Vous êtes sur la page 1sur 24
“ Sur les tablettes de Belmadi CHITA L'EN, J'Y PENSE, J'EN RÊVE ET J'Y TRAVAILLE

Sur les tablettes de Belmadi

CHITA

L'EN, J'Y PENSE,

J'EN RÊVE ET J'Y TRAVAILLE

«ON A TOUT POUR REMPORTER LE CHAMPIONNAT»

«FROGER M'A RELANCÉ»
«FROGER
M'A
RELANCÉ»

www.competition.dz MARDI 23 OCTOBRE 2018 30 DA N°5514 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT 4 MATCHES À HUIS CLOS SEULEMENT POUR LE CABBA
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
4 MATCHES À HUIS CLOS SEULEMENT POUR LE CABBA

LA CD-LFP

ENFONCE

LE COUTEAU

Chaouchi, Chaâl et Sibie suspendus 2 matches

MEDOUAR

LÉGALISE

L’AGRESSION
L’AGRESSION

Kaci-Saïd : «Pourquoi ne pas suspendre Hachoud tant qu'on y est !»

Il a dirigé la séance d'hier MCA : ADEL AMROUCHE PREND LES COMMANDES
Il a dirigé la séance d'hier
MCA : ADEL AMROUCHE
PREND LES COMMANDES
séance d'hier MCA : ADEL AMROUCHE PREND LES COMMANDES UNE REPRISE SOUS HAUTE SÉCURITÉ Amrouche :
séance d'hier MCA : ADEL AMROUCHE PREND LES COMMANDES UNE REPRISE SOUS HAUTE SÉCURITÉ Amrouche :

UNE REPRISE SOUS HAUTE SÉCURITÉ

PREND LES COMMANDES UNE REPRISE SOUS HAUTE SÉCURITÉ Amrouche : «L'état d'esprit des joueurs me

Amrouche : «L'état d'esprit des joueurs me rassure»

Belkacemi, Hamroune ou Fiston QUI REMPLACERA UCHE ? MELLAL ET DUMAS SECOUENT LES JOUEURS LA
Belkacemi,
Hamroune ou Fiston
QUI
REMPLACERA
UCHE ?
MELLAL ET DUMAS
SECOUENT
LES JOUEURS
LA JSK SE MOBLISE
POUR LE CSC
Chetti : «Ce sera
moins compliqué
que face à l'OM»
20h LA REMONTADA ON Y CROIT Taoussi : «On peut le faire» Carteron : «Je
20h
LA REMONTADA
ON Y CROIT
Taoussi : «On peut le faire»
Carteron : «Je veux
ce trophée»

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

2

À LA UNE

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 2 À LA UNE PAR ASMA H. A. Elu meilleur joueur
PAR ASMA H. A.
PAR ASMA H. A.

Elu meilleur joueur du mois de septembre

MBOLHI REÇOIT SON TROPHÉE

Elu meilleur joueur du mois de septembre par la Fédération saoudienne de football, le gardien de but algérien d'El Ettifaq FC, Raïs Mbolhi a reçu son prix dimanche des mains de l'ancien gardien de but inter- national saoudien Khaled Al Doussari. Une consécra- tion qui vient couronner ses prestations de grande classe en championnat. Mbolhi est considéré actuel- lement comme l'un des meilleurs gardiens du cham- pionnat de football saoudien. L'ex-portier du Stade Rennais considéré comme un pion essentiel de la défense de son équipe a beaucoup contribué à la vic- toire de son équipe décrochée samedi contre Al Ahly sur le score sans appel de 6-2.

Avant d'affronter l'Algérie le 27 décembre

LE QATAR JOUERA DEUX MATCHES AMICAUX LES 23 ET 25 DÉCEMBRE

La Fédération qatarie de football a annoncé hier le programme de préparation de la sélection du Qatar pour participer à la phase finale de la coupe asia- tique des nations prévue aux EAU du 5 janvier au 1er

février 2019. La sélection qatarie disputera 4 matches amicaux durant le mois de décembre comme suit : le

23 décembre contre la Jordanie, le 25 décembre face

au Kirghizistan, le 27 décembre face à l'Algérie et le

31 décembre contre l'Iran. Il est clair que le Qatar ne

jouera pas avec son équipe-type contre les Verts à Doha du fait qu'elle a un programme de préparation très chargé. Le sélectionneur national Djamel Belmadi va certainement donner la chance lors de ce test ami- cal à des joueurs qui n'ont pas l'habitude de jouer ce qui signifie bien qu'il fera appel à de nouveaux joueurs pour ce déplacement au Qatar.

K. H.

Son projet devrait passer comme une lettre à la poste

VOILÀ POURQUOI

LES MEMBRES DE

L'AG VOTERONT OUI

Depuis son élection à la tête de la Fédération algérienne de football il y a près d'une année et demie maintenant, Kheireddine Zetchi devra faire passer son premier grand projet à la tête de la FAF lors de l'assemblée générale extraordinaire qu'il a convoquée pour ce samedi 27 octobre.

les autres, sont issus de l'an- cienne académie de la FAF.Certains diront : pourquoi construire des centres de for- mation, alors que l'Algérie dis- pose de centres pour les équipes nationales, et qu'il suf- firait juste de les rénover et de ne pas gaspiller autant d'argent ? Et bien la réponse de Kheireddine Zetchi, notamment lors des trois tournées effec- tuées à Tlemcen en rencontrant les membres de l'assemblée générale de l'Ouest et Sud- Ouest, à Sétif avec les membres de l'Est et Sud-Est et à Alger avec les membre du Centre, était d'abord que les centres des équipes nationales existants sont la propriété du MJS et n'appartiennent pas à la FAF. Ces centres sont aussi mis à la disposition de toutes les disci- plines, et non affectées qu'au football. Du coup, impossible de disposer de ce bien à temps complet. Et surtout pourquoi s'acquérir un bien dont les autres sports tirent profit et les priver de cet acquis, alors que la FAF a les moyens de mettre en place ses propres centres de formation à la place de construire un hôtel.

Des centres qui servi- ront à la préparation des clubs à l'intersaison Lors de ses trois tournées, le président de la FAF a expliqué sa vision des choses, mais a sur- tout présenté ses arguments. Des débats ont eu lieu et la majorité des membres de l'AG rencontrés semblaient convain- cus par le discours de Zetchi. En plus de former l'élite, ces centres de formation serviront

de centres préparation d'inter- saison pour les équipes de la région à des prix préférentiels. Du côté de la FAF, on estime qu'il serait préférable pour les clubs de se préparer dans l'un de ses centres de formation, au lieu de partir à l'étranger comme le font presque toutes les équipes actuellement et payer en devises. Mais l'argu- ment qui pèsera certainement le plus dans la balance quant à ce projet phare de l'actuel prési- dent et son équipe, c'est son coût de revient. Ce dernier est estimé entre 400 et 500 milliards de centimes, inférieur à celui de l'hôtel estimé à près de 700 mil- liards de centimes. Le centre de formation de Tlemcen prévu à Lalla Setti est estimé à 140 mil- liards de centimes. Les travaux de ce dernier seront entamés incessamment ; il devrait être opérationnel dans deux ans. Le son de cloche du côté de la majorité des membres de l'as- semblée générale est plutôt favorable à ce projet des centres de formation. Du coup, la déci- sion de faire annuler le projet de l'hôtel devrait passer comme une lettre à la poste comme d'ailleurs l'approbation des deux bilans moral et financier lors de la dernière assemblée ordinaire.

Les 2 techniciens espagnols vont dénicher le 1er noyau pour l'académie de Khemis Miliana Avant cela, c'est-à-dire avant que ces quatre centres ne voient le jour, un centre de formation ouvrira bientôt ses portes les prochaines semaines, à savoir

celui de Khemis Miliana. En effet, la FAF vient de signer une convention avec le ministère de la Jeunesse et des Sports avec une concession de trois années ; c'est dans ce centre que devrait être lancée la première acadé- mie de la Fédération algérienne de football. Un centre où il exis- te déjà un hôtel et un terrain d'entraînement. Des travaux de rénovation seront nécessaires pour qu'il soit opérationnel. D'ailleurs les deux techniciens espagnols sont déjà à Alger et entameront leur prospection à travers tout le territoire national dans les jours à venir afin de dénicher le premier noyau de cette académie. Ces deux entraîneurs spécialistes en for- mation ont travaillé au club de Villarreal et seront assistés de quelques entraîneurs de la DTN. D'autres coachs des centres de formation français et allemands intégreront eux aussi la FAF afin justement d'appor- ter leur expérience au niveau de ces centres de formation que la FAF devrait lancer prochai- nement. Lors de son élection à la tête de la FAF, Zetchi avait clairement dit et précisé qu'il mettra tout en œuvre pour construire des centres de for- mation et annuler le projet de construction de l'hôtel. L'ancien boss du PAC semble tout près de son but, car son projet phare sur lequel il s'est basé depuis son élection devrait passer comme une lettre à la poste ce samedi à l'occasion de l'AG extraordinaire prévue à Centre technique national de Sidi Moussa.

A. H. A.

L'objet de cette AG extraor- dinaire sera d'annuler le projet de construction de l'hôtel de la FAF décidé et approuvé par l'AG sous l'ère Mohamed Raouraoua. Annuler donc l'an- cien projet et faire voter le pro- jet des centres d'entraînement et de formation que l'ancien boss du PAC souhaiterait bâtir au cours des deux prochaines années. Il faut dire que ce projet tient à cœur Kheireddine Zetchi qui, rappelons-le, était le pre- mier à lancer une académie de football en Algérie avec son ancienne équipe du PAC.

Le discours de Zetchi a séduit les membres de l'AG lors de sa tournée Le président de la FAF voudrait ainsi construire des centres d'entraînement et de formation dans quatre régions du pays :

Tlemcen, Batna, Saïda et El Tarf. Des centres de formation appartenant à la Fédération algérienne de football qui seront aussi des académies pour former l'élite du football national. Ayant fait un constat amer, comme tous les connais- seurs de la balle ronde dans notre pays d'ailleurs, que la for- mation des joueurs est quasi existante, Zetchi veut trouver des solutions à moyen et long terme pour y remédier. Il a décidé donc de prendre le tau- reau par les cornes et de ne pas attendre les clubs, estimant que le rôle de la Fédération est aussi de développer le football. Pour preuve, beaucoup de bons joueurs, à l'image de Ferhat et

Togo-Algérie confirmé pour le 18 novembre à 17h, le match se jouera sur du synthétique

Les 2 nouveaux défis de Belmadi

PAR SMAÏL M. A.

A peine la partie du Bénin pliée que Belmadi et son staff vont devoir très vite se remettre au travail pour préparer le prochain déplacement africain. La sortie ratée au Bénin sera suivie par une nouvelle escapade cette fois au Togo, un pays qu’on a rarement joué chez lui. Et ça sera une nouveauté pour l’EN dans une capitale qui nous est méconnue. La partie se jouera sur le stade de Kegué à Lomé, un stade qui, il n’y a pas si longtemps, a été fermé par la CAF qui a récla- mé des travaux avant sa réouverture. Mais mal- gré cela, les conditions de jeu dans un tel stade qui n’a rien d’un stade de renommée internatio- nale seront difficiles puisque la partie aura lieu sur du synthétique. Déjà contrarié par une

pelouse mal taillée rendue encore plus lourde par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Cotonou, lors du dernier mach, Belmadi va devoir découvrir de nouvelles conditions diffi- ciles. Il va essayer de s’y adapter et préparer son équipe aux conditions de ce match. Mais il faut reconnaître que ce ne sera pas facile sur une sur- face que nos pros ne connaissent pas forcément.

Une liste adaptée ? La liste élargie pour ce match sera tracée cette semaine puisque dans moins de sept jours, la FAF procédera à l’envoi des convocations aux clubs. On sera curieux de découvrir la composi- tion de la liste finale un peu plus tard, car vu les conditions et surtout le constat fait lors de la der- nière partie, il faudra s’attendre à des surprises. L’Algérie a déjà joué sur du synthétique, c’était à

Blantyre contre le Malawi, mais aussi aux Seychelles. Mais pour un match en Afrique de l’Ouest, ça ne sera pas une partie de plaisir. Belmadi va devoir non seulement penser à l’ap- titude, mais aussi à la capacité de jouer et s’habi- tuer aux rebonds sur une telle surface. Cela nous renvoie vers les joueurs locaux qui ont l’habitu- de de s’y produire, sauf que le coach n’a pour le moment pas affiché son intention de compter sur eux, même si des éléments lui ont déjà tapé à l’œil à l’image du milieu usmiste Chita, qui pourrait être une bonne option à exploiter en prévision de ce match-là dans les conditions citées. D’autres produits de l’école algérienne sont aussi disponibles comme le retour d’un Soudani et la présence de Halliche, Bensebaini, Bounedjah, Slimani et autres Attal. Des joueurs ne pouvant faire que du bien dans de telles

conditions et déjouer les pièges que le Togo va essayer d’exploiter.

Plus long le stage Prévue du 12 au 20 novembre, la prochaine date FIFA offrira le temps nécessaire pour Belmadi de travailler avec son groupe, d’autant qu’une seule rencontre seulement est programmée ; celle-ci aura lieu le 18. Ce qui donne 6 jours de prépara- tion pour l’équipe, avant le déplacement à Lomé le 16 du même mois. Belmadi aurait sûrement aimé bénéficier d’un autre match durant cette date, mais comme le déroulement du mach au Togo le 18 ne le permet pas, il va se contenter de ce match ; il va travailler avec ses joueurs pour les préparer à un match qui se jouera sur du syn- thétique. Le CTN est heureusement doté d’une surface de ce genre, et c’est à la lumière des séances qui y seront programmées que le onze va se dessiner, sachant que le match aura lieu le 18 novembre à 16h heure togolaise (GMT), soit 17h heure algérienne. S. M. A.

www.competition.dz

Mardi 23octobre 2018

À LA UNE

3

www.competition.dz Mardi 23octobre 2018 À LA UNE 3 Aulas prêt à mettre 6 millions d'euros cet

Aulas prêt à mettre 6 millions d'euros cet hiver

LYON FONCE SUR BRAHIMI

L'OL pourrait mettre une belle somme d'argent sur la table pour griller la concurrence pour le trans- fert de Brahimi. L'OL fait partie des nombreux clubs qui s'intéressent de très près à la situation contractuel- le de Yacine Brahimi. L'international algérien sera libre de tout contrat en fin de saison et cela intéresse forcément beaucoup de monde. Mais l'OL pourrait tenter de griller la concurrence. Porto ne serait pas contre une vente au mois de janvier pour récupérer une indemnité de transfert. Le montant de 6 millions d'euros est avancé. Un montant rai- sonnable pour un joueur de cette qualité. L'OL a lancé les grandes manœuvres pour ce joueur qui a le profil parfait pour être le rempla- çant de Fekir. Les dirigeants de l'OL savent qu'ils ne pourront pas éter- nellement conserver Nabil Fekir. Le joueur champion du monde a déjà été à deux doigts de quitter l'OL l'été dernier et semblait tout proche de s'engager en faveur de Liverpool pour 65 millions. Il a toutes les chances de partir l'été prochain. Le joueur international algérien de Porto a l'avantage d'être libre en fin de saison. Une véritable aubaine même s'il demande un salaire de plus de 2,5 millions d'euros par an. Pour rappel et en plus de Lyon, la Lazio et l'OM sont également sur les traces de l'Algérien.

Al Sadd dans un match compliqué

BOUNEDJAH IRA DÉFIER LES IRANIENS

Le buteur d'Al Sadd Baghdad Bounedjah aura une mission compli- quée aujourd'hui lorsque son équipe

ira défier les Iraniens de Persépolis

à Téhéran pour le compte du match

retour des demi-finales de la LDC asiatique. L'entraîneur d'Al Sadd le Portugais Ferreira estime que son équipe va tout faire pour se quali- fier même si la rencontre s'annonce difficile surtout lorsqu'on sait que Persépolis avait gagné au match aller par 1-0 à Doha. En tout cas les espoirs Qataris reposent sur l'inter- national algérien Bounedjah capable de déstabiliser la défense adverse et marquer. Les Iraniens craignent beaucoup Bounedjah car ils savent bien ce dont il est capable.

Nice s'incline face à Marseille

PRESTATION

MOYENNE

D'ATTAL

En clôture de la 10e journée de

Ligue 1, l'OGC Nice et l'Olympique de Marseille s'affrontaient dimanche soir à l'Allianz Riviera. Dans ce derby du Sud, les Phocéens ont rem- porté les trois points grâce à un but de Morgan Sanson (0-1). L'OM est quatrième, l'OGC Nice quatorzième.

A défaut de briller, Marseille a

donné une leçon d'efficacité à Nice. Le défenseur international algérien

Youcef Attal a joué l'intégralité de la partie. Il a été très actif durant la première mi-temps où il a multiplié les courses offensives. Costaud face à Payet, il s'est cependant fait mystifier par Sanson sur l'ouverture du score marseillaise (42e). En deuxième période, il a semblé fati- gué. Il a également manqué plu- sieurs centres dans le second acte, sans réussir à apporter le danger. L'ex-joueur du PAC a écopé d'un car- ton jaune à la 58'suite à une faute

sur Sanson.

K.H.

BELFODIL RETROUVERA LYON CE SOIR EN LDC «J'AI UN LIEN TRÈS FORT AVEC L'OL»
BELFODIL
RETROUVERA LYON
CE SOIR EN LDC
«J'AI UN LIEN TRÈS
FORT AVEC L'OL»

PAR KEMEL HASSANI

Ménagés face à Nuremberg ce week-end en Bundesliga, Ishak Belfodil et Joshua Brenet pourront disputer le match de ce soir contre Lyon pour le compte de la 3e jour- née du groupe F de la Champions League. Belfodil devrait bien retrou- ver son premier club pro, à savoir l'Olympique Lyonnais. Hier, en conférence de presse, Julian Nagelsmann, l'entraîneur d'Hoffenheim a assuré que l'atta- quant algérien s'est entraîné norma- lement. Malade, il n'avait pas pris part au succès de son équipe à

Nuremberg, samedi (3-1). Nagelsmann a également annoncé que l'arrière gauche Joshua Brenet était lui aussi de nouveau disponible et qu'il ne comptait pas faire de gros changements par rapport à l'équipe alignée ce week-end. Formé à l'OL, Ishak Belfodil défend les couleurs d'Hoffenheim depuis le début de saison. L'attaquant algérien de 26 ans a évoqué ses souvenirs et son attachement à son club formateur avant de retrouver certains de ses anciens coéquipiers dans un entre- tien accordé au site officiel de Lyon :

" J'ai un lien très fort avec l'OL. Ça a été mon club formateur. Je suis très

reconnaissant envers eux. C'est un club particulier. J'ai encore quelques amis là-bas même si certains sont partis. Je connais bien le staff. Ce club restera à jamais mon point de départ au niveau professionnel. Ce sont les premiers à m'avoir donné ma chance. J'ai vécu une très belle expérience avec l'OL. J'ai débuté très jeune, à l'âge de 17 ans. J'avais l'habi- tude de m'entraîner avec le groupe Pro. J'ai de très bons souvenirs et j'ai côtoyé de très grands joueurs. Ça a été un bel apprentissage. Je n'ai pas eu de contacts avec eux ces derniers jours mais je les ai croisés en Espagne en janvier pour le stage de

City chez le Shakhtar aujourd'hui en C1

De Bruyne titulaire, Mahrez sur le banc en Ukraine ?

Après sa brillante partie le week- end passé contre Burnley et un but

venu d'ailleurs et surtout une presta- tion de haute classe qui lui a permis d'être élu homme du match, Ryad Mahrez sera face à un nouveau défi avec son équipe de Manchester City.

L'international algérien et les Citizens rendront visite ce soir au Shakhtar Donetsk chez lui à 20h ; un match qui paraît comme une aubaine pour Ryad pour enchaîner un autre match dans une compétition très populaire et suivie par beaucoup d'amoureux de foot dans le monde, mais cela pourrait ne pas avoir lieu, à en croire les médias anglais qui ont annoncé hier la possible

non-titulari-

sation du

joueur algé-

rien. En

effet, mal-

gré les

nombreux

blessés dans

l'effectif de

Guardiola, le coach espagnol a tout de même pu récupérer d'autres éléments, à l'image de Kevin de Bruyne. Le Belge a été aligné il y a deux jours contre Burnley ; malgré deux mois d'absence, il a fait une bonne entrée et 30 bonnes minutes. Cela pourrait inci- ter Guardiola à le faire jouer : " Il n'a pas de douleurs et, physiquement, c'est un joueur qui est tellement fort. Il a besoin de temps de jeu, c'est la pre- mière fois qu'il jouait 30 minutes, c'était donc important. Bien sûr, Kevin n'est pas un nouveau joueur. Nous avons déjà travaillé trois années ensemble ; donc, quand je lui dis quelque chose, il sait ce qu'il doit faire ", a déclaré Guardiola samedi dernier au sujet de son milieu belge, " C'est un joueur important et il va nous aider à atteindre nos objectifs ", s'est réjoui l'Espagnol. " Et le premier objectif, c'est de bien jouer au football. Face à Burnley, il nous a aidés à avoir un autre rythme", enchaîne-t-il. Même

aidés à avoir un autre rythme", enchaîne-t-il. Même constat selon les médias anglais pour Raheem Sterling,

constat selon les médias anglais pour Raheem Sterling, ce qui se répercute- rait négativement sur Ryad Mahrez qui ne jouerait pas ce match d'entrée.

Le Catalan préfère le Belge En tout cas, la mission des Citizens s'annonce rude face à une équipe sou- vent accrocheuse et joueuse chez elle ; les parties en Ukraine ont souvent été difficiles à négocier dans le froid connu de la région. Le club de Manchester occupe la 2e place après 2 matches, avec une défaite contre Lyon et une victoire contre les coéquipiers de Belfodil, à savoir Hoffenheim. Le Shakhtar arrive à la 3e position avec 2 unités, ce qui veut dire que Guardiola se méfiera de cette équipe qui tentera de renverser la vapeur et prendre la place de Coty au classement. Reste à savoir si le coach catalan fera confiance de nouveau à Mahrez ou il choisira une autre option ; ce qui serait un signe que Ryad n'a encore rien gagné malgré sa dernière belle prestation. Il va devoir affronter son coéquipier belge et prendre le dessus sur lui. Une concurrence qui pousserait l'Algérien à progresser et donner le meilleur de

lui-même.

S. M. A.

Convoqué par Ancelotti pour le match contre le PSG

Ghoulam enfin de retour

C'est enfin le bout du tunnel pour le latéral gauche de Naples et de l'EN Faouzi Ghoulam. Absent des terrains pendant de très longs mois, le joueur des Verts va enfin revenir à la compétition puisque son entraî- neur Carlo Ancelotti l'a retenu dans la liste des 18 qui effectueront le déplacement à Paris pour affronter le PSG demain au Parc-des-Princes. Ancelotti, qui avait laissé croire qu'il ne convoquerait pas le joueur dans l'immédiat, a finalement changé d'avis. Il a consulté le staff médical qui lui a apparemment donné le feu

vert. Ce qui l'a amené à inscrire son nom dans la liste des 20 éléments du voyage à Paris. Cela fait plus de 11 mois que Ghoulam n'a pas été convo- qué à une rencontre, plus exactement depuis le coup reçu au genou lors d'un match de C1 contre Manchester City. Un an plus tard, Faouzi va retrouver l'ambiance du stade et pourrait même prendre part au choc du groupe C à Paris, sachant que Naples occupe actuellement la pre- mière place au classement avec 4 uni- tés après 2 matches, alors que le PSG n'en a que 3.

Ounas non concerné De son côté, l'autre Algérien Adam Ounas n'a pas été convoqué pour ce déplacement, Ancelotti a préféré lais- ser l'ailier des Verts à la maison pour pouvoir l'utiliser en championnat. Il faudra donc attendre pour voir enfin deux Algériens ensemble dans un groupe concerné par un match de Naples. Un jour ces deux éléments vont pouvoir être associés dans la même équipe, que ce soit en club ou en sélection.

S. M. A.

préparation. Ça m'a fait très plaisir de les voir. ". Interrogé sur la ren- contre de ce soir contre l'OL, le joueur algérien dira " Ça va être un match difficile. On a une bonne équipe. On l'a montré lors du dépla- cement au Shakhtar et on a aussi accroché Manchester City jusqu'à la fin. Ce sera un bon match. J'espère qu'on obtiendra la victoire devant

nos supporters

équipe cette saison avec beaucoup d'internationaux. Ils sont capables

de faire des très gros matchs comme gagner à City. Mais ils ont aussi des défauts donc on va essayer de les

exploiter. "

C'est une très belle

K. H.

Ils ont repris les entraînements hier

Slimani et Benzia toujours incertains contre Anderlecht

Blessés et absents lors du match du championnat le week- end passé contre Sivassport, le duo international algérien Yassine Benzia - Islam Slimani a repris les entraînements hier matin. C'était la première séance collective de l'avant-centre de l'EN qui s'était éclipsé pendant près de 20 jours en raison d'un souci musculaire qui l'a même empêché de participer au stage des Verts. Slimani n'était pas le seul élément qui a repris hier, puisque même Benzia, qui a manqué le dernier match contre Sivasspor, s'est exercé avec ses coéquipiers. Ce qui veut dire que les deux éléments n'ont rien de grave, mais leur participation jeudi prochain au match contre Anderlecht pour le compte de la 3e journée de l'Europa League n'est pas encore acquise. D'après les médias turcs, le staff tech- nique ne prendrait pas de risque avec ces deux éléments ; il faut dire qu'ils viennent juste de revenir de blessure, notamment Slimani qui a besoin de plus de séances collectives pour replon- ger dans l'ambiance de la com- pétition. Rappelons que Fenerbahce occupe la 3e place de son groupe avec seulement 3 points et rendra visite au der- nier. Ce qui lui offre l'occasion de gagner et profiter du match qui oppose le Dinamo Zagreb et Trnava, premier et second du groupe D. Avec 3 buts en 9 matches, Slimani souhaitera sans doute une participation à ce match afin d'inscrire de nou- veaux buts dans une compétition qui lui réussit assez bien. Il avait inscrit son premier doublé contre Trnava au début du mois et aura à cœur de remettre ça. S. M. A.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

4 LIGUE 1 MOBILIS  Une seule séance d'entraînement hier Uche étant suspendu pour cumul
4
LIGUE 1 MOBILIS

Une seule séance
d'entraînement
hier
Uche étant suspendu pour
cumul de cartons
Après deux jours de repos,
les Kabyles se sont mis au
boulot hier matin dans leur
enceinte fétiche à savoir le
1er-Novembre. La séance
d'entraînement a débuté à
10h comme souhaité par le
coach et tout le monde était
présent. Le coach a axé sur
le physique et a fait
travailler ses joueurs sur
différents aspects qu'ils
soient collectifs ou
individuels. Le tout s'est
terminé par des sixtes. A la
fin, le coach a renvoyé tout
le monde chez lui en les
informant qu'il n'y avait
qu'une seule séance pour la
journée.
LES 3 OPTIONS
DE DUMAS
au poste
d'avant-centre

Retour au
biquotidien
aujourd'hui
Les joueurs ont pu donc
avoir une demi-journée de
repos supplémentaire.
Cependant, le coach va de
nouveau augmenter la
charge de travail dès
aujourd'hui puisque les
joueurs seront soumis à du
biquotidien pour
aujourd'hui.
Averti au cours de la rencontre face au MCO, Uche Nwofor
sera suspendu face au CSC. Le coach va devoir trouver un
remplaçant et les noms de trois joueurs se dégagent pour
occuper le poste d'avant-centre face au champion sortant.
PAR ISLAM Z.
Dans ce sens, trois options se
dégagent et elles sont les plus
probables pour la rencontre de ce
samedi.

La récupération
un élément
important
Dans les différentes
discussions qu'on a pu
avoir avec les joueurs, ces
derniers parlaient de
fatigue et il semble bien
que le staff technique ait
pris cela en considération
notamment après le
voyage d'Oran vers Tizi.
D'ailleurs, Dumas ne
compte pas négliger ce
paramètre important du
moment que depuis
l'entame de la saison, les
joueurs sont soumis à une
forte charge de travail et
qu'ils répondent toujours
bien. La fatigue commence
désormais à se faire
sentir au sein du groupe
et il faudra y remédier.
L'entraîneur français se
serait bien passé de cette histoire
de suspension pour son attaquant
nigérian. En effet, Uche a été
averti gratuitement au cours de la
rencontre face à la formation
oranaise et cela lui a coûté cher
puisqu'il ne sera pas concerné par
la rencontre face à la formation de
la ville des Ponts. D'ailleurs, le
coach doit maintenant se creuser
les méninges pour essayer de
trouver celui qui sera le plus apte
à le remplacer. Les choix ne sont
pas vraiment nombreux pour
Dumas qui va devoir faire avec
les joueurs qu'il a sous la main et
trouver la meilleure formule pour
aller chercher les trois points de la
victoire. Le poste d'avant-centre
est sensible et il faudra bien
choisir celui qui sera appelé à
occuper la pointe de l'attaque au
cours de cette rencontre très
importante pour les Kabyles.
Belkacemi le mieux
indiqué
Le jeune attaquant kabyle
présente un profil des plus
intéressants. En effet,
actuellement, il est le seul avant-
centre type de l'équipe et c'est ce
qui le place logiquement dans la
peau d'un favori pour débuter la
rencontre face au CSC. Il a été
titularisé au cours du match face à
l'ESS et s'en était plutôt bien sorti.
Incorporé également face au
DRBT, il a eu deux occasions
nettes de scorer mais il a manqué
de réussite. Croyant en lui, le
coach pourrait donc lui faire
appel au cours de cette partie
pour essayer de transpercer la
défense adverse et marquer des
buts. Cependant, ce n'est que la
première option, il y en a d'autres.
Hamroune : s'il refait
le match de Bejaïa oui…
La seconde option qui se présente
devant l'ancien entraîneur de Caen
est de faire appel à Hamroune dans
le poste d'avant-centre. Elément de
grande qualité, il a réussi à faire de
très belles choses et a sorti l'équipe
d'une situation très compliquée face
au PAC. Auteur d'un très bon match
face au DRBT où il a été buteur, il
peut occuper ce poste car sa
formation lui permet de jouer
pratiquement dans tous les postes
en attaque. Le coach l'avait d'ailleurs
essayé à Béjaïa pour le derby mais
ce jour-là, ça n'a pas vraiment
fonctionné. Néanmoins, ça reste une
option très plausible du moment
que le joueur est en confiance et ses
qualités peuvent lui permettre d'être
une arme redoutable en attaque
pour les Kabyles.
Fiston en dernier recours
L'international burundais était le
grand absent de la rencontre face
au MCO. Rentré en retard, il n'a
pas joué. Cependant, pour la
réception du CSC, il sera bel et
bien de la partie et devrait donc
retrouver une place de titulaire.
Mais à quel poste ? Personne ne le
sait encore car Fiston fait
également partie des options pour
jouer en avant-centre. Il faut dire
que ce n'est pas le poste préféré du
numéro 10 kabyle qui n'est pas à
l'aise en étant dos au but et préfère
être face au but. Maintenant, il a
déjà eu à jouer en tant qu'avant-
centre et était complètement passé
à côté de la plaque. De plus, cela
fait longtemps qu'il n'a plus
marqué avec la JSK (son dernier
but était face au MCA) et doit
rapidement retrouver la confiance
comme il l'avait fait en sélection en
marquant face au Mali.
Maintenant, le coach devra choisir
entre ces 3 joueurs à moins qu'il
n'ait encore une fois une autre idée
derrière la tête.
I. Z.
CHETTI :
Dumas
a discuté avec
les joueurs

Nezla et Zaouche,
avec les séniors
«Le CSC ne nous
fait pas peur»
La séance d'entraînement
d'hier a été marquée par
la présence de deux
jeunes joueurs issus de la
réserve de l'équipe. Il
s'agit de Nezla et Zaouche,
deux attaquants à qui le
coach a offert une chance
de côtoyer leurs aînés.
Etant friand de jeunes et
surtout à la politique du
club, Dumas a donc
commencé par les deux
joueurs en question et il
va encore permettre à
d'autres de découvrir
l'ambiance de l'équipe A.
Ceci prouve bien que le
coach accorde une
importance à l'équipe
réserve puisqu'il a déjà
suivi des rencontres de
championnat, notamment
à Tizi.
Le latéral gauche de la JSK revient
sur la reprise des entraînements et évoque
également la rencontre face au CSC : "On
vient de reprendre les entraînements
après deux jours de repos. Le retour par
route a été fatigant pour nous mais on a
maintenant entamé notre préparation
pour la réception du CSC." Interrogé sur
la forme de l'équipe et sur le dernier
match, Chetti assure : "Je pense que nous
aurions pu l'emporter à Oran mais il ne
faut pas avoir de regrets car on aurait
également pu perdre. Actuellement, le
moral est au beau fixe même si on se dit
qu'on aurait peut-être pu prétendre à
mieux au cours de nos derniers matchs.
On reste tout de même sur une belle série
de résultats. On a oublié le MCO et on
pense au match du CSC."
de
Médéa. Il explique :
"Franchement, affronter les
grosses cylindrées ne nous fait pas peur.
Le
CSC va essayer de développer son
jeu
et cela va créer des espaces qu'on
pourra exploiter. Maintenant, je dirai
que la rencontre sera moins
compliquée que celle de Médéa où les
joueurs de cette équipe ont fermé le
jeu
et ont réussi à prendre un point au
cours de ce match. Donc, le match du
CSC sera moins difficile par rapport à
celui de Médéa. A nous de faire le
nécessaire pour l'emporter et enchaîner
par une 12e rencontre sans défaite. Il ne
faut pas oublier que 5 équipes seulement
dans le monde n'ont pas encore perdu et
cci
est une chose qui nous fait plaisir." Le
numéro 23 de la JSK a ensuite abordé son
cas
et assure : "Je pense que le coach a
«Ce sera moins compliqué que
face à Médéa»
La JSK recevra samedi la formation du
CSC. Une rencontre que le gaucher kabyle
trouve difficile mais pas autant que celle
que j'apportais le plus et il me
fait confiance. De mon côté, je
vais travailler encore et essayer
vu
Au cours de la séance de
reprise des entraînements, le
coach français de la JSK a
pris le temps de parler avec
ses joueurs et leur a fait
comprendre qu'il n'était pas du
tout content de la prestation face
au MCO. D'ailleurs, il leur a fait
savoir : "Je ne suis pas content de
la prestation d'ensemble au cours
du match à Oran. J'attendais mieux
et plus de votre part." Une façon de
faire comprendre à son groupe
qu'ils sont passés à côté de leur
rencontre et qu'ils n'ont pas été à
la hauteur des attentes. Le coach a
également insisté sur le fait de
rapidement se reprendre et de vite
corriger les nombreuses lacunes
enregistrées face au MCO pour
éviter de retomber dans les
mêmes erreurs que lors de la
précédente rencontre car le CSC,
ce sera bien plus compliqué que le
MCO surtout que le champion
sortant est plutôt à l'aise lorsqu'il
se produit en déplacement. Les
joueurs sont donc prévenus par
rapport à cette histoire et sont
invités à vite revoir leur copie pour
présenter un bien meilleur visage
au cours de la prochaine rencontre
de championnat.
de
toujours être à la hauteur."
I. Z.
I. Z.
I. Z.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

JSK

5

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 JSK 5 MELLAL SECOUE SES JOUEURS «Attention, la JSK est devenue

MELLAL SECOUE SES JOUEURS

«Attention, la JSK est devenue L'ÉQUIPE À BATTRE !»

N'arrivant pas à digérer la manière avec laquelle son équipe a perdu bêtement deux points lors de la rencontre précédente devant le MCO, le président Chérif Mellal s'est adressé à ses joueurs avant l'entame de la seance d'entraînement d'hier.

PAR N. BOUMALI

Il a tenu à les secouer un peu de peur qu'ils tombent dans la facilité lors des matches restants surtout que certains éléments n'ont pas eu le rendement escompté face au MCO. "Il faut redoubler d'efforts lors des matches restants afin de terminer cette phase aller en force. Vous devez faire le maximum pour réaliser les meilleurs résultats possibles", leur a-t-il dit. Son message a été reçu cinq sur cinq par les équipiers de Saâdou qui sont déterminés à tout donner pour être à la hauteur de la confiance placée en eux.

pour être à la hauteur de la confiance placée en eux. dispositions et vous êtes payés,

dispositions et vous êtes payés, mais si quelqu'un a des problèmes, il doit m'en parler. On est là pour régler tout problème qui peut survenir, mais en contrepartie, on vous demande de donner le maximum pour réaliser le meilleur parcours possible", leur a-t-il assuré.

pas raté des points et c'est pour cela que vous devez travailler plus pour faire mieux à l'avenir. Il faut rester sur cette dynamique des bons résultats", leur a-t-il ajouté. Vu que la JSK est sur une série de 11 matches sans défaite, le président Mellal sait que toutes les autres équipes ne pensent qu'à la battre. C'est pour cela qu'il a prévenu ses joueurs dès la reprise des entraînements. "La JSK est devenue une équipe à battre. On est invincible après 11 journées du championnat, mais vous devez faire très attention pour préserver notre invincibilité le plus longtemps possible", leur a-t-il rappelé.

«Tout ce qui touche au technique, c'est l'entraîneur qui décide» Le président Mellal n'a pas omis à l'occasion pour annoncer à ses joueurs que l'entraîneur Franck Dumas a donné la chance au maximum de joueurs possible et qu'il est libre dans ses choix. "Si vous avez un problème administratif, vous pourrez m'en parler. Mais en ce qui touche le technique, c'est l'entraîneur qui décide. Il fait dans le turn-over et celui qui veut jouer, il n'a qu'à le convaincre", leur a-t-il expliqué.

N. B.

 

«Si quelqu'un

«Il faut rester sur cette dynamique

a

des problèmes,

des bons résultats»

il

doit m'en parler»

Tout en exigeant de ses joueurs de

Afin de mettre chacun devant ses responsabilités, le président Mellal a annoncé à ses joueurs que si quelqu'un a des problèmes administratifs, il doit lui en parler. "Vous êtes mis dans de meilleures

donner le meilleur d'eux-mêmes, il leur a apporté son soutien durant la réunion qu'il a eue avec eux. "L'équipe a enregistré un bon parcours jusqu'à maintenant. On aurait pu faire mieux, si on n'avait

Après Benkhelifa

La direction veut racheter le contrat de Benyoucef

Selon une source proche de la direction, les dirigeants songent d'ores et déjà à racheter le contrat du milieu Lies Benyoucef. Recruté à titre de prêt pour 18 mois au mois de janvier 2018, Benyoucef retournera au PAC à la fin de l'exercice actuel. Mais comme il a donné entière satisfaction, les dirigeants kabyles comptent sur lui pour les saisons à venir. Et pour éviter la surenchère des autres clubs, les dirigeants n'attendront pas la fin du championnat pour négocier avec leurs homologues du PAC. Le rachat de son contrat ne reviendra pas trop cher à la direction puisque celui-ci avait demandé la saison dernière à ses dirigeants de quitter le PAC. Il a alterné le bon et le moins bon depuis qu'il a rejoint la JSK, mais c'est un joueur qui peut aller très loin dans sa carrière, s'il continue sur cette voie. Il a d'énormes potentialités et comme il est perfectible, il pourra rendre beaucoup de services à la JSK qui mise sur des jeunes de talent. En ce qui concerne Benkhelifa, le président Mellal sera appelé à mettre le paquet pour racheter son contrat, car le président Hassan Zetchi ne serait pas prêt à le céder pour des miettes. M. A.

ne serait pas prêt à le céder pour des miettes. M. A. DUMAS VEUT TIRER LE

DUMAS VEUT TIRER LE MEILLEUR DE SES JOUEURS

«Notre bilan est positif, mais on doit enchaîner avec des performances»

Ne s'adressant d'habitude à ses joueurs que la veille des ren- contres, l'entraîneur Franck Dumas a dérogé à la règle puisqu'après l'inter- vention du président Mellal, il a pris la parole pour demander à ses joueurs de continuer à donner le meilleur d'eux-mêmes. "Notre bilan est positif après 11 journées du championnat, mais on doit enchaîner avec des performances pour conti- nuer sur cette voie", leur a-t-il dit. C'est une manière pour lui de les remercier pour tous les efforts four- nis lors des matches précédents, tout en exigeant d'eux de redoubler les efforts dans les rencontres à venir.

«On ne doit pas baisser les bras surtout en cette période» Même s'il a toujours évité de mettre la pression sur ses joueurs en rappe- lant dans chacune de ses confé- rences de presse que sa priorité est d'assurer le maintien le plus tôt pos- sible et de bâtir une équipe compéti- tive, cela ne l'empêche pas d'être exi- geant avec eux. D'ailleurs, il leur a demandé hier de continuer à tra- vailler sans relâche pour terminer la phase aller en force. "On ne doit pas baisser les bras surtout en cette période. On est sur une bonne dyna- mique, mais il faut qu'on confirme

dans les matches à venir", leur a-t-il conseillé.

«Il faut qu'on apprenne

de nos erreurs» Pas totalement satisfait de la presta- tion de ses joueurs lors de la dernière rencontre face au MCO, Franck Dumas leur a recommandé d'éviter de faire les mêmes erreurs dans les rencontres à venir. "Il faut qu'on apprenne de nos erreurs. Il ne faut pas qu'on fasse les mêmes erreurs et cela pour qu'on puisse progresser. Vous devez continuer à travailler sans relâche et cela pour être toujours à la hauteur", leur a-t-il demandé.

N. B.



Salhi : «Je veux retrouver l'EN»

Dans une déclaration faite sur le site du club, Abdelkader Salhi a affirmé que son équipe a réussi un bon parcours jusqu'à maintenant. "On est sur une série de 11 matches sans défaite, ce qui constitue une bonne chose pour nous. Pour ce qui est du dernier match face au MCO, on aurait pu revenir avec la victoire, mais un match à l'extérieur reste un bon résultat surtout face à une équipe comme le MCO. On est sur la bonne voie, mais on doit enchaîner avec des performances dans les matches à venir. S'agissant de mes prestations, je me sens bien, mais je dois confirmer. Mon objectif est de retrouver l'EN", a déclaré le gardien des Jaune et Vert.



Des caméras de surveillance seront installées avant le CSC

Selon une source autorisée, les dirigeants comptent installer des caméras de surveillance devant les portes d'entrée au stade et cela pour lutter contre ceux qui accèdent aux gradins sans billet. Depuis l'entame de la saison, le stade de 1er- Novembre a toujours affiché complet, mais les recettes ne reflétait pas pour autant la capacité du stade. Certaines personnes auraient facilité l'accès aux fans sans billet. Les dirigeants rencontreront le DJS de la wilaya de Tizi Ouzou afin de se pencher sur ce problème. Ils veulent passer au billet électronique et cela pour permettre aux fans d'acheter leur billet sans être contraints de faire la queue devant les guichets.



Les joueurs

interdits de

déclaration

Pour éviter toute déclaration qui pourrait perturber la sérénité de l'équipe en cette période cruciale, le président Mellal a interdit à ses joueurs de faire la moindre déclaration à la presse. Il a informé ses joueurs au cours de la réunion qu'il a eue avec eux dans la matinée d'hier. Désormais, aucun joueur ne peut répondre aux questions des journalistes sans l'accord du responsable de la communication. A signaler que Chetti et Salhi se sont exprimés sur le site du club et une conférence de presse est prévue pour ce mercredi à midi. Reste maintenant si l'entraîneur Franck Dumas se présentera devant les journalistes pour s'exprimer sur le match face au CSC et sur certains de ses choix. N. B.

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS 5 MATCHES SANS DÉFAITE Le Doyen

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

6

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 6 LIGUE 1 MOBILIS 5 MATCHES SANS DÉFAITE Le Doyen revient

5 MATCHES SANS DÉFAITE

Le Doyen revient de loin

Depuis la remontada à Oran, bien que le MCO ait gagné la partie à la fin du match, les Vert et Rouge ont retrouvé confiance et l'ont confirmé devant les Usmistes par la suite. Un nul contre l'USMA qui a eu un bon coup sur le mental, étant donné que depuis, le MCA ne perd plus. Il a battu le Nasria, le CSC, le CABBA sans oublier le Rafaâ pour le compte de la coupe arabe qui s'est ter- minée par un nul, mais avec une qualification au bout. Le Mouloudia retrouve ses forces et le sourire.

2 BUTS

ENCAISSÉS EN

5 MATCHES

La défense du Doyen reprend confiance

Tout le monde se souvient du Clasico qui a été suivi par le rendez-vous contre le MCO. Lors de ces deux matches, la défense du MCA a encaissé 9 buts. D'ailleurs, tout le monde craignait le pire par la suite. Mais celle-ci a montré qu'elle a bien appris de ses erreurs étant donné qu'elle a remonté la pente et retrouvé ses forces. Le MCA après le MCO a joué l'USMA, le Rafaâ, le Nasria, le CSC et le CABBA. Lors de ces 5 matches, la défense n'a encais- sé que deux buts contre le CSC et le Nasria. Ce qui montre que les défenseurs se sont remis en cause et reviennent en force. Ce qui rend fiers les fans qui attendent une suite plus favorable.

rend fiers les fans qui attendent une suite plus favorable. Violence : CABBA - MCA La

Violence : CABBA-MCA

La DGSN ouvre

une enquête

Les vidéos et les images des incidents qui ont suivi la fin du match entre le CABBA et le Mouloudia d'Alger à Bordj ont choqué plus d'un. Par conséquent, la DGSN a décidé d'ouvrir une enquête pour arrêter les agresseurs, mais aussi les instigateurs de ce massacre.

PAR AMINA Z

Le patron de la DGSN a donné des consignes strictes pour faire de ce dossier une priorité.Afin d'éradi- quer le fléau de la violence qui frap- pe de plein fouet nos stades, le directeur général de la sûreté natio- nale Mustapha Lahbiri a ordonné l'ouverture d'une enquête. Une com- mission a déjà été installée dimanche à BBA pour enquêter sur

les violences enregistrées après le coup de sifflet final du RDV de la 11e journée entre le CABBA et le Mouloudia d'Alger. Comme tout le monde le sait, l'utilisation de l'arme blanche et les jets de pierres auraient pu causer mort d'homme. En plus des officiels et des supporters du MCA, plusieurs blessés ont été enre- gistrés dans les rangs de la police. Tout cela, le patron de la DGSN le sait ; il a donné des ordres pour

accélérer l'enquête et arrêter les agresseurs le plus vite possible.

Ladite commission est conduite par

le directeur général du cabinet de la

DGSN. Celle-ci a entamé son travail depuis dimanche pour faire la lumière sur tout ce qui s'est passé après le match. Ainsi, en plus des

sanctions que risque le CABBA de la CD-LFP, des sanctions plus sévères sont attendues, c'est-à-dire la prison.

A l'envahissement du terrain, on a

vu des centaines de fans bordjis, pierres et arme blanche en main, agresser joueurs, supporters et diri-

geants du Mouloudia. Plusieurs vidéos ont été revues par les poli- ciers. L'enquête suit son cours ; il se dit même qu'il y a eu des identifica- tions et des arrestations depuis. On verra la suite quand l'enquête sera terminée. Affaire à suivre.

A. Z.

Chaâl

convoqué par la LFP

Accusé d'avoir provoqué les supporters bordjis à la fin du match avec un geste déplacé, le gardien de but du Mouloudia d'Alger a été convoqué par la commission de la Ligue nationale de football afin de l'entendre et donner sa version des faits. En tout cas, le portier du MCA a été roué de coups comme tous ses camarades et il va se défendre devant la CD. On attend donc ce que celle-ci fera pour Chaal pro- chainement.

attend donc ce que celle-ci fera pour Chaal pro- chainement. Les incidents de BBA ont renforcé

Les incidents de BBA ont renforcé les liens entre le MCA et ses fans

Certes, ce qui s'est passé à BBA est condamnable, mais dans ce mal- heur, il y a eu quelque chose de bien tout de même. Cette solidarité entre les joueurs et leurs fans qui, au fil du temps, s'est fragilisée après les grosses déceptions vécues en début de saison. L'élimination en Ligue des champions et l'humiliation du Clasico ont creusé le fossé entre les supporters et leur équipe. Mais contre le CABBA chez lui, les deux parties se sont soudées ; elles sont plus que jamais liées. D'ailleurs, depuis ces incidents, tout le monde espérait voir la reprise programmée à Hadjout ou ouvrir les portes du stade d'Ain Benian aux fans afin que les Chnaoua réconfortent les joueurs qui sont tou- jours sous le choc après ce qu'ils ont vécu samedi dernier à BBA.

Le MCA, meilleure équipe à l'extérieur

Les clubs de Ligue 1 Mobilis ont disputé le week-end dernier la 11e journée ; le Doyen est la meilleure équipe à l'extérieur. Dans les 6 matches joués en déplacement, le Doyen a gagné trois matches et a contraint les adversaires au partage des points à deux reprises. 11 points récoltés sur les 18 mis en jeu. Par contre le MCA est faible chez lui puisqu'il a 5 matches où il a gagné le NAHD et le CSC. Il a perdu devant la JSK et l'ESS et a fait match nul contre le PAC ; en tout, il a engrangé juste 7 points. Le Mouloudia d'Alger a joué 11 jour- nées cette saison ; il a eu dans son programme 5 matches à domicile et 6 à l'extérieur. Il a mal débuté sa saison en enregistrant un match nul contre le PAC et a perdu contre

l'Entente et a fait de même devant la JSK. D'ailleurs, personne ne peut oublier le 5-0 à Bologhine, match à huis clos. Mais il renaît de ses cendres et a retrouvé la victoire chez lui devant le Nasria et le CSC. Cependant à l'extérieur, le Doyen voyage en première classe. Son pre- mier déplacement a été à Tadjenanet où il a battu le DRBT sur un score de 1-0. Il a contraint les Belouizdadis au partage des points dans leur Cousina puisque le score de la partie a été de zéro partout. Ensuite, il est allé à Médéa pour revenir avec une précieuse victoire (1-2). Il était ensuite attendu à l'Ouest du pays pour affronter le MCO. Les Vert et Rouge ont réalisé une seconde mi-temps incroyable puisqu'ils sont revenus dans le

score. Malheureusement, ils n'ont pas su gérer la partie jusqu'à sa fin et ont perdu 4-3. Mais cette remon- tada a bien servi les Vert et Rouge qui ont tout fait devant les Usmistes qui avaient le vent en poupe pour les convaincre à partager les points du big derby (0-0). Le fait de tenir tête à la meilleure équipe du cham- pionnat a donné plus d'envie aux camarades de Nekkache qui vont ensuite enchaîner les bons résultats. Pour preuve, ils sont allés à BBA pour obliger l'équipe du CABBA à céder les trois points. Le Mouloudia d'Alger voyage très bien, il doit juste se perfectionner à domicile pour être intraitable et revenir en force la suite du parcours.

A. Z.

intraitable et revenir en force la suite du parcours. A. Z. SAOUD MEKIDECHE n'est plus Saoud

SAOUD MEKIDECHE n'est plus

Saoud Mekideche, l'ancien joueur de l'USMS, du MCA et du DNC s'est éteint dimanche à l'âge de 74 ans à l'hôpital de Beni Messous. Il né le 5 juillet 1944 à El-Eulma, il a débuté dans le club de sa ville natale, avant de rejoindre l'USMS, mais c'est au MC Alger qu'il a accompli l'essentiel de sa carrière (1966/1975) avant de passer au DNC Alger (1975/1977). Il a décroché plusieurs titres avec le MCA et aussi des trophées de la coupe d'Algérie des militaires

avec la formation de Gendarmerie nationale. Gendarme de profession, il a joué plusieurs fois en équipe nationale mili- taire, il a porté 1 seule fois le maillot de l'équipe nationale. C'était lors du match qualificatif pour les Jeux olympiques de Mexico de 1968 joué contre la Libye le 27 novembre 1967. A la suite de cette triste nouvelle, le collectif de Compétition présente à sa famille ses sincères condo- léances priant Dieu de l'accueillir en Son vaste Paradis.

Compétition présente à sa famille ses sincères condo- léances priant Dieu de l'accueillir en Son vaste

Condoléances

Attristé par le décès du frère de notre ami et ancien président de la LFP Mahfoud Kerbadj, le collectif de Compétition lui présente à lui et à toute sa famille ses sincères condo- léances et prie Dieu Tout-Puissant de l'accueillir en Son vaste Paradis. A Dieu nous apparentons, à Lui nous retournons.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

MCA

7

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 MCA 7 Il a dirigé la séance d'entraînement d'hier AMROUCHE NOUVEL

Il a dirigé la séance d'entraînement d'hier

AMROUCHE

NOUVEL ENTRAÎNEUR

M. Z.
M. Z.

période même s'il voulait garder son jugement à plus tard, une fois qu'il aurait entamé son travail. A ce sujet, le directeur sportif Kamel Kaci Saïd nous a déclaré : "C'est ce soir (NDLR - hier) qu'Amrouche commencera son travail avec l'équipe. La séance est à huis clos, car nous avons programmé la pré- sentation très tôt." Ainsi donc, une nouvelle période commence pour le Mouloudia d'Alger avec la venue d'Adel Amrouche qui a débuté son travail hier soir à Aïn Benian. Toutefois, ce technicien va-t-il apporter un plus à l'équipe, surtout dans le jeu même si l'équipe a réussi jusqu'à maintenant des bons résultats qui lui ont permis d'être sur le podium pour la première fois de la saison ?

IL A CONTACTÉ SON AGENT HIER POUR LUI TROUVER UN CLUB

Dieng décidé à quitter le MCA cet hiver

C'est probablement les dernières semaines d'Aliou Dieng au Mouloudia. Le Malien a sollicité son agent pour lui trouver un club preneur pour quit- ter le Doyen des clubs algériens lors du pro- chain mercato hivernal. Le milieu de terrain du MCA, Aliou Dieng, est toujours sous le choc après les incidents lors du match de son équipe contre le CABBA. L'ancien joueur de Djoliba ne veut plus continuer à jouer avec le Mouloudia d'Alger et il compte le quitter cet hiver. D'ailleurs, il l'a déclaré après le match du CABBA : "Je n'ai plus envie de rester au Mouloudia après tout ce que j'ai

envie de rester au Mouloudia après tout ce que j'ai vécu. Je suis venu pour jouer

vécu. Je suis venu pour jouer au football pas pour mourir." Une source nous a révélé que le milieu de terrain du Mouloudia a sollicité son agent hier matin pour lui trouver un club preneur dès cet hiver, il ne veut plus rester au MCA. Mais Kaci Saïd va-t-il le laisser partir gratuitement surtout que le joueur n'a aucun contact officiel depuis que KSK a refusé de le laisser parti en Arabie Saoudite malgré la proposition du club saoudien qui avait offert un million de dollars pour bénéficier des services du Malien ?

M. Z.

Alors que KSK a envoyé une demande pour le report du match

Le staff technique veut jouer contre la Saoura

Même si la direction du club a envoyé une demande pour le report du match de la 12e journée du championnat contre la JSS, le staff technique du MCA veut jouer ce match pour garder cette dyna- mique des bons résultats. Après les incidents du Bordj Bou-Arréridj, le directeur sportif Kamel Kaci Saïd a envoyé une demande à la Ligue nationale de football pour reporter le match contre la JSS prévu samedi pro- chain au stade du 5-juillet. Avant

l'arrivée d'Adel Amrouche, Farés Belkhir et son adjoint avaient refu- sé le report de ce match. Pour eux, un report de la rencontre risque de casser la dynamique des victoires qu'ont enregistrées les camarades de Hachoud lors des dernières journées et qui ont permis à l'équi- pe d'occuper une place sur le podium pour la première fois de la saison. "On a enchaîné trois vic- toires et on aimerait bien jouer le match de la JSS pour garder cette dynamique des victoires. Les

joueurs veulent aussi jouer ce match et Incha Allah on va gagner notre match contre la JSS même si on sait qu'on affrontera une bonne équipe de la Saoura", diront Belkhir et son adjoint après le match du CABBA. Ainsi, le match MCA-JSS est maintenu pour ce week-end sauf si la Ligue décide d'accepter la demande de Kaci Saïd et de reporter le match à une date ultérieure.

M. Z.

PAR M. ZERROUKI

C'est fait, Adel Amrouche est le nouvel entraîneur du Mouloudia après avoir dirigé sa première séance avec sa nouvelle équipe qui s'est déroulée à huis clos sans la présence de la pres- se.En effet, Après plus d'un mois et demi sans entraîneur, le direc- teur sportif, Kamel Kaci Saïd, a finalement réussi à recruter un entraîneur, en l'occurrence Adel Amrouche qui a débuté son tra- vail hier avec les camarades de Nekkache. Pour rappel, Adel Amrouche avait tout conclu avec KSK la semaine dernière en signant un contrat de 18 mois. L'ancien sélectionneur de la Lybie avait supervisé sa nouvelle équipe samedi à Bordj contre le CABBA. Il était un peu déçu par la produc- tion de l'équipe en première

Une reprise à huis clos    Comme la Ligue nationale n'a pas répondu
Une reprise à huis clos
Comme la Ligue nationale n'a pas
répondu à la demande des
Mouloudéen de reporter leur pro-
chaine rencontre face à la JSS, le
staff technique du Mouloudia a pro-
grammé la reprise hier à 17h au
complexe sportif d'Aïn Benian ESHRA.
Cette reprise s'est déroulée à huis
clos sans la presse sur une décision
de Kaci Saïd.

Hachoud et Haddouche en tenue de ville

Hier, à la reprise des entraînements qui a débuté à Aïn Benian à 17h30, Hachoud et Haddouche sont arrivés à l'entraînement en tenue de ville. Comme tout le monde le sait, Hachoud et Haddouche ont été agressés samedi à BBA et les bles- sures les ont empêchés de s'entraî- ner.

Les joueurs sous le choc

Comme tout le monde le sait les Vert et Rouge ont vécu l'enfer samedi dernier à BBA. Hier tout le monde était sous le choc. Tout le monde n'arrive pas à oublier ce que les joueurs ont vécu au stade du 20- Août à Bordj. D'ailleurs ça ne parlait que de cela hier à Aïn Benian.

Amada et Bendebka ont repris

Lors de la séance de la reprise qui s'est déroulée hier à Aïn Benian, les deux milieux de terrain du MCA Sofiane Bendebka et Brahim Amada qui n'étaient pas concernés par le déplacement à BBA, car Amada était fatigué après son retour de Madagascar alors que Bendebka souffrait de blessures, les deux hommes ont repris le travail avec le groupe pour préparer le rendez-vous de vendredi contre la Saoura au 5- juillet.

Groupe au complet à Aïn Benian

Malgré les coups encaissés samedi dernier a la fin du match, ceci n'a pas empêché les Mouloudéens à reprendre le travail et même ceux qui souffraient de blessures ont tenu à être présents à Aïn Benian.

Il a été autorisé à se reposer deux ou trois jours

Belkhir :

«Je n'ai pas démissionné, je suis malade»

Farès Belkhir, l'entraîneur du Mouloudia d'Alger a tenu à démentir qu'il avait démissionné de son poste après les incidents du match contre le CABBA. Belkhir a été autorisé s'absenter trois jours pour se reposer et se soigner à la suite des événements qui se sont déroulés à Bordj Bou-Arréridj. Il le confirme en déclarant : "J'aimerais bien préciser que je n'ai pas démis- sionné après le match du CABBA. Kaci Saïd m'a autorisé à rester deux ou trois jours pour me soi- gner après mon agression au stade." En effet, comme toute la délégation du MCA, Farés Belkhir était choqué par ce qui s'est passé samedi au stade de Bordj lorsqu'il a été agressé par des pseudos sup- porters du CABBA.

«J'ai failli perdre la vie à Bordj» Farés Belkhir a accepté lui aussi de nous raconter le calvaire qu'il a vécu à Bordj : "A la fin du match, quelqu'un m'a frappé avec une chaise et après une vingtaines de personnes m'ont donné des coups de poings et des coups de pieds. J'ai failli perdre la vie n'était l'inter- vention de certains présents au stade. C'est honteux et malheureux ce qui se passe dans les stades algériens. Le football, c'est du spec- tacle, ce n'est pas la guerre. Après notre sortie du stade, je suis resté à l'hôpital jusqu'à 5h du matin et quand nous sommes revenus, Kaci saïd m'a dit 'il faut que tu te reposes trois jours avant de reprendre le travail.' J'espère que les responsables du football pren- dront des décisions sévères contre ceux qui ont provoqué cette violen- ce pour mettre fin à ce massacre. On ne peut pas continuer de jouer au football comme ça." M. Z.

Belkhir passera un scanner en France

Il été frappé avec une chaise en pleine tête et depuis il souffre de vertiges et de maux de tête ter- ribles. Il va aller en France pro- chainement pour passer un scan- ner. Il faut dire qu'il a pris beau- coup de coups comme les joueurs et souffre beaucoup.

Le Mouloudia jouera avec un nouveau maillot face à la JSS

L'équipementier du Mouloudia d'Alger Umbro a annoncé qu'un nouveau maillot sera présenté avant la fin de cette semaine. Les camarades de Hachoud pourront l'endosser pour jouer le prochain match contre la JSS. Même si les responsables d'Umbro n'ont pas encore publié de photos du nou- veau maillot sur leur site officiel comme ils l'ont fait à chaque fois depuis qu'ils ont signé avec le MCA, une source nous a révélé que le nouveau maillot est très beau et de grande qualité.

www.competition.dz Mardi 23octobre 2018 8 LIGUE 1 MOBILIS «L'EN, J'Y PENSE, J'EN RÊVE ET J'Y

www.competition.dz

Mardi 23octobre 2018

8

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Mardi 23octobre 2018 8 LIGUE 1 MOBILIS «L'EN, J'Y PENSE, J'EN RÊVE ET J'Y ASPIRE»

«L'EN, J'Y PENSE,

J'EN RÊVE ET J'Y ASPIRE»

S'il y a un joueur de l'USMA qui monte en puissance, on peut citer le nom d'Oussama Chita. Après une première saison mi-figue, mi-raisin, le jeune milieu de terrain de 22 ans s'est racheté de fort belle manière depuis l'entame de l'actuel exercice où il s'est imposé comme titulaire indiscu- table au sein de l'équipe et un élément incontournable sur lequel mise beaucoup le premier responsable de la barre technique du club Thierry Froger dans l'entrejeu, en dépit de la rude concurrence qui existe dans son poste avec la présence de talentueux joueurs, en l'occurrence Hamza Koudri, Raouf Benguit et Mohamed Benkhemassa. Le moins que l'on puis- se dire est que le joueur ambitionne plus que jamais à faire une grande saison et tous les observateurs sont unanimes à dire qu'il est actuelle- ment l'un des meilleurs milieux de terrain du championnat et qu'il sera le maître à jouer de la formation de Soustara vu l'énorme potentiel dont il jouit. D'ailleurs, la forme éblouissante qu'il affiche actuellement a suscité l'admiration du sélectionneur national Djamel Belmadi. Ce dernier songe à le convoquer pour le prochain stage car il le voit comme le milieu de ter- rain moderne dont la sélection nationale a besoin devant la méforme de certains professionnels. Dans cet entretien qu'il a bien voulu nous accor- der, Chita nous parle de son retour en force, les objectifs ainsi que le par- cours de son équipe.

de prendre le dessus sur n'importe quelle équipe en championnat avec l'art et la manière.

Vous devrez d'abord remporter le titre hivernal pour bien entamer la phase retour, n'est-ce pas ?

C'est un titre symbolique, certes, mais il nous tient vraiment à cœur. C'est très important de terminer la phase aller à la première place et avec un écart confortable sur notre pre- mier poursuivant car cela va nous permettre d'entamer la phase retour avec un moral gonflé à bloc mais aussi avec une grande motivation de continuer à enchaîner les bons résul- tats. Pour le moment, on ne veut pas précipiter les évènements. Comme je vous l'ai dit, on est en train de gérer notre parcours match par match tout en allant doucement mais sûrement.

Même le reste du calendrier semble favorable pour vous…

Oui, on jouera trois matchs à la maison contre deux déplacements et cela semble en notre faveur. Mais comme je viens de le dire, que ce soit à domicile ou à l'extérieur, on devra toujours jouer pour la gagne.

Parlons de vous maintenant, vous êtes en train d'enchaîner les belles prestations, quel est le secret ?

comme titulaire, j'espère que j'ai été au niveau des attentes.

Peut-on dire que vous avez été

marginalisé par les ex-entraîneurs

?

Lorsque j'avais rejoint l'USMA en été 2017, je revenais d'une méchante blessure et j'avais presque passé une saison blanche avec le Mouloudia. Ainsi, il était impossible à Paul Put de miser sur moi comme titulaire, d'au- tant plus que je ne disposais pas d'une licence africaine. Après, Hamdi était venu. Certes, il n'avait pas misé sur moi comme titulaire, mais il m'avait donné plusieurs occasions de jouer et c'est ce qui m'avait permis de commencer à retrouver mon niveau au fur et à mesure.

Vous auriez tapé dans l'œil du sélectionneur national Belmadi. Ce dernier songerait à vous convoquer, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Je ne vous cache pas que j'attendais à être convoqué en équipe nationale A depuis que j'étais au MCA, malgré mon jeune âge. L'EN, j'y pense, j'en rêve et j'y aspire. De mon côté, je dois continuer à jouer d'une manière régu- lière avec l'USMA et surtout enchaî- ner les belles prestations pour espérer être convoqué en sélection.

Votre bon début de saison aurait certainement suscité l'admiration de certains recruteurs étrangers, avez-vous reçu des contacts ?

Avant de rejoindre l'USMA, j'étais tout proche de rejoindre un club por- tugais, malheureusement, ce transfert est tombé à l'eau. Actuellement, je préfère rester concentré sur mon par- cours avec l'USMA. Je suis encore jeune et c'est avec le sérieux et le tra- vail que je pourrai prétendre à décro- cher un contrat professionnel. Chose est sûre, je ne trouverai pas mieux que l'USMA en Algérie. Autrement dit, à défaut d'un club étranger, je res- terai à l'USMA.

On vous laisse le soin de conclure…

J'espère qu'on reste sur cette dyna- mique de bons résultats. Je ferai en

sorte d'être meilleur à l'avenir afin d'être au niveau des attentes de tout le monde. Je demande à nos suppor- ters de continuer à nous soutenir et de notre côté, on fera de notre mieux pour leur dédier au moins un titre en

fin de saison.

A. S.

«Froger m'a relancé»

Entretien réalisé par

ANIS. S.

Quel commentaire faites-vous sur le match joué face à l'USMBA ?

Franchement, on regrette énormé- ment la victoire qui était largement à notre portée. Alors qu'on menait au score par deux buts à zéro, notre adversaire est revenu en force en remettant les pendules à l'heure. Certes, on aurait pu gagner, mais je crois que le nul est aussi une bonne opération. Ce n'est pas évident d'im- poser le nul à une équipe condamnée à gagner et qui renferme surtout des joueurs talentueux capables de faire la différence à n'importe quel moment. On doit maintenant se concentrer sur notre prochain impor- tant rendez-vous en championnat.

Vous avez raté l'occasion de s'emparer de la place de leader, êtes-vous déçus ?

Oui, on aurait souhaité creuser l'écart entre nous et la JSK, mais on accuse encore un match retard face à l'ESS, le reste du calendrier est favo- rable, je crois qu'on est capables de prendre le large sur la JSK, à condi- tion de continuer à enchaîner les bons résultats. En tous les cas, on est en train de gérer notre parcours sans faire beaucoup de calculs parce que le plus important pour nous, c'est bien évidemment poursuivre notre petit bonhomme de chemin en cham- pionnat.

Vous devrez maintenant vous concentrer sur le prochain match face à l'O Médéa, n'est-ce pas ?

On reprendra aujourd'hui le che- min des entraînements après trois jours de repos qui nous ont permis de reprendre notre souffle, on va pré- parer convenablement le match de

samedi vu sa très grande importance. J'espère qu'on sera dans notre meilleur jour pour renouer à l'occa- sion avec la victoire.

Comment se présente pour vous cette confrontation ?

C'est un match qui s'annonce diffi- cile pour nous dans un périlleux déplacement. On aura en face un adversaire condamné à gagner afin de s'éloigner de la zone rouge. Mieux, il reste sur un match nul obtenu à Constantine face au détenteur du titre, le CSC. Franchement, on s'en méfie, mais on ira à Médéa en conquérants et avec la ferme détermi- nation de revenir avec les précieux trois points. On est dans l'obligation de gagner, on doit juste bien gérer le match et prendre notre adversaire très au sérieux pour réaliser la victoi- re.

Ce sera très important de gagner à Médéa avant de recevoir la JSK, qu'en pensez-vous ?

Bien sûr. Comme vous le savez, on joue le titre du championnat cette sai- son et pour atteindre cet objectif, on ne se contentera pas seulement de gagner à domicile mais plutôt aller chercher des résultats en dehors de la maison.

Justement, croyez-vous que l'actuel groupe est capable de remporter le titre du championnat en fin de saison ?

Bien sûr. L'actuel groupe renferme d'énormes potentialités dans les trois compartiments et je crois qu'il est capable à dominer le championnat national. Mais pour remporter le titre, les individualités ne suffisent pas. On devra continuer à enchaîner les vic- toires à domicile et à l'extérieur et for- mer surtout un bon groupe capable

Tous les moyens sont réunis pour remporter le titre du championnat

Il n'y a aucun secret, c'est juste le fruit de mes efforts et mon sérieux depuis l'entame de la préparation d'intersaison. Je remercie Dieu qui m'a préservé des méchantes bles- sures. Si j'affiche une bonne forme, c'est aussi parce que je joue d'une manière régulière. Tant mieux pour moi, pourvu que ça dure le plus long- temps possible. Je dois encore conti- nuer à travailler pour être meilleur à l'avenir.

Alors, vous êtes capable de faire beaucoup mieux ?

Oui, bien sûr. Je connais bien mes capacités et je suis persuadé que je pourrais mieux faire. J'espère seule- ment ne pas contracter des blessures qui risquent de me freiner dans mon élan.

On ne peut pas parler de votre retour en force sans citer la confiance de votre entraîneur, n'est-ce pas ?

Bien évidemment. Franchement, je lui dois beaucoup. Je l'ai convaincu durant la préparation d'intersaison, il m'a fait confiance en misant sur moi

«Le titre hivernal nous importe beaucoup»

www.competition.dz

Mardi 23octobre 2018

USMA 9 Il reprendra aujourd'hui HAMIA “ Heureux de reprendre avec le groupe à l'occasion
USMA
9
Il reprendra aujourd'hui
HAMIA
Heureux de reprendre
avec le groupe à
l'occasion de l'OM”
ENFIN LE BOUT
DU TUNNEL !
Amine Hamia a répondu à
quelques-unes de nos questions et n'a
pas caché sa motivation afin de
reprendre avec l'équipe première et
de regagner sa place.
L'attaquant des Rouge et Noir qui avaient
été mis à l'écart et versé dans la réserve
par Thierry Froger pendant un mois,
reprendra les entraînements dès aujourd'hui
avec l'équipe première.
Comment ça se passe pour vous
avec l'équipe réserve ?
me surpasser et de tout donner afin de
m'imposer. J'espère que je deviendrai
l'un des meilleurs à l'USMA. Il ne faut
pas oublier que depuis mon arrivée au
sein de l'équipe, je n'ai pas eu ma chan-
ce. Je n'ai pas beaucoup joué à l'USMA.
D'ailleurs, même la saison dernière, je
n'ai pris part qu'à quelques matchs.
Donc vous pensez pouvoir apporter
un plus à l'équipe ?
PAR MEHDI KABI
Tout s'est bien passé, j'ai gagné
en temps de jeu et je me suis donné
à fond avec cette équipe. En plus, il
faut dire que les jeunes joueurs
écoutent mes conseils et j'ai tout
donné avec eux. Il ne faut pas
oublier que je n'avais pas joué
pendant un long moment.
Alors que le dernier match
qu'il a joué était face aux
Forces aériennes d'Irak en
Coupe arabe des clubs cham-
pions, Amine Hamia pourrait
reprendre dès le prochain
match face à l'Olympique de
Médéa. Ce dernier, qui avait
ainsi décidé de le rappeler et
de le faire revenir en équipe
première. Il sera donc de
retour dès aujourd'hui à l'oc-
casion de la reprise des entraî-
nements et pour un match qui
lui tient à cœur face à son
ancienne équipe, l'Olympique
de Médéa. Il faut savoir aussi
que c'est l'occasion où jamais,
pour l'attaquant des Rouge et
Noir afin de s'imposer.
Mahious a eu beaucoup de
temps de jeu et n'a pas su
profiter de la confiance de son
entraîneur. Il n'a pas réussi à
se faire une place et Hamia
pourrait ainsi en profiter. Ce
Donc avoir été envoyé vers
l'équipe réserve vous a permis
de gagner en temps de jeu…
Oui tout à fait, je pense que je peux
faire la différence et que je peux appor-
ter un plus à cette équipe. Comme je
l'ai dit, depuis mon arrivée je n'ai pas
beaucoup joué mais je pense que si j'ai
ma chance je peux faire la différence.
On voit bien que notre équipe gagne
avec des scores lourds, donc je pense
que je peux avoir la chance pour jouer.
Comme je l'ai dit, ça fait un long
moment que je n'ai pas joué, la derniè-
re fois que j'avais fait un match avec
l'équipe première c'était face aux
Irakiens.
Que pensez-vous de votre prochain
match face à l'Olympique de Médéa
que vous connaissez très bien ?
été blessé, a ensuite été écarté
par son entraîneur après un
désaccord entre les deux
hommes. Thierry Froger avait
décidé de sanctionner son
poulain en lui demandant de
jouer avec la réserve. Alors
que tout le monde s'attendait
Comment vous avez vécu
cette mise à l'écart par votre
entraîneur ?
On va jouer contre l'équipe dans
laquelle j'ai montré beaucoup de quali-
tés. C'est d'ailleurs grâce à l'OM que j'ai
été le plus connu, car j'ai fini meilleur
buteur. J'espère maintenant que je serai
convoqué et que je serai parmi les 18
afin de prendre part à cette rencontre
et revoir cette ville de Médéa et les
supporters.
à ce que la sanction ne dure
pas longtemps, elle a finale-
ment été prolongée pendant
dernier devra cependant faire
face à une forte concurrence,
surtout qu'Ibara continue de
réaliser de belles prestations.
En tout cas, le retour d'Amine
Hamia relancera la concurren-
ce en attaque et le premier
responsable de la barre tech-
nique usmiste pourrait comp-
ter sur lui lors des prochaines
rencontres.
Je suis à la disposition du staff tech-
nique et je dois respecter toutes ces
décisions. Il faut savoir que depuis que
j'ai été promu sénior, je n'ai jamais joué
avec la réserve et ce n'est pas une mau-
vaise affaire d'avoir joué avec l'équipe
réserve. Je pense que l'entraîneur a vu
que je revenais de blessure donc il m'a
donné du temps de jeu avec la réserve.
Vous aurez ensuite le match tant
attendu face à la JSK…
un mois. D'ailleurs, celle-ci est
la plus longue depuis l'ère
Haddad. Amine Hamia a
ainsi participé à trois matchs
de la réserve mais malgré la
sanction il a pu gagner en
temps de jeu. Il a été impor-
tant pour la réserve, puisqu'il
L'USMA a une attaque qui crache le
feu cette saison, la concurrence est
rude…
Oui, on sait que le programme s'an-
nonce chargé pour nous et que ce sera
difficile, mais je crois que le plus
important c'est de penser d'abord à
notre prochain rendez-vous face à
l'Olympique de Médéa avant de passer
à la suite. On devra enchaîner avec les
bons résultats et ainsi continuer sur
M. K.
a inscrit deux buts et a réussi
Je crois que c'est une bonne chose
pour l'équipe. Même pour moi c'est
une bonne chose car ça me permet de
cette bonne lancée.
M. K.
à se démarquer. Le coach a
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
La préparation pour
l'OM débutera aujourd'hui
BUTS
CLUBS
MATCHS
Meftah et
Pts
J.
G.
N.
P.
P.
C.
Diff.
Benkhemassa
devraient
1. USMA
23
10
07
02
01
21
09
+12
reprendre
2. JSK
23
11
06
05
00
17
05
+12
Après avoir profité de deux
jours de repos, les Rouge et
Noir vont reprendre la prépara-
tion en prévision du match face
Son équipe menait par deux
buts à zéro et la fin de match a
été difficile puisque lors du der-
nier quart d'heure, elle a encais-
à l'Olympique de Médéa.
Premier du classement à éga-
lité des points avec la JS
Kabylie, les Rouge et Noir ont
comme motivation de garder
leur statut de leader en rempor-
tant une victoire face à
l'Olympique de Médéa. Ces
derniers, qui ont un match en
retard veulent se mettre dans
les meilleures conditions pos-
sibles avant de rencontrer leur
concurrent pour la première
place, dans un match qui s'an-
sé deux buts et a ainsi partagé
les points avec Bel-Abbès. La
victoire était pourtant proche
pour les Usmistes qui n'avaient
plus qu'à confirmer et maintenir
le score. Mais le relâchement a
permis à l'adversaire d'inscrire
deux buts et ainsi gagner un
point. Le premier responsable
de la barre technique usmiste,
n'a ainsi pas apprécié ce résultat
et veut cette fois remporter une
victoire à l'extérieur. Il veut gar-
der la première place au classe-
ment surtout que le match sui-
vant s'annonce difficile, face au
club phare de la Kabylie. En
tout cas, la préparation débute-
ra cette après-midi à 17h où tout
le groupe est attendu afin de
commencer le travail. En plus,
les blessés, tels que Rabie
Meftah et Mohamed
Benkhemassa, sans oublier l'at-
taquant Amine Hamia qui
devrait lui aussi reprendre avec
le reste du groupe après avoir
été éloigné pendant pratique-
ment un mois en équipe réser-
ve. En tout cas, Thierry Froger
compte beaucoup sur cette
semaine de préparation afin que
son équipe soit au top pour le
match de samedi face à
l'Olympique de Médéa dans le
cadre de la 12e journée de la
Ligue 1 Mobilis. Il pourrait
d'ailleurs apporter quelques
modifications à son onze et sur-
aujourd'hui
Le milieu de terrain,
Mohamed
Bekhemassa et l'ar-
rière droit, Mohamed
Rabie Meftah,
devraient reprendre
les entraînements
dès aujourd'hui. Ces
derniers ont été
absents à cause de
pépins physiques
mais pourront ainsi
être de retour pour la
prochaine rencontre
face à l'Olympique de
Médéa. Ils devraient
en tout cas être pré-
sents dans le cadre
de la reprise des
entraînements qui se
déroulera aujourd'hui,
ce qui soulagera le
premier responsable
de la barre technique
usmiste qui pourra
compter sur ces pou-
lains afin d'aligner
son onze de départ le
plus en forme face à
l'OM et revenir avec
les trois points.
3. ESS
18
10
05
03
02
14
08
+06
4. MCA
18
11
05
03
03
12
14
-02
5. NAHD
16
11
04
04
03
10
10
00
6. JSS
15
11
04
03
04
11
06
+05
7. CSC
14
11
03
05
03
09
07
+02
8. MOB
14
11
03
05
03
13
15
-02
9. MCO
13
11
03
04
04
13
15
-02
10. ASAM
12
11
02
06
03
06
09
-03
11. OM
12
11
02
06
03
11
15
-04
12. CABBA
11
10
02
05
03
07
09
-02
nonce chaud bouillon. Pour les
Usmistes, l'objectif est de reve-
nir avec les trois points même si
leur mission s'annonce compli-
quée. Il faut savoir que
l'Olympique de Médéa veut une
victoire afin de se relancer et
surtout quitter le bas du tableau
de la Ligue 1 Mobilis. L'OM ne
compte pas faire de cadeau à
l'USMA lors de ce match. C'est
pour cette raison que le staff
technique usmiste veut que
l'équipe soit dans les meilleures
conditions pour cette rencontre.
13. PAC
10
10
02
04
04
12
14
-02
tout faire des réglages en défen-
se qui s'est relâchée face à
14. DRBT
08
10
02
02
06
12
16
-04
l'USMBA.
M. K.
15. USMBA
07
10
01
04
05
09
19
-10
16. CRB
06
11
02
03
06
07
13
-06
12 e JOURNÉE
13 e JOURNÉE
OM-USMA
CABBA-ESS
JSK-CSC
MOB-MCA
MCO-DRBT
NAHD-OM
ESS-NAHD
JSS-CRB
Il faut savoir que l'entraîneur,
CRB-CABBA
DRBT-ASAM
Thierry Froger semblait ne pas
avoir apprécié le nul lors du
dernier match contre l'USMBA.
MCA-JSS
USMA-JSK
PAC-MOB
CSC-MCO
ASAM-USMBA
USMBA-PAC

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 LES SUPPORTERS METTENT EN GARDE LES JOUEURS : «FAITES GAFFE !»

LES SUPPORTERS METTENT EN GARDE LES JOUEURS :

«FAITES GAFFE !»

Les fans mobistes sont bien conscients de la situation, notamment après leur expérience lors de la saison 2016-2017. Un exercice ayant sanctionné le club phare de la Soummam par une relégation en Ligue 2 Mobilis. Ils ont, du coup, tenu à faire passer leur message aux joueurs en leur demandant de se donner à fond sur le terrain les prochaines apparitions et surtout éviter aux amoureux du club de vivre un autre cauche- mar. Ce qui ne pourra se produire qu'en cas d'autres faux pas à l'avenir. Ainsi, seuls les résultats positifs pourront faire le bonheur des Crabes. Les fans s'adressent à la bande à Madoui en leur disant : "Faites ce que vous avez à faire. Donnez-vous à fond. Nous voulons d'autres succès à l'avenir et surtout le maintien en fin de saison. Peu importe la manière, le plus important à nos yeux, c'est la victoire. Nous ne voulons pas être déçus une nouvelle fois cette saison. Faites ce qu'il faut pour nous éviter cela." La balle est à présent dans le camp de Debbari et ses coéquipiers. B. B.

10

MOB

dans le camp de Debbari et ses coéquipiers. B. B. 10 MOB SEMAH “ Il va

SEMAH

Il va falloir y croire”

Après le match nul concédé par son équipe at home face à l'AS Ain M'lila, le milieu de terrain du MOB Khallil Semahi est revenu sur cette rencontre. Il explique que lui et ses camarades sont prêts à reprendre les choses en main le plus rapidement possible, mais que le soutien des supporters reste indispensable.

De notre correspondant

BADIS B.

Comment voyez-vous la prochaine rencontre face au PAC ?

On sort d'un match nul concédé chez nous. On est donc obligé d'aller chercher un bon résultat afin de nous racheter. La rencontre face au PAC sera donc extrêmement serrée entre deux équipes qui sont toutes les deux dos au mur. Le PAC occupe actuelle- ment le bas du tableau. Il essayera de réaliser une victoire à domicile et ainsi confirmer son dernier bon résultat réa- lisé à Constantine. Ce match se jouera sur des détails ; le plus serein et effica- ce aura le dernier mot.

Le match nul de l'ASAM risque d'affecter le moral du groupe, n'est- ce pas ?

Il est vrai que ce nouveau match nul à domicile face à l'ASAM nous a fait mal, car on voulait vraiment battre cette équipe de Ain M'lila et ainsi effa- cer la défaite de l'USMA ; ça n'a mal-

heureusement pas été le cas. Nous ne devons en aucun cas baisser les bras, on est à mi-chemin du parcours, il nous reste encore beaucoup de matchs à disputer. Il va falloir rebondir au plus vite avant qu'il ne soit trop tard. Nous avons une chance de nous rache- ter samedi à Alger. Ça ne sera certai- nement pas facile, mais il va falloir y croire. Nous allons faire le nécessaire pour renouer avec la victoires ceci dès la prochaine rencontre.

L'attaque devra être plus efficace par rapport à la dernière rencontre

Chacun de nous sait très bien ce qu'il a à faire. Même les défenseurs doivent être à la hauteur pour ne pas encaisser de but. Il faut être efficaces dans ce match et ne pas rater les occa- sions. Il me semble que c'est important pour nous de réaliser un résultat posi- tif lors de ce match, car il aura un énorme impact sur la suite de la com- pétition.

Etes-vous motivés pour cette

rencontre face au PAC ?

Il s'agira d'un match où l'on n'aura pas droit à l'erreur. Il nous faut réagir au plus vite ; le match face au PAC arrive à temps pour remettre l'équipe sur les rails. Nous allons tout faire pour revenir avec un bon résultat à Bejaia.

Un mot pour les fans….

Comme je vous l'ai dit, la saison est encore loin d'être finie. Il nous reste encore beaucoup de rencontres à jouer. On compte rebondir au plus vite. Le dernier faux pas face à l'ASAM devra passer aux oubliettes. On est désormais plus conscients que jamais de la mission qui nous attend. Seulement, on aura besoin du soutien de nos supporters. Ils ne méritent vrai- ment pas de rentrer chez eux bre- douilles. Le fait également de les voir solidaires avec nous nous a encoura- gés et nous fait plaisir. On ne compte pas les décevoir ; on fera tout pour leur offrir un bon résultat face au PAC. B. B.

MADOUI COMPTE SECOUER SES JOUEURS

Après la lourde défaite essuyée dernièrement face à l'USM Alger, les Crabes n'ont pas trop le choix. Ils ont été mis devant leurs responsabilités lors du match de la 11e journée du championnat face à l'AS Ain M'lila.

Le coach mobiste Kheiredine Madoui compte tenir un discours à la fois clair et ferme à ses joueurs suite à un rendement jugé très insuffisant durant les deux der- nières rencontres en championnat. Il est vrai qu'il assume tout en sa qualité de premier responsable technique, mais cela ne va pas l'em- pêcher de tirer les oreilles à certains éléments qui ont déçu durant la rencontre précédente et les secouer afin qu'ils se ressaisissent le plus tôt possible, notamment lors du pro- chain match contre le Paradou AC ; Madoui et son équipe joueront gros ; le coach sait que sans une prise de

conscience et sans une réelle volon- té de se surpasser, la situation risque de se compliquer davantage. Il sait aussi que le prochain rendez- vous peut déjà être décisif. C'est la raison pour laquelle il tient à sensi- biliser ses joueurs avant le jour J.

Pallier le manque de cohésion La bande à Madoui avait à cœur de signer une deuxième victoire au stade de l'Unité maghrébine, sauf que les Mobistes ne sont pas parve- nus à réaliser le résultat escompté. Ils se contenteront d'un tout petit point sur les trois mis en jeu. Alors que tout le monde s'attendait à un déclic de la part des Crabes, les Vert et Noir n'ont pas pu arriver à bout de la formation de l'ASAM qui est venue, mine de rien, chiper un point aux Béjaouis. L'équipe a affiché samedi dernier un énorme manque de cohésion. Ce qui semble logique vu la grande mue qu'a connue le groupe à l'intersai- son et la qualité du recrutement effectué avec l'arrivée de pas moins treize nouvelles recrues durant ce mercato estival. Reste que malgré ce match nul, le nouveau respon- sable de barre technique Kheireddine Madoui accorde tou- jours autant de confiance à ses pou- lains. Ce qui explique le moral qui est apparemment toujours au beau fixe. Les joueurs comptent tout faire pour se racheter la prochaine journée où les Crabes seront une

nouvelle fois à Alger pour affron- ter, cette fois-ci, le Paradou AC pour le compte de la 12e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.

Gagner pour retrouver la sérénité Les gars d'Yemma Gouraya ont entamé hier la préparation de la rencontre de la douzième journée du championnat de Ligue 1 qui aura lieu samedi à Alger. Touré & Co seront, une nouvelle fois, devant leurs responsabilités avec comme objectif principal de réaliser un résultat positif lors de ce dépla- cement. Ils essayeront, par la même occasion, de signer un nouveau

succès à l'extérieur après les deux derniers face au DRBT et l'USMBA, mais surtout se racheter après les deux dernières contre-perfor- mances face à l'USMA et l'ASAM. Ainsi, les Crabes seront opposés à un autre gros morceau du cham- pionnat qui n'est autre que le Paradou AC. Une équipe qui essayera d'enchaîner les résultats positifs après le match nul ramené de Constantine face au CSC. C'est dire que les Crabes auront l'oppor- tunité de faire oublier leur faux pas face à l'ASAM. L'entraîneur des Crabes Kheireddine Madoui reste bien conscient de la lourde tâche qui attend ses poulains lors de ce déplacement ; il compte profiter

pour effectuer les derniers réglages, afin que son équipe soit prête à aller donner le meilleur à Alger.

Pas de place au doute Bien que la dernière rencontre dis- putée en championnat face à l'ASAM n'ait pas été très convain- cante, les Crabes n'ont pas pu réali- ser le résultat attendu en finissant par être neutralisés at home face à l'AS Ain M'lila. Pour les connais- seurs, ce second faux pas consécutif risque d'influer négativement sur le moral des troupes dont l'objectif était d'effacer la défaite concédée face à l'USM Alger en signant une victoire à Bejaia.

B. B.

était d'effacer la défaite concédée face à l'USM Alger en signant une victoire à Bejaia. B.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

CRB

11

  www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 CRB 11 AMROUCHE : «L'état d'esprit de mes joueurs

AMROUCHE :

«L'état d'esprit de mes joueurs me rassure»

Lotfi Amrouche, qui a réussi un bel exploit avec le CRB face au NAHD, nous parle dans cet entretien des changements qui ont permis aux Belouizdadis de mieux jouer.

changements qui ont permis aux Belouizdadis de mieux jouer. Entretien réalisé par SOFIANE BOULAOUCHE Qu'est-ce qui

Entretien réalisé par

SOFIANE BOULAOUCHE

Qu'est-ce qui a changé et vous a permis de battre le NAHD ?

Je pense que le seul changement qu'il y a eu est l'envie avec laquelle nous avons abordé ce derby. Il y a avait chez nous tous une détermination énorme, en particulier chez les joueurs, de remporter ce match. Comme je l'avais déjà dit, le soutien de nos supporters très nombreux nous a élevés dans une tout autre sphère. Je tiens donc à les remercier une fois de plus parce que c'est aussi grâce à eux qu'on a gagné ce match.

En tant que technicien, comment avez-vous vécu ce rendez-vous ?

Je l'ai vécu avec beaucoup de passion. C'est un rêve qui se réalise en vivant de tels moments ; me retrouver responsable de la barre technique d'un grand club comme le CRB et réussir ensuite à faire bouger les choses. C'est de la joie pure.

Vos joueurs se portent-ils mieux après cette victoire ?

Ben évidement, ils se portent beaucoup mieux, et cette victoire contre le NAHD nous a permis de chasser ce manque de confiance, l'un de nos points faibles. Franchement, l'état d'esprit de mes joueurs me

rassure beaucoup avant d'affronter ce week-end le CABBA.

Qu'avez-vous dit aux joueurs après cette victoire ?

Je leur ai dit de ne pas se prendre la tête, parce que ce n'est absolument pas le moment de se prendre pour une équipe imbattable. On est encore loin de l'être. Je leur ai dit aussi qu'il va falloir redoubler d'effort, que ce soit dans la manière avec laquelle on se prépare à l'entraînement, ou celle de se prendre en charge concernant la récupération. J'ai fait en sorte également qu'on se projette dans notre match de ce samedi contre le CABBA. Pour les mettre en confiance, je leur ai dit qu'avez cette victoire contre le NAHD, on a tout ce qu'il faut pour pouvoir enchaîner une seconde victoire, mais à condition de rester concentrés.

Franchement en tant que technicien, ça parle toujours d'une malchance qui vous poursuit au stade du 20-Août ; mais êtes- vous confiant quant au match du CABBA ?

Je pense que nous disposons de tous les ingrédients nécessaires pour remporter ce match. D'une part, il y a l'état d'esprit des joueurs, leur forme et, d'autre part, il faut noter que nous avons un public

en or. C'est une chance énorme d'avoir un tel public à nos côtés. Si nos supporters continuent à nous soutenir comme ils l'ont fait contre le NAHD, ce sera de leur part un soutien de grande valeur pour le CRB. De notre côté, en tant qu'équipe, nous sommes en train de tout faire pour continuer à leur offrir des moments de joie.

A part tout ce que vous faites comme travail, qu'en est-il de votre statut au club ?

Que voulez-vous que je vous dise ! Je pense que ce n'est pas le moment de parler d'un éventuel changement de statut ou que je devienne entraîneur en chef à part entière. Dans l'immédiat, ce qui m'importe le plus, c'est de pouvoir sortir de cette crise de résultat dont nous avons souffert durant une longue période. Après on verra ce qui devrait être fait.

Sincèrement, est-ce que quelqu'un vous a parlé ou dit que le CRB vous voit comme successeur de Cherif El Ouazzani ?

Pour être franc avec vous, personne ne m'en a parlé. Et pour être encore plus sincère, pour le moment, cela ne m'intéresse pas. Le plus important pour moi est de bosser et de réussir mon travail.

S. B.

Quorum non atteint à l'AG du CSA hier

Hier, les responsables du CSA ont programmé une assemblée générale ordinaire qui s'est tenue au siège du club amateur à Aït Saâda. L'AG a néanmoins été reportée pour une deuxième session, en raison du quorum qui n'a pas été atteint. La seconde session se tiendra demain au même endroit. Comme ordre du jour, il était question de discuter plusieurs questions internes au CSA dont le pourcentage d'actions à céder à Madar Holding. Puisque cette AG a été reportée à demain, le suspense à propos du rachat du club persiste encore, et cela n'est absolument pas du goût des supporters.

Les supporters s'impatientent

Pour leur part, les supporters considèrent que le report de cette AG serait une tentative de Karim Chetouf de gagner du temps par rapport au dossier Madar, et ils prennent mal le fait que cette affaire prenne autant de temps, du côté du club, pour qu'elle soit tranchée. Les amoureux du club s'impatientent tous. Ils voir cette affaire déboucher sur une issue favorable, et au cas où les responsables du CSA ne font pas le nécessaire pour que ce dossier avance à partir de demain, les supporters menacent de hausser le ton.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Journée nationale de la presse Ooredoo présente ses meilleurs vœux de réussite
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Journée nationale de la presse
Ooredoo présente ses meilleurs vœux de réussite
et de prospérité à la presse algérienne
Fidèle partenaire des médias nationaux,
Ooredoo marque la Journée nationale de la
presse, célébrée le 22 octobre de chaque
année, et présente à cette occasion ses vœux
de réussite et de prospérité à l'ensemble de
la famille de la presse algérienne.
En cette date, Ooredoo tient à saluer
l'engagement, le dévouement et le
professionnalisme des médias nationaux et
de souligner la richesse et la diversité du
paysage médiatique algérien.
Ooredoo s'engage également à consolider
davantage ses liens avec les professionnels
du secteur de la communication et de
renforcer les actions initiées en leur
direction.
A noter que Ooredoo compte de
nombreuses initiatives inédites destinées à
la presse telles que son concours Media
Star, qui a marqué cette année sa 12e édition
et son club de presse qui a assuré à ce jour
plus d'une soixantaine de sessions de
formation traitant divers domaines et
thématiques.



Reprise hier

après-midi

Le Chabab a repris les entraînements hier après-midi au stade du 20-Août. En cette occasion, le staff technique a tout fait pour travailler de façon qui lui permet d'être se relaxer. Des jeux avec le ballon ont été programmés qui ont pour but d'adoucir davantage l'atmosphère au sein du groupe. En somme, l'ambiance était fabuleuse. Un bon signe avant le match de samedi.



Deux jours consacrés à la récupération

Lotfi Amrouche n'entend pas augmenter la charge physique à son groupe. Il considère que pour bien préparer ses joueurs au match de samedi contre le CABBA, il est vaut mieux leur accorder au moins deux jours de

récupération. Aujourd'hui donc, le groupe n'aura droit qu'à une seule séance d'entraînement consacrée à la musculation, programmée en matinée. Et pour demain, ce sera une séance où il

y aura du spa, massage et autres moyens de récupération.



L'équipe terminera sa préparation au stade du 20-Août

Pour ce qui est du programme de préparation du match de ce week-end, l'équipe reviendra au stade du 20-Août à partir de jeudi. Lotfi Amrouche et le staff technique auront deux jours pour se pencher sur les réglages tactiques qu'ils devraient adopter contre le CABBA.



Les joueurs mettent de côté les problèmes financiers

Un de ses secrets de réussite de

Lotfi Amrouche est d'être parvenu

à convaincre ses joueurs de

mettre de côté tous leurs problèmes avec la direction qui sont d'ordre financier. Le groupe ne pense à présent qu'à enchaîner les victoires. Même si au niveau de l'administration, il n'y a pas eu encore des changements tangibles, les joueurs ont changé leur façon de voir les choses, et se concentrent mieux sur leur mission sportive.



Ils veulent une grande fête contre le CABBA

Les joueurs du Chabab retrouvent confiance, la victoire contre le NAHD, le soutien de leurs supporters, mais aussi le geste du PDG du Groupe Madar qui leur

a promis une prime de 25

millions, leur ont fait beaucoup de bien. Que de bons signes, même certains problèmes persistent, mais le plus important est que le groupe est prêt à se battre pour que le CRB domine. Le prochain objectif désormais est de battre le CABBA et de fêter cela comme il se doit avec les supporters qui seront sans nul doute très nombreux au 20-Août samedi prochain.

www.competition.dz

Mardi 23octobre 2018 MCO

12

www.competition.dz Mardi 23octobre 2018 MCO 12 VIVEMENT LA TRÊVE HIVERNALE Contrairement aux ambitions affichées avant

VIVEMENT

LA TRÊVE HIVERNALE

Contrairement aux ambitions affichées avant l'entame de l'actuel exercice, la formation oranaise n'arrive pas à aligner deux résultats positifs de suite.

PAR M. STITOU

Après chaque belle performance, on prétend que l'équipe est en regain de santé, mais le match d'après, elle retombe dans ses travers ; comment expliquer cette irrégularité dans les perfor- mances ? Si les avis diver- gent sur les défauts de l'équipe, en revanche, pour ceux qui sont au fait des affaires de l'équipe, celle-ci souffrirait d'un déficit phy- sique, conséquence d'une préparation d'intersaison lors de laquelle il se dit que les joueurs n'ont pas effectué une bonne préparation.

"Tous les joueurs, déplore un dirigeant du club, ont avoué qu'ils n'ont pas fait la préparation comme il se doit. Figurez-vous que l'an- cien entraîneur Zaki n'a pas programmé une fois durant le stage une séance de VMA ; du jamais-vu !" D'ailleurs depuis le changement dans le staff technique, avec d'abord l'installation de Kinane, qui a assuré l'inté- rim quelques semaines, puis Belatoui, les membres du staff sont dans l'embarras, car avec l'enchaînement des matches, il leur est impos- sible de travailler le foncier. Du coup, on sera contraint

sible de travailler le foncier. Du coup, on sera contraint d'attendre la trêve hivernale pour refaire

d'attendre la trêve hivernale pour refaire la préparation ; c'est la seule alternative pour espérer voir l'équipe afficher un visage plus séduisant. Néanmoins entre temps, elle est appelée à grappiller des points pour éviter l'enlisement.

Nécessité de se renforcer Par ailleurs, il ne faut pas miser uniquement sur une bonne préparation durant la trêve hivernale, il faudrait également se renforcer afin d'équilibrer l'effectif. Cependant, qui dit recrute-

ment dit dégraissage de l'ef-

fectif ; à cet effet, les élé- ments recrutés à coups de millions qui n'ont pas répondu aux attentes des supporters et la direction seront priés de résilier leur contrat, nous souffle notre

interlocuteur.

M. S.

Il réplique aux supporters DJEBBARI :

«EN DÉCEMBRE, ON PROVOQUERA L'AG»

Interpellé avant-hier à sa sortie de la maison de jeunes, où il était venu assister à l'assemblée ordinaire du club sportif amateur qui a été reportée faute de quorum pour hier après-midi. "L'assemblée des actionnaires se tien- dra au mois de décembre, lors de laquelle on exigera des comptes ren- dus de l'actuel président", leur répli- quera Djebbari. Ces mêmes supporters lui ont reproché de ne rien faire pour sauver le club. "Vous avez demandé qu'on le laisse travailler en paix ; c'est pour cela qu'on n'a jamais contesté la gestion de l'actuel président, mais après quatre ans et demi, il est temps de revoir la gestion du club", promettra l'ancien président aux supporters.

Bain de jouvence en attaque ?

Auteur d'une bonne entrée face à la JSK, le jeune international Boumediene Frifer pourrait jouer d'entrée samedi face au DRBT, souhaitant donner un peu fraîcheur à une ligne d'attaque qui se distingue par son manque d'efficacité. Omar Belatoui veut apporter un peu de fraîcheur à ce secteur. Outre Frifer, il songerait même à donner du temps de jeu à Youssef Guertil ; cet attaquant qui collectionne les buts avec la réser- ve devait, rappelons- le, faire son entrée, d'après Belatoui, vendredi passé. Hélas pour lui, la blessure de Gharbi a chamboulé les plans du coach, qui a préféré incorporer à sa place l'ex- périmenté Chibane. Mais comme l'a laissé entendre Belatoui, relancer la concurrence en attaque constitue l'autre chantier pour lui.

M. S.

KODJO : «SOULAGÉ D'AVOIR REPRIS LA COMPÉTITION»

«J'ai signé un engagement, comme quoi

«Je suis un attaquant, on attend de moi de marquer»

»

Depuis son arrivée, l'attaquant malien n'a pas été épargné par le sort ; après avoir raté le stage de Turquie par faute de visa non accordé, il a connu quelques sou- cis de santé. Ayant renoué avec la compétition récemment, Kodjo a montré quelques belles facettes de son jeu. "Une fois au top physi- quement, je serais encore plus performant", promet-il.

fin de votre aventure avec le club sans l'avoir réellement commencée…

J'étais confiant dès le premier jour où on a prétendu que je ne pouvais pas rejouer au football Maintenant, il y a eu des spécula- tions, mais la réponse est là, j'ai joué à Médéa et face à la JSK sans ressentir la moindre gêne.

Médéa et face à la JSK sans ressentir la moindre gêne. C'est la première fois que

C'est la première fois que vous êtes confronté à une telle situation ?

On imagine votre satisfaction après avoir renoué avec la compétition…

Par le passé, j'ai joué sans problème ; effectivement c'est la première fois qu'on sort cette histoire (maladie rénale). Toutefois, j'ai gardé ma sérénité car je savais que les don- nées allaient changer et que le club ne va me pas laisser tomber. Aujourd'hui je savoure à juste titre ce retour à la compéti- tion.

Ça fait longtemps que je n'ai pas joué, évidement je suis heureux d'exercer à nouveau mon métier. J'aime le football, vous n'imaginez pas la joie que je ressens en renouant avec la compétition. Je ne suis pas au top physiquement, mais avec l'enchaînement des matches, je serais plus perfor- mant, je vous le promets.

On a même évoqué, en raison des soucis de santé, la

Toutefois, la direction pour se protéger a exigé que vous signiez un engagement, condition que vous aviez acceptée ?

Effectivement, avant le déplace- ment pour Médéa, j'ai signé un engagement ; aussitôt après, le staff technique m'a convoqué. Comme quoi, les choses vont vite parfois (rires !).

Vu votre énorme potentiel, au club on regrette que vous ayez raté la préparation d'intersaison avec le groupe…

La préparation d'intersaison est importante ; hélas, je n'ai pas pu me déplacer en Turquie avec mes camarades pour des raisons que tout le monde connaît. Désormais je suis contraint de bosser dure- ment pour être au diapason avec le groupe sur le plan physique. Doucement je suis en train de faire des progrès ; une fois avoir atteint ma forme optimale, je serais encore plus performant.

Reste le premier but à marquer

Ça ne va pas tarder. Je suis un attaquant, par conséquent, on attend de moi de marquer des buts.

Face à votre ancien club le DRBT, peut-être que vous parviendrez à ouvrir votre compteur buts….

Je n'en fais pas une obsession, ça va venir, le plus tôt serait le mieux car un attaquant a besoin de marquer des buts.

M. S.

Musculation, une première

Hier matin, l'équipe a fait une séance de musculation ; ce qui n'a rien d'anormal sauf que depuis le stage d'Afyon en Turquie, c'est la première fois qu'une séance de muscu- lation est programmée. Ce qui paraît bizarre, alors que toutes les équipes font au moins un entraînement dans la salle pendant la semaine, il a fallu trois mois pour qu'on daigne programmer une séan- ce fitness. Comme quoi, mieux vaut tard que jamais…

Superviser le DRBT

Afin d'avoir une idée sur le jeu du DRBT, le prochain adversai- re de leur équipe, les membres du staff technique vont regarder la rencontre DRBT-USMBA de cet après- midi à la télévision, a-t-on appris.

Yattou

comme prévu

Comme prévu, Nassim Yattou était présent à la reprise dimanche après-midi où il s'est entraîné normalement avec le groupe. Il est fort pos- sible d'ailleurs que l'ancien milieu de terrain de la JSK fasse son retour dès le match de ce samedi, qui opposera son équipe à Tadjenanet.

Gharbi connaît les résultats de l'IRM

Ayant passé une IRM dimanche, d'après Houari Darjelab, le soigneur du club, Gharbi souffre d'après l'IRM du ménisque. On ne sait pas, par contre, s'il suivra un trai- tement médical ou passera il sera opéré ; on attend de voir avec le médecin du club avant de trancher ce cas.

A propos de la prime

Avant d'affronter la JSK, les joueurs ont touché deux primes ; celle de la victoire sur le MCA et le CRB. En revanche, il reste une autre prime, celle du match nul ramené de Médéa ? Toutefois comme depuis la saison der-

nière, la direction a opté pour le versement de deux primes ; les joueurs savent donc ce qui les attend, c'est-à-dire gagner la rencontre de same-

di.

Le jardin portera le nom de Beddiar

Depuis quelques mois, le par- king situé en face du stade Ahmed-Zabana connaît des travaux. En effet, cet espace abritera désormais un jardin avec des jeux pour enfants, sauf qu'on a gardé la cafété- ria dont le propriétaire est le regretté Houari Beddiar. Afin de rendre hommage à l'ancien défenseur du MCO dans les années 60, le jardin portera son nom ; une cérémonie est prévue d'ailleurs le 1er novembre, a-t-on appris.

Sit-in devant

le ministère

de l'Energie

Dans un communiqué publié hier sur les réseaux sociaux, des groupes de supporters vont tenir un sit-in devant le siège du ministère de l'Energie avec comme reven- dication le rachat du club par l'une des filiales du groupe Sonatrach. On y reviendra. M. S

  www.competition.dz Mardi 23octobre 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 13 20h CARTERON : «ON VEUT

www.competition.dz

Mardi 23octobre 2018

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

13

Mardi 23octobre 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 13 20h CARTERON : «ON VEUT LE TROPHÉE ET
Mardi 23octobre 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 13 20h CARTERON : «ON VEUT LE TROPHÉE ET
Mardi 23octobre 2018 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 13 20h CARTERON : «ON VEUT LE TROPHÉE ET

20h

CARTERON :

«ON VEUT LE TROPHÉE ET ON FERA TOUT POUR L'AVOIR»

: «ON VEUT LE TROPHÉE ET ON FERA TOUT POUR L'AVOIR» " On est venu pour

" On est venu pour la qualifi- cation ", lancera lors du point de presse le coach du Ahly du Caire Patrice Carteron. "Il est vrai que nous allons jouer un adversaire difficile à manœuvrer dans son stade et devant ses supporters. Je connais bien cette équipe. Je ne vous cache pas qu'on s'attend à des difficultés, mais je pense que nous nous sommes bien préparés pour cela ", a déclaré le technicien fran- çais qui avait, pour rappel, affronté déjà l'ESS il y a quatre années, alors qu'il était à la tête du TP Mazembe. "Nous avons bien étu- dié le jeu de notre adversaire. C'est une équipe qui reste redoutable et qu'on doit prendre très au sérieux. On doit en outre être présents durant tout le match, il y a en quelques individualités qu'il fau- dra bien museler. Nous nous sommes déplacés avec la ferme intention de confirmer la victoire du premier match et arracher la qualification. Notre objectif, c'est d'aller chercher le trophée. On fera tout pour y parvenir", a ajouté l'an- cien sélectionneur national du Mali.

HOUSSAM ASHOUR :

«SÉTIF EST REDOUTABLE À DOMICILE, MAIS »

ASHOUR : «SÉTIF EST REDOUTABLE À DOMICILE, MAIS » Le milieu de terrain Houssam Ashour a

Le milieu de terrain Houssam Ashour a affirmé que lui et ses par- tenaires s'attendent à un match dif- ficile ce soir face au représentant algérien. " Ça va être un match complètement différent de celui qu'ont joué il y a quelques jours au

Caire les deux équipes. Maintenant, chaque camp connaît ce qu'il doit faire pour se qualifier. On s'est bien préparé pour négo- cier au mieux cette seconde manche. Il est vrai que nous savons que notre mission ne sera pas de tout repos devant une équi- pe algérienne qui est réputée diffi- cile à gérer dans ce type de matches dans son stade et devant ses fans. Cela dit, nous avons de notre côté les atouts nécessaires pour aller chercher la qualification et pourquoi pas remporter le sacre

final."

F. R.

ZEGHBA REDOUANI FERHANI SAÂD BEDRANE REBIAÏ SIDHOUM DJAHNIT BAKIR DJABOU BOUGUELMOUNA EQUIPE PROBABLE
ZEGHBA
REDOUANI
FERHANI
SAÂD
BEDRANE
REBIAÏ
SIDHOUM
DJAHNIT
BAKIR
DJABOU
BOUGUELMOUNA
EQUIPE PROBABLE

ALLEZ LES GARS,

VOUS POUVEZ LE FAIRE

Ça y est. On y est. Les partenaires d'Abdelmoumen Djabou ont rendez-vous aujourd'hui avec l'histoire en tentant d'arracher la qualification à la finale de la plus prestigieuse compétition interclubs du continent.

De notre correspondant

FARÈS ROUIBAH

Les Sétifiens s'apprêtent à affronter le Ahly du Caire ce soir à 20h au stade du 8-Mai-1945 de Sétif pour le compte du match retour de la demi-finale de la Ligue des champions de la CAF. Battus à l'issue de la première manche qui s'est jouée il y a une vingtaine de jours dans la capitale égyptienne, les Ententistes doivent sortir le grand pour essayer d'abord de remonter leur retard de deux buts et aller chercher le fameux sésame pour la dernière étape de cette épreuve. Une mission difficile, il est vrai, mais pas impossible pour les Ententistes s'ils arrivent à maî- triser leurs nerfs et déjouer les plans des joueurs du technicien français Patrice Carteron, lesquels ne vont pas sûrement se présenter pour limiter les dégâts dans ce

match qualifié par tous les spécia- listes de une finale avant la lettre. "Effectivement, on s'attend à un match très délicat. On va débuter la partie avec un retard de deux buts. C'est ce qui va nous compli- quer un peu plus la tâche. Cela dit, en football rien n'est gagné ou perdu d'avance. Il y a la manche retour qui se joue ce soir et au cours de laquelle nous allons défendre nos chances jusqu'à la dernière minute. Nous nous sommes bien préparés pour cette rencontre. Les joueurs sont égale- ment animés d'une grande volonté pour tenter de se qualifier à la fina- le. Un événement qui ne se présen- te pas tous les jours. Nous allons faire tout pour sortir le match qu'il faut et aller chercher pourquoi pas la qualification", a déclaré hier le coach Rachid Taoussi au cours d'un point de presse, persuadé que ses capés ont les atouts nécessaires

pour passer le cap du club le plus titré du continent avec 8 sacres du genre. Dans la foulée, le technicien marocain n'a pas manqué de lancer un appel aux supporters pour sou- tenir leur équipe jusqu'à la fin.

Taoussi : «On a les atouts pour passer en finale» "Ils seront d'un grand apport pour nous dans ce match. Je sais perti- nemment qu'il y aura des dizaines de milliers au stade. Leurs encou- ragements nous seront importants. Dans ce type de matches, les sup- porters ont un rôle à jouer aussi", a-t-il enchaîné. Par ailleurs, concer- nant le volet technique, l'ancien sélectionneur national des Lions de l'Atlas, qui disposera de tous ses joueurs, compte miser sur le même groupe avec lequel il a débuté cette aventure continentale avec comme Zeghba dans les bois. En défense, Redouani et Ferhani seront alignés

Sidhoum : «La qualif, on y croit»

«Marquer un but dès que possible»

«Oui, on compte beaucoup sur l'apport de nos fans»

C'est l'un des grands atouts du coach Rachid Taoussi pour tenter de passer le cap du Ahly du Caire ce soir et aller cher- cher la qualification à la finale de la LDC 2018. Dans cet entretien, le milieu relayeur ententiste revient sur ce second face-à-face qui ne sera pas, selon lui, facile. Mais il avoue en revanche que son team a les atouts pour remonter son retard.

Pensez-vous que vous êtes capables de remonter votre retard de deux buts concédés au match aller ?

On y croit fermement. Seulement, je pense qu'il faudra sortir le match qu'il faut. Nous allons jouer une équipe du Ahly qui n'est pas à présenter et qui vien- dra sûrement pour défendre son acquis du match aller au Caire. Ça ne va pas être facile. Cela dit, nous ne comptons pas lâcher. On fera tout pour d'abord remon- ter notre retard de deux buts et aller cher- cher pourquoi pas la qualification à la finale.

Quel est le scénario idéal pour réussir la remontada nécessaire, d'après vous, pour passer le cap du Ahly ?

Je pense que nous n'avons pas d'autre

choix que de tenter de marquer le plus de buts possible. Il faudra à mon avis inscrire au moins un but durant le premier half. Pour ce faire, on doit s'armer d'une gran- de volonté et de la détermination car il ne faut pas oublier que nous allons jouer un adversaire qui ne viendra pas pour limiter les dégâts. Par conséquent, il faudra rester vigilant et concentré tout au long du match afin de ne pas encaisser. On doit croire en outre en nos moyens et jouer jus- qu'au coup de sifflet final de la partie.

Qu'avez-vous à dire aux supporters qui seront sûrement très nombreux ce mardi pour vous soutenir ?

Je pense que nos fans vont jouer un rôle important dans ce match. Ils doivent nous soutenir du début à la fin. Ils ont été d'un grand apport pour nous depuis l'entame de cette saison. Sincèrement, sans eux, on ne serait jamais arrivés à cette étape de la compétition, surtout après nos deux pre- mières défaites de la phase de poules. Nous en tout cas, on est bien décidé à faire de notre mieux pour leur offrir de la joie et fêter ensemble la qualification. F. R.

de la joie et fêter ensemble la qualification. F. R. sur les côtés, alors que la

sur les côtés, alors que la paire Bedrane-Saâd formera la charnière centrale. Au milieu, on va sûre- ment revoir Rebiaï associé à Sidhoum dans la récup et la relan- ce et juste derrière le tandem Djahnit-Djabou qui aura la lourde mission d'animer le jeu et d'appor- ter son soutien à l'attaque où l'on va compter probablement sur Bakir et Bouguelmouna pour trou- ver le chemin des filets du portier égyptien Al-Chenawy.

F. R.

IL POURRAIT GAGNER D'AUTRES POINTS AVEC LES VERTS

ZEGHBA :

«PRÊT À MARQUER L'HISTOIRE»

Le portier Moustapha Zeghba a été accueilli chaleureusement par les supporters à la reprise des entraînements de jeudi. De retour aves l'équipe nationale de football après avoir fait par- tie du groupe qui a affronté le Bénin en aller et retour dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019, l'ancien portier de l'USMH a retrouvé ses parte- naires et les fans ententistes, lui qui n'était pas concerné par les deux récentes sorties en championnat face au CSC puis contre l'OM. Motivé par la convocation du coach des Verts Djamel Belmadi, le keeper ententiste est décidé à montrer qu'il n'a pas volé sa présence avec les Fennecs, et ce, en contribuant à la qualification de son team pour la finale de la Ligue des champions de la CAF face au Ahly du Caire ce soir à l'occasion de la demi-finale retour. "Certes, ça ne vas être facile, mais nous comptons faire le maximum pour aller chercher la qualification à la finale. En tout cas, j'estime que nous avons les moyens pour passer", nous a-t-il dit.

RR

FF

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

14

LIGUE 1 MOBILIS MATCH RETARD DE LA 11 e JOURNÉE

14 LIGUE 1 MOBILIS MATCH RETARD DE LA 11 e JOURNÉE 17h30 Il devrait signer son
17h30
17h30

Il devrait signer son contrat aujourd'hui

Ça se précise pour Bouzidi

Le nom de Chérif El-Ouazzani a circulé aux quatre coins de la ville de Bel- Abbès, évoquant son retour à son ex- club, que ce soit par les dirigeants ou les supporters bel-abbésiens, mais le problème des dettes antérieures à régler à cet entraîneur a freiné les négociations. L'enfant d'Oran a exigé la régularisation de ses arriérés de salaire des deux derrières saisons avant de signer un nouveau contrat. Cela qui semble ne pas être apprécié par la nouvelle direction qui a décidé de chercher ailleurs ; le choix est tombé sur le coach Youcef Bouzidi. Ce dernier en négociations avec les dirigeants du club est attendu aujourd'hui pour finaliser et parapher son contrat avec l'USMBA.

Dj. B.

 Zouba a prévu 2 variantes de jeu

Même s'il n'y aura pas de changement dans la composante de l'équipe, c'est apparemment avec une nouvelle stratégie que les Scorpions affronteront leurs homologues de Tadjnanet cet après- midi. Le coach adjoint qui assure l'intérim Djilali Zouba a préparé son équipe à deux variantes de jeu, dont l'une sera adoptée. La première en 4-3-3 avec Zouari excentré et porté vers l'avant qui consiste à occuper le milieu du terrain et à jouer haut et presser l'adversaire dans son camp. La seconde 4-4-2 paraît plutôt plus défensive. Cette option est prévue au cas où l'équipe adverse évoluerait avec une attaque renforcée ou si les Unionistes arrivent à prendre l'avantage au score. Sinon, c'est la première option que Zouba adoptera.

BENAYAD :

«Les clubs de quartier sont mieux structurés que l'USMBA»

«Le DRBT est dans la même situation que nous»

Match

spécial

pour

Bouda

Ayant porté le maillot bleu et blanc du DRBT lors de la première partie de la saison dernière, le match de cet après-midi contre Tadjenanet sera spécial pour l'actuel pensionnaire de l'USMBA l'attaquant Ishak Bouda. Le pur produit de l'école bel- abbésienne veut sans doute sortir le grand jeu aujourd'hui devant son ex- club.

De notre correspondant

DJAOUED B.

Juste après la rencontre entre l'USMBA et l'USMA, l'auteur du deuxiè- me but qui a permis aux Scorpions de partager les points avec leurs adversaires du jour Mourad Benayad a confié que le match était très difficile pour lui et ses camarades. L'ancien de l'ESS, du RCR et du NAHD ajoute que le club traverse une très mauvaise période et que les clubs des divisions inférieures sont plus structurés que l'USMBA.

Vous venez d'enregistrer un autre semi- échec à domicile ; quelle est votre impression ? On était armé d'une grande volonté pour renouer avec les bons résultats et essayer de sortir de la zone rouge. Mais en face, on avait une très bonne équipe bien structurée qui nous a causé beau- coup de problèmes. Heureusement qu'on a su remettre les pendules à l'heure et réussir à égaliser lors des dernières minutes.

Parlez-nous de la rencontre… Elle était vraiment difficile, car en face, on avait tout simplement le leader du championnat qui n'enregistre que les victoires et qui est venu à Sidi Bel-Abbés pour prendre le large en tête du cham- pionnat. Il a cumulé les attaques pour nous piéger, mais on était solides. On a eu quelques rushs qui auraient dû avoir un autre sort, cependant, au moment où nous avions eu la mainmise sur la ren- contre, ils nous ont surpris en ouvrant le score suite à une balle arrêtée à trois minutes de la fin de la première période. En deuxième mi-temps, on a tout fait pour égaliser, mais encore une fois, c'est notre adversaire qui a eu la chance d'ins- crire le deuxième but.

Les supporteurs présents au stade ont perdu l'espoir de vous voir revenir au

au stade ont perdu l'espoir de vous voir revenir au score, mais vous avez réussi ;

score, mais vous avez réussi ; quel est le secret ? Comme je viens de dire, on était armés d'une grande volonté pour renouer avec les bons résultats. Pour ma part, je consi- dère que ce match nul concédé à domicile est comme une défaite ; il nous fallait les trois points, car vu la situation qu'on tra- verse, il nous fallait la victoire est pas un match nul.

Parlez-nous de l'action de ce but… C'était un ballon que j'ai travaillé avec Bounoua avant de me replacer en pointe de l'attaque. Ce dernier l'a passé à Lamara qui a dribblé un joueur avant de centrer au point de penalty. Comme j'étais en pleine course, j'ai anticipé le centre en cou- pant la trajectoire du ballon avec une tête croisée qui a battu mon adversaire et le

gardien Zemmamouche, avant que le bal- lon ne rentre. Je suis heureux de contri- buer à ce point.

Vous venez d'inscrire votre premier but avec l'USMBA ; quel est votre sentiment ? C'est un peu tard pour un attaquant d'ouvrir son compteur buts à la onzième journée, mais je peux vous dire que je suis très content et heureux de signer mon premier but avec l'équipe ; j'espère que ce but en appellera d'autres.

Votre club traverse une très mauvaise période : au niveau des résultats, vous pointez à l'avant-dernière place ; le staff technique est parti et aussi par les problèmes administratifs… Vous me donnez l'occasion de parler de ce point. C'est vraiment désolant de voir ce qui arrive à un grand club comme l'USMBA. Peut-être que les supporters ne savent pas ce qui tourne à l'intérieur du club, mais s'il y a un mot pour qualifier ce qu'on vit nous les joueurs, c'est le mot catastrophe. On ne dirait pas que nous sommes dans un club professionnel. Même les petites équipes de quartier sont plus structurées que l'USMBA. C'est hon- teux de dire ça, mais c'est la réalité. Une équipe qui vient de remporter la Coupe d'Algérie, se prépare pour la Super Coupe et jouera une compétition africaine où elle représentera le pays vit une pareille situa- tion, c'est grave.

Après ce match de l'USMA, vous allez affronter le DRB Tadjnanet ; comment voyez-vous cette rencontre ? Elle sera difficile, car notre adversaire

est aussi en danger ; il va tout faire pour garder les points de la rencontre dans son jardin. De notre côté, on essaiera de bien récupérer des efforts fournis pour ce match pour être à la hauteur des espé- rances de nos fans. On ne ménagera aucun effort pour revenir avec un bon

résultat.

Dj. B.

C'est peut-être le déclic pour Tadjenanet

Dans ce contexte, son rendez- vous contre l'USM Bel-Abbès est attendu avec impatience.

DE NOTRE CORRESPONDANT

AMAR T.

Le DRBT souhaite battre son rival compte tenu de sa mauvaise passe, mais une surprise de l'USMBA n'est pas à écarter. Et si elle se concrétise, les conséquences seront néfastes pour les Tadjenanetis qui doivent absolument bien faire, car au-delà du jeu, le DRBT joue gros cette semaine. L'important est qu'il montre sa capacité à gagner. Les répercussions autour de ce match ont manifestation galvanisé les joueurs. C'est peut-être le déclic dont ils ont besoin. Et c'est un match spécial pour les deux équipes mal- classées qui n'auront qu'une seule idée en tête, gagner et s'écarter du bas du tableau. Les Tadjenanetis ne

sont qu'à une longueur d'avance sur leur rival du jour, en cas de victoire, ils repasseront bien au-delà de leurs adversaires et pourraient passer à la 11e place.

L'important est de gagner Nul doute qu'il faudra beaucoup d'énergie et un peu plus de réalisme pour gagner ce mardi face à l'USMBA. Le plus important donc ce soir, est de gagner, un bon résultat, associé aux déboires de son adversaire direct pourrait offrir une chance au DRBT de quitter momentanément la zone rouge. Autrement dit, il faut imposer son jeu et promouvoir un esprit conquérant face à l'adversaire avec la prétention de rentrer à la maison avec un bon résultat.

L'équipe en manque de trois titulaires Seul point noir, le DRBT disputera ce match sans trois titulaires, à l'image de Terbah, Maroci et

sans trois titulaires, à l'image de Terbah, Maroci et Belkerouche qui seront forfaits pour blessures.

Belkerouche qui seront forfaits pour blessures. L'entraîneur a dû puiser dans ses réserves pour aligner une équipe compétitive contre l'USMBA avec des joueurs remplaçants. "Il ne faut pas oublier qu'on a fait de très beaux matchs avec beaucoup d'absents et on était bien. C'est notre volonté de jouer à fond qui nous ont fait gagner. On ne change rien à cette habitude, y compris face à l'USMBA", a déclaré le coach Bouhlel.

A. T.

MOKRANI :

«Il nous faut cette victoire»

Le gardien de but Mokrani aimerait réaliser bien une victoire pour sortir de la zone rouge.

Comment voyez-vous le match contre Bel-Abbès ?

C'est une équipe à notre portée qui va jouer pour le même objectif. On est dans l'obligation de gagner, on n'a pas le choix, il va falloir tout mettre en œuvre pour gagner.

Vous avez joué peu de matchs depuis le début de

saison, est-ce préjudiciable

?

J'ai contracté des blessures qui ont joué en ma défaveur. Le DRBT est une équipe com- plète et il faut continuer à jouer avec le même état d'es-

prit. On est parmi les der- niers, il ne faut pas s'alarmer, on est capables de s'en sortir.

Comment ça se passe actuellement ?

On s'entraîne normalement et on essaye de progresser pour mieux jouer. Cela va être difficile de s'accrocher, mais il faut prendre des points contre des concurrents directs sans se mettre la pres- sion.

Un mot pour les supporters…

Ils aiment leur équipe et il

ne faut pas les décevoir. Je leur demande de ne pas nous laisser tomber en ce moment en venant nous encourager. A. T.

NAHD son assistant n'a pas levé son drapeau, il ne pouvait pas donc signaler un
NAHD
son assistant n'a pas levé son
drapeau, il ne pouvait pas donc
signaler un hors-jeu.
Qu'avez-vous à dire aux
supporters du club qui sont très
en colère après ce revers
enregistré face à l'ennemi juré le
NAHD ?
On n'a qu'une seule chose à dire,
c'est de leur demander de nous
pardonner, on est rentrés sur le
terrain pour gagner, mais
l'adversaire était plus volontaire et
plus adroit. On a eu les meilleures
occasions, mais c'est eux qui ont
gagné. Il y a des jours comme ça. Je
leur demande de ne pas trop
s'alarmer, ce n'est que deux
défaites après tout, on est encore
dans le bon wagon ; une ou deux
victoires de suite nous remettront
sur les rails. Il faut rester
concentrés sur nos objectifs, se dire
qu'il y a encore de la matière à
rattraper notre retard, il suffit de
se serrer les coudes et mettre la
main dans la main, il n'y a pas le
feu en la demeure.
On vous a vu boiter dès les
premières minutes du match ;
vous êtes a priori blessé…
Tout à fait, j'avais des douleurs
persistantes au niveau du mollet,
mais malgré cela, j'ai tenu à
terminer la partie en refusant
d'abandonner mes coéquipiers en
cours de match. Je me suis donné à
fond sur le terrain, malgré des
douleurs au niveau du mollet. Je
vais désormais prendre le soin de
me soigner, passer une
échographie et voir ce qu'il en est.
J'ai toutefois tout le temps pour
récupérer vu qu'on sera au repos le
weekend prochain. M. A.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

15

prochain. M. A. www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 15 Elle s'est déroulée en l'absence de tout

Elle s'est déroulée en l'absence de tout l'encadrement

Reprise fantomatique à Bensiam

Alors que le coach Billel Dziri a émis le vœu de programmer la séance de reprise des entraînements sur le terrain du stade Hadjout, afin d'éviter la pression des supporters, mécontents après la défaite du derby de vendredi dernier face au CRB, il a dû finalement se résigner à assurer cette séance au complexe Bensiam face à l'absence de l'administration du club. Une séance qui s'est tenue en l'absence de nombreux joueurs, mais pas que. En effet, cette séance de reprise a été marquée par l'absence de tout l'encadrement du club, puisque si les séances habituelles se déroulent généralement en présence du secrétaire général du club M. Houali Mohamed, du manager général Cherif Abdeslam, ainsi que du secrétaire Atamna Samir, aucun des trois n'était présent hier pour la simple raison que c'est toute l'administration du club qui a rendu le tablier, suivant le chemin du président Ould Zmirli. Seuls les membres du staff technique, ainsi que le garde- matériel étaient au rendez-vous lors de cette reprise.

Une quarantaine de supporters présents pour crier leur colère Comme il fallait bien s'y attendre, cette séance de reprise des entraînements, qui a eu lieu sur le terrain du complexe Bensiam, a vu la présence d'environ une quarantaine de supporters venus crier leur colère et leur désappointement suite à la dernière défaite de leur équipe face au CRB. Les présents ont tenu à transmettre un message au coach Billel Dziri et ses joueurs, pour leur dire qu'ils n'ont pas du tout apprécié les deux dernières défaites face au CR Belouizdad et au Mouloudia d'Alger. Les présents se sont expliqués avec certains joueurs et le coach Billel Dziri, haussant parfois le ton pour faire passer leur message.

La séance a eu lieu sur le petit terrain Faisant face à la colère des supporters, qui n'ont pas cessé de crier haut et fort leur mécontentement, le coach Billel Dziri a été contraint de se contenter du petit terrain, qui sert habituellement aux jeunes de l'école du Nasria de terrain d'entraînement pour effectuer cette séance de travail.

Sécurité renforcée aux alentours du complexe Bensiam Alors que les agents de sécurité du club ont brillé par leur absence sur instruction de la direction du club qui leur a fait savoir qu'ils demeurent suspendus de leurs fonctions jusqu'à nouvel ordre, et ce, après la démission collective de la direction du club, la sûreté de daïra d'Hussein Dey n'a pas manqué à ses obligations d'assurer la sécurité des lieux. Les responsables de la sécurité au niveau du 14e arrondissement ont eu l'écho d'une probable présence massive des supporters du Nasria au complexe Bensiam, pour protester contre les deux derniers mauvais résultats de leur équipe. Craignant des dérapages aux lourdes conséquences, la sûreté de daïra d'Hussein Dey a déployé quelques policiers aux alentours du complexe Bensiam, afin de prévenir contre toute montée de violence. M. A.

Il tient à s'excuser auprès des supporters

GASMI :

«On demande pardon à nos supporters»

Comme son équipe a été surprise par la lanterne rouge du championnat en s'inclinant sur le score de deux buts à zéro, Ahmed Gasmi en bon capitaine a tenu à s'excuser au nom de tout le groupe auprès des supporters du club, lui qui ne s'attendait pas du tout à une telle défaite. Pour le n°10 nahdiste, son équipe a peut-être perdu un match, mais elle ne baissera pas les bras de sitôt, promettant de rectifier le tir au plus vite pour démontrer que le NAHD ira jusqu'au bout dans sa quête d'une place sur le podium.

Entretien réalisé par

MOHAMED ADRAR

Une défaite sur le score de 2 buts à 0 essuyée face au voisin honni ; que s'est-il passé pour votre équipe lors de cette rencontre ? Sincèrement, je n'ai absolument rien compris ce jour-là, car sur le terrain, je ne pense pas que le CRB était supérieur à nous. Nous avons d'ailleurs pris le match par le bon bout, nous étions les plus entreprenants et les plus dangeureux jusqu'à ce but concédé suite à une erreur de notre part. Ce qui nous a fait très mal. On a tenté de réagir, mais encore une fois, nous avons péché dans le dernier geste en ratant beaucoup d'occasions de scorer. C'est une défaite vraiment amère, qui nous a fait très mal, d'autant plus qu'on ne l'attendait pas du tout.

Que s'est-il réellement passé ? Pouvez-vous nous expliquer le pourquoi de cette déroute ? Sincèrement, je n'arrive pas à comprendre ce qui s'est passé. Nous étions vraiment déterminés à gagner ce match afin d'effacer le revers subi une semaine auparavant face au Mouloudia d'Alger, mais tout était contre nous ce jour-là, que ce soit la chance, l'efficacité et même les décisions de l'arbitre étaient défavorables.

Que voulez-vous dire par les décisions de l'arbitre ? Vous n'avez qu'à revoir le premier but du CRB ; il était entaché d'une position de hors jeu flagrante. J'ai d'ailleurs bien revu le feu de l'action au niveau de l'écran du stade, et les images étaient édifiantes ; il y avait bel et bien hors jeu. J'en ai d'ailleurs soufflé quelques mots à l'arbitre après la remise en jeu ; il m'a signifié que

Il reprendra les entraînements demain

Khacef en tenue de ville

Blessé au niveau des adducteurs, une blessure qui l'a privé du dernier derby face au CR Belouizdad, Mohamed Naoufel Khacef était présent hier après-midi au complexe Bensiam. Le joueur ne s'est toutefois pas entraîné avec ses coéquipiers en se présentant en tenue de ville. Le n°24 nahdiste ne reprendra le chemin des entraînements que demain mercredi ; il aura tout le temps de retrouver sa forme du moment que le prochain match du Nasria n'est que dans dix jours, face à l'Olympique de Médéa.

Pas de Merbah Gaya à la reprise

Alors qu'on attendait de le voir reprendre du service, après avoir reçu l'aval des dirigeants à la dernière réunion, le gardien de but Merbah Gaya était absent hier après-midi au complexe Bensiam à la séance de reprise des entraînements. Une absence qui a surpris plus d'un d'autant plus que le joueur semblait ultra-motivé à l'idée de reprendre du service et se faire pardonner après tout ce qui s'est passé durant la semaine précédant le derby face au CRB. Il est toutefois à noter que Merbah n'était pas le seul absent à cette séance de reprise puisque d'autres joueurs ont manqué à l'appel, à l'image de Gasmi, El-Orfi et Raiah.

LA STAT DU JOUR

11 11 comme le nombre de matchs disputés depuis l'entame de la saison pour le duo Ahmed Gasmi - Hocine Laribi, les deux seuls éléments au sein de l'effectif nahdiste à avoir pris part à toutes les rencontres du NAHD depuis l'entame de la saison. Quatre éléments suivent derrière avec 10 matchs joués et une

seule et unique rencontre manquée, à savoir Yaiche, Mouaki, Harrag et Merbah. En termes de temps de jeu, Laribi Hocine vire largement devant tout le monde, avec 990 minutes de jeu, soit un ratio de 100%, lui qui n'a pas raté la moindre minute de jeu depuis l'entame de la saison. Ahmed Gasmi est, quant à lui,

second avec 915 minutes de jeu, alors que Merbah Gaya et Harrag complètent le podium avec 900 minutes de jeu. Suivent loin derrière Khiat (753

minutes), Ouertani (742 minutes), El-Orfi (736 minutes), Allati (675 minutes), Yaiche (608 minutes) et enfin Khacef

(600 minutes).

M. A.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

16

PAC

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 16 PAC L'attaque trahie encore une fois par la défense Encore

L'attaque trahie encore une fois par la défense

Encore une fois, le PAC encaisse un but sur une erreur de marquage. Même si le football est ainsi fait, il y a lieu de reconnaître que ce n'est pas la première fois.

Ce syndrome remonte au début de saison, les statistiques révèlent que 80% des buts encaissés cette saison ont été inscrits en seconde période et la plupart dans les vingt dernières minutes. Ce scénario, le PAC l'avait vécu plusieurs fois cette saison. D'après les observateurs, cette lacune trouve son origine dans la déconcentration et le manque de fraîcheur physique des joueurs. Cela n'est pas si alarmant. L'organisme humain a besoin d'un temps d'adaptation pour trouver le rythme adéquat. Toutefois, ce qui est un peu inquiétant, c'est la déconcentration qu'affichent les joueurs du PAC en fin de partie. Pour le premier responsable du staff technique, ce n'est guère un problème. Chaló estime que dans une rencontre de football, les buts s'inscrivent en début et en fin de rencontre. Si l'on se réfère aux mêmes statistiques, on constate que le PAC a perdu au total 10 points suite au nombre de fois où il a encaissé des buts d'une telle manière.

L'équipe encaisse des buts dans des moments sensibles Le PAC réalise de bons résultats cette saison, surtout à domicile, mais ça reste insuffisant du moment que l'équipe encaisse des buts dans des moments sensibles de la rencontre. C'est le cas face au MCA, l'ESS, la JSK, le NAHD et dernièrement la JSS. Les défenseurs ont une grande part de responsabilité dans ces résultats. Même si l'on dit toujours que chaque résultat est du ressort du collectif, cela ne peut empêcher les amoureux du club de pointer du doigt la défense qui, à leurs yeux, n'a pas accompli sa tâche comme il se doit. La preuve, la défense a pris une douche froide de toutes parts lors de ces derniers matches. Le coach portugais Francisco Chaló doit revoir sa copie concernant les joueurs appelés à composer le compartiment de la défense.

L'axe central très fébrile, les latéraux doivent se secouer L'axe central du PAC a toujours montré des signes de faiblesse depuis quelques journées maintenant ; même le coach portugais Francisco Chaló n'arrive toujours pas à trouver la bonne paire qui répondra à ses larges attentes. Les axiaux n'ont pas été à la hauteur et il y a un déséquilibre entre eux. Le driver des Jaune et Bleu est appelé à trouver des solutions en prévision de la prochaine rencontre. C'est le cas aussi pour les arrières latéraux, lesquels doivent refaire surface et se secouer pour retrouver leur forme et leur niveau. Mouali, Cheraitia, Locif et Bouguerra qui ont commis des erreurs aussi doivent faire preuve de plus de concentration et de solidité, pour casser les actions des attaquants adverses.

Régler tout cela avant le MOB Fort heureusement, le gardien de but Toufik Moussaoui a été à la hauteur et a répondu favorablement aux attentes du public paciste depuis le début de la saison. Même si les défenseurs n'ont pas été à la hauteur, le gardien de but paciste a sauvé la face plusieurs fois, évitant à l'équipe des défaites certaines, à domicile et en déplacement. Appelés à sortir le grand jeu dès la prochaine journée face au MOB, les Jaune et Bleu ne souhaitent en aucun cas rater cette occasion. Il faut dire que la fébrilité de ce compartiment, encore une fois cette saison, a coûté cher au coach portugais Francisco Chaló car même lui n'a pas caché sa crainte. Il n'arrête pas de dire qu'il y a un problème au sein de ce compartiment qui n'arrive toujours pas à trouver ses marques. N. H.

BOUGUERRA :

«Avec du temps

et plus de rencontres, JE SERAIS MEILLEUR»

Entretien réalisé par

NADJIB HARITI

Titulaire pour la deuxième fois de suite cette saison, Aymen Bouguerra a réussi à

livrer une bonne prestation à Béchar contre l'équipe de la JSS. Contacté par nos soins, le jeune joueur international olympique

a accepté de répondre à nos questions.

Un mot sur le nul réalisé face à la JSS ? C'était un match très serré ; on a eu beaucoup de difficultés devant cette bonne équipe de la Saoura qui a fourni elle aussi une bonne prestation. L'essentiel dans ce genre de

matches, c'est le résultat final. Je pense arracher un point contre

la JSS sur son terrain et dans

des conditions un peu spéciales, c'est un résultat pas évident du tout.

Mais vous auriez pu revenir à Alger avec les trois points, n'est-ce pas ? Effectivement, notre équipe est passée à côté d'une victoire ce jour-là, car on était plus volontaires que notre adversaire. En plus, nous avons réalisé un match plein, notamment en seconde période. Mais, c'est ça le football. Toutefois, je pense que tenir en échec cette équipe de la JSS sur son terrain reste aussi un bon résultat et c'est l'essentiel.

Surtout après trois défaites de suite C'est le cas de le dire, après trois faux pas en championnat, il fallait mettre fin à cette hémorragie. Il faut bien dire que cela n'est pas le fruit du hasard, mais plutôt la traduction des efforts et du travail que nous ne cessons de fournir. Il règne actuellement une ambiance

excellente au sein du groupe

favorable à la bonne marche de l'équipe. Il faut seulement maintenir cet état d'esprit.

Comment est l'ambiance au sein du groupe ? Comme vous pouvez le constater, il y a de l'enthousiasme et de la joie. Ce point ramené de la Saoura après trois échecs de suite nous a libérés un peu moralement ; ce qui va nous permettre d'aborder

les prochaines journées avec sérénité.

Avez-vous retrouvé votre niveau après être rétabli de votre blessure en début de saison ? Je pense que j'ai tenu convenablement mon rôle. Il ne faut pas oublier que j'étais blessé durant une longue période ; j'ai manqué une grande partie de la préparation estivale, ce n'est pas du jour au lendemain que je vais être au top de ma forme. C'est mon deuxième match cette saison, j'ai essayé d'appliquer les consignes du coach à la lettre. Je connais très bien mes qualités, je suis confiant ; avec un peu plus de rencontres dans les jambes, je serais meilleur.

peu plus de rencontres dans les jambes, je serais meilleur. Comment voyez-vous le reste de votre

Comment voyez-vous le reste de votre parcours ? Le reste du parcours va être difficile pour nous, car chaque point vaudra son pesant d'or. Il nous reste encore plusieurs matchs à jouer, donc on devra absolument essayer de gagner tous nos matchs à domicile, tout en continuant bien sûr à ramener des points de l'extérieur.

Êtes-vous capables de continuer sur cette bonne voie ? Je pense qu'on a les moyens de continuer sur ce chemin, mais, je pense aussi que ce n'est la peine de s'enflammer. Certes, c'est un bon résultat qui fera beaucoup de bien au groupe, mais il ne faut surtout

pas oublier que, désormais, on sera attendus au tournant. Donc, on doit redoubler d'effort.

Un match important vous attend ce week-end ; comment voyez- vous ce duel contre le MOB ? Ce sera un match très difficile qui attend les deux équipes ; nous aurons encore quelques jours pour peaufiner notre préparation pour ce match. Les joueurs sont conscients et ne comptent pas baisser les bras. Les deux équipes se présenteront avec des objectifs diamétralement opposés, mais nous sommes déterminés à confirmer notre bonne santé à domicile.

N. H.

CSC

CHAHROUR : «Mettre fin à notre disette contre la JSK»

«J'espère que les Sanafir vont continuer à nous booster»

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Le libéro des Vert et Noir Islam Chahrour, joint par nos soins au téléphone, pense que ses coéquipiers et lui doivent bien négocier le prochain match contre la JSK et mettre fin à leur disette afin qu'ils de disputer avec un bon moral la Supercoupe contre l'USMBA le week-end suivant.

Votre blessure vous a-t- elle contraint à déclarer forfait les trois dernières journées du championnat de Ligue 1 Mobilis ? Dieu merci, je suis complètement guéri de ma blessure à la cuisse qui m'a forcé au repos ; je vais reprendre normalement les entraînements avec mes coéquipiers cette semaine.

Pensez-vous que vous serez prêts à refouler le terrain contre la JSK, vendredi prochain ?

à refouler le terrain contre la JSK, vendredi prochain ? Bien que je sois guéri de

Bien que je sois guéri de ma blessure et que je réintègre le groupe cette semaine après m'être entraîné en solo, je ne peux vous dire si je vais ou non être prêt à refouler le terrain, vendredi prochain, à Tizi-Ouzou. Je vais cependant travailler durement pour convaincre mon coach de me faire jouer contre la JSK.

Votre équipe va affronter la JSK vendredi prochain ; pensez-vous que vous pourrez bien négocier cette rencontre ? Après que notre équipe a aligné quatre mauvais résultats d'affilée, nous devons aborder le prochain match contre la JSK avec la ferme intention de bien le négocier et mettre fin à notre disette. J'espère que nous allons finir par réaliser un bon résultat à Tizi-Ouzou afin que d'aborder avec un bon moral la Super Coupe que nous allons disputer le weekend suivant contre l'USMBA.

Les fans du CSC sont mécontents après le nul concédé à l'OM, samedi passé, un 4e mauvais résultat d'affilée ; qu'avez- vous à leur dire ? Je voudrais que nos fans, qui ont raison d'être mécontents quatre mauvais résultats d'affilée, sachent que c'est dans les moments

d'affilée, sachent que c'est dans les moments difficiles que nous avons grand besoin de leur soutien.

difficiles que nous avons grand besoin de leur soutien. C'est pourquoi j'espère qu'ils vont continuer à nous booster nombreux comme ils l'ont toujours, tous les matches que nous sommes appelés à jouer cette saison et, surtout, la prochaine rencontre de championnat et la Super Coupe que nous allons disputer contre respectivement la JSK et l'USMBA à Tizi-Ouzou et à Blida, car nous avons besoin de leur aide pour bien les négocier et leur donner de la joie.

Un dernier mot… Je suis très content que notre coach a décidé de ne pas partir après avoir annoncé qu'il jetterait l'éponge après le match contre l'OM parce que il est très compétent et le seul qui peut nous pousser à mettre fin à la disette de ces dernières semaines. R. G.



Kacambeg

a libéré

La direction du CSC a fait savoir, hier en début de soirée, qu'elle a libéré le joueur burkinabé Kacambega, qui avait été recruté l'été dernier. Bien qu'il ait eu assez de temps de jeu, il n'a pas réussi à s'imposer au sein des Verts et Noir

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

USMH

17

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 USMH 17 L'efficacité offensive : LE GRAND CHANTIER DE HADJAR La

L'efficacité offensive :

23 octobre 2018 USMH 17 L'efficacité offensive : LE GRAND CHANTIER DE HADJAR La sécheresse offensive

LE GRAND

CHANTIER

DE HADJAR

La sécheresse offensive qui frappe l'USMH en ce début de saison fait perdre au club un bon pactole de points à domicile autant qu'à l'extérieur, sans compter celui contre l'ASO,

après surtout le nombre important d'occasions créées par les Harrachis ce jour-là, en vain.

PAR MASSINISSA HACHOUR

La ligne d'attaque ne car- bure pas bien et éprouve des difficultés à mettre les balles chaudes dans les filets, cela a coûté à Salem Laoufi sa place d'entraîneur. C'est dire le chantier qui attend l'ex-entraî- neur du RC Relizane au niveau d'un compartiment offensif qui est considéré à l'unanimité comme le maillon faible de l'équipe. Pour pou- voir rebondir en champion- nat, l'USMH doit absolument régler son problème en attaque. Si Cherif Hadjar compte travailler davantage ses attaquants devants les buts lors des entraînements, il doit aussi apporter les réglages tactiques nécessaires à son avant-garde. Son prédé-

cesseur Salem Laoufi a échoué dans ce registre puis- qu'en onze rencontres en championnat, l'USMH n'a marqué que 3 buts.

Il hérite d'une situation catastrophique Cherif Hadjar hérite d'une situation très complexe avec une équipe déprimée et inex- périmentée. Le successeur de Salem Laoufi, qui a entamé sa mission dimanche lors de la séance de reprise, aura besoin de beaucoup de temps pour corriger le tir et remettre les choses en ordre au niveau du volet technique pour que l'équipe retrouve ses repères avant de démarrer la machine une bonne fois pour toutes. Cela dit, le remplaçant de

Cherif Hadjar aura du pain sur la planche, ce qui nécessi- te de la compréhension de la part de la famille harrachie en se montrant patiente et du sérieux de la part de ses capés sommés d'assumer leurs res- ponsabilités en se mettant au travail avec abnégation, sans oublier l'apport moral de la direction qui devra l'épauler dans sa lourde mission en mettant à sa disposition tous les moyens matériels dont les motivations financières pour convaincre encore plus les joueurs, seuls capables de remonter la pente étant les acteurs sur le terrain.

La direction du RCR compte le bloquer Comme nous l'avons rappor- té par nos soins dans l'édition

de lundi, l'entraîneur Cherif Hadjar n'a toujours pas résilié son contrat avec le RC Relizane. La direction du club relizanais ne compte pas faci- liter le départ à son entraî- neur qui n'a pas respecté son engagement. Selon le prési- dent du RCR qui a accusé le président Mohamed Laïb et l'entraîneur Cherif Hadjar d'avoir manqué dz respect à son club, le nouvel entraîneur de l'USMH, qui n'a toujours pas paraphé son contrat avec les Jaune et Noir, risque de ne pas avoir sa licence et l'autori- sation de diriger son équipe depuis le banc de touche. En attendant d'éclairer sa situa- tion, Hadjar poursuit sa pré- paration du match face à l'USMB.

M. H.

Fekih : «On souffre d'un blocage psychologique»

L'attaquant Mounir Fekih, dans cet entretien qu'il nous a accordé, estime que le groupe souffre d'un blocage psychologique. Seule une victoire pourra libérer les joueurs.

Comment est l'ambiance au sein du groupe ?

On a repris les entraînements dans une ambiance morose après le énième échec concédé vendredi passé à domicile face au leader. Sincèrement, je pense qu'on souffre d'un blocage psychologique. Après 11 journées, nous n'avons pas réussi à gagner le moindre match et la situation se complique pour notre équipe.

Justement, qu'est-ce qui s'est passé samedi face à l'ASO?

Comme à chaque match à domicile, nous avons dominé notre adversaire de bout en bout et nous l'avons pressé dans son périmètre. Mais encore une fois, l'efficacité nous a fait défaut. On a créé beaucoup d'occasions devant les buts sans pouvoir les concrétiser.

En occupant la 2e place relégable, l'USMH est

sérieusement menacée

Il reste encore quatre matchs de cette phase aller; on doit alors bien terminer cette première manche du championnat. Par la suite, on fera les calculs. On doit oublier le match face à l'ASO et se focaliser sur la suite du parcours.

Pensez-vous au match face à l'USMB ?

C'est tout à fait normal et logique de penser à cette rencontre, c'est

notre prochain match en championnat. On doit bien préparer ce rendez-vous et surtout prendre cet adversaire au sérieux.

Comment se présente pour vous ce rendez-vous ?

C'est un match à six points face à une bonne équipe de l'USM Blida qui se trouve dans la même situation que nous. De notre côté, on doit bien préparer ce déplacement et tenter d'arracher notre première victoire. Ce serait mentir de dire que le match sera

facile, mais il faut faire le maximum pour y arriver. Ce n'est pas en faisant des calculs qu'on va gagner

nos matches.

M. H.

Entraînement hier à Semmar

Après la séance de reprise effectuée dimanche au stade

du 1er-Novembre de Mohammadia, le nouvel entraîneur des Jaune et Noir

a donné rendez-vous à ses poulains pour une autre séance hier matin. La séance a été effectuée au stade Cosider de Semmar en présence de la majorité des joueurs.

Le volet physique s'est taillé la part du lion

Les Harrachis continuent

la préparation du prochain

match en déplacement face à l'USM Blida, prévu vendredi

à 15h et pour le compte de la 12e journée de Ligue 2 Mobilis. Après la reprise dans l'après-midi de dimanche, les camarades de Belarbi se sont entraînés hier matin ; le volet physique s'est taillé la part du lion. Les camarades de Baouche ont travaillé pendant plus d'une heure et demie sous la houlette de leur nouvel entraîneur Cherif Hadjar qui les a fait suer.

Encore 3 séances pour apporter les réglages

Les Jaune et Noir s'entraîneront encore trois fois avant le match de vendredi prochain face à l'USMB à Blida. L'équipe s'entraînera aujourd'hui, demain et jeudi avant sa

mise au vert. Ce sera à l'issue de la dernière séance que le coach Hadjar annoncera la liste des 18 joueurs concernés par ce match à six points face à une équipe qui traverse la même situation. Par ailleurs, à quelques jours seulement de ce choc, la tension est montée d'un cran

à El-Harrach. Les supporters attendent avec impatience cette confrontation ; ils comptent se rendre en masse à la ville des Roses pour encourager leur équipe. La balle est donc dans le camp de Benabderrahmane et ses coéquipiers pour revenir avec la totalité des points et enregistrer leur première victoire de la saison qui sera synonyme du déclic. M. H.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

18

RCR

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 18 RCR HADJAR irrite les Relizanais Hamri : «Il verra de

HADJAR irrite les Relizanais

Hamri : «Il verra de quel bois je me chauffe !»

Relizanais Hamri : «Il verra de quel bois je me chauffe !» Le comportement du coach
Relizanais Hamri : «Il verra de quel bois je me chauffe !» Le comportement du coach

Le comportement du coach Chérif Hadjar relève de l’irresponsabilité, bien qu’il ait annoncé qu’il ne continuera pas l’aventure avec le Rapid. Il a d’ailleurs quitté ses fonctions et n’a pas dirigé les séances d’entraînement de la semaine dernière.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Son départ a été catégori- quement refusé par le prési- dent Mohamed Hamri ; ce der- nier était clair dans ses propos en disant que Hadjar doit honorer son contrat et conti- nuer son travail au club. Mais l’ancien de l’ASAM n’est pas venu ; pis encore, au moment où l’équipe jouait à domicile un match très important contre le RC Kouba, Hadjar était à Alger pour suivre le match de l’USMH contre l’ASO. Il s’est affiché devant les caméras dans la tribune officielle du stade 1er-Novembre de Lavigerie et a

aussi entamé sa mission avant- hier avec sa nouvelle équipe. Cette sortie a irrité beaucoup les Mina Boys, qui sont par ailleurs contents de son départ. Celui-ci n’a rien apporté au club depuis son arrivée, mais ils auraient préféré que Hadjar soit professionnel et résilie son contrat avec le RCR avant de se diriger vers un autre club. Cette sortie inattendue du coach Hadjar n’as pas du tout été appréciée par les supporters et aussi la direction du club, à sa tête le président Hamri très remonté contre son ex-entraî- neur. Hamri a avoué que Hadjar va payer et assumer les conséquences de son acte :

«Comme je vous l’ai dit lors du dernier entretien, j’étais clair avec lui en lui disant qu’il n’ira nul part et qu’il doit honorer son contrat. A ce moment-là, Hadjar m’a demandé quelques jours de réflexion. Mais au lieu de rester chez lui pour peser le pour et le contre, il s’est dépla- cé à Alger pour suivre l’équipe de l’USMH qui l’a contacté pour lui proposer de driver son équipe. Ce que je trouve pre- mièrement inadmissible de la part d’une direction profession- nelle et aussi de l’entraîneur qui est toujours lié par contrat avec le Rapid. Mais il a laissé tomber le club pour chercher ailleurs ; d’ailleurs, je le jure devant Dieu qu’il va regretter son geste et il verra de quel bois je me chauffe !»

Une mise en demeure lui a été envoyée Voyant que le coach Hadjar ne veut plus revenir à Relizane, la direction du club phare de la ville de Relizane dirigée par le président Hamri n’a pas accep- té sa démission ; de plus, il n’y a pas eu une résiliation de contrat entre les deux parties. Le patron du centre équestre

Mina a décidé d’entamer les procédures administratives pour signaler l’abandon de poste de Hadjar. Hamri a fait appel à un huissier de justice pour signaler les absences répé- tées depuis le 14 octobre der- nier. D’ailleurs, la direction vient d’envoyer une première mise en demeure au domicile de ce dernier à Ain- Temouchent pour l’inviter à revenir, sinon des procédures juridiques seront entamées contre lui.

Il a déposé son dossier à la CRL Voulant aller plus loin dans cette affaire et protéger aussi son club, le président Hamri a décidé de saisir la Chambre de résolution des litiges pour l’avi- ser que le coach Hadjar est en position irrégulière et a aban- donné son poste depuis le 14 octobre dernier. De son côté, la CRL a répondu en lui deman- der fournir les documents nécessaires, c’est-à-dire les mises en demeure et les exem- plaires de son contrat pour trai- ter cette affaire. B. B.

Zidane : «Il faut que tout le monde soit derrière le Rapid»

«Prions pour que le nombre de blessés n’augmente pas»

«On doit rattraper le groupe de tête» «On n’est pas payés depuis 4 mois»

Juste à la fin de la rencontre, le capitaine de l’équipe relizanaise et auteur du premier but pour son équipe Zidane Mohamed-Amine nous a dit qu’il est content de contribuer à la vic- toire de son équipe. Cependant, le pur produit de l’école relizanaise a invité tout le monde à être derrière le Rapid, car il possède une très bonne équipe capable de revenir en Ligue 1 Mobilis en fin de saison.

Un mot sur le match… Il faut dire que notre adversaire était très difficile à manier ; on avait en face de nous une équipe qui jouait avec cinq défenseurs derrière et leur gardien avait de bons reflexes. Ce qui nous a mis en difficulté jusqu’aux vingt dernières minutes ; on a su faire la différence en inscrivant deux buts qui nous ont per- mis de garder les trois points de la ren- contre sur notre terrain.

Vous avez inscrit le premier but de votre équipe, qui a permis aux joueurs de jouer libérés le reste de la rencontre ; parlez-nous de cette action ? C’était lors d’un corner ; je suis monté pour aider mes camarades. Le corner a été joué à deux ; alors, la défense adverse a voulu jouer la ligne en montant. J’ai essayé d’être vigilant, rester entre Derradji et un défenseur et quand Bouzid a effectué un joli centre, j’ai anticipé avec un tacle glissant pour pousser le ballon au fond des filets.

Après ce but, on vous a vu dans tous vos états ; vous courriez partout, cela est dû à la pression, n’est-ce pas ? Quand j’ai réussi à inscrire ce but, j’ai su que j’ai retiré le poids qui pesait sur les épaules de nos attaquants, c’est pour cela que j’étais très content. D’ailleurs, après ce but, la ligne d’avant a joué plus librement et elle a ajouté un deuxième

but. Elle aurait pu inscrire d’autres n’était la vigilance de leur gardien.

Depuis une semaine, vous êtes sans entraîneur ; quel est votre commentaire ? En tant que capitaine d’équipe, pour être franc avec vous, nous, les joueurs, voulions que l’entraîneur Hadjar reste avec, mais il n’a pas voulu. Ce sont les aléas du football et on doit respecter son choix et continuer à aller vers l’avant. Je lui souhaite tout le bonheur du monde avec son prochain club.

Bien que vous enchaîniez les bons résultats à domicile, cela n’est pas le cas pour votre équipe à l’extérieur où vous n’arrivez pas à gagner ; peut-on savoir pourquoi ? C’est une bonne question, mais je ne peux pas vous donner une réponse clai- re. Bien qu’on joue très bien hors de nos bases, ce n’est pas suffisant car on encaisse des buts bêtes à chaque ren- contre. Il faut dire que pour une équipe

à chaque ren- contre. Il faut dire que pour une équipe qui veut jouer l’accession, elle

qui veut jouer l’accession, elle doit ne laisser aucun point à domicile et ramas- ser d’autres à l’extérieur pour rattraper le groupe de tête. Mais il y a un autre point qui nous handicape en ce moment.

Lequel ? Comme tout le monde le sait, à chaque match, on signale des blessés. Depuis le début de la saison, le staff technique se casse la tête pour aligner son onze. D’ailleurs, quand le coach disposera de tous les joueurs, on pourra faire de très bonnes choses. Prions donc pour que le nombre de blessés n’aug- mente pas prochainement.

A l’image des autres clubs, le RCR traverse aussi une période difficile surtout financièrement, n’est-ce pas ? Il faut que les gens le sachent que cela fait quatre mois qu’on n’a pas perçu nos salaires ; ce qui est inquié- tant pour un club qui veut jouer l’acces- sion. Il faut que tout le monde soit der- rière l’équipe pour redresser la barre.

Et quelle était la position du président ? On ne peut pas tout reposer sur les épaules du président. Hamri fait de son mieux pour nous régulariser, mais tout seul, il ne peut pas, il faut que les auto- rités soient aussi derrière le club.

Soyez plus explicite… La majorité des équipes de Ligue 1 ou 2 Mobilis sont aidées par les autori- tés locales de leur wilaya ou sponsori- sées par plusieurs sociétés, contraire- ment au RCR où l’on n’a aucun spon- sor. Ce qui est très inquiétant, car comme je viens de dire, on possède un très bon groupe capable de remettre le club à sa place en Ligue 1 Mobilis en fin de saison.

B. B.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. ASO

20

10

05

05

00

12

04

+08

2. WAT

19

11

05

04

02

14

07

+07

3. MCEE

19

11

05

04

02

11

05

+06

4. USB

18

11

04

06

01

15

09

+06

5. NCM

17

11

05

02

04

11

10

+01

6. MCS

16

11

03

07

01

09

08

+01

7. ESM

16

11

04

04

03

12

13

-01

8. RCR

15

11

04

03

04

09

07

+02

9. USMAn

15

11

04

03

04

08

07

+01

10. ABS

14

11

03

05

03

08

03

+05

11. JSMB

14

11

03

05

03

11

10

+01

12. JSMS

12

10

03

03

04

04

06

-02

13. ASMO

11

11

02

05

04

11

13

-02

14. RCK

07

11

00

07

04

03

15

-12

15. USMH

06

11

00

06

05

03

10

-07

16. USMB

05

11

00

05

06

05

19

-14

12 e JOURNÉE

13 e JOURNÉE

USMB - USMH

USMH - JSMB

JSMB - JSMS

NCM - USMAN

MCS - NCM

ESM - USMB

ASO - ESM

RCR - USB

USB - MCEE

WAT - ABS

ABS - RCR

JSMS - MCS

RCK - WAT

ASMO - RCK

USMAn - ASMO

MCEE - ASO

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

JSMB

19

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 JSMB 19 KHELLAF N. “ «On ne baissera pas les bras”
KHELLAF N. “ «On ne baissera pas les bras” Après les deux victoires, consécutives réalisées
KHELLAF N.
“ «On ne
baissera pas
les bras”
Après les deux victoires, consécutives réalisées à
Béjaïa, les Vert et Rouge se sont une nouvelle fois
inclinés face au MCS.

Le défenseur Nabil Khellaf est revenu sur cette rencontre et nous a bien expliqué que lui et ses camarades sont prêts à reprendre les choses en main le plus rapide- ment possible ; cependant, le sou- tien des supporters reste indis- pensable.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

Un mot sur la défaite face au MC Saïda?

Je ne vous cache pas que cette défaite nous a fait très mal, car on a mérité vraiment la victoire, notamment qu'on a été à la hau- teur en fournissant une belle prestation. Nous avons bien pré- paré notre rencontre, je ne com- prends toujours pas ce qui s'est passé. Cette rencontre nous a affectés encore plus car cette elle a été pour nous l'occasion de réa- liser une première victoire à l'ex- térieur et de confirmer nos deux dernières victoires à Bejaia. La volonté y était ; le groupe voulait vraiment gagner cette rencontre.

Dommage que les choses ne se soient pas passées comme prévu.

Que vous a-t-il manqué dans ce match ?

Je pense que nous nous sommes fait piéger bêtement ; nous avons encaissé deux buts durant les toutes dernières minutes de la rencontre. Nous avons joué ce match sous pres- sion. Nous n'avions qu'une seule idée en tête : arriver à reprendre les choses en main le plus rapi- dement possible. C'est ce qui nous a poussés à commettre beaucoup de fautes, sans oublier la précipitation devant les buts. Ce qui nous a empêchés de rem- porter cette rencontre.

Ne craigniez-vous pas que cette nouvelle défaite n'affecte encore plus le moral du groupe ?

Il est vrai que cette défaite nous a fait mal, car on voulait profiter de cette rencontre pour empocher trois nouveaux points. Mais ne nous devons en aucun

cas baisser les bras, la compéti- tion est encore loin d'être finie, il nous reste beaucoup de matchs à disputer. Il va falloir rebondir au plus vite avant qu'il ne soit trop trad. Nous avons une chance de nous rattraper samedi à Béjaïa face à la JSM Skikda, il va falloir la saisir. Nous allons ainsi faire le nécessaire pour renouer avec la victoire et ce, dès la prochaine rencontre.

Comment voyez-vous le match contre la JSM Skikda ?

On reste sur une défaite amère à l'extérieur, donc, on est obligé de signer un bon résultat samedi à la maison afin de nous rache- ter. Ce match se jouera sur des détails et le plus serein et efficace aura le dernier mot.

Il semblerait que l'équipe n'est pas prête pour une telle affiche

On ne peut pas prévoir la réac- tion de l'équipe. Une telle affiche peut booster le groupe à réaliser un exploit, notamment quand on

sait que la rencontre se jouera chez nous. Du côté de l'équipe, les joueurs peuvent se servir de leur expérience en reprenant leur niveau devant une équipe qui, je suis sûr, se donnera à fond pour rebondir et réaliser un bon résul- tat.

Où allez-vous trouver la motivation pour préparer votre prochaine rencontre face à la JSM Skikda ?

Ça n'a rien à voir ; il s'agira d'un match où l'on n'aura pas droit à l'erreur, il nous faut recti- fier rapidement les tirs de la der- nière journée. La JSMS sera l'oc- casion pour nous de remettre l'équipe sur les bons rails ; ça ne sera pas facile sauf que nous allons tout faire pour garder les trois points de la victoire chez nous. Je pense que cette ren- contre sera l'occasion pour nous de nous racheter après nos der- nières rencontres.

B. B.

MCS

Aouis : «Rien ne nous empêche de jouer les 1 ers rôles»

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Etes-vous satisfaits de la dernière victoire contre la JSMB ?

On est très contents de cette vic- toire, vu la qualité de l’adversaire.

Personnellement, êtes-vous satisfait de votre production ?

Je suis déjà très heureux d’avoir joué ce match et aussi contribué à cette victoire, c’est une progres- sion très encourageante pour la suite de ma carrière. Pour ce qui

est de ma prestation, je suis satis- fait de ce que j’ai produit dans ce match.

Vous a-t-on parlé après le match à propos de votre prestation ?

Tout le monde m’a félicité pour ma prestation, aussi bien l’entraî- neur que les joueurs. Sincèrement, je suis aux anges de pouvoir jouer en senior comme professionnel ; c’est une grande satisfaction pour moi.

Si l’on vous refait confiance,

vous sentez-vous capable d’être à la hauteur pour le prochain match contre le NCM ?

Je suis un gars très ambitieux ; si le coach décide à nouveau de me faire confiance, je suis là pour tenir ma place et apporter le plus qu’on attend de moi. Je suis prêt à confirmer.

À propos, comment voyez-vous ce match ?

Pour nous, toutes les rencontres ont leur importance. Celle qu’on va livrer contre Megra ne déroge

pas à la règle. Le match sera diffi- cile d’autant que nous devons confirmer ; on va faire le maxi- mum pour en tirer profit et rester sur cette dynamique.

Croyez-vous que le MCS est capable de jouer les premiers rôles ?

Si l’on fournit les mêmes presta- tions, rien ne nous empêchera de jouer les premiers rôles ; le MCS en est capable sans problème. En

tout cas, ce grand club et ses sup- porters méritent la Ligue 1

Mobilis.

K. Dj.

MAGRA EN LIGNE DE MIRE

Ayant bénéficié de 24 heures de repos accordées par le staff technique à l’issue du match contre la JSMB, qui s’est joué samedi dernier, les coéquipiers de Bekhouche ont repris du service au stade 13-Avril hier pour bien préparer leur prochaine rencontre en

championnat qui les opposera face à l’équipe du NCM. Les Vert et Rouge veulent décrocher une victoire, mais cela ne se réalisera qu’en livrant une prestation pareille ou meilleure que celle fournie les précédents matchs à domicile. Pour cela, il faudra fournir les

mêmes efforts et c’est pour cette raison que Sebaâ a programmé deux séances, aujourd’hui ; la première la matinée sera consacrée en grande partie au volet physique. Celle de

l’après-midi par contre sera basée sur le tech-

nique.

K. Dj.

Boucekine

axera sur le volet

psychologique

Le directeur technique Boucekine, qui a pris en charge l'équipe suite au départ de Mustapha Biskri de la barre technique, compte axer son travail sur le plan psychologique pour préparer cette très attendue rencontre face à la JSM Skikda. Son équipe sera dans l'obligation de sortir le grand jeu et essayer d'arracher une victoire à domicile pour notamment effacer la dernière défaite face au MC Saida et ainsi renouer avec la victoire et les bons résultats. Bien conscient de la tâche qui attend ses capés samedi à l'Unité maghrébine, Boucekine compte apparemment profiter de la reprise des entraînements pour évoquer ce match à ses éléments ; il leur parlera de cette rencontre qui s'annonce très importante pour les Vert et Rouge de Bejaia qui n'auront pas droit à l'erreur. Ils devront tout faire pour réussir à venir à bout de la formation de la JSM Skikda et empocher les trois points de la victoire.

B. B.

Reprise cet après-midi

La formation béjaouie reprendra cet après-midi à 17h le chemin des entraînements. Les gars d'Yemma Gouraya seront donc appelés à enta- mer la préparation de la prochaine rencontre qui aura lieu samedi pro- chain à Bejaia ; la JSMB accueillera la JSM Skikda pour le compte de la 12e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis.

Vers la délocalisation de la séance

D'après quelques sources générale- ment bien informées, nous avons appris que la séance d'entraînement de cet après-midi risque d'être délo- calisée, ceci afin d'éviter toute pres- sion supplémentaire. Il y a de fortes chances de voir les gars d'Yemma Gouraya effectuer la reprise aux Hammadides.

Anniversaire

Notre princesse Aicha Abir Assia, en ce jour très spécial, celui de tes quatre ans, toute notre petite famille se réunit pour te souhaiter un très joyeux anniversaire. Nous te souhaitons un bon gâteau, de jolis cadeaux, de gros ballons et une explosion de couleurs. Parce que ton sourire seul peut parer le monde de ses teintes les plus somptueuses et que même le soleil pâlît devant ta bonne humeur, nous, ton papa, ta maman, et toute la famille Meçabih, te souhai- tons de tout cœur un joyeux anniversaire.

humeur, nous, ton papa, ta maman, et toute la famille Meçabih, te souhai- tons de tout

www.competition.dz

20

Mardi 23 octobre 2018

PUBLICITÉ

USMB

www.competition.dz 20 Mardi 23 octobre 2018 PUBLICITÉ USMB ANEP 831 707 du 23/10/2018 Compétition / PUB
ANEP 831 707 du 23/10/2018 Compétition / PUB
ANEP 831 707 du 23/10/2018
Compétition / PUB
ANEP 831 755 du 23/10/2018 Compétition / PUB
ANEP 831 755 du 23/10/2018
Compétition / PUB

HADJ MANSOUR

veut jouer l'offensive face à l'USMH

Le nouvel entraîneur de la formation de la ville des Roses Hadj Mansour veut jouer l'attaque à outrance pour battre l'USMH lors de la prochaine journée du championnat.

De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Hadj Mansour, qui a étudié le jeu de l'équipe adverse et a également eu l'occasion de voir ses joueurs à l'œuvre, veut pousser ses poulains à remplacer la fébrilité de la défense par la puissance du compartiment offensif. L'entraîneur blidéen a donné des directives à ses poulains pour garder le ballon le plus longtemps possible, en même temps, Ouadah et ses coéquipiers doivent faire de leur mieux pour marquer des buts et surtout surprendre le rival le plus vite La prudence n'est pas la bonne solution pour gagner le pari face à l'USMH, surtout que les gars de la ville des Roses n'ont pas une bonne défense et montré une fébrilité totale lors des précédentes rencontres du championnat de Ligue 2 Mobilis. Donc, la meilleure défense, c'est l'attaque. Hadj Mansour veut tenter le tout pour le tout.

19 buts encaissés Rappelons aussi que la défense blidéenne a encaissé 19 buts depuis le début de la saison, c'est-à-dire une moyenne d'un but et demi par match, ce qui est beaucoup. Cette fébrilité va pousser la direction de ce club à prendre les devants pendant le mercato hivernal pour trouver les bons joueurs qui peuvent résoudre le souci de Hadj Mansour au niveau de ce compartiment.

Les chevronnés doivent tenir leur rôle La pression, le blocage psychologique, le manque de confiance sont des arguments der-

le manque de confiance sont des arguments der- rière lesquels se cachent ces joueurs d'expé- rience

rière lesquels se cachent ces joueurs d'expé- rience tels que Herbache, Kacem Mahdi, Zerguine. En effet, ces joueurs recrutés par l'ancienne direction doivent se réveiller et faire de leur mieux pour aider les jeunes à s'illustrer. Autrement dit, les chevronnés ne doivent trouver aucune excuse pour provo- quer le déclic tant attendu par l'équipe bli- déenne.

Le coach augmente la charge du travail Après les défaillances relevées par le nouvel entraîneur de l'USMB Hadj Mansour, lors du dernier match face à la JSMS, le Palestinien a préféré opter pour un microcycle de travail qui se repose sur l'augmentation de la charge de travail. La méforme sur le plan physique dont souffrent les coéquipiers du portier Ouadah a obligé le Palestinien à augmenter la charge du travail.

A. Dj.

AÏSSA EL-BEY :

«La victoire pour éviter la descente aux enfers»

Le jeune meneur de jeu Mohamed Amine Aïssa El-Bey estime que son équipe est condamnée à gagner face à l'USMH.

Comment se déroule la préparation pour le compte du match de l'USMH ?

La préparation se déroule dans de bonnes conditions sous la houlette de l'entraîneur Hadj Mansour, mais la tâche s'annonce très difficile en prévi- sion du prochain match face à l'USMH. La victoire est impérative pour éviter la descente aux enfers.

Comment justifiez-vous l'augmentation de la charge de travail par l'entraîneur Hadj Mansour qui se plaint de votre forme physique ?

Je ne vais pas me mêler de ces choses-là, ce qui est important pour nous, c'est de nous concentrer sur le travail et notre rendement

sur le terrain, car chaque technicien a sa propre méthode de travail. Personnellement, je suis pour l'entraîneur qui provoque le déclic et qui parvient à remettre de l'ordre dans la maison.

Quelles sont les clés de la victoire face à l'USMH ?

Quelles sont les clés de la victoire face à l'USMH ? Le match de l'USMH s'an-

Le match de l'USMH s'an- nonce compliqué et très diffici- le, mais on doit faire nos preuves ; il ne faut surtout pas abdiquer, car la victoire lors du prochain match va remettre les pendules à l'heure et va nous per- mettre de gagner notre pari et quitter la dernière place.

Quel est le message à faire passer aux supporters ?

Le club est en détresse, je pense qu'il est temps de mettre la main dans la main pour sauver l'équipe. Pour atteindre cet objectif, on a besoin de nos fidèles supporters. A. Dj.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

À l'occasion de la Journée nationale de la presse le 22 octobre 2018, Stepmode présente ses meilleurs vœux de réussite aux journalistes et aux professionnels des médias algériens et leur souhaite plein de succès dans leur mission de diffusion de l'information et leur contribution dans le développement social économique et politique de la nation.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

ASMO

21

www.competition.dz Mardi 23 octobre 2018 ASMO 21 “ Notre mission n'est pas impossible”  «Une idée

Notre mission n'est pas impossible”

ASMO 21 “ Notre mission n'est pas impossible”  «Une idée sur l'équipe ? Il me

«Une idée sur l'équipe ? Il me faut une vingtaine d'entraînements» «Je donnerai une chance à tout le monde» «Il faut une cellule de réflexion pour éradiquer la violence» «L'EN est sur la bonne voie»

Dans cet entretien réalisé avant-hier soir, l'entraîneur asémiste Zakaria Djebbour parle de la mission qui l'attend, de ses objectifs, de la sélection nationale et du phénomène de la violence.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Vous avez accepté une mission pas facile…

C'est une mission très difficile parce que l'équipe se trouve dans une position délicate par rapport au classement. Mais la mission n'est pas impossible. J'ai accepté parce qu'il y a un travail à court terme à faire.

Dans quel état avez-vous trouvé le groupe ?

Le groupe se trouve, c'est vrai, dans un état mental difficile, mais il y a des individualités de bon niveau. On a commencé à travailler l'aspect psychologique et tactique. Ces deux aspects sont prioritaires à mon sens.

Pour éventuellement redresser la situation actuelle ?

Le premier objectif est de récolter le maxi- mum de points en un temps record. C'est vrai que la mission est difficile, mais je pense qu'avec le travail, la qualité du groupe qu'on a et aussi l'aide de l'entourage du club, c'est vraiment jouable.

Djebbour aurait aimé commencer par au moins un match à domicile, mais pas deux à l'extérieur d'affilée…

Pour être plus clair, j'aurais aimé commen-

cer la préparation au mois de juillet afin de mettre en place un système de jeu tranquille- ment, choisir les joueurs, faire des matches amicaux. Seulement, on ne peut pas toujours avoir tout ce qu'on veut en général. Maintenant, la situation est comme ça, on va essayer d'aller jusqu'au mercato avec ces jeunes et prendre le train tel qu'il l'est. Après, ce sera une préparation de l'équipe d'une autre façon.

Après ce match contre le NCM, avez-vous une idée sur le groupe ?

On a fait un déplacement après deux entraî- nements et un match amical contre les espoirs. Donc, ce n'était pas suffisant. Après, c'est vrai, on a vu les joueurs dans les matches contre le WAT, le MCEE et contre les espoirs. J'ai une petite idée sur les joueurs, mais pas suffisam- ment sur les aspects tactique, technique, psy- chologique et théorique. Peut-être après une quinzaine ou vingtaine d'entraînements, on aura une idée mais pas maintenant. On va juste revoir une nouvelle organisation ou sys- tème de jeu.

Où se trouve le mal de l'équipe, selon vous ?

Il n'y a pas de mal, l'équipe se porte bien. Si on voit cette défaite à Magra sur l'aspect psy- chologique, on a tenu 60 minutes, mais il y a une fragilité sur le plan psychologique, oui.

Tout de même le classement de l'équipe reste le plus mauvais depuis plus d'une décennie dans ce palier…

Je me permets de parler de la phase Djebbour, pas avant. Pour moi, il n'y a pas de mal. Juste, il y a du travail à faire, il faut qu'on travaille, il faut construire. Il y a beaucoup de chantiers notamment sur le plan psycholo- gique, l'aspect tactique. En tout cas, l'équipe sera prête contre l'USM Annaba.

Le classement fait peur tout de même…

Le classement fait peur, maintenant il faut faire confiance à ces jeunes, on a besoin de tout le monde devant cette situation, on a besoin de la direction, des joueurs, des sup- porters pour travailler ensemble, main dans la main pour mettre le club sur la voie positive.

Les joueurs ne vous ont-ils pas parlé de leur situation financière ?

Non, personne ne m'en a parlé. Celui qui me parle de ce sujet, je l'envoie à la direction. Chacun son métier, celui qui me parle d'une blessure, il ira voir le médecin, de l'argent je l'envoie chez le président, de l'aspect tech- nique ou tactique, je suis là pour lui répondre.

Il y aura du nouveau certainement au mercato…

Pour le moment, il ne faut pas se précipiter. Il faut qu'on donne la chance à tout le monde, à tous les joueurs qui sont sur place. S'ils sont là, c'est qu'ils savent jouer, ils sont bons. Ceux qui étaient là avant moi les ont vus. Maintenant, il faut leur donner la chance, donc il faut attendre un petit peu avant de rendre un jugement sur tel ou tel qu'il faut garder ou libérer même si ce n'est pas à moi de le faire. Donc, je vais donner la chance à tout le monde, y compris les espoirs ; à partir de là, on prendra une décision.

Djebbour aura-t-il besoin d'un adjoint ?

L'entraîneur à présent, ce n'est plus comme avant surtout au niveau professionnel. Il faut une équipe, un entraîneur des gardiens, un préparateur physique, un adjoint. Là aussi il ne faut pas précipiter les choses, on verra une personne au fil du temps.

Voulez-vous parler de l'état actuel de la sélection nationale ?

L'équipe nationale actuelle, je pense qu'elle est entre de bonnes mains, dans une bonne

voie. Pour moi, il y a beaucoup de chantiers à faire encore. J'ai pleine confiance en l'actuelle équipe technique ; ils ont vont faire du bon travail.

Les joueurs donnent l'impression d'avoir du mal à évoluer sur le sol africain ; quel est votre avis ?

Effectivement, pour moi il faut travailler dans ce sens, c'est-à-dire tout ce qui est matches amicaux, les stages de préparation, peut-être qu'il faut les faire en Afrique, c'est mon avis. Car les tournois se tiennent en Afrique tout comme les matches de qualifica- tion.

La violence refait surface à Bordj Bou- Arréridj, comment faut-il éradiquer ce phénomène ?

Franchement, on est vraiment déçu et déso- lé par rapport au match de Bordj Bou- Arréridj. Pour éradiquer ce phénomène, il faut mettre les vrais acteurs autour d'une table et travailler dans ce sens, que ce soit les pouvoirs publics, la police, les présidents de club, les comités de supporters tout le monde doit réfléchir à une solution pour éventuellement éradiquer la violence. Il faut une cellule de réflexion. Je donne toujours l'exemple du hoo- liganisme en Angleterre ou ailleurs. Ils ont pris des décisions, et maintenant on voit des joueurs à un mètre du public sans la moindre barrière. Je pense que la vidéo est un outil qui permet éventuellement d'éradiquer la violen- ce et prendre des mesures fermes pour que ça soit un exemple pour les jeunes.

Avez-vous parlé de la possibilité de revenir au stade Bouakeul ?

Le stade Bouakeul est maintenant homolo- gué, ça été toujours notre stade. Mais on n'a pas encore abordé cette question. L. M. A.

ESM

Kheloufi : «Se ressaisir à Chlef»

L'attaquant Kheloufi, qui n'a pas marqué depuis la première journée du championnat, assure de l'importance de se ressaisir.

Qu'avez-vous à dire au sujet de ce résultat contre l'USB ?

C'est regrettable de rater un match que nous avons nettement dominé. Hélas une fois de plus, on se fait avoir chez nous, mais nous n'avons pas à rougir de ce semi- échec car nous avons bien joué. Il nous a manqué le dernier geste pour concrétiser toutes ces occasions que nous avons mises dehors.

N'êtes-vous poursuivis par la malchance ?

On peut le dire même si nous n'avons

pas d'excuses car nous avons joué chez nous et nous étions déterminés à gagner pour reprendre le chemin des victoires. Les Biskris ont eu deux actions couronnées chacune d'un but.

Comment évaluez-vous le bilan de l'équipe après 11 matches ?

C'est un bilan honorable parce que notre équipe vient d'accéder. Le début a été très réussi avec deux victoires ramenées de l'extérieur. Certes, on ne gagne plus chez nous, mais notre équipe pratique du beau football. Il faut garder espoir, on ne va pas

tarder à reprendre à gagner.

Le programme de la prochaine journée vous propose l'ASO en déplacement ; comment se présente ce rendez-vous ?

Je crois que la mission ne va pas être facile parce que nous allons affronter une équipe qui pointe à la tête du classement général. Donc, la mission ne s'annonce pas de tout repos, mais elle reste possible. Nous avons des atouts pour pouvoir les contrer ; nous ferons notre possible pour

bien nous préparer. En tout cas, on essaye-

ra de se ressaisir là-bas.

L. M. A.

Tout est rentré dans l'ordre avec Benmeghit

La situation de l'attaquant Hichem Benmeghit a été réglée d'une manière rassurante pour le club d'Ettaradji. Ce joueur est revenu à de meilleurs sentiments au cours de la semaine dernière, assure une source fiable. En effet, l'enfant de l'OM Arzew a été entendu par la direction de l'ESM afin de lui montrer l'impor- tance du volet disciplinaire sur lequel Mokhtar Assas insiste. Le coach de l'équipe a donc mon- tré l'exemple à suivre, et c'est son équipe qui a gagné dans le change. Car ce joueur a repris ses sensations, se permettant de retrouver le chemin des filets contre l'US Biksra samedi der- nier dans le temps additionnel de la première période du match. Benmeghit a à son actif trois (3) buts devant le buteur Amrani qui compte une réalisation en plus.

www.competition.dz

Mardi 23 octobre 2018

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

2018 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Démocratie est le nom que nous don- nons
Démocratie est le nom que nous don- nons au peuple chaque fois que nous avons
Démocratie est le
nom que nous don-
nons au peuple
chaque fois que
nous avons besoin
de lui.
120 clous extraits
de son estomac
Robert de Flers
Des médecins d'un hôpital de la capitale
éthiopienne, Addis-Abeba, ont extrait 122 clous,
ainsi que d'autres objets coupants, de l'estomac
d'un patient de 33 ans. "Le patient souffre d'une
maladie mentale depuis 10 ans et avait arrêté de
prendre ses médicaments il y a deux ans", a
déclaré à l'AFP Dawit Teare, un chirurgien de
l'hôpital Saint-Pierre d'Addis Abeba. "C'est une
raison probable pour laquelle il a commencé à
consommer des objets". En plus de 122 clous de
10 centimètres de long, les médecins ont extrait
quatre punaises, deux aiguilles, un cure-dent et
plusieurs morceaux de verre brisé, a-t-il détaillé.
"J'imagine qu'il a consommé ces objets en
buvant de l'eau". "Il a de la chance que ces
objets coupants n'aient pas coupé son estomac,
ce qui aurait pu mener à de graves infections et
même à la mort", a souligné le chirurgien, qui dit
avoir déjà opéré des patients souffrant de
maladie mentale ayant avalé des objets
coupants, mais jamais dans de telles
proportions. Il a précisé que le patient se porte
désormais bien et a appelé ses proches à
surveiller de près sa santé physique et mentale
afin d'éviter qu'il ne consomme à nouveau de
tels objets.
LES FLÉCHÉS
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU
JJJJ OUROUR
du temps
conduit côtier
personnel
incultes
ferments
présent
extrêmement
noeud
politique
petits
Le procureur:
mauvais sorts
rare
ferroviaire
portugais
boucliers
- Bon, pour résumer la situation, vous ren-
trez chez vous, vous trouvez votre femme au lit avec un
9
homme. Et là, vous prenez votre pistolet et vous tuez votre
épouse !
apparition
- C'est ça
!
1
- J'ai une question pour vous. Pourquoi avoir tué votre épou-
se et non son amant ?
créature
- C'était plus pratique que de tuer un homme chaque jour
11
2
lentilles
possessif
SUDOKU
pays
lentille
pognon
ville
allemande
contracté
8
9
1
2
éruptions
effleura
cutanées
8
7
3
suit la
appris
sans effet
signature
4
3
5
organe
illuminées
avant midi
6
1
5
5
2
3
8
ondes
foyer
monégasques
12
7
finement
plat
7
8
9
sculptée
pose
5
10
pour répéter
4
6
2
tel quel
mangeoire
ouvre une
5
9
1
épitaphe
pour “contre”
3
cache
marque
4
2
9
6
feuilleté
13
8
usas de
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
subterfuges
moyen de
grugé
ouvrages
lutte
6
4
2
8 5
3
9
1
7
vitrés
petite
danseur
d’opéra
compagnie
8
9
5
1 7
2
3
6
4
7
3
1
9
6
4
2
5
8
spécialité
médicale
1
2
6
7
8
5
4
9
3
enzyme
chiffres
9
8
3
4
1
6
7
2
5
brame
4
5
7
4
2
3
9
1
8
6
quartd chauds
romains
2
6
9
3
4
8
5
7
1
drap
3
1
8
5
9
7
6
4
2
6
imperméable
4
5
7
6
2
1
8
3
9
Citation
INSOLITE

R

E

L

U

M

I

S

S

I

D

E

N

E

G

R

H

O

R

M

O

N

A

L

E

T

S

O

R

I

E

R

E

F

F

U

O

T

E

N

J

T

V

E

S

S

N

E

C

R

O

S

E

A

C

E

E

I

I

E

I

R

E

N

I

E

P

L

S

E

L

R

C

L

M

V

C

L

A

I

R