Vous êtes sur la page 1sur 19

1.

Parmi les antidotes suivants, un seul n'est pas utilisé dans l'intoxication par le plomb,
indiquer lequel?
a) Acide dithiosuccinique
b) Dimercaprol
c) EDTA dicolbatique
d) Sel disodique monocalcique de l'EDTA
e) Pénicillamine

2. Parmi les propositions suivantes, une seule est fausse. Laquelle? Le plomb:
a) A l'état de poussières est bien absorbé par voie pulmonaire
b) Dans le sang existe en majorité lié aux protéines
c) Passe à travers le placenta
d) Est un inhibiteur de la delta ala déshydratase nécessaire à la synthèse de
l'hème
e) Quand il est absorbé dans l'organisme, le plomb est éliminé essentiellement
par voie rénale

3. Pour surveiller une personne exposée au plomb, on peut utiliser tous les tests
suivants sauf un, lequel?
a) Dosage de plomb sanguin
b) Dosage du plomb urinaire
c) Dosage de la méthémoglobinémie
d) Dosage de l'acide delta aminolévulinique urinaire
e) Dosage des porphyrines urinaires

4. Parmi les propositions suivantes, une seule est fausse: Quelle substance n'est pas
l'antidote du toxique cité?
a) Plomb: EDTA calcique
b) Aluminium: déféroxamine
c) Ethylène glycol: alcool éthylique
d) Benzodiazépines: lactate de sodium molaire
e) Fer : déféroxamine

5. Citer parmi les composés suivants celui qui est cancérogène chez l'homme:
a) Benzène
b) Chlorure de méthylène
c) Plomb
d) Monoxyde de carbone
e) Toluène

6. Pour surveiller une personne exposée au plomb, vous pouvez utiliser tous les tests
suivants sauf un, indiquer lequel ?
a) Dosage de l'acide delta-aminolévulinique urinaire
b) Dosage des coproporphyrines urinaires
c) Recherche des hématies fantômes
d) Dosage du plomb dans le sang
e) Dosage des protoporphyrines

7. Parmi les propositions suivantes, lesquelles sont exactes? L'ampérométrie avec une
électrode indicatrice utilisée pour le dosage du plomb par l'oxalate de potassium:
a) Est réalisée à potentiel constant
b) Suit la variation de l'intensité du courant
c) Est réalisée avec une électrode de verre
d) Appartient aux méthodes indicatrices du point équivalent
e) Est réalisée avec 2 électrodes de platine
8. Une thrombopénie peut avoir pour origine les causes suivantes :
a) Un traitement par l'héparine standard
b) Une intoxication par le plomb
c) Un traitement chimiothérapique
d) Une insuffisance médullaire
e) Un hypersplénisme

10. Parmi les substances suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont)


méthémoglobinisantes ?
a) Les nitrites
b) Le chlorate de potassium
c) Le bleu de méthylène à très forte dose
d) Le tétrachlorure de carbone
e) Le plomb

11. La spectrophotométrie par absorption atomique permet de doser:


a) Le plomb
b) Le fer
c) Le soufre
d) Le calcium
e) Le cuivre

12. Pour mettre en évidence un saturnisme, quel(s) est(sont) le(s) dosage(s) qui
peut(peuvent) être effectué(s) ?
a) Plombémie
b) Acide delta-aminolévulinique urinaire
c) Transaminases
d) Protoporphyrines-zinc
e) Phosphatase alcaline

15. Quelles sont les réponses exactes concernant l'intoxication au plomb ?


a) Le plomb est éliminé par l'organisme à 75 % par le rein et à 15 % de manière
fécale.
b) Lors d'une intoxication chronique, les hématies ponctuées observées sur frottis
sont dues à l'inhibition de la pyrimidine 5'nucleotidase par le plomb.
c) Les granulations des hématies ponctuées peuvent être mises en évidence par
une coloration de Perls.
d) Les granulations observées dans les hématies ponctuées correspondent à des
agrégats de fer.
e) L'anémie observée dans le saturnisme est hémolytique et régénérative.

16. Parmi les composés chimiques suivants, lequel est cancérigène chez l'homme ?
a) Benzène
b) Toluène
c) Plomb
d) Chlorure de méthylène
e) Ethylène glycol

19. Parmi les réponses suivantes concernant l’anémie due à une intoxication au plomb,
quelles sont les réponses exactes ?
a) Elle est tardive
b) Elle est périphérique
c) Elle est macrocytaire
d) Elle est associée à une diminution du fer sérique
21. Concernant l’intoxication au Plomb
a) On note des hématies à granulations basophiles
b) L’absorption est majoritairement digestive
c) Le liseré de Bruton sur les gencives en est caractéristique
d) Elle est due à la liaison irréversible du Pb sur les fonctions thiols des enzymes
de la synthèse de l’hémoglobine
e) Le diagnostic biologique repose uniquement sur le dosage du Pb dans le sang
et les urines

23. Parmi ces propositions, lesquelles sont exactes ?


a) Lors d'une intoxication par le monoxyde de carbone, l'absorption se fait par
voie pulmonaire
b) Le 4-méthyl-pyrazole est l'antidote de choix lors d'une intoxication par
méthanol
c) Les intoxications au plomb sont majoritairement des intoxications aigues
d) L'élimination du monoxyde de carbone est principalement par voie urinaire
sous forme inchangée
e) L'éthanol est majoritairement métabolisé par des voies non oxydatives

1. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle qui est exacte. Lors d'une intoxication
par le méthanol, le traitement peut faire intervenir
a) La N-acétyl cystéine
b) La pralidoxime
c) L'acide ascorbique
d) Le 4-méthyl pyrazole
e) L'éthylène glycol

3. Parmi les propositions suivantes, une seule est fausse. Laquelle? Le méthanol:
a) Est narcotique à forte dose
b) Est irritant pour les muqueuses oculaires
c) Provoque une atteinte oculaire lors d'une intoxication aiguë
d) Peut-être dosé par chromatographie en phase gazeuse
e) Est métabolisé en acide oxalique

4. Parmi les propositions suivantes, laquelle est exacte? Le traitement d'une intoxication
aigüe par le méthanol consiste à administrer:
a) De l'isopropanol
b) De l'éthylène glycol
c) Du CONTRATHION
d) De la naloxone
e) De l'éthanol

5. Parmi les propositions suivantes, une seule est fausse. Laquelle? Le méthanol:
a) Présente une toxicité oculaire
b) Est un réducteur
c) Est un solvant inflammable
d) A une demi-vie plasmatique de quelques minutes
e) Est dialysable

6. Parmi les propositions suivantes, une seule est exacte. Laquelle? Le traitement d'une
intoxication aiguë par le méthanol consiste à administrer:
a) Du butanol
b) De l'éthylène glycol
c) Du dimercaprol
d) De l'éthanol
e) Du pralidoxime
7. Parmi les propositions suivantes concernant l'intoxication aiguë par le méthanol,
indiquer quelles sont les propositions exactes?
a) Le méthanol est métabolisé par l'alcool déshydrogénase (ADH)
b) Le méthanol est réduit par l'aldéhyde déshydrogénase (ALDH)
c) On observe une acidose
d) On observe un impact rétinien gravissime
e) On constate une hypocalcémie

8. Pour analyser un composé en chromatographie à polarités de phase inversées, la


phase mobile peut être constituée :
a) D'hexane
b) D'un mélange de méthanol et d'eau
c) D'un mélange d'acétonitrile et d'eau
d) D'un mélange d'hexane et d'eau
e) D'un mélange d'hexane et de méthanol

9. Parmi les solvants suivants, quels sont ceux utilisables comme solvants d'extraction
liquide-liquide de solutions aqueuses ?
a) Chloroforme
b) Ethanol
c) Méthanol
d) Diéthyléther
e) Dichlorométhane

10. Une insuffisance rénale peut être causée par le :


a) Le Méthanol
b) Le trichloréthylène
c) L'éthylène glycol
d) L'éthanol
e) Le chloroforme

12. Parmi les affirmations suivantes concernant l'intoxication par le méthanol,


laquelle(lesquelles) est(sont) exacte(s) ?
a) la cause la plus fréquente est l'ingestion accidentelle de solution antigel
b) c'est le métabolite du méthanol qui est responsable des effets toxiques
c) le méthanol est biologiquement oxydé par l'ADH
d) l'éthanol et le 4 méthyl pyrazole (fomépizole) sont deux antidotes du méthanol
e) des troubles de la vision sont souvent observés

15. Parmi les toxiques suivants, lequel (lesquels) s'élimine(nt) sous forme de métabolites
glucuroconjugués ?
a) Benzène
b) Oxyde de Carbone
c) Paracétamol
d) Méthanol
e) Tétrachlorure de carbone

16. Concernant l'intoxication au méthanol, quelle est la proposition fausse ?


a) L'intoxication peut avoir lieu à partir d'alcool frelaté.
b) La toxicité est due à l'accumulation de formiates, présentant une toxicité
oculaire.
c) Au niveau biologique, on retrouve une acidose métabolique à trou anionique
augmenté, ainsi qu'une augmentation du trou osmolaire due au méthanol et à ses
métabolites.
d) Le dosage du méthanol se réalise en chromatographie à phase gazeuse.
e) Il existe un traitement antidotique, bloquant l'oxydation du méthanol par
compétition au niveau de l'aldéhyde déshydrogénase.
17. Parmi ces propositions, lesquelles sont exactes ?
a) Lors d'une intoxication par le monoxyde de carbone, l'absorption se fait par
voie pulmonaire
b) Le 4-méthyl-pyrazole est l'antidote de choix lors d'une intoxication par
méthanol
c) Les intoxications au plomb sont majoritairement des intoxications aigues
d) L'élimination du monoxyde de carbone est principalement par voie urinaire
sous forme inchangée
e) L'éthanol est majoritairement métabolisé par des voies non oxydatives

2. Parmi les composés suivants retrouvés dans le métabolisme de l'éthanol, lequel est
considéré. comme étant le métabolite toxique?
a) Éthanol
b) Acétaldéhyde
c) Acide acétique
d) Ester éthylique
e) Acide lactique

4. Parmi les propositions suivantes concernant l'éthanol, une seule est fausse, laquelle?
a) Il est métabolisé par réduction au niveau de l'hépatocyte
b) Il est métabolisé par le système des cytochromes P450
c) Il est métabolisé par la catalase
d) Son métabolisme est producteur de radicaux libres
e) Il peut subir une estérification par les acides gras non estérifiés

7. Parmi les propositions suivantes, une seule est fausse. Laquelle? L'éthanol:
a) Est métabolisé dans le foie par l'alcool déshydrogénase (ADH)
b) Peut être absorbé par voie percutanée
c) Se dilue dans l'eau de l'organisme
d) Peut provoquer une hypoglycémie chez l'enfant lors d'une intoxication aïguë
e) A un métabolisme moyen, chez le buveur occasionnel adulte, de 1 à 1,25 g/kg
par heure

14. Parmi les propositions suivantes, lesquelles sont exactes? Le métabolisme de


l'éthanol en acétaldéhyde est catalysé par :
a) L'alcool déshydrogénase
b) L'aldéhyde déshydrogénase
c) La catalase
d) Les cytochromes P450 (voie MEOS)
e) Les flavines mono-oxygénases

17. Donner la (les) proposition(s) exacte(s). La toxicocinétique de l'éthanol est


caractérisée par :
a) Une absorption digestive rapide
b) Une diffusion tissulaire rapide
c) Un métabolisme hépatique intense
d) Une fixation aux protéines plasmatiques intense
e) Une élimination exclusivement urinaire

18. Parmi les substances toxicomanogènes suivantes, quelles sont celles qui entraînent
une dépression respiratoire?
a) La cocaïne
b) Les amphétamines
c) L'héroïne
d) L'éthanol
e) Les benzodiazépines hypnotiques
19. Parmi les facteurs suivants, indiquer celui (ceux) qui augmentent la vitesse
d'absorption de l'éthanol :
a) L'état de vacuité de l'estomac
b) Les médicaments anticholinergiques
c) Le titre alcoolique de la boisson
d) le caractère gazeux de la boisson contenant de l'éthanol
e) Les pansements gastriques

20. Parmi les propositions suivantes concernant l'éthanol, quelle(s) est (sont) celle(s) qui
est(sont) correcte(s) ?
a) L'éthanol est absorbé partiellement au niveau de l'estomac
b) La vitesse d'absorption de l'éthanol est augmenté par les anticholinergiques
c) Son absorption percutanée est possible
d) Son volume de distribution (VD) chez l'homme adulte est de 7 litres par kilo de
poids corporel
e) L'éthanol ne diffuse pas dans le placenta

21. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle ou celles qui est (sont) exacte(s). Le
métabolisme de l'éthanol produit :
a) Des ions acétates
b) Du NADH + H+
c) De l'aldéhyde formique
d) Des ions formiates
e) Du NADP+

24. L'éthanol est dans une première étape, métabolisé en acétaldéhyde. Plusieurs
systèmes enzymatiques interviennent dans cette biotransformation. Parmi les
affirmations suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
a) Les systèmes à alcool déshydrogénase sont NADP dépendants
b) Le système microsomal oxydatif de l'éthanol (MEOS) est auto-inductible par
l'éthanol
c) Les alcool déshydrogénases sont inhibées par le pyrazole et les composés
pyrazolés
d) Les alcool déshydrogénases sont des métalloenzymes contenant 4 atomes de
cobalt
e) Les systèmes à alcool déshydrogénases sont spécifiques de l'éthanol

28. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) juste(s)? Dans
l'alcoolisme chronique:
a) Il existe une dépendance physique
b) On observe une diminution du volume globulaire moyen
c) Il y a accoutumance à l'éthanol
d) Il existe une insuffisance rénale chronique
e) Une altération des fonctions hépatiques se développe

33. Concernant le métabolisme et le mécanisme d'action toxique de l'éthanol quelle(s)


est (sont) la (les) proposition(s) correcte(s)?
a) Il y a libération de 7,1 calories par gramme d'éthanol
b) L'aldéhyde deshydrogénase peut être activée par le métronidazole
c) Le métabolisme moyen chez un homme adulte non éthylique chronique est de
1000 à 1250 g/kg/heure
d) L'éthanol est un dépresseur du système nerveux central
e) L'acétaldéhyde perturbe la dégradation de la sérotonine en 5 HIA
34. Parmi les affirmations suivantes concernant le métabolisme de l'éthanol, indiquer
laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) :
a) La voie de l'alcool déshydrogènase est la principale voie de dégradation de
l'éthanol
b) Le métabolisme de l'éthanol est essentiellement oxydatif
c) L'hépatocyte est le site essentiel du métabolisme de l'éthanol
d) L'acétaldéhyde est le métabolite ultime
e) La vitesse de métabolisme de l'éthanol est accélérée chez les sujets
consommant régulièrement des boissons alcoolisées

35. Parmi les affirmations suivantes concernant l'éthanol, laquelle(lesquelles) est(sont)


vraie(s) ?
a) La résorption à travers la muqueuse digestive se fait par diffusion simple
b) A jeun, le pic sérique est atteint en 10 à 15 minutes
c) Moins de 10 % de la quantité absorbée sont éliminés sous forme inchangée
d) L'éthanol se dilue dans l'eau de l'organisme
e) En moyenne, 210 ml d'air expiré contiennent autant d'éthanol que 1 ml de sang

1. Parmi les propositions suivantes concernant l'éthylène glycol, indiquer celle qui est
exacte:
a) Est oxydé en métabolites toxiques
b) A pour antidote la N -acétyl-cystéine
c) Est un liquide d'odeur caractéristique
d) Est hépatotoxique
e) S'élimine dans l'urine sous forme d'acide trichloracétique

4. Concernant l'éthylène glycol (EG), quelle est la proposition inexacte?


a) EG est utilisé dans les antigels
b) EG possède un goût salé
c) Sa demi-vie plasmatique est prolongée par l'utilisation de 4-méthylpyrazole
d) Son élimination urinaire est importante
e) EG est métabolisé en acide oxalique

8. Parmi les observations suivantes, indiquer celle qui ne correspond pas à une
intoxication par l'éthylène glycol.
a) Troubles digestifs
b) Alcalose métabolique
c) Signes neurologiques
d) Hypocalcémie
e) Hyperosmolalité plasmatique

12. Parmi les symptômes suivants. lequel (lesquels) est (sont) couramment observé(s)
en cas d'intoxication aiguë par l'éthylène glycol ?
a) Insuffisance rénale
b) Troubles neurologiques
c) Troubles acido-basiques
d) Troubles cardiovasculaires
e) Troubles de l'audition

13. Une insuffisance rénale peut être causée par le :


a) Le Méthanol
b) Le trichloréthylène
c) L'éthylène glycol
d) L'éthanol
e) Le chloroforme
14. Parmi les propositions suivantes, indiquer celle(s) qui est(sont) exacte(s). L'éthylène
glycol est :
a) Présent dans l'alcool à brûler
b) Métabolisé en formaldéhyde ( méthanol ! )
c) Dosable par chromatographie gazeuse
d) Incolore
e) De saveur sucrée

16. Parmi les propositions suivantes, quelle est celle qui n'est pas responsable d'acidose
métabolique :
a) Insuffisance rénale
b) Vomissements
c) Coma acidocétosique
d) Intoxication au Polyéthylène Glycol
e) Diarrhées chroniques

18. Parmi les propositions suivantes concernant l'intoxication à l'éthylène glycol,


quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont) exacte(s) :
a) Le métabolisme oxydatif toxifiant est hépatique et rénal
b) Seule l'ADH intervient dans le métabolisme
c) L'acide oxalique est responsable de la formation de cristaux d'oxalate de
calcium, en lien avce l'atteinte rénale
d) On utilise comme antidote l'éthanol en 1ère intention
e) L'éthylène glycol est une molécule tératogène

19. Parmi ces métabolites de l'éthylène glycol, lequel n'est pas un métabolite toxique ?
a) Glycine
b) Acide glycolique
c) Acide oxalique
d) Aldéhyde glycolique
e) Glyoxalate

20. Certaines substances induisent des intoxications pouvant s'accompagner d'acidose


métabolique, lesquelles ?
a) Benzodiazépines
b) Salicylés
c) Ethylène glycol
d) Intoxication éthylique aiguë
e) Méprobamate

23. Concernant l’intoxication à l’éthylène glycol, quelles sont les réponses exactes :
a) On retrouve de l’éthylène glycol dans tous les antigels pour voiture
b) L’ADH transforme l’éthylène glycol en aldéhyde glycolique
c) L’éthylène glycol est beaucoup moins toxique que ses métabolites
d) Les premiers signes cliniques sont retardés d’environ 24h par rapport à
l’ingestion
e) Le traitement peut se faire par le fomépizole

24. Parmi les situations suivantes, laquelle n’est pas une cause d’acidose métabolique ?
a) Diarrhée aiguë
b) Diabète de type I décompensé
c) Vomissements répétés
d) Intoxication par l’éthylène glycol
e) Insuffisance rénale terminale
25. Parmi les propositions suivantes, dans quel(s) cas peut-on retrouver une acidose
métabolique à trou anionique augmenté ?
a) Coma acidocétosique secondaire à une décompensation chez un diabétique
de type 1
b) Intoxication aux salicylés
c) Intoxication à l'éthylène glycol
d) Intoxication au monoxyde de carbone
e) Surdosage en metformine

1. Parmi les propositions suivantes concernant les solvants chlorés, une seule est
fausse, laquelle?
a) Ce sont des produits volatils
b) Ils sont très peu liposolubles
c) Le dichlorométhane (chlorure de méthylène) est partiellement métabolisé en
monoxyde de carbone (CO)
d) Le tétrachlorure de carbone est néphrotoxique
e) Le chlorure de vinyle est cancérogène chez l'homme

2. Parmi les propositions concernant le monoxyde de carbone, indiquer laquelle est


inexacte
a) Il a une affinité pour l'hémoglobine au moins 200 fois supérieure à celle de
l'oxygène
b) Son seul point d'impact est l'hémoglobine
c) Il y a risque de décès lorsque les 2/3 de l'hémoglobine sont transformés en
carboxyhémoglobine
d) C'est un gaz inodore
e) C'est un gaz très diffusible

4. Parmi les propositions suivantes concernant le monoxyde de carbone CO, une seule
est exacte. Laquelle?
a) Chez l'homme, la combinaison CO-Hémoglobine est irréversible
b) L'affinité de l'hémoglobine pour le CO est d'environ 220 fois moins forte que
pour l'oxygène
c) C'est un activateur du cytochrome P450
d) Le CO est éliminé chez l'homme par voie pulmonaire
e) Le CO est produit par combustion du carbone en présence d'un excès
d'oxygène

5. Parmi ces solvants chlorés, indiquer celui qui se transforme partiellement en


monoxyde de carbone dans l'organisme :
a) Monochlorométhane ou chlorure de méthyle
b) Dichlorométhane ou chlorure de méthylène
c) Trichlorométhane ou chloroforme
d) Tétrachlorométhane ou tétrachlorure de carbone
e) 1,1,1-trichloréthane

7. Indiquer le seuil reconnu létal de monoxyde de carbone pour 100mL de sang:


a) 1 mL
b) 4mL
c) 13 mL
d) 30 mL
e) 66 mL
8. Parmi les symptômes suivants, indiquer celui qui n'est pas observé lors d'une
intoxication aiguë par le monoxyde de carbone
a) Céphalées
b) Coma
c) Vertiges
d) Cyanose !
e) Nausées, Vomissements

9. Parmi les assertions suivantes se rapportant à l'intoxication aiguë par le monoxyde de


carbone (CO), indiquer laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) :
a) Les circonstances de l'intoxication sont souvent liées à un fonctionnement
défectueux d'un appareil de chauffage
b) Le CO est capable de se fixer sur la myoglobine
c) Toute combustion d'un composé carboné en présence d'un défaut en oxygène
est susceptible de produire du CO
d) Le CO est un des principaux gaz toxiques retrouvé dans les gaz d'incendies
e) Le CO peut être adsorbé par le charbon activé

10. L'intoxication par le monoxyde de carbone débute par une triade symptomatique
caractéristique; quels sont les éléments constituant cette triade?
a) Coma hypertonique
b) Céphalées
c) Hyperthermie
d) Vertiges
e) Nausées-vomissements

11. Parmi les propriétés suivantes du monoxyde de carbone, indiquer celle(s) qui est
(sont) exacte(s) :
a) c'est un gaz inodore
b) il est très soluble dans l'eau
c) il est adsorbable sur charbon actif
d) il est capable d'absorber les rayonnements Infra-Rouge
e) C'est un gaz réducteur

12. Parmi les composés suivants, lequel (lesquels) est (sont) hépatotoxiques ?
a) Diazépam
b) Paracétamol
c) Benzène
d) Tétrachlorure de carbone
e) Monoxyde de carbone

13. Concernant l'intoxication aiguë par le monoxyde de carbone, indiquer la ou les


proposition(s) exacte(s)
a) La gravité dépend du taux de monoxyde de carbone dans le sang
b) Le dosage de la méthémoglobine permet de confirmer le diagnostic
c) L'oxygénothérapie précoce constitue une thérapeutique
d) Le vieillard est plus sensible que l'adulte jeune
e) La carboxyhémoglobine sanguine est supérieure à 15%

14. L'affinité de l'hémoglobine humaine pour le monoxyde de carbone par rapport à


L'oxygène est environ :
a) La même
b) 2 fois plus importante
c) 10 fois plus importante
d) 200 fois plus importante
e) 1000 fois plus importante
15. Parmi les assertions suivantes concernant le monoxyde de carbone (dans les
conditions normales de température et de pression), indiquer laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s)?
a) C'est un gaz incolore et inodore
b) Il absorbe fortement les rayonnements infra-rouges
c) Il présente un caractère réducteur vis à vis de certains sels métalliques
d) Il est absorbé par le charbon activé
e) Il est inflammable par mélange à l'air dans certaines proportions

16. Parmi les propositions suivantes sur le mécanisme d'action toxique du monoxyde de
carbone, laquelle est exacte ?
a) inhibition de la gamma aminolévulinate synthétase
b) fixation sur l'hémoglobine à la place de l'O2
c) inhibition de la ferrochélatase
d) inhibition de l'érythropoïétine
e) oxydation du fer divalent en fer trivalent

18. Laquelle(lesquelles) de ces affirmations est(sont) juste(s) ? L’érythropoïétine…


a) est une glycoprotéine
b) est produite majoritairement par le foie
c) est hypersecrétée lors d’une intoxication au monoxyde de carbone
d) est dosable dans le sang
e) diminue la prolifération des CFU-E

19. Parmi les signes suivants, indiquer celui qui permet de différencier une TIAC d'une
intoxication au monoxyde de carbone ?
a) Asthénie
b) Céphalées
c) Diarrhées
d) Nausées
e) Vomissements

20. Parmi les propositions suivantes, dans quel(s) cas peut-on retrouver une acidose
métabolique à trou anionique augmenté ?
a) Coma acidocétosique secondaire à une décompensation chez un diabétique
de type 1
b) Intoxication aux salicylés
c) Intoxication à l'éthylène glycol
d) Intoxication au monoxyde de carbone
e) Surdosage en metformine

21. Parmi ces propositions, lesquelles sont exactes ?


a) Lors d'une intoxication par le monoxyde de carbone, l'absorption se fait par
voie pulmonaire
b) Le 4-méthyl-pyrazole est l'antidote de choix lors d'une intoxication par
méthanol
c) Les intoxications au plomb sont majoritairement des intoxications aigues
d) L'élimination du monoxyde de carbone est principalement par voie urinaire
sous forme inchangée
e) L'éthanol est majoritairement métabolisé par des voies non oxydatives

1. L'administration de 2,3 dimercaptopropanol ou British Anti-Lewisite (BAL) est indiquée


en cas d'intoxication par quel(s) type(s) de sel(s) métallique(s) ?
a) Arsenic
b) Aluminium
c) Mercure
d) Fer
e) Cuivre
2. Indiquer le système enzymatique qui permet de détoxifier les cyanures (CN-) en
thiocyanates (SCN-) :
a) Acétyltransférase
b) Glutathion S transférase
c) Rhodanèse
d) S méthyltransférase
e) Sulfotransférase

1. Quelle est la proposition inexacte concernant les modifications des activités


enzymatiques provoquées par le benzène?
a) Inhibition de l'ALA synthétase
b) Inhibition des peroxydases érythrocytaires
c) Induction des catalases érythrocytaires
d) Inhibition des mono-oxygénases cytochrome P450 dépendantes qui participent
au métabolisme du benzène
e) Diminution des phosphatases alcalines leucocytaires

2. Parmi les propositions suivantes concernant le métabolisme du benzène, indiquer


celle qui est inexacte:
a) Il est oxydé en époxyde par l'action du cytochrome P450
b) Il forme du phénol
c) Conjugué à la glycine, une partie est éliminée sous forme d'acide hippurique
d) Il forme de l'hydroquinone
e) Par ouverture du cycle benzénique, on obtient l'acide trans-trans muconique

3. Parmi les composés suivants, lequel n'est pas un métabolite du benzène?


a) Phénol
b) Acide muconique
c) Hydroquinone
d) Acide benzoïque
e) Acide phénylmercapturique

5. Citer parmi les composés suivants celui qui est cancérogène chez l'homme:
a) Benzène
b) Chlorure de méthylène
c) Plomb
d) Monoxyde de carbone
e) Toluène

7. La prévention du benzénisme comporte une (plusieurs) des mesures suivantes.


Laquelle (lesquelles)?
a) Port de vêtements protecteurs
b) Substitution du benzène par un autre solvant dans tous les cas possibles
c) Contrôles d'atmosphère par dosages réguliers
d) Information des sujets exposés sur les risques encourus
e) Ventilation des locaux

9. Parmi les affirmations suivantes concernant les homologues du benzène, laquelle


(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
a) Le toluène est le méthylbenzène
b) Ce sont des irritants des muqueuses
c) Leur élimination se fait essentiellement par voie pulmonaire
d) Ils présentent une toxicité cardiaque
e) Ils subissent un métabolisme oxydatif
11. Parmi les propositions suivantes concernant le benzène, indiquer celle(s) qui est
(sont) exacte(s) :
a) Le benzène entre dans la composition des carburants automobiles
b) Le benzène diffuse dans l'eau totale de l'organisme
c) La fumée de cigarettes renferme du benzène
d) Le benzène est inflammable
e) L'administration répétée de benzène inhibe le cytochrome P450

14. Parmi les affirmations suivantes concernant les homologues du benzène,


laquelle(lesquelles) est(sont) exacte(s) ?
a) ce sont des irritants des muqueuses
b) ils exercent un effet dépresseur du système nerveux central
c) ils sont majoritairement éliminés en nature par voie pulmonaire
d) la spectrophotométrie UV est la méthode de référence de dosage de ces
composés en milieu atmosphérique
e) ce sont tous des toxiques hématologiques

15. Parmi les composés suivants, quels sont ceux que l'on retrouve dans le métabolisme
du benzène ?
a) Acide benzoïque
b) Acide glycolique
c) Acide trans, trans-muconique
d) Phénol
e) Acide formique

16. La présence de carboxyhémoglobine dans le sang peut résulter de l'origine (ou des
origines) suivante(s) :
a) L'inhalation de fumée de cigarette
b) L'inhalation de vapeurs de benzène
c) L'inhalation de gaz d'échappement de véhicules automobiles
d) L'inhalation de gaz lors d'un incendie
e) L'inhalation de dichlorométhane

17. Parmi les propositions suivantes concernant les solvants benzéniques (benzène et
homologues supérieurs), laquelle(lesquelles) est(sont) exacte(s) ?
a) Le benzène présente une activité myélotoxique
b) Le toluène est métabolisé majoritairement en acide hippurique
c) Le styrène est un dérivé chloré du benzène
d) La sulfoconjugaison est un processus de détoxification majoritaire pour les
homologues supérieurs du benzène
e) Chez l'homme, la voie respiratoire constitue une voie d'élimination des solvants
benzéniques

19. Parmi les propositions suivantes, laquelle(lesquelles) peut(peuvent) être responsable


d’une toxicité hématologique?
a) Les anticancéreux
b) Les inhibiteurs calciques
c) Les radiations ionisantes
d) Le benzène
e) La colchicine

20. Parmi les toxiques suivants, lequel (lesquels) s'élimine(nt) sous forme de métabolites
glucuroconjugués ?
a) Benzène
b) Oxyde de Carbone
c) Paracétamol
d) Méthanol
e) Tétrachlorure de carbone
1. Quelle(s) proposition(s) parmi les suivantes concerne(nt) une intoxication aux
pesticides organophosphorés ?
a) La contamination peut se faire par aérosols ou par ingestion
b) Le tableau clinique classique correspond au syndrome muscarinique
c) Il existe un risque mutagène par formation d’adduits
d) Il n’existe pas d’antidote spécifique
e) L’atropine peut être employée pour traiter les troubles cardiaques

2. A propos des insecticides organophosphorés, quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s)


exacte(s) ?
a) Ce sont des substances antifongiques
b) Ils sont très hydrophiles
c) Ils ont un effet anticholinestérasique
d) L'intoxication aiguë peut être traitée par flumazénil
e) L'intoxication aiguë peut entraîner des signes muscariniques

1. Parmi les affirmations suivantes concernant le paracétamol, une seule est fausse.
Laquelle?
a) C'est l'ester acétique du para-aminophénol
b) Il est glycuronoconjugué par le foie
c) A forte dose, il peut provoquer une cytolyse hépatique
d) Le surdosage est traité par administration de N-acétylcystéine
e) Il est utilisable chez l'enfant à partir de trois mois

2. Parmi les propositions suivantes l'une est fausse, indiquer laquelle? Le paracétamol
peut être éliminé sous la forme suivante:
a) Dérivé O-glucuronide
b) Dérivé O-sulfate
c) Acide mercapturique
d) Nitrate
e) Paracétamol inchangé

3. Parmi les propositions suivantes, une seule est exacte. Laquelle? A propos des
antalgiques
a) Le paracétamol est contre-indiqué dans l'ulcère gastro-duodénal
b) L'association paracétamol-codéine est réservée au traitement des douleurs
d'intensité faible
c) La noramidopyrine est un antalgique bien toléré sur le plan hématologique
d) La présence d'un dispositif intra-utérin doit être prise en compte lors de la
prescription d'acide acétylsalicylique à fortes doses
e) Les salicylés sont des antalgiques de choix au cours du troisième trimestre de
la grossesse

4. Parmi les propositions suivantes, une seule est exacte, laquelle? le principal risque
d'une intoxication aiguë par le paracétamol est:
a) Hépatique
b) Hématologique
c) Cardiaque
d) Cérébral
e) Pulmonaire
6. Parmi les affirmations suivantes concernant le paracétamol, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s)?
a) Il possède un groupement phénol
b) La dose maximale adulte en 1 prise par voie orale est 2 grammes
c) Il faut toujours respecter un intervalle de 4 heures entre 2 prises
d) En cas de surdosage, il peut être responsable d'une nécrose hépatocytaire
grave
e) Il possède à la fois des propriétés antalgiques, antipyrétiques et anti-
inflammatoires

7. Parmi les propositions suivantes concernant la toxicité du paracétamol, indiquer


celle(s) qui est (sont) exacte(s).
a) La manifestation toxique la plus grave est la nécrose hépatique centrolobulaire
b) Le dosage du paracétamol dans le sang 4 heures après ingestion est un bon
élément du pronostic
c) Les principaux métabolites sanguins du paracétamol sont sulfo et
glucuronoconjugués
d) Le paracétamol est lentement résorbé au niveau intestinal
e) La voie de métabolisation toxifiante utilise le cytochrome P450

8. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ? Le


paracétamol est:
a) Anti-inflammatoire
b) Utilisé chez l'enfant à raison de 200 mg/kg/jour
c) Une prodrogue
d) Un agent kératolytique
e) Un antipyrétique

10. Parmi les propositions suivantes concernant l'intoxication par le paracétamol,


indiquer celle(s) qui est (sont) exacte(s) :
a) L'administration précoce de charbon activé diminue la biodisponibilité du
paracétamol
b) La N-acétylcystéine utilisée per os, en association avec du charbon activé perd
son activité détoxifiante
c) La néphropathie tubulaire aiguë constitue un signe précoce d'intoxication
d) Un lavage gastrique précoce constitue un geste thérapeutique essentiel
e) La voie de métabolisation toxifiante utilise le cytochrome P450

11. En cas d'antécédent d'ulcère gastrique, quel(s) antalgique(s) peut-on utiliser ?


a) Ibuprofène
b) Dextropropoxyphène
c) Paracétamol
d) Diflunisasal
e) Buprénorphine

12. Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? Le
paracétamol:
a) Est utilisé comme analgésique
b) Dérive de l'acétanilide
c) N'est pas antipyrétique
d) Est néphrotoxique par administration chronique
e) Induit une cytolyse hépatique à forte dose
13. Parmi les facteurs suivants, lequel n'est pas aggravant en cas d'intoxication par le
paracétamol ?
a) Alcoolisme chronique
b) Malnutrition
c) Prise d'inducteur du cytochrome P450
d) Ingestion simultanée d'acide acétylsalicylique
e) Déficit en glutathion

14. Quel est le nom du métabolite réactif et toxique du paracétamol ?


a) Glutathion
b) N-hydroxyparacétamol
c) Acide mercapturique
d) Acide gentisique
e) N-acétylparabenzoquinone-imine

15. La gravité d'une intoxication par le paracétamol peut être pronostiquée par
le(les)quel(s) des paramètres suivants ?
a) La concentration plasmatique mesurée 4 heures après l'ingestion
b) L'estimation de la valeur de la demi-vie après dosage du paracétamol
plasmatique
c) La prise aiguë d'une quantité de paracétamol supérieure à 250 mg/kg chez
l'enfant
d) L'augmentation de la bilirubine plasmatique
e) L'intensité du myosis

16. Parmi les affirmations suivantes, une seule ne s'applique pas au paracétamol,
laquelle ? tous juste !!
a) Comporte une fonction phénol
b) Comporte une fonction amide
c) Est hépatotoxique à forte dose
d) Est utilisé par voie injectable
e) Est un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines

18. Parmi les propositions suivantes concernant l'intoxication au paracétamol, indiquez


celle(s) qui est (sont) exacte(s) :
a) La demi-vie d'élimination est d'environ 2h, elle est augmentée en cas
d'intoxication
b) Le métabolite toxique est la N-acétyl-p-benzoquinone-imine
c) On observe une nécrose hépatique et rénale
d) Grâce au normogramme de Prescott, on peut évaluer la gravité de l'intoxication
sur la paracétamolémie à t=2h
e) L'antidote utilisé est la N-acétylcystéine

19. Quel est le métabolite toxique du paracétamol ?


a) N-acétylbenzoquinone-aryl
b) N-acétylbenzoquinone-propyl
c) N-acétylbenzoquinone-imine
d) N-acétylaminoquinoléine
e) N-aminobenzoquinone-imine

20. Laquelle(lesquelles) de ces affirmations est(sont) juste(s) ? Lors d’une intoxication au


paracétamol, on observe…
a) une atteinte hépatique
b) des signes précoces non spécifiques comme des nausées ou des
vomissements
c) une atteinte rénale
d) une atteinte hématologique
e) une atteinte pancréatique
22. Parmi les antalgiques suivants, lesquels appartiennent au palier II ?
a) La noramidopyrine
b) La pethidine
c) Le tramadol
d) Le kétoprofène
e) L’association dextropropoxyfène – paracétamol

23. Concernant le paracétamol, quelles sont les réponses fausses :


a) La posologie maximum est de 3g/ 24h
b) Son utilisation est contre indiquée en cas d’insuffisance rénale
c) Le risque d’hépatotoxicité est majoré avec les imidazolés
d) La glucuronoconjugaison est le mécanisme d’élimination majoritaire chez les
enfants
e) Sa ½ vie est de 12h

24. A propos de l’intoxication au paracétamol, quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s)


exacte(s) ?
a) L’antidote peut être administré avant d’obtenir le résultat de la
paracétamolémie sérique
b) L’hémofiltration est peu efficace
c) La détermination de la demi-vie d’élimination est essentielle
d) La paracétamolémie est non-informative dans les six premières heures post-
ingestion
e) L’intoxication est plus grave chez l’adulte car la vascularisation du foie est plus
importante que chez l’enfant

1. Toutes les propositions suivantes sont des manifestations d'une intoxication salicylée.
Sauf une, laquelle?
a) Céphalées
b) Troubles visuels
c) Vertiges
d) Gastralgies
e) Hypothermie

3. Quel est le trouble qui n'est pas observé lors d'une intoxication par les salicylés ?
a) Nausées
b) Sueurs
c) Cécité
d) Bourdonnements d'oreilles
e) Hyperthermie

4. Parmi les propositions suivantes concernant les anti-inflammatoires non stéroïdiens


(AINS) classiques, quelle(s) est (sont) celle(s) qui est (sont) exacte(s)?
a) Ils inhibent l'activité des 2 types de cyclo-oxygénases (1 et 2)
b) Ils sont tous contre-indiqués en fin de grossesse
c) Ils peuvent entraîner des réactions d' « allergie croisée » entre eux et avec les
salicylés
d) Ils sont contre-indiqués en cas d'ulcère gastroduodénal en évolution
e) Ils peuvent être associés à la ticlopidine à dose faible
6. Parmi les propositions suivantes concernant les salicylés, indiquer les réponses
exactes :
a) Ils agissent par inhibition des cyclo-oxygénases
b) Les doses analgésiques sont moins importantes que les doses anti-
inflammatoires
c) Ils sont faiblement liés aux protéines plasmatiques
d) Ils n'augmentent pas le temps de saignement
e) Leur association est contre-indiquée avec le methotrexate utilisé à haute dose

7. Parmi les propositions suivantes concernant l'intoxication par les salicylés, indiquer
celle (celles) qui est (sont) exacte(s).
a) Les jeunes enfants sont plus sensibles que les adultes aux surdosages de
salicylés
b) L'utilisation du charbon activé est déconseillée lors du lavage gastrique
c) L'administration intraveineuse de bicarbonate de sodium permet de corriger
l'acidose métabolique
d) L'administration intraveineuse de bicarbonate de sodium augmente
l'élimination urinaire des salicylés
e) L'hyperventilation est fréquente au début de l'intoxication

8. Parmi les propositions suivantes, indiquer la (les) propositions exacte(s) ? Les anti-
vitamines K (AVK) sont formellement contre-indiquées avec :
a) Le miconazole (DAKTARIN®)
b) Les beta-bloquants
c) Les salicylés à fortes doses
d) Les tétracyclines
e) Les sulfamides hypoglycémiants

10. Parmi les affirmations suivantes concernant le traitement d'une intoxication salicylée
aiguë, laquelle(lesquelles) est(sont) exacte(s) ?
a) le charbon activé adsorbe bien les dérivés salicylés
b) la diurèse alcaline est efficace
c) l'administration précoce de N-acétylcystéine est capitale
d) une perfusion bicarbonatée permet de contrôler l'acidose métabolique
e) un réchauffage progressif doit être entrepris sans tarder pour éviter les
complications neurologiques

14. Quel(s) est (sont) le(s) trouble(s) rencontré(s) en cas d'intoxication aux salicylés ?
a) Hyperthermie
b) Hypothermie
c) Alcalose métabolique, acidose respiratoire avec trou anionique augmenté
d) Alcalose respiratoire, acidose métabolique avec trou anionique augmenté
e) Troubles de la conscience

15. Certaines substances induisent des intoxications pouvant s'accompagner d'acidose


métabolique, lesquelles ?
a) Benzodiazépines
b) Salicylés
c) Ethylène glycol
d) Intoxication éthylique aiguë
e) Méprobamate
16. Parmi les manifestations cliniques ou biologiques suivantes, laquelle n'est pas
retrouvée en cas d'intoxication aiguë par les salicylés ?
a) Hyperhydratation intracellulaire ( on a une déshydratation intense)
b) Risque d'hémorragie stomacale
c) Augmentation du trou anionique
d) Atteinte de la 8ème paire de nerfs crâniens
e) Hyperthermie

18. Parmi les affirmations suivantes concernant l’intoxication aux salicylés chez l’enfant,
quelles sont celles qui sont exactes ?
a) L’enfant de moins de 4 ans est très sensible à cette intoxication
b) Le taux sanguin de salicylés est un bon facteur pronostic
c) Les convulsions sont rares
d) La déshydratation est intense
e) La conscience n’est pas altérée