Vous êtes sur la page 1sur 1

LE COUP DE CŒUR D’ODILE MATTEI

Nathalie et Philippe Gaillet-Boidin


Une nouvelle source
de vie
SAINT-PIERRE-LA-PALUD, RHÔNE | LA JOURNALISTE GASTRONOMIQUE
ODILE MATTEI NOUS EMMÈNE AU CŒUR DE LA NATURE À LA RENCONTRE
DU COUPLE GAILLET-BOIDIN. ILS ONT CRÉÉ LA SOURCE DORÉE,
UN CHARMANT PARADIS À 40 MINUTES AU NORD-OUEST DE LYON,
ENTRE MONTS ET COTEAUX DU LYONNAIS.

L
ovée entre Pays roannais, Pierres nards ont leur royaume dans cette nature C’était sans connaître la détermination et
dorées et Beaujolais, au bout d’un vivante. À l’origine de ce charmant para- la pugnacité du couple. Venant de l’entre-
petit chemin ombragé apparaît la bâ- dis, Nathalie et Philippe Gaillet-Boidin. Il prise et du management, ils ont dû ap-
tisse bien nommée « La Source dorée ». y a dix ans, ils travaillaient à Paris dans de prendre à tout faire sans aucun soutien  :
Isolée  ? Au bout du monde ? Non, juste grandes entreprises internationales. Phi- ménage, service, accueil, gestion, brico-
à l’écart du monde pressé et oppressé. lippe devait être muté à Lyon et Nathalie lage, jardinage... Tout a été apprentissage.
Elle est là, bien plantée depuis le début se battait avec une grave maladie. Alors Aujourd’hui, La Source dorée est un art de
du XIXe siècle sur une butte ; aucun obs- naquit leur projet, « d’une vie proche de la vivre autrement le temps, l’alimentation,
tacle, aucune entrave, pour nature et de réunir la famille la Nature, avec 5 chambres d’hôtes, 1 res-
découvrir l’infini verdoyant Directement sur un seul lieu ». En 2009, ils taurant, 1 ferme permacole, 1 éco-circuit,
des Monts du Lyonnais. achetèrent à Saint-Pierre-la- des ateliers de cuisine et cours de nutri-
Autour d’elle, 7 hectares de du jardin Palud, cette grande demeure tion, un espace bien-être...
champs, verger et potager à l’assiette ayant appartenu à la famille
animés par le bourdonne- du professeur lyonnais Léon
ment des abeilles, le vol des coccinelles, Bérard. Quand ils se présentèrent et dirent
des papillons et des oiseaux. Une palette aux acteurs locaux, leur projet : ouvrir des
de couleurs digne de la Toscane, des verts chambres d’hôtes, cultiver leur jardin (et
« GOÛTEZ VOIR » EST DIFFUSÉ LE SAMEDI
aux rouges en passant par les jaunes, pas qu’extérieur !) travailler en permacul-
À 11H30 SUR FRANCE 3 AUVERGNE-
égayent la sérénité des cultures maraî- ture... nombreux restèrent perplexes, se RHÔNE-ALPES ET LE MERCREDI À 8H15
chères. Deux highlands, deux ânes, deux figurant que « ces deux Parisiens » repar- SUR FRANCE 3 NATIONAL
moutons, deux cochons, des poules et ca- tiraient aussi vite qu’ils étaient venus !

34 | À TABLE !

Centres d'intérêt liés