Vous êtes sur la page 1sur 6

 1er partie : Transformation rapides et transformations lentes d’un système chimique

Exercices : Suivi temporel d’une transformation – Vitesse de réaction

Exercice 1 : Rapp
réaction
de réaction

Soit les couple « oxydant – réducteur » : MnO4 - / Mn2+ et S2O8 2- / SO4 2- .

On prélève 10 mL de solution de sulfate de potassium (2K+ (aq) + SO4 2- (aq)) dans un bécher et on effectue son
Vitesse de

dosage grâce à une solution de permanganate de potassium acidifiée (K+ (aq) + MnO4 - (aq)) de concentration
transformation –– Vitesse

C=4,0.10-3 mol.L-1. Comme le volume à doser est trop petit pour placer l’agitateur magnétique, on ajoute dans le
bécher environ 30 mL d’eau distillée. En tombant dans le bécher, les gouttes de permanganate de potassium
(violet) se décolorent instantanément jusqu’à un volume versé de 17,5 mL. Ensuite, la coloration violette persiste.
d’une transformation

Ecris la demi-équation redox de chaque couple.

1. Ecris l’équation redox de la réaction entre les ions permanganate et les ions sulfate.
2. Dresse le tableau d’avancement de cette réaction en ne faisant apparaître que l’état initial et l’équivalence.
3. Quel est le réactif limitant au moment de l’équivalence ?
temporel d’une

4. Déduis-en la concentration initiale de la solution de sulfate de potassium titrée.


5. Donne la composition du mélange (le « bilan de matière ») dans le bécher à l’état final (à l’exception des ions
Suivi temporel

H+ ).

Exercice 2 :
Suivi

A t=0 s et à une température constante , On mélange un volume V1 d’une solution (S1) de péroxodisulfate de
potassium K2S2O8 de concentration molaire C1 et un volume V2 d’une solution (S2) d’iodure de potassium KI de
concentration molaire C2, avec C2=2 C1.
1. Ecrire les équations des deux demi-réactions, déduire l’équation bilan.
2. A l’instant t=0, le mélange des deux solutions, de volume total V= 1 L, contient n01=10mmol d’ions
peroxodisulfate et n02=20 mmol d’ions iodures.
a. Dresser le tableau d’évolution du système chimique.
b. Déterminer [S2O82-]0 et [I-]0, concentrations molaires initiales respectives des ions peroxodisulfates et les
ions ions iodures dans le mélange. Déduire C1 et C2.
3. A la date t=0, on divise le mélange précédent en 10 prélèvements identiques. Pour déterminer la quantité de
matière de diiode formé à une date t>0, on refroidit l’un des prélèvements en y versant de l’eau glacée puis on
dose le diiode formé par une solution de thiosulfate de sodium (Na2S2O3) de concentration molaire C3=4.10-2
mol.L-1.
La réaction de dosage, rapide et totale, est : 2S2O32- + I2  S4O62- +2I- .
Ce qui a permis de tracer la courbe de variation de la concentration molaire de diiode en fonction du temps (voir
fig 1 )
a. Pourquoi refroidit-on chaque prélèvement ? quel(s) facteur(s) cinétique(s) met on en évidence ?
b. Calculer le volume V3 de la solution de thiosulfate de sodium nécessaire pour doser la quantité
de diiode I2 formé dans un prélèvement à la date t2=40 min.
4. Calculer la concentration molaire théorique de diiode à la fin de la réaction. Ce résultat est il
en accord avec le résultat expérimental ?
5. Calculer en mmol.L-1.min-1 :
a. La vitesse volumique moyenne (Vvol)moy de la
réaction entre les dates t1=0 et t2=40 min.
b. La vitesse volumique à la date t2=40 min.
6. On répète l’expérience précédente à la même
température mais avec une concentration en ions
peroxodisulfate plus grande, tracer, sur le même
graphe, l’allure de la courbe de variation de la
concentration de diiode au cours du temps.

1
‫ثانوية ابن امسيك التأهيلية‬  Physique et Chimie - ‫ الفيزياء و الكيمياء‬ ‫شجراوي أمحد‬.‫ذ‬
Exercice 3 :
Dans un récipient, on introduit :
- Un volume V1=15 mL d’une solution (S1) de peroxdisulfate de potassium de concentration molaire C1=0,2 mol.L-1.
- Un volume V0 =2 mL d’une solution (S0) de thiosulfate de sodium, de concentration molaire C0= 1,5 mol.L-1
- un volume V3=3 mL d’empois d’amidon.
Puis on ajoute Un volume V2= 40 mL d’une solution (S2) d’iodure de potassium de concentration molaire
C2=0,2 mol.L-1 et on déclenche immédiatement un chronomètre ( c’est l’instant t=0 min), on remarque qu’à
Suivi temporel d’une transformation – Vitesse de réaction

l’instant de date t1 =10 s une couleur bleue nuit apparait.


1-
a. A quoi est due la couleur prise par le mélange ?
b. Pourquoi l’apparition de la couleur bleue nuit n’était pas instantanée ?
c. Ecrire l’équation de la réaction des ions iodures et des ions peroxodisulfate en précisant l’oxydation et la
réduction.
d. Dresser son tableau d’avancement.
2-
a. Ecrire l’équation de la réaction des ions thiosulfates avec le diiode.
b. Déterminer la concentration molaire des ions iodures à l’instant t1.
c. Lorsque la couleur bleue nuit a apparu on a ajouté immédiatement un autre volume V0=2 mL de la solution
(S0), sans arrêter le chronomètre, on remarque qu’à nouveau la couleur bleue nuit réapparaît à l’instant
t2=65s.
3-
a. Le volume de thiosulfate de sodium versé dans le mélange est 2V0 et pourtant l’instant t2 >2t1. Expliquer.
b. La réaction d’oxydation des ions iodures par les ions peroxodisulfate a-t-elle atteint son état final à la
l’instant t2 ? justifier la réponse.
4- On suit l’évolution de la réaction des ions iodures par les ions peroxodisulfate, en ajoutant à chaque fois et dès
que la couleur bleue nuit apparaisse un volume V0 de thiosulfate de sodium, on note l’instant d’apparition de la
couleur bleue nuit et on calcule la quantité de matière des ions iodures restants lors de la réaction entre I- et
S2O82-, ce qui nous a permis de tracer la courbe d’évolution de la quantité de matière des ions iodures au cours
du temps (Figure 1)
Fig 1

a. Définir puis calculer la vitesse moyenne de la réaction entre les instants t1 et t2.
b. Définir puis trouver la vitesse instantanée de la réaction à l’instant t1. déduire la vitesse volumique de la
réaction à cet instant.
c. Définir le temps de demi-réaction t1/2 . et Déterminer sa valeur.
5- Si la transformation chimique étudiée avait été réalisée à une température plus élevée, comment aurait évolué
le temps de demi-réaction ? Justifier.
6- Si la concentration initiale de réactif limitent élevée, comment aurait évolué le temps de demi-réaction et la
vitesse volumique de la réaction ? Justifier.

2
‫ثانوية ابن امسيك التأهيلية‬  Physique et Chimie - ‫ الفيزياء و الكيمياء‬ ‫شجراوي أمحد‬.‫ذ‬
Exercice 4 :
Étude de la vitesse volumique de la réaction chimique.

 On se propose d'étudier la cinétique de la réaction entre l'eau oxygénée H2O2 et les ions iodure I – en milieu acide.
 Les couples oxydant/réducteur mis en jeu sont : H2O2 (aq) / H2O (l ) et l2(aq) / I – (aq).
 L'équation de la réaction est : H2O2 (aq) + 2 I – (aq) + 2 H+(aq) = 2 H2O (l ) + I2(aq).
Suivi temporel d’une transformation – Vitesse de réaction

 Parmi les espèces chimiques présentes dans le système, seul le diiode I2 est coloré.

1. Expliquer pourquoi on peut utiliser un spectrophotomètre pour suivre l’évolution de la transformation.


2. Compléter le tableau descriptif de l'évolution du système fourni en dessous.

Équation de la réaction H2O2(aq) + 2 I –(aq) + 2H+(aq)  2 H2O (  ) + I2(aq)

État du système Avancement en mol Quantité de matière en mol

État initial 0 2,5  10-4 1,5  10-3 excès excès 0

État intermédiaire x excès excès

État final xf excès excès

3. Les mesures effectuées avec le spectrophotomètre, réglé à la longueur d'onde  = 580 nm, permettent de
tracer la courbe représentant l'évolution de l'avancement x de la réaction en fonction du temps : x = f(t).

3.1. Déduire de la courbe la valeur de l'avancement final.


3.2. Déterminer l'avancement maximal, puis le taux d'avancement final. La transformation peut-elle être
considérée comme totale ?
3.3. Définir de manière générale le temps de demi-réaction t1/2.
3.4. Déterminer graphiquement la valeur numérique du temps de demi-réaction t1/2 .
1 dx
3.5. La vitesse volumique de réaction est définie par la relation : v = .
V dt
a. Calculer en mol.L-1.s-1 la vitesse volumique à la date t=320 s.
b. Comment évolue la vitesse de réaction en fonction du temps ? Justifier en utilisant la courbe x = f(t).

3
‫ثانوية ابن امسيك التأهيلية‬  Physique et Chimie - ‫ الفيزياء و الكيمياء‬ ‫شجراوي أمحد‬.‫ذ‬
Exercice 5 :
À température élevée, le pentaoxyde de diazote, de formule N 2O5 se décompose selon la réaction lente suivante :
2 N2O5 (g)  4 NO2 (g) + O2 (g)
On se propose d’étudier la cinétique de cette réaction lente et totale.
 Protocole expérimental
On place du pentaoxyde de diazote dans une enceinte fermée de volume V = 0,50 L à température constante T = 318 K.
Un baromètre mesure l’évolution de la pression P de l’enceinte en fonction du temps.
A t = 0, on mesure une pression P 0 = 463,8 hPa = 4,638 × 104 Pa.
Suivi temporel d’une transformation – Vitesse de réaction

Les mesures du rapport P/P0 en fonction du temps sont reportées dans le tableau ci-dessous.

Dates t en s 0 10 20 40 60 80 100
P
1,000 1,435 1,703 2,047 2,250 2,358 2,422
P0

Tableau : mesure du rapport P/P0 en fonction du temps.


À partir de ces mesures, il est possible de déterminer l’avancement x de la réaction en fonction du temps et de représenter le
graphique de l’avancement x en fonction du temps (figure 1).
 Données :
Constante des gaz parfaits R = 8,31 J.mol1.K1.
Équation d’état des gaz parfaits : PV = nGRT, nG correspondant à la quantité de matière totale de gaz du système chimique.
On rappelle que dans cette expression P est en Pascal (Pa), V en mètres cubes (m3), nG en nombre de moles (mol) et T en
Kelvin (K).
On considère que tous les gaz se comportent, au cours de l’expérience, comme des gaz parfaits.
 Questions
1. Soit n0 la quantité de matière initiale du pentaoxyde de diazote.
1.1. Montrer que n0 = 8,8.103 mol.
1.2. Compléter le tableau d’avancement de la transformation chimique étudiée en dessous.
Équation de la réaction 2 N2O5 (g)  4 NO2(g) + O2(g)
État du système Avancement en mol Quantité de matière en mol

Initial 0

Intermédiaire x

1.3. Montrer que l’avancement maximal xmax de la réaction a pour valeur 4,4 mmol.
P
2. Pour réaliser ce suivi temporel de la réaction, il a fallu trouver la relation entre et x.
P0
2.1. En utilisant le tableau d’avancement, exprimer la quantité de matière totale de gaz n G en fonction de n0 et de x
avancement de la réaction.
P 3x
2.2. En déduire, en appliquant l’équation d’état des gaz parfaits, la relation suivante :  1
P0 n0
Pmax
2.3. En utilisant le résultat du 1.3, calculer le rapport où Pmax est la valeur de la
P0
pression de l’enceinte lorsque l’avancement maximal est atteint.
2.4. Justifier à l’aide du tableau de mesures en page précédente que la réaction n’est pas terminée à t = 100 s.
3. Étude de la cinétique de la réaction.
 Le volume V de l’enceinte étant constant, on définit la « vitesse Fig 1
1 dx
volumique » de la réaction par : v = .
V dt
3.1.Comment varie la vitesse volumique de réaction au cours
du temps ? Justifier à l’aide de la courbe en figure 2.
3.2 Définir le temps de demi-réaction t1/2 et déterminer sa
valeur à l’aide du graphe.

4
‫ثانوية ابن امسيك التأهيلية‬  Physique et Chimie - ‫ الفيزياء و الكيمياء‬ ‫شجراوي أمحد‬.‫ذ‬
Exercice 6 :
Étude cinétique par suivi de pression
Pour étudier la cinétique d’une réaction produisant des gaz, on peut suivre l’évolution dela pression des gaz
produits en fonction du temps.
L’expérience suivante a pour but de déterminer le temps t1/2 de demi-réaction de la réaction entre le zinc
métallique et lacide sulfurique dont léquation est :
Zn(s) + 2H3O+(aq)  Zn2+(aq) + H2(g) + 2H2O(l)
Suivi temporel d’une transformation – Vitesse de réaction

La transformation sera supposée totale.


Dans un ballon , on verse un volume VA = 75, 0ml dune solution concentrée dacide sulfurique (2H3O+ + SO2−4 )
de concentration en ions oxonium [H3O+] = 0, 4mol/l .
À l’instant initial, on introduit une masse de m = 0, 6g de zinc en poudre . Très rapidement, on ferme ce ballon
avec un bouchon percé qui permet de relier, par un tuyau, le contenu du ballon avec un manomètre.
On note, régulièrement, la valeur de la pression indiquée sur le manomètre.
 Données :
 La masse molaire du zinc : M(Zn) = 65, 4g/mol
 L’équation d’état d’un gaz parfait : P.V = N.R.T avec R = 8, 31S.I.
 volume du ballon vide : V = 1L (on néglige le volume du tube connecteur devant celui du ballon) ;
1. Soit ni(H3O+) la quantité de matière initiale des ions oxonium et ni(Zn) la quantité de matière initiale de zinc .
Calculer ni(H3O+) et ni(Zn)
2. Dresser le tableau d’avancement de cette transformation , en considérant x comme l’avancement de cette
transformation et xmax son avancement maximal . Quelle le réactif limitant et calculer xmax ;
3. En appliquant l’équation d’état d’un gaz parfait et en utilisant le tableau d’avancement , trouver l’ expression
de l’avancement x à l’instant t en fonction de R, T, V et ΔP avec ΔP = P − P0 tel que P0 la pression initiale
mesuré à l’instant t=0 et P la pression à l’instant t .
4. Soit ΔPmax = Pmax − P0 la variation de pression maximale et xmax l’avancement maximal , montrer que :
P
x(t )  xmax .
Pmax
5. Cette expérience nous a permis de tracer la courbe dans la figure ci-dessous qui représente la variation de ΔP
en fonction du temps t .

5.1. Déterminer graphiquement la valeur du temps de demi-réaction t1/2 .


5.2. Déterminer la vitesse volumique de la réaction en mol.L .ms à l’instante t=0s .
-1 -1

5
‫ثانوية ابن امسيك التأهيلية‬  Physique et Chimie - ‫ الفيزياء و الكيمياء‬ ‫شجراوي أمحد‬.‫ذ‬
Exercice 7 :
Étude cinétique par conductimétrie
Dans cet exercice, on s’intéresse à la réaction d’oxydoréduction entre les ions peroxodisulfate S2O2−8 (aq) et les
ions iodure I− en solution aqueuse.
 Données : Couples oxydant / réducteur : S2O2−8 (aq)/SO2−4 (aq) et I2(aq)/I−(aq)
Dans un bécher, on introduit un volume V1 = 40ml d’une solution aqueuse de peroxodisulfate de potassium (2K+
+ S2O2−8 ) de concentration C1 = 1, 0 × 10−1mol.L−1 . À l’instant t = 0 s , on ajoute un volume V2 = 60mL d’une
Suivi temporel d’une transformation – Vitesse de réaction

solution aqueuse d’iodure de potassium (K+ + I−) de concentration C2 = 1, 5 × 10−1mol/l .


Un conductimètre, relié à un système d’acquisition de données, permet de suivre l’évolution de la conductance
de la solution au cours du temps.
La courbe obtenue est reproduite ci-dessous.

1. Écrire les demi-équations électroniques pour chacun des deux couples qui interviennent dans cette réaction.
2. En déduire l’équation de la réaction entre les ions peroxodisulfate et les ions iodure.
3. En notant x l’avancement de la réaction à l’instant t , donner les expressions des concentrations des divers
ions présents dans le mélange en fonction de x et du volume V de la solution. On négligera les ions H3O+ et
HO− très minoritaires devant les autres ions.
4. On rappelle que la conductance G dune telle solution a pour expression :
G = k(1[S2O2−8 ] + 2[I−] + 3[SO2−4 ] + 4[K+])
Où les i sont les conductivités molaires ioniques (qui ne dépendent que de l’ion et de la température) et k
la constante de cellule.
 Montrer que la relation entre la conductance G et l’avancement x de la réaction est de la forme :
1
G .( A  B.x) où V est le volume total de la solution, constant pendant toute la durée de l’expérience.
V
5. Pour la suite de l’étude, on donne les valeurs des constantes (dans les conditions de lexpérience) : A =1.9mS/l
et B = 42mS.L/mol .
6. Définir la vitesse volumique de la réaction en fonction de l’avancement x . En déduire son expression en
fonction de G .
7. À l’aide du graphique, déterminer la valeur de la vitesse volumique à la date t = 1min .
8. Déterminer la valeur xmax de l’avancement maximum de cette réaction.
9. En utilisant le résultat de la question précédente, déterminer graphiquement l’instant à partir du quel on peut
considérer que la réaction est finie.

6
‫ثانوية ابن امسيك التأهيلية‬  Physique et Chimie - ‫ الفيزياء و الكيمياء‬ ‫شجراوي أمحد‬.‫ذ‬