Vous êtes sur la page 1sur 9

DU 12 AU 18 JUIN

PROGRAMME
PROTÉGEONS NOS ENFANTS
ÉDITO
Les adultes doivent vous protéger mais ils l’oublient parfois; Cela fait sept années que le festival Assalamalekoum existe.
il arrive aussi qu’ils ne soient pas en mesure de le faire au Symbole de la culture hip hop en Mauritanie, il rayonne désormais
moment voulu. jusqu’en dehors de ses frontières. Ce n’est pas seulement un festival
de musique, mais aussi le temps des rencontres, des dialogues, des
débats et de la formation. Il permet à la jeunesse mauritanienne de
Parlez avec vos parents et enseignants de ce qu’il faut faire s’associer à l’expression de la diversité de la création, comme de
et ne pas faire si quelque chose d’inattendu devait arriver: participer, de s’investir dans un festival qui lui ressemble, qui reflète
incendie, bagarre, accident, mouvement de panique dans ses goûts et ses attentes.
une foule,…
La culture hip hop est bien plus que de la musique.

Demandez à vos parents les consignes qu’ils voudraient que Assalamalekoum témoigne de cette diversité en présentant
des artistes dans tous les domaines de cette culture : écriture, arts
vous suiviez si vous êtes loin d’eux : rester dans l’école en graphiques, photographie, stylisme, danse, nouvelles technologies.
les attendant, se réfugier dans une maison proche de l’école
qu’ils vous ont désigné, partir ou non avec un parent d’un
autre élève,… Assalamalekoum, après le succès de sa sixième édition
en 2013 - près de 40 000 personnes -, est résolument tourné vers
Osez dire à vos parents et enseignants ce qui vous fait peur l’ouverture et rassemblera en 2014 divers styles de musique dans
ou vous tracasse et réfléchissez ensemble aux solutions. le but de valoriser la création et de promouvoir la mixité, la fusion et
les échanges.
La convention sur les droits des enfants fête ses 25 ans le 20
Musique, culture hip hop, rencontres, diversité, citoyenneté...30
novembre 2014. Joignez-vous à nous à cette occasion. concerts sur trois soirées dans les stades nouakchottois, plus de 110
artistes et 50 jeunes formés...
Pour chaque enfant Santé, Education, Egalite, Protection.
FAISONS AVANCER L’HUMANITE Bon festival !
CONCERTS
+ coupe du monde
JEUDI 12 JUIN 2014
STADE DU KSAR- entrée libre

→ Diffusion sur grand écran des matchs de la coupe du monde


de football toute la soirée
→ Premières parties mauritaniennes
BAKROSS - KHAZALI KIMI - OVERDOZ - FRANCO MAN

→ POCKEMON CREW (France)


Les danseurs de la compagnie
Pockemon sont champions de
France, d’Europe et du monde
de Battle. L’identité de Pockemon
Crew réside dans leur énergie et
leur unité. La création, la transmis-
sion et l’union sont les fondements
de la compagnie.

→ MUSTAFF et TROELS (Sénégal-Danemark)


Danois originaire de Copenhague,
Troels Kampmann Kjar, dit
Exampler, est au Sénégal dans le
cadre d’échanges interculturels.
Sa collaboration avec Mustaff,
du groupe Baat Sen Fune s’est
nouée «spontanément» à Dakar
en 2010, à l’occasion du festival
de hip hop Festa 2H.

suite >>> 5
(suite)STADE
JEUDI 12 JUIN 2014
DU KSAR- entrée libre CONCERTS
→ BANLIEUZ’ART (Guinée-Conakry) + coupe du monde
Tirant son originalité de ses textes enga-
gés chantés sur des rythmes musicaux VENDREDI 13 JUIN 2014
hors paire, le groupe Banlieuz’art reste STADE DU KSAR- entrée libre
le plus beau cadeau que la culture ait pu → Diffusion sur grand écran des matchs de la coupe du monde
offrir à la musique urbaine guinéenne. de football toute la soirée
Malgré son jeune âge, il a su se frayer
→ Remise des Prix Jury et Public
un chemin de succès sur la scène inter-
nationale. du tremplin ASSALAMALEKOUM DÉCOUVERTE 2014
→ Premières parties mauritaniennes
→ ZAHO (France) TONIA FIYA - YOUPI 4 EVER - SONIMAREMOU - LAYE B
Chanteuse de caractère, elle s’est fait
connaître au début des années 2000.
→ GASTON (Sénégal)
La révélation arrive en 2008 quand elle Prestations scéniques enflammées, style
sort « Dima », son premier album classé engagé, rap conscient s’appuyant sur
disque d’or. Deux titres se placeront de solides influences Galsen Society,
également dans les 100 meilleurs ventes paroles instructives, incisives, Gaston
de l’année. Elle a également à son actif fait vite couler beaucoup d’encre et de
des featurings avec Sefyu et La Fouine. salive, et est toujours cité comme réfé-
rence de l’engagement dont font preuve
les rappeurs du pays.
→ AWADI (Sénégal)
Pionnier du rap en Afrique, co-fonda-
teur du groupe Positive Black Soul avec
→ WELD EL 15 (Tunisie)
Chanteur rap, auteur, compositeur, il a
lequel il s’est d’abord fait connaître à la commencé sa carrière dès l’âge de 15
fin des années 90, le Sénégalais Didier ans, d’ou son nom de scène «Fils de 15
Awadi est devenu l’un des porte-paroles ans». Weld el 15, symbole des espoirs
les plus écoutés de la jeunesse de son déçus des printemps arabes, a payé au
continent. Sa démarche autant artistique prix fort sa liberté d’expression. Devenu
que militante a fait de lui un élément une icône en Tunisie, sa chanson
fédérateur de la scène rap africaine. «Boulicia Kleb» a été visionnée plus de
3 000 000 fois sur YouTube.

ÉVÈNEMENT
→ NUUL KUCK (Sénégal, en partenariat avec Hip Hop
Games de Saint-Louis)
→ Et toute la soirée : performances Graff
6 avec DOCTA (Sénégal) et BANDIT (Suisse) 7
CONCERTS
+ coupe du monde
→ Création Assalamalekoum 2014 : WELD EL 15
(Tunisie), H-NAME (Maroc), GEE BAYSS (Sénégal) et FRANCO
MAN (Mauritanie)
MERCREDI 18 JUIN 2014 → SMARTY (Burkina)
STADE BASRA - entrée libre
Le burkinabé Smarty, Louis Salif
→ Diffusion sur grand écran des matchs de la coupe du monde Kiekieta de son vrai nom, est
de football toute la soirée. le premier rappeur à avoir été
→ Premières parties mauritaniennes couronné par le Prix Découvertes
RFI. Ancrée au Burkina, sa
SOLDIER HEMS - SOCO IZI - YONTAMEN musique confronte des rythmes
→ OULEYA MINT AMAR TICHITT (Mauritanie) modernes aux instruments tradi-
tionnels comme la kora et le bala-
Ouleya Mint Amar Tichitt chante une fon.
poésie en arabe hassaniya, louant le
prophète Mahomet, et évoquant les → Création Assalamalekoum 2014 : SHISHANI (Namibie),
dignitaires de sa tribu. Elle s’accom- LAYE B (Mauritanie) et JAHMO BAND (Côte d’Ivoire)
pagne elle-même très souvent de l’ar-
din, instrument de musique à corde très Shishani est une chanteuse Soul,
proche de la kora. auteur-compositeur-interprète,
née en Namibie. En 2011, sa
→ SAIDOU NOUROU GAYE (Mauritanie) performance aux Music Awards
namibiens a attiré l’attention de la
Saïdou Nourou Gaye, chanteur aux
nation. A l’occasion d’une résidence
multiples talents, arbore un style mélo-
de création dans le cadre d’Assa-
dique simple et unique. Son penchant
lamalekoum, elle sera accompa-
pour les paroles douces et existen-
gnée par le Jahmo Band de Côte
tielles a abouti à la création d’une
d’Ivoire, et le grand rappeur mauri-
musique célébrant fièrement l’amour et
tanien Laye B.
la peinture de la Mauritanie dans tous
ces états.
→ DISIZ (France)
→ 5KIEM UNDERGROUND (Sénégal) Dans le «rap game», Disiz (la
5kiem Underground fait sa première peste) est un daron. 9 albums et
apparition sur le marché musical séné- 2 consécrations dont une Victoire
galais en 1999 avec le morceau «Hip de la musique en 2006. Le son est
Hop Pharmacopée», très apprécié lourd, en studio comme en live. Si
par le public. Ils marquent l’histoire tu nous crois pas, viens voir papa !
du mouvement Hip Hop Sénégalais
avec le concept «Bénén move Bénén → BAYE FALL (Sénégal)
Groove». 8 9
PROJECTION en avant-première
EXPO’ Rêves & Évolutions de MAW’ART IFM (salle de spectacles) LE 30 JUIN à 19h

Hall de l’hôtel de ville Du 15 au 25 JUIN Une parole libre, un film


Vernissage le 15 à 19h de Stéphane Legall Viliker,
reflète la vision et l’engage-
Elle ne souhaite s’inscrire dans
ment de MONZA sur le festi-
aucun mouvement, mais avoue
val Assalamalekoum, impré-
avoir traduit dans son œuvre
gné de l’expérience du lauréat
les évolutions technologiques,
Assalamalekoum Découverte
informatiques, humaines,
2013, TONIA FIYA, et inspiré des
idéologiques, de notre siècle.
activités autour du festival, de
MAWA, une artiste maurita-
l’équipe de travail, de la ville et
nienne âgée de 17 ans, inscrit
de ses habitants.
dans ses œuvres figuratives
toute sa sensibilité et son éton- Une coproduction de ZAZA
nante poésie. Productions, Ou Bien, ARCADI et LA
HUIT Productions, en accord avec la
Communauté Urbaine de Nouakchott et
la Région Ile-de-France.

EXPO PHOTO itinérante : ASSALAMALEKOUM CITOYEN CONFÉRENCE


Studio Zaza / CIMAN / Du 12 au 18 JUIN IFM (salle de spectacles) LE 17 JUIN à 18h30
Centre Culturel de la CUN

Traduire en images les trans- Cultures urbaines et


formations et la bonne gouver- coopération : état,
nance à Nouakchott. C’était
l’énoncé de l’exercice auquel
enjeux et perspectives
s’est prêté un groupe de jeunes avec Amadou Fall Ba d’AFRICULTUR-
photographes Mauritaniens BAN (Dakar), Docta de FESTIGRAFF
encadrés par une personnalité (Dakar), Hicham Bahou du BOULEVARD
du photojournalisme. (Casablanca), et Monza d’ASSALA-
MALEKOUM (Nouakchott).

10 11
ATELIERS → L’ÉQUIPE D’ASSALAMALEKOUM :

et FORMATIONS
→ Directeur : Limam KANE → Coordination des ateliers :
(Monza) Mélinda CORRET
direction@assalamalekoum.com Inscriptions pour les ateliers au
ASSALAMALEKOUM FORMATIONS du 12 au 18 JUIN → Directrice de production : 49 40 25 60
Marion MOURRE → Régisseur général :
Formation professionnelle dans le domaine production@assalamalekoum.com Kaw BOUNA
des cultures urbaines, avec ESPRIT D’ÉBÈNE (France) → Chargée de production : kawregisseur@yahoo.fr
Du 15 au 17 de 10h à 13h et de 15h à 18h, et le 18 de 10h à 13h Sophie COLAS → Comptable :
Studio Zaza à Socogim PS info@assalamalekoum.com Almamy ABDEL KHADER
Les huit finalistes des Prix Jury et Public du tremplin Assalamalekoum → Chargée de communication : → Responsable Artwork :
Découverte 2014 participeront à des ateliers de professionnalisation dans Medina DIA Aude THEOBALD et Daouda BÂ
les domaines de la scène, de la technique, de l’enregistrement et de la communication@assalamalekoum. → Chargé d’accueil : Adama BÂ
pré-production, du management et de la communication, des notions juri- com → Responsable Street Promo :
diques du spectacle, de l’écriture. → Programmation locale : Moulaye TRAORE
Cheikh DIAGNE
Ateliers BREAK DANSE avec POCKEMON CREW
(France ; Champions du monde de Break Danse en Battle)
Mardi 10 et Mercredi 11 juin, de 16h à 18h - IFM - Salle de danse
Sur inscription uniquement.
Avec restitution des travaux d’ateliers le 12 juin au Stade du Ksar.
PARTENAIRES OFFICIELS
L’équipe des breakers ayant participé à l’atelier partiront ensuite à Saint-Louis
le 13, pour une compétition de break danse, en partenariat avec Hip Hop
Games.

Ateliers DJ avec GEE BAYSS (Sénégal).


Du 15 au 17, de 10h30 à 13h30 - IFM - Salle polyvalente
Participation libre, sur inscription au 49 40 25 60

Ateliers ÉCRIVONS LE SLAM !


avec ZEINIX (Sénégal)
Du 15 au 17, de 10h30 à 13h30 - IFM - Sous la khaïma
Participation libre, sur inscription au 49 40 25 60

Atelier GRAFF avec DOCTA (Sénégal) et BANDIT (Suisse)


Du 12 au 18, de 10h30 à 13h30
Studio Zaza et dans la ville de Nouakchott :
Participation libre, sur inscription au 49 40 25 60 12
Jeudi 12 Vendredi 13 Dimanche 15 Mercredi 18
Hôtel de ville de Nouakchott
11h, CUN Coupe du Monde de 19h, Vernissage de
FETE DE LA MUSIQUE
Conférence de presse
Football l’exposition de Coupe du Monde de
et diffusion du teaser du film
Assalamalekoum !
et GRAND MAW’ART (RIM) Football
Une parole libre CONCERT - l’exposition aura lieu et GRAND
18h, STADE KSAR
de Stéphane Legall-Viliker du 15 au 25 juin 2014 -
CONCERT DE
Coupe du Monde de WELD EL 15 CLÔTURE
(Tunisie)
18h, STADE BASRA
Football
GASTON
et GRAND DISIZ
CONCERT
(Sénégal)
Mardi 17 (France)
NUUL KUCK
D’OUVERTURE (Sénégal) Institut Français SMARTY
18h, STADE KSAR (Burkina Faso)
18h30, Salle de spectacles IFM
(RIM)
5KIEM UNDERGROUND
ZAHO
TONIA FIYA Conférence (Sénégal)
(France)
YOUPI 4 EVER Cultures urbaines SHISHANI
AWADI
et coopération : (Namibie)
SONIMAREMOU
(Sénégal)
LAYE B état, enjeux et JAHMO BAND
POCKEMON CREW
perspectives (Côte d’Ivoire)
(France)
Remise des Prix Jury avec BAYE FALL
BANLIEUZART
Amadou Fall Ba (Sénégal)
et Public du tremplin
(Guinée-Conakry)
Assalamalekoum Découverte d’AFRICULTURBAN (Dakar), SAÏDOU NOUROU
MUSTAFF & TROELS
Docta de FESTIGRAFF (Dakar),
(Sénégal-Danemark)
Hicham Bahou (RIM)
(RIM)
Performances Graff du BOULEVARD (Casablanca), OULEYA MINT AMAR TICHITT
FRANCO MAN et Monza SOCO IZI
avec BANDIT (Suisse)
OVERDOZ d’ASSALAMALEKOUM SOLDIER HEMS
et DOCTA (Sénégal)
BACKROSS (Nouakchott) YONTAMEN
KHAZALI KIMI

Toutes nos activités sont en entrée libre et gratuite. Retrouvez le programme des ateliers en page 12. Pour nous contacter : Bureau du festival à l’Institut Français de Mauritanie, et au 49 47 02 82

14 15
Retrouvez toutes les informations pratiques sur
www.assalamalekoum.com

Vous aimerez peut-être aussi