Vous êtes sur la page 1sur 24

Université Abdelmalek Essaadi

Faculté des Sciences de Tétouan


Département de Physique

Calcul scientifique
Notes du cours

Parcours : Mécanique
Jalal el bahaoui

2015/2016
Ce cours constitue une introduction au
Calcul Scientifique. Son objectif est
de présenter des méthodes
numériques permettant de résoudre
avec un ordinateur des problèmes
mathématiques appliqués à la
mécanique qui ne peuvent être traités
simplement avec une feuille et un
stylo.

I-2
Déroulement du cours

« Calcul scientifique »
Cours magistral
TD
TP ( MATLAB)

I-3
MODALITÉS DE CONTRÔLE DE
CONNAISSANCES

Un contrôle final
TP
Mini projet

I-4
Plan du cours

Initiation à Matlab.
Fondements des méthodes
numériques.
Résolution d’un système d'équations
non linéaires.
Résolution des systèmes linéaires.

I-5
Plan du cours

Approximation et interpolation.
Calcul des valeurs propres.
Intégration.
Applications aux problèmes de
mécanique.

I-6
Qu’est-ce que le calcul scientifique ?

Le calcul scientifique est une discipline aux


contours pas toujours franchement définis,
mais qui regroupe un ensemble de champs
mathématiques et informatiques permettant la
simulation numérique des phénomènes de la
physique, chimie, biologie, et sciences
appliquées en général.
la simulation numérique, fournit un outil
éfficace afin de prédire, comprendre, optimiser,
voire contrôler le comportement de systèmes
physiques relevant des sciences de l’ingénieur.

I-7
Moyen d’action : les méthodes
numériques

Au cœur d’une démarche de calcul


scientifique se trouve une méthode
numérique, qui permet de calculer de
manière approchée une propriété
d’intérét. Une telle méthode est fondée
sur un algorithme implémenté
informatiquement, son bras armé en
quelque sorte.

I-8
Objectifs du cours

Présenter et acquérir un ensemble de


méthodes numériques permettant de
résoudre des problèmes possible ou
impossibles par des approches
analytiques.

Approches analytiques Approches numériques

I-9
Objectifs du cours

Former les étudiants aux techniques


numériques (algorithmes) utilisées en
sciences de l'ingénierie mécanique.
Permettre aux étudiants d'associer à la
résolution d'un problème donné par une
méthode numérique appropriée et de
réaliser le programme correspondant.

I-10
Objectifs du cours

Appliquer ces méthodes avec les


outils informatiques aux problèmes
mécaniques

I-11
Définition générale :

On regroupe sous le terme générique


de « méthodes numériques »,
toutes les techniques de calcul
scientifique qui permettent de
résoudre de manière exacte ou, le plus
souvent, de manière approchée un
problème mécanique donné.

I-12
Remarques :

Le concept de calcul scientifique


est assez vaste et doit être pris au
sens large.
Il peut s’agir de déterminer
l’inconnue d’une équation, de
calculer la valeur d’une fonction en
un point ou sur un intervalle,
d’intégrer une fonction, d’inverser
une matrice, etc.
I-13
Remarques :

la mise en équation d’un problème et


sa résolution passent naturellement par
les Mathématiques, les problématiques
sous-jacentes concernent des disciplines
aussi variées que la Physique, la
Mécanique, la Biologie, l’ Economie, etc.

I-14
Remarques :

Une méthode numérique met en œuvre


une certaine procédure,
une suite d’opérations, généralement
en très grand nombre, que l’on
transcrira ensuite dans un langage de
programmation (MATLAB).

I-15
Pourquoi on utilise le calcul
scientifique ?

En réalité, les systèmes et phénomènes


physiques les plus intéressants sont aussi
les plus complexes a étudier. Ils sont
souvent régis par un grand nombre de
paramètres non-linéaires interagissant
entre eux (la météorologie, la turbulence
des fluides, comportement des matériaux,
etc).

I-16
Pourquoi on utilise le calcul
scientifique ?

On ne sait généralement pas résoudre


ces problèmes de façon analytique de
part la trop grande complexité
physique, le trop grand nombre de
paramètres à prendre en compte ou le
nombre d’opérations trop important à
mener.

I-17
Pourquoi on utilise le calcul
scientifique ?
Les Méthodes Numériques a pour
but de vous donner les
connaissances de base nécessaires
à la compréhension et à l’utilisation
des algorithmes les plus
couramment utilisées dans le
métiers d’ingénieur.

I-18
Domaine d’applications

très grandes échelles

Grandes structures

Simulation numérique de la formation des structures


de l’Univers.
I-19
Domaine d’applications

Prévision météo

Simulation numérique de la circulation


océanique.
I-20
Domaine d’applications

Aéronautique

Simulation numérique de
l’aérodynamique autour d’un
avion

I-21
Domaine d’applications

Industrie automobile

Conception d’une voiture

I-22
Domaine d’applications

Industrie automobile

Simulation numérique d’un crash de


véhicule

I-23
Domaine d’applications

Échelles micro

Simulation numérique d’une microstructure


composite

I-24

Vous aimerez peut-être aussi