Vous êtes sur la page 1sur 5
INTRODUCTION GENERALE on parlera d'assainissement autonome lorsque ie rejet des Saux usées d'une ou de plusieurs habitations ne sont pas raccordées 4 un reseau collectif public et font !'objet d'un traitement spécifique sous la responsabilité d'un ou de plusieurs propriétaires. Lassainissement autonome peut étre incividuel (seul propriétaire) ou pseudo individuel (plusieurs personnes). Il représente le systéme le plus répandu en Afrique : il interesse encore plus 70% des ménages dans les centres urbains et 100% des ménages dans les zones rurales Ce procadé a été développé pour utiser d'une part, les capacités auto-Epuratrices (en anaérobie ou en aérobie) des sols et d'autre part, aptitude de ces sols a pouvoir isoler les eaux usées de tout contact direct. par (homme. Les principaux ouvrages appartenant au procédé d'assainissement autonome sont les latrines (plus ou moins améliorée) et les fosses septiques. CHAPITRE VI : FOSSE SEPTIQUE La fosse septique est un dispositif d’évacuation et de traitement (au degré | et I!) des eaux usées produites dans un ménage ou un groupe de ménages. En installant une fosse septique on envisage de rendre les effiuents 4 la sortie du disposi, aptes & absorption parle milieu naturel et compatibles avec les objectifs de fonctionnalite et de durabilite des équipements annexes et compiémentaires, situes en aval (par exemple !'épandage souterrain, le puits dinfitration, etc) Elle pré-traite leffiuent pour le rendre compatible avec linfitration dans le sol de maniére a éviter |e colmatage. Elle permet de décanter les matiéres solides, de liquéfier partiellement ies matiéres polluantes. La fosse septique fonctionne suivant le double principe de décantation et de fermentation anaérobie des matiéres organiques contenues dans les eaux usées. «la decantation conceme la sédimentation au fond de la fosse (au niveau des bacs primaire et secondaire) des particules solides et la flottation des graisses et autres matiéres solides plus legeres (cet ensemble forme le « chapeau de digestion » qui empéche les rayons lumineux de pénétrer dans les profondeurs de la fosse et créent ainsi les conditions d'anaérobie). '@ présence de cloisons dans une fosse septique permet d'éviter la remise en suspension des matiéres sédimentées. «la fermentation ou la digestion anaérobie est due aux micro-organismes anaerobies contenus. dans Veffiuent brut. Pendant cette phase, ily a d'une part, diminution du volume des matiéres organiques contenues dans les eaux usées initiales, et dautre part, production de gaz de digestion (CHa, COs, H:S, etc.) qui assurent la décomposition des matiéres organiques Ces gaz, combinés aux acides gras présents dans la fosse entraine la présence des odeurs nauséabondes. Seule la ventilation continue de la fosse permet de limiter Fintensification de st par contre Ll < 2 (fosse de forme remassée. proche du care), il y a nsque de fable rendement égaiement. La hauteur moyenne de la fosse est comprise entre 1 et 25m. La fosse septique peut étre double ou 4 triples compartments, Les dimensions de chaque compartiment devraient respecter les ratios ci-dessus ‘Vue en plan des fe 5 Fosse septique a doubles compartiments Fosse sepuque 4 triples comparniments companiment ee Li = 23 i= 13 Li = 6Lwi0 [L2 = 3tv10) 13 -1 ry i ne Tiara 1 { V1.2.2/- Dispositifs annexes des fosses septiques 1 ¢ séparateur de graisse (ou bac isseur) : il est situé en amont de la fosse septique, proche de ia zone de production des graisses ou des huiles (cuisine). Cet ouvrage facultatif n'est envisageable qu’en cas de production accrue de graisse (cantines, hétel, restaurant, etc. Le débourbeur : il s'agit d'un bac rectangulaire de dimensions LxixH égales a 80XS0XS0cm muni d'un panier amovible qui sert de rétention des déchets lourds et indésirables dans la fosse. Le filtre bactérien (aérobie \érobie) : il constitu le 3°" compartiment de la fosse septique qui permet d'éliminer la matiére organique en solution ou en suspension colloidale. Le lit bactérien peut étre constitué de graviers, de pouzzolanes, de machefers, posés sur un plancher perforé. Le volume minimat’® du lit bactérien est de 1m3, et la hauteur minimale de la couche d'agrégat est de 1m. En aérobie, le sens de circulation de effluent est descendant et fe couvercle supérieur du compartiment est ouvert. En anaérobie, le sens de circulation de effluent est ascendant. Son volume n'est pas pris en compte dans le volume utile de la fosse ° Pour un logement de § pieces, e volume du it est de 1,63, et pour chaque piéce suppkimentaire, on e majore de 043. Vi.3/- OIMENSIONNEMENT DES FOSSES SEPTIQUES Le volume de la fosse « toutes eaux » dépend du nombre d'usagers (Nu), du taux d'accumulation de la boue dans fa fosse (Ta) at de la fréquence de vidange (Fv). Les hypotheses suivantes peuvent étre utilisées = taux d'accumulation des boues = 0,18 ~ 0,5 Uhab/, (ou encore 65 ~ 180 Unab /an) ;* «fréquence de vidange de 2 a5 ans ; «hauteur maximale de la boue dans la fosse : au voisinage de 50% de la hauteur utile de la fosse ; © hauteur d’eau minimale dans la fosse > 1m «hauteur de rétention de la couche flottante au-dessus de l'eau dans la fosse = 20 ~ 25cm + + temps moyen de rétention des effluents dans la fosse = 5 jours ; ‘© volume minimal de la fosse : de 1,5 a 2m3 «volume additif pour chaque supplément de 2 personnes dans le ménage = de 0,4 8 0,6 m3. Il existe plusieurs méthode de dimensionnement de la fosse septique « toutes eaux ». Nous en citerons * laméthode Francaise siFosse « eaux vanes »: Vu = 2m3 pour un logement de 2 a 3 piéces principales =3m3 pour un logement de 4 & 6 pices principales = 3m3 + 0,5 (ou 0,75)m3 par piece supplémentaire. siFosse «toutes eaux»: Vu = Double des volumes précédents. + laméthode Belge siFosse «eaux vannes»: Vu=300Uhab.j XNu si Nuestinférieur ou egal a 17, Vu=225Whabsj XNUsiNu> 11, siFosse «touteseaux»: Vu = Double des volumes précédents, «la méthode Canadienne Elle est lige au nombre de chambres Nombre de | Volume utile deta | Nombrede | Volume utile dela | Valeur de B |__shambres fosse (en litres) chambres. fosse (en litres) 1 vu = 5008 3 Vu = 7508 B= 4,55 litres 2 vu = 6256 4 Wu = 8508 Soit, une incrémentation (ou majoration) d’environ ‘de 100 & 125f par chambre supplémentaire - Anglaise Elle applicable pour les tosses septiques & deux compartiments ayant une fréquence de vidange denviron 2 43 ans, et une hauteur utile de 1,5m au minimum.