Vous êtes sur la page 1sur 85

Matière: Informatique1

 Objectif de la matière:
 Apprendre à programmer avec un langage évolué
(C, Python, …)
 Notion d’algorithme
 Programme:
 Chapitre1: introduction à l’informatique
 Chapitre 2: notion d’algorithme et de programme
 Chapitre 3: les variables indicées

11/10/2015
CHAPITRE 1 :
INTRODUCTION À
L’INFORMATIQUE

M. MANA Informatique1
OBJECTIFS
3

 Qu’est ce que l’informatique ? Son


évolution, ses perspectives.

 Comprendre le fonctionnement de
l’ordinateur dans ses mécanismes
élémentaires.

11/10/2015
DEFINITION DE L’INFORMATIQUE
4

 Informatique= Contraction de INFORmation


et autoMATIQUE

 L'informatique désigne le traitement


automatique de l'information par un
ordinateur.

11/10/2015
INFORMATIQUE
5

A quoi ça sert ?
 Bureautique (traitement de texte, tableur) : c'est une
utilisation très simple de l'informatique.

 Mathématiques: prévisions d'élections, météo.

 Physique : Simulation, mécanique des fluides, résistance


des matériaux…

 Médecine : imagerie médicale, opérations guidées par


ordinateur... 11/10/2015
INFORMATIQUE
6

A quoi ça sert ?
 Gestion des flux : Arrivées départs dans les aéroports

 Communication : Internet , Intranet, télétravail.

 Biométrie : empreinte digitale, iris, géométrie de la


main, visage...

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
7

 Depuis des milliers d’années, l’homme a créé et utilisé


des outils l’aidant à calculer.
 Le premier exemple d’outil le plus complexe est
l’abaque, qui connut diverses formes, jusqu’au boulier
 Le boulier est formé d’un cadre rectangulaire muni de
tiges sur lesquelles coulissent des boules.

11/10/2015
DE l’INFORMATIQUE ET DES OREVOLUTION
DINATEURS
8

 1642 : Blaise Pascal crée une machine capable


d’additionner et de soustraire : la Pascaline.
 1673 : Leibniz qui s’est inspiré de la Pascaline
invente une machine capable de multiplier et de
diviser.
 1805 : Joseph-Marie Jacquard crée les métiers

à tisser automatique qui utilisent des programmes


sous formes de cartes perforées (considéré
comme l'ancêtre de l'ordinateur ou du robot).
11/10/2015
DE l’INFORMATIQUE ET DES OREVOLUTION
DINATEURS
9

Métier à tisser manuel

Métier à tisser automatique

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
10

 1945 : John Von Neumann propose


l’architecture interne d’un calculateur universel,
appelé désormais l’architecture de « Von
Neumann ».

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
11

L’architecture de Von Neumann décompose l’ordinateur


en 4 parties distinctes:

 L’unitéarithmétique et logique (UAL) ou unité de


traitement qui effectue les opérations de base ;

 L’unitéde contrôle, chargée du séquençage des


opérations ;

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
12

 La mémoire qui contient à la fois les données et le


programme qui dira à l’unité de contrôle quels calculs
faire sur ces données.

 Lesdispositifs d’entrée-sortie, qui permettent de


communiquer avec le monde extérieur.

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
13

 1946 : Eckert et Mauchly achevèrent l’ENIAC


(Electronic Numerical Integrator and computer) qui
souvent considéré comme le premier ordinateur tout
électronique universel.

 A partir de cette date, l'ordinateur existe et son histoire


matérielle se réduit donc à l'évolution des progrès
technologiques, qu'on découpe habituellement en termes
de «générations».

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
14

Première génération
 1949 : Construction de L’EDVAC (Electronic Discrete

variable Automatic) qui hériterait de la puissance de


calcul de l’ENIAC

 1950 : Turing écrit un article dans une revue


philosophique pour argumenter que le modèle des
ordinateurs peut réaliser tout ce que fait l'esprit humain

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
15

 1952 : IBM (International business Machines


Corporation) commercialisent les premiers
ordinateurs.

 1954 : Premiers essais de programmation avec la


langage Fortran (FORmula TRANslator).

 1955 : Invention du mot « Ordinateur » en France


à la demande de IBM. 11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
16

Deuxième génération :
 1956 – 1963 : les ordinateurs basé sur l’invention

du transistor.

 1955 : Le premier langage de programmation


universel de haut niveau à été implémenté, le
FORTRAN est développé par John Backus
avec son équipe D’IBM.
11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
17

 C’est un langage de programmation utilisé


principalement en mathématique et dans les
applications scientifiques.

 Apparition de plusieurs autres langages

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
18

Troisième génération
 1963 – 1971 : Les ordinateurs à circuits intégrés.

 Elle marque l’explosion de l’utilisation de


l’informatique.

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
19

Quatrième génération (1971 à nos jours)

 Une définition non universellement acceptée associe le


terme de quatrième génération à l'invention du
microprocesseur par Marcian Hoff.

11/10/2015
EVOLUTION DE l’INFORMATIQUE ET DES
ORDINATEURS
20

 les générations sont devenues des questions de type de


logiciel :
 Première génération : codage machine direct en binaire
 Deuxième génération : langage assembleur

 Troisième génération : langages évolués (FORTRAN,


COBOL, Simula, APL...)
 Quatrième génération : langages d'interrogation de très
haut niveau comme SQL

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
21

L’informatique

information automatique
Le traitement Automatique de l’information

C’est quoi une information ? : est un ensemble


d’événements qui peuvent être communiqué à l’ordinateur.

Quel type d’information ? : Nombre, Texte, dessin, image,


son,…. 11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
22

Comment sont stockées ces informations dans un


ordinateur ?

 L’homme a toujours eu besoin de compter et il a inventé


la numération décimale ou système décimal

 Dans le système décimal il existe 10 chiffres : 0, 1, 2, 3,


4, 5, 6, 7, 8 et 9.

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
23

Comment sont stockées ces informations dans un


ordinateur ?

 Système octal est le système de numération de base 8.

 Dans le système Octal il existe 8 chiffres : 0, 1, 2, 3, 4,


5, 6, et 7.

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
24

Comment sont stockées ces informations dans


l’ordinateur ?
 En informatique : Toute information est représentée
sous forme binaire.
 Système binaire est le système de numération de
base 2. On nomme couramment bit (de
l'anglais Binary digIT) les chiffres de la numération
binaire.
 Dans le système binaire il existe 2 chiffres : 0 et 1.
11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
25

Codage d’informations - Définition -

permet d’établir une


correspondance
entre la représentation externe
de l’information
et sa représentation binaire

Codage
Information Configuration binaire

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
26

Codage d’informations - Définition -

Exemple :
 On veut stocker le nombre 35.

 La représentation externe du nombre trente cinq est :

35.
 La représentation interne de 35 sera une suite de 0

et 1 ( 100011 ).

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
27

Codage des nombres


 Exemple : on veut stocker le nombre 12 sur le
disque dur d’un ordinateur, on code généralement
ce nombre en base 2 au lieu de le coder en base
10 comme nous y sommes naturellement habitués.

 Ainsi le nombre 12 (en base 10) sera codé en


base 2 par la suite binaire 1100.
11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
28

Codage des caractères


 Caractères : Alphabétique (A-Z , a-z), numérique (0
1,…, 9), ponctuation, spéciaux (&, $, %,…),…ect

 Codage revient a créer une Table de


correspondance entre les caractères et des nombres.

 Code (ou Table) ASCII (American Standard Code for


Information Interchange)
11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
29

Table ASCII

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
30

Codage des images


 Tout commence par découper l’image en des petits
carrés appelés pixels (PICture ELement) , c’est en
quelque sorte poser une grille sur l’image.

 Deux nombres seront important pour décrire cette


grille : le nombre de petits carres en largeur et ce
même nombre en hauteur.

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
31

Codage des images

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
32

Codage des images


 Il ne reste plus qu'a en déduire une longue liste
d’entiers :
 Le nombre de carre sur la largeur
 Le nombre de carre sur la hauteur

 Suite de nombres pour coder l’information


(couleur) contenue dans chaque pixel :
 Image en noir et blanc : 1 bit pour chaque pixel
 Image avec 256 couleur : 8 bits pour chaque pixel
11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
33

Codage du son
 Le son se présente par un signal analogique.

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
34

Codage du son
 D’un point de vue pratique, cela revient à prélever la valeur du
signal à intervalles réguliers c’est ce qu’on appelle
l’échantillonnage. Ensuite, vient l’étape de codage qui opère une
conversion du nombre décimal en un mot binaire

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
35

 Une séquence de 8 bits consécutifs s’appelle un


octet (en anglais byte).
 On mesure la quantité de mémoire stockée dans
les ordinateurs en:
 Octets : 1 octet = 8 bits
 Kilo-octets (Ko ou Kb) : 1 Ko = 1024 octets

 Méga-octets (Mo ou Mb) : 1 Mo = 1 048 576 octets

 Giga-octets (Go ou Gb) : 1 Go = 1 073 741 824 octets

11/10/2015
LES SYSTEMES DE CODAGE DES
INFORMATIONS :
36

L’informatique

information automatique
Le traitement Automatique de l’information
Ordinateur
C’est quoi un Ordinateur ?
Est un ensemble de circuits électroniques permettant de
traiter l’information d’une manière automatique, très
rapidement.
11/10/2015
PRINCIPE DE FONCTIONEMENT D’UN
ORDINATEUR
37

Comment Fonctionne un ordinateur ?


 Ordinateurs:
 Organes d'entrée : clavier, souris, microphone, etc.
 Organe de traitement : Unité centrale
 Organes de sortie : écran, imprimante, haut parleurs, graveur
de DVD etc.
 Homme:
 Organes d'entrée sont les cinq sens
 Organe de traitement est le cerveau
 Organes de sortie sont les muscles
11/10/2015
PRINCIPE DE FONCTIONEMENT D’UN
ORDINATEUR
38

Schéma général du Fonctionnement d’un ordinateur

Codage de Décodage du
l’information Traitement résultat

Entrées (souris, Unité de Sorties (écran,


clavier,…) traitement imprimante,..)

Mémoires
(disque dur,
clé USB,
DVD,…)
Stockage de
l’information 11/10/2015
PRINCIPE DE FONCTIONEMENT D’UN
ORDINATEUR
39

De quoi est composé un ordinateur ?

Hardware Software
Ordinateur = +

 Hardware : c’est l'ensemble des éléments matériels de


l'ordinateur.

 Software : c’est l’ensemble des logiciels .


11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
40

 Tout ce qui compose l’ordinateur et ses accessoires,


chaque composant possède une fonction particulière,
dont les éléments les plus importants sont les suivants :

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
41

Unité Centrale
 Un boîtier contenant l’ensemble des éléments internes de
l’ordinateur qui sert à sauvegarder, traiter et restituer
les données en exécutant les instructions du programme
en cours.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
42

L’intérieur de l’Unité Centrale

• carte mère
• processeur
• mémoire
• disque dur
• boite d'alimentation
• carte son et carte réseau

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
43

L’intérieur de l’Unité Centrale


 Carte mère: est le système nerveux du pc, c'est sur
cette carte que sont connectés tous les éléments de
l’unité centrale, donc, son choix est primordial si on
souhaite profiter au maximum des périphériques.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
44

L’intérieur de l’Unité Centrale


 Processeur (aussi appelé microprocesseur ou CPU
pour Central Processing Unit) est le cœur de
l'ordinateur, ce composant est chargé de traiter les
informations et d'exécuter les instructions.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
45

L’intérieur de l’Unité Centrale


 Mémoire centrale RAM (Ramdon Access
Memory) se présente sous forme de composants
électroniques ayant la capacité de retenir et
restituer des informations d’une façon temporaire
(volatile).

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
46

L’intérieur de l’Unité Centrale


 Disque dur est l'organe du PC servant à conserver
les données de manière permanente, même lorsque
le PC est hors tension, contrairement à la mémoire
centrale, qui s'efface à chaque redémarrage de
l'ordinateur, c'est la raison pour laquelle on parle de
mémoire de masse, sa capacité exprimée en Go.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
47

L’intérieur de l’Unité Centrale


 Boite d’alimentation assure la fourniture en
électricité à tous les composants de l’ ordinateur.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
48

L’intérieur de l’Unité Centrale


 Carte graphique ou carte vidéo dont le rôle est de
produire une image affichable sur un écran. La carte
graphique envoie à l’écran des images stockées dans
sa propre mémoire.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
49

L’intérieur de l’Unité Centrale


 Carte son est une carte électronique qui permet de
générer ou d’enregistrer des signaux audio (sur cette
carte qu’on peut brancher des hautes parleurs et de
micro)

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
50

Périphériques entrées :
 Des appareils servants à recueillir les informations qui
sont ensuite transformées (numérisées et codées en
binaires) pour être utilisables par l’unité centrale en
étant transférées vers la mémoire centrale.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
51

Périphériques entrées :

 Clavier

 Souris

 Lecteur CD/DVD

 Modem

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
52

Périphériques de sorties :
 Des dispositifs qui transmettent l’information binaire de
l’unité centrale vers l’extérieur sous une forme
compréhensible par l’être humain.

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
53

Périphériques de sorties :
 Ecran :

 imprimante :

 Graveur CD/DVD :

 Haut parleur :

11/10/2015
PARTIE MATERIEL D’UN ORDINATEUR
54

LA GRANDE QUESTION:
 QUI VA GERER TOUT CE MATERIEL DE L’UNITE

CENTRALE A L’AFFICHAGE A L’ECRAN PASSANT PAR


LE CLAVIER ?
 Réponse : LE SYSTEME D’EXPLOITATION

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciel)
55

 Logiciels (Software) : ce nom désigne l'ensemble des


programmes qui permettent aux utilisateurs de
travailler avec un ordinateur.

 Programme : est un enchainement d’instructions,


exécuté par un ordinateur, permettant de traiter
un problème et de renvoyer des résultats.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (logiciels)
56

 Il existe 2 catégories de logiciels :

Logiciels

Bases Applications

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
57

Logiciels de base :

 Ce sont des programmes qui permettent d’exploiter


les ressources de la machine et de gérer la
communication entre les différents périphériques.

 Le logiciel de base le plus important est le système


d’exploitation.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
58

Qu’est-ce que c’est un Système d’exploitation ?


 (noté SE ou OS, abréviation du terme anglais
Operating System), le SE d’un ordinateur est un
ensemble de programmes qui remplissent deux
grandes fonctions :

 Gérer les ressources matérielles.


 Assurer un ensemble de services en présentant aux
utilisateurs une interface mieux adaptée à leurs
besoins que celle de la machine physique.
11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
59

Composantes du Système d’Exploitation


 On distingue généralement les éléments suivants :

 Le noyau représente les fonctions fondamentales du


système d'exploitation telles que : la gestion de la
mémoire, des processus, des fichiers, des entrées-
sorties et des fonctionnalités de communication.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
60

Composantes du Système d’Exploitation


 L'interpréteur de commande permet la communication
avec le système d'exploitation par l'intermédiaire d'un
langage de commandes afin de permettre à
l'utilisateur de piloter les périphériques en ignorant
tout des caractéristiques du matériel qu'il utilise, etc.
 Système de fichiers permet d'enregistrer les fichiers
dans une arborescence.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
61

Définition d’un fichier


 Un fichier informatique est une collection d’informations
numériques réunies sous un même nom, enregistrées sur
un support de stockage tel qu’un disque dur, CD-ROM ...
 Le fichier est donc enregistré sur le disque dur sous la
forme "nom_du_fichier.ext".
 ".ext" représente l’extension (c'est un moyen de reconnaître le
type de programme avec lequel ce fichier peut être ouvert).
 Un fichier a généralement comme attributs : un nom ; un
chemin d’accès ; une taille mesurée en octets ; une date
de création et une de dernière modification.
11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
62

Quelques extensions de fichiers


 Contenant du texte
.HTML .HTM .SHTM .SHTML .PHP .ODT .ASP .RTF .TXT
.DOC .PDF .PS .EPS .TEX .DVI .XLS

 Multimédia
.PPT .PPS .DIR .SWF

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
63

Quelques extensions de fichiers


 Image
.PS .EPS .BMP .GIF .JPEG .JPG .TIFF .TIF

 Audio
.AIFF .AIF .MID .MP3 .RA .RAM .WAV

 Vidéo
.AVI .MOV .QT .MPEG .VDO .VIV
11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
64

Organisation des fichiers en répertoires

 Un disque dur peut contenir, suivant sa taille, plusieurs


milliers de fichiers. Cependant, plus leur nombre est
élevé plus il est difficile de les gérer, il devient alors
nécessaire de les stocker dans des répertoires.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
65

Notion de répertoire
 Définition :
Un répertoire (appelé également dossier ou folder en
anglais) est un objet informatique pouvant contenir des
fichiers. Un répertoire peut en effet contenir :
Des fichiers
D’autres répertoires (Sous répertoire)
11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
66

Notion de répertoire

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
67

Notion de répertoire

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
68

Notion de répertoire
 Notion de chemin
On appelle chemin (en anglais path) la succession des
répertoires en partant de la racine pour atteindre un fichier.

 Sous le système Windows un chemin est de la forme


x:\repertoire1\repertoire2\

 Sous un système Unix un chemin est de la forme


/repertoire1/repertoire2/ 11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
69

Exemples de Système d’exploitation


 La famille Windows de Microsoft :

 La famille Mac Os d’Apple :

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
70

Exemples de Système d’exploitation


 Unix

 Linux

 Android comme pour les smart phones:


11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
71

Microsoft Windows
Présentation du système
 Gamme de systèmes d'exploitation développés par
Microsoft (logiciel propriétaire).
 Ilpermet une gestion cohérente, normalisée, à l'aide
de symboles, menus et champs de dialogue
graphiques que l'on active généralement par un clic
de la souris.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
72

Microsoft Windows
Présentation du système

 Le nom "Windows" provient du fait que l'on utilise des


fenêtres pour représenter la surface de travail sur
laquelle on exploite les programmes d'application et
les documents.
 Il y a eu plusieurs versions de Windows.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
73

Linux
Présentation du système
 Linux est un logiciel libre.

 Linux est sous licence GNU General Public License.

 Il assure que les codes sources doivent être libres pour la

copie, les modifications et l'étude.


 Étant donné que Linux peut être modifier à volonté, il
n’existe pas une seule version de ce système mais des
distributions portant des noms différents.
11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
74

 Hiérarchie de base (Linux)

bin boot dev etc home lib media root sbin temp usr

User

Math Info

tp

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
75

Hiérarchie de base (Linux)


/ Le répertoire racine du système de fichiers. Tout le système,
tous les fichiers sont situés en dessous (hiérarchiquement) de cette racine

/bin Ce répertoire contient un certain nombre de commandes essentielles


pour tous les utilisateurs n’ayant pas forcément les droits de super-utilisateur
(les commandes cat, chmod, etc),

Ce dossier contient les informations nécessaires pour le démarrage de l’ordinateur.


/boot
Sans ce répertoire, l’ordinateur ne peut pas démarrer

Ce dossier contient tous les périphériques branchés sur l’ordinateur :


/dev
dans périphérique, on entends les lecteurs, les dispositifs branchés en USB,
les disques durs, tout ce qui est « branché » à la carte mère.
Les disques durs vont être nommé par hda, hdb, hdc.
Les périphériques USB externes par sda, sdb, sdc.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
76

Hiérarchie de base (Linux)


/etc Ce répertoire contient les fichiers de configuration au format textuel
de plusieurs programmes et services du système
Contient les répertoires personnels des utilisateurs;
/home
par exemple l’utilisateur ‘’user’’ a généralement pour répertoire:/home/user

/lib Bibliothèques partagées essentielles au démarrage du système

/media Répertoire contenant les points de montage des medias usuelles: CD, DVD, clef
usb…

/root Répertoire personnel de l’administrateur

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
77

Hiérarchie de base (Linux)


/sbin Répertoire contenant les exécutables destinés à l’administration du système

/temp Répertoire contenant des fichiers temporaires utilisés par certains programmes

/usr Répertoire contenant les exécutables des programmes et la documentation

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
78

Commandes de base
 Création de Répertoires :
 mkdir (make directory) : permet de créer un répertoire.
 Syntaxe :

mkdir [options] [répertoires]


 Options les plus fréquentes :

-p : Permet de créer une suite de répertoires (c.à.d. crée les


répertoires parents s'ils n'existent pas)

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
79

Commandes de base
 Création de Répertoires :
 Exemple d’utilisation :
 mkdir info
Crée le répertoire info
 mkdir -p info/TPs/TP1
Crée le répertoire TP1 et s'ils n'existent pas les
répertoires TPs et info

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
80

Commandes de base
 Suppression de Répertoires :
 rmdir (remove directory) : permet d’effacer un répertoire
vide.
 Syntaxe :

rmdir [options] [répertoires]


 Options les plus fréquentes :

-p : Supprime les répertoires parents s'ils deviennent vides.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
81

 Il existe 2 catégories de logiciels :

Logiciels

Bases Applications

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
82

Logiciels d’applications :
 Un logiciel d’application est un ensemble de
programmes destinés à traiter des tâches
particulières.
 Ils Sont choisis par l’utilisateur pour:
 Répondre à ses propres besoins .
 Faire des traitements particuliers.

 Faciliter les travaux.

 Avoir des informations à chaque instant.

11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
83

Exemple de logiciels d’application


 Logiciels de traitement de texte
(ex : Microsoft Word, OpenOffice Writer).

 Logiciels de tableur
(ex : Microsoft Exel, OpenOffice Calc).

 Logiciels de programmation.
(ex : langage C, langage Python, langage Java).
11/10/2015
PARTIE SYSTÈME (Logiciels)
84

Hiérarchie des Softwares

Utilisateur

Logiciels d’application
Couche logiciels

Système d’exploitation

Matériel informatique

11/10/2015
Conclusion :
85

Retenir l’essentiel
 Un ordinateur a pour fonction de stocker, traiter et
communiquer des informations appelées données.

 Les données sont stockés en binaire sur les disques et


transmises vers les périphériques d’entrée et/ou de sortie.

 Le système d’exploitation assure la communication entre


le matériel et les logiciels.
11/10/2015