Vous êtes sur la page 1sur 2

TD d’électrotechnique

Exercice n°1 : Transformateur


Un transformateur monophasé comporte N1=800 spires au primaire et N2=400 spires au secondaire. Le primaire
est alimenté sous une tension U1=440V à 50Hz. On fait débiter le secondaire dans un récepteur de résistance
R=8Ω et d’inductance L=0,019H sous une tension U2=215V.
1) Indiquer les conséquences d’une utilisation de ce transformateur à une fréquence de 100Hz.
2) Calculer la tension secondaire à vide puis la chute de tension.
3) Calculer l’impédance du récepteur et l’intensité du courant qui le traverse
4) Quels sont les puissances actives et réactives consommées au secondaire ?
5) Pour déterminer le rendement de ce transformateur, on fait les essais suivants:
5.1) Essai à vide, le primaire étant alimenté sous U1=400V, on trouve P10=200W
5.2) Essai en court circuit, l’intensité du courant débité par le secondaire étant celle trouvé au point 2.
On trouve P1cc=125W
Pour chaque essai effectuer le schéma de câblage. Le laboratoire dispose de wattmètres, de multimètres,
d’oscilloscopes, de sondes différentielles d’autotransformateur en quantité deux pour chacun.
Calculer la puissance absorbée par le transformateur.
Quel est son rendement ?

Exercice n°2 : Transformateur


Soit un transformateur dont on a les renseignements suivants :
Mesure en continu des résistances des enroulements r1=0,2Ω et r2=0,007Ω
Essai à vide : U10=2,2kV, I10=1A, P10=275W et U20=270V
Essai en court circuit : U1cc=30V, I2cc=200A
1) Calculer le rapport de transformation ?
2) A) La perte de puissance active dans le circuit magnétique
B) L’intensité du courant magnétisant
C) Le déphasage courant/tension primaire pour l’essai à vide
3) La résistance des enroulements ramenée au secondaire Rs ainsi que la réactance des inductances de
fuite.
4) Le secondaire étant relié à une charge inductive de facteur de puissance 0,8, on relève :
U1=2200V I2=200A
A) Déterminer la tension sur la charge
B) La puissance active fournie à la charge
C) Rendement du transformateur

Exercice n°3 : Moteur à courant continu


Une machine à extraction est entraînée par un moteur à courant continu à excitation indépendante. L’inducteur
est alimenté sous une tension Ue= 600V et parcouru par un courant d’excitation Ie=30A.
L’induit de résistance R=12.10-3 ohm est alimenté par une source fournissant une tension U réglable de 0V à sa
valeur nominale : Un=600V
L’intensité I du courant dans l’induit a une valeur nominale In=1,5.103 A. La fréquence de rotation nominale est
nN=30tr/min
1) Démarrage
1.1) Quelle est la valeur de la f.e.m E à l’arrêt ?
1.2) Donner le modèle équivalent de l’induit de ce moteur en statique en indiquant le sens des flèches pour U et
I.
1.3) Donner la tension de démarrage Ud à appliquer pour avoir Id=1,23In
1.4) Citer un système de commande de la vitesse de ce moteur.

2) Fonctionnement nominal au cours d’une remontée en charge


On a Un=600V ; In=1,5 .103A nN=30tr/min
2.1) Exprimer la puissance absorbée par l’induit du moteur et calculer sa valeur numérique
2.2) Donner une méthode de mesure de cette puissance et dessiner un schéma de branchement à réaliser.
2.3) Exprimer la puissance totale absorbée par le moteur et calculer sa valeur numérique
2.4) Exprimer la puissance totale perdue par effet Joule
2.5) Sachant que les autres pertes valent Pe=27kW, exprimer et calculer la puissance utile et le rendement du
moteur.
2.6) Exprimer et calculer le moment du couple Utile Tu et le moment du couple électromagnétique.
3. Fonctionnement au cours d’une remontée à vide
3.1) Montrer que le couple est proportionnel au courant de l’induit.
3.2) Au cours de la remontée à vide, le moment du couple électromagnétique Tem’ a une valeur égale à 10%
TemN. Calculer alors l’intensité I’ du courant dans l’induit pendant la remontée.
3.3) Exprimer l’expression de la fem E’ du moteur.
3.4) Calculer la nouvelle valeur de la fréquence de rotation.

Exercice n°4 : Système triphasé


Une installation triphasée équilibré, alimentée par le réseau 220V/380V à 50Hz comprend :
- Un moteur asynchrone triphasé tétrapolaire absorbant une puissance utile de 3kW avec un rendement de 80%,
un facteur de puissance égal à 0,6 et un glissement de 4%.
- 30 lampes (220V, 100W) associées de façon à former un récepteur équilibré.
1) Comment doivent être brancher les lampes pour fonctionner correctement ?
2) Calculer la vitesse de rotation du moteur en tours par seconde et en tours par minute
3) Calculer le moment du couple utile du moteur.
4) Lorsque tous les récepteurs fonctionnent simultanément, déterminer :
4.1) La puissance active reçue par l’installation
4.2) La puissance réactive reçue par l’installation
4.3) l’intensité du courant dans un fil de phase,
4.4) le facteur de puissance de l’installation.
5) On ajoute à l’installation trois condensateurs identiques branchés en triangle.
5.1) Quel est l’intérêt de ce montage ?
5.2) A quelle tension sont soumis les condensateurs ?
5.3) Calculer la capacité de chacun de ces condensateurs qui permettent de relever le facteur de puissance de
l’installation à 0,95

Exercice n°6 : Alternateur


Les caractéristiques d'un alternateur sont les suivantes :
- couplage des enroulements du stator en étoile; fréquence f=50 Hz ;
- expression de la caractéristique à vide Ev = 180 ie( Ev en volt et intensité en ampère)
- résistance d'une phase de l'induit r = 0,12 Ω ; réactance synchrone X= 1,2 Ω;
1. Déterminer l'impédance synchrone de la machine.
2. L'alternateur alimente une charge triphasée, inductive, équilibrée, de facteur de puissance cos ϕ=0,8. La
tension efficace entre deux bornes de l'induit est U= 2,5 kV ; l'intensité efficace du courant en ligne est
I= 400 A.
- Quelle est l'intensité ie du courant d'excitation sachant que la roue polaire tourne à 1500 tr/min ?
- Calculer les pertes par effet joule dans l'induit.
- Un essai à vide a donné Pv = 90 kW ( y compris l'excitation); quel est le rendement de l'alternateur ?

Exercice n°7 : Moteur synchrone

Un moteur synchrone triphasé, tétrapolaire est alimenté par un réseau triphasé 240V/ 416 V; 50 Hz. Les
enroulements du stator sont couplés en étoile ; la réactance synchrone du moteur est X=8 Ω ; La fem synchrone
du moteur se confond avec sa fem à vide ES= 400 ie. On néglige la résistance de l'induit ainsi que toutes les
autres pertes. Le moteur fonctionne à couple constant de moment T= 44 Nm. On se propose de faire varier la
puissance réactive absorbée par le moteur en réglant l'intensité d'excitation ie.

1. Calculer la fréquence de rotation n du moteur ( tr/ min)


2. Calculer la puissance active absorbée par le moteur.
3. L'excitation est fixée à ie = ie1 et on observe que le courant est en retard sur la tension de 37°. Calculer :
- l'intensité efficace du courant en ligne.
- la puissance réactive Q1 absorbée par le moteur.
- la fem synchrone du moteur
- l'intensité ie1.
4. Mêmes questions si le courant est en phase avec la tension (excitation optimale)
5. Mêmes questions si le courant est en avance de 37°sur la tension.