Vous êtes sur la page 1sur 29

Verdon-info

2018
L’information du territoire du Verdon Octobre 2018

allez on danse L’aquarelle la photo de paysage

restauration de
La députée en visite Forum de emploi
patrimoine

sport L’eau jus de fruits naturel

Les bons produits cinéma PLUI


Verdon-information
Sommaire

2
Verdon-information
Verdon-info en 2018
¨¨ Une association qui a tout d’une grande ! demandes de subvention...) Pour ma part, j’essaie de «tout
caler» avec aussi la gestion interne de l’association, mais éga-
Le site participatif continue sa route, toujours plus de consul- lement les recherches d’annonces, la mise à jour des réseaux
tations, toujours plus d’interactions, pas plus de bénévoles sociaux, les reportages locaux et extérieurs, la mise en ligne
actifs et participatifs, mais cela est le cas pour toutes les as- et la gestion des espaces internet).
sociations. L’important reste le partage informatif et, de ce
côté-là, si chacun fait l’effort de comprendre sa propre pro- ¨¨ Des chiffres
motion visuelle, il adhère évidemment au concept de partage
multi support que le site propose. Odile et moi-même pour L’affluence de l’année 2018 est de 322 621 visiteurs uniques
le secteur de St André les Alpes essayons d’être présents et pour 395 335 pages regardées et ce n’est pas si mal pour
de nous partager l’actualité locale avec une harmonie créa- un espace d’information locale : personne ne peut nier que
tive qui me semble efficace et de qualité. Il est vrai que l’on l’équipe de Verdon-Info a su créer un lieu de partage tout à
peut toujours viser plus haut, cependant pour cela il faut du fait ludique et créatif  en quelques années avec une grande
temps, des associations de compétences et quelques autres motivation de chaque instant .
ingrédients. Merci à tous ceux qui croient en cette belle aventure infor-
¨¨ Des aides melle et amicale. Christian Reboul

La Mairie de Saint André les Alpes nous a soutenus une nou- ¨¨ Des partenaires
velle fois avec l’apport d’une subvention de 500€ qui va nous Les présidents d’associations devraient comprendre que
permettre d’arriver à un budget positif pour la première ceux qui négligent la communication, perdent un outil im-
fois depuis la création de l’association (2013). D’autres com- portant pour EUX. En effet, Verdon-Info n’est pas un espace
munes nous aident aussi, (La Mure Argens , Castellane, Col- dédié au web-master et ses collaborateurs qui sont entière-
mars les Alpes) ainsi que la Communauté de Communes  pour ment bénévoles, (même si c’est un plaisir de s’exprimer et
tout notre travail sur un large secteur. communiquer), il est un espace pour VOUS, pour vous faire
¨¨ Des personnes qui se démènent connaître, pour entraîner, recruter, avancer, progresser, mais
pas seulement...le site sert aussi à faire VOIR vos actions au
Je ne vous cache pas que cela est parfois compliqué de se plus grand nombre. C’est certain, il y a toujours ce manque de
rendre partout, ce n’est déjà pas simple sur Saint André les temps qui fait négliger la com, elle passe souvent en dernier
Alpes, alors on comprendra que la gestion du territoire est dans le planning serré du jour, et c’est pourtant la partie à
très aléatoire et sujette souvent à l’emploi du temps et aux ne pas sacrifier, car, sans elle, aucune organisation ne peut
soucis physiques du webmaster. s’épanouir vraiment, elle reste fermée sur elle-même, puis
disparaît. Alors les derniers récalcitrants, pensez à vous,
Pour l’heure, notre gestion à trois co présidents tient la route rejoignez-nous...quand vous voudrez !
avec Fernand pour couvrir les actualités de Barrême et
alentours, Odile pour Saint André les Alpes, les corrections Odile Boetti
mais aussi la participation à la progression de l’association
(recherche de coordination avec les associations locales,

3
Verdon-information
Le réseau internet et l’entretien des lignes dans le milieu rural
On nous parle souvent du désenclavement du monde rural par puisque internet devient incontournable . Chacun n’est pas
l’accès à internet au haut débit ou maintenant à l’installation avare pour dire que le numérique c’est l’avenir. Il faut donc
de la fibre oui mais… Il serait aussi bien de se préoccuper plus travailler ensemble pour que tout soit fonctionnel le plus sou-
précisément des lignes de téléphone et leur entretien, qui en vent possible avec un vrai entretien. Il ne faudrait pas que les
a la charge ? Qui doit élaguer sous la ligne ? Qui doit veiller à batailles pour avoir un remplacement de poteaux ne durent
l’entretien, qui contacter en cas de problème ? Nous avons vu des mois comme cela est déjà arrivé avec plusieurs cas encore
que plusieurs communes ont récemment eu des soucis pour en cours sur nos territoires. Il est vrai que la disparition des
faire remplacer les poteaux de bord de route ou des pannes structures de proximité ne facilite pas les choses dans cette
de ligne. organisation, il faut faire des économies, mais pas tout le
monde  n’est en ville, il y a aussi une vie dans les territoires
Force est de constater aussi que si l’on regarde nos bords de ruraux.
route où la ligne de téléphone est implantée, les arbres et
feuillages sous les lignes ainsi que la tension de ceux-ci nous ¨¨ Obligation d’élagage des branches d’arbres au droit
pouvons être inquiets. Les soucis journaliers d’accès inter- des lignes aériennes du réseau téléphonique.
net  nous semblent alors bien évidents au vu de l’entretien
du réseau. Il y a sans aucun doute des questions à résoudre Depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 96-659 du 26 juillet
et des actions à entreprendre. Le tout est de savoir qui doit 1996, la SA. France Télécom n’est plus soumise à la servitude
être prévenu. Est-ce l’opérateur ? Est que chaque propriétaire d’élagage, en conséquence, il appartient aux seuls proprié-
doit élaguer le long de sa propriété ? Est-ce que la mairie doit taires riverains des lignes de procéder à leurs frais, à ces tra-
faire preuve de vigilance ? Avant que les problèmes de panne vaux d’élagage.
se produisent à répétition. Lorsque les lignes téléphoniques desservent les maisons
Il faudrait sans aucun doute se poser des questions et que d’habitation, qu’elles traversent des parcelles privées, il est
les acteurs politiques de notre secteur s’en préoccupent avec très important de respecter ces obligations d’élagage...
une attention toute particulière et une vraie efficacité avec Ch. Reboul
de multiples conséquences qui entravent la vie de nos villages

Barrême : Stage photo


Ce samedi, officiellement en automne depuis quelques jours Une journée studieuse et très intéressante aux dires de tous
et alors que les arbres commencent à changer de couleurs, les participants. Fernand Blanquet 
faisant des paysages d’automne le sujet de prédilection de
bon nombre de photographes, ils étaient une bonne dizaine
à se retrouver salle de la distillerie à Barrême pour un stage
photos ‘’couleurs de l’automne’’, stage organisé par Anima-
tions Lavande et Patrimoine, et dirigé par François
Grados

Après un petit café-viennoiseries: une heure de théorie


avec au menu trucs et astuces. Bien choisir l’heure de
la journée pour obtenir des photos aux couleurs fidèles
en contrôlant manuellement la balance des blancs et la
saturation des couleurs si la scène s’y prête…

Nos Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson, et Yann


Arthus-Bertrand en devenir, connaissaient tout ( ou
presque ) de LA PHOTOGRAPHIE. Il ne restait plus
qu’à se rendre sur le terrain : départ à 10 heures au lac
d’Oraison, pour une séance de partage et de bonne hu-
meur sous le soleil (tant pis pour les couleurs d’automne)
. Entre deux sessions de photos, pique nique en groupe à
l’ombre des arbres – et vers 16 heures retour à la salle de
la distillerie pour voir et commenter les photos. 

4
Verdon-information
Barrême : Petit à petit l’atelier découverte ‘’fusain-pastels-aquarelle’’
trouve ses marques
Petit à petit l’atelier découverte «fusain-pastels-aquarelle»,
mis sur pied par Lou Ratou-Na, trouve ses marques ! Pour
la seconde édition ils étaient 13 venus se perfectionner dans
cet art graphique, aidés en cela par Delphine de Valaury !

13 , tous motivés, venus chercher la possibilité de déve-


lopper et épanouir leur créativité et leur sensibilité. 

Pour Delphine, qui dirige avec beaucoup de pédagogie cet


atelier, le but est de permettre à chacun, d’approfondir
ses connaissances, de découvrir des aptitudes ignorées
jusqu’alors , de faire preuve d’imagination, de création, tout
en se sentant à l’aise, et surtout de se faire plaisir en prati-
quant régulièrement dessin, peinture…

Fernand Blanquet 

Barrême : Mme la députée en visite à Barrême


Mme Delphine BAGARRY députée de la 1ère circonscription magique, elle mettrait, comme chaque fois que nécessaire, un
a rencontré aujourd’hui Gérard Collomp, maire de Blieux, J point d›honneur à faire part de ses impressions recueillies
C Fort conseiller de Senez, J L Chabaud maire de Barrême, lors de ces visites .
élus représentants de l›ancien canton de Barrême, canton qui
regroupait 8 communes. Mme Delphine BAGARRY, s›attache Fernand Blanquet 
à se rendre sur toutes les communes du terrain, pour parler
de son rôle et « prendre le pouls des horizons qui composent
son territoire». 

À l’occasion de cette visite, de nombreux points ont été


évoqués, les élus présents ne manquant pas de les évoquer
en toute quiétude.

¨¨ la densification rurale alors que 80 % de la population


plébiscite la vie à la campagne,

¨¨ le désert médical qui est déjà bien présent à leurs


portes

¨¨ l›éternel problème de l›absence, continue ou non, du


téléphone, du haut débit , voire du simple débit tout court...

¨¨ le sentiment de ne pas être écoutés même s›ils


sont conscients de la difficulté d›être à l›écoute de tout le
monde…..

De ces discussions, il résulte l›émergence chez nos élus d›un


sentiment très fort que l›état leur en demande toujours un
peu plus, sans pour autant leur donner l›impression d›être
à l›écoute de leurs problèmes, aggravant la fracture ‹›territo-
riale›› entre les villes et la campagne. 

En conclusion, consciente de la difficulté du travail des élus


dans le cadre de ses visites dans les communes, et de la dif-
ficulté de développer l›économie dans les villages, Mme Del-
phine BAGARRY qui s’évertue à rencontrer les élus des vil-
lages, assurait que, même si elle ne possède pas la solution
5
Verdon-information
Barrême : Halloween vu par les enfants
Concours de dessin Halloween à Barrême : Une sympathique
idée de la boulangerie en collaboration avec l›école Victor Hugo!
La boulangerie Ma Mie Gourmande a organisé en début de va-
cances scolaires, un concours de dessin pour Halloween : une
trentaine d’élèves ont répondu favorablement à l’invitation .
Les élèves ont dessiné, imaginé, créé, avec tout type de ma-
tériaux (peinture, feutres, crayons de couleur..), des dessins
des plus effrayants ! (Citrouilles, châteaux hantés, araignées,
fantômes, sorcières, vampires et autres monstres …) Leurs
œuvres sont affichées, et le resteront encore quelques jours
sur la façade du magasin . Les Barrêmois et les habitants des
environs sont invités à venir voir la présentation pour encou-
rager ces enfants et voter pour le dessin qu’ils préféreront..
Tous les enfants seront récompensés et le vain-
queur se verra offrir un déguisement HALLOWEEN.
Le concours se termine le 31 octobre par le tirage
au sort , le résultat du concours, avec pour l’occa-
sion une collecte déguisée dans les rues du village , et
peut être ‘’plus’’ : une surprise n’est pas impossible !

 Fernnand Blanquet

Barrême : Le conseil municipal s’est réuni ce mercredi soir


Premier sujet abordé : le schéma directeur de l’eau potable. ciation.
La commune ayant en charge l’alimentation en eau potable de
ses administrés, doit s’assurer que ce service est rendu dans Les questions diverses qui clôturaient cette réunion furent
des conditions réglementaires. A cet effet la collectivité doit essentiellement l’’occasion pour le conseil d’approuver la de-
disposer d’un véritable outil de programmation et de gestion mande d’ appel à la solidarité auprès de la préfecture, comme
: le schéma directeur d’alimentation en eau potable dont l’éla- bon nombre de communes de l’ancien canton, appel faisant
boration est en général confiée à un bureau d’études. Le sché- suite aux dégradations subies par les chemins communaux
ma directeur a pour vocation d’élaborer un programme de lors de l’épisode orageux du 16 août, et dont le coût global de
travaux sur le court, moyen et long terme adapté aux besoins remise en état s’élève à plus de 60 000 €.
de la collectivité . Le schéma directeur étant un document Fernand Blanquet 
évolutif, Il se doit d’être mis à jour et approuvé régulièrement.
Les périmètres des sources ayant été délimités et officialisés,
le conseil approuve donc le schéma directeur à l’unanimité.

Lors d’une précédente réunion, la priorisation à établir pour


les réalisations envisagées pour cette année englobait la
numérisation du cimetière, une réflexion sur ses allées ainsi
que la réalisation d’un caveau communal et d’un ossuaire ont
été intégrées dans la liste. À cet effet, le conseil était appelé
à donner son accord concernant une demande de subvention
auprès du FODAC, Fonds départemental d’appui aux com-
munes, organisme qui aide les petites communes au titre de
la solidarité départementale pour permettre de réaliser des
opérations d’investissement . Accord voté à l’unanimité.

M.le maire indiquait ensuite à ses conseillers qu’un appel


d’offre à la concurrence concernant la réalisation d’une étude
de faisabilité en accompagnement du maître d’ouvrage du
projet dans le but de mettre en œuvre un musée des fossiles.
Après réception des offres qui auront lieu au plus tard début
novembre, le conseil aura à se prononcer sur le choix du bu-
reau qu’il jugera le plus à même de mener ce projet à terme.

Avant d’aborder les questions diverses, c’est à la majorité (1


abstention) que le conseil donnait son approbation quant à
l’attribution d’une subvention allouée à ESP’ASSE, attribution
accordée sous réserve de l’obtention du bilan de cette asso-
6
Verdon-information
Barreme : Les MSAP ouvrent leurs portes
Dans le cadre de la semaine portes ouvertes des MSAP de ritoire est ainsi particulièrement bien équipé en structures
France, les MSAP du territoire de la CCAPV ont organisé des permettant l’accessibilité au service public pour les habitants.
ateliers thématiques « Rédaction de C.V. » L’objectif était
de permettre aux demandeurs d’emploi de préparer et de Ces structures accueillent les résidents pour leur permettre
mettre à jour leur C.V., notamment en vue de pouvoir le diffu- de rencontrer les différents opérateurs partenaires : Pole
ser lors du forum de l’emploi qui se déroulera à Allos le mardi Emploi, CAF, Sécurité Sociale, Plateforme Initiative Alpes
16 octobre prochain. de Haute Provence, PMI, etc. et permettent de faire face aux
demandes de dématérialisation des formalités administra-
Sur la commune de Barrême, cet atelier s’est déroulé mardi 9 tives, en proposant un accompagnement personnalisé dans
octobre. Les demandeurs d’emploi ont été accompagnés dans les démarches, mais aussi de pallier à l’éloignement des
la rédaction de leur CV par Laurence SIMIAN, coordinatrice services de l’Etat, notamment grâce à la mise en place de la
des MSAP du territoire, mais aussi par Pascal LEROUX, ani- visioconférence pour échanger avec certains opérateurs.
mateur informatique.
Les MSAP proposent des permanences et des rendez-vous
M.DUVERNE, Sous-Préfet de Castellane, et M.CHABAUD,
adaptées aux demandes des habitants, et mettent en place une
Maire de Barrême, avaient fait le déplacement pour cet atelier.
offre adaptée aux besoins spécifiques des différents secteurs. 
L’occasion pour notre Sous-préfet, particulièrement attaché
aux problématiques liées à la ruralité, de mettre en avant
Les MSAP du territoire organisent ou coordonnent égale-
le maillage important du réseau MSAP du territoire de la
ment des actions diverses tout au long de l’année : ateliers
CCAPV et le dynamisme de ces MSAP. Mais aussi de rappe-
d’initiation à l’informatique, forums de l’emploi saisonnier,
ler l’importance de ce réseau pour les habitants du territoire.
permanences de juristes, formations au permis de conduire,
Les MSAP, Maison de Service Au Public, sont un outil im-
recherche d’emploi ou accompagnement administratif.
portant du SDAASP (Schéma Départemental d’Améliora-
tion à l’Accessibilité des Services Public) mis en place par
Nos MSAP sont particulièrement dynamiques sur le terri-
les départements, la préfecture et les intercommunalités.
toire, puisqu’elles ont traité l’an dernier plus de 11 000 de-
Elles permettent de maintenir un accueil de proximité
mandes, pour un territoire qui compte 11 500 habitants.
et un accès aux services publics, dans les zones rurales.
Sur le territoire de la CCAPV, il y a 6 lieux d’accueil diffé- F. Blanquet
rents, dont 5 MSAP et antennes gérées directement par la
CCAPV à St André, Barrême, Beauvezer, Annot-Entrevaux et
Castellane, et une MSAP postale à Allos. Elles dépendent de
la CCAPV et travaillent en lien étroit avec le Conseil Dépar-
temental, par le biais des Centres Médicaux Sociaux. Le ter-

7
Verdon-information
Barrême : Le zonage en débat
Depuis le 1er janvier 2017, la Communauté de Communes férentes, suivant leurs classifications. L’ancien canton verra
Alpes Provence Verdon est devenue compétente pour l’élabo- ainsi : zones à urbaniser, zones urbaines (immédiatement
ration des documents d’urbanisme de toutes les communes constructibles), zones agricoles et zones naturelles. Ce tra-
de son territoire (soit 41 communes). La Communauté de vail  s’élabore en association avec les différents services de
Communes du Moyen-Verdon (CCMV), avant la fusion, était l’État, qui sont les garants de la bonne application dans un
déjà compétente pour l’élaboration des documents d’urba- cadre légal défini.
nisme (exemple : plans locaux d’urbanisme, cartes commu-
nales,…), et en décembre 2015, les 19 communes de la CCMV Avant les dernières étapes de la mise en place du PLUI, vous
avaient pris la décision de lancer l’élaboration d’un Plan Local avez encore la possibilité de vous informer grâce aux pan-
d’Urbanisme intercommunal (PLUi).  neaux d’expositions mis en place dans les mairies, et de faire
part de vos observations sur les registres d’observations
Aujourd’hui, après 2 réunions préalables dont le moins que mis à votre disposition dans les secrétariats de mairie vous
l’on puisse dire est qu’elles n’avaient pas attiré la foule….une concernant. F.B
3éme réunion avait lieu à la salle de la culture de Barrême.

Une quarantaine de participants avaient répondu à l’invita-


tion pour une réunion dont le thème principal était le Zonage.
Le plan de Zonage encadrera à terme les constructions pos-
sibles sur les 19 communes concernées. 

Les représentants de l’AGENCE Cittànova , le bureau d’étude


qui a la charge de ce dossier, ont exposé la méthode qui a été
choisie pour travailler sur le Zonage ( sans satisfaire l’en-
semble des participants : il est vrai qu’il semble difficile d’éta-
blir une méthode particulière pour chacun..) Un travail très
difficile au vu du caractère ‘’disparate’’ des tracés actuels, et
des contraintes fixées par toute une kyrielle de lois (loi Alur,
Loi Notre..) sans oublier les facteurs physiques et les zones à
risque.. et j’en oublie et des meilleures ( ou pire )., 

De nombreux secteurs seront identifiés, avec des règles dif-

Barrême : Stage d’aquarelle passionnant


Le stage de découverte de l’aquarelle de ce samedi 6 octobre, travers de la «tchatche» , la plus studieuse à ce niveau étant
même, et c’est désolant , s’il n’a pas attiré la foule des grands Carmen . 
jours, a permis aux enfants et aux adultes, débutants ou
confirmés, d’exprimer leurs talents ! Certains, aux talents Vu l’enthousiasme des participants, Lou Ratou-Na envisage
cachés, avaient souhaité développer et approfondir la pra- d’organiser d’autres ateliers artistiques . C’est ainsi qu’en
tique d’un style de peinture, sous les conseils de Delphine de principe le prochain aura lieu le samedi 20 avec comme
Valaury, l’animatrice avisée. C’était surtout une excellente thème «atelier découverte fusain, aquarelle, pastels».
opportunité d’apprendre, d’observer, de dessiner, de trouver Fernand Blanquet 
sa technique, le tout dans une ambiance conviviale et respec-
tueuse.

Lors de ce stage, Ambre, Jade, Gisèle, Carmen et Tita (avec


son tel…) ont ainsi pu découvrir qu’il existait plusieurs
types d’aquarelles, dont l’aquarelle au pinceau et l’aquarelle
au crayon, que le choix du papier dépend de quelques para-
mètres, (grammage, épaisseur, grain), que ‘’l’eau’’ tient une
très grande place dans la réalisation de toute œuvre (Mieux
vaut prendre peu d’eau pour obtenir une couleur franche ),
et que sur le papier, les couleurs peuvent aussi se mélanger si
l’on superpose les couches. ‘D’autant plus si l’on n’attend pas
qu’une couleur sèche. On peut ainsi réaliser des dégradés)...

Chacun a ainsi pu travailler à son rythme. Certains artistes


aiment prendre leur temps, d’autres trouvent l’inspiration au

8
Verdon-information
Barrême : Le street jazz a de nombreux adeptes
Le Street Jazz , né aux États-Unis dans les années ’80 est un style
de danse confondant plusieurs genres comme le modern-jazz,
le hip-hop, le funk, etc. Fusion du hip-hop et du jazz moderne, le
Street Jazz est davantage axé sur le top dance (danse debout).
Il se caractérise par l’apprentissage des bases du jazz
et de la rythmique chez les débutants et permet de tra-
vailler son expressivité, son émotion et son style propre.
À Barrême, ils sont un peu plus de 70, débutants – moyens –
intermédiaires – avancés, à profiter des conseils de Mélanie
lors des séances instaurées au sein de Lou Ratou-Na.

Les enfants, qui viennent de toute la vallée, se retrouvent


dans la salle de la distillerie de Barrême les Lundi 17
h 30 - 18 h 30), Mardi de 17 h 15 à 19 h 45, suivant les
groupes, et, nouveauté, le Vendredi 18 h 00 - 20 h 30
dans la Salle polyvalente de St André : On délocalise !
Chaque semaine, ces cours se déroulent avec en ligne de mire
le traditionnel spectacle de fin d’année et comme d’habitude,
suivant la tradition établie, les ‘’ratounettes’’ mettent tout
leur cœur dans les répétitions, avec application beaucoup
d’ambiance, sous les directives de Mélanie.

Fernand Blanquet 

Beauvezer : Art et Culture fête ses vingt ans


L’Association Culturelle du Pays A3V -devenue l’Association l’historique des débuts du Pays A3V avec la branche culturelle
Culturelle de  la CCAPV- fête ses 20 ans, tout un symbole pour et retraceront rapidement le cheminement et la construction
la culture locale et le travail accompli pendant toutes ces an- de cette association devenue incontournable pour le terri-
nées. toire. C’est le président Gérard Schmit-Valat qui clôturera la
séance des remerciements.
Tout n’a pas été toujours facile  dans la clôture et la recherche
des budgets,   bien des embûches se sont mises sur sa route. Ensuite place au spectacle avec de multiples surprises, il fal-
La volonté des membres , des présidents , (Jean , Bernard, lait être présent pour en apprécier toutes les qualités et les
Patrick, Christelle, Gérard…) et  les diverses salariées subtilités, et chacun sera parti enchanté et heureux d’avoir
motivées Anne , Manon, Oriane…(et les remplacements tem- fêté les 20 ans de Art et Culture Fabri de Peiresc.  Ch Reboul
poraires avec  Géraldine et  Emmanuel) a permis de relever
les défis et éviter les pièges. Souhaitons que la nouvelle route
soit plus aisée et stable  dans les prochaines années.

Ce 29 septembre fut une belle fête programmée avec de mul-


tiples animations et l’interaction des différents partenaires
d’Art et Culture Fabri de Peiresc dès le matin avec des jeux  au
centre du sympathique village de Beauvezer avec son archi-
tecture attractive . Tous les acteurs du territoire qui ont par-
ticipé à la création doivent être fiers de cette rencontre, tout
ce beau monde se retrouvant à Beauvezer pour festoyer avec
des propositions  variées et de qualité.

Vers midi et des poussières , l’heure des mots des officiels. La


maire de Beauvezer, Roselyne SERRANO, qui remercie l’en-
semble des bénévoles et partenaires pour cette réussite  de
grande ampleur pour Beauvezer et le territoire. La Maison
de Pays était aussi partenaire avec les producteurs locaux
emblèmes du savoir faire de qualité que l’on a pu ap-
précier à l’heure de l’apéritif avant le repas partagé.

Le président de la Commission Patrimoine Culture


Sport, Alain Delsaux, donnait quelques arguments
sur le travail de l’Association Culturelle du territoire
en souhaitant une route bien plus carrossable pour
l’avenir. Pierre Bonnet  et Murielle Maury adhérents 
et fondateurs de la première heure reviendront sur 9
Verdon-information
Castellane : De la convivialité autour de la journée de pressage de fruits
La journée pressage de fruits organisée par le Parc naturel Mayer. 
régional du Verdon, est presque devenue une institution à
Castellane ! Pour la quatrième édition, le public est encore Contact à la Mai-
venu nombreux participer à cette journée. Le principe est as- son Nature & Pa-
sez simple, les habitants ramassent les fruits de leurs jardins, trimoines 
ils réservent auprès du Parc du Verdon puis ils les apportent Pauline Oliveira,
le jour J.  chargée de projets
Toute la matinée du mercredi 24 octobre, la presse mobile – maisonnaturepa-
de l’association Fruits d’avenir a fonctionné grâce à la main trimoines@gmail.
d’œuvre des agents du Parc du Verdon, de bénévoles et d’élus com 
de Castellane. L’après-midi, les habitants sont repartis avec Place Marcel Sau-
leurs bouteilles de jus. Ainsi, au cours de la journée, c’est 1,2 vaire – 04120 Cas-
tonnes de fruits qui ont été pressés ce qui a donné 564 tellane 
litres de jus embouteillé et pasteurisé. Pour les personnes
qui n’ont pas pu apporter leurs fruits, des bouteilles étaient 04 92 83 19 23 –
en vente et c’est près de 100 bouteilles qui ont été achetées, w w w.maison-na-
prouvant ainsi l’intérêt de la manifestation et la volonté de ture-patrimoines.
goûter à du bon jus local, pressé en direct.  com 
La presse a été installée comme tous les ans sur la place du
marché. A côté étaient présents un stand de l’association des
Croqueurs de Pommes, qui exposaient les différentes varié-
tés de fruits et un stand du pépiniériste Pierre Michelot, qui
vendait des arbres fruitiers. Ce dernier stand a vite été pris
d’assaut, ce qui laisse présager de beaux jours pour nos ver-
gers ! 

Cette dynamique autour du patrimoine fruitier n’est plus


à prouver : une journée comme celle de mercredi a attiré
des passionnés mais aussi sensibilisé à l’arboriculture des
familles et des enfants avec la participation notamment de
l’école de La Palud sur Verdon et de la crèche de Castel-
lane. Cette journée de pressage est accompagnée tout au long
de l’année d’ateliers greffe et taille. Des projets de « vergers
villageois » se sont développés dans les villages du Parc du
Verdon comme dans les jardins de la Tour à Castellane. En-
fin, dernièrement, une publication ethnographique et histo-
rique sur l’agrodiversité fruitière du Verdon a été éditée, fai-
sant suite au travail scientifique réalisé en 2017 par Pauline

Castellane : Clap de fin pour les Rencontres du Patrimoine


Cette année, l’association Petra Castellana, en partenariat Annot. L’après-midi a débuté au Musée Regain où Jean-Louis
avec la Communauté de Communes Alpes Provence Ver- Damon, président de l’Association de Défense du Patrimoine
don, a proposé trois Rencontres autour du thème «Collec- Culturel du pays d’Annot, et Nathalie Lequet, ont présenté
tions et collectionneurs». Depuis la création de la nouvelle l’association et le travail effectué cette année. Les échanges
communauté de communes, l’association a à cœur d’arpenter se sont poursuivis dans une salle communale. La thématique
ce nouveau territoire afin de connaître ses richesses, de com- de valorisation des collections et du patrimoine de tout le
prendre son histoire. territoire de la communauté de communes, ainsi que le rôle
d’accompagnant de la CCAPV dans la fédération des acteurs
C’est la Maison-Musée à Colmars-les-Alpes qui a ouvert le bal. culturels du territoire ont suscité un vif intérêt auprès du
Le 22 septembre, Robert Michel, président de l’association de public et notamment auprès des élus présents.
la Maison-Musée, et Julie Emeric, chargée de recherches, ont
accueilli pour la première fois au sein du musée l’association Enfin, la dernière rencontre s’est tenue samedi dernier, le
Petra Castellana. L’histoire de la structure et des collections 20 octobre, à Castellane. Les participants ont (re)découvert
ont été évoqués. Puis Jean-Luc Domenge, président de Petra les réserves de Petra Castellana à travers les explications de
Castellana, a animé un débat porté sur le rôle des structures Jean-Luc Domenge suivies d’une visite des lieux. L’après-midi
associatives dans la gestion et la valorisation de collections s’est poursuivie à la Maison Nature & Patrimoines. Le public
ethnographiques. a pu prendre conscience des réels problèmes auxquels sont
confrontées les associations patrimoniales. Ces dernières
La deuxième rencontre s’est déroulée le samedi 6 octobre à
10
Verdon-information
arrivent à un tournant crucial où le manque de moyens hu-
mains, matériels et professionnels les empêche de continuer
leur travail de conservation et de valorisation des collections
et du patrimoine local. 

Chaque rencontre s’est conclue avec la présentation du tra-


vail de Charlotte Cathala qui a effectué un travail sur les col-
lectionneurs engagés dans la transmission de la mémoire et
dans la sauvegarde du patrimoine local.

Les débats et les visites ont été comme à chaque fois très en-
richissants. L’association Petra Castellana remercie tous les
participants venus partager ces moments d’échanges.

Castellane : Une belle démonstration de karting à la Boudousque


Récemment L’ASKC «la Drame Team» a organisé une nouvelle La démonstration de karting du 7 octobre ayant été annu-
démonstration de karting sur le parking de la Boudousque. lée en raison de la météo rendez vous dimanche 28 oc-
« Cette édition a été une belle réussite, le soleil a été avec tobre sur la place de Verdun à Saint André les Alpes.
nous, et tout le monde a apprécié cette magnifique compé- Nous vous rappelons que durant la pause, de 12 heures à
tition. » a évoqué la présidente de l’association Anne Marie 13 h 30, un kart de location sera à votre disposition pour vous
Chalve. Elle a tenu a remercier « la mairie de nous avoir accor- faire découvrir et partager notre passion. (10 euros les 5 tours)
dé la possibilité d’organiser cette journée sur le parking de la Nous vous attendons nombreux
Boudousque, merci au personnel de la commune d’avoir mis
à disposition le matériel nécessaire, et à la Police Municipale Alain Curzi
et le comité des fêtes pour l’aide à l’organisation. » Une dé-
Classement de l’épreuve : (kart à vitesse) 1er : Mika Penna, 2e :
monstration qui a vu s’affronter des pilotes de tous niveaux
Jean Saulino, 3e : Jérôme Grigioni (kart sans vitesse) : Anne-Ma-
et notamment la toute jeune Émilie âgée de 6 ans et trois
rie Chalve 2e : Axel Deneve 3e : Mickaël Lafay. Catégorie enfant :
mois qui a eu un grand succès auprès des spectateurs. Pour
la première fois des candidats pilotes se sont succédé et ont
1er : Émilie 6ans et 3mois, 2e : Evan 11 ans, 3e : Ethan 8ans.
apprécié les sensations d’être assis dans un baquet de kart au
Classement Féminin : 1ere : Anne-Marie Chalve, 2e : Émilie
ras du sol pendant la pause de midi. Les pilotes engagés dans Fortuna, 3e : Nadège Soulié
les courses de côte en région PACA ont aussi offert un beau
spectacle sur la piste avec les tours de circuits chronométrés
et un final  avec  le tour
d’honneur regroupant
tous les participants et
quelques « runs acroba-
tiques » très applaudis
par tous.

La présidente a voulu
également remercier
lors de la remise des
prix les commerçants
« et bien sûr un grand
merci aux participants
qui se sont régalés et
nous ont régalés ».

11
Verdon-information
Castellane : Le Free Kayak Tour les 6 et 7 octobre 2018 Compétition
nationale de canoë-kayak freestyle
Une proposition sportive qui a bien sûr  ravi tous les passion- Les départs se font par séries de plusieurs bateaux sur un
nés. Les eaux tumultueuses du Verdon ont tout pour offrir des parcours d’une trentaine de secondes pour les meilleurs. Ce
journées spectaculaires et joyeuses. Elles donnent envie de parcours comprend un enchaînement de passages. Le par-
participer à ces joyeuses glisses agitées, au cœur des vagues cours est jalonné de figures imposées qui orientent le chemi-
spectaculaires de notre belle rivière. Les participants sem- nement des pagayeurs.
blaient heureux de leur présence ainsi que les organisateurs
qui donnent déjà rendez-vous pour 2019. Après le départ, les bateaux ont le droit de se toucher, se croi-
ser : c’est l’esprit même des départs groupés en confrontation
Jessica Furst, nous fait suivre quelques images de ces ren- directe.
contres sportives. Merci pour sa participation.
¨¨ Les embarcations :
Le réseau Facebook nous a permis de suivre le direct de Ver-
don tourisme avec la vidéo en direct du samedi 6 octobre qui Les pratiquants utilisent des embarcations très courtes, plu-
montre une ambiance chaleureuse avec la prise de contact tôt larges (environ 1 mètre 80 de longueur pour 65 centi-
avec les remous du Verdon pour trouver la dynamique de mètres de large) et volumineuses au niveau de l’hiloire. Leur
propulsion. coque et la répartition des volumes sont travaillées pour que
le bateau surfe les vagues de rivières et suivre les courants
 Les organisateurs indiquent «Castellane fait son re- et les impulsions du pagayeur pour l’exécution des rotations.
tour sur le Free Kayak Tour et c’est une belle réussite.
Du soleil, un beau rouleau et un mélange avec le raft plutôt ¨¨ L’évènement :
réussi...» Organisé par les bénévoles du Club de
¨¨ Quelques indications sur la discipline : canoë-kayak de Castellane-Gorges du
Verdon et Bruno JOUZEL, Président
Née au début des années quatre-vingt-dix aux États-Unis, du Comité départemental de canoë-
cette discipline est intégrée à l’ICF (Fédération Internatio- kayak des Alpes de Haute-Provence,
nale de canoë-kayak) depuis 2007. Des championnats du avec le concours de l’AEP Le Roc et
monde ont lieu tous les deux ans en alternance avec la coupe de la Fédération Française de la spé-
du monde. cialité, cette épreuve nationale qui
accueille une cinquantaine de partici-
Le kayak freestyle consiste à exécuter des figures acroba- pants, s’est déroulé dans les eaux éme-
tiques en eau vive, avec un kayak, un canoë ou un open canoë. raude du Verdon.
Cette discipline se pratique sur des portions de rivières appe-
lées des « spots » qui offrent de gigantesques vagues ou de ¨¨ Le programme proposé était  :
puissants rouleaux.
Samedi 6 octobre
L’objectif est de faire un maximum de points en 45 secondes
dans une vague ou un rouleau, sous l’œil vigilant de juges. Les matin : Accueil des participants et navigation libre. 14h : qua-
figures sont codifiées et valorisées en fonction de leur diffi- lification free style. 16h : qualification boarder cross. 19h :
culté d’exécution dans l’axe vertical et horizontal, de l’ampli- soirée repas et musique. Soirée du samedi avec animation
tude et du style du pagayeur. Plus elles sont difficiles, plus DJ et repas au club de
elles rapportent de points. kayak, ou à la salle des
fêtes en cas d’intempé-
Le compétiteur exécute le plus grand nombre de figures pos- rie
sibles. Les meilleurs réalisent jusqu’à 14 ou 15 figures par
run, soit presque une figure toutes les 2 secondes ! Les com- Dimanche 7 octobre
pétitions se déroulent en plusieurs tours, de la qualification 9h30 : Début de la finale
à la finale. À chaque fois ne restent en lice qu’une fraction des free style. après-midi
compétiteurs jusqu’à obtenir les 5 finalistes. : Finale boarder cross.
En plus de cette scène de compétition, une course à la perfor- 15h30 remise des prix
mance se joue au niveau de ce qu’on appelle les « free sessions Snack, buvette et ani-
». Les freestylers vont naviguer librement sur des vagues mation avec DJ et spea-
souvent très impressionnantes et se focalisent alors sur le ker durant les deux
show. Le but est alors de montrer le meilleur style, d’aller le jours. Les spectateurs
plus haut en l’air lors de leurs acrobaties nautiques, ou alors pourront apprécier le spectacle en se rendant à proximité de
de se démarquer de quelque manière que ce soit pour impres- la piscine municipale de Castellane.
sionner par sa performance via les vidéos, les photos ou les
spectateurs sur place. Christian Reboul
Le boardercross : L’épreuve consiste à parcourir une distance
en eau vive le plus rapidement possible.
12
Verdon-information
Castellane : Rencontre des patrimoines
La troisième rencontre des patrimoines sur le thème évo- trouver les lieux et les financements pour que toute la filière
cateur de « collections et collectionneurs » se clôturait à se « professionnalise » tout en gardant et favorisant tout
Castellane. Après une échappée belle à Annot et Colmars les le travail déjà accompli par l’ensemble des bénévoles et de
Alpes nous voilà devant les réserves de l’association Petra promouvoir toutes ces collections et ses collectionneurs de
Castellana avec tous ses objets et ustensiles de notre his- notre territoire. Il y a encore beaucoup de travail à produire
toire locale bien utile à la culture et au partage de savoir et et  à restituer. Le potentiel touristique de consultation n’est
faire savoir qui a tendance à disparaître si l’on n’y prend pas pas à négliger dans ce domaine non plus.
garde.
À L’issue de la visite détaillée on se retrouve à la Maison Na-
Jean luc Domenge, le président de l’association montre le ture et Patrimoine pour un débriefing, pour évoquer l’avenir
stockage des lieux, mis à disposition par la Mairie de Castel- , pour recentrer les motivations et réfléchir aussi sur  le tra-
lane. Tout n’est pas parfait, car entreposer plus de 16 000 ob- vail ensemble et les idées communes à mettre en place avec
jets demande de la surface, mais aussi une technique d’agen- les diverses structures présentes sur ce nouveau territoire…
cement spécifique et structurée pas toujours envisageable
dans les meilleures conditions dans l’organisation actuelle. Charlotte Cathala dans le cadre de sa mission au sein de
l’association Petra Castellana nous présente ensuite son tra-
Le travail depuis 26 ans a été colossal et tous les bénévoles, vail sur la recherche de la mémoire des habitants et les per-
stagiaires, emplois dédiés   ont montré un chemin qualitatif sonnes référentes sur le territoire de la CCAPV. La richesse
chaque année en traitant de multiples sujets de ces collec- historique de nos communes est bien multiple.
tions éclectiques et attractives ainsi que la parution de di-
verses publications. En 2019 sera proposée une exposition sur le Moyen Âge, un
vaste sujet avec de vraies richesses de recherche sur tout le
La collection regroupe des objets de la fin du XIX siècle aux territoire du canton de Castellane.
années 1950 la plupart proviennent de dons et de récupé-
rations. Le Musée du Moyen Verdon fait partie du musée du Tout se conclut avec le verre de l’amitié et quelques produits
département. Une convention fut mise en place en 2012 avec locaux bien sûr
le département pour l’utilisation du logiciel Flora Musée Christian Reboul
(logiciel de gestion de collection) utilisé pour la création des
fiches de l’inventaire de la collection et ces milliers de réfé-
rences outil indispensable pour un travail de qualité associé
bien sûr avec le travail de photographie.

L’ensemble des bonnes volontés et des associations locales du


secteur de la CCAPV arrivent à un tournant crucial où il va
falloir se concerter pour travailler sur un large territoire et

13
Verdon-information
Castellane : « Les Rubans du Patrimoine »
Les travaux de restauration des extérieurs de la chapelle C’est le Sous-préfet Christophe Duverne qui aura le mot de
Notre-Dame du Roc ont été récompensés par le prix régional la fin. Le discours sera, comme à l’accoutumée, positif pour
décerné au titre du concours « Les Rubans du Patrimoine » le impulser l’énergie de créer une économie touristique à 4 sai-
12 octobre à la salle polyvalente de Castellane. sons. Le travail ensemble autour du patrimoine riche et his-
torique reste bien sûr un plus pour cette voie économique et
Jean Pierre Terrien à l’issue des remerciements et du proto- trouver des idées pour les territoires ruraux qui malgré les
cole des personnes présentes : Christophe Duverne Sous Pre- difficultés doivent promouvoir toute leur attractivité et le
fet, Alain Delsaux (CCAPV) Marie-Françoise BRUNEL (fonda- travail de fond.
tion du Patrimoine) Philippe Piantoni (Fédération Régionale
du Bâtiment de la région PACA) Julien REY (Fédération dé- C’était ensuite la photo de presse pour sceller ce moment
partementale du Bâtiment). Le Maire  revient sur l’historique convivial récompensant l’ensemble du travail sur le patri-
de ce bâtiment emblème de Castellane avec ces 60 000 visi- moine de Castellane. Il ne restait plus qu’à finir la matinée
teurs par an. autour du verre de l’amitié. Ch. Reboul

Cette nouvelle récompense donne une grande fierté à tous


ceux qui ont œuvré dans ce dossier, les entreprises mais aussi
ceux qui participent à l’animation et l’entretien comme l’asso-
ciation «les Amis de Notre Dame du  Roc» et la centaine de do-
nateurs heureux des progrès de restaurations et  qui vont se
poursuivre. Il évoquera aussi Gilbert Sauvan qui avait à cœur
de trouver des solutions pour la restauration du patrimoine
de Castellane et ses 22 églises.

Alain Delsaux, Président de la commission Patrimoine


Culture et Sport était heureux de cette récompense et félici-
tait le maire et ses équipes pour tout le travail accompli au-
tour du patrimoine local. Il évoque aussi le projet de labellisa-
tion sur le territoire de la CCAPV du « Pays D’Art Et D’histoire
« les récompenses patrimoniales sont des portes attractives
et utiles dans ce projet, bien que le chemin soit encore long.

Madame Brunel indiquait que la fondation du patrimoine


est étroitement liée à la restauration de Notre Dame du roc
du côté financier avec la mise en place de la souscription 20
000 €, la subvention de 15 000 € mais surtout liée à ce bâti-
ment par le cœur avec toutes ses aventures humaines du pas-
sé et du présent voire du futur. Elle rappelait aussi un certain
mois de juin 2013 pour la mise en place de la souscription en
présence de Gilbert Sauvan et qui avait lancé ce vaste projet
architectural.

Julien REY revient sur le travail qui a permis d’associer la


motivation locale pour la restauration du patrimoine et le
savoir-faire de l’artisanat local et régional pour une réussite
multiple.

Philippe Piantoni rappelait une anecdote significative sur


l’emblème de Notre Dame du Roc, il était il y a quelques jours
à Manosque avec 700 professionnels du bâtiment et en pré-
sentation le film de 3 minutes du département où la com-
mune de Castellane est en bonne place avec des images du
village vu de Notre Dame du Roc. Il affirmait que ces images
du territoire pouvaient donner une fierté globale aux habi-
tants du territoire, aux entrepreneurs et aux élus. Si on arrive
à rassembler toute cette fierté on aura à coup sûr une belle
dynamique pour monter des projets et trouver des solutions
pérennes pour l’ensemble de notre territoire rural.

14
Verdon-information
Castellane : L’association «Les Amis de Notre Dame du Roc» une association
dynamique
L’association «Les Amis de Notre Dame du Roc», chargée de Lors de la remise des rubans du patrimoine en octobre 2018,
l’entretien et de l’animation du sanctuaire de Notre Dame du M. Gérard Buisson était présent pour remettre une peinture
Roc est une association très active tout au long de l’année. qui servira  de modèle pour la restauration de la bannière
C’est bien elle qui apporte les fournitures , les bougies en par sérigraphie confiée à une entreprise  spécialisée de Lyon.
particulier (13 000 par an) pour tous les nombreux pèlerins. En effet l’ancienne bannière
Pour approvisionner il faut bien sûr de la motivation puisque, était délavée et plus vraiment
la plupart du temps, il faut passer par le chemin du Roc et ses visuelle. Cette réfection serait
escaliers . L’association et ses bénévoles actifs (145 adhérents installée dans la crypte qui elle
et une quinzaine  de très actifs) sont aussi présents pour les aussi est en cours de restau-
travaux d’embellissement, d’entretien de l’église, du chemin… ration. Elle pourra retrouver
Et participent aussi financièrement à la restauration avec la son usage ancien lors des fêtes
Mairie et leurs partenaires financiers. Le Maire, Jean Pierre religieuses au moment des par-
Terrien, précisait que cette association avait permis de don- cours piétonniers.
ner 8 000 € lors de la souscription sur un total de 20 000 €
récoltés pour les travaux extérieurs de la chapelle . Il les a Bravo à cette association et ses
remerciés pour cela bénévoles pour leur dynamisme
et leur implication dans la vie
Ils font aussi des travaux de réhabilitation comme en 2016 où locale. Ch. Reboul
L’association a confié à Gérard BUISSON, artiste faïencier à
CABRIS, le soin de réaliser les 14 tableaux du chemin de croix.
La bénédiction de ce chemin de croix a eu lieu en mai 2016 à
l’issue de la marche fraternelle de Saint André à Notre Dame
du Roc 

Clumanc : Une avant soirée moyenâgeuse …


Une Adaptation de La « Chanson de Roland » à travers quelques seaux, pour qui la soirée se termina autour de «médiévales
extraits chantés par Olivier Féraud, Catherine de Grasset, agapes» 
récitante, et Sophie Boulin, coordination, transportant leur
auditoire (une cinquantaine de participants) jusque dans les L’association de défense du patrimoine de Clumanc qui avait
méandres du col de Roncevaux. Le Petit Chœur de Clumanc invité les amateurs à une ‘’promenade autour des piliers de
dirigé par Sophie Boulin, ‘’Petit Chœur’’ qui s’étoffe de jour en Notre Dame’’ a réussi à mettre sur pieds ce Dimanche 7 oc-
jour, pour une transition musicale, Chants médiévaux mer- tobre à 16 h en l’église de Notre Dame, une animation de qua-
veilleusement interprétés. lité plébiscitée par tout le public.

Serge Da Silva, remplaçant au pied levé André Rampal, Fernand Blanquet 


conférencier, qui a su captiver son auditoire en le transpor-
tant d’ Hildegard Von Bingen, (1098-1179) aux guerres de Re-
ligion qui verront la fin du château féodal et la construction
du château actuel (XVII s)…..

Une avant soirée moyenâgeuse , goûtée et appréciée par


nombre de gentes dames, gentilshommes et nobles damoi-

15
Verdon-information
La Foux d’Allos : Un nouveau télésiège
La visite du chantier de la rive gauche du domaine skiable lésiège fixe et le téléski qui desservaient ce secteur.
de la Foux d’Allos a commencé par la retenue de La Tardée, Une nouvelle gare de départ et une nouvelle gare d’arrivée
c’est Hervé Lyons qui était en charge de présenter les tra- à 2360 m d’altitude ont été construites pour recevoir un 6
vaux engagés notamment le remplacement du dispositif places débrayable,  17 pylônes vont être posés par hélicoptère
d’étanchéité ; cette retenue dispose d’une capacité de stoc- : ils supporteront un câble de 60 t, tout au long de la piste qui
kage de 40.000 m3 , elle alimente les 3 pompes de 150 m3/h a été élargie ; 17 enneigeurs dernière génération dont deux
affectées aux 110 enneigeurs qui garantissent en neige de basses pressions garantiront la disponibilité de la piste de
culture le domaine skiable Digitale dès l’entame de la saison.
de la Foux d’Allos : ce bassin Les surfaces terrassées feront
emprunte l’eau du Verdon. l’objet d’attention particu-
Les travaux, d’une durée de lière puisque enherbées avec
trois mois et demi, ont coûté des semences sélectionnées et
900.000 € et ont été réalisés adaptées aux différentes alti-
par le groupement d’entreprise tudes pour préserver le paysage.
EIFFAGE (04) et GAUDY (05). La 2ème phase «rive gauche»  qui
René Massette, Président du comprend la mise en service
syndicat mixte du Val d’Al- du nouveau télésiège s’élève
los et Président du Conseil à près de 7.4M € ;  débutée en
départemental,  avait convié 2018, elle bénéficie d’une sub-
à la visite de chantier : Fré- vention du Conseil Régional
déric Bois président  de la Provence-Alpes-Côte d›Azur
société Vald et son directeur Région Sud de 998.200 € et sera
Gérard Bracali, Serge Prato, livrée début décembre 2018.
président de la Communauté de communes Alpes-Pro- Il faut savoir  que pour 17.M € de recette c›est 100 M € de retom-
vence-Verdon, Michel Lantelme chef de file de la munici- bée économique ; en terme d›emploi : 150 personnes à l›année
palité d’Allos et la directrice des pistes Hélène Zamora. c›est 900 personnes en saison ce qui est vital pour toute la vallée.
La visite s’est poursuivie, avec toujours les commen- C›est dans le plan 2020/2026 que les domaines de La Foux
taires d’Hervé Lyons, sur les deux tapis du Chauvet ins- et Pra Loup seront définitivement reliés propulsant le do-
tallés la saison passée sur la piste des Gentianes, d’une maine Espace Lumière dans le top 3 des stations du sud.
longueur de 2 fois 110 m qui permet un flux de 3000 C›est en hélicoptère que s›est terminée cette visite de chan-
usagers/h, l’utilisation est gratuite pour les skieurs et tier : en survolant tout le domaine de La Foux d›Allos, pour se
les piétons et permet d’avoir accès à une piste débutant rendre compte des travaux réalisés et admirer ce magnifique
et de rejoindre le nouveau télésiège du Martin Pascal. paysage dont le site de la Sestrière entièrement préservé.
Le télésiège du Martin Pascal rejoindra en 6 mn le
sommet du Signal, contre plus de 15 mn auparavant, SF
d’une capacité de 2500 skieurs/h il remplacera le té-

La Mure Argens : On pasteurise les fruits


L’association « Fruit d’avenir » était invitée par la commune données par un technicien : lavage, broyage et pressage des
de la Mure Argens, le samedi 29 septembre 2018. Elle propo- fruits, remplissage et capsulage des bouteilles.
sait son atelier mobile pour la création de jus de fruits pres-
sés et pasteurisés. Et oui il y a du travail pour arriver jusqu’au produit fini, le
résultat tellement savoureux et naturel nous invite à l’effort.
L’association peut intervenir lors de manifestations, marchés,
foires, fêtes de village avec l’atelier mobile de fabrication de Production possible à la journée : 600 à 700 litres de jus, plus
jus de fruits (pommes, poires, coings). d’informations sur le site de cette association

Quelques noms donnés aux fruits nous permettent de raviver Pour les informations complémen-
la mémoire de tous ces arbres plantés par nos anciens et trop taires, contacter Raphaël au 06 98
souvent délaissés : les pommes : pomme reinette, reine des 01 84 05 Fruits d’avenir. Le village
reinettes, champ gaillard (ou Jean gaillard),les poires dites 04660 Champtercier
de garde, car on peut les manger à Noël ou pendant l’hiver,
https://www.facebook.com/Fruits-
les poires Sarteau à cuire, les poires belle Adrienne, vertes
dAvenir
longues ou cuisses de dames pour le jus, auparavant utilisées
pour la confiserie.   Christian Reboul , Béatrice Derval
...
La transformation des fruits se fait devant le public, auquel
toutes les explications sont données. Le jus obtenu est pas-
teurisé à environ 80°c, et se conserve ainsi 3 ans.

Une participation des membres de l’organisation est néces-


16 saire pour assurer les différentes étapes du travail, coor-
Verdon-information
La Mure : De belles pommes de plus de 450 g.
L’année 2018 restera une date pour la récolte de fruits, les Pippin, Goldrenette, et bien d’autres encore. Très appréciée
arbres fruitiers locaux sont tous chargés contrairement à des amateurs de pommes, cette variété est incontournable.
l’année 2017.
Excellente pomme à couteau, sa chair de couleur blanche-
À la Mure Argens un pommier a montré toutes ses qualités crème renferme des saveurs subtiles et délicates. Douce,
en produisant des fruits assez volumineux par rapport aux acidulée et parfumée, elle saura inévitablement charmer les
autres années. curieux. À croquer sans modération à pleines dents.

Notre analyse nous porte à croire que nous nous approchons Ch. Reboul
de la variété reine des reinettes, sans en être totalement cer-
tifié au vu du nombre de variétés de pommes qui ont des cri-
tères approchants. Ce qui est sûr est que la production 2018 a
des spécimens d›un développement rarement atteint depuis
les années que ce pommier est en production.

Il fut planté en 59 par Gustave Honnorat un expert local qui


avait une grande minutie, chaque radicelle a été placée avec
précision. Une belle réussite puisque cet arbre est toujours
productif et en bonne santé sans avoir reçu aucun entretien
spécifique.

Reine des reinettes.

Originaire de Hollande où elle est connue depuis le 18e siècle


la Reine des reinettes est aussi connue sous de multiples
noms comme Queen of the Pippin, Princess of Pippin, King of

Lambruisse : De la restauration à l’historique des lavoirs


Le patrimoine de Lambruisse est en de bonnes mains. Claudie L’eau non potable servait également à divers usages domes-
Martorano, épouse du premier magistrat du village, a décidé tiques. En août, une troisième manifestation a été organisée
de faire restaurer et promouvoir le patrimoine de la com- dans le cadre des «Repas des Fontaines» en l’honneur du
mune qui recèle bien des trésors. Après l’obtention des aides Gourgeon, après ceux des lavoirs de Font Engraye et du Pous.
pour le gros chantier de l’église en péril, dont la restauration
va bientôt commencer, ce succès a motivé Claudie qui s’est Construits avec les matériaux locaux : calcaire, moellons,
engagée à embellir, fleurir et historier les belles fontaines du pierres de taille, les lavoirs devenus inutiles ont parfois été
village. Les recherches aux archives ont permis d’en savoir détruits pour bâtir ou placer des parkings, ils sont pourtant
un peu plus sur les fontaines et lavoirs, et surtout de faire la mémoire d›un village, le témoignage d›une époque révolue,
connaître l’historique à un plus large public en y apposant merci à ceux qui les respectent et les préservent.
des panneaux. La mairie a joué le jeu en prévoyant au bud- Odile Boetti
get des plaques explicatives qui sont maintenant en place au
grand plaisir des visiteurs et habitants.

Le lavoir du Gourgeon, au cœur du village, a 130 ans, en effet


on apprend qu’en 1888, la fontaine vétuste du Gourgeon a
été remplacée par un lavoir. Il est désormais fleuri et majes-
tueux. Concernant le Font d’Engraye (fontaine engraissée en
provençal local, soit «qui recueille les eaux grasses»), il a été
construit en 1926, 20m en contrebas du lavoir du Gourgeon
afin de récupérer l’eau rejetée par ce dernier. Cette eau non
potable servait pour les bugades (lessives), pour arroser les
jardins ou abreuver les animaux. A sa rénovation en 2013 le
bassin a été réduit de moitié. Quant au lavoir du Pous à Ri-
vière, sur la rive droite de l’Encure, il provient de la source
du Pous, résurgence d’une nappe d’eau souterraine. Les habi-
tants de Rivière ont été enchantés de sa rénovation en 2015.

17
Verdon-information
Lambruisse : Trois semaines sans téléphone !
Lambruisse : un petit village d’une centaine d’habitants, Sous-Préfet Christophe Duverne, le Sénateur Jean-Yves
chiffre qui double l’été, mais de nombreux anciens qui se Roux, le Conseiller départemental Thierry Collomp, le
trouvent un peu isolés dans cette magnifique campagne. Le suppléant de Mme Bagarry, et rapporte, découragé que
téléphone fixe ne fonctionne plus depuis bientôt 3 semaines ! «la population est mécontente et dit qu›on ne fait rien».
Les abonnés sont à bout de nerfs et le maire de la commune, Une entreprise de Nice : GMS est passée par hasard «pour
Robert Martorano, est très inquiet pour ses concitoyens, sur- voir», ayant entendu dire «qu›il y avait des soucis sur Lam-
tout pour les personnes âgées (plus d’une dizaine) qui ne pos- bruisse» mais n›a pu résoudre le problème n›ayant pas de
sèdent qu’une ligne fixe et dont la téléalarme ne fonctionne mandat d›Orange. Une équipe devrait intervenir le 11 oc-
plus. Chaque abonné a prévenu le service Orange plusieurs tobre, info ou intox ? Affaire à suivre !
fois avec comme réponse : «on vient !». Une réunion initiée
par Jean-Yves Roux avec Orange, les services du Départe- Odile Boetti
ment, du THD (Très Haut Débit) et de la Préfecture, concer- ¨¨ Lambruisse : Du rififi sur la ligne
nant le réseau de téléphonie, a eu lieu le 19 septembre. Une
relation suivie avec Mme Mondor, Directrice des relations A la suite de la visite de 2 techniciens d›Orange qui sont in-
avec les collectivités locales, a amené de nombreux échanges tervenus au central de Lambruisse jeudi après-midi (11 oc-
qui n’ont pas été suivis d’effet, ainsi qu’avec  la sous-préfec- tobre), tous les espoirs étaient permis concernant la remise
ture, pour prévenir que «les services concernés ne sont pas en service de la ligne téléphonique. Malheureusement, les
venus». Toutes ces personnalités se sont fortement impli- conclusions sont décevantes. Après vérification des installa-
quées et ont fait diligence. tions, un boîtier d›alimentation électrique serait défectueux
et priverait donc les abonnés de téléphone fixe. Les techni-
Pour clôturer le tout, Robert Martorano  nous montrait ciens ne sont pas en mesure de réparer; ils doivent effectuer
les poteaux et les câbles de la fibre optique qui sont en un un compte-rendu de leur intervention et poser une demande
triste état, il nous avouait : «On se sent abandonnés, il faut de pièce de remplacement...ce qui retardera de quelques
comprendre qu’il y a de nombreux anciens et que je dois me jours la possible remise en service. Odile Boetti
soucier de la population». En effet, Raymond Isnard, sous
assistance respiratoire, nous confiait que son fils «passait
régulièrement ainsi que les employés de l’ADMR mais que la
nuit il était seul». Le maire a pourtant contacté le Préfet, le

Lambruisse : Réparation sur le fil


Ce vendredi 12 octobre les habitants de Lambruisse sont
soulagés : un technicien d›Orange, agent très compétent
que le maire Robert Martorano remercie chaleureusement,
a trouvé la panne sur la ligne téléphonique. Il s›agit d’une
alimentation défectueuse. Une réparation provisoire a
permis de rétablir le téléphone avant l›intervention d’une
équipe qui redonnera définitivement le sourire aux abonnés
bien éprouvés. Odile Boetti

18
Verdon-information
Saint André les Alpes : Derniers tours de roues pour le rallye Jean Rolland
Le week-end des 12, 13 et 14 octobre a eu lieu le 14ème Crité-
rium Jean Rolland Jasmins Classic, sous la responsabilité de
Marianne et Jean-Luc Gambina, et en partenariat avec de nom-
breuses communes des Alpes de Hte Pce. Autour des Alfa Ro-
méo mythiques, une cinquantaine de véhicules étaient enga-
gés : Porsche 911, Lancia Fulvia HS, Stratos, Renault 5 turbo 2,
Audi Quattro, Toyota Celica, Opel Kadett GTE, BMW 323I etc.
Après les vérifications administratives et techniques à En-
trevaux, le vendredi 12 et le samedi 13 octobre, les partici-
pants ont pris le départ samedi et effectué les épreuves sur
routes fermées (11 épreuves dont une de 14km); les véhi-
cules se sont regroupées à Colmars les Alpes et deux fois à
Saint André Les Alpes pour le grand plaisir des amateurs de
voitures anciennes; dimanche, lݎpreuve du col du Corobin
a régalé les équipages, puis la boucle Thorame Haute-Tho-
rame Basse, avant l›arrivée du rallye à Saint André Les Alpes
à partir de 16 h 15, avec exposition des véhicules, remise des
souvenirs et animation musicale par le groupe «Quai des
Orfèvres». Jean-Luc Gambina a retracé la courte mais presti-
gieuse carrière de Jean Rolland, vainqueur à 3 reprises de la
coupe des Alpes ,qui arpentait souvent les routes et les cols
du Haut Verdon et a suscité cette passion chez de nombreux
habitants. Sur la place de l›église cinq Alfa Roméo disposées
en étoile célébraient sa mémoire. Seulement 21 voitures se
retrouvaient à l›arrivée : l›équipage belge venu de Bruxelles
-Slosse/Van de Verde- participait sur Alfa Roméo Zagato
1960 dont 35 exemplaires restent dans le monde (5 seule-
ment en France). Des récompenses ont été distribuées aux
plus méritants : produits de pays et abonnements à Echappe-
ment Classic, devant une assistance ravie de cet évènement
convivial et vrombissant Odile Boetti.

Contacts : 06.09.09.00.02 - eclassiccar@sfr.fr

Saint André les Alpes : Véolia au rapport


Véolia eau, délégataire pour les services de distribution d’eau
potable et d’assainissement de la commune, a fourni ses rap-
ports de gestion 2017, que Pascal Serrano, 1er adjoint, a pré-
senté aux conseillers lors du dernier Cinseil Municipal. Les
comptes annuels de résultat d’exploitation de l’exercice 2017
s’établissent de la façon suivante :

Concernant les chiffres du Service de l’eau potable, les pro-


duits s’élèvent à 142 589 € ; les charges à 133 383 €; le résul-
tat brut est de 9 206 €; le résultat net de 6 139 € 5. Quant au
Service de l’assainissement, les produits s’élèvent à 110 665
€; les charges à 108 166 €; le résultat brut est de 2 500 €; le
résultat net de 1 666 €.

Le Conseil a pris acte de ces rapports et notamment des pro-


positions d’amélioration sur les réseaux d’eau et sur la STEP
(station d’épuration).

Odile Boetti

19
Verdon-information
Saint André les Alpes : A la séance de 21h  «Photo de Famille»
A Saint André les Alpes, c’était la rentrée pour le Cinéma de mémoire un peu défaillante.
pays. Pour la séance de 21H une quinzaine de personnes avait
fait l’effort de se déplacer pour cette rentrée cinéma à la salle Les personnages sont complexes, aux comportements sou-
polyvalente. En avant séance on peut apprécier des vidéos de vent maladroits, mais  restent terriblement attachants, sous
nos territoires avec des images de drone et les vidéos de pré- l’œil bienveillant et compréhensif de la caméra. Il est vrai que
sentation de via ferrata ou du Parc Naturel du Verdon. C’est l’on reconnaît bien la vie actuelle un peu folle avec le manque
bien sûr toujours bien plaisant d’apprécier les lieux et nos de repère , la cruauté et le tiraillement que cela peut causer
paysages si attractifs dont on on oublie de voir toute la beauté dans les familles au moindre choc , changement de direction
dans la routine de nos vies. C’est ensuite la présentation des ou problématiques diverses.
prochaines sorties cinémas. Et enfin la fermeture du rideau Après «Je me suis fait tout petit», le deuxième long-métrage
et le film de la soirée. de Cécilia Rouaud mélange tragédie et comédie pour ce por-
Gabrielle, Elsa et Mao sont frère et sœurs, mais ne se côtoient trait craché d’un grand foutoir familial. On rit, on s’émeut,
pas vraiment, comme c’est souvent le dans la vie du XXI siècle et les acteurs nous régalent. On passe un moment plaisant,
avec des repères compliqués et des contacts familiaux pas où les sourires et
toujours simples. les émotions sont
bien présents dans
La première est « statue » pour touristes, au grand dam de le public, les fré-
son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et missements carac-
désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de gé- téristiques nous le
nie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool prouvent bien.
et la psychanalyse.
Ch. Reboul.
Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue
date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la
famille.

Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont


devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui
fâche : « Que faire de Mamie ? » qui perd ses repères et a la

Saint André les Alpes : Dégustation en douceur à René Cassin


Ce lundi 8 octobre, à l’heure du repas, et pour célébrer la sureau en passant par la rhubarbe ou la tomate verte. Encore
semaine du goût, les élèves du collège René Cassin (accom- plus étonnants, les mélanges 4 fruits et lavande ou poire coco
pagnés par les enfants de l’école primaire qui déjeunent à la et chocolat. Ces produits sont proposés sur les marchés en
cantine) ont eu le plaisir de déguster du miel artisanal et des saison et à la Maison de Pays de Beauvezer. Les élèves ont pu
confitures «faites maison». Cette intéressante expérience juger avec délice des différents produits proposés et ont posé
gustative a été menée par 2 artisans locaux : Hugues Dele- de nombreuses questions pertinentes aux 2 intervenants.
barre apiculteur récoltant de la miellerie de Saint André les Odile Boetti
Alpes et Nathalie Jeaume, des «Confitures au chaudron» de
Beauvezer. Hugues a présenté une ruche avec son corps et
les «hausses» successives que l’on peut rajouter à mesure
qu’elles se remplissent de miel; (à noter que l’on trouve envi-
ron 55 000 abeilles par ruche) et les 2 outils indispensables
à l’apiculteur : l’enfumoir et le lève-cadre. Plusieurs types de
miel sont récoltés : toutes fleurs, acacia, lavande, châtaigne,
et même sarriette qui se reconnait à ses reflets verdâtres à la
récolte et qui a un goût caractéristique. «Le premier critère
pour déterminer l’origine d’un miel est le goût avant toute
analyse» précisait Hugues. De même, Nathalie proposait
toute une gamme de confitures cuites à l’ancienne dans de
grands chaudrons en cuivre. La gamme est surprenante : des
classiques fraises ou framboises à la baie d’églantier ou de

20
Verdon-information
Saint André les Alpes : Menus à thème au collège René Cassin
Le collège René Cassin a célébré la « Semaine du Goût » sur monde». Première destination : l’Irlande , avec décollage le
le thème saveurs provençales avec la rencontre-dégustation vendredi 19 Octobre, veille des congés d›automne .
proposée par les producteurs et artisans locaux : Hugues
Delebarre, apiculteur récoltant (Miellerie de Saint André les Odile Boetti
Alpes) et Nathalie Jeaume (les Confitures au Chaudron, de
Beauvezer), comme cela avait été relaté. En outre, n’oublions
pas la présence au cours de la semaine d’ Alexandra Martin
(Fromagerie du Brec à Allos); de Véronique Blanc (Bleu d’Ar-
gens) et d’ Olivia D’Haene (Pays Gourmand). Au programme
du 8 au 12 octobre des menus aux couleurs et goûts de notre
territoire ont été proposés aux élèves, par exemple : au
menu du lundi 8 octobre : soupe au pistou, poulet à la Pro-
vençale et gnocchi, fromage, figues fraîches, ou du jeudi 11
octobre : tapenade et anchoïade, petits farcis, fromage, raisin
et petit nougat. De quoi faire frissonner les papilles ! A noter
que les menus étaient également notés en langue provençale
pour familiariser les enfants avec leur patrimoine culturel
régional.

Un concours de « boules carrées » a été organisé à cette


occasion, et le challenge « Je finis mon assiette ! » a permis
de récompenser les classes les plus motivées. De plus, cette
année, le restaurant scolaire proposera aux élèves des menus
à thèmes qui auront lieu une fois par mois : «Menus autour du

Saint André les Alpes : Réunion publique pour le PLUi


Mardi 9 octobre une réunion publique était prévue à la salle nimale des terrains constructibles). Une fois le PLUi arrêté,
polyvalente de Saint André les Alpes pour présenter aux ha- un mois d’enquête publique permettra de réfléchir ensemble
bitants la méthodologie d’élaboration du PLUi. Il s’agit d’un au nouveau projet avant l’approbation. (L’avis favorable du
document d’urbanisme règlementaire qui se projette à envi- commissaire enquêteur pourra faire changer le projet au cas
ron 10 ans, et qui a pour objectif de déterminer l’urbanisation par cas). Les suggestions devront être déposées en mairie
du territoire et d’en anticiper les besoins tout en optimisant sur le registre réservé à cet effet ou par courrier.
la consommation de l’espace. Cela signifie donc : règlemen-
ter l’usage du sol, définir un zonage et un règlement, enca- Odile Boetti
drer l’autorisation du droit du sol; ce qui permettra de pen-
ser et d’organiser le développement harmonieux et maîtrisé
du territoire en tenant compte de ses besoins. Il est élaboré
à l’échelle des communes de l’ancienne CCMV (environ 700
logements prévus pour les 19 communes), et rentrera en
application sur l’ensemble de ce territoire fin 2019. Pour le
zonage, 4 grandes zones sont définies : la zone urbaine (U), à
urbaniser (AU), agricole (A) et naturelle (N). Seules les zones
U et AU seront constructibles. Le découpage sera détaillé en
zones plus fines (ex : UA zone historique). Charlotte a exposé,
avec projection à l’appui, les grandes lignes qui définissent
l’élaboration de ce nouveau plan d’urbanisme. Malgré la
clarté de la présentation, pas si simple de faire admettre à
la population que la tendance future va être de limiter les
terrains constructibles et à les centraliser en zone urbaine,
en priorité dans les «dents creuses», c’est-à dire sur les ter-
rains constructibles non bâtis. Rien de plus logique pourtant
d’après les responsables : la lutte contre l’étalement urbain
passe par la densification des bourgs et des hameaux. Et pour
densifier, on préfère utiliser des espaces déjà viabilisés en
milieu urbain. Il est bien précisé par les chargés de mission
que tout sera élaboré dans la discussion et un souci de ne
léser personne. Pour cela il sera autorisé de construire sans
limitation de surface minimale (le coefficient d’occupation
des sols minimum est abandonné, ainsi que la superficie mi-
21
Verdon-information
Saint André les Alpes : Les Ramoneurs de Menhirs de retour au Garage
Ce vendredi 5 octobre, les Saint andréens étaient enchantés
de voir revenir au pub Le garage «Les Ramoneurs de Men-
hirs» , «Laids Cretins des Alpes»( Serge Santi) et «Les cigales
Engatsées», qui avaient enflammé la salle en 2017 ! «Les
Ramoneurs « forment un groupe de punk celtique français,
originaire de Bretagne. La plupart des chants sont en breton,
mais les concerts comportent également quelques chansons
en français du répertoire des Bérurier noir, tandis que «Laids
crétins des Alpes « produisent un punk rural alpino-mar-
seillais déjanté», et les «Cigales Engatsées» un punk proven-
çal» : de quoi faire trembler les murs du garage ! C’est 300
personnes cette fois qui se sont pressées pour écouter, ou
plutôt pour laisser éclater leur joie, dans le pub de Thierry.

Franky, inconditionnel des Ramoneurs et notre référence


en terme de concert punk, parlait de «son de folie» et s’en-
thousiasmait : «‘Un grand merci à Thierry Bourrillon et son
équipe Manu el Pirata, Laura De Bellis, Alice Castelina et les
autres pour cette soirée plus qu’au top ! «

Odile Boetti

Saint André les Alpes : Le tennis c’est de la balle !


Pendant les congés d’automne, le club de Sous un soleil printanier
tennis du Verdon fait bouger les jeunes ! les enfants sont ravis de
Des stages sont organisés tous les jours manier la raquette et de
à la base de loisirs des Iscles. Une dizaine s›adonner à différentes
d’élèves profitent des animations et des animations proposées par
cours proposés par Lison dans divers do- leur monitrice. Et pour la
maines. Des stages multisports (tennis, deuxième semaine de va-
mini-golf, foot, pétanque) sont proposés cances : tennis à volonté;
aux enfants de 5 à 9 ans, à la 1/2 journée affaire à suivre !
(9h à 12h ou 14h à 17h) au tarif de 80€ (ou
60€ pour les adhérents du CTV), ou à la Pour tout renseignement
journée de 9h à 17h au tarif de 120€ (ou contacter Lison Coutaud
100€ pour les adhérents); auquel cas il est au 07 89 56 04 98 ou par
nécessaire de prévoir un pique-nique. La mail : l.coutaud@laposte.
pratique des stages de tennis s›effectue de net
17h à 19h à partir de 14 ans au tarif de 80€
(ou 60 € pour les adhérents).

Saint André les Alpes : Le SYDEVOM s’implante aux Iscles


 Dans le cadre du passage en extension des consignes de tri, 11,00 € le m2. Les travaux devraient être engagés rapide-
le SYDEVOM envisage de créer une antenne sur le secteur de ment. Odile Boetti
Saint-André les Alpes afin d’optimiser les coûts de transport
et de collecte. Il recherche un terrain constructible d’environ
3 000 m2 nécessaires pour entreposer notamment camions,
bennes et remorques. La commune lui a proposé une par-
celle située au lieu-dit «l’Iscle »(terrains communaux près
de la DIR) d’une superficie de 3 478 m2, elle répond en effet
aux critères du SYDEVOM : proche du quai de transfert de
La Mure Argens (déchetterie), bien exposée afin de pouvoir
implanter un hangar photovoltaïque, et facilement accessible
aux camions.

Le Conseil Municipal a décidé, à l’unanimité, de céder au


SYDEVOM de Haute Provence situé à Aiglun, environ 3 000
m 2 de cette parcelle communale. La surface définitive sera
décidée après bornage. Quant au prix de vente, il est fixé à
22
Verdon-information
Saint André les Alpes : Conférence débat sur l’eau et le réchauffement
climatique ...
L’association Les Cinq Saisons de Colmars nous proposait ments, moins de froid et de neige sur nos montagnes, sans
dans le cadre du festival du livre, Les Feuilles d’automne, une doute suivant les années plus de pluie en automne et un été
rencontre-débat fort instructive avec un titre évocateur sur relativement sec…
l’avenir et la gestion de l’eau sur notre territoire  et ailleurs :
« va-t-on manquer d’eau dans un avenir proche ? » Conclusion

C’est Danièle LIEUTIER, présidente de l’Association « les 5 Pour conclure une proposition de débat très bien construite
Saisons de Colmars » qui ouvre la séance et présente les di- avec des intervenants précis et chaleureux dans leur dia-
vers intervenants. Serge PRATO, maire de St André les Alpes logue. Tout se terminera avec le verre de l’amitié. Ch.Reboul
et président de la CCAPV, dira un mot de bienvenue. C’est ¨¨ Le Canal de Provence c’est ...
ensuite Francis CALVET qui dirige le débat aidé par Gilbert
LIEUTIER  en donnant la parole aux intervenants. Avec ses 5 000 kilomètres de canaux et de canalisations,
la Société du Canal de Provence mobilise des eaux issues
François PRÉVOST, Ingénieur agronome Délégué Territorial essentiellement des réserves du Verdon qu’elle transporte,
du Canal de Provence et Jacques ESPITALIER, Vice-Président puis distribue dans les départements des Bouches-du-
du Parc Naturel Régional du Verdon, Maire de Quinson, Pdt Rhône, du Var, des Alpes-de-Haute-Provence et de Vaucluse.
de la Commission Locale de l’Eau vont apporter les éléments
pour poser le débat et nous montrer toute la complexité de Ainsi l’eau du Verdon alimente, après transport dans les dif-
la filière de l’eau du Verdon  ( au niveau quantitatif et qua- férentes branches du Canal de Provence, les réseaux de l’est
litatif) qui prend sa source dans nos montagnes jusqu’au des Bouches-du-Rhône et de l’ouest du Var. Pour le plateau
bord de mer. La Provence travaille sur la gestion de l’eau de Valensole, dans les Alpes-de-Haute-Provence, l’eau du
pour l’alimentation de ces communes depuis des millénaires Verdon est directement prélevée dans la réserve de Sainte-
avec des barrages et des eaux de stockage. Le Verdon et la Croix. L’eau des réserves du Verdon est aussi transportée via
Durance  alimentent un large territoire (eau potable, irri- le canal EDF ou le Canal de Marseille, eux-mêmes alimentés
gation… avec depuis quelques années la gestion  des sports en eau de la Durance, pour desservir à l’ouest des Bouches-
d’eau vive aussi). Le secteur de la Durance et ses affluents , du-Rhône, la ceinture de l’étang de Berre et Pélissane, dans
Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur a une pluviométrie le Vaucluse, les périmètres du Calavon et du sud du Luberon.
globale par an de  13 milliards de m3 et utilise  en moyenne
3,5 milliard de m3. La région a donc un potentiel relative-
ment favorable par rapport à d’autres régions et le
massif alpin est son château d’eau.

¨¨ Réchauffement climatique ...  

On nous a bien indiqué que les prévisions pour les


années à venir vont vers une augmentation des
températures et une baisse de certaines précipi-
tations (moins de neige). Il faut donc se préparer à
des gestions plus complexes et à une solidarité ac-
crue en amont et en aval. Est-ce que tout le monde
est vraiment prêt pour cela ?

Notre secteur n’est pas le plus mal loti dans le do-


maine de la gestion de l’eau, mais la marge de manœuvre est
assez fragile et relativement aléatoire. L’amont c’est-à-dire
le Moyen et Haut Verdon n’a pas vraiment de zone de sécu-
risation contrairement à l’aval avec ses zones de
stockage proposées par les divers barrages et
bassins.

Pour se donner une idée nous n’avons qu’à com-


parer les années 2017 et 2018. 2017 était très
inquiétante pour l’ensemble de nos rivières et ali-
mentation de sources, 2018 par contre beaucoup
plus favorable avec une bonne souplesse d’ali-
mentation de l’eau potable des communes.

Beaucoup d’informations ont été expliquées et le


public assez nombreux était impliqué et construc-
tif. Il est vrai il faut être dans la réalité du réchauf-
fement climatique. Ce n’est pas demain, c’est aujourd’hui. Il
faut donc s’adapter et penser que les hivers seront plus clé- 23
Verdon-information
St André les Alpes : Le 14 ème critérium Jean Rolland Jasmins classic
La légende d’un grand champion Jean Rolland tion musicale par le groupe «Quai des Orfèvres».
C’est ce week-end les 12, 13 et 14 Octobre qu’aura lieu le Le Dimanche 14 Octobre, départ Colmars Les Alpes à 9 h,
14ème Critérium Jean Rolland® Jasmins Classic en hom- Col du Corobin de 10 h 15 à 12 h, regroupement Saint André
mage à ce grand pilote. Les Alpes de 11 h 30 à 15 h, Thorame Haute, Thorame Basse
De 1959 à 1972 le bas-alpin «véritable gentleman driver» a de 14 h à 15, arrivée du Rallye à Saint André Les Alpes à par-
été 3 fois champion de France des rallyes de 1964 à 1966 sur tir 16 h 15, exposition des véhicules, remise des souvenirs et
Alfa Romeo et a remporté de nombreuses victoires lors des animation musicale par le groupe «Quai des Orfèvres».
plus grands rallyes. Une soixantaine de véhicules sont engagés Porsche 911,
A 3 reprises, Ronde Cévenole, Coupe des Alpes et le Crité- Lancia Stratos, Renault 5 turbo 2, Audi Quattro, Opel Kadett
rium des Cévennes, à 2 reprises le Critérium Alpin, Rallye du GTE, BMW 323I etc.
Var et le Critérium Jean Behra et également aux 6 Heures du En hommage à Jean Rolland les premières voitures seront
Nurburgring. des Alfa Romeo dont certains modèles ont été couronnés de
Jean Rolland a été un pilote très éclectique puisque dans la succès entre ses mains.
même année il a gagné la Coupe des Alpes sur Alfa Romeo, Organisation Event Classic Car en partenariat avec les com-
a participé aux 24 Heures du Mans sur Simca Abarth et au munes d’Entrevaux, Saint Martin d’Entraunes (06), Colmars
Grand Prix de Monaco Formule 3 sur Alpine Renault ! Les Alpes, Lambruisse, Tartonne, Clumanc, Saint André Les
Hélas en 1967 à l›âge de 32 ans il a péri dans un grave acci- Alpes, Chaudon, Norante, Thorame Haute et Thorame Basse.
dent à Monthléry lors d›essais sur un prototype Alfa Romeo Contacts : 06.09.09.00.02
33.
Event Classic Car avec de nombreuses communes des Alpes - eclassiccar@sfr.fr
de Haute Provence pérennise la mémoire de ce grand cham-
pion en organisant ce rallye historique.
Les vérifications administratives et techniques auront lieu
à Entrevaux, de 16 h à 19 h le Vendredi 12 et de 7 h 45 à 8 h
45 le Samedi 13. Les participants effectueront le Samedi 13
Octobre les épreuves suivantes sur routes fermées : Entre-
vaux Col des Félines de 9 h à 11 h, le Col des Champs de 10 h
30 à 12 h 30, parc regroupement à Colmars Les Alpes de 12 h
à 14 h. Lambruisse, Tartonne, Clumanc de 14 h 30 à 17 h 30,
regroupement à Saint André Les Alpes de 15 h à 16 h 30, fin
de la première étape à Colmars Les Alpes à 18 h avec anima-

24
Verdon-information
Thorame Basse ; La Brasserie de Cordoeil est de nouveau récompensée
La Brasserie de Cordoeil est de nouveau récompensée : cette Les Brasseurs Indépendants et Artisanaux en chiffres
fois elle reçoit le label « Brasseur indépendant» ce qui nous
prouve une nouvelle fois la qualité du travail et la créativité 1260 brasseries sont présentes sur le territoire français
artisanale de nos producteurs  locaux et la brasserie de Tho- à ce jour. Il se crée depuis 2 ans, 1 brasserie indépendante
rame Basse de la famille Pougnet en particulier. et artisanale par jour en France. 99 % des sites brassicoles
sont des brasseries indépendantes et artisanales. La Produc-
Quelques indications sur le label tion totale française estimée à 19,8 millions d’HL. Les bières
indépendantes et artisanales représentent 8 % du marché
Le Syndicat des Brasseurs indépendants (SNBI), créé en juin en volume avec une croissance de 1 % tous les deux ans, la
2016, réunit plus de 350 adhérents. Il a pour vocation d’être quasi-totalité de ces bières sont consommées en France. Les
le syndicat représentatif des brasseries indépendantes et brasseries indépendantes et artisanales françaises :
artisanales. Tout brasseur qui souhaite adhérer au SNBI doit
respecter un certain nombre de critères. Ces critères, reflets produisent 7 000 bières différentes
de qualité et de transparence nécessitaient d’être révélés
aux consommateurs, c’est pourquoi le SNBI, après un travail emploient environ 3500 personnes en France
de réflexion mené avec ses adhérents depuis 2 ans, lance sa génèrent 60 fois plus d’emplois directs que les industriels
marque collective « Brasseur Indépendant ».
Environ 1 brasserie sur trois est adhérente au SNBI, ce qui
Pour bénéficier de cette marque, la brasserie doit respecter en fait le seul syndicat représentatif des brasseurs indépen-
un cahier des charges et ainsi répondre à 10 critères. L’en- dants.
semble est détaillé dans un cahier des charges spécifique.
Après un contrôle du respect des différentes obligations,
effectué par les membres de la Commission Éthique du SNBI,
la brasserie se verra attribuer la marque. Un contrôle inopiné
pourra être organisé dans la brasserie labellisée.

25
Verdon-information
Allos ; Forum de l’emploi d’Allos 2018
Le forum de l’emploi saisonnier d’hiver s’est déroulé le 16 Coordonner ces actions et ces intervenants, demande plu-
octobre dernier. sieurs mois de préparation, et beaucoup d’énergie, ce dont ne
manque pas Laurence SIMIAN, la coordinatrice des MSAP du
C’est un moment fort apprécié et utile autant pour les em- territoire de la CCAPV. Le jour de l’événement, elle est épau-
ployeurs que les demandeurs d’emplois afin de préparer la lée par Katia GALFARD, du Conseil Départemental.
prochaine saison d’hiver dans le Val d’Allos.
L’accueil des visiteurs est assuré par le personnel de la CCAPV,
Le sous-préfet de Castellane Christophe DUVERNE, et les également présente pour renseigner les visiteurs sur la créa-
Conseillers Départementaux Alberte VALLÉE et Thierry COL- tion d’entreprise, ou sur les offres d’emploi à pourvoir au sein
LOMP, mais aussi Madame BOIZARD, Maire d’Allos, étaient de l’intercommunalité.
présent pour ce moment important dans l’attractivité du
territoire. En effet le succès était bien présent puisque 78 Le forum est gratuit pour les visiteurs, mais également pour
offres étaient proposées pour 31 employeurs. 21 d’entre eux les employeurs.
avaient fait le déplacement pour pouvoir mener leurs entre-
tiens d’embauche directement sur place. Ces derniers, s’ils sont intéressés pour participer aux pro-
chains forums, peuvent joindre Madame SIMIAN au 04 92 89
170 visiteurs se sont déplacés au forum, à la recherche d’un 10 23, ou par mail : msap@ccapv.fr
emploi ou de renseignements auprès des organismes pré-
sents : aide à la recherche d’emploi (Pôle Emploi), aide à la
création d’entreprise (Plateforme Initiative, représentée ce
jour par Monsieur MENOUD, chargé de développement éco-
nomique pour la CCAPV), formation (Fongécif), Handicap et
Emploi (Cap’Emploi)

Un premier bilan a été effectué après la manifestation. La


plupart des offres ont été pourvues ; toutefois, les emplois
vacants ont été communiqués à l’ensemble des communes
du territoire et aux partenaires informels pour dynamiser le
recrutement.

Ce forum de l’emploi est le résultat d’un partenariat avec le


Fond Inter Opérateur, le Conseil Départemental 04 et la Mai-
rie d’Allos. Depuis plusieurs éditions, le Forum revêt un ca-
ractère interdépartemental, puisque la MSAP de St Auban fait
également le déplacement pour proposer des offres à pour-
voir sur ce territoire voisin, et renseigner les visiteurs.

Le Forum de l’Emploi est organisé deux fois par ans par les
Maisons de Services Au Public (MSAP) du territoire de la Com-
munauté de Communes Alpes Provence Verdon (C.C.A.P.V).
Le forum hivernal se déroule à Allos, et le Forum estival se
déroule à Castellane.

26
Verdon-information
CCAPV : Concert gourmand au Pidanoux
Samedi soir l’école de musique avait organisé un concert
gourmand au restaurant Le Pidanoux. Elle accueillait le
groupe Laty Jazz Quintet, dont le batteur est également le
professeur de batterie de l’école de musique.  Les personnes
présentes ont été enchantées du concert. Comme chaque
année, le Pidanoux affichait complet. L’apéro local, présenté
par Olivia D’Haene du «Pays Gourmand», était très sym-
pathique, avec des fromages du GAEC de la Moutonnière,
des charcuteries de la maison du  saucisson et, pour les
boissons, étaient servis la bière de Cordeil, le vin bio de
Pierrevert et le jus de fruits d’Entrevaux.

Odile Boetti

Page littéraire : La mère partie (Par Batistin - Extrait)


Nous avons décidé de nous battre, sans l’aide des anciens, qui, Batistin artiste. Né en 1960 à Agen Lot et Garonne - France​
assis sur la gloire de leurs médailles des dernières guerres,
n’ont rien vu venir. - «Papa, j’ai un ami qui est mort cet après «La peinture est une musique, la couleur est une onde, je suis
midi, d’une overdose de drogue. Et moi aussi je me drogue, gitan dans l’âme et de force, sans pays... S​ans pays depuis que
et j’ai peur» - «De la drogue ? Comme si ça se trouvait sous le Rugby est devenu un sport professionnel !» «Peindre... ​Il ne
le sabot d’un cheval ! Tu ne sais plus quoi inventer pour ne s’agit pas de plaire, il s’agit pour moi d’honorer l’instant»
pas aller à l’école ce matin !» Elevé dans les valeurs d’une
«République rugbystique», il m’a été fort difficile de trouver
de l’aide. Surtout quand personne ne peut croire ce qui arrive,
https://www.artgalerie.xyz/
ce qui se passe, là, tout à côté de l’école et de nos cabanes
d’enfants. Ce fut long, vain, et presque inutile. Sauf quelques
uns d’entre nous qui sont encore vivants ! Mais, ce matin, tout
est à refaire, l’ennemi n’était pas celui que l’on croyait !»

Page poésie d’Odile : Dans la lune ou sous le soleil ?


Beaucoup de choses à dire sur ces trois poèmes, de grands dans la nuit brune ...comme un point sur un i»
classiques que j’adore. Nous avons aujourd’hui des auteurs
immenses et des vers qui ne le sont pas moins, cependant, Le texte de Leconte de Lisle n’a rien à leur envier. Observez
observez comme dans le poème de Musset la lune est mépri- l’opposition entre les deux parties du poème : dans la pre-
sée, même diabolisée (enfer, esprit sombre, borgne, cafard) mière partie tout est morne, dans la deuxième partie la lune
alors qu’elle n’est que douceur dans le poème de Verlaine apparait et tout s’anime : le rythme change, il s’accélère, il est
(tendre, blanche, irise). Dans l’un, un tableau de cauchemar, haché et traduit l’émerveillement devant l’arrivée de la lu-
dans l’autre une vision de paradis. Cette quiétude chez Ver- mière; de même que le chant lexical qui traduit le mouvement
laine est palpable et le style très simple et épuré y contribue ; (notez le nombre des verbes d’action). J’aime beaucoup aussi
en même temps que ces vers très courts qui chantent comme l’anaphore du mot RIEN ( ou POINT et NUL) dans la première
une comptine de façon mélodieuse, ponctués par un vers isolé partie qui accentue le néant, l’immobilisme, la platitude. Ici,
entre les strophes qui marque une pause de douceur (mots comme chez Verlaine, la dernière strophe est magique. C’est
clés de chacun : l’amour, le rêve, exquise). Je le trouve magni- l’apaisement. Bref, trois chefs d’œuvre ! Vous êtes gâtés au-
fique ce dernier vers, tout comme celui de Musset «c’était jourd’hui !

27
Verdon-information
On ne présente plus Vincent Van Gogh, j’avais envie de vous approche de l’art avec les enfants. Cet univers onirique, Joan
proposer une nouvelle fois la «Nuit étoilée», il y en a plusieurs, Miro l’exprime lui-même : «Je ne rêve jamais quand je dors, je
je les aime toutes, mais il faut se faire violence de temps en rêve quand je suis éveillé». Quant à Paul Klee, peintre cubiste
temps pour se renouveler. D’autant que cette lune-ci est bien s’il en est, n’en est pas moins poète. Il a peint la lune a maintes
sympathique et aussi lumineuse qu’un soleil ! Les Constella- reprises, et pour ceux qui ne voient «qu’un rond» dans ses
tions de Joan Miro, peintre surréaliste espagnol, sont compo- tableaux, relisez les poèmes d’aujourd’hui et vous y verrez
sées de 23 œuvres au nom différent mais réunies sous le même une étrange ressemblance.
intitulé, elles sont très colorées et ludiques, idéales pour une

28
Verdon-information

Office de Tourisme de St André les On trouve aussi sur le site :


Alpes Place Marcel Pastorelli
04170 Saint André les Alpes
Tél. 04 92 89 02 39 La rubrique d’ Offres d’emplois EREF St André les Alpes
Fax. 04 92 89 19 23

www.colmarslesalpes-verdontourisme.
com L’agenda des animations partagées mis sur les sites :
info@ot-st-andre-les-alpes.fr www.verdon-info.net et www.affiches.verdon.info
Office de Tourisme de Castellane

Gorges du Verdon Rue Nationale La page des vidéos (www.verdon-info.fr/videos)


04120 CASTELLANE
www.castellane-verdontourisme.com
Informations , permanences, services publics qui ont pu
mail: office@castellane.org être partagés
Tel: 04 92 83 61 14

Office de Tourisme du Val d’Allos


Le Village 04260 Allos Des informations sur les projections du Cinéma de Pays
Tel :04 92 83 02 81
Val d’Allos le Foux
Tel :04 92 83 80 70 Et près de 5000 articles répartis sur les 47 rubriques
http://www.valdallos.com

Office de Tourisme d’Annot

Les coordonnées

Office de tourisme
Place du Germe

04240 ANNOT
Tél. 04 92 83 23 03
email - tourisme@annot.com
www.annot-tourisme.com

La communication locale a besoin de dynamisme et de partage, c’est un fait .J’essaie d’apporter avec les
collaborations un peu d’eau au moulin . Cependant il ya encore beaucoup de travail et besoin de personnes motivées
pour faire suivre toute cette belle actualité. De plus le travail partagé est bien plus rigolo, à plusieurs les solutions
peuvent voir le jour bien plus rapidement . Il faut juste que chacun joue vraiment le jeu. En fait chaque probléme a sa
solution il faut juste la chercher sur la bonne route.
29