Vous êtes sur la page 1sur 5

Bartolomé de Las Casas about:reader?url=http://www.americas-fr.com/histoire/las-cas...

americas-fr.com

Bartolomé de Las Casas


5-7 minutes

Fils d’un modeste marchand de Tarifa,


Bartolomé de Las Casas est né à Séville en 1472. Il suit
des cours de latin et de sciences humaines avant de partir
pour Hispaniola avec l’expédition dirigée par Nicolás de
Ovando en 1502. C’est ainsi que Bartolomé perpétue la
tradition familiale puisque son père avait participé au
second voyage de Christophe Colomb.

Sur Hispaniola (La Española) il obtient une "encomienda"


d’indiens, se consacrant dans un premier temps aux
travaux agricoles, puis sera ordonné prêtre en 1510, le
premier en Amérique.
Les postulats dominicains opposés à la "encomienda", en
raison des abus commis envers les indiens, ne parviennent
cependant pas à changer l’opinion de Fray Bartolomé qui
dépend cette institution.

Avec Pánfilo de Narváez il rejoint Cuba où il reçoit la charge


de chapelain et une "encomienda" d’indiens qu’il envoie
travailler dans les mines d’or et les champs.

1 sur 5 15/10/18 à 14:12


Bartolomé de Las Casas about:reader?url=http://www.americas-fr.com/histoire/las-cas...

Mais peu à peu, Bartolomé de Las Casas prend conscience


de l’injustice du système de la "encomienda" et décide de la
combattre. Il considère que les seuls propriétaires du
Nouveau Monde sont les indiens et que les espagnols ne
doivent y aller que dans le seul but de convertir les
indigènes.

Cette prise de conscience l’amène à rejeter toutes ses


"encomiendas" et à commencer une campagne pour la
défense des indiens, démontrant les aspects négatifs des
"encomiendas".
Son projet est adressé en premier au roi Fernando et
ensuite au cardinal Cisneros, qui le nommera "Protecteur
des Indiens" en 1516.

A la mort du cardinal, Fray Bartolomé de Las Casas


poursuit sa tâche avec le nouveau roi, Carlos I (Charles
Quint).

Les abus des fonctionnaires sont dénoncés publiquement,


ce qui lui vaut l’inimitié de nombreux administrateurs, plus
particulièrement de membres du Conseil des Indes, présidé
par l’évêque Juan Rodríguez de Fonseca.

L’idée de Las Casas est une colonisation pacifique des


terres américaines par des paysans et des missionnaires.
C’est dans ce but qu’il se rend en Amérique en 1520, où
Carlos I (Charles Quint) lui concède le territoire vénézuélien
pour mettre en pratique ses théories.

La nouvelle formule est expérimentée avec peu de succès


car pendant une absence de Bartolomé de Las Casas, les
indiens en profitent pour massacrer un bon nombre de

2 sur 5 15/10/18 à 14:12


Bartolomé de Las Casas about:reader?url=http://www.americas-fr.com/histoire/las-cas...

colons. Le désastre de l’expérience de Cumaná


(Venezuela) va motiver son entrée dans l’ordre des
Dominicains, commençant une retraite qui va durer 16 ans.

Ce temps ne réussira pas à étouffer ses théories contre la


"encomienda" et l’esclavage des indiens. Curieusement,
Fray Bartolomé restait en faveur de l’esclavage des noirs.
Il continue donc de soutenir que toutes les guerres contre
les indiens sont injustes, affrontant les autres théologiens,
dont fray Francisco de Vitoria.

A plusieurs occasions il sollicite l’autorisation de ses


supérieurs pour aller défendre ses idées devant le Conseil
des Indes. Mais l’échec de Cumaná l’a discrédité.

En 1535, il part vers le Pérou mais son bateau fait naufrage


près des côtes du Nicaragua où il affronte le gouverneur
Rodrigo de Contreras en dénonçant l’envoi d’esclaves
indiens au Pérou.

L’année suivante, il se rend au Guatemala pour continuer


sa lutte et mettre en marche un projet de conquête
pacifique nommée la "Vera Paz". Entre 1537-1538 la

3 sur 5 15/10/18 à 14:12


Bartolomé de Las Casas about:reader?url=http://www.americas-fr.com/histoire/las-cas...

christianisation de la zone est obtenue de manière


pacifique, remplaçant la "encomienda" par un tribut payé
par les indiens.

En 1540 il revient vers la péninsule, convaincu que c’est à


la Cour d’Espagne qu’il faut gagner la bataille en faveur des
indiens.
Deux ans plus tard, le Conseil des Indes écoute les théories
de Las Casas, discours qui fera grande impression sur
Carlos I. Le 20 Novembre 1542 sont publiées les "Leyes
Nuevas" (Nouvelles Lois) qui restreignent les
"encomiendas" et l’esclavage des indiens.

C’est à cette époque que Fray Bartolomé de Las Casas


écrit son œuvre principale : la "Brevísima relación de la
destrucción de las Indias" (Très brève relation de la
destruction des Indes), dans laquelle il accuse les
découvreurs du Nouveau Monde de tous genres de crimes
et d’abus.

A sa parution, l’œuvre est considérée comme scandaleuse


et exagérée. Elle est publiée illégalement en 1552 et
obtiendra beaucoup de succès au cours du XVIIème Siècle,
devenant une référence lors de la "Légende Noire" contre
l’Empire Espagnol.

En 1543 Las Casas renonce à l’évêché de Cuzco mais


accepte celui du Chiapas où le roi d’Espagne lui demande
de mettre en pratique ses théories.
Sa venue au Chiapas n’est pas très chaleureuse, considéré
par les colons comme le responsable de la parution des
"Leyes Nuevas" (Nouvelles Lois ).

4 sur 5 15/10/18 à 14:12


Bartolomé de Las Casas about:reader?url=http://www.americas-fr.com/histoire/las-cas...

Sur les terres américaines il écrit un "manuel de


confession" où il prévient qu’avant toute confession, le
pénitent devra libérer les esclaves qu’il aurait en sa
possession. Ces mesures vont être à l’origine de nombreux
troubles qui, en 1546, l’obligent à s’en aller à Mexico où il
continuera la même politique.

Ses doctrines sont rejetées par une junte de prélats. Ce


rejet unanime le conduit à s’embarquer à Vera Cruz pour
l’Espagne. Il se retire au couvent de San Gregorio à
Valladolid.
Au cours des années 1550-1551 ont lieu d’importantes
discussions sur la légitimité de la conquête entre Las Casas
et Juan de Ginés Sepúlveda, dont le second sortira
vainqueur.

Fray Bartolomé de Las Casas renonce à son évêché et


meurt à Madrid en 1566.

5 sur 5 15/10/18 à 14:12