Vous êtes sur la page 1sur 16

PROTOCOLE RIP

Plan
 Protocole à vecteur de distance
 Introduction

 Mise à jour
 Protocole RIP
 Introduction

 Fonctionnement

 Transition de la version 1 à la version 2


Protocoles à vecteur de distance :
introduction
 Vecteur de distance signifie que les routes sont déterminées
en tant que vecteurs (direction ou sens) et distance.
 La distance est définie en termes de mesure (comme le
nombre de sauts) et la direction est simplement le routeur
suivant ou l’interface de sortie.
 L’utilisation d’un protocole de routage à vecteur de distance
permet au routeur de connaître seulement :
 la direction ou le routeur auquel les paquets doivent être
transmis
 la distance qui lui sépare du réseau de destination
 Les protocoles à vecteur de distance sont basés
généralement sur l’algorithme Bellman-Ford
Protocoles à vecteur de distance :
introduction
Protocoles à vecteur de distance :
introduction
 Les routeurs utilisant un routage à vecteur de
distance ne connaissent pas la topologie complète
du réseau.
 Le routeur connait seulement les réseaux auxquels
appartient ses propres interfaces physiques et les
réseaux distants qu’il peut atteindre via ses voisins
 Les voisins sont des routeurs connectés sur le même
réseau et qui sont configurés de manière à utiliser le
même protocole de routage.
Protocoles à vecteur de distance :
Mise à jour
 Des mises à jour régulières sont envoyées aux voisins à
intervalles fixes.
 À chaque réception d’un message de mise à jour, le
routeur modifie la table de routage s’il ya lieu de
nouvelles informations dans ces mises à jour.
 En plus des mises à jour régulières, il ya les mises à
jour déclenchées
 Les protocoles de routage à vecteur de distance
implémentent généralement la technique de découpage
d’horizon. Cette dernière empêche l’envoi de mise à
jour via l’interface via laquelle il les a reçues.
Plan
 Protocole à vecteur de distance
 Introduction

 Mise à jour
 Protocole RIP
 Introduction

 Fonctionnement

 Transition de la version 1 à la version 2


Protocole RIP : introduction
 Le RIP (Routing Information Protocol) est un
protocole de routage à vecteur de distance
 La seule mesure qu’il utilise pour le choix du
chemin d’accès est le nombre de sauts.
 Les routes annoncées dont le nombre de sauts est
supérieur à 15 sont inaccessibles.
 Les messages de mise à jour sont diffusés toutes les
30 secondes.
Protocole RIP : fonctionnement
Au démarrage d’une interface configuré par le
protocole RIP, le routeur utilise deux types de
messages : un message de requête et un message de
réponse.
 Un message de requête est envoyées, par le routeur,
demandant aux voisin de lui envoyer leurs tables
complètes
 Les voisins répondent par un message de type
réponse
Protocole RIP : fonctionnement
 Une fois le routeur, à l’origine de la requête, reçoit les
réponses , il évalue les entrées de chaque réponses :
 S’il trouve une nouvelle route, il l’installe dans sa propre
table de routage
 Si la route existe déjà dans la table, l’entrée existante est
remplacée par la nouvelle si son nombre de sauts est
meilleur

Le routeur ensuite envoie une mise à jour déclenchée via


toutes les interfaces configurées par le protocole RIP,
contenant sa propre table de routage
Protocole RIP : Mises à jour
Deux types de mises à jour envoyées par les routeurs
configuré par le protocole RIP :
 Mises à jour régulières : qui permet au routeur de
communiquer sa table de routage à un intervalle
prédéfini.
 Ces mises à jour sont envoyées toutes les 30 secondes par
diffusion (255.255.255.255).
 Mises à jour déclenchées : qui n’attendent pas
l’expiration de l’intervalle de temps de 30s. Sont
envoyées une fois le routeur détecte une modification
au niveau du réseau
Protocole RIP : Mises à jour
Le protocole RIP définit trois minuteur pour contrôler les route
installé dans la table de routage :

 Minuteur de temporisation : Si dans 180s le routeur n’a reçu


aucune mise à jour à propos d’une route, cette dernière est marquée
comme non valide
 Minuteur d’annulation : la route est supprimée de la table de
routage, si au bout de 240 secondes le routeur n’a pas encore reçu
une mise à jour.
 Minuteur de mise hors service : Si une route est identifiée comme
étant inaccessible, toute autre information concernant cette route
ayant le même statut (ou un statut encore pire) est ignorée pendant
une durée prédéterminée. Le minuteur de mise hors service à une
valeur de 180 secondes
Protocole RIP : Message de mise à
jour
 Un message RIP contient essentiellement les
champs suivants :
 Commande : pour spécifié le type du message (requête
ou réponse)
 Version : indique la version du protocole RIP (1 ou 2)
 Entrées de route que chacune comporte :
 Identificateurde famille d’adresses : 2 pour IP, et 0 si la
demande exige une table de routage complète
 Adresse IP : adresse du réseau de destination
 Mesure : nombre de sauts pour atteindre le réseau
destinataire
RIP V1V2 : Routage par classe

Le RIP version 1 est un protocole de routage par


classe : les mises à jour envoyées ne comporte pas
des informations sur le masque de sous-réseau

Par conséquent, le routeur qui reçoit ces mises à


jour, utilise le masque de sous-réseau configuré sur
l’interface de réception ou applique le masque de
sous-réseau par défaut de la classe de l’adresse
RIP V1V2 : Réseaux
discontinuent
RIP V1V2 : RIP V2
Les modifications apportées par la version 2 concernent le
message des mises à jour.
 Les mises à jour du RIP version 2 contiennent en plus de
l’adresse IP et la mesure, le masque du sous-réseau et le
saut suivant.
 Le masque de sous-réseau permet d’éviter les problèmes du
routage par classe
 L’adresse du tronçon suivant permet d’identifier une
adresse de tronçon suivant mieux adaptée que l’adresse du
routeur émetteur.
 Si le champ contient uniquement des zéros (0.0.0.0), l’adresse du
routeur émetteur constitue la meilleure adresse de tronçon
suivant.

Vous aimerez peut-être aussi