Vous êtes sur la page 1sur 40

www.myprojectz.

com

Etude de la consommation de l’énergie électrique a la


FSSM

Projet de fin d’étude.


Filière Licence : SMP S6
FSSM

Auteurs : HISSOU Abderrahim


BENZID Awatif

Catégorie : Sicence Physique

Myprojectz,
C’est l’intitulé de cette plateforme d’éducation et de recherche
destinée aux étudiants et aux chercheurs.
Projet de fin d’étude, rapports de stage, conseils et formation.
Vous aimeriez partager votre projet de fin d’étude, votre rapport
de stage ou votre expérience. Soyez la bienvenue.

Contacter nous

• E-mail: contact.myprojectz@gmail.com
• Website: www.myprojectz.com
• Page Facebook : rejoindre
• Page Google + : rejoindre
Faculté des Sciences
Semlalia

Université Cadi-Ayyad

Marrakech

Projet de Fin d’Etudes :

Encadré par :

 Mr. Amine BENNOUNA

Réalisé par :

 Abderrahim HISSOU
 Awatif BENZID

Membres du jury:
 M. A. BENNOUNA
 M. A. OUTZOUIGHIT
 M. A. ZEROUAL

Promotion 2012
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Dédicace
A nos chers parents qui ont tant donné
A nos frères et nos sœurs qu’on nous adore
A toute nos familles dont on ne peut pas en passer
A tous nos chers amis
On vous dédie ce travail
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Au terme de ce travail nos sincères remerciements vont en premier à


notre encadrant, Mr.Amin BENNOUNA d’avoir proposé ce sujet très
intéressant, et pour nous avoir laissé le choix des armes à utiliser pour en
arriver à bout, ce qui n’a fait que renforcer en nous l’esprit de travail
d’équipe tout en nous permettant de prendre nos responsabilités pour
mener à bien ce projet. Nous n’oublions pas ses nombreux conseils qui
nous ont accompagnés durant ce travail.
Nous manifestons également nos grands remerciements à Mr AIT
ZIMOUN Mohamed pour sa disponibilité et ses conseils concernant
l’installation électrique de la Faculté des Sciences Semlalia.
Nous adressons également nos vifs remerciement a tous les
enseignants qui ont participé à notre formation.
Nos profonds remerciements pour les membres de jury qui ont
accepté d’évaluer ce travail.
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

I. Contexte et motivations : ..................................................................................................... 1

I.1. Contexte........................................................................................................................ 1

I.2. Motivations ................................................................................................................... 1

II. Objectifs ............................................................................................................................. 1

III. Introduction :..................................................................................................................... 2

III.1. Définition d’un réseau de distribution : ....................................................................... 2

III.2. A quoi sert une installation : ....................................................................................... 2

IV. Schéma général de l’installation : ...................................................................................... 3

IV.1. Le schéma de l’installation et les différentes composantes qui le constituent : ............ 3

IV.2. Description des dispositifs de l’installation : ............................................................... 6

IV.2.1. Actaris SL 7000 : ................................................................................................. 6

IV.2.2. Transformateur MT/BT : ..................................................................................... 9

IV.2.3. Sectionneur :...................................................................................................... 11

V. Les courbes de charge : .................................................................................................... 13

V.1. Définition : ................................................................................................................ 13

V.2. Méthodologie du relevé de la courbe de charge horaire : ............................................ 13

V.3. Représentation de la courbe de charge horaire de la FSSM : ...................................... 14

V.4. Interprétation de la courbe de charge: ........................................................................ 18

V.5. Courbe de Facteur de puissance : ............................................................................... 19


Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

V.6. Interprétation/problèmes aperçues...................................................................................... 23

V.7. Calcul de l’énergie électrique à la faculté des sciences Semlalia : ...................................... 24

V.8. Compensation de facteur de puissance Solution de problème de facteur de puissance. ....... 25

V.8.1. Définitions et rappels essentiels ................................................................................. 25

V.8.2. Dispositif de compensation de l’énergie réactive technologie ECOBOX : ................... 25

VI. Le Project FSSM_S3P:............................................................................................................ 25

VI.1. Les types d’installations photovoltaïques: ......................................................................... 26

VI.1.1. Les connectée au réseau (site non isole) : ................................................................... 26

VI.2. Aspect technique du projet S3P : ...................................................................................... 28

VI.2.1. Possibilités d’implémentation des panneaux PV : ...................................................... 28

VI.3. Aspect énergétique du projet S3P: .................................................................................... 29

VII. Conclusion :........................................................................................................................... 31


Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Figure 1: Réseau de distribution ........................................................................................................... 2

Figure 2: Schéma général de l’installation ............................................................................................ 4

Figure 3: Schéma réel de l'installation électrique .................................................................................. 5

Figure 4: Composante de Actaris SL 7000 ........................................................................................... 6

Figure 5: Composantes extérieurs du transformateur MT/BT............................................................... 9

Figure 6: Constitutions d’un transformateur ....................................................................................... 11

Figure 7: Sectionneur de mise à la terre .............................................................................................. 13

Figure 8: Puissance Active du 30/4/2012 jusqu’à 12/5/2012 : ............................................................. 14

Figure 9: Puissance active en fonction des heurs des jours ……………………….. …………………..15

Figure 10: Puissance active en fonction des heurs des jours sans jour feriér et sans Dimanche …….....16

Figure 11: Courbe hebdomadaire de la puissance Active ……………………………………...….…...17

Figure 12: Schéma des fluctuations de température minimum moyen et maximum à Marrakech ........ 18

Figure 13: Facteur de puissance du 30/4/2012 jusqu'à 12/5/2012 …………………………..……….…19

Figure 14: Facteur de puissance en fonction des heurs des jours ………………………………....……20

Figure 15: Facteur de puissance en fonction des heurs des jours ………………………...……….……21

Figure 16: Courbe hebdomadaire du facteur de puissance ……………………………….…………….22

Figure 17: Courbe du facteur de puissance en fonction de la puissance active du 30/4/2012 jusqu'à
12/5/2012 ........................................................................................................................................... 23

Figure 18: Courbe du facteur de puissance en fonction de la puissance réactive du 30/4/2012 jusqu'à
12/5/2012 ........................................................................................................................................... 24
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Figure 19: Principe de compensation de l'énergie réactive …………………………………………….25

Figure 20: ECO-BOX ………………………………………………………………………….………25

Figure 21: Types d'installation photovoltaïques .................................................................................. 26

Figure 22: Possibilité d'implantation N°1 ........................................................................................... 28

Figure 23: Possibilité d'implantation N°2 ........................................................................................... 28

Figure 24: Variation annuelle du rayonnement horizontales et de la température ................................ 29

Figure 25: Production mensuelle (KWhAC.mois) .............................................................................. 30

Figure 26: La consommation mensuelle d’l’électricité ........................................................................ 30

Figure 27: La production du projet S3P par rapport à la moyenne de consommation de l’année 2010-
2011 ................................................................................................................................................... 31
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

I. Contexte et motivations :
I.1. Contexte
L’énergie électrique représente la forme d’énergie finale la plus présente dans le quotidien de
chacun. Elle est, de fait, le vecteur énergétique le plus employé aux divers usages domestiques et
industriels. La production de l’énergie électrique au Maroc a triplé pendant les trente dernières
années pour répondre à la demande croissante des différents secteurs, notamment les secteurs
résidentiel et tertiaire.

Une meilleure gestion des ressources énergétiques, particulièrement dans ces deux secteurs
s’impose, notamment face à la dépendance énergétique du Maroc dans un contexte où les défis
environnementaux et l’épuisement à terme de certaines ressources d’énergie représentent un enjeu
majeur. Pour cela il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance de la consommation d’électricité
afin de suivre les meilleures procédures pour économiser l’énergie.

I.2. Motivations
Les motivations pour avoir une meilleure connaissance de la consommation d’une installation
donnée varient en fonction du secteur concerné et du point de vue (client / fournisseur / distributeur).

Dans le secteur résidentiel, fournir au client une analyse détaillée de la consommation des
différents usages permet de l’aider à optimiser sa consommation d’électricité et à modifier son
comportement énergétique.

Dans le secteur tertiaire, le client (dans notre cas la Faculté des Sciences Semlalia) est motivé
par une connaissance précise de la gestion des usages ainsi que par un diagnostic de défauts. Ces
informations lui permettraient d’éviter une surconsommation coûteuse. Quant au fournisseur
d’électricité, il souhaite avoir des informations plus précises sur les usages des clients pour mieux
gérer ses moyens de production (notamment pendant les périodes de pointe) et optimiser les outils de
surveillance de systèmes électriques complexes (au sein des systèmes de production eux-mêmes).

En résumé, disposer d’informations fiables et précises sur la consommation d’électricité d’une


installation donnée devient une nécessité dans les contextes économique et industriel, et des enjeux
environnementaux actuels.

II. Objectifs
La finalité de notre travail est d’avoir une connaissance précise et fiable sur la consommation
de l’énergie électrique à la Faculté des Sciences Semlalia afin d’optimiser sa consommation en
électricité, et ce à travers l’analyse de la Courbe de Charge générale du réseau électrique de la
Faculté. Les objectifs de ce projet se déclinent de la manière suivante :

1. Description de différents dispositifs constituant le réseau de distribution électrique.

2. Conception de la courbe de charge de deux semaines successives.

3. Les aspects technique et énergétique du projet S3P.

1
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Suivi au cours du temps des fluctuations de la consommation en puissance actif et facteur de


puissance :

Il s’agit d’une suivie dynamique des variations des différents affichages du compteur
ACTARIS SL7000 dont est équipée l’établissement et l’enregistrement sous forme de vidéo
convertie en fichier EXCEL à travers un Logiciel convertisseur vidéo/images.

Notre problématique consiste à caractériser la CDC générale disponible en sortie du compteur


électrique afin d’extraire un ensemble de descripteurs des principaux usages au sein de notre Faculté
des Sciences Semlalia. La mise en œuvre du projet S3P nécessite de connaître le minimum de
puissance diurne à ne pas dépasser par la production du générateur photovoltaïque connecté au réseau
(S3P).

III. Introduction :
Dans ce chapitre, nous présentons tout d'abord l'environnement dans lequel le projet s'est
déroulé. Apres avoir présenté l'objectif ainsi que le planning prévisionnel du projet, une introduction
sur l'intérêt des installations électriques MT/BT, les principes de l’installation et les différentes
installations est décrite afin de mieux comprendre les objectifs du projet.

III.1. Définition d’un réseau de distribution :


On appelle réseau de distribution
électrique l'ensemble des installations visant à
acheminer l'électricité au plus près des
consommateurs.

Au début de la chaîne, des postes


sources transforment la tension du réseau de
transport (entre 60 et 400kV) en une tension
plus faible (souvent du 24kV) dite de
distribution ou moyenne tension. L'électricité
est ensuite acheminée par des lignes aériennes
ou par des câbles souterrains (plus la tension
est basse, plus il est facile d'enterrer les lignes)
vers des postes HTA / BT, auxquels les
consommateurs sont ensuite raccordés.

Figure 1:Réseau de distribution

III.2. A quoi sert une installation :


La triphasée comporte des avantages qui font qu’elle est parfois choisie dans le domestique
malgré son coût plus onéreux et parfois légèrement plus compliquée :

2
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Meilleur rendement des moteurs triphasés : ces moteurs ayant une plus faible consommation,
ils sont plus intéressants dans les applications où la puissance consommée n’est pas négligeable sur
des périodes étendues : pompes à chaleur, pompes de piscine, etc.

Plus de puissance, en effet, au-delà de 18kW, la RADEEMA ne délivre plus que des
abonnements triphasés.

À la Faculté des Sciences Semlalia on dépasse les 400KW ce qui nécessite la distribution de
réseau triphasée.

IV. Schéma général de l’installation :


IV.1. Le schéma de l’installation et les différentes composantes qui le
constituent :

Les sectionneurs :

Sectionneurs LOCAL SERVICE


Département Biologie,
1 et 2 Département de biologie géologie
administration et PC

3 Département de biologie Centre Jaber

Physique chimie et
4 Département de Biologie
maths

Les transformateurs :

PUISSANCE
Transformateur LOCAL SERVICE
APPARENTE (KVA)
Département de Département Biologie, géologie
1 et 2 2*500
biologie administration et PC

3 Centre Jaber Centre Jaber 315

Département de
4 Physique chimie et maths 315
physique

3
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Sectionneur 1 Transfo
Compteur MT/BT1

Sectionneur 2 Transfo
MT/BT2

Poste MT Transformateur Sectionneur


Général Général
Sectionneur 3 Transfo
MT/BT3

Figure 2:Schéma général de l’installation Sectionneur 4 Transfo


MT/BT4

4
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Figure 3: Schéma réel de l'installation électrique

5
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

IV.2. Description des dispositifs de l’installation :


IV.2.1. Actaris SL 7000 :

a. Définition :
ACTARIS SL7000 est un compteur qui permet la mesure de la
puissance active, réactive et apparente dans chaque direction séparément.
Il a quatre entrées d’impulsion fournirent des informations de comptage
supplémentaires il peut mémoriser jusqu'à 16 canaux pour des quantités de
base différentes en deux profils indépendants.

b. Les composantes :

Figure 4: Composante de Actaris SL 7000

c. Le rôle :
Le compteur assure les différentes fonctions décrites ci-après :

 La mesure des énergies active et réactive et la puissance active ;

 La gestion de la date et de l'heure de l’appareil avec changements d’horaire légal


automatiques (horloge interne) ;

 La gestion du tarif en cours de la consommation des énergies, les calculs des


dépassements de Puissance, et leur répartition par période tarifaire grâce à des tables
internes définissant une structure, si nécessaire, des ordres de télécommande externe
(cas d’un tarif à effacement) ;

6
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

 La mémorisation des grandeurs nécessaires à la gestion contractuelle et à la gestion


des Consommations en fonction du cycle de gestion prévu par le tarif : les données
de consommation servant à la facturation sont mémorisées pour différentes périodes
tarifaires successives ;

 La mémorisation des points de puissance moyenne, en puissance active par période


de 10 minutes mesurées durant les 60 derniers jours, ainsi que des informations
concernant la qualité de la fourniture d’énergie (coupures, creux et variations lentes
de tension) ;

 La visualisation sur l’afficheur d’une partie des informations mesurées ou élaborées


par l’appareil, ainsi que des paramètres de fonctionnement ;

 Le relevé des informations à distance : chaque appareil est muni d’un modem qui
doit, pour cela, être raccordé au réseau téléphonique commuté permettant, à
l’initiative d’un système de traitement informatique central, de réaliser un échange
de données bidirectionnel ;

 La programmation à distance d’une partie des paramètres de fonctionnement (même


procédé que le relevé à distance) ;

 La mise à disposition d’informations sur un bornier réservé à l’utilisateur du réseau


(contacts, sortie de télé-information client) ;

 Contrôle de la consommation : Il peut surveiller et contrôler la consommation


d’énergie ;

 Surveillance de l’alimentation : Les paramètres de quantité de tension peuvent être


définis et la fourniture surveillée ;

 Une consommation excessive : Actaris SL7000 peut surveiller la consommation par


rapport aux seuils configurable comme il peut activer les contacts si la
consommation dépasse les limites ;

7
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

d. Les différentes affiches :


N° Etiquette Code
1 Fréquence courante 1 1 14 7
2 Facteur de puissance instantané 1 1 13 7
3 Heur 0 9 1
4 Date 0 9 2
5 Mot d’état du compteur F F 1
6 Numéro de série C 70 1
7 Police 0 0 0
8 Nom 0 0 1
9 Multiplicateur des transformateurs de courant 1 1 0 4 1
10 Diviseur de transformateur de courant 1 1 0 4 4
11 Multiplicateur TP 1 1 0 4 2
12 Diviseur TP 1 1 0 4 5
13 Puissance actif instantané 1 1 1 7
14 Date et heure des arrêtés d’index 0 1 2
15 Totalisateur actif 1 1 1 8 0
16 Tarif nuit actif 1 1 1 8 1
17 Tarif nuit actif n-1 1 1 1 8 1
18 Tarif jour actif 1 1 1 8 2
19 Tarif jour actif n-1 1 1 1 8 2
20 Tarif pointe actif 1 1 1 8 3
21 Tarif pointe actif n-1 1 1 1 8 3
22 Energie réactif total 1 1 3 8 0
23 Energie réactif total n-1 1 1 3 8 0
24 Compteur horaire en seconde C 8 7
25 Compteur horaire en seconde n-1 C 8 7
26 Indicateur de puissance de Max des Max 1 1 1 6 4
27 Indicateur de puissance de Max des Max n-1 1 1 1 6 4
28 Indicateur de puissance de Max Nuit 1 1 1 6 1
29 Indicateur de puissance de Max Nuit n-1 1 1 1 6 1
30 Indicateur de puissance de Max jour 1 1 1 6 2
31 Indicateur de puissance de Max jour n-1 1 1 1 6 2
32 Indicateur de puissance de Max pointe 1 1 1 6 3
33 Indicateur de puissance de Max pointe n-1 1 1 1 6 3
34 Temps de fonctionnement total de compteur C 8 0
35 Tension efficace valeur 1 1 1 32 7
36 Tension efficace valeur 2 1 1 52 7
37 Tension efficace valeur 3 1 1 72 7
38 Courant efficace Ph1 1 1 31 7
39 Courant efficace Ph2 1 1 51 7
40 Courant efficace Ph3 1 1 71 7

8
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

IV.2.2. Transformateur MT/BT :

a. Définition:
Un transformateur électrique (parfois abrégé en transfo) est un convertisseur permettant
de modifier les valeurs de tension et d'intensité du courant délivrées par une source d'énergie
électrique alternative, en un système de tension et de courant de valeurs différentes, mais de
même fréquence et de même forme.

b. Principaux composantes :
Ses principaux composants sont un noyau ferromagnétique, sur lequel sont bobinés 2
enroulements, le premier fait d'un conducteur de diamètre plus grand que celui du conducteur
utilisé pour le second enroulement.

L'enroulement fait de fil de diamètre plus faible véhicule un courant alternatif au niveau
de tension plus élevé et à l'intensité de courant plus faible; à l'inverse, dans le fil de diamètre
plus important la tension est plus faible et le courant plus élevé que dans l'autre bobinage.

Figure 5: Composantes extérieurs du transformateur MT/BT

9
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Les composantes Figure

Traversées embrochables MT 1

Traversées passe-barres BT 2

Thermomètre : mesure la température de la couche supérieure 3


du liquide isolant. Disponible avec deux contacts

(alarme et déclenchement) et aiguille à maxima

Relais de protection intégrale (DGPT2), Détecteur de Gaz, 4


Pression, Température deux niveaux.

Fonctions :

Contrôle de la pression interne de la cuve

Contrôle de la température du liquide diélectrique

Contrôle du niveau d’huile et détection du gaz

Dispositif de rétention du diélectrique liquide 5

Boite à câbles 6

c. Types de transformateur :
Il existe de principaux types de transformateurs:

 Les transformateurs immergés :

Dans lesquels le circuit magnétique et les


enroulements sont immergés dans un diélectrique liquide
isolant qui est un fluide caloporteur évacuant les calories
dégagées par les pertes du transformateur. Transformateur immergé

 Les transformateurs secs enrobés :


Dans lesquels les enroulements hauts tension sont moulés
sous vide dans un isolant à base de résine époxy les
enroulements basse tension sont imprégnée et dont le
refroidissement est assuré par l'air environnant.

Les transformateurs secs enrobés

10
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

d. Constitutions :
PARTIE ACTIVE :

La partie active du transformateur représente le


système de transformation d’énergie. Elle est formée
par le noyau ferromagnétique, les enroulements et
les connexions de moyenne et de basse tension.

Figure 6: Constitutions d’un


transformateur

ENVELOPPE ET DIÉLECTRIQUE :

L’enveloppe métallique du transformateur et le diélectrique liquide fournissent


l’isolement et le refroidissement nécessaires au bon fonctionnement du transformateur.

IV.2.3. Sectionneur :

a. Définition :
Le sectionneur est un appareil électromécanique permettant de séparer, de façon
mécanique, un circuit électrique et son alimentation, tout en assurant physiquement une
distance de sectionnement satisfaisante électriquement. L'objectif peut être d'assurer la sécurité
des personnes travaillant sur la partie isolée du réseau électrique ou bien d'éliminer une partie
du réseau en disfonctionnement pour pouvoir en utiliser les autres parties.
Un sectionneur est en fait un interrupteur dont l’action mécanique est géographiquement
déplacée et électriquement isolée.

Le choix d'un sectionneur dépend de la configuration physique du poste.

b. Le rôle :
Le sectionneur est prévu pour :

 Isoler un circuit, il réalise le sectionnement. Il ne doit jamais être manœuvré en


charge. Il faut Mettre HORS TENSION une installation électrique avant de
l’actionner et surtout ne pas de couper une installation en fonctionnement, quand
le sectionneur est manœuvré, le courant doit être nul.

 Supporter les cartouches fusibles destinées à protéger l'installation contre des


courts-circuits.

 Condamner un circuit électrique afin de travailler en toute sécurité.

Dans un sectionneur OUVERT, il n’y a plus de tension nulle part dans l’installation qui
en dépend.

11
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

c. Fonctionnement:
Lors de fermeture du sectionneur les contacts de puissance et les contacts de commande
(dit de pré coupure) se ferment laissant circuler l’énergie vers la charge (moteur).

Les contacts dits de pré coupure insérés dans le circuit de commande sont décalés dans
le temps afin d’assurer la fermeture du circuit de puissance avant celui de commande ou
l’inverse lors de l’ouverture

d. Types de Sectionneur :

 Sectionneur basse tension :


Cet appareil est souvent muni de fusibles, il est alors appelé
sectionneur porte-fusibles. Certains sectionneurs comportent aussi des

contacts à pré coupure permettant de couper la commande des Sectionneur BT


organes de puissance afin d'éviter une manœuvre en charge.

 Rôles des différents organes :

 Contacts principaux : couper un circuit électrique en isolant la source du


consommateur ;

 Contacts auxiliaires : couper le circuit de commande ;

 La poignée de commande : elle peut être verrouillée par un cadenas en position


ouverte ;

 Des porte-fusibles (facultatif).

L'ouverture du sectionneur est impérative


lors de toute intervention hors tension sur un
équipement électrique.

 Sectionneur haute tension :


La fonction principale d'un sectionneur
haute tension est de pouvoir séparer (un
disjoncteur isole mais ne sépare pas : notions de
distance) un élément d'un réseau électrique
(ligne à haute tension, transformateur, portion de
poste électrique, ...) afin de permettre à un
opérateur d'effectuer une opération de Sectionneur haute tension
maintenance sur cet élément sans risque de
choc électrique. Le sectionneur doit :

Indiquer sans ambiguïté sa position : on parle parfois de « coupure visible » ;

12
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Pouvoir être cadenassé pour garantir à l'opérateur qu'un circuit isolé ne sera pas refermé
par inadvertance ;

Posséder une isolation entre les bornes, qui garantisse à l'opérateur qu'une surtension ne
puisse pas mettre en défaut cette isolation et remettre malencontreusement le circuit sous
tension.

 Sectionneur de mise à la terre :


On combine souvent les sectionneurs hauts tension et BT de
forte puissance avec une mise à la terre (ou MALT ou sectionneur
de terre). Cette MALT est visible sur la photo ci-dessus (à gauche,
perche rayée jaune et noir). Il s'agit d'un organe de sécurité, dont le
but est de fixer le potentiel d'une installation préalablement mise
hors tension, pour permettre l'intervention humaine en toute sécurité
sur une installation.

Figure 7: Sectionneur de mise à la terre

V. Les courbes de charge :


V.1. Définition :
La courbe de charge (CdC) générale décrit l’évolution d’une grandeur électrique au
cours du temps. Elle intervient dans de très nombreux domaines : physique, médecine, finance,
marketing, en fait tous les domaines manipulant les historiques de données. Dans notre cas,
c’est il s’agit de la puissance électrique du réseau électrique de la Faculté.

V.2. Méthodologie du relevé de la courbe de charge horaire :


La conception d’un courbe de charge nécessite la suivie journalière des affiches de
conteur électrique d’une installation précise pendant une durée de 24/24h
pour le cas d’un système très grand en terme de consommation et de besoin électrique et
également caractérise par de brusques variations imprévisibles et très rapide de sa charge en
puissance « le cas de la faculté des sciences Semlalia » la suivie devient très difficile et
nécessite une bonne méthodologie de travail.
l’idée était l’enregistrement des différents affiches du compteur ACTARIS SL 7000 sous forme
de vidéos par l’installation d’une camera liée à l’ordinateur puis traiter ses vidéos sous forme
d’un fichier EXCEL

Cette méthode nous a permit d’extraire des variations de puissance et de facteur de


puissance journalier avec un intervalle de deux minute entre deux affiches successives, donc la
saisie de tout les fluctuations de puissance active et de facteur de puissance.

13
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

V.3. Représentation de la courbe de charge horaire de la FSSM :


PUISSANCE ACTIVE DU 30/4/2012 JUSQU’À 12/5/2012 :
450 kW
400 kW
350 kW
PUISSANC ACTIFE

300 kW
250 kW
200 kW
150 kW
100 kW
50 kW
0 kW
30/4/12 0:00

1/5/12 0:00

2/5/12 0:00

3/5/12 0:00

4/5/12 0:00

5/5/12 0:00

6/5/12 0:00

7/5/12 0:00

8/5/12 0:00

9/5/12 0:00

10/5/12 0:00

11/5/12 0:00

12/5/12 0:00

13/5/12 0:00
Figure 8:Puissance Active du 30/4/2012 jusqu’à 12/5/2012 :

14
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM
Effet de l'activité de la FSSM sur sa courbe de charge
Du 30/04/2012 jusqu’à 06/05/2012
450 kW
Lu 30/04 Ma 1/05 Me 2/05 Je 3/05 Ve 4/05 Sa 5/05 Di 6/05
400 kW

350 kW

300 kW
PUISSANC ACTIFE

250 kW

200 kW

150 kW

100 kW

50 kW

0 kW
00:00:00

06:00:00

12:00:00

18:00:00

00:00:00
Figure 9:Puissance active en fonction des heurs des jours HEURS DES JOURS
15
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM
Effet de l'activité de la FSSM sur sa courbe de charge
Du 07/05/2012 jusqu’à 12/05/2012
450 kW
Lu 7/05 Ma 8/05 Me 9/05 Je 10/05 Ve 11/05 Sa 12/05
400 kW

350 kW

300 kW
PUISSANC ACTIFE

250 kW

200 kW

150 kW

100 kW

50 kW

0 kW
00:00:00

06:00:00

12:00:00

18:00:00

00:00:00
Figure 10:Puissance active en fonction des heurs HEURS DES JOURS
16 des jours sans jour feriér et sans Dimanche
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM
Variations hebdomadaires de la puissance active :
450 kW
Semaine 30/04-06/05 Semaine 07/05-13/05
400 kW

350 kW

300 kW
PUISSANCE ACTIVE

250 kW

200 kW

150 kW

100 kW

50 kW

0 kW
0 1 2 3 4 5 6 7
Figure 11: Courbe hebdomadaire de la JOURS DES DEUX SEMAINES
puissance Active
17
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

V.4. Interprétation de la courbe de charge:

La courbe de charge se subdivise en deux courbes importantes, la courbe de fluctuation de


puissance active journalière et la courbe de facteur de puissance en fonction de temps, la courbe
contient les variations de ces deux grandeurs pendant une durée de deux semaines successives.

Courbe de la puissance active :

A première vue on constate que les variations journalières de la puissance appelée par les
machines et les équipements électriques à la faculté des Sciences Semlalia est composée de deux
crêtes, une pendant le matin et une autre pendant l’après midi, avec deux pointes différentes et
parfois proches ce qui montre que la demande d’énergie électrique varie de jours à l’autre, on
constate également que les jours de jeudi vendredi et samedi de la deuxième semaine
représentent une augmentation de puissance active, si on compare la température de ses jours par
rapport au même jour de semaine antécédente, la courbe de température moyenne à Marrakech
montre une augmentation appréciable pendant la deuxième semaine, donc la climatisation peut
être un facteur principal de ce changement.
lundi 30 avril 2012

lundi 14 mai 2012

lundi 21 mai 2012

lundi 28 mai 2012


lundi 7 mai 2012

45 °C

40 °C

35 °C
30 °C

25 °C

20 °C

15 °C
10 °C
5 °C

0 °C

-5 °C

Figure 12:Schéma des fluctuations de température minimum moyen et


maximum à Marrakech

La faculté de sciences Semlalia réveille à 7h, il y a une monté rapide à partir de 7h dans presque
tout les jours.
La puissance demandées dans les vacances est presque la même que celle des jours féries
samedi est un jour spécial la puissance demandées de l’après midi est très inferieure à celle des
autre jours de la semaine.
Il y a un décalage de monté de puissance le jour de vendredi par rapport aux autres jours de 13h
à 15h, la puissance appelée commence d’augmenter
La nuit de 10/5/2012 différent des autres, la climatisation de la bibliothèque est restée en marche
pendant toutes la nuit.

18
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

V.5. Courbe de Facteur de puissance :


Schèma De facteur de Puissance du 30/4/2012 jusqu’à 12/5/2012
100%

90%
FACTEUR DE PUISSANCE

80%

70%

60%

50%
30/4/12 0:00

1/5/12 0:00

2/5/12 0:00

3/5/12 0:00

4/5/12 0:00

5/5/12 0:00

6/5/12 0:00

7/5/12 0:00

8/5/12 0:00

9/5/12 0:00

10/5/12 0:00

11/5/12 0:00

12/5/12 0:00

13/5/12 0:00
HEURS DES JOURS Figure 13: Facteur de puissande du 30/4/2012
19 Jusqu’à 12/5/2012 :
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM
Effet de l'activité de la FSSM sur le facteur de puissance
Du 30/04/2012 jusqu’à 06/05/2012
100%
95%
90%
85%
FACTEUR DE PUISSANCE

80%
75%
70%
65%
60%
55%
Lu 30/04 Ma 1/05 Me 2/05 Je 3/05 Ve 4/05 Sa 5/05 Di 6/05
50%
00:00:00

06:00:00

12:00:00

18:00:00

00:00:00
20
Figure 14:Facteur de puissance en fonction des heurs des jours HEURS DES JOURS
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM
Effet de l'activité de la FSSM sur le facteur de puissance
Du 07/04/2012 jusqu’à 12/05/2012
100%
95%
90%
85%
FACTEUR DE PUISSANCE

80%
75%
70%
65%
60%
55%
Lu 7/05 Ma 8/05 Me 9/05 Je 10/05 Ve 11/05 Sa 12/05
50%
00:00:00

06:00:00

12:00:00

18:00:00

00:00:00
Figure 15:Facteur de puissance en fonction des heurs des jours HEURS DES JOURS
21
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Variations hebdomadaires du facteur de puissance:


100%

95%

90%
FACTEUR DE PUISSANCE

85%

80%

75%

70%

65%

60%
Semaine 30/04-06/05 Semaine 07/05-13/05
55%

50%
0 1 2 3 4 5 6 7
Figure 16: Courbe hebdomadaire du facteur de puissance JOURS DES DEUX SEMAINES
22
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Le graphique d’évolution du facteur de puissance montre des maximums durant le jour


(à partir de 7h) et se détériore pendant la nuit jusqu’à 0,60 où la puissance active moyenne
descend jusqu'à 65 kW la nuit et 90 kW pendant les vacances et les jours féries.

Dans la courbe de charge, on remarque que le facteur de puissance est de l’ordre de 0,89 en
moyenne dans le jour de samedi après midi, dimanche et le jour férie il a diminué de sont
point d’équilibre du jour qui est de l’ordre de à 0,98, donc dans la même période le facteur de
puissance est différent.

Également, le facteur de puissance (Fp=0,86) durant les vacances est presque le même que
durant les jours normaux aux alentours de 19h. C’est également la disparition de l’activité
journalière qui produit le déséquilibre de facteur de puissance.

Grâce aux graphiques suivants, nous allons pouvoir interpréter cette diminution.

V.6. Interprétation/problèmes aperçues :

Pour compenser le facteur de puissance d’une installation inductive ( positif) on utilise des
condensateurs de compensation.

100%
90%
80%
70%
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%
0 kW 100 kW 200 kW 300 kW 400 kW

Figure 17: Courbe du facteur de puissance en fonction de la puissance


active du 30/4/2012 jusqu'à 12/5/2012

Ce graphique montre que le système de compensation du cos() est plus efficace lorsque la
puissance active dépasse 100 kW.

23
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

100%
90% Phases de forte consommation
( positif)
80% La compensation fonctionne

70%
Phases de faible consommation
60% ( négatif)
Effet indésirable de la compensation
50%
40%
30%
20%
10%
0%
0 kVA 20 kVA 40 kVA 60 kVA 80 kVA 100 kVA

Figure 18:Courbe du facteur de puissance en fonction de la puissance


réactive du 30/4/2012 jusqu'à 12/5/2012

Ce graphique montre la représentation du cos() en fonction de la puissance réactive. On y


aperçoit deux régimes de compensation différents. L’un tendant à s’améliorer avec la
puissance réactive, l’autre, au contraire, tendant à se dégrader avec la puissance réactive.
D’ailleurs les faibles valeurs de facteur de puissance sont relevées surtout la nuit et les jours
fériés (voir graphique d’évolution).

Sans doute des condensateurs entre-t-ils en action à des faibles puissances actives, rendant
négatif le déphasage () et dégradant le facteur de puissance. Ne connaissant pas exactement
la commande de la compensation, nous ne pouvons expliquer ce phénomène.

V.7. Calcul de l’énergie électrique à la faculté des sciences


Semlalia :

Les relevés de la puissance active de deux semaines successives nous a permis de calculer
l’énergie électrique consommée par l’intégrale des produits de la puissance et la durée qui
sépare deux prélèvements successifs (méthode des histogrammes).

Durant les deux semaines, la consommation de l’énergie électrique a dépassée 44,5MWh.

24
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

V.8. Compensation de facteur de puissance Solution de


problème de facteur de puissance.
V.8.1. Définitions et rappels essentiels
La compensation d’énergie a pour
but de limiter la chute de tension
en ligne en réduisant les pertes
Joule dues au transit d’énergie
réactive. Pour la compensation des
circuits inductifs, on crée une chute
de tension (vectorielle) capacitive
(compensation série).

Figure 19: Principe de compensation de l'énergie réactive

V.8.2. Dispositif de compensation de l’énergie réactive


technologie ECOBOX :
L’ECO-BOX s’appuie sur le principe de redressement
du cosφ, et du facteur de puissance. Son système de
condensateurs permet d’alimenter les équipements en courant
réactif généré localement selon le principe de compensation
de l’énergie réactive vu précédemment.

L’ECO-BOX s’installe dans la partie privée de


l’installation électrique (après le compteur), et est disponible
en version monophasée et triphasée, et adapté à des tensions Figure 20: ECO-BOX
allant jusqu’à 400A.

VI. Le Project FSSM_S3P:


“Solar photovoltaic power plant” est un projet visant la minimisation de
consommation électrique de la faculté des sciences Semlalia.

Devant les changements appréciables de l’utilisation excessive de l’énergie électriques


qui dépasse les 400KWp, la nécessité d’injection de nouveau source d’énergie électrique est
devenue obligatoire, les équipements électriques que dispose la faculté demandent de plus en
plus d’énergie notamment dans les périodes de crête ce qui provoque des surconsommations
couteuse et la réalisation du Project S3P va mettre à disposition de la faculté une puissance
journalière de plus de 38KWc, ce qui est équivalent à plus que 64MWh/an d’énergie verte.

25
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

VI.1. Les types d’installations photovoltaïques:

Figure 21: Types d'installation photovoltaïques

VI.1.1. Les connectée au réseau (site non isole) :

a. Définition :
Site non isolé : endroit pouvant être raccordé au réseau RADEEMA

Une installation photovoltaïque raccordée au réseau est sûrement l’investissement le


plus rentable actuellement de la filière solaire par le jeu des subventions, des crédits d’impôt
et du prix attractif de rachat de l’électricité produite

Avec une installation photovoltaïque raccordée au réseau, dès qu'il y a du soleil, vous
produisez de l'électricité "propre". Elle permet en outre de participer à la protection de
l'environnement. A l'usage, ce système ne produit aucun gaz à effet de serre.

b. Objectif :
L’apport de l’installation photovoltaïque connectée au réseau de distribution

 Couvrir tout ou partie des besoins de consommation.

 Limite les transites.

 Diminue les appels de puissance ainsi que l’énergie transitée au niveau des
postes BT/HTA, c'est-à-dire diminuer la part variable (énergie) de l’accès au
réseau de distributeur.

 Contribue à diminuer les chutes de tension sur les départs basse tension aux
périodes ou il y a injection de la production photovoltaïque.

 Réduit les pertes de réseau de distribution.

26
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

RESEAU : Production et consommation indépendante


(Injection de la totalité de la production)

RESEAU : Production et consommation non indépendante


(Injection des excédents de la production)

RESEAU : Production et consommation non indépendante avec sécurisation


(Injection des excédents de la production avec sécurisation)

27
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

VI.2. Aspect technique du projet S3P :


VI.2.1. Possibilités d’implémentation des panneaux PV :
Pour fonctionner correctement, le panneau solaire doit être ensoleillé sur toute sa
surface durant la journée ceci quelles que soient les périodes du jour et de l’année en
particulier l’hiver: la période la plus défavorable.

Figure 22:Possibilité d'implantation N°1

Figure 23: Possibilité d'implantation N°2

28
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

VI.3. Aspect énergétique du projet S3P:


L’installation photovoltaïque comporte 192 modules de 1,65 x 0,95 m² par module,
peut fournir jusqu’à 38,40 KWc et cela grâce à deux facteurs :

 le rayonnement global journalier, c'est-à-dire l'ensoleillement.

A Marrakech, le rayonnement horizontal se situe entre:

2'074kWh / m². An, assigné par PVGIS-CMSAF database,

1'908kWh / m². An, assigné par l'ancien PVGIS-HelioClim database

 L’orientation des panneaux solaire.

La FSSM dispose d’un amphithéâtre de toit parfaitement orienté vers l’équateur (sud) et avec
une ponte de 10° se qui assure une bon accumulation d’énergie solaire.

 La température

Les températures moyennes mensuelles varient entre:

12 ° C au mois le plus froid (en janvier),

29 ° C à période la plus chaude (entre Juillet et août).

Figure 24: Variation annuelle du rayonnement horizontales et de la


température

29
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Figure 25: Production mensuelle (KWhAC.mois)

En utilisant les données CMSAF solaires et en supposant que 14% des pertes de conversion
(poussières, fils et l'onduleur), l'usine pourrait produire chaque année:
 66MWh/an (38.4kWc).
 83MWh/an (48.0kWc).
kWh 2010 (1127MWh/an) kWh 2011 (1098MWh/an)
160 000

140 000

120 000
La consommation mensuelle
100 000 d'électricité:
Est d'environ 90'000kWh de
80 000 l'automne au printemps.
60 000
Est comprise entre 120 et
140'000kWh en Juin - Juillet
40 000 Tombe à 7'000 kWh en août.

20 000

0
01/01 01/04 01/07 30/09 31/12

Figure 26: La consommation mensuelle d’l’électricité

30
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

(Production 38,4kWc ) / (Moyenne FSSM 2010-2011) : 6%


(Production 48,0kWc ) / (Moyenne FSSM 2010-2011) : 7,5%
14%

12%

10%

8%

6%

4%

2%

0%
01/01 01/04 01/07 30/09 31/12

Figure 27: La production du projet S3P par rapport à la moyenne de


consommation de l’année 2010-2011

Lorsqu’on considère la moyenne de la consommation d'électricité de 2010 et 2011 ci-dessous,


la productivité entraînerait la FSSM centrale solaire photovoltaïque pour couvrir:
 Autour de 6,0% des besoins annuels électriques, fixé à 38.4kWp (entre 4,0 et 10,3%
par mois),
 Environ 7,5% du des besoins annuels électriques, fixé à 48.0kWp (entre 5,0 et 12,9%
par mois).

VII. Conclusion :

Le projet de la consommation d’énergie électrique est une facette sur plusieurs autres
projets qui peuvent être mise en évidence, les objectifs attient sont utilisés pour mener à bien
la gestion de consommation d’énergie électrique devant les changements appréciables et la
demande quotidienne croissant, les problèmes constatés, notamment la surconsommation de
l’énergie électrique au sein de la FSSM et la mauvaise compensation de l’énergie réactive,
demandent une intervention rapide.

31
Projet de fin d’étude Etude de la consommation de l’énergie électrique à la FSSM

Prof. Amin BENNOUNA, sindibad@ucam.ac.ma (En charge du projet)

Prof. Mohamed LOUDIKI, loudiki@ucam.ac.ma (Doyen de la Faculté des Sciences


Semlalia).

http://ebookbrowse.com/adv.php?q=debregeas-28.pdf

http://www.fichier-pdf.fr/2011/12/14/documentation-technique-v2/

http://www.engineering.schneider-
electric.ma/Attachments/ed/guide/mt_partner_b61_ameliorer_facteur_puissance_ie.pdf

http://www.ineris.fr/centredoc/photovoltaique-web.pdf

http://www.promotelec.com/electricite-autres/comment-passer-d-une-installation-
triphasee-a-une-installation-monophasee.html

http://www.eureos.net/postes-haute-tension/postes-electriques-moyenne-tension-hta

http://jocuccok.files.wordpress.com/2011/03/itron-ace-sl7000-tb-gb-0903.pdf

http://fr.wikipedia.org/wiki/Transformateur_%C3%A9lectrique

http://www.ormazabal.com/datos/productos_ficheros_idiomas/fichero48/CA109FR11
03.pdf

http://www.elco.lu/projet.html?ref=5&category_id=7

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sectionneur

http://www.iufmrese.cict.fr/catalogue/2005/Rennes/Presentation.ppt

http://www.ecologie-shop.com/conseils/installation-photovoltaique-pour-site-isole-
implantation-des-panneaux-photovoltaiques-30

http://www.lepanneausolaire.net/installation-raccordee-au-reseau/

32