Vous êtes sur la page 1sur 42

MANUEL D’UTILISATEUR

Français

TEUS00015-03-FRA
Juin- 2007
Cher client,

Merci d’avoir choisi notre analyseur automatique A25. Nous sommes sûrs que ses caractéristiques en feront un instrument
précieux pour votre laboratoire. Malgré son utilisation simple et facile à travers un programme dans un environnement
Windows, nous vous recommandons de lire attentivement le présent manuel. Il vous aidera à faire l’installation ainsi qu’à
assurer une programmation, une utilisation et une maintenance correctes de l’appareil, qui vous permettront d’obtenir le
rendement maximum de ses multiples possibilités.

3
TABLE DES MATIERES
Introduction .............................................................................7
1. Description de l’appareil .....................................................8
1.1. Parties principales ...................................................................................................... 8
1.1.1. Bras manipulateur ................................................................................................................. 8
1.1.2. Système de dosage................................................................................................................ 8
1.1.3. Rotor de réactions et de lecture ............................................................................................ 9
1.2. Théorie de fonctionnement ..................................................................................... 10
1.3. Mise en route ............................................................................................................ 10
1.4. Caractéristiques fonctionnelles .............................................................................. 11
2. Méthode opératoire générale ........................................... 13
2.1 Installation du programme ........................................................................................ 13
2.2. Procédure opératoire ............................................................................................... 13
2.2.1. Introduction .......................................................................................................................... 13
2.2.2. Procédure de démarrage, opération et arrêt. .................................................................... 14
2.2.3. Moniteur ............................................................................................................................... 15
2.2.3.1. État de l’analyseur et de la session de travail ................................................................. 15
2.2.3.2. Bloquer les échantillons en attente ................................................................................. 16
2.2.3.3. Barre de boutons verticale de contrôle de l’analyseur ................................................... 16
2.2.3.4. Barre de boutons horizontale ........................................................................................... 16
2.2.3.5 Boutons spéciaux de l’écran Moniteur ............................................................................. 16
2.2.4. Programmation .................................................................................................................... 17
2.2.4.1. Programmation de Techniques ........................................................................................ 17
2.2.4.2. Programmation de Calibrants Multiples .......................................................................... 20
2.2.4.3. Programmation de Contrôles Multiples ........................................................................... 20
2.2.4.4. Programmation de Profils................................................................................................. 21
2.2.4.5 techniques calculées ......................................................................................................... 22
2.2.4.6. Programmation de Racks de Réactifs .............................................................................. 22
2.2.5. Enregistrer/charger fichier de techniques .......................................................................... 23
2.2.6. Préparation de la Session de Travail .................................................................................. 23
2.2.6.1. Introduction de Nouveaux Échantillons ........................................................................... 23
2.2.6.2. Positionnement d’Échantillons et de Réactifs .................................................................. 25
2.2.7. Mémorisation de sessions .................................................................................................... 27
2.2.8. Résultats actuels .................................................................................................................. 27
2.2.8.1 Modification du facteur calculé ......................................................................................... 28
2.2.8.2. Répétitions ........................................................................................................................ 28
2.2.9. Alarmes actuelles et Historique d’alarmes ......................................................................... 28
2.2.10. Historiques de Résultats .................................................................................................... 29
2.2.11. Données de Patient ............................................................................................................ 30
2.2.12. Configuration ...................................................................................................................... 30
2.2.12.1. Analyseur A25 .................................................................................................................. 30
2.2.12.2. Langues ........................................................................................................................... 32
2.2.12.3. Port série ......................................................................................................................... 32
2.2.12.4. En-tête des rapports de résultats .................................................................................... 32
2.2.13. À propos de.... .................................................................................................................... 32
2.2.14. Outils ................................................................................................................................... 33
2.2.14.1. Test du canal de communications PC-Analyseur ........................................................... 33
2.2.14.2. Vérification du rotor de réactions ................................................................................... 33
2.2.14.3. Démontage de la pointe de dosage ............................................................................... 33
2.2.14.4 Réinitialisation de l’historique des lignes de base ......................................................... 34
2.2.14.5. Amorçage du système fluidique ..................................................................................... 34
2.2.14.6. Lavage du système de dosage ....................................................................................... 34

5
2.2.14.7. Remplacement de la lampe ........................................................................................... 34
2.2.14.8 Sélectionner le type de rotor ........................................................................................... 35
2.2.15. Contrôle de Qualité Interne ............................................................................................... 35
2.2. Alarmes et avertissements ....................................................................................... 36
3. Procédures de mesure et de calcul ................................. 38
3.1. Point Final ................................................................................................................. 39
3.1.1. Absorbance .......................................................................................................................... 39
3.1.1.1. Monoréactive / Biréactive ................................................................................................. 39
3.1.1.2. Monochromatique / Bichromatique .................................................................................. 39
3.1.2. Concentration ....................................................................................................................... 39
3.1.2.1. Facteur .............................................................................................................................. 39
3.1.2.2. Calibrant unique ............................................................................................................... 39
3.1.2.3. Plusieurs Calibrants .......................................................................................................... 39
3.1.3. Répliques ............................................................................................................................. 39
3.1.3.1. Blanc.................................................................................................................................. 39
3.1.3.2. Calibrant ............................................................................................................................ 39
3.1.3.3. Échantillon ........................................................................................................................ 39
3.2. Différentielle Biréactive ............................................................................................ 40
3.2.1. Absorbance .......................................................................................................................... 40
3.2.2. Concentration ....................................................................................................................... 40
3.2.2.1. Facteur .............................................................................................................................. 40
3.2.2.2. Calibrant unique ............................................................................................................... 40
3.2.2.3. Plusieurs Calibrants .......................................................................................................... 40
3.2.3. Répliques ............................................................................................................................. 40
3.2.3.1. Blanc.................................................................................................................................. 40
3.2.3.2. Calibrant ............................................................................................................................ 40
3.2.3.3. Échantillon ........................................................................................................................ 40
3.3. Temps Fixe ................................................................................................................ 40
3.3.1. Absorbance .......................................................................................................................... 40
3.3.1.1. Monoréactive / Biréactive ................................................................................................. 40
3.3.2. Concentration ....................................................................................................................... 41
3.3.2.1. Facteur .............................................................................................................................. 41
3.3.2.2. Calibrant unique ............................................................................................................... 41
3.3.2.3. Plusieurs Calibrants .......................................................................................................... 41
3.3.3. Répliques ............................................................................................................................. 41
3.3.3.1. Blanc.................................................................................................................................. 41
3.3.3.2. Calibrant ............................................................................................................................ 41
3.3.3.3. Échantillon ........................................................................................................................ 41
3.4. Cinétique ................................................................................................................... 41
3.4.1. Variation de l’Absorbance par unité de temps ................................................................... 41
3.4.1.1. Monoréactive / Biréactive ................................................................................................. 41
3.4.1.2. Vérification de Linéarité ................................................................................................... 42
3.4.2. Concentration ....................................................................................................................... 42
3.4.2.1. Facteur .............................................................................................................................. 42
3.4.2.2. Calibrant unique ............................................................................................................... 42
3.4.2.3. Plusieurs Calibrants .......................................................................................................... 42
3.4.3. Répliques ............................................................................................................................. 42
3.4.3.1. Blanc.................................................................................................................................. 42
3.4.3.2. Calibrant ............................................................................................................................ 42
3.4.3.3. Échantillon ........................................................................................................................ 42
INTRODUCTION
L’analyseur A25 est un analyseur automatique pour
Diagnostic In Vitro à accès aléatoire spécialement conçu
pour réaliser des analyses cliniques de biochimie et
turbidimétrie. Le contrôle de l’appareil se fait on-line en
temps réel à partir d’un ordinateur PC externe. L’analyseur
réalise les analyses patient par patient et permet
l’introduction continue des échantillons. Les résultats sont
immédiatement donnés après chaque mesure. La vitesse
de préparation des réactions en fait l’instrument idéal pour
les laboratoires automatisés de taille moyenne. La
souplesse du système de racks d’échantillons et de réactifs
permet d’adapter parfaitement la capacité de l’analyseur
aux besoins spécifiques de chaque laboratoire.

Pour chacun des éléments de l’analyseur A25 BioSystems l’utilisateur peut introduire continuellement des échantillons
a utilisé la technologie la plus avancée pour obtenir les normaux ou urgents dans l’analyseur sans interrompre les
meilleures prestations analytiques, dans une recherche mesures en cours. Il est possible de faire des prédilutions
constante d’économie, de robustesse, de simplicité dans des échantillons. L’analyseur ordonne automatiquement les
l’utilisation et de facilité dans la maintenance. Un bras tests de chaque patient pour éviter toute incompatibilité
manipulateur cartésien à trois axes se charge de la entre réactifs et pour optimiser les prestations. Depuis
préparation des réactions. Le dosage se réalise au moyen l’écran Moniteur, essentiellement graphique, l’analyseur
d’une pompe de dosage munie d’un piston en céramique à informe l’utilisateur de son état de fonctionnement et du
travers une pointe démontable thermostatisée à contrôle processus d’obtention des résultats. Toutes ces
Fuzzy Logic. Un poste de lavage garantit que la pointe caractéristiques, de même que la variété de modes
reste parfaitement propre durant tout le processus. Les d’analyse possibles –point final monoréactif ou biréactif
réactions s’effectuent dans un rotor thermostatisé à (monochromatique ou bichromatique), différentiel biréactif,
l’intérieur duquel les lectures d’absorbance se font temps fixe monoréactif ou biréactif et cinétique monoréactif
directement au moyen d’un système optique intégré. ou biréactif– font de l’analyseur A25 un appareil très versatile
Le programme d’application, particulièrement élaboré, et efficace pour le laboratoire d’analyses cliniques.
permet de contrôler facilement les vastes fonctionnalités
de l’analyseur. L’interface d’utilisateur est souple, simple
et très graphique et sépare clairement les tâches de routine
quotidiennes des tâches moins fréquentes. Tous les
résultats et les données sont stockés de manière sûre,
avec la possibilité de les exporter. Plusieurs options
d’initialisation, de fonctionnement et de clôture de
l’analyseur peuvent être configurées. L’utilisateur peut
programmer un nombre indéfini de procédures de mesure
(techniques), profils de techniques et racks de réactifs, qui
dépendra uniquement de la capacité du disque dur de
l’ordinateur. L’analyseur permet de travailler avec 5 types
d’échantillon: sérum, urine, plasma, liquide céphalorachidien
et sang total. Chaque procédure de mesure peut être adaptée
à chaque type d’échantillon. Durant une session de travail,

7
Manuel d’utilisateur

1. DESCRIPTION DE L’APPAREIL
L’analyseur A25 prépare les réactions au moyen d’un bras carcasse de l’instrument. Si l’utilisateur souhaite faire revenir
manipulateur cartésien à trois axes. Ce bras supporte et manuellement le bras à sa position de repos, il doit
déplace une pointe de dosage qui préthermostatise les s’assurer que la pointe est en position supérieure. Pour
préparations à 37º. Le dosage se fait au moyen d’une cela, il doit l’élever complètement en tirant vers le haut la
pompe munie d’un piston en céramique qui demande peu chaîne verticale du bras manipulateur, comme le montre la
d’entretien. L’analyseur peut faire une préparation toutes photo. Le système de retour évite que la pointe descende
les 15 secondes. Les préparations sont distribuées dans et l’utilisateur peut alors bouger le bras sans risque
un rotor de réactions thermostatisé à 37º. Les lectures d’abîmer la pointe ni de se blesser. Le bras manipulateur
optiques d’absorbance se font directement sur ce rotor. réalise les préparations seulement si le capot général de
l’analyseur est fermé. En cas d’ouverture du couvercle
durant les opérations, le bras abandonne automatiquement
1.1. Parties principales le travail en cours et rejoint sa position de stationnement
pour éviter toute lésion à l’utilisateur.
L’analyseur A25 se compose de trois éléments principaux:
le bras manipulateur, le système de dosage et le rotor de
réactions et de lecture.

1.1.1. Bras manipulateur

C’est un mécanisme cartésien XYZ à trois axes. Les axes


X et Y déplacent la pointe de dosage sur le plan de
l’analyseur et l’axe Z la déplace verticalement. Il fonctionne
avec trois moteurs pas à pas. À chaque cycle de
préparation de 15 secondes, le bras manipulateur réalise
les actions suivantes: d’abord, il aspire le réactif du flacon
correspondant. Puis la pointe est lavée sur sa face
extérieure au poste de lavage et aspire l’échantillon du
tube correspondant. Elle est de nouveau lavée sur sa face
extérieure et dépose l’échantillon et le réactif dans le rotor
de réactions. Enfin, elle est abondamment lavée, à
l’extérieur et à l’intérieur, avant de passer à la préparation
suivante. Le bras dispose d’un système de contrôle du
mouvement vertical pour détecter une éventuelle collision 1.1.2. Système de dosage
de la pointe durant sa descente. En cas de collision, par Ce système se compose d’une pointe thermostatisée,
exemple si le bouchon du flacon de réactifs n’a pas été portée et déplacée par le bras manipulateur, connectée à
enlevé, le bras redémarre automatiquement, il vérifie une pompe de dosage. Cette pointe est démontable pour
l’alignement de la pointe et continue son travail en émettant en faciliter le nettoyage ou le remplacement. L’analyseur
l’annonce correspondante à l’utilisateur. Un système de dispose d’un système de détection capacitive de niveau
retour de l’axe vertical élève automatiquement la pointe en pour contrôler le niveau des flacons et des tubes et pour
cas de défaillance du courant électrique et évite ainsi qu’elle éviter que la pointe pénètre excessivement dans les liqui-
descende et heurte un objet situé en dessous d’elle ou la des correspondants, afin de minimiser le risque de
contamination. Un système automatique de réglage avertit
l’utilisateur si la pointe n’est pas montée ou si elle est
excessivement pliée. La pointe est équipée d’un système
sophistiqué de thermostatisation Peltier et de contrôle
Fuzzy Logic, capable de thermostatiser les préparations à
environ 37º en moins de 6 secondes. Le dosage se fait au
moyen d’une pompe munie d’un piston en céramique
demandant peu d’entretien, qui fonctionne avec un moteur
pas à pas. Elle peut assurer entre 3 et 1250 µl. Pour
fonctionner, le système de dosage de l’analyseur utilise du
liquide de système que l’utilisateur doit préparer en ajoutant
6 ml de liquide de système concentré, fourni avec
l’analyseur, au conteneur correspondant rempli d’eau
distillée jusqu’à sa partie supérieure (environ 2700 ml). Les
analyses ne doivent jamais être réalisées en utilisant
seulement de l’eau distillée dans le système de dosage,
8
étant donné que les prestations analytiques et la vie du Les préparations sont distribuées dans un rotor de réactions
système pourraient se dégrader considérablement. en méthacrylate de qualité optique thermostatisé à 37º C.
L’extérieur de la pointe reste constamment propre au Les lectures optiques d’absorbance se font directement
moyen d’un poste de lavage qui se compose d’un plat sur ce rotor. Chaque réaction peut être lue durant 15 minutes.
spécialement conçu pour nettoyer et sécher la pointe qui Les lectures sont faites selon la façon dont elles ont été
est intégré au plateau de racks. Un système de pompes à programmées dans chaque procédure de mesure. Les puits
membrane alimente le plat en liquide de système et trans- de réaction ont été conçus pour faciliter le mélange de
porte les déchets jusqu’à son conteneur. l’échantillon et du réactif durant la distribution. Chaque rotor
est équipé de 120 puits de réaction. La longueur du passage
de la lumière est de 6 mm. Le volume minimum nécessaire
pour pouvoir faire la lecture optique est de 200 µl. Les puits
L’analyseur A25 dispose d’un plateau avec 6 positions li-
ont une capacité utile maximum de 800 µl. Lorsque le rotor
bres pour des racks de réactifs ou d’échantillons, plus trois
de réactions est complètement plein, l’utilisateur doit le
positions fixes pour flacons en face du poste de lavage.
remplacer par un autre rotor vide, propre et sec. Les rotors
Chaque rack de réactifs peut recevoir jusqu’à 10 réactifs,
de réactions sont réutilisables s’ils sont correctement
en flacons de 20 ml ou 50 ml. Chaque rack d’échantillons
nettoyés immédiatement après leur utilisation. Le chapitre
peut contenir jusqu’à 24 tubes d’échantillons. Les
Nettoyage du rotor de réactions semi-jetable du Manuel
échantillons peuvent correspondre à des patients, des
d’installation et de maintenance décrit comment nettoyer
calibrants ou des contrôles. L’analyseur peut être configu-
les rotors. Les rotors doivent être rejetés lorsqu’une
ré pour travailler avec des tubes d’échantillon de 13 mm
détérioration est détectée. L’utilisateur dispose d’un test
ou 15 mm de diamètre et jusqu’à 100 mm de long ou avec
dans le programme d’application qu’il peut utiliser pour
des puits pédiatriques. N’importe quelle configuration de
vérifier l’état du rotor. La mise en fonctionnement du rotor
racks est possible, depuis 1 rack de réactifs (10 réactifs)
se fait au moyen d’un moteur pas à pas avec réducteur. Un
et 5 racks d’échantillons (120 échantillons) jusqu’à 5 racks
système Peltier à contrôle PID se charge de la
thermostatisation du rotor à 37 ºC.

Un système optique intégré au rotor réalise les lectures


directement sur les puits de réaction. La source de lumière
est une lampe halogène de 20W. Le détecteur est une
photodiode silicium. La sélection de la longueur d’onde se
fait au moyen d’un tambour de 9 positions disponibles pour
les filtres optiques. Les filtres sont facilement
interchangeables pour l’utilisateur depuis l’extérieur de
l’analyseur, sans devoir démonter le tambour de filtres. Un
moteur pas à pas se charge de positionner le tambour. Le
système optique est capable de réaliser 5 lectures par
seconde, avec ou sans changement de filtre entre elles.
Le faisceau de lumière de la lampe passe à travers un
filtre interférentiel compensé pour sélectionner la longueur
d’onde souhaitée et à travers des lentilles de focalisation.
Il passe ensuite à travers le puits du rotor pour arriver
de réactifs (50 réactifs) et 1 rack d’échantillons (24 finalement à la photodiode où le signal lumineux se trans-
échantillons). N’importe quel réactif peut occuper les forme en signal électrique. Un système sophistiqué
positions fixes; il est cependant recommandé d’utiliser ces intégrateur-convertisseur analogique numérique transforme
dernières de préférence pour les flacons d’eau distillée, de
solution saline pour les prédilutions automatiques et de
solution de lavage. Le plateau de racks a un dispositif de
détection et d’identification du type de racks. Ainsi, si la
disposition physique des racks ne coïncide pas avec celle
de l’ordinateur, l’analyseur avertit l’utilisateur.

Les conteneurs de liquide de système (marqué en bleu) et


de déchets (marqué en rouge) se trouvent dans la partie de
gauche de l’analyseur. L’analyseur contrôle constamment
le niveau de ces conteneurs et émet les avertissements
pertinents si le liquide de système est en train de se finir
ou si le conteneur de déchets est plein.

1.1.3. Rotor de réactions et de lecture

9
Manuel d’utilisateur

le signal électrique en une valeur numérique qui donne à modes biréactifs, la réaction commence lorsque l’analyseur
l’analyseur les valeurs d’absorbance. Le système optique distribue par la suite un deuxième réactif dans le même
continue de fonctionner lorsque le couvercle général de puits de réaction. Les réactions peuvent être des réactions
l’analyseur est ouvert, et l’analyseur peut donc continuer de biochimie ou de turbidimétrie. Dans les deux cas, la
de réaliser des lectures alors que l’utilisateur manipule, réaction ou la chaîne de réactions produites génèrent des
par exemple, les tubes d’échantillons ou les flacons de substances qui atténuent certaines longueurs d’onde de la
réactifs. Le couvercle du rotor doit être à sa place pour que lumière, par absorption ou par dispersion. Il est possible
le système optique puisse fonctionner correctement. Un de déterminer la concentration de l’analyte correspondant
détecteur indique la présence de ce couvercle à l’analyseur. en comparant l’intensité lumineuse d’une longueur d’onde
L’analyseur interrompt les lectures si l’utilisateur enlève le donnée qui traverse un puits lorsqu’il y a une réaction et
couvercle alors que le système optique est en train de lorsqu’il n’y a pas de réaction. Cette comparaison peut
réaliser des mesures photométriques. Si le rotor n’est pas être quantifiée au moyen de la grandeur physique appelée
couvert, l’analyseur avertit l’utilisateur pour qu’il place le absorbance. Dans certains cas, la concentration dépend
couvercle du rotor lorsque ce dernier envoie des échantillons directement de l’absorbance et dans d’autres cas, elle
à analyser. L’analyseur émet également un avertissement dépend de la variation de l’absorbance dans le temps,
s’il ne contient aucun rotor de réactions. suivant le mode d’analyse.

1.2. Théorie de fonctionnement 1.3. Mise en route


Le A25 est un analyseur automatique à accès aléatoire, Une fois l’analyseur installé, il peut être démarré. Les pas
spécialement conçu pour réaliser des analyses cliniques à suivre pour effectuer la première mise en route sont les
de biochimie. L’analyseur effectue les analyses patient par mêmes que ceux qui sont décrits au chapitre Procédure
patient et permet l’introduction continue d’échantillons. Le de démarrage et d’arrêt pour le démarrage routinier.
contrôle de l’analyseur se fait depuis un ordinateur personnel L’analyseur doit être en mode repos, c’est-à-dire branché
en communication permanente avec l’appareil. Le au réseau électrique et l’interrupteur sur la position (I).
programme d’application, installé sur l’ordinateur, informe L’ordinateur et le programme d’application doivent être mis
constamment l’utilisateur de l’état de l’analyseur et du en route. Depuis l’écran Moniteur du programme
progrès des analyses. À mesure que les résultats d’application, appuyer sur le bouton Warm Up pour
s’obtiennent, l’ordinateur les montre immédiatement à commencer l’initialisation. L’analyseur réalise
l’utilisateur. automatiquement toutes les vérifications nécessaires pour
un fonctionnement correct et fournit en permanence des
Lorsqu’une Session de Travail commence, l’analyseur informations sur son état à travers cet écran. Aucun réglage
propose de réaliser les blancs, les calibrants et les contrôles manuel n’est nécessaire. Si pour une quelconque raison
programmés pour les procédures de mesure qu’il doit l’intervention de l’utilisateur devient nécessaire, l’analyseur
effectuer. L’utilisateur peut choisir entre réaliser ou non les
blancs et les calibrants. S’il décide de ne pas les réaliser,
l’analyseur utilise les dernières données mémorisées dis- Déconnexion électrique
Power off
ponibles. Les contrôles peuvent aussi être activés ou non.
Durant une session, pendant que l’analyseur travaille,
l’utilisateur peut introduire de nouveaux échantillons à
analyser, normaux ou urgents. Chaque fois qu’un nouvel Mode Repos
Sleeping
échantillon est ajouté, l’analyseur propose automatiquement
les nouveaux calibrants, blancs ou contrôles éventuels qui Processus
d’extinction
doivent être réalisés. Une session de travail peut rester Shutdown

ouverte durant un seul ou plusieurs jours. Lorsqu’une Mode Attente Initialisation


Warming up
session est fermée et qu’une nouvelle est ouverte (Reset Stand by

Session), l’analyseur propose de nouveau la réalisation de


blancs, calibrants et contrôles. Il est recommandé de
réinitialiser la session à chaque journée de travail. Mode Travail
Running

L’analyseur détermine les concentrations des analytes à


partir de mesures d’absorbance optique. Pour mesurer la
concentration d’un analyte donné dans un échantillon,
l’analyseur prélève dans une pipette un volume donné de Mode Travail
Avec lectures
l’échantillon et du réactif correspondant, les thermostatise uniquement
Sampling Stop
rapidement dans la même pointe et les distribue dans le
rotor de réactions. La vitesse même de la distribution ainsi
que la géométrie du puits de réaction provoquent l’agitation
du mélange et la réaction chimique commence. Dans les Mode
Alarme

10
émet l’avertissement correspondant à travers l’ordinateur. l’utilisateur et dont la correction est indispensable à la
Une fois l’initialisation terminée, l’analyseur se place en poursuite du processus, l’analyseur se place en mode
mode attente, prêt à travailler. alarme et émet l’avertissement correspondant au moyen
de l’ordinateur.

1.4. Caractéristiques fonctionnelles - Déconnexion électrique: Interrupteur (0) (Power Off):


l’interrupteur est sur la position (0). L’analyseur est
Toutes les fonctions de l’analyseur sont contrôlées par le complètement éteint. Il peut alors être déconnecté du
programme d’application installé dans l’ordinateur. Ce programme réseau électrique.
possède une interface souple, simple et très graphique, avec
une séparation nette entre les tâches routinières et les tâches
moins fréquentes. Sa souplesse permet que l’utilisation routinière
MODES D’ANALYSE
de l’analyseur soit extrêmement simple. Il est également possible
d’accéder à de nombreuses fonctions pour personnaliser - Point final. Monoréactif ou biréactif. Monochromatique
complètement le fonctionnement de l’analyseur. Tous les résultats ou bichromatique.
et les données sont stockés de manière sûre et peuvent être
exportés. Les données de configuration et de programmation - Différentiel biréactif.
peuvent être facilement actualisées ou gardées.
- Temps fixe. Monoréactif ou biréactif.
ÉTATS DE L’ANALYSEUR
- Cinétique. Monoréactif ou biréactif. Lectures toutes les
- Mode Repos (Sleeping): L’analyseur est connecté au 15 s, jusqu’à 15 min. Analyse de régression linéaire,
réseau électrique et son interrupteur sur la position (I), avec évaluation de la linéarité. Blanc cinétique
mais n’est pas en route. L’analyseur peut rester automatiquement soustrait.
indéfiniment dans cet état. La consommation en énergie
électrique est minimale.

- Initialisation (Warming up): état transitoire durant lequel TYPES DE CALIBRAGE


l’analyseur initialise tous ses éléments et réalise toutes - Facteur
les vérifications nécessaires pour pouvoir commencer
à faire des analyses. Une fois l’initialisation terminée, - Calibrant unique (Calibrant Monopoint). Il peut être
l’analyseur reste en Mode Attente, prêt pour effectuer spécifique (pour une technique donnée) ou multiple
des analyses. (commun pour plusieurs techniques).
- Processus d’extinction (Shutdown): état transitoire durant - Plusieurs calibrants (Calibrant Multipoint). Il peut être
lequel l’analyseur éteint correctement tous ses éléments spécifique (pour une technique donnée) ou multiple
pour les conserver dans les meilleures conditions (commun pour plusieurs techniques). Jusqu’à 8 points
jusqu’aux journées d’analyses suivantes. Une fois termi- et jusqu’à 3 répliques pour chacun d’eux. Calcul de la
né, l’analyseur se place en Mode Repos. Courbe de Calibrage (spline, régression linéaire,
régression quadratique ou polygonale, à axes linéaires
- Mode Attente (Standby): l’analyseur est en ou logarithmiques).
communication avec l’ordinateur PC. Si l’initialisation a
déjà été faite, l’analyseur est prêt pour réaliser des
analyses.
PROGRAMMATION
- Mode Travail (Running): l’analyseur est en train de
réaliser des analyses (préparations et lectures ou bien - Techniques: nombre illimité, qui dépend de la capacité
lectures seulement s’il ne reste aucune préparation en du disque dur de l’ordinateur. Programmables pour 5
attente). types d’échantillon: sérum, urine, plasma, liquide
céphalorachidien et sang total.
- Mode Travail avec lectures seulement, sans préparation
de réactions (Sampling Stop): l’analyseur peut être en - Profils de techniques: nombre illimité, avec un nombre
train de réaliser des lectures mais le bras manipulateur illimité de techniques.
se trouve en position de stationnement et les réactions
- Calibrants multiples: jusqu’à 10.
en attente ne sont pas préparées. Dans cet état,
l’utilisateur peut manipuler les flacons et les conteneurs - Contrôles multiples: jusqu’à 20.
de l’analyseur sans aucun danger, par exemple pour
ajouter un nouvel échantillon. - Contaminations: nombre illimité.

- Mode Alarme: s’il se produit une anomalie durant une - Racks de réactifs: nombre illimité.
quelconque opération, qui exige l’intervention de

11
Manuel d’utilisateur

OPÉRATION programmés et les racks de l’analyseur.

ÉCRAN MONITEUR - Réaménagement automatique des techniques de chaque


échantillon pour optimiser le travail et éviter les
- Initialisation et processus d’extinction de l’analyseur contaminations entre les techniques programmées.
(Warming up / Shutdown)
- Vérification automatique des ressources disponibles
- Annulation des préparations et des lectures en cours dans l’analyseur pour pouvoir commencer les analyses
(Avorter) demandées. Émission d’avertissements et d’instructions
pour l’utilisateur si son intervention est nécessaire.
- Monitorage en temps réel de l’état de l’analyseur et du
développement de la session de travail. Visualisation
des tâches envoyées à l’analyseur et de la progression
de leur exécution. GESTION DES RÉSULTATS

- Accès aux résultats des mesures et possibilité - Rapports actuels ou historiques, par patients ou par
d’impression automatique. techniques, avec possibilité de répétition pour confirmer
les résultats.
- Avertissements et alarmes. Accès à des explications
détaillées. - Base de données de patients.

- Accès à l’introduction de nouveaux échantillons à tout - Rapports de contrôle de qualité interne.


moment.
- Historique des alarmes et des avertissements.
- Interruption et poursuite de la préparation de réactions
(Sampling stop / Continuer). - Exportation des résultats.

PRÉPARATION DE LA SESSION DE TRAVAIL CONFIGURATION

- Types d’échantillon: Patient Normal, Patient Urgent, - Options du programme utilisateur (langue, impression,
Blanc, Calibrant et Contrôle. rapports).

- Un seul patient peut avoir jusqu’à 5 types d’échantillons - Options de fonctionnement de l’analyseur (Lavages,
différents. Tube d’échantillons, Tambour à filtres, Détection des
couvercles, Détection des racks).
- Assignation facile des techniques et des profils à réaliser
sur un ou plusieurs échantillons.

- Jusqu’à 50 répliques pour les échantillons de patient. FONCTIONS


Jusqu’à 3 répliques pour les blancs, les calibrants et les
- Fonctions de test, préparation et maintenance de
contrôles.
l’analyseur (Démontage pointe, Amorçage, Lavage,
- Assignation automatique de blancs et de calibrants. Vérification rotor, Changement de lampe,
Possibilité de stockage des résultats de blancs et de Communications PC-analyseur, Démonstration).
calibrants.

- Envoi total ou partiel du travail à l’analyseur.


CONTRÔLE DE QUALITÉ
- Possibilité d’introduire les Données Patient tandis que - Contrôle des limites analytiques pour chaque technique:
l’analyseur réalise les analyses. blanc, linéarité, détectabilité, facteur.
- Sélection automatique des réactifs nécessaires et
- Contrôle de qualité interne utilisant jusqu’à 2 matériels
indication des volumes minimum requis.
de contrôle par technique. Calcul manuel ou statistique.
- Assignation de positions d’échantillons et de réactifs sur Graphiques de Levey-Jennings et algorithme de
les racks de manière graphique, automatique ou Westgard.
manuelle.

- Possibilité d’imprimer le compte-rendu de positions pour


faciliter le rangement des échantillons et des réactifs
sur les racks.

- Vérification de la correspondance entre les racks

12
2. MÉTHODE OPÉRATOIRE GÉNÉRALE
Le présent chapitre présente les instructions de base pour et des contrôles correspondants. L’utilisateur peut choisir
l’utilisation de l’appareil. Bien que la manipulation de l’ana- de les réaliser ou bien de réutiliser les données de la ses-
lyseur soit très simple et intuitive, il est recommandé de sion précédente. Si la session de travail n’est pas
lire attentivement ce chapitre pour pouvoir profiter sans effort réinitialisée, l’analyseur ne proposera pas la répétition des
de toutes ses prestations dès que possible. blancs, des calibrants et des contrôles qui ont déjà été
réalisés, même si l’analyseur est éteint, en conservant toute
l’information de la session en cours. Pour obtenir la qualité
2.1 Installation du programme maximum des résultats analytiques, il est recommandé
que tous les calibrants, blancs et contrôles correspondants
Pour installez le programme, procédez comme suit: soient réalisés à chaque journée de travail. Ceci signifie
que la session de travail est réinitialisée tous les jours et
a) Allumez l’ordinateur. que la réalisation de nouveaux calibrants, blancs et
b) Désinstallez l’ancienne version avec l’option Ajout/ contrôles est toujours retenue.
Suppression de programmes de Windows.
c) Insérez le CD-ROM de la nouvelle version. Une fois les échantillons introduits, l’utilisateur doit assi-
d) Cliquez sur Démarrer, sélectionnez Exécuter et tapez : gner des positions aux échantillons et aux réactifs néces-
lettre du lecteur de CD-ROM:\setup (par exemple, saires et les placer physiquement à l’intérieur de l’analy-
D:\Setup). seur. À l’aide de l’écran Positions, les échantillons et les
réactifs sont distribués dans les différents racks du pla-
À partir de la version 2.5.0, le programme conserve une teau de l’analyseur. Cette distribution peut être faite ma-
copie de tous les fichiers de données de la version nuellement ou automatiquement.
précédemment installée dans le sous-répertoire Dès que les éléments nécessaires ont été distribués, la
\précédentes du répertoire de l’application (généralement session de travail peut démarrer. Automatiquement, l’écran
c:\Program Files \A25). Moniteur peut être visualisé; il contient un compte-rendu
En cas d’erreur pendant l’installation, l’utilisateur peut de l’information principale fournie par l’analyseur et montre
réinstaller la version précédente et récupérer les anciennes l’évolution de la session de travail. Depuis le même écran,
données. Procédez comme suit pour récupérer une version il est possible d’accéder à d’autres écrans qui donnent
antérieure : une information plus détaillée des résultats et des alarmes.
L’utilisateur peut annuler la session de travail s’il détecte
a) Désinstallez la version qui pose problème sans supprimer des résultats incorrects.
ni les sous-répertoires créés ni les fichiers générés par
l’application. À tout moment, l’utilisateur peut introduire des échantillons
b) Installez la version antérieure. urgents ou ajouter de nouveaux échantillons normaux à la
c) Lancez la version antérieure. À ce moment, celle-ci session de travail en cours depuis l’écran Introduction de
restaurera les anciens fichiers de données. Cette nouveaux échantillons, sans perdre l’information des
procédure n’est possible qu’à partir de la version 2.5.0. échantillons qui ont déjà été envoyés. Si l’échantillon est
normal, il est ajouté à la fin de la liste. S’il est urgent et
qu’il n’y a pas d’autres échantillons urgents en cours,
2.2. Procédure opératoire l’échantillon analysé à ce moment-là est interrompu et
2.2.1. Introduction l’échantillon urgent est introduit à la tête de la liste. S’il y a
déjà d’autres échantillons urgents, il est ajouté à la fin du
La gestion de l’analyseur se fait de manière rapide et sim-
groupe des échantillons urgents. Si un nouvel échantillon
ple à travers le programme utilisateur depuis l’ordinateur
est ajouté, avec une technique qui n’a pas encore été réa-
spécialisé. Ce programme est divisé en plusieurs écrans
lisée durant la session actuelle, l’analyseur proposera les
qui apportent une fonctionnalité spécifique et qui sont dé-
nouveaux calibrants, blancs et contrôles correspondants.
crits aux prochains chapitres de manière plus détaillée.
L’utilisateur a de nouveau la possibilité de décider s’il les
Tout d’abord, l’utilisateur doit mettre en route l’analyseur et réalise ou non.
le programme utilisateur et initialiser l’analyseur depuis
Le système peut bloquer automatiquement des échantillons
l’écran Moniteur. Pour commencer une session de travail,
ou des techniques en fonction de l’information qu’il reçoit
les échantillons à analyser doivent être introduits à travers
de l’analyseur. Ceci peut se produire, par exemple, lorsqu’un
l’écran Introduction de Nouveaux échantillons, en indiquant
échantillon ou un réactif s’est épuisé. Dès que l’utilisateur
les procédures de mesure que l’on souhaite réaliser. Chaque
résout le problème et en informe l’analyseur depuis l’écran
procédure de mesure ou technique est définie par un
Positions, les techniques ou les échantillons bloqués sont
ensemble de paramètres qui peuvent être programmés par
automatiquement débloqués et les échantillons concernés
l’utilisateur depuis l’écran de Programmation de techniques.
sont mis en suspens pour être analysés par la suite.
En fonction des techniques à réaliser, l’analyseur propose
automatiquement la réalisation des blancs, des calibrants

13
Manuel d’utilisateur

L’utilisateur peut accéder aux résultats dès qu’ils se pro- utilisateur doivent être démarrés. L’ordinateur communique
duisent et imprimer les rapports des patients dont les tech- directement avec l’analyseur et celui-ci se place en mode
niques sont finies. attente (Standby). L’écran qui apparaît lors du démarrage
Les principaux écrans du programme utilisateur sont les du programme est l’écran Moniteur. Le programme montre
suivants: une barre de boutons horizontale et une autre verticale. La
barre horizontale permet l’accès aux fonctions principales
- Écran Moniteur: Écran principal qui apparaît lors de la de l’application tandis que la verticale permet de contrôler
mise en route du programme utilisateur. Il permet de le fonctionnement de l’analyseur. Il faut cliquer sur le bouton
visualiser l’état de l’analyseur et la session de travail en Warm Up de la barre verticale du menu pour commencer
cours. Il permet à l’utilisateur d’intervenir dans l’évolution l’initialisation (Warming up). L’analyseur réalise
de la session de travail. Il contient les principaux boutons automatiquement toutes les vérifications nécessaires à son
de contrôle de l’analyseur. bon fonctionnement et le programme informe de façon
- Écrans de Programmation: ils permettent de program- permanente l’utilisateur de l’état de l’analyseur. Il ne faut
mer des techniques, des profils, des calibrants multi- faire aucun réglage manuel. Si pour une raison quelconque,
ples, des contrôles multiples, des contaminations et des l’intervention de l’utilisateur devient nécessaire, l’analyseur
racks de réactifs. émet l’avertissement correspondant à travers l’ordinateur.
Lorsque l’initialisation a terminé, l’analyseur reste en mode
- Écrans de Préparation de la session de travail: ils per-
mettent de préparer la session de travail et de stocker attente (Standby), prêt pour travailler.
les données qui peuvent être utilisées lors de sessions Une fois que l’initialisation a terminé et que la session de
ultérieures. En somme, l’utilisateur peut introduire de travail a été préparée depuis les écrans correspondants,
nouveaux échantillons à analyser et positionner les échan- l’analyseur commence à réaliser les analyses en cliquant
tillons et les réactifs correspondants dans l’analyseur. sur le bouton Start de la barre de menu verticale. Lorsqu’il
- Écrans de Résultats: ils permettent de visualiser les ré- commence les analyses, l’analyseur se place en mode
sultats ainsi que de visualiser et imprimer les rapports travail (Running). Si durant le mode travail, l’utilisateur
avec les résultats obtenus au cours de la session ac- souhaite introduire physiquement un échantillon ou un
tuelle ou de sessions précédentes. Les rapports peuvent réactif dans l’analyseur, en cliquant sur le bouton Sampling
être organisés par patients ou par techniques. Stop de la barre de menu verticale l’analyseur se place en
mode de travail avec lectures uniquement, sans prépara-
- Écrans d’Alarmes: ils affichent l’information détaillée des tion d’échantillons (Sampling Stop). L’utilisateur peut alors
alarmes et des avertissements qui se sont produits au soulever le couvercle et placer l’échantillon ou le réactif en
cours de la session actuelle ou de sessions précéden- toute sécurité. En fermant le couvercle et en cliquant sur le
tes et permettent d’imprimer des rapports. bouton Continuer de la même barre, l’analyseur retourne
- Écran de Données du Patient: il permet d’introduire et de au mode travail. Lorsque l’analyseur termine les analyses,
modifier les données des patients qui sont envoyées à il revient automatiquement au mode attente. Si l’utilisateur
l’analyseur. souhaite abandonner la préparation de nouvelles réactions
et les lectures en cours, il doit cliquer sur le bouton
- Écrans de Configuration: ils permettent de configurer le
Abandonner, situé sur la même barre. Dans ce cas,
mode de travail du programme utilisateur et de l’analy-
l’analyse demande une confirmation ; si la réponse est
seur.
affirmative, il abandonne les préparations et les lectures en
- Écrans d’Outils: ils permettent à l’utilisateur d’accéder à cours et retourne au mode attente.
différents outils de test, de préparation et de maintenance
L’analyseur s’éteint en cliquant sur le bouton Shutdown de
de l’analyseur.
la barre de menu verticale depuis le mode attente. Le
- Écrans de Contrôle de qualité: ils permettent d’accéder programme demande une confirmation et en cas de ré-
aux résultats de contrôle de qualité interne de l’analy- ponse affirmative, l’analyseur réalise la séquence program-
seur. mée d’extinction (Shutdown) et reste en mode repos. L’ana-
Les chapitres qui suivent décrivent ces écrans et leur fonc- lyseur peut conserver ce mode de manière indéfinie. La
tionnalité de manière plus détaillée. L’accès à tous ces consommation en énergie électrique est minimale. Le
écrans peut se faire facilement à travers la barre du menu programme utilisateur peut être fermé et l’ordinateur peut
principal et des boutons spécifiques. s’éteindre. Si l’analyseur doit être complètement éteint,
par exemple pour réaliser une opération de maintenance
ou pour réparer une panne, l’interrupteur postérieur doit être
2.2.2. Procédure de démarrage, opération et arrêt.
placé sur la position (0) (Power Off) et le câble doit être
Avant de mettre en route l’analyseur, l’utilisateur doit véri- débranché du réseau électrique.
fier que le conteneur de déchets est vide, que celui du
Si lors d’une quelconque opération, il se produit une ano-
liquide de système est plein et qu’un rotor de réactions se
malie qui exige l’intervention de l’utilisateur et que sa cor-
trouve correctement installé. Pour mettre en route l’analy-
rection est indispensable pour continuer le processus, l’ana-
seur, celui-ci doit se trouver en mode repos (Sleeping), c’est-
lyseur passe en mode alarme et émet l’avertissement
à-dire, branché au réseau électrique et avec l’interrupteur
correspondant à travers l’ordinateur. Une fois que l’utilisa-
postérieur sur la position (I). L’ordinateur et le programme
14
teur a résolu le problème et qu’il l’indique à l’analyseur, ce - Le temps total de la session de travail programmée et le
dernier vérifie qu’il a été résolu et passe de nouveau au nombre de rotors qui seront nécessaires à sa mise en
mode qu’il avait auparavant. œuvre.
Le LED tricolore (vert, orange et rouge) qui se trouve sur la - L’état dans lequel se trouve l’analyseur à tout moment:
partie frontale droite de l’analyseur indique l’état actuel de Repos, Initialisation, Processus d’Extinction, Attente,
l’analyseur. Travail, Travail avec lectures uniquement ou Alarme. Dans
certains cas, les transitions entre différents états sont
États de l’Analyseur LED automatiques et dans d’autres cas elles doivent être
Mode Repos (Sleeping) Orange demandées par l’utilisateur.
Initialisation (Warming up) Vert - Le contrôle du temps d’initialisation qui permet d’annuler
l’attente, et le contrôle de la réalisation des lignes de
Processus Extinction (Shutdown) Vert base photométriques.
Mode Attente (Standby) Vert - L’état du rotor de réactions: nombre de puits utilisés,
Mode Travail (Running) Vert nombre de puits libres et barre graphique du pourcen-
tage de puits utilisés. Le contrôle du temps de
Mode Travail avec lectures thermostatisation lors de l’installation d’un nouveau ro-
uniquement (Sampling Stop) Rouge tor, qui permet d’annuler l’attente.
Mode Alarme Rouge clignotant - L’état du capot de l’analyseur (ouvert ou fermé) et du
couvercle du rotor (à sa place ou non). L’analyseur émet
Déconnexion électrique:
également un avertissement s’il n’y a aucun rotor à l’in-
Interrupteur (0) (Power Off) Éteint
térieur de l’analyseur.
2.2.3. Moniteur - Le contrôle de la vie utile de la lampe.
C’est l’écran principal qui apparaît lorsque le programme - L’état des systèmes de thermostatisation de la pointe et
utilisateur est mis en route. Il permet à l’utilisatuer de su- du rotor.
perviser et d’intervenir durant le déroulement de la session
- Les niveaux des conteneurs de liquide de système et de
de travail ou de toute autre tâche envoyée à l’analyseur. Il
déchets.
permet de visualiser l’état de l’analyseur et de la session
de travail en cours et d’informer, sous forme graphique, de - L’état du plateau de racks. L’analyseur avertit l’utilisa-
toute alarme qui peut se produire. Le contenu de cet écran teur si la configuration des racks dans l’analyseur ne
est le suivant: coïncide pas avec celle qui a été programmée ou bien si
un réactif ou un échantillon est épuisé.
- État de l’analyseur et de la session de travail.
- Autres alarmes.
- Barre de boutons verticale qui permet de contrôler le
fonctionnement de l’analyseur. - La liste d’échantillons de la session de travail actuelle.
Cette liste présente tous les échantillons à réaliser
- Barre de boutons horizontale qui permet l’accès aux fonc-
durant la session de travail actuelle, en suivant leur
tions principales de l’application.
ordre d’exécution. Un code de couleur et d’icones sert
à indiquer l’état de chaque échantillon:
2.2.3.1. État de l’analyseur et de la session de
travail - En attente (jaune): échantillons dont l’analyse n’a pas
encore commencé.
Le moniteur informe en temps réel de l’état de l’analyseur
- En cours (rouge): échantillons qui sont en train d’être
et du développement de la session de travail:
analysés.
- Terminés (vert): échantillons qui ont été totalement
analysés sans incident dans aucune des techniques
réalisées. Les résultats de ces échantillons sont auto-
matiquement acceptés.
- Terminés avec Incidents (vert + icone Attention): échan-
tillons qui n’ont pas subi toutes les analyses program-
mées en raison d’un incident.
- Bloqués (icone Blocage): échantillons qui n’ont subi
aucune analyse en raison d’un incident (absence
d’échantillon, absence de réactif, erreur dans la réali-
sation du Blanc ou du Calibrant, ...)

15
Manuel d’utilisateur

2.2.3.2. Bloquer les échantillons en attente de distribution pour éviter une éventuelle accumulation d’air qui
porterait préjudice à l’exécution des analyses. Il est actif lorsque
De l’écran Moniteur, il est possible de bloquer les l’analyseur se trouve en Standby, Running ou Sampling Stop,
échantillons en attente d’être analysés. En cliquant sur le mais l’amorçage se fait uniquement en Standby ou Running.
bouton Détails, vous développez l’écran Moniteur et vous
affichez chaque patient avec toutes ses techniques Shutdown: Il déclenche le processus d’extinction de l’analyseur
programmées. Si vous double-cliquez sur une technique, (passe de Standby à Sleeping, en faisant le Shutdown).
une icône représentant une main s’affichera pour indiquer
le verrouillage de cette technique. Vous pouvez également 2.2.3.4. Barre de boutons horizontale
verrouiller la totalité du patient en double-cliquant sur son
code. Les blancs, les calibrateurs et les contrôles ne Cette barre de boutons permet l’accès aux principales fonctions
peuvent pas être verrouillés. En double-cliquant à nouveau de l’application; elle est accessible depuis tous les écrans du
sur le même échantillon, vous le déverrouillez. programme, pas seulement depuis l’écran moniteur. L’accès à
ces fonctions et à d’autres qui sont moins utilisées peut se faire
également à travers le menu de texte dépliable qui se trouve
2.2.3.3. Barre de boutons verticale de contrôle de dans la partie supérieure des écrans. Ses boutons sont les
l’analyseur suivants:
Cette barre contient les principaux boutons pour contrôler Configuration A25: il permet l’accès à l’écran de configuration de
le fonctionnement de l’analyseur et qui permettent à l’utili- l’analyseur.
sateur de modifier son état et de réaliser différentes ac- Programmation de techniques: il permet l’accès à l’écran de
tions. L’écran de positionnement de réactifs et d’échan- programmation de techniques.
tillons sur les racks offre également un accès direct à cette
barre. Ses boutons sont les suivants: Programmation de profils: il permet l’accès à l’écran de
programmation de programmation de profils (groupes de
Connexion: il rétablit la connexion entre l’ordinateur et l’ana- techniques).
lyseur lorsque l’analyseur s’est éteint accidentellement
ou lorsqu’il s’est débranché de l’ordinateur (il passe de Nouvel échantillon: il permet l’accès à l’écran d’introduction de
Sleeping à Standby). Si l’analyseur est en mode Repos nouveaux échantillons.
(Sleeping) et que le programme d’application se met en Positionner: il permet l’accès à l’écran de positionnement
route, la connexion se fait automatiquement. de réactifs et d’échantillons sur le plateau de racks.
Warm Up: il initialise l’analyseur (réalise le Warming up et Moniteur: il permet de revenir à l’écran moniteur depuis
place l’analyseur en Standby, prêt pour travailler). n’importe quel autre écran.
Start: l’analyseur commence à réaliser les analyses program- Résultats actuels: il permet l’accès à l’écran de résultats
mées (passe de Standby à Running). actuels. Ces derniers peuvent être visualisés en temps
Continuer: il permet de continuer les préparations lorsque celles- réel, classés par patients ou par techniques, durant l’exé-
ci ont été arrêtées par l’analyseur ou par l’utilisateur (passe de cution des analyses.
Sampling Stop à Running). Il permet aussi de continuer lorsque Alarmes actuelles: il permet l’accès à l’écran d’alarmes
de nouveaux échantillons sont ajoutés à une session terminée actuelles qui donne une information plus détaillée des
(passe de Standby à Running). avertissements et des alarmes qui ont été affichés sur
Sampling Stop: il permet d’interrompre les préparations sans l’écran Moniteur durant la session actuelle.
interrompre les lectures des échantillons en cours ni la réception Outils: il permet l’accès à l’écran d’outils.
des résultats de l’analyseur (passe de Running à Sampling
Stop). Reset Session: il réinitialise la session de travail.
Abandonner: il permet d’abandonner la session de travail, aussi
bien des lectures que des préparations, c’est-à-dire qu’il annule
2.2.3.5 Boutons spéciaux de l’écran Moniteur
l’exécution des analyses en cours (passe de Running,
Sampling Stop ou Standby pour Fin de Rotor à Standby et Tableau de préparation par cuve : ce bouton ouvre une
considère que la session est finie). fenêtre qui indique la technique et la réplique préparées
pour chaque cuve du rotor affichée.
Nouveau Rotor: Ce bouton indique à l’analyseur qu’un nouveau
rotor vide a été installé. Il est actif seulement lorsque l’analyseur Imprimer Finaux : ce bouton permet d’imprimer les résultats
est en Standby. L’analyseur contrôle le temps nécessaire pour de chaque patient terminé, avant d’achever toute la liste.
la thermostatisation du nouveau rotor, qui est d’environ 5 Seuls sont imprimés les patients terminés qui ont le
minutes. L’utilisateur peut annuler ce temps d’attente en symbole d’une imprimante dans la colonne des
introduisant un rotor préalablement thermostatisé à 37ºC. impressions.
Nouveau conteneur de Liquide de système: Ce bouton indique à Légende icônes et couleurs moniteur : ce bouton ouvre une
l’analyseur que le conteneur de liquide de système a été rempli. fenêtre supplémentaire qui explique ce qu’indique chaque
L’analyseur fait alors un amorçage automatique du système couleur et symbole.

16
Détails : ce bouton permet de développer l’écran Moniteur rieur de la liste ou bien par ordre alphabétique en cliquant
et de visualiser les techniques programmées pour chaque sur le haut de la liste.
patient. L’écran précédent est restauré en cliquant de
nouveau sur ce bouton. Si un paramètre de la technique est modifié, les résultats
stockés de Blanc et Calibrant sont automatiquement
réinitialisés et doivent être refaits.
Boutons

Plusieurs boutons permettent à l’utilisateur de réaliser les actions


suivantes:
Nouvelle: il permet de créer une nouvelle technique et d’in-
troduire ses paramètres dans les dossiers correspon-
dants. Le programme introduit certains paramètres par
défaut pour simplifier ce processus et vérifie que les don-
nées introduites ne dépassent pas les marges prévues.
Si ce n’est pas le cas, il envoie des avertissements à
l’utilisateur (les avertissements apparaissent sur la barre
d’état et empêchent de continuer d’introduire des valeurs
jusqu’à ce que la valeur incorrecte est corrigée).Pour
identifier la technique créée comme une technique
d’utilisateur différente des techniques originales. L’icône
2.2.4. Programmation de la technique devient orange. Les techniques originales
ont une icône de couleur bleue.
Différents écrans permettent de programmer les paramètres
des techniques, des profils, des calibrants multiples, des contrôles Imprimer: il permet d’imprimer les paramètres des techniques
multiples, des contaminations et des racks de réactifs. sélectionnées.
D’habitude, ces paramètres se maintiennent constants durant Éliminer: il permet d’éliminer les techniques sélectionnées.
de longues périodes de temps une fois que l’analyseur a été
Garder: en cliquant sur ce bouton après avoir fait des modifications,
adapté aux besoins du laboratoire qui l’utilise. La
les nouveaux paramètres sont stockés de manière provisoire.
programmation exige une bonne connaissance de
l’analyseur et du processus d’analyse. Aucun des Accepter: en cliquant sur ce bouton, toutes les modifications
paramètres programmés ne peut être modifié lorsqu’ils sont réalisées sont définitivement stockées dans le fichier des
utilisés au cours d’une session de travail. techniques.
Annuler: il permet de récupérer le fichier de techniques initial,
2.2.4.1. Programmation de Techniques
sans tenir compte des modifications réalisées depuis que
Cet écran permet de programmer de nouvelles techniques, l’écran de programmation de techniques s’est ouvert.
de consulter ou de modifier des paramètres de techniques
Paramètres programmables
qui ont déjà été programmés et d’éliminer des techniques
qui ne sont plus utilisées. Il facilite également l’organisa- Les paramètres programmables pour chaque technique sont
tion de la liste de techniques et l’impression des paramètres les suivants:
de ces dernières. Les techniques qui apparaissent par
défaut sont celles préprogrammées par BioSystems pour Général
utiliser la ligne de réactifs adaptée à l’analyseur. Le nombre - Nom de la technique: Nom de la technique, de 16 caractères
total de techniques programmables est illimité et dépend maximum.
uniquement de la capacité de l’ordinateur. L’écran est divisé
en deux parties:
- Liste de techniques.
- Information de paramètres, regroupée dans cinq dossiers:
général, procédure, calibrage, contrôles, options.

Les paramètres d’une technique peuvent être consultés en


cliquant sur la liste à l’aide de la souris. Pour modifier les
paramètres d’une technique, il faut faire un double clic avec
la souris ou cliquer sur Enter. Aucun des paramètres
programmés d’une technique ne peut être modifié s’il a été
programmé durant une session de travail. La liste de
techniques peut être réorganisée en faisant glisser la tech-
nique avec la souris jusqu’à la position souhaitée à l’inté-

17
Manuel d’utilisateur

- Mode d’analyse: Point Final Monoréactive, Point Final que l’analyseur réalise automatiquement après la prépa-
Biréactive, Différence Biréactive, Temps Fixe Monoréactive, ration de la technique (1200 µl, 1000 µl ou 800 µl).
Temps Fixe Biréactive, Cinétique Monoréactive, Cinétique
Biréactive. - Répétition automatique : Indique au programme que cette
technique est automatiquement répétée si le résultat est
- Type d’échantillon: chaque technique peut contenir des hors limites.
paramètres spécifiques pour cinq types d’échantillons différents:
Sérum (SER), Urine (URI), Liquide Céphalorachidien (CSF), - Facteur de post-dilution : facteur de post-dilution de
Sang total (WBL) ou Plasma (PLM). Le bouton Effacer Type l’échantillon quand une répétition automatique est réalisée.
permet d’effacer toutes les valeurs concernant un certain type - Facteur de Prédilution: Facteur de prédilution de l’échan-
d’échantillon d’une technique. tillon. La prédilution peut être faite automatiquement par
- Unités: unités qui sont utilisées pour exprimer toutes les l’analyseur ou bien manuellement par l’utilisateur.
concentrations associées à la technique. Une des unités en - Filtres: un ou deux filtres, au choix, selon le type de
mémoire peut être sélectionnée ou bien une nouvelle peut être lecture. Seuls les filtres qui se trouvent physiquement
introduite. dans le tambour de filtres peuvent être choisis (ils peuvent
- Technique de turbidimétrie : Indique au programme que être révisés sur l’écran de Configuration de A25).
la technique programmée est une technique spéciale. - Temps: selon le type d’analyse, les cases correspon-
L’analyseur fait un cycle différent avec les techniques de dantes seront activées pour programmer les différents
turbidimétrie. types de lecture ou de distribution du deuxième réactif.
- Type de Réaction: Croissante ou décroissante. Les temps peuvent être introduits en secondes ou en
cycles. Chaque cycle correspond à 15 s.
- Décimaux: nombre de décimaux à utiliser pour exprimer la
concentration dans les rapports. Calibrage
- Répliques: nombre de fois où chaque préparation a été réalisée - Type de Calibrage: Facteur, Calibrant Multiple ou Cali-
pour les échantillons de patient (de 1 jusqu’à 50). Le résultat brant Spécifique. Si un facteur est utilisé, sa valeur doit
final obtenu correspond à la moyenne des répliques réalisées être introduite dans le champ correspondant. Si le cali-
et acceptées. brant est spécifique, les champs pour introduire les va-
- Nom du Constituant Associé: de manière optionnelle, le leurs de concentration apparaissent en fonction du nom-
nom du constituant mesuré avec la technique peut être bre de calibrants. Pour les calibrants multiples, ces va-
introduit. S’il en est ainsi, son nom figurera dans les rap- leurs sont introduites depuis l’écran de programmation
ports. de calibrants multiples qui a un accès direct depuis cet
écran.
Procédure - Courbe de Calibrage: pour Calibrant Multipoint (Multiple
- Type de Lecture: Monochromatique ou Bichromatique ou Spécifique). Il peut s’agir d’une courbe Polygonale, de
(seulement pour Point Final). Régression Linéaire, Spline ou d’une Parabole de
- Volumes d’échantillons et réactifs: Volume d’échantillon Régression. Les axes x et y peuvent être normaux ou
(entre 3 µl et 40 µl), Volume de réactif 1 (entre 10 µl et logarithmiques.
440 µl), volume de réactif 2 (entre 10 µl et 200 µl). Le - La courbe de calibrage peut être programmée de façon
volume de réactif 2 sera actif ou non selon le mode d’ana- croissante ou décroissante
lyse employé. Le programme contrôle que le volume total - Répliques de Calibrant: nombre de fois où le calibrant
de la réaction se situe entre 200 µl et 800 µl. est mesuré (1, 2 ou 3). Le résultat final obtenu corres-
- Volume de Lavage: volume du lavage interne de la pointe pond à la moyenne des répliques réalisées et accep-

18
tées. - Effet prozone. L’effet dénommé prozone peut survenir lors
de techniques basées sur le principe de la formation
- Répliques de Blanc: nombre de fois où le blanc de réactif antigéne-anticorps complexes (agglutination). Cet effet se
est mesuré (1, 2 ou 3). Le résultat final obtenu corres- retrouve généralement sur des témoins avec une forte
pond à la moyenne des répliques réalisées et accep- teneur en antigène. L’excédent d’antigène inverse le sens
tées. de la réaction et peut donner des mesures de valeurs
- Calibrant Alternatif: option qui permet d’analyser un type d’échantillons incorrectes. Pour détecter ledit effet, il faut
déterminé d’échantillon en utilisant les résultats du cali- activer l’option prozone et introduire les 3 paramètres :
brage d’un autre type d’échantillon différent. Par exem- Temps 1, Temps 2 et le ratio en (%).
ple, elle permet d’utiliser le calibrage pour le sérum pour Le programme calcule les accroissements d’absorbance
analyser un échantillon d’urine. dans les temps 1 et 2. Il réalise le quotient des
accroissements et compare le résultat avec le ratio. Si le
Contrôles quotient ne dépasse pas le ratio, apparaît alors une alarme
- Nº de Contrôles: nombre de contrôles que l’analyseur indiquant que le témoin peut avoir un effet prozone et que
propose de faire durant chaque session de travail (0, 1 l’usager doit réaliser une répétition manuelle avec un
ou 2). facteur de dilution pour achever de déterminer la valeur
- Critère de Rejet: critère pour rejeter une série analytique exacte du témoin.
(entre 0,1 et 4 écarts types). Formule appliquée
- Répliques: nombre de fois où le contrôle est mesuré (1,
2 ou 3). Le résultat final obtenu correspond à la moyenne
des répliques réalisées et acceptées.
∆T 1 = AbsT 1 − AbsT 1−Temps de cycle

- Type de Contrôle: Multiple ou Spécifique. Si le contrôle ∆T 2 = AbsT 2 − AbsT 2−Temps de cycle


est spécifique, les champs apparaissent pour introduire ∆T 1
Nom, Lot, Concentration Maximum et Concentration ∗100 < % Ratio prozone
Minimum pour chacun des contrôles. Pour les contrôles ∆T 2
multiples, ces valeurs sont introduites depuis l’écran de
programmation de contrôles multiples auquel il est - Substrat consommé. Quand cette option s’active, le
possible d’accéder directement depuis cet écran. programme peut détecter des réactions avec le substrat
consommé. Il s’agit généralement de réactions avec des
- Mode de Calcul: il indique la méthode utilisée pour déci- témoins très concentrés. Pour réaliser ladite vérification il
der si une série de résultats est acceptée ou rejetée. Il est nécessaire d’introduire une valeur de limite
peut être Manuel ou Statistique. En mode statistique, d’absorbance avec laquelle comparer la réaction. Si la
l’utilisateur doit introduire le Nombre de Séries. Le chapi- réaction dépasse cette limite, une alarme apparaît et une
tre Contrôle de Qualité Interne explique son fonctionne- répétition automatique est réalisée avec dilution, si l’option
ment de manière détaillée. de répétition automatique est activée. Cette option
s’applique uniquement à des modes de calcul cinétiques.
Options
- Fonction slope (y = ax+b), cette option active la correction
- Limite d’Absorbance du Blanc. Dans les techniques ci-
de corrélation. Cette correction permet de mettre en
nétiques ou à temps fixe, cette limite concerne la lecture
rapport les résultats obtenus de l’analyseur avec les
initiale d’absorbance programmée.
résultats d’autres analyseurs. Quand l’option s’active la
- Limite de Blanc Cinétique formule Y= aX+b s’applique, où X est la concentration
- Limite de Linéarité obtenue par l’analyseur et Y la concentration corrigée,

19
Manuel d’utilisateur

celle qui apparaîtra dans les résultats. Pour chaque donnée, l’utilisateur doit programmer les paramètres de
technique les coefficients a et b doivent être introduits, calibrage de la technique:
déterminés expérimentalement par l’usager. - Valeurs de Concentration: valeurs assignées de concen-
- Limite de Détection tration du calibrant (monopoint) ou des calibrants
- Limites du Facteur (multipoint) pour la technique, introduites en ordre décrois-
sant. Les facteurs correspondants sont automatiquement
- Intervalle de Référence calculés à partir des concentrations introduites.
- Limites de répétition - Valeurs de la Courbe de Calibrage: pour les calibrants
- Blanc seul avec réactif multipoint, le type de courbe (Polygonale, Régression
- Blanc avec solution saline Linéaire, Spline ou Parabole de Régression) et le type d’axes
x et y (normal ou logarithmique) doivent être sélectionnés.
- Contaminations: ce bouton permet l’accès à l’écran de
programmation de contaminations. Pour consulter les données et les techniques assignées à
un calibrant, ce dernier doit être sélectionné avec un clic
de souris ou avec les touches de flèche. Les techniques
2.2.4.2. Programmation de Calibrants Multiples assignées apparaissent sélectionnées dans la liste de tech-
niques. Pour modifier les données d’un calibrant, il doit
Un calibrant est appelé multiple lorsqu’il peut être utilisé
être sélectionné avec un double clic de souris ou en cliquant
pour calibrer plus d’une technique. Jusqu’à 10 calibrants
sur Enter. Les données peuvent être modifiées sur la grille.
multiples peuvent être programmés. Chacun de ces
Aucune des données programmées d’un calibrant ne peut
calibrants peut être monopoint ou multipoint, c’est-à-dire,
être modifiée alors qu’il est utilisé durant une session de
utiliser un calibrant unique ou plusieurs calibrants. L’accès
travail. La grille de calibrants peut être modifiée en faisant
à l’écran de programmation de calibrants multiples peut se
glisser un calibrant jusqu’à la nouvelle position souhaitée à
faire uniquement à travers l’écran de programmation de
l’intérieur de la grille. Les paramètres de calibrage d’une
techniques, depuis l’onglet Calibrage. L’écran contient:
technique peuvent être consultés en la sélectionnant à
- Grille de Calibrants l’aide d’un clic ou des touches de flèche. Pour éditer les
- Liste de Techniques à calibrant multiple paramètres de calibrage d’une technique, cette dernière
doit être sélectionnée avec un double clic ou avec Enter.
- Information de paramètres
Boutons
La grille de calibrants montre le nom du calibrant, le lot et
Plusieurs boutons permettent à l’utilisateur de réaliser les
le nombre de calibrants. Le nombre de calibrants peut aller
actions suivantes:
de 1 (calibrant unique) jusqu’à 8 au maximum. La liste de
techniques à calibrant multiple contient les techniques Nouveau: permet de créer un nouveau calibrant. Le nom,
programmées pour être calibrées avec un calibrant multiple. le lot et le nombre de calibrants doivent être introduits.
Elle donne le nom de la technique, le type d’échantillon, le Imprimer: permet d’imprimer les données des calibrants
nom du calibrant assigné et son lot. Pour assigner ou sélectionnés.
changer le calibrant d’une technique, cliquer sur le nom ou
Éliminer: permet d’éliminer les calibrants sélectionnés sur
le lot du calibrant et choisir le calibrant souhaité sur la liste
la grille.
qui se déplie dans la file correspondant à la technique. Si
un calibrant qui a déjà été assigné à une ou plusieurs Garder: en cliquant sur ce bouton après avoir fait des
techniques est modifié, les assignations sont éliminées. modifications, les nouveaux paramètres sont stockés de
Une fois qu’un calibrant a été assigné à une technique manière provisoire.
Accepter: en cliquant sur ce bouton, toutes les modifica-
tions réalisées sont définitivement gardées dans les fi-
chiers de calibrants et de techniques.
Annuler: permet de récupérer les fichiers de calibrants
multiples et de techniques initiaux sans tenir compte des
modifications réalisées depuis l’affichage de l’écran de
programmation de calibrants multiples.
2.2.4.3. Programmation de Contrôles Multiples

Un contrôle est appelé multiple lorsqu’il peut être utilisé


pour contrôler plus d’une technique. Jusqu’à 20 contrôles
multiples peuvent être programmés. L’accès à l’écran de
programmation de contrôles multiples peut se faire uni-
quement à travers l’écran de programmation de techniques,
depuis l’onglet Contrôles. L’écran contient:
- Grille de Contrôles
20
Nouveau: permet de créer un nouveau contrôle. Le nom et
le lot doivent être introduits.
Imprimer: permet d’imprimer les données des contrôles
sélectionnés.
Éliminer: permet d’éliminer les contrôles sélectionnés sur
la grille.
Garder: en cliquant sur ce bouton après avoir fait des
modifications, les nouveaux paramètres sont stockés de
manière provisoire.
Accepter: en cliquant sur ce bouton, toutes les modifica-
tions réalisées sont définitivement gardées dans les fi-
chiers de contrôles et de techniques.
Annuler: permet de récupérer les fichiers de contrôles
multiples et de techniques initiaux sans tenir compte des
- Liste de Techniques à contrôle multiple modifications réalisées depuis l’affichage de l’écran de
programmation de contrôles multiples.
- Information de paramètres
2.2.4.4. Programmation de Profils
La grille de contrôles montre le nom du contrôle et le lot.
La liste de techniques à contrôle multiple contient les tech- Cet écran permet de programmer des profils de techni-
niques programmées pour être contrôlées avec un con- ques. Un profil de techniques est un ensemble de techni-
trôle multiple. Elle donne le nom de la technique, le type ques, identifié à l’aide d’un nom. L’utilisation de profils de
d’échantillon, le nom du contrôle assigné et son lot. Pour techniques programmés simplifie la préparation de la ses-
assigner ou changer le contrôle d’une technique, cliquer sion de travail. Lorsqu’un profil est assigné à un échan-
sur le nom ou le lot du contrôle et choisir le contrôle sou- tillon, toutes les techniques contenues dans le profil lui
haité sur la liste qui se déplie dans la file correspondant à sont automatiquement assignées. Chaque profil est asso-
la technique. Si une technique exige 2 contrôles (en géné- cié à un seul type d’échantillon. Si l’on souhaite créer un
ral 2 niveaux: haut et bas), chacun d’entre eux doit être même profil pour différents types d’échantillon, il faudra
assigné séparément. Si un contrôle qui a déjà été assigné programmer un profil pour chaque type différent. Le nombre
à une ou plusieurs techniques est modifié, les assigna- total de profils programmables est illimité et dépend
tions sont éliminées. Une fois qu’un contrôle a été assigné uniquement de la capacité de l’ordinateur. L’écran contient:
à une technique donnée, l’utilisateur doit programmer les - Liste de Profils
paramètres de contrôle de la technique:
- Liste de techniques programmées
- Valeurs de Concentration: Valeurs assignées de concen-
tration maximum et minimum du contrôle pour la - Liste de techniques contenues dans le profil sélectionné
technique. Les paramètres d’un profil peuvent être consultés en le
sélectionnant sur la liste avec un clic de souris. Pour mo-
Pour consulter les données et les techniques assignées à difier les paramètres d’un profil, il doit être sélectionné avec
un contrôle, ce dernier doit être sélectionné avec un clic de un double clic ou en cliquant sur Enter. Aucun des
souris ou avec les touches de flèche. Les techniques paramètres programmés d’un profil ne peut être modifié
assignées apparaissent sélectionnées dans la liste de tech- lorsqu’il est utilisé dans une session de travail. La liste de
niques. Pour modifier les données d’un contrôle, il doit être profils peut être modifiée en faisant glisser un profil jusqu’à
sélectionné avec un double clic de souris ou en cliquant
sur Enter. Les données peuvent être modifiées sur la grille.
Aucune des données programmées d’un contrôle ne peut
être modifiée pendant que ce dernier est utilisé dans une
session de travail. La grille de contrôles peut être modifiée
en faisant glisser un contrôle jusqu’à la nouvelle position
souhaitée à l’intérieur de la grille. Les paramètres de
contrôle d’une technique peuvent être consultés en la
sélectionnant à l’aide d’un clic ou des touches de flèche.
Pour éditer les paramètres de contrôle d’une technique,
cette dernière doit être sélectionnée avec un double clic ou
avec Enter.

Boutons

Plusieurs boutons permettent à l’utilisateur de réaliser les


actions suivantes:
21
Manuel d’utilisateur

sa nouvelle position à l’intérieur de la liste ou bien par ordre • les unités de la technique calculée
alphabétique en cliquant sur le haut de la liste. • si le rapport final pour le patient doit reprendre les valeurs
Boutons partielles des techniques de l’expérience
Plusieurs boutons permettent à l’utilisateur de réaliser les En assignant une technique calculée à un échantillon,
actions suivantes: toutes les techniques associées au calcul le sont
Nouveau: permet de créer un nouveau profil. également, comme s’il s’agissait d’un profil.
Ajouter Techniques (Flèche >) y Éliminer Techniques (Flè-
che <): des techniques peuvent être ajoutées ou élimi- 2.2.4.6. Programmation de Racks de Réactifs
nées d’un profil en édition, en sélectionnant les techni-
ques souhaitées sur la liste des techniques ou du profil La programmation d’un rack de réactifs permet de conser-
et en cliquant sur le bouton correspondant. ver une configuration donnée des flacons de réactifs d’un
rack, identifiée par un nom. Durant la préparation d’une
Imprimer: permet d’imprimer le contenu d’un ou plusieurs session de travail, pour positionner les réactifs, un rack
profils. programmé peut être téléchargé et la distribution de réactifs
Éliminer: permet d’éliminer les profils sélectionnés. gardée est automatiquement assignée. Si l’utilisateur utilise
Garder: en cliquant sur ce bouton après avoir fait des fréquemment les mêmes réactifs, l’utilisation de racks
modifications, les nouveaux paramètres sont stockés de programmés est très pratique pour travailler plus rapidement.
manière provisoire. Un nombre illimité de racks de réactifs peut être programmé;
il dépendra uniquement de la capacité de l’ordinateur.
Accepter: en cliquant sur ce bouton, toutes les modifica- L’accès à l’écran de programmation de racks peut se faire
tions réalisées sont définitivement gardées dans le fichier directement depuis le menu de programmation du menu
de profils. principal du programme. L’écran de positionnement permet
Annuler: Permet de récupérer le fichier de profils initial sans également de garder des racks d’échantillons, avec un nom
tenir compte des modifications réalisées depuis l’affi- d’identification. L’accès aux racks d’échantillons ne peut
chage de l’écran de programmation de profils. pas se faire depuis l’écran de programmation des racks de
réactifs. Il peut être utile, par exemple, de garder un rack
de calibrants et de contrôles fréquemment utilisé. L’écran
2.2.4.5 techniques calculées de programmation de racks de réactifs contient:
Cet écran permet de consulter les techniques calculées, - Liste de Racks Programmés de Réactifs
et leurs paramètres, que l’analyseur peut réaliser. - Information de Paramètres
Pour obtenir le résultat d’une technique calculée, les calculs
L’interface de paramètres contient une liste avec tous les
doivent être effectués à partir des valeurs de concentration
réactifs associés aux techniques programmées dans l’ana-
des techniques associées.
lyseur, le nom du rack sélectionné et un graphique de ce
Pour effectuer une technique calculée, l’analyseur doit tout
rack qui représente les positions réelles des réactifs, leurs
d’abord déterminer les concentrations des techniques
noms et leurs volumes. En les faisant glisser à l’aide de la
associées puis le résultat de l’opération.
souris, les bouteilles du rack peuvent être ajoutées, élimi-
Cet écran affiche les informations suivantes, propres à
nées ou redistribuées. Le type de bouteille (50 ou 20 ml)
chaque technique calculée :
peut être modifié à l’aide du bouton correspondant. Les
• Les techniques inhérentes à l’opération et la formule paramètres d’un rack peuvent être consultés avec un clic
appliquée de souris ou avec les touches de flèche. Pour éditer un
• les plages de référence de normalité rack programmé, il doit être sélectionné avec un double

22
clic de souris ou en cliquant sur Enter. Un rack programmé 2.2.6.1. Introduction de Nouveaux Échantillons
ne peut être modifié alors qu’il est utilisé dans une session
de travail. La liste de racks programmés peut être ordonnée Cet écran contient l’interface pour introduire les données
en faisant glisser un rack jusqu’à la nouvelle position de chaque échantillon et les listes de Nouveaux Échan-
souhaitée à l’intérieur de la liste ou bien par ordre tillons et d’ Échantillons Envoyés.
alphabétique en cliquant sur le haut de la liste.
Interface pour introduire les données des échantillons
Boutons L’utilisateur peut sélectionner la classe d’échantillon (pa-
Plusieurs boutons permettent à l’utilisateur de réaliser les tient normal, patient urgent, blanc, calibrant ou contrôle) et
actions suivantes: le type d’échantillon (sérum, urine, sang total, liquide
céphalorachidien ou plasma). Une liste en forme d’arbre
Nouveau: permet de créer un nouveau rack programmé. montre toutes les techniques, techniques calculées et
Imprimer: permet d’imprimer les données des racks pro- profils programmés dans l’analyseur. L’utilisateur peut
grammés sélectionnés. sélectionner ou introduire le code de patient
Éliminer: permet d’éliminer les racks programmés sélec- (alphanumérique). Si le code de patient introduit n’existe
tionnés sur la liste. pas dans la session de travail actuelle, le nouveau patient
est ajouté avec son échantillon. S’il existe déjà, l’échantillon
Garder: en cliquant sur ce bouton après avoir fait des du patient en question est sélectionné; de même, les
modifications, le rack programmé est stocké de manière techniques qui lui ont été préalablement assignées sont
provisoire. sélectionnées dans l’arbre des techniques pour une
Accepter: en cliquant sur ce bouton, toutes les modifica- éventuelle édition. Si l’utilisateur n’introduit pas de code de
tions réalisées sont définitivement gardées dans le fichier patient, le programme ajoute l’échantillon de patient avec
de racks programmés. un identificateur numérique corrélatif. Pour introduire
plusieurs échantillons normaux ou urgents avec les mêmes
Annuler: permet de récupérer le fichier de racks program-
techniques à réaliser, il faut introduire dans le champ
més initial sans tenir compte des modifications réalisées
Nombre d’Échantillons de Patient le nombre souhaité et,
depuis l’affichage de l’écran de programmation de racks.
automatiquement, le programme ajoutera tous les
échantillons en leur assignant un code de patient corrélatif.
2.2.5. Enregistrer/charger fichier de techniques Par défaut, le Nombre d’Échantillons de Patient est 1. Sa
valeur maximum est 120. Si l’utilisateur dispose d’un lecteur
L’utilisateur peut enregistrer la programmation des
de code-barres, il peut l’utiliser pour introduire le code de
techniques dans un fichier externe. Pour cela, il suffit
patient en positionnant le curseur dans la case du code de
d’exécuter l’option Enregistrer le fichier Techniques du
patient, puis en lisant le code à introduire à l’aide du lecteur.
menu Programmation. Cette option enregistre l’ensemble
des données des techniques dans un fichier compressé. La liste de Nouveaux Échantillons présente tous les échan-
C’est le propre programme qui se charge de compresser tillons, groupés par classes, qui ont été introduits et que
et de décompresser le fichier, sans qu’aucune intervention l’utilisateur peut par la suite envoyer à l’analyseur. La liste
de l’utilisateur ne soit nécessaire. de Échantillons Envoyés présente ceux que l’utilisateur a
déjà envoyés à l’analyseur, groupés aussi par classes. Pour
Pour charger un nouveau fichier de techniques, l’utilisateur
introduire un nouvel échantillon dans la liste de nouveaux
doit exécuter l’option Charger le fichier Techniques du menu
échantillons, les pas à suivre sont les suivants:
Programmation. Celui-ci remplace automatiquement toutes
les techniques de l’application. 1. Sélectionner la classe d’échantillon
Cette procédure n’est active que dans les cas suivants : 2. Sélectionner le type d’échantillon
- Si l’utilisateur travaille sans mot de passe ou si c’est un
superviseur.
- Si l’analyseur est en mode SLEEPING ou STANDBY.
- S’il n’y a aucune liste de travail. S’il y a une liste
programmée, il est nécessaire de cliquer sur RESET.
2.2.6. Préparation de la Session de Travail

Les écrans Introduction de Nouveaux Échantillons et


Positionnement d’Échantillons et de Réactifs permettent à
l’utilisateur de préparer la session de travail de manière
rapide, simple et facile. En outre, ils permettent de stocker
des données qui peuvent être utilisées lors de sessions
ultérieures.

23
Manuel d’utilisateur

3. Introduire, si l’on veut, le code de patient des calibrants ou des contrôles. La réalisation de blancs,
de calibrants et de contrôles peut être activée ou désactivée
4. Sélectionner les techniques, techniques calculées et depuis les grilles correspondantes en changeant la valeur
les profils à réaliser des champs Nouveau ou En Cours d’Utilisation (à condition
5. Ajouter à la liste d’échantillons en cliquant sur le bou- que des résultats d’une session antérieure aient été
ton Ajouter (Flèche >) stockés). Si les blancs et les calibrants sont désactivés,
l’analyseur utilisera les données de la dernière session de
Si l’on souhaite introduire un certain nombre d’échantillons travail réalisée. Si l’utilisateur souhaite positionner sur les
n avec le même groupe de techniques à réaliser, les pas à racks et analyser certains échantillons, il doit les
suivre sont les suivants: sélectionner et cliquer sur le bouton Positionner. Il est
1. Sélectionner la classe d’échantillon également possible d’envoyer seulement certaines
techniques d’un échantillon. Les blancs, les calibrants et
2. Sélectionner le type d’échantillon
les contrôles associés et activés sont automatiquement
3. Sélectionner les techniques et les profils à réaliser envoyés. En cliquant sur le bouton Positionner, sans faire
4. Introduire le nombre d’échantillons n aucune sélection préalable, tous les échantillons introduits
et activés de la grille correspondante sont envoyés. En
5. Ajouter à la liste d’échantillons en cliquant sur le bou-
cliquant sur le bouton Éliminer les échantillons ou les
ton Ajouter (Flèche >)
techniques d’un échantillon sélectionnés peuvent être
Le code d’un patient peut être changé sur la propre liste en éliminés.
cliquant sur le bouton droit de la souris sur le code existant.
Les grilles d’Échantillons Envoyés permettent de consul-
Une fois les modifications souhaitées réalisées, il faut cliquer
ter les échantillons envoyés à l’analyseur et les techni-
sur Enter. Des techniques ou des profils peuvent être ajoutés
ques à réaliser sur chaque échantillon, mais ne permet-
à un échantillon de patient préalablement introduit. Des
tent pas de modifications ni de renvoyer des échantillons à
échantillons de différent type du même patient peuvent être
l’analyseur.
introduits et le programme les regroupe automatiquement.
De même, des techniques, techniques calculées ou des Le bouton Reset Session de la barre horizontale réinitialise
profils peuvent être ajoutés d’une seule fois à plusieurs la session de travail et efface toutes les listes d’échantillons.
échantillons de même type de différents patients. Quand un calibrateur est réutilisé, il est possible de modifier
le facteur mémorisé à partir de l’écran Nouveaux
Listes d’échantillons échantillons, dans le dossier Blancs et Calibreurs, pour
recalculer les résultats avec la nouvelle valeur introduite.
Les listes de Nouveaux Échantillons et d’Échantillons
Envoyés présentent l’information groupée par classe - Pour modifier le facteur, double-cliquez dans la cellule qui
d’échantillon. Chacune d’elles contient une grille de pa- le contient, saisissez une nouvelle valeur, puis acceptez
tients, une autre de blancs et de calibrants et une autre de en tapant sur Entrée. Tous les résultats de concentration
contrôles. Par défaut, la grille visualisée correspond à celle concernés sont alors recalculés.
des patients de la liste de nouveaux échantillons. - Pour restaurer la valeur antérieure du facteur, cliquez dans
une cellule grisée afin de recalculer tous les résultats de
Les grilles de Nouveaux Échantillons permettent de modi-
concentration concernés.
fier l’information qu’elles contiennent. Les grilles de blancs,
de calibrants et de contrôles sont automatiquement Boutons
remplies lorsque des patients sont ajoutés. Si l’utilisateur
Plusieurs boutons, dont certains ont déjà été commentés,
le souhaite, il peut introduire manuellement des blancs,
permettent à l’utilisateur de réaliser différentes actions. Ci-

24
après, une brève description de la fonctionnalité de chacun tre le nom, le volume nécessaire et le nombre de flacons
d’entre eux. minimum nécessaire de chaque type (20 ou 50 ml). Les
Ajouter échantillon (Flèche >): reprend l’information de l’in- échantillons sont groupés par classe:calibrants, contrôles
terface pour introduire des données d’échantillons dans et patients. Pour les calibrants, l’arbre indique le nom, le
la grille de nouveaux échantillons correspondante. nombre de calibrants s’il est multipoint et, si la technique
ou les techniques assignées incluent des prédilutions dans
Éditer patient (Flèche <): permet d’éditer un échantillon de leur programmation, les tubes de prédilution nécessaires,
patient ou plusieurs d’un même type, appartenant aux avec le facteur correspondant de chacun. Pour les contrô-
grilles de nouveaux échantillons. L’édition permet d’ajou- les, il indique le nom et, si la technique ou les techniques
ter des techniques ou des profils au groupe d’échantillons assignées incluent des prédilutions dans leur programma-
sélectionné. Il permet également de changer la priorité tion, les tubes de prédilution nécessaires, avec le facteur
des échantillons édités, c’est-à-dire, les faire passer d’ur- correspondant de chacun. Pour les patients, normaux ou
gent à normal et vice-versa. Si le code de patient d’un urgents, il indique le code de patient, le type d’échantillon
échantillon en édition est modifié, le programme ajoute et, si la technique ou les techniques assignées incluent
un nouveau patient qui est une copie de l’antérieur. Pour des prédilutions dans leur programmation, les tubes de
changer uniquement le code de patient sans ajouter un prédilution nécessaires, avec le facteur correspondant de
nouveau patient, le changement doit se faire directement chacun.
sur la grille d’échantillons avec le bouton droit de la sou-
ris. La couleur bleue indique que réactifs et échantillons sont
complètement positionnés sur le plateau de racks. La
Éliminer: permet d’éliminer les données d’échantillons de couleur noire indique les réactifs et/ou échantillons qui ne
patient ou de contrôles sélectionnés. Ce bouton permet sont pas complètement positionnés ou dont le volume s’est
d’éliminer techniques, profils de techniques ou échan- épuisé durant la réalisation de la session de travail.
tillons d’un patient ou des patients complets. Il est actif
uniquement pour les grilles de nouveaux échantillons. Plateau de racks et rack agrandi

Positionner: envoie une sélection ou bien une liste com- Le graphique du plateau de racks montre la distribution de
plète d’échantillons à positionner dans l’analyseur pour racks actuelle dans l’analyseur. Dans chacune des 6
être ensuite analysés. Ce bouton est actif pour toutes positions de racks il peut y avoir un rack de réactifs ou
les grilles de nouveaux échantillons. Il permet de: d’échantillons ou bien la position peut se trouver vide. Pour
les racks de réactifs, le graphique indique quelles sont les
- Envoyer des groupes d’échantillons de patient. Dans positions occupées par des flacons de 20 et 50 ml. De la
ce cas, les blancs, les calibrants et les contrôles même manière, sur les racks d’échantillons le graphique
associés et activés sont également envoyés de manière signal les positions occupées par des tubes d’échantillon.
automatique. Les 3 positions centrales, destinées de préférence aux
- Envoyer des groupes de contrôles. Dans ce cas, les flacons d’eau distillée, de solution saline et de solution de
blancs et les calibrants associés et activés sont égale- lavage, sont également représentées.
ment envoyés de manière automatique.
L’utilisateur peut choisir le type de rack pour chaque posi-
- Envoyer des groupes de blancs et de calibrants, pour tion du plateau. Les configurations limite sont 5 racks de
réaliser des listes de calibrage uniquement. Dans ce cas, réactifs et 1 d’échantillons (50 réactifs / 24 échantillons) et
les blancs associés et activés sont également envoyés 1 rack de réactifs et 5 d’échantillons (10 réactifs / 120
de manière automatique. échantillons) . Dans les options de l’analyseur, l’utilisateur
Données de Patient: permet d’accéder à l’écran où les peut choisir quel type de rack d’échantillons il souhait uti-
données de chaque patient peuvent être introduites. Ces liser pour tous les échantillons de la session actuelle (tube
données ne sont pas nécessaires pour la réalisation des
analyses et peuvent être introduites une fois que l’analy-
seur est en train de travailler.
2.2.6.2. Positionnement d’Échantillons et de Réactifs

Cet écran contient une liste en forme d’arbre qui montre


tous les éléments à positionner, un graphique du plateau
de l’analyseur qui indique la distribution de racks actuelle
programmée et un graphique de rack agrandi qui montre
dans le détail tous les éléments contenus dans un rack
donné préalablement sélectionné.
Arbre des éléments à positionner

Cet arbre contient tous les réactifs et les échantillons qui


doivent être positionnés sur les racks pour exécuter la
session de travail. Pour chacun des réactifs, l’arbre mon-

25
Manuel d’utilisateur

d’échantillon de diamètre 13 mm, tube d’échantillon de les réactifs ne rentrent pas tous, un avertissement est
diamètre 15 mm ou puits de diamètre 13 mm). S’il sou- également donné à l’utilisateur.
haite utiliser des racks d’échantillon de différentes sortes Positionner automatiquement les échantillons: le pro-
pour la même session, l’utilisateur doit désactiver la dé- gramme place les échantillons de l’arbre qui n’ont pas
tection de racks sur l’écran de configuration de l’analy- encore été positionnés (couleur noire) sur les positions
seur. Il faut tenir compte que dans ce cas l’analyseur ne libres des racks d’échantillons du plateau. Lorsque cela
vérifiera pas que la disposition physique des racks sur le est nécessaire, il assigne de nouveaux racks d’échan-
plateau coïncide avec la disposition programmée. Des racks tillons aux positions libres du plateau et remplit les
vides peuvent être placés mais aussi des racks de réactifs positions. Il permet au maximum 5 racks d’échantillons.
programmés sur l’écran de programmation de racks ou bien S’il y a des éléments sur les racks qui ne sont pas requis
des racks préalablement gardés depuis l’écran de pour la session actuelle de travail, le programme avertit
positionnement lui-même. l’utilisateur pour les décharger. Si les échantillons ne
L’écran permet une visualisation agrandie du rack qui est rentrent pas tous, un avertissement est également donné
sélectionné sur le plateau, ce qui permet de manipuler à l’utilisateur. Si différents types de racks d’échantillon
facilement son contenu. Les éléments sélectionnés peu- sont utilisés dans une même session, l’utilisateur devra
vent être déchargés du rack ou bien ce dernier peut être repositionner manuellement chaque échantillon sur le rack
entièrement vidé. Tout élément peut changer de position correspondant selon le type de tube utilisé, étant donné
en le faisant glisser à l’aide de la souris jusqu’à une posi- que l’analyseur ne dispose pas de l’information sur le
tion libre du même rack agrandi. Un double clic sur un type de tube utilisé pour chaque échantillon.Les
flacon de réactifs permet de changer son volume. À cha- calibrateurs et les contrôles sont positionnés dans un
que changement, le programme vérifie si tout le volume rack pédiatrique, alors que les échantillons sont
requis pour ce réactif est positionné ; en cas de réponse positionnés dans le type de rack sélectionné.
négative, il avertit l’utilisateur. Décharger: décharge les éléments sélectionnés du rack
agrandi. Si aucune sélection n’a été faite, tous les élé-
Le positionnement des réactifs et des échantillons sur les ments du rack sont déchargés. Les éléments sélection-
racks peut se faire manuellement ou automatiquement. nés peuvent aussi être déchargés au moyen de la touche
Deux boutons permettent respectivement de positionner Supprimer.
automatiquement les réactifs ou les échantillons. En cas de
positionnement automatique, le programme assigne les types Garder Rack: permet de garder le rack agrandi, de réactifs
de racks qui sont nécessaires. Si le positionnement des éléments ou d’échantillons, pour pouvoir l’utiliser plus tard.
se fait manuellement, les types de racks nécessaires devront Compte-rendu de Positions: permet de vérifier facilement
être choisis et les éléments y seront rangés à l’aide de la souris, toutes les positions assignées. L’utilisateur peut accéder
en les faisant glisser de l’arbre jusqu’à une position libre du rack à un écran qui montre en mode texte la distribution ac-
agrandi correspondant. Il est possible de positionner des flacons tuelle du plateau de racks, en indiquant le contenu de
de réactifs individuels ou bien tout le réactif nécessaire total. Si chaque position rack par rack. Cette information peut
un échantillon qui comporte des prédilutions est déplacé, les être imprimée.
tubes de prédilution nécessaires seront eux aussi déplacés. Accepter: en cliquant sur Accepter, le programme vérifie
Pour utiliser différents types de racks d’échantillon dans une que tous les éléments nécessaires sont positionnés et
même session, l’utilisatuer devra positionner manuellement demande une confirmation de l’utilisateur pour garder l’in-
chaque échantillon sur le rack correspondant selon le type de formation comme définitive. Lorsque tous les éléments
tube utilisé. n’ont pas été positionnés, un écran auxiliaire d’avertis-
Une fois que tous les éléments ont été positionnés sur sements s’ouvre. Si l’analyseur est prêt pour travailler, le
l’écran et physiquement dans l’analyseur, l’utilisateur peut bouton Start de la barre de boutons verticale est mis en
lancer la réalisation des analyses. service et l’utilisateur peut cliquer dessus pour que l’ana-
Boutons lyseur commence les analyses. Le programme passe
automatiquement à l’écran Moniteur qui permet de su-
Plusieurs boutons, dont certains ont déjà été commentés, perviser l’exécution de la session de travail.
permettent à l’utilisateur de réaliser différentes actions. Ci-après,
une brève description de la fonctionnalité de chacun d’entre eux. Lorsque l’analyseur est déjà en train de réaliser des analy-
Positionner automatiquement les réactifs: le programme ses, l’utilisateur peut cliquer sur le bouton Sampling Stop
place les réactifs de l’arbre qui n’ont pas encore été po- de la barre de boutons verticale pour introduire physique-
sitionnés (couleur noire) sur les positions libres des racks ment de nouveaux éléments dans l’analyseur. Une fois leurs
de réactifs du plateau. Lorsque cela est nécessaire, il positions programmées sur l’écran Positions, en cliquant
assigne de nouveaux racks de réactifs aux positions libres sur Accepter, le programme vérifie que tous les nouveaux
du plateau et remplit les positions. Il permet au maximum éléments nécessaires sont positionnés et demande la
5 racks de réactifs. S’il y a des éléments sur les racks confirmation de l’utilisateur pour garder l’information comme
qui ne sont pas requis pour la session actuelle de travail, définitive. Le bouton Continuer de la barre verticale est mis
le programme avertit l’utilisateur pour les décharger. Si en service et lorsque l’utilisateur clique dessus le

26
programme passe à l’écran Moniteur et l’analyseur continue
de réaliser les analyses mises en suspens et les nouvelles
qui ont été envoyées.
Annuler: quitte l’écran sans actualiser aucun des change-
ments réalisés et conserve la distribution précédente.
Avertissements: ce bouton apparaît lorsqu’il y a des élé-
ments qui n’ont pas été positionnés dans la session de
travail préparée et rappelle à l’utilisateur tout ce qui ne
peut pas être analysé. Lorsque rien n’a été positionné, le
bouton Start n’est pas activé.

2.2.7. Mémorisation de sessions

En mémorisant une session de travail, vous enregistrez


les échantillons et les techniques attribuées, mais pas les
positions. Si vous souhaitez mémoriser la session en cours,
vous devez l’enregistrer avant de l’exécuter. Lors du
chargement d’une session mémorisée, les techniques sont
chargées tel qu’elles sont programmées ; les techniques
supprimées du fichier de techniques sont supprimées.
Pour charger une session mémorisée, il est nécessaire de
cliquer au préalable sur RESET.
Une fois la session chargée, vous pouvez la modifier
librement (modification d’identificateurs, suppression de
techniques, ajout d’échantillons ou de techniques, etc.).
Il est également possible de supprimer les sessions
mémorisées.

2.2.8. Résultats actuels

Les résultats peuvent être consultés, à mesure qu’ils sont Sur certains moniteurs, le champ d’observation ne s’affiche
obtenus, sur l’écran Résultats actuels, organisés par pas, pour indiquer que dans ce champ il y a des messages
patients, techniques ou techniques calculées. Les résultats concernant le résultat ; apparaît alors un astérisque dans
sont automatiquement actualisés en temps réel à mesure une colonne plus visible.
que l’information de l’analyseur est reçue. Pour chaque
Boutons d’impression
analyse, les résultats des répliques réalisées peuvent être
visualisés, de même que leur moyenne correspondante. Quatre boutons permettent d’imprimer des rapports. Pour
Une fois les analyses terminées, l’utilisateur peut écarter tous s’ouvre un écran permettant de prévisualiser les
les répliques d’échantillons (blancs, calibrants, patients ou rapports avant de les imprimer.
contrôles) qu’il considère aberrantes et le programme refait
les calculs et montre automatiquement les nouveaux Depuis l’écran des expérimentations on peut accéder à 3
résultats. rapports :

Lorsque l’on appuie sur l’icône du graphique d’un des Impression par expérimentation :
résultats, le graphique absorbance / temps du résultat Indique où se situent tous les résultats classés par
sélectionné s’affiche sur le moniteur. Le graphique expérimentation. Inclue les valeurs d’absorbance et de
représente l’évolution de l’absorbance de la réaction en concentration avec répliques, ainsi que les résultats qui
fonction du temps. Le temps est exprimé en nombre de n’ont pu être calculés.
cycles et les valeurs d’absorbance sont mesurées par
rapport à la ligne de base. Sur ce moniteur apparaissent Impression finale par expérimentation :
aussi les valeurs numériques des mesures. Un graphique Indique uniquement les résultats par expérimentation qui
s’affiche pour chacun des filtres utilisés dans la réaction. sont corrects. Seuls apparaissent les résultats de
On peut sélectionner le filtre principal et/ou celui de la concentration. Dans l’en-tête du rapport se trouvent les
référence avec laquelle les mesures ont été réalisées. dates de l’expérimentation.

Tableau abrégé des résultats :


Rapport simplifié des résultats. Présente une liste de
toutes les valeurs de concentration sous forme de tableau.

27
Manuel d’utilisateur

Dans les lignes se trouvent les expérimentations et dans l’écran Résultats actuels, le résultat de la répétition
les colonnes les techniques. Ces données peuvent aussi s’affiche sous l’échantillon initial. Parmi les deux
être transférées sur des feuilles de calcul Excel. résultats, l’utilisateur peut alors choisir, via la colonne
OK, celui qui fera partie du rapport de patients et qui
Depuis l’écran des techniques on peut accéder à un entrera dans l’historique. Par défaut, c’est le résultat
rapport : de la répétition qui est sélectionné. Dans le cas de
répétitions de blancs et de calibrateurs, toutes les
Impression par technique : valeurs associées sont recalculées.
Indique où se situent tous les résultats classés par
technique. S’assimile aux résultats classés par Répétitions automatiques : Lors de la programmation de
expérimentation, mais le classement se fait en fonction la technique, il est possible de programmer des limites
des techniques. ou des intervalles de référence pour réaliser des
répétitions automatiques si le résultat de l’échantillon
2.2.8.1 Modification du facteur calculé ne se trouve pas dans ces intervalles. Pour réaliser
automatiquement les répétitions, l’option de répétition
Le facteur calculé expérimentalement peut être modifié par
automatique doit aussi être sélectionnée dans la
l’utilisateur à l’écran Résultats actuels, à la fin de la session
programmation de la technique :
en cours.
- Si la concentration du patient est supérieure à la limite
- Pour modifier le facteur, double-cliquez dans la cellule qui
de linéarité, l’échantillon est répété avec le facteur de
le contient, saisissez une nouvelle valeur, puis acceptez
post-dilution diminué.
en tapant sur Entrée. Tous les résultats de concentration
concernés sont alors recalculés. La programmation de - Si la concentration du patient est inférieure à la limite
la technique change également, puisque celle-ci est de détection, l’échantillon est répété avec le facteur de
maintenant programmée avec facteur. post-dilution augmenté.
- Pour restaurer la valeur expérimentale du facteur, cliquez - Si la concentration du patient est dans le rang de
dans une cellule grisée au niveau de la moyenne ou de répétition, l’échantillon est répété avec le même rapport
la réplique afin de recalculer tous les résultats de de volumes échantillon-réactif.
concentration concernés. - Si les absorbances de la cinétique en blanc, du
calibrateur, des contrôles et des échantillons ne sont
2.2.8.2. Répétitions pas linéaires, l’échantillon est répété avec le même
rapport de volumes échantillon-réactif.
L’utilisateur peut réaliser des répétitions de blancs, de
calibrateurs, de contrôles et d’échantillons. Les répétitions 2.2.9. Alarmes actuelles et Historique d’alarmes
peuvent être manuelles ou automatiques.
Le Moniteur montre également l’information relative aux
Répétitions manuelles : Pour réaliser des répétitions alarmes ou avertissements qui peuvent se produire au cours
manuelles, c’est le propre utilisateur qui doit sélectionner de la session de travail sous forme d’icones identificateurs
les échantillons qu’il veut répéter. À la fin de la mesure accompagnés d’un bref commentaire informatif. En cliquant
de l’échantillon et une fois que le résultat s’affiche à sur le bouton correspondant, l’utilisateur peut accéder à
l’écran Résultats actuels, sélectionnez les résultats à l’écran Alarmes actuelles où il trouvera une information plus
répéter dans la colonne Rép. puis cliquez sur le bouton détaillée concernant les problèmes rencontrés et leur solution
Répéter échantillons sélectionnés. Le programme insère éventuelle. Les alarmes et avertissements se produisent lorsque
automatiquement l’échantillon à répéter dans la liste certains détecteurs ou capteurs se déclenchent dans l’analyseur
de travail. Le suffixe (rép) est ajouté au nom de ou bien lorsque ce dernier détecte une anomalie dans son
l’échantillon pour le distinguer de l’échantillon initial. Sur fonctionnement. Lorsque cela est nécessaire, l’analyseur agit
28
d’effacer toutes les données de la session de travail
sélectionnée.

Cet écran contient :


- Liste des Dates des sessions réalisées
- Liste d’éléments:Patients ou Techniques
- Interface de données du patient ou de la technique sé-
lectionné sur la liste
- Interface de résultats du patient ou de la technique sé-
lectionné sur la liste
Liste d’éléments

Cette liste contient tous les éléments des sessions sélec-


tionnées. Dans les historiques par patient, la liste montre
les codes de patient et les noms de patient introduits qui
en conséquence pour éviter de continuer de travailler dans des correspondent à la session sélectionnée ou à toutes les
conditions peu sûres et le communique à l’ordinateur. L’écran sessions. Dans les historiques par technique, la liste con-
d’alarmes montre une liste avec tous les avertissements et les tient le nom des techniques réalisées dans la session sé-
alarmes générés par l’analyseur durant la session actuelle. Il est lectionnée. Cette liste permet de sélectionner des éléments
également possible d’accéder à l’Historique d’alarmes et pour consulter, effacer ou imprimer les données qui y sont
d’avertissements, qui contient une liste avec les alarmes et les associées, au moyen des boutons correspondants. La liste
avertissements antérieurs, générés durant d’autres sessions de peut être ordonnée par ordre alphabétique en cliquant sur
travail. Pour chaque alarme ou avertissement, les informations son titre. Dans les historiques par patient, le bouton Assi-
suivantes peuvent être montrées: gner permet d’assigner au patient sélectionné des don-
- type d’alarme ou d’avertissement nées de patient préalablement introduits. Le bouton Effa-
cer permet d’éliminer les éléments sélectionnés sur la liste.
- date de l’alarme
Le bouton Imprimer permet de produire un rapport avec les
- brève définition de l’alarme (nom) données et les résultats des éléments sélectionnés et de
- description détaillée l’imprimer ou de l’exporter dans un fichier. Le programme
montre toujours une prévisualisation du rapport.
- solution proposée
Interface de Données
- Observations (qui permettent d’introduire l’information pour
l’utilisateur: solution appliquée, date de la solution, personnel Dans les historiques par patient, l’interface de données
concerné,...) contient l’information suivante sur le patient: nom du pa-
tient sélectionné, sexe, date de naissance, personne qui a
Les listes sont automatiquement actualisées en temps réel, à
demandé l’analyse et un champ libre pour d’éventuels com-
mesure que l’information de l’analyseur est reçue. Les alarmes
mentaires. Un bouton permet d’accéder à l’écran Données
qui n’ont pas encore été corrigées peuvent être éditées avec un
de Patient, où ces données peuvent être introduites ou
texte qui indique la solution mise en œuvre, la date de la solution
modifiées. Dans les historiques par technique, l’interface
et le personnel concerné. Si on le souhaite, les alarmes corrigées
de données contient l’absorbance du blanc et du calibrant
peuvent être éliminées. Les listes peuvent être ordonnées en
ou des calibrants utilisés dans la session sélectionnée, la
fonction des champs Type, Date ou Nom. Il est possible d’imprimer
des rapports de solution de problèmes avec les alarmes
sélectionnées. Le chapitre Alarmes et avertissements du pré-
sent manuel énumère les principales alarmes et avertissements
que l’analyseur peut montrer et qui exigent l’intervention de
l’utilisateur.

2.2.10. Historiques de Résultats

L’écran Historiques de Résultats permet de visualiser les


résultats obtenus pour toutes les sessions de travail pré-
cédant la session actuelle et d’imprimer des rapports qui
présentent ces résultats. Ces derniers peuvent être orga-
nisés par patients ou par techniques. Les rapports par
patients peuvent se faire pour chaque session ou pour
l’ensemble de toutes les sessions. Les rapports par tech-
niques peuvent se faire seulement en sélectionnant au
préalable une session donnée. Le bouton Éliminer permet
29
Manuel d’utilisateur

date de réalisation de ces blancs et de ces calibrants et la Liste de Patients


référence de la technique.
Cette liste contient le code ainsi que le nom et le prénom de
Interface de Résultats tous les patients qui ont des données assignées. Pour con-
sulter les données d’un patient, l’utilisateur doit le sélection-
Cette interface montre les résultats de l’élément sélectionné ner sur la liste. La liste peut être ordonnée par ordre alphabé-
sur la liste, qu’il s’agisse d’un patient ou d’une technique. tique en cliquant sur son titre. Un double clic sur le patient
Chaque registre de la grille de résultats par patient con- de la liste permet d’éditer ses données. Le bouton Effacer
tient: le nom de la technique et le type d’échantillon sur élimine les données du patient sélectionné. Le bouton Impri-
lequel elle a été réalisée, la valeur du résultat, les unités, mer imprime les données du patient sélectionné.
la référence programmée dans la technique (optionnel), la
date et l’heure du résultat et les observations concernant Interface de Données de Patient
le résultat obtenu. Chaque registre de la grille de résultats
L’interface de données montre le code du patient sélectionné,
par technique contient: le code du patient, la valeur du ré-
son nom et son prénom, son sexe, sa date de naissance, la
sultat, les unités, la date et l’heure du résultat et les obser-
personne qui a demandé l’analyse et un champ libre pour d’éven-
vations. En cliquant sur la colonne correspondante, les ré-
tuels commentaires. L’utilisateur peut consulter les données
sultats peuvent être ordonnés par date de session, par tech-
actuelles, les modifier ou introduire de nouvelles données.
nique ou par nom de patient.
Boutons généraux
Boutons généraux
L’écran de données de patient contient deux boutons généraux:
Les écran d’historiques de résultats contiennent deux bou-
tons généraux: Garder: garde tous les changements réalisés dans les
données.
Éliminer: permet d’éliminer des sessions historiques com-
plètes. Annuler: récupère toutes les données antérieures sans
garder de changements.
Accepter: garde les changements réalisés dans les don-
nées des patients et dans les résultats et quitte l’écran.
2.2.12. Configuration
Annuler: Quitte l’écran sans garder les changements réali-
sés. Ces écrans permettent à l’utilisateur de configurer le mode
de travail de l’analyseur et du programme d’utilisateur. Les
2.2.11. Données de Patient différents paramètres peuvent être configurés depuis qua-
tre écrans spécialisés:
Cet écran permet d’introduire et de modifier les données
des patients qui sont fréquemment analysés. Ces données - Analyseur A25
ne sont pas nécessaires à la réalisation des analyses et - Langues
peuvent être introduites une fois que l’analyseur est en train
- Configuration du port série
de travailler. L’accès à cet écran peut se faire directement
depuis les écrans Introduction de Nouveaux Échantillons - En-tête des rapports de résultats
ou Historiques de Résultats par patients au moyen du bou-
ton Données de Patient ou depuis le menu Historiques. Il 2.2.12.1. Analyseur A25
permet également d’assigner des données préalablement
introduites à un patient. Cet écran contient une liste de L’accès direct à l’écran de configuration de l’analyseur se
patients et une interface de données de patient. fait en cliquant sur le bouton A25 de la barre de boutons
horizontale. Les différentes options sont séparés en trois
onglets: Lavages, Session et Analyseur
30
Lavages
- Lavages initial, final y spécial entre techniques incompa-
tibles
Session
- Réalisation de répétitions automatiques
- Calibrateurs et blancs en racks pédiatriques
- Impression automatique de rapports par patient
- Exporter session lors d’une réinitialisation
- Tube d’échantillon utilisé

Analyseur
- Balances de contrôle de niveau des conteneurs
- Détection de racks
- Détection de couvercles
souhaite faire ces lavages spéciaux avec du liquide de sys-
- Configuration du tambour à filtres tème ou de la solution de lavage. Si la deuxième option est
retenue, un flacon de 50 ml de solution de lavage doit être
Lavages initial, final et entre techniques incompatibles placé dans l’analyseur.
Réalisation automatique de répétitions
L’analyseur réalise automatiquement un lavage avec solution
de lavage lors du temps de préchauffe et à la fermeture. Cette option permet d’activer ou de désactiver toutes les
L’utilisateur doit remplacer le conteneur de liquide du répétitions automatiques.
système par le conteneur de solution de lavage (fourni avec
l’analyseur, bouteille flanquée d’un repère vert) lorsque Séparer calibrateurs et contrôles en racks
l’analyseur l’exige, à l’initialisation (lavage initial) ou à la pédiatriques
fermeture (lavage final). Une fois le lavage terminé, À l’écran Configuration A25 - session, vous pouvez
l’analyseur demande à l’utilisateur de replacer le conteneur sélectionner l’option « Calibrateurs et contrôles avec des
de liquide du système (au lavage initial uniquement) et racks pédiatriques ».
réalise automatiquement un lavage et rinçage du système
de dosage avec ce liquide. Après le lavage initial, le Cette option est prise en compte pour le positionnement
système est prêt à travailler dans des conditions optimales, automatique des échantillons. En cliquant sur le bouton
et ce pour toute la journée. Il offrira ainsi un rendement Positionner les échantillons automatiquement à l’écran
maximum. Au lavage final, le circuit doseur doit rester rempli « Positionnement d’échantillons et réactifs », les
de solution de lavage jusqu’à la prochaine préchauffe afin échantillons de classe calibrateur et contrôle sont
de le préparer au cours du repos de l’analyseur. positionnés dans des racks de type pédiatrique, et les
échantillons de patient sont positionnés dans le type de
Lorsque l’analyseur ne peut pas éviter la contamination rack sélectionné à l’écran Configuration A25 - session.
entre techniques incompatibles en changeant l’ordre des Impression automatique de rapports par patient
techniques de chaque patient, il intercale automatiquement
Cette option permet d’activer et de désactiver l’impression
un cycle spécial de lavage. L’utilisateur peut choisir s’il
automatique par patient pendant une session en cours,
sans attendre la fin de la liste.

Exporter session lors d’une réinitialisation

Cette option permet d’activer ou de désactiver la création


automatique d’un fichier d’exportation des résultats au
moment de réinitialiser.
Tube d’échantillons utilisé

Il permet de choisir sur une liste dépliable le type de tube à


essais à utiliser dans la session de travail. Pour pouvoir
accéder à cette liste, la session de travail doit être
redémarrée. Les types de tube possibles sont:tube de 15
mm de diamètre et hauteur maximum de 100 mm, tube de
13 mm de diamètre et hauteur maximum de 10mm et puits
de 13 m de diamètre. Pour pouvoir utiliser des racks

31
Manuel d’utilisateur

d’échantillon de différents types dans une même session, tambour de filtres de sorte que l’utilisateur puisse changer
l’utilisateur doit désactiver la détection de racks. Il faut tenir le filtre à travers la fenêtre du système optique. Ensuite
compte que dans ce cas il n’y aura pas de vérification qui l’utilisateur doit introduire, si elle est différente, la longueur
garantisse que la disposition physique des racks sur le d’onde du nouveau filtre installé. Si le filtre est bouché, la
plateau correspond à celle qui a été programmée. valeur 0 doit être introduite. Le programme demande une
confirmation pour s’assurer vraiment de ce que le filtre de
Balances de contrôle de niveau des conteneurs
l’analyseur a été physiquement changé. Si c’est bien le
Il permet de désactiver le fonctionnement des balances cas, le programme réinitialise certaines valeurs de référence
que l’analyseur utilise pour contrôler le niveau des conteneurs utilisées pour émettre les avertissements et les alarmes
de liquide de système et de résidus. Ainsi, s’il se produit du système optique.
une défaillance sur l’une des balances, l’utilisateur peut
Un avertissement est donné à l’utilisateur si l’une des
continuer de travailler avec l’analyseur en attendant que le
techniques comporte dans sa programmation des filtres
service d’assistance technique vienne la réparer. Dans ce
qui n’existent pas physiquement dans le tambour.
cas, l’utilisateur doit s’assurer que le liquide de système
ne s’épuise pas et que le conteneur de résidus n’est pas
plein pendant que l’analyseur travaille. 2.2.12.2. Langues

Détection de racks L’utilisateur peut choisir la langue du programme d’utilisateur


sur une liste dépliable qui présente toutes les langues
Il permet de désactiver les détecteurs du plateau de racks disponibles. En sélectionnant la langue et en cliquant sur
qui identifient le rack occupé par chaque position. Ainsi, Accepter, l’application actualise tous les textes dans la
en cas de défaillance d’un détecteur, l’utilisateur peut langue choisie.
continuer de travailler avec l’analyseur en attendant que le
service d’assistance technique vienne le réparer. S’il veut
2.2.12.3. Port série
utiliser des racks d’échantillon de différents types dans
une même session, l’utilisateur doit désactiver la détection Cet écran permet de configurer le port série de l’ordinateur
de racks. Il faut tenir compte que dans ce cas l’analyseur utilisé par le programme. L’utilisateur peut choisir que la
ne vérifiera que la disposition physique des racks sur le configuration se fasse automatiquement ou manuellement.
plateau correspond à celle qui a été programmée. En configuration manuelle, il peut choisir le port série de
l’ordinateur utilisé et la vitesse de transmission des
Configuration de l’alarme sonore. communications.
Cette option permet de configurer l’activation ou la désac-
tivation de l’alarme sonore. Si cette option est activée, une 2.2.12.4. En-tête des rapports de résultats
alarme sonore retentit lorsque l’analyseur est en état de
«running» et l’une des alarmes suivantes apparaît : défaut Depuis cet écran, l’utilisateur peut personnaliser l’en-tête
de réactif, défaut d’échantillon, bouteilles de résidus plei- des rapports de résultats et introduire le nom du laboratoire,
nes, bouteilles de liquide du système vides. L’icône cor- son adresse, son nº de téléphone et une image sous forme
respondante apparaît également. Ce signal sonore reten- d’archive bitmap (.bmp). Le format des textes introduits
tira jusqu’à ce que l’opérateur l’arrête en appuyant sur le peut être modifié.
bouton de fin de l’alarme ou en appuyant sur l’un des bou- 2.2.13. À propos de....
tons suivants : start, sampling&stop, continuer, nouveau
rotor. Cet écran présente les informations relatives à la Version
du Programme d’Utilisateur qui est exécutée. Il présente
Configuration du tambour à filtres

Cet écran permet de modifier la configuration du tambour à


filtres de l’analyseur. Pour accéder à cet écran, la session
de travail doit être redémarrée. Le tambour a 10 positions.
La position 0 doit toujours contenir un filtre bouché pour
que l’analyseur puisse faire le réglage d’obscurité. Les
positions 1 à 9 peuvent être utilisées pour des filtres optiques.
Toutes les positions du tambour doivent être occupées pour
en assurer le bon fonctionnement. Les positions sans filtre
optique doivent être occupées par un filtre bouché.
L’analyseur inclut par défaut 8 filtres optiques sur les
positions 1 à 8 et deux filtres bouchés sur les positions 0
et 9. Pour changer l’un des filtres, la position souhaitée sur
le tambour doit être sélectionnée et le bouton Changer Filtre
actionné. L’analyseur positionne automatiquement le

32
également la Version du Firmware (programme qui exé-
cute directement l’analyseur) et le Numéro de série de l’ana-
lyseur. Pour voir le Firmware et le Numéro de série, le pro-
gramme doit être connecté à l’analyseur.
2.2.14. Outils

L’accès direct à l’écran principal d’outils se fait en cliquant


sur le bouton Outils de la barre de boutons horizontale.
Cet écran permet à l’utilisateur d’accéder à différents outils
de test, de préparation et de maintenance de l’analyseur,
en cliquant sur le bouton correspondant. Pour certains
outils, le programme présente un écran spécialisé. Les
outils disponibles sont:
- Test du canal de communications PC-Analyseur
- Vérification du rotor de réactions
L’utilisateur peut utiliser ce test pour vérifier l’état optique
- Démontage de la pointe de dosage
d’un rotor de réactions. Il peut choisir le filtre optique avec
- Réinitialisation de l’historique des lignes de base lequel il souhaite faire le test. Il doit placer le rotor dans
- Amorçage du système fluidique l’analyseur, placer le couvercle du rotor, fermer le capot de
l’analyseur et cliquer sur le bouton Test. L’analyseur rem-
- Lavage du système de dosage
plit les 120 puits du rotor de liquide de système et réalise
- Remplacement de la lampe ensuite une ligne base dans chaque puits avec le filtre
- Sélectionner le type de rotor choisi. L’analyseur montre graphiquement les absorbances
Tous les outils exigent que l’analyseur se place en un mode relatives à la moyenne de l’intensité lumineuse de tous les
spécifique appelé mode Test, raison pour laquelle l’accès puits ainsi que l’écart standard de ces absorbances. En
à cet écran peut se faire uniquement lorsqu’une session fonction de ces résultats, l’utilisateur peut décider si le
de travail est en train d’être préparée ou réalisée. Durant rotor peut être réutilisé ou s’il doit en mettre un neuf à sa
l’exécution des outils de test, le reste des fonctionnalités place. Il est important de signaler que le test vérifie la qua-
de l’application est bloqué jusqu’à la fin du test et la ferme- lité optique des puits mais non l’état de propreté chimique.
ture de l’écran d’outils. Selon les analyses qui auront été faites avec le rotor, les
résidus chimiques qui peuvent être restés dans les puits
peuvent avoir une incidence considérable sur les analyses
suivantes qui seront faites avec le même rotor. En cas de
doute, ou lorsque les techniques à réaliser sont très sensi-
bles, il est recommandé de toujours utiliser un nouveau
rotor. Après le test, l’utilisateur doit sortir le rotor de l’ana-
lyseur, le vider et le sécher complètement avant de l’utili-
ser pour faire des analyses.

2.2.14.3. Démontage de la pointe de dosage

En cliquant sur le bouton Démonter Pointe, le bras mani-


pulateur se place sur le plateau de racks. Le programme
avertit l’utilisateur pour qu’il retire tout objet se trouvant en
dessous du bras. Une fois l’instruction acceptée, la pointe
descend et l’utilisateur peut la sortir pour la manipuler ou
la remplacer. La pointe s’extrait en la dévissant et en la
tenant par le raccord supérieur. Si durant la manipulation
2.2.14.1. Test du canal de communications PC-Analyseur de la pointe le chariot remonte à cause de la pression
exercée par l’utilisateur, ce dernier peut cliquer sur le bou-
En cliquant sur le bouton Test, l’ordinateur essaye d’éta- ton Descendre Pointe pour que la pointe descende de nou-
blir une communication avec l’analyseur. Le programme veau. Une fois que la pointe a été de nouveau fixée dans
indique à l’utilisateur si la communication avec l’analyseur l’analyseur, en cliquant sur le bouton Accepter, la pointe
a été possible ou non. remonte, réalise le test d’auto-centrage et le bras retourne
à sa position de stationnement. Ces opérations doivent se
faire de manière extrêmement prudente puisqu’elles se
2.2.14.2. Vérification du rotor de réactions
réalisent avec le capot de l’analyseur ouvert et la pointe

33
Manuel d’utilisateur

conteneur de solution de lavage, fourni avec l’analyseur et


marqué en vert, à la place du conteneur de liquide de
système. Une fois le lavage terminé, l’analyseur lui de-
mande de placer de nouveau le conteneur de liquide de
système et fait un rinçage avec du liquide de système.

2.2.14.7. Remplacement de la lampe

Lorsque l’utilisateur installe une nouvelle lampe, il doit se


servir de cet outil pour informer l’analyseur du change-
ment de lampe et optimiser la luminosité du système
photométrique. Le programme demande une confirmation
pour savoir vraiment si la lampe de l’analyseur a été
physiquement remplacée. En cas de réponse positive, le
programme réinitialise certaines valeurs de référence utili-
sées pour émettre des avertissements et des alarmes du
peut être contaminée. Des gants de laboratoire doivent tou- système optique et le compteur de vie utile de la lampe.
jours être utilisés. Pour accéder à cet outil, la session de travail doit être
réinitialisée. La lampe doit être remplacée avec l’analy-
2.2.14.4 Réinitialisation de l’historique des lignes de seur éteint (Sleeping). Si l’analyseur est en Standby, le
base programme l’éteint automatiquement. La lampe ne doit
Le bouton de réinitialisation de l’historique des lignes de jamais être touchée avec les doigts. Une fois la nouvelle
base remettra à zéro l’historique de l’analyseur. Cet lampe installée et les couvercles placés sur le système
historique permet de définir si une ligne de base est correcte optique et le rotor, il suffit de suivre les instructions que le
ou non. Si les alertes de lignes de base erronées sont programme fournit au fur et à mesure. Le programme met
nombreuses, il convient d’utiliser ce bouton pour générer en route l’analyseur, vérifie l’intensité lumineuse du sys-
un nouvel historique de lignes de base. tème optique, éteint l’analyseur et demande à l’utilisateur
d’enlever de nouveau le porte-lampe et de l’installer de
Remarquez qu’un nouvel historique sera généré lors de la nouveau en le faisant pivoter de 180º autour de l’axe de la
prochaine réalisation d’une ligne de base. Le programme lampe. Le programme oblige à respecter des attentes pour
réalisera pour cela 3 lignes de base consécutives. La éviter que la douille soit trop chaude. Si la température de
réalisation de ces 3 lignes de base tardera quelques la douille est encore élevée, des pinces peuvent être utili-
minutes de plus que la normale. sées pour le manipuler. Le programme met de nouveau en
route l’analyseur, mesure de nouveau l’intensité lumineuse
2.2.14.5. Amorçage du système fluidique du système optique, compare l’intensité de la lumière sur
les deux positions possibles et choisit celle qui offre le
En cliquant sur le bouton Amorcer et avec le capot géné- plus de luminosité. S’il s’agit de la position actuelle, il
ral fermé, l’analyseur remplit les conduits du système flui- indique à l’utilisateur que le test est terminé. Si au contraire
dique de liquide de système. Le système de dosage, le la meilleure position est la précédente, le programme éteint
système de lavage ou les deux à la fois peuvent être amor- l’analyseur et demande de nouveau à l’utilisateur d’enlever
cés. Pour amorcer le système de dosage, le bras mani- la douille et de la réinstaller en la faisant pivoter de 180º
pulateur se déplace jusqu’au poste de lavage. Il est possi-
ble de choisir le nombre de cycles d’amorçage à réaliser.
Durant le remplissage du conteneur de liquide de système
au cours d’une session de travail, l’amorçage du système
fluidique peut se faire en cliquant directement sur le bouton
Nouveau Conteneur de Liquide de Système de la barre de
boutons verticale.

2.2.14.6. Lavage du système de dosage

En cliquant sur le bouton Laver et avec le capot général


fermé, l’analyseur lave le système de dosage sur sa face
interne et externe. Pour réaliser cette opération, le bras
manipulateur se déplace jusqu’au poste de lavage. L’utili-
sateur peut choisir si le lavage se fait avec du liquide de
système ou avec de la solution de lavage. Dans ce dernier
cas, l’analyseur demande à l’utilisateur de placer le

34
autour de l’axe de la lampe; la lampe retrouve alors sa critère de rejet (entre 0.1 et 3 écarts types), le nombre de
position de départ. répliques (1, 2 ou 3), le type de contrôle (multiple ou spéci-
fique) et le mode de calcul (manuel ou statistique). Le mode
de calcul indique la méthode utilisée pour décider si une
2.2.14.8 Sélectionner le type de rotor série de résultats est acceptée ou rejetée.
Dans cet écran le type de rotor est présenté. Chaque rotor · En mode statistique, l’utilisateur doit introduire le Nom-
vient marqué avec une lettre dans sa partie supérieure. bre de Séries. Ce paramètre correspond au nombre de
Choisir dans cet écran le type de rotor à employer. Pour données utilisées pour faire l’analyse statistique, c’est-
des rotors identifiés par la lettre d’A, choisir seulement la à-dire, pour calculer la moyenne (Xm) et l’écart type (s). Il
lettre. Pour les rotors identifiés par d’autres lettres, choisir est recommandé que ce nombre ne soit pas inférieur à
D’AUTRES et puis présenter le chemin léger qui viendra il 20. Une série de résultats est acceptée si les valeurs
dans la boîte de rotors ou du distributeur. des contrôles se trouvent dans l’intervalle Xm ± ks, où k
est le critère de rejet.
· En mode manuel, la série de résultats est acceptée si
les résultats des contrôles se situent entre les valeurs
de Concentration Minimum (Cmin) et Maximum (Cmax). Ces
valeurs sont programmées par l’utilisateur depuis l’écran
de programmation de techniques pour les contrôles
spécifiques, ou bien depuis l’écran de programmation de
contrôles multiples pour les contrôles multiples. La va-
leur moyenne et l’écart type se calculent respectivement
comme Xm = (Cmin+Cmax) / 2 et s = (Cmax-Cmin) / (2k).

L’écran Contrôle de Qualité du programme utilisateur per-


met d’accéder aux résultats de contrôle de qualité de l’ana-
lyseur. Le programme mémorise tous les résultats de con-
trôle, pour chaque technique et pour chaque type d’échan-
tillon. L’utilisateur peut sélectionner une technique et un
type d’échantillon et l’écran indique, pour chaque contrôle,
le nom, le lot, la valeur moyenne (Xm), l’écart type (s), le
2.2.15. Contrôle de Qualité Interne coefficient de variation CV = 100 s / Xm, et la fourchette de
Le contrôle de qualité interne permet de vérifier le bon fonc- rejet programmée. Chaque fois qu’un nouveau lot est intro-
tionnement de chaque procédure de mesure et de valider duit pour l’un des contrôles, le programme crée automati-
ou de rejeter les séries analytiques. Une série analytique quement une nouvelle feuille de données et les calculs
est un intervalle de temps ou de résultats pour lequel il est statistiques recommencent pour cette nouvelle feuille. Tou-
raisonnable de supposer que les caractéristiques tes les feuilles créées sont accessibles à travers une liste
métrologiques de la procédure restent stables. Chaque la- dépliable. Une grille montre, pour chaque série réalisée, la
boratoire doit établir son propre programme de contrôle de date, la concentration, l’erreur absolue et l’erreur relative,
qualité interne et les procédures de correction à suivre lors- pour chaque contrôle, et un avertissement pour les séries
que les contrôles dépassent le niveau de tolérance accep- rejetées. L’erreur absolue est définie par E abs = C - Xm, où
table. L’idée maîtresse du contrôle de qualité interne est C est la concentration du contrôle mesurée, et l’erreur re-
très simple:un ou plusieurs matériels de contrôle, les con- lative est définie par E rel = Eabs / s. Le programme montre
trôles, sont intercalés entre les échantillons des patients l’avertissement de rejeter une série lorsque le résultat de
et sont mesurés. Le résultat du matériel de contrôle est
comparé à une valeur attendue. Il est ainsi possible de
détecter l’existence éventuelle d’anomalies dans la procé-
dure de mesure. L’utilisation des contrôles est program-
mée de manière indépendant pour chaque procédure de
mesure depuis l’écran Programmation de Techniques. L’ana-
lyseur propose automatiquement de réaliser des contrôles
à chaque fois que la session de travail est réinitialisée, en
fonction des techniques programmées, et l’utilisateur doit
seulement activer ces contrôles. L’utilisateur peut égale-
ment lancer manuellement des contrôles supplémentaires.
Il est recommandé d’utiliser des matériels de contrôle et
des calibrants BioSystems.

Depuis l’écran de programmation de techniques, l’utilisa-


teur peut programmer le nombre de contrôles (0, 1 ou 2), le
35
Manuel d’utilisateur

Graphiques: permet de visualiser les graphiques de Levey-


Jennings de la technique sélectionnée pour chaque contrôle.
Les carrés représentent les valeurs obtenues dans les séries
acceptées. Lorsqu’une règle de l’algorithme de Westgard
est activée, les valeurs impliquées sont représentées par
des cercles. Dans les séries rejetées, les valeurs sont
représentées par un triangle. L’axe des ordonnées indique la
concentration, normalisée à l’écart type s. La ligne horizontale
centrale indique le numéro de la série. Les lignes horizontales
en pointillé indiquent les multiples de l’écart type et les lignes
continues la fourchette de rejet programmée.
Éliminer: permet d’éliminer les séries sélectionnées sur la grille.
Éliminer Feuille: permet d’éliminer la feuille de résultats sélec-
l’un de ses contrôles est en dehors de la fourchette de tionnée.
rejet programmée. Imprimer: imprime un rapport de Contrôle de Qualité avec les
données de la technique et le type d’échantillon sélection-
Une fois les données mémorisées, le programme permet nés. Le graphique de Levey-Jennings peut aussi être imprimé.
de visualiser les graphiques de Levey-Jennings correspon-
dants. Lorsque l’un des contrôles d’une série dépasse les Éditer: permet de modifier le critère de rejet et le mode de calcul.
limites de l’intervalle Xm ± 2s, le programme exécute auto- Les modifications ne concernent que la feuille sélectionnée.
matiquement l’algorithme de Westgard et représente ses Introduire Série: permet d’introduire des séries manuellement
résultats sur le graphique de Levey-Jennings. Cet algorithme jusqu’à un maximum de 30 séries par feuille.
est un ensemble de règles de contrôles qui sont exami-
Nouvelle Feuille: permet de créer une nouvelle feuille lorsque le
nées de manière séquentielle. Le résultat de cet algorithme nombre de séries est supérieur à 30 dans la feuille actuelle.
n’est pas utilisé par le programme pour accepter ou rejeter Si une nouvelle feuille n’est pas créée, les séries qui suivent
un série. Il est présenté uniquement en guise d’information s’écrivent en se superposant aux plus anciennes. Une nouvelle
graphique et c’est l’utilisateur qui doit décider si la série feuille est automatiquement créée lorsqu’un paramètre de la
est acceptée ou rejetée. Le programme montre seulement technique est modifié.
l’avertissement de rejet en se basant sur l’intervalle de re-
jet choisi par l’utilisateur. Les règles de Westgard exami-
nées sont: 2.2. Alarmes et avertissements
· 13s: Le résultat obtenu dans l’un des contrôles dépasse En cliquant sur le bouton correspondant de la barre de menu
les limites de l’intervalle Xm ± 3s. horizontale, l’utilisateur peut accéder à l’écran Alarmes actuelles,
· 22s: Les résultats obtenus dans deux contrôles dépas- qui montre les alarmes et les avertissements générés durant la
sent, dans le même sens, les limites de l’intervalle Xm ± 2s. session actuelle. Le menu principal permet également d’accéder
Il peut s’agir des deux contrôles d’une même série ou à l’Historique d’alarmes et d’avertissements, qui contient une
d’un seul contrôle dans deux séries consécutives. liste avec les alarmes et les avertissements générés
· R4s: La différence entre les résultats de deux contrôles précédemment dans d’autres sessions de travail.
d’une même série ou d’un contrôle dans deux séries Ci-après, le chapitre fait une description des principaux avertis-
consécutives est supérieure à 4s. sements et alarmes que peut montrer l’analyseur et qui exigent
· 41s: Quatre résultats consécutifs ont été obtenus, qui l’intervention de l’utilisateur, de même que leur cause et solution
dépassent, dans le même sens, les limites de l’intervalle éventuelles. Les alarmes qui exigent de contacter le Service
Xm ± 1s. Cela peut se produire avec deux contrôles dans d’Assistance Technique (SAT) sont précisées. Si une quelcon-
deux séries consécutives ou avec un seul contrôle dans que alarme persiste, il est également nécessaire de contacter le
quatre séries consécutives. SAT.
· 10Xm: Dix résultats consécutifs ont été obtenus qui sont
tous supérieurs ou bien tous inférieurs à la moyenne. Alarmes et avertissements de Machine
Ceci peut se produire avec deux contrôles dans cinq
séries consécutives ou avec un seul contrôle dans dix Généraux
séries consécutives. - Type de rack incorrect. Vérifier la configuration du plateau
de racks. Si l’erreur persiste après avoir placé les racks
Boutons correctement, désactiver le capteur du plateau de racks
depuis l’écran de configuration correspondant et con-
L’écran Contrôle de Qualité contient plusieurs boutons qui per- tacter le SAT.
mettent à l’utilisateur de réaliser différentes actions: - Capot de l’analyseur ouvert. Fermer le capot de l’ana-
lyseur. Si l’erreur persiste, désactiver les capteurs de

36
couvercles depuis l’écran de configuration correspon- - Le rotor ne peut pas être initialisé. Vérifier que le rotor
dant et contacter le SAT. Danger: le capot principal de de réactions n’est pas bloqué.
l’analyseur doit toujours être fermé lorsque ce dernier - Absence de rotor. Installer un rotor dans l’analyseur.
travaille.
- Fin de Rotor. Les 120 puits du rotor actuel ont été uti-
- Défaillance dans l’initialisation de l’électronique. Étein- lisés. Placer un nouveau rotor vide dans l’analyseur.
dre l’analyseur et le mettre de nouveau en route. Si le
problème persiste, contacter le SAT. - Absence du couvercle du rotor. Placer correctement le
couvercle. Si l’erreur persiste, désactiver les capteurs
- Erreur dans la version de Firmware. Contacter le SAT. de couvercles depuis l’écran de configuration corres-
Bras manipulateur pondant et contacter le SAT. Danger: le capot principal
de l’analyseur doit toujours être fermé lorsque ce der-
- Le bras manipulateur ne peut pas être initialisé. Véri- nier travaille.
fier que le bras n’est pas bloqué et qu’aucun objet n’em-
pêche son mouvement. • Système de Thermostatisation du rotor
- Perte de pas durant le fonctionnement de l’axe Z. Le - Erreur dans la thermostatisation du rotor. Contacter le
bras a souffert une collision verticale ou est en panne. SAT. L’alarme donne davantage d’information que le SAT
Vérifier qu’aucun objet n’empêche le mouvement du utilisera pour le diagnostic de la panne.
bras.
Système Optique
- Panne du Dispositif d’auto-élévation de sécurité. Con-
- Erreur dans la ligne base: intensité lumineuse réduite.
tacter le SAT.
Installer un nouveau rotor. Si l’avertissement persiste,
Système de Dosage remplacer la lampe.
• Pointe - Durée de vie lampe. Informations concernant la
luminosité insuffisante de la lampe. Ce message
- La pointe n’est pas détectée. Vérifier que la pointe est s’affiche pendant le Warming up ou pendant le
correctement installée. changement de rotor. Remplacez la lampe.
- Pointe trop pliée. Le système de détection indique que - Intensité lumineuse réduite sur le filtre x. Remplace-
la pointe est en dehors de ses marges de sécurité. ment du filtre x recommandée / nécessaire. Rempla-
Vérifier l’alignement de la pointe et, si nécessaire, la cer le filtre correspondant.
remplacer par une pointe neuve.
- Le tambour à filtres ne peut pas être initialisé. Contac-
- Erreur de détection de niveau sur la pointe. Contacter ter le SAT.
le SAT.
- Erreur dans le système photométrique. Contacter le
• Système de Thermostatisation de la Pointe SAT.
- Erreur dans la thermostatisation de la pointe. Contac- - Dépassement du temps de vie de la lampe. Rempla-
ter le SAT. L’alarme donne davantage d’information que cer la lampe.
le SAT utilisera pour le diagnostic de la panne.
• Pompe de dosage Alarmes et avertissements de Session de travail
- La pompe de dosage ne peut pas être initialisée. Con-
tacter le SAT. Préparations
- Volume d’échantillon épuisé. Ajouter plus d’échantillon
• Conteneurs et le communiquer à l’analyseur depuis l’écran Posi-
- Il n’y a pas de conteneur de liquide de système. Placer tions pour qu’il fasse les analyses. Vérifier que le tube
correctement le conteneur. d’échantillon se trouve à l’endroit correct.
- Il n’y a pas de conteneur de résidus. Placer correcte- - Volume de réactif épuisé. Ajouter plus de réactif et le
ment le conteneur. communiquer à l’analyseur depuis l’écran Positions
- Conteneur de résidus plein. Vider le conteneur de rési- pour qu’il fasse les analyses. Vérifier que le flacon de
dus. réactif se trouve à l’endroit correct.
- Conteneur de liquide de système vide. Remplir le con- Résultats
teneur de liquide de système.
voir le document « guide des messages » dans le manuel
- Erreur dans le système de contrôle de niveau des de l’usager, menu d’aide.
conteneurs. Désactiver les balances de contrôle de
niveau depuis l’écran de configuration correspondant
et contacter le SAT.

Rotor de Réactions et Lectures

37
Manuel d’utilisateur

3. PROCÉDURES DE MESURE ET DE CALCUL


Le présent chapitre décrit les différents modes d’analyse Les modes d’analyse sont les mêmes pour blancs,
de l’analyseur et les calculs effectués pour obtenir les calibrants, contrôles et échantillons de patients. Les
résultats analytiques, c’est-à-dire, les valeurs de contrôles sont traités de la même manière que les
concentration des différents analytes des échantillons. Dans échantillons de patients dans tous les calculs.
tous les cas, les différentes formules utilisées sont précisées.

Symboles utilisés dans les formules

Aéchantillon Absorbance de l’échantillon (patient ou contrôle)


Acalibrant Absorbance du calibrant
Ablanc Absorbance du blanc

[...]λprincipale Valeur d’absorbance élevée à la longueur d’onde principale

[...]λréférence Valeur d’absorbance élevée à la longueur d’onde de référence


TR Facteur qui dépend du Type de Réaction programmée. Sa valeur est +1 pour les réactions croissantes
et –1 pour les réactions décroissantes.
F Facteur de calibrage
Céchantillon Concentration de l’échantillon (patient ou contrôle)
Ccalibrant Concentration du calibrant programmée

Fonc[...] Fonction ou courbe de calibrage (avec des calibrants multipoint)

n échantillon Nombre de répliques d’échantillon (patient ou contrôle)

n calibrant Nombre de répliques de calibrant

n blanc Nombre de répliques de blanc


i Taux de réplique

[...]R1 Valeur d’absorbance avec le premier réactif dans une méthode différentielle biréactive.

[...]R1+R2 Valeur d’absorbance après avoir ajouté le deuxième réactif dans une méthode différentielle biréactive.

[...] T1 Valeur d’absorbance dans la première lecture dans une méthode à temps fixe.

[...] T2 Valeur d’absorbance dans la seconde lecture dans une méthode à temps fixe.
∆A Variation de l’absorbance par unité de temps d’un échantillon (patient ou contrôle)
∆t
échantillon

∆A Variation de l’abs1orbance par unité de temps d’un calibrant


∆t
calibrant

∆A Variation de l’absorbance par unité de temps d’un blanc


∆t
blanc

38
3.1. Point Final En tenant compte que TR2=1, cette formule équivaut à
l’antérieure avec un facteur
3.1.1. Absorbance
Ccalibrant
L’absorbance de la réaction est mesurée une seule fois F = TR
par rapport à une ligne base d’eau distillée. Dans cette Acalibrant − Ablanc
procédure, un ou deux réactifs peuvent être utilisés et
3.1.2.3. Plusieurs Calibrants
l’absorbance peut être mesurée à une ou deux longueurs
d’onde. Le calibrage peut se baser sur l’utilisation de Si l’on utilise un calibrant multipoint, la concentration se
calibrants (un ou plusieurs), multiples ou spécifiques, ou calcule en utilisant une courbe ou une fonction de calibrage.
sur un facteur programmé. Pour chaque technique, un blanc Cette courbe s’obtient à partir des valeurs de concentration
est préparé en utilisant de l’eau distillée à la place de programmées des calibrants et des valeurs d’absorbance
l’échantillon ou bien avec du réactif seulement. L’absorbance mesurées pour chacun d’eux par rapport à la ligne base
du blanc est également mesurée par rapport à la ligne base Acalibrant, en utilisant une méthode d’interpolation (polygonale
d’eau distillée. ou spline) ou de régression (linéaire ou quadratique) et des
3.1.1.1. Monoréactive / Biréactive axes linéaires ou logarithmiques, suivant ce qui est
programmé pour chaque technique. À l’aide de cette courbe,
La procédure est différente pour les techniques qui utilisent l’analyseur calcule la concentration de l’échantillon en
un ou deux réactifs. Pour les mono réactives, l’analyseur fonction de l’absorbance de ce dernier par rapport à la ligne
distribue le réactif et l’échantillon dans le cycle 1 et mesure base
l’absorbance de la réaction dans un cycle postérieur,
conformément à ce qui est programmé dans la technique. C échantillon = Fonc[A échantillon ]
Pour les biréactives, l’analyseur distribue le réactif 1 et
l’échantillon dans le cycle 1 ; dans un cycle postérieur, il
distribue le réactif 2 dans le même puits et mesure ensuite
3.1.3. Répliques
l’absorbance de la réaction dans un autre cycle postérieur,
conformément à ce qui est programmé dans la technique. Il est possible de programmer jusqu’à 50 répliques pour
3.1.1.2. Monochromatique / Bichromatique chaque échantillon et jusqu’à 3 pour chaque blanc, calibrant
ou contrôle.
L’absorbance peut être mesurée à une ou à deux longueurs
3.1.3.1. Blanc
d’onde. Dans le cas de lectures bichromatiques, la valeur
d’absorbance correspond à la différence entre l’absorbance L’absorbance du blanc correspond à la moyenne des
à la longueur d’onde principale et l’absorbance à la longueur valeurs d’absorbance mesurées
d’onde de référence.
nblanc
1
A échantillon = [A échantillon ]
λ principale
- [A échantillon ]
λ référence ABlanc =
nblanc
∑A
i =1
i
blanc

A calibrant = [A calibrant ] - [A calibrant ]


λ principale λ référence 3.1.3.2. Calibrant

L’absorbance du calibrant correspond à la moyenne des


A blanc = [A blanc ] - [A blanc ]
λ principale λ référence
valeurs d’absorbance mesurées
3.1.2. Concentration ncalibrant
1
À partir de la valeur d’absorbance obtenue, on peut calculer
Acalibrant =
ncalibrant
∑A
i =1
i
calibrant

la concentration de l’analyte dans l’échantillon.


3.1.3.3. Échantillon
3.1.2.1. Facteur
Les valeurs moyennes calculées pour l’absorbance du blanc
La concentration se calcule en utilisant un facteur
et du calibrant ou des calibrants sont utilisées dans les
programmé, avec la formule
calculs décrits au chapitre précédent pour obtenir la
C échantillon = TR F (A échantillon - A blanc )
concentration de chaque réplique de l’échantillon. La
concentration de l’échantillon correspond à la valeur
3.1.2.2. Calibrant unique moyenne des concentrations calculées

Si l’on utilise un calibrant avec un seul point, la concentration néchantillon


1
se calcule avec la formule C échantillo n =
néchantillo n
∑C
i =1
i
échantillo n

A − A blanc
C échantillon = échantillon Ccalibrant
A calibrant − A blanc

39
Manuel d’utilisateur

3.2. Différentielle Biréactive mesurées pour chacun d’eux par rapport à la ligne base
Acalibrant, en utilisant une méthode d’interpolation (polygonale
3.2.1. Absorbance
ou spline) ou de régression (linéaire ou quadratique) et des
L’analyseur distribue le réactif 1 et l’échantillon dans le axes linéaires ou logarithmiques, suivant ce qui est
cycle 1. Dans un cycle postérieur, il mesure l’absorbance programmé pour chaque technique. À l’aide de cette courbe,
du mélange par rapport à une ligne base d’eau distillée. l’analyseur calcule la concentration de l’échantillon en
Ensuite, il distribue le réactif 2 dans le même puits et fonction de l’absorbance de ce dernier par rapport à la ligne
mesure ensuite l’absorbance de la réaction dans un autre base
cycle postérieur, en fonction de ce qui est programmé dans
la technique. Les absorbances sont mesurées à une seule C échantillon = Fonc[A échantillon ]
longueur d’onde. Pour chaque technique, on prépare un 3.2.3. Répliques
blanc en utilisant de l’eau distillée à la place de l’échantillon
ou bien avec des réactifs uniquement. Les absorbances Il est possible de programmer jusqu’à 50 répliques pour
de ce blanc, avec le premier réactif et avec les deux réactifs, chaque échantillon et jusqu’à 3 pour chaque blanc, calibrant
sont également mesurées par rapport à la ligne base d’eau ou contrôle.
distillée. Le calibrage peut se baser sur l’utilisation de 3.2.3.1. Blanc
calibrants (un ou plusieurs), multiples ou spécifiques, ou
sur un facteur programmé. La valeur d’absorbance L’absorbance du blanc correspond à la moyenne des
correspond à la différence entre l’absorbance mesurée avec valeurs d’absorbance mesurées
les deux réactifs et l’absorbance mesurée avec le premier
réactif uniquement nblanc
1
Ablanc =
nblanc
∑A i
blanc

A échantillon = [A échantillon ] - [A échantillon ]


R1+ R2 R1 i =1
3.2.3.2. Calibrant
Acalibrant = [ Acalibrant ] − [ Acalibrant ]
R1+ R 2 R1
L’absorbance du calibrant correspond à la moyenne des
Ablanc = [ Ablanc ] − [ Ablanc ]
R1+ R 2 R1 valeurs d’absorbance mesurées
ncalibrant
1
Acalibrant =
ncalibrant
∑A
i =1
i
calibrant
3.2.2. Concentration

À partir de la valeur d’absorbance obtenue, on peut calculer 3.2.3.3. Échantillon


la concentration de l’analyte dans l’échantillon. Les valeurs moyennes calculées pour l’absorbance du blanc
3.2.2.1. Facteur et du calibrant ou des calibrants sont utilisées dans les
calculs décrits au chapitre précédent pour obtenir la
La concentration se calcule, en utilisant un facteur concentration de chaque réplique de l’échantillon. La
programmé, avec la formule concentration de l’échantillon correspond à la valeur
moyenne des concentrations calculées
C échantillon = TR F (A échantillon - A blanc )
néchantillo n
3.2.2.2. Calibrant unique 1
Si l’on utilise un calibrant avec un seul point, la concentration
C échantillo n =
néchantillo n
∑C
i =1
i
échantillo n

se calcule avec la formule


3.3. Temps Fixe
A échantillon − A blanc 3.3.1. Absorbance
C échantillon = Ccalibrant
A calibrant − A blanc
L’absorbance de la réaction se lit en deux instants précis
par rapport à une ligne base d’eau distillée, à une seule
En tenant compte que TR2=1, cette formule équivaut à
longueur d’onde. Le calibrage peut se baser sur l’utilisation
l’antérieure avec un facteur
de calibrants (un ou plusieurs), multiples ou spécifiques,
Ccalibrant ou sur un facteur programmé. Un blanc est préparé pour
F = TR chaque technique en utilisant de l’eau distillée à la place
Acalibrant − Ablanc
de l’échantillon ou bien avec du réactif uniquement. Les
3.2.2.3. Plusieurs Calibrants absorbances de ce blanc aux deux instants précis sont
aussi mesurés par rapport à la ligne base d’eau distillée.
Si l’on utilise un calibrant multipoint, la concentration se 3.3.1.1. Monoréactive / Biréactive
calcule en utilisant une courbe ou une fonction de calibrage.
Cette courbe s’obtient à partir des valeurs de concentration La procédure est différente pour les techniques qui utilisent
programmées des calibrants et des valeurs d’absorbance un ou deux réactifs. Pour les monoréactives, l’analyseur

40
distribue le réactif et l’échantillon dans le cycle 1 et mesure 3.3.3. Répliques
l’absorbance de la réaction dans deux cycles postérieurs,
aux instants T1 et T2, suivant ce qui est programmé dans Il est possible de programmer jusqu’à 50 répliques pour
la technique. Pour les biréactives, l’analyseur distribue le chaque échantillon et jusqu’à 3 pour chaque blanc, calibrant
réactif 1 et l’échantillon dans le cycle 1 ; dans un cycle ou contrôle.
postérieur, il distribue le réactif 2 dans le même puits et 3.3.3.1. Blanc
mesure ensuite les absorbances de la réaction aux instants
T1 et T2, suivant ce qui est programmé dans la technique. L’absorbance du blanc correspond à la moyenne des
La valeur d’absorbance correspond à la différence entre valeurs d’absorbance mesurées
l’absorbance mesurée à l’instant T1 et l’absorbance nblanc
1
mesurée à l’instant T2 Ablanc =
nblanc
∑A
i =1
i
blanc

A échantillon = [A échantillon ] - [A échantillon ]


T2 T1
3.3.3.2. Calibrant

Acalibrant = [ Acalibrant ] − [ Acalibrant ]


T2 T1
L’absorbance du calibrant correspond à la moyenne des
valeurs d’absorbance mesurées
Ablanc = [ Ablanc ] − [ Ablanc ]
T2 T1
ncalibrant
1
Acalibrant =
ncalibrant
∑A
i =1
i
calibrant
3.3.2. Concentration
3.3.3.3. Échantillon
À partir de la valeur d’absorbance obtenue, on peut calculer
la concentration de l’analyte de l’échantillon. Les valeurs moyennes calculées pour l’absorbance du blanc
3.3.2.1. Facteur et du calibrant ou des calibrants sont utilisées dans les
calculs décrits au chapitre précédent pour obtenir la
La concentration se calcule, en utilisant un facteur concentration de chaque réplique de l’échantillon. La
programmé, avec la formule concentration de l’échantillon correspond à la valeur
moyenne des concentrations calculées
C échantillon = TR F (A échantillon - A blanc )
néchantillo n
1
3.3.2.2. Calibrant unique
C échantillo n =
néchantillo n
∑C
i =1
i
échantillo n
Si l’on utilise un calibrant avec un seul point, la concentration
se calcule avec la formule
3.4. Cinétique
A échantillon − A blanc 3.4.1. Variation de l’Absorbance par unité de temps
C échantillon = Ccalibrant
A calibrant − A blanc Le mode cinétique est utilisé pour mesurer l’activité
catalytique d’une enzyme. L’absorbance de la réaction par
En tenant compte que TR2=1 , cette formule équivaut à rapport à une ligne base d’eau distillée est périodiquement
l’antérieure avec un facteur mesurée durant plusieurs cycles, entre les temps Ti et Tf
Ccalibrant programmés dans la technique. Les lectures se font à une
F = TR seule longueur d’onde. À partir de ces mesures
Acalibrant − Ablanc d’absorbance, l’analyseur calcule quelle est la variation de
l’absorbance de la réaction par unité de temps. Le calibrage
3.3.2.3. Plusieurs Calibrants
peut se baser sur l’utilisation de calibrants (un ou plusieurs),
Si l’on utilise un calibrant multipoint, la concentration se multiples ou spécifiques, ou sur un facteur programmé.
calcule en utilisant une courbe ou une fonction de calibrage. Pour chaque technique, un blanc est préparé en utilisant
Cette courbe s’obtient à partir des valeurs de concentration de l’eau distillée à la place de l’échantillon ou bien avec du
programmées des calibrants et des valeurs d’absorbance réactif seulement. Les absorbances de ce blanc sont
mesurées pour chacun d’eux par rapport à la ligne base également mesurées par rapport à la ligne base d’eau
Acalibrant, en utilisant une méthode d’interpolation (polygonale distillée.
ou spline) ou de régression (linéaire ou quadratique) et des 3.4.1.1. Monoréactive / Biréactive
axes linéaires ou logarithmiques, suivant ce qui est
programmé pour chaque technique. À l’aide de cette courbe, La procédure est différente pour les techniques qui utilisent
l’analyseur calcule la concentration de l’échantillon en un ou deux réactifs. Pour les monoréactives, l’analyseur
fonction de l’absorbance de ce dernier par rapport à la ligne distribue le réactif et l’échantillon dans le cycle 1 et mesure
base l’absorbance de la réaction durant plusieurs cycles
postérieurs, entre les temps Ti (initial) et Tf (final), suivant
C échantillon = Fonc[A échantillon ] ce qui est programmé dans la technique. Pour les

41
Manuel d’utilisateur

biréactives, l’analyseur distribue le réactif 1 et l’échantillon programmées des calibrants et des valeurs de la pente de
dans le cycle 1 ; dans un cycle postérieur, il distribue le l’absorbance mesurées pour chacun d’eux par rapport à la
réactif 2 dans le même puits et mesure ensuite les
absorbances de la réaction durant plusieurs cycles ∆A
ligne base
postérieurs, entre les temps Ti et Tf, suivant ce qui est ∆t calibrant ,en utilisant une méthode
programmé dans la technique.
d’interpolation (polygonale ou spline) ou de régression
3.4.1.2. Vérification de Linéarité (linéaire ou quadratique) et des axes linéaires ou
logarithmiques, suivant ce qui est programmé pour chaque
L’activité catalytique se mesure avec la vitesse de réaction,
technique. À l’aide de cette courbe, l’analyseur calcule la
qui est proportionnelle à la pente de la courbe d’absorbance
concentration de l’échantillon en fonction de la pente de
par rapport au temps. Cette pente ∆A/∆t se calcule avec
l’absorbance par rapport à la ligne base de cette dernière
la méthode de régression linéaire sur l’ensemble des
absorbances mesurées entre les temps Ti et Tf. Les unités
les plus courantes pour mesurer la pente sont ∆A/min.  ∆A 
Suivant la technique, la période de mesures peut être C échantillo n = Fonc  
différente. En général, pour les techniques les plus  ∆t échantillo n 

habituelles, environ 13 lectures s’obtiennent à intervalles 3.4.3. Répliques


réguliers de 15 secondes environ. L’analyseur calcule
automatiquement la meilleure droite de régression avec la Il est possible de programmer jusqu’à 50 répliques pour
méthode des moindres carrés et vérifie la linéarité des chaque échantillon et jusqu’à 3 pour chaque blanc, calibrant
mesures à partir du coefficient de corrélation. Si la linéarité ou contrôle.
est faible, l’analyseur émettra l’avertissement correspondant 3.4.3.1. Blanc
avec le résultat de la technique.
3.4.2. Concentration La pente d’absorbance du blanc correspond à la moyenne
des valeurs de pente d’absorbance mesurées
À partir de la valeur de la pente d’absorbance obtenue, on i
∆A 1 ∆A
nblanc
peut calculer la concentration de l’analyte dans l’échantillon. =
∆t blanc nblanc

i =1 ∆t blanc
3.4.2.1. Facteur

La concentration se calcule, en utilisant un facteur 3.4.3.2. Calibrant


programmé, avec la formule
La pente d’absorbance du calibrant correspond à la
moyenne des valeurs de pente d’absorbance mesurées
 ∆A ∆A 
C échantillon = TR F  -  ∆A 1 ncalibrant
∆A
i
∆t blanc 
 ∆t échantillon =
∆t calibrant ncalibrant

i =1 ∆t calibrant
3.4.2.2. Calibrant unique
3.4.3.3. Échantillon
Si l’on utilise un calibrant avec un seul point, la concentration
se calcule avec la formule Les valeurs moyennes calculées pour la pente d’absorbance
du blanc et du calibrant ou des calibrants sont utilisées
dans les calculs décrits au chapitre précédent pour obtenir
∆A ∆A la concentration de chaque réplique de l’échantillon. La
-
∆t échantillon ∆t blanc concentration de l’échantillon correspond à la valeur
C échantillon = Ccalibrant
∆A ∆A moyenne des concentrations calculées
-
∆t calibrant ∆t blanc
néchantillon
1
En tenant compte que cette formule équivaut à l’antérieure C échantillo n =
néchantillo n
∑Ci =1
i
échantillo n
avec un facteur

C calibrant
F = TR
∆A ∆A
-
∆t calibrant ∆t blanc

3.4.2.3. Plusieurs Calibrants

Si l’on utilise un calibrant multipoint, la concentration se


calcule en utilisant une courbe ou une fonction de calibrage.
Cette courbe s’obtient à partir des valeurs de concentration

42