Vous êtes sur la page 1sur 9

DB 3 / EXP / FORM

FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

LA MATIERE La matière est définie comme une substance,une réalité constitutive douée de propriétés
physiques.
Dans la nature,les corps constituants la matière se présentent toujours mélangés tels l'air les eaux
naturelles,les roches,etc…Après séparation des différents constituants de ces mélanges,nous
obtenons des corps purs.L'eau mélange se décompose en corps purs qui sont l'oxygène et
l'hydrogène.
Il existe cependant deux sortes de corps purs à savoir les corps purs simples et les corps purs
composés.
Un corps pur simple et un corps qui ne peut se décomposer comme par exemple l'oxygène,
l'hydrogène,le carbone,etc…En revanche,un corps pur composé est un corps suceptible de se
décomposer en d'autres corps purs tels l'eau, les gaz naturels, etc..

COMPOSITION DE LA MATIERE Les différents corps purs qui nous entourent sont constitués par un nombre
restreint d'éléments appelés atomes.
Les atomesUn atome est ainsi la plus petite particule matérielle qui puisse être obtenue par
fractionnement ou réaction chimique d'une substance.Les atomes qui composent la matière seront
identiques si cette substance est un corps simple,différents si cette substance est un corps
composé.
Les molécules
Ces atomes vont se combiner entre eux et former des molécules qui seront les plus petites parties
d'un corps simple ou composé,mais qui gardent les mêmes propriétés que ce corps.
Pour résumer nous dirons que la molécule est le plus petit constituant d'un corps pur et
que l'atome est le plus petit constituant de la molécule.

LES CORPS SIMPLES


HYDROGENE OXYGENE CARBONE
LES CORPS SIMPLES

LES CORPS COMPOSES

METHANE EAU

C
O
O
H H H

6
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

Les substances qui nous entourent se classent selon leur aspect physique en trois catégories,les solides,les
liquides et les gaz.Tous les corps qui se présentent sous un même état possèdent certaines
caractéristiques identiques.
1 - L'ETAT SOLIDE
Nous dirons qu'un solide conserve un volume constant.
1.1- Volume
Si un solide a une forme géométrique régulière,nous pouvons calculer son volume en
mesurant sa longueur,sa largeur,sa hauteur,etc...Si par contre il possède une forme
quelconque,nous pouvons procéder de la manière suivante:

70
cm3
50
cm3

EA
U

Il est aisé de dire que l'augmentation du volume d'eau correspond au volume du solide qui dans ce
cas,sera de 68cm3 - 54 cm3 = 14 cm3.
2.2- Masse d'un corps
Pour connaître la masse d' un corps,il suffit de placer celui-ci sur une balance.

20
gr

Nous connaissons maintenant son poids et son volume,il nous est possible de donner une
définition de la masse volumique d'un corps.

7
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

2.3- Masse volumique/densité


On appelle masse volumique (ou masse spécifique) d'un corps à température T°,la masse de
l'unité de volume de ce corps exprimée en g/dm3,kg/m3,etc...
La masse volumique de notre solide sera de 20 g / 14 cm3 = 1.43 g / cm3 à la température
du corps pendant l'opération de pesée.
La masse volumique de l'eau à 4°C est de 1000kg/m3 ou 1000g/dm3.
Ceci nous permet de donner une nouvelle définition:on appelle densité d'un corps à
température T°C,le rapport de la masse volumique de ce corps à T°C,à la masse volumique
de l'eau à 4°C.
Notre corps aura une densité de 1430 g/dm3 / 1000 g/dm3 = 1.43 ,qui est un chiffre sans
unité.

2.4- Principe d'archimède


Tout corps plongé dans un liquide reçoit de la part de ce liquide une poussée de bas en haut
égale au poids du volume du liquide déplacé.
Pour un corps de forme quelconque,la poussée d'archiméde s'exerce au centre de gravité du
volume du liquide et non pas au centre de gravité de la masse du corps.Ceci explique que
certains cops basculent dans l'eau jusqu'à ce que la poussée et le poids soient dans le même
axe.

D D

P=V D P=V(D–d)

Le poids apparent du corps plongé dans le liquide sera égal à la différence entre son
poids dans l'air et le poids du liquide déplacé.

Exemple d'application
Un train de tubings en acier de densité 7,8 et pesant 20 tonnes est plongé dans de
l'huile de densité d= 0,8.Calculer son poids apparent :
P = V ( D - d ) ; V = 20 / 7,8 = 2,564 m3
P = 2,564 ( 7,8 - 0,8 ) = 18 T

8
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

2 - LES LIQUIDES
Nous définirons un liquide comme un corps qui prend la forme du récipient qui le contient.

La surface du liquide est plane et horizontale,le volume du liquide reste égal à lui même bien qu'il
n'est pas de forme particulière.
Les liquides peuvent être miscibles ou pas.Si les liquides ne sont pas miscibles nous aurons un
interface entre les deux phases.

Alcool + eau = 1 phase Huile + eau = 2 phases

2.1- Masse volumique/densité


Nous donnerons les mêmes définitions que pour les solides.
2.2- Specific gravity
Ce terme anglais désigne le rapport de masse d'un volume de produit pétrolier à 60°F à la
masse du même volume d'eau à 60°F.
L'institut Américain du pétrole ( API = American petroleum institut ) donne les densités des
huiles en degrés API.
La formule du degré API est:
degré API = 141,5 / specific gravity à 60°F - 131.5
Nous utilisons en Europe :
degré API = 141,5 / densité à 15°C - 131.5
exemples :
Huile de densité 0,8 ; API gravity = 141,5 / 0,8 - 131,5 = 45,3 ° API
API gravity 30° ; densité à 15°C = 141,5 / ( 30 + 131,5 ) = 0,876 à 15°C
2.3- Hydrostatique
L'hydrostatique est l'étude des propriétés des liquides en équilibre,et en particulier des
pressions qu'ils exercent dans leur propre masse et sur les parois des capacités.
Les liquides sont caractérisés par le fait qu'ils sont pratiquement ni compressibles,ni
élastiques.
Au milieu d'un liquide au repos,la pression exercée à un certain point a la même valeur dans
toutes les directions.S'il n'en n'était pas ainsi, les liquides ne pourraient pas êtr en équilibre
dans leurs capacités.
Nous avons vu ce qu'était la pression.Dans le cas général des fluides que contiennent les
roches souterraines,les pressions auxquelles ils sont soumis ont pour origine les forces de la
pesanteur,la

9
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

pression en un point est le poids de la colonne de liquide qui se trouve au dessus,c'est la


pression hydrostatique.

Principe des vases communicants

Eau Eau + huile

Figure 1 Figure 2

Si on a deux vases qui communiquent par le bas,remplis d'un même liquide,le liquide
s'établit au même niveau des deux côtés,malgré leurs sections différentes. (fig 1 ).
Si les liquides sont de de densité différente, ( huile d=0,8 et eau d= 1 ) ,l'huile sera plus
haute que l'eau.En effet,la pression dans l'eau sera la même dans les deux branches.D'un
côté cette pression est assurée par de l'eau ,l'autre par de l'huile et de l'eau.Pour qu'elles
soient de même poids,il faudra que la colonne d'huile soit plus haute ( fig 2 ) .
On peut calculer la pression s'exerçant au fond du récipient ( Ex fig 1 ).

P = g h
P pression en pascals ( 1 pascal = 10*-5 bars )
g accélération de la pesanteur en kg / m / s2
H hauteur en mètres
masse volumique en kg / m3
Calcul de la pression au fond du vase si h = 1000 m et pour de l'eau densité = 1
P =1000 kg / m3 . 9,81 kg / m / s2 . 1000 m . 10*-5 = 98,10 bars

10
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

Dans la pratique,nous utilisons une autre formule pour connaître la pression hydrostatique
exercée par un liquide .
P = Hd / 10
P en kgf / cm2; H en mètres; d= densité du liquide
Si nous reprenons notre exemple nous obtenons :
P = 1000m . 1 / 10 = 100 kgf/cm2 d'où 1 kgf/cm2 = 98,1 / 100 = 0,981 bar
Reprenons maintenant le cas de la figure 2.Nous avons à gauche une colonne d'eau en
équilibre avec une colonne d'huile + eau à droite.
Nous pouvons écrire que Hd/10 (eau) = h1d/10 (eau )+ h2/d2 (huile) et imaginons que la
colonne de gauche représente un puits producteur avec une interface huile /eau.Pour
connaître les hauteurs respectives d'huile et d'eau il suffira d'enregistrer la pression au fond
du puits avec par exemple une mesure Amérada.
Pression mesurée au fond = 177 bars; côte de la mesure = -2000m; d eau=1;
d huile=0,8. Nous obtenons:
177 bars = 180 kgf = h1 . d1 /10 +h2. d2/10 avec h1 + h2 = 2000m
h1= 2000-h2 ce qui donne (2000-h2).d1 / 10 + h2.d2 / 10 = 180 kgf
et : 2000-h2 / 10 + h2.d2 / 10 = 180 kgf
et en remplaçant d1 et d2 :
2000 - h2 + h2 . 0,8 = 1800 kgf et 2000 - h2 ( 1 - 0,8 ) = 1800 kgf
d'où h2 = ( 2000 - 1800 ) / 0,2 = 1000 mètres
h1 = 2000 - h2 = 1000 mètres
2.4- Particularité des liquides
Prenons deux tubes à essais remplis de liquides différents par exemple de l'eau dans l'un et
de l'huile dans l'autre.
Inclinons de la même valeur les deux éprouvettes au dessus d'un récipient.

Fig 1 : eau Fig 1 : huile


Dans l'éprouvette de droite qui contient de l'eau,nous observons qu'elle s'écoule
instantanément.A gauche par contre,l'huile s'écoule plus lentement en laissant un dépôt
important sur les parois du tube.C'est la différence de viscosité entre les deux liquides qui
donnent des temps d'écoulement différents.
La viscosité se définira comme la résistance d'un fluide à son déplacement.Suivant sa
viscosité,un fluide se répendra plus ou moins vite.Ce phénomène sera évidement trés
important lorsque nous étudierons le déplacement des fluides dans les tuyauteries et
collectes. La viscosité d'un fluide est due à la cohésion de ses molécules et à la résistance de
déplacement de ces dernières.Elle peut se schématiser par le dessin ci-dessous représentant
la viscosité dynamique du fluide.

11
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

V
S

e
Plaque fixe
MASSE

On peut supposer que que :


1- la vitesse du fluide V sera proportionnelle à la force F
2- la vitesse du fluide V sera proportionnelle à l'épaisseur e

3- la vitesse V sera inversement proportionnelle à la surface S de la plaque,


4- que la vitesse V sera inversement proportionnelle à la viscosité dynamique du fluide.
V = F. e/S.1/ u u = viscosité dynamique donc u = F. e / S . V
F en Newton; S en mètre carré; S en seconde
Dans le système international,l'unité de viscosité a reçu le nom de poiseuille et s'écrit :
1 pi = 1 kg / 1m / 1s
Dans la pratique nous utilisons le poise en gr / cm / s et son sous multiple le
centipoise . 1 cpo = 0.01 po
Viscosité cinématique
Elle est égale au rapport de la viscosité dynamique sur la masse volumique .Elle s'exprime
dans le système international en STOKES et s'utilise dans la pratique avec un sous-multiple
le centi-stokes.
1 stokes = 1 cm2/s et 1 cst = 10 *-6 m2/s

en centistokes
en centipoise
en Kg / M3

12
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

3 - LES GAZ
L'observation de l'état gazeux est difficile,les gaz sont la plus part du temps invisibles.
Comme définition nous dirons qu'un gaz occupe tout l'espace qui lui est offert.
Mise en évidence d'un gaz : l'air.

AI
R

AI
R
AI
R

EAU
EAU

Nous avons enfremé de l'air dans un récipient sans nous en rendre compte et avons pu le transférer
d'un récipient vers l'autre.
3.1- Particularité des gaz
Prenons une seringue ou une pompe à vélo et emprisonons une certaine quantité d'air à
l'intérieur du piston ( fig 1 ).

Fig 1

Fig 2 F bouchon

Fig 3

Si nous exerçons une certaine force sur le piston,nous arrivons à réduire le volume d'air : l'air
se comprime (fig 2).
Si nous retirons le piston,le volume d'air augmente : l'air est expensible et élastique (fig 3).

13
DB 3 / EXP / FORM
FORMATION OPERATEUR PRODUCTION SURFACE

3.2- Masse volumique/densité

Robinet
ouvert

ai 50
gr
r

Robinet
fermé

vid 50
gr
e 1,3
5
0

g
r
Les deux schémas ci dessus montrent qu'un gaz est pesant.Après avoir réalisé le vide dans une
bouteille de 1 litre,il a fallu rajouter 1,3 gr sur le plateau pour rétablir l'équilibre de la balance.Un
litre d'air pèse 1,3 gr.
La masse volumique de l'air sera donc de 1,300 kg/m3.Chaque gaz aura sa propre masse
volumique.
Densité
La densité d'un gaz sera le rapport de la masse volumique de ce gaz à la température T° C la masse
volumique de l'air à la même température et à la même pression puisque nous avons vu que les
gaz sont compressibles.
Exemple : masse volumique du méthane à 60°F et 14.73 psi = 0,716 g/dm3,masse volumique de
l'air aux mêmes conditions Pet T = 1,293 g/dm3.
Densité du méthane = 0,716 / 1,293 = 0.554.
Pour calculer la densité d'un gaz par rapport à l'air on peut également faire le rapport des masses
molaires.

Des volumes égaux de gaz différents possèdent le même nombre de molécules.


Il suffira de faire le rapport des masses molaires par rapport à celle de l'air
Exemple : densité de methane CH4
La masse molaire de l'air est 29,celle du méthane 16 puisque constitué de 1 atome de
carbone (masse molaire = 12) et de 4 atomes d'hydrogène (masse molaire = 1).
d méthane = 16 / 29 = 0,551

3.3- Hydrostatique des gaz


Le principe de l'hydrostatique s'applique également aux gaz.Une colonne de gaz peut
engendrer une pression plus ou moins importante.
Exemple : Dans un puits à gaz ou la pression à une profondeur de 800 m est de 76
kg/cm2 , la pression en tête de puits ne sera plus que de 72 kg/cm2.Le poids de la colonne
de gaz sera dans ce cas de 4 kgf.

14