Vous êtes sur la page 1sur 2

SU!

ACWres métalllques ouvrages simples

bardage

Considérons maintenant
l'action du vent agissant
d'après la direction y (Wy) lNy
CkN/m2)
et exerçant une pression
sur la façade long-pan
I (fig. 10).
lisse de bardage

La travée ayant des valeurs


moyennes, les lisses de
bardage sont appuyées sur
les poteaux des portiques.
Le bardage reprend la -Wy
pression du vent et charge
avec ses réactions les lisses al portiq ue chargé avec le vent Wy
qui, à leur tour, transmettent par les lisses
leurs réactions aux poteaux
des portiques.
Ainsi, la charge horizontale
agissant sur la surface contreventernern longitudinal du toii
verticale perpendiculaire / panne sablière
aux portiques (le long-pan) / ~
sollicite le portique dans
son plan. Les portiques
reprennent donc l'action
du vent Wy et la transmettent,
par leurs réactions,
aux fondations.

Pour des travées à partir


de 9 rn, afin de réduire la
portée des lisses de bardage,
on dispose un potelet bl portique chargé avec Wy par les lisses et
le contreventement longitudinal du toit
au milieu de la travée.
Ainsi, une lisse sera appuyée
à une extrémité sur le poteau
de portique et à l'autre sur
le potelet.
Le potelet aura son appui système de
bardage contreventement
inférieur sur la fondation vent Wy
et l'appui supérieur sur un ~
contreventement longitudinal
de toiture.

Le contreventeme'nt lisse de bardage

longitudinal de toiture est


une poutre à treillis ayant
comme membrures la panne
sablière et la première
contreventement
panne courante. La portée vertical dans le
de la poutre à treillis est plan du pignon
cl portique avec quatre articulations,
lia travée, les appuis étant le vent Wy est entièrement repris
jleS portiques. par le système de contreventement

~---.
concevoir ;)ne OSS{1rUré

I Le cheminement des efforts @ le contreventement


II est le suivant: transversal de toiture est
Le cheminement des efforts j une poutre à treillis sur

œ les éléments de bardage dus au vent longitudinal +Wx I deux appuis. Ces appuis
reprennent la pression du vent agissant sur le pignon 1 . sont réalisés par les deux
I et chargent avec leurs réactions (axe file 1) de la halle est contreventements verticaux
. les lisses du long-pan; le suivant (fig. 11): de façade long-pan.
Le contreventement
~ les lisses du long-pan, @ le vent agit sur les éléments transversal de toiture
poutres simples entre de façade (bardage) qui est soumis aux charges
les potelets et les poteaux sont fléchis et s'appuient provenant des pannes;
des portiques ou poutres sur les lisses qui à leur tour
continues sur le poteler. transmettent leurs réactions ® les contreventements
transmettent leurs réactions aux potelets ; verticaux de long-pan
aux potelets et aux poteaux conduisent les réactions
du portique; .. les potelets travaillent en d'appui du contreventement
général comme des poutres de toiture dans les fondations
® les potelets, éléments simples fléchies dans un plan en travaillant comme des
fléchis chargés avec les vertical. Leur appui inférieur poutres consoles à treillis.
réactions des lisses, est sur la fondation, tandis En même temps, ces
transmettent leurs réactions que l'appui supérieur est contreventements assurent
aux fondations par l'appui assuré (dans ce cas) par une la stabilité longitudinale
inférieur et au panne qui dépasse la traverse de la structure portant aussi
contreventement longitudinal du portique axe file 1 et qui i le nom de palées de stabilité.
par l'appui supérieur; fait partie du contreventement
transversal de toiture;
@ le contreventement
longitudinal transmet la part (Jles pannes transmettent
de l'action du vent apportée les réactions des potelets
par le potelet aux portiques par compression dans le
qui sont ses appuis. contreventement transversal
de la toiture;
De cette façon l'action du
vent Wy arrive à charger le
portique par l'intermédiaire
contreventernent
des lisses de long-pan et du de façade long-pan
contreventement longitudinal.

Dans certaines situations,


par exemple une traverse
simplement posée sur
les poteaux (avec des
articulations en chaque
nœud), on réalise un cadre
de contreventements
composé du contreventement
panne
longitudinal du toit et deux
contreventements verticaux
disposés dans des plans
----axe me 1

verticaux transversaux
(couramment les plans
de pignons). Le vent Wy
est repris entièrement par lisses de bardage
ce système de même que
toute force horizontale
éléments de façade
agissant d'après la direction Y.
Ainsi, la stabilité transversale pression du vent

est assurée (fig. 10).