Vous êtes sur la page 1sur 24

Plan détaillé

1. La mécanique des sols et l’ingénieur


2. L’objet de la mécanique des sols et les disciplines proches
3. Propriétés physiques des sols
4. Plasticité et résistance au cisaillement ; stabilité des pentes
5. Hydraulique des sols
6. Tassement et consolidation
7. Poussée et butée ; murs de soutènement
8. Fondations superficielles
9. Essais in situ et fondations profondes

+ projet de barrage en terre


+ conférence sécurité des barrages

1
Les domaines d’application
de la mécanique des sols

• Les ouvrages naturels

• Les ouvrages en sol

• Les ouvrages mixtes

• Les fondations d’ouvrages et de bâtiments

2
Définitions et disciplines
Roche
Sol
Mécanique des sols
Mécanique des roches Géotechnique
Géologie
Hydrogéologie
Pédologie
Mécanique des milieux continus

• Historique de la méca sols Coulomb 1773


• Terzaghi 1936 3
1. La mécanique des sols et l’ingénieur
2. L’objet de la mécanique des sols et les disciplines proches

3. Prop
Pr riétés physiques des sols
4. Plasticité et résistance au cisaillement ; stabilité des pentes
5. Hydraulique des sols
6. Tassement et consolidation
7. Poussée et butée ; murs de soutènement
8. Fondations superficielles
9. Essais in situ et fondations profondes

Poly page 15

4
Propriétés physiques des sols
air
squelette solide (grains)
Sol eau
gaz eau
capilarité (succion)

• eau libre - eau adsorbée


liaisons chimiques

• Classification granulométrique du squelette

blocs enrochements
200 mm …………...…
cailloux
20 mm …………...…
graviers Sols grossiers
2 mm …………...…
sable
0,2 mm …………...… ………… 80 µ …...……...……
sable
20 µ ………...…… fin
silt ou limon
2 µ ……………... Sols fins
argile
5
Courbe granulométrique
Passants
100%

60%

50%

0%
0,2µ 1µ 2µ 0,01 0,02 0,1 0,2 d60 1 2 5 10 20 50 100 200
mm
Argile Silt Sable Graviers Cailloux

sédimentation tamisage
6
0,08 mm
La structure des argiles
Empilement de feuillets élémentaires (~ 10-9 mm), constitués de 2 structures :

 tétraédrique Si O2 Si  octaédrique Al (OH)3 Al

Al Liaison O, forte

3 types d’argiles : kaolinite Si


Liaison H, faible
Al
Si

Si illite montmorillonite Si
Si Al
Al ions K+, liaison assez forte Liaison H, très faible Si
Si Al+++ ↔ Mg++ Si
H2O
Si Al
Al Si
Si 7
Le comportement des sols fins

< 20 µ
Sols fins eau adsorbée (f de surface spécifique)
cohésion

Limites d’Atterberg : WP limite de plasticité


WL limite de liquidité

Etat solide Etat plastique Etat liquide

0 Wr retrait Wp WL W

IP
8
Paramètres d’état
γa = 0 VA
n e
n.Sr eau VW
γw = 10 eau

1 1+e
VS
1-n solide
solide
1
γs = 26 à 28

•Teneur en eau w = poids d'eau


poids de solide
•Indice des vides e = volumes des vides
volumes des grains
•Porosité n = volumes des vides
volume total
•Degré de Sr = pourcentage de vides emplis d’eau
saturation 9
Ordonnancement des poids
volumiques
0 γw γd γh γsat γs

γ' = γsat - γw
γw = poids volumique de l’eau γ w = 9 ,81 kN / m 3 ≈ 10 kN / m 3
γs = poids volumique grains γ s ≈ 26 à 27 kN / m 3
γd = poids volumique sec γh = poids volumique humide
γsat = poids volumique saturé γ’ = poids volumique déjaugé
10
Essais d’identification
• Teneur en eau w [%]
étuvage
• Poids spécifique des grains γs [kN/m³]
picnomètre

• Poids volumétrique sec γd [kN/m³]


pesée
• Courbe granulométrique
tamisage - sédimentation
• Limites d ’Atterberg WL , WP [%]

• Valeurs au bleu VBS


11
Classification triangulaire des sols fins
(sols contenant moins de 30% d’éléments de diamètre supérieur à 2 mm)
100

90 10

80 20

70 30

60
argile 40
% silts (2 à 50 µm)
50 argile 50
% argile argile silteuse
(< 2 µ m) 40 sableuse
limon limon
60

30 limon argileux arg-silteux 70


argilo-sableux
20 80
limon limon
limon
10
sableux silteux 90
sable
sable limoneux
silt
100
100 90 80 70 60 50 40 30 20 10

% sable (> 50 µm)


12
Diagramme de Casagrande
Indice de plasticité IP 60
Argile minérale de
50 Argile forte plasticité
minérale
40 de
Argile minérale moyenne
30 de faible plasticité 20)
plasticité -
(WL
,73
20 0 Argile organique et
= limon minéral de
IP
10 haute compressibilité

0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
LIMITE DE LIQUIDITE w L
Limon minéral de Limon minéral de compressibilité
faible compressibilité moyenne et limon organique
13
Classification des sols (RTR) 1/3

V B S ≤ 2 ,5 A 1 : lim o n s p e u
S o ls F IN S p la s t iq u e s ,
o u IP ≤ 1 2
A s ilt s
a llu v io n n a ir e s ,
s a b le s f in s p e u
p o llu é s , a r è n e s
peu
p la s t iq u e s ...
A 2 : s a b l e s fi n s
d m ax ≤ 5 0 1 2 < IP ≤ a r g i l e u x, l i m o n s ,
mm 25 a rg ile s e t m a rn e s p e u
p l a s ti q u e s , a r è n e s . . .
et o u 2 ,5 < V B S
≤ 6
d 35 < 0 ,0 8
mm
2 5 < IP ≤ 4 0 * A 3 : a rg ile s e t a rg ile s
m arn eu ses, lim o n s
ou 6 < VBS ≤ tr è s p l a s ti q u e s . . .

8
A 4 : a rg ile s e t a rg ile s
IP > 4 0 * m a r n e u s e s tr è s
14
ou VBS > 8 p l a s ti q u e s
Classification des sols (RTR) 2/3

d 12 ≥ 0 ,0 8 m m B 1 : s a b le s
S o ls s a b le u x d 70 < 2 m m s ilte u x ...
ou 0 ,1 ≤ V B S ≤
g r a v e le u x 0 ,2
a v e c fin e s
B d 1 2 ≥ 0 ,0 8 m m
d 70 < 2 m m
B 2 : s a b le s
a r g ile u x ( p e u
V B S > 0 ,2 a r g ile u x ) ...

D m ax ≤ 5 0 m m d 12 ≥ 0 ,0 8 m m B 3 : g ra v e s
d 70 ≥ 2 m m s ilt e u s e s ...
e t
0 ,1 ≤ V B S ≤ 0 ,2
d 35 ≥ 0 ,0 8 m m d 12 ≥ 0 ,0 8 m m B 4 : g ra v e s
d 70 ≥ 2 m m a r g ile u s e s
V B S > 0 ,2 (p e u
a r g ile u s e s ) ...
d 12 < 0 ,0 8 m m ≤ B 5 : s a b le s e t
d 35 , g ra v e s trè s
V B S ≤ 1 ,5 * o u I P s ilt e u x ...
≤ 1 2
d 12 < 0 ,0 8 m m ≤ B 6 : s a b le s e t
d 35 , g ra v e s
V B S > 1 ,5 * o u I P a r g ile u x à t r è s
> 1 2 a r g ile u x .
15
Classification des sols (RTR) 3/3

d 12 < 0 ,0 8 A r g ile s à s ile x ,


S o ls c o m p o r ta n t a r g ile s à m e u liè r e ,
d e s fin e s
mm
é b o u lis , m o r a in e s ,
e t d e s g ro s a llu v io n s
é lé m e n ts ou g r o s s iè r e s .
C d 12 > 0 ,0 8
d m ax > 50 m m
m m et
V B S > 0 ,1

16
Plus de 50 % des éléments > 0,08 mm)
Définitions Symboles Conditions Appellations
D60
Cu = >4

d'éléments < 0,08 mm


Gb D10 Grave propre

Plus de 50 % des éléments > 0,08 mm

Moins de 5 %
Cc =
(D30 )2 compris entre 1 et 3 bien graduée
Ont un diamètre de > 2 mm D10 x D60
Grave propre
Gm Une des conditions de Gb mal graduée
GRAVES

non satisfaite

Classification
d'éléments<0,08 mm

GL Limite d'Atterberg au-dessous de A Grave


(voir p. 8)
Plus de 12 %

limoneuse

GA Limite d'Atterberg au-dessus de A Grave


de laboratoire
des sols
(voir p. 8) argileuse

D60
Cu = >6
d'éléments < 0,08 mm

grenus
Sb D10 Sable propre
Plus de 50 % des éléments > 0,08 mm

Moins de 5 %

Cc =
(D30 )2 compris entre 1 et 3 bien graduée
Ont un diamètre de < 2 mm

D10 x D60
Sable propre
Sm Une des conditions de Gb mal graduée
SABLES

non satisfaite
d'éléments<0,08 mm

SL Limite d'Atterberg au-dessous de A Sable


(voir p. 8)
Plus de 12 %

limoneuse

SA Limite d'Atterberg au-dessus de A Sable


(voir p. 8) argileuse

Lorsque 5 % < inférieur à 0,08 mm < 12 % → on utilise un double symbole 17


Classification rapide des sols fins
PROCEDURE D'IDENTIFICATION SUR CHANTIER SYMBOLE DESIGNATION
géotechnique
(poids des fractions estimées)
Détermination de la plasticité
sur chantier
Agitation Consistance Résistance à
1 2 3 4a 4b sec 4c 5 6
Rapide à Nulle Nulle Lp Limons peu
lente plastiques

Limite de liquidité < 50 %


La moitié des éléments ou davantage sont < 0,08 mm

Nulle à Moyenne Moyenne à Argiles peu


lente grande Ap plastiques
SOLS FINS - ARGILE et LIMON

Lente Faible Faible à Limons et argile


moyenne Op organiques peu
plastiques
Lente à Faible à Faible à Limons très
nulle moyenne moyenne Lt plastiques
Limite de liquidité < 50 %

Nulle Grande Grande à Argiles très


très grande At plastiques

Nulle à très Faible à Moyenne à Limons et argiles


lente moyenne grande Ot organiques très
plastiques

Les matières Reconnaissable à l'odeur, couleur Tourbes et autres


organiques sombre, texture fibreuse, faible densité T sols très
prédominent humide organiques 18
Essai PROCTOR
γd = 1 γs
1+ e γw

Courbe de saturation
γw = γw + W sat
γd OPN γd γs
OPM
OPN

w
W OPN W = γw e Sr
γs 19
20
21
Conditions de filtre
Matériau à drainer : d
Matériau du drain : D

• Condition de non entraînement des fines : D15 < 5 d 85

• Condition de perméabilité : D15 > 0,1 mm

• Condition de propreté : D05 > 0,08 mm

D60
• Matériau uniforme : de l' ordre de 2 à 8
D10
22
Dimensionnement de la transition granulométrique
d’une protection de berge en enrochement
0,1.d50 (protection)
45 mm < d50 (transition) < 0,2.d50 (protection)
90 mm
0,1 mm < d15 (transition) < 5.45d85
mm (berge)

100%

TION
50% E

PROTEC
G
B ER

0%
0,02 0,2 2 20 200 mm
silt sable graviers cailloux blocs
23
Cas d’un sol à granulométrie discontinue

100%

50%

100 %

0%
0,02 0,2 2 20 200 mm
silt sable graviers cailloux blocs

D85=30 mm
24