Vous êtes sur la page 1sur 17

SOMMAIRE

CHAPITRE 01 : GÉNÉRALITÉS............................................................................................................. 3
Article T 1.1: Objet de la consultation....................................................................................................... 3
Article T 1.2: Localisation des travaux...................................................................................................... 3
CHAPITRE 02 : SPÉCIFICATION ET MISE EN ŒUVRE DE GABION ............................................. 4
Article T 2.1: Spécification techniques des travaux à réaliser ................................................................... 4
Article T 2.2: Terrassement : ..................................................................................................................... 4
Article T 2.3 : Mise en place du gabion : .................................................................................................. 4
Article T 2.4 Fabrication des cages de gabion :......................................................................................... 5
Article T 2.5 : Matériaux de remplissage : ................................................................................................ 5
Article T 2.6: Confection et préparation des cages de gabions : ............................................................... 6
Article T 2.7 : Autre opération .................................................................................................................... 7
CHAPITRE 03 : ENROCHEMENT ......................................................................................................... 7
Article T 3.1 : Traitement de la végétation : .............................................................................................. 7
Article T 3.2 : Correction des ravins ......................................................................................................... 7
Article T 3.3 : Provenance, qualité des matériaux : ................................................................................... 7
CHAPITRE 04 : TRAVAUX PRÉLIMINAIRE À L’EXECUTION DES OUVRAGES ........................ 9
Article T 4.1: Les fouilles .......................................................................................................................... 9
Article T 4.2: Piquetage et implantation des ouvrages: ............................................................................ 9
Article T 4.3: Projet d’exécution : ........................................................................................................... 10
Article T 4.4: Exécution des travaux : ..................................................................................................... 10
Article T 4.5: Qualité des matériaux : ..................................................................................................... 10
Article T 4.6: Conduite des travaux :....................................................................................................... 11
Article T 4.7: Protection des travaux ....................................................................................................... 11
Article T 4.8: Repliement du chantier: .................................................................................................... 11
CONSULTATION N° AP. … / 2018

Travaux d’enrochements et de gabionnage


au Complexe Kalâat El Andalous

CAHIER DE CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES


****
CHAPITRE 01 : GÉNÉRALITÉS

Article T 1.1: Objet de la consultation

Le présent cahier des clauses technique fixe la consistance et les conditions technique pour les travaux
Suivant :
 Protection en enrochements de l’amont de la digue de la retenue du lac El Kherba (Réservoir R2)
 Protection en Gabion de deux pylônes en béton armé de la conduite aérienne en béton de diamètre
Ø1000 franchissent un oued de 6.20 m de largeur et la cote projet de la conduite par rapport au lit
d'oued varie entre 3.75 m à 5.03 m, l’ouvrage est situé entre le réservoir R5 et le périmètre irrigué
à Mazel Jamil (P.K 1+340)

Article T 1.2: Localisation des travaux

Les emplacements des travaux à exécuter sont les suivants :

Désignation Lieu

Délégation de Ghar El Melh (Lac El Kherba Réservoir R2)


- Travaux d’enrochement
Gouvernorat de Bizerte.

Délégation El-Alia Conduite aérienne Pk 1+340


- Travaux de Gabion
Gouvernorat de Bizerte

-Une visite sur les lieux est obligatoire afin de mieux évaluer la consistance des travaux.
CHAPITRE 02 : SPÉCIFICATION ET MISE EN ŒUVRE DE GABION

Article T 2.1: Spécification techniques des travaux à réaliser

 Terrassement
 Mise en place de gabions
 Remise en état des lieux

Article T 2.2: Terrassement :


Le terrassement est le travail consistant à déplacer des quantités de matériaux (sols, roches, sous-
produits...) dans divers buts essentiellement pour le talutage et le réglage des assises du gabions y compris
les fouilles d'incorporation des séries de gabions à mettre en place.
Il s'agit d'exécuter des fouilles dans tous terrains pour toutes profondeurs y compris des terrains
comprenant des nappes (lit de l’oued), pour ouvrages exécutés à la main ou aux engins mécaniques, y
compris remblayage de fouilles au contact des pylônes, mise en dépôt, chargement, transport des remblais
excédentaires, et des éboulis des pentes, enlèvement des arbres et des racines se trouvant dans les
emprises, étayages, protection des équipements, mise à sec des fouilles et toutes autres suggestions.
L'épaisseur de la couche à décaper ainsi que les profondeurs des tranchées seront déterminées en cours
de l'exécution et en commun accord avec le maître de l’ouvrage.
Les travaux de terrassement sont basés sur trois actions principales : l'extraction, le transport, la mise
en œuvre.

Article T 2.3 : Mise en place du gabion :


1. - Fourniture :

1.1- cage à gabion :


Le gabion proposé est une cage ayant la forme d'un parallélépipède rectangle en grillage galvanisé,
(mailles hexagonales ou carrées) et rempli des matériaux pierreux de granulométrie appropriée, les
mailles sont à double torsion et il ne doit pas avoir des blessures de fil et des craquelures de la
couche de galvanisation.
1.2 - Fil de ligatures et de renfort :
Les fils de ligatures servent à rassembler les faces et les cages entre elles ; les diamètres des fils de
ligatures sont égaux ou supérieures aux fils des mailles de gabions.
Les fils de renfort sont d'un diamètre supérieur au fils des mailles, ce qui renforce la structure,
rigidifie légèrement et facilite la manutention et le remplissage des gabions.
1.3 - Les tirants :
Les tirants sont des fils disposés en cours de remplissage, à l'intérieur du gabion et destinés à empêcher
la formation de ventres leurs diamètres sont égaux ou supérieurs aux diamètres des fils des mailles.

2. -Dimension des cages de gabion


2.1 - Dimension :
On opte pour les dimensions des cages standards utilisables pour les gabions
classiques et semelles selon le tableau suivant :

SERIE LONGUEUR LARGEUR EPAISSEUR


1 2 1 1
GABION
2 3.1 1 0.5

2.2 - Maille :
La maille que l'on propose seront de dimension 100 x 120 mm. Toute fois le soumissionnaire peut
proposer d'autres dimensions inferieures à celle proposée (dans les catégories des gammes
conventionnelles) après avis de maitre de l'œuvre.
2.3 - Fils :
Pour les diamètres relatifs aux différents fils on exige les dimensions suivantes :
 Fil de mailles : le diamètre doit être entre 2,0 et 3,0 mm.
 Fil de ligature et tirants : le diamètre doit être entre 2,0 et 2,4 mm.
 Fil de renfort : le diamètre doit être entre 2,4 et 3,9 mm.

Article T 2.4 Fabrication des cages de gabion :


L'Entrepreneur doit employer des cages fabriquées industriellement soigneusement transportées et pliées,
ainsi qu'il peut les fabriquer à partir des rouleaux de deux mètres de longueur à condition qu'il doive
respecter les dimensions de la cage du fil utilisé, selon les normes prescrites dans le présent cahier.

Article T 2.5 : Matériaux de remplissage :


4.1 - Choix des pierres
L’entrepreneur doit choisir les matériaux durs de grande densité, et non friables, mais de préférence avec
des angles arrondis pour ne pas détériorer le grillage des gabions. Il faut éviter les matériaux poreux ou
évolutifs.
4.2 - Origines
Les pierres utilisées pour le remplissage des gabions doivent avoir comme origine soient les lits
des oueds soient les carrières agrée.

4.3 - Dimension
La dimension des pierres on contact avec les mailles devront avoir une dimension au moins égale à
1,5 fois la distance entre les deux côtes torsades de l'hexagone d’une maille. Par ailleurs, elles ne
doivent pas être trop grosses pour conserver la flexibilité du gabion.
Les pierres doivent être arrangées manuellement (non à la mise en place mécanique) et taillées pour avoir
un diamètre convenable contre le parement (la partie visible de la cage du gabions) afin de réduire les
vides en remplissage, dans la partie centrale de la cage le remplissage peut s’effectuer avec des éléments
plus petits, sans que leur dimension soit inférieure à celle des mailles.

Article T 2.6: Confection et préparation des cages de gabions :

5.1 Montage :
Pour avoir un montage convenable, on exige les opérations suivantes :
 Les Panneaux de la boite à gabion doivent être dépliés est étendu à plat sur le sol
 Les deux parois avant et arrière ainsi les deux flancs seront redressés de façon à former une boite dont le couvercle
sera ouvert, on ligature ensemble les quatre arrêtes verticales avec un fil de même qualité que celui des gabions. Le
poids des fils de ligature nécessaire est par unité de gabion égal à 8 à 10% du poids de celui-ci.
 Le gabion est disposé à l'emplacement qu'il doit occuper définitivement dans l'ouvrage en construction. A
l'aide d'une masse en bois, on dresse les parois du gabion en les appliquant contre les parois du gabion voisin.
 On ligature très solidement entre elles les arêtes verticales et horizontales qui sont en contact immédiat avec les
arêtes des gabions voisins, de façon à rendre tous les gabions solidaires les uns des autres. La ligature manuelle
continue en passant le fil dans toutes les mailles et en effectuant un double tour une maille sur deux.
 L'opérateur passe la pointe d'un piquet en fer de 1,5 m de longueur dans la maille de la base du gabion la plus
proche du sommet ; le piquet sert de levier et permet de tendre le mieux possible la face dans le plan de l'alignement
qui est fixé ; finalement, le piquet étant dressé verticalement, il est enfoncé dans le sol à l'aide d'une masse en
fer. On renouvelle ensuite l'opération pour la face opposée

5.2 Remplissage :
Il est demandé que le remplissage des gabions semelles (partie souple) et celui des gabions constituant le
corps de l'ouvrage doit être avec des pierres sélectionnées, triées et éventuellement nettoyées avant le remplissage.
Pour assurer une bonne tension des faces qui ne sont pas en contact avec d'autres gabions et éviter ainsi la formation
de ventre, on les rigidifie pendant le remplissage à l'aide de piquets de diamètres 10 mm. (Les arrêtes et faces).
Toute fois le remplissage doit être réalisé à la règle de l'art du métier.

5.3 Cimentation :
Suite à l'achèvement de la construction des seuils en gabions, il est indispensable de procéder à la cimentation
de toutes les surfaces horizontales et verticales qui sont exposées à l'eau, il s'agit de faire une couche de cinq
à dix (5-10) centimètres de béton dosé à 350 Kg selon instruction du maître d'œuvre.
Article T 2.7 : Autre opération
L'entrepreneur peut :
- Façonner les cages de différentes manières sans découpage et par simple pliage.
- Réparer des fils coupés par la réalisation des fils galvanisés de ligature, ces fils s'étendent sur les
arêtes des deux mailles voisines.
- demander au maitre d'œuvre des explications complémentaires concernant la construction des gabions (schéma
et autres).

CHAPITRE 03 : ENROCHEMENT

Article T 3.1 : Traitement de la végétation :


L’ensemble de la végétation susceptible de gêner les travaux sera coupée puis évacuée par l’entrepreneur
de la façon suivante :
 Coupes à ras et dessouchage si nécessaire
 Évacuation des arbres abattus.
 Élimination des déchets de toute nature (rémanents végétaux, domestiques, gravats, souches, ...)
situés sur les berges et dans le lit avec mise en décharge dans un lieu approprié. Il ne devra subsister
sur la berge et la rive aucun déchet quel qu’il soit.

Article T 3.2 : Correction des ravins


La correction des ravins se réalise par de l'enrochement pour stabiliser les berges du talus à protéger objet
de cette consultation. L'entrepreneur peut proposer après avis du maitre de l’œuvre la correction
d'autres zones qu'il juge nécessaire à protéger.
Il est exigé que :
Les pierres utilisées doivent obligatoirement être de bonne qualité,
Avant la mise en place, les pierres doivent être bien taillées,
Lors de la construction, il faut serrer les pierres les unes contre les autres afin de minimiser au maximum
le vide. La liaison en quinconce entre les différentes rangées est obligatoire,

Article T 3.3 : Provenance, qualité des matériaux :


Les blocs nécessaires à la réalisation des ouvrages seront fournis par l’entreprise qui précisera dans son
offre leur provenance.
Les enrochements seront extraits des carrières de calcaire ou ramassés des oueds proches. Elles devront
avoir une dureté suffisante pour pouvoir être manipulés sans ne se casser ni se désagréger. Ils devront être
homogènes, ne s'altérant ni à l'eau, ni à l'air et être exempts de fissures. Leur granulométrie sera aussi
régulière que possible et ils ne devront pas contenir de forme de dalles ou d'aiguilles en quantité appréciable.
Leur granulométrie sera comprise dans les limites suivantes :
 Tableau de la granulométrie des Enrochements :

Dimension des Passoires diamètres de Pourcentages des blocs en poids passant à


L'anneau en mm. travers la passoire
800 et plus 100
630 70 à 100
500 50 à 100
315 25 à 55
125 5 à 25
25 Inférieur à 5

Cette granulométrie devra être respectée à l'intérieur d'un volume quelconque continu
de 6 m³. A toute demande du maître d'œuvre l'entrepreneur sera tenu de fournir
immédiatement le matériel et la main d'œuvre nécessaire à ces vérifications
contradictoires de la granulométrie.
L'entrepreneur doit présenter au maitre de l'ouvrage les pièces de laboratoire qui
justifient les résultats des essais nécessaires (granulométrie, dureté, densité) qui sont
effectués sur l'enrochement à utiliser.
CHAPITRE 04 : TRAVAUX PRÉLIMINAIRE À L’EXECUTION DES
OUVRAGES

L’Entrepreneur aura à sa charge les travaux suivants :

 Piquetage et implantation des ouvrages.


 Arrachage des arbres, débroussaillage,

Article T 4.1: Les fouilles

Les valeurs des niveaux de fondations indiquées sur les plans n’ont que le caractère d’une
prévision et le niveau définitif de chaque fondation est fixé par le maitre de l’ouvrage lors de
l’exécution.
L’Entrepreneur devra veiller à protéger le fond de fouille le plus rapidement possible par un
béton de propreté.
L’Entrepreneur a toute liberté de choisir le mode d’exécution des fouilles après avis du maitre
de l’ouvrage.
L’Entrepreneur précisera, avant tout commencement des travaux, les dispositions qu’il compte
adopter. Les étalements et blindage éventuels devront être mis en place et leur stabilité assurée
pour prévenir toute amorce de rupture ou glissement des terrains. Au cas où un tel incident se
produirait pour quelque raison que ce soit, l’Entrepreneur sera tenu de réparer à ses frais et sans
aucune indemnité les ouvrages provisoires ou définitifs (étalements et blindage).
Les terrassements seront conduits de façon à ne provoquer aucune décompression du terrain sur
lequel doivent reposer les ouvrages.

Article T 4.2: Piquetage et implantation des ouvrages:

Les opérations de piquetage et de constitution du dossier d’exécution s’effectuent


contradictoirement en présence d’un représentant de l’administration et d'un représentant de
l’entreprise : balisage et reconnaissance de la limite et du recalibrage des zones d’intervention
(levé et contrôle des profils en long et des profils en travers, piquetage, conservation des repères)
l’entrepreneur fera ces travaux à sa charge.
L’entrepreneur est tenu de respecter les normes et les prescriptions techniques données
précédemment ainsi que les directives des services techniques chargés du suivi de l’exécution.
L’implantation topographique des ouvrages se fera au fur et à mesure de l’avancement des
réalisations des travaux. Cette opération sera mentionnée sur le journal du chantier en importance
et date et visé par le chef de Site.
NB : les levés Topographique sont pour les travaux de gabion et l’enrochement)
Article T 4.3: Projet d’exécution :

L'entrepreneur fournira les plans de recalibrage de la zone d’intervention avec le tracé de la ligne
du projet.
Travaux de Gabion : Profils en long et des profils en travers aux cotes finales (tracés en plan, les
coupes en travers détaillant la mise en place du gabion).
Travaux d’enrochement : Profils en long et profils en travers des côtes du terrain naturel avant
l’exécution des travaux de Talutage de la digue et les cotes du projet après la mise en place de
l’enrochements.
Tous les plans nécessaires à la bonne compréhension des travaux à effectuer seront remis par
l’entrepreneur avant le démarrage des travaux en trois exemplaires pour vérification et
notification « BON POUR EXECUTION » par l’administration.
Les plans définitifs seront fournis sur support informatique. L’entrepreneur reçoit un plan
approuvé par l’administration pour exécution des travaux. Ces travaux préparatoires de
topographie et de dessins seront inclus dans le prix de l’offre.

Article T 4.4: Exécution des travaux :

L'entrepreneur est tenu de respecter les normes et prescriptions techniques correspondantes à


chaque type d'ouvrage ainsi que les séquences des opérations aboutissant à la réalisation
complète des travaux.
L’administration est tenue de vérifier sous sa responsabilité l'exactitude des côtes figurant sur les
plans et de s'assurer de la possibilité de réaliser le projet et de proposer éventuellement toutes les
modifications qui s'imposent à la bonne réalisation des travaux.

Article T 4.5: Qualité des matériaux :

Les matériaux utilisés ainsi que les fournitures doivent être soumis à l'accord préalable du maître
d’œuvre. Le maitre de l’œuvre se réserve le droit en cas de nécessité d’effectuer des essais
d’analyse en laboratoire agrée sur quelques échantillons de matériaux aux choix en vue de
vérifier la qualité et la conformité de ces dernier. Le laboratoire d’analyse et les types d’analyses
à effectuer seront choisis par le maitre de l’œuvre. En cas où un des analyses est non concluons,
dans ce cas le soumissionnaire est obligé de prendre en charge le remplacement des matériaux
non conformes.
Le soumissionnaire prendra à sa charge tous les frais afférents aux opérations des essais
d’analyses et le Maître de l’œuvre ne sera en aucun cas responsable de ces dépenses.
Tout ouvrage exécuter avec des matériaux non approuvés sera détruit et repris à la charge de
l'entrepreneur.
Article T 4.6: Conduite des travaux :

Les différentes phases à parcourir lors de la réalisation des travaux seront, présentées au maître d’œuvre
pour approbation. La conduite adoptée pour la confection des gabions, et la mise en place d’enrochement
devra à tout moment garantir l'exécution normale des travaux.
Si l'état d'humidité du terrain ne permet pas la bonne réalisation des travaux à exécuter, l'administration
peut arrêter temporairement les travaux et autorisera leur reprise quand les conditions du terrain sont
devenues favorables.

Article T 4.7: Protection des travaux

L’entrepreneur aura à sa charge la protection des ouvrages, des berges de l’oued contre toute dégradation
possible, jusqu'à la réception des travaux. Il aura aussi à sa charge la protection du chantier en cours des
travaux et les tiers.
D’une façon générale, l’entrepreneur prendra toutes dispositions utiles pour éviter que l’exécution des
travaux, objet de la présente consultation, entraine des dégradations, de quelques natures que ce soit, aux
ouvrage, propriétés, matériels ou installations situées au voisinage du chantier en tout état de cause,
l’entrepreneur reste responsable des dégâts causés.

Article T 4.8: Repliement du chantier :

Après achèvement des travaux, l’entrepreneur procède au repliement du chantier au plus trad. dix jours
après la réception de travaux, de telle manière que les lieux et les ouvrages soient laissés en bon état de
propreté à la satisfaction du maitre d’ouvrage. Les procédures de paiement ne seront lancées tant que
ces conditions n’auront pas été respectées.
CONSULTATION N° AP. … / 2018
Travaux d’enrochements et de gabionnage
au Complexe Kalâat El Andalous

Bordereaux des prix

P.U.H.T.V.A
Désignation des travaux U
N° (en toutes lettres et chiffres)

Travaux de mise en place d’enrochement pour la


protection de l’amont de la digue au lac El-Kherba.
Fourniture, transport des matériaux nécessaires pour les
travaux d’enrochement y compris :
Implantation, piquetage, levé topographique et plan
01 d’exécution. m³ ..............................................................
L’enlèvement de tout obstacle dont la végétation de
toute nature dans une zone de rebus.
Terrassement et talutage de la plateforme.
Mise en place des roches suivant les règles de l’art et
toutes autres sujétions.

Travaux de gabionnage pour la protection de la conduite


aérienne (pk 1+340)

Implantation, piquetage, levé topographique et plan


d’exécution.
 Talutage et réglage des assises du gabion y compris la
para fouilles d’incorporation des séries de gabions à
02 m³ ..............................................................
mettre en place,
 Fabrication et mise en place des séries du gabion
suivant le plan indicatif et suivant les règles de l’art et
toutes autres sujétions.
Remblayage et compactage derrière le mur du gabion.
 La remise d’état des lieux
CONSULTATION N° AP. … / 2018
Travaux d’enrochements et de gabionnage
au Complexe Kalâat El Andalous
Devis Estimatif

Prix Prix Prix


Montant
N° Désignation des travaux U QTE Unitaire. Total Total
T.V.A
H.T.V.A H.T.V.A T.T.C
Travaux de mise en place d’enrochement pour la protection de l’amont
de la digue au lac El-Kherba.
Fourniture, transport des matériaux nécessaires pour les travaux
d’enrochement y compris :
Implantation, piquetage, levé topographique et plan d’exécution.
01 L’enlèvement de tout obstacle dont la végétation de toute nature dans m³
une zone de rebus.
Terrassement et talutage de la plateforme.
Mise en place des roches suivant les règles de l’art et toutes autres
sujétions.

Travaux de gabionnage pour la protection de la conduite aérienne (pk


1+340)

Implantation, piquetage, levé topographique et plan d’exécution.


 Talutage et réglage des assises du gabion y compris la para fouilles

02 d’incorporation des séries de gabions à mettre en place, m³


 Fabrication et mise en place des séries du gabion suivant le plan
indicatif et suivant les règles de l’art et toutes autres sujétions.
Remblayage et compactage derrière le mur du gabion.
 La remise d’état des lieux

Centres d'intérêt liés