Vous êtes sur la page 1sur 42

MAITRE DE L'OUVRAGE

CENTRE HOSPITALIER DE POMPEY


LAY SAINT CHRISTOPHE
3, rue de l'avant-garde
54340 POMPEY

DESIGNATION DU PROJET

CLIMATISATION DE LOCAUX

INTITULE DU DOCUMENT
DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES
C.C.T.P.
LOT CLIMATISATION

DIAG APS APD PC DCE ACT DET EXE DOE


PHASE

C.C.T.P.
DOSSIER : n° 720 ECHELLE : - DATE : 17/04/2015 INDICE : A

MODIFICATION DATE INDICE


Edition originale 20/04/2015 -
-

BET FLUIDES
BET SINGLER & ASSOCIES
5, rue de Nancy
54630 RICHARDMENIL
Tel : 03.83.25.76.49 / Fax : 03.83.25.78.55

BUREAU DE CONTRÔLE
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

SOMMAIRE
0. GENERALITES ............................................................................................... 3
0.1. PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES ......................................................................................................... 3
0.2. OBJET ET CONSISTANCE DES TRAVAUX ............................................................................................ 3
0.3. CONDITION D'ETABLISSEMENT DE LA PROPOSITION .............................................................................. 3
0.4. DOCUMENTS A FOURNIR ............................................................................................................. 4
0.5. QUALITE ET PROVENANCE DES MATERIELS ........................................................................................ 5
0.6. BASES DE CALCULS : ................................................................................................................. 5
0.6.1. TEMPERATURES EXTERIEURES .................................................................................................... 5
0.6.2. TEMPERATURES INTERIEURES .................................................................................................... 5
0.6.3. DIMENSIONNEMENT DES EQUIPEMENTS ......................................................................................... 6
0.6.4. NATURE DES FLUIDES .............................................................................................................. 6
0.6.5. NIVEAUX SONORES ................................................................................................................. 6
0.7. NORMES ET REGLEMENTS ............................................................................................................ 7
0.8. CONDITION D’EXECUTION DES TRAVAUX ......................................................................................... 10
0.9. SECURITE ET HYGIENE .............................................................................................................. 11
0.10. RECEPTION DES OUVRAGES ........................................................................................................ 11
0.11. QUALITES DES MATERIELS .......................................................................................................... 11

1. TRANCHE FERME ......................................................................................... 13


1.1. DESCRIPTION DES OUVRAGES – MAISON DE RETRAITE « LA SALLE » : OFFICES & SALONS ................................... 13
1.1.1. PRINCIPE ........................................................................................................................... 13
1.1.2. NEUTRALISATION, DEPOSE ET EVACUATION DES INSTALLATIONS EXISTANTES ........................................... 13
1.1.3. UNITE EXTERIEURE ................................................................................................................ 14
1.1.4. UNITES INTERIEURES.............................................................................................................. 16
1.1.5. LIAISONS FRIGORIFIQUES......................................................................................................... 17
1.1.6. CONDENSATS ...................................................................................................................... 18
1.1.7. REGULATION ....................................................................................................................... 18
1.1.8. ELECTRICITE ....................................................................................................................... 19
1.1.9. MISE EN SERVICE .................................................................................................................. 20
1.1.10. DIVERS .............................................................................................................................. 20

2. TRANCHE CONDITIONNELLE ............................................................................ 22


2.1. DESCRIPTION DES OUVRAGES – MAISON DE RETRAITE « LA SALLE » : BUREAUX .............................................. 22
2.1.1. PRINCIPE ........................................................................................................................... 22
2.1.2. UNITE EXTERIEURE ................................................................................................................ 22
2.1.3. UNITES INTERIEURES.............................................................................................................. 23
2.1.4. LIAISONS FRIGORIFIQUES......................................................................................................... 24
2.1.5. CONDENSATS ...................................................................................................................... 25
2.1.6. REGULATION ....................................................................................................................... 25
2.1.7. ELECTRICITE ....................................................................................................................... 26
2.1.8. MISE EN SERVICE .................................................................................................................. 27
2.1.9. DIVERS .............................................................................................................................. 27
2.2. DESCRIPTION DES OUVRAGES – HOPITAL : OFFICE, BUREAUX, SALLES DE SOINS & KINE..................................... 27
2.2.1. PRINCIPE ........................................................................................................................... 27
2.2.2. UNITE EXTERIEURE ................................................................................................................ 28
2.2.3. UNITES INTERIEURES.............................................................................................................. 30
2.2.4. LIAISONS FRIGORIFIQUES......................................................................................................... 32
2.2.5. CONDENSATS ...................................................................................................................... 33

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 1/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

2.2.6. REGULATION ....................................................................................................................... 33


2.2.7. ELECTRICITE ....................................................................................................................... 34
2.2.8. MISE EN SERVICE .................................................................................................................. 35
2.2.9. DIVERS .............................................................................................................................. 35

3. PRESCRIPTIONS GENERALES ............................................................................ 36


3.1. GENERALITES TUYAUTERIES ....................................................................................................... 36
3.1.1. DILATATION ........................................................................................................................ 36
3.1.2. FIXATION ET SUPPORTAGE ...................................................................................................... 36
3.1.3. FOURREAUTAGE ................................................................................................................... 37
3.2. TUYAUTERIES EN CUIVRE ........................................................................................................... 38
3.2.1. QUALITE ET ORIGINE ............................................................................................................. 38
3.2.2. ASSEMBLAGE ....................................................................................................................... 38
3.3. EVACUATIONS........................................................................................................................ 39
3.3.1. FOURNITURE ....................................................................................................................... 39
3.3.2. ASSEMBLAGE ....................................................................................................................... 39
3.3.3. SUPPORTS .......................................................................................................................... 40
3.3.4. ESSAIS DES TUYAUTERIES D'EVACUATION ...................................................................................... 40
3.4. ETIQUETAGE ET REPERAGE......................................................................................................... 40
3.4.1. LOCAUX TECHNIQUES ............................................................................................................ 40
3.4.2. TUYAUTERIES ...................................................................................................................... 40
3.4.3. VANNES D’ISOLEMENT ............................................................................................................ 41
3.4.4. EQUIPEMENT ....................................................................................................................... 41

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 2/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

0. GENERALITES
0.1. PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES

En complément du C.C.A.P.

0.2. OBJET ET CONSISTANCE DES TRAVAUX

Les travaux faisant l'objet du présent lot, comprennent la réalisation des ouvrages du lot Unique :

Rafraichissement de certains locaux


du centre hospitalier Pompey (54)

À réaliser pour le compte de :


L’Hôpital Intercommunal de Pompey
3, rue de l’avant-garde - 54 300 POMPEY

Les dispositions décrites ci-après sont à considérer comme solution de base et font l'objet du devis descriptif et cadre
quantitatif énoncés, qui devront être obligatoirement chiffrés avec tous les prix unitaires, par les soumissionnaires, en
respectant les marques et types prescrits.

Tous les types et marques des matériels décrits dans la suite du présent CCTP sont donnés à titre indicatifs et définissent
un type architectural et technique des matériels ainsi qu’un niveau de qualité minimum requis.

Les soumissionnaires ont toute latitude de proposer en variante toute solution au principe qui leur semblerait mieux
adaptée à la construction ou au résultat recherché.

Les variantes seront chiffrées à part, elles feront l'objet d'une notice explicative, permettant d'apprécier efficacement la
valeur des propositions.

Dans tous les cas, cette notice fera ressortir les avantages économiques d'installation ou d'exploitation, en parfaite
conformité avec les clauses du présent CCTP.

Dans tous les cas, les matériels et solutions proposées en variante devront être techniquement, architecturalement et
qualitativement équivalents et devront être compatible avec le matériel prescrit dans le présent CCTP.

Les incidences non signalées impliqueront leur prise en charge de plein droit par le soumissionnaire du présent lot.

L'entrepreneur doit intervenir sur le chantier sans porter atteinte à la stabilité, à la sécurité des personnes, à la sécurité
des ouvrages, en particulier lorsqu'il s'agit d'effectuer des saignées ou des percements dans les éléments porteurs.

0.3. CONDITION D'ETABLISSEMENT DE LA PROPOSITION

Le marché du présent lot sera traité à prix global et forfaitaire.

Le soumissionnaire doit des installations complètement terminées, et ceci, dans les moindres détails, exécutées suivant
les règles de l'art.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 3/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Le présent document a pour objet de renseigner les entrepreneurs sur la nature et l'importance des travaux à réaliser,
mais il y est spécifié que les dispositions du présent lot n'ont pas un caractère limitatif.

Avant la remise de son offre, le soumissionnaire vérifiera sous sa propre responsabilité, les opérations mentionnées au
devis descriptif, et les complétera le cas échéant par tous les moyens en son pouvoir, renseignements pris auprès du
maître d'œuvre, etc., afin de prévoir dans ses prix l'ensemble des travaux et installations nécessaires au complet
achèvement des travaux de son lot.

Le soumissionnaire devra signaler le cas échéant, les omissions, imprécisions ou contradictions qu'il pourrait relever dans
les documents écrits et plans techniques du dossier d'appel d'offres, et demander les éclaircissements nécessaires.

Une omission n'aura pas pour effet de soustraire l'entrepreneur à l'obligation d'exécution des ouvrages en état de
fonctionnement, tels qu'ils sont dessinés ou écrits, pour le montant forfaitaire du marché.

De même, l'entrepreneur ne pourra se prévaloir d'une erreur ou omission susceptible d'être relevée dans les documents du
marché, pour refuser l'exécution des travaux nécessaires au complet achèvement des ouvrages ou prétendre à un
supplément de prix.

0.4. DOCUMENTS A FOURNIR

A la consultation :
Devis estimatif forfaitaire, détaillé, comportant obligatoirement les quantités, et tous les prix unitaires,
Documentation sur les principaux matériels proposés en variante,
Schémas et notes de calculs en vue d'expliciter une proposition variante.

Avant le commencement des travaux :


Les plans P.A.C. des ouvrages,
Les plans de chantier relatifs à la technique d'exécution tels que : plans de réservations, de synthèse des réservation,
schémas de fabrication, plans d'atelier, plans de tubage, schémas de câblage des tableaux, plans relatifs aux
incidences et interventions techniques spéciales, propres à l'entreprise, les plans d'exécution d'une solution variante
s'il y a lieu.
La liste des déchets induits par la réalisation de ses ouvrages.
Le mode opératoire pour l’évacuation ou la destruction de ceux-ci.

Avant la réception des travaux :


Les plans des ouvrages exécutés (plans de recollement), sous format AUTOCAD
Les schémas de fonctionnement des installations (schémas de principe),
Les instructions claires et précises de conduite et d'entretien du matériel et des installations, en langue française, et
adresses des fournisseurs du matériel mis en œuvre,
Toutes indications utiles à la bonne marche de chaque appareil,
Les étiquettes signalétiques sur les appareils et les réseaux (en langue française).
Le schéma de principe affiché.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 4/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

La notice de fonctionnement.
Les documentations des matériels installés.
Les certificats COPREC 1 et 2,
Les certificats CONSUEL.

0.5. QUALITE ET PROVENANCE DES MATERIELS

Tous les matériaux et matériels seront neufs et de la qualité indiquée. Les matériaux et matériels, quels qu'ils soient, ne
devront en aucun cas présenter de défauts susceptibles d'altérer l'aspect des ouvrages ou de compromettre l'usage des
installations.

Dans le cadre des prescriptions du présent document, le maître d'œuvre aura toujours le droit de désigner la nature et la
provenance des matériaux et matériels qu'il désire voir employer, et d'accepter ou de refuser ceux qui lui sont proposés

Avant le montage, toutes précautions devront être prises pour le stockage des matériels, afin de ne pas altérer leurs
qualités. Avant tout début des travaux, l'entrepreneur devra, sur simple demande, présenter au maître d'œuvre pour
acceptation, un échantillon des différents matériaux et matériels qu'il envisage de mettre en œuvre.

Le maître d'œuvre pourra demander que tous ou certains des échantillons retenus et acceptés par lui, soient déposés au
bureau de chantier jusqu'à la réception des travaux.

Pour tous les matériels et objets fabriqués, soumis à un agrément du CSTB, l'entrepreneur ne pourra mettre en œuvre
que des matériels titulaires de cet agrément, et il devra être en mesure d'apporter la preuve de cet agrément.

L'entrepreneur sera également tenu de produire à toute demande du maître d'œuvre, les procès-verbaux d'essais ou
d'analyse de matériels et matériaux établis par des organismes qualifiés.

A défaut de production de ces procès-verbaux, le maître d'œuvre pourra prescrire des essais ou analyses sur prélèvements
qui seront entièrement à la charge de l'entrepreneur.

0.6. BASES DE CALCULS :

0.6.1. TEMPERATURES EXTERIEURES


Extérieure Hiver : - 15°C
Extérieure Eté : +32°C

0.6.2. TEMPERATURES INTERIEURES


Intérieure Hiver : 19 °C +/1 °C
Intérieure Eté : 26°C

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 5/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

0.6.3. DIMENSIONNEMENT DES EQUIPEMENTS

Les surpuissances à prévoir dans la sélection des équipements par rapport aux besoins résultant des calculs de
dimensionnement sont les suivants :

Equipements Surpuissances (%)


Emetteurs 20
Production énergie (chaud/froid) 20

0.6.4. NATURE DES FLUIDES


Electricité :
- Tension : 400 V triphasé
- Fréquence : 50 HZ.
- Régime du neutre : IT (neutre impédant)

0.6.5. NIVEAUX SONORES

Impact sur le voisinage

Le décret n°2006-1099 du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage, modifie le Code de la Santé
Publique.

Les articles 1336-6 à 10, comportant le volet bruit du Code de la Santé Publique ont été donc été revus et appliqués
après parution d’un arrêté le 05 décembre 2006.

Les principales évolutions de ce nouveau texte sont :

- L’abaissement du seuil limite à partir duquel une infraction peut être constatée, pour les bruits provenant des
activités (25 dB(A) dans un logement fenêtres ouvertes ou fermées, 30 dB(A) dans les autres cas) ;
- La diminution du terme correctif s’ajoutant à la valeur d’émergence globale pour les bruits ayant une faible
durée cumulée d’apparition ;
- L’utilisation des émergences par bande d’octave lorsque les mesures sont effectuées à l’intérieur d’un logement
d’habitation ;
- L’introduction de contraventions de la cinquième classe (1 500 euros au plus) pour les infractions concernant les
bruits provenant des activités et des chantiers.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 6/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Critères d’émergence en valeur globale :

Le tableau ci-dessous précise les valeurs d’émergence sonore fixées en niveau global :

Bruit dans les locaux :


Locaux traités < 35 dB(A)

0.7. NORMES ET REGLEMENTS

Les installations, matériaux et calculs devront être réalisés conformément aux règles de l’art, documents techniques
unifiés, arrêtés, normes et décrets en vigueur à la date de la signature du marché et plus particulièrement aux :

Code de la construction :

Articles : R.111-6, R.111-7, R.111-9, R.111-10, R.111-20 à R.111-23, R.131-1 à R.131-24.


Spécifications techniques des compagnies concessionnaires.
Avis techniques du CSTB concernant les matériels et les utilisations.

L’installation sera conforme :


- Au règlement sanitaire départemental type, établis selon la circulaire du 9 juin 1978 modifiée.
- Au décret du 01.10.1987 concernant l’hygiène des locaux de travail.
- Des avis techniques formulés par les organismes officiels centre scientifique et technique du bâtiment (cstb), service
technique des assurances constructions (stac), etc...,
- Des classements, des homologations et des agréments, en particulier en ce qui concerne le comportement au feu.

Et plus particulièrement, aux :

- Arrêté du 30 novembre 2005 modifiant l’arrêté du 23 juin 1978 relatif aux installations fixes destinées au chauffage et
à l’alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d’habitation, des locaux de travail ou des locaux recevant du
public.
- Arrêté du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de
bâtiments.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 7/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

- Arrêté du 27 juillet 2006 relatif au contenu et aux conditions d’attribution du label « Haute Performance Energétique.
- Décret n° 73-048 du 15 novembre 1973 (JO du 21 novembre 1973) fixant la partie réglementaire du code de travail.
- Articles R 232.1 à R.232.4 du Code du travail.
- Règlement sanitaire départemental type.
- Décret N°2000-1153 du 29 novembre 2000 (J.O. du 30 novembre 2000 - Equipement, transports, logement), relatif
aux caractéristiques thermiques des constructions modifiant le code de la construction et de l'habitation et pris pour
l'application de la loi N°96-1236 du 30 décembre 1996 sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie.
- Arrêté du 29 novembre 2000 (J.O. du 30 novembre 2000 - Equipement, transports, logement), relatif aux
caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments.
- Règles th - U Bat. Règles de calcul des caractéristiques thermiques utiles des parois de construction.
- Décret N°2001-449 du 25 Mai 2001 (J.O. du 27 Mai 2001 Environnement) relatif aux plans de protection de
l'atmosphère. Mesures à prendre pour la réduction des émissions, des sources de pollution atmosphérique.
- Arrêté du 20 juin 1975 (J.O. du 31 juillet 1975 et Circulaire du 18 décembre 1977 (J.O. du 25 janvier 1978) relatifs à
l'équipement et à l'exploitation des installations thermiques en vue de réduire la pollution atmosphérique et
d'économiser l'énergie.
- Notice d'application GDF.
- Règlement de sécurité incendie pour les bâtiments d’habitation d’après l’arrêté du 31 janvier 1986.
- Norme NF P 01-010 Norme française définissant le contenu et le mode de réalisation de la Fiche de Déclaration
Environnementale et Sanitaire dans le cadre des produits de construction.

Protection contre le bruit :

- Décret relatif à la lutte contre le bruit de voisinage du 31 août 2006


- Arrêté du 30 mai 1996 - Relatif aux modalités de classement des infrastructures de transports terrestres et à
l'isolement acoustique des bâtiments d'habitation dans les secteurs affectés par le bruit
- Arrêté du 25 avril 2003 - Relatif à la limitation du bruit dans les établissements d’enseignement.
- Arrêté du 1er août 2006 - Relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et
des installations ouvertes au public lors de leur construction ou de leur création
- Projet d’arrêté : Relatif à la limitation du bruit dans les établissements d’accueil des enfants de moins de 6 ans.
- La norme NF EN 717-1 et 2 : Relative à l’évaluation de l’isolement acoustique des immeubles et des éléments de
construction. Partie 1 : Isolement aux bruits aériens – Partie 2 : Protection contre les bruits de chocs.
- La norme NF EN 10052 de Septembre 2005 : Relatif au mesurage in situ de l’isolement aux bruits aériens et de la
transmission aux bruits de chocs ainsi que des bruits d’équipement.
- La norme NF S 31-057 d’Octobre 1982 - Vérification de la qualité acoustique des bâtiments.

Protection contre l’incendie :

- Code de la construction et de l’habitation articles R.123- à R123-55.


- Code du travail R.232-12.
- Règlement de sécurité incendie du 25 juin 1980 dans l’établissement recevant du public, établissement du 1er
groupe, y compris tous les arrêtés modifiant ou complétant le règlement de sécurité dans les établissements recevant
du public, L’établissement est classé en type U de 4ème catégorie, avec en particulier l’arrêté du 19 novembre
2001 portant approbation de dispositions modifiant et complétant le règlement de sécurité contre les risques
d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public,

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 8/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Réglementation des installations pour personnes handicapées

- Arrêté du 1er aout 2006 relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d’habitation collectifs et
des maisons individuelles lors de leur construction.
- Loi du 30 juin 1975, article 49, codifié dans le code de la construction et de l’habitation sous l’article L.111-7.
- NFP 91 201 de juillet 1978, relatives aux conditions d’adaptabilité et d’accessibilité dans les bâtiments pour les
handicapées physiques.
- Décret n°80-637 du 4 août 1980 (JO du 10 août 1980) codifié dans le code de la construction et de l’habitation sous
les articles R.111-18 à R.111-18-4.
- Arrêtés des 24 décembre 1980 (JO du 31 décembre 1980) et 21 septembre 1982 (JO du 30 septembre 1982).
- Loi du 13 juillet 1991, articles 4,5 et 6, codifiés dans le code de la construction et de l’habitation sous les articles
L.111-8 à L.111-8-4, L.125-2 et dans le code de l’urbanisme sous les articles L.421-1 et L.421-3.
- Circulaire du 4 octobre 1982. Circulaire du 10 décembre 1974 abrogée.
- Décret du 26 janvier 1994 (JO du 28 janvier 1994), codifiés dans le code de la construction et de l’habitation sous les
articles 5, R.111-19 à R.111-19-11 et codifié dans le code de l’urbanisme sous les articles R.421-5, R.421-5-1, R.421-
38-20 et R.421-53. Décret du 1° février 1978 abrogé.
- Arrêté du 31 mai 1994 (JO du 22 juin 1994). Arrêté du 25 janvier 1979 abrogé.
- Circulaire DAU/JC.3 n°224 du 3 mai 1994
- Circulaire du 7 juillet 1994. Circulaire du 29 janvier 1979 abrogée.

Travaux de Climatisation :

- NFE 35 400 : installations frigorifiques


- NFE 35 402 : petites installations frigorifiques
- NFE 35 403 : équipements frigorifiques des climatiseurs
- NF EN 378 : Systèmes de réfrigération et pompes à chaleur

Travaux de Couvertures :

- DTU 40.11 : Couverture en tuiles et étanchée

LISTE NON EXHAUSTIVE

Si une modification à une norme ou à un règlement intervenait après la date d’établissement de l’étude d’appel d’offres
(un mois avant la date de cet appel d’offres), il appartiendrait à l’adjudicataire, sous sa seule responsabilité, d’en
informer le Maître d’Œuvre, par écrit, éventuellement avec accusé de réception (ou sur le compte rendu de chantier) en
indiquant également les conséquences techniques et financières résultant de cette modification.

Le Maître d’Œuvre soumettra la proposition, avec éventuellement l’avis motivé du bureau de contrôle, au Maître
d’Ouvrage, qui prendra la décision nécessaire. Si cette décision est négative, l’installateur devra en demander notification
par écrit.

Remarque : dans le cadre d’une évolution Européenne des normes, tous textes équivalents aux textes français cités
sont applicables.

Les appareils ou dispositifs brevetés qui seront employés par l’entreprise n’engageant que sa seule responsabilité, tant vis
à vis des tiers que du Maître d’œuvre, pour tout préjudice qui pourrait leur être causé dans l’exécution ou la jouissance
des installations, par les poursuites dont l’entreprise pourrait être l’objet du fait de l’emploi abusif d’appareils ou
dispositifs brevetés.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 9/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

0.8. CONDITION D’EXECUTION DES TRAVAUX

Chaque entrepreneur sera réputé en toutes circonstances s’être informé, pour se conformer à leurs exigences et prendre
toutes les dispositions qu’elles entraînent :
- De toutes les caractéristiques géographiques, géométriques et physiques du lieu des travaux, du site environnant et
de leurs accès.
- De toutes les conditions administratives, légales et réglementaires d’accès et de disposition des lieux.

Il devra faire, à sa seule diligence, à sa charge et en temps voulu, toutes démarches utiles auprès des services publics
concernés, pour obtenir :
- Les autorisations nécessaires pour ses installations, et ses travaux ainsi que pour la circulation et le stationnement sur
le site et ses accès.
- Les interventions des services et personnes habilitées pour les déplacements, dépose ou aménagements divers de
réseaux, câbles, canalisations et ouvrages divers du secteur public ou privé, nécessités par ses travaux.

Il devra au plus tard, 8 jours après la date indiquée sur l’o.S. N° 1 communiquer ses délais d’intervention les plus rapides,
après s’être assuré des délais d’approvisionnement de ses matériaux et matériels. Ces délais devront s’inscrire
normalement dans le planning général des travaux.

Il est responsable de l’implantation, du dimensionnement et de l’adaptation convenable de ses ouvrages.

Il ne pourra commencer ses travaux qu’après approbation de ses plans d’exécution, des essais, échantillons et prototype,
qui lui seront demandés par le maître d’ouvrage ou le maître d’Œuvre.

Avant de commencer ses travaux, il devra vérifier si les cotes de niveau, les positions, les dimensions et les dispositions
existantes ayant une incidence sur ses ouvrages sont conformes aux indications du projet, en tout état de cause, il devra
faire son affaire des adaptations nécessaires, avec l’avis favorable du Maître d’Œuvre.

Tous les travaux décrits ci-après seront toujours réputés comprendre :


- Toutes les sujétions, telles que ; moyens de transport, de manutention, de levage, de stockage, les protections
diverses, (des installations, des matériaux, matériels et ouvrages, lui appartenant ou non, situé dans l’environnement
de ses interventions et de ses installations de chantier).
- Toutes les dispositions de sécurité exigées par la réglementation et par les conditions et l’environnement des travaux.
- Le balisage et la signalisation de son chantier, de ses installations de chantier et d’une façon générale de tous les
lieux de ses interventions, des circulations et accès propres à ces endroits.
- L’enlèvement de ses gravats, le nettoyage régulier des ouvrages et du chantier ainsi que le maintient permanent en
état de propreté de ses lieux d’intervention et de leurs abords.
- Les garanties légales et particulières exigées aux termes du présent marché.
- Les essais et épreuves nécessaires pour s’assurer de la bonne tenue et de la conformité des matériaux utilisés des
installations et ouvrages, qui seraient demandés expressément par le maître d’Ouvrage et le Maître d’Œuvre ou le
bureau de contrôle.
- Les adaptations aux dispositions existantes et aux ouvrages des autres corps d’état le cas échéant.

De plus, il devra prendre toutes les mesures nécessaires pour limiter au minimum la gêne qu’apportent les travaux aux
occupants des lieux; une attention particulière devra être apportée à la présentation des intervenant qui devront, en
toutes circonstances, observer les règles élémentaires de politesse, de courtoisie, de discrétion et de propreté, de
respecter les espaces verts et de les remettre en état en cas de dégradation, de maintenir la circulation automobile et
piétonne, de respecter les accès pompiers.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 10/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

L’entrepreneur titulaire du présent lot doit donc tous les moyens en main d’œuvre, matériels, etc..., nécessaires à
l’exécution de ses travaux et ouvrages dans les délais contractuels et de manière conforme aux règles de l’art et de la
sécurité, ainsi qu’aux prescriptions du présent document, de la réglementation, et des recommandations des fabricants
des matériels, produits et systèmes mis en œuvre.

Il ne pourra pas se prévaloir d’un défaut de description pour livrer des ouvrages qui ne seraient ni conformes, ni
parfaitement terminés.

0.9. SECURITE ET HYGIENE

L’entrepreneur prendra toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire aux exigences des règlements en vigueur et du
bon sens à assurer la sécurité des personnes sur le chantier.

Les obligations de l’entreprise liées à l’application des prescriptions imposées par le coordonnateur de sécurité seront
incluses dans les prix du marché.

L’entreprise assurera constamment une signalisation satisfaisante de son chantier et prendra toutes mesures nécessaires
pour éviter les accidents sur celui-ci, ses abords et les trajets extérieurs empruntés par ses véhicules, et ce jusqu’à la
réception de son marché.

L’entreprise restera seule responsable des accidents de quelque nature que ce soit et subira les conséquences. Le Maître
d’ouvrage et le Maître d’œuvre ne pouvant être recherchés en aucune manière pour de tels accidents et étant couverts
par l’entrepreneur de toutes indemnités mise à leur charge à la suite d’instances intentées par des tiers, en raison des
préjudices subis par eux sur le chantier ou ses abords.

En particulier, l’entreprise devra apposer d’une manière très apparente aux différents accès des ouvrages dont la
réalisation lui est confiée, des panonceaux portant les mentions «CHANTIER INTERDIT AU PUBLIC ».

L’entrepreneur est en outre responsable du nettoyage permanent du chantier et des voiries le desservant. Les véhicules
quittant le chantier seront nettoyés systématiquement afin de n’entraîner aucune boue ou terre sur les voiries
extérieures.

0.10. RECEPTION DES OUVRAGES

La réception des travaux comporte obligatoirement les travaux suivants :


- Les essais des installations, notamment : étanchéité des canalisations, essais de fonctionnement individuel des
appareils, essais de fonctionnement des installations dans leur ensemble.
- Le Contrôle de conformité aux règlements.
- Le Contrôle des dimensionnements, qualité et condition de pose.

0.11. QUALITES DES MATERIELS

Ceux-ci seront certifiés NF, CSTBat. Ils seront marqués CE, EURO NORME.

Les matériaux et les matériels utilisés devront être neufs, de la meilleure qualité, avoir les caractéristiques correspondant
aux influences externes auxquelles ils pourront être soumis et répondre exactement aux conditions nécessaires à une
bonne marche de l’installation, la présente spécification n’étant pas restrictive.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 11/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

L’entrepreneur devra répondre en respectant ces prescriptions. S’il propose d’autres produits, ceux-ci devront paraître en
variante, être strictement équivalents techniquement, et être agréés par le Maître d’Ouvrage.

Son offre de variante devra comprendre la reprise de la note de calcul de conformité à la réglementation thermique RT
2005, lui permettant de justifier que son matériel ne modifie pas les résultats attendus.

Aucun changement au projet ne pourra être apporté en cours d’exécution sans l’autorisation expresse et écrite du Maître
d’Œuvre, les frais résultant de changements non autorisés et toutes leurs conséquences, ainsi que tout travail
supplémentaire exécuté sans ordre écrit, seront à la charge de l’entreprise.

L’entrepreneur devra remettre au Maître d’Œuvre ou à son représentant qualifié tous les procès-verbaux d’essais ou de
référence que celui-ci demandera.

Le Maître d’Œuvre ou son représentant qualifié pourra demander, s’il le juge utile, de nouveaux essais et restera seul
juge de l’acceptation de ce matériel, sans que pour autant la responsabilité de l’entreprise soit atténuée.

L’entrepreneur déclarera qu’il a bien et dûment la propriété industrielle des systèmes, des procédés ou des objets qu’il
emploie et, à défaut, s’engagera vis-à-vis du Maître d’ouvrage, tant en ce qui concerne ses sous-traitants que lui-même à
acquérir, sous sa responsabilité et à ses frais toutes les licences nécessaires relatives aux brevets qui les concernent.

En cas de cessation de fabrication des fournitures et produits en cours d’exécution, le Maître d’Ouvrage se réserve le droit
de refuser une fabrication équivalente proposée par le fournisseur et de choisir une marque de qualité identique à celle
préconisée dans le présent CCTP.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 12/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

1. TRANCHE FERME
1.1. DESCRIPTION DES OUVRAGES – MAISON DE RETRAITE « LA SALLE » : OFFICES & SALONS

1.1.1. PRINCIPE

Les zones concernées par les travaux sont les suivantes :


- Office de réchauffage et salon adjacent au R+1
- Office de réchauffage et salon adjacent au R+2
- Office de réchauffage et salon adjacent au R+3

Actuellement, les salons adjacents aux offices sont rafraichis par un système de PAC air/eau associés à des ventilo-
convecteurs de type allège. La puissance de la PAC air/eau ne permet pas de coupler les offices sur l’installation.
Compte-tenu de la vétusté de l’installation, celle-ci va être abandonnée au profit d’un nouveau système global pour les
salons et les offices.

Le nouveau système de rafraichissement des offices et des salons (sur les 3 niveaux) sera de type pompe à chaleur air/air
à détente directe de type « VRV » 2 tubes indépendants.

Le rafraichissement se fera par un système à débit de réfrigérant variable. Ce système à débit de réfrigérant variable sera
refroidi par air et utilisera en détente directe un caloporteur inoffensif pour la couche d'ozone type R410a comme
élément de transport thermique pour le rafraîchissement.

Les unités intérieures seront directement raccordées au groupe via un réseau de deux conduits en cuivre de qualité
frigorifique et des jeux de raccords spécifiques préformés d'usine.

Les conditions de fonctionnement de chaque unité intérieure seront choisies individuellement par l'utilisateur à partir de
télécommandes filaire.

L'installation sera composée des éléments suivants faisant l'objet d'un descriptif détaillé dans la suite de ce document :
Unité extérieure à condensation par air dont un des compresseurs, contrôlé par Inverter, permettra une modulation de
la puissance globale de l'installation en fonction des variations de charges thermiques des locaux à traiter
Unités intérieures de puissance variable, contrôlées individuellement et sélectionnées en fonction des contraintes
d'aménagement intérieur
Réseau de tuyauteries en cuivre de qualité frigorifique associés à des raccords de dérivation ou des collecteurs de type
REFNET
Régulation électronique PID permettant un contrôle précis et individualisé de chaque unité intérieure

1.1.2. NEUTRALISATION, DEPOSE ET EVACUATION DES INSTALLATIONS EXISTANTES

L’installation de rafraichissement existante des salons sera donc abandonnée.

Dans le cadre de son offre, la présente entreprise devra :


- La consignation et la neutralisation des installations y compris traitement du glycol
- La dépose de l’ensemble de l’installation existante (équipements, tuyauteries, raccordements électriques, …)
- La mise à disposition des équipements au maitre d’ouvrage ou mise en décharge

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 13/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Si les percements existants ne sont réutilisés pour la future installation, ceux-ci seront rebouchés du degré coupe-feu de
la paroi traversée.

1.1.3. UNITE EXTERIEURE

L’unité extérieure sera assemblée, testée et chargée en usine en fluide R410A.

L’unité extérieure comportera les éléments principaux suivants :


Carrosserie en tôle galvanisée revêtue d'une résine polypropylène imperméable
Echangeur fluide frigorigène / air en cuivre et ailettes aluminium revêtues d'un film de résine anticorrosion
Moto-Ventilateurs de type hélicoïdal à plusieurs vitesses disposant de 78 Pa de pression statique externe
Compresseurs de type spiro-orbital équipés de séparateurs d'huile avec équilibrage du niveau entre compresseurs
Ensemble de platines électroniques permettant le contrôle du système et la communication avec les unités intérieures
Ensemble de vannes d'arrêt frigorifiques pour le raccordement des canalisations
Afficheur digital pour faciliter les opérations de maintenance

Composition :
Châssis et habillage :
- L’unité extérieure reposera sur un châssis de profilés métalliques renforcés sur lequel viendront s'adapter des
panneaux rigides en acier revêtus d'une résine polypropylène imperméable, démontables, pour faciliter un accès à
tout l'équipement intérieur.
- Le faible poids et les dimensions réduites des unités extérieures faciliteront l'installation et limiteront les charges au
sol.
Compresseurs :
- Les compresseurs seront de type hermétique Scroll. L'un d'entre eux sera contrôlé par Inverter et permettra d'étager
les montées en puissance afin de s'adapter précisément aux besoins thermiques des locaux et d'éviter les
surintensités au démarrage.
- Ils seront dotés d'un moteur à courant continu et d'aimants néodymium permettant de garantir un rendement
énergétique élevé. Les moteurs seront refroidis par les gaz d'aspiration et protégés par des sondes thermiques.
- Une fonction d'équilibrage des temps de fonctionnement des compresseurs permettra d'en prolonger la durée de vie.
- Chaque unité extérieure disposera d'une fonction de sauvegarde de puissance permettant, en cas de
dysfonctionnement d'un des compresseurs, d'activer la pleine capacité des autres compresseurs afin d'assurer une
puissance minimum, le temps du dépannage.
Echangeur de chaleur : les échangeurs de chaleur seront constitués de tubes cuivre sertis sur des ailettes en
aluminium protégées par un film de résine anticorrosion.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 14/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Ventilateurs :
- Chaque unité extérieure sera équipée d'un ventilateur de type hélicoïde à moteur à courant continu à haut
rendement. La technologie Inverter permettra de faire varier la vitesse de rotation du moteur afin de limiter la
consommation électrique de cet élément.
- Les grilles de refoulement situées à la sortie d'air permettront de limiter les pertes de charge et de garantir une
pression statique externe de 78 Pa.
Circuit de réfrigérant, système de récupération d’huile :
- Le circuit de réfrigérant comportera principalement une bouteille récupératrice de liquide, des vannes d'arrêt liquide
et gaz pour le raccordement des tuyauteries, une vanne quatre voies permettant, selon les besoins, la réversibilité
de l'installation.
- Un système d'équilibrage du niveau d'huile entre les compresseurs assurera une bonne lubrification de ces derniers.
L'unité extérieure sera également dotée d'un système de récupération d'huile assurant un fonctionnement stable sur
de grandes longueurs de canalisations frigorifiques.
- Les raccordements frigorifiques aux unités extérieures devront être brasés pour assurer une parfaite étanchéité.
Température de réfrigérant variable :
- Le système offrira la possibilité de faire varier les températures d’évaporation et de condensation du réfrigérant.
- Cette variation pourra être pilotée selon différents mode de fonctionnement, dont un mode automatique qui consiste
à adapter la température de réfrigérant en fonction des conditions extérieures, et ceci afin d’améliorer l’efficacité
saisonnière de l’ensemble et le confort des occupants.
Affichage digital :
- L’unité extérieure intégrera un affichage digital sur 3 digits composé d’afficheurs 7 segments ainsi que de 3 boutons
de programmations facilitant les opérations de maintenance par lecture directe des paramètres de fonctionnement
et des éventuels codes défauts.
Charge automatique et contrôle de charge :
- L’unité extérieure disposera d’une fonction de charge automatique de réfrigérant qui déterminera automatiquement
la quantité de fluide à ajouter dans l’installation en fonction des contraintes du réseau frigorifique et garantira ainsi
un fonctionnement optimal du système et un maintien des performances dans le temps.
- L’unité extérieure disposera également d’une fonction de contrôle de charge afin de détecter un éventuel manque
de charge de réfrigérant dans l’installation.

Caractéristiques techniques :
Puissance frigorifique [kW] : 28.0
Puissance calorifique (kW] : 31.5
EER (froid) nominal : 3.84
ESEER (froid) nominal : 7.20
COP (chaud) nominal : 4.27
Débit d'air nominal [m3/h] : 10 500
Pression sonore [dB(A)] à 1m : 58

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 15/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Puissance sonore [dB(A)] : 79


Dimensions HxLxP [mm] : 1685 x 930 x 765
Poids [kg] : 268
Nombre de compresseurs : 1 Inverter
Plage de fonctionnement froid [°C] : -5/+43
Plage de fonctionnement chaud [°C] : -20/+15.5

Conditions de mesures :
ETE 19°CBH/27°CBS intérieur, 35°CBS extérieur
HIVER 20°CBS intérieur, 7°CBS / 6 °CBH extérieur

Marque et type : DAIKIN type RXYQ 10 T ou techniquement équivalent

L’unité sera installée à l’arrière du bâtiment, en lieu et place de la PAC air/eau abandonnée. L’installateur respectera les
prescriptions du fabricant quant aux distances d’installation de l’unité vis-à-vis du bâtiment ainsi que des autres
équipements. La dalle existante sera reprise et étendue pour recevoir la nouvelle machine.

Il sera prévu des silents-blocs pour la fixation du groupe. Un sectionneur de proximité cadenassable sera mis en œuvre sur
le groupe extérieur afin de respecter la norme en vigueur.

1.1.4. UNITES INTERIEURES

Les unités intérieures seront sélectionnées en fonction des besoins thermiques des locaux majorés de 20% ainsi que des
contraintes d’installation (poutre, faux plafond, maintenance, accès aux filtres…).

Les unités intérieures seront directement placées dans les différents locaux à traiter. Le fluide frigorigène (R410A) sera
acheminé en provenance du groupe extérieur dans l'état correspondant au mode de fonctionnement demandé (chaud ou
froid), et le transfert de chaleur s'effectuera directement avec l'air du local considéré.

Chacune sera équipée des éléments essentiels suivants :


Un échangeur thermique fluide frigorigène / air en cuivre et ailettes en aluminium
Un moto-ventilateur à entraînement direct
Une vanne de détente électronique motorisée pas à pas
Un filtre longue durée lavable
Un dispositif d'évacuation des condensats
Un système de contrôle électronique

UNITES DE TYPE MURALE :


Type murale à 1 voie motorisée de soufflage
La reprise se fera en façade et le soufflage par le bas par volet motorisé.
Le ventilateur sera de type à courant transversal permettant d'obtenir un niveau sonore réduit.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 16/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

L'écoulement des condensats sera de type gravitaire ou réalisé avec une pompe fournie par le présent lot.
Elle sera pilotée par une télécommande à fil.

Marque et type : DAIKIN type FXAQ ou techniquement équivalent

P. Frigo P. Calo Dimensions Niveau pression Débit d'air


Poids
Pièce Modèle nominale nominale HxLxP sonore PV / GV PV / GV Qté
(kg)
(kW) (kW) (mm) (dB(A)) (m3/h)

Office R+1 FXAQ 40P 4.5 5.0 290 x 795 x 238 11 34 / 39 540 / 720 1

Salon R+1 FXAQ 25P 2.8 3.2 290 x 795 x 238 11 29 / 36 300 / 480 2

Office R+2 FXAQ 40P 4.5 5.0 290 x 795 x 238 11 34 / 39 540 / 720 1

Salon R+2 FXAQ 25P 2.8 3.2 290 x 795 x 238 11 29 / 36 300 / 480 2

Office R+3 FXAQ 40P 4.5 5.0 290 x 795 x 238 11 34 / 39 540 / 720 1

Salon R+3 FXAQ 25P 2.8 3.2 290 x 795 x 238 11 29 / 36 300 / 480 2

1.1.5. LIAISONS FRIGORIFIQUES

Le raccordement entre le groupe extérieur et les unités intérieures se fera par l'intermédiaire de conduits cuivre
déshydratés de qualité frigorifique et d'une épaisseur adaptée à l'utilisation du R410a.

Tous les raccordements seront réalisés par brasure (entre 5% et 15% d'argent), sous atmosphère neutre (azote) et une
attention particulière devra être apportée durant l'installation pour réduire tous risques d'humidité, d'impuretés créant
une oxydation à l'intérieur des conduits.

Lors de la fixation des tuyauteries frigorifiques, l'entreprise veillera à tenir compte de la dilatation linéaire du cuivre liée
aux variations de température (de 0 à 55°C, +/- 0,85 mm/m).

Les branches de raccords non utilisées seront obturées par brasure (bouchons fournis). Aucun piège à huile ne sera réalisé
sur l'installation. Aucun appoint d'huile ne sera nécessaire quel que soit le volume de réfrigérant mis en œuvre.

Les différentes dérivations se feront par l'intermédiaire de raccords frigorifiques spécifiques au fournisseur des
installations de chauffage/climatisation.

Chaque tuyauterie sera isolée indépendamment avec de la gaine isotherme M0 d'épaisseur minimale de 19 mm.

L’installateur respectera les prescriptions du fabricant quant aux distances et dénivelés maximum entre le groupe
extérieur et l’unité intérieure :
Longueur réelle entre l'unité extérieure et l'unité intérieure la plus éloignée : 165 m
Dénivelé entre l'unité extérieure et l'unité intérieure plus basse : 90 m
Longueur entre le 1er rac. REFNET (à partir de l'UE) et l'UI la plus éloignée sur le réseau : 90 m

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 17/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Dénivelé entre les unités intérieures : 30 m


Longueur réelle cumulée sur l'ensemble du réseau : 1000 m

Les réseaux en extérieur sont à calorifuger par manchons de même type d'épaisseur avec une protection spécifique
MECANIQUE pour protection des UV et des rongeurs.

En faux-plafond, les liaisons frigorifiques chemineront sur un chemin de câble de type CABLOFIL. Elles devront être fixées
à ce dernier par des colliers isolés tous les 5m (au maximum).

Les canalisations apparentes seront dissimulées sous goulotte PVC blanche spécifiquement prévue pour les réseaux de
climatisation.

Le présent lot devra l’ensemble des prestations nécessaires au passage de ces réseaux :
Les percements dans les murs/cloisons/planchers sont à la charge du présent lot. Les rebouchages seront effectués de
façon à ce que les murs/cloisons/dalles retrouvent leur degré coupe-feu.
Le démontage/remontage soigné des gaines/caissons techniques existants
Le démontage/remontage soigné des faux-plafonds techniques existants

1.1.6. CONDENSATS

Les unités intérieures seront munies d’un siphon démontable à grande garde d’eau.

Les réseaux d’évacuation des condensats seront réalisés en tube PVC Compact classés « NF+ M1 », y compris tous raccords,
supports et accessoires nécessaires à leur bonne mise en œuvre.

Les condensats seront évacués gravitairement vers la chute EU située à proximité. Dans le cas d’impossibilité
d’écoulement gravitaire, des pompes de relevage seront incorporées à l’appareil.

Le présent lot devra l’ensemble des sujétions d’adaptation des réseaux EU existants pour permettre le raccordement des
condensats.
1.1.7. REGULATION

Un contrôle PID (Proportionnel Intégral et Dérivé) assisté par microprocesseur sera utilisé pour maintenir une température
précise dans les différents locaux, en optimisant les consommations électriques.

La régulation permettra également de détecter et d'identifier rapidement l'origine de tout défaut de fonctionnement sur
l'ensemble des équipements afin de permettre une intervention rapide et ciblée.

Des commandes à distance câblées avec affichage à cristaux liquides assureront un contrôle individuel ou groupé.

Les principales fonctionnalités seront :


Navigation intuitive et ergonomique grâce à ses menus déroulants et au rétro éclairage
Verrouillage des touches de la télécommande
Marche/Arrêt, fixation de la température de consigne, choix des paramètres de ventilation
Plage de limitation des températures de consigne

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 18/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Horloge programmable hebdomadaire: possibilité de paramétrer jusqu'à 3 programmes indépendants (Eté, hiver, mi-
saison) et jusqu'à 5 actions par jour
Redémarrage automatique après une coupure de courant (avec sauvegarde des données paramétrées pendant 48h)
Activation du mode Puissance permettant d'atteindre rapidement le point de consigne de la pièce
Fonction autodiagnostic, indiquant les défauts et dysfonctionnements des unités (simplification des opérations de
maintenance)
Sonde de température intégrée à la télécommande

De plus, les dispositifs de sécurité suivants équiperont l'unité extérieure évitant tout fonctionnement préjudiciable à
l'installation : pressostat haute pression, fusibles, résistance de préchauffage de carter, douille fusible, protection de
surintensité de l'Inverter et minuterie anti court-cycle.

Télécommande filaire de marque DAIKIN et de type BRC1E52A ou techniquement équivalent

Les liaisons électriques seront réalisées sous goulotte PVC blanche.

Un sélecteur été/hiver installé près du tableau électrique permettra la bascule manuelle du fonctionnement
chauffage/climatisation.

1.1.8. ELECTRICITE

Les alimentations électriques seront réalisées conformément à la norme NF C 15-100.

Raccordements électriques du groupe de production extérieur :


Le(s) groupe(s) sera raccordé depuis une attente protégée réalisée en câble U1000R2V par le présent lot. Le câble
cheminera depuis son origine (protection) dans les vides de construction de l’établissement (faux plafonds, gaines
techniques, etc.).

Le présent lot devra prévoir pour les interventions de maintenance et dépannage, une coupure de proximité cadenassable
installée sur chaque unité extérieure.

La protection du groupe de production extérieur sera installée dans l’Armoire Générale Basse Tension du bâtiment et sera
réalisée par disjoncteur 4P4D, 4x25A Courbe D, différentiel 30mA.

L’intégration de la protection dans l’AGBT comprendra la remise à jour des schémas par réécriture complète, les
incidences dans l’AGBT pour raccordement amont de la protection et toutes sujétions d’identifications des départs, mise
en place de plastrons, etc.

Raccordements électriques des unités intérieures :


Les unités intérieures seront raccordées depuis des attentes protégées réalisées en câble U1000R2V par le présent lot. Les
câbles chemineront depuis leur origine (protections), dans les vides de construction de l’établissement (faux plafonds,
gaines techniques, etc.).

Le présent lot devra prévoir pour les interventions de maintenance et dépannage, une coupure de proximité installée sur
chaque unité intérieure.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 19/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Chaque groupe d’unités intérieures implanté sur un niveau de l’établissement sera alimenté par une protection mise en
place dans le coffret divisionnaire local de niveau.

Par niveau de l’établissement, la protection des unités intérieures sera réalisée dans chaque coffret de niveau par
disjoncteur 2P2D, 2x16A Courbe D, différentiel 30mA.

L’intégration des protections dans chaque coffret comprendra la remise à jour des schémas par réécriture complète, les
incidences dans chaque coffret pour raccordement amont de chaque protection et toutes sujétions d’identifications des
départs, mise en place de plastrons, etc.

Bus de communication :
Une liaison bus (série/parallèle) une paire, non polarisée, blindée (marque BELDEN) assurera la communication entre
l'unité(s) extérieure(s), les boitiers BS, les unités intérieures et les télécommandes. La liaison bus sera raccordée au
réseau de terre en amont et en aval du câble.

Défaut
Il sera prévu le report de défaut de l’unité extérieur. L’information de défaut sera donnée par le contact sec à disposition
sur l’unité extérieure. A partir de ce contact sec, l’entreprise devra la mise en place d’un voyant de report installé dans
la salle de soins du R+1. Le voyant sera alimenté via le contact sec de la machine et une alimentation secourue protégée
par un disjoncteur 2P2D 2x5A différentiel 30mA mis en place dans le coffret de niveau.

L’ensemble de câblage, raccordement, essais et mise en service sera à la charge du présent lot.

1.1.9. MISE EN SERVICE

L'installation terminée, le réseau seul sera mis sous pression de 38 bars d'azote. Ce test sera réalisé durant 24 heures avec
les vannes de l'unité extérieure fermées. Une recherche de fuite sera éventuellement faite.

L'installation sera soigneusement tirée au vide (12 heures minimum) et laissée au vide jusqu'à la mise en route.

Le métré (branche par branche) de l'installation sera nécessaire avant la mise en service afin de calculer le complément
de charge de réfrigérant éventuel. La charge de l’installation en fluide frigorifique R410A sera effectuée par l’entreprise
après parfait achèvement de la totalité des phases décrites ci-dessus.

L'unité extérieure sera mise sous tension 12h au minimum avant la mise en service.

Le titulaire remettra au Maître d’Œuvre un rapport d’essai en même temps que son dossier de recollement.

Le système sera OBLIGATOIREMENT mis en service par le constructeur afin d’engager la garantie.

1.1.10. DIVERS

L’entreprise devra également :


Les fourreaux et rebouchage étanches après le passage de ses réseaux.
Les plans de RESERVATIONS, EXECUTION et de DETAILS
Les calculs techniques.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 20/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Les plans de recollement et les notices techniques du matériel (DOE)


Les essais et COPREC 1 et 2.
La notice de fonctionnement et d’entretien des installations.
Le repérage NORMALISE des appareils et des réseaux.
Information pour le personnel de maintenance des installations.
Les percements et rebouchages.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 21/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

2. TRANCHE CONDITIONNELLE
2.1. DESCRIPTION DES OUVRAGES – MAISON DE RETRAITE « LA SALLE » : BUREAUX

2.1.1. PRINCIPE

La climatisation des bureaux se fera par un système Multi Split Inverter Réversible à détente directe et à condensation par
air. Ce système sera refroidi par air et utilisera en détente directe un caloporteur inoffensif pour la couche d'ozone type
R410a comme élément de transport thermique pour le rafraîchissement.

Les unités intérieures seront directement raccordées au groupe via un réseau de deux conduits en cuivre de qualité
frigorifique et des jeux de raccords spécifiques préformés d'usine.

Les conditions de fonctionnement de chaque unité intérieure seront choisies individuellement par l'utilisateur à partir de
télécommandes filaire.

L'installation sera composée des éléments suivants faisant l'objet d'un descriptif détaillé dans la suite de ce document :
Unité extérieure à condensation par air dont un des compresseurs, contrôlé par Inverter, permettra une modulation de
la puissance globale de l'installation en fonction des variations de charges thermiques des locaux à traiter
Unités intérieures de puissance variable, contrôlées individuellement et sélectionnées en fonction des contraintes
d'aménagement intérieur
Réseau de tuyauteries en cuivre de qualité frigorifique associés à des raccords de dérivation
Régulation électronique permettant un contrôle précis et individualisé de chaque unité intérieure

2.1.2. UNITE EXTERIEURE

L'unité extérieure sera assemblée et testée en usine. Elle sera préchargée en fluide R410A pour une longueur de
tuyauterie de 30m. Elle sera équipée d'un compresseur " Swing - DC Inverter " à très haut rendement énergétique et de
faible niveau sonore. Le compresseur commandé par Inverter limitera les surintensités au démarrage et permettra la
variation de la puissance frigorifique et calorifique.

Les ailettes du condenseur seront protégées par un revêtement polyacrylique évitant la corrosion.

Caractéristiques techniques :
Nombre d’unités intérieures raccordables :2à5
Puissance frigorifique [kW] : 2.9 – 8.1 – 9.0
Puissance calorifique (kW] : 3.4 – 10.4 – 11.1
EER (froid) / COP (chaud) nominal : 3.54 / 3.97
SEER (froid) / SCOP chaud : 6.42 / 4.19
Pression sonore [dB(A)] à 1m froid / chaud : 43 /52
Puissance sonore [dB(A)] : 65

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 22/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Dimensions HxLxP [mm] : 770 x 900 x 320


Poids [kg] : 68
Plage de fonctionnement froid [°C] : -10/+46
Plage de fonctionnement chaud [°C] : -15/+15.5

Conditions de mesures :
ETE 19°CBH/27°CBS intérieur, 35°CBS extérieur
HIVER 20°CBS intérieur, 7°CBS / 6 °CBH extérieur

Marque et type : DAIKIN type 5MXS90 E ou techniquement équivalent

L’unité sera installée sur la façade du bâtiment, en hauteur, sur une chaise de supportage avec silent-blocs. L’installateur
respectera les prescriptions du fabricant quant aux distances d’installation de l’unité vis-à-vis du bâtiment ainsi que des
autres équipements.

Un sectionneur de proximité cadenassable sera mis en œuvre sur le groupe extérieur afin de respecter la norme en
vigueur.

2.1.3. UNITES INTERIEURES

Les unités intérieures seront sélectionnées en fonction des besoins thermiques des locaux majorés de 20% ainsi que des
contraintes d’installation (poutre, faux plafond, maintenance, accès aux filtres…).

Les unités intérieures seront directement placées dans les différents locaux à traiter. Le fluide frigorigène (R410A) sera
acheminé en provenance du groupe extérieur dans l'état correspondant au mode de fonctionnement demandé (chaud ou
froid), et le transfert de chaleur s'effectuera directement avec l'air du local considéré.

Chacune sera équipée des éléments essentiels suivants :


Un échangeur thermique fluide frigorigène / air en cuivre et ailettes en aluminium
Un moto-ventilateur à entraînement direct
Une vanne de détente électronique motorisée pas à pas
Un filtre longue durée lavable
Un dispositif d'évacuation des condensats
Un système de contrôle électronique

UNITES DE TYPE CASSETTE 4 VOIES 600x600 :


Unité intérieure de type cassette encastrable à 4 voies de soufflage.
La façade s'intégrera parfaitement à la place d'une dalle 600x600 sans débordement et permettra ainsi l'implantation
d'équipements annexes (luminaire, haut parleur, ...) sur les dalles environnantes.
Elle sera pilotée par une télécommande infrarouge à fil et sera équipée en standard d'une pompe de relevage des
condensats.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 23/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

L'unité disposera de volets de soufflage motorisés avec possibilité de fermer un ou deux volets de manière
indépendante afin d'améliorer la diffusion d'air dans les volumes ou en prévision d'un cloisonnement futur.
Elle sera également dotée d'une sonde de sol qui garantira un confort optimal des occupants par une diffusion
homogène de la température entre le sol et le plafond, éliminant les effets de stratification; ainsi que d'un détecteur
de présence évitant le soufflage direct sur les occupants. Par ailleurs, si aucun mouvement n'est détecté par l'unité,
une fonction de décalage du point de consigne personnalisable par l'utilisateur via la télécommande (en degré et en
durée) permettra de réduire les consommations énergétiques.

Marque et type : DAIKIN type FFQ ou techniquement équivalent

P. Frigo Dimensions Débit d'air


Poids Niveau pression sonore
Pièce Modèle nominale HxLxP PV / MV / GV Qté
(kg) PV / MV / GV (dB(A))
(kW) (mm) (m3/h)

Bureau Animateur FFQ25 C 1.80 260 x 595 x 595 20.2 25 / 28.5 / 31 390 / 480 / 540 1

Bureau RH1 FFQ25 C 1.80 260 x 595 x 595 20.2 25 / 28.5 / 31 390 / 480 / 540 1

Bureau RH2 FFQ25 C 1.80 260 x 595 x 595 20.2 25 / 28.5 / 31 390 / 480 / 540 2

Bureau direction RH FFQ25 C 1.80 260 x 595 x 595 20.2 25 / 28.5 / 31 390 / 480 / 540 1

2.1.4. LIAISONS FRIGORIFIQUES

Le raccordement entre le groupe extérieur et les unités intérieures se fera par l'intermédiaire de conduits cuivre
déshydratés de qualité frigorifique et d'une épaisseur adaptée à l'utilisation du R410a.

Tous les raccordements seront réalisés par brasure (entre 5% et 15% d'argent), sous atmosphère neutre (azote) et une
attention particulière devra être apportée durant l'installation pour réduire tous risques d'humidité, d'impuretés créant
une oxydation à l'intérieur des conduits.

Lors de la fixation des tuyauteries frigorifiques, l'entreprise veillera à tenir compte de la dilatation linéaire du cuivre liée
aux variations de température (de 0 à 55°C, +/- 0,85 mm/m).

Les branches de raccords non utilisées seront obturées par brasure (bouchons fournis). Aucun piège à huile ne sera réalisé
sur l'installation. Aucun appoint d'huile ne sera nécessaire quel que soit le volume de réfrigérant mis en œuvre.

Chaque tuyauterie sera isolée indépendamment avec de la gaine isotherme M0 d'épaisseur minimale de 19 mm.

L’installateur respectera les prescriptions du fabricant quant aux distances et dénivelés maximum entre le groupe
extérieur et l’unité intérieure :
Longueur maxi par circuit : 25 m
Longueur maxi par circuit : 25 m
Dénivelé maxi entre les unités intérieures : 7.5 m
Dénivelé maxi entre les unités intérieures et le groupe extérieur : 15 m

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 24/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Les réseaux en extérieur sont à calorifuger par manchons de même type d'épaisseur avec une protection spécifique
MECANIQUE pour protection des UV et des rongeurs.

En faux-plafond, les liaisons frigorifiques chemineront sur un chemin de câble de type CABLOFIL. Elles devront être fixées
à ce dernier par des colliers isolés tous les 5m (au maximum).

Les canalisations apparentes seront dissimulées sous goulotte PVC blanche spécifiquement prévue pour les réseaux de
climatisation.

Le présent lot devra l’ensemble des prestations nécessaires au passage de ces réseaux :
Les percements dans les murs/cloisons/planchers sont à la charge du présent lot. Les rebouchages seront effectués de
façon à ce que les murs/cloisons/dalles retrouvent leur degré coupe-feu.
Le démontage/remontage soigné des gaines/caissons techniques existants
Le démontage/remontage soigné des faux-plafonds techniques existants
2.1.5. CONDENSATS

Les unités intérieures seront munies d’un siphon démontable à grande garde d’eau.

Les réseaux d’évacuation des condensats seront réalisés en tube PVC Compact classés « NF+ M1 », y compris tous raccords,
supports et accessoires nécessaires à leur bonne mise en œuvre.

Les condensats seront évacués gravitairement vers la chute EU située à proximité. Dans le cas d’impossibilité
d’écoulement gravitaire, des pompes de relevage seront incorporées à l’appareil.

Le présent lot devra l’ensemble des sujétions d’adaptation des réseaux EU existants pour permettre le raccordement des
condensats.

2.1.6. REGULATION

Des commandes à distance câblées avec affichage à cristaux liquides assureront un contrôle individuel ou groupé.

L'unité intérieure disposera de sa propre régulation et des fonctionnalités suivantes :


Marche/Arrêt, fixation de la température de consigne, choix des paramètres de ventilation
Choix du mode de fonctionnement chauffage/rafraîchissement
Horloge hebdomadaire programmable
Redémarrage automatique après coupure de courant
Activation du mode Puissance permettant d'atteindre rapidement le point de consigne de la pièce
Mode abaissement de nuit permettant de réduire automatiquement le niveau sonore des unités extérieures (mode
froid)
Fonction autodiagnostic, indiquant les défauts et dysfonctionnements des unités (simplification des opérations de
maintenance)

Télécommande filaire de marque DAIKIN et de type BRC1E52A ou techniquement équivalent

Les liaisons électriques seront réalisées sous goulotte PVC blanche.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 25/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

2.1.7. ELECTRICITE

Raccordements électriques du groupe de production extérieur :


Le(s) groupe(s) sera raccordé depuis une attente protégée réalisée en câble U1000R2V par le présent lot. Le câble
cheminera depuis son origine (protection) dans les vides de construction de l’établissement (faux plafonds, gaines
techniques, etc.).

Le présent lot devra prévoir pour les interventions de maintenance et dépannage, une coupure de proximité cadenassable
installée sur chaque unité extérieure.

La protection du groupe de production extérieur sera installée dans l’Armoire Générale Basse Tension du bâtiment et sera
réalisée par disjoncteur 2P2D, 2x25A Courbe D, différentiel 30mA.

L’intégration de la protection dans l’AGBT comprendra la remise à jour des schémas par réécriture complète, les
incidences dans l’AGBT pour raccordement amont de la protection et toutes sujétions d’identifications des départs, mise
en place de plastrons, etc.

Raccordements électriques des unités intérieures :


Les unités intérieures seront raccordées depuis des attentes protégées réalisées en câble U1000R2V par le présent lot. Les
câbles chemineront depuis leur origine (protections), dans les vides de construction de l’établissement (faux plafonds,
gaines techniques, etc.).

Le présent lot devra prévoir pour les interventions de maintenance et dépannage, une coupure de proximité installée sur
chaque unité intérieure.

Chaque groupe d’unités intérieures implanté sur un niveau de l’établissement sera alimenté par une protection mise en
place dans le coffret divisionnaire local de niveau.

Par niveau de l’établissement, la protection des unités intérieures sera réalisée dans chaque coffret de niveau par
disjoncteur 2P2D, 2x16A Courbe D, différentiel 30mA.

L’intégration des protections dans chaque coffret comprendra la remise à jour des schémas par réécriture complète, les
incidences dans chaque coffret pour raccordement amont de chaque protection et toutes sujétions d’identifications des
départs, mise en place de plastrons, etc.

Bus de communication :
Une liaison bus (série/parallèle) une paire, non polarisée, blindée (marque BELDEN) assurera la communication entre
l'unité(s) extérieure(s), les boitiers BS, les unités intérieures et les télécommandes. La liaison bus sera raccordée au
réseau de terre en amont et en aval du câble.

Défaut
Il sera prévu le report de défaut de l’unité extérieur. L’information de défaut sera donnée par le contact sec à disposition
sur l’unité extérieure.

A partir de ce contact sec, l’entreprise devra la mise en place d’un voyant de report installé dans le bureau RH 2. Le
voyant sera alimenté via le contact sec de la machine et une alimentation secourue protégée par un disjoncteur 2P2D
2x5A différentiel 30mA mis en place dans le coffret de niveau.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 26/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

L’ensemble de câblage, raccordement, essais et mise en service sera à la charge du présent lot.

2.1.8. MISE EN SERVICE

L'installation terminée, le réseau seul sera mis sous pression de 38 bars d'azote. Ce test sera réalisé durant 24 heures avec
les vannes de l'unité extérieure fermées. Une recherche de fuite sera éventuellement faite.

L'installation sera soigneusement tirée au vide (12 heures minimum) et laissée au vide jusqu'à la mise en route.

Le métré (branche par branche) de l'installation sera nécessaire avant la mise en service afin de calculer le complément
de charge de réfrigérant éventuel. La charge de l’installation en fluide frigorifique R410A sera effectuée par l’entreprise
après parfait achèvement de la totalité des phases décrites ci-dessus.

L'unité extérieure sera mise sous tension 12h au minimum avant la mise en service.

Le titulaire remettra au Maître d’Œuvre un rapport d’essai en même temps que son dossier de recollement.

Le système sera OBLIGATOIREMENT mis en service par le constructeur afin d’engager la garantie.

2.1.9. DIVERS

L’entreprise devra également :


Les fourreaux et rebouchage étanches après le passage de ses réseaux.
Les plans de RESERVATIONS, EXECUTION et de DETAILS
Les calculs techniques.
Les plans de recollement et les notices techniques du matériel (DOE)
Les essais et COPREC 1 et 2.
La notice de fonctionnement et d’entretien des installations.
Le repérage NORMALISE des appareils et des réseaux.
Information pour le personnel de maintenance des installations.
Les percements et rebouchages.

2.2. DESCRIPTION DES OUVRAGES – HOPITAL : OFFICE, BUREAUX, SALLES DE SOINS & KINE

2.2.1. PRINCIPE

Le système de rafraichissement sera de type pompe à chaleur air/air à détente directe de type « VRV » 2 tubes
indépendants.

Le rafraichissement se fera par un système à débit de réfrigérant variable. Ce système à débit de réfrigérant variable sera
refroidi par air et utilisera en détente directe un caloporteur inoffensif pour la couche d'ozone type R410a comme
élément de transport thermique pour le rafraîchissement.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 27/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Les unités intérieures seront directement raccordées au groupe via un réseau de deux conduits en cuivre de qualité
frigorifique et des jeux de raccords spécifiques préformés d'usine.

Les conditions de fonctionnement de chaque unité intérieure seront choisies individuellement par l'utilisateur à partir de
télécommandes filaire.

L'installation sera composée des éléments suivants faisant l'objet d'un descriptif détaillé dans la suite de ce document :
Unité extérieure à condensation par air dont un des compresseurs, contrôlé par Inverter, permettra une modulation de
la puissance globale de l'installation en fonction des variations de charges thermiques des locaux à traiter
Unités intérieures de puissance variable, contrôlées individuellement et sélectionnées en fonction des contraintes
d'aménagement intérieur
Réseau de tuyauteries en cuivre de qualité frigorifique associés à des raccords de dérivation ou des collecteurs de type
REFNET
Régulation électronique PID permettant un contrôle précis et individualisé de chaque unité intérieure

2.2.2. UNITE EXTERIEURE

L’unité extérieure sera assemblée, testées et chargées en usine en fluide R410A.

L’unité extérieure comportera les éléments principaux suivants :


Carrosserie en tôle galvanisée revêtue d'une résine polypropylène imperméable
Echangeur fluide frigorigène / air en cuivre et ailettes aluminium revêtues d'un film de résine anticorrosion
Moto-Ventilateurs de type hélicoïdal à plusieurs vitesses disposant de 78 Pa de pression statique externe
Compresseurs de type spiro-orbital équipés de séparateurs d'huile avec équilibrage du niveau entre compresseurs
Ensemble de platines électroniques permettant le contrôle du système et la communication avec les unités intérieures
Ensemble de vannes d'arrêt frigorifiques pour le raccordement des canalisations
Afficheur digital pour faciliter les opérations de maintenance

Composition :
Châssis et habillage :
- L’unité extérieure reposera sur un châssis de profilés métalliques renforcés sur lequel viendront s'adapter des
panneaux rigides en acier revêtus d'une résine polypropylène imperméable, démontables, pour faciliter un accès à
tout l'équipement intérieur.
- Le faible poids et les dimensions réduites des unités extérieures faciliteront l'installation et limiteront les charges au
sol.

Compresseurs :
- Les compresseurs seront de type hermétique Scroll. L'un d'entre eux sera contrôlé par Inverter et permettra d'étager
les montées en puissance afin de s'adapter précisément aux besoins thermiques des locaux et d'éviter les
surintensités au démarrage.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 28/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

- Ils seront dotés d'un moteur à courant continu et d'aimants néodymium permettant de garantir un rendement
énergétique élevé. Les moteurs seront refroidis par les gaz d'aspiration et protégés par des sondes thermiques.
- Une fonction d'équilibrage des temps de fonctionnement des compresseurs permettra d'en prolonger la durée de vie.
- Chaque unité extérieure disposera d'une fonction de sauvegarde de puissance permettant, en cas de
dysfonctionnement d'un des compresseurs, d'activer la pleine capacité des autres compresseurs afin d'assurer une
puissance minimum, le temps du dépannage.
Echangeur de chaleur : les échangeurs de chaleur seront constitués de tubes cuivre sertis sur des ailettes en
aluminium protégées par un film de résine anticorrosion.

Ventilateurs :
- Chaque unité extérieure sera équipée d'un ventilateur de type hélicoïde à moteur à courant continu à haut
rendement. La technologie Inverter permettra de faire varier la vitesse de rotation du moteur afin de limiter la
consommation électrique de cet élément.
- Les grilles de refoulement situées à la sortie d'air permettront de limiter les pertes de charge et de garantir une
pression statique externe de 78 Pa.
Circuit de réfrigérant, système de récupération d’huile :
- Le circuit de réfrigérant comportera principalement une bouteille récupératrice de liquide, des vannes d'arrêt liquide
et gaz pour le raccordement des tuyauteries, une vanne quatre voies permettant, selon les besoins, la réversibilité
de l'installation.
- Un système d'équilibrage du niveau d'huile entre les compresseurs assurera une bonne lubrification de ces derniers.
L'unité extérieure sera également dotée d'un système de récupération d'huile assurant un fonctionnement stable sur
de grandes longueurs de canalisations frigorifiques.
- Les raccordements frigorifiques aux unités extérieures devront être brasés pour assurer une parfaite étanchéité.
Température de réfrigérant variable :
- Le système offrira la possibilité de faire varier les températures d’évaporation et de condensation du réfrigérant.
- Cette variation pourra être pilotée selon différents mode de fonctionnement, dont un mode automatique qui consiste
à adapter la température de réfrigérant en fonction des conditions extérieures, et ceci afin d’améliorer l’efficacité
saisonnière de l’ensemble et le confort des occupants.
Affichage digital :
- L’unité extérieure intégrera un affichage digital sur 3 digits composé d’afficheurs 7 segments ainsi que de 3 boutons
de programmations facilitant les opérations de maintenance par lecture directe des paramètres de fonctionnement
et des éventuels codes défauts.
Charge automatique et contrôle de charge :
- L’unité extérieure disposera d’une fonction de charge automatique de réfrigérant qui déterminera automatiquement
la quantité de fluide à ajouter dans l’installation en fonction des contraintes du réseau frigorifique et garantira ainsi
un fonctionnement optimal du système et un maintien des performances dans le temps.
- L’unité extérieure disposera également d’une fonction de contrôle de charge afin de détecter un éventuel manque
de charge de réfrigérant dans l’installation.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 29/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Caractéristiques techniques :
Puissance frigorifique [kW] : 28.0
Puissance calorifique (kW] : 31.5
EER (froid) nominal : 3.84
ESEER (froid) nominal : 7.20
COP (chaud) nominal : 4.27
Débit d'air nominal [m3/h] : 10 500
Pression sonore [dB(A)] à 1m : 58
Puissance sonore [dB(A)] : 79
Dimensions HxLxP [mm] : 1685 x 930 x 765
Poids [kg] : 268
Nombre de compresseurs : 1 Inverter
Plage de fonctionnement froid [°C] : -5/+43
Plage de fonctionnement chaud [°C] : -20/+15.5

Conditions de mesures :
ETE 19°CBH/27°CBS intérieur, 35°CBS extérieur
HIVER 20°CBS intérieur, 7°CBS / 6 °CBH extérieur

Marque et type : DAIKIN type RXYQ 10 T ou techniquement équivalent

L’unité sera installée au sol dans la cour SUD. L’installateur respectera les prescriptions du fabricant quant aux distances
d’installation de l’unité vis-à-vis du bâtiment ainsi que des autres équipements. Le groupe sera installé sur un système
de rubber-foot. Une protection mécanique du groupe sera également prévue. Cette protection mécanique permettra de
protéger la machine des chocs.

Un sectionneur de proximité cadenassable sera mis en œuvre sur le groupe extérieur afin de respecter la norme en
vigueur.

2.2.3. UNITES INTERIEURES

Les unités intérieures seront sélectionnées en fonction des besoins thermiques des locaux majorés de 20% ainsi que des
contraintes d’installation (poutre, faux plafond, maintenance, accès aux filtres…).

Les unités intérieures seront directement placées dans les différents locaux à traiter. Le fluide frigorigène (R410A) sera
acheminé en provenance du groupe extérieur dans l'état correspondant au mode de fonctionnement demandé (chaud ou
froid), et le transfert de chaleur s'effectuera directement avec l'air du local considéré.

Chacune sera équipée des éléments essentiels suivants :


Un échangeur thermique fluide frigorigène / air en cuivre et ailettes en aluminium
Un moto-ventilateur à entraînement direct

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 30/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Une vanne de détente électronique motorisée pas à pas


Un filtre longue durée lavable
Un dispositif d'évacuation des condensats
Un système de contrôle électronique
UNITES DE TYPE MURALE :
Type murale à 1 voie motorisée de soufflage
La reprise se fera en façade et le soufflage par le bas par volet motorisé.
Le ventilateur sera de type à courant transversal permettant d'obtenir un niveau sonore réduit.
L'écoulement des condensats sera de type gravitaire ou réalisé avec une pompe fournie par le présent lot.
Elle sera pilotée par une télécommande à fil.

Marque et type : DAIKIN type FXAQ ou techniquement équivalent

UNITES DE TYPE CASSETTE 4 VOIES 600x600 :


Unité intérieure de type cassette encastrable à 4 voies de soufflage.
La façade s'intégrera parfaitement à la place d'une dalle 600x600 sans débordement et permettra ainsi l'implantation
d'équipements annexes (luminaire, haut parleur, ...) sur les dalles environnantes.
Elle sera pilotée par une télécommande infrarouge à fil et sera équipée en standard d'une pompe de relevage des
condensats.
L'unité disposera de volets de soufflage motorisés avec possibilité de fermer un ou deux volets de manière
indépendante afin d'améliorer la diffusion d'air dans les volumes ou en prévision d'un cloisonnement futur.
Elle sera également dotée d'une sonde de sol qui garantira un confort optimal des occupants par une diffusion
homogène de la température entre le sol et le plafond, éliminant les effets de stratification; ainsi que d'un détecteur
de présence évitant le soufflage direct sur les occupants. Par ailleurs, si aucun mouvement n'est détecté par l'unité,
une fonction de décalage du point de consigne personnalisable par l'utilisateur via la télécommande (en degré et en
durée) permettra de réduire les consommations énergétiques.

Marque et type : DAIKIN type FXZQ ou techniquement équivalent

P. Frigo P. Calo Dimensions Niveau pression Débit d'air


Poids
Pièce Modèle nominale nominale HxLxP sonore PV / MV / GV PV / MV / GV Qté
(kg)
(kW) (kW) (mm) (dB(A)) (m3/h)

Office R+1 FXZQ 40A 4.5 5.0 260 x 595 x 595 16.5 28 / 32 / 37 480 / 570 / 690 1

Salle de
FXZQ 32A 3.6 4.0 260 x 595 x 595 16.5 26 / 30 / 33.5 420 / 510 / 600 1
soin R+1

Salle de
FXAQ 20P 2.2 2.5 290 x 795 x 238 11 29 / 35 270/ 450 1
soin R+2

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 31/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Kine 2
FXAQ 20P 2.2 2.5 290 x 795 x 238 11 29 / 35 270/ 450 1
R+2

Kine 1
FXAQ 25P 2.8 3.2 290 x 795 x 238 11 29 / 36 300/ 480 1
R+2

Bureau
Assistante FXAQ 15P 1.7 1.9 290 x 795 x 238 11 29 / 34 270 / 400 1
sociale

Bureau
Ergo- FXAQ 15P 1.7 1.9 290 x 795 x 238 11 29 / 34 270 / 400 1
thérapeute

2.2.4. LIAISONS FRIGORIFIQUES

Le raccordement entre le groupe extérieur et les unités intérieures se fera par l'intermédiaire de conduits cuivre
déshydratés de qualité frigorifique et d'une épaisseur adaptée à l'utilisation du R410a.

Tous les raccordements seront réalisés par brasure (entre 5% et 15% d'argent), sous atmosphère neutre (azote) et une
attention particulière devra être apportée durant l'installation pour réduire tous risques d'humidité, d'impuretés créant
une oxydation à l'intérieur des conduits.

Lors de la fixation des tuyauteries frigorifiques, l'entreprise veillera à tenir compte de la dilatation linéaire du cuivre liée
aux variations de température (de 0 à 55°C, +/- 0,85 mm/m).

Les branches de raccords non utilisées seront obturées par brasure (bouchons fournis). Aucun piège à huile ne sera réalisé
sur l'installation. Aucun appoint d'huile ne sera nécessaire quel que soit le volume de réfrigérant mis en œuvre.

Les différentes dérivations se feront par l'intermédiaire de raccords frigorifiques spécifiques au fournisseur des
installations de chauffage/climatisation.

Chaque tuyauterie sera isolée indépendamment avec de la gaine isotherme M0 d'épaisseur minimale de 19 mm.

L’installateur respectera les prescriptions du fabricant quant aux distances et dénivelés maximum entre le groupe
extérieur et l’unité intérieure :
Longueur réelle entre l'unité extérieure et l'unité intérieure la plus éloignée : 165 m
Dénivelé entre l'unité extérieure et l'unité intérieure plus basse : 90 m
Longueur entre le 1er rac. REFNET (à partir de l'UE) et l'UI la plus éloignée sur le réseau : 90 m
Dénivelé entre les unités intérieures : 30 m
Longueur réelle cumulée sur l'ensemble du réseau : 1000 m

Les réseaux en extérieur sont à calorifuger par manchons de même type d'épaisseur avec une protection spécifique
MECANIQUE pour protection des UV et des rongeurs.

En faux-plafond et en combles les liaisons frigorifiques chemineront sur un chemin de câble de type CABLOFIL. Elles
devront être fixées à ce dernier par des colliers isolés tous les 5m (au maximum).

Les canalisations apparentes seront dissimulées sous goulotte PVC blanche spécifiquement prévue pour les réseaux de
climatisation.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 32/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Le présent lot devra l’ensemble des prestations nécessaires au passage de ces réseaux :
Les percements dans les murs/cloisons/planchers sont à la charge du présent lot. Les rebouchages seront effectués de
façon à ce que les murs/cloisons/dalles retrouvent leur degré coupe-feu.
Le démontage/remontage soigné des gaines/caissons techniques existants
Le démontage/remontage soigné des faux-plafonds techniques existants

2.2.5. CONDENSATS

Les unités intérieures seront munies d’un siphon démontable à grande garde d’eau.

Les réseaux d’évacuation des condensats seront réalisés en tube PVC Compact classés « NF+ M1 », y compris tous raccords,
supports et accessoires nécessaires à leur bonne mise en œuvre.

Les condensats seront évacués gravitairement vers la chute EU située à proximité. Dans le cas d’impossibilité
d’écoulement gravitaire, des pompes de relevage seront incorporées à l’appareil.

Le présent lot devra l’ensemble des sujétions d’adaptation des réseaux EU existants pour permettre le raccordement des
condensats.

2.2.6. REGULATION

Un contrôle PID (Proportionnel Intégral et Dérivé) assisté par microprocesseur sera utilisé pour maintenir une température
précise dans les différents locaux, en optimisant les consommations électriques.

La régulation permettra également de détecter et d'identifier rapidement l'origine de tout défaut de fonctionnement sur
l'ensemble des équipements afin de permettre une intervention rapide et ciblée.

Des commandes à distance câblées avec affichage à cristaux liquides assureront un contrôle individuel ou groupé.

Les principales fonctionnalités seront :


Navigation intuitive et ergonomique grâce à ses menus déroulants et au rétro éclairage
Verrouillage des touches de la télécommande
Marche/Arrêt, fixation de la température de consigne, choix des paramètres de ventilation
Plage de limitation des températures de consigne
Horloge programmable hebdomadaire: possibilité de paramétrer jusqu'à 3 programmes indépendants (Eté, hiver, mi-
saison) et jusqu'à 5 actions par jour
Redémarrage automatique après une coupure de courant (avec sauvegarde des données paramétrées pendant 48h)
Activation du mode Puissance permettant d'atteindre rapidement le point de consigne de la pièce
Fonction autodiagnostic, indiquant les défauts et dysfonctionnements des unités (simplification des opérations de
maintenance)
Sonde de température intégrée à la télécommande

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 33/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

De plus, les dispositifs de sécurité suivants équiperont l'unité extérieure évitant tout fonctionnement préjudiciable à
l'installation : pressostat haute pression, fusibles, résistance de préchauffage de carter, douille fusible, protection de
surintensité de l'Inverter et minuterie anti court-cycle.

Télécommande filaire de marque DAIKIN et de type BRC1E52A ou techniquement équivalent

Les liaisons électriques seront réalisées sous goulotte PVC blanche.

Un sélecteur été/hiver installé près du tableau électrique permettra la bascule manuelle du fonctionnement
chauffage/climatisation.

2.2.7. ELECTRICITE

Raccordements électriques du groupe de production extérieur :


Le(s) groupe(s) sera raccordé depuis une attente protégée réalisée en câble U1000R2V par le présent lot. Le câble
cheminera depuis son origine (protection) dans les vides de construction de l’établissement (faux plafonds, gaines
techniques, etc.).

Le présent lot devra prévoir pour les interventions de maintenance et dépannage, une coupure de proximité cadenassable
installée sur chaque unité extérieure.

La protection du groupe de production extérieur sera installée dans l’Armoire Générale Basse Tension du bâtiment et sera
réalisée par disjoncteur 4P4D, 4x25A Courbe D, différentiel 30mA.

L’intégration de la protection dans l’AGBT comprendra la remise à jour des schémas par réécriture complète, les
incidences dans l’AGBT pour raccordement amont de la protection et toutes sujétions d’identifications des départs, mise
en place de plastrons, etc.

Raccordements électriques des unités intérieures :


Les unités intérieures seront raccordées depuis des attentes protégées réalisées en câble U1000R2V par le présent lot. Les
câbles chemineront depuis leur origine (protections), dans les vides de construction de l’établissement (faux plafonds,
gaines techniques, etc.).

Le présent lot devra prévoir pour les interventions de maintenance et dépannage, une coupure de proximité installée sur
chaque unité intérieure.

Chaque groupe d’unités intérieures implanté sur un niveau de l’établissement sera alimenté par une protection mise en
place dans le coffret divisionnaire local de niveau.

Par niveau de l’établissement, la protection des unités intérieures sera réalisée dans chaque coffret de niveau par
disjoncteur 2P2D, 2x16A Courbe D, différentiel 30mA.

L’intégration des protections dans chaque coffret comprendra la remise à jour des schémas par réécriture complète, les
incidences dans chaque coffret pour raccordement amont de chaque protection et toutes sujétions d’identifications des
départs, mise en place de plastrons, etc.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 34/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Bus de communication :
Une liaison bus (série/parallèle) une paire, non polarisée, blindée (marque BELDEN) assurera la communication entre
l'unité(s) extérieure(s), les boitiers BS, les unités intérieures et les télécommandes. La liaison bus sera raccordée au
réseau de terre en amont et en aval du câble.

Défaut
Il sera prévu le report de défaut de l’unité extérieur. L’information de défaut sera donnée par le contact sec à disposition
sur l’unité extérieure.

A partir de ce contact sec, l’entreprise devra la mise en place d’un voyant de report installé dans la salle de soins du R+1.
Le voyant sera alimenté via le contact sec de la machine et une alimentation secourue protégée par un disjoncteur 2P2D
2x5A différentiel 30mA mis en place dans le coffret de niveau.

L’ensemble de câblage, raccordement, essais et mise en service sera à la charge du présent lot.

2.2.8. MISE EN SERVICE

L'installation terminée, le réseau seul sera mis sous pression de 38 bars d'azote. Ce test sera réalisé durant 24 heures avec
les vannes de l'unité extérieure fermées. Une recherche de fuite sera éventuellement faite.

L'installation sera soigneusement tirée au vide (12 heures minimum) et laissée au vide jusqu'à la mise en route.

Le métré (branche par branche) de l'installation sera nécessaire avant la mise en service afin de calculer le complément
de charge de réfrigérant éventuel. La charge de l’installation en fluide frigorifique R410A sera effectuée par l’entreprise
après parfait achèvement de la totalité des phases décrites ci-dessus.

L'unité extérieure sera mise sous tension 12h au minimum avant la mise en service.

Le titulaire remettra au Maître d’Œuvre un rapport d’essai en même temps que son dossier de recollement.

Le système sera OBLIGATOIREMENT mis en service par le constructeur afin d’engager la garantie.

2.2.9. DIVERS

L’entreprise devra également :


Les fourreaux et rebouchage étanches après le passage de ses réseaux.
Les plans de RESERVATIONS, EXECUTION et de DETAILS
Les calculs techniques.
Les plans de recollement et les notices techniques du matériel (DOE)
Les essais et COPREC 1 et 2.
La notice de fonctionnement et d’entretien des installations.
Le repérage NORMALISE des appareils et des réseaux.
Information pour le personnel de maintenance des installations.
Les percements et rebouchages.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 35/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

3. PRESCRIPTIONS GENERALES
3.1. GENERALITES TUYAUTERIES

3.1.1. DILATATION

Les effets de la dilatation des canalisations seront absorbés de préférence par le tracé même de celles-ci, à défaut par
des ouvrages spéciaux, constitués par des organes déformables. Ces organes sont des compensateurs de dilatation ou des
lyres en tube lisse. Les organes de dilatation à presse-étoupe sont interdits.

Des points fixes sont répartis sur le parcours des canalisations. Les ouvrages de scellement et d'ancrage de ceux-ci doivent
tenir compte des contraintes maximum provoquées.

Dans le cas de distribution horizontale, les appareils sont raccordés sur l'aller et le retour par l'intermédiaire de
branchements absorbant la dilatation des tuyauteries.

3.1.2. FIXATION ET SUPPORTAGE

Pour les réseaux en nappe, les supports seront de marque MECAFABLON ou équivalent type RZ de chez MECAFABLON
dimension adaptée à la charge. Les colliers seront isophoniques, série lourde.

a) Petits diamètres :
- Par colliers antivibratoires a fermeture rapide,
- Taux d'amélioration d'insonorisation : 18 db,
- Resistance a l'ouverture en traction : 150 kg,
- Température d'utilisation : - 50° c / + 180° c.

b) Gros diamètres :
- Par colliers à vis galvanises,
- Taux d'amélioration d'insonorisation : 24 db par garniture insonorisante,
- Température d'utilisation : - 50° c / + 180° c.

c) Dispositions particulières :
Les supports sont réalisés de manière a ce que les tuyauteries n'exercent pas de contraintes sur les raccordements, vannes
ou piquages.

Les points fixes font l'objet d'un ancrage supplémentaire par bracons.

Des patins glissants sont prévus pour les tuyauteries à forte dilatation (eau chaude, eau glacée). Ils sont placés de manière
à permettre la libre dilatation des tuyauteries tout en maintenant l'alignement des conduites et en résistant à des
surcharges accidentelles.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 36/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

d) Fixations des supports :


Les supports sont fixes sur les éléments de structure :
- Par ancrage dans les structures en béton ou en maçonnerie (dans ce cas des contreplaques sont éventuellement
mises en place),
- Par boulonnage sur les structures métalliques lorsque les trous de fixation ont pu être prévus lors de la réalisation
de la structure,
- Par crapauds sur les structures métalliques existantes.

En aucun cas les supports ne peuvent être soudes sur des structures métalliques.

Leur écartement maximal est de :


- 1,50 m pour les diamètres inférieurs à 1"
- 2,25 m pour les diamètres compris entre 1" et 1"1/2
- 3,00 m pour les diamètres compris entre 2" et 76 x 3

Les supports et fixations des canalisations doivent empêcher la production et la transmission des bruits. Si ceux-ci sont
métalliques, ils seront revêtus intérieurement d'une protection type élastomère.

Pour les accessoires lourds, il sera prévu des supports métalliques scellés (compteurs, vannes, etc...)

3.1.3. FOURREAUTAGE

Toutes les canalisations qui traversent les murs, cloisons ou planchers, doivent être protégées par des fourreaux ICT en
tube plastique rigide, de dimensions appropriées non fendus.

A travers un joint de dilatation, les fourreaux doivent être distincts de part et d'autre du joint et avoir une section
suffisante pour permettre le jeu des canalisations perpendiculairement à leur axe.

Les fourreaux ne doivent être détruits, ni fluer sous l'action de la température ou des charges apportées par les
canalisations.

Ils doivent permettre la libre dilatation de celles-ci, soit parallèlement, soit perpendiculairement. Ils ne doivent pas être
obturés par du plâtre ou du ciment.

Les fourreaux entre locaux devant être isolés phoniquement, seront bourrés de façon durable d'un matériau empêchant la
transmission du son (tresse de laine minérale ou matériau équivalent).

Dans les traversées verticales, ils seront arasés au niveau du plafond et du plancher de 5 cm environ (niveau fini).

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 37/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

3.2. TUYAUTERIES EN CUIVRE

3.2.1. QUALITE ET ORIGINE

L'ensemble des réseaux de distribution d'eau froide et d'eau chaude sanitaire sera réalisé :
- En tube cuivre, écroui pour les cheminements apparents
- En tube cuivre, recuit sous fourreau pour les cheminements encastres en dalle et en cloison

Les tubes en cuivre devront être conformes à la norme NF-A-51.120, sauf en ce qui concerne le carbone résiduel.

La surface intérieure des tubes ne devra pas présenter de dépôt de carbone résiduel supérieur à 0,06 mg/dm², quelque
soit l'état de livraison, recuit ou écroui, et ce, en tout point après la pose et les diverses opérations de brasage, recuit
partiel ou autre. De plus, le tube devra être revêtu intérieurement d'une couche d'oxyde cuivreux, et offrira une garantie
de 30 ans, type tube SANCO.

Les raccords seront conformes à la norme NF-E-29.591.

Afin de conserver au cuivre toutes ses qualités, les brasages tendres seront préférés aux brasures fortes.

Dans tous les cas, le flux décapant sera celui recommandé par le fabricant de métal d'apport.

3.2.2. ASSEMBLAGE

Le diamètre minimal utilisé sera le diam. 12/14.

Aucun raccord ni brasure ne sera admis dans les parties encastrées ou non accessibles.

L'assemblage des tubes sera réalisé :


- Par soudure ou soudo-brasure
- Par raccords du commerce

Le sectionnement des tubes se fera impérativement au coupe tubes, la scie à métaux à main étant interdite. L'ébavurage
et la remise au rond si nécessaire de l'extrémité sont obligatoires afin de ne pas créer des pertes de charge singulières
supplémentaires et incontrôlables.

Le nettoyage des surfaces à braser se fera à l'aide de laine d'acier, la toile émeri ou tout autre abrasif étant proscrit. Le
moyen de chauffage à utiliser sera la torche monogaz. En règle générale la brasure tendre sera préférée au brasage fort.

- Brasures fortes

Sur réseau gaz, l'alliage d'apport contiendra au moins 40 % d'argent. Dans les autres cas l'alliage d'apport sera à base de
cuivre-phosphore ne nécessitant pas de flux décapant.

- Brasures tendres

Les flux à base de colophane, non corrosif, ne nécessitant pas d'élimination après brasage seront préférés à tous autres.
Dans le cas des réseaux eau froide, la brasure tendre à point de fusion inférieure à 300°C sera obligatoire, afin d'éviter les
problèmes de corrosion dus aux "brûlures du métal".

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 38/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

- Pose en apparent

Les canalisations apparentes seront réalisées en tube cuivre écroui. Les raccords pourront être réalisés sur le chantier par
piquage, cintrage, etc... ou par l'utilisation de raccords normalisés.

Les colliers utilisés devront être du type à bague résiliente, sauf dans le cas des canalisations posées sous calorifuge par
manchon souple où le collier sera posé sur le calorifuge.

- Supports

Diamètre Ecartement
<= 20 mm 1,25
20 < d <= 40 mm 1,80
> 40 mm 2,50

Dans l'étude des canalisations, les pentes (5 mm par mètre) seront prévues pour assurer la vidange des réseaux ainsi que
l'évacuation de l'air.

3.3. EVACUATIONS

3.3.1. FOURNITURE

Les tuyaux en polychlorure de vinyle chloré non plastifié devront répondre aux Normes Françaises T 54.003 et 54.017, de
couleur gris clair, ils devront être titulaires de la marque de qualité PF.

Les raccords PVC devront être conformes aux Normes Françaises NF T 54.028 à 54.032, 54.040 et 54.041.Ils seront
titulaires de la marque PF 755. Tuyau en fonte série SMU conformes à la norme NF A 48-720

3.3.2. ASSEMBLAGE

Les assemblages seront réalisés par emboîtements collés aux adhésifs à solvants forts et assemblages coulissants à joints
préformés suivant articles 5.222 et 6.22 du DTU. Les manchons de dilatation verticaux et d’allure horizontale étant
différents, l’entreprise veillera à ce qu’il ne se produise pas d’inversion sur le chantier. Un point fixe est constitué par un
encastrement, un scellement ou un collier serré sur tube. De plus, tout branchement situé à plus de 2m d’un point fixe
doit être réalisé de façon à en constituer un lui même.
Distance maximale entre 2 points fixes :
- 3 m vidanges individuelles ou collecteurs d’appareils
- 4 m collecteur d’allure horizontale

Toute canalisation supérieure à 1m entre 2 points fixes doit comporter un assemblage coulissant.
Les colliers seront placés à 0,20m de tout raccord.

En pose en gaine inaccessible, seuls les assemblages par collage et les manchons de dilatation sont autorisés.

En pose encastrée ou enrobée, seuls les assemblages par collage sont autorisés.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 39/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

Au droit de la traversée des murs, les canalisations seront enrobées afin de constituer un point fixe. Dans le cas où un
fourreau s’avérerait nécessaire, il sera réalisé en tube PVC du diamètre supérieur, et l’espace libre sera comblé par un
matériau résilient et inerte.

3.3.3. SUPPORTS

Les tuyaux seront fixés par des colliers en matière plastique à partie démontable ou du type à auto-serrage. La liaison
entre la queue et l'embase du collier sera réalisée par l'intermédiaire d'une douille taraudée métallique noyée dans
l'embase. Une bague en matériau résilient sera prévue entre la canalisation et la fixation ; mise en œuvre suivant l'article
3.2 du DTU. Les façonnages, les raccordements et la pose des canalisations seront conformes au DTU 60.33 mai 1971.

3.3.4. ESSAIS DES TUYAUTERIES D'EVACUATION

Les canalisations de vidange et les chutes seront observées en service pour déceler les fuites éventuelles, (vérification
générale de l'immeuble jusqu'au raccord au « tout à l'égout » extérieur). Essais de vidange et de débit des appareils
sanitaires.

3.4. ETIQUETAGE ET REPERAGE

3.4.1. LOCAUX TECHNIQUES

Chaque appareil porte une étiquette gravée, fixée sur support métallique indiquant la marque, la désignation de
l’appareil et ses caractéristiques.

Chaque vanne d’isolement sera repérée par une étiquette gravée, visible en extérieur de la gaine technique avec la
désignation des réseaux concernés.

Elles sont exécutées en Plexiglas avec lettres majuscules ou chiffres de couleur noire sur fond jaune. Leur fixation
s’effectue par vis ou elles sont suspendues par des chainettes métalliques.

Elles ne doivent pas être collées. La dimension et la position des étiquettes sont soumises à l’agrément du Maitre d’Œuvre
et du maitre d'ouvrage ainsi que leur libelle.

Toutes les indications de repérage de la robinetterie et des dispositifs d’équilibrage sont sur les plans définitifs mis a jour
à la réception et sur le schéma de principe affiche dans le local technique de production de chaleur.

3.4.2. TUYAUTERIES

Le repérage des tuyauteries découle de la norme NFX 08 100. Les


teintes sont les mêmes pour un circuit, que ce soit l’aller ou le retour.
Le sens de circulation du fluide est indique a l’aide de flèches noires
sur le fond blanc.

Les anneaux ont une largeur de 50 mm et sont espaces de 50 mm


maxi. Le nombre de tours à effectuer sur la tuyauterie est de 1,5 à 2
tours minimum. Les anneaux sont constitues de bandes adhésives
entoilées.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 40/41
Dossier n°720 Rafraichissement centre hospitalier Pompey (54) Etabli par Vérifié par
D.G. E.J.
D.C.E. C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Indice 0 Avril 2015
Lot UNIQUE : CLIMATISATION

La distance entre ensemble de repérage n’excède pas 5 métrés ; cette distance pouvant être réduite si les traces des
circuits l’impose.

Avant la pose le support doit être dégraisse (revêtement métallique ou calorifuge), soit revêtu d’un vernis avant le
collage.

3.4.3. VANNES D’ISOLEMENT

Chaque vanne d’isolement sera repérée par une étiquette gravée, visible en extérieur de la gaine
technique avec la désignation des réseaux concernés.

Elles sont exécutées en Plexiglas ou métal avec lettres majuscules ou chiffres de couleur sur fond
de couleur. Leur fixation s’effectue par chainette. Elles ne doivent pas être collées. La dimension
et la position des étiquettes sont soumises à l’agrément du Maitre d’Œuvre et du maitre d'ouvrage
ainsi que leur libelle.

3.4.4. EQUIPEMENT

Chaque équipement portera une étiquette gravée, fixée sur un support métallique indiquant la désignation de l’appareil
et sa fonction. Les étiquettes seront exécutées en plexiglas avec lettres majuscules et chiffres de couleur noire sur fond
jaune. Leur fixation s’effectuera par vis. Elles ne devront pas être collées.

La dimension et la position des étiquettes seront soumises à l'agrément du Maitre d'œuvre ainsi que leur libelle.

Toutes les indications de repérage de la robinetterie et des dispositifs d’équilibrage (hydraulique et aéraulique) seront
reportées sur les plans définitifs mis à jour à la réception.

BET SINGLER & ASSOCIES - 5, rue de nancy – 54630 RICHARDMENIL Page


Tel. 03.83.25.76.49 – Fax. 03.83.25.78.55 - @ singler@wanadoo.fr 41/41