Vous êtes sur la page 1sur 31

Rapport de stage

Stage de formation humaine

Tunisie Telecom
CSC Raoued
-- Juillet 2018 --

Elaboré par :
Encadré par :
SAYOUTI SOULEYMANE TINI MAKREM
Abdoulaye

Année universitaire
2017-2018
Remerciements
Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au
succès de mon stage et qui m'ont aidé lors de la rédaction de ce
rapport.
Je tiens à remercier vivement mon encadrant de stage, Mr TINI
MAKREM, responsable du traitement des demandes de lignes au sein
de l'entreprise Tunisie Telecom, pour son accueil, le temps passé
ensemble et le partage de son expertise au quotidien. Grâce aussi à sa
confiance j'ai pu m'accomplir totalement dans mon stage. Il fut d'une
aide précieuse dans les moments les plus délicats.
Je remercie également toute l'équipe du CSC Raoued pour leur
accueil, leur esprit d'équipe, qui m'a beaucoup aidé à comprendre le
fonctionnement du réseau local d’abonnés.
Enfin, je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont
conseillé et relu lors de la rédaction de ce rapport de stage.
Table des matières
Introduction générale ………………………………………………1
Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil .......................... 2
1.1 Introduction ................................................................................. 2
1.2 Présentation de Tunisie Telecom ................................................. 2
1.3 Organisation générale de l’entreprise ........................................... 3
1.4 Centre de Service Clientèle Raoued ............................................. 4
1.4.1 Présentation............................................................................ 4
1.4.2 Organisation de la direction régionale .................................... 6
1.5 Conclusion ................................................................................... 6
Chapitre 2 : Le Réseau Local d’Abonnés .......................................... 7
2.1 Introduction ................................................................................. 7
2.2 Hiérarchie d’un RLA ................................................................... 7
2.3 Le Répartiteur Général ................................................................. 8
2.4 Le Sous-Répartiteur ..................................................................... 9
2.5 Le Point de Concentration.......................................................... 10
2.6 Conclusion ................................................................................. 11
Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels....................... 12
3.1 Introduction ............................................................................... 12
3.2 Les différents types de dérangement .......................................... 12
3.3 Le relèvement des dérangements ............................................... 14
3.4 Processus de localisation et de relèvement des dérangements ... 16
3.5 Les outils logiciels ..................................................................... 16
3.6 Conclusion ................................................................................. 18

i
Chapitre 4 : Travaux effectués et critiques ..................................... 19
4.1 Introduction ............................................................................... 19
4.2 Travaux effectués....................................................................... 19
4.3 Matériels utilisés ........................................................................ 19
4.4 Critiques .................................................................................... 21
4.5 Conclusion ................................................................................. 22
Conclusion générale ……….………………………………………...23
Bibliographie

ii
Liste des figures

FIGURE 1 : ORGANIGRAMME DE TUNISIE TELECOM [1] _____________ 3


FIGURE 2 : ORGANIGRAMME DE LA DIRECTION REGIONAL DE
TUNISIE TELECOM [1] _________________________________________ 6
FIGURE 3 : HIERARCHIE D'UN RESEAU TELEPHONIQUE [3] __________ 7
FIGURE 4 : REGLETTE VERTICALE [2] _____________________________ 9
FIGURE 5 : REGLETTE HORIZONTALE [2] __________________________ 9
FIGURE 6 : PORT [2] ______________________________________________ 9
FIGURE 7 : BRANCHEMENT DANS LE RG [2] ________________________ 9
FIGURE 8 : SOUS-REPARTITEUR _________________________________ 10
FIGURE 9 : LE POINT DE CONCENTRATION(PC) ____________________ 10
FIGURE 10 : BOUCLE [2] _________________________________________ 12
FIGURE 11 : ISOLEMENT [2] ______________________________________ 13
FIGURE 12 : TERRE [2] ___________________________________________ 13
FIGURE 13 : COURANT ETRANGE [2] ______________________________ 14
FIGURE 14 : AVIS DE DERANGEMENT DANS UNE LIGNE IPMSAN ___ 15
FIGURE 15 : AVIS DE DERANGEMENT DANS UNE DISTRIBUTION
CLASSIQUE __________________________________________________ 15
FIGURE 16 : APPLICATION SYSTEME GIS__________________________ 17
FIGURE 17 : EQUIPEMENT ADSL ET LOGICIEL ASSOCIE ____________ 17
FIGURE 18 : APPLICATION NETSCAN _____________________________ 18
FIGURE 19 : JARRETIERE FIGURE 20 : ESCARBOT
FIGURE 21 : GANTS __________________________________________ 20
FIGURE 22 : MARTEAU FIGURE 23 : PERCEUSE ELECTRIQUE
FIGURE 24 : TESTEUR XDSL __________________________________ 20
FIGURE 25 : CASQUE FIGURE 26 : APPAREIL TELEPHONIQUE
FIGURE 27 : PINCE ___________________________________________ 20
FIGURE 28 : TOURNEVIS FIGURE 29 : COUPE JARRETIERE _________ 20

iii
Liste des tableaux

TABLEAU 1 : LE NUMERO DE LA LIGNE SELON LE COULEUR DANS LES PC


……11

iv
Liste des abréviations

CSC : Centre de Services Clientèle

RTCP : Réseau Téléphonique Commuté Public

RLA : Réseau Local d’Abonnés

ACTEL : Agence commerciale de télécommunication

PC : Point de Concentration

SR : Sous-Répartiteur

RG : Répartiteur Général

ROC : Centre Opérationnel Régional

FAI : Fournisseurs d’Accès Internet

v
Introduction générale
Depuis l’invention du télégraphe en 1840, les technologies de
communication et de transmission d’informations n’ont cessé d’évoluer.
Etablir et assurer le bon fonctionnement d’un système de communication et de
transmission d’informations de qualité est devenu un enjeu majeur pour les
sociétés de télécommunications. En partant de la communication voix aux
transmissions de données (« data »), les technologies matérielles et logiciel
utilisée pour satisfaire les besoins de la clientèle qui ne cesse de croitre sont
divers.
En effet, c’est dans le but de découvrir les technologies utilisées pour
l’établissement et la maintenance des systèmes de communication,
l’environnement de travail au sein d’une société de télécommunications que
nous avons effectué notre stage de formation humaine au sein de la société
Tunisie Télécom, précisément au Centre de Services Clientèle (CSC) Raoued
à Ariana.
Ce rapport sera structuré en quatre chapitres. Tout d’abord, le premier
chapitre sera consacré à la présentation de l’entreprise d’accueil ainsi que son
organigramme. Puis, dans le deuxième chapitre, nous présenterons le Réseau
Local d’Abonnés et les équipements qui le constituent. Nous étudierons son
architecture générale depuis la centrale vers le client et son mécanisme de
fonctionnement. Ensuite, dans le troisième chapitre, nous présenterons les
dérangements qui surviennent sur ce réseau et les outils logiciels utilisés pour
gérer les équipements de la société. Enfin, dans le quatrième chapitre nous
montrerons les travaux réalisés ainsi que nos appréciations sur le stage effectué
et sur la société.

1
Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil

1.1 Introduction
Dans le souci de consolider les connaissances de ses élèves ingénieur et
de préparer leurs insertions professionnelles, l’Ecole Supérieur des
Communications de Tunis (Sup’Com) permet à ses élèves ingénieur de
première année d’effectuer un stage de formation humaine. C’est dans ce cadre,
que notre choix s’est posé sur l’opérateur historique de télécommunication en
Tunisie qu’est Tunisie télécom.
Dans la suite de ce chapitre, nous présenterons tout d’abord l’entreprise
Tunisie Télécom, ensuite l’organigramme de l’entreprise et enfin, le Centre
de Service Clientèle (CSC) Raoued.

1.2 Présentation de Tunisie Telecom


L’office national des télécommunications est créé suite à la
promulgation de la loi N°36 du 17 avril 1995. Le statut juridique a été changé,
en vertu du décret N°30 du 5 avril 2004, afin de devenir une société anonyme
dénommée « Tunisie Telecom ». Depuis sa création, Tunisie Telecom œuvre
à consolider l’infrastructure des télécoms en Tunisie, à améliorer le taux de
couverture et à renforcer sa compétitivité. Ce qui lui permet d’atteindre plus
de 6 millions abonnés soit dans la téléphonie fixe ou mobile.
Tunisie Telecom se compose de 24 directions régionales, de 140
agences commerciales de télécommunication et points de vente et de plus de
13 mille points de vente privés. Elle emploie plus de 6000 agents parmi
lesquels des ingénieurs, des techniciens, des administratives et des ouvriers
[1]. Elle est chargé de :
- L’installation, l’entretient et l’exploitation des réseaux publics
de télécommunications.
- L’offre de tous les services publics ou privés de
télécommunications correspondant aux divers besoins à
caractère social et économique.
- La promotion des nouveaux services de télécommunications.

Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil 2


- La contribution au développement des études et recherches
scientifiques liées au secteur des télécommunications.
- La participation à l’effort national d’enseignement supérieur en
matière de télécommunication.
- L’application des conventions et des traités des organisations
internationales et régionales spécialisées dans ce domaine.
- La promotion de la coopération à tous les niveaux dans le
domaine des télécommunications.

1.3 Organisation générale de l’entreprise

Figure 1 : Organigramme de Tunisie Telecom [1]

Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil 3


1.4 Centre de Service Clientèle Raoued

1.4.1 Présentation
Le CSC (Centre de Services Clientèle) est une unité de la direction
régionale de Tunisie Telecom qui s’occupe de la construction de nouvelles
lignes d’abonnés. En plus, il assure la réparation de toute sorte de dérangement
depuis le répartiteur général (RG) jusqu’à l’abonné, la maintenance du réseau
local d’abonnés, l’exécution des travaux d’extension ainsi que la surveillance
des projets. Ce centre est composé de deux grandes sections : administrative
et opérationnelle.
 Le chef CSC : Il oriente et assure la coordination entre les bureaux.
Il est chargé aussi d’organiser et de contrôler toutes les fonctions
fournies par eux.
 Zone : Les attributions de ce bureau consistent notamment à :
L’acquisition des ordres des nouvelles constructions ou de
transfert fournis par l’ACTEL (Agence commerciale des
télécommunications), la préparation des ordres de travaux et enfin
l’orientation des équipes d’installation.
L’acquisition des positions et des natures des dérangements et
d’autres informations fournies par la table d’essai (adresse de
l’abonné, numéro du poste…); Ces renseignements permettent de
remplir l’avis de dérangement. L’affectation des équipes de relève
de dérangement par zone. L’enregistrement des travaux effectués
par chaque équipe en remplissant des bilans journaliers pour
superviser le bon déroulement des travaux.
 Unité téléphone : Elle se charge de traiter toute les demandes
concernant les lignes téléphoniques.

Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil 4


 Unité data : Elle se charge de traiter toute les demandes concernant
les lignes ADSL.
 Unité de planification : Elle est composée de deux bureaux :
 Bureau de documentation F.T.A (fichier technique des
abonnées) : permet d’illustrer, en permanence l’état du
réseau urbain et de mettre à jour les différentes données et
opérations effectuées par les différents services, ce qui
assure la fiabilité des informations et aide alors à faciliter
la réalisation des différentes tâches.
 Bureau statistique : Son rôle est de faire le traitement,
l’analyse des données et d’établir les statistiques
journalières, hebdomadaires, mensuelles et annuelles des
nouvelles constructions et dérangements.
 Unité d’entretien : Elle est chargée de faire l’entretien préventif
et curatif du réseau et la localisation des dérangements.
 Unité gestion d’abonnés : la gestion d’abonnés pour tous
systèmes ou services (installation, rétablissement, modification,
suspension) en s’assurant de la qualité du passage des jarretières
: on effectue des contrôles périodiques et on met en place les
mesures associées.
 Unité entreprise : cette unité est responsable de la relève des
dérangements DATA et l’installation des nouvelles lignes
spécialisées (ligne de transmission de données).

Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil 5


1.4.2 Organisation de la direction régionale

Figure 2 : Organigramme de la direction régionale de Tunisie Telecom [1]

1.5 Conclusion
Connaitre l’entreprise d’accueil est essentiel pour se positionner dans
le contexte du stage et avoir une idée sur la valeur ajoutée que peut apporter le
stage à nos connaissances et à notre carrière professionnel.

Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise d’accueil 6


Chapitre 2 : Le Réseau Local d’Abonnés

2.1 Introduction
Le réseau local d’abonnés (ou réseau téléphonique) est l’ensemble des
moyens mis en œuvre pour permettre à deux correspondants d’échanger une
conversation ou un message. C’est l’un des éléments formant le Réseau
téléphonique commuté public (RTCP). Pour que ce réseau soit fonctionnel, une
infrastructure et des équipements doivent se connecter entre eux.
Dans la suite de ce chapitre, nous présenterons tout d’abord la hiérarchie
du réseau local d’abonné et ensuite les éléments qui le composent.
2.2 Hiérarchie d’un réseau téléphonique

Figure 3 : Hiérarchie d'un réseau Téléphonique [3]

Chapitre 2 : Le réseau local d’abonnés 7


Le réseau local d’abonnée est composé des dispositifs appelés dispositifs
d’extrémités reliés par des câbles multi paires. Ces dispositifs sont principalement :
le Répartiteur Général (RG), le Sous Répartiteur (SR) et le point de concentration.
2.3 Le Répartiteur Général
Le répartiteur général ou le table d’essai assure la connexion entre le
centre de commutation et le réseau d’abonné. Il permet essentiellement de
distribuer des câbles vers les sous-répartiteurs et faciliter à l’agent de faire les
essais, de mesurer les défauts lors des dérangements.
Le répartiteur général est composé essentiellement de :
 Réglette verticale
Elles jouent le rôle d’interface avec l’extérieur. Chaque réglette est
constituée de 16 amorces comportant chacune 7 paires de broches
métalliques, ce qui nous donne 112 paires au total c’est-à-dire 112
abonnés par réglette.
 Réglette horizontale :
C’est la partie d’alimentation du répartiteur où aboutissent les câbles
de raccordement provenant de la centrale. Chaque réglette comporte
128 paires numérotées de 0 à 127. Chaque paire correspond à un
numéro de contact 71 xxx xxx.
 Port (Réglette ADSL):
C’est la partie responsable de l’établissement de l’ADSL vers
l’abonné.

Chapitre 2 : Le réseau local d’abonnés 8


Figure 5: : Réglette ho rizontale horizontal Figure 6: Port

Figure 4 : Réglette Figure 5 : Réglette horizontale [2] Figure 6 : Port [2]


verticale [2]

Les réglettes verticales sont branchées vers les ports et ainsi vers les réglettes
horizontales par des jarretières comme il est indiqué dans la figure suivante.

Figure 7 : Branchement dans le RG [2]

2.4 Le Sous-Répartiteur
Les SR sont installés dans des armoires métalliques implantées sur la
voie publique, équipée de têtes sur lesquelles sont raccordés les câbles de
transport et de distributions. Ils comportent 2 séries de tête, appelées Transport
et Distribution. Celles du Transport sont reliées au centre de commutation alors
que les autres sont reliées au point de concentration.

Chapitre 2 : Le réseau local d’abonnés 9


Les SR servent à optimiser les investissements par la maximisation des
câbles de transport. En outre, on peut l’utiliser comme un point d’essai. En effet
c’est un point de coupure pour la localisation des défauts.

Figure 8 : Sous-Répartiteur

2.5 Le Point de Concentration


Les points de concentration (PC) sont des boîtes installées sur les
poteaux. C’est aussi l’endroit où viennent se raccorder les câbles de
branchement d’abonnés. Il permet de localiser les défauts soit côté abonné soit
côté sous répartiteur SR.

Figure 9 : le point de concentration(PC)

Un PC comporte 8 paires mais au moment de leur utilisation on laisse


toujours l’une des paires non branchées pour l’utiliser comme réserve pour les
cas urgent. Les 7 paires qui restent sont en général identifié par des couleurs

Chapitre 2 : Le réseau local d’abonnés 10


spécifiques afin de faciliter la réparation comme il est indiqué dans le tableau
suivant :
N° de paires 1 2 3 4 5 6 7

Couleur Blanc Bleu Jaune Marron Noir Rouge Vert

Tableau 1 : Le numéro de la ligne selon la couleur dans les PC

Il existe plusieurs types de PC qui se différencient par leur mode d’utilisation :


- Les PC sur façades.
- Les PC sur poteaux.
- Les PC de types réglettes à l’intérieur des immeubles.

2.6 Conclusion
Nous pouvons remarquer au vu de ce chapitre, à quel point il est très
important de mettre en place un système organisé et bien structuré pour non
seulement faciliter sa compréhension mais aussi sa maintenance. Pour cela, la
société Tunisie Telecom a œuvré à ce que ses infrastructures soient installées
en respectant les normes internationales.

Chapitre 2 : Le réseau local d’abonnés 11


Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels

3.1 Introduction
Un dérangement est tout défaut qui perturbe le fonctionnement normal
des lignes téléphoniques suite à certains accidents naturels tels que des vents
violant, la pluie et l’humidité ou un endommagement accidentel causé par un
citoyen.
Dans la suite de ce chapitre, nous présenterons en premier lieu les
différents types de dérangements qui peuvent survenir sur le RLA et leur
relèvement. En second lieu, nous montrerons les processus de localisation des
dérangements et les outils logiciels utilisés pour gérer les équipements du RLA.
3.2 Les différents types de dérangement

 Boucle :
Lorsque la résistance d’isolement entre deux fils d’une même paire est
faible ou nulle, les deux fils entrent alors en contact. Ainsi, le courant n’arrive
plus jusqu’à l’appareil de l’abonné, ce qui induit une absence de tonalité chez
l’abonné.

Figure 10 : Boucle [2]

 Isolement :
L’isolement est le dérangement le plus répondu dans les installations
téléphoniques. C’est le cas où il n’y a plus de continuité dans le circuit

Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels 12


téléphonique de l’abonné. Il peut être causé par une coupure au niveau du câble
de branchement suite à des travaux.

Figure 11 : Isolement [2]

 Terre :
La résistance entre le fil et la terre s’affaiblit et le conducteur entre en
contact avec la terre ou avec une masse électrique quelconque. Ce défaut peut
être d’origine naturelle (humidité).

Figure 12 : Terre [2]

 Courant étrange :
Le courant étrange est dû en général à un contact du fil téléphonique
conducteur avec un autre conducteur. Il crée un bruit chez l’abonné.

Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels 13


Figure 13 : courant étrange [2]

 Friture :
Le son au niveau du combiné n’est pas net à cause d’un
mauvais contact produisant des signaux parasites.
 Problème configuration VLAN :
Ce problème survient suite à une mauvaise configuration au
niveau du service GA qui s’explique par le fait qu’un abonné n’a
pas été relié au Fournisseur d’Accès Internet (FAI) qui lui
correspond. En effet, Tunisie telecom identifie le FAI par un
VLAN. Ensuite, chaque abonné est relié à son FAI correspondant
à travers le VLAN attribué au FAI.
3.3 Le relèvement des dérangements
Suite à une déclaration effectuée par l’abonné à l’ACTEL, l’agent de la
table d’essai détermine la nature du défaut à l’aide de quelques tests effectués
sur la ligne dérangée. Une fois terminé, un avis de dérangement contenant le
numéro de la ligne, l’adresse de l’abonné, sa position et la nature du défaut est
reçu. Les avis sont ensuite distribués aux équipes selon la spécialité et la région
de travail.

Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels 14


Figure 14 : Avis de dérangement dans une ligne IPMSAN

Figure 15 : Avis de dérangement dans une distribution classique

Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels 15


3.4 Processus de localisation et de relèvement des
dérangements
 Tester la ligne au niveau du PC
- La tonalité parvient au PC : le défaut se trouve donc soit au
niveau du téléphone ou du modem de l’abonné, soit au niveau
du câble qui relie le PC et l’appareil de l’abonné.
- La tonalité ne parvient pas au PC : le défaut est du côté
distribution ou transport. On procède donc à une permutation
qui consiste à chercher une autre paire disponible du SR car les
travaux souterrains sont trop couteux et cela demande une
autorisation.
 Tester la tonalité au niveau du SR :
- La tonalité parvient au SR : le défaut se trouve au niveau du
câble de distribution. La réparation de ce type de dérangement
consiste à changer toute la portion de câble de distribution
défectueuse.
- La tonalité ne parvient pas au SR : Le défaut est au niveau du
câble de transport. La réparation de ce type de défaut consiste à
permuter la ligne à une autre paire libre signalée par le service de
documentation.

3.5 Les outils logiciels


Les principaux fournisseurs en équipements à la société Tunisie Telecom
sont Huawei, Alcatel et Siemens. Cependant, ces équipements sont
accompagnés par le logiciel qui leur correspond.
En effet, après enregistrement des informations relatives à une demande
de création d’une nouvelle ligne d’abonnés ou d’un signalement de
dérangement au service ACTEL, toutes ces informations sont redirigées vers
l’application « Système GIS » qu’utilise le service GA. Les unités
« téléphone » et « data » qui composent le service GA se chargeront ensuite de
traiter les informations en utilisant le logiciel adéquat. Les logiciels utilisés par
l’unité « téléphone » sont entre autres AXE, U2000 et WSD. Cependant, du

Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels 16


côté de l’unité « data », l’application « Net Scan » est très essentielle car elle
permet de vérifier la qualité d’une ligne ADSL.

Figure 16 : Application Système GIS

Figure 17 : Equipement ADSL et Logiciel associé

Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels 17


Figure 18 : Application NetScan

3.6 Conclusion
Avoir des équipements bien installés et bien configurés ne suffit pas. En
effet, Il faut également assurer leur maintenance. Des procédures ont été
établies pour détecter la cause d’un dérangement et le résoudre. En outre, des
outils logiciels adéquats sont utilisés par les agents de la société pour gérer les
équipements afin de s’assurer de leur bonne fonctionnalité.

Chapitre 3 : Les dérangements et les outils logiciels 18


Chapitre 4 : Travaux effectués et critiques

4.1 Introduction
Durant le stage, nous avons eu à aider les techniciens sur le terrain à
réaliser certaines tâches. Cela nous a permis de vivre la réalité du terrain et de
pratiquer toutes les explications reçues pendant le stage.
Ainsi, dans la suite de ce chapitre nous allons tout d’abord présenter les
tâches réalisées, ensuite, le matériel utilisé pour mener à bien ces tâches et enfin
donner nos appréciations concernant le stage et la société d’accueil.

4.2 Travaux effectués


Les principaux travaux effectués durant la période du stage sont entre
autres :
 Installer une nouvelle ligne téléphonique :
L’installation de nouvelles lignes téléphonique fait partie des tâches
courant réalisés, car la clientèle de la société ne cesse de croitre. En effet, du
fait que les équipements étant déjà installé, le technicien se charge uniquement
de relier l’abonné à la centrale en passant par le PC, le SR et le RG.
 Relever les dérangements qui surviennent au niveau du
réseau :
Les lignes téléphoniques peuvent avoir des défauts qui influencent leur
fonctionnement normal. Ces dernières peuvent causer l’isolation totale de
l’abonner ou mener à une qualité médiocre des communications.

4.3 Matériels utilisés


Pour mener à bien leurs tâches, les techniciens sur le terrain utilisent des
équipements spéciaux pour non seulement accomplir leur tâche mais aussi
assurer leur sécurité. Les équipements utilisés sont entre autres : Jarretière,
escarbot, gants, marteau, Perceuse électrique, tournevis, pince coupante, lampe
électrique, appareil téléphonique, casque, testeur xDSL, coupe jarretière.

Chapitre 4 : Travaux effectués et critiques 19


Figure 19 : Jarretière Figure 20 : Escarbot Figure 21 : Gants

Figure 22 : Marteau Figure 23 : Perceuse électrique Figure 24 : Testeur xDSL

Figure 25 : Casque Figure 26 : Appareil téléphonique Figure 27 : Pince

Figure 28 : Tournevis Figure 29 : Coupe jarretière

Chapitre 4 : Travaux effectués et critiques 20


4.4 Critiques
 Appréciations :
Nous avons été touchés par l’accueil chaleureux que nous avons reçu
de la part de la société d’accueil durant notre stage. La sympathie du personnel
de la société, leur patience pour nous expliquer ce qu’ils faisaient comme tâche
et même le répéter à plusieurs reprises pour qu’on puisse comprendre.
Nous avons également admiré le sens de la collaboration au sein de
l’équipe CSC Raoued et leur sens du professionnalisme. L’interaction entre les
techniciens sur le terrain et les clients nous a enseigné l’importance de la
relation client et comment cette relation doit être bien entretenue pour la
prospérité d’une société.
Au cours d’échanges avec l’encadrant M. TINI MAKREM, nous avons
admiré son professionnalisme. En effet, son principe est de faire en sorte que
toute nouvelle installation ou tout changement dans le RLA soit
scrupuleusement enregistré par l’unité de documentation. Ainsi, cela permet de
détecter facilement les pannes, de réduire les déplacements des techniciens et
ainsi, réduire les dépenses en temps, en argent et en énergie à la société.

 Remarque :
Lors des sorties sur le terrain avec les techniciens, à chaque fois que le
technicien avait besoin d’informations à propos d’une ligne qu’il était en train
de dépanner, celui-ci était obligé de contacter l’unité GA par téléphone. En
raison du nombre important de techniciens sur le terrain et du nombre réduit de
personnel au niveau de l’unité GA, les techniciens étaient obligés d’attendre un
temps assez long pour obtenir une réponse. Mettre en place un système de
gestion des interactions entre les techniciens et l’unité GA permettra
d’augmenter la productivité de la société.

Chapitre 4 : Travaux effectués et critiques 21


4.5 Conclusion
La pratique étant la meilleure des manières pour apprendre, il a été très
utile de pratiquer ce qui a été appris en théorie. Non seulement, cela nous a
permis de mieux consolider nos connaissances, mais aussi de savoir comment
utiliser le matériel. Il a été aussi très utile de faire un bilan sur les points positifs
et négatifs de ce stage et d’avoir une appréciation sur la société.

Chapitre 4 : Travaux effectués et critiques 22


Conclusion générale
Au terme de ce stage de cinq semaines effectuer au CSC Raoued, beaucoup
de connaissances ont été acquises. La connaissance de l’organisation de la société
d’accueil et ses activités a été un point de départ essentiel pour mieux se positionner
dans le contexte du stage. Par ailleurs, connaitre également le fonctionnement du
réseau local d’abonnée et les composants qui le composent permet de comprendre
plus en détail comment les communications et les transmissions d’informations sont
établies. Cependant, du fait des pannes (dérangements) qui surviennent sur ce réseau,
des solutions (relèvement de dérangement) sont appliqués en fonction des pannes.
Nous avons eu durant ce stage à effectuer certaine tâche dans l’objectif de mieux
maitriser les explications que nous avons reçues des agents de la société.
Ce stage nous a permis d’avoir une idée sur le monde professionnel et de
préparer notre insertion professionnelle. En effet, ce stage a eu des effets positifs sur
nous, non seulement sur le plan professionnel mais aussi sur le plan personnel
Nous avons été entièrement satisfaits par ce stage et nous pensons à
éventuellement développer un système pour un prochain stage au sein de la société
Tunisie Telecom. Ce système permettra aux techniciens sur le terrain et les agents
de l’unité GA d’interagir plus efficacement pour améliorer la productivité de la
société.

23
Bibliographie
[1] www.tunisietelecom.tn , 15 Août 2018.
[2] Kossi AKOUESSO, Rapport de stage ouvrier : Le réseau local d’abonnés,
Enet’Com, Juin 2017.
[3] AOUIDENE Imed, Rapport de stage de formation humaine: Hiérarchie d’un
réseau local d’abonnés, Sup’Com, Juin 2016.