Vous êtes sur la page 1sur 1

01-Elagage-Part1-Chap9-2013-b-corT-ok_Mise en page 1 02/01/13 09:24 Page174

PARTIE I : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL SUR LES CHANTIERS D’ÉLAGAGE

Secourisme

Plan d’intervention du grimpeur sauveteur secouriste du travail


Le grimpeur sauveteur secouriste du travail conduit ses actions d’assistance au blessé dans l’arbre à par-
tir d’un plan d’intervention bien établi. Suivre ce protocole lui permet d’effectuer les différentes phases
d’assistance au blessé dans l’arbre sans omettre une action.
Ce plan d’intervention, comme celui du SST, doit être bien intégré par le grimpeur sauveteur.
Le plan d’intervention du grimpeur sauveteur secouriste du travail ci-joint a été réalisé et mis en place
par la ville d’Angers avec le concours du SDIS du Maine-et-Loire.

Ses différentes phases sont :


• la protection et l’alerte,
• l’ascension,
• les premiers soins réalisables dans l’arbre,
• l’accroche,
• la descente du blessé,
• la réception du blessé au sol,
• les premiers soins au sol, s’ils n’ont pu être réalisés dans l’arbre (majorité des cas de figure).

Plan d’intervention du grimpeur sauveteur secouriste du travail (GSST )


Protéger : en cas d’accident, le GSST devra impérativement et dans l’ordre « protéger » sa personne, les tiers et la victime.

URGENCES VITALES URGENCES NON VITALES


ÉTAT DE LA
VICTIME Hémorragie Inconscience Fractures avec forte Malaise, plaies simples,
abondante (ou suspension prolongée douleur, victime douleurs supportables,
avec immobilisation totale « intouchable » luxation,
ACTIONS des membres inférieurs)
DU GSST problème musculaire

Dans un second temps


Alerter le 18 après les gestes de secours urgents
Immédiatement

Abordage Abordage Abordage Abordage


Arrêt du saignement En cas de soupçon Mise en confort Descente de la
(compression…) de lésion rachidienne, dans l’arbre victime en sécurité
il est préférable de Lui commander de
Descente au sol Au sol
descendre la victime bouger régulièrement
Secours victime En cas de suspension
sans la verticaliser. les jambes en cas de
prolongée, maintenir
suspension prolongée.
Descente au sol la victime debout ou
en position assise ou
Au sol
demi-assise (SDH).
Victime en position
latérale de sécurité.

* SDH : syndrome du harnais.

Préparation de l’intervention des sapeurs-pompiers :


• mise en confort de la victime au mieux des possibilités liées à son état et à l’environnement ;
• élagage/dégagement de l’environnement proche du blessé/accessibilité des secours ;
• aménagement d’un puits de descente ;
• mise en place d’un ou plusieurs points d’ancrage (utiliser le double point d’ancrage mobile) ;
• mise en place d’une ou plusieurs cordes d’accès (diamètre inférieur à 13 mm).