Vous êtes sur la page 1sur 2

WWW.SOUNNA.

COM

Retour à l'article

Les Trois Fondements (17)


Cheikh Al-Uthaymîn

Sujets abordés : la preuve et le sens de l'attestation que Muhammad est le messager d'Allah

La preuve au sujet de l'attestation que Muhammad est le messager d'Allah réside


dans la parole d'Allah le Très Haut : "Certes, un Messager pris parmi vous(109),
est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez(110), qui est
plein de sollicitude pour vous(111), qui est compatissant et miséricordieux envers les
croyants" [Sourate At-Tawbah verset 128]

109) L'expression : "...pris parmi vous" signifie "de votre espèce", il fait donc partie de vous
comme l'a dit Allah le Très Haut : "C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un
Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse,
bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident" [Sourate Al-Djumu'ah verset 2]

110) C'est-à-dire que ce qui vous indispose l'indispose tout autant

111) C'est-à-dire qu'il a de la sollicitude en cherchant pour vous ce qui vous est bénéfique, et en
repoussant de vous ce qui vous est néfaste

112) C'est-à-dire qu'il est plein de compassion et de miséricorde pour les croyants, et pour les

croyants exclusivement, car il a été ordonné au Prophète de combattre les mécréants et les
hypocrites et de faire preuve de dureté envers eux. En outre, toutes ces caractéristiques liées à la

personne du Prophète prouvent qu'il est vraiment le messager d'Allah, ainsi que l'indique la
parole d'Allah le Très Haut : "Muhammad est le Messager d'Allah" [Sourate Al-Fath verset 29]
et Sa parole : "Dis : Ô hommes ! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah..." [Sourate Al-
A'râf verset 158]. Les versets allant dans ce sens sont très nombreux et montrent que Muhammad
est réellement le messager d'Allah.

Le sens de l'attestation que Muhammad est le messager d'Allah est le suivant :


obéir à ses commandements, attester de la véracité des informations dont il nous
fait part, s'éloigner de ce qu'il a interdit et réprimé, et n'adorer Allah qu'au
moyen de ce qu'il a légiféré(113).
113) La signification de l'attestation que Muhammad est le messager d'Allah est d'affirmer par la
langue et croire avec le coeur que Muhammad ibn 'Abdillâh Al-Qurashî Al-Hâshimî est le
messager d'Allah - Glorifié et Exalté soit Il - envoyé à toute la création, qu'ils soient Djinns ou
humains, comme l'a dit Allah le Très Haut : "Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour
qu'ils M'adorent" [Sourate Adh-Dhâriât verset 56]. Or il n'y a d'adoration d'Allah si ce n'est au

moyen de la révélation avec laquelle est venue Muhammad , comme l'a dit Allah le Très
Haut : "Qu'on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur
Son serviteur, afin qu'il soit un avertisseur à l'univers " [Sourate Al-Furqân verset 1].

Cette attestation implique d'attester de la véracité des propos du Prophète , de se conformer à


ses commandements, s'éloigner de ce qu'il a interdit et réprimé, et de n'adorer Allah qu'au moyen

de ce qu'il a légiféré. Cette attestation implique aussi qu'il ne faut pas croire que le Prophète

a un quelconque droit à la Seigneurie, à l'organisation de la création ou à l'adoration. Il n'est


qu'un serviteur que l'on n'adore pas, un messager qui ne ment pas, qui ne peut être pour lui-même
et pour autrui d'aucune utilité ni ne peut nuire si ce n'est par la volonté d'Allah, comme l'a dit
Allah le Très Haut : "Dis[-leur] : "Je ne vous dis pas que je détiens les trésors d'Allah, ni que je
connais l'Inconnaissable, et je ne vous dis pas que je suis un ange. Je ne fais que suivre ce qui
m'est révélé."" [Sourate Al-An'âm verset 50]. Il est donc un serviteur commandé qui suit ce qui
lui est ordonné de faire. Allah le Très Haut a aussi dit : "Dis : "Je ne possède aucun moyen pour
vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit". Dis : "Vraiment, personne ne
saura me protéger contre Allah ; et jamais je ne trouverai de refuge en dehors de
Lui."" [Sourate Al-Djinn versets21-22]. Il a aussi dit - Glorifié soit Il - : "Dis : "Je ne détiens
pour moi-même ni profit ni dommage, sauf ce qu'Allah veut. Et si je connaissais
l'Inconnaissable, j'aurais eu des biens en abondance, et aucun mal ne m'aurait touché. Je ne
suis, pour les gens qui croient, qu'un avertisseur et un annonciateur"" [Sourate Al-A'râf verset
188]

Partant, on en déduit que personne ne mérite adoration, qu'il s'agisse du Prophète ou toute autre
créature d'un statut moindre que lui, et que l'adoration ne doit être vouée qu'à Allah le Très Haut,
Seul. "Dis : "En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à
Allah, Seigneur de l'Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qu'il m'a été ordonné, et je suis le
premier à me soumettre."" [Sourate Al-An'âm versets 162-163]. Le droit mérité par le Prophète

est de lui accorder le statut qu'Allah lui a octroyé, à savoir qu'il est le serviteur d'Allah et Son

messager .