Vous êtes sur la page 1sur 12

LISTE DES LIVRES PROPOSES A LA LECTURE (2018-2019)

Ci-dessous une petite liste de suggestions non exhaustive de livres à lire.

La plupart sont destinés à des adolescents, certains sont rédigés pour des adultes mais restent accessibles.
Vous avez le droit, en cas de coup de foudre, de lire d’autres tomes d’une série dont je conseille ici la lecture d’un tome… je
conseille de fonctionner au coup de foudre, en matière de littérature. C’est un comportement on ne peut plus sain, à mon sens !

Vous rencontrerez ici un certain nombre de genres mais il est vrai que l’on peut y voir une certaine prédominance de ce que
certains appellent la paralittérature (fantastique, science-fiction, fantasy…).
Il y a deux raisons à cela :
- le fantastique est un des thèmes que nous développerons cette année en classe ;
- la paralittérature est et reste celle en laquelle je me retrouve le plus, personnellement… je vous expliquerai cela tout au long de
l’année !

13 reasons why de Jay ASHER


Le Livre de Poche, 320 pages (Réaliste / Récit de vie)

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes
qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se
promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie
est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.
A la croisée des mondes-1- Les Royaumes du Nord (1/3 suivi de La Tour des Anges et Le Miroir d’Ambre) de Philip
PULLMAN
Folio Junior, 360 pages (Fantasy / Mondes parallèles)

Le premier tome de la trilogie se déroule dans un univers différent du nôtre sur de nombreux points, et pourtant semblable
dans sa structure. L'un des points de divergence importants entre notre monde et celui que crée Pullman, est l'existence des
dæmons (à prononcer comme le mot français démon). Chaque dæmon - sorte de manifestation de l'âme sous forme
animale - est attaché par un lien invisible (qui pourrait s'apparenter à un cordon ombilical) à un humain : généralement de
sexes opposés (on note cependant quelques exceptions dans le premier tome de la trilogie), tous deux [dæmon et humain]
naissent et meurent en même temps. Les dæmons sont doués de parole et ont une conscience propre. Ils changent d'aspect
à volonté pendant l'enfance, mais une fois la puberté passée, prennent un aspect définitif, symbolisant ainsi le caractère
intrinsèque de leur humain.
Élevée dans le très austère Jordan College à Oxford, l'héroïne des Royaumes du Nord, Lyra Belacqua accompagnée de son
dæmon Pantalaimon, apprend accidentellement l'existence de la Poussière, une étrange particule élémentaire que l'Église
pense être la conséquence du péché originel. L'Église a en effet observé que cette Poussière est moins attirée par
l'innocence des enfants que par l'expérience des adultes. Des savants, avec la bénédiction de l’Église, poursuivent
d'horribles expériences sur la Poussière en utilisant des enfants kidnappés dans toute l'Angleterre et envoyés dans les
royaumes glacés du Grand Nord.
Anka de Guillaume GUERAUD
Rouergue – DoAdo Noir, 110 pages (Roman Noir / Faits de société)

Marco est chez lui, peinant sur ses devoirs lorsqu'on frappe brutalement à la porte. Deux policiers. Ils lui annoncent que sa
mère est morte. Sauf que... sa mère entre cinq minutes plus tard dans l'appartement. Marco apprend alors que son père a
fait un mariage blanc avec une jeune roumaine, Anka, il y a dix ans. Sans savoir vraiment pourquoi, l'adolescent se lance
alors sur les traces de cette femme oubliée.
Le roman aborde la vie d'une sans-papier ayant effectué un mariage blanc pour vivre en France. Anka décrit ainsi le
quotidien d'une femme qui en dépit de cette nationalité achetée à prix d'or (5000 euros tout de même), qui la faisait tant
rêver, va s'enfoncer dans la misère. Cette histoire, c'est celle que Marco va découvrir au fil des jours et dont la découverte
va bouleverser le cours tranquille de son existence. Marqué, Marco l'est. Il n'arrive pas à se détacher de l'histoire d'Anka qui
prend de plus en plus de place dans ses pensées : qui est-elle ? pourquoi est-elle morte ? pourquoi son père ne lui a-t-il rien
dit ? Autant de questions auxquelles il tente de trouver réponses.
Anka est un roman noir comme Guillaume Guéraud sait les écrire, où l'on refuse la réalité, l'injustice et la conformité.
Marco veut aller plus loin que les conclusions hâtives des policiers, il veut fouiller le passer d'Anka et comprendre comment
elle a pu se retrouver là, seule, à mourir sur un banc, de la tuberculose.
Anka, un roman qui dérange, où la violence monte par crescendo pour une apothéose finale. Des bouts éparpillés de la vie
d'Anka et les pensées de Marco s'entrechoquent dans ce roman où la réalité a un goût amer et l'illusion n'a pas sa place.
Sans concession.
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

Les Annales du Disque-Monde -4- Mortimer (4/39 dans la série Les Annales du Disque-Monde) de Terry PRATCHETT
Pocket Fantasy, 256 pages (Light fantasy / Critique sociale / Humour)

La Mort (qui comme chacun sait est de sexe masculin) rit jaune. Il songe à prendre un associé, histoire de se payer quelques
vacances, mais les offres se font rare à la foire à l'embauche. C'est pourquoi lorsque Mortimer, un grand gaillard
dégingandé qui n'a que la peau sur les os est refusé comme apprenti par toutes les professions honorables (charpentier,
maçon, mendiant, voleur...), la Mort accepte de le prendre sous son aile (ou ce qu'il en reste) et lui inculque les rudiments
du métier : le passage à travers les murs, le timing précis des tournées, les aléas des champs morphogénétiques...
Mais il faut une sacrée expérience du métier pour assurer le service quand la Mort va se payer du bon temps sur le plancher
des vaches, et les dérapages susceptibles de modifier dramatiquement l'existence même du Disque-Monde ne sont pas
loin...
Les Annales du Disque-Monde -8- Au guet! (8/39 dans la série Les Annales du Disque-Monde) de Terry PRATCHETT
Pocket Fantasy, 416 pages (Light fantasy / Policier / Humour)

Une société secrète d'encagoulés complote pour renverser le seigneur Vétérini, Patricien d'Ankh-Morpok, et lui substituer
un roi. C'est sans compter avec le guet municipal et son équipe de fins limiers. Enfin une affaire à la mesure du capitaine
Vimaire, alcoolique frénétique, et de ses non moins brillants adjoints. Et lorsque l'on retrouve au petit jour dans les rues les
corps de citoyens transformés en biscuits calcinés, l'enquête s'oriente résolument vers un dragon de vingt-cinq mètres qui
crache le feu ; on aurait quelques questions à lui poser. Peut-être la collaboration du bibliothécaire de l'Université ne serait-
elle pas inutile. Certes, à force de manipuler les grimoires de la plus vaste collection de livres magiques du Disque-monde, il
a depuis quelque temps été métamorphosé en singe, mais qui a vraiment remarqué la différence ?
L’assassin royal -1- L’apprenti assassin (tome 1/13) de Robin HOBB
J’ai Lu, 275 pages (Heroic Fantasy)

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant -par tradition, le nom des seigneurs
doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son
fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt
que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’enfant découvrira vite que le véritable dessein du
monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée,
Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

L’attentat de Yasmina KHADRA


Pocket, 270 pages (Réaliste / Attentat / Psychologie)

Dans un restaurant de Tel Aviv, une jeune femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l'hôpital, le docteur
Amine, chirurgien israélien d'origine arabe, opère à la chaîne les survivants de l'attentat. Dans la nuit qui suit le carnage, on
le rappelle d'urgence pour examiner le corps déchiqueté de la kamikaze. Le sol se dérobe alors sous ses pieds: il s'agit de sa
propre femme. Comment admettre l'impossible, comprendre l'inimaginable, découvrir qu'on a partagé, des années durant,
la vie et l'intimité d'une personne dont on ignorait l'essentiel? Pour savoir, il faut entrer dans la haine, le sang et le combat
désespéré du peuple palestinien...
L’avare de MOLIERE
56 pages (Théâtre classique / Comédie)
Libre de droits et téléchargeable gratuitement ici : http://ebookenherbe.free.fr/ebooksgratuits/l-avare1.pdf

Harpagon, vieil avare tyrannique, a entrepris de réduire le train de vie de sa maison. Par la pratique de l’usure, il continue à
accroître sa fortune. Veuf, il abrite sous son toit ses deux enfants : sa fille Élise et son fils Cléante. Au début de la pièce, nous
apprenons qu’Élise est amoureuse de Valère, le fils d’un noble napolitain exilé, cachant son identité sous un faux nom, mais
elle n’ose envisager un mariage sans l’accord de son père. Valère, pour vivre auprès d’elle, a donc imaginé de se faire
engager comme majordome d’Harpagon. Cléante, quant à lui, souhaite épouser Mariane, jeune fille sans fortune vivant
avec sa mère. Harpagon, grâce à l’entremetteuse Frosine, nourrit lui aussi un projet matrimonial avec la jeune fille. Tout
chavire lorsque Cléante essaie de rassembler une grosse somme d’argent. L’usurier qu’on lui indique n’est autre que son
père ! Harpagon a entretemps dissimulé dans son jardin une cassette remplie de dix mille écus. Cette somme ensevelie le
tourmente de craintes si bien qu’il devient obnubilé par la peur d’être volé.

1
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

Be safe de Xavier-Laurent PETIT


L’école des loisirs, Médium, 259 pages (Réaliste / Guerre / Famille)

Il y a quelques semaines encore, je grattais la guitare avec Jeremy dans le garage, en rêvant de gloire et de rock’n’roll
pendant que P’pa, couché dans le cambouis, trafiquait ses moteurs. Il a fallu que nous croisions les sergents recruteurs, sur
le parking du supermarché, un jour où nous avions soif de Coca. Ils lui ont promis qu’il aurait un bon job, qu’il construirait
des ponts. Alors il a signé.
«Le soldat spécialiste de première classe Jeremy O’Neil est définitivement affecté à la compagnie Sygma du 3e bataillon du
504e régiment de parachutistes de la 82e division aéroportée » dit le papier.
En clair, ça veut dire que Jérémy part là-bas. Là où la guerre fait rage. Il y va pour tuer ou pour se faire tuer. On ne va pas le
revoir avant des mois. Il a promis de m’écrire. Et tous ses mails, il les termine par cette formule : Be safe. Reste en vie.
Cheval de guerre de Michael MORPURGO
Folio Junior, 186 pages (Historique)

Sujet : Joey est un paisible cheval de labour menant une vie tranquille faite de joie et de travail dans une ferme anglaise. En
1914, alors que la guerre éclate, il est vendu à l'armée pour partir sur le front français et, comme les hommes, va être
entraîné dans le terrible affrontement. Son courage et sa beauté le font remarquer et il sera aux yeux de tous un héros.
C'est le poignant récit de la vie quotidienne des combattants, vue par les yeux d'un cheval que l'auteur nous offre ici. Joey
entre dans la pensée de l'homme, dans sa mentalité, dans sa façon de voir le monde. Pour lui, les soldats, les officiers, les
vétérinaires et tous ceux qu'il côtoie, qu'ils soient français, anglais ou allemands, ne sont pas des ennemis, mais avant tout
des hommes, avec leurs faiblesses, leur bonté ou leur méchanceté.
Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann SHAFFER
NIL, 390 pages (Epistolaire / Historique)

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine
anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un
natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son
monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la
guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de
déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par
l'occupant. Jamais à court d'imagination, le « Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates » déborde de charme,
de drôlerie, de tendresse et d'humanité. Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs
membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres)
de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le
sujet de son prochain roman. Alors, elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce
qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.
Les ch’tits hommes libres (1/4 dans la série Tiphaine Patraque) de Terry PRATCHETT
Pocket Fantasy, pages (Light fantasy / Parodie / Humour)

Ça va mal à la ferme des Patraque: un monstre dans la rivière, un cavalier sans tête dans l’allée et des cauchemars qui se
répandent depuis les collines. Et voilà que le petit frère de Tiphaine Patraque s’est fait enlever par la reine des fées (ce qui,
pour Tiphaine, n’est pas forcément une catastrophe). Elle doit pourtant le retrouver. Pour ce faire, elle dispose d’une arme
(une poêle à frire), du livre de magie de sa mémé (enfin, Les Maladies du mouton, en réalité), et…
« Bondjeus! Aet nos alors, bougrae d’imbaecile! » … ah, oui.
Lui prêtent aussi main-forte les Nac Mac Feegle, les ch’tits hommes libres, les tout petits pictsies belliqueux et voleurs à la
peau bleue, exclus du royaume des fées pour ivrognerie et débauche… Dans la version francophone, les Nac Mac Feegles
parlent un mélange très réjouissant de wallon et de chti… Ce dialecte apporte beaucoup aux petits hommes bleus et les
rend vraiment sympathiques, alors qu'ils ne pensent qu'à "voleu, s'bagarreu, bware, bware et s'bagarreu!". "Les Nac Mac
Feeble! Les ch'tits hommes libres! Ni rinne! Ni djeus! Ni maets! Fini de s'faire avwar!"
Une aventure astucieuse, spirituelle et merveilleusement inventive qui a pour cadre le Disque-monde.
Les Ch’tits hommes libres se place dans la continuité du Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants, roman écrit pour un
jeune lectorat mais qui a enchanté l’ensemble des amateurs de Terry Pratchett en passant les contes et légendes à la
moulinette de l’humour anglais de son auteur.
Les aventures de la jeune Tiphaine continueront encore pendant trois tomes après celui-ci (Un chapeau de ciel, L’hivernier
et Je m’habillerai de nuit) jusqu’aux débuts de sa vie de sorcière adulte.

2
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

Crazy girl de Joe SCHREIBER


La Martinière jeunesse, 260 pages (Suspense / Action)

La famille de Perry Stormaire a reçu pendant toute une année une jeune lituanienne du nom de Gobija (dit Gobi). Mais pour
Perry l'expérience est un échec : au top model des pays de l'est qu'il attendait, il a vu arriver Gobi, une fille un peu bizarre,
pas très jolie et très réservée. Pourtant la jeune fille lui demande de l'accompagner à la dernière fête de l'année : le bal de
promo. A contrecœur, Perry accepte, sans se douter qu'il va vivre la plus incroyable des nuits...
C'est un film d'action complet que Joe Schreiber écrit dans son roman ! Une nuit New Yorkaise comme sait les faire au
cinéma Hollywood où le quotidien d'un jeune lycéen se transforme en course poursuite, vengeance et meurtres en tout
genre sur fond peut-être (mais vraiment très peu) d'une histoire d'amour naissante...
Perry ne s'attendait certainement pas à vivre de tels événements survitaminés avec la calme et réservée Gobi mais
pourtant, cette nuit du bal de promo, qui clôt son année de terminale, va être la plus longue de toute son existence. Il s'en
rappellera à vie comme un mélange de peur, d'excitation, de rage, de haine, d'admiration et de bonheur. Les sentiments se
croisent et se mêlent dans les heures que Gobi et Perry vont partager dans les différentes voitures, les différents lieux où ils
se retrouvent liés.
Bye bye crazy girl ne laissera ni au lecteur, ni aux personnages, un moment de répit, tout juste quelques minutes éphémères
où le temps semble suspendu. C'est dynamique, c'est vivant, ce n'est pas du tout réaliste mais on accroche !
Bye bye crazy girl de Joe Schreiber est un roman étonnant, qui fait preuve de beaucoup d'originalité, tant dans l'histoire
(certes ce genre d'aventure est courant au cinéma, beaucoup moins en roman) que dans le style.

Le cri de la mouette de Emmanuelle LABORIT


Pocket jeunesse, 224 pages (Autobiographie)

Emmanuelle est sourde de naissance. Pour s'évader de sa prison, elle se met à crier. Des cris d'oiseau de mer, disent ses
parents. Jusqu'au jour où, à sept ans, " la mouette " découvre le langage des signes. Le monde s'ouvre à elle... Elle sera
comédienne puisque c'est son rêve le plus cher. Adolescente révoltée, Emmanuelle va lutter, souffrir et finalement gagner
son combat : être actrice mais aussi plaider la cause de millions de malentendants. Pour que le monde des sourds ne soit
plus le monde du silence.

Le crime parfait de Frank COTTRELL BOYCE


Gallimard Jeunesse, 315 pages (Humour / Art)

Dylan est un adorable petit garçon qui aime tirer des pénalties. Mais la ville qu'il habite est quasiment déserte et il n'a
guère de copain pour jouer avec lui au football. Il est même le seul garçon à l'école primaire !
Son père tient un garage "L'oasis automobile" mais les journées y sont particulièrement calmes, car personne ne sait où est
Manod et, parmi les quelques habitants, aucun ne passe par le garage, celui-ci n'étant pas central. Enfin les demoiselles
Selwood, qui sont un vrai danger public lorsqu'elles conduisent, font que les gens préfèrent se déplacer à pied et n'ont donc
guère l'occasion de faire réparer leur voiture ! Sa grande passion en dehors du football ? Les tortues Ninja ! Ce qui fait que
Lester, un homme passionné d'art et responsable d'une galerie, va prendre Dylan pour un génie lorsqu'il l'entendra parler
de Raphaël, pensant qu'il fait référence au peintre, alors que celui-ci parle de ses tortues !
Car ce petit village sera chamboulé par l'arrivée de cet homme et de ses tableaux qui atterrissent là suite à la fermeture de
la National Gallery , alors que son père finit par partir en "voyage d'affaires" car le garage n'est pas rentable ce qu'il a du
mal à assumer. Alors Dylan va faire l'impossible pour que le garage prospère et que son père revienne. Tout en profitant de
l'honneur fait à Manod, lieu considéré comme "confidentiel et sûr" d'accueillir toutes ces œuvres d'art.
Cyrano de Bergerac de Edmond ROSTAND
208 pages (Théâtre classique / Texte en alexandrins)
Libre de droits et téléchargeable gratuitement ici : http://ebookenherbe.free.fr/ebooksgratuits/cyrano-de-bergerac.pdf

Ce chef d'œuvre valut à son auteur une gloire immédiate. Le soir de la représentation générale, c'est un déluge
d'applaudissements qui appellent Edmond Rostand sur scène. Ce succès ne s'est jamais démenti et Cyrano de Bergerac,
héros tragique et attachant, est entré dans le patrimoine universel. Peut-être parce qu'il incarne superbement un mythe
bien ancien : celui de l'amour et du bonheur impossibles.
Dans cette tragédie héroïque, Edmond Rostand met somptueusement en scène Cyrano de Bergerac, un personnage aux
talents de bretteur, de poète et d'écrivain et dont l'éloquence n'a de rivale que la longueur de son appendice nasal. L'auteur
écrit une pièce de théâtre sans égal où se mêlent amour et humour, émouvante tant par sa poignante intrigue passionnelle
que par la verve et la répartie des personnages, créant un véritable festival de mot et rendant le récit inoubliable par sa
beauté.

3
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

Disparus de Sarah K.
Grasset Jeunesse, 315 pages (Policier)

Vincent a 20 ans, sa spécialité : voler des bagages dans les trains à l'aube. Pourtant un jour, il décide de mettre fin à tout ça
pour prendre un boulot de serveur dans un restaurant. Mais le dernier sac dérobé a un contenu inquiétant, et Vincent est
persuadé que la jeune fille qui possédait ce sac est en danger. Il décide donc de sauver cette mystérieuse jeune femme du
nom de Marie. Aidé d'un auteur de romans policier, Vincent va se retrouver durant son enquête sur le tournage d'un film
d'horreur mettant en scène des vampires...
Les enfants rats de Françoise JAY
Plon Jeunesse, 217 pages (Anticipation / Exclusion)

Nous sommes en 2025 et la pauvreté dépasse un seuil jamais atteint en France. Trente-cinq millions de chômeurs, vingt
millions de gens dans une extrême précarité. Paris est divisé en deux zones, la "riche", à la surface, où quelques élus
continuent à mener une vie plus ou moins normale, et celle des égouts, où pullulent les enfants-rats, regroupés en bande
qui subsistent en usant de violence et de terreur.
Irielle a connu une vie de famille, avant. Avant que ses parents ne soient tués sous ses yeux par une troupe d'enfants-rats,
et qu'elle ne s'installe dans une carcasse d'A380, devenue responsable d'un petit garçon qu'elle a trouvé bébé dans une
poubelle. Nolane, lui, dix-sept ans environ comme Irielle, est sous la coupe de son frère, chef d'une horde particulièrement
féroce. Quant à Smog, il tente dans son métier de médecin de faire preuve d'humanité, tout en organisant la révolution en
sourdine. Rencontre...
C'est un roman intelligent qui se lit tout seul. Les descriptions de ce futur particulièrement sombre sont saisissantes de
réalisme, les conséquences de nos choix clairement expliquées, il y a un grand souffle social qui est parfaitement appuyé
par des personnages auxquels on croit, et dont le destin nous touche.
L’épouvanteur -1- (tome 1/9 à l’heure actuelle) de Joseph DELANEY
Bayard, 275 pages (Fantastique)

« L'Épouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont
parvenus sont loin d'être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services.
Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu'un le fasse. Il faut que
quelqu'un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable. » Thomas Ward, le septième fils d'un
septième fils, devient l'apprenti de l'Épouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les
spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire... Cependant, il libère involontairement Mère
Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l'horreur commence...
Un été à la morgue de John C. FORD
De La Martinière Jeunesse, 383 pages (Policier / Roman noir)

Christopher, étudiant studieux mais un peu excentrique, rêve de devenir agent secret. Et quoi de mieux qu'un stage à la
morgue pour se mettre dans l'ambiance ? Dès le premier jour, il va se trouver confronté à un cadavre peu ordinaire.
Comment le médecin légiste et le shérif ont-ils pu conclure à un suicide pour un mort criblé de cinq balles dans le torse ?
Pourquoi le rapport d'autopsie a-t-il été falsifié ? D'où viennent ces liasses de billets cachées dans le tiroir du bureau du
docteur Mobley ? Il n'en faut pas plus à Christopher pour mener l'enquête dans toute la ville. Aidé de Tina, la jolie reporter,
il va chercher la vérité au péril de sa vie...
L’étrange vie de Nobody Owens de Neil GAIMAN
J’ai Lu, 256 pages (Fantastique)

Nobody Owens était presque encore un bébé quand sa famille a péri sous la lame du plus célèbre des tueurs de Londres, le
Jack. La nuit du drame, il est cependant parvenu à se réfugier dans un cimetière, où un couple de fantômes l'a recueilli et
l'a élevé comme l'un des leurs, sous l'oeil bienveillant de Silas, son ami ni vivant ni mort. Mais cette période heureuse est
aujourd'hui révolue, car le Jack rôde toujours, et l'heure est venue d'aller l'affronter une bonne fois pour toutes. A
l'extérieur.
Faërie de Raymond E. FEIST
Milady, 640 pages (Fantasy)

La vieille ferme isolée dans les bois les avait séduits. La maison était splendide et étrange. Phil et Gloria pensaient y trouver
le calme après la vie agitée d’Hollywood. Mais, derrière les portes des maisons anciennes, sous les ponts perdus au fond des
bois, se cachent souvent des êtres magiques, des forces obscures, et la maison du vieux Kessler ne fait pas exception.
Les enfants du couple sont les premiers à y être sensibles. D’abord les jumeaux, qui y voient la présence des fées et du vieux
peuple des légendes ; ensuite leur fille, dont la beauté attise le désir d’êtres plus inquiétants… Jusqu’à ce qu’ils deviennent
tous les jouets de puissances inconnues, des pions dans une guerre éternelle et sanglante…

4
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

Farenheit 451 de Ray BRADBURY


Gallimard, J’ai lu, 224 pages (Anticipation)

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future
où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de
pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif.Montag, le pompier
pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un
bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une
société qui désavoue son passé.

Des fleurs pour Algernon de Daniel KEYES


Albin Michel, J’ai lu, 207 pages (Récit de vie / Anticipation / Intelligence)

Suite à une expérience concluante ayant augmenté les capacités intellectuelles d'une souris Algernon, deux scientifiques
décident de la pratiquer sur un être humain: ils choisissent Charlie Gordon, arriéré mental travaillant dans une boulangerie.
L'opération est un succès et rapidement Charlie gagne en intelligence pour devenir un génie. Mais bientôt, les capacités
intellectuelles d'Algernon déclinent...

Le garçon au pyjama rayé de John BOYNE


Folio Junior+, 208 pages (Récit de vie / Témoignage)

Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre, car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira
simplement qu'il s'agit de l'histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l'autre côté d'une étrange
barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister.

Hate list de Jennifer BROWN


Albin Michel : Wiz, 390 pages (Récit de vie / Témoignage)

La date du 2 mai 2008 est à jamais gravée dans la tête de Valérie. C'est le jour où son petit ami, Nick Levil a ouvert le feu
dans le lycée Garvin, a blessé et tué plusieurs personnes avant de retourner l'arme contre lui. Alors qu'elle cherche encore à
comprendre le geste de Nick, Valérie se sent coupable car ce sont les personnes de la liste de la haine que tous les deux
avaient élaborées, qui sont morts ou ont failli mourir…
Divisé en quatre parties de tailles variables, le roman Hate List de Jennifer Brown commence avec un article de journal daté
du 3 mai 2008 où on apprend qu'une tuerie a eu lieu dans le lycée de Garvin. Ensuite, nous nous retrouvons dans la
chambre de Valérie, une heure et demie à peine avant son retour au lycée, quelques mois après le massacre.
Alternant le passé et le présent, Jennifer Brown nous livre le regard de Valérie sur la tuerie commise par son petit ami, Nick.
Un massacre d'une rare violence que la jeune fille n'a jamais vu venir. La liste de la haine, sur laquelle le garçon s'est
appuyé dans son massacre, n'était pour elle qu'un jeu, un moyen pour dédramatiser et s'amuser de ceux qui étaient odieux
et méprisants dans l'établissement.
Petit à petit, nous remontons le fil du drame, entre articles de journaux et souvenirs de Valérie ce jour-là. D'autres moments
de complicité avec Nick sont aussi évoqués, pour aller au-delà du portrait d'un meurtrier sans conscience.
Si d'autres, comme Stephen King avec Rage, ont fait le choix de se placer directement dans la tête du tueur, Jennifer Brown,
elle, s'intéresse à ceux qui entouraient le coupable et plus précisément sa petite amie. Entre tentative pour comprendre le
geste de Nick, séances de thérapie psychologiques avec le docteur Hieler, retour au lycée et relations difficiles avec ses
parents, la vie de Valérie est forte en émotions. Rongée par la culpabilité, les questions et le regard des autres, la jeune fille
a du mal à retourner dans le monde réel mais s'accroche et avance peu à peu.
D'une grande justesse le roman de Jennifer Brown, Hate List, propose un texte fort et déroutant. Nous nous approprions
facilement les sentiments de Valérie. Avec elle, nous partageons ses souffrances, sans jamais tomber dans le pathos. C'est
une lecture vraiment singulière et troublante, qui ne laisse pas indifférent et marque l'esprit.
Hunger games -1- (tome 1/3, suivi de -2-L’embrasement et -3-La révolte) de Suzanne COLLINS
Pocket Jeunesse, 400 pages (Anticipation / Aventure / Ecologie)

Dans un futur plus ou moins lointain, où les Etats-Unis sont divisés en 12 districts, tous les ans est organisé de manière
forcée les Hunger Games. Jeu de télé-réalité que tout le monde doit suivre, il s'agit de la plus grosse mise en scène de la
barbarie humaine. En effet, 24 filles et garçons, entre 12 et 18 ans, appartenant à chacun des districts, s'entretuent
pendant plusieurs jours voire semaines jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un, le vainqueur, sous les yeux des spectateurs.
Epreuve redoutée ou rêvée, les Hunger Games deviennent une cruelle réalité le jour où Katniss décide de prendre la place
de sa petite sœur Prim et de rentrer dans l'arène...Pour tous les autres, elle devient un ennemi à abattre ; la vie est une
lutte de tous les jours et où l'amitié et la pitié n'ont que peu de place.

5
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

L’île au trésor de Robert Louis STEVENSON


Le Livre de Poche, Les Classiques de Poche, 275 pages (« Classique » /Aventure / Historique / Piraterie)

A l'auberge de l'Amiral Benbow, Jim Hawkins voit arriver un curieux loup de mer. Se nommant Billy Bones, il effraye les
hommes du village par ses vieilles histoires de pirates. Un jour, un pirate aveugle et sa clique viennent tuer Billy, détenteur
d'une carte au trésor qui les intéresse. Seulement c'est Jim qui récupère la carte dans le coffre de Billy et qui l'apporte au
docteur Livesey et au capitaine Trelawney. Une expédition à bord de l'Hispaniola est bientôt organisée pour retrouver le
trésor du capitaine Flint sur l'île au trésor. A bord de l'Hispaniola, Jim fait bientôt la connaissance de Long John Silver qui n'a
pour autre projet que de créer une mutinerie et s'emparer du butin...
L'Île au trésor est le roman d'aventure et le roman de piraterie par excellence. Modèle maintes fois copié et détourné mais
rarement égalé. Le souffle de l’aventure à l’état brut.
J’ai tué mon meilleur ami de Illona KOCH
Amalthée, 100 pages (Récit de vie / Témoignage)

Christian travaille comme couvreur depuis qu'il est venu d'Allemagne pour la France. La vie suit son cours, emplie de joies et
parfois de tristesse. Il fait la connaissance de nouveaux amis. Il fait la connaissance de Jean avec qui il a le projet de créer sa
propre boîte. Mais un soir, alors que jusqu'ici tout allait bien, c'est le drame : Christian a un accident de voiture et Jean,
passager, est tué... Le drame commence.
A la lecture du titre on sait déjà que le livre sera fort. J'ai tué mon meilleur ami est d'autant plus puissant et sensationnel
que l'histoire est vraie. C'est le fils de l'auteur qui a vécu cette triste histoire.
Illona Koch parle ainsi de l'alcool, de la justice, des problèmes dans les prisons et démontre aussi que son fils ne méritait pas
la prison même si sa peine sera légère.
Elle exprime aussi dans des mots et phrases simples, l'impact de ce drame sur son enfant.
Un petit texte qui se lit sans peine écrit comme un journal intime et bourré de sentiments. J'ai tué mon meilleur ami met en
garde contre l'alcool et plus généralement sur tout ce qui peut conduire à l'accident.
Je préfère qu’ils me croient mort d’Ahmed KALOUAD
Editions du Rouergue, doAdo monde, 95 pages (Réaliste / Traite d’êtres humains / Dérive du business sportif)

C'est une phrase prononcée par ses 99% des jeunes Africains qui viennent en France et dans toute l'Europe avec le rêve de
devenir footballeur qui donne au roman son titre. Une phrase terrible et incisive, qui cache une triste réalité.
Kounandi, comme tous les jeunes Africains, est passionné de foot et passe ses journées à jouer avec ses amis. Un jour, un
Italien les filme et trouve Kounandi prometteur. Il lui fait miroiter une grande carrière de footballeur en Europe, vol ses
parents de 2000 euros et l'emmène pour la France où Kounandi se retrouve bientôt livré à lui-même, des rêves de gloire
plein la tête.
Je suis une légende de Richard MATHESON
Folio SF, 240 pages (Anticipation)

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange
épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil... Chaque
nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses
anciens voisins ou de sa propre femme.

Je voudr@is que tu de Frank ANDRIAT


Grasset jeunesse, 154 pages (Réaliste / Dangers d’internet / Journal intime)

Salomé, treize ans, aime chatter avec ses copains et ses copines. Si elle confie ses secrets aux pages de son journal, sur le
net, elle peut passer des heures à discuter de tout et de rien, avec Florine, sa meilleure amie, et leurs amis Saïd et Philippe.
Pour Salomé, Internet, c’est encore mieux que la vie réelle : une porte ouverte sur le monde, et sur ceux qu’elle ne pourrait
pas rencontrer autrement. Alors qu’elle habite en Bretagne, à Concarneau, elle fait ainsi la connaissance de Michaël, seize
ans, qui vit à Tours, à quelques heures de chez elle, et de Coralie, fragile et solitaire. Mais elle découvrira que la Toile peut
servir à dissimuler bien des choses… pour le meilleur, et pour le pire.
L’histoire se développe dans le journal intime tenu par Salomé, autour des échanges que les amis entretiennent sur leur
chat, mais aussi lors de leur quotidien. Handicap social pour Coralie, ou physique pour Michaël… Comment savoir ce que
cachent les noms qui s’invitent sur la toile ? Un roman “prévention” sur un problème très actuel : celui des mensonges et
dérives que peut provoquer Internet, lieu de tous les dangers pour les adolescents en quête d’adrénaline et d’émotions
vives.

6
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

La leçon de Eugène IONESCO


32 pages (Théâtre absurde / Dénonciation du totalitarisme)
Libre de droits et téléchargeable gratuitement ici : http://www.eduhi.at/dl/TH_LaLecon_neu.pdf

Dans ce face à face d'une élève et d'un professeur, c'est à la dynamique entre le pouvoir et le savoir que nous sommes
confrontés. On peut bien sûr penser à la subjectivité du savoir imposé par tout régime totalitaire mais aussi à la violence
faite à tout esprit logique dans la situation d'apprendre. Les logiques mathématiques ne sont après tout que des systèmes
auxquels l'esprit peut résister au risque d'en souffrir… La violence faite à la nature apparaît dans la suite de leçons qui
aboutissent à la mort des élèves — certaines assez fines d'ailleurs pour mettre le professeur en défaut — mais la violence
ne s'interrompra pas. Même la bonne, dernier sursaut de la conscience de celui qu'elle sert n'empêchera pas les prochaines
leçons.
Légende de David GEMMELL
Milady, 355 pages (Fantasy épique / Aventure)

Battez tambours de guerre et sonnez trompettes. N’entendez-vous pas, dans le lointain crépuscule, le bruit parfaitement
régulier de milliers de pas accordés qui font trembler la terre sous leurs lourdes semelles, marquant de leur cadence sourde
le caractère inexorable de leur avancée ? C’est une armée de 500 000 guerriers, tout emplis de soif de combats et de
violences. Ils sont dressés comme un seul homme autour de leur tout puissant chef, et ils avancent, marée humaine sans
fin, vers leur ultime combat, animés d’une résolution tenace que rien ne semble pouvoir entailler... Ils avancent vers la
forteresse de Dros Delnoch, dernier bastion à s’opposer à leur terrible volonté de conquête. Et derrière eux, la terre est
gorgée du sang de leurs massacres, et le ciel est couturé de la fumée des villages qu’ils ont incendiés.
Le magasin des suicides de Jean TEULE
Pocket, 157 pages (Humour noir / Critique sociale)

Entreprise familiale, le Magasin des Suicides prospère dans le malheur jusqu'au jour où surgit un adversaire impitoyable : la
joie de vivre. Imaginez une petite entreprise où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients pour se suicider.
Bienvenue dans le Magasin des Suicides, au célèbre slogan : « Mort ou remboursé ! » Mishima Tuvache, le père, spécialisé
dans les morts violentes, dirige la maison d'une main de fer. Lucrèce, la mère, adepte de l'empoisonnement, confectionne
elle-même des mixtures fatales. Vincent, le fils aîné, projette la création d'un parc d'attractions sur le thème du suicide. Sa
sœur, Marilyn, qui se croit moche et inutile, voudrait en finir avec l'existence, mais ses parents lui rappellent que : « Chez les
Tuvache, on ne peut pas se suicider parce que sinon qui tiendrait le magasin ? ». Dans cette famille malheureuse et
contente de l'être, le destin a frappé le jour où Mishima et Lucrèce ont testé un préservatif poreux destiné à ceux qui
veulent mourir par contamination sexuelle. C'est ainsi qu'est né le petit dernier, Alan, que la nature a doté d'un horrible
défaut : il adore la vie. Un enfant pareil, c'est un coup du sort !
Mangez-le si vous voulez de Jean TEULE
Julliard, 135 pages (Policier / Réaliste)

Nul n’est à l’abri de l’abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune
périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C’est un jeune homme
plaisant, aimable et intelligent. Il compte acheter une génisse pour une voisine indigente et trouver un couvreur pour
réparer le toit de la grange d’un voisin sans ressources. Il veut également profiter de l’occasion pour promouvoir son projet
d’assainissement des marais de la région.
Il arrive à quatorze heures à l’entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif
et même mangé. Comment une telle horreur est-elle possible ? Comment une population paisible (certes angoissée par la
guerre contre l’Allemagne et sous la menace d’une sécheresse exceptionnelle) peut-elle être saisie en quelques minutes par
une telle frénésie barbare ? Au prétexte d’une phrase mal comprise et d’une accusation d’espionnage totalement infondée,
six cents personnes tout à fait ordinaires vont pendant deux heures se livrer aux pires atrocités. Rares sont celles qui
tenteront de s’interposer. Le curé et quelques amis du jeune homme s’efforceront d’arracher la malheureuse victime des
mains de ces furieux et seule Anna, une jeune fille amoureuse, risquera sa vie pour le sauver.
Incapable de condamner six cents personnes d’un coup, la justice ne poursuivra qu’une vingtaine de meneurs. Quatre
seront condamnés à mort, les autres seront envoyés aux travaux forcés. Au lendemain de ce crime abominable, les
participants hébétés n auront qu’une seule réponse : « Je ne sais pas ce qui m’a pris. »
Avec une précision redoutable, Jean Teulé a reconstitué chaque étape de cet atroce chemin de croix qui constitue l’une des
anecdotes les plus honteuses de l’Histoire du XIXe siècle en France.
La mémoire trouée d’Elisabeth CAMBRES
Gallimard Jeunesse, Scripto, 130 pages (Documentaire / Témoignage / Réaliste)

Avril 1994. Rwanda. La guerre civile entre Hutu et Tutsi démarre. Emma, 5 ans caché derrière le vieux fauteuil de la maison
n'a rien vu de l'assassinat de sa mère mais a tout entendu.
La jeune fille s'enfuit et trouve refuge chez une vieille paysanne. Les années passent, Emma grandit et toujours le souvenir
de ce fameux jour persiste dans son esprit. Sa rencontre avec un adolescent Tutsi et un vieil homme l'amène à parler, à se
reconstruire...

7
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

La métamorphose de Franz KAFKA


Folio Classique, 166 pages (« Classique » / Fantastique / Allégorie)

A son réveil, Grégor s'aperçoit qu'il est métamorphosé en un insecte géant. Ses instincts sont modifiés et il perd peu à peu
l'usage de la parole mais continue de percevoir et comprendre le monde qui l'entoure. Obligé de se montrer, suite à la visite
de son patron dans l'appartement familial, c'est un véritable choc pour tous. Rejeté, confiné dans sa chambre, caché, il est
de plus en plus exclu de la famille. Celle ci est dépassée par les évènements et supporte de moins en moins la présence de
Grégor...
Ne le dis à personne de Harlan COBEN
Pocket, 284 pages (Enquête / Thriller)

Le docteur David Beck et sa femme Elizabeth, journaliste, ont vingt-cinq ans et s’aiment depuis l’enfance. Comme chaque
année, ils retournent sur les lieux de leur premier baiser, le lac Charmaine, en Pennsylvanie. Mais la baignade tourne au
cauchemar. Elizabeth est enlevée, David, assommé. Le cadavre de la jeune femme sera retrouvé non loin de là, marqué au
fer rouge par un serial killer.
Huit ans plus tard, le souvenir de cette nuit d’effroi hante toujours David. À l’approche de l’anniversaire du drame, il reçoit
un étrange email anonyme contenant un message codé dont seuls Elizabeth et lui connaissent la clé.
Qui le lui a envoyé ? Dans quel but ? Si c’est une blague, elle est de très mauvais goût : Elizabeth est morte ; son père, Hoyt
Parker, un ancien inspecteur de la police new-yorkaise, a formellement identifié son corps. Et pourtant, le doute s’installe…

No pasaràn, le jeu (tome 1/2 suivi de Le retour d’Andréas) de Christian LEHMANN


L’école des loisirs, Médium, 233 pages (Fantastique / Monde virtuel)

Thierry et Eric n'avaient jamais fait attention à cet insigne sur le blouson de leur copain Andreas, une décoration métallique
parmi beaucoup d'autres. Jusqu'au jour où, dans une boutique de jeux, le vendeur avait pointé l'index vers l'insigne et
s'était mis en colère. C'était un vieil homme. Il s'était mis à crier, il était livide. Ensuite, il leur avait donné le jeu. En fait, il
leur avait ordonné d'y jouer. Il n'y avait rien sur la boîte. A l'intérieur, une simple disquette, même pas un CD-Rom. Et
pourtant, ce qu'ils voyaient sur l'écran de l'ordinateur ne ressemblait à rien de ce qu'ils auraient osé imaginer. "Choisissez
votre mode de jeu", dit la voix. Mais il ne s'agissait pas vraiment d'un jeu. Il s'agissait plutôt d'un passeport pour l'enfer. La
suite de leurs aventures dans : "Andreas, le retour".
La part de l’autre de Eric-Emmanuel SCHMITT
Le Livre de Poche, 503 pages (Uchronie / Humour)

08 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé. Que se serait-il passé si l’Ecole des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ?
Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions
d’artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait
aussi changé le cours du monde.
Un très bon roman qui en plus de nous apporter un grand plaisir en tant que lecteur, nous fait nous poser des questions
dont les réponses restent incertaines. Il nous fait réfléchir sur notre contexte actuel et la fragilité de notre humanité qui ne
tient finalement qu’à peu de chose.
Le passage de Louis SACHAR
L’école des loisirs, Médium, 278 pages (Récit initiatique / Humour)

Stanley Yelnats est un jeune garçon qui se trouve devant le juge pour enfants. Il est condamné pour avoir soit disant volé
une paire de basket appartenant à un joueur mondialement connu. Ces baskets étaient mises aux enchères pour une œuvre
de charité. Il est donc condamné, soit à quelques jours en prison, ou quelques mois au Camp du Lac Vert. Comme Stanley
n’est jamais parti en vacances, il pense découvrir la joie des colonies de vacances et choisi le Camp du Lac Vert.
A son arrivée, il descend du car où il est retenu prisonnier et découvre avec étonnement qu’il n’y a pas de lac au Camp du
Lac Vert, ni de verdure d’ailleurs. Il n’existe qu’un espace de terre séchée avec des trous de 1m50 de diamètre, juste la
longueur d’une pelle, mais le plus horrible est la chaleur qui persiste et pas le moindre coin d’ombre. Mais que cherche le
directeur et Mr Monsieur ?
Lorsque Stanley découvre ce décor, il maudit son horrible-vaurien-d’arrière-arrière-grand-père-voleur-de-cochon. Il y a plus
de 100 ans, son arrière-arrière grand-père, le premier de la lignée de Stanley Yelnats, avait promis à une vieille dame de
l’emmener en haut de la montagne. Malheureusement, il oublia sa promesse et la vieille dame lui jeta un sort, à lui, et à sa
descendance. Lui, et ses petits et arrières-petits-enfants, se retrouveront toujours au mauvais endroit au mauvais moment.

8
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

La Passe-Miroir (tome 1/3) de Christelle DABOS


Gallimard, Jeunesse, 608 pages (Fantastique / Fantasy)

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et
traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La
jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ?
Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. Une
héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d'une grande saga
fantastique et le talent d'un nouvel auteur à l'imaginaire saisissant
Un petit bout d’enfer de Rachel CORENBLIT
Rouergue – DoAdo Noir, 140 pages (Suspense / Horreur)

Elle passe son temps à mentir sur son âge. Dans sa tête, elle a seize ans et c'est ça qui l'a envoyé vivre pour un mois chez sa
grand-mère : pour se remettre les idées au clair. Echappant à la vieille femme, elle trouve refuge dans une salle de cinéma.
Mais le film d'horreur qui se déroule pourrait très bien sortir de l'écran et la réalité devenir plus violente encore...
La taille ne fait pas la valeur et ce livre n'est pas pour les plus jeunes d'entre nous. Un Petit bout d'enfer porte bien son nom.
Le texte est court mais l'enfer est largement présent. Le récit se veut tranchant et saccadé : phrases courtes et répétitions à
volonté dans un style particulier et piquant. Rachel Corenblit nous plonge dans un univers refroidissant. Roman où deux
histoires se développent : d'un côté Juliette, de l'autre un curieux type, un assassin, un malade. Elles finissent par se
rejoindre et forment un climat de tension. L'atmosphère est lourde, renforcée par l'écriture singulière et vive. Le danger est
palpable et on est complètement captif des sensations et de l'intrigue d'Un Petit bout d'enfer. L'horreur à notre porte dans
une action ménagée et remplie de suspense.
Des bouts de vie tous très durs dans leur contenu ou dans le regard qui est porté sur eux. Quant à Juliette, elle est une
héroïne plus banale, mais avec une personnalité qui touchera les adolescents : qui n'a pas triché sur son âge pour entrer
dans des lieux normalement interdits ?

La planète des singes de Pierre BOULLE


Pocket Jeunesse, 240 pages (Science-fiction)

En l'an 2500, le professeur Antelle, Arthur Levain et Ulysse Mérou quittent la Terre. Ils s'embarquent sur leur vaisseau
cosmique, direction la supergéante Bételgeuse. En la survolant, ils ont la surprise de découvrir des villes, des maisons, des
forêts... Une planète jumelle de la Terre ? À une différence près : ici, les singes règnent en maîtres et les hommes vivent à
l'état sauvage, quand ils ne sont pas en cage. Qu'est-il donc advenu de l'espèce humaine ?

Le poète de Michael CONNELLY


Seuil / Points Policier, 400 pages (Roman d’enquête / Tueur en série)

Le journaliste Jack McEvoy a souvent interviewé de jeunes veuves, écrit des articles sur des assassinats, des suicides,
s'immisçant sans vergogne dans la douleur des proches. Il sait que ce genre de d'évènement n'arrive pas qu'aux autres et sa
vie bascule dans l'horreur le jour où Sean, son frère jumeau, est retrouvé mort au volant de sa voiture de police. Sean s'est
tiré une balle dans la bouche. Le suicide ne ferait aucun doute : il n'aurait pas supporté d'avoir échoué dans une enquête sur
un crime sadique, celui de Theresa Lofton, jeune étudiante retrouvée coupée en deux dans Washington Park. Mais Jack
refuse de croire à cette thèse. Pour lui, en effet, deux indices demeurent inexpliqués : d'une part, sur le pare-brise de la
voiture quelqu'un a écrit "Hors de l'espace, hors du temps" et il semble peu probable que ce soit Sean lui-même qui ait
rédigé cette phrase, d'autre part, le jour de sa mort, Sean devait voir un indic, un certain Rusher, qu'on n'a jamais retrouvé.
Jack rouvre le dossier.
Il s'aperçoit alors que d'autres flics se sont suicidés après avoir, eux aussi, échoué dans des enquêtes sur des meurtres tout
aussi effroyables que celui de Theresa Lofton. Sur les lieux de ces différents "suicides" on a retrouvé le même genre de
phrases énigmatiques. Une première conclusion s'impose : il y a certainement eu meurtre et l'on a sans doute affaire à un
tueur de flics particulièrement redoutable. Celui-ci signe chacun de ses meurtres d'une citation que Jack finit par identifier :
ce sont des vers tirés de différents poèmes d'Edgar Allan Poe. Jack remonte alors la piste de ce "Poète" meurtrier, et c'est
toute une organisation pédophile (utilisant les réseaux internet, échangeant informations et photographies, s'appuyant sur
des avocats corrompus, etc...) qu'il va découvrir...

9
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

Le prince de la brume de Carlos Ruiz ZAFON


Pocket jeunesse/Robert Laffon, 210 pages (Fantastique)

Eté 1943. Fuyant la guerre, la famille Carver s'installe dans une petite maison au bord de la mer. Leur nouvelle demeure
appartenait à un couple fortuné qui a quitté le pays après la mort de leur petit garçon Jacob. Très rapidement, Max et
Alicia, deux des trois enfants de la famille, comprennent que la maison est hantée lorsque des phénomènes étranges se
produisent et mettent leur petite sœur Irène en danger...Roland, un ami croisé sur la plage, décide de les aider dans leur
enquête pour percer le mystère de la maison...surgit alors du passé un être machiavélique, le Prince de la brume...
Dès les premières lignes, Le Prince de la brume nous emporte dans son univers fantastique avec l'apparition, dès la sortie du
train, d'une horloge qui semble fonctionner à l'envers et d'un étrange chat, très vite attaché à Irène, la benjamine. Des
phénomènes obscurs vont ensuite se multiplier autour de la famille, faisant supposer à Max et Alicia que la demeure est
hantée...
Une fois happé, il n'est plus possible de décrocher de cette curieuse histoire que Carlos Ruiz Zafon nous narre avec passion,
dans ce village étrange, en bord de mer où les restes d'une épave échouée lors d'une tempête semblent cacher autant de
mystères que le Prince de la brume lui-même...
Mêlant passages fantastiques et terrifiants à une légende énigmatique autour d'un personnage aux pouvoirs aussi
puissants que maléfiques, ce premier livre de l’auteur contient déjà tous les ingrédients qui ont contribué au succès
littéraire de Carlos Ruiz Zafon.
Personnages réalistes, humains et profonds, descriptions nombreuses et visuelles, histoire fouillée et dense, style concis,
précis et passionnant, genre fantastico-gothique : autant d'atouts qui servent la plume du romancier espagnol le plus
apprécié en France. Le Prince de la brume est un livre tout simplement captivant, qui nous transporte et nous tient du début
à la fin en haleine.

Rage de Stephen KING (Richard BACHMAN)


Albin Michel, J’ai lu, 250 pages (Réaliste / Psychologique / Prise d’otages)

Charlie Decker, un lycéen de Placerville, est renvoyé de son établissement pour des raisons de discipline. En sortant, il prend
un flingue dans son casier, rentre dans sa classe, tue son prof et prend sa classe en otage. Il leur pose des questions, leur
met la pression et les oblige (de façon très subtile) à se détruire les uns les autres...

Le sang des héros de Cyril DURR


Nestiveqnen, 276 pages (Science-fiction / Super-héros)

L’apparition des suprahumains a profondément bouleversé le monde. Aux États-Unis, un service militaire a été mis en place
pour encadrer les nombreux jeunes qui se découvrent des super-pouvoirs, aux effets parfois dévastateurs. C’est dans l’une
des bases de l’armée que se retrouvent Amber (qui peut défier les lois de la gravité), Terry (qui pratique la télékinésie), Kiera
(dotée d’un sixième sens), Mike (à la force surdéveloppée), et Ebenezer, le métamorphe. Alors que les amitiés se nouent, le
groupe est confronté à un télépathe violent dont le comportement va être encouragé par un officier incompétent. Quand
un drame survient, les supras n’ont d’autre choix que de faire justice eux-mêmes et tenter d’affronter un monde qui n’a pas
été rendu meilleur par la prolifération des super-pouvoirs. Mais au bout de leur périple, un secret terrifiant les attend. Un
secret qui pourrait changer le monde et faire d’eux des héros. Ou des criminels. Les pouvoirs sont dangereux. La vérité l’est
plus encore.
Sang maudit de ANGE
Castelmore, Imaginaire, 413 pages (Uchronie)

Angie, dix-sept ans, vient de décrocher son bac dans le quartier populaire parisien de Belleville, avec ses amis Clémence et
Matt. C’est alors que deux événements vont faire basculer sa vie… Victime d’une agression étrange dans le métro, Angie
découvre que cet incident n’est pas le fruit du hasard.
Puis sa mère lui rend visite après plusieurs d’années d’absence : la duchesse de Noailles a décidé qu’il était temps pour sa
fille, Angélique de Noailles, de faire son entrée à la Cour du roi Louis XXIV au château de Versailles.Par curiosité plus que
par devoir, et en dépit de son mépris pour la noblesse décadente, Angie obéit à sa mère et s’initie aux intrigues sombres des
salons royaux.
Pendant ce temps, aux informations, dans une France où la Révolution française n’a jamais eu lieu, on raconte qu’une
épidémie mystérieuse décime la population...

10
Liste des livres proposés à la lecture (2017-2018)

Sentiment 26 de Gemma MALLEY


Michel Lafon, 317 pages (Dystopie/ Anticipation)

2065. Après une guerre qui a plongé le monde dans le chaos, le Guide Suprême a pris le commandement de la dernière Cité.
Ce refuge, ceinturé d’une muraille fortifiée, est organisé en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux
citoyens Déviants. Pour préserver l’harmonie, tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils n’agiront jamais contre le
Système et respecteront les Sentiments, le livre qui régit leur moralité. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de
l’enceinte, chez les Damnés – ces odieuses créatures qui hantent la nuit de leurs cris inhumains… Evie, 16 ans, une B,
travaille pour le gouvernement et étiquette d’une lettre, jour après jour, l’ensemble des habitants. Promise à Lucas, être
froid et distant, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Et quand le
Système lui ordonne de bannir Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de s’exécuter.
Des souris et des hommes de John STEINBECK
Folio, 180 pages (dont 50 de préface) (« Classique » / Réaliste )

George Milton et Lennie Small errent sur les routes de la Californie avant d'arriver dans un nouveau ranch pour travailler en
tant que journaliers. Ils rêvent tous les deux de posséder leur ranch mais ils doivent d'abord économiser assez d'argent, ce
qui est difficile car Lennie, simple d'esprit, ne fait qu'oublier les conseils de George et de s'attirer des ennuis.
Le roman est assez bref mais émouvant avec ces deux personnages attachants, au rêve simple mais pourtant intouchable.
Chacun a ses particularités : George est un grand-frère de substitution pour Lennie ; Lennie est un homme fort en
apparence mais aussi simple d'esprit, qui manifeste un véritable attachement pour la douceur, en contraste avec sa
puissance physique. Ce sont deux héros en totale opposition et ils sont totalement complémentaires dans l'amitié tendre
qu'ils partagent : ils forment en quelque sorte les deux parts d’un même être : George en serait l’humaine, Lennie,
l’animale, l’un a la vivacité d’esprit, l’autre la force surhumaine, impossible à maîtriser.
La tresse de Laetitia COLOMBANI
Grasset, 224 pages (Réaliste )

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale
est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est
destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
Uglies (tome 1/3, suivi de Pretties et Specials) de Scott WESTERFELD
Pocket Jeunesse, 380 pages (Anticipation / Société idéale)

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour
quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus
qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le
monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une
manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection? Véritable
phénomène aux États-Unis, ce premier tome de la série Uglies a reçu plus de vingt récompenses, dont celle du Meilleur livre
pour jeunes adultes 2006 de l'American Library Association.
World War Z de Max BROOKS
Le Livre de Poche, 342 pages (Fantastique-Horreur / Témoignages / « Réaliste »)

La Guerre des Zombies a bien eu lieu. Dix ans de conflit suivis d’une longue reconstruction. L’humanité a remporté la
victoire. Mais à quel prix ?
C’est pour répondre à cette question que le narrateur écrit ce livre, version longue du rapport établi pour l’ONU. Des
premiers symptômes à la victoire — si elle a jamais eu lieu — en passant par toutes les grandes phases stratégiques, il nous
décrit cette guerre terrible, esquissant au passage traumas et conséquences pour notre civilisation.
Si le sujet — l’invasion zombie — tourne généralement à la farce gore, c’est avec réalisme et un certain sens de la tragédie
que Max Brooks choisit de le traiter. Pour donner émotion et crédibilité à son propos, il donne à son roman la forme d’un
recueil d’entretiens. Civils, militaires, dirigeants politiques ou autres relatent leurs expériences et leur ressenti — et cette
construction apporte une grande dynamique au livre.
Du premier médecin à rencontrer un cas de zombie au vétéran de la campagne américaine, en passant par un otaku
japonais, plusieurs dizaines de témoins s’expriment dans des interviews de quelques pages.

11