Vous êtes sur la page 1sur 4

les postures

Livret 4 : la conception

solidarité
écoute Les explications
bienveillance Il s’agit concrètement de passer d’un diagnostic à la production d’idées. Les

optimisme phases de veille et d’enquête ont apporté suffisamment de matière :


- connaissances
- observations
- constats
- contraintes
- bonnes pratiques
- etc.
-
être à l’écoute Il faut désormais transformer, par différents processus, les idées, en
La créativité peut être bridée par l’expression concept.
des égos. Ceux qui maîtrisent le langage, qui
ont un certain charisme peuvent facilement
prendre “toute la place” au sein d’une réunion Les différents types
classique. On distingue trois processus de création :
En tant que facilitateur il faut veiller à ce que
chacun puisse exprimer ses idées, • Faire émerger les idées du terrain
notamment au travers des outils de - où il faut savoir traduire/identifier les idées
médiation proposés. - où il faut faire l’effort de les mettre en avant

poser des règles • Faire émerger des idées de soi-même


Le facilitateur (médiateur ) doit être garant du ex : brainstorming par map
bon déroulement de l’atelier, tous doivent
passer un moment agréable. • Faire émerger des idées du collectif
Il est donc essentiel de rappeler les règles de ex : ateliers de co-conception
fonctionnement :
- chacun écoute l’autre On discerne également deux types de processus :
- on ne se coupe pas la parole
- on ne commence pas une phrase par “non” • S’éloigner de la réalité
- pas de critique sans proposition ex : méthode Disney
- chaque idée est bonne à prendre même si • S’appuyer sur la réalité
elle paraît saugrenue
ex : poker design
ex : parcours utilisateur
ex : XP Map
l’OUTIL : le poker design la notice

usager

usager
L’expérience map permet l’évaluation d’une idée en
se plaçant du point de vue de l’usager.

Pour cela, une matrice est proposée pour


contexte

contexte
qualifier :
- les actions
- les ressentis
- les émotions du bénéficiaire qui utilise un
service

Ainsi, on identifie les sources de


satisfaction et les points critiques à
améliorer.
contrainte

contrainte

On peut également faire figurer sur une XP map les


points de contact entre l’usager et le service :
- utilisation d’une interface
- rencontre physique
- contact téléphonique
- supports de communication
- etc.

L’XP map peut s’utiliser en complément


...

...

du parcours utilisateur, pour approfondir


chacune des étapes.
l’OUTIL : le parcours utilisateur la notice
USAGER :

acteurs

points de
étapes

contact
outils

autres
Le parcours utilisateur est un outil servant au
diagnostic d’un service existant ou d’une idée.

La méthode consiste à se mettre à la


place d’un usager et de décrire, étape
par étape, son avancement et ses
interactions avec le service.

Les points de contact entre l’usager et le service


doivent être mis en évidence, ainsi que les acteurs
qui interviennent tout au long du parcours.
l’OUTIL : l’expérience map la notice

thinking

humeur
feeling

étapes
doing
Cette méthode consiste à concevoir un

+
-
scénario en incluant des contraintes tirées au
hasard.

Se démarquant des méthodes de


brainstorming classiques, le Poker Design
vous permettra en un laps de temps court
d’inventer et décrire un service ou un projet à
partir d’éléments tirés au hasard.

Concrètement, chaque groupe projet pioche trois cartes


de différentes natures (rédigées en amont).
Les catégories précises des cartes sont à définir en
fonction du projet :
- usager (persona)
- contexte (ça peut être un lieu, un thème, un
moment, etc)
- contraintes (contrainte économique,
professionnelle, temporelle, etc)

Une fois que le groupe a ses


cartes en main, il doit concevoir
une solution qui réponde à la
problématique de départ en
respectant les contraintes données
par les cartes.

Exemple
je dois concevoir un service pour (qui ?)une
personne âgée, qui (contrainte) n’a pas internet
et qui (actions) souhaite proposer son logement
en colocation à un jeune étudiant.