Vous êtes sur la page 1sur 34

Plan de Maintenance Préventive (PMP) GE15-020R /A

________________________________________

Guide de Mise en Oeuvre Guide


________________________________________

Statut Exécutoire

Objet Décrire le processus de mise en œuvre des Plans de Maintenance Préventive (PMP).
Détailler les données « structurantes » à la mise en place du PMP dans l’atelier.
Spécifier les règles d’exploitation et d’optimisation du PMP.

Champ d'application Groupe Renault

Emetteur 65931 - Service Ingénierie Maintenance et Performance des Moyens

Confidentialité Non confidentiel

Approuvé par Fonction Signature Date d'application

T. GENITEAU Chef du Service 65931 07/2007

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 1 / 34


GE15-020R /A

Historique des versions

Version Mise à jour Objet des principales modifications Rédacteur


A 07/2007 Création (1) OBRY R.

Remplace

Mise à disposition En interne Renault, sur Intranet : http://gdxpegi.ava.tcr.renault.fr


En externe Renault, sur Internet : www.cnomo.com
E-mail : norminfo.moyens@renault.com

Documents cités Réglementation :


International :
Européen : EN 13306.
Français :
CNOMO :
Renault : EB15.31.000.
Autres doc internes :
Autres doc externes :

Codification ICS : 01.110 ; 21.020

Classe E15

Mots-clés maintenance, maintenance préventive, pmp, tpm, notice d'instruction, notice technique,
plan de maintenance, gamme de maintenance, preventive maintenance, instruction for use,
technical instruction, maintenance plan, maintenance sheet

Langue Français

(1) Ont collaboré à la rédaction du document


Site Service Nom Site Service Nom
TCR 65931 A. CAMBUZAT
TCR 65931 E. DRIOUCH
TCR 65931 R. GAROT
TCR 65931 J. VAN HOEF

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 2 / 34


GE15-020R /A

Sommaire
Page

Avant-propos...........................................................................................................................................4

1 Glossaire des termes utilisés ..................................................................................................4

2 Généralités ................................................................................................................................5
2.1 Maintenance Préventive............................................................................................................................. 5
2.2 Plan de Maintenance Préventive (PMP) .................................................................................................... 5
3 Elaboration du PMP ..................................................................................................................6
3.1 Données d’entrée ....................................................................................................................................... 7
4 PMP Version Excel....................................................................................................................8
4.1 Présentation ............................................................................................................................................... 8
4.2 Documentation du PMP Excel ................................................................................................................. 10
5 Préparation à l’intégration du Plan de Maintenance Préventive dans SIMON ..................17
5.1 Préparation du PMP ................................................................................................................................. 17
5.2 Conversion du PMP version Texte........................................................................................................... 17
5.3 Intégration du PMP dans SAP ................................................................................................................. 17
6 Préparation de la planification...............................................................................................18
6.1 Exemple 1 : Préparation de planification d’un PMP sur un équipement.................................................. 18
6.2 Exemple 2 : Préparation de planification d’un PMP générique avec liste d’objets .................................. 20
7 Lissage de charge...................................................................................................................26
7.1 Exemple ................................................................................................................................................... 26
7.2 Simulation................................................................................................................................................. 27
7.3 Résultat .................................................................................................................................................... 28
8 Essaimage ...............................................................................................................................28

9 Exploitation du Plan de Maintenance Préventive ................................................................29


9.1 Impression des Ordres de Travail ............................................................................................................ 29
9.2 Exécution des travaux.............................................................................................................................. 31
9.3 Compte rendu d’intervention .................................................................................................................... 31
9.4 Solde des Ordres de Travail .................................................................................................................... 32
10 Optimisation du Plan de Maintenance Préventive ...............................................................33
10.1 Méthode "REE" ........................................................................................................................................ 33
10.2 Positionnement de la démarche............................................................................................................... 33
10.3 Priorisation des PMP à optimiser ............................................................................................................. 34
10.4 Formation ................................................................................................................................................. 34
11 Liste des documents cités .....................................................................................................34

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 3 / 34


GE15-020R /A

Avant-propos

Dans le cadre du déploiement de SIMON ou d’une réorganisation des Plans de Maintenance Préventive
de l’atelier, ce document a pour objectif de :

 Rappeler les principes clés de la Maintenance Préventive,


 Expliquer le mode de fonctionnement d’un Plan de Maintenance Préventive,
 Expliquer le processus d’établissement d’un Plan de Maintenance Préventive,
 Décrire la documentation du fichier standard PMP Excel (standard Renault),
 Préparer l’intégration des Plans de Maintenance Préventive dans SIMON,
 Optimiser l’exploitation des Plans de Maintenance Préventive,
 Connaître la démarche d’optimisation "REE" des Plans de Maintenance Préventive.

Ce document est destiné aux :

 Spécialistes fonctionnels SIMON de l’atelier, responsables de la gestion du préventif,


 Correspondants GATM (Groupe d’Assistance Technique Maintenance) en charge de
l’élaboration, l’exploitation et l’optimisation des Plans de Maintenance Préventive,
 Pilotes Maintenance en Projet et en Vie Série du Service Ingénierie Maintenance et Performance
des Moyens.

1 Glossaire des termes utilisés


FOS : Feuilles Opérations Standards
GATM : Groupe d’Assistance Technique Maintenance
GMAO : Gestion de Maintenance Assisté par Ordinateur
OT : Ordre de Travail
PMP : Plan de Maintenance Préventive
PSpp : Plan de Surveillance paramètres process
REE : Réalisable Efficace Economique
SAP : Suivi d’Affaires de Production
SIMON : Système d’Information Maintenance Opérationnelle et Nomenclature
SIMPM : Service Ingénierie Maintenance et Performance des Moyens

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 4 / 34


GE15-020R /A

2 Généralités

2.1 Maintenance Préventive


Conformément à la norme EN 13306, la Maintenance Préventive est l’ensemble des opérations
exécutées à des intervalles prédéterminés ou selon des critères prescrits et destinée à réduire la
probabilité de défaillance ou la dégradation du fonctionnement d’un bien.

Le but premier de la maintenance préventive est de réduire a priori la probabilité de certaines défaillances
supposées de l’équipement, et d’améliorer in fine sa disponibilité et de réduire ses coûts de défaillance
(en terme de pertes de production et coûts de réparation). Le recours à la maintenance préventive
permet d’assurer la sécurité des personnes (préventif légal) et la qualité du produit fabriqué.

Rappels des Principes de la Maintenance Préventive

Une opération de maintenance préventive doit lutter contre les causes d’une défaillance.

La Maintenance Préventive ne doit prendre en compte que les détériorations naturelles


(usure courroie, encrassement filtre, appoint ou vidange huile…).
Les détériorations forcées font l’objet d’étude d’amélioration ou de formation
(mauvaises conditions d’utilisation, erreurs de conduite, erreurs de maintenance…).
La Maintenance Préventive en Fonctionnement doit être privilégiée
(rondes, analyses vibratoires, visites thermo graphiques…).

On distingue 2 niveaux de maintenance préventive :

- MA (Maintenance Autonome) : entretien réalisé par le service production (souvent des opérateurs ou
Conducteurs d’Installation formés) suivant une gamme prédéfinie ;
- MP (Maintenance Professionnelle) : entretien planifié et réalisé par le service maintenance suivant
une gamme prédéfinie (planning de maintenance préventive).

2.2 Plan de Maintenance Préventive (PMP)

Le Plan de Maintenance Préventive est la liste de toutes les interventions nécessaires à effectuer sur une
machine ou une installation en terme de nettoyage technique, contrôle, visite, inspection, intervention de
maintenance, pour la maintenir à son état de référence. Il permet une vision globale de toutes les actions
à apporter à l’équipement.
La liste des actions du PMP détermine des actions prises en compte par le personnel de fabrication dans
le cadre de la maintenance autonome (MA) et celles prises en compte dans le cadre de la Maintenance
Professionnel (MP) :

Toutes ces opérations font souvent référence à des « gammes » de Maintenance : une gamme de
maintenance est le descriptif opératoire pour réaliser l’action. Elle montre la manière, la chronologie,
l’outillage spécifique, les valeurs de référence, les consignes de sécurité… (cf. page 15)
Le PMP est donc le document standard de base pour la gestion du préventif
© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 5 / 34
GE15-020R /A

2.2.1 Fonctionnement du Plan de Maintenance Préventive

Schéma de principe :
Le schéma de principe ci-dessous fait apparaître les étapes indispensables au bon fonctionnement du
Plan de Maintenance dans l’atelier :

3 Elaboration du PMP

A partir des recommandations fournisseur, le contenu technique du PMP doit être le résultat d’un travail
de groupe entre la Maintenance, la Fabrication et les Méthodes. Le pilotage est assuré par le GATM ou
les Méthodes Maintenance

L’objectif du PMP est :

! d’assurer le maintien de l’état de référence des équipements et la gestion de leur évolution,


! de préparer la mise à disposition régulière et planifiée des moyens pour appliquer les programmes de
maintenance.

Lors de l’élaboration du PMP, il faut également intégrer les contraintes d’essaimage dans l’atelier : phase
qui consiste, après l’intégration du PMP dans SIMON, à définir les équipements sur lesquels est affecté
le PMP, la date de la première réalisation et le superviseur de l’intervention.

" Dans le cas d’équipements "génériques", 1 seul PMP par famille technologique (ex : famille robots,
manutention, turbines…) est demandé.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 6 / 34


GE15-020R /A

3.1 Données d’entrée

Les données d’entrées du processus d’élaboration sont identifiées ci-dessous :

3.1.1 Données d’entrées Fournisseur


Norme EB15.31.000
 Le fournisseur doit fournir les PMP pour l’ensemble des installations dont il a la charge en
documentant le fichier standard Excel (page 9).
 Le fournisseur doit également fournir en l’état, quand elles existent, les gammes de maintenance
ou lorsque l’opération à effectuer :
 présente un risque particulier pour l’intervenant,
 nécessite un texte qui, de par son nombre de caractères, ou de par sa complexité, ne peut
être saisi dans la colonne "Opération à effectuer".

" les données fournisseur doivent être optimisées par le GATM lors d’une séance "REE"(voir chapitre 9)
Les PMP des nouvelles installations doivent être fournis lors d’un projet véhicule ou organe mécanique.
Ils sont suivis par le pilote Maintenance en Projet (Usine)

3.1.2 Données d’entrées Site (GATM/Maintenance Métier)


 PMP d’un moyen similaire (identique ou se rapprochant de l’équipement à étudier).
 Actions d’éradication des causes de détériorations naturelles d’un chantier de Maintenance
Programmée.
 Interventions liées à une réglementation (Levage : Entretien des ponts roulants, palans...)
 Engagement des lignes de Fabrication. En effet, quelque soit les données d’entrée, la périodicité
des opérations de maintenance doit être adaptée en fonction de la cadence de l’atelier.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 7 / 34


GE15-020R /A

3.1.3 Données d’entrées DPSI (SIMPM/UET Performance Vie Série)


 PMP génériques : PMP identiques à l’équipement à étudier (exploiter sur un autre site du groupe
Renault).

Ces PMP Standards sont regroupés par métier (Emboutissage, Tôlerie, Peinture, Montage et
Mécanique). Certains sont transversaux à plusieurs métiers (ex : robots).

3.1.4 Données d’entrées Ingénierie (DIVD usine)


 Paramètres à surveiller issus du Plan de Surveillance Process

4 PMP Version Excel

4.1 Présentation

Les PMP sont construits sur une trame standard identique à celle de la page suivante. L’utilisation de ce
support informatique Excel , disponible en fichier natif avec la norme EB15.31.000, permet de :

 Garantir une homogénéité entre tous les Plans de Maintenance Préventive au sein du groupe
Renault,
 Transférer les informations dans la GMAO SIMON.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 8 / 34


GE15-020R /A

Plan de Maintenance Préventive


Site :

Ligne : FP : Ensemble: Libellé: Instruction:

Echange pièces

Spécialité (2 C.)
Charge prévue

Gamme (O/N)
Etat machine

Systè./Condi.
Périodicité
Quantité et

(hh:mm:ss)

AM (1 C.)

MP (1 C.)
Valeurs limites N°gamme

(3 C.)

(3 C.)
Sous-Ensemble Elément Opération à effectuer Outillage désignation / Numéro MABEC N°intervention
(10 C. (10 C.
(20 C. Maxi) (20 C. Maxi) (60 C. Maxi) (20 C.Maxi) réf. Four. (10 C.) (10 C.)
Maxi) Maxi)
(40 C.Maxi)

Vous arrivez sur la dernière ligne du fichier, pour continuer, insérez des lignes au dessus de celles-ci, après avoir ôté la protection (Pensez à la remettre pour éviter des erreurs de manipulation).

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 9 / 34


GE15-020R /A

4.2 Documentation du PMP Excel

Il s’agit de placer dans le PMP toutes les informations de préventif recueillies sur l’équipement. Ce
chapitre passe en revue toutes les informations présentes dans le fichier PMP Excel :

4.2.1 Documentation de l’en-tête

Plan de Maintenance Préventive


Site :

Ligne : FP : Ensemble: Libellé: Instruction:

Exemple
Définition Equipement spécifique Equipement générique
Site Nom de l’usine Flins
Ligne Ligne de production Base roulante
FP Fonction Process Soubassement
Ensemble Matricule équipement 345284
Libellé Libellé de l’équipement Robot IRB 6400 Robot IRB 6400

Remarques :
Ces données ne sont pas obligatoires.
Elles permettent d’identifier les Plans de Maintenance Préventive
Elles n’ont cependant pas d’incidence lors du transfert dans SIMON (l’affectation du PMP à l’équipement
est réalisée pendant l’opération d’essaimage).

Définition Exemple
Instruction Nom du PMP SOYP0010

 Instruction : Nom du PMP.

L’instruction répond à une codification précise (8 caractères) :

1 2 3 4 5 6 7 8
S (Simon) Code Usine Métier Numéro séquentiel (N° du PMP)

Exemples :

Usine OYAK ; Métier Peinture ; PMP n° 10 Instruction = SOYP0010

Usine DOUAI ; Métier Emboutissage ; PMP n° 150 Instruction = SDOE0150

POUR DES RAISONS DE TRANSFERT DANS SIMON, LE NOM DU FICHIER EXCEL


DU PMP DOIT ETRE IDENTIQUE A CE NUMERO D’INSTRUCTION !

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 10 / 34


GE15-020R /A

4.2.2 Documentation des colonnes :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Echange pièces

Spécialité (2 C.)
Charge prévue

Gamme (O/N)
Etat machine

Systè./Condi.
Périodicité
Quantité et

(hh:mm:ss)

AM (1 C.)

MP (1 C.)
Valeurs limites N°gamme

(3 C.)

(3 C.)
Sous-Ensemble Elément Opération à effectuer Outillage désignation / Numéro MABEC N°intervention
(10 C. (10 C.
(20 C. Maxi) (20 C. Maxi) (60 C. Maxi) (20 C.Maxi) réf. Four. (10 C.) (10 C.)
Maxi) Maxi)
(40 C.Maxi)

DONNEES OBLIGATOIRES

Pour aider à la compréhension de la documentation des différentes colonnes, les exemples du tableau
font références à 3 PMP différents. Le code couleur ci-dessous aide à faire le lien entre les colonnes pour
un même PMP :

PMP pris en exemple :

# PMP Robot
$ PMP Table de manutention
% PMP Centre d’usinage

Exemple de lecture pour le PMP robot (voir colonne exemple) du tableau :

Sous ensemble : # Axe 1


! Elément : # Système d’équilibrage
! Opération : # Contrôler la pression
!Valeurs limites : # 6 bars max
! Outillage : # Manomètre

Le tableau ci-dessous décrit les différentes colonnes d’un Plan de Maintenance Préventive :

N° de Caract
colonne Désignation ères Définition Exemples

# Axes 1 (PMP Robot)


$ Motoreducteur (PMP table manutention)
% Groupe hydraulique (PMP centre
Sous- 20 Partie de l’ensemble contenant d’usinage)
1
ensemble max l’élément sur lequel on agit.
Voir précisions complémentaires ci-
dessous sur le découpage de l’ensemble
en sous ensemble et élément

# Système d’équilibrage
Organe sur lequel on agit, c'est- $ Réducteur
à-dire le matériel ou composant % Filtre huile
20
2 Elément du sous-ensemble sur lequel on
max
va effectuer l’opération de Voir précisions complémentaires ci-
maintenance préventive dessous sur le découpage de l’ensemble
en sous ensemble et élément

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 11 / 34


GE15-020R /A

# Contrôler la pression
Opération à 60 Désignation de l’opération à
3 $ Effectuer la vidange
effectuer max effectuer
% Contrôler l’état du filtre

Charge estimée de l’opération


(somme des temps passés par
! Intervention de 20 minutes :
hh : tous les intervenants)
Charge 1 intervenant = 20 minutes
4 mn : Attention : ne pas documenter
prévue 2 intervenants = 40 minutes
ss les secondes !

Sont exclus les temps de
préparation et de déplacement
! Codes préconisés stratégie
calendaire :

1E : Intervention 1 fois par jour (1 OT


hebdomadaire)
3E : Intervention 1 fois par équipe (1 OT
semaine)
S01 : Intervention 1 fois par semaine (OT
semaine)
4S01 : Intervention 1 fois par semaine
(1 OT mensuel)
S02 : Intervention toutes les 2 semaines
20J1 : Intervention 1 fois par jour (OT
mensuel)

! Codes préconisés stratégie à date


4 Intervalle de temps entre 2 fixe :
5 Périodicité
max opérations
A01 : Intervention annuelle
A02 : Intervention tous les 2 ans
A03 : Intervention tous les 3 ans
A04 : Intervention tous les 4 ans
A05 : Intervention tous les 5 ans
A06 : Intervention tous les 6 ans
A10 : Intervention tous les 10 ans

! Codes communs aux stratégies :

S04 : Intervention toutes les 4 semaines


S08 : Interventions toutes les 8 semaines
S12 : Intervention toutes les 12 semaines
S16 : Intervention toutes les 16 semaines
S24 : Intervention toutes les 24 semaines

! 2 codes préconisés :
3 Etat de la machine pendant la
6 Etat machine « MEP » : Machine En Production
max réalisation de l’opération
« MHP » : Machine Hors Production

Valeurs 10 Valeurs de référence à


7 # 6 bars max
limites max l’opération à effectuer

20 Outillage nécessaire à la bonne # Manomètre


8 Outillage
max réalisation de l’opération $ Cuve de rétention

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 12 / 34


GE15-020R /A

Documenter O (oui) ou N (non)


si une gamme de maintenance
FOS
existe pour l’opération à
Leçons Ponctuelles
effectuer (Difficulté
9 Gamme O/N
d’intervention, risque qualité,
Voir précisions complémentaires ci-
sécurité, environnemental…)
dessous
Référence à la colonne 13
« Gamme de maintenance »

Lié à l’échange de pièce : # C : Echange conditionnel (fuite)


Conditionnel
C : Echange conditionnel $ S : Vidange systématique
10 / C/S
S : Echange systématique à % C : Echange conditionnel du filtre
Systématique
chaque périodicité (si pollué)

Désignation et référence
Quantité
fournisseur de la pièce de
Désignation 40 $ 1 Huile MR CARTER EP 220 TOTAL
11 rechange et/ou des
Référence max % 1 Filtre HYDRO PALL
consommables précédées de la
Fournisseur
quantité en chiffre

Numéro 10 Numéro Mabec Renault de la $ R 100071515


12
Mabec max pièce de rechange % R 100109356

Gamme de 10 Nom du fichier de la gamme (ou


13 Codification spécifique à l’usine
maintenance max FOS) de maintenance

Numéro
10 Numéro d’intervention Voir précisions complémentaires ci-
14 d’interventio
max (documenté par l’usine) dessous
n

X si maintenance autonome
15 MA X
(réalisée par la fabrication)
X si maintenance réalisée par
16 MP X un professionnel de
maintenance

! Spécialités préconisées :

CI : Conducteur d’installation
EL : Electricien
2 Métier préconisé pour réaliser
17 Spécialité MC : Mécanicien
max l’opération
NE : Opérateur de nettoyage
OP : Opérateur
TM : Technicien de Maintenance

Précisions complémentaires sur :

4.2.2.1 Le découpage de l’ensemble en sous-ensemble et élément

Cette réflexion est essentielle pour structurer correctement le PMP. Le sous-ensemble correspond au
« niveau -1 » de l’équipement. L’élément se rapporte au sous ensemble et correspond à l’organe sur
lequel doit être réalisé l’opération de maintenance préventive. Ce découpage est indispensable à la
bonne compréhension du PMP et la localisation des fonctions de l’équipement par les intervenants
(Opérateur, Conducteur d’Installation, Professionnel de Maintenance)

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 13 / 34


GE15-020R /A

4.2.2.2 Numéro d’intervention

Le numéro d’intervention sert à regrouper les opérations : à savoir, regrouper les opérations à faire en
même temps, par un même spécialiste et même état machine.
La périodicité est également souvent utilisée comme critère de regroupement. Il existe cependant la
possibilité d’affecter un même numéro d’intervention pour des périodicités différentes
" "Multi périodicité" préconisée pour des périodicités rapprochées (ex : S01et S02. S08 et S16)
Pour ce regroupement, SIMON affecte un compteur (pour les opérations avec le même numéro
d’intervention). Les opérations ayant le même code intervention seront regroupés sur le même Ordre de
Travail (OT)

C’est donc au moment d’affecter ce numéro qu’il faut déterminer les opérations qui sortiront sur les
Ordres de Travail (OT cf. chapitre 8, page 29).

Exemple :

PMP (Douai / Emboutissage / n° 14)

Aucun renseignement spécifique n’est obligatoire dans ce numéro. Par contre, il peut s’avérer utile de
faire apparaître des informations jugées importantes (métier, périodicité par exemple).

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 14 / 34


GE15-020R /A

L’OT ci-dessous correspond à la première intervention codifiée dans l’exemple précèdent : 0871571CI1.
Les opérations regroupées par intervention seront présentes dans le même OT.

4.2.2.3 Gammes de maintenance

Les gammes de maintenance décrivent le mode opératoire pas à pas pour réaliser les actions de
maintenance. Elles permettent de :

 Standardiser la façon de faire les contrôles, les mesures, les actions de préventif,
 Garantir la qualité d’exécution des actions de préventif.

Les gammes de maintenance ne sont pas obligatoires. Elles sont conseillées lorsque l’opération de
maintenance présente un risque particulier (sécurité, qualité du produit, fiabilité du moyen) pour
l’intervenant.
Les nouvelles gammes sont établies sous forme de :

 Feuilles d’Opérations Standards Procédure (FOS).

La codification de la gamme est à l’initiative du site.

L’exemple de gamme, page suivante, décrit le mode opératoire pour l’échange d’un capteur de mesure
Laser (Tôlerie) sous forme de FOS.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 15 / 34


GE15-020R /A

N° de FOP : FOS…../…… Délai d'apprentissage Feuille d'Opération Standard Page ..…/…..

Nom du process Echange capteur Laser (PROCEDURE) N 1 2 3 4 5 6 7 8


(Nom de l'opération) Date de modification
Equipement de sécurité Fiche EPI en vigueur Temps total Chef d'Atelier
/ vêtements des étapes cmin Equi

Vérifié par
Outils utilisés Jeu de clefs allènes, capteur Chef Equi
Pièces utilisées (réf.) Licence et ou d' Equi
Qualifications UET Equi
Equi

No. Etape principale Temps Point clé Raison du point clé


1 Mettre la station en passe travers.
1.1) Mettre les 4 robots au repli. Item 2.1

1.2) Positionner le commutateur du passe travers à 1


(armoire électrique de FSR3 poteau Y46).

2 Couper l'alimentation de la C3 box.


2.1) Positionner le commutateur sur "OFF" 2.1) - Vérifier que les leds du capteur 2.1) - S'assurer que le capteur n'est
sont éteintes. plus alimenté.
1 coffret commun pour E1 et E3 à gauche.
I 1 coffret commun pour E2 et E4 à droite.
Leds d'alimentation capteur

3 Effectuer l'échange du capteur.


Item 3.1
3.1) Débrancher le câble d'alimentation du capteur. Prise "Power Input"
(Prise "Power Input")

3.2) Retirer les caches situés sur les côtés de support. 3.2) Clef allène de 2,5. Item 3.2
Cache
3.3) Retirer les vis de maintien et ôter le capteur. 3.3) clef allène de 6. 3.3) Permet un positionnement à
ATTENTION à la goupille. +/- 1mm.

3.4) Mettre en place le nouveau capteur.


(Goupille + vis de maintien).

3.5) Remettre les caches situés sur les côtés de support. Item 3.3

vis de fixation capteur


3.6) Rebrancher le câble d'alimentation du capteur.
(Prise "Power Input")

Ce qui est interdit et pourquoi TOTAL Comment traiter les anormalies


(Explication des possibles problèmes ou défauts) Items ou notes explicatives. Autres
goupille

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 16 / 34


GE15-020R /A

5 Préparation à l’intégration du Plan de Maintenance Préventive dans


SIMON

5.1 Préparation du PMP

Exemple : PMP Rôdeuse SFLT082C (FLINS, Tôlerie)


Ce PMP sert d’exemple d’application à la préparation de la planification (chapitre 5 du présent
document).

PMP Rôdeuses (SFLT082C)


Plan de Maintenance Préventive
Site :

Ligne : xxx FP : xxx Ensemble: xxx Libellé: xxx Instruction: SFLT082C

Echange pièces

Spécialité (2 C.)
Gamme (O/N)
Temps prévu

Etat machine

Systè./Condi.
Péri odicité
(hh:mm:ss ) Valeurs Quantité et

AM (1 C.)
MP (1 C.)
Numéro N°gamme

(3 C.)

(3 C.)
Sous-Ensemble Elément Opération à effectuer limites Outillage désignation / N°intervention
MABEC (10 C.
(20 C. Maxi) (20 C. Maxi) (60 C. Maxi) (10 C. (20 C.Maxi) réf. Four. (10 C.)
(10 C.) Maxi)
Maxi) (40 C.Maxi)

Rodeuse Ensemble Verifier etat general et nettoyer 00:05:00 S01 AST N S X CI

Rodeuse Bac a copeaux Vider bac de recuperation des copeaux 00:01:00 S01 MHP N S X CI
Materiel
Rodeuse Nettoyer et controler absence de fuite 00:01:00 S01 AST N S X CI
pneumatique
Rodeuse Detecteurs Verifier etat et fixation 00:01:00 S04 MHP N S X CI

Rodeuse Circlips Verifier la presence du circlips 00:01:00 S04 MHP N S X CI

Rodeuse Silens bloc Verifier l' etat et fixation des silens bloc 00:01:00 S04 AST N S X CI

Rodeuse Armoires Verifier , controler et nettoyer 00:01:00 A01 AST Chiffon N S X CI

Rodeuse Moteur Verifier pignon moteur et fraise + graissage 00:15:00 A02 AHT N S X MC

Rodeuse Ensemble Verifier etat roulements et cages 00:15:00 A02 AHT N S X MC

Rodeuse Tete rodeuse Demonter et nettoyer 00:15:00 A02 AHT N S X MC

Rodeuse Fraise Vérifier absence de bourrage et compteur 00:01:00 JEQ MHP Chiffon N S X CI

Vous arrivez sur la dernière ligne du fichier, pour continuer, insérez des lignes au dessus de celles-ci, après avoir ôté la protection (Pensez à la remettre pour éviter des erreurs de manipulation).

5.2 Conversion du PMP version Texte

Pour intégrer le PMP dans la GMAO SIMON, le PMP au format Standard Excel doit être d’abord transcrit
en fichier « TEXTE ». Une macro Excel dédiée existe pour réaliser cette opération.

Utilisation "Outil SIMON" " Formation SIMON

5.3 Intégration du PMP dans SAP

Cette étape consiste à intégrer le PMP version Texte dans SAP " Formation SIMON

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 17 / 34


GE15-020R /A

6 Préparation de la planification
La Planification ou "essaimage" est l’action de créer le lien entre l’intervention, l’équipement, le
superviseur et la date de démarrage
Le Pré requis pour réaliser cette phase de manière optimale est de bien définir l’arborescence et la
désignation de l’équipement permettant son identification dans l’atelier.

6.1 Exemple 1 : Préparation de planification d’un PMP sur un équipement

6.1.1 Préparation à l’essaimage

Documentation de fichier "Prepa Ess" (boite à outil SIMON) " Formation SIMON

Ci-dessous, un exemple du fichier "Prepa Ess" de préparation d’essaimage pour le "PMP rôdeuse"
affecté à l’équipement 836271 sous le superviseur T01 (exemple). Ce fichier sert de données d’entrée
pour la phase d’essaimage SIMON (non traitée dans ce document).

Les données nécessaires à la documentation de ce fichier sont détaillées ci-dessous :

Préparation de l’essaimage
pour tous les compteurs de
gammes (voir ci-dessus)

Equipement 836271

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 18 / 34


GE15-020R /A

PT : Poste Technique.
Documenter le poste technique dans lequel se trouve les équipements à maintenir. Si les équipements se
trouvent sur plusieurs postes techniques, remonter au poste "père".

EQ : Equipement.
Matricule de l’équipement (836271)

Groupe de Gamme.
Numéro du PMP à essaimer (SFLT082C)

Cpt : Compteur de gamme


Renseigner le numéro du compteur (1 ligne par compteur)

Date Proch.
Date à laquelle le premier Ordre de Travail va sortir (Ex 01/12/2006)

Gr de Gest : Groupe de gestionnaire


Superviseur sous lequel est réalisé le PMP (T01)

Périod : Périodicité.
Périodicité du compteur de gamme (Ex : S01, S02, S04 toutes les semaines)

Strat : Stratégie
Priorité
Fact Données non « structurantes » pour notre exemple
Hor (expliquées dans la formation SIMON)
Trav

Les opérations ci dessus (conversion, préparation PMP et préparation essaimage) préparent la


planification du PMP dans SIMON. L’opération d’intégration du PMP dans SIMON est détaillée dans la
formation "Gestion Opérationnelle" SIMON.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 19 / 34


GE15-020R /A

6.2 Exemple 2 : Préparation de planification d’un PMP générique avec liste d’objets

Dans le cas d’un PMP générique (plusieurs équipements), il peut être judicieux de regrouper des
équipements lors de l’essaimage pour créer des "tournées" préventives (entre ces mêmes équipements)
et limiter le nombre de sorties d’ Ordres de Travail (ne pas avoir 1 OT pour 1 équipement).

L’exemple suivant explique l’intégration du PMP générique "Rôdeuse" sur 26 robots dans la tôlerie de
FLINS (PMP = SFLTO82C) en réalisant des regroupements d’équipements.

La fonctionnalité SIMON qui va répondre à ce cas de figure s’appelle "liste d’objets" :

Liste d’objets :
Possibilité d’affecter plusieurs équipements sur le même poste d’entretien. L’intervention doit être
planifiée pour la même date et le même groupe de gestionnaire (superviseur).

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 20 / 34


GE15-020R /A

6.2.1 Recherche des équipements à maintenir (préparation de la liste d’objets)

Dans cette étape, il s’agit de répertorier les robots de soudure utilisant des rôdeuses (dans l’exemple, le
PMP n’est pas dépendant de la technologie de rodage. Donc, quelque soit la marque des rôdeuse, il
n’existe qu’un seul PMP générique)

Documenter la désignation de l’objet recherché (robot) et le poste technique sur lequel est réalisé
l’essaimage :

Extraire (sous Excel) le résultat obtenu et coller l’ensemble des équipements à retenir (tous les robots ne
sont pas équipés de rôdeuses…) dans l’onglet nommé "Equipements" sur le fichier PMP Excel.

Remarque : possibilité de retrouver les équipements d’une même famille (mêmes caractéristiques et
même Plan de Maintenance) par code famille.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 21 / 34


GE15-020R /A

6.2.2 Réalisation des listes d’objet

Une liste d’objets correspond à un groupement d’équipements pour lesquels est organisée une tournée
préventive. Il est donc indispensable de connaître la charge du PMP (en volume d’heure) et les
ressources à disposition pour réaliser ces opérations de Maintenance.

Pour cet exemple, nous allons considérer que la charge liée au Conducteur d’Installation responsable de
la Maintenance Préventive sur les rôdeuses ne peut excéder 8 équipements.

" Les listes d’objets ne pourront donc pas excéder 8 rôdeuses (= 8 robots).

En fonction des paramètres ci-dessous et de la liste du paragraphe 5.2.1, il est proposé le découpage
suivant :

FL01_T_A--_CS-
Equipement Désignation Poste technique Désignation
500723 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0260 BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE
500727 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0260 BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE
500731 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0260 BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE
500735 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0260 BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE
1076746 ROBOT IRB 6600 SOUD BRA1_0260_G1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0260 BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE
1076747 ROBOT IRB 6600 SOUD BRA1_0260_G2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0260 BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE
500756 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500759 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500761 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500762 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500768 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500771 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500773 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500775 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280 BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE
500724 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0320 BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT
500728 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0320 BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT
500732 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0320 BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT
500736 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0320 BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT
500741 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_G1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0320 BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT
500746 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_G2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0320 BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT
500769 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_J1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0350 BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT
500772 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_J2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0350 BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT
500780 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_K1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0350 BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT
500782 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_K2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0350 BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT
836270 ROBOT IRB6400 SOUD BRA2_0350_L2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0350 BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT
836271 ROBOT IRB6400 SOUD BRA2_0350_L1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0350 BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT

Afin d’optimiser les temps de déplacement de l’intervenant, la situation géographique


des équipements doit être prise en compte dans ce type de regroupement.

Remarque : dans notre exemple, nous considérerons qu’un seul gestionnaire (superviseur T01) pilote la
réalisation du PMP rôdeuse.

Listes d’objets correspondant au découpage ci dessus :

Liste 1 Liste 2 Liste 3 Liste 4


500723 500756 500724 500769
500727 500759 500728 500772
500731 500761 500732 500780
500735 500762 500736 500782
106746 500768 500741 836270
1076747 500771 500746 836271
500773
500775

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 22 / 34


GE15-020R /A

FL01_T_A--_CS-
Equipement Désignation Poste technique Désignation
500723 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE Liste 1 500723
500727 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE T01 500727
500731 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 500731
500735 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0260_F4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 500735
1076746 ROBOT IRB 6600 SOUD BRA1_0260_G1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 1076746
1076747 ROBOT IRB 6600 SOUD BRA1_0260_G2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 1076747
500756 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE Liste 2 500756
500759 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE T01 500759
500761 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500761
500762 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_H4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500762
500768 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500768
500771 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500771
500773 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500773
500775 ROBOT XR701 SOUD BRA1_0280_J4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500775
500724 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT Liste 3 500724
500728 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT T01 500728
500732 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F3 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500732
500736 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_F4 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500736
500741 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_G1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500741
500746 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0320_G2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500746
500769 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_J1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT Liste 4 500769
500772 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_J2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT T01 500772
500780 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_K1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 500780
500782 ROBOT XR701 SOUD BRA2_0350_K2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 500782
836270 ROBOT IRB6400 SOUD BRA2_0350_L2 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 836270
836271 ROBOT IRB6400 SOUD BRA2_0350_L1 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRBRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 836271

Pour terminer la préparation, il ne reste plus qu’a y associer le poste technique correspondant aux listes
d’objet :

Désignation
BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE Liste 1 500723 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0260
BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE T01 500727
BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 500731
BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 500735
BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 1076746
BRA1-0260 POINTAGE UNITS AVANT ARRIERE 1076747
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE Liste 2 500756 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA1_0280
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE T01 500759
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500761
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500762
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500768
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500771
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500773
BRA1-0280 FINITION UNITS AVANT ARRIERE 500775
BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT Liste 3 500724 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0320
BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT T01 500728
BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500732
BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500736
BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500741
BRA2-0320 DEPOSE BLOC AVANT 500746
BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT Liste 4 500769 FL01_T_A--_CS-_BRA-_BRA2_0350
BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT T01 500772
BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 500780
BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 500782
BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 836270
BRA2-0350 POINTAGE FINITION BLOC AVANT 836271

6.2.3 Préparation de l’essaimage

Dans l’onglet « Essaimage » du fichier ci-dessous (impression écran), documenter l’entête du document :

PT : Poste Technique (Important dans le cas des listes d’objet).


Documenter le poste technique dans lequel se trouve les équipements à maintenir. Si les équipements se
trouvent sur plusieurs postes techniques, remonter au poste « père ».

EQ : Equipement.
Ne pas documenter dans le cas d’une affectation à une liste d’objets !
Cette opération est réalisée au moment de l’essaimage dans SAP.

Groupe de Gamme.
Numéro du PMP à essaimer (SFLT082C).

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 23 / 34


GE15-020R /A

Cpt : Compteur de gamme.


Renseigner le numéro du compteur (1 ligne par compteur).

Périod : Périodicité.
Périodicité du compteur de gamme (Ex : S01, toutes les semaines).

Strat : Stratégie

Date Proch.
Date à laquelle le premier Ordre de Travail va sortir (Ex 01/12/2006).

Gr de Gest : Groupe de gestionnaire.


Superviseur sous lequel est réalisé le PMP (T01).

Fact : Facteur d’exécution =( Important dans le cas des liste d’objet)


Nombre d’équipements dans la liste d’objets (EX, première liste = 6)

Strat
Priorité Données non « structurantes » pour notre exemple
Hor (expliquées dans la formation SIMON)
Trav

Ce fichier de préparation doit être rempli pour toutes les listes d’objets et tous les compteurs de
gamme du PMP (voir ci après)

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 24 / 34


GE15-020R /A

Dans l’exemple rôdeuse de FLINS :

Pour terminer la préparation de l’essaimage, copier les différentes lignes ci-dessus dans le fichier
« Prepa Ess »

Coller les lignes à partir de la ligne 6, colonne 4

Cette dernière opération achève la préparation de la planification d’un PMP sur une liste d’équipements
avant l’essaimage dans SAP.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 25 / 34


GE15-020R /A

7 Lissage de charge
Le lissage de charge consiste, après avoir planifié tous les Plans de Maintenance de l’atelier (ou un
périmètre plus restreint) d’équilibrer le volume d’heures de préventif hebdomadaire sur l’année.

Il est donc important de valider le lissage de la charge avant l’essaimage (chapitre 7)

Cela nécessite :

 de visualiser le volume d’heure hebdomadaire par superviseur / par spécialité / périodicité / état
machine,
 de vérifier que la charge prévue annuellement soit adaptée aux ressources disponibles de
l’atelier.

Les conséquences d’un mauvais lissage sont principalement le dépassement de la charge de préventif et
donc la non réalisation et le report des interventions sur les semaines suivantes.

7.1 Exemple
Simulation du lissage dans un atelier pour :

Superviseur E10
Périodicité S08
Spécialité EL
Etat Machine HP

Les exemples "d’impressions écran" et graphiques ci-dessous proviennent d’un l’outil Excel de lissage
développé par le Service Ingénierie Maintenance et Performance des Moyens

Répartition initiale (avant lissage) des volumes de préventif sur l’année :

160

140

120
Volume en heure

100

80

60

40

20

0
1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 23 25 27 29 31 33 35 37 39 41 43 45 47 49 51
semaines

Charge minimale = 0 heures


Charge maximale = 152 heures

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 26 / 34


GE15-020R /A

Décomposition :

La distribution, par semaine, des différentes charges du préventif est directement liée à la date du 1er OT
(date de démarrage) et à la périodicité.
Pour modifier cette distribution, il faut donc modifier la date de démarrage du premier OT. L’objectif étant
de répartir les activités sur le maximum de semaines.
" Cette opération se fait manuellement, à l’initiative du spécialiste fonctionnel SIMON.

7.2 Simulation

Hypothèse : aucune restriction n’est imposée (date impérative de certains travaux, travaux à date fixe
(Travaux d’arrêt d’Août ou de fin d’année)…).

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 27 / 34


GE15-020R /A

7.3 Résultat

Suite aux modifications apportées (changement de date), l’outil Excel de Lissage de charge recalcule la
répartition de la charge de préventif sur l’année :

140

120
Volume en heure

100

80

60

40

20

0
1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21 23 25 27 29 31 33 35 37 39 41 43 45 47 49 51

Semaines

Charge minimale = 0 heures


Charge maximale = 38 heures

Rappel : Pour cet exemple, nous avons émis l’hypothèse qu’il n’ y avait aucune contrainte à la
modification des dates de début du 1er OT.

Le résultat obtenu est donc optimal :


La charge maximale rencontrée / semaine = charge maximale du compteur de groupe de gamme

8 Essaimage

Suite au lissage de charge, l’essaimage consiste à planifier les interventions sur les équipements
associés.

Cette action rend la planification effective pour l’exploitation.

" Formation SIMON

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 28 / 34


GE15-020R /A

9 Exploitation du Plan de Maintenance Préventive

9.1 Impression des Ordres de Travail

L’impression des OT se fait à partir du frontal SIMON " Formation SIMON

 Le CUET Fabrication est responsable de la sortie des OT de Maintenance Autonome et de leur


affectation dans l’UET.
" Cela implique de former la fabrication à la Gestion Opérationnel de SIMON.

 Le CUET Maintenance est responsable de la sortie des OT de Maintenance Professionnelle et


de leur affectation aux professionnels de Maintenance et/ ou la sous-traitance.

Ci-dessous quelques exemples d’OT (Maintenance Autonome, Liste d’objets) issus du frontal SIMON :

OT Maintenance Autonome :
Ci-dessous, un OT de Maintenance Autonome avec compte rendu journalier (manuscrit sur l’OT papier) à
solder une fois par mois (par le CUET Fab) :

Localisation

Spécialité
&
Temps prévu

Comptes rendu papier


par opération
jour / jour
(Cases à cocher)

OT avec « Liste d’objets » pour la maintenance :

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 29 / 34


GE15-020R /A

OT Maintenance Professionnelle :
Ci-dessous, un OT de Maintenance Professionnel avec liste d’objets (intervention à réaliser sur plusieurs
équipements) :

Localisation

Spécialité
&
Temps prévu

Équipements
à
visiter

Opération à
effectuer sur les
équipements

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 30 / 34


GE15-020R /A

9.2 Exécution des travaux


Les intervenants effectuent, en respectant le planning, pendant cette phase, les travaux décrits dans les
OTs (issus des PMP).

 La Fabrication (Conducteur d’Installation, OPérateur, opérateur de NEttoyage) effectue les


opérations repérées « MA » dans le PMP ;
 La Maintenance (MéCanicien, ELectricien, Technicien de Maintenance) réalise les interventions
repérées « MP » dans le PMP ;
 Les interventions sous traitées sont affectées à un superviseur spécifique "sous traitance".

9.2.1 Règles de "priorisation" des interventions de maintenance par rapport aux risques
avérés des défaillances
Chaque semaine, des arbitrages doivent êtres effectués lors de la réunion de préparation des travaux
programmés (dont le préventif). Il peut être judicieux de définir des règles de "priorisation".

Le tableau ci-dessous fait apparaître les niveaux de priorité des interventions de maintenance, y compris
les interventions de maintenance préventive :

Risques / Priorités
Criticité de
l’équipement Sécurité Environnement Qualité
Pertes de Maintenance Amélioration Ergonomie
Patrimoine
Fiabilisation, Poste de
production Préventive Kaizen Travail

A
Dans le Flux 02 05 08 11 14 17 20
Non secouru

B 01
Dans le Flux 03 06 09 12 15 18 21
Secouru

C 04 07 10 13 16 19 22
Hors Flux

9.3 Compte rendu d’intervention


Les intervenants de maintenance ayant réalisé les opérations spécifiées dans l’ OT rendent compte des
travaux effectués.
Dans ce compte rendu doivent apparaître :

D’une part, les informations générales sur l’intervention :

 Nom des intervenants,


 Temps d’intervention.

D’autre part, les informations techniques sur la défaillance détectée (commentaires OT) :

 Description de l’état machine,


 Défaillance apparente ou organe nécessitant l’intervention,
 Effet de la défaillance sur l’équipement,
 Pièces de rechange utilisées (désignation référence MABEC),
 Cause apparente de la défaillance,
 Actions palliatives (réparation) mises en œuvre pour assurer la remise en production de
l’équipement : remise en état, remplacement, modification,
 Actions correctives à suivre (OT fils).

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 31 / 34


GE15-020R /A

9.4 Solde des Ordres de Travail

Le "solde" des Ordres de travail est la validation de la réalisation des opérations de maintenance
contenues dans l’ OT et leur enregistrement dans SIMON.

Ci-dessous, la préconisation du temps imparti pour la réalisation des OT de préventif :

Périodicité Temps maxi de réalisation*


Toutes les semaines S01 1 semaine
Toutes les 2 semaines S02 1 semaine
Toutes les 4 semaines S04 2 semaines
Toutes les 8 semaines S08 2 semaines
Toutes les 12 semaines S12 3 semaines
Toutes les 16 semaines S16 3 semaines
Toutes les 24 semaines S24 4 semaines
Tous les jours pour 1 équipe sur 1 semaine 1EQ 1 semaine
Tous les jours pour 3 équipes sur 1 semaine 3EQ 1 semaine
Tous les jours sur 4 semaines 20J1 4 semaines
Toutes les semaines sur 1 mois 4S01 4 semaines
Tous les ans A01 8 semaines
Tous les 2 ans A02 8 semaines
Tous les 3 ans A03 8 semaines
Tous les 4 ans A04 8 semaines
Tous les 5 ans A05 8 semaines
Tous les 6 ans A06 8 semaines
Tous les 10 ans A10 8 semaines

* Le temps maxi. pour la réalisation del’ OT est à compter de la date de réalisation prévue de l’OT.

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 32 / 34


GE15-020R /A

10 Optimisation du Plan de Maintenance Préventive

10.1 Méthode "REE"

L’objectif de la démarche REE est de supprimer les tâches inutiles contenues dans les Plans de
Maintenance Préventive en vérifiant la pertinence de chaque opération.

Le Plan de Maintenance Préventive doit répondre aux principes de la Maintenance Préventive (chapitre 2
page 6 du présent document) et chaque opération retenue doit être :

REALISABLE
EFFICACE
ECONOMIQUE
Ces critères sont à appliquer à chaque modification du PMP (modification suite au changement de
process, arrêts longs, incidents majeurs…)

10.2 Positionnement de la démarche

Dans le cadre d’un déploiement de SIMON, Il est impératif d’appliquer cette démarche en
parallèle de la préparation des PMP au format Excel Standard SIMON

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 33 / 34


GE15-020R /A

10.3 Priorisation des PMP à optimiser

Le nombre de PMP dans les départements de fabrication ne permet pas d’appliquer cette démarche
(séance de 3 heures à 5 personnes pour 1 PMP) sur tous les Plans de Maintenance Préventive. Il est
donc nécessaire de prioriser les PMP à optimiser :

Règles de priorisation :

 PMP Standards :
En effet, par définition, toute évolution sur un PMP standard est reconduite automatiquement sur
l’ensemble des équipements standardisés permettant des gains rapides (coûts, fiabilité) dans
l’atelier.

 PMP dont le volume d’heures est supérieur à 50 heures annuelles


Le gain moyen (en heures) d’une séance REE est estimée à 30%. A raison d’une charge de
travail d’une quinzaine d’heures par séance (3 heures x 5 personnes).
Volume d’heures = Volume d’heures PMP x Nombre d’équipements concernés

" Les PMP dont le volume d’heure de préventif annuel est inférieur à 50 heures ne sont donc pas
rentables à optimiser.

10.4 Formation
Les Services Ingénierie du SPR et Ingénierie Maintenance et Performance des Moyens (DADSPR)
assurent la formation des animateurs usines (Maintenance Centrale & IS TPM)

Séance de formation ≈ 4 heures sur 1 PMP local.

11 Liste des documents cités


NOTE : Pour les documents non datés, la dernière version en vigueur s'applique

EN 13306 : Terminologie de la maintenance


EB15.31.000 : Machines et installations industrielles. Plan de Maintenance Préventive

© RENAULT 2007 Origine : PEGI Renault Page : 34 / 34