement, etc. Aucune modification de déplacement n'a plus lieu pen-
Un dépassement de cette vitesse donnée au paramètre dant cette durée en cas d'émission de la commande «
15 entraine la mise hors tension de l'unité de commande. abaisser structure » et l'écart de structure sur cet essieu
se trouve à un niveau correspondant à la configuration
Un niveau déviant du niveau de conduite est régulé jus- selon le paramètre 7 ou 8.
qu'à ce que la vitesse donnée au paramètre 41 pour un
retour en niveau de conduite soit dépassée. Les processus de pulsation de l'électrovalve ECAS sont
alors stoppés. L'espacement de saisie est de 250 ms par
La saisie du paramètre 15 est limitée par le paramè- comptage.
! treà la41.valeur
La valeur du paramètre 15 doit être inférieure
du paramètre 41.
– Mettre le paramètre 18 sur une valeur comprise entre
40 et
& 80 comptages.

57
9. ECAS Diagnostic et mise en service

Paramètre 18 : répartiteur de pulsation (pour les varian- Mettre le paramètre 17 sur


& 12 comptages.
tes UCE 446 055 060/070 0 uniquement)
&
Mettre le paramètre 10 sur une valeur comprise
entre 3 et 5, voire 7 comptages.
Le paramètre 18 donne la répartition de temps d'une du- Utiliser le paramètre 9 pour la régulation de l'essieu
rée de période du côté de la structure présentant le dé- avant.
placement le plus rapide lors d'un relèvement ou d'un
abaissement. Ceci intervient en association avec les pa- – Evaluer une valeur (de départ) pour KP selon la for-
ramètres 11 et 12 des variantes UCE 446 055 060/070 0. mule suivante :
Les durées de pulsation inférieures à 75 ms ne sont pas KP = (Paramètre 17 - 2) / (Paramètre 10 - 1)
menées. Paramètre 17 = durée des périodes de pulsation
Paramètre 10 = tolérance du niveau de consigne es-
– Mettre le paramètre 18 sur
& 255 comptages. sieu arrière
L'électrovalve est alors fermée sur le côté présentant le Utiliser le paramètre 9 pour la régulation de l'essieu
déplacement le plus rapide jusqu'à ce que la structure re- avant.
tourne dans le domaine de tolérance selon le paramètre
11 ou 12. – Evaluer le paramètre à fournir selon la formule sui-
vante : Paramètre 20 = KP x 3
– Mettre le paramètre 18 sur 0 comptage. Arrondir le résultat à un nombre entier. (pour la régu-
Ceci correspond à une électrovalve ouverte du côté pré- lation de l'essieu avant, effectuer le calcul avec :
sentant le déplacement le plus rapide. Paramètre 19 = KP x 3)
L'électrovalve ECAS est encore soumise à un courant
La paramètre 18 n'est utilisé que pour les variantes
! UCE 446 055 060/070 0. En pratique, il n'est pas em-
ployé et est donc paramétré sur 255 comptages. La
continu pour cette valeur à une vitesse de levage limi-
tée et une déviation de niveau de consigne à réguler
faible.
paramètre 18 a par conséquent été supprimé dans
les dernières générations de dispositifs. – Calibrer le véhicule.
– Placer le véhicule à un niveau inférieur à la tolérance
Paramètre 19 de valeur de consigne du niveau de conduite actuel et
envoyer la commande « niveau de conduite » depuis
Facteur de correction proportionnelle KPV pour la ré- l'unité de commande.
gulation du niveau de consigne à l'essieu avant
– Contrôler si le niveau de conduite fonctionne sans os-
↓ Description pour le paramètre 20 - fonction analogue cillation et sans pulsations de valves.
pour la régulation de l'essieu avant
– Résultat de contrôle :
• OUI : KP est juste et peut rester ainsi.
Paramètre 20 • La structure oscille sur : Diminuer la valeur KP et
augmenter la tolérance du niveau de consigne le
Facteur de correction proportionnelle KPH pour la ré- cas échéant.
gulation du niveau de consigne à l'essieu arrière
• Appliquer des pulsations aux électrovalves : Aug-
Le facteur de correction proportionnelle KP est une va- menter la valeur de KP.
leur de base pour la régulation de la valeur de consigne – Après une correction éventuelle, continuer la condui-
de l'ECAS et sert à calculer la longueur de pulsations te comme expliquée au point ↑ « Amener le véhicule
pour une régulation de niveau. à un niveau... ». Dans le cas contraire, stopper la pro-
cédure.
La longueur de pulsations à calculer est proportionnelle
à la déviation de régulation à déterminer. Pour le calcul Il est possible qu'aucun compromis de configuration ne
de la longueur de pulsation , un facteur de proportionna- soit trouvé. Il est sous-entendu que la tendance à sur-os-
lité (KP) doit être préconfiguré dans le système électroni- ciller de la structure dans un domaine de tolérance de va-
que. KP dépend de la configuration système. leur de consigne supportable sur la configuration de la
Il doit être déterminé et précisé par une étude. Celle-ci valeur KP ne doit pas être exclue. Un resserrement de
doit être réalisée par le fabricant du véhicule et n'est en section du câble pneumatique entre l'électrovalve ECAS
règle générale pas requise pendant l'entretien. et le coussin porteur est alors conseillée (plus petite sec-
tion conduite ou réducteur de pression).
L'évaluation a lieu comme suit :
– Mettre les paramètres 11, 12 et 13 sur 255 compta- La valeur proportionnelle KP est évaluée en tiers de
ges. comptages.

58
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
– Mettre le paramètre 20 sur une valeur comprise entre Dans le cas contraire, stopper la procédure.
8 et
& 10 comptages.
L'évaluation de KD a lieu à une durée de périodes de pul-
sation par tiers de comptages.
Paramètre 21 – Mettre 2 fois le paramètre 20, soit
& 20 comptages.
Facteur de correction différentielle KDV pour la régu-
lation du niveau de consigne à l'essieu avant Paramètre 23
↓ Description pour le paramètre 22 - fonction analogue
pour la régulation de l'essieu avant Différence entre le niveau de conduite II et le niveau
de conduite I sur l'essieu avant
– Mettre 2 fois le paramètre 19, soit
& 20 comptages. ↓ à ce sujet le paramètre 24 - fonction analogue pour la
régulation de l'essieu avant
Paramètre 22
Paramètre 24
Facteur de correction différentielle KDH pour la régu-
lation du niveau de consigne à l'essieu arrière Différence entre le niveau de conduite II et le niveau
Le facteur de correction différentielle KD est une valeur de conduite I sur l'essieu arrière
de base pour la régulation du niveau de consigne de La paramètre 24 décrit le niveau de conduite II sur l'es-
l'ECAS. Le laps de temps au cours duquel la bobine de sieu arrière, selon la condition configurée au paramètre
valve ECAS est sous tension pendant le relèvement de 2 Bit 2.
structure peut être raccourci en fonction de la vitesse de
modification de la déviation de régulation. Ainsi, les pro- – Mettre le paramètre 24 sur une valeur comprise entre
cessus de relèvement doivent être ralentis pour des dé- 0 et 99 comptages si le niveau de conduite II doit être
viations de valeurs de consigne importantes pour éviter supérieur au niveau de conduite I.
une oscillation de la structure. Pour diminuer la longueur La valeur saisie est alors ajoutée au niveau de conduite I.
de pulsation , un facteur de proportionnalité (KD) doit être
préconfiguré dans le système électronique. – Mettre le paramètre 24 sur une valeur supérieure à
100 comptages si le niveau de conduite II doit être in-
KD dépend de la configuration système. Il doit être déter- férieur au niveau de conduite I.
miné et précisé par une étude. Celle-ci doit être réalisée
Le niveau de conduite II s'obtient alors par :
par le fabricant du véhicule et n'est en règle générale pas
requise pendant l'entretien. Niveau de conduite I - paramètre 24 + 100 comptages

L'évaluation a lieu comme suit :


Paramètre 25
– Evaluer une valeur de départ pour KP selon la formule
suivante : Vitesse limite pour la régulation automatique du ni-
KD = Paramètre 20 x 2 (= Paramètre 22). veau de conduite II
(utiliser la formule suivante pour la régulation de l'es-
Le paramètre 25 indique une vitesse qui, si dépassée,
sieu avant : KD = Paramètre 21 x 2)
lance la régulation du niveau de conduite II. Cette fonc-
– Amener le véhicule à une déviation de valeur de con- tion est active si le paramètre d'options 2 - Bit 2 = 0.
signe importante, inférieure au niveau de conduite, et – Indiquer la valeur en km/h.
envoyer la commande « niveau de conduite » depuis
l'unité de commande.
– Contrôler si le niveau de conduite fonctionne sans os- Paramètre 26
cillation et sans pulsations de valves.
Vitesse limite pour la régulation du niveau de con-
– Résultat de contrôle : duite I à partir du niveau de conduite II
• OUI : KD est juste et peut rester ainsi. Le paramètre 26 indique une vitesse qui lance la régula-
• La structure oscille sur : Aumenter la valeur de KP. tion du niveau de conduite II si le véhicule passe en-des-
KD doit être au maximum de 4 fois le sous. Cette fonction est active si le paramètre d'options
paramètre 20. 2 - Bit 2 = 0. Elle est la fonction inverse à celle donnée
– Après une correction éventuelle, continuer la condui- par le paramètre 25.
te comme au point précédent ↑ « Amener le véhicule – Saisir la valeur (en km/h) du paramètre 26 de manière
à une déviation de valeur de consigne importante... ». à ce qu'elle soit inférieure à la valeur du paramètre 25.

59
9. ECAS Diagnostic et mise en service

Paramètre 27 Paramètre 29
Retardement de régulation pendant la conduite Pression moyenne de l'essieu arrière, à laquelle le
premier essieu relevable peut être relevé ou l'essieu
L'intervalle de temps au cours duquel la régulation du ni-
suiveur peut être déchargé
veau de consigne doit être réalisée pendant la conduite
peut être configuré ici. Pour obtenir un relèvement automatique de ou des es-
Aucune valeur inférieure à 10 s (correspondant à 40 sieux relevables pour une charge inférieure à une charge
comptages) n'est prévue. Ainsi, les données inférieures d'essieu déterminée, une valeur de pression est précon-
à 40 comptages sont indiquées en interne comme valant figurée pour les coussins porteurs au paramètre 29.
40 comptages. La valeur saisie est cependant affichée Après le relèvement du 1er essieu relevable, la charge
lors d'une lecture du paramètre par le PC. d'essieu et le poids de l'essieu relevable doivent être pris
en charge par les essieux restant au sol. Après le relève-
– Configurer un retard de régulation de 60 s correspon- ment du 1er essieu relevable, une augmentation de pres-
dant à
&240 comptages (configuration par défaut). sion a lieu dans le coussin porteur de l'essieu principal.

Les paragraphes 5.2.1 et 5.2.3 détaillent les rela-


Paramètre 28 ! tions.
Pression moyenne autorisée des coussins porteurs La pression de relèvement pLA relèvement (ECAS avec un
de l'essieu principal, à laquelle l'essieu relevable est essieu relevable) ou la pression de relèvement du 1er
abaissé ou l'essieu suiveur est chargé. essieu relevable pLA1 relèvement (ECAS avec 2 essieux re-
Le paramètre 28 décrit la pression d'abaissement dans levables séparés) est préconfigurée ici avec le paramè-
les coussins porteurs de l'essieu principal. Un dépasse- tre 29.
ment de cette pression rend efficace l'essieu relevable
L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
automatique.
ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de
Ceci a pour conséquence l'abaissement de l'essieu rele- pression.
vable, qui permet une répartition de la charge d'essieu
– Mettre le paramètre 29 sur une valeur de pression in-
entre l'essieu principal et le ou les essieux relevables. La
férieure à celle du paramètre 28.
pression de coussin porteur s'en trouve réduite.
La détermination exacte du paramètre est décrite au
& La valeur conseillée est la pression par défaut, à la-
quelle la pression de coussin porteur a atteint sa va-
! paragraphe 5.2.1 « Algorithme de régulation pour la
régulation d'essieu relevable (un essieu relevable) »
leur autorisée. ou 5.2.3 « Algorithme de régulation pour la régulation
Cette valeur peut par ex. être reprise par la plaque d'essieu relevable (deux essieux relevables
LSV ou EBS. séparés) »
Cette pression peut être inférieure à la pression de cous-
sin porteur autorisée. &p coussin chargé [bar] • 0,9 • A
• 16 [comptages/
La pression préétablie ne doit pas provoquer un dé- bar]= E
! passement de la charge d'essieu autorisée au préa-
lable par le fabricant d'essieu sur l'essieu principal.
Nombre de tous les essieux
E = valeur de saisie [comptages]
Le paragraphe 5.2 « Algorithme pour la régulation A = nombre d'essieux non relevés
! d'essieu
tions.
relevable (généralités) » détaille les rela-
– Si deux essieux sont relevés en parallèle, remplacer
le facteur 0,9 par 0,8.
La pression d'abaissement pLA abaissement est ainsi pré-
configurée avec le paramètre 28.
Paramètre 30
&saisie
p [bar] • 16 [comptages/bar] = valeur de
coussin chargé
[comptages] Sur-pression moyenne autorisée des coussins por-
teurs de l'essieu principal
L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de Le paramètre 30 décrit la pression qui ne doit en
pression. aucun cas être dépassée dans les coussins de
l'essieu principal. Dans le cas contraire, il apparait
un risque de surcharge de l'essieu ou du coussin
à suspension pneumatique.

60
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
Si le capteur de pression mesure une valeur supérieure Le paramètre 32 indique la durée d'activation de l'aide au
à celle indiquée ici, tout remplissage est coupé. La struc- démarrage.
ture s'abaisse jusqu'à la butée.
La limite de temps de l'aide au démarrage a été suppri-
Si ce cas apparait, la réduction de charge d'essieu (dé- mée depuis l'entrée en vigueur de la directive commu-
chargement) et une coupure du contact suivie d'une nou- nautaire 97/27/CE (2001).
velle mise du contact permettent d'obtenir un état
Le paragraphe 5.2.2 « Régulation de l'aide au dé-
normal.

Si le système est équipé d'un capteur de pression, ne


! marrage » détaille les relations.

! pas mettre le paramètre 30 sur 0 comptages. Dans


le cas contraire, l'ECAS abaisse le véhicule jusqu'à
L'espace de saisie est de 5 s.

la butée. – Mettre le paramètre 32 sur


& 18 comptages.
La décision d'utiliser le paramètre 32 ou 33 pour la durée
– Si cette protection anti-surcharge n'est pas nécessai- de l'aide au démarrage est indiquée par le paramètre 2
re, mettre le paramètre 30 sur 255 comptages. Bit 0 et Bit 1.
Ceci doit être respecté en particulier pour des véhicules
équipés d'un ensemble EBS/ECAS sans essieu releva-
ble. Paramètre 33

Le paragraphe 5.2 « Algorithme pour la régulation Durée de l'aide au démarrage modèle « Etranger »
! d'essieu
tions.
relevable (généralités) » détaille les rela- Le paramètre 33 indique la durée d'activation de l'aide au
démarrage. Ce paramètre est configuré selon la législa-
tion du pays.
L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de Le paragraphe 5.2.2 « Régulation de l'aide au dé-
pression. ! marrage » détaille les relations.

&leur
p [bar] + 50% • 16 [comptages/bar] = va-
coussin chargé
de saisie [comptages]
L'espace de saisie est de 5 s.

La limite de temps de l'aide au démarrage a été suppri-


mée depuis l'entrée en vigueur de la directive commu-
Paramètre 31 nautaire 97/27/CE (2001).
Vitesse limite pour la commande manuelle de l'es- – Mettre le paramètre 33 sur
&255 comptages.
sieu relevable/suiveur. Dans ce cas, l'aide au démarrage est activée en perma-
nence.
Le paramètre 31 indique une limite de vitesse jusqu'à la-
quelle la commande manuelle de l'essieu relevable est La décision d'utiliser le paramètre 32 ou 33 pour la durée
encore possible. de l'aide au démarrage est indiquée par le paramètre 2
Si l'essieu relevable est abaissé à des vitesses su- Bit 0 et Bit 1.
périeures, les pneus sont susceptibles de subir
des dommages du fait de la charge d'appui impor-
tante. Paramètre 34
Pause forcée de l'aide au démarrage
– Mettre le paramètre 31 sur
& 20 km/h. Le paramètre 34 indique la durée de la pause entre le ter-
Le paramètre 31 n'a aucun effet pour un essieu releva-
ble/suiveur tout automatique (paramètre 2 Bit 3 = 1). me d'un cycle d'aide au démarrage et une nouvelle acti-
Pour des véhicules équipés de 2 essieux relevables con- vation de celle-ci.
nectés séparément, une vitesse de référence est cepen-
Ce paramètre est configuré selon la législation alleman-
dant donnée pour le paramètre 51.
de correspondante (à l'heure actuelle 50 s).
La saisie du paramètre 15 est limitée par le paramè-
! tre 41. ! Lemarrage
paragraphe 5.2.2 « Régulation de l'aide au dé-
» détaille les relations.

Paramètre 32 L'espace de saisie est de 5 s.

La limite de temps de cette pause forcée a été supprimée


Durée de l'aide au démarrage modèle « Allemagne »
depuis l'entrée en vigueur de la directive communautaire
97/27/CE (2001).

61
9. ECAS Diagnostic et mise en service

– Mettre le paramètre 34 sur & 0 comptages. Paramètre 38


Hysteresis de pression de transfert de la charge en
Paramètre 35 cas d'aide au démarrage active.

Vitesse jusqu'à laquelle l'aide au démarrage peut Pendant l'aide au démarrage, une augmentation de la
être activée. pression de coussin porteur de l'essieu principal apparait
Le paramètre 35 n'implique aucune disposition légale. en raison du transfert de charge d'essieu entre l'essieu
relevable et l'essieu principal. La pression dans les cous-
– Mettre le paramètre 35 sur
& 0 km/h. sins porteurs de l'essieu principal est maintenue dans
une bande de tolérance définie par la paramètre 38 et in-
férieure au paramètre 37.
Paramètre 36 L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de
Vitesse jusqu'à laquelle l'aide au démarrage peut
pression.
être réactivée automatiquement
Selon la directive communautaire 97/27/CE (2001), cette – Mettre le paramètre 38 sur
& 4 comptages.
vitesse limite ne doit pas dépasser &
30 km/h.
Paramètre 39
Paramètre 37
Augmentation du niveau de conduite pour un essieu
Pression moyenne autorisée des coussins porteurs relevable relevé (offset essieu relevable)
de l'essieu principal pour aide au démarrage activée
Le paramètre 39 donne la valeur d'augmentation du ni-
Le paramètre 37 décrit la pression qui ne doit en aucun veau de conduite pour un essieu relevable relevé. Il est
cas être dépassée dans les coussins porteurs de l'essieu ainsi possible d'obtenir une plus grande liberté des roues
principal lors d'une aide au démarrage. de l'essieu relevable Cet effet est également connu sous
le nom de « réglage du point 0 ». La valeur configurée ici
– Configurer en règle générale 130% du paramètre 28
doit être respectée lors du calibrage, celle-ci augmentant
si aucune valeur de charge maximum inférieure n'a
le niveau de conduite pour un véhicule vide ou partielle-
été fournie par le fabricant d'essieu.
ment chargé.
Le paragraphe 5.2.2 « Régulation de l'aide au dé-
! marrage » détaille les relations. La paramètre 19 n'est valable que pour le niveau de
! conduite existant le plus bas (configuration par dé-
L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut) faut jusqu'à la version logiciel 4) ou pour les niveaux
ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de de conduite I et II. Le paramètre 19 n'est pas valable
pression. pour le niveau de conduite III.

Si un relèvement complet de l'essieu relevable provoque Cette configuration dépend du paramètre 4 Bit 3.
un dépassement de la pression paramétrée ici, l'essieu
relevable reste au sol. La pression dans l'essieu principal – & Mettre le paramètre 39 sur une valeur (valeur de
saisie en comptages) différente de celles du paramè-
est régulée de manière à ne pas dépasser la valeur pa-
ramétrée ici. Ainsi, la charge maximale possible est ap- tre 23/24.
pliquée à l'essieu d'entrainement du tracteur. La part de
charge produite est supportée par les vidages partiels
des coussins porteurs de l'essieu relevable. Paramètre 40

Un transfert de charge d'essieu a lieu. Ralentissement de la détection d'erreurs possibles.

En règle générale, la charge d'essieu peut être dépassée Le paramètre 40 donne un laps de temps au cours du-
de 30% maxi dans les pays membres selon la directive quel aucun contrôle des erreurs possibles de l'UCE n'a
communautaire 97/27/CE (2001). Ceci est valable si l'es- lieu après la mise du contact.
sieu a été prévu pour une telle charge. Les erreurs possibles sont des réactions de capteurs de
déplacement qui ne correspondent pas aux attentes du
&p coussin chargé [bar] +30% • 16 [comptages/bar] = valeur système électronique.
de saisie [comptages] Le système électronique contrôle les réactions du systè-
me ECAS qui doivent avoir lieu pour des commandes dé-
terminées.

62
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
Ainsi, le système électronique attend une augmentation Paramètre 42
de la valeur de comptage des capteurs de déplacement
après l'émission de la commande RELEVEMENT. Si les Pression moyenne de l'essieu principal à laquelle la
valeurs de capteurs de pression ne changent pas ou di- compensation de déformation des pneus est démar-
minuent, cela correspond au niveau de l'UCE à une ac- rée.
tion non plausible. L'UCE détecte une erreur possible.
Même si le système électronique est intact, il est possible Le paramètre 42 donne la pression de coussin porteur de
qu'une commande de relèvement ne soit pas réalisée en l'essieu principal à laquelle le compensation de déforma-
raison d'une quantité insuffisante d'air comprimé dans le tion des pneus est mise en route.
dispositif de suspension pneumatique, en particulier – Sélectionner de préférence la pression de coussin
après un temps d'arrêt important. Pour éviter dans ce cas porteur pour un véhicule à vide.
l'apparition d'une erreur, il est possible de saisir au para-
L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
mètre 40 du dispositif de suspension pneumatique le
ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de
temps, la pression de fonctionnement à atteindre et la
pression.
commande de relèvement à réaliser.

L'espace de saisie est de 10 s.


&leur
p [bar] + 0,5 [bar] • 16 [comptages/bar] = va-
coussin vide
de saisie [comptages]

– Mettre le paramètre 40 sur


& 120 comptages. Paramètre 43
Paramètre 41 Pression moyenne de l'essieu principal à laquelle la
compensation de déformation des pneus est arrêtée.
Vitesse limite au-dessus de laquelle le niveau de
conduite est activé automatiquement Le paramètre 43 donne la pression de coussin porteur de
l'essieu principal à laquelle le compensation de déforma-
Le paramètre 41 indique une vitesse qui, si dépassée, tion des pneus est arrêtée.
lance automatiquement le niveau de conduite actuel. Le – Sélectionner de préférence la pression de coussin
niveau considéré comme niveau de conduite actuel dé- porteur pour un véhicule en charge complète.
pend de :
• la position du commutateur de niveau de conduite ou L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
de la présélection sur l'unité de commande. ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de
pression.
• la configuration de la régulation du niveau de condui-
te en fonction de la vitesse (↑ pour cela les paramè- &sie
p [bar] • 16 [comptages/bar] = valeur de sai-
Balg chargé
[comptages]
tres 25 et 26).

Le paramètre 41 est important pour les véhicules dans


lesquels : Paramètre 44
• aucune unité de commande n'est utilisée,
Offset maximum auquel la déformation des pneus
• les raccords CLOCK et DATA ne sont pas mis en
est compensée.
court-circuit sur la prise X2 du système électronique.
Dans ces véhicules, le niveau de conduite n'est pas con- Le paramètre 44 donne la valeur à laquelle les pneus
figuré automatiquement à la mise du contact. sont déformés entre les états de charge. Les états de
charge ont été déterminés par les paramètres 42 et 43.
La paramètre 41 a une signification importante lors de – Evaluer cette valeur par une étude du véhicule.
l'attelage et dételage de remorques ou pour des remor-
La valeur évaluée est valable uniquement pour les pneus
ques à plateforme interchangeable. La vitesse configu-
utilisés selon la cinématique directrice des essieux utili-
rée doit être suffisamment élevée pour éviter toute
sée.
activation du niveau de conduite automatique à vitesse
faible.
Si d'autres pneus que ceux testés sont utilisés lors du pa-
Seules des valeurs supérieures à 3 sont intéressan-
! tes. Pour déconnecter cette fonction saisir la valeur
255.
ramétrage, des décalages de niveau non souhaités peu-
vent apparaître. Ces décalages de niveau peuvent
s'accompagner d'un dépassement de la hauteur de véhi-
culé autorisée.
– Mettre le paramètre 41 sur
& 20 km/h.
Si la valeur 0 est paramétrée, le niveau de conduite est – Pour des pneus adaptés à la remorque utilisée et un
régulé dès apparition d'une vitesse. Toutes les autres ré- bras de capteur standard, mettre le paramètre 44 sur
gulations à l'arrêt ne sont alors plus possibles. une valeur &
comprise entre 15 et 20 comptages.

63
9. ECAS Diagnostic et mise en service

Paramètre 45 tion d'essieu relevable (deux essieux relevables


séparés) ».
Pression moyenne de l'essieu principal à laquelle le
relèvement des essieux relevables est autorisée. Le paragraphe 5.2.3 décrit précisément l'évaluation de
(uniquement pour dispositifs avec 2 essieux relevables cette pression.
séparés)
De manière générale :
Le paramètre 45 donne la pression de coussin porteur à ! Paramètre 45 < Paramètre 46 < Paramètre 29
laquelle les deux essieux relevables d'un dispositif à 2
essieux relevables séparés sont relevés. Ceci peut être L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
nécessaire si par exemple les essieux relevables doivent ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de
être relevés après la mise du contact pour un véhicule à pression.
vide. & pCoussin Paramètre 45 [bar] + 0,5 [bar] • 16 [comptages/
bar] = valeur de saisie [comptages]
Le paramètre 45 n'est utile que pour un système à 2 es-
sieux relevables séparés. Ceci est déterminé par le pa-
ramètre 2 Bit 6. La pression paramétrée ici correspond à Paramètre 47
la valeur de pression pLA1+2relèvement du paragraphe 5.2.3
« Algorithme de régulation pour la régulation d'essieu re- Temps de poursuite pour niveau de déchargement
levable (deux essieux relevables séparés) ». Ce para- sous tension et allumage hors tension
graphe décrit également l'évaluation exacte de cette – Il est possible de déterminer un temps de poursuite
pression. Cette pression est la pression de commande après la coupure du contact pour le paramètre 47.
d'essieu relevable la plus faible à paramétrer selon la Ce temps de poursuite n'est utile que s'il est associé au
pression de coussin à vide. niveau de déchargement sous tension (selon modèle de

! De manière générale : pvide < Paramètre 45 < Para-


mètre 46
système électronique paramètre 4/5 ou 5/6).

– La structure se situe en butée supérieure (niveau de


calibrage) au moment ou le contact est coupé.
L'espacement de saisie est de 1/16 (valeur par défaut)
L'ECAS abaisse la structure au niveau de butée supé-
ou 1/20 bar par comptage selon la variante de capteur de
rieure avec l'alimentation de la borne 30.
pression.
Niveau de calibrage - tolérance de valeur de consigne -
&p coussin chargé [bar] • 0,8 • A
• 16 [comptages/bar] = E
3 comptages = niveau de butée supérieur
Nombre de tous les essieux Cela signifie que les coussins sont vidés jusqu'à ce que
E = valeur de saisie [comptages] la butée de l'amortisseur ne soit plus chargée. Cette
A = nombre d'essieux non relevables fonction est utile si un véhicule est déchargé très rapide-
ment et soudainement (par ex. la chute de produits en
vrac d'une benne).
Paramètre 46
L'ECAS nécessite un certain temps pour post-réguler le
Pression moyenne de l'essieu principal à laquelle le niveau de déchargement préconfiguré.
relèvement du 2ème essieu relevable est autorisé • Cela a pour conséquence de pousser la structure
(uniquement pour des dispositifs à 2 essieux releva- contre les câbles d'arrêt avec les coussins porteurs
bles séparés) mis en butée par la pression « en charge ».
Le paramètre 46 donne la pression de coussin porteur à ou
laquelle le 2ème essieu relevable d'un dispositif à 2 es-
• Si aucun câble d'arrêt n'est disponible, les amortis-
sieux relevables séparés est relevé. Si la pression limite
seurs de suspension s'étirent au maximum et provo-
préconfigurée au paramètre 46 n'est pas dépassée mal-
quent un besoin en chargement de train routier trop
gré le déchargement du 2ème essieu relevable/suiveur,
important.
le 1er essieu relevable/suiveur est relevé ou déchargé
après une attente de 15 secondes. L'ECAS doit par conséquent vider les coussins porteurs
pour réguler le niveau de déchargement. Si le contact est
coupé à ce moment-là (par ex. le conducteur quitte la ca-
! Leessieux
paramètre 46 n'est utile que pour un système à 2
relevables séparés. bine pour s'assurer que la benne est entièrement vidée),
l'ECAS configure sa régulation.
Ceci est déterminé par le paramètre 2 Bit 6. La pression
paramétrée ici correspond à la valeur de pression pLA2 re- La structure reste en position supérieure pendant une
lèvement du paragraphe 5.2.3 « Algorithme pour la régula-
durée plus importante si le courant de contact est coupé,

64
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
et les butées peuvent être surchargées. mande passée, l'UCE détecte un comportement non
plausible (explication sur les erreurs possibles - ↑ Para-
Les mêmes effets de surcharge peuvent survenir si un mètre 40).
camion-citerne régulé par ECAS est vidé par une pompe
externe alors que le contact est coupé. L'espace de saisie est de 0,3 s.

Une surcharge des butées peut également être évitée – Mettre le paramètre 50 sur une durée de 30 s, corres-
dans ce cas pour un niveau de déchargement configuré
(paramètre 3 Bit 5) à l'aide du paramètre 47.
pondant à
faut)
& 100 comptages (configuration par dé-

L'espace de saisie est de 10 s.


Paramètre 51
– Mettre le paramètre 47 sur & 30 comptages.
Vitesse de conduite au-dessus de laquelle le ou les
Paramètre 48 essieux relevables sont relevés ou abaissés pour un
essieu relevable tout automatique.
Durée pour fonctionnement Stand-by (à partir du logiciel 9.1.1.D)
– Saisir la durée en comptages pour le fonctionnement – Mettre le paramètre 4 Bit 2 = 1.
Stand-by souhaité.
Dans ce cas, un essieu relevable disponible n'est pas re-
L'espace de saisie est de 15 minutes. Une configuration levé après la mise du contact mais uniquement après dé-
maximale possible est un fonctionnement Stand-by de passement d'une vitesse paramétrable.
63 heures.
Cette vitesse est indiquée au paramètre 51 de l'UCE.
– Mettre le paramètre 48 sur
pondant à 12 heures).
& 48 comptages (corres-
– Mettre le paramètre 51 sur 0 km/h pour obtenir un re-
lèvement à l'arrêt.
Paramètre 49 – Mettre le paramètre 51 sur une valeur comprise entre
Tolérance élargie en fonctionnement Stand-by
10 et & 20 km/h.
A 20 km/h, une vitesse de rotation des roues suffisante
Le paramètre 49 permet d'élargir le dépassement de la
est fournie pour éliminer les salissures produites. Des
valeur de consigne autorisée configurée au paramètre 9/
valeurs supérieures à 30 km/h sont ramenées à 30 km/h
10 pour un fonctionnement Stand-by.
par l'UCE.
Un processus de relèvement est réalisé en fonctionne-
ment Stand-by : Pour des véhicules à 2 essieux relevables connectés sé-
parément : valeur de saisie paramètre 51 ≥ valeur de sai-
• les coûts de régulation s'en trouvent diminués. sie paramètre 31
• la précision de régulation reste bonne.
Ainsi, le 2ème essieu relevable est également relevé en
Pour un processus d'abaissement, la même tolérance de conduite après aide au démarrage réussie et non à l'ar-
valeur de consigne, fixée au paramètre 9/10, reste vala- rêt. Après un processus de déchargement, l'essieu rele-
ble. Il est ainsi possible de configurer une régulation avec vable se relève également quand le paramètre 51 est
optimisation de la consommation d'air. dépassé.

– Pour le paramètre 49, mettre l'élargissement de tolé-


Paramètre 52
rance sur &
ramètre 9/10.
10 à 20 comptages ou le double du pa-

Augmentation de niveau pour aide au démarrage ac-


tivée.
Paramètre 50 (à partir du logiciel 9.1.1.D)
Pour une aide au démarrage activée, une augmentation
Durée de détection d'erreurs possibles
de niveau est réalisée selon la valeur du paramètre 52.
Le paramètre 50 donne une durée. Le système électro-
nique attend pendant cette durée la réalisation ou la con-
tinuation d'une commande passée. Si aucune réaction
& Valeur
valeur de saisie ≥ Paramètre 39
de saisie comprise entre 10 et 20 comptages
n'a lieu pendant cette période en réponse à une com- (pour véhicules à bascule)

65
9. ECAS Diagnostic et mise en service

9.3 Calibrage – Assurer une alimentation en air suffisante.

! Lecapteurs
paramétrage doit être suivi d'un calibrage des
à la mise en service d'un nouveau véhicule. Bord
supérieur
Cadre
OKR
Les capteurs de pression et de déplacement appartenant
au dispositif sont portés à la connaissance du système Bord
électronique. Une grandeur de référence des capteurs UKR
inférieur
Cadre CDE
doit être préconfigurée dans l'appareil de commande.
ABF
Ne réaliser alors le calibrage que si le système électroni-
que doit utiliser un nouveau capteur. Ceci est valable
pour :
Fig. 39 Aperçu des différents types de calibrage de capteur de dépla-
• le remplacement d'un capteur, cement
• le remplacement du système électronique.
A Bord inférieur élément longitudinal (du cadre) au mi-
Deux calibrages sont à différencier selon le capteur : lieu du corps d'essieu
• calibrage de capteur de déplacement, B Bord inférieur élément longitudinal à la partie supé-
• calibrage de capteur de pression. rieure du corps d'essieu
C Bord inférieur chassis au milieu du corps d'essieu
9.3.1 Calibrage de capteur de déplacement D Bord inférieur chassis à la partie supérieure du corps
d'essieu
Le calibrage du capteur de déplacement est l'ajustement E Bord inférieur chassis à la surface de la route
du capteur de déplacement au système électronique. En
F Bord inférieur élément longitudinale à la surface de la
règle générale, la structure du véhicule est amenée au
route
niveau de conduite I, au niveau supérieur et inférieur.
Chaque niveau est transmis à l'UCE. Niveau supérieur et Des valeurs de mesure standard correspondant à l'aper-
inférieur signifie les butées qui ne doivent pas être dé- çu des types représentés sont définies pour une docu-
passées pour un relèvement ou un abaissement. mentation homogène.
– Calibrer séparément chaque capteur de déplacement – Dans la mesure du possible, donner les hauteurs de
du système pour la première mise en service d'un dis- calibrage selon les données du fabricant d'essieu.
positif ECAS.
En règle générale, les hauteurs sont l'écart entre le mi-
– Donner les valeurs de capteur de déplacement en lieu de l'essieu et la partie inférieure de l'élément longitu-
points. dinal. (↑ Fig. 39 - type A)

Un calibrage correct nécessite les travaux préalables – Donner toujours les symboles d'identification corres-
suivants : pondants aux données de la hauteur mesurée. Dans
– Placer le véhicule sur une surface plane et horizonta- le cas inverse, les données de hauteur ne peuvent
le. être attribuées en mm.

– S'assurer que le capteur de déplacement est monté – Dans la mesure du possible, ne pas utiliser les types
correctement et que le bras de capteur de déplace- E et F qui mesurent également la déformation des
ment soit libre de ses mouvements sur l'ensemble du pneus.
domaine de relevage/abaissement.
Dans ce cas, des erreurs sont susceptibles de se produi-
– Raccorder les coussins des deux côtés à l'aide d'un te selon l'état de charge.
tuyau de contrôle pour les véhicules à 2 capteurs de
déplacement sur un essieu. Lors de l'évaluation des hauteurs de calibrage, respecter
Ils forment ainsi une comparaison de pression pour les instructions suivantes :
une même charge d'essieu. – Mesurer directement sur l'essieu et non à l'avant ou à
– Evaluer l'écart entre la structure et l'essieu du véhicu- l'arrière de la roue (dans le sens de la conduite).
le pour chaque capteur de déplacement, et ce au – Mesurer le plus près possible du coussin d'air (dans
moins au niveau de conduite I. le sens de l'essieu).
– Activer le frein du véhicule (sécurité contre le roulis). – Mesurer sur le côté ou le capteur de déplacement est
installé.
– Conserver les hauteurs de calibrage mesurées.

66
Diagnostic et mise en service ECAS 9.
Les valeurs seront alors à disposition pour l'entretien. Les niveaux réels sont enregistrés en tant que butées su-
périeures.
Il est également possible d'obtenir les valeurs en fournis-
sant l'ensemble de paramètres à WABCO. WABCO les Pour préserver les butées, le système électronique dimi-
enregistre alors dans une base de données. nue automatiquement la valeur de butée supérieure de 3
points.
Utiliser un seul procédé de mesure pour un véhicule
! équipé de plusieurs essieux. c)
– Amener le véhicule en butée inférieure.
Les données de hauteur sont fournies dans l'ordre sui-
vant : – Déclencher à nouveau le calibrage.
1. niveau de conduite, Les niveaux réels sont enregistrés en tant que butées in-
férieures.
2. niveau le plus haut,
3. niveau le plus bas. Il est impossible de modifier le niveau en fonction de

Exemple d'une dénomination complète :


! l'unité de commande avec le PC lors du calibrage.
Pour que le système électronique détecte l'unité de
Type A, avant 250/390/202, arrière gauche 273/420/210, commande, elle doit être raccordée au système pen-
arrière droit 275/422/213 (dimensions en mm) dant le calibrage.

Un système électronique doit être remplacé mais les Au terme de chaque phase de calibrage, le PC indique si
données de calibrage ne sont pas connues : le calibrage a réussi ou contenait des erreurs en contrô-
– afficher sur le PC les données de calibrage des cap- lant la mémoire d'erreurs.
teurs de déplacement de l'ancien système électroni-
que. Prescriptions pour conclure le calibrage avec succès :
• 4 points < WSW < 255 points
– Si ceci n'est plus possible, s'appuyer sur la supposi-
Les valeurs de capteur de pression saisies doivent
tion suivante :
être supérieures à 4 et inférieures à 255 points.
• le bras de capteur de déplacement est quasiment
à l'horizontale en niveau de conduite I. • WSWON > WSWFN + 3 points + 3x Paramètre 9/10
• Les niveaux supérieur et inférieur doivent être lan- La butée supérieure ON doit être supérieure à la som-
cés jusqu'à ce que le chassis ne puisse plus être me du niveau de conduite FN + 3 points + 3 fois la to-
relevée ou abaissée. lérance du niveau de consigne. La tolérance du
– Mener le calibrage du capteur de déplacement à niveau de consigne est indiquée dans les paramètres
l'aide du PC. 9 (pour « avant ») et 10 (pour « arrière »). L'attribution
avant/arrière du capteur de déplacement dépend de
sa prise dans l'appareil de commande
9.3.1.1 Calibrage du capteur de déplacement avec
le PC • WSWUN < WSWFN - 2x Paramètre 9/10
La butée inférieure UN doit être inférieure à la différen-
Pour calibrer les 3 niveaux de calibrage (↑ 9.2.4 Explica- ce du niveau de conduite FN après déduction de la to-
tion des paramètres - paramètre 1 Bit 6), chaque niveau lérance du niveau de consigne.
doit être lancé dans l'ordre suivant depuis le PC :
1. niveau de conduite I, Calibrage d'un niveau de conduite et saisie manuelle
2. butée supérieure, des butées supérieure et inférieure
3. butée inférieure. Ce type de calibrage peut être utile si la structure doit al-
ler en butée. Ainsi, il est possible de contourner la charge
a) de butée au niveau supérieur.
– Mener d'abord le véhicule au niveau de conduite I
mesuré (pour l'essieu avant et arrière).
– Déclencher alors le calibrage.
! Respecter également les prescriptions pour une ob-
tenir un calibrage correct.

Les niveaux réels sont enregistrés en tant que niveaux Les valeurs de calibrage « butée supérieure/inférieure
de conduite. arrière » de l'arrière droit et gauche du véhicule peuvent
être fixées comme suit :
b) – 1. calculer les différences :
– Amener le véhicule en butée supérieure. • butée supérieure arrière gauche - niveau de con-
– Déclencher à nouveau le calibrage. duite arrière gauche

67
9. ECAS Diagnostic et mise en service

• butée supérieure arrière droite - niveau de condui- Si l'ECAS se trouve en mode fonctionnement après le
te arrière droit calibrage, et s'il reçoit la commande « niveau de conduite
», les paramètres 39 et 44 sont respectés pendant la ré-
– 2. calculer les sommes : gulation du niveau de conduite. Il est possible qu'un ni-
différence la plus faible (du 1er) + valeur de calibrage veau de conduite différent de celui qui a été calibré soit
attendue « niveau de conduite arrière gauche » = va- utilisé.
leur de calibrage à saisir « butée supérieure arrière ».
9.3.2 Calibrage de capteur de pression
– 3. calculer les différences :
Le calibrage du capteur de pression est l'ajustement du
• niveau de conduite arrière gauche - butée inférieu-
capteur de pression au système électronique.
re arrière gauche
• niveau de conduite arrière droit - butée inférieure – Donner les valeurs de capteur de pression en comp-
arrière droite tages.
– 4. calculer la différence :
valeur de calibrage attendue « niveau de conduite ar-
! Lecessaire
calibrage du capteur de pression n'est plus né-
à partir de la version logiciel UCE 9.1.1.D.
rière gauche » - différence la plus faible (du 3ème) = Le calibrage du capteur de pression est une attribution
valeur de calibrage à saisir « butée inférieure arrière » Offset. Cela signifie que pour une pression de l'environ-
nement, le capteur de pression donne un signal détermi-
– Saisir les données calculées dans le PC avant de lan-
né à l'appareil de commande. Ce signal est, en fonction
cer le processus de calibrage à proprement parler.
du modèle de capteur de pression, d'environ 16 ou 20
Démarrer ensuite le processus de calibrage comme suit : comptages. La valeur de pression 0 est attribuée à cette
valeur.
– Amener le véhicule au niveau de conduite.
Le lancement du processus de calibrage entraine la dé- Pour obtenir un calibrage correct, le coussin porteur
tection du niveau en tant que niveau de conduite. auquel se trouve le capteur de pression doit être à la
pression atmosphérique.
Au terme de chaque phase de calibrage, le PC indique si – Pour remplir cette condition, vider les coussins jus-
le calibrage a réussi ou contenait des erreurs en contrô- qu'à ce qu'aucun bruit de purge ne soit émis.
lant la mémoire d'erreurs.
Le véhicule se trouve alors sur les butées.
Calibrage par saisie directe des valeurs des capteurs – Compresser les coussins à la main.
de déplacement
– Mener le calibrage du capteur de pression à l'aide du
La saisie directe des valeurs de capteurs de dépla-
! cement n'est possible qu'après saisie du PIN. Les
PC.
Un calibrage sans PC est également possible. Ce
valeurs de capteurs de déplacement doivent pour
cela être connues. La saisie directe a lieu par l'inter- ! procédé est cependant compliqué et requiert un suivi
exact de la procédure, il doit être utilisé uiniquement
médiaire du diagnostic PC sous Système/Données
de calibrage capteurs de déplacement. en cas d'urgence. Pour de plus amples informations
à ce sujet, contacter au besoin votre partenaire
Respecter absolument le rôle de l'augmentation de WABCO.
! niveau normale lors du calibrage pour un essieu re-
levable relevé ainsi que la compensation de défor- La première mise en service du véhicule est terminée
mation des pneus (↑ 9.2.4 Explication des une fois le paramétrage et le calibrage conclus.
paramètres - paramètre 44). – Quitter le programme diagnostic.
– Au préalable, il est éventuellement possible de con-
Les fonctions « augmentation du niveau de conduite
sulter la mémoire d'erreur.
pour essieu relevable relevé » et la compensation de dé-
formation des pneus (↑ 9.2.4 Explication des paramètres Le véhicule est alors prêt à être utilisé.
- paramètre 44) sont annihilées pendant le processus de
calibrage.
Cela signifie que pendant le calibrage, le calcul d'une
augmentation éventuelle de niveau n'est pas nécessaire
pour un essieu relevable relevé ou une déformation
éventuelle de pneus.

68
Recherche d'erreurs ECAS 10.
10. Recherche d'erreurs

10.1 Concept de sécurité Une lampe clignotante est prioritaire sur une lampe

L'UCE remplit les actions suivantes pour réaliser un suivi


! permanente.

du fonctionnement correct du dispositif ECAS : Réaction du système ECAS selon l'importance et le


• contrôle des raccords électriques de chaque compo- type d'erreur
sant pour les différentes régulations,
• Pour des erreurs légères et pour une alimentation
• comparaison des valeurs de tension et de résistance électrique insuffisante (pour des tensions comprises
avec les valeurs par défaut, entre 5 et 18 V) : aucune autre réaction.
• contrôle de la plausibilité des signaux de capteur. • Pour des erreurs possibles et un dispositif en mode
Ce contrôle est impossible pour les entrées de circuit
!
diagnostic : arrêt temporaire du système.
dans le système électronique (prises 7, 8, 9, 10 et • Pour des erreurs importantes : arrêt du système.
15).
L'importance et les caractéristiques d'erreur sont décri-
& Pour le contrôle en cours du système ECAS par le tes comme suit :
chauffeur, ajouter un témoin lumineux (24 V 5 W) sur
la prise X6 du système électronique. erreur légère
• Panne d'un capteur de déplacement, si un deuxième
A chaqe enclenchement du contact, le témoin lumineux capteur de déplacement est disponible sur le même
s'allume quelques secondes pour le contrôle de fonction- essieu.
nement.
• Panne d'un capteur de pression.
Le témoin lumineux peut prendre 3 états après l'enclen- • Panne des deux capteurs de pression (variante UCE
chement du contact et un contrôle de fonctionnement 446 055 060 0 uniquement).
correct : • Erreurs dans les données WABCO enregistrées dans
l'UCE.
témoin lumineux éteint
• Le système fonctionne correctement. Réactions du système pour des erreurs légères :
• Le véhicule est prêt à être utilisé. • clignotement du témoin lumineux.
• Aucune erreur actuelle n'est disponible. • enregistrement de l'erreur dans la mémoire non vola-
tile du système électronique.
témoin lumineux allumé Les erreurs légères permettent un fonctionnement limité
• Le système fonctionne correctement. du système ECAS. Le système n'est pas arrêté. Le sys-
• Le véhicule est prêt à être utilisé mais se trouve hors tème se remet en fonctionnement normal une fois l'erreur
d'un niveau de conduite. supprimée.
• Aucune erreur actuelle n'est disponible.
Erreur possible
Significations différentes du témoin lumineux allumé
Une erreur possible provoque un arrêt temporaire du
• Test de fonctionnement du témoin lumineux après système ECAS.
mise du contact. (le témoin lumineux s'allume quel-
ques secondes pour contrôle de fonctionnement). Du fait de capteurs de mesure manquants, le système ne
• L'aide au démarrage est activée. peut mesurer aucune erreur aux entrée et sortie de
• La fonction « abaissement forcé essieu relevable » l'électrovalve. Il peut déterminer une erreur (possible)
est activée. uniquement par la réaction des capteurs de déplacement
qui dévient de la réaction plausible.
• La fonction « niveau de déchargement » est activée.
• L'essieu relevable automatique a été déconnecté sur Pour cela, aucune réaction ne doit être détectée par le
l'unité de commande avec la commande « abaisser système électronique sur une régulation de niveau de
essieu relevable » (valable uniquement pour les va- consigne lancée ou en cours pendant une durée déter-
riantes 446 055 060/070 0). minée par le paramètre 50 (par défaut : 30 s). Parallèle-
ment, le retard fixé par le paramètre 40 pour l'affichage
Témoin lumineux clignotant d'erreur doit être dépassé.
• Une erreur actuelle est présente.
• Le véhicule peut encore être utilisé de manière limi- Fonctions erronées qui peuvent provoquer l'apparition
tée. d'un message d'erreur possible :

69
10. ECAS Recherche d'erreurs

• l'électrovalve ECAS ne remplit ni ne vide le coussin • les valeurs de capteurs calibrées se trouvent hors
porteur. de la tolérance autorisée.
• l'électrovalve ECAS reste en position remplissage ou • la mémoire des données de calibrage est défec-
vidage, même si le processus de régulation est termi- tueuse (somme de contrôle modifiée).
né. • aucun calibrage n'a encore eu lieu.
• mauvaise alimentation en air comprimé, par ex. rac- • coupure ou court-circuit sur une électrovalve ou un
cords bouchés ou pliés, pression d'alimentation insuf- câble de l'électrovalve (électrovalve ECAS ou LSV).
fisante.
• panne de tous les capteurs de déplacement d'un es-
• mauvaise étanchéité du coussin porteur. sieu.
• la valeur normalisée pour commutation d'exploitation
Réactions du système pour des erreurs possibles :
du capteur de déplacement ou de sa somme de con-
• clignotement du témoin lumineux. trôle est erronée ou non disponible.
• enregistrement du défaut dans la mémoire non vola- • les données spécifiques WABCO sont erronées.
tile du système électronique.
• arrêt du processus de régulation et de la régulation de Réactions du système pour des erreurs importantes
niveau en cours. • clignotement du témoin lumineux.
• enregistrement du défaut dans la mémoire non vola-
Elimination de défauts de courtes durées en fonctionne-
tile du système électronique.
ment ou uniquement d'erreurs existantes visibles :
• arrêt automatique du système.
– couper et remettre le contact.
ou Si l'erreur ne peut être supprimée, remplacer le
système électronique.
– appuyer sur les touches correspondantes de l'unité
de commande. Mise en service du système ECAS après élimintation de
Si l'erreur ne réapparait pas, le système fonctionne de l'erreur de catégorie II :
manière habituelle. L'enregistrement de l'erreur dans la – couper et remettre le contact.
mémoire du système électronique est conservé jusqu'à
ce qu'il soit supprimé. Après un remplacement du système électronique ou une
élimination de l'erreur, l'enregistrement de l'erreur dans
la mémoire du système électronique est conservé jus-
Erreur importante qu'à ce qu'il soit supprimé.
Les erreurs importantes provoquent un arrêt durable du
système ECAS. Elles sont réparties en 2 catégories. Réactions du système pour des faux contacts
Catégorie I En cas de défauts temporaires (par ex. faux contact), l'er-
L'ECAS ne peut plus remplir aucune fonction. reur est affichée ou le système ECAS est déconnecté
Erreurs de la catégorie I : tant que le défaut est présent.
Le type d'erreur est dans ce cas insignifiant. L'erreur est
• une erreur détectée dans le programme de l'UCE
tout de même reportée dans la mémoire d'erreur, afin de
(module ROM),
pouvoir être localisée en cas de réparation ultérieure.
• une cellule de mémoire défectueuse dans la mémoire L'enregistrement de l'erreur dans la mémoire du système
de travail de l'UCE (RAM), électronique est conservé jusqu'à ce qu'il soit supprimé.
• le relais de valve est coupé (aucun raccord de la bor-
ne 30) ou présente un court-circuit/une tension exter-
Erreurs non détectées par l'UCE :
ne à la sortie de valve.
• fonte du filament du témoin lumineux
Catégorie II Il est obligatoire de contrôler le bon fonctionnement
Il est possible de passer en fonctionnement d'urgence à
l'aide de l'unité de commande. La présélection d'essieu
! du témoin lors de l'enclenchement du contact.

fonctionne dans tous les cas. Relevage/abaissement par Les témoins lumineux de rechange ne sont pas com-
appui sur la touche HEB/SENK, tant qu'un relèvement/
abaissement pneumatique est possible. Erreurs de la ca-
! pris dans le kit WABCO, mais il est possible de les
obtenir auprès de notre service de pièces détachées.
tégorie II :
• erreur de paramètre : la somme de contrôle des va- • Fonctions erronées de l'unité de commande
leurs de paramètre a été modifiée ou l'UCE n'est pas L'unité de commande n'envoie pas constamment des si-
paramétrée. gnaux et peut être débranchée entre deux signaux.
• erreur de calibrage :

70
Recherche d'erreurs ECAS 10.
L'UCE ne peut contrôler aucune fonction de l'unité de – Après la suppression de l'erreur, il est nécessaire de
commande. recalibrer le véhicule.
L'ECAS ne fonctionne pas pour une erreur
Les fonctions erronées de l'unité de commande n'engen-
affichée par le clignotement du témoin lumineux
drent en général aucun risque important, l'utilisateur les
ou pour un système déconnecté sans
remarquant de suite.
fonctionnement sur batterie. Les processus de
• Tige d'un capteur de pression tordue chargement ou déchargement ne sont pas
régulés.
Une tige tordue peut provoquer un niveau de conduite er-
roné ou une inclinaison du véhicule.

• Panne d'un commutateur de pression ou erreur 10.2 Tableau de recherche d'erreurs


de capteur de pression dans le domaine autorisé Le tableau 4 représente un aperçu des possibilités
Les valeurs de mesure correctes sont encore transmi- d'erreurs, qui sont issues de l'expérience des clients.
ses. L'erreur provoque une conservation inexacte des
charges d'essieu autorisées.

Des erreurs de ce type ne peuvent être détectées qu'en


cas de contrôle précis du dispositif.

Tableau 4 : Tableau de recherche d'erreurs

Image d'erreur Effet d'erreur origine possible de l'erreur Solution possible


Témoin lumineux ECAS éteint L'UCE ne réalise aucune modifi- Câble d'alimentation ABS non Le cas échéant, remplacer le câ-
Témoin lumineux ABS éteint cation de niveau, modification de branché ou cassé ou sécurité de ble d'alimentation ABS ou la sé-
ECAS ne fonctionne pas. (ali- niveau de consigne sur unité de l'alimentation électrique ABS dé- curité de l'alimentation électrique
mentation ABS incorrecte) commande impossible. fectueuse. ABS.
Témoin lumineux ECAS éteint L'UCE ne réalise aucune modifi- Câble d'alimentation ECAS de Le cas échéant, remplacer le câ-
Témoin lumineux ABS allumé. cation de niveau, modification de l'ABS non branché ou cassé ou ble d'alimentation ECAS ou la sé-
ECAS ne fonctionne pas. niveau de consigne sur unité de sécurité de l'alimentation électri- curité de l'UCE-ECAS ou du
(alimentation ECAS incorrecte) commande impossible. que ECAS défectueuse. UCE dé- module d'alimentation UCE-ABS
fectueux. VARIO C (uniquement pour va-
riante UCE 060). Remplacer
l'UCE.
Témoin lumineux ECAS allumé Le véhicule ne se place pas au ni- Aucun signal C3 (ABS) ou aucun Contrôler le câble de raccord
après démarrage de la structure. veau de conduite. signal de vitesse sur le raccord K ABS/EBS-ECAS ; vérifier la pré-
A une vitesse supérieure à celle (EBS). sence éventuelle de défauts sur
du paramètre 41, la structure ne le témoin lumineux ABS ou le
se met pas en position de condui- capteur de vitesse
te.
Le témoin lumineux ECAS cligno- L'ECAS ne fonctionne pas, le L'UCE détecte une erreur impor- Consulter la mémoire d'erreur
te, l'ECAS s'est déconnecté, il est fonctionnement d'urgence est tante de la catégorie II (↑ 10.1 UCE-ECAS ; remplacer l'UCE le
possible de réaliser un relève- conservé. Concept de sécurité). cas échéant (↑ 10.1 Concept de
ment/abaissement (« fonctionne- sécurité) ou éliminer l'erreur.
ment d'urgence ») avec l'unité de
commande.
Témoin lumineux ECAS allumé Témoin lumineux ECAS allumé. Aide au démarrage activée ou es- L'aide au démarrage se décon-
après élimination de l'erreur, le sieu relevable automatique dé- necte automatiquement ou l'es-
véhicule passe en niveau normal connecté (aucune erreur - ↑ 10.1 sieu relevable automatique
I. Concept de sécurité). Niveau de s'enclenche (↑ 8.4 Unité de com-
déchargement actif. mande). Désactiver le niveau de
déchargement
Le témoin lumineux ECAS ne Véhicule éventuellement en posi- Le véhicule n'est pas au niveau Placer le véhicule en niveau de
s'allume pas après mise du con- tion inclinée. de conduite conduite avec l'unité de comman-
tact. Fonction spéciale enclenchée de (↑ Unité de commande) ou dé-
(par ex. niveau de décharge- passer la vitesse de conduite
ment). fixée au paramètre 41. Désactiver
le commutateur de niveau de dé-
chargement.

71
10. ECAS Recherche d'erreurs

Image d'erreur Effet d'erreur origine possible de l'erreur Solution possible


L'essieu relevable est relevé uni- L'essieu relevable ne se relève Abaissement forcé actif. Aide au Désactiver l'abaissement forcé.
quement en mode diagnostic, pas pas à vide ou partiellement char- démarrage active en continu. Conclure l'aide au démarrage (in-
en fonctionnement ECAS. gé. version éventuelle des câbles
dans le tracteur).
Témoin lumineux ECAS sans Témoin lumineux ECAS ne don- Témoin lumineux ou raccord de Réparer le témoin lumineux ou
fonction ou éteint après mise du ne aucune information. témoin lumineux défectueux. raccord de témoin lumineux.
contact, mais l'ECAS fonctionne
correctement.
L'essieu relevable est relevé uni- L'essieu relevable ne se relève Abaissement forcé actif. Aide au Désactiver l'abaissement forcé.
quement en mode diagnostic, pas pas à vide ou partiellement char- démarrage active en continu. Conclure l'aide au démarrage (in-
en fonctionnement ECAS. gé. version éventuelle des câbles
dans le tracteur).
Le relevage de l'essieu relevable L'essieu relevable 1 se relève Capteur de pression défectueux, La valeur de capteur de pression
ne correspond pas aux pressions trop tôt, l'essieu relevable 2 se re- paramètre erroné. doit être celle en Offset. Le cap-
configurées, mais a lieu à des va- lève bien trop tard et les deux es- teur de pression indique des va-
leurs inférieures. sieux relevables se relèvent leurs erronées.
ensemble que pour une pression
de coussin de 0 bar.
L'essieu relevable s'abaisse bien L'essieu relevable ne s'abaisse Paramètre erroné, capteur de Vérifier le paramètre pour l'abais-
trop tard. pas à la valeur de pression confi- pression défectueux. sement (paramètre 28). Vérifier le
gurée. câble de raccord capteur de pres-
sion/capteur (corrosion).
Témoin lumineux ECAS allumé ; L'UCE ne réalise aucune modifi- Erreur possible Remplir le réservoir d'air compri-
clignote après quelques instants. cation de niveau. Paramètre erroné mé ; contrôler les réactions possi-
Vidage incomplet bles du capteur de déplacement
Déformation de véhicule (augmentation de comptage lors
du relevage, augmenter paramè-
tres 40 + 50). Tester la déforma-
tion.
Le niveau de conduite augmente Le véhicule se lève légèrement. Aucune erreur ; augmentation du Correction du paramètre 39,
lors du relevage de l'essieu rele- niveau de conduite selon para- quand les hauteurs maxi. autori-
vable. mètre 39. sées par la loi doivent être dépas-
sées.
Aucune commutation du niveau Le niveau de conduite II ne peut Le niveau de conduite II est la dif- Modifier éventuellement les para-
de conduite I au niveau de con- être configuré. férence au niveau de conduite I mètres 24/25 et 39.
duite II pour un véhicule à vide (paramètres 24/25), qui corres-
avec essieu relevé. pond à la « déviation du point 0 »
de l'essieu relevable (paramètre
39) ; aucune erreur mal paramé-
trée pour la variante UCE 065/ Mettre le paramètre 4 Bit 3 = 1.
066.
L'essieu relevable ne peut être re- L'essieu relevable reste au sol. Charge du véhicule trop impor- décharger le véhicule ou rempla-
levé depuis l'unité de commande. tante - aucune erreur ou unité de cer l'unité de commande ou rem-
commande défectueuse ou com- placer le commutateur de
mutateur de pression/capteur de pression/capteur de pression ou
pression défectueux ou paramé- modifier le paramétrage. Aug-
trage erroné de la commande menter le paramètre 29.
d'essieu relevable.
La structure du véhicule est cons- Régulation durable, variation du- Les valves 2/2-voies du bloc de Remplacer le bloc d'électroval-
tamment relevée ou abaissée sur rable du véhicule. valve HA restent ouvertes. ves.
l'essieu arrière. Saut de capteur.
UCE défectueux. Contrôler/remplacer le capteur de
déplacement, remplacer l'UCE.
Commande constante de l'élec- La structure est relevée et abais- Aucun signal C3 (ABS) ou aucun Mauvaise étanchéité de l'électro-
trovalve ECAS pendant la condui- sée de manière incontrôlée pen- transfert de données sur le rac- valve ECAS bzw. contrôler le câ-
te. dant la conduite. cord K (EBS) ou paramétrage er- blage ABS/EBS-ECAS ou
roné du fonctionnement de base contrôler le câblage UCE ABS/
(paramètres 9/10/19/20/21/22). EBS ou modifier le paramétrage.
Aide au démarrage et fonctionne- L'essieu relevable reste au sol. L'état de charge n'autorise pas Contrôler l'état de charge - aucu-
ment de l'essieu relevable non l'activation ou capteur de pres- ne erreur ou remplacer le capteur
activable. sion défectueux ou aucun signal de pression.
de capteur de pression sur le rac- Contrôler le dispositif EBS, con-
cord K (EBS). trôler le raccord K.

72
Recherche d'erreurs
Remplacement des composants usagés
ECAS 10./11.
Image d'erreur Effet d'erreur origine possible de l'erreur Solution possible

L'essieu relevable ne peut être L'essieu relevable reste relevé. Unité de commande défectueuse Remplacer l'unité de commande
abaissé. ou capteur de pression défec- ou remplacer le capteur de pres-
tueux ou aucun signal de capteur sion.
de pression sur le raccord K Contrôler la pression.
(EBS).
Aucune pression d'alimentation.
La structure est inclinée pour 2 Structure inclinée. Tiges de capteur tordues ou sur- Remettre en place les tiges de
capteurs de pression sur l'essieu face de mauvaise qualité - aucu- capteurs de déplacement ou con-
arrière. ne erreur. trôler et éventuellement modifier
Les caoutchoucs se sont désoli- le paramètre 11.
darisés des tiges. Fixer les caoutchoucs.

Pression de coussin porteur diffé- Structure inclinée. Resserrement transversal dans Remplacer le bloc d'électrovalves
rente pour un même essieu. l'électrovalve ECAS (1 capteur de ECAS ou recalibrer le véhicule.
déplacement) ou déformation du Contrôler le stabilisateur.
stabilisateur (2 capteurs de dé-
placement).
L'unité de commande n'est pas Relevage/abaissement impossi- L'unité de commande n'est pas Recalibrer le véhicule une fois
prise en charge par l'ECAS après ble avec l'unité de commande. raccordée à l'ECAS pendant le l'unité de commande connectée.
le paramétrage (uniquement si calibrage.
paramètre 1 Bit 7 = 1).

Impossible d'ouvrir la recherche Aucune recherche d'erreurs pos- Adresse ISO configurée erronée Mettre l'adresse ISO sur 18 ou ré-
d'erreurs sur le PC malgré un sible avec le PC. ouraccord/prise diagnostic défec- parer le raccord diagnostic ou dé-
fonctionnement correct de l'UCE tueux(se) ou sortie de valeur de connecter la sortie de valeur de
de l'ABS-/EBS et de l'UCEde mesure connectée. mesure (mettre le paramètre 2 Bit
l'ECAS. 7 = 0).
Aucune modification de niveau de Aucune modification de niveau de Aucun essieu présélectionné sur Présélectionner l'essieu ou en-
consigne n'est possible avec consigne. l'unité de commande ou contact clencher le contact ou mettre le
l'unité de commande. coupé ou pour plusieurs unités de commutateur en position correcte
commande : commutateur mal ou remplacer l'unité de comman-
configuré ou unité de commande de.
défectueuse.
Aucune réaction des électroval- Aucune régulation de niveau. ECAS déconnecté ou paramètre Connecter l'ECAS - choisir fonc-
ves ECAS lors du chargement/ 16 trop élevé ou tolérances de va- tionnement Stand-by (↑ 8.4 Unité
déchargement. leurs de consigne trop importan- de commande) ou diminuer le pa-
tes (paramètres 9/10). ramètre 16 ou corriger le paramè-
tre 9/10.

L'UCE de l'ECAS ne peut être pa- Aucune réaction de l'UCE-ECAS. UCE défectueux en interne. Remplacer le système électroni-
ramétré ni calibré. Eau dans le système électroni- que.
que. Eliminer la cause de la présence
d'eau.

L'essieu relevable oscille (se relè- L'essieu relevable ne reste pas à Affectation de paramètres ina- Augmenter l'écart de paramètre
ve/s'abaisse). la position attribuée. daptée des paramètres 28/29. (différence de pression).
Capteur de pression/câble défec- Contrôler, remplacer le cas
tueux. échéant.

L'essieu relevable se relèvement L'essieu relevable reste en posi- Aucune erreur, la charge n'atteint Des informations clients plus
en état « en charge ». tion relevée pour un état considé- pas la valeur de pression pour la complètes.
ré en charge complète. charge d'essieu maxi. Diminution des paramètres 28/
29.

11. Remplacement des composants usagés

11.1 Remplacement de l'UCE La variante UCE 446 055 065 0 remplace les variantes
UCE 446 055 060/070 0. Dans ce cas l'ancien ensemble
Depuis 1998, seules les nouvelles variantes UCE 446 de paramètres doit être adapté à la nouvelle UCE. Les
055 065/066 0 sont commercialisées. Les modèles 446 points suivants doivent être respectés :
055 060/070 0 ne sont plus disponibles en cas d'entre- • Dans les nouvelles UCE, 52 paramètres doivent être
tien (↑ 8.2 Système électronique (UCE) 446 055 ... 0). configurés à la place des 47 paramètres jusqu'alors.

73
11. ECAS Remplacement des composants
usagés
• Ces paramètres ont été modifiés par rapport aux fac- Les facteurs de temps et les pressions des nouveaux
teurs de l'ancienne UCE (par ex. « durée aide au dé- capteurs de pression sont adaptés à la nouvelle UCE.
marrage » à des écarts de 5 s au lieu de 1 s
jusqu'alors). Cas 3
• Pour les dispositifs dans lesquels les capteurs de
pression sont paramétrés, les nouvelles UCE sont La variante UCE 446 055 060 0 doit être remplacée par
prévues par défaut pour un fonctionnement avec le la variante UCE 446 055 065 0 dans un véhicule, où le
capteur de déplacement 441 040 007 0 (rapport pres- capteur de pression dans le véhicule reste le même ou
sion/comptages : 1/16 bar), les anciens UCE étant n'est pas disponible dans le système.
prévues pour le capteur de pression 441 040 003 0
L'ensemble de paramètres n'est disponible qu'au format
(rapport pression/comptages : 1/20 bar).
papier.

Différents cas de remplacement de l'UCE : – Réécrire l'ensemble de paramètres avant de les saisir
dans la nouvelle UCE.
Cas 1
La variante UCE 446 055 060 0 doit être remplacée par Pour cela, respecter les règles suivantes :
la variante UCE 446 055 065 0 dans un véhicule, où le – Reprendre les paramètre 0 à 3.
capteur de pression dans le véhicule reste le même ou
aucun capteur de déplacement n'est disponible. – Mettre le paramètre 4 sur 0 comptage.
– Utiliser les numéros de paramètre de l'UCE moins UN
– Saisir l'ensemble de paramètres de l'ancienne UCE pour les paramètres 5 à 18.
dans le PC.
– Enregistrer cet ensemble de paramètres saisis dans Cela signifie que :
la nouvelle UCE installée. le paramètre 5 correspond à l'ancien paramètre 4, ...
le paramètre 18 correspond à l'ancien paramètre 17.
Une conversion automatique des paramètres a lieu, l'an-
cien ensemble de paramètres est adapté à la nouvelle Les valeurs de paramètres sont alors identiques.
UCE.
Les paramètres 19 à 47 peuvent être repris avec les limi-
Le nombre de paramètres est augmenté automatique- tes suivantes :
ment et installé au besoin. Les facteurs de temps (par ex. – Mettre le paramètre 27 sur 240 points.
durée de « l'aide au démarrage ») sont adaptés au nou-
veau système électronique. – S'assurer que les valeurs de paramètres pour les pa-
ramètres 32, 33, 34 et 47 n'atteignent qu'UN CIN-
– Les paramètres dans lesquels des pressions sont QUIEME des anciennes valeurs de paramètres.
préconfigurées doivent être corrigés, les valeurs d'ori- – Mettre les paramètres 48, 49 et 52 sur 0 point.
gine doivent être rétablies.
– Mettre le paramètre 50 sur 100 points.
Cela n'est valable que si un capteur de pression est pré-
sent dans le système.
Cas 4
Cas 2
La variante UCE 446 055 060 0 et le capteur de pression
La variante UCE 446 055 060 0 et le capteur de pression 441 040 003 0 doivent être remplacés par la variante
441 040 003 0 doivent être remplacés par la variante UCE 446 055 065 0 et le capteur de pression 441 040
UCE 446 055 065 0 et le capteur de pression 441 040 007 0 dans un véhicule ou un type de véhicule.
007 0 dans un véhicule ou un type de véhicule. L'ensemble de paramètres n'est disponible qu'au format
papier.
– Saisir l'ensemble de paramètres de l'ancienne UCE
dans le PC. – Réécrire l'ensemble de paramètres avant de les saisir
– Enregistrer cet ensemble de paramètres saisis dans dans la nouvelle UCE.
la nouvelle UCE installée.
Pour cela, respecter les règles suivantes :
Une conversion automatique des paramètres a lieu, l'an-
cien ensemble de paramètres est adapté à la nouvelle – Reprendre les paramètre 0 à 3.
UCE. – Mettre le paramètre 4 sur 0 comptage.
Le nombre de paramètres est augmenté automatique- – Utiliser les numéros de paramètre de l'UCE moins UN
ment et installé au besoin. pour les paramètres 5 à 18.

74
Remplacement des composants ECAS 11.
usagés

Cela signifie que : Si le module d'alimentation est lui aussi défectueux, une
le paramètre 5 correspond à l'ancien paramètre 4, transformation est conseillée.
le paramètre 6 correspond à l'ancien paramètre 5,
Un commutateur raccordé à l'ancien système
le paramètre 7 correspond à l'ancien paramètre 6, ...
le paramètre 18 correspond à l'ancien paramètre 17. ! électronique sur la prise X8 ne présente plus de
raccordement à la masse sur la nouvelle UCE. Cette
Les valeurs de paramètres sont alors identiques. entrée sert alors de raccordement L ABS et ne
propose plus de raccordement à la masse. La masse
Les paramètres 19 à 47 peuvent être repris avec les limi- doit être obtenue d'une autre prise.
tes suivantes :
– Mettre le paramètre 27 sur 240 points. 11.3 Remplacement des composants
– S'assurer que les valeurs de paramètres pour les pa-
Le système de raccordement électique est homogénéisé
ramètres 32, 33, 34 et 47 n'atteignent qu'UN CIN-
selon la norme DIN 72585 (« baïonnette DIN »).
QUIEME des anciennes valeurs de paramètres.
– Prendre quatre cinquième des anciennes valeurs de Une nouvelle génération d'électrovalves, de capteurs de
paramètres pour les paramètres 28, 29, 30, 37, 38, pression et de capteurs de déplacement a été
42, 43, 45 et 46. développée avec les prises appareils correspondantes
pour une installation dans les remorques. Elle comprend
– Mettre les paramètres 48, 49 et 52 sur 0 point.
des câbles de raccordement modifiés avec les prises
– Mettre le paramètre 50 sur 100 points. appareils adaptées. Ces composants sont utilisés dans
Pour remplacer une variante UCE 446 055 070 0 par les véhicules à remorque neufs à partir des variantes
! lagles.variante UCE 446 055 065 0, suivre les mêmes rè- UCE 446 055 065/066 0.

Les anciennes électrovalves ECAS avec raccordement


au filetage M 27x1 ou « Baïonnette Schlemmer »
continuent à être fabriquées pour la vente de pièces
11.2 Remplacement du module détachées. Une fois la fabrication de pièces détachées
d'alimentation arrêtée, l'atelier se trouve face au problème de
l'installation de composants ECAS à baïonnette DIN.
Le remplacement d'une variante UCE 446 055 060/070
0 par une variante de génération postérieure pose le Les tableaux 5 à 7 mettent en comparaison les fonctions
problème du module d'alimentation dans la partie similaires des composants ECAS. De plus amples
inférieure du carter. La possibilité la plus simple et la plus données ont été préparées concernant l'utilisation,
rapide est la conservation du module. l'interface électrique, les câbles nécessaires dont les
– Brancher les raccordements du module sur la prises à associer sur l'UCE, les couleurs de câbles, etc.
nouvelle UCE. Cela signifie qu'il est également possible d'intégrer un
composant à « baïonnette DIN » dans un dispositif déjà
Si une batterie est installée, la nouvelle UCE peut être
existant. Dans un tel cas, le câble correspondant doit
alimentée directement depuis la prise X4. Le capteur de
absolument être remplacé.
pression est raccordé à la prise X5 de la nouvelle UCE.

75
11. ECAS Remplacement des composants
usagés
Tableau 5 : Capteurs de pression 441 040 00. 0

Système Capteur de Graduation Remarque Interface câ- Câble utilisé Dimensions Couleurs de Raccorde-
ECAS (va- pression utili- de pression pour un cap- ble/capteur de câbles fils ment à l'UCE
riante UCE sé du capteur teur de pres- de pression (nombre de (Stpl. = Prise)
utilisée 446 pour 1 point sion fils x surface
055 ... 0) x longueur)
Modèle « clas- 441 040 003 0 Modèle origi- 1/20 bar Baïonnette 894 604 419 2 3 x 1² x 6000 PIN1 : vert/ 1. Stpl. 5/15
sique » (060) nal de capteur Schlemmer (3 broches) rouge 2. Stpl. 5/31
PIN2 : brun 3. ouvert
PIN3 : ouvert 4. Stpl.5/
PIN4 : blanc DSENS
Modèle testé 441 040 007 0 Modèle de 1/16 bar Raccord à 449 422 050 0 4 x 1² x 5000 PIN1 : jaune 1. Stpl.5/15
avec nouveau capteur testé baïonnette (4 broches) PIN2 : rouge 2. Stpl.5/31
capteur de suivant DIN PIN3 : vert 3. Stpl.5/
pression (060) 72585 PIN4 : brun DSENS
4. Terre (St-
pl.8)
Modèle pour 441 040 007 0 Modèle de 1/16 bar Raccord à 449 732 060 0 3 x 0,5² x 6000 PIN1 : rouge 1.Stpl.5/15
VCS avec utili- capteur testé baïonnette (3 broches) PIN2 : brun 2.Stpl.5/31
sation du kit suivant DIN PIN3 : blanc 3.Stpl.5/
(065) 72585 PIN4 : ouvert DSENS
Modèle pour Le captage a
EBS avec utili- lieu unique-
sation du kit ment sur l'EBS
(066)

Tableau 6 : électrovalves de la série 472 900 ... 0 et 472 905 ... 0

Electrovalve Câble
Régulation essieu avant
Nouvelle pièce : 472 900 058 0 1x 449 742 100 0 (2-broches) Câble1 (PIN1 : noir, PIN2 : brun) :
Raccord à baïonnette selon DIN 72585 2 x 0,75² x 10000 1. terre
2. prise 16 Electrovalve essieu avant
Pièce de rechange : 472 900 021 0 1x 894 604 215 2 (2-broches) Câble1 (PIN1 : brun, PIN2 : bleu) :
Raccordement avec filetage M 27x1 2 x 1,5² x 5000 1. terre
2. prise 16 Electrovalve essieu avant
(câble vers "Remplissage/vidage
électrovalve")
Régulation essieu arrière à 1 capteur de
déplacement
Nouvelle pièce : 472 900 055 0 1x 449 422 050 0 (4-broches) Câble1 (PIN1 : jaune, PIN2 : rouge,
Raccord à baïonnette selon DIN 72585 4 x 1² x 5000 PIN3 : vert, PIN4 : brun) :
1. prise 11 Remplissage/vidage
2. terre
3. prise 11 arrière gauche
4. terre
Pièce de rechange : 472 900 030 0 2x 894 604 215 2 (2-broches) Câble1 (PIN1 : brun, PIN2 : bleu) :
Raccordement avec filetage M 27x1 2 x 1,5² x 5000 1. terre
2. prise 11 Remplissage/vidage (câ-
ble vers "Remplissage/vidage élec-
trovalve")
Câble2 (PIN1 : brun, PIN2 : bleu) :
1. terre
2. prise 11 arrière gauche (câble vers
"Electrovalve coussin gauche")

76
Remplacement des composants ECAS 11.
usagés

Electrovalve Câble
Régulation essieu arrière à 2 capteurs de
déplacement
Nouvelle pièce : 472 900 053 0 1x 449 422 050 0 (4-broches) Câble1 (PIN1 : jaune, PIN2 : rouge,
Raccord à baïonnette selon DIN 72585 4 x 1² x 5000 PIN3 : vert, PIN4 : brun) :
1. prise 11 Remplissage/vidage
2. prise 11 arrière droit
3. Prise 11 arrière gauche
4. terre
Pièce de rechange : 472 900 001 0 3x 894 604 215 2 (2-broches) Câble1 (PIN1 : brun, PIN2 : bleu) :
Raccordement avec filetage M 27x1 2 x 1,5² x 5000 1. terre
2. prise 11 Remplissage/vidage (câ-
ble vers “Remplissage/vidage élec-
trovalve")
Câble2 (PIN1 : brun, PIN2 : bleu) :
1. terre
2. prise 11 arrière gauche (câble vers
"Electrovalve coussin gauche")
Câble3 (PIN1 : brun, PIN2 : bleu) :
1. terre
2. prise 11 arrière droit (câble vers
"Electrovalve coussin droit")
Régulation essieu arrière/relevable à 1
capteur de déplacement
Nouvelle pièce : 472 905 114 0 2x 449 422 050 0 (4-broches) Câble1 (PIN1 : jaune, PIN2 : rouge,
Raccord à baïonnette selon DIN 72585 4 x 1² x 5000 PIN3 : vert, PIN4 : brun)
1. prise 11 arrière gauche
2. prise 11 arrière droit
3. prise 11 Remplissage/vidage
4. terre (câble vers "Bloc essieu arriè-
re")
Câble2 (PIN1 : jaune, PIN2 : rouge,
PIN3 : vert, PIN4 : brun) :
1. prise 19 "Abaisser électrovalve es-
sieux relevables"
2. terre
3. prise 20 "Relever électrovalve es-
sieux relevables"
4. terre (câble vers "Bloc d’essieux
relevables")
Pièce de rechange : 472 905 109 0 2x 894 601 038 2 (4-broches) Câble1 (PIN1 : rouge, PIN2 : vert,
Baïonnette Schlemmer 4 x 1² x 5000 PIN3 : jaune, PIN4 : brun) :
1. terre
2. prise 11 Remplissage/vidage
3. prise 11 arrière gauche
4. terre (câble vers "Bloc essieu arriè-
re")
Câble2 (PIN1 : rouge, PIN2 : vert,
PIN3 : jaune, PIN4 : brun) :
1. terre
2. prise 19 "Abaisser électrovalve es-
sieux relevables"
3. prise 20 "Relever électrovalve es-
sieux relevables"
4. terre (câble vers "Bloc d’essieux
relevables")

77
ECAS

Electrovalve Câble
Régulation essieu arrière/relevable à 2
capteurs de déplacement
Nouvelle pièce : 472 905 111 0 2x 449 422 050 0 (4-broches) Câble1 (PIN1 : jaune, PIN2 : rouge,
Raccord à baïonnette selon DIN 72585 4 x 1² x 5000 PIN3 : vert, PIN4 : brun) :
1. prise 11 arrière gauche
2. prise 11 arrière droit
3. prise 11 Remplissage/vidage
4. terre (câble vers "Bloc essieu arriè-
re")
Câble2 (PIN1 : jaune, PIN2 : rouge,
PIN3 : vert, PIN4 : brun) :
1. prise 19 "Abaisser électrovalve es-
sieux relevables"
2. terre
3. prise 20 "Relever électrovalve es-
sieux relevables"
4. terre (câble vers "Bloc d’essieux
relevables")
Pièce de rechange : 472 905 107 0 2x 894 601 038 2 (4-broches) Câble1 (PIN1 : rouge, PIN2 : vert,
Baïonnette Schlemmer 4 x 1² x 5000 PIN3 : jaune, PIN4 : brun) :
1. prise 11 arrière gauche
2. terre
3. prise 11 Remplissage/vidage
4. terre (câble vers "Bloc essieu arriè-
re")
Câble2 (PIN1 : rouge, PIN2 : vert,
PIN3 : jaune, PIN4 : brun) :
1. terre
2. prise 19 "Abaisser électrovalve es-
sieux relevables"
3. prise 20 "Relever électrovalve es-
sieux relevables"
4. terre (câble vers "Bloc d’essieux
relevables")

En général, la variante de capteur de pression 003 est remplacée par la variante 007 dans la remorque. Respecter
pour cela la modification de graduation de pression par point.

Un nouveau paramétrage est nécessaire. Dans les versions supérieures, le garnissage de câble change malgré la
conservation des variantes de capteurs.

Tableau 7 : Comparaison des capteurs de déplacement 441 050 ... 0

Capteur de Interface câble/ Câble utilisé Dimensions de câbles Couleurs de fils Raccordement à l'UCE
déplacement capteur de (nombre de fils x surface x (Stpl. = Prise)
utilisé déplacement longueur)
441 050 011 0 Raccord à baïonnette 449 742 050 0 2 x 0,75² x 5000 PIN1 : noir 1. Stpl.12/13/14-WS...
Modèle testé suivant DIN 72585 (2 broches) PIN2 : brun 2. Stpl.12/13/14-31
441 050 010 0 Raccordement avec 894 604 215 2 2 x 1,5² x 5000 PIN1 : brun 1. Stpl.12/13/14-31
Modèle d'origine filetage M 27x1 (2 broches) PIN2 : bleu 2. Stpl.12/13/14-WS...

78