Vous êtes sur la page 1sur 6

Introduction :

Dans ce TP nous allons programmer l’expression de l’aimantation M(θ) et


l’expression de la densité superficielle de courants Js dans l’entrefer d’une machine synchrone
à aiment permanent en utilisant MATLAB, puis on observe et interprète leurs courbes.

L’expression de l’aimantation M(θ) à programmer :

( )= cos( )

Tel que :
4 0
= 0 sin( )
2

L’expression de la densité superficielle de courants Js à programmer :

On a :

=∑ cos( ). cos( )

=∑ cos ( − ) . cos( − )

⎩ =∑ cos ( + ) . cos( + )

Avec :
4
= ; =

Tel que :
sin( 2) , sin( )
= = , =1 =1
( 2 ) 2 sin( 2)

Kbn : coefficient de bobinage.


Kfn : coefficient de filtrage.
Kdn : coefficient de distribution.
Kdr : coefficient de racorsissement.
Kdi : coefficient d’inclinaison.
ε : Ouverture angulaire de l’encoche.

1
Partie programmation :

L e programme de l’aimantation M(θ) :


clc
clear all
%Les donnés
f=50; %fréquance
t=0; %on fixe le temps
N=25; %N de conducteur
Im=4; %amplitude de courant
p=2; %N de paire de pole
m=3; %N de phase
zs=36; %N d'encoche
b=pi/2; %
M= 1; %amplitude de l'aimentation
q=-45:45;
Td=2*pi/zs; %pas dentaire
ov=Td/3; %ouverture d'encoche
Rs= 0.031; %rayon statorique
Q=zs/(2*p*m); %N d'encoche par pole et par phase
T=length(q);
for A=1:T
MT(A)=0;
for h=0:1:50
n=(2*h)+1;
M1(n)=((4*M)/(n*pi))*sin(n*p*(b/2));
A1(A)=(q(A)*pi)/180;
MT(A)=MT(A)+(M1(n)*cos(n*p*A1(A)));
G(n)=(M1(n)/M1(1))*100; % rapport des harmoniques par le fondamentale
end
end
figure(1)
plot(q,MT),grid
legend ('MT')
figure(2)
bar(G),grid
legend ('M1(n)/M1(1)%')

Les résultats:
for h=0:1:50 for h=0:1:10

2
Interprétation:

On Remarque que la courbe de l’aimantation elle est se forme un signal carrée (une
porte), alors on peut la décomposer à l’aide la transformé de fourrier en fondamentale
sinusoïdale plus les harmoniques.
En variant le paramètre ‘n’ on remarque que le nombre des harmoniques change.

Rapport des harmoniques par le fondamentale :

On le représente par la courbe suivante :

Interpretation:

On remarque que les harmoniques paires sont nulles.

L e programme de la densité superficielle de courants Js :

clc
clear all
%Les donnés
f=50; %fréquance
t=0; %on fixe le temps
N=25; %N de conducteur
Im=4; %amplitude de courant
p=2; %N de paire de pole

3
m=3; %N de phase
zs=36; %N d'encoche
b=pi/2; %
M= 1; %amplitude de l'aimentation
q=-45:45;
Td=2*pi/zs; %pas dentaire
ov=Td/3; %ouverture d'encoche
Rs= 0.031; %rayon statorique
Q=zs/(2*p*m); %N d'encoche par pole et par phase
T=length(q);
%calcule de la densite global
w=2*pi*f;
for A=1:T
ja=0;
jb=0;
jc=0;
for n=1:2:50
Kf(n)=(sin(n*p*ov/2))/(n*p*(ov/2));
Kd(n)=(sin(n*p*Q*(Td/2)))/(Q*sin(n*p*(Td/2)));
Kr=1;
Ki=1;
Kb(n)=Kf(n)*Kd(n)*Kr*Ki;
J(n)=(4*p*N*Im*Kb(n))/(pi*Rs);
A1(A)=(q(A)*pi)/180;
ja=ja+J(n)*(cos(n*p*A1)*cos(w*t));
jb=jb+J(n)*(cos(n*((p*A1)-(2*pi/3)))*cos(w*t-(2*pi/3)));
jc=jc+J(n)*(cos(n*((p*A1)-(4*pi/3)))*cos(w*t-(4*pi/3)));
C(n)=(J(n)/J(1))*100; % rapport des harmoniques par le fondamentale
end
end
jtot=ja+jb+jc;
figure(3)
plot(q,ja,'r',q,jb,'g',q,jc,'b');
grid
figure(4)
plot(q,jtot);grid
legend ('jtot')
figure(5)
bar(C),grid
legend ('J(n)/J(1)%')
Les résultats:

4
Interprétation:
La courbe de la densité superficielle de courants Js totale c’est une somme des trois
densités (ja, jb et jc), on peut la décomposer à l’aide la transformé de fourrier en fondamentale
sinusoïdale plus les harmoniques.
En variant le paramètre ‘n’ on remarque que le nombre des harmoniques change.
Rapport des harmoniques par le fondamentale :

Interprétation:

On observe que les harmoniques paires sont nulles. On remarque aussi que
l’harmonique 17 et que l’harmonique 19 ont des valeurs très élevés par rapport au
fondamentale on peut diminuer leur valeurs en augmentant l’ouverture comme la montre la
figure suivante.
Pour ov=Td on a :

5
Conclusion

Dans ce TP, on a vu la forme de l’aimantation et de la densité courant dans l’entrefer


et à l’aide L’outil Matlab on a arrivé à les déterminé en tout point, on a remarqué aussi
l’influence des harmoniques et leurs valeurs, ça nous donne la main pour faire une conception
de la machine de tel sorte à éliminer ces harmoniques et performé notre machine.