Vous êtes sur la page 1sur 19

Présentation du Cerema

Présentation 18 diapos
Sommaire
La création du Cerema
La gouvernance
Les missions
La répartition des activités par domaines
L’organisation
Le Cerema en quelques chiffres
La création du Cerema
Établissement public à caractère administratif
et à vocation scientifique et technique
 dénommé Centre d’études et d’expertise sur
les risques, l’environnement, la mobilité et
l’aménagement,
 créé au 1er janvier 2014 par les articles 44 à 52 de
la loi du 28 mai 2013 « portant diverses
dispositions en matière d’infrastructures de
transports »
La création du Cerema (suite)
Le décret publié le 29 novembre 2013 définit plus précisément les
missions du Cerema, ses modalités de gouvernance et ses grands
principes de fonctionnement.
Il intervient dans les grands domaines des ministères de tutelle en
charge du développement durable, de l’urbanisme et des transports :
 aménagement des territoires, développement durable,
environnement, transports et infrastructures, prévention des risques,
sécurité routière et maritime, mer, urbanisme, construction, habitat,
logement, énergie, climat...
La gouvernance du Cerema

Une instance délibérative, le conseil d’administration

4 collèges :

État (6) ; Élus des collectivités (5) ;

Personnalités qualifiées (5) ; Représentants du personnel (5)

Des instances consultatives

Le conseil stratégique

Le conseil scientifique et technique
 Les comités d’orientation thématiques nationaux

Les comités d’orientation territoriaux
Les missions du Cerema
Le Cerema constitue :

un centre de ressources et d'expertise
scientifiques et techniques interdisciplinaires

apportant son concours à l'élaboration, la
mise en œuvre et l'évaluation des politiques
publiques

en matière d'aménagement, d'égalité des
territoires et de développement durable
(loi du 28 mai 2013)
Les missions du Cerema


Contribuer, en lien étroit avec les collectivités
territoriales, à la connaissance des territoires
et des espaces maritimes 

Traduire les besoins locaux en thématiques de
recherche, en réflexions méthodologiques et
en sujets de développement technologiques et
d’innovation 
Les missions du Cerema


Renforcer la prévention, la gestion et la
résilience, la capacité des territoires à faire
face aux risques de toutes natures

Contribuer au développement et à la gestion
du patrimoine des infrastructures de transport,
de surveillance, d’aide à la sécurité des
transports
Les missions du Cerema (suite)


Participer à l’élaboration de la réglementation
et des normes techniques

Assurer la capitalisation, la diffusion et la
promotion des travaux et études liés à ces
activités
Des modes d’intervention multiples
 Évaluation des politiques publiques
 Expertise et ingénierie
 Innovation et recherche
 Capitalisation des savoirs et des savoir-faire
 Diffusion des savoirs et des connaissances
 Participation à la normalisation et à la
certification
Huit grands domaines d’intervention

9% 16% Territoires durables (ressources, milieux, biodiversité


10% et territoires)
Espace urbain et bâtiment
4% Énergies et climat
Impact sur la santé
Connaissance et prévention des risques

Mobilités et transport
Gestion du patrimoine d'infrastructures
4% 24% Développement d'infrastructures

9%

23%
Organisation du Cerema
Deux principes essentiels
 un ancrage territorial fort
 un fonctionnement déconcentré
1 siège et 11 entités
 un siège de petite taille : stratégie, pilotage, synthèse ;
 3 directions techniques : animation, capitalisation,
diffusion ;
 8 directions territoriales : connaissance et écoute des
territoires, production, innovation ;
Organigramme du Cerema
Les implantations du Cerema
Ile de France
Le Bourget

Trappes
Bonneuil-sur-Marne
Direction technique
Infrastructures de transports et matériaux
(ex Setra)
Sourdun

Lille

Saint Quentin
Compiègne
Direction technique
Rouen Metz
Eau, mer et fleuve : Siège + sites locaux
Strasbourg (ex Cetmef)
Paris
Brest Saint-Brieuc Nancy

Direction technique Territoires et Ville


Nantes Blois (ex Certu)
Angers
Autun

Directions territoriales (ex CETE)


. Centre-Est
Lyon
Bron / L'Isle-
. Est
Clermont-Ferrand
d'Abeau
. Ile de France
. Méditerranée
. Nord-Picardie
Bordeaux . Normandie-Centre
Nice
. Ouest
Montpellier
Aix-en-
. Sud-Ouest
Toulouse Provence

Autres sites des Directions territoriales :


Laboratoires, etc…
Le siège
Le siège du Cerema
 6 directions autour du directeur général :

 La SG, la DRH, la DAGeF et la DSI coordonnent, élaborent et mettent en œuvre


les politiques du Cerema en matière de ressources humaines, moyens financiers,
matériels, informatiques et système d’information de l’établissement
 La D4P anime et développe les relations de l’établissement avec les services de
l’Etat et des collectivités territoriales. Il conduit entre autres l’élaboration du
programme des activités de l’établissement.
 La DSTREI élabore la politique du Cerema en matière de recherche, de conception
et de développement de prototypes et d’innovation technologique et en matière de
documentation et de capitalisation des connaissances.
 La DCDC propose et met en œuvre la politique de communication interne et
externe de l’établissement.
Les directions techniques
Elles doteront progressivement le Cerema dans tous
les champs de son activité :
- D’une capacité de vision stratégique globale
- D’une capacité d’animation des « communautés
métiers » au sein de l’établissement
- D’une capacité d’élaboration et de diffusion de
productions de synthèse (état de l’art, bonnes
pratiques, guides méthodologiques, etc.)
Tout en poursuivant elles-mêmes des activités
d’expertise, d’assistance aux directions générales des
ministères
Les directions territoriales

Dans huit « inter-régions » du territoire


métropolitain ou ultra-marin
 Elles ont un rôle central dans l’articulation des
enjeux nationaux et des attentes du terrain
 Elles sont les garantes du continuum recherche-
innovation-expertise-études-essais-contrôles-
diffusion des connaissances 
Le Cerema en quelques chiffres
66 pôles de compétences et d’innovation 250 M€ de budget annuel
33 équipes de recherche associées (ERA)

Des équipes réparties sur 3250 agents


29 sites
sur 26 départements 220 experts
métropolitains nationaux et internationaux

17 départements/laboratoires 180 publications annuelles


4 centres spécialisés d'essais
Merci de votre attention

www.cerema.fr

Vous aimerez peut-être aussi