Vous êtes sur la page 1sur 11

Système triphasé équilibré

Une ligne triphasée comporte 3 conducteurs appelés "phases" (1,2,3 ou A,B,C ou R,S,T) et
éventuellement un conducteur de référence appelé "neutre« (N). On distingue deux types
de tensions:
- Les tensions simples ou tensions étoilées (tensions entre phase et neutre). Nous
les noterons : v1(t), v2(t) et v3(t).
- Les tensions composées (ou tensions entre phases). Nous les noterons :
u12(t),u23(t) et u31(t).

T
1
v1 u12
2
u31
v2 u23
3
v3
N

Observation des tensions simples :


-déphasages de 2/3 => système équilibré

1
Réseaux triphasés

On choisit v1 comme tension de référence :


= 2. sin
= 2. sin −
= 2. sin −

Vecteurs de FRESNEL associés :

N 1 Système équilibré direct

+ + =0
(V,0) + + =0
(V,- ) + + =0
2
(V,- )
Réseaux triphasés
1
v1 u12 = −
2 = −
u31
v2 u23
3 = −
v3
N Conséquence : + + =0

Vecteurs de FRESNEL associés :

3 - Les 3 vecteurs ont même module

- Les tensions sont déphasées de 2/3


(système équilibré)
N
1 - La somme des 3 tensions est nulle

- Les tensions composées sont en quadrature


retard par rapport aux tensions simples
= −
- Relation entre les tensions :
= −
2 = . 3
= −

3
Réseaux triphasés
Récepteurs équilibrés triphasés

Ce sont des récepteurs constitués de 3 éléments identiques, d’impédance Z = (IZI, )

On appelle courant par phase les courants qui traversent les récepteurs, on les note j
On appelle courant en ligne les courants qui circulent dans les fils de ligne, notés i

Couplage étoilé (Y)

i=j
Couplage triangle (D ou ∆)

Remarque :
I = J. 3

i  j

4
Réseaux triphasés
Exercices :
I/ Sur le réseau (230/400V ; 50Hz) sans neutre, on branche en étoile trois récepteurs identiques
de résistance R = 10  en série avec une inductance L = 0,1H.

1/ Faire le schéma du montage en fléchant les tensions et les courants

2/ Déterminer la valeur efficace des courants en ligne, ainsi que leur déphasage par
rapport aux tensions correspondantes

3/ Les trois récepteurs sont maintenant couplés en triangle. Calculer la valeur efficace
des courants en ligne

4/ Effectuer la construction de FRESNEL dans chacun des cas précédents.

II/ Sur le réseau (230/400V ; 50Hz), on branche en triangle trois récepteurs capacitifs de
résistance R = 25  en série avec une capacité C = 47µF.

1/ Faire le schéma du montage en fléchant les tensions et les courants

2/ Déterminer la valeur efficace des courants en ligne, ainsi que leur déphasage par
rapport aux tensions correspondantes.

III/ Trois récepteurs identiques constitués d’une résistance R = 25  en série avec une inductance
de réactance 25  sont couplés en étoile sur le réseau (230/400V ; 50Hz), avec neutre.

1/ Déterminer la valeur efficace des courants en ligne

2/ A la suite d’un incident, la résistance de l’un des récepteurs est court-circuitée.

a/ Dessiner le schéma du circuit dans ces conditions

b/ Calculer le courant efficace dans chaque phase et dans le neutre. 5


Réseaux triphasés
Puissances en triphasés

Groupement étoile

Chaque phase du récepteur est soumise à une tension simple et traversée par le courant en ligne i.

Puissance active

P1 = P2 = P3 = V.I.cos() avec  = (I⃗, V)


P = 3.V.I.cos() = 3.U.I. cos()
Puissance réactive

Q1 = Q2 = Q3 = V.I.sin() avec  = (I⃗, V)


Q = 3.V.I.sin() = 3.U.I.sin()

Puissance apparente
S= P + Q = 3. U. I
6
Réseaux triphasés
Puissances en triphasés

Groupement triangle

Chaque phase du récepteur est soumise à une tension composée et traversée par le courant par
phase j .

Puissance active

P1 = P2 = P3 = U.J.cos() avec  = (J⃗, )


P = 3.U.J.cos() = 3.U.I. cos()
Puissance réactive

Q1 = Q2 = Q3 = U.J.sin() avec  = (I⃗, V)


Q = 3.U.J.sin() = 3.U.I.sin()

Puissance apparente
S= P + Q = 3. U. I
7
Réseaux triphasés
Mesures de Puissances en triphasés

Ligne à quatre fils

i1
W
v1 i2

i3 Récepteur
R

Le wattmètre monophasé est traversé par le courant en ligne i1 et est soumis à une tension simple v1.
La puissance lue sur l’appareil est L = I . V = I. V. cos . La puissance active fournie par le réseau est :

P = 3. I. V. cos  = 3.L

8
Réseaux triphasés
Mesures de Puissances en triphasés

Ligne à trois fils

i1
W1
i2 u13 Récepteur
R
W2
i3 u23

Le wattmètre monophasé W 1 est traversé par le courant en ligne i1 et est soumis à une tension
composée u12.

La lecture effectuée sur W 1 a pour valeur L = I . U

Le wattmètre monophasé W 2 est traversé par le courant en ligne i2 et est soumis à une tension
composée u23.

La lecture effectuée sur W 2 a pour valeur L = I . U

La puissance active totale consommée par le récepteur est :


L + L = I .V + I .V + I .V = P
9
Réseaux triphasés

Remarques

- Dans le cas d’un récepteur très inductif, L2 peut être négatif ( > 60°)
- Dans le cas d’un récepteur très capacitif, L1 peut être négatif ( < -60°)
- Pour ces raisons, il faut prévoir un inverseur de tension lors du branchement des deux
wattmètres
- L’utilisation d’un commutateurs de phases permet d’effectuer la mesure, en 2 temps, avec un
seul wattmètre
- Cette relation reste valable lorsque le récepteur n’est pas équilibré
- Dans le seul cas d’un récepteur équilibré, la puissance réactive se déduit des mesures
précédentes : Q = 3. L − L
- On peut toujours déduire la puissance réactive des mesures de la puissance active et de la
puissance apparente : Q = −
- Le wattmètre triphasé permet de mesurer directement la puissance active en une seule lecture
(que le réseau soit à 3 ou à 4 fils)

10
Réseaux triphasés

Exercices

11