Vous êtes sur la page 1sur 8

Mécanique des sols Génie civil 3e semestre

Prof. L. Vulliet

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 1.

Décrire les différentes phases d’une campagne de


COURS DE MÉCANIQUE DES SOLS reconnaissance des terrains.

QUESTIONS D’EXAMEN 2008-2009 Un log de forage devrait contenir quelles informations?

Quest examen MS 2008-2009.doc 12.12.2008 BF/LV/kb

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 2. Question 3.

Au moyen du diagramme de droite, volume masse


Que représente la courbe ci-dessous ? Comment est-elle
Va air (gaz)
déterminer les relations qui Ma
obtenue ? Quelles informations peut-on en tirer ?
définissent: Vv Mv
Vw eau
- la teneur en eau w (massique) (liquide)
Mw

- la masse volumique des particules


solides ρs V M
- la masse volumique apparente ρ Vs solide Ms
- l'indice de vide e
- le degré de saturation Sr

Déterminer ensuite la relation qui a = air


permet de calculer la masse V = volume
M = masse
w = eau
s = particules solides
volumique du sol sec ρd au moyen de
ρ et de w
EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 4. Question 5.

Définir les limites de consistance d’un sol argileux (limites Décrire la méthode qui permet d’identifier un sol (système de
d’Atterberg) et décrire la façon de les déterminer. classification).

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 6. Question 7.

Décrire l’essai Proctor et son utilité. Dans un sol hétérogène stratifié horizontalement, le niveau de la
nappe souterraine (statique) coïncide avec la surface du terrain.

Comment calcule-t-on les contraintes totales et effectives


verticales et horizontales dues au poids propre et à l’eau et quels
sont les cercles de Mohr et les directions des contraintes
principales ?
EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 8. Question 9.

Soit une nappe libre en écoulement dans une pente. Définir :


- la charge hydraulique au point A ; Décrire le phénomène de la mise en boulance d’un sable.
- le gradient hydraulique entre A et B ;
- la vitesse d’écoulement entre A et B ;
- la force de percolation dans le massif.

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 10. Question 11.

La disposition de la fondation du Immeuble


croquis vous paraît-elle lourd Comparer les pressions de contact livrées par la théorie de
100 kN. m-2
judicieuse? l'élasticité et celles données par la méthode de Westergaard, ceci
1.0 m
b = 18 m pour une fondation rigide et pour une fondation souple.
WS
1.5 m
Si ce n'est pas le cas, dire
pourquoi et proposer une Considérer le cas d'une charge concentrée et d'une charge
Sable compact 4.0 m
meilleure solution. répartie.

Argile molle 5.0 m


E œd = env. 1 MPa

Gravier de
grande épaisseur
EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 12. Question 13.

Définir les trois types de tassements qui peuvent se produire Montrer comment obtenir un module oedométrique, Eoed, à partir
sous une fondation : instantanés, par consolidation primaire, par d’une courbe oedométrique.
consolidation secondaire. Quels sont les sols dans lesquels ces
tassements se produisent ? Quelle est la différence entre module oedométrique et module
d’Young ?
Quels sont les sols qui peuvent être étudiés en laboratoire (sur le
plan des tassements) et par quels essais ?

Quels sont les paramètres qui caractérisent dans chaque cas la


déformabilité du sol ?

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 14. Question 15.

Décrire le phénomène de consolidation primaire dans une couche A l'aide d'une courbe oedométrique, expliquer pourquoi le module
horizontale saturée d’épaisseur constante (tassement en fonction de compressibilité varie en fonction de la profondeur.
du temps).
Montrer le rôle de l'histoire géologique dans la déformabilité des
Quelles sont les hypothèses simplificatrices de la théorie de sols.
Terzaghi ?

Quelles sont les lois fondamentales qui permettent d’établir


l’équation de la consolidation ?
EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 16. Question 17.

Exposer la méthode de calcul des tassements d'un remblai sur Qu'est-ce que le phénomène de surconsolidation d'un sol ?
sol multicouche (de déformabilités différentes), avec nappe
phréatique statique. Comment un sol peut-il devenir surconsolidé ? Donner plusieurs
possibilités. Le démontrer sur un diagramme œdométrique.

Quelle est l'influence de la surconsolidation d'un sol sur le calcul


des tassements ?

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 18. Question 19.

Démontrer que l’abaissement de la nappe phréatique dans un sol Soit deux fondations reposant sur le même sol et de même
fin est cause de tassements. contrainte de contact sol–fondation.

Si la nappe remonte à son niveau initial, comment le sol se Expliquer pour quelle raison une fondation circulaire de diamètre
déforme-t-il ? D tassera plus qu’une fondation de diamètre D/2.
EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 20. Question 21.

Déterminer les contraintes et déformations pour un corps Décrire la loi de Mohr-Coulomb en contraintes effectives et en
élastique dans les cas suivants : contraintes totales.

(i) état de contrainte uniaxiale ; Quels sont les paramètres ?


(ii) état de déformation uniaxiale.
Le taux de déformation peut-il jouer un rôle sur la résistance ?
Discuter de l’utilité en mécanique des sols.

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 22. Question 23.

Soit le pieu cylindrique en acier ci-dessous. Estimer la force F


Quels sont les principaux essais pour déterminer la résistance au nécessaire pour extraire le pieu. On admettra pour le sol γ=18
cisaillement d’un sol, in situ et en laboratoire. kN/m3, c’= 10 kPa, φ’ = 30°. F
Discuter des avantages et des inconvénients de chaque essai
présenté.

15 m

0.6 m
EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 24. Question 25.

Décrire l’essai triaxial et son utilité. Montrer comment évoluent les contraintes dans un massif de sol
derrière un écran de soutènement lorsque l’écran se déplace.

Dans la théorie de Rankine :


- Quelles sont les hypothèses simplificatrices ?
- Comment calcule-t-on la pression sur l’écran pour les deux états
limites ?

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 26. Question 27.

Décrire la méthode du prisme de poussée pour le calcul de la Obtenir l’équation du facteur de sécurité dans le cas d’une pente
poussée sur un écran. infinie avec nappe libre confondue avec la surface du terrain
(admettre un sol sans cohésion).
Donner son domaine d’application et les hypothèses
simplificatrices qui interviennent.

Montrer quelles sont les forces qui agissent sur le prisme.

Comment la méthode de Coulomb-Poncelet est-elle déduite de


cette méthode ?
EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 28. Question 29.

Calculer le coefficient de sécurité du coin rocheux ci-dessous: Définir par un graphique tous les efforts qui agissent sur une
tranche d'un talus et qui sont utilisés, d'une manière générale,
dans les calculs de stabilité utilisant les méthodes des tranches.

γ = 23 kN/m3 Quelles sont les hypothèses de base permettant de résoudre le


système des équations d'équilibre de ces tranches ?
h=5m
φ = 40 °
c=0

α = 35 °

EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009 EPFL, Section de génie civil, Mécanique des sols, Prof. L. Vulliet, 2008-2009

Question 30. Question 31.

Décrire les problèmes potentiels liés au projet ci-dessous :


Décrire la méthode de calcul de stabilité des pentes de Bishop.
immeuble immeuble
Expliquer les étapes de calcul pour obtenir le facteur de sécurité existant futur
minimum.

15 m

10 m

fouille asséchée
Sable limoneux par pompage