Vous êtes sur la page 1sur 38

SYNDROMES

TOPOGRAPHIQUES

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

Les objectifs théoriques du cours

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Connaître les sièges anatomiques des tumeurs du SNC

Savoir localiser les tumeurs du SNC sur une IRM

Connaître les principaux syndromes neurologiques

Corrélations neuro-anatomiques

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

Lobjectif pratique du cours

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

(une lésion = une structure) + (une structure = une fonction)

= une lésion donne un signe clinique lié à son siège

En conséq u en ce:

Il est possiblede dire où se trouve la lésion (tumeur en

l’occurence) en fonction de lexamen

clinique du patient

Ma is prés u ppose:

D’avoir des notionssur l’anatomie du SNC = partie 1

De savoir repérer les principaux signes cliniques = partie 2

=> La synthèse : corrélation anatomo-clinique

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Les grands compartiments :

SNC vs SNP / intra-crânien vs moelle / sus vs sous-tentoriel

Y N D R O M E S C L I N I Q U E

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

SNC / intra-crânien

/ s us -tentoriel

= hémisphères

cérébraux

Lobe parietal Lobe frontal Lobe occipital Lobe temporal
Lobe parietal
Lobe frontal
Lobe
occipital
Lobe temporal

Sillon central = sillon Rolandique

Sillon latéral = vallée Sylvienne

Vue latérale / gauche

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

SNC / intra-crânien

/ sus-tentoriel

= hémisphères

cérébraux

Lobe limbique
Lobe limbique

Vue médiale / droit

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

SNC / intra-crânien

/ sus-tentoriel

= hémisphères

cérébraux

/ intra-crânien / sus-tentoriel = hémisphères cérébraux Commissure blanche antérieure / Commissure blanche
/ intra-crânien / sus-tentoriel = hémisphères cérébraux Commissure blanche antérieure / Commissure blanche

Commissure blanche antérieure / Commissure blanche postérieure

Commissure inter-thalamique / Corps calleux

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

A chaque lobe sa fonction!

Lobe

frontal

= motricité

/ cognition

/ langage

sa fonction! Lobe frontal = motricité / cognition / langage • L ’ aire de la
sa fonction! Lobe frontal = motricité / cognition / langage • L ’ aire de la

Laire de la motri c i té p rimaire est localisée dans le lobe frontal

Dans le gyrus pré-central

Distribution somatotopique de la motricité

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

A chaque lobe sa fonction!

Lobe frontal = motricité

/ cognition

/ langage

sa fonction! Lobe frontal = motricité / cognition / langage • Le lan gage est localisé

Le lan gage est localisé dans lhémisphère dominant

Droitier cerveau gauche

Gaucher cerveaux droit, gauche ou les 2

Aire de la compréhension : Aire de Wernicke dans le lobe temporal

Aire de la production du langage: Aire de Broca

dans le lobe frontal

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

A chaque lobe

Lobe

pariétal

sa fonction

= sensibilité

!

S A chaque lobe Lobe pariétal sa fonction = sensibilité ! • L ’ aire de
S A chaque lobe Lobe pariétal sa fonction = sensibilité ! • L ’ aire de

Laire de la s en sib i lité est localisée dans le lobe pariétal

Dans le gyrus post-central

Distribution somatotopique de la sensibilité

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

A chaque lobe sa fonction

Lobe

temporal

= audition

!

/ compréhension

lobe sa fonction Lobe temporal = audition ! / compréhension • L ’ aire de l
lobe sa fonction Lobe temporal = audition ! / compréhension • L ’ aire de l

Laire de l au d itio n est localisée dans le lobe temporal

Aire de Heshl

Cachée dans les replis de la vallée sylvienne

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

A chaque lobe sa fonction

Lobe

occipital

= vision

!

Q U E S A chaque lobe sa fonction Lobe occipital = vision ! • L
Q U E S A chaque lobe sa fonction Lobe occipital = vision ! • L

Laire primaire de la visi o n est localisée à la face interne du lobe occipital

De part et dautre du sillon calcarin

Un hémisphère contrôle les hémi-rétines homolatérales

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

A chaque lobe sa fonction

Lobe

limbique

= mémoire

!

Q U E S A chaque lobe sa fonction Lobe limbique = mémoire ! S Y

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

limbique = mémoire ! S Y N D R O M E S C L I

La m é moi re est localisée dans le lobe limbique

Forme un circuit en boucle, le circuit de Papez, qui permet de maintien en mémoire des informations

A la face interne du lobe temporal, présence dune structure particulière, lhippocampe

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

SNC / intra-crânien / so us -tentoriel = cervelet et tronccérébral

O M I Q U E S S Y N D R O M E S

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Le cervelet - structure

Raccordé à la face postérieure du tronc cérébral par les

pédoncules cérébelleux

supérieurs, moyens et inférieurs

Inséré en dérivation sur les voies de la motricité

Nest pas indispensable à la vie

et inférieurs • Inséré en dérivation sur les voies de la motricité • N ’ est

O B J E C T I F S

R A P P E L S

Le cervelet - fonction

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Constitué de deux lobes réunis au centre par le vermis cérébelleux

Rôles du vermis

- tonus

- équilibre

Rôles des lobes

- mouvements fins

au centre par le vermis cérébelleux • Rôles du vermis - tonus - équilibre • Rôles

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Le tronc cérébral - structure

I II III IV V VI VI I -V I II IX XII X XI
I
II
III
IV
V
VI VI I -V I II
IX
XII X
XI

Emergence des nerfs crâniens

Mésencéphale

Protubérance

Bulbe

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Le tronc cérébral - fonction

Le tronc cérébral fait le relais entre le cerveau et la moelle épinière

Situé à létage sous-tentoriel, en avant du cervelet qui est accroché à sa face postérieure

Lieu de constitution des grandes voies nerveuses

- descendantes: motrices

- ascendantes: sensitives

Présence des noyaux des nerfs crâniens

grandes voies nerveuses - descendantes: motrices - ascendantes: sensitives • Présence des noyaux des nerfs crâniens

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

SNC / compartiment intra-rachidien = moelle épinière

Prolongement extra-crânien du SNC, en continuité avec le bulbe du tronc cérébral

Protégée par le canal vertébral et par le sac dural dans lequel elle baigne dans le LCR

Contient

- la substance grise au centre

- la substance blanche autour

- un canal liquidien virtuel au centre, le canal épendymaire

- la substance grise au centre - la substance blanche autour - un canal liquidien virtuel

O B J E C T I F S

R A P P E L S

Moelle épinière - structure

A N A T O M I Q U E S

Se termine par un rétrécissement, le cône médullaire

La moelle épinière sarrête entre T12 et L2

En dessous, uniquement des nerfs spinaux

dans le sac dural: la queue de cheval

31 paires de nerfs spinaux

- 8 cervicaux

- 12 thoraciques

- 5 lombaires

- 5 sacrés

- 1 paire de nerfs coccygiens

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

- 8 cervicaux - 12 thoraciques - 5 lombaires - 5 sacrés - 1 paire de

O B J E C T I F S

R A P P E L S

Moelle épinière - fonction

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Substance grise, en aile de papillon

Contient les neurones relais des voies nerveuses

Corne dorsale

- Rôle sensitif

Susbtance grise centrale

- Rôle végétatif

Corne Ventrale

- Rôle moteur

• Corne dorsale - Rôle sensitif • Susbtance grise centrale - Rôle végétatif • Corne Ventrale

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Moelle épinière - fonction

N D R O M E S C L I N I Q U E S
1er
1er

Substance blanche organisée en cordons de fibres nerveuses

Véhiculent les grandes voies nerveuses

Motricité

- faisceau cortico-spinal latéral

sensibilité

- voie lemniscale

- voie extra-lemniscale

O B J E C T I F S

Le système

R A P P E L S

ventriculaire

O B J E C T I F S Le système R A P P E
O B J E C T I F S Le système R A P P E

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

VL V3 V4
VL
V3
V4

O B J E C T I F S

R A P P E L S

Structures sous corticales:

Les ventricules sont reliés

entre eux, le LCR circule

librement

Le VL se jette dans le V3 par le foramen interventriculaire

de Monro

Le V3 se jette dans le V4 par laqueduc cérébral de Sylvius

Ensuite, le LCR sort du SNC

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

le système

ventriculaire

C L I N I Q U E S

Y N D R O M E S le système ventriculaire C L I N I

En cas de blocage = dilatation des ventricules = hydrocéphalie (obstructive)

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U

E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Structures sous-corticales: noyaux

Noyau caudé

Noyau thalamique = thalamus

Noyau lenticulaire Putamen Pallidum

Passage de la capsule interne

gris centraux

Noyau caudé Noyau thalamique = thalamus Noyau lenticulaire Putamen Pallidum Passage de la capsule interne gris

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

Lobjectif pratique du cours

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

(une lésion = une structure) + (une structure = une fonction)

= une lésion donne un signe clinique lié à son siège

En conséq u en ce:

Il est possiblede dire où se trouve la lésion (tumeur en

l’occurence) en fonction de lexamen

clinique du patient

Ma is prés u ppose:

D’avoir des notionssur l’anatomie du SNC = partie 1

De savoir repérer les principaux signes cliniques = partie 2

=> La synthèse : corrélation anatomo-clinique

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I

Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Tumeur du lobe frontal

Atteinte faisceau cortico-spinal = Syndrome pyramidal

Atteinte du cortex moteur primaire

Ou bien du faisceau pyramidal sous-cortical

Déficit moteur hémicorporel contro latéral

Hypertonie spastique

ROT vifs, polycinétiques, diffusés

Signe de Babinski

La topographie de latteinte clinique dépend

siège de la lésion si atteinte corticale +++

du

de Babinski • La topographie de l ’ atteinte clinique dépend siège de la lésion si

O B J E C T I F S

R A P P E L S

Tumeur du lobe frontal

A N A T O

M I Q U E S

Atteinte cortex prémoteur = Syndrome frontal

Troubles de l’humeur, irritabilité

Désinhibition

Persévérances, grasping

Troubles de la concentration

Retentissement socio-professionnel +++

Atteinte région rolandique (Broca)

= Aphasie

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Retentissement socio-professionnel +++ Atteinte région rolandique (Broca) = Aphasie S Y N D R O M

O B J E C T I F S

Tumeur du

R A P P E L S

lobe pariétal

A N A T O M I Q U E S

Le plus souvent pas très symptomatique

Crises épileptiques partielles sensitives

Si atteinte hémisphère mineur (droit)

Syndrome d’héminégligence

Anosognosie

Apraxie

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

mineur (droit) • Syndrome d’hém inégligence • Anosognosie • Apraxie S Y N D R O
mineur (droit) • Syndrome d’hém inégligence • Anosognosie • Apraxie S Y N D R O

O B J E C T I F S

Tumeur du

R A P P E L S

lobe temporal

A N A T O M I Q U E S

Le plus souvent pas très symptomatique

Crises épileptiques partielles auditives

Hallucinations verbales si cortex primaire

Crises complexessi cortex limbique

Si atteinte carrefour pariéto-temporal gauche

Aphasie de Wernicke

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

• Si atteinte carrefour pariéto-temporal gauche • Aphasie de Wernicke S Y N D R O

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Tumeur du lobe occipital

S Y N D R O M E S C L I N I Q U

Atteinte cortex visuel primaire = Hémianopsie latérale homonyme controlatérale

I N I Q U E S Tumeur du lobe occipital Atteinte cortex visuel prim ai

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I

Q U E S

Tumeur sous-corticale :

atteinte des noyauxgris centraux

Syndrome extra-pyramidal : triade

Hypokinésie

Tremblement de repos

Hypertonie plastique

Syndrome thalamique

Douleurs et troubles sensitifs (paresthésies, hyperpathie)

Troubles moteurs: dystonie

Amnésie antérograde (Syndrome de Korsakoff)

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

• Troubles moteurs: dystonie • Amnésie antérograde (Syndrome de Korsakoff) S Y N D R O
• Troubles moteurs: dystonie • Amnésie antérograde (Syndrome de Korsakoff) S Y N D R O

O B J E C T I F S

R A P P E L S

Tumeur cérébelleuse

A N A T O M I Q U E S

Syndrome cérébelleux statique :

- Atteinte du vermis

- Ataxie cérébelleuse +++

Syndrome cérébelleux cinétique

- Atteinte hémisphérique

- Hypermétrie (doigt-nez)

Autres signes:

- Dysarthrie

- Adiadocinésie

- Nystagmus

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

- Hypermétrie (doigt-nez) Autres signes: - Dysarthrie - Adiadocinésie - Nystagmus S Y N D R
- Hypermétrie (doigt-nez) Autres signes: - Dysarthrie - Adiadocinésie - Nystagmus S Y N D R

O B J E C T I F S

R A P P E L S

Tumeur du tronc cérébral

A N A T O M I Q U E S

Atteinte du mésencéphale +/- pont

- Atteinte voies longues (motrices = Sd pyramidal ou sensitives = Sd lemniscale/ST)

- Atteinte des nerfs crâniens (troubles oculo- moteurs / PF / nystagmus…)

Atteinte du bulbe +/- médullaire

- Contracture (“torticoli”) douloureux

- Atteinte nerfs mixtes (déglutition)

Troubles respiratoires, de la consciencedécès

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

nerfs mixtes (déglutition) Troubles respiratoires, de la conscience … décès S Y N D R O
nerfs mixtes (déglutition) Troubles respiratoires, de la conscience … décès S Y N D R O

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

Tumeur de la moelle épinière

Peut être intramédullaire ou extrinsèque (compression)

TRIADE symptomatique

1) syn d rome l ésionnel

souffrance dune racine nerveuse

indique le niveau de la compression

2) syn d rome s ou s - lési onnel souffrance des voies longues médullaires troubles sphinctériens

absence des signes neurologiques sus-

lésionnels

3) syn d rome rac h i d i en dans les causes vertébrales

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

sus- lésionnels 3) syn d rome rac h i d i en dans les causes vertébrales
sus- lésionnels 3) syn d rome rac h i d i en dans les causes vertébrales

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

Le syn d rome l é si onnel :

- valeur localisatrice : indique le niveau de

la lésion

- Atteinte de la racine nerveuse sortant de la moelle épinière au niveau de la compression

- douleur radiculaire en hémi-ceinture

- déficit sensitif

- déficit moteur

Le syn d rome rac h i d i en :

- raideur rachidienne

- douleur vertébrale

Le syn d rome s ou s - l é si onnel : atteinte des voies longues

- Troubles moteurs : par atteinte des voies

pyramidales

- Paraparésie

- intensité variable

- syndrome pyramidal

paraparésie spastique

ROT vifs et diffusés Signe de Babinski

- Troubles sensitifs : par atteinte des voies

sensitives

- Troubles sphinctériens :

Gène à la miction, rétention durine Incontinence fécale et/ou urinaire

O B J E C T I F S

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

!! Ne pas oublier que les signes focaux

révélation des tumeursdu

SNC

ne sont quun des

C L I N I Q U E S

modes

de

Hyper tension intra c rânienne

D éficit

neurolo gique

Crise s dépile psie

Déc o uverte fortuite
Déc o uverte
fortuite

O B J E C T I F S

Conclusion

R A P P E L S

A N A T O M I Q U E S

S Y N D R O M E S

C L I N I Q U E S

(une lésion = une structure) + (une structure = une fonction)

= une lésion donne un signe clinique lié à son siège

Utile pour faire le diagnostic initial (avant l’imagerie)

Indispensable pour surveiller le patient

Examinez les patients, ce

Regardez les IRM de vos

nest pas réservé aux médecins

patients !